AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Le Phénix se frotte au Serpent [PV]

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Amadeo Whitemore
Serpentard
Serpentard
Amadeo Whitemore

Nombre de messages : 877
Age : 35
Age Roleplay + Sorts : 34 ans + sorts 1, 2, 3
Capacités Spéciales : Occlumens
Date d'inscription : 26/08/2007

Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le Phénix se frotte au Serpent [PV]   Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 2 EmptySam 12 Jan - 1:56

HJ Amadeo VS Servus HJ

Rêverie s'était avancé vers l'inconnu et avait timidement intimé l'ordre à l'intéréssé de relâcher sa proie. De cet instant, tout avait dégénerer. Les silouhettes noires et encapuchonnées étaient apparues partout autour d'eux, le vent s'était mit à souffler, chariant la poussière et la crasse de l'Allée des Embrumes. Une seconde plus tard les premiers sortilèges avaient commencé à fuser...

Ils étaient deux. Deux membres de l'Ordre face à une multitude de Mangemorts déchaînés. Les quelques passants qui étaient encore là cinq minutes auparavant ainsi que Neige Dalma avaient immédiatement prit la fuite à la première déflagration. Amadeo ne savait même plus où était Rêverie, tout occupé qu'il était à esquiver les sortilèges de mort qui pleuvaient autour de lui, il essayait néanmoins de localiser son Amie.

Rien. Elle devait être là, quelque part juste à côté de lui mais la panique et le chaos qu'avait entraîné la bataille ne lui permettaient même pas de voir clairement au travers de ses lunettes. Il s'était mit à crier le nom de la jeune femme en essayant de couvrir le bruit assourdissant des sorts qui percutaient le sol, les murs et les quelques malheureux qui n'avaient pas le niveau pour affronter les sbires du Seigneur des Ténèbres.

Et puis, il prit conscience qu'ils n'étaient plus seuls. Autour de lui, les cris extatiques des Mangemorts se faisaient tout à coup moins prononcés. Amadeo fit de nouveau un tour d'horizon de son regard angoissé et il pu discerner enfin, au travers d'un épais nuage de poussière, deux silouhettes qui lui étaient familières.

Il avait reconnu son cher Ami Childerik Blancpégase, accompagné de la nouvelle recrue de leur Département, le jeune médicomage Deletrius Vector. Les deux hommes étaient bien assez puissants pour combattre sans son aide aussi Amadeo décida de se relancer à la recherche de Rêverie qui, bien qu'elle était Membre de l'Ordre du Phénix, n'était pas pour autant pourvue des capacités guerrières des Membres de la FICM.

Il courait à travers le champ de bataille, slalomant entre les traits verts et rouges qui le prenaient pour cible et louant Merlin que personne n'ait encore inventé de sortilèges à têtes chercheuses. Amadeo était certes maladroit mais paradoxalement, dans de telles circonstances, il avait une étrange et déconcertante facilité à se faufiler entre les tirs sans se faire toucher.

Il s'arrêta un instant pour reprendre son souffle et tirer par la même occasion quelques stupéfix sur les démons qui se trouvaient dans son champ de vision. Il fut vite repéré à nouveau lorsqu'il eut atteint deux de ses cibles et reprit sa course éffrénée avec l'image de Rêverie toujours en tête.

Il la trouva non loin de là, aux prises avec une Mangemorte déchaînée qui s'ingéniait à réduire en poussière tout ce qu'elle avait sous les yeux. Il voulut aller prêter main forte à sa blonde Amie lorsqu'il remarqua une autre silouhette maléfique juste à côté des deux femmes. Une silouhette qui ne lui était pas vraiment inconnue.

Quelques mois auparavant, Amadeo avait déjà été confronté à cet oiseau de malheur. Malifatius, Servus Malifatius. L'adorateur du mal et de la folie, le dément assujeti aux ténèbres, à l'alcool et à la poésie. Leur dernière entrevue avait été brève, le fou avait prit la fuite et voilà que s'offrait aux deux ennemis une nouvelle chance d'en découdre.

Qu'à cela ne tienne, Rêverie semblait être tout à fait capable de rivaliser avec son adversaire aussi, Amadeo se dirigea d'un pas sûr vers le corbeau tandis que ce dernier chantait à tue-tête une chanson électrique.

Servus lanca directement un endoloris vers Amadeo qui pu éviter le sortilège de peu en plongeant de côté. Au sol, Amadeo eut tout juste le temps de remarquer que la terre absorbait le sang envirronant avant de se relever et de marcher de nouveau vers son adversaire.

Il se sentait tout à coup plus sûr de lui, plus fort et plus puissant. Comme si un souffle d'énergie bénéfique l'enveloppait et le grandissait.
D'un geste rapide il pointa sa baguette vers le dément.


STUPEFIX !
Revenir en haut Aller en bas
https://potteroleplay.actifforum.com/Presentation-f3/Presentation
Invité
Invité
avatar


Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le Phénix se frotte au Serpent [PV]   Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 2 EmptyDim 13 Jan - 18:25

[HS, Rêverie vs Marian. Marian, petite chose "ils étaient tous trop jeunes"... Rêv' a 3 ans de plusque toi poulette :p]

Désarçonnée par l'apparition d'une femme en retrait jusque là, Rêverie ne se montra pas vraiment la plus véloce. Elle se rendait parfaitement compte du mépris que cette personne pouvait ressentir, mais ne lui renvoyait pas la balle. Non, pour les Mangemorts, elle n'était que pitié. Ils goûtaient juste une folie qu'un autre leur inspirait, sans plus.

Je me fiche de comprendre. Vous tuer tous? C'est impossible, nous savons toutes les deux compter... Mais ce n'est pas si grave, car si vous ne comptez pas les vies des autres, nous ne comptons pas les nôtres.
Mais vous n'êtes plus en état de comprendre, et ce depuis longtemps...


D'un regard, elle balaya la foule des "amis" de la jeune femme. Judith, où es tu? Ses pensées s'emballèrent, l'imaginant morte sans qu'elle put même une fois tout lui dire. Sans même savoir où ni comment... Elle se rend compte beaucoup trop tard de son imprudence. Le sort jaillit, et alors que la première entaille coupe dans son bras, le sort est stoppé par un rugissement. Un homme qu'elle reconnaît vaguement l'a protégée. [HS: Gabriel, je me permets de citer notre rp londonien inachevé, si ça ne convient pas, je supprimerais]

Choquée mais guère plus, elle recule. La femme est outrée, voire même enragée d'essuyer un échec. Elle disparait, et Rêverie en profite pour contempler le résultat de cinq ans d'inaction: une belle entaille sur l'avant bras, mais guère profonde. Elle ouvre et ferme le poing à quelques reprises, pour être sure, et essaye de voir ce qui se passe autour d'elle... Juste une pagaille monstre, où elle ne connaît personne. Amadeo...


Elle s'apprête à se retourner quand elle sent un méchant bout de bois s'enfoncer dans la peau de sa nuque. Roide comme la pierre, elle attend. Des présentations, c'est très old school... Un sourire légèrement ironique plana l'espace d'un instant sur des lèvres bleuies par la peur et le froid mortel qui s'est abattu sur Londres. Elle sentait le même sourire de l'autre côté. Plus assuré.



Rêverie Nightmare. Pour le moment, non, je ne peux rien. Il faut dire que vous partez avec un sacré avantage, Marian. Un duel? Soyez honnête, vous comptez me massacrer. Si vous étiez franche, vous appelleriez ça une boucherie.


Une légère pause dans la parole, réflexion rapide. Dans le feu de l'action, elle était prête à tout. Normalement prudente et réfléchie, elle sent pourtant qu'elle s'est engagée, et que rien ne sera vain ce soir. De toute façon, elle n'a pas le choix, non? Ce n'est plus le moment de réfléchir, ce soir, elle a le droit d'être impulsive. Elle reprit:

Mais j'aime les défis.

L'ennemie s'éloigna, tellement sûre de son pouvoir... Et elle tellement sûre de son impuissance. Cela fait cinq ans qu'elle n'a plus fait de duel sérieux, et son escarmouche avec sa cousine avait failli lui coûter
la vie quand même, alors que c'est juste une jeune fille. Marian, si tel est son nom, est nettement plus sérieuse en tant qu'adversaire. Ou pas. Elle trébucha sur une pierre, et de rage, attaqua quelqu'un qui devait lui
être parfaitement inconnu. Elle semblait agacée de sa propre faiblesse.


Au contraire, Rêverie sentait un peu de force et de courage remonter lentement en elle. Elle regarda de nouveau ses mains se fermer et s'ouvrir. Courage... Le mot lui revint en tête comme un mantra, jusqu'à ce
qu'elle ne prépare son sort, le bras légèrement reculé, prête à vendre chèrement sa peau.


J'ai plus que de la magie noire pour vous...
Hasta Ignis Pareo Rego


Une langue de feu vient lécher son bras droit, et finit de se matérialiser dans une lance incandescente, qu'elle jette droit sur son "ennemie", profitant de sa perte d'équilibre passagère. La qualité de la vue de Rêverie et l'habitude qu'elle a de manipuler le feu sont ses seuls atouts face à la Mangemorte, et elle a bien l'intention d'exploiter ses maigres ressources.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le Phénix se frotte au Serpent [PV]   Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 2 EmptyDim 13 Jan - 19:10

HJ/ Ayla vs Argus /HJ

La bataille était à présent bien commencé et des sorts fusaient déjà de tous côtés, certains déjà à terre, d’autres se battaient avec hargne, la nuit semblait avoir pris une teinte rouge sang et l’odeur de la mort se dépendait petit à petit dans l’atmosphère, de nombreux jeune sorciers innocents de passage en avaient déjà fait les frais.

Après que la jeune femme est lancée plusieurs stupéfix autour d’elle, elle aperçut son jeune directeur au prise avec un mangemort, elle voulait l’aider mais elle eut un moment d’hésitation, pourquoi ? La jeune auror pris soudain conscience du spectacle sans nom qui s’offrait devant elle, elle était horrifiée devant ce massacre, des gens sans défense tombaient, elle en avait pourtant vu des choses horribles mais à cet instant elle se sentait presque impuissante, c’est une chose de combattre des créatures dangereuses mais sans est une autre de tuer des êtres humains, c’est plus dur, beaucoup plus dur, mais pourquoi hésitait-elle à cet instant, les gens qui tombaient à côté d’elle lui rappelaient tellement de choses horribles, de terribles souvenirs qui remontaient à la surface.
Elle n’apercevait plus ses collègues à présent, peut être étaient-ils blesser ou même pire…
Non, c’était impossible, ils sont parfaitement capables de se défendre, à toi maintenant de réagir, ce ne sont plus des êtres humains mais des êtres infâmes qui sont responsable de la mort de ta famille, réagit…

Ayla avait retrouvé son air sûr et déterminé, ses petites réflexions n’avaient duré que quelques secondes mais ces quelques secondes avaient suffit à un mangemort pour arriver derrière elle et lui glisser quelques mots qui se voulaient intimidant, mais la jeune auror n’avait plus peur, quelque chose lui avait redonné toute sa confiance, elle se sentit tout à coup plus sûr d’elle, comme ci une brise de chaleur l’encerclait et l’avait rendu soudain plus forte. Elle se retourna d’un geste vif et eût juste le temps de plonger sur le côté pour éviter un sortilège Doloris qui plongeait déjà sur elle.

Elle se releva très rapidement et se tenait face de lui à présent, elle avait entendu sa voix glaciale, sa voix qui semblait présager qu’il était plus âgé qu’elle, peut être même beaucoup plus âgé, son visage caché par le célèbre masque de mangemort, mais l’intonation de sa voix laissait présumer l’expression de son visage.
Même pas le cran d’assumer son identité, bandes de lâches…

Lui, pouvait bien voir l’expression du visage de la jeune fille à ce moment, qui montrait toute sa détermination et son dégoût pour leur espèce, il pouvait à présent être sûr qu’elle n’était pas prête d’abandonner. Elle leva à son tour sa baguette et prononça d’une voix qui était beaucoup plus froide et sadique qu’à son habitude :


Sectum sempra !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le Phénix se frotte au Serpent [PV]   Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 2 EmptyLun 14 Jan - 0:32

Une courte cape de velours vert pomme sur une combinaison de cuir blanc en une pièce, moulante à souhait, fermeture éclair émettant un ziiiiip parfait, sans bavure. Rien pour gâcher le plaisir anticipé d’une Judith pimpante et ajoutant la dernière touche à son maquillage en accord total avec le vernis turquoise et étincelant des ongles de ses mains manucurées. La cigarette négligemment retenue du bout des lèvres et de la fumée s’échappant en volutes horriblement parfumées au menthol : même pour des moines tibétains, une haleine irréprochable était un must. Eclat de rire à cette pensée et des ronds, des ronds, des ronds qui s’échappaient vers le ciel alors qu’elle recrachait des émanations aussi éphémères que ses manières étaient futiles.

Pas besoin de masque. Sinon à quoi bon tous ces efforts pour se mettre sur son trente et un ? Et objectivement : elle était une Nightmare ! L’une des dernières descendante de cette famille prestigieuse qui n’avait jamais eu à rougir de ses couleurs politiques. Ce soir, elle allait montrer au monde que les Nightmare n’étaient pas tous devenus frileux …

Qu’est ce que ce vieux débris est parti ficher à perpèt-les-bouts-du-monde ? Les Bahamas c’était trop demander ? Non, il a fallu que la neige soit au rendez-vous à la place des palmiers.

Claquement sonore. Faire des bulles avec un chewing gum, c’est presqu’aussi excitant que de liquider une famille de moldus ! Pieds gelés, suivre. Doigts gelés, suivre encore. Bout du nez gelé, suivre toujours. Raaaaahhhh Mornemarais, pourris en enfer !

Et enfin les divertissements promis purent commencer. Un sectum sempra par ci, un avada par là, et, surtout, des endoloris à tour de bras après avoir éveillé quelque peu l’intérêt de ces pauvres petits moines à qui la vie au grand air ne permettait pourtant pas de rencontres féminines très fréquentes. Judith était encore toute émoustillée et avait encore grandement envie d’en découdre qu’il n’en restait plus un en vie avec qui elle aurait encore pu s’amuser. Pour son plus grand bonheur, la récréation n’était pourtant pas finie et la partie continuait à des kilomètres de là.

Magie de la magie, transplanage invention des plus merveilleuses. Qui lui permit d’apparaître non loin de Servus, tout en se mettant en retrait sous une porte cochère. Fouilles rapides dans son sac à main réduit pour le voyage et agrandi à nouveau pour les recherches. Un petit miroir, un tube de rouge à lèvres. Et l’éternel paquet de chewing gum. Mais après une bonne petite cigarette pour se booster les neurones. Les choses se mettent en place, lentement mais sûrement. Une pimbêche et son loqueteux tentent une approche toute en subtilité avec le corbeau et la morte qui n’est jamais morte. Oh et le pauvre petit Mornemarais qu’on délaisse pendant ce temps … N’écoutant que son bon cœur, Judith transplane à nouveau et se penche vers le vieil homme qui n’en mène pas large. Battement de cils, fins doigts qui se tendent, mimant une caresse qui ne viendra jamais sur la joue rugueuse, mines de diva offrant à ses plus grands fans la beauté caractéristique de son visage. Pour finir dans un profond rire de gorge et un coup de pied supplémentaire dans les côtes de l’ancien ministre à présent à leur merci.

Et ce coup de pied, il n’était pas dicté par ses idées premières, certainement pas … Action, réaction. Une voix. Détestée. Vomie.

J'ai plus que de la magie noire pour vous...

Et une formule. Elle ne devait pas en hériter ! Pas elle ! Elle … La brunette se retourna d’une traite. Un feulement, rien de plus.


Rêverie …
Revenir en haut Aller en bas
Saevus Dominus Magister
Serpentard
Serpentard
Saevus Dominus Magister

Nombre de messages : 19
Age : 35
Age Roleplay + Sorts : 33 ans + Sorts 1 2 3 SPE
Points Prestige : 3
Date d'inscription : 17/09/2007

Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le Phénix se frotte au Serpent [PV]   Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 2 EmptyMer 16 Jan - 22:42

Les funestes prémices de la nuit s'étaient donc déroulés au Tibet. Là-bas, sous les ordres de leur Maître qui s'était délacé en personne, les Mangemorts avaient eu l'occasion, si rare et si prisée, de faire étalage de leur dévotion au regard direct de leur Seigneur. Saevus Dominus Magister, qui n'avait d'autre but que de contenter le divin Lord s'était attelait à la tâche avec sadisme et cruauté. Les éxactions qu'il avait perpétré dans ce Monastère méritaient sous doute d'être un jour relatées dans les annales de la Magie Noire. Mais de cela, Saevus n'en n'avait cure. Seul importait à ses yeux la gloire et les desseins, bientôt assouvis, de son ténébreux monarque.

Lorsqu'il eut torturé, soumis et assassiné tout son content, lorsque les moines tibétains furent tous tombés et que la Marque des Ténèbres s'était alors mise à flotter haute et resplendissante dans la nuit sans lune, tout au sommet de la montagne, alors Saevus fut heureux. Le sentiment d'accomplir son devoir et la perspective des évènements londoniens à venir, tout cela l'excitait au plus haut point. Lui et ses frères d'arme avaient accompli la première partie du Plan sous l'égide du Maître, et jusqu'alors tout se déroulait exactement selon les souhaits du Seigneur des Ténèbres.

Malgré leur bravoure et leur sage philosophie, les moines tibétains n'avaient pas résisté bien longtemps à la horde des Mangemorts. Ces Modus, quoique tenaces, ne firent pas beaucoup de dégâts à la petite troupe des Mages Noirs et Saevus se prit même à regretter la promptitude de leurs trépas. Le jeune Mangemort s'était désolé de ne pas pouvoir jouer un peu plus longtemps avec ces créatures abjectes mais le temps passait et l'impatience du Maître se devait d'être soulagée dans les plus brefs délais. Ainsi, les fidèles du Seigneur des Ténèbres ne mirent pas longtemps avant, tout d'abord de débusquer Mornemarais, de le priver de toute assisstance et enfin de le remettre, impuissant et vulnérable, entre les mains du Lord.

Accompagnée de cet otage de prestige, la meute démoniaque transplana vers d'autres contrées plus familières. Quelques instants plus tard, le Corbeau à qui l'on avait confié la garde de l'ancien Ministre, apparu au beau milieu de l'Allée des Embrumes. Accompagné de sa proie sur laquelle il veillait précieusement jusqu'à ce que le Seigneur des Ténèbres daigne se montrer et mettre un terme à la longue et préstigieuse vie de cet homme qui fut un jour à la tête de la Communauté Magique de Grande-Bretagne.


----------°----------


Saevus apparu dans un léger pop au bout de l'une de cess ruelles crasseuses et adjacentes à l'Allée des Embrumes. Il réajusta sa longue cape noire et ressera son emprise sur sa baguette magique avant de quitter cet endroit miteux et de partir à la recherche de ses comparses qui ne devaient pas avoir transplanés très loin de lui. Il trouva Servus Malifatius et son colis au beau milieu de la célèbre et brumeuse allée, ce dernier, couché sur le sol humide ne pouvait absolument rien faire tandis que le Corbeau s'amusait sadiquement de la tournure que prennaient les évènements. Jusqu'à ce que..

Jusqu'à ce que deux individus qui étaient sûrement à la limite de la crêtinerie, s'avancent à sa recontre. Le premier était un jeune homme à lunettes rondes qui arborait un air sérieux et alarmé et dont Saevus était presque sûr de pouvoir dire qu'il travaillait au Ministère. La seconde quant à elle, Saevus ne la connaissait pas. D'elle, il n'apercut que sa sotte témirité lorsque la dite femelle avait ordonné à Servus d'un ton craintif et presque tremblant de relâcher leur prisonnier.

De cet instant, tout avait dérapé. Les Mangemorts qui étaient apparus de ci et de là autour du jeune couple avaient déclanché les hostilités avec une fougue et une puissance aussi hâtives que destructrices. Saevus décida de rester à sa place pour observer le déroulement de l'affaire. Après tout, deux individus ne pourraient pas faire grand chose face aux forces réunies du Seigneur des Ténèbres. Néanmoins, les deux sots qui étaient à l'origine de cette bataille furent promptement rejoints par quelques sorcières et sorciers venus d'on ne sait où pour leur prêter main forte.

Le Lord s'attendait bien évidemment à ce que les agents du Gouvernement Lancaster, posent un problême. Depuis son élection, le nouveau Ministre de la Magie avait considérablement renforcé les mesures de sécurité mais aussi les pouvoirs et les permissions accordées aux Aurors. Ce n'était donc pas une véritable surprise pour les Mangemorts de voir accourir leurs ennemis au premier sort offensif jeté. Mais ceux-ci n'étaient pas arrivés seuls. Saevus avait reconnu parmi les combattants, des personnes qui n'avaient proprement rien à voir avec le Ministère. Il s'agissait assurément de quelques unes de ces charognes bornées et toutes dévouées à l'Ordre du Phénix..

Lorsque la poussière et le rafut des combats emplirent l'Allée des Embrumes, Saevus entra en action. Il jetta son dévolu sur l'un de ces stupides Aurors qui paraissait sortir tout juste des jupes de sa mère et le soumit immédiatement au sotilège de l'Imperium. Armé de son pantin aux couleurs officielles, il lui fut très facile de massacrer ses premières victimes. Il comptait déjà quatre cadavres à son actif lorsque le subterfuge fut découvert et qu'un autre Auror, celui-ci plus avisé, lanca sur son collègue un Incarcerem avant de se lancer de nouveau dans la mêlée.

Saevus s'approcha alors de sa marionnette en se passant la langue sur les lèvres. Autour de lui la bataille semblait allègrement tourner en faveur des forces du Mal aussi, il prit le temps de s'amuser un peu avec le corps ligotté du jeune homme qu'il tenait toujours en son emprise. Il s'agenouilla devant lui et rompit avec une délectation affichée le charme qui maintenait le garçon en son contrôle. Ce dernier se crispa entièrement et lorsqu'il ouvrit de nouveaux les yeux, il comprit desuite quelle était sa position et qui était l'homme qui, au-dessus de lui, souriait d'un air entendu à quelques centimètres de son visage.


Doloris... murmura Saevus d'un ton cupide.

Le jeune Auror hurla sa douleur et se débatit pendant de longues minutes, roulant de gauche à droite sur son dos, empli de souffrance et de ténèbres. Saevus leva le sortilège pour apprécier un instant la beauté des larmes qui coulaient sur le jeune visage de sa victime. Car le garçon pleurait bel et bien. Livide, tremblant des pieds à la tête mais toujours maintenu prisonnier par l'Incarcerem, il murmurait des paroles inaudibles qui étaient sans doute autant de prières et de voeux de pitié pour le salut de sa triste existence, condamnée à disparaître si prématurément.


Hahahaha, pleure petit garçon ! Agite-toi et meurt ! Avada Kedavra !

Un souffle vert et déferlant et puis le jeune Auror avait rendu l'âme.. Saevus se releva nonchalament et foula du pied le corps de sa victime en souriant de nouveau. Cinq meurtres depuis son arrivée à Londres. Cinq cadavres qu'il fallait additionner à ceux qu'il avait laissé gisants dans une marre de sang loin de là, au Tibet. Cette nuit, bênie entre toutes, était bel et bien le symbole éclatant de la ressurgéssance des forces du Mal. Sous ses yeux extatiques, cette ère nouvelle que le Maître désirait si hardement était sur point de naître et de déclencher enfin la grande guerre que tous les fidèles du Seigneur des Ténèbres désiraient depuis tant d'années.

Autour de lui, la bataille continuait de faire rage et sous ses pieds, le sang des brebis s'incrustait dans le sol. L'adrénaline qui courait le long de ses nerfs électrisait littéralement le jeune Mangemort. Ses compagnons, conscients que leur Maître était tout proche et les observait attetivement, mettaient à la tâche autant de zèle et de hargne qu'il leur était possible.
Leurs adversaires néanmoins semblèrent regagner tout à coup un élan de fougue et de force. Par un charme que Saevus ne pouvait s'expliquer, leur vaillance semblait doubler tandis que celle de ses frères d'arme diminuait proportionnelement.

Il se jetta alors proprement à l'assaut. Désireux de retourner la situation et d'ajouter autant d'homicides que possible à son compte, il dégainait sort après sort vers ses ennemis jusqu'à ce qu'il s'apercoive que l'un d'eux s'ingéniait à guérir ses Amis parmi les décombres d'une colonne de pierre arrachée de ses fondations.

A sa droite, le vieux et talentueux Argus s'en donnait à coeur joie dans un duel digne de ce nom face à une intrépide Auror. A sa gauche, Servus affrontait le binoclard. Saevus, tout à coup aux côtés de la blonde et vénimeuse Vesta se lanca, accompagnée de sa camarade sur le Médicomage et son patient....
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le Phénix se frotte au Serpent [PV]   Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 2 EmptyJeu 17 Jan - 18:13

Elle avait longuement hésité avant d'intervenir. La marque enflammait le bas de son dos depuis de longues heures déja. Mais il était si loin. Les mangemort serait si nombreux à accourir. Tout ces imbéciles avides de la moindre faveurs offerte par leur maitre. Tous des chiens galeux! Elle, ne se soumettait pas! Voldemort méritait d'etre suivi, ses idées nobles et son courage lui valait une véritable admiration. Pourtant sa folie et sa froideur hérissait la blonde demoiselle. Elle n'etait pas à son service. Elle se battait pour ses idées. Vesta avait donc choisie de ne pas répondre à "l'invitation" et était retourner rangé l'apothicarium. Ce n'est que quelques heure plus tard que la marque l'avait relancée. Brulante, entétante, insistante. IL était dans Londre et reclamait son aide. S'emparant d'une longue cape bleue nuit, d'un sac bandouliere rempli d'herbe médicinale et autres poisons ,qu'elle gardait toujours paré et de sa baguette en bois de rose. Vesta transplana.

Un bruit sourd annonça son arrivé. Visiblement le combat semblait bien entamé. Dans toutes les direction la serpentarde ne percevait que mort et désolation. Un sourire au lèvre la jeune femme prit quelques instants pour savourer cette ambiance si particulière. Elle refusait de l'avoué mais c'est pour ce genre de situation que la cause mangemort l'avait attirée. Un cri, son nom, un homme semblait lui ordonner de prendre sa suite. Vesta reconnu Saevus Dominus Magister, un haut gradé dans l'échéquier du mal. accourant à ses cotés. Elle prononça quelques mots.

Ou en est t'on? Ou est le Lord?

Les raisons de cette bataille intéréssaient grandement la grande blonde mais intérroger Saevus risquait d'éveiller les soupcons quand à sa non participation à l'action précédente. Une fois les réponses obtenues, Vesta reporta son attention sur leurs cible. Abrités derriere des ruines éparses un homme soignait un bléssé. Dégainant sa baguette, la mangemorte prononça.

Tectonic


Le tremblement de terre disloqua le dernier couvert des membres du phénix. Rien ne les sauverait ..La mort était sur eux!
Revenir en haut Aller en bas
Deletrius Vector
Poufsouffle
Poufsouffle
Deletrius Vector

Nombre de messages : 242
Age : 29
Age Roleplay + Sorts : 23 ans sorts 1 2 3 MD3
Capacités Spéciales : Médicomage confirmé
Points Prestige : 3
Date d'inscription : 26/10/2007

Profil du Sorcier
Points de vie:
Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 2 Left_bar_bleue100/100Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 2 Empty_bar_bleue  (100/100)
Points de mana:
Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 2 Left_bar_bleue100/100Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 2 Empty_bar_bleue  (100/100)

Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le Phénix se frotte au Serpent [PV]   Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 2 EmptyJeu 17 Jan - 19:53

Deletrius VS Seavus

Cette fois la bataille avait réellement commencé, plus moyen de faire demi-tour, se soir soit il serait mort, soit il restera vivant et le bien aura pris le dessus. Mais pour le moment Deletrius avait d'autre chose à pensé que le dénouement final de cette guerre. Il s'afférait à soigner les personnes blessées. Il regrettait de ne pas pouvoir tous les soigner, mais il se focalisait égoïstement sur celles qui pouvaient les aider à vaincre les mangemorts. Il sentait un regain de force, qui lui permettait d'être bien plus efficace à la tâche.

De tout cotés, les sorts fusaient, les bâtiments se fissuraient à l'impact de tant de sorts. L'allées des Embrumes n'allaient être plus que poussière si ça ne se terminait pas bientôt. Pendant qu'il guérissait un auror mal en point il entendit un bruit sourd éclater à côté de lui. Le rempart de pierre que Childerik avait créé venait de se détruire et derrière, trois mangemorts approchaient. Malgré leurs masques, Deletrius savaient qu'ils souriaient devant ce massacre.

Foutu mangemorts pourrissez en enfer.

Deletrius protégerait son blessé, dut-il en mourir.


Bande de lâches, vous ne vous en sortirez pas, approché donc et je vous montrerait se qu'il en coûte de s'en prendre au Bien.

Sur ces mots il se leva, tendit ça baguette vers les mangemorts qui se dressaient devant lui. Dans ses yeux on pouvait lire la haine qu'il éprouvait pour ces "hommes".

Bon je crois que je m'en sortirais pas vivant se soir, mais au moins en faire tomber le plus possible.

Suflurico

De ses jaillirent des jets d'acides corrosifs, il projeta ce liquide poisseux et nauséabond en direction de ses ennemis, une fois que le liquide ne coulait plus il se mit en position de défense. La peur qu'il éprouvait à cet instant face à la mort le fit sourire.

Ne dit on pas que la vie est une scène et que la mort en est l'apothéose. Fais de ce moment le plus beau des spectacles.


Venez!!!
Revenir en haut Aller en bas
https://potteroleplay.actifforum.com/biographie-des-personnages-f
Célia Badinter
Serdaigle
Serdaigle
Célia Badinter

Nombre de messages : 219
Age Roleplay + Sorts : 22 ans sorts 1 2 3 SPE
Capacités Spéciales : Un sombre pouvoir coule dans ses veines
Date d'inscription : 19/06/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 2 Left_bar_bleue100/100Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 2 Empty_bar_bleue  (100/100)
Points de mana:
Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 2 Left_bar_bleue100/100Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 2 Empty_bar_bleue  (100/100)

Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le Phénix se frotte au Serpent [PV]   Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 2 EmptyVen 18 Jan - 10:28

Célia Vs Deletrius

Jubilation , jubilation quand tu nous tiens ... Qu'il était loin le temps des regrets des remords , de toutes ces peurs inutiles , de ces efforts vains pour garder cette parcelle d'humanité , cette culpabilité ... Le spectacle qui se déroulait ce soir était splendide . L'ancien ministre déchu , ah quel bonheur .. elle ne pouvait rêver mieux . La souffrance qu'elle avait pu voir sur son visage lui avait conféré une telle satisfaction . Il était probablement la personne contre laquelle elle avait le plus de rancoeur . Mais peut être une autre raison pouvait se voir . Il était le dernier lien avec sa vie d'avant , avec la sorcière qu'elle avait été ... Une fois ce lien tranché ... Elle était au comble de l'exitation rien que d'y penser ...

En arrivant , elle avait senti cette présence familière mais non mangemorte . Ker était là , il ne lui avait pas fallut longtemps après pour trouver où . Et il se joignait à la fête ? Encore plus de ravissement . Toujours est-il que cela faisait un moment qu'elle ne l'avait pas vu . Peut être ne s'en portait-il pas mal d'ailleurs . Célia avait le don pour rendre les gens dingues . MAis bref , revenons au présent

Déambulant rapidement sur le champ de bataille , évitant sort ou tuant les lançeurs du camps adverses , elle apperçut alors deux de ses comparses enfin semble-til "s'intéresser" à un médicomage et son blessé .. Feignant une moue boudeuse qu'évidemment il était impossible de discerner vu que son visage était caché , la jeune femme se dirigea , baguette pointé sur le médicomage

C'est pas drôle s'il les soigne ... Quoique , ça les fera souffrir une deuxième fois ... Oui mais bon , après ça pourrait poser problèmes au Lord , faut s'occuper de ça ..

Mais un Sulfurico faillit la toucher , mettant fin à ses dernières traces de doutes et ranimant son âme "joueuse" . Il voualit tenter de les battre , il allait comprendre qu'il ne réussirait pas . Elle s'en assurerait . Se baguette pointé , elle avait déjà en tête le sort qu'il lui fallait . Un sort qu'elle avait déjà usé avec ...

Sati

Soudain , toute lueur s'éteignit dans ces yeux , le regard perdu dans un flot de souvenirs et remords angoissant où ne cessait de la hanter le visage de sa soeur d'âme , soeur qui s'était sacrifiée pour elle ...

Mais cela ne dura qu'un instant , une fraction de seconde qui avait suffit à remonter sa rage et sa hargne à bloc , à tel point que non seulement son sort risquerait de faire très mal , mais on pouvait également voir la jeune femme drapée d'une aura noire fantomatique , aussi noire que les veinules qui se faisaient pressentir sur sa peau ...


Magma Volo !

Le sort était lancé , et en effet , avec une certaine puissance . Le médicomage avait intérèt à se hater de trouver une solution , la lave commençant à filer sur lui ... Mais un autre danger plus important le guettait ... Un danger dont il ne devait sans doute pas mesurer l'importance : La Dame Noire risquait à tout moment de s'échapper de son enveloppe charnelle ...

Prend garde à toi , car une fois lançée , tu ne pourras m'arêter ...

Un sourire machiavélique se forma alors sur les lèvres fines de la Belle Célia ...
Revenir en haut Aller en bas
Childerik Blancpégase
Gryffondor
Gryffondor
Childerik Blancpégase

Nombre de messages : 132
Age Roleplay + Sorts : 28 ans, sorts 1 2 3 SPE
Capacités Spéciales : Maître des potions, Elementaliste Air et Eau
Date d'inscription : 19/08/2007

Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le Phénix se frotte au Serpent [PV]   Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 2 EmptySam 19 Jan - 9:11

Hs Déletrius et Childerik / Ker,Vesta,Saevus et Célia Hs

Délétrius tarde à réagir et Childerik est obligé de jeter un
coup d’œil à son comparse toute les cinq secondes, manifestant un mal
grandissant à tenir le jet en fusion qui tel un fil invisible s’évapore avec
abondance de la bouche du blond élémentaliste, toujours suspendu dans les airs.
Le mur d’eau vacille et semble reculer de quelques millimètres.


Décide toi Del’ je vais pas pouvoir tenir beaucoup plus
longtemps !


Le jeune médicomage avec toute la passion et le dévolu
propre à sa caste médicale, s’affaire encore à peaufiner les soins sur le bras
gauche de son supérieur de brigade, qui ressent après un court laps de temps la
douleur lentement s’évanouir, lui laissant un bras quasiment tout neuf.


Merci Vector d’avoir assuré mes arrières…Il m’en fallait pas
moins pour pouvoir assurer…de nouveau


A peine cette pensée s’envolait au loin qu’une seconde silhouette, cette fois-ci
féminine, vient appuyer l’offensive adverse, suivit bientôt d’un homme...Il
faut changer de plan car le jeune Délétrius va avoir du mal a éviter plus
longtemps les attaques combinés de deux autres ordures volantes…Il faut se
décider vite…


…….Tant pis pour le mur de flammes.


On se reverra bientôt blondinet !

Vector ! Prépare toi à courir !

Il se concentre sur le mur d’eau, alors que les trois
assaillants sont quasiment côte à côte, comme au départ d’une course
diabolique, prêts à déchaîner une infinité de maléfices sur le duo en contrebas…


Bientôt c’est une myriade d’étoiles qui se répandent à la
source du mur aqueux…suivis de nervures bleues argentées dressant à présent sur
un peu moins de deux mètres un paravent de glace.


Ca retardera l’inévitable…et en plus j’ai un cadeau pour
vous


Délet’ Goooo !!!

Il place un bras
protecteur sur l’épaule du médicomage alors qu’il relâche la pression de son
sortilège d’eau…le feu ardent finit par changer la moindre goutte en vapeur et
atteint finalement le cœur glacé de l’éphémère édifice.


Childerik attend puis frappe en direction du muret glacé un
Bombarda tonique qui propulse en direction des trois noirs sorciers une pluie
ascendante d’aiguilles de glace.


A six mètres de là, une statue renversée fait office d’abris
pour les deux membres de la FICM…Alors qu’une autre sorcière s’invite à la fête…voilà
le triste bilan…eux deux contre quatre mangemorts


La cour s’illumine encore de flash saccadés, un brouhaha repend
la lutte dans les moindres recoins de la place…


Les sorts fusent et la statue joue bien son rôle de bouclier…quand
un second souffle de magma vient s’y fracasser…
Revenir en haut Aller en bas
https://potteroleplay.actifforum.com/viewtopic.forum?t=8771
Argus Lothar
Serpentard
Serpentard
Argus Lothar

Nombre de messages : 100
Age Roleplay + Sorts : 45 ans sorts 1 2 3 SPE
Date d'inscription : 17/08/2006

Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le Phénix se frotte au Serpent [PV]   Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 2 EmptySam 19 Jan - 15:08

Argus jubilait à la vue du Doloris se diriger droit sur l'aurore. Mais au dernier moment elle sauta sur le côté et évita le sortilège impardonnable. Mais cette esquive n'excitait que plus le vieux fou qu'était Lothar. La petite montrait de la résistance, ce qui ne pouvait que rimer avec action. Elle lui lanca un regard de dégoût qui eût un effet contraire. Il adorait produire cet effet auprès de ses ennemis, un cadeau inestimable qu'il ne demandait qu'à recevoir tous les jours.

A peine réalisa t-il qu'elle s'était relevée qu'elle ripostait avec un autre sort. Il se glissa sur le côté avec difficulté, tribuchant presque lors de son déplacement. Le sort le toucha cependant l'épaule. Le sang gicla tandis que le sort heurtait le bâtiment de derrière. La douleur fut intense, et il s'abstint de pousser un léger cri. A la place, il esquissa un léger sourire sadique, limite sado maso. Penché, sa main droite sur son épaule gauche, il leva sa tête pour voir l'aurore clairement.


Hehehehe... Un sortilège de pure magie noire hein ? J'ignorais que l'on apprenait aux aurors une telle magie de nos jours... Les temps changent semble t-il...

Il se redressa légèrement, lanca un bref coup d'oeil imperceptible à cause de son masque aux alentours, puis reposa son regard sur l'aurore.

Eh bien à magie noire, je réponds par de la magie noire
:jumpevil:

Il dirigea sa baguette sur sa droite, tourna sa tête brusquement et prononca tout aussi rapidement.

Avada Kedavra


Une vitre se brisa, et le vendeur qui se trouvait juste derrière tomba au sol comme un spaguetti que l'on lâche. Sans attendre une seconde de plus, il enchaîna.


Inferi Sortia

D'un geste plus que rapide de la baguette, il lanca l'inferi sur Ayla, les bras grand ouverts. Il se délectait déjà du résultat.


HJ Si ca dérange quelqu'un que je lance deux sorts, même s'il y en a qu'un de dirigé vers Ayla, qu'il me le dise, j'éditerai HJ
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le Phénix se frotte au Serpent [PV]   Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 2 EmptySam 19 Jan - 16:03

HJ Ker vs Vesta vs Chil' HJ

Manque de pot, la cible de Ker s'avère être un élémentaliste également. Pire, il manie l'eau. Mais au lieu de l'inquiéter, ca l'excite. Première fois qu'il rencontre un autre élémentaliste, une occasion rêvée pour mesurer ses capacités.

Le brun produit un mur d'eau, mais Ker continue à cracher du feu. L'autre élémentaliste semble blessé, peut-être se fatiguera t-il rapidement. Mais ce n'est pas le cas. Le feu s'écrase contre le mur d'eau constamment, produisant de la fumée abondamment. Ker décide alors d'arrêter; ca ne sert à rien de continuer et de se fatiguer inutilement.
Mais à ce moment précis le brun commence à courir en compagnie du médicomage. Il semble lancer de la glace sur le sol derrière lui, mais Ker rigole. Ca ne l'affecte en aucun cas, ca l'avertit simplement qu'il ne devra pas retomber au sol. De plus, les objets alentours qui avaient pris feu antérieurement faisaient fondre la glace qu'il répandait.

Ker commence alors une course poursuite par la voie des airs. Mais il s'arrête bien rapidement lorsque des mini-pics de glace foncent droit sur lui. Il s'arrête alors brusquement, produit un fin mur de feu, de manière à pouvoir tout de même voir à travers. Il repère alors une sorcière à proximité, très certainement une mangemorte. Il aggrandit son mur pour la protéger également. Après tout, lors de ce combat précisément, il coopère avec les mangemorts...

Les aiguilles de glace fondent sans aucun problème, produisant de la pluie pour ceux qui se trouvaient au sol. En regardant en bas, il remarque que la sorcière qu'il protégeait venait de lancer un "tectonic". Il ricana légèrement, satisfait de son avantage une fois de plus d'avoir été dans les airs à ce moment précis.

Une fois la pluie de glace terminée, le mur de feu disparut, et il se tourna vers la sorcière en question.


En remerciement, je veux bien que vous me laissiez l'élémentaliste. Nous sommes de la même espèce, notre combat revient de droit.

Il esquissa un faux sourire.

J'apprécie votre compréhension.


Puis sans attendre il repartit à la recherche de l'élémentaliste brun qui ne se trouvait plus qu'à quelques mètres à présent. Encore un peu et il serait à distance de le désintégrer.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le Phénix se frotte au Serpent [PV]   Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 2 EmptySam 19 Jan - 19:21

[ Nathan VS Célia. ]


Nathan mit fin à la lecture dans laquelle il venait de se plonger, avachi au creux d’un fauteuil, éreinté. Il avait eu le droit à quelques heures d’un sommeil amplement mérité après une mission des plus mouvementées dont le dénouement n’avait été autre que la capture de trois mages noirs en devenir. Trafic d’œufs de Basilic et autres manigances avaient éveillé la curiosité du Ministère. Le jeune Auror n’avait pas hésité un seul instant à se mettre sur l’affaire et, incognito, il était allé à la rencontre du trio. Mais sa préoccupation, en cet instant, était toute autre. Ne trouvant pas le repos au milieu des poussières de son appartement, il s’était octroyé un moment de répit au Quartier Général, embarquant entre ses bras un Salem famélique et grincheux.

Le jeune Ellendil avait donc mit un terme à sa lecture somnolente, envahi soudainement d’une sensation de picotements désagréables. Il quitta la Bibliothèque et s’engagea dans le couloir de l’étage dont il connaissait à présent chaque recoin. Il sentait le sentiment se faire plus insistant à mesure qu’il avançait, mû par une main invisible qui le guidait à travers les pièces. Nathan s’arrêta devant la Salle des Réunions et, intrigué par une lueur cuivrée, ébaucha quelques pas à l’intérieur de la pièce. Le Calice… Il ne mit pas plus d’une fraction de seconde à comprendre et émergeant de ses engourdissements passés, il s’enveloppa dans une cape, ses faits et gestes toujours dictés par une mystérieuse volonté. Pressant le pas, il quitta Grimmauld Place en transplanant, atterrissant au beau milieu du Chemin de Traverse.

Un calme inquiétant régnait sur l’avenue pavée, étendant son voile sombre et brumeux. Ses instincts d’Auror lui dictèrent de sortir sa baguette. Brefs regards alentour. Personne. Pourtant des sons, des odeurs, lui parvenaient, diffus, dans l’atmosphère lourde de magie. Les picotements qui l’avaient exhorté à venir ici se faisaient de plus en plus désagréables, presque douloureux. Il sentait sa chair s’enflammer… Soudain, un hurlement, plus puissant que les autres, aiguisa son ouïe. Courant presque, il longea l’artère commerçante puis, aiguillé par les mêmes instincts, Nathan bifurqua sur sa droite, s’engageant dans une ruelle tortueuse qu’il ne connaissait que trop bien pour y avoir passé ses dernières journées. Prenant une profonde inspiration, la baguette tendue, le jeune Phénix se fraya un chemin parmi les marchandises renversées, avant que ne s’offre à ses yeux azuréens, un spectacle de désolation. Des détonations, un entremêlement disparate de couleurs vives, des nuées brunâtres de poussières… Sur les toits, des hommes et des femmes encagoulées, encerclant un homme qu’Ellendil ne pouvait apercevoir mais dont il distinguait la chevelure grisâtre. Au sol, ces mêmes personnes aux prises avec des individus presque tous familiers au jeune Auror…

Avec vivacité, il fit tomber le premier Mangemort qui s’était approché de lui, d’un foudroyant éclair de Stupéfixion. Il lui asséna un violent coup de pied dans les reins avant de prendre une direction toute autre. Devant lui se déroulait une scène de combat pour le moins spectaculaire. Quatre Mangemorts aux prises avec deux Alliés. Crispant les mâchoires, Nathan se hissa sur le toit le plus proche. Il avait un avantage non négligeable sur les Mages Noirs : ils ne le voyaient pas. Sa baguette se braqua premièrement sur une jeune femme au visage constellés de veinules noirâtres et inquiétantes. Était-ce dû à un Sort de son allié… ? Ou était-ce un pouvoir insoupçonné ?

Par Merlin, il faut agir vite !

Lapilis Lapidere, susurra le jeune blond.

L’effet du sortilège fut immédiat, une pluie de pierres s’abattit violemment sur la jeune femme, formant un amas compact qui heurtait chaque fois avec un peu plus de force la ténébreuse partisane des Forces Obscures. Ellendil adressa un hochement de tête éloquent à l’homme que la jeune femme venait d’attaquer.

Espérons que la diversion en vaille la peine !
Revenir en haut Aller en bas
Noxis Clymox
Serdaigle
Serdaigle
Noxis Clymox

Nombre de messages : 8960
Age Roleplay + Sorts : 35 ans sorts 1 2 3
Capacités Spéciales : Elémentalisme Eau/Terre/Feu/Air - Magie des Anciens
Points Prestige : 6
Date d'inscription : 13/01/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 2 Left_bar_bleue1930/1930Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 2 Empty_bar_bleue  (1930/1930)
Points de mana:
Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 2 Left_bar_bleue2500/2500Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 2 Empty_bar_bleue  (2500/2500)

Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le Phénix se frotte au Serpent [PV]   Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 2 EmptyDim 20 Jan - 17:26

Noxis et Edward - post collectif

Chaque semaine Noxis recevait un bouquet de roses noires. Sublimes, délicatement parfumées, mystérieuses tout comme l’identité de celui ou de celle qui les lui envoyait. Immanquablement, les fleurs faisaient naître sur ses lèvres un sourire et dans son esprit les espoirs les plus fous. Était-ce lui ? S’il prolongeait le silence peut être voulait-il tout de même lui faire savoir qu’elle existait toujours ? Aujourd’hui ne faisait pas exception et elle disposait pour la énième fois le bouquet correctement dans le vase, respirant avec volupté les senteurs qui s’en échappaient et se laissant aller aux chimères salvatrices qu’elles lui inspiraient. Son autre main caressait l’arrondi de son ventre et elle rêvait. Rêve, rêve Noxis … Profite de cette trêve avec toi-même, avec le monde, ne pense pas à ce que demain te réserve, ne pense pas à ce qui ce soir t’attend.

Une goutte de sang, une simple goutte de sang. Eclose au bout de son doigt lorsqu’il avait touché l’épine. Subtilement cachée. Attendant son heure, fourbe et agressive. Noxis avait de suite porté son index à sa bouche. Et alors elle avait senti le goût du sang. Elle avait vu la couleur du sang. Elle avait senti l’odeur du sang. Saturant complètement tous ses sens jusqu’à ce que sa vision soit réduite au tableau d’un amas de corps mutilés, jusqu’à ce qu’elle suffoque, incommodée par les effluves écœurantes et qu’elle frissonne, le liquide s’écoulant sur son corps et le souillant de son immonde signification. Sans trop savoir comment, son esprit luttant contre la sensation de folie qui l’envahissait et n’accordant aucune importance à ce que son corps faisait pour l’aider dans cette lutte, elle se retrouva au Chemin de Traverse. Terrorisée par ce qui prenait pour elle une réalité indicible et qu’elle ne pouvait contrer. Les larmes qui ruisselaient sur ses joues n’étaient certainement pas les armes adéquates. Elles n’étaient pas armes d’ailleurs. C’est dans cet état d’égarement complet que son âme sœur l’avait retrouvée. Elle n’avait même pas été étonnée de sentir dans sa paume la chaleur d’un museau de lynx blanc. Elle savait. Par cette magie qui ne voyait pas avec les yeux. Et dans leurs yeux à tous les deux qui se croisèrent un bref instant, toute la douleur de l’univers se lisait. Main dans la main, le frère et la sœur suivirent l’appel du venin.

***


L’avancée était éreintante et des plus pénibles. Autour d’eux, le fiel était palpable et s'écoulait en torrents à mesure qu’ils avançaient vers ce qui allait devenir le Square du Martyr d’ici peu. Ils approchaient du cœur même de cette haine et la traversée d’une forêt équatorienne où lianes et branches les auraient retenus n’aurait pas été plus difficile. La magie vivait. Et se débattait. Tentait de les empêcher de rejoindre celui qui souffrait et à eux était lié. Les principes même qui sous-tendaient ces magies ancestrales et profondes s’affrontaient, les laissant pantelants, désorientés mais toujours aussi déterminés à sauver ce qui pouvait encore l’être. Un regain de force leur fût offert, un tremblement à peine perceptible de la matière les entourant. Gris …

***


Les combats faisaient rage partout autour de lui mais il continuait à la mener là où ils étaient attendus. A une ou deux reprises, il dû user de quelques sorts défensifs, tout comme elle, mais il lui semblait évident que leur tâche était ailleurs. Il revenait à d’autres de combattre le fléau qui sortait de la fange, leur permettant en faisant rempart de leur volonté et de leur corps, d’atteindre leur but ultime : Gabriel. Sa douleur le tourmentait et pourtant il fallait tenter par tous les moyens de garder la tête froide. Bien qu’il ne sache pas qui était l’auteur de cette intervention et quelle en était la nature, Neige lui avait permis de reprendre le dessus sur la souffrance lancinante. A voir comment Noxis relevait à présent la tête, fière et volontaire, il en allait de même pour elle.

Enfin il le vit. Dans une situation aussi désespérée qu’il le craignait. D’un geste rapide, il retint Noxis qui déjà se lançait en direction du petit groupe engagé au corps à corps. L’avait-il perçue avant elle, cette injonction mentale de Gabriel ? Ou n’en tenait-elle tout simplement pas compte ? Se jeter de la sorte dans la gueule du loup, c’était un sacrifice stupide autant qu’inutile. Leur seule chance d’espérer encore le sauver résidait dans la réflexion. Et cette chance s’amenuisait à mesure que la violence se déchaînait.


Attends ! Foncer de la sorte ne t’amènera à rien Noxis … Utilisons nos force au mieux : réfléchis !
Revenir en haut Aller en bas
https://potteroleplay.actifforum.com/viewtopic.forum?t=5568
Deletrius Vector
Poufsouffle
Poufsouffle
Deletrius Vector

Nombre de messages : 242
Age : 29
Age Roleplay + Sorts : 23 ans sorts 1 2 3 MD3
Capacités Spéciales : Médicomage confirmé
Points Prestige : 3
Date d'inscription : 26/10/2007

Profil du Sorcier
Points de vie:
Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 2 Left_bar_bleue100/100Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 2 Empty_bar_bleue  (100/100)
Points de mana:
Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 2 Left_bar_bleue100/100Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 2 Empty_bar_bleue  (100/100)

Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le Phénix se frotte au Serpent [PV]   Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 2 EmptyDim 20 Jan - 19:31

Deletrius, Nathan, Child VS Ker, Seavus, Vesta, Célia

Délet’ Goooo !!!

A peine ces mots avaient-ils retenti que Deletrius se mit à courir pour échapper à la lave, un sortilège d'explosion fit se répandre dans l'air de petits projectiles de glace qui, si ils ont l'effet escompté, blesseront leurs assaillants qui revenaient constamment en surnombre. La lave avançait de plus en plus derrière eux, devant une statue le couvert propice à une contre attaque. Ni une ni deux les deux membres de la FICM sautèrent derrière avec la grâce d' un athlète ils se relevèrent la baguette en main prêt à en découdre.


Continue ton combat avec l'oiseau là, je m'occupe tant bien que mal de ces deux mangemorts. Ne t'en fait pas pour moi, allez on se retrouve après.

Deletrius sauta par dessus la statue et continua à courir, la lave s'était arrêtée contre la statue, il pouvait donc avancer sans craindre de se faire brûler les mollets. Les deux mangemorts le suivirent, des sort ricochaient contre les murs à côté de lui.

Bon là c'est bon ça devrait laisser à Child la place de se battre.

Deletrius se retourna, sa course avait eu l'effet prévu, ils étaient assez loin des deux élementaliste. Mais un danger bien plus grand qu'un manieur d'élément se trouvait devant le médicomage, la mangemorte qui avait fait apparaître le magma arborait maintenant des veinules d'un noir de jais sur toute la figure et au contour des yeux. La crainte monta en Deletrius, il n'avait jamais connu de pouvoir qui agissaient ainsi. Il devait se méfier d'elle comme de l'eau qui dort. Mais soudainement des milliers de petits cailloux volèrent en direction de la jeune femme et de son acolyte. Un don du ciel? Un nouvel allié? Deletrius ne savait pas, il scruta le ciel, et il vit enfin la source de cette attaque, un jeune homme, sûrement un auror. Le jeune homme lui fit un petit signe, Deletrius devait riposter sinon la diversion n'aura servi à rien et ils courent tout deux à la catastrophe. Il pointa vivement sa baguette en direction des mangemorts

Deletis fumos volo

De la fumée sortit en trombe du bout de la baguette et se dirigea vers les deux adversaires, la fumée commença à prendre de l'ampleur. Ils ne tarderont pas en ressentir les effets, picotements des yeux, nausée, de la peine à respirer, impression de suffocation, et si ils restent trop longtemps évanouissement et mort peuvent survenir. Le nuage de fumée était maintenant tout autour des ennemis. Les forçant soit à quitter le nuage soit à s'étouffer immanquablement. Il porta son regard vers le jeune homme sur le toit mais il ne pu l’apercevoir, il allait devoir à nouveau se débrouiller tout seul.
Revenir en haut Aller en bas
https://potteroleplay.actifforum.com/biographie-des-personnages-f
Lord Voldemort
Serpentard
Serpentard
Lord Voldemort

Nombre de messages : 360
Age : 92
Age Roleplay + Sorts : 81 ans, sorts 1 2 3 SPE
Capacités Spéciales : legilimens, occlumens, nécromancien, charmeur oral, élémentaliste air et feu, sorts informulés
Points Prestige : 6
Date d'inscription : 22/07/2006

Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le Phénix se frotte au Serpent [PV]   Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 2 EmptyLun 21 Jan - 10:23

HJ/ Voldemort à son poste d'observation /HJ

Il avait transplané en même temps qu'Ellana et bien qu'il soit resté dans l'ombre, elle n'avait pas eu tort en jugeant crédible qu'il ait assisté au spectacle. Regarder son acharnement, contempler sa manière de tuer était toujours source de contentement pour le Seigneur des Ténèbres, le Seigneur des Seigneurs...

Ses longues mains claquèrent l'une contre l'autre en un applaudissement sinistre quand il se fit enfin voir, en pleine lumière, à la sorcière qu'il avait choisie, non sans satisfaction, pour bras droit.


Magnifique, Ella, magnifique... comme toujours.

Sa voix à la fois glaciale et légèrement trop aiguë semblait avoir du mal à prononcer des compliments ou dire des mots gentils. Il préférait cent fois menacer et effrayer à complimenter... N'était-il pas le plus puissant parmi les puissants ?

Il s'approcha de la sorcière jusqu'à la rejoindre et observer ce qu'elle-même observait. Le rictus que le spectacle qu'elle lui avait offert avait fait naître sur son visage se tordit en une grimace désagréable.


T'inquiéterais-tu pour lui, ma chère Ella ? Aurais-tu eu la bêtise de donner ton coeur à cet homme, aussi mauvais serviteur soit-il, plutôt que de le réserver tout entier à ma personne ?

Mais la grimace ne venait pas que des remontrances qu'il faisait à son lieutenant des Ténèbres... En réalité, Lord Voldemort avait songé pendant un fort douloureux instant que si Eilane avait été là, dans la mêlée, il aurait sans doute eu, malgré lui bien sur, le même genre de regard qu'Ellana portait, rempli d'inquiétude, sur Servus.
Exaspéré rien qu'à cette idée, il la chassa de son esprit par une vague de colère... Il savait que seule la colère était bénéfique contre l'affreuse sensation que faisait naître la Vélane en lui.


Tu ne viendras pas me torturer Eily... pas ce soir !

Il n'en fallut pas plus pour qu'il retrouve son aplomb.
A présent, il était prêt à contempler la scène, nouveau spectacle que ses serviteurs et ceux qui les combattraient, pauvres fous sans cervelles, allaient à leur tour lui offrire...

En bas, les sortilèges fusaient, les baguettes volaient, des mangemorts tombaient, des inconnus aussi et Voldemort se délectaient... Peu lui importait, en vérité, que les siens meurent s'ils se battaient dignement auparavant pour lui offrir le plus beau des spectacles... De toute manière, il en rassemblera toujours d'autres, toujours plus... la guerre ne saurait s'arrêter... jamais...

Et puis la mort n'était-elle pas le plus exquis des spectacles ?

Sentant Ellana bouillir comme si elle avait une folle envie de rejoindre la bataille, d'elle aussi combattre en Son Nom, il la regarda avec avidité.


Patience, ma jeune amie, patience, notre tour viendra bientôt... Et Gabriel de Mornemarais ne sera alors plus qu'un lointain souvenir mais un souvenir vivace et un exemple pour tous ceux qui verront sa fin !

Il s'apprêtait à exploser d'un rire glacial, mais soudain, il ressentit une force nouvelle, une force qui ne lui appartenait pas mais qu'il aurait pu désirer s'approprier tant elle semblait pleine de puissance. Au lieu de cela, il l'exécra, car la force semblait oeuvréercontre lui, contre ses serviteurs...

La colère commençait à monter en lui, bien plus encore que quand il l'avait lui-même appelée pour évincer les pensées concernant Eilane...

Bientôt, ce serait le moment...
Revenir en haut Aller en bas
https://potteroleplay.actifforum.com/biographie-des-personnages-f
Célia Badinter
Serdaigle
Serdaigle
Célia Badinter

Nombre de messages : 219
Age Roleplay + Sorts : 22 ans sorts 1 2 3 SPE
Capacités Spéciales : Un sombre pouvoir coule dans ses veines
Date d'inscription : 19/06/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 2 Left_bar_bleue100/100Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 2 Empty_bar_bleue  (100/100)
Points de mana:
Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 2 Left_bar_bleue100/100Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 2 Empty_bar_bleue  (100/100)

Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le Phénix se frotte au Serpent [PV]   Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 2 EmptyLun 21 Jan - 12:28

Célia , Saevus VS Child , Deletrius

Le venin se répandant en ses veines , coulant , déferlant , prèt à jaillir à la moindre occasion . Il était puissant , poignant ... grisant . Le pouvoir , quoi de plus délectable comme sensation . Ce pouvoir de décider à quels moment changer les règles du jeu . Le pouvoir ... Son pouvoir ... Ce n'était plus de simples veinules qui apparaissaient sur elle , mais de véritables veines . Son aura se nimbait également de cette énergie noire , et il devenait de plus en plus visible à chaque seconde du danger qui menaçait de s'échapper de cette enveloppe charnelle . Oui changer les règles du jeu , bientôt . L'Ordre du Phénix n'avait qu'à bien se tenir ..

Célia derrière toi !!!

L'avertissement d'Indy ne put empecher la première pierre de la blesser au visage , faisant couler de ce sang noir qu'était le sien . Ce fut comme un détonateur . Une sorte de fuseau noir apparut de sa main pour se répandre juste devant elle en un bouclier que les pierres ne purent traverser ... Ou plutôt si , elles le traversait mais pour ne jamais arriver de l'autre coté . Elles disparaissaient à l'intérieur de cette surface noire , translucide , et ne réaparurent pas , absorbés par la porte vers les enfers que Célia venait de créer . Car c'était bien cela son pouvoir . Elle amenaient en enfer ce que bon lui semblait .

Objets matériels ou matière organique , vivante ... Ces humains paieront !!!

Rageuse de s'être laisser avoir par derrière , la plaie saignant encore sur son visage , elle ne put néanmoins pas en découdre avec le lanceur du sort . Déjà , une autre offensive derrière elle . Ainsi l'attaque des pierres n'étaient qu'une diversion .

Bien , jouons !

Lançant rapidement un regard vers son collègue mangemort , ainsi que dans la direction où , elle le sentait , se tenait le Seigneur des Ténèbres , elle tendit sa baguette , il fallait se débarasser de cet air suffoquant et tenter en même temps une attaque . Et quoi de mieux pour ça que …


Kisemlevent

Controlant le vent de sa baguette , elle créa un souffle circulaire de sa baguette , repoussant le nuage et dégageant ses accolytes du sort , nuage qu’elle réussit à renvoyer sur leurs adversaires en y mettant l’énergie qu’il fallait .

Tu voulais nous enfumer , hein … A ton tour !

Elle ne savait qui était le lanceur là non plus , mais lui saurait sans doute à qui il avait à faire : Célia était baignée dans cette aura intense , cette aura de flammes noires translucides , ou encore semblables à des milliers de petites mains griffues prètes à déchirer la réalité qui les entouraient .

Célia était baignée de la Dame Noire …
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le Phénix se frotte au Serpent [PV]   Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 2 EmptyJeu 24 Jan - 20:54

Nathan réprima un mouvement de triomphe en constatant l’effet de son sortilège sur le visage de la Dame Noire. Mais déjà l’ombre du sourire satisfait planant sur le visage de l’Auror s’estompa… Un sang noir ruisselait sur la joue diaphane. Les sourcils froncés, Nathan resserra l’étreinte de ses doigts sur sa baguette alors que jaillissait de la main de la jeune femme un obscur faisceau où les cailloux allaient se perdre, insignifiants dans l’immensité brumeuse d’un univers plus que mystérieux. Gardant ses questionnements pour plus tard, Ellendil observa non sans inquiétude des volutes d’une fumée grisâtre s’échapper de la baguette du prétendu allié. Ses craintes s’avérèrent fondées puisque les vapeurs âcres furent repoussées. Perché sur les tuiles luisantes, l’Auror entendait l’homme tousser et cracher, pris dans un épais nuage noirâtre où s’accumulaient à chaque seconde, de nouvelles poussières.

Evanesco ! cria-t-il, visant le prisonnier des sournoises vapeurs qui s’estompèrent instantanément.

Le jeune blond sauta du toit et, empoignant son compagnon de fortune par le bras, se mit à courir, lançant par-dessus son épaule, quelques éclairs bien cadrés. Mais la Mort sait se montrer opiniâtre et bientôt, les deux Mangemorts les rattrapèrent, avec la ferme intention d’en finir. Côte à côte, les deux membres de l’Ordre brandirent leur baguette au même instant. Pourtant ce furent des syllabes différentes qui glissèrent de leurs lèvres.

Impedimenta !

Ce fût une explosion de lueurs vives et d’explosions assourdissantes. Nathan s’accroupit, tirant son camarade par le bras. Tout n’était que poussière. Le mur qui les séparait de la grande place où se déroulaient les combats les plus sanglants s’était violemment ouvert, découvrant un trou béant et sinistre. Où étaient passés les Mangemorts ? Nul ne savait.


Ne nous éternisons pas en ces lieux, ils ont dû transplaner mais ils ne tarderont pas à revenir.

Guidant l’avancée qui s’imposait, le jeune Ellendil franchit la fissure qui déformait le mur et analysa promptement la situation. Les Mangemorts les plus en hauteur dominaient les combat. Il fallait les désavantager. Ou offrir une diversion suffisamment longue pour permettre aux Alliés de se hisser jusqu’aux toits.

Faisons exploser ces tuiles.

Le message n’aurait pu être aussi explicite. Les deux hommes échangèrent un bref regard. Les Aurors étaient-ils suffisamment nombreux pour assurer une offensive digne de ce nom une fois la diversion exécutée ? Après un rapide coup d’œil, il constata que non. Il fallait donc réduire les avantages des Partisans Noirs. Nouveau regard échangé. Inquiétude partagée.

Alors ?
Revenir en haut Aller en bas
Ellana Silver
Serpentard
Serpentard
Ellana Silver

Nombre de messages : 1411
Age : 29
Age Roleplay + Sorts : 34 ans sorts 1 2 3 4 MT1 SPE 1 2
Capacités Spéciales : Communion Clairvoyante - Occlumens - Force Accrue - 9 Nécromancies Affinité Mort et Sang -
Points Prestige : 3
Date d'inscription : 16/06/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 2 Left_bar_bleue2292/2292Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 2 Empty_bar_bleue  (2292/2292)
Points de mana:
Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 2 Left_bar_bleue2870/2870Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 2 Empty_bar_bleue  (2870/2870)

Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le Phénix se frotte au Serpent [PV]   Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 2 EmptyJeu 24 Jan - 21:35

HJ Ella aux côtés de Voldemort HJ

Mais maître, ma dévotion la plus totale vaut mieux que mon cœur ! Je n’ai pas d’oreille pour la voix du symbole de l’amour. C’est vous qui m’avez appris cela. Vos ordres font mes désirs.

Ellana s’inclina devant son maître.
Il fallait avouer pour une fois qu’elle avait été prise en flagrant d’élit. Le seigneur des ténèbres mesurait il seulement la profondeur de la situation qui s’était installée entre Ellana et Servus ? Ils étaient à présent unis pour bien plus qu’un simple échange de vers, et personne n’y changerait rien, concernant Ellana, personne sauf Lord Voldemort. Il avait un mot à dire et elle n’aurait plus d’yeux pour personne d’autre. Ce qu’il ne fit pas. Ce serait marque d’affection.


Votre tolérance me concernant n’a pas de prix, maître, vous n’avez qu’un mot à dire, un seul et je tuerais n’importe lequel d’entre eux. Sans quoi la honte serait si grande que je me préférerais mourir que d’affronter votre déception. Mais tout ça, vous le savez déjà. Il y a bien une chose que je puisse faire ? Demandez moi n’imp…

Mais déjà le seigneur des ténèbres lui demandait de trouver en elle la patience d’attendre le bon moment. Ella fut ravie qu’il retrouve cet esprit plus solide qu’elle appréciait chez lui, mais elle sentait toujours la présence de cette …Ella n’avait pas eu besoin de lire dans ses pensées, alors qu’elle s’était comme toujours connectée à lui et qu’il s’était connecté à elle, la première chose qui lui vint à l’esprit fut Eilane elle-même. Ca en devenait navrant, mais Ella préférait se taire, sans quoi la douleur serait bien plus grande que celle d’avoir à un moment ressenti en son maître une élévation de colère. Ces sensations venant de son seigneur n’étaient pas si terribles, ce n’était pas comme si elle avait le pouvoir de lire en lui comme un livre ouvert. La communion pouvait être un pouvoir clément.

Mon seigneur, c'est toute cette magie, et votre puissante présence qui m’enivre de minute en minute. Mon corps brûle d’envie à l’idée d’un peu d’action. Je ne saurais bouger un seul membre sans votre accord, bien sur.

La sorcière se rassit dans son fauteuil et ne dit plus un mot, regardant toujours Servus pensive et inquiète, si bien que parfois elle sursautait presque en le voyant manquer des coups qui auraient à chaque fois pu être fatals.
Revenir en haut Aller en bas
https://potteroleplay.actifforum.com/viewtopic.forum?p=42484#4248
Childerik Blancpégase
Gryffondor
Gryffondor
Childerik Blancpégase

Nombre de messages : 132
Age Roleplay + Sorts : 28 ans, sorts 1 2 3 SPE
Capacités Spéciales : Maître des potions, Elementaliste Air et Eau
Date d'inscription : 19/08/2007

Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le Phénix se frotte au Serpent [PV]   Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 2 EmptyLun 28 Jan - 3:29

Hj Childerik Vs Ker Hj

Ce brouillard est évidemment une gène supplémentaire, il vient de s’intensifier alors qu’une forte rafale de vent souffle fort…sortie des bronches d’un titan…

La statue couchée quand à elle, ne ressemble plus qu’a une vague imitation humanoïde dont la tête s’effrite à chaque détonation et dont le dos roussi par les précédente langues de feu fume encore d’un panache opaque et voluptueux.

Le jeune médicomage semble s’être partiellement désintéressé de cet abri, certes désuet, mais efficace pour répliquer avec la fougue d’un lionceau au sombre chœur de ces énergumènes aériens bientôt assez proche pour faire feu.
Bien que largement confiant en ce qui concerne les capacités de défense du jeunot, Childerik ressent comme la nécessité man
iaque de prévenir le pire tel on s’assure que le lait ne débordera pas de la casserole…
Il tend un index…le temps d’un instant…

Protego…

Une ondine distord brièvement l’atmosphère devant le fringuant sorcier guérisseur qui ne semble pas avoir encore distingué cet aura sécurisant propre au sort de protection.

Un sourire satisfait tant bien que mal esquissé mais déjà une ombre le surplombe….

Le sourire s’intensifie…plus rien ne le retient à présent, il peut enfin se délester de cette haine dévorante.

Que pourrait-il faire maintenant ?...Quel sortilège aurait-il déchaîné ?..............Si il n’avait pas repéré depuis l’arrivée des autres trouble fête ce petit puit à une dizaine de mètre de là.
C’est rassurant de savoir qu’il n’aurait pas à suer de trop en déplaçant les éléments de leurs plans…surtout que la bague brûle ardemment, il a bien abusé des services élémentaires ces derniers jours et le sacrifice est passé à l’as…à partir de maintenant, maîtriser la matière déjà existante…c’est tout ce qu’il pourrait faire.


La silhouette flottante parait se délecter de sa vue, pareil à un rapace au chevet de sa future proie...Il contemple avec fierté…toujours en suspens…toujours immobile…Mais à t ’il entendu le doux son du flux ? Le crescendo liquide qui s’immisce dans le long tunnel ?....A t’il eut vent du grondement abyssal lorsque l’eau a jailli de l’orifice de pierre ambrée ? Et à présent est-il conscient qu’il est la proie de trois couleuvres aqueuses s’entortillant les unes autour des autres et montrant leurs dents ciselés à mesure qu’elles fondent sur lui…Il ne s’agira plus d’ériger un simple mur de flamme…cette foi-ci…

Chasseur…chassé…
Revenir en haut Aller en bas
https://potteroleplay.actifforum.com/viewtopic.forum?t=8771
Gabriel d'Arbanville
Serdaigle
Serdaigle
Gabriel d'Arbanville

Nombre de messages : 278
Age : 40
Age Roleplay + Sorts : 25 ans sorts 1 2 3 SPE
Capacités Spéciales : Ambidextre, sortilèges informulés
Points Prestige : 1
Date d'inscription : 30/07/2007

Profil du Sorcier
Points de vie:
Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 2 Left_bar_bleue1240/1240Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 2 Empty_bar_bleue  (1240/1240)
Points de mana:
Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 2 Left_bar_bleue1600/1600Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 2 Empty_bar_bleue  (1600/1600)

Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le Phénix se frotte au Serpent [PV]   Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 2 EmptyLun 28 Jan - 21:39

HJ tournant de l'action, Servus, amadeo, ellana, gabriel hj


Gabriel s’était fait discret, dispensant parfois sous le couvert de l’anonymat le plus total ses sorts de protection, chance souriait à ceux de son camp ce soir, car ce soir chance était son nom. Mais rien de tout ça ne lui plaisait vraiment, pour l’esprit fin qu’il était ce débordement de violence chaotique, ces rixes sans autre fin qu’une quelconque victoire égoïste ne rimaient à rien de satisfaisant.

Chacun pour soi n’est ce pas mais personne ne sait où il frappe, il n’y a pas même de camp établis, on sait qui combat qui mais cela ne serait pas différent dans une bagarre de taverne, c’est sans espoir.

De là où il était il pouvait toujours voir tous les combattants, ou presque, il y avait quelques aurors trop rares, et d’autres, ces autres qui avaient ce courage d’affronter l’ennemi encagoulé. Il guettait le moindre indice, le moindre signe qui lui indiquerait comment faire pencher la balance plus significativement que par quelques défenses fugacement lancées en travers la mêlée. Combien mourraient, combien vivraient ? Quel front appuyer et où relâcher ? Ce n’était plus qu’affaire de probabilité et de stratégie dans l’esprit de Gabriel, malgré l’inacceptable confusion régnante il voyait l’endroit se dessiner comme un gigantesque échiquier.

Il y a si peu à faire, nous sommes trop éparpillés, et si peu préparés, là où l’ennemi nous prends presque entre le marteau et l’enclume nous sommes si dispersés… comment seulement faire un mouvement décisif qui ne se perdra pas dans la cohue… inutiles… sauf si…

Soudain tout fût évidence, une partie d’échec consiste essentiellement à prendre le roi adverse et à garder le sien. Mettre l’autre en péril permettrait peut être de changer la donne, privant les mangemorts de leur meneur et de leur objectif ils ne seraient plus si vindicatifs, cibles inertes tout serait plus simple. Aux échecs cependant aucune pièce ne se cache, mais ni le lord ni sa comparse n’avaient paru aux yeux du jeune directeur des aurors, mais il y avait Servus, la pièce à prendre était là en évidence et seule gardienne de l’ancien ministre agonisant.

Si un roi tombe la partie est finie, on va faire en sorte de lui ouvrir les portes d’azkaban… il me faut juste un appui, et il est déjà en place.

Amadeo se débrouillait convenablement, même si Gabriel le couvrait en silence de diverses protections il devait reconnaître qu’il pouvait se débrouiller sans. Mais ce n’était pas un de ses aurors, il ne pouvait en faire un pion sacrifiable… tant pis ce serait à lui de s’interposer. De point en point le ténébreux jeune homme transplanait se rapprochant, comme une silhouette au stroboscope, de son allié providentiel.

Mon seul espoir est qu’il comprenne ce qu’il a à faire, au moins avec ce chaos les autres auront un retard à réagir… si j’ai pu au moins tous les voir.

C’est au moment même où Amadeo lançait un maléfice que Gabriel surgit à son coté, un murmure que nul autre n’entendrait , le visage aussi expressif qu’une pierre il passe comme une ombre vers sa proie, il s’en va pour entraver les ailes de ce dangereux corbeau.

Occupez vous du ministre et emmenez le…

Est ce parce qu'il l'avait déconcentré qu'amadeo n'avait pas atteint son adversaire, ou l'habileté de l'autre à esquiver le trait qui lui était destiné? Gabriel n'en sut jamais rien que le fracas du sort contre le pavé. Son chuchotement n’avait pas fini de glisser à l’esprit d’Amadeo que déjà l’autre apparaissait dans le dos de Servus, emporté par l’élan, il plaque ce dernier au sol, enserrant le corbeau dans une étreinte comme un amant empressé il lui retient les bras, le bras au bout duquel une baguette à présent inutile ne peut guère plus servir comme il siérait. Son regard sévère porté sur Amadeo ne laisse pas de place au doute, son murmure était un ordre qu’il n’entend pas voir désobéi… le ministre doit être évacué, à tout prix.

Et le prix à payer, c’est sans doute moi même, Gabriel n’aimait pas cette idée, mais il la prenait avec recul. S’il fallait mourir ici, au moins que cela serve.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le Phénix se frotte au Serpent [PV]   Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 2 EmptyMar 29 Jan - 0:04

HJ/ Ayla vs Argus /HJ

La jeune auror se tenait bien là, toujours face à son assaillant, un sourire sadique sur le visage, manifestement satisfaite du résultat de son sort qui avait blessé le mangemort à l’épaule. Ce dernier ayant manqué de vitesse pour l’éviter. Ayla n’attendit même pas qu’il relève la tête vers elle pour lui lancer d’une voix glaçiale :

-Alors, on manque de vitesse papy…

Mais le vieux fou semblait particulièrement amusé par la situation et semblait même se réjouir du type de sort que la jeune fille lançait. Peut être était-il impressionné par impétuosité d’Ayla ou tout simplement ravie que le combat ne soit pas si facile, quoi qu'il en soit il lui fit remarquer l’appartenance de son sort à la magie noire, ce à quoi la jeune auror répondit rapidement.
Héhé, qu’est ce qui te dit que je suis seulement auror…


-Tu as encore beaucoup de chose à apprendre des aurors dans ce cas…

La jeune auror s’apprêtait à enchaîner un nouveau sort quand celui-ci se détourna légèrement vers la droite et lança un sortilège mortel à un pauvre vendeur d’une boutique qui se trouvait non loin d’eux. Cet acte fit perdre tout sourire à la jeune femme, ce sort avait été si proche d’elle, ça aurait pu être elle, elle prit soudain conscience de l’enjeu de ce duel, il était véritablement prêt à tout et elle pourrait y laisser la vie, c’est lui ou moi. Cette réalité fût dure à avaler, elle s’était sentie tellement confiante qu’elle s’était lancée dans la bataille sans réfléchir, à corps perdu, l’appel de l’innocent en détresse sans doute, elle n’avait même pas émit l’hypothèse que cette fois elle pourrait peut être ne pas en survivre…
Je suis prête à faire ce sacrifice si c’est pour sauver des vies, je ne laisserai personne mourir à ma place cette fois, mais si je dois y rester, je peux vous garantir que j’emmènerai beaucoup d’entre vous avec moi…

Bref coup d’œil aux alentours, la noirceur de la nuit d’intensifiait de plus en plus et la jeune femme ne pu entrevoir aucun de ses deux compagnons avec qui elle avait accourut dans cette bataille, tellement de sorts fusaient, de gens tombaient, certains se relevaient, d’autres restaient à terre. Son regard se stoppa non loin de la boutique dont le jeune vendeur venait d’être la victime, elle pu distinguer quelques instants Amadeo au prise avec un mangemort, puis son sous directeur des aurors qui faisaient quelques apparitions en lançant des sorts de protections à tout va. Voir des têtes familières redonna quelque peu du courage à la jeune auror puis son attention fût à nouveau capter par le mangemort qui se tenait toujours face à elle, la baguette pointé, ses quelques secondes d’inattention aurait pu lui coûter la vie, mais au lieu de ça, le vieux fou se contenta de lui lancer un Inferis aux trousses. Un Inferis ? C’est une blague ?

Cette invocation n’eût pas l’effet recherché sur la jeune femme qui, au lieu d’afficher un air terrifié au vu du cadavre putréfié qui s’avançait vers elle à pas lourds et saccadés, semblait particulièrement amusée et son expression sadique venait de réapparaître sur son visage.


-Si tu crois me faire peur avec un simple Inferis, c’est raté.
J’en ai déjà cramé plus d’une de ces bestioles…

C’est alors que d’un geste rapide, Ayla dégaina sa baguette vers l’Inferis et lança :

-Maxis Incendio !

Le cadavre s’embrasa en poussant d’atroces plaintes ne laissant bientôt d’un morceau de chair fumant au sol.

Elle n’était plus à présent la jeune fille douce et timide que certain connaissaient, elle avait retrouvé à nouveau sa confiance, l’Inferis avait ranimé la flamme qui sommeillait en elle, la flamme qui l’animait à chaque fois qu’elle se retrouvait au milieu d’une mission avec son équipe, le mangemort avait à présent devant lui une véritable tueuse de la FICM.
Revenir en haut Aller en bas
Servus Malifatius
Serpentard
Serpentard
Servus Malifatius

Nombre de messages : 270
Age : 48
Age Roleplay + Sorts : 39 ans sorts 1 2 3 SPE
Points Prestige : 3
Date d'inscription : 21/10/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 2 Left_bar_bleue900/900Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 2 Empty_bar_bleue  (900/900)
Points de mana:
Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 2 Left_bar_bleue800/800Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 2 Empty_bar_bleue  (800/800)

Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le Phénix se frotte au Serpent [PV]   Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 2 EmptyMar 29 Jan - 1:53

Quelques petits pas de danse, de danse, de danse macabre. Quelques petits tours, petits tours et petits coups de baguette, il y avait de quoi rire. Et c'est ce qu'il faisait le corbeau, il riait non pas de ce grincement si significatif de sa folie irraisonnable mais d'un rire plein d'ironie, de démence qui résonnait lugubrement dans l'atmosphère dangereuse.
Joli, joli oh oui très joli petit théatre. Ces scènes étaient si rares il fallait donc en profiter, déchainer ce qu'il y avait a déchainer et jouer le role qu'on lui avait attribuer dans la pièce.

Il tournoyait le noir danseur, le vil serviteur, de ses pieds nus de bohème, dans sa main une petite eau délectable dont il se délecta d'une goulée. Il pencha légèrement la tête et un sourire dingue de plaisir malsain apparut sur son visage séducteur lorsqu'il aperçut le sang sur sa main qui teintait a présent le verre. Joli couleur que le rouge et qui allait tellement bien dans ce magnifique décor.

Il se retourna toujours dansant sur ses pattes de malheur et observa le petit bigleux, il semblait agile le bougre et c'était d'autant plus jouissif, quel manque d'élégance pour un sorcier que de mourir sans souffrir et sans tenter de survivre.

Malgré tout la petite mage africaine avait fait du beau travail et le mauvais serviteur, lorsqu'il refit un petit pas de danse, vacilla étrangement se rattrapant sur le coté et évitant du même coup le stupéfix du joli petit lunettard.
Son rire dément s'étouffa dans sa gorge lorsque surgissant derrière lui un gentil petit fourbe lui enserra les bras en le faisant violement tomber sur le sol, l'obligeant du même coup à lacher sa baguette et sa bouteille de poison de folie qui se fracassa par terre dans un bruit sourd.
Il ne put s'empecher le corbeau de faire la grimace, non pas pour la douleur qui lui vrillait l'épaule a présent et de laquelle une jolie quantité de sang se déversait mais surtout pour le fait que la nourriture de sa déraison venait de lui échapper.


Quel gachis...

Il était au sol le corbeau, les ailes immobilisées et sans délice a porté de bec et pourtant son rire retentit a nouveau dans la cacophonie anarchique. Il semblait prendre autant de plaisir a etre la proie que le chasseur mais qui chassait vraiment qui, si peu s'en rendaient compte en ce moment même, à cette endroit ou le théatre avait planté son décor chaotique.
Le rire s'évanouit et laissa place a un murmure rejoui, penchant la tête du mieux qu'il pouvait en arrière pour glisser au vilain petit fourbe quelques mots jubilatoires:

Bien mal avisé celui qui attaque la folie sous les yeux de la mort...

Et d'une voix effrayante et sans fausses notes il se mit a chanter en hurlant:

No mercy for what we are doing
No thought to even what we have done
We don't need to feel the sorrow
No remorse for the helpless one

War without end
No remorse No repent
We don't care what it meant
Another day Another death
Another sorrow Another breath
No remorse No repent
We don't care what it meant
Another day Another death
Another sorrow Another breath ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le Phénix se frotte au Serpent [PV]   Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 2 EmptyMar 29 Jan - 12:05

HJ Ker vs Vesta vs Chil' HJ

Un instant d'égarement, un instant à contempler cette sublime scéne de carnage, un instant qui avait failli lui couter la vie. Les échardes de glaces l'avaient frolée, emportant quelques cheveux blonds. Aussitot à terre, Vesta vit l'arrogant Ker Sid Se pencher sur elle. Il réclamait la tète de l'élémentaliste.Il osait voire cela comme juste retour de faveur. Il revait! Ce chien de phénix avait failli tuer Vesta! Elle ne laisserait pas la tache incomber à un autre. On n'est jamais aussi bien servit que par soi même. L'adversaire déterminait la valeur du combat et celui ci ferait une merveileuse empoignade, une superbe récompense!

Déja, Le mangemort partait en direction du phénix. Oubliant Vesta, l'ignorant! Elle ne pouvait en supporter plus. Il allait attendre bien sagement ici pendant qu'elle seule exécuterai le manipulateur d'eau.
Se relevant, la jeune femme rattrapa Kers et, levant la tète, hurle.


Il est a moi! C'est mon homme! Trouve t'en un autre!

Aucune réponse, même pas la moindre attention. l'homme continu son avancée,indifférent. La rage au coeur, Vesta s'empare de sa baguette et, d'une voix ou se méle rage et félonie, murmure:


Impedimenta


Le sort vole vers le mangemort et semble le touché. l'homme disparait. occulté par la bordure du toit. Impossible de déterminer si le sort à fait mouche. Vesta s'en moque. Ker n'est pas un enfant de coeur il reviendrat rapidement à la charge. Mais c'est elle qui mene la danse désormait. Qu'il tente ce qu'il veux. Il ne recoltera que mort et souffrances.

A la guerre comme à la guerre n'est t'il pas? Tu ne m'en voudras pas pour si peux mon Sidounet. Les femmes ont leurs raisons que la raison ignore...


Hurle t'elle à la cantonnade avant de se détourner.Ceci fait, elle eclate d'un rire malsain avant de reprendre son avancée. Nul ne lui volerait cette élémentaliste. L'occasion de prouver sa valeur était venue. Elle seule remporterait les honneurs.


Dernière édition par le Ven 1 Fév - 17:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le Phénix se frotte au Serpent [PV]   Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 2 EmptyMer 30 Jan - 3:33

La course poursuite continue jusqu'à ce que le brun s'immobilise. Leur regard se croise, mais à la grande surprise de Ker, rien ne se produit. Aucun sort ou maniement quelquonque des éléments ne fut exercé par l'élémentaliste. Attendait-il de se faire désintégrer par Ker ? Si tel était son désir, il se ferait un plaisir d'assouvir ses envies.

Un sourire confiant et quelque peu moqueur s'esquissa sur son visage. L'image de la mangemorte refit surface dans sa tête. Il l'avait totalement oublié. Peu préoccupé par l'élémentaliste qui semblait vouloir prendre une petite pause, il se retourna pour essayer d'apercevoir la mangemorte en question qui avait crié qu'elle voulait le brun pour elle quelques secondes plus tôt. Seulement ce qu'il vit ne fut en aucun cas une jolie demoiselle blonde...mais trois jets d'eau aux allures de couleuvres rendus à sa hauteur qui s'apprêtaient à l'englober. L'adrénaline le fit agir à une vitesse surprenante. Il savait qu'un simple faux pas suffisait pour que ces monstres aqueux le jettent au sol violemment, provoquant ainsi une chutte fatale.

Sa formation d'élémentaliste lui revint à l'esprit. La partie sur les para-élémentaires résonna dans sa tête, et même s'il s'était focalisé sur le para-élémentaire de fumée, il connaissait les autres. C'est pourquoi à la vue des trois langues aqueuses entremêlées, il utilisa sa maîtrise de l'air. Air plus Eau égal Glace, une notion qui lui sauva la vie.
Les couleuvres se figèrent, les gueules grandes ouvertes, décorées à présent d'une belle teinte blanche, et elles ressemblaient à présent à de parfaites sculptures. Il sentit même une petite pointe au coeur lorsqu'il les détruirent d'un coup de pied bien placé de manière à ce qu'elles s'effondrent sur le brun.

Cependant, a peine eût-il le temps d'admirer le résultat de son action fut-il touché de plein fouet par un sort venant d'une toute autre direction. Il reconnut immédiatement le sortilège d'entrave. Il se mit à alors à flotter à une vitesse ralentie, sans pouvoir réellement se diriger. Il approchait de plus en plus le sol, et tandis qu'il tournait sur lui-même, il apercut la responsable de sa position. La mangemorte qui avait decidé de lui mettre des bâtons dans les roues.

Il sentit la rage lui brûler les entrailles. Il attendait à présent patiemment que le sort prenne fin pour enfin régler le compte à cette marionnette parmi tant d'autres dirigée par l'affreux Voldemort. Elle prit cependant la parole, et Ker ne pu s'empêcher de répondre, un regard meurtrier sur le visage.


Pour si peu ? Tu t'incrustes dans notre combat sans qu'on te le demande, je te sauve d'un sort plutôt dévastateur, et toi au lieu de me laisser ce que j'avais entamé, tu gardes ton morceau et tu m'attaques...

Si tu voulais mourir, il n'y avait qu'à le demander. Femme ou pas, j'accèderai à ta requête.


Enfin libre du sort, il se remit sur ses pieds, au sol à présent, puis il se prépara pour entamer un nouveau combat... Il ignorait cependant que l'élémentaliste brun se trouvait à présent derrière lui, et même s'il devait se trouver dans une posture peu accomodante, il allait certainement s'en sortir et riposter sans que Ker ne le sache...
Revenir en haut Aller en bas
Amadeo Whitemore
Serpentard
Serpentard
Amadeo Whitemore

Nombre de messages : 877
Age : 35
Age Roleplay + Sorts : 34 ans + sorts 1, 2, 3
Capacités Spéciales : Occlumens
Date d'inscription : 26/08/2007

Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le Phénix se frotte au Serpent [PV]   Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 2 EmptyJeu 31 Jan - 2:11

C'était dans ces instants de pure action qu'Amadeo payait le plus chèrement ses deux paquets de cigarettes quotidiens.. Comme à chaque fois qu'il s'essouflait un peu rapidement, cette pensée lancinante et idiote lui revenait à l'esprit, demain, j'arrête !

Mais pour le moment, il avait autre chose à faire que de se culpabiliser sur sa dépendance au tabac.. La bataille continuait rage autour de lui. Il avait le souffle court certes, mais cela ne l'empêchait nullement de bondir à droite et à gauche, esquivant de son mieux les sorts qui le visaient tandis qu'il ripostait avec la même fougue que lorsqu'il s'excitait sur sa console de jeu moldue.

Le combat avait prit une out autre tournure lorsqu'Amadeo s'était focalisé sur le Corbeau. Servus Malifatius, qu'il avait déjà furtivement affronté auparavant, gardait toujours l'otage avec la folie puérile qui le caractérisait. Le premier sort qu'il lui lanca passa bien à côté de sa cible.

L'énergumène était bel et bien totalement dément, il n'en restait pas moins un rude adversaire, peut-être même meilleur que les autres Mangemorts puisqu'Amadeo ne pouvait véritablement pas anticiper les réactions de cet ennemi. Mais les choses changèrent lorsque le jeune homme sentit l'un de ses Alliés murmurer à son oreille.

Un instant plus tard, Gabriel d'Arbanville avait transplané derrière le Corbeau et le ceinturait de telle sorte qu'Amadeo avait désormais le champ libre pour tenter d'évacuer l'otage. Aussi, il se rua littéralement vers ce dernier et le saisit fermement au poignet pour un transplanage d'escorte tandis que le désaxé chantait haut et fort une chanson aux airs malsains.

Il semblait néanmoins que les vils serviteurs de l'ombre avait prévu cette hypothèse car Gabriel de Mornemarais apparaissait comme impossible à transporter autre part que là où se trouvaient ses geôliers. Amadeo se brûla la main et fut incapable de disparaître avec l'ancien Ministre.

Il passa donc un bras sous la tête de l'otage et l'autre bras sous ses jambes. Il rassembla ses forces et souleva avec peine cet homme qui devait peser presque le double de son propre poids. Tant que t'y est m'Adeo, arrête la clope et commence la muscu !

Tout à fait désiquilibré, le souffle présent plus court que jamais, il jetta à d'Arbanville un regard significatif et s'éloigna d'eux en emportant avec lui l'objet du conflit..
Revenir en haut Aller en bas
https://potteroleplay.actifforum.com/Presentation-f3/Presentation
Contenu sponsorisé




Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le Phénix se frotte au Serpent [PV]   Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Phénix se frotte au Serpent [PV]
Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» À nous les garçons [DVDRiP]Comédie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Londres :: Centre ville-
Sauter vers: