AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Le Phénix se frotte au Serpent [PV]

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
Edward Numenor
Admin
Admin
Edward Numenor

Nombre de messages : 911
Age Roleplay + Sorts : 33 ans sorts 1 2 3
Capacités Spéciales : Animagus - Magie des Anciens
Points Prestige : 1
Date d'inscription : 20/05/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 4 Left_bar_bleue1480/1480Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 4 Empty_bar_bleue  (1480/1480)
Points de mana:
Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 4 Left_bar_bleue1620/1620Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 4 Empty_bar_bleue  (1620/1620)

Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Le Phénix se frotte au Serpent [PV]   Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 4 EmptyMer 27 Fév - 20:34

Edward et Noxis vs Gabriel

Il la retenait toujours par le bras malgré ses protestations et ses vaines tentatives de se dégager. Il leur fallait réfléchir, promptement, cela il s'en rendait compte : mais se lancer à corps perdu dans le combat était totalement insensé. Et au fond de lui, une petite voix lui murmurait qu'ils poursuivaient une chimère et que le sol aride de leurs réflexions ne faisait finalement que symboliser l'inutilité de leur démarche. Un soupçon d'espoir transperça cependant sa vision et sa gratitude s'exprimait déjà vis-à-vis des deux hommes qui arrachaient Gabriel de son tortionnaire. Pour être détruit en un clin d'œil, annihilé, anéanti. Balayant l'espérance qui avait germé, un rire démoniaque s'éleva préalablement à une vague de pure magie issue des abysses et qui les frappa de plein fouet, Noxis et lui.

La chimère n'est que poussière. Et contrairement au phénix qui renaît de ses cendres, elle est perdue à jamais.

Il n'y avait plus besoin de la retenir : elle ne se débattait plus et ses pas ne voulaient plus la mener vers la mêlée. Les bras d'Edward retombèrent le long de son corps et il sentit le désespoir planter ses aiguilles dans son cœur meurtri. C'est à ce moment aussi que la haine prit naissance. Tout d'abord un vague tourment de son âme. Qui enflât et devint sentiment dominant lorsque la nuée de freux prit son envol. Sans un gémissement venant de Noxis, il se serait élancé vers celui qui représentait à lui seul toute la monstruosité de l'humanité. Voldemort. Le sorcier le plus maléfique de son temps. Celui qui avait clamé plus souvent qu'à son tour sa dîme de sang.

Or, ce gémissement … Une sensation d'urgence lui fit tourner la tête juste à temps pour réaliser qu'elle faisait face seule à un danger immédiat. Seuls ils périraient. Ensemble ils vaincraient. La faux s'approchait de son cou, en l'espace d'une seconde elle aurait soufflé la flamme de vie qui brûlait dans les yeux verts. Aucune hésitation : Voldemort était relégué à l'arrière plan de ses préoccupations et le bras d'Edward s'interposait en un geste protecteur devant la gorge de son âme sœur. Il ressentit une morsure glaciale et pourtant totalement illusoire transpercer sa chair tandis que la faux se désagrégeait en une brume noirâtre et nauséabonde. Le faciès de Gabriel était déformé dans un rictus, une grimace dépitée et nul doute que la réplique ne se ferait pas attendre. Arriveraient-ils à défendre leur vie face à une telle corruption de la magie ?



***




Il fallait qu'elle y aille, qu'elle le libère, qu'elle intervienne, qu'elle tente le tout pour le tout. Elle ne mesurait qu'une partie de la folie qui les entourait et pourtant cette folie était déjà plus qu'elle ne pouvait supporter. Elle reconnaissait ce visage. Mais elle ne se souvenait pas pourquoi. Servus … Une nuit dans un parc, alors qu'elle venait de tout faire pour sauver le nouveau né d'Eilane … Souvenirs détruits à sa propre demande. Elle avait su à ce moment là qu'ils se rencontreraient à nouveau et que le profond désir de provoquer la souffrance qu'elle avait pu lire dans son regard ce soir là dicterait ses actes. Edward ne comprenait pas, il l'empêchait d'éviter au pire de se produire, il la retenait contre son gré.



Lâche-moi, je t'en prie, tu dois comprendre …

Suppliques totalement inutiles, il avait raison et elle le savait. Le mince espoir né de l'intervention d'Amadeo et de cet autre homme fût de courte durée. L'appel des éléments claqua à ses tympans et c'est avec horreur qu'elle contempla le corps de Judith transporté par le feu avant d'être offert à l'abjection absolue. Elle n'était qu'au début du supplice. Comme envouté, son regard ne parvenait plus à se détacher de la masse sombre qui s'était élevée de là où naguère le corps de Gabriel reposait … Elle connaissait la suite, elle l'avait devinée. Elle sentit la haine qui plantait ses racines dans le cœur de l'homme qui avait cessé de la retenir, un venin perfide qui les séparerait et signerait leur perte à tous les deux.

Non … Je vous en prie … пожалуйста (*)

Elle ferma les yeux, incapable de voir venir son trépas sous les traits de l'être qu'elle avait tant aimé autrefois, même si ces traits n'étaient plus que de grotesques grimaces destinées uniquement à les faire endurer davantage d'affliction. Absolument tétanisée, aveuglée par sa propre décision, elle ne vit pas venir la faux. Il n'en était nul besoin. Elle avait conscience de la créature toute entière, miroir de ses cauchemars, exécutrice de sa propre mort. Elle la laisserait cueillir sa vie. A quoi bon maintenant ?

Quelque chose lui comprima la gorge et elle se sentit tirée en arrière. A quelques centimètres seulement d'elle, des volutes de ténèbres les fuyaient. Edward avait résisté à l’appel de la haine. Son espoir à elle pouvait renaître.


(*) S'il te plaît
Revenir en haut Aller en bas
Childerik Blancpégase
Gryffondor
Gryffondor
Childerik Blancpégase

Nombre de messages : 132
Age Roleplay + Sorts : 28 ans, sorts 1 2 3 SPE
Capacités Spéciales : Maître des potions, Elementaliste Air et Eau
Date d'inscription : 19/08/2007

Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Le Phénix se frotte au Serpent [PV]   Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 4 EmptyJeu 28 Fév - 5:55

Pourquoi, alors que les événements se précisaient et qu’il n’était
plus qu’une question de secondes pour que l’horloge de cet habile pyromane s’éteigne, pourquoi un tel retournement de situation ?


Sachant que la mangemorte a la crinière a demi hirsute voletait dans les environs, si Childerik avait cru bon d’assimiler qu’elle fut du côté de l’élémentaliste de feu, il n’aurait jamais laissé une occasion de se
faire mettre mat…Bien que relativement ouvert aux possibilités innommables de trahisons et autres envolées assassines éventuellement perpétrés par cette caste rampante que sont les mangemorts, il n’en était pas moins surpris.



Plus de blondinet dans les parages et un halo électrique s’échappe
encore de la flaque...Il est bien obligé de fixer bêtement son échec cuisant, quand un trait verdâtre déchire l’atmosphère.


Le brun élémentaliste vient de perdre son reflet dans l’eau tranquille
de la flaque au moment où le sort de mort s’y abat. Il serait bien bête de
croire que l’assaut ne connaîtra pas de rappel, aussi après une roulade rapide il se redresse de tout son noir être pour défier de sa baguette la séduisante mort volante, tapie dans l’ombre, camouflée par sa glaciale inertie.


On est seul maintenant, voyons si tu sais te tirer d’affaire,
milady …


Petite leçon de chasse :

-pour débusquer une proie, il faut d’abord lui faire peur,
Ainsi avec la grâce d’un athlète de haut niveau, Childerik enchaîne les coups droits et revers de sa baguette luminescente, projetant vers les cieux aveugle une traînée d’éclairs bleutés….


Dans le lot il y en aura certainement un qui poussera la méchante fille à trahir sa position…
Revenir en haut Aller en bas
https://potteroleplay.actifforum.com/viewtopic.forum?t=8771
Invité
Invité
avatar


Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Le Phénix se frotte au Serpent [PV]   Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 4 EmptyVen 7 Mar - 14:31

Il pleut des sorts! Dissimulée derriere le couvert d'un mince parapet de briques, Vesta sent celui ci s'effriter, morceau par morceau, sous la pluie d'assaut qu'il subit. Bientot, L'un des éclair bleu qui fendent l'air autour d'elle perfora sa protection. Le mangemorte se doit de réagir au risque d'ecourter grandement sa durée de vie. Laissant son regard vagabonder, Vesta tombe sur une bouche d'égout. Une idée la traverse alors! N'a telle pas vu, quelque instant plus tôt, une plaque identique quelques mètre plus loin? Si les deux conduit sont bien reliés, Vesta pourrait déboucher dans le dos du Phénix et l'achever! Le plan semble parfait. Mais pour qu'il réussisse, Il faut ,à la jeune femme,une bonne diversion. S'emparant de plusieurs pierres présentes au sol, Vesta, de sa baguette, prend pour cible la bouche d'égout, Ceci fait, elle prononce distinctement:

Fumos Volo!

Aussitot un épais nuage recouvre la zone, dissimulant la bouche d'égout ainsi que le couvert de la mangemorte. Poursuivant l'execution de son plan, Vesta se releve, Jettant plusieur cailloux vers la position supposé de Childeric avant de soulever la plaque d'égout et de disparaitre dans les égout. Tout à sa précipitation Vesta rate les crans de l'echelle et chute quelques metre plus bas. Quelques instants passent. l'ex-Serpentarde reprend ses esprits. Le choc l'a légerement sonnéz mais ses os semblent avoir résistés.
Malheureusement tout n'est pas parfait, Vesta n'a pu refermer la bouche d'egout. Celle ci est encore dissimulée par le nuage mais combien de temps faudra t'il pour que le phénix découvre la supercherie? Paniquer à cette idée, Vesta ce précipite vers sa destination, guidée par le mince filet de lumière filtrant à travers la prochaine sortie.
Revenir en haut Aller en bas
Neige Tia Dalma
Serpentard
Serpentard
Neige Tia Dalma

Nombre de messages : 284
Age Roleplay + Sorts : 33 ans sorts 1 2 3
Date d'inscription : 13/01/2007

Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Le Phénix se frotte au Serpent [PV]   Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 4 EmptyDim 9 Mar - 20:14

HJ : Neige contre le chaos... En particulier ici, Neige contre Gab.

Au fur et à mesure que ses forces la quittaient, au rythme des gouttes de son sang qui allaient nourrir la terre, elle sentait les guerriers du phénix se relever, maître d'un nouveau courage, d'une nouvelle énergie...
Et tandis que son poignard s'effritait, sa puissance bue par l'au-delà qu'elle servait, l'énergie des serpents, les forces du chaos, s'affaiblissaient, allant nourrir leurs ennemis.
Ils étaient toujours plus nombreux, les blessés, achevés par son rituel, avant d'avoir pu se battre pour vivre, inutilement. Sacrifiés les faibles, pour la forces des forts. Sacrifiés les mourants, pour la vie des vivants...
La magie vaudoue était en oeuvre.

Là-haut, de son poste d'observatrice, Neige s'affaiblissait, mais restait, stoïque, droite comme un i, assise en tailleur, sa main volontairement mutilée abreuvant de son sang un petit trou de terre...
La bataille faisait rage et c'était pourtant avec un calme implacable que neige y prenait part, sentant le froid glacial de la mort s'immiscer au plus profond d'elle-même... Jusqu'à ce que le chaos menace.

Plus noire que le plus noir des abîmes, la magie avait détruit la chair, dénaturé la vie et la mort, le démon et le sorcier, associés, avaient réveillé une colère, une haine enfouie que Neige serait bien incapable de contrôler !
Devant ses yeux, l'ancien ministre avait été réduit à néant, une fumée noire et pourrie qui avait étranglé chacune des parcelles de son corps, pour le reformer en un abject amas de mort et de vie, de peur et de sang, de chair putride et de haine...
Cet être torturé, qui était, en même temps qu'il ne l'était plus, le sorcier puissant, père spirituel du phénix à deux têtes devant lequel elle pliait, se précipitait. Sous le commandement du nécromant il s'avançait pour semer la mort, sa faux filant pour aller trancher la gorge de la femme, fille aimante, assujettie à son amour, qui se laisserait abattre par le fer, plutôt que par le désespoir...

La faiblesse de l'amour vaincue par la force du même amour, les deux enfants rassemblés, le phénix uni contre le père meurtrier. Pour le combattre. Ou pour le sauver. Un courage certes admirable, mais ils n'avaient aucune chance.

Tandis qu'en Neige bouillait la haine de l'esprit, le loa qui combattrait toujours pour l'équilibre. Il avait dénaturé l'être humain, la vie, la mort, le monde et la magie. Il était perdu.


Twjé !*

Gabriel, au milieu d'un nouveau coup qui se voudrait mortel, sentit, en même temps que Neige elle-même, la douleur insoutenable de cet écartèlement qu'il avait ressenti quelques instants plus tôt. La noirceur qui avait envahit son corps s'en échappait, relâchant le flot noir de haine pure qui l'avait contrôlé, mutilant chaque cellule de son corps, avant, bien avant, que son âme ne s'en échappe dans les ténèbres glacées de la mort. Une seconde d'atroces souffrances qui leur sembla une éternité, liés dans les enfers...

Quand le silence revint, Gabriel gisait sans vie aux pieds de ses enfants, marionnette volée au marionnettiste, tandis que Neige, prisonnière des rituels qu'elle avait prononcés et qui continuaient de lui drainer son énergie, ne montrait pas plus de signes de vie, en haut de son poste d'observation à la merci de tous...

Je risque ma vie a servir une autre cause que celle qui est mienne. ... Je vous l'offre.

Les mots qu'elle avait prononcés, lorsqu'elle avait rejoint l'ordre du phénix, résonnent à ses oreilles...


*Tuer
Revenir en haut Aller en bas
Deletrius Vector
Poufsouffle
Poufsouffle
Deletrius Vector

Nombre de messages : 242
Age : 29
Age Roleplay + Sorts : 23 ans sorts 1 2 3 MD3
Capacités Spéciales : Médicomage confirmé
Points Prestige : 3
Date d'inscription : 26/10/2007

Profil du Sorcier
Points de vie:
Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 4 Left_bar_bleue100/100Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 4 Empty_bar_bleue  (100/100)
Points de mana:
Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 4 Left_bar_bleue100/100Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 4 Empty_bar_bleue  (100/100)

Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Le Phénix se frotte au Serpent [PV]   Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 4 EmptyDim 16 Mar - 0:22

Durant ce noir combat, toutes les actions défilaient à une vitesse folle. Une vitesse telle que un instant d'inattention peut vous faire passer de vie à trépas. Trop sont morts ce soir, et malheureusement d'autres mourront encore dans les prochaines heures. Deletrius du faire face à une situation des plus inattendue, une femme venait de lui sauter dans les bras. Cette femme c'était sa très chère collègue Ayla. A peine avait elle lâcher son étreinte inattendue que Deletrius fut projeté au sol par Nathan. Les protégeant d'une puissante attaque venant de la femme aux veinules sur le visage. Heureusement qu'ils étaient protégés par un sort car tout autour de la bulle le sol se craquelait sous la puissance du mortel sort. Quand le bruit cessa, les trois jeunes magiciens se relevèrent. Au vue du combat qui se profilait, trois gentils dont un médicomage contre trois ennemis des plus dévastateurs. Le calcul de probabilité de victoire est vite établi, les chances sont quasiment nulles.

Courrez

Cet appel avait atteint Deletrius comme un poignard, depuis une heure, il alternait les cachettes pour échapper à la Dame Noire. mais là, la donne était autre c'était non plus la Dame Noire seulement qui les poursuivrait mais bien trois sorciers puissant qui seraient à leurs trousse. A moins que!!! Une idée venait de germer dans son esprit, si ils ne les voyaient pas ils ne pourraient pas suivre le petit groupe.

Fumos volo

Des épaisses bandes de fumée sortirent de la baguette de Deletrius pour se propager tout autour de lui et de ses camarades. La diversion fut faite, maintenant il fallait faire se que toute personne en situation de faiblesse savait faire de mieux...fuir....
Les trois gentils se mirent à courir à s'époumoner, pour tenter de, ne serait-ce que pour un court instant écarter ce voile de danger planant inlassablement au dessus de leur tête. Deletrius suivait Ayla qui suivait Nathan. Mais soudain tout partit en vrille, la fumée se transforma en poussière.Dans la ruelle devant eux un bâtiment venait de s'effondrer, Deletrius eut juste le temps de tirer Ayla en arrière que la ruelle fut séparé en deux, Laissant Nathan de l'autre côté.

Hé me*de, on va faire comment maintenant.

Deletrius regardait à gauche, à droite et vit une petite porte qui donnait sur une cour, il prit le bras de Ayla et l'emmena avec lui dans cette cour. Arrivé au centre, il se tourna vers sa collègue:


On fait quoi maintenant???
Revenir en haut Aller en bas
https://potteroleplay.actifforum.com/biographie-des-personnages-f
Amadeo Whitemore
Serpentard
Serpentard
Amadeo Whitemore

Nombre de messages : 877
Age : 35
Age Roleplay + Sorts : 34 ans + sorts 1, 2, 3
Capacités Spéciales : Occlumens
Date d'inscription : 26/08/2007

Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Le Phénix se frotte au Serpent [PV]   Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 4 EmptyMar 18 Mar - 20:47

Le regard flou, la mine hagarde, une terrible torpeur avait cloué le jeune homme au sol dans l'attitude hébétée de celui qui ne comprends plus ce qui se passe autour de lui. Mornemarais s'était évaporé en une nuée d’oiseaux et soudainement Noxis était arrivée avec un autre homme. Les freux, n’avaient pas cherché longtemps et s'étaient littéralement jettés sur le couple avec l’intention évidente de stopper leur progression. Le temps même semblait s'être arrêté et la poussière, dont l'atmosphère était emplie, s'était mise à tournoyer plus lentement, comme pour saluer respectueusement les deux Grands Phénix dont la volonté semblait peu à peu osciller. En un instant, tout se brisa et il ne restait plus que le corps, désormais sans vie de leur ancien Maître et dont s'échappait maintenant une étrange vapeur noirâtre et maléfique.

Amadeo !

C'est le cri de Rêverie qui avait réussi là où le reste avait échoué. En entendant sa voix, Amadeo s'était tout à coup rendu compte que le temps avait reprit son cours normal et tout autour de lui, la bataille qui semblait s'être figée l'espace d'un instant, avait reprit de plus belle. Dans l'esprit du jeune homme, un tout nouvel ordre des priorités venait de s'établir. C'est bien connu : les temps de troubles amène une perspicacité plus aiguisée quant à savoir ce qui importe ou pas et à présent rien n'était plus important pour Amadeo que la vie de Rêverie.

Il se détourna de la vision morbide du cadavre enfumé et surplombé par les deux Grands Phénix. Derrière lui, à quelques pas seulement de là où il se trouvait, la jeune femme lui lançant un regard angoissé mais aussi reconnaissant. Comme si elle le remerciait d'être encore en vie. Ce sentiment là était tout aussi réciproque. Amadeo s'en serait éternellement voulu si jamais sa Rêverie était morte lors de cette bataille, avant même qu'il ne prenne conscience des véritables sentiments qu'il lui vouait.


Rêverie..

Ce murmure avait valeur de déclaration.
Amadeo s'avanca à sa rencontre et dans sa tête il ne pensait plus qu'à une seule chose : mettre la femme dont il était Amoureux en sécurité. Loin, très loin d'ici. Mais il n'eut seulement que le temps de faire quelques pas que soudainement, un sortilège tiré derrière lui vint le frapper avec une puissance inouïe dans le bas du dos. Et tout devint sombre, tout devint noir. La douleur, seulement la douleur et le son de sa voix qui hurlait à la mort. Encore la douleur. Le temps s'était de nouveau arrêté et Amadeo fut bientôt sur le point de mourir de souffrance.


Rêverie !!

Parmi ses hurlements, seul le prénom de son aimée vint l'éveiller de nouveau à la vie. Rêverie !! La douleur diminuait en intensité au fur et à mesure qu'il répétait ce nom en serrant les poings, la mâchoire si crispée que les dents se briseraient bientôt. Rêverie !!! La douleur n'était plus et Amadeo pu péniblement se relever et faire face à celui qui venait de lui faire endurer ce supplice. Servus !

Sectum Sempra ! hurla t'il en dirigeant sa baguette à toute vitesse vers le corbeau.
Revenir en haut Aller en bas
https://potteroleplay.actifforum.com/Presentation-f3/Presentation
Servus Malifatius
Serpentard
Serpentard
Servus Malifatius

Nombre de messages : 270
Age : 48
Age Roleplay + Sorts : 39 ans sorts 1 2 3 SPE
Points Prestige : 3
Date d'inscription : 21/10/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 4 Left_bar_bleue900/900Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 4 Empty_bar_bleue  (900/900)
Points de mana:
Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 4 Left_bar_bleue800/800Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 4 Empty_bar_bleue  (800/800)

Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Le Phénix se frotte au Serpent [PV]   Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 4 EmptySam 22 Mar - 0:51

Hum délicieux spectacle que la douleur des autres, le binoclard en perd ses lunettes et le corbeau les récupère d'une main ensanglantée, symbolique trophée d'une petite victoire.

Mais les cris qui résonnaient comme une douce et pieuse musique aux oreilles de la folie, s'éteignent peu à peu, résistance se fait et vexation apparait. Elle résiste la taupe, même aveuglée elle combat... Que c'est pathétique un homme qui veut vivre... Voila même qu'il attaque! Si le mauvais serviteur n'était pas occupé à éviter le sort par quelques pas de danse désordonnés, il en rirait. C'est qu'elle est agile la proie ou peut-être est-ce le corbeau qui faiblit, même la folie peut se blesser et ce soir le délicat rouge qui coule le long de son bras en est bien la preuve pourtant le sourire dément est à nouveau sur les lèvres du malsain et le grincement si caractéristique retentit, froid et moqueur.

Le théâtre est encore ouvert et le spectacle est sur sa dernière scène, il reste encore des choses a jouer et le mauvais serviteur tient son rôle très à coeur.


Voila qu'il rentre dans la danse de la folie.... dangereuse entreprise petit bigleux... tu risques de n'en pas sortir indemne...

"Le problème avec la folie des grandeurs, c'est qu'on ne sait pas où finit la grandeur et où commence la folie."

Ne crains-tu pas de dépasser la limite...?


Il tournoie, à présent, il volette, il festoie le corbeau en cette nuit mémorable qui a vu la mort et qui réveille le désespoir chez les raisonnés raisonnables. Quelle jubilation, quel sensuel plaisir, si jouissif qu'on pourrait le comparer à de l'érotisme.
Un acte de violence à la poésie mortelle qu'il savoure comme un gourmet devant un plat trois étoiles.
Voila qu'il se met a sautiller comme un enfant:


Jouons oui jouons!

I am the passenger and I ride and I ride
I ride through the city's backsides
I see the stars come out of the sky
Yeah, the bright and hollow sky
You know it looks so good tonight...

Lapilis lapidere!

Une pluie de pierre s'abat sur l'amoureux aveuglé. Une petite vie qui se débat devant un boureau iraisonné.
Pourtant il vacille le corbeau, et son aile blessée est à présent parcourue de tremblements incontrolés mais cela ne semble pas le gener le moins du monde et n'efface en rien le sourire dément qu'il affiche et le rire éclatant qu'il laisse retentir.
Revenir en haut Aller en bas
Amadeo Whitemore
Serpentard
Serpentard
Amadeo Whitemore

Nombre de messages : 877
Age : 35
Age Roleplay + Sorts : 34 ans + sorts 1, 2, 3
Capacités Spéciales : Occlumens
Date d'inscription : 26/08/2007

Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Le Phénix se frotte au Serpent [PV]   Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 4 EmptySam 22 Mar - 1:20

Une fois encore, le sort touche sa cible. Les fines pierres tranchantes se précipitent à toute allure sur un Amadeo qui n'essaye pas même d'esquiver le tir. Il ouvre même les bras en croix car derrière lui, il y a Rêverie et s'il bouge, c'est elle qui subira les dégâts de cette énième attaque dévastatrice.


Alors il reste en place, ferme sur ses jambes. Ses yeux se crispent, ses adbominaux se contractent et un instant plus tard, il sent la pluie aiguisée lui entailler les chaires et le frapper de plein fouet au buste et le long de ses bras tendus.


Un silex particulièrement agressif vient lui ouvrir la pomette gauche tandis qu'un autre provoque une longue plaie qui s'étend de son arcade sourcilière jusqu'à sa tempe droite. Le sang coule à flots à présent le long du visage d'Amadeo.


Sa vision déjà floue sans sa paire de lunettes, le jeune homme sent le liquide pourpre lui couler dans les yeux. Son corps se met à trembler de fatigue et ses bras meurtris ont du mal à rester droits, la baguette pointée bien en face de lui.

Devant lui, c'est la silhouette indistincte du Corbeau qui s'amuse à virevoleter dans son champs de vision réduit. Et lorsqu'il riposte, c'est à son coeur qu'Amadeo fait confiance plutôt qu'à son regard.


Arata Erpente !

Le sort fuse et part sceller le destin d'un coeur amoureux.. Sous ses pieds, le sol commence à se dérober et ses idées s'embrouillent inexorablement. A bout de forces, Amadeo s'éffondre sur le sol et sombre dans l'inconscience. Rêverie..
Revenir en haut Aller en bas
https://potteroleplay.actifforum.com/Presentation-f3/Presentation
Servus Malifatius
Serpentard
Serpentard
Servus Malifatius

Nombre de messages : 270
Age : 48
Age Roleplay + Sorts : 39 ans sorts 1 2 3 SPE
Points Prestige : 3
Date d'inscription : 21/10/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 4 Left_bar_bleue900/900Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 4 Empty_bar_bleue  (900/900)
Points de mana:
Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 4 Left_bar_bleue800/800Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 4 Empty_bar_bleue  (800/800)

Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Le Phénix se frotte au Serpent [PV]   Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 4 EmptySam 22 Mar - 2:55

Voici qu'il se prend pour un fils de dieu le petit bigleux, quel spectacle hilarant, les bras en mode crucifié à croire qu'il est en pénitence, il ne manquerait plus que l'auréole et les petites ailes dans le dos pour que la panoplie soit complète. Quelle imbécilité humaine que le sacrifice, encore une invention pour croire que sa vie est honorable...tiens encore une imbécilité purement humaine...l'honneur.

Le rire du corbeau fait trembler les chaumières proprettes alentours, éclatante démonstration d'une joie malsaine...coupée en plein élan par un sort d'une fourberie toute attendue.
Il ne danse plus le corbeau, le temps lui manque pour trouver les pas et pour l'oiseau de malheur qu'il est le vol est anormalement court et l'atterrissage sans délicatesse.

Il s'écrase violemment quelques mètres plus loin sur son épaule déjà ornée des vestiges d'une bataille qui se finit. La douleur est ressentie cette fois et le mauvais serviteur, à défaut de reprendre un peu de raison, perd un peu de sa folie meurtrière.
La vie est là et elle ne goutte plus à présent mais se déverse.

Il tente pourtant de se relever, pas de répit pour les serviteurs d'une des mamelles les plus puissantes de l'anarchie... Il se redresse un peu et constate les dégâts. Son bras reste inerte sur son coté et une douleur aiguë lui arrache un grognement lorsqu'il se met sur son séant. du sang court le long de son visage et pourtant ... et pourtant il se remet à sourire. Le petit bigleux s'est bien défendu, il est dans son intérêt de ne plus jouer avec la folie à présent.
Le corbeau crache rouge pour dégager un peu sa poitrine du poids rougeoyant qui l'encombre puis lève son visage vers le ciel toujours sombre et menaçant.


On a bien rit.... maintenant le rideau tombe...fin de l'acte... début d'un autre. Hinhinhin...


Il jette un coup d'oeil autour de lui pour tenter de repérer sa belle mort puis avec une moue indifférente il s'en va retrouver son nid ou sa moitié le rejoindra plus tard il le sait.

CRAC
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Le Phénix se frotte au Serpent [PV]   Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 4 EmptyLun 24 Mar - 12:07

Encore une fois, rien ne se passa comme prévu, alors qu’elle se sentait en position en force il y a encore quelques instants, son adversaire avait de nouveau échappé à son sortilège avec l’aide d’un allié et élémentaliste qui plus ait, cependant celui ci ne portait pas de masque, ce qui fit douter la jeune femme de son appartenance aux mangemorts, quoi qu’il en soit, il était du côté du vieux fou et c’est tout ce qui importait. Des gigantesques flammes s’élançaient déjà vers les trois alliés avant de disparaître en fumée sombre, ne laissant que des tas de pierres calcinés sur leur passage. La jeune auror était complétement dépassée par les évènements à présent, tout allait vite, trop vite. Elle se fit soudain projeter au sol par celui qui tenait encore son assaillant quelques instants plus tôt et en qui elle avait reconnu un collègue, un allié. Le trio se trouvaient à présent entouré d’une bulle protectrice créée par Nathan qui venait de les protéger d’un sort extrêmement puissant, venant de je ne sais où puis soudain :

Courez !

Ce cri retentit aux oreilles de la jeune femme qui s’empressa d’obéir à cet appel tandis que Deletrius provoquait une diversion. Le trio courait, aussi vite qu’il le pouvait pour échapper aux horreurs qui les attendaient derrière eux. Mais très vite, Ayla fût une nouvelle fois projetée en arrière, par Deletrius cette fois, alors que la ruelle dans laquelle les trois alliés avaient débouché, venait de se séparé en deux, laissant le jeune auror de l’autre côté.
La jeune fille ne maîtrisait plus du tout la situation à présent, suivant Deletrius sans réfléchir dans une cour sur la droite. Elle se sentait minable, elle était passé si près de la mort de nombreuses fois ces dernières minutes, il fallait qu’elle se reprenne, son collègue comptait sur elle désormais et sa voix allait la ramener à la raison.


On fait quoi maintenant???

C’est une bonne question ça, alors analysons la situation, on était trois, on est plus que deux, il y a trois mages noirs à nos trousses et des plus dangereux. Je crois que là on est vraiment mal barrés…

Le cerveau de la jeune fille bouillonnait à toute vitesse, il faut bien l’avouer leur chance étaient très mince, même quasi nul, ils n'avaient pas d’autres alternatives que de fuir, très loin de leurs agresseurs. Mais là ils étaient pour ainsi dire coincé, dans une cour où à première vue il n’y avait aucune issu, ils étaient pris au piège. Leurs assaillants les avaient vu entrer dans la cour et ne tarderaient pas à les rejoindre. Son jeune collègue avait toujours le regard appuyé sur elle quand Ayla se décida à faire quelque chose, elle pointa sa baguette sur son visage avant de prononcer :

Lynxovisio!
A cet instant, elle sentit une drôle d’impression au niveau des globes oculaires, comme ci sa vision changeait, comme ci elle venait des mettre des lunettes ultra puissantes, elle pouvait désormais voir loin, très loin, telle une sentinelle. Quelques secondes immobiles à analyser les alentours avant de prendre la main de son collègue et de le tirer en avant.

Vient

Elle tenait toujours la main de Deletrius, l'entraînant à toute vitesse vers le fond de la cour, il faut dire que la cour était particulièrement vaste. Ils arrivèrent très vite devant une porte qu’ils empruntèrent pour se retrouver dans une petite maison, visiblement abandonnée, les propriétaires étaient sans doute partit précipitamment. Ayla emmena son jeune collègue à l’étage et tous deux se postèrent près de la petite fenêtre qui donnait sur la dite cour.
Un regard vers Deletrius, la jeune femme avait à présent reprit son assurance, le regard déterminé, elle se sentait prête, prête à combattre, prête à mourir s’il le fallait mais pas sans en emmener le maximum avec elle. Ils étaient suffisamment en hauteur pour guetter leur arrivée et quand ceux ci se montreront, ils seront prêts.


Qu’ils arrivent ces saletés, on va leur faire leur fête…
Revenir en haut Aller en bas
Théodore Vimaire
Serdaigle
Serdaigle
Théodore Vimaire

Nombre de messages : 1056
Age : 45
Age Roleplay + Sorts : 37 ans Sorts 1 2 3 (74 ans non révélé)
Capacités Spéciales : Magie Elémentaire (les 4 éléments) / Métamorphomage / Magie des Enfers / Magie Hermétique / Télépathe Surnaturelle (légilimens - occlumens) / Illusion / Agent du SMS
Créature : Doppelganger (non révélé)
Points Prestige : 5
Date d'inscription : 03/04/2006

Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Le Phénix se frotte au Serpent [PV]   Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 4 EmptyJeu 27 Mar - 16:06

HJ Point d’observation HJ

Théodore observait, constatait et notait les hauts et les bas du combat aérien.
Plus d’une fois il se fit violence pour ne pas intervenir, défendre ou intercéder en faveur de ses amis et compagnons.
Quand un rayon, un faisceau ou un trait atteignait la façade d’un immeuble et que les dégâts étaient visibles pour le plus simple des abrutis, il envoyait à son tour un sort pour réparer les dommages. En moins d’une heure, il avait utilisé tous les sortilèges du type Reparo qu’il connaissait pour raccommoder les dommages les plus importants.

Vers la fin de cette heure, Max refit surface entres ses compagnons avec une bourse qui contenait les talismans. Il en donna un à chacun avant de porter le sien à son cou.


- Je te remercie pour ce petit service Max. Maintenant nous allons pouvoir interagir de manière discrète et de manière indirecte si nous ne voulons pas attirer l’attention.

Théodore balança légèrement sa tête en arrière, remonta ses manches, craqua ses doigts et d’un mouvement du poignet droit fit apparaître sa baguette. Il relâcha son esprit en direction de la baguette et les boiseries en forme de feuille frissonnèrent comme si elles venaient d’être parcouru par une légère brise. Elles grossirent légèrement avant de déborder de la baguette et de s’étendre sur le poignet et la main du sorcier. Quand il ouvrit légèrement les yeux, le blanc nacré de ses yeux était devenu bleu abyssal.
Théodore aimait cet état second qui lui permettait de ressentir son environnement comme si il était l’environnement lui-même.

Il ferma le poignet gauche avec une telle violence que les ongles de sa main s’enfoncèrent dans sa paume et un léger filet de sang se faufila entre ses doigts avant de venir exploser sur le sol. Cette explosion concorda avec la détonation d’un tonnerre qui gronda aux quatre coins cardinaux et assourdit pendant quelques secondes l’atmosphère du combat.

Ne venait-il pas de dire d’être discret ?

Si, alors cela n’était uniquement que pour s’annoncer, mais ils savaient que les autres le prendraient comme une menace ou un danger.

Il pencha son regard vers la droite et remarqua la jeune femme. Comment s’appelait-elle encore ? Parker.

Règle numéro un : Discrétion égale Tempérance.

D’un léger mouvement de la main droite qu’il dirigea vers la cour, il créa une légère dépression qui provoquait des légers tourbillons ascensionnels rendant la navigation du ballet pas impossible mais rendant l’utilisation des deux mains indispensables. Laissant à la jeune femme et à son ami le temps de se remettre et de se préparer.

Règle numéro deux : Discrétion égale Convenance.

Il porta son regard vers un sorcier qui venait de tomber. Oh oui, le jeune Whitemore. Il devait l’aider à avoir les idées claires et une autre goutte de sang explosa sur le sol quand une légère pluie arrosa le jeune sorcier. Il ne devait plus Rêver . De plus, quand il pleut, qui peut savoir comment réagit le bois d’un ballet. Ondulation, torsion.

Il sourit à cette nouvelle possibilité.

Il chercha la personne qui servirait pour la règle numéro trois : Discrétion égale Pondération.

_________________
Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 4 Rgh11910

L'Ombre est un pôle obscur opposé au pôle éblouissant de la Lumière.
L'Ombre ne cherche pas à éclipser la Lumière, mais à la sculpter, la souligner, la mettre en relief.
Sans le fusain de l'Ombre, la page serait vierge et nos regards aveugles.


* Ordre de Merlin *
Revenir en haut Aller en bas
https://potteroleplay.actifforum.com/elisium-f46/mensonge-et-veri
Invité
Invité
avatar


Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Le Phénix se frotte au Serpent [PV]   Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 4 EmptySam 29 Mar - 22:50

Nathan menait la course, le flanc déchiré par un point de côté. Il continuait toutefois à courir, conscient de la puissance dévastatrice de la magie qui les poursuivait… Subitement, une énorme détonation déchira l’épaisse étoffe nocturne. Le jeune Ellendil eut tout juste le temps de se retourner avant d’être projeté quelques mètres plus loin par la force des débris d’un bâtiment vétuste. Un amoncellement de poutres, de pierres et de poussière barrait l’allée tortueuse que les trois sorciers avaient emprunté, Nathan se retrouvant d’un côté, Ayla et Deletrius de l’autre. Un morceau de pierre avait heurté la tempe de l’Auror. Il resta quelques minutes au sol, reprenant son souffle et ses esprits, espérant silencieusement que ses deux alliés s’en sortiraient. Se relevant péniblement, il chercha sa baguette des yeux et la trouva au bout de quelques secondes, non loin. Par quelque miracle inexplicable, elle était intacte.

Le jeune homme reprit sa course, son épaisse chevelure d’or balayée par les vents frais. La voûte céleste, parsemée d’étoiles scintillantes se miraient dans son regard azuréen. L’allée que Nathan avait longé déboucha bien vite sur une autre qui elle-même menait à la grande place où le destin de vingtaines, de centaines d’hommes se jouaient. La Nuit, destructrice, avait apporté avec elle, la Mort, inexorable… Tout n’était plus que cris, éclairs, détonations, cascades de sang se répandant lentement sur le sol mal pavé devenu pourpre. Deux Mangemorts masqués le repérèrent, il les fit tomber de quelques mouvements du poignet, leurs jambes s’effondrant sous leur buste. Rares étaient ceux encore debout. Rare était la Lumière. Seul l’astre lunaire apportait quelques pâleurs qui ne soient pas mortelles… Bientôt, il le savait, la Marque verdoyante flotterait au dessus de cette place.

S’élançant avec hargne dans la bataille, il taillada les chairs pourries, transperça les cœurs corrompus… Un unique désir vindicatif brûlait sa peau, piquait ses membres avec violence. Il aurait voulu tout faire exploser, que cette place s’envole en une nuée de débris grisâtres, emportant avec elle de nombreux corps mutilés mais la frontière entre les actes et les désirs s’étendait à l’infini, tel un gouffre infernal que nul n’avait jamais traversé. L’Auror tenta de repérer des visages familiers, mais pas un ne lui parvint dans l’entremêlement de sang, de poussière et de débris. Le Ministre avait été anéanti, il le savait, il le sentait… Quelque part au milieu de corps infâmes résidaient les cendres de ce noble Phénix qui ne renaîtrait jamais.

Un ricanement parvint à ses oreilles, comme le croassement de quelque corvidé maladif, suivi presque aussitôt par un craquement sonore. D’autres suivirent, d’épaisses fumées se formant tout autour d’eux. Un homme venait de s’évanouir, non loin après avoir crié un dernier sortilège. A pas lestes, Ellendil le rejoignit, tâtant son front, prenant son pouls.

Par Merlin, c’est Amadeo Whitemore !

Promenant avec affolement son regard autour de lui, Nathan finit par appeler à l’aide, des étincelles écarlates jaillissant à intervalles réguliers de sa baguette magique.

Il faut le soigner…


[ Qu'on me signale s'il y a déjà quelque chose de prévu pour Amadeo, j'éditerai. ]
Revenir en haut Aller en bas
Childerik Blancpégase
Gryffondor
Gryffondor
Childerik Blancpégase

Nombre de messages : 132
Age Roleplay + Sorts : 28 ans, sorts 1 2 3 SPE
Capacités Spéciales : Maître des potions, Elementaliste Air et Eau
Date d'inscription : 19/08/2007

Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Le Phénix se frotte au Serpent [PV]   Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 4 EmptyLun 31 Mar - 21:21

hj Vesta vs Childerik hj

La fumée vient s'emparer de la moindre parcelle d'atmosphère alors que l'ombre furtive disparait au coin d'une volute...
Il faut se tenir sur ses gardes à présent, la mangemorte a surement du transplaner dans les alentours pour lui tomber sur le coin du museau à la première occasion.

Baguette levée Childerik avance à petits pas comme si il chassait un félin...soudain un bruit sourd et un faible cri semblent provenir du sol...

Est-ce une hallucination? Elle aurait-donc réellement transplané dans les égouts? quelle idée saugrenue...Ne sait-elle pas que c'est un endroit un peu trop humide pour une demoiselle?
Il distingue une bouche pas très loin derrière lui, s'y rue et de ses deux bras tendus projette un torrent en contrebas.
En face de lui la fumée s'estompe peu à peu et il aperçoit un une autre bouche ouverte...c'est à ce moment là qu'il fait le rapprochement.

Ereinté, faisant apparaitre à présent de fines veinules sur son front en sueur, il tend sa main gauche, minimisant de quelques hectolitres le débit d'eau et prononce au bord de l'évanouissement...

Accio couvercle!!!

le couvercle de la bouche d'égout par laquelle la belle blonde s'était immiscé se referme laborieusement...quelques litres de plus viennent rejoindre la marée montante sous la pierre brute, et s'écroulant au sol, Childerik repose avec hâte le second couvercle avant de tomber en arrière, haletant, les yeux au ciel...

La voilà piégée...
Me voilà exténué...
Revenir en haut Aller en bas
https://potteroleplay.actifforum.com/viewtopic.forum?t=8771
Marian White
Serpentard
Serpentard
Marian White

Nombre de messages : 190
Age Roleplay + Sorts : 22 ans sorts 1 2 3 SPE
Date d'inscription : 11/02/2007

Profil du Sorcier
Points de vie:
Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 4 Left_bar_bleue100/100Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 4 Empty_bar_bleue  (100/100)
Points de mana:
Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 4 Left_bar_bleue100/100Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 4 Empty_bar_bleue  (100/100)

Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Le Phénix se frotte au Serpent [PV]   Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 4 EmptyMer 9 Avr - 14:28

HS J'ai fait beaucoup mieux, je le sais, mais il faut bien que je poste, non... Alex VS Marian VS Reverie HS

Peu importe qu’il me tue.
Peu importe que tout le monde meurt, si c’est lui qui le veut.


Mes yeux lançaient des éclairs.
Il ne pouvait pas me dicter ma conduite.
Il n’avait pas fait ce qui était à faire avant, pourquoi le ferait-il aujourd’hui.


Écarte-toi, Alexander.
Tu n’as plus ta place dans ma vie.
Je n’ai pas de lien avec toi, et ma sœur était idiote.
Ma sœur, mais idiote.
Tu devras me tuer si tu veux m’empêcher de me battre contre cette femme.


Je le contournais sans lui lancer un regard de plus.
La petite souris qu’était Miss Nightmare s’était enfuie.
Mais c’était sans compter sur mon instinct.
Elle courrait, courrait, la petite souris.
Mais le chat retrouve toujours la souris.
Et il ne la mange jamais.
Il la torture, puis la tue, mais ne touche pas son corps infâme.

Je n’avais qu’à ouvrir grand mes yeux.
Elle était là, quelque part, cherchant désespérément son amant.
Pauvre Alex qui voulait la protéger.

Il y a quelque un d’autre, murmurais-je sans savoir qu’il m’entendait.

Je te hais, Alex, à quoi bon chercher à me parler.
Tes mots sont vains.


C’était trop facile de me mentir à moi-même.
Ce n’est qu’avec le temps qu’on voit nos erreurs.
Mais on gagne en faiblesse, alors.

J’apperçus enfin ce profil familier.
Elle cherchait encore.
Je m’approchais.
Tout doucement.
Sans un bruit.
Pas un craquement.


Dommage qu’il ne puisse pas me tuer…

Un frisson me parcouru l’échine.
Ma propre voix me faisait peur.
Une démence incontrôlable se dégageait d’elle.
Je levais ma baguette en me détachant du dos de la rêveuse.


Difindo.

Le rayon s’éleva vers les cieux avant que je ne le dirige entre ses omoplates
Je fermais les yeux en cet instant .
Les chrétiens cherchent la communion divine.
Et c’est une communion infernale qui prit mon cœur dans ses bras.
Je voulus mourir.
Pour savoir à quel point les flammes étaient douces.

Let me rest in peace…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Le Phénix se frotte au Serpent [PV]   Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 4 EmptyJeu 10 Avr - 17:58

Comme une idiote elle avait courru vers Amadeo, s'abstenant de toute réflexion elle avait apporté encore plus d'ennuis à l'être qu'elle aurait voulu protéger. Dans un regard elle avait soudain vu plus de lumière que dans tous les ciels étoilés du monde. Plus de beauté, plus de pureté; pas de nuages pour cacher cela.

Sauf la douleur.
Le fourbe volatile qui avait amené le malheur sur cette journée avait frappé, frappé encore, et son Amadeo avait pris les coups, en la protégeant. Dans ces secondes d'horreur absolue, les sensations les plus fortes se mélangeaient en Rêverie: elle était impuissante face à la violence des coups, et si elle tentait de lancer une seule attaque, elle avait peur de blesser Amadeo. Elle aurait voulu crier, lui hurler d'arrêter son entêtement, mais sa gorge était pleine de noeuds, et le vacarme assourdissant. Le sort fini, il laissa place à un sifflement lancinant dans ses oreilles, et avec un réflexe miraculeux elle rattrapa Amadeo avant qu'il ne heurte le sol. Aussitôt elle sentit dans sa main un liquide poisseux, et en baissant les yeux elle vit le sang qui coulait du visage aimé. Comme à des années lumière de là, elle entendit à peine l'autre s'enfuir. Elle a d'autres soucis en tête. Elle essaye d'éponger tout ce sang qui coule, abasourdie par la peine, de trouver l'étincelle de vie dans le corps inanimé... Un homme blond comme les blés la rejoint, un ami apparemment, qui essaye de l'aider. Reconnaissante avant tout, peu importe son nom en l'occasion, elle s'apprête à lui demander s'il peut emmener son Ami auprès d'un médicomage quand...


"Attention!"

Reverie se retourne et voit Marian, et le sort qui vient. Sans s'attarder sur pourquoi Alexander ne l'a pas retenue, elle réagit en pensant au mieux.

Ignis muris pareo!

C'était présumer de sa rapidité. Le mur de flammes s'élève, un rien trop tard, car elle sent déjà les premières lacérations s'enfoncer dans son dos. Tout en elle devient alors colère. De quel droit cette femme vient elle nuire à elle et Amadeo? Elle abandonne un instant le blessé pour avoir les mains libres.

Si vous vous en prenez à ce qui est cher à mon coeur, attendez vous au retour de flammes... Ignis orbis pareo!

Elle fait alors pleuvoir un déluge de feu sur la tête de Marian, aveuglément et sans s'arrêter, jusqu'à entendre qu'elle a touché sa cible. Epuisée, elle prend la main d'Amadeo dans la sienne, cette main bien vivante il y a peu... Ne me laisse pas... Aspirant l'air à grand peine, elle tourne son regard vers le jeune homme qui l'a avertie. Etourdie, elle pense un instant à un ange en voyant ses cheveux blonds.

Il est sérieusement blessé! Il faut l'emmener au plus vite auprès d'un Médicomage!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Le Phénix se frotte au Serpent [PV]   Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 4 EmptyDim 13 Avr - 16:10

D’abord une seconde. Puis, une minute… Avant que Nathan ne se rende compte qu’à ses côtés se tenait une jeune femme à la longue chevelure d’ébène, paniquée, agitant fébrilement les mains sans savoir que faire. Elle semblait vouloir lui dire quelque chose mais les détonations, les éclairs aveuglants, l’obscurité oppressante et les nuages de poussière brunâtres avaient appesanti ses sens. Son ouïe semblait voilée, sa vue troublée et la terre n’avait rien de râpeux sous ses doigts. Même la Lune, éternelle alliée, avait pris peur en ce sinistre instant, et demeurait masquée par un amas de nuages nocturnes. Le rayon émeraude d’un sortilège de Mort éclaira l’espace de quelques secondes, une scène horrifiante : une femme, dont le visage était crispé en une expression de haine brandissant sa baguette sur cette alliée, cette jeune femme au teint laiteux qui s’affolait autour de lui et autour du corps que Nathan tenait entre ses bras. L’exclamation retentit plus distincte dans son esprit que toutes les autres explosions réunies, un éclair argenté fusa, en direction des omoplates de la belle rêveuse…

Attention !

Il ne put que crier, occupé à obstruer la plaie d’Amadeo, sa baguette ayant atterri plus loin lorsqu’il s’était précipité auprès du corps. Impuissant, il observa le spectacle sinistre qui s’offrait à lui. La victime de l’éclair s’était avérée suffisamment prompte, dressant devant elle, un mur de flammes hostiles et meurtrières qui firent chanceler l’adversaire. Quelques secondes plus tard, cette dernière se voyait assaillie par une pluie vermeille où se mêlaient, prisonniers, cris et lamentations. L’autre revint auprès de lui, tenant la main d’un Whitemore en piteux état, plongé dans une profonde inertie. La peur se lisait dans sa voix. Ellendil devina quelque sentiment en elle, envers cet homme et, décidant de se remuer un peu, mû par une compassion et une détermination extrêmes, arracha un morceau de sa cape. Cela constituerait un pansement rudimentaire…

Une idée effleura son esprit déjà confus.

Spero Patronum !

D’immenses volutes d’une fumée argentée jaillirent de sa baguette qu’il avait finit par rattraper, se matérialisant peu à peu en un majestueux lion ailé.


Il faut que tu ailles me chercher… cet homme qui guérissait tout à l’heure… et avec qui nous avons fait un bout de chemin… c’est extrêmement important…

Il se maudit intérieurement de ne pas avoir demandé le nom du Médicomage et envoya la belle bête qui s’élança d’un puissant coup de patte, produisant dans son sillage une traînée opalescente et scintillante.

Il ne devrait pas tarder à arriver avec quelqu’un de compétent, conclut-il, le souffle court.

Une violente bourrasque parvint jusqu’eux, engendrant un tourbillon de poussière, de chevelures de jais et d’ambre. A intervalles réguliers, le jeune Auror envoyait de nouvelles étincelles cuivrées, espérant attirer l’attention des bonnes personnes…
Revenir en haut Aller en bas
Deletrius Vector
Poufsouffle
Poufsouffle
Deletrius Vector

Nombre de messages : 242
Age : 29
Age Roleplay + Sorts : 23 ans sorts 1 2 3 MD3
Capacités Spéciales : Médicomage confirmé
Points Prestige : 3
Date d'inscription : 26/10/2007

Profil du Sorcier
Points de vie:
Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 4 Left_bar_bleue100/100Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 4 Empty_bar_bleue  (100/100)
Points de mana:
Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 4 Left_bar_bleue100/100Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 4 Empty_bar_bleue  (100/100)

Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Le Phénix se frotte au Serpent [PV]   Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 4 EmptyDim 13 Avr - 19:21

Deletrius se sentit emporté par le bras en direction de l'étage supérieur du bâtiment. Finalement ce n'était que reculer le problème car maintenant Ayla et lui étaient dans un trou à rat. Les deux membres de la FICM étaient en position de défense, prêt à en découdre violemment avec le moindre mangemort qui aurait le culot de passer la porte.

Cela faisait à peu près 5 minutes qu'ils étaient dans cette pièce quand soudain il y avait du mouvement dans le couloir sombre. Mais au lieu d'un vil mangemort apparut un animal magique d'une splendeur magnifique. Un lion ailé avec une belle crinière d'argent qui leur apporta un message. Il leur fit signe de les suivre. Ce qu'ils firent sans hésiter, car si ce Patronus était entré, il sortirait sans grandes embûches. L'air libre et pesant sentait le fer, les allée voisines jonchaient de cadavres des deux camps. Des vision post-apocalyptiques arrivèrent aux yeux du médicomage. Mais c'est une vision qui toucha le jeune homme au plus profond de lui même. Son patron gisait dans une mare de sang, son sang. mais son corps bougeait encore légèrement il était donc en vie.

Protégé-moi durant l'opération ne laisser rien passé.Hurla-t-il aux gens qui assistaient à la scène. Puis se mit à genoux et parla doucement pour Amadeo.Tiens bon boss tu va t'en sortir. Ne pars pas maintenant, tu a même pas encore rempli ma fiche de paye.

De l'humour en ces conditions quoi de plus déplacé, mais si il voulait opérer il devait penser à autre chose. Il commença par désinfecter les plaies qui s'étaient remplies de poussière. Des traits colorés volaient au-dessus de sa tête mais tous étaient déviés par ses compagnons. Quand enfin les différentes plaies était nettoyées il put commencer le gros du travail, celui de refermer les trous sanguinolents qui recouvraient le corps de son directeur.

Chirurgia

Peu à peu les trous se refermaient et la peau se reconstruisait la où le trait argenté était passé, laissant derrière une petite trace rosée. Celui lui prit un long moment pour refermer les multiples blessures, parfois sa vue se brouillait, il se voyait donc forcer de s'arrêter pour reprendre son souffle. Ses cheveux étaient collés à son front par un mélange de sueur de sang coagulé et de poussière. Au bout d'une demi-heure d'effort magique intense le travail était fini et il fallait maintenant l'écarter le plus vite possible de la zone de combat. Car ici au milieu de la place, il était vulnérable. Il placa donc le bras d'Amadeo autour de son cou.

Venez, il faut le mettre à l'abri.Mademoiselle là prenez l'autre bras et on va dans la ruelle là-bas.
Revenir en haut Aller en bas
https://potteroleplay.actifforum.com/biographie-des-personnages-f
Lord Voldemort
Serpentard
Serpentard
Lord Voldemort

Nombre de messages : 360
Age : 92
Age Roleplay + Sorts : 81 ans, sorts 1 2 3 SPE
Capacités Spéciales : legilimens, occlumens, nécromancien, charmeur oral, élémentaliste air et feu, sorts informulés
Points Prestige : 6
Date d'inscription : 22/07/2006

Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Le Phénix se frotte au Serpent [PV]   Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 4 EmptyVen 18 Avr - 21:57

HJ Voldemort et Gabriel vs Noxis et Edward HJ

L’extase n’avait plus de limite. Autour du Seigneur des Ténèbres, tout n’était plus que chaos, haine, folie meurtrière, même les dernières traces d’espoir qu’il percevait chez les combattants n’arrivaient plus à l’agacer le moins du monde. Sa création semait la terreur et l’épouvante, sans compter qu’il avait perçu l’atroce souffrance que son rituel avait imposée à l’insupportable Mornemarais. Rien que cela valait le déplacement parmi les pions de l’échiquier … Mais il n’allait pas s’arrêter en si bon chemin alors que, il le comprenait à présent, il avait à sa merci ce qui ressemblait à s’y méprendre à deux Phénix. Et non des moindres. Eilane n’avait pas pu dévoiler leur identité, assujettie à un subterfuge que ces miséreux étaient parvenus à mettre en place. Et qui avait, bien entendu, provoqué sa juste colère lorsqu’il l’avait réalisé ! Il n’était nul besoin d’espionnage à présent, tout n’était que trop évident.

Les yeux étincelants de la plus pure des malignités, il jouissait tandis qu’il dirigeait sa marionnette nécrosée vers ces deux imbéciles. L’un d’eux ne faisait-il d’ailleurs pas mine de vouloir rejoindre plus vite encore la mort, qui quittait sa compagne pour venir le combattre dans un duel à la loyale ? Voldemort explosa d’un nouveau rire totalement dément, trop au fait que la séparation ne pouvait leur être que préjudiciable … Et pourtant le rire se brisa en une fois. Que faisait l’homme ? Non ! Il ne pouvait pas ! Il revenait sur sa décision, retournait vers la femme, la protégeait dans ce geste aberrant. D’étincelants de ce malsain plaisir, les yeux du Lord n’étaient plus à présent que deux fentes où se lisait la plus dévastatrice des ires. En y faisant attention, on aurait presqu’entendu un sifflement rappelant indéniablement celui d’un serpent.

D’un geste rapide, sa baguette était dans sa main. Il s’apprêtait à en faire usage. Un seul sortilège, deux mots. Précis, impossibles à éviter. Et qui effacerait de la scène de son triomphe ces deux vermines. Pourtant son bras resta immobile, tendu vers Edward. Une nouvelle altération autour de lui. « Le nécromancien se nourrit de mort, le nécromancien est la mort ». Or … il ne la donnait pas à l’instant même. Ses partisans avaient, certes, fait des dégâts dans les rangs adverses et n’étaient pas sortis tous indemnes du combat. Mais trop de blessés mourraient tout à coup. Quelque chose … Ou … Quelqu’un … œuvrait … Et il ne pouvait le tolérer, d’autant plus qu’il ne pouvait l’appréhender, ce n’était qu’une perception, la continuité de ce qu’il avait ressenti quelques minutes auparavant. Tandis qu’il scrutait autour de lui à la recherche de la source du pouvoir, la provocation ultime vint : l’on défaisait ce qu’il avait assemblé. Un corps gisant sur le square arraché d’un flux d’authentique haine dont il ne perdit pas un moment pour s’abreuver.

Je vous ferai regretter d’être venus au monde ! Votre châtiment sera bien pire encore que la mort et l’oubli !

La silhouette du Lord sembla alors enfler, nourrie de toute la malveillance qu’il était parvenu à générer en si peu de temps en plein cœur de Londres. De ses mains tendues devant lui parti une onde que l’on ne pouvait que deviner destructrice, une rivière dévastatrice charriant les pires émanations de tous les sentiments qui avaient pris naissance ce soir, confusion et chaos, fiel et venin, désespoir et affliction. Les deux enfants plongés dans la contemplation morbide du cadavre seraient-ils en mesure de l’éviter ?
Revenir en haut Aller en bas
https://potteroleplay.actifforum.com/biographie-des-personnages-f
Noxis Clymox
Serdaigle
Serdaigle
Noxis Clymox

Nombre de messages : 8960
Age Roleplay + Sorts : 35 ans sorts 1 2 3
Capacités Spéciales : Elémentalisme Eau/Terre/Feu/Air - Magie des Anciens
Points Prestige : 6
Date d'inscription : 13/01/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 4 Left_bar_bleue1930/1930Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 4 Empty_bar_bleue  (1930/1930)
Points de mana:
Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 4 Left_bar_bleue2500/2500Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 4 Empty_bar_bleue  (2500/2500)

Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Le Phénix se frotte au Serpent [PV]   Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 4 EmptySam 19 Avr - 0:01

HJ Voldemort vs Noxis et Edward HJ

Qu’était la détermination face à une telle abjection ? Ce combat acharné entre la pureté des sentiments et la corruption infâmante qu’une logique insane leur imposait, que pouvaient-ils faire pour contrer cette confusion des sens ? Déjà deux nouvelles faux se reformaient et le corps de Gabriel s’écartait d’eux pour entamer une danse macabre à l’entour, repérer le meilleur angle d’attaque, faire durer l’odieuse attente, nourrir l’incertitude : d’où viendrait le coup, lequel des deux serait la cible, en sortiraient-ils indemnes ? A présent dos à dos, ils étaient devenus le Phénix guerrier, baguettes en avant, aux aguets et conscients que ce n’était plus l’être aimé …

Il n’y avait plus aucune solitude, ces deux là formaient définitivement une osmose que rien sinon la mort ne pourrait désormais briser. La mort du corps ou la mort des idéaux. En ce moment, cet instinct unique ne laissait aucun doute quant à la poursuite de l’idéal commun : il leur revenait de demeurer vivant pour continuer à le faire vivre. Plus rien d’autre n’importait. Ils montreraient à Voldemort qu’au sein des ténèbres les plus profondes résidait toujours la plus glorieuse des beautés, radieux amour allaitant l’espoir renaissant.

Une fois certaine que son alter-ego approuvait son idée, Noxis commença à incanter. Les mots allait terminer de s’égrainer lorsque l’impensable se produisit. La création infernale cessa son ballet en une fois, se contorsionnant à présent de façon totalement désordonnée. Le froid était devenu intense et l’obscurité les entourait de toute part. Un hurlement silencieux leur vrilla soudainement l’esprit, une nouvelle agonie surpassant en violence toutes celles dont ils avaient été les témoins impuissants jusque là. Synchrones encore, ils tombèrent à genoux, tâchant de faire taire cette nouvelle tempête dans leur crâne en pressant leurs mains sur leurs oreilles. En vain. L’ultime union serait douloureuse.

Combien de temps dura cette lente descente aux enfers ? Jusqu’à ce que quelques gouttes de sang heurtent le sol et que le tonnerre gronde, fruit d’une magie qu’aucun des acteurs de cette tragédie humaine ne pouvait ne fût-ce que concevoir … Plus loin, un fou s’était éclipsé, un ami était tombé. La pluie lui était destinée, pourrait-elle lui venir en aide mieux que Noxis et Edward n’en avaient été capables vis-à-vis de Gabriel ? Les gouttes d’eau les ramenèrent à l’amère réalité qui les attendait.


Non !

D’une seule voix, d’une seule douleur. Plus rien d’autre n’existait que le corps sans vie de leur mentor, de leur père. Rampant sur leurs genoux, ils s’approchèrent de lui, les mains avides de le retrouver vivant malgré tout.

NON !

Visages levés maintenant vers le ciel, tendus vers l’eau qui tentait déjà de laver le sang versé.

Larmes, rejoignez vos sœurs …

Et ils ressentirent l’appel. La voix de Gabriel les mettant en garde, une dernière fois. Tandis que de ses bras Edward formait un écrin protecteur autour de Noxis, celle-ci, canalisait toute leur volonté pour contrer la vague d’énergie destructrice émanant de Voldemort. Les runes sur leur front flamboyaient, la matière autour d’eux pulsaient : un bouclier impalpable mais pourtant bien réel séparait maintenant le Dark Lord et le reste des combattants, les isolant d’une mort certaine. Le choc fut puissant et l’onde se répercuta un long moment dans l’air autour d’eux tandis qu’ils luttaient pour les préserver tous. Les forces allaient finir par leur manquer lorsqu’ils ressentirent la délivrance tant attendue : dans une gerbe de lumière argentée, le bouclier éclata, repoussant une bonne fois pour toute le flux là d’où il venait.

Les pavés furent arrachés du sol en une tranchée linéaire rejoignant celui qui continuait à faire trembler toute une communauté sorcière par la simple évocation de son nom. Ce soir, pourtant, il lui faudrait se retirer sans avoir pu clamer son dernier trophée … Voyant cette lame dévastatrice revenir vers lui à toute vitesse, il ne lui restait qu’à quitter les lieux tout en maudissant ces deux là qui avaient appris beaucoup trop vite et qui étaient parvenus à le contrer. L’air fût sommé, qui emporta le Seigneur des Ténèbres là où son mauvais vouloir l’exigeait.

Sur la petite place, un homme et une femme se recueillaient à présent autour de la dépouille d’un vieillard, enlacés pour partager toutes les forces qu’il leur restait encore.


Ils savaient qu'ils n'avaient plus rien à faire ici, et qu'il valait même mieux pour eux de partir au plus vite. Les Aurors approchaient, cela se sentait. L’agitation avait gagnée Londres toute entière et le Ministère avait dû être rapidement informé.

Décontenancé mais toujours lucide, Edward entreprit d’emmener Noxis loin de là. Tout en tremblant, il l’enserra plus fort encore et murmura à son oreille.


Nous pensons et nous ressentons la même chose... Ce sentiment, atroce et despotique... Nous aurons encore à le subir demain. Mais rester ainsi figé devant sa dépouille ne fera que retarder notre délivrance.

Laisse-moi t’emmener loin d’ici...

Il fixa alors Noxis droit dans les yeux, et d’un geste peu assuré il caressa la marque laissé sur son front par les Anciens. Aucun d’eux ne pleurait, mais tous deux restaient sans voix. Il leur semblait que la peine n’était plus un sentiment, mais qu’elle était un état d’esprit, leur état d’esprit.

En ce soir d’Octobre, l’espoir n’avait plus sa place à Grimmauld Place... Dernier refuge des enfants meurtris, ils transplanèrent main dans la main.


HJ Histoire d'éviter de faire un dernier post pour ne dire que ça, j'indique ici que notre cher Voldemort est parti. Ne le cherchez pas niarkniark HJ
Revenir en haut Aller en bas
https://potteroleplay.actifforum.com/viewtopic.forum?t=5568
Invité
Invité
avatar


Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Le Phénix se frotte au Serpent [PV]   Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 4 EmptyMer 23 Avr - 20:13

Voilà maintenant quelques instants que les deux collègues étaient tapis près de la fenêtre à l’étage supérieur du bâtiment, ils attendaient là, se tenaient prêt au moindre signe d’alerte mais le premier signe ne fût pas ce à quoi ils se préparaient, du mouvement dans le couloir et ils aperçurent soudain un magnifique lion ailé argenté faire son apparition, un patronus destiné à les mettre en garde, à les appeler à l’aide, quelque part. Second patronus qui était apparut devant les deux jeunes gens, seconde fois qui ne présageait rien de bon. Les deux membres de la FICM n’eurent pas d’autre choix que de suivre cette volute argentée, la vie de quelqu’un en dépendait peut être, même s’ils mettaient tous les deux leur propre vie en danger en quittant cet endroit.

A peine furent-ils sortit du bâtiment qu’ils aperçurent soudain des légers tourbillons ascensionnels, une bourrasque créant une légère dépression qui permit de les protéger le temps qu'ils traversent la cour, cette cour qui était pourtant vide il y a encore quelques instants et dont les sorts commençaient à fuser à présent. Ils couraient, vite, toujours plus vite afin de suivre cet animal ailé qui les guidait. Ils arrivèrent à nouveau là où tout avait commencé, là où les corps sans vie de leurs ennemis mais également de leurs alliés gisaient.

Soudain ils l’aperçurent, le jeune auror blond qui leur avait servit de compagnon quelques instants plutôt, celui dont ils avaient été séparé avant de se réfugier dans cette cour, celui qui l’avait en partit sauver de l’effusion de lave, celui qui était manifestement l’auteur de ce patronus et ils ne tardèrent pas à en comprendre la raison, là sous ses yeux, la jeune femme eût une vision d’horreur, cette vision qui compressa son cœur, qui provoqua un long frisson dans tout son être, un visage familier, un ami, gisant dans son propre sang. Ses yeux se mirent à briller, l’émotion l’envahit. Le premier réflexe de la jeune auror fût de se jeter au chevet de cet homme, son directeur avec qui elle avait combattu de nombreuses fois au cours de leur mission, cet homme qui comptait beaucoup pour elle, cet homme qu’elle considérait désormais comme un ami.


Oh nonnn, Amadeo … Qu’est ce qui t’est arrivé … Tiens bon on est là maintenant …

Mais il fallait bien qu’elle se rende à l’évidence qu’elle ne lui était pas d’une grande d’aide directement, elle n’avait pas les capacités de le guérir mais quelqu’un les avait, son compagnon, celui dont la voix se répercuta en écho dans son esprit. Protégez-moi durant l'opération ne laissez rien passer. Oui c’est ce qu’elle allait faire, elle le pouvait, elle le devait, elle les protègerait jusqu’au bout.

Protego!

C’est alors qu’une bulle protectrice les enveloppa tous, se joignant à celle déjà formée par ses alliés. Elle tenait bon, ne laisserait rien passer tandis que les sorts étaient déviés les uns après les autres. Petit à petit Amadeo semblait retrouver quelques couleurs mais il était encore beaucoup trop faible, il devait être emmener au plus vite à St mangouste mais sa vie n’était plus en danger, Deletrius venait de lui sauver la vie. Le bouclier était toujours maintenu, les protégeant encore quelques instants qui suffirent à les mettre à l’abris. Ayla était toujours début, lançant à présent des stupefix à tout va, mais les mangemorts semblaient se faire de moins en moins nombreux, comme ci ils avaient enfin décidé de quitter les lieux, comme ci leur maître lui-même était partit.

C’était donc la fin, la fin de cette nuit sinistre dont l’odeur du sang et de la mort régnait en maître, mais la fin de quoi, d’une bataille sinistre qui avait coûté la vie à de nombreux alliés, non ce n’était que le début, le début d’une grande guerre entre les sorciers des deux camps. Les sorts se faisaient de moins en moins nombreux, de moins en moins puissant, au loin Ayla aperçu Deletrius transplaner avec son supérieur ainsi qu'une jeune femme brune, une jeune femme qui semblait visiblement bouleversée, le temps était venu, il était tant de partir aussi, de les rejoindre à St Mangouste, s’en était fini pour cette sombre nuit, nombreux sont ceux qui étaient déjà partis, certains sans trop de dommage, d’autre particulièrement amochés. Un regard vers son collègue du département des aurors qui se battait toujours à ses côtés, un hochement de tête, un regard et tout était clair, le message était passé et dans un léger pop, ils transplanèrent à leur tour pour rejoindre leurs alliés et panser leur blessure.
Revenir en haut Aller en bas
Marian White
Serpentard
Serpentard
Marian White

Nombre de messages : 190
Age Roleplay + Sorts : 22 ans sorts 1 2 3 SPE
Date d'inscription : 11/02/2007

Profil du Sorcier
Points de vie:
Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 4 Left_bar_bleue100/100Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 4 Empty_bar_bleue  (100/100)
Points de mana:
Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 4 Left_bar_bleue100/100Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 4 Empty_bar_bleue  (100/100)

Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Le Phénix se frotte au Serpent [PV]   Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 4 EmptySam 10 Mai - 22:00

Comme si cette femme avait pu lire mes pensées…
Non.
Mais elle avait compris que le feu meurt par le feu.
Sauf que ses flammes étaient plus douces que celles qui habitaient depuis si longtemps mon cœur.
Elles étaient bien plus douces…

Elles m'arrachèrent néanmoins un hurlement de douleur.
Oui, j'était blessée.
Mais plus dans mon orgueil que sur ma peau.

La jeune Reverie avait cru utile de dresser entre nous un vain mur de flammes.
Grand bien lui fit!
Il ne me dissuada en rien de la tuer.
Il me fit juste prendre conscience de la position délicate dans laquelle nous étions.
Nous?
Je n'était pas seule.
Je le savais bien.
Mais j'aurais aimé le contraire.
Jouer avec la mort était plus amusant sans allié.

Je souris à son destin.
Un jour, je la retrouverais.
Je la tuerais.

Je me retournais un instant et lançais un regard appuyé à Alexander.
Il avait choisi le mauvais camp.
Tant pis pour lui.
Il savait qu'il n'était pas aussi fort que moi.
Tant mieux pour lui.
Je n'avais pas envie de le tuer.
Sans doute un vague relent de cette vie d'avant.
Mais je ne l'aimais plus autant qu'avant.
Il était un inconnu.
Désarçonnée par sa venue?
Aucun doute.
Apeurée?
Jamais. Plus jamais face à lui.
Déçue?
Plus que de raison.
Pourtant, il était intelligent.
Mais il était déconcertant de voir à quel point il était prévisible.

Adieu, Alexander.

Mes mots étaient murmures.
Car il était peu probable qu'ils aient une quelconque sorte d'importance.
Pour lui.
Il essayerai de comprendre.


CRAC
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Le Phénix se frotte au Serpent [PV]   Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 4 EmptySam 10 Mai - 22:02

Alexander était resté figé après les derniers mots de Veronica. Il lui était impossible d'esquisser ne serait-ce qu'un geste. Il était comme paralysé par sa proximité. Ce devait être un cauchemar. Il se réveillerait bientôt, en sueur certes, mais sans cette impression désagréable de n'être qu'un pion du large échiquier de Veronica. Veronica, qui, assurément, n'était plus Veronica.
Le jeune homme observa docilement le manège de la Mangemorte, presque résigné à sa propre léthargie. Ses yeux ne semblaient pas affectés par la soudaine inactivité de son corps. Ils se posèrent rapidement sur Reverie, un éclair de peur les traversant alors. Mais elle se débrouilla mieux que prévu. Il en comprit la cause, non sans un petit pincement au cœur. C'était cet homme qu'elle protégeait, non sa propre vie.
Alex saisissait toutes les pensées entrelacées des deux femmes. Veronica aurait fait peur à quiconque. Mais pas à lui. Il savait que tout ceci n'était qu'un masque. Tout du moins il l'espérait très fortement.
Elle partit. Il avait entendue là moindre de ses pensées. Et il savait qu'elle avait raison. Il devrait la retrouver. Un jour.
Il frissonna et risqua un pas vers l'avant. Il avait encore quelques difficultés à se mouvoir. Il pivota doucement sur lui-même. Il ne voyait plus à présent que des volutes de fumées. Il n'entendait plus derrière lui les cris. Il voulait partir. Réfléchir. Dormir.
Il marcha nonchalamment le long des débris de la bataille, sans un regard en arrière. Tout était si insignifiant face à ce qu'il ressentait. De la peur? Non. Mais une sorte d'incrédulité teintée d'amertume.
Veronica avait abandonné sa sœur qui était morte. Jamais il ne lui pardonnerait.
Ses pas le menèrent à son appartement. Il se coucha tout habillé. Il dormit peu et cauchemarda plus que de raison.

HJ Voyons dans ce très court post une rapide fuite du champ de bataille des deux vieilles connaissances pour ne pas s'y éterniser... HJ
Revenir en haut Aller en bas
Théodore Vimaire
Serdaigle
Serdaigle
Théodore Vimaire

Nombre de messages : 1056
Age : 45
Age Roleplay + Sorts : 37 ans Sorts 1 2 3 (74 ans non révélé)
Capacités Spéciales : Magie Elémentaire (les 4 éléments) / Métamorphomage / Magie des Enfers / Magie Hermétique / Télépathe Surnaturelle (légilimens - occlumens) / Illusion / Agent du SMS
Créature : Doppelganger (non révélé)
Points Prestige : 5
Date d'inscription : 03/04/2006

Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Le Phénix se frotte au Serpent [PV]   Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 4 EmptyLun 19 Mai - 12:10

HJ Point d'observation HJ

Théodore recherchait sa prochaine cible, pour mettre en pratique la règle numéro trois, quand il sentit le flux et le reflux de la vague d'énergie qui voyagea entre le Seigneur des Ténèbres et ses amis. Théodore entendit très clairement le cri de Noxis, comme si cette dernière se trouvait à moins de dix centimètres de son oreille. Il faillit perdre sa concentration et son équilibre tellement l'affliction de son amie était profonde et douloureuse.

Théodore se remit de l'onde de choc rapidement et estima qu'il était temps de passer à la seconde phase.


- Max ! Tu es le seul qui possède le pouvoir de te téléporter où bon te semble. Je veux que tu ailles chercher la sorcière vaudou ! Elle doit être sur un toit non loin d'ici. D'après ce que je ressens, elle doit être très affaiblie. Regarde le point que t'indiquera sur la carte notre Œil de lynx et rapporte-moi là, le plus rapidement possible.

Max identifia, sur la carte, le point vert que lui indiquait le doigt griffus de son ami et disparut sans demander son dû.

Pendant que la petite créature alla récupérer l'humaine. Théodore dirigea son esprit vers ses amis qui étaient près du corps. Il pensait utiliser un subterfuge pour récupérer le corps, mais un évènement impromptu se manifesta. Un halo de lumière se dégagea du cadavre, pendant quelques secondes. Il éclairait les personnes autour de lui de manière presque fantomatique, quand la lumière -qui commençait à se concentrer de plus en plus en un petit point - s'éleva depuis la poitrine du mort jusqu'en face du visage des vivants avant de s'atténuer et de disparaître.

Théodore profita que les personnes étaient concentrées sur le point lumineux pour leur suggérer qu'une fois le point lumineux disparu, ils verraient le corps de leur ami disparaître en cendres. Ainsi, il pourrait prendre le corps et le ramener chez Ophydius.

Alors qu'il terminait la suggestion mentale dans les esprits des personnes autour du corps, Max apparu avec le corps de Neige Tia Dalma. La femme était fatiguée et épuisée par le dernier effort qu'elle venait de faire.


- Elle a besoin de soins et de repos. Je la conduirai moi-même dans ses appartements à Poudlard quand nous aurons récupéré le corps pour notre reptile préféré.

_________________
Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 4 Rgh11910

L'Ombre est un pôle obscur opposé au pôle éblouissant de la Lumière.
L'Ombre ne cherche pas à éclipser la Lumière, mais à la sculpter, la souligner, la mettre en relief.
Sans le fusain de l'Ombre, la page serait vierge et nos regards aveugles.


* Ordre de Merlin *
Revenir en haut Aller en bas
https://potteroleplay.actifforum.com/elisium-f46/mensonge-et-veri
Théodore Vimaire
Serdaigle
Serdaigle
Théodore Vimaire

Nombre de messages : 1056
Age : 45
Age Roleplay + Sorts : 37 ans Sorts 1 2 3 (74 ans non révélé)
Capacités Spéciales : Magie Elémentaire (les 4 éléments) / Métamorphomage / Magie des Enfers / Magie Hermétique / Télépathe Surnaturelle (légilimens - occlumens) / Illusion / Agent du SMS
Créature : Doppelganger (non révélé)
Points Prestige : 5
Date d'inscription : 03/04/2006

Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Le Phénix se frotte au Serpent [PV]   Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 4 EmptySam 19 Juil - 21:02

Théodore était soulagé que tout cela fut terminé.
Il continuait à masquer, dans l'esprit des sorciers qui l'entouraient, la disparition du corps qu'il convoitait.
La petite créature verte, aux oreilles pointues et à la mâchoire tranchante arrive prêt de lui.


-Tu t'es amélioré au niveau de tes sortilèges de suggection. J'ai moi-même été influencé par le jolie jeux de lumière autour du corps.

-Je suis flatté, mais cela ne venait pas de moi, dit Théodore en souriant. Nous avons été témoin de l'élévation de l'âme du mourant dans un autre plan d'existence. Il a enfin trouvé la plénitude éternelle. En fait, je suis moins troublé d'offrir une coquille vide à Ophydius. Ce serpent employera le corps pour ses expériences. Le peuple d'Ophydius utilise la même magie que nous, mais ils l'ont corrompus et elle est l'entropie elle-même maintenant. Nous ne reverrons plus ce corps avant longtemps. Il disparaîtra comme les autres dans leur maudite loge.

Le groupe quitta son poste d'observation avec le corps de la sorcière noire.
Quand ils arrivèrent prêt du corps au centre de la place, une brume se leva et enveloppa tout le groupe. Une seconde plus tard, le groupe et la brume disparurent

_________________
Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 4 Rgh11910

L'Ombre est un pôle obscur opposé au pôle éblouissant de la Lumière.
L'Ombre ne cherche pas à éclipser la Lumière, mais à la sculpter, la souligner, la mettre en relief.
Sans le fusain de l'Ombre, la page serait vierge et nos regards aveugles.


* Ordre de Merlin *
Revenir en haut Aller en bas
https://potteroleplay.actifforum.com/elisium-f46/mensonge-et-veri
Contenu sponsorisé




Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Le Phénix se frotte au Serpent [PV]   Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 4 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Phénix se frotte au Serpent [PV]
Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 Sujets similaires
-
» À nous les garçons [DVDRiP]Comédie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Londres :: Centre ville-
Sauter vers: