AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Le Phénix se frotte au Serpent [PV]

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Argus Lothar
Serpentard
Serpentard
Argus Lothar

Nombre de messages : 100
Age Roleplay + Sorts : 45 ans sorts 1 2 3 SPE
Date d'inscription : 17/08/2006

Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Le Phénix se frotte au Serpent [PV]   Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 3 EmptyVen 1 Fév - 16:02

Argus avait bloqué ses oreilles aux parole de l'aurore. Elle le provoquait en critiquant sa vitesse, et en critiquant ses connaissances sur leur espèce. Mais il ne payait attention en aucun cas à ce qu'elle disait. Une gamine ne destabiliserait jamais le vieux Lothar plus qu'expérimenté dans le domaine du combat.

L'inferius se fit carbonisé, preuve que l'aurore savait ce qu'elle faisait. Au moins il n'avait pas à faire à une aurore débutante et inexpérimentée, ce qui le réjouit de plus belle. Le combat s'annoncait intéréssant.

Il reposa sa main sur son épaule en sang. Elle était assez douloureuse, mais avec les années et l'expérience, il avait appris à ne rien montrer à son adversaire. C'est pourquoi il regardait son ennemie d'un regard amusé, un sourire sadique sur les lèvres, comme s'il appréciait la douleur qu'il ressentait.

Il jeta un oeil aux alentours brièvement. Les mangemorts semblaient prendre le dessus malgré cette baisse de fatigue que tout le monde paraissait avoir ressenti. Mais même si les mangemorts semblaient être en contrôle, cela ne durerait sûrement pas trop longtemps. En plein milieu de Londres, il était sûr que le Ministère allait envoyer des renforts bien plus nombreux. Il fallait en finir le plus rapidement possible. S'il pouvait éliminer l'aurore maintenant, il pourrait rejoindre ses alliés et les aider à mettre fin à tout ce carnage. Il reposa alors son regard sur l'aurore.


Je suis desolé ma belle gazelle, mais il va falloir passer aux choses sérieuses à présent. Dis au revoir à tes amis !

Avada Kedavra


Un éclair de lumière verte, dirigé droit sur elle. Le prédateur se préparait déjà à rejoindre ses alliés pour repérer une autre proie...
Revenir en haut Aller en bas
Deletrius Vector
Poufsouffle
Poufsouffle
Deletrius Vector

Nombre de messages : 242
Age : 29
Age Roleplay + Sorts : 23 ans sorts 1 2 3 MD3
Capacités Spéciales : Médicomage confirmé
Points Prestige : 3
Date d'inscription : 26/10/2007

Profil du Sorcier
Points de vie:
Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 3 Left_bar_bleue100/100Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 3 Empty_bar_bleue  (100/100)
Points de mana:
Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 3 Left_bar_bleue100/100Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 3 Empty_bar_bleue  (100/100)

Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Le Phénix se frotte au Serpent [PV]   Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 3 EmptyVen 1 Fév - 22:47

Deletrius et Nathan VS des mangemorts sur les toits

Deletrius fut surpris par le retour rapide de son nuage de fumée empoisonné. Mais il n'eut pas longtemps à souffrir, le jeune homme qui se tenait précédemment sur le toit avait fait disparaître le nuage. Soudain une personne l'attrapa par le bras, ce n'était nul autre que son allié de fortune. Tout deux se mirent à courir pour échapper à cette femme au sang noir et son acolyte. Les ruelles étaient parsemées de cadavres ou de personnes agonisantes, Mais Deletrius ne pouvait rien faire, il devait s'éloigner sinon il ne pourrait plus rien faire du tout pour les malheureuses victimes.

Esperons qu elles survivent je reviendrais les soigner plus tard.

Derrière eux, les deux mangemorts gagnaient du terrain, il fallait trouver une solution sinon il y aurait bientôt deux victimes en plus. Il n'avait pas le temps de réfléchir, les toits des bâtiments au bord de la ruelle allaient les aider.


Bombarda

Le sort fut suivi d'une déflagration terrible, les murs s'affaissèrent, se craquelèrent et des pierres commençaient à boucher la ruelle. Les deux poursuivants furent séparés des deux alliés par une montagne de rocher. Les "fugitifs" devaient maintenant se concentrer sur un moyen de rééquilibrer les forces. Deletrius s'engouffra à la suite du jeune homme dans un trou qu'il avait du faire sans que le médicomage ne s’en rende compte. De leur nouvelle position ils voyaient le combat qui faisait rage. Des pertes des deux côtés. Mais malheureusement plus du côté de ces alliés que de ces misérables mangemorts. Il y avait même des mangemorts qui tiraient des sorts depuis les toits, des lâches qui n'osaient même pas descendre et affronter leur lâcheté, mais ce manque de courage allait peut-être les mener à leur perte.

Faisons exploser les tuiles. Alors?

Non pas les tuiles, cela est trop prévisible. J'ai quelque notion d'architecture. Ces bâtiment tiennent grâce a des poutre comme celle que nous avons au dessus de nos tête et en détruisant ces poutres c'est tout le toit qui s'affaisse. C'est donc les poutres qu'il faut viser. On en voit certaines depuis ici.


Deletrius scruta les bâtiments pour dénicher la position exacte des poutres de soutien, il savait que si elles étaient détruite le bâtiment s'écroulera et ensevelira les mangemorts. Il vit enfin la dite poutre sous les pieds de six ou sept mangemorts, il visa avec précision et envoya un "bombarda" avec une force inouïe. Les effets du sort furent immédiats, la poutre se craqua et se détacha du reste de la maison, emportant avec elle le toit, les mangemorts furent enseveli sous des tonnes de poussières de tuiles et de roche.

Bon et maintenant, les mangemorts vont rappliqué ici, nous ne sommes plus en sécurité ici.
Revenir en haut Aller en bas
https://potteroleplay.actifforum.com/biographie-des-personnages-f
Childerik Blancpégase
Gryffondor
Gryffondor
Childerik Blancpégase

Nombre de messages : 132
Age Roleplay + Sorts : 28 ans, sorts 1 2 3 SPE
Capacités Spéciales : Maître des potions, Elementaliste Air et Eau
Date d'inscription : 19/08/2007

Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Le Phénix se frotte au Serpent [PV]   Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 3 EmptySam 2 Fév - 14:59

Hj Childerik vs Ker vs Vesta Hj


D’une chose l’une…l’esthétique l’emportera toujours sur la
raison pour Childerik, et c’est ainsi qu’il reste subjugué par cette sculpture
cristalline a cinq bon mètres au dessus de lui, tel une royale cour ophidienne,
paré de diamant…C’est aussi pour cela qu’il esquive avec peine lorsque une
pluie de glace s’abat sur lui en un insta
nt.

Pour le reste, à qui a-t-il l’honneur ? Bien que
relativement dérangés et hostile envers leurs propres confrères, les mangemorts
ne tirent jamais de façon délibéré sur un autre adepte de la noire caste…La
blonde aux cheveux bouclés porte la toge…Mais pas le roi du barbecue…


…étrange…le blondinet atterrit enfin, déstabilisé et plutôt
soucieux comme si une meute d’aiguilles l’avait poinçonnées au creux du dos.


Une fine entaille se dessine dans le creux du coude droit,
le tour de passe passe de l’élémentaliste de feu a fait mouche…même si à
présent il se trouve dos à Childerik et qu’il cherche activement du regard son
agresseur aux boucles d’or.


Une détonation au loin et il voit Deletrius sauter en
arrière…une fumée blanchâtre s’évaporant. C’est événement lui donne le La pour
riposter de façon plus virulente…en un instant le mécanisme offensif opère, il
saute sur ce qu’il reste de la statue démembrée et profite de ce que les
chaussures de l’artiste de l’éphémère qui a enfin daigné se poser au sol
baignent à mi talon dans la glace fondue.


La baguette pointée vers le sol, une puissante décharge
vient frapper la flaque…


Electro !

Un fin rictus opère sur les lèvres rosées du brun sorcier lorsqu’il
s’attend à voir son adversaire griller sur place et déjà il regarde vers le
ciel pour s’assurer que l’autre assaillant ne revienne pas à la charge.
Revenir en haut Aller en bas
https://potteroleplay.actifforum.com/viewtopic.forum?t=8771
Invité
Invité
avatar


Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Le Phénix se frotte au Serpent [PV]   Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 3 EmptyLun 4 Fév - 19:02

Encore une fois la jeune auror parvint in extremis à échapper au sortilège impardonnable que venait de lui lancer Argus, qui cette fois aurait pu lui être mortel. Elle avait plongé à nouveau sur le côté avec toute la grâce qui s’impose dans un tel moment, toujours le même côté, à croire que c’est son préféré, mais cette fois ci elle ne s’en tira pas sans dommage, son épaule avait percuté violemment le sol et le choc avait déchiré une partie de sa manche, laissant entrevoir une blessure peu profonde mais ouverte et qui saignait quelques peu, comme ci sa peau avait été râpée à cette endroit. Voilà qui lui faisait un point commun avec son adversaire.
Saleté de mangemort…

Elle se releva avec difficulté, le choc ayant été assez dur, une douleur intense lui martelait à présent l’omoplate. Mais elle n’en fît rien et affichait toujours son regard déterminé.

La jeune auror s’apprêtait à répliquer tandis que son adversaire semblait se désintéresser du duel et partait déjà rejoindre ses alliés, peut être pensait-il qu’elle était déjà morte.
Bien trop confiance à lui celui-là, tu vas voir ce que ça fait d’être trop confiant…

Mais malheureusement pour Ayla, cette occasion de mettre hors d’état de nuire son adversaire ne se présenta pas longtemps car bientôt une détonation se fît entendre derrière elle, ce qui fît se retourner le mangemort dans sa direction. Ayla, quant à elle, se retourna également l’espace d’un instant pour déterminer d’où venait le bruit et constata qu’un bâtiment venait de s’écrouler mais elle ne pouvait pas déterminer qui en était responsable, des gens s’agitant tout autour. La jeune brunette était de nouveau inquiète, priant pour que ça ne soit pas les siens qui se retrouvaient à présent sous les gravats.

Elle refit fasse à son adversaire et son expression changea rapidement en une parfaite imitation du vieux fou qui se tenait devant elle, le regard froid, le sourire sadique et la voix glaciale.


-Tu croyais pouvoir te débarrasser de moi aussi facilement ??
Ahaha, il va t’en falloir plus vieillard …

Elle ne pouvait pas se résoudre à lancer un sortilège impardonnable, elle l’avait pourtant déjà fait mais elle n’avait pas eu d’autre choix. Malgré cela, elle voulait le voir souffrir à cet instant, souffrir de blessures bel et bien réels, qui, contrairement à un sortilège doloris, pourrait encore le ronger après avoir stoppé le sort.
Un sortilège mortel est presque trop facile, trop rapide…et trop lâche..

-Maxis Glacios

Aussi vite, des grosses langues de glaces, acérées comme des couteaux, partirent des mains de la jeune auror et se dirigèrent à une vitesse impressionnante sur le vieux fou de mangemort…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Le Phénix se frotte au Serpent [PV]   Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 3 EmptyLun 4 Fév - 23:08

Pas content le Kerounet! Bon en meme temps difficile de le blamer... Vesta n'avait pas tout à fait respecter le code d'honneur du gentil combattant. Mais qui ici le respectait? Les mangemort? Surtout pas! Les phénix? Face au danger les principes s'effacent bien vite. Peut etre que Kerounet lui tenait à ces principes. Un ilot de loyauté dans une mer de méchanceté? Difficile à croire. En, tout cas qu'elle que soit les motivations du jeune homme. Le voici en colere. Un sourire au lèvres, La jeune femme reste immobile. Quelques secondes passent, suspendue, chacun juge l'autre. Ker fixe Vesta qui fixe Ker qui est fixé par...

Le Phenix élémentaliste!!

Le sang de Vesta ne fait qu'un tour! Elle Dégaine sa baguette,la pointe vers Childerik,et hurle.

Ne bouge pas enflure tu va payer!!!

Plusieur sorts s'offrent à la jeune femme. Un impardonnable? Pas d'Avada en tout cas, elle veut le voir souffrir. Moi pourquoi pas un Doloris? Non elle risque de toucher Ker. Il est de son camps quand mème! Impérium? Pareil! Sectusempra? Idem!!!Tout ses possibilités se heurte à Ker Sid! D'une voix pleine de colere Vesta gronde:

Mais casse toi de la imbécile! Tu est dans ma ligne de mire! Il est la bas! Accroupis pret de la flaque qui baigne tes p..

Une grand claque dans la face. C'est la seule chose qui vient à l'esprit de Vesta pour évoquer le choc provoqué par ce qu'elle vient de réaliser! Ker est en danger! L'élémentaliste va l'éléctrocuter! D'un geste rapide Vesta pointe sa baguette sur le mage noir et hurle:

Répulso Ker!

déja la baguette entre en contact avec l'eau et les mots de l'élémentaliste parcourent l'air. Son sort est plus rapide que la propagation du courant mais si Ker décide contrecarrer Vesta. Il finira grillé. Cela, Vesta s'en moquait. Si il etait trop bete pour rester en vie,elle n'y pouvait rien...
Revenir en haut Aller en bas
Lord Voldemort
Serpentard
Serpentard
Lord Voldemort

Nombre de messages : 360
Age : 92
Age Roleplay + Sorts : 81 ans, sorts 1 2 3 SPE
Capacités Spéciales : legilimens, occlumens, nécromancien, charmeur oral, élémentaliste air et feu, sorts informulés
Points Prestige : 6
Date d'inscription : 22/07/2006

Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Le Phénix se frotte au Serpent [PV]   Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 3 EmptyLun 11 Fév - 23:17

HJ Ma majesté sur la place se déploye ... HJ

Après la pernicieuse vague de magie qu’il avait ressentie et désirée sans arriver à en déterminer la source, il avait également perçu une autre aura, un tremblement dans la haine qui les entourait de toute part et qui s’auto-alimentait pour sa plus malsaine joie. Une magie qu’il connaissait mieux que celle de Neige, une magie qu’il avait déjà affrontée un certain soir, quelques décennies de cela. Il était alors à l’apogée de sa puissance et les sorciers n’avaient d’autre choix que de s’incliner ou de périr. Il avait fauché bien des vies, directement ou par l’intermédiaire de ses serviteurs. Mais ce soir là … Ce devait être une expédition presque classique, menée par le Lord en personne, lui seul. Le père était tombé le premier et la mère, répondant à ce ridicule instinct que l’on appelle l’instinct maternel, s’était interposée entre l’engeance maudite de ses entrailles et … lui. Lui, le Seigneur, avait presque tout perdu ! Tandis que l’autre, du haut de sa misérable année d’existence, avait redonné le futile espoir à la Communauté sorcière qu’elle pouvait compter sans Voldemort ! Et voilà que, ce soir entre tous, alors qu’il déclarait à nouveau la guerre ouverte, cette même magie qui avait protégé l’élu revenait le narguer ! Bien entendu, il avait perçu ses résidus dans le débris qu’était Mornemarais ! Mais elle faisait à présent partie intégrante de l’atmosphère qu’il avait voulue délétère à souhait !

Ce n’était pas tout … Alors qu’il essayait vainement de distinguer d’où cela pouvait provenir, un événement inattendu ajouta encore à son courroux. Il se leva d’un bond, persifflant de colère, les yeux plus rouges que jamais ! Qui étaient ces deux hommes sans aucune pudeur qui tentaient de lui ôter son jouet, son pantin bientôt désarticulé quand son bon vouloir à lui, Lord Voldemort, lui soufflerait que le moment était venu ? Etait-ce vraiment une tentative pathétique pour sauver Mornemarais du juste châtiment qui l’attendait ? Ou une manœuvre destinée à lui ôter une partie de la gloire à laquelle il aspirait en résistant à l’issue de cette partie d’échec qui était connue d’avance ?


C’en est assez ! Ellana, punis-les !

Un rictus maléfique étendit ses lèvres. Il venait de lâcher sur ces inconscients l’une de ses armes favorites. Mais non seulement content de cela, une idée venait de germer dans son esprit. Il lui fallait juste choisir une victime, peu importe si elle était consentante ou non, si elle faisait partie des siens ou non. S’avisant de l’apparente inactivité d’une de ses mangemorts pourtant bien placée pour seconder le corbeau, il se dit que le moment était venu pour qu’elle se rende enfin utile. D’une pierre deux coups, ce serait un bel exemple : Judith n’avait pas bougé le petit doigt pour retenir l’ancien ministre, non, elle se pavanait face à l’une des trois adversaires qui tentaient de s’approprier son butin vivant. C’était donc vivant que le butin les intéressait ? Qu’il en soit ainsi … Ils n’avaient à aucun moment indiqué sous quelle forme de vie … Les bras tendus et les paumes vers le ciel, il appela à lui le feu. L’élémentaire avait la taille d’un géant et, répondant à l’ordre muet de son maître, vint envelopper une Judith à la mine effarée et aux hurlements déchirants. La torche humaine fût transportée à ses côtés, tandis qu'il venait de descendre sur le square, et l’élémentaire renvoyé sur son plan.

Aucune pitié dans le regard posé sur les chairs calcinées et fumantes de cette femme autrefois charmante. Ses charmes ne lui avaient pas été d’un grand secours cette fois. Ses yeux imploraient la clémence et la bonté d’un soin qui apaiserait l’atroce souffrance imposée par le feu. Comme si elle pouvait avoir le moindre espoir qu’une telle faiblesse guiderait le bras de son maître ! Un rire dément couvrit un instant les lamentations de la fidèle. Or il ne venait nullement des lèvres fines de Voldemort et c’est peut être ce qui aurait du emplir le plus d’effroi les témoins de la scène. Dans les mains du Seigneur des Ténèbres, un objet qu’il avait chéri toute sa vie durant, plus encore qu’une certaine femme … Le livre de chair était là, pulsant de toute sa malignité tandis que la bouche hideuse du démon prisonnier dans le grimoire se tendait avec un appétit immonde vers Judith. La terreur nourrissait la puissance, la puissance subjuguait le nécromancien en une extase à nulle autre pareille. Tandis que le démon se repaissait du corps parcouru des soubresauts de l’agonie de Judith, Voldemort se détourna de cette scène pathétique pour faire naître une nouvelle forme de terreur. Là. Au cœur-même du combat. D’Arbanville apprendrait à ses dépend que le Roi n’était pas celui qu'il croyait mais venait seulement d'arriver sur l’échiquier.

Provenant de nulle part, des cloches se mirent à sonner le glas. Et du corps transporté dans les bras de Whitemore, il ne subsista plus rien qu’une nuée de freux aussi noirs que la mort et qui prit son envol, délaissant une vieille robe de bure vide de toute substance. Les oiseaux se mirent à survoler les combattants en un ballet macabre, semant panique et désespoir, à la recherche de quelque chose. Quelque chose de beau, de tragique. Qu’ils trouvèrent enfin, un homme et une femme dont le front brillait d’une rune aussi argentée que les oiseaux étaient parés de ténèbres absorbant toute lumière.

En un concert synchrone, Voldemort et le démon riaient à gorge déployée, le corps de Judith n’était plus qu’amas de viande sanguinolente …
Revenir en haut Aller en bas
https://potteroleplay.actifforum.com/biographie-des-personnages-f
Ellana Silver
Serpentard
Serpentard
Ellana Silver

Nombre de messages : 1411
Age : 29
Age Roleplay + Sorts : 34 ans sorts 1 2 3 4 MT1 SPE 1 2
Capacités Spéciales : Communion Clairvoyante - Occlumens - Force Accrue - 9 Nécromancies Affinité Mort et Sang -
Points Prestige : 3
Date d'inscription : 16/06/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 3 Left_bar_bleue2292/2292Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 3 Empty_bar_bleue  (2292/2292)
Points de mana:
Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 3 Left_bar_bleue2870/2870Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 3 Empty_bar_bleue  (2870/2870)

Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Le Phénix se frotte au Serpent [PV]   Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 3 EmptyMar 12 Fév - 11:02

Ellana ne tenait plus.
Une main sur sa poitrine et l’autre sur son ventre, de bien étranges bouffées de chaleur la faisaient étouffer ! Inutile de le dire, le stresse chez elle n’avait jamais été aussi puissant. Alors qu’elle s’avançait à la droite de Lord Voldemort vers la rambarde pour observer le théâtre chantant les louages de la mort, la tueuse à gage et bras droit de sa majesté infernale plongea son regard noirâtre sur la foule capricieuse de combattants acharnés. Ellana ne déclinait pas, elle était désireuse de sauter, là tout à coup, au milieu de ces oiseaux de malheurs pour leur mettre le feu aux fesses. Un phénix sans flammes n’était pas un phénix. Ellana aimait bien le feu, comme Argus d’ailleurs. Mais où était il ? Son ami ? Il était en bas, se battant follement, toujours à son habitude. La sorcière esclaffa un petit rire, à peine audible par Voldemort. Si elle devenait si émotive, c’était parce qu’elle était inactive, alors qu’il y avait en bas tant d’âme à récolter. Triste est la Mort isolée de la vie.

Son regard se détacha d’Argus pour chercher quelqu’un d’autre.
Mais où était il ? Ellana n’y voyait rien dans toute cette pénombre. Tirant lentement sa baguette pour ne pas troubler Voldemort, la sorcière hésita à lancer un sort de lumière pour repérer l’objet de son trouble. Seulement, faire cela ne risquait-il pas de les faire repérer ? Ellana rangea son arme, de toute façon, Voldemort ne lui avait pas donné l’ordre d’user de son arme. C’est alors qu’elle le vit enfin, beau, royal, s’élançant entre les âmes comme un oiseau plein de folie. Ella se mordit la lèvre par le stresse et une fine perle de sang coula sur son menton. Ce fut pire, après.

Un homme, un brun qu’elle avait déjà vu au ministère se jeta sur son oiseau, lui rompant les ailes avec violence, le privant du poison de son âme et lui retirant le prolongement de son bras. Voldemort semblait regarder la même chose qu’elle, alors que sa respiration s’était violemment accélérée. Allait elle le regarder mourir, là, ici, aussi froide qu’elle devait l’être, ou ferait elle preuve de chaleur, en désobéissant à son maître, fondant sur les imprudents pour les envoyer vers la lumière éternelle en leur faisant vivre l’enfer ? Voldemort prononça enfin les mots magiques. On avait besoin de l’ex ministre, mais ce n’était pas pour lui, en vérité, qu’Ellana venait de se jeter dans le vide. Tombant telle une ombre nuageuse passant devant la lune, silencieuse et non repérable dans le noir et la poussière, la sorcière sentit agréablement un vent froid passer dans ses cheveux. Une douce mélodie berça ses sens, une phrase retentit dans sa tête.

« Bien mal avisé celui qui attaque la folie sous les yeux de la mort... »


Le sol approche, la tueuse fait son entrée.

-CRAC-


Ellana apparaît derrière Gabrielle d’Arbanville et alors qu’il retient les ailes de son corbeau, la sorcière fait volte face et use de sa baguette pour écarter les gens autour d’elle.

Expeliarmus !

Le sort s’élève une fois ou deux. Une troisième fois, le terrain est dégagé, un cercle stratégique vient d’être formé. La sorcière va prendre plaisir à exercer sa vengeance. Nulle qui s’en prend à la Folie aura la chance de n’être puni. Car aussi, tels étaient les ordres de sa ténébrissime noirceur. Les yeux de la sorcière, alors qu’elle avançait tel un chat sous l’éclat lunaire, s’imposèrent une brillance anormale et inquiétante, en même temps que la Mort tentait de déchiffrer les faiblesses d’une âme. Le fracas des gens expulsés par sa baguette avait sûrement averti l’homme dans sa visée, mais relâcher Servus serait pour lui un double coup fatal, il était là, à sa merci totale. Les secondes devenaient des heures, Ellana savourait cette approche, ce picotement qui lui signifiait que sa haine était opérationnelle, que bientôt, sans retenue, elle donnerait la mort.

Normalement la sorcière ne passait pas par quatre chemins, mais tuer ici cet homme, dans la ligne de vue d’Amadeo Whitemore serait une élévation de haine incontrôlable qui risquait de lui échapper, alors qu’elle était seule contre deux. Ceci dit, Ellana Silver, tueuse à gage réputée et bras droit de Lord Voldemort ne valait elle pas ces deux hommes ? Le geste précéda sa pensée et l’action fut alors plus rapide qu’elle ne l’aurait voulu, plus instinctive que réfléchie.


ENDOLORIS !

Ellana écarta le petit brun de son oiseau.
Se délectant de le voir souffrir. Dans une drôle de démence qui lui venait des entrailles, la Mort cligna d’un œil à l’adresse de la Folie.


A un c’est bien, à deux … C’est mieux.

Un petit rire diabolique s’éleva du corps de la tueuse dont l’instinct venait de renaître. L’odeur du sang ne lui donnait plus envi de vomir. La vue de la chaire excitait ses sens, Ellana était froide et sanguinaire, dépourvue de toute humanité, la Mort était à l’œuvre dans sa face la plus sombre. Un petit grincement et quelques mots à voix basse.

Perdue est la Mort qui s’éprend de la folie …
Revenir en haut Aller en bas
https://potteroleplay.actifforum.com/viewtopic.forum?p=42484#4248
Gabriel de Mornemarais
Serdaigle
Serdaigle
Gabriel de Mornemarais

Nombre de messages : 627
Age Roleplay + Sorts : 55 ans sorts 1 2 3 SPE
Date d'inscription : 15/02/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 3 Left_bar_bleue100/100Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 3 Empty_bar_bleue  (100/100)
Points de mana:
Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 3 Left_bar_bleue100/100Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 3 Empty_bar_bleue  (100/100)

Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Le Phénix se frotte au Serpent [PV]   Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 3 EmptyMar 12 Fév - 16:03

HJ Gabriel vs Noxis HJ

Seul un plissement des paupières accentuant les rides qui marquaient son visage altier avait trahi la souffrance de Gabriel lorsque Raphaël était tombé. Et pourtant, c'était inéluctable, aussi inéluctable que sa fin à lui. Il n'y avait pas beaucoup de méthodes différentes pour briser une malédiction, la mort était probablement la plus efficace d'entre toutes. Voldemort se souvenait-il que c'est sur son ordre express que l'un des jumeaux Mornemarais avait vécu la majeure partie de sa vie sous forme de loup ? Non, bien entendu, qu'était-ce qu'une simple vie brisée face à tant de bestialité étalée sur plusieurs décennies ? Gabriel avait jeté un dernier regard sur le corps à présent humain de Raphaël qui reposait dans son propre sang, étendu là selon un angle curieux.

Il n'avait plus ouvert la bouche ensuite. Les insultes autant que les tortures pleuvaient, rien ne l'atteignait. Jusqu'à ce que Voldemort lui-même viole le sanctuaire de ses pensées et le rende spectateur forcé d'images qui le révulsèrent dans les tréfonds de son âme. Tous les moments heureux de son existence transformés en simulacres déchirants, ses plus anciens souvenirs grimés en spectacles bouleversants, les visages aimés crispés dans les affres de l’affliction.

Ce ne sont là qu'images, Gabriel. Il ne peut les atteindre réellement.

Mais la douleur physique n'est rien à côté de celle de l'esprit. Son refuge aux confins de sa conscience volait petit à petit en éclats, échardes de métal brûlant s'insérant sous des chairs tuméfiées. Il fût presque soulagé qu'on l'ôte de la vue de son tortionnaire et qu'on l'emmène dans un lieu qu'il devait reconnaître comme … une place publique. Autrefois, les assassins étaient pendus haut et court en ces lieux, pour satisfaire à la vindicte populaire. Aujourd'hui, le peuple était serpent et c'est le juste qu'on exécuterait.

Amertume d'un homme dont le combat était devenu risée et cristal. Les rires de ces fous et un espoir fragile que les ténèbres n'étendent pas leur prééminence… Prostré parmi les bêtes, il ne redoutait pas sa fin. Non, il l'appelait comme la future mère aspire à la délivrance, les yeux fermés pour partir avec comme dernière image celle qu'il aurait choisie et qu'il était parvenu à préserver du flétrissement imposé par la volonté de Voldemort. Raphaël l'attendait sur la plaine blanche, sa fourure nettoyée par les bons soins de Tenzin, le jeune moine ... Il ne réalisait plus la lutte qui faisait rage qu'à travers l'océan des sentiments de ceux qui l'entouraient. Une haine infinie, des espoirs ténus, la peur, la démence, la révolte …

Dans cet état presque … absent … il ne s'attendait pas à ressentir un tel tourment. On le … déchirait … Chaque atome de son corps éclatait, brutalement désuni de ce qui faisait autrefois de toute cette matière vivante un être humain à part entière. Plus rien n’existait de tangible. Son essence était isolée de ce qui s’apparentait maintenant au néant. Et ce néant, par une force puisée directement dans les gouffres infernaux, se mouvait … La matière se recréait, avariée, pourrissant l’éther de l’être que Gabriel avait été en se nourrissant de toutes les émotions fétides des servants corrompus. Il n’avait plus aucune volonté propre, la traque de ses enfants spirituels pouvait commencer, commandée par un autre.

Les centaines d’yeux scrutaient le sol, impitoyablement, pour enfin les découvrir. Comment réagiraient-ils ? Déjà la silhouette formée par les oiseaux amorçait une spirale descendante, charriant dans son sillage l’odeur de la putréfaction et la noirceur des dessins du Maître Nécromancien qui la manipulait. Les dominant de toute sa hauteur, l’hideuse esquisse de ce qui fût autrefois Gabriel de Mornemarais s’avança, un bras menaçant tendu vers le plus proche des deux phénix. Les freux formant l’extrémité de ses doigts se désagrégèrent pour reprendre une autre forme, celle d’une faux que l’on devinait sans conteste tranchante à l’extrême et dont la cible n’était autre que le cou de la femme… Le temps semblait suspendu. Et pourtant … Il n’en était rien, la vitesse d’action de la créature était étourdissante, ce qui ajoutait à l’irréalisme de la situation. Et à son issue léthale.
Revenir en haut Aller en bas
Argus Lothar
Serpentard
Serpentard
Argus Lothar

Nombre de messages : 100
Age Roleplay + Sorts : 45 ans sorts 1 2 3 SPE
Date d'inscription : 17/08/2006

Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Le Phénix se frotte au Serpent [PV]   Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 3 EmptyJeu 14 Fév - 0:27

Servus Malifatius se trouvait dans son champ de vision. Lui et ses collègues semblaient avoir du mal face aux phénix, il était donc temps pour Argus d'intervenir et de constituer la main en plus qui abatterait le désespoir définitivement dans l'Allée des Embrumes. Il avait déjà éliminé une partisane des phénix, il s'attendait donc à continuer sur sa lancée.

Un bruit sourd d'éboulement forca cependant Argus à se retourner en sursaut. Mais ce qui le choqua plus que tout ne fut pas le bâtiment qui s'écroulait, mais la présence de la maudite aurore sur ses deux pieds apparemment saine et sauve. Il fit quelques pas vers l'avant, le regard suspicieux (un peu comme ca Suspect ), se demandant sincèrement si la sorcière n'était pas réellement un inferius, victime d'une blague d'Ellana. Mais elle prit la parole.


Ah ben non... Elle parle Etonné Comment elle a pu échapper à mon Avada scratch


Il se redressa, adopta une attitude légèrement plus aggressive et effrayante, puis il répondit à la question de la jeune demoiselle.

Eh bien à vrai dire...oui ! Je pensais me débarasser de toi aussi facilement ! Mais tu me prouves qu'il va falloir que j'y mette un peu plus du mien, car t'as pas l'air de vouloir mourir Fâché


Mais à peine avait-il fini sa phrase que des langues coupantes de glace se dirigeaient vers lui à une vitesse inquiétante. Il prononca alors le premier sort de feu qui lui vint à l'esprit, sa baguette pointée vers son adversaire.

Magma Volo


Un montant considérable de lave fonca vers son adversaire, désintégrant par la même occasion les langues de glace qui avaient fait peur au vieux Lothar l'espace d'une seconde.
L'émotion du moment le pris tout à coup et il décida de s'y soumettre. La sensation de fête qui s'emparait de lui à chaque rencontre avec Ellana repris les rennes du cerveau d'Argus pour enfin le faire tourner sur lui même, le sort toujours en action, une main sur sa baguette et l'autre en l'air. Ainsi il produisait un joli cercle lumineux de lave tout autour de lui, mettant à risques les combats qui prenaient place aux alentours. Mais Argus avait confiance en ses collègues et savait qu'ils éviteraient la lave, mais il en était moins sûr concernant les phénix...

Au bout de quelques secondes il s'arrêta et tenta d'admirer le résultat de son travail lorsqu'il se rendit compte qu'il était étourdi... Il prit quelques secondes de nouveau pour reprendre ses esprits, quelques secondes en moins pour se défendre face à l'aurore au cas où elle s'en soit sortie, ce dont Argus doutait fortement...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Le Phénix se frotte au Serpent [PV]   Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 3 EmptyJeu 14 Fév - 22:06

Une détonation soudaine dans l’oppressant chaos. La poutre qui retenait l’ensemble des boutiques de la place, fissurée, laissaient échapper peu à peu des débris de matériaux dont la taille doublait à mesure que les secondes passaient. Puis, enfin, en une explosion assourdissante, les toitures heurtèrent le sol, abattant sur les protagonistes les plus proches une pluie de tuiles ocres et grasses. La majorité des Mangemorts perchés sur les hauteurs du Londres sorcier avaient eu la vivacité nécessaire pour s’extirper des mailles de la mort mais d’autres, moins agiles, n’émergeraient jamais de la masse de poussière brunâtre et étouffante.

Les traits endurcis de Nathan laissèrent transparaître, l’espace d’une seconde, l’ombre d’une satisfaction à la vue de cette amputation du corps Mangemort. Les éclairs lumineux fusaient accompagnés d’éclats de voix sifflantes. Tout était confus. Les derniers rayons du soleil perçaient la pénombre, répandant des tâches pourpres et vermeilles sur l’Allée. Bientôt, les ténèbres déploieraient leur étouffant manteau et les oiseaux de malheur pourraient se mouvoir dans un univers qui leur était familier : la Nuit. Il fallait profiter de ces dernières lueurs…

Au centre de la place, spectateurs et acteurs s’étaient regroupés, formant un cercle disgracieux au centre duquel trônait, fier, débordant d’une aura écrasante et pourtant si différent de l’être que l’on connaissait, Gabriel de Mornemarais. Une faux pour seul prolongement de bras. L’Auror Ellendil retint son souffle. Cependant, son attention fut attirée à un autre endroit. Un cercle de lueurs folles et orangées, d’épaisses fumées noires et des vagues de chaleur étouffantes. Le vieux fou défiait une Alliée.


Nous ne resterons pas longtemps sans occupation, mon ami.

Et sans plus d’avertissement, le jeune blond avança à pas allongés vers la source de ces sons et couleurs. Une lave clapotante s’écoulait lentement le long de la ruelle jouxtant la grande place, théâtre sanglant. Un cercle flamboyant s’était formé autour de la jeune Aurore livide. Ample mouvement du poignet et incantation crachée entre les dents.

Levicorpus !

Suite d’étincelles argentées avant que le vieillard ne se retrouve suspendu par les chevilles, son corps flétri par l’âge entièrement retournée. Nathan appuya sur le Mangemort un regard menaçant, faisant légèrement onduler son arme afin que le Serviteurs des Forces Noires se retrouve suffisamment proche de la lave pour qu’il mette fin aux maléfices qui encerclaient la jeune femme. Derrière l’Auror, le souffle saccadé d’un homme. Son compagnon de fortune les avait rejoint, analysant brièvement la situation. Les deux hommes échangèrent un regard éloquent. La prisonnière de la lave était plus pâle que jamais…
Revenir en haut Aller en bas
Deletrius Vector
Poufsouffle
Poufsouffle
Deletrius Vector

Nombre de messages : 242
Age : 29
Age Roleplay + Sorts : 23 ans sorts 1 2 3 MD3
Capacités Spéciales : Médicomage confirmé
Points Prestige : 3
Date d'inscription : 26/10/2007

Profil du Sorcier
Points de vie:
Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 3 Left_bar_bleue100/100Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 3 Empty_bar_bleue  (100/100)
Points de mana:
Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 3 Left_bar_bleue100/100Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 3 Empty_bar_bleue  (100/100)

Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Le Phénix se frotte au Serpent [PV]   Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 3 EmptySam 16 Fév - 0:15

Après l'effondrement de la maison dans l'allée des Embrumes, son allié s'était précipité rapidement hors de leur cachette. Inspectant un instant la sinistre place où se déroulait les combats, ce n'était plus une place mais plutôt une mare de sang, des corps jonchaient les pavés de la place, certain encore vivant s'accrochant à leur dernier souffle de vie, d'autres déjà morts mais tous avaient ou souffraient encore. Ses yeux passaient de corps en corps redoutant de voir un de ses amis couché agonisant. Deletrius eu le coeur serré, entourée de lave bouillonnante se trouvait sa collègue Ayla. Il était de son devoir de l'aider, courant à toute allure le long de la ruelle où il y a un instant il se cachait il arriva sur la sombre place. Son allié était déjà là avec au bout de sa baguette un mangemort pendant à des filins invisibles tel une marionnette au-dessus d'une mare de lave. Deletrius avait chaud face à cette mare rougeoiante de lave, des gouttes de sueur se mêlaient au goutes de sang sur son front, il devait faire quelque chose, et vite.

Levicorpus

Bien que quelque peu dégradant de se faire soulever ainsi, il ne pouvait être autrement, il fit voler Ayla jusqu'à lui et quand elle fut assez éloignée du magma il la posa au sol. Deletrius commençait à sentir la fatigue du combat, les sorts de soins qu'il avait eu à lancer à Childerik l'avaient épuisé, mais il ne pouvait pas abandonner pas maintenant, pas avec tous ces gens qui avaient encore besoin d'aide. Il ferma les yeux un instant espérant que tout ceci n'était qu'un cauchemar et qu'il se réveillerait d'un instant à l'autre. Mais non tous ceci était réel bien trop réel. Il savait que se soir le ciel sera rouge et que demain Londres pleurera les sorciers morts en cette journée sombre. Deletrius rouvrit les yeux Ayla se tenait à coté de lui il l'inspecta rapidement de haut en bas pour voir si elle n'était pas grièvement blessée.

Ca va t'a rien, désolé pour ma méthode peu orthodoxe de te tirer de là. Je t'offrirai une bièreaubeurre pour me faire pardonner.

Il acheva sa phrase avec un petit sourire. Et n'ayant rien vu d'alarmant à l'état de son amie, il se concentra sur l'action du jeune homme attendant une réaction du mangemort, quoi que fasse l'abominable être, Deletrius serait prêt.


Dernière édition par le Sam 16 Fév - 17:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://potteroleplay.actifforum.com/biographie-des-personnages-f
Invité
Invité
avatar


Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Le Phénix se frotte au Serpent [PV]   Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 3 EmptySam 16 Fév - 20:13

A cet instant, la jeune auror était vraiment énervé, le vieux fou venait de lui lancer un sortilège mortelle et c’est avec fureur qu’elle avait lancé les couteaux de glace vers son assaillant, mais encore une fois il était parvenu à contrer son attaque, néanmoins pas de la façon qu’elle imaginait, car oui le vieux Lothar avait aussi quelques réserve et fît apparaître un magma de lave en sa direction. Ce sort était d’une grande puissante et en plus de risquer de la faire griller, cela pouvait mettre en danger la vie de ses alliés. La jeune sorcière fût très vite encerclé et bien qu’elle ait eu le réflexe de lancer un protego, elle était auror tout de même, elle ne parvient pas à s’assurer une protection suffisante pour éviter les effusions de lave qui jaillissaient sur elle. La jeune fille avait perdu toute son agressivité mais était plutôt terrorisé et plus pâle que jamais car à cet instant elle se sentait complètement prisonnière du magma.

Elle n’apercevait même plus son assaillant et tentant de se protéger en vain de la lave qui ne cessait de l’enserrer toujours un peu plus, sentant sa fin proche, la jeune auror avait l’esprit très embrouillé, les images se faisait de plus en plus flou et très vite elle commença à suffoquer. Comment pouvait-elle se sortir de là, tel était la question qui tournait en boucle dans la tête de la jeune fille dont la peur se lisait sur le visage, tandis qu’elle entendait le vieux fou ricané d’un ton glacial non loin de là.

Mais quand elle pensa que tout était finit pour elle, elle se retrouva soudain suspendu par les chevilles comme tenu par des fils invisibles et transporté loin du magma. Elle ne comprit pas tout de suite ce qui lui était arrivé mais elle aperçu un visage familier tout près d’elle quand elle retrouva les pieds sur la terre ferme, un visage d’un collègue avec qui elle était venue, Deletrius. Un sentiment de joie d’empara instantanément d’elle, elle n’avait jamais été aussi heureuse de le voir depuis qu’il était arrivé dans leur département, il venait de lui sauver la vie. Son jeune collègue lui proféra des excuses de l’avoir tirer de là de cette manière mais pour toute réponse Ayla lui sauta littéralement dans les bras. Le jeune homme fût pour le moins étonné par un tel élan d’affection, la jeune auror n’ayant vraiment pas l’habitude d’exposer ses sentiments ou même tout simplement ses émotions. Après avoir relâcher son étreinte, la jeune femme répondit à Deletrius en affichant tout de même un petit sourire gêné.


-Comment tu veux que je t’en veuille alors que tu viens de me sauver la vie…


Ayla tourna légèrement son regard et aperçu un jeune homme blond non loin d’eux qui tenait le vieux fou suspendu par les chevilles. La jeune femme était persuader de l’avoir déjà croisé dans le département des aurors mais il faut dire qu’elle n’y était pas la majorité de son temps. Certains doivent même penser qu’elle n’y travaille même pas. Quoi qu’il en soit, l’allié tenait fermement prisonnier le mangemort qui venait de porter atteinte à sa vie, sa vie qu’elle venait de voir défiler devant ses yeux quelques instants auparavant, pensant que son heure était arrivée. Mais non elle n’avait pas encore sonné et une nouvelle fois la jeune auror se tenait là, bien debout face à son assaillant malgré quelques blessures provoquées par la lave en fusion et cette fois elle avait un sérieux avantage, elle avait deux alliés avec elle et sa victime était prisonnière.
Tu fais moins le malin là…

Elle reprit son air agressif dès qu’elle reposa ses yeux sur le mangemort et pointa à nouveau sa baguette vers lui avant de lancer d’une voie forte.

Maxis Electro !

A présent elle pensait réellement en finir avec son agresseur et ne voyait vraiment comment il parviendrait à s’en sortir cette fois ci…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Le Phénix se frotte au Serpent [PV]   Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 3 EmptySam 16 Fév - 22:23

HJ Ker vs Vesta vs Childerick vs Ayla vs Nathan vs Deletrius HJ

Le chaos prenait place de plus en plus dans cette partie de Londres où les ténèbres avancaient de plus en plus. Ker ignorait pour quelle raison tout ceci se déroulait, mais ce qu'il savait, c'est que ce combat était une occasion rêvée pour lui de se défouler et de mettre en pratique ses pouvoirs. Sûrement était-il le seul représentant d'Azkaban, alors il allait représenter la prison dignement.

La mangemorte qu'il venait de rencontrer quelques minutes auaparavant et qui cherchait Ker depuis le début, se mit à lui crier dessus. Mais ce qu'elle disait n'avait rien de meurtrier à son encontre, et elle ne répondait en aucun cas à ses menaces. Et alors, totalement surpris par la tournure des évènements, il se vit projetté dans les airs violemment. Il utilisa sa maîtrise de l'air pour s'arrêter, sans quoi il aurait heurté violemment le bâtiment qui ne se trouvait qu'à quelques centimètres derrière lui à présent. Il porta son regard sur Vesta qui avait sa baguette pointée sur lui, avant de regarder l'élémentaliste brun. Ker le regarda à son tour, et il compris ce qui venait de se passer. Vesta venait de le sauver d'une électrocution possiblement mortelle. Totalement ébahi par cet acte de bonté, il porta son regard sur elle comme si elle s'était transformée en quelqu'un d'autre...

Cependant une voix l'interpella derrière lui. Une voix spéciale, qui se transforma en rire sadique. Il ne l'avait entendue qu'une fois, longtemps auparavant, et pourtant il savait de qui il s'agissait. Il tourna sa tête, et ses suspicions se confirmèrent. La silhouette de l'homme qu'il avait trouvé si horrible la fois où il l'avait vu se dessinait au milieu d'un cercle de lave. Les quelques cheveux gris qui sortaient de son masque criaient haut et fort qu'il s'agissait de Lothar, celui qui avait rendu un énorme service à Ker il y avait longtemps de cela. Trois énormes pots de polynectar en échange d'un service que Ker devait lui rendre, n'importe quoi selon la volonté de Lothar.
Juste à ce moment-là, phénix se mirent à courir dans sa direction, baguettes pointées sur lui ou sa victime. Le temps pour Ker de payer sa dette était arrivé. Il tourna sa tête vers la mangemorte.


Tu veux l'élémentaliste pour toi toute seule ? Eh bien prends-le. Je suis sûr que tu seras assez douée pour t'en débarasser toute seule.


Il lui fit un clin d'oeil en guise de remerciement pour son sauvetage qu'il n'osait pas dire à voix haute, puis il reporta son attention vers Lothar et ses accolytes. Et voilà qu'il était dans les airs, suspendu par ses chevilles, au-dessus de la lave qu'il avait lui-même produit. Ker n'avait pas de temps à perdre s'il voulait le sauver. Il s'expulsa vers l'avant, poussant de toute ses forces dans le vide pour arriver avant qu'un autre sort ne l'atteigne.

Une fois arrivé à proximité il l'attrapa à la volée et continua son envol un peu plus loin pour s'éloigner un peu des aurors qui étaient à ses trousses. Un sort les effleura et Ker reconnut le Maxis Electro. La chance les avait servi. Il freina brusquement dans les airs et se retourna tout aussi rapidement pour faire face aux nouveaux ennemis. Lothar dans son bras gauche, il placa son bras droit devant lui, dirigé sur la lave que son compère avait fait apparaître.


Ignis Rego Pareo

Il effectua un geste brusque en direction des phénix et le feu qui habitait la lave vola vers les trois d'entre eux, laissant un énorme tas de pierres noires fumantes au sol. Il se retourna immédiatement vers Lothar qui grognait déjà.

Ma dette envers vous est payée à présent.

Mais il s'arrêta de parler soudainement lorsqu'il apercut des oiseaux qu'il n'avait encore jamais vu auparavant. Des oiseaux qui dégageaient une aura forte, très forte, et très noire. Seul un grand mage noir pouvait avoir fait ca. Voldemort était-il réellement là ? Il l'ignorait, mais ce qu'il savait, c'était que les phénix allaient avoir du fil à retordre.
Revenir en haut Aller en bas
Amadeo Whitemore
Serpentard
Serpentard
Amadeo Whitemore

Nombre de messages : 877
Age : 35
Age Roleplay + Sorts : 34 ans + sorts 1, 2, 3
Capacités Spéciales : Occlumens
Date d'inscription : 26/08/2007

Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Le Phénix se frotte au Serpent [PV]   Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 3 EmptyDim 17 Fév - 17:33

Cela s'était passé en l'espace de quelques secondes. Amadeo, aidé de Gabriel d'Arbanville, avait réussi à soustraire l'ex-Ministre aux serres du Corbeau. Il avait courut droit devant lui espèrant avoir le temps de mettre à l'abri Mornemarais tandis que son collègue devait à présent payer seul le prix de son geste héroïque.

Mais Amadeo ne fit que quelques pas avant de se rendre compte que tout cela n'avait strictement servi à rien. Dans ses bras, l'ex-Ministre avait tout coup été prit de légères convulsions, annonciatrices du désastre qui venait rendre à néant la tentative de sauvetage qu'ils avaient entrepris.

En un instant, Gabriel de Mornemarais s'était littéralement volatilisé et Amadeo n'avait pu que plonger une dernière fois son regard dans les yeux de l'homme avant que celui-ci ne s'envole en une nuée de freux..

Les yeux écarquillés et la bouche bée, le jeune Phénix crispait ses phalanges sur le vide qui avait remplacé le corps de l'ex-Ministre. Il ne comprenait plus rien à ce qui se passait autour de lui. Tout s'était déroulé si vite.

Amadeo lanca un regard désespéré tout autour de lui dans l'espoir de trouver une aide quelconque, un visage ami, quelque chose qui pourrait le faire sortir de cet état d'hébétude dans lequel il se trouvait à présent.
Et il trouva son salut lorsqu'il vit apparaître non loin de lui deux silouhettes qu'il n'avait pas apercut jusqu'alors au cours de la bataille.

Noxis Clymox et Edward Numenor avancaient vers lui, auréolés d'une enveloppe étrange et lumineuse presque palpable. Quelque chose était entrain de se passer et cela sortait de l'entendement. Sous le regard incrédule d'Amadeo, les deux jeunes gens semblaient baignés dans une magie que le jeune homme n'avait jusqu'alors jamais vu de sa vie.

Ils ressemblaient réellement à deux anges descendus directement des cieux pour accomplir sur terre, une mission à laquelle le commun des sorciers était totalement étranger..
Revenir en haut Aller en bas
https://potteroleplay.actifforum.com/Presentation-f3/Presentation
Théodore Vimaire
Serdaigle
Serdaigle
Théodore Vimaire

Nombre de messages : 1056
Age : 45
Age Roleplay + Sorts : 37 ans Sorts 1 2 3 (74 ans non révélé)
Capacités Spéciales : Magie Elémentaire (les 4 éléments) / Métamorphomage / Magie des Enfers / Magie Hermétique / Télépathe Surnaturelle (légilimens - occlumens) / Illusion / Agent du SMS
Créature : Doppelganger (non révélé)
Points Prestige : 5
Date d'inscription : 03/04/2006

Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Le Phénix se frotte au Serpent [PV]   Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 3 EmptyLun 18 Fév - 22:54

HJ Point d'observation HJ

L'atmosphère s'électrisa légèrement quand le corps de Théodore apparut sur le toit de l'immeuble. Il regarda autour de lui et remarqua le ballet de balais à travers les toits de Londres.

- Hello Théo! marmonna une petite créature de 60 cm de haut et de couleur verte en gratifiant le sorcier d'un sourire mettant en évidence une mâchoire à tronçonner un arbre.
- Hello Max, quoi de neuf?
- Ils aiment se faire peur, dit la créature en désignant de son doigt griffus les rayons qui explosaient à plusieurs mètres d'eux.
- J'imagine qu'ils aiment les feux d'artifices et essayent d'inventer une nouvelle méthode pour couper les cheveux en quatre.

Un rire se fit entendre derrière Théodore. Quand l'homme se retourna il vit que la créature qui venait de se faire remarquer tenait dans sa main une carte des quartiers de Londres.

- Je te salue Théodore Vimaire. En terminant sa phrase, il fit un mouvement horizontal sur la carte et des points de couleurs en mouvement apparurent au-dessus de cette dernière.

Théodore regardait le mouvement des points rouges et des points verts sur la carte. Un seul point vert ne bougeait pas. Voldemort. Il aurait pu à ce moment, envoyer un émissaire pour éliminer le problème de l'humanité, mais il se devait de n'être qu'un observateur.

- J'espère que Jasper tient le coup ! En désignant la petite créature au pelage blanc qui se tenait à l'écart et qui était assit en position du lotus.

- Oui! Il arrivera à nous masquer de tous les moldus ou sorciers qui poseraient le regard dans notre direction, dit la créature qui tenait la carte.

Max se rapprocha de Théodore et tira sur sa manche.

- Je ne comprends pas Théo? Nous avons la puissance pour que tout cela prend fin et on nous demande de jouer les observateurs. Je ne te cacherais pas que de plus en plus de fiélons se demandent pourquoi?

Pendant quelques secondes Théodore dirigea son regard en directions des sorciers avant de répondre.

- Notre devoir est de protéger nos semblables! Que les moldus ou les sorciers se déchirent cela ne nous regarde plus. Nous devons tout faire pour que leur combat ne se répercute pas sur nos frères. Il est vrai que nous avons le pouvoir de réduire cette scène au silence. Mais à quoi cela servirait? Par contre, il n'est pas interdit d'assombrir le ciel au-dessus de leur tête.

Théodore sourit et d'un léger geste du poignet, le ciel commençait à s'assombrir. Mais il arrêta son mouvement quand il vit son amie.

_________________
Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 3 Rgh11910

L'Ombre est un pôle obscur opposé au pôle éblouissant de la Lumière.
L'Ombre ne cherche pas à éclipser la Lumière, mais à la sculpter, la souligner, la mettre en relief.
Sans le fusain de l'Ombre, la page serait vierge et nos regards aveugles.


* Ordre de Merlin *
Revenir en haut Aller en bas
https://potteroleplay.actifforum.com/elisium-f46/mensonge-et-veri
Marian White
Serpentard
Serpentard
Marian White

Nombre de messages : 190
Age Roleplay + Sorts : 22 ans sorts 1 2 3 SPE
Date d'inscription : 11/02/2007

Profil du Sorcier
Points de vie:
Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 3 Left_bar_bleue100/100Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 3 Empty_bar_bleue  (100/100)
Points de mana:
Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 3 Left_bar_bleue100/100Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 3 Empty_bar_bleue  (100/100)

Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Le Phénix se frotte au Serpent [PV]   Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 3 EmptyJeu 21 Fév - 11:32

Dans un feu d’artifice de sorts, sous les détonations, je jubilais.
Mes derniers combats étaient lointains.
Cette nuit était celle de ma revanche sur la vie, et sur l’absence!
J’allais prouver au Maître ma valeur…

Plus rien n’avait d’importance autour de moi, que les proies.
Et pour l’instant, je n’avais qu’une proie.
Car comment prouver ma valeur sinon dans un combat singulier.

Ma triste faiblesse n’avait pas d’importance.
Si mes forces me quittaient, mon moral n’était pas touché…
C’est donc dans une euphorie à peine explicable que je recevais dans le bras la lance enflammée de mon adversaire.
Dans le bras gauche, fort heureusement!
Mon agilité s’en ressentit, mais mon bras droit était tout aussi vif qu’auparavant.


Appelez ça comme ça vous chante, jolie demoiselle! Mais sachez qu’auparavant j’étais aussi sage que vous! Et je ne commettais pas de faute! J’étais droite! Vous savez, à cause de ce stupide truc… Euh… L’amour?

Bien sûr, j’avais remarqué ces petits regards qu’elle lançait à l’agitation.
Et ces yeux ne trompaient pas… C’en était risible…!

Un souvenir me revint. Je baissais les yeux devant lui… Il était grand et il me souriait gentiment.
J’avais envie de crier, de le tuer. Mais je ne pouvais pas!

Je repris mes esprits, me forçant à oublier ce visage, ces yeux.
Puis je me déplaçais un peu, de quelques pas, tournant autour de mon jouet.
Un sursaut de bonté me força la langue.


Lancez le premier sort, je vous en prie!

Un sourire glacial vit souiller mes lèvres.
Pour qui savait y voir, ça n’avait rien d’un sourire. C’était une… Démonstration de folie pure…

Fais attention, Marian! Tu pourrais empiéter sur le terrain de ce cher Corbeau!

Nouveau sourire, ironique cette fois.
Je m’amusais comme une enfant.
Jamais on n’aurait pu croire que ma vie n’était que mort.
Jamais on n’aurait cru que j’étais une autre, que tout ceci n’était pas mon monde…

Enora, si tu savais comme je m’amuse! Je regrette que tu ne sois pas là pour jouer avec moi…!

C’était faux!
Totalement faux…!

Tu te mens, Marian.

Jamais je n’aurais pu la regarder en face, l’affronter.
Jamais je ne l’aurais dépassée.
Elle m’aurait tuée.

Soudain, je sentis un regard.
Deux yeux inconscients s’étaient posés sur moi.
Où? Pas à droite, pas à gauche.
Je regardais dans le dos de mon adversaire.
Un frisson parcouru mon corps, des pieds à la tête.
Ce combat était-il un rêve…?
Un très désagréable rêve.

Deux grands et magnifiques yeux gris me fixaient.


Alex…

Il me fixait.
Et cette fois, même la jeune Reverie disparut.
Il n’y avait plus que ses yeux.

Je me forçais à sourire ironiquement


C’est quoi cette couleur…?

Ma voix tremblait.
Quoi d’étrange?
Sa seule présence me rappelait ma faiblesse d’antan.
Il était le pourquoi de ma disparition.
Et j’aurais préféré mourir comme une traître plutôt que de le voir.

Malheureusement, le fait était là.
Et ses yeux, toujours ses yeux.
Aussi froids que mon âme…
Ils en disaient long.


Je sais ce que tu vas dire…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Le Phénix se frotte au Serpent [PV]   Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 3 EmptyJeu 21 Fév - 11:36

La tête penchée sur des croquis divers, Alexander ne s’était pas tout de suite rendu compte des bouleversements climatiques. Croyant à la tombée de la nuit, il n’avait pas levé le nez. Et la douceur de l’atmosphère de son atelier n’avait aucunement été affecté par une quelconque baisse de température. Un murmure parvint à son oreille. Et ce ne fut qu’à cet instant qu’il daigna lever la tête.
La clameur enflait dans une rue voisine, semblait-il. Alex regarda l’horloge au dessus d’un body. Il n’était pas assez tard. La nuit ne devait pas être tombée… Il empoigna sa baguette, enfila une veste bleu nuit sur son T-shirt chiné et une paire de Converses. S’il se passait quelque chose, autant être à l’aise!
Le jeune homme sortit précipitamment par la porte arrière de sa boutique. Il chercha quelques instant la direction dans laquelle « la chose » se passait. Ses capacités aidant, il trouva sans grande difficulté ce qu’il cherchait, mais n’en fut pas moins surpris.
Sous ses yeux régnait un chaos sans nom. Jamais il n’avait vu pareille agitation. Mais il savait ce que cela signifiait.
Alexander n’avait jamais combattu, et il s’en était langui. Mais, à présent qu’il se retrouvait dans une position avantageuse, il n’avait qu’une envie : se cacher, n’avoir jamais entendu ce bruit. Un relent Serpentard…? Sans aucun doute! Seulement, là devant ses yeux, il reconnaissait ses camarades. Et s’il avait été Serpentard, il était surtout, aujourd’hui, membre de l’Ordre du Phénix…
Il regarda, droite, gauche, droite, gauche. Des jets colorés s’entrechoquaient, des cris affolés et une odeur de sang emplissait l’air. Le jeune homme pénétra l’esprit d’un des monstres encapuchonnés : cette attaque n’était pas la première de la soirée…
Dans un élan de courage, il entra dans la bataille. Il décocha quelques Stupéfix au hasard, avant de poser les yeux sur une silhouette féminine. Il crut d’abord voir un fantôme. Cette jeune femme qu’il n’avait pas vu depuis… Depuis tant d’années…


Veronica…
murmura-t-il en s’arrêtant de marcher.

Aucune erreur possible. Ce n’était pas un fantôme. Elle le voyait, le reconnaissait. Elle se souvenait d’instants qu’ils avaient passé ensemble. Et elle avait peur. Elle se sentait faible.
Le jeune androgyne aurait donné cher à cet instant pour ne pas l’avoir vue. Il aurait donné encore plus pour ne pas lire ses pensées. Et il serait mort pour ne pas avoir à l’affronter.
Mais sa mort n’aurait servi à rien, et il le savait. Sa mort n’aurait pas aidé la deuxième femme, qu’il ne voyait que de dos, mais dont il reconnaissait déjà les cheveux, la peau, les vêtements. Reverie…
La fille, la jeune femme déjà, qui aurait dû, qui était, morte le regardait. Elle l’observait, elle essayait de lui parler. Mais sa voix la trahissait. Elle avait mal, très mal.


« Je sais ce que tu vas dire …»

C’était le pompon! Il n’y avait absolument rien à dire. Rien. Et Alex ne voulait rien dire. Mais souvent, il le savait, les vœux ne se réalisent pas.

Tu sais ce que je vais dire?! La coupa-t-il. Tu sais…? Non! Pour cause! Tu nous as abandonnés! Ta sœur et moi! Et tu sais quoi?! Elle est morte! Morte!

Alexander lisait dans ses yeux la terreur. Il aimait ça. Il jubilait. Tout était de sa faute! Sans elle, Enora ne serait pas devenue Auror, elle n’aurait jamais été torturée comme elle l’était, elle n’aurait pas rencontré Yorwann, ni Eilane, ni ce Ministre incapable. Si elle était restée, au lieu d’aller il ne savait où, Enora aurait été avec elle, et jamais elle ne l’aurait laissée mourir.

Tu ne toucheras pas un cheveux de cette femme, Veronica. Vas-t-en!

Prudemment, le jeune homme avança vers les deux sorcières. Il posa doucement une main sur l’épaule de Reverie. Il n’avait pas eu besoin de lire ses pensées pour savoir dans quel camp elle se trouvait, mais ce contact confirma sa thèse. La jeune femme n’était pas effrayée, ou ne le semblait pas, face à Veronica, et Alexander lui sourit.

Cette femme est dangereuse, lui dit-il. S’il vous plait, Miss Nightmare, ne vous en approchez pas. J’ai trop de cadavres dans mes songes. Ne les accompagnez pas.

Détachant son regard de la pale et splendide Reverie, Alexander reprit sa marche en direction de Veronica. L’espace entre eux diminuait rapidement, et il ne fut rapidement plus que d’un mètre, peut-être moins.

Ton maître est là, n’est-ce pas…?


La jeune femme esquissa un mot, qui se perdit dans la voix, profonde et forte d’Alex.

Que dira-t-il quand il se rendra compte que tu as encore des liens…? Avec un membre de l’Ordre, qui plus est…! Eh oui! Ta sœur aussi… Parlons d’elle justement! Veux tu savoir comment elle est morte…? Pourquoi?! Elle est morte parce que tu l’avais abandonnée, elle est morte parce qu’elle n’avait plus rien à quoi se raccrocher. Elle a essayé plusieurs fois de te rejoindre. Elle voulait te rejoindre! Tu te rends compte! C’est de ta faute!

Un rire glacial emplit la rue, mais il ne sembla affecter que la Mangemorte en face de lui.

Elle aurait eu honte! Elle t’aurait haït si elle avait su…!

Veronica avait perdu son sourire, et ses yeux lançaient des éclairs. Alexander se rendait compte qu’il allait trop loin. Parce qu’il voulait la sauver…
Et soudain, une terrible phrase retentit dans son esprit avec force :

« Je ne t’aime plus, je te hais. »

Veronica savait qu’il était legilimens, semblait-il.


Vas-t-en. Il te tuera de toute façon…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Le Phénix se frotte au Serpent [PV]   Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 3 EmptyJeu 21 Fév - 14:25

Rêverie s'était tournée vers sa cousine, le bras encore légèrement palpitant de sa dernière attaque. Judith, sa cousine, encore plus belle que lors de leur première rencontre, comme si telle une plante vénéneuse, elle avait embelli dans les ténèbres. Rien ne semblait avoir changé à part celà. La rivalité meurtrière était à fleur de peau. L'heure de régler les dettes avait sonné au carillon du destin, et elle se désinteressa de Marian, qui toute occupée à sa haine, ne remarqua même pas Judith. Rêverie elle, ne voyait qu'elle.

Pardonne moi, Judith.

Un murmure dans une bataille, comme une étoile dans une constellation... Mais il serait entendu. Car c'était l'histoire des Nightmare qui se reproduisait une nouvelle fois ici, et Judith ne pouvait que l'entendre, car elles étaient les deux faces opposées d'une même histoire. Une histoire qui allait prendre fin ce soir si tout se déroulait selon ce qu'elle pensait. Elle avait levé sa baguette, préparé son sort... Quand Judith avait disparu, enveloppée de flammes. Elle leva les yeux, effarée. Le maître de Judith avait décidé de son sort à la place de Rêverie, qui laissa échapper un cri de déni. Les paupières crispées sur ses yeux, elle refusait de voir ça. Les cris de Judith ainsi que l'odeur de sa chair lentement carbonisée lui parvenaient, comme dans un lointain cauchemar. Le vide et l'inutilité de cette séance de torture décidée par celui à qui la victime avait donné sa vie vrillait le crâne de Rêverie dans une douleur insupportable: colère, culpabilité, peur; spirale infernale. Voilà ce que ta nouvelle famille t'aura apportée... La gorge serrée, elle n'avait plus envie de se battre. Sa rédemption lui avait été volée...

Ses yeux ne regardaient plus rien, ses oreilles n'entendaient plus rien. Elle n'avait même pas conscience que Marian lui tournait autour, ni même qu'elle l'avait blessée. Elle aurait voulu disparaître, quand une main se posa sur son épaule. Elle se retourna dans un sursaut d'instinct de survie. Alexander...
Il semblait connaître Marian. Il l'invectivait. Parlait d'une autre personne, disparue. Il semblait très attaché. Dans un élan de sympathie, elle aurait voulu lui dire qu'elle était désolée, d'instinct, par soutien dans la perte d'un être.


Je l'ai blessée. Faites attention, elle ne semble pas s'affaiblir, alors que je lui ai transpercé le bras. Ne vous inquiétez pas, je n'ai pas l'intention de mourir maintenant.

Elle voulait aller chez le glacier. Avec Amadeo.
Elle recula légèrement, laissant Alexander avec ce qui semblait être son fantôme à lui. Il fallait rester logique... Que faire?
Elle laissa derrière elle Marian et Alexander. C'était leur histoire à présent. Elle fouilla l'arène qui s'était formée des yeux. Elle devait trouver celui qu'elle avait entraîné avec elle. Statique, il ne semblait pas se rendre compte du danger.


Amadeo!

Rêverie s'avança vers lui, avant de voir deux silhouettes pâles entrer dans l'arène. Elle reconnut, malgré son aura différente, Noxis Clymox, celle qui l'avait introduite dans l'Ordre. Accompagnée d'un homme, elle ressemblait à un ange venu d'une autre réalité. Quel combat se déroulait ici? Quels enjeux surhumains se déployaient là...? La jeune astronome continua d'avancer...
Revenir en haut Aller en bas
Célia Badinter
Serdaigle
Serdaigle
Célia Badinter

Nombre de messages : 219
Age Roleplay + Sorts : 22 ans sorts 1 2 3 SPE
Capacités Spéciales : Un sombre pouvoir coule dans ses veines
Date d'inscription : 19/06/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 3 Left_bar_bleue100/100Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 3 Empty_bar_bleue  (100/100)
Points de mana:
Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 3 Left_bar_bleue100/100Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 3 Empty_bar_bleue  (100/100)

Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Le Phénix se frotte au Serpent [PV]   Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 3 EmptyVen 22 Fév - 20:28

HJ Célia Vs Childérick , Ayla , Deletrius , Nathan ( en particulier mais pas forcé , hein niarkniark HJ

Sa proie lui avait échappée ... Ah quelle frustration ! Qu'allait-elle faire maintenant ? Déjà , s'ennuyant , elle décida de transplanner plus près du combat , en profitant au apssage pour voir sa "chère" ex-collègue se faire cramer sur place . Et voila ! Encore une sacrifiée pour le Maître . Encore une qui n'avait pas su se rendre indispensable au Regard de Lord Voldemort . Elle aurait bien pensé "la prochaine fois elle fera mieux" malheureusement elle doutait que ce qui restait de Judith soit capable de faire quoique ce soit Suspect

Et que faisait-elle maintenant , hein ? A part regarder le ciel ...

Oh d'ailleurs ce ciel .... Quelle beauté ... La noirceur de la nuit n'empechant pas Célia de distinguer ce qu'il était advenue de l'ex-Ministre . Nécromancie ? Peut être ... Voldemort était à l'oeuvre en tout cas , et usait de force par l'intermédiaire de .. de quoi déjà ? Ah oui , un livre de chair ... Elle avait si peu l'habitude de relier cet objet aux enfers . Après tout , n'était-elle pas l'incarnation d'une brèche vers les 9 Enfers ? Ce monde même dont Voldemort tirait une partie de son pouvoir ?

Et elle ne pouvait s'empêcher d'observer la noirceur de sa création , subjuguée . C'était si ..

Célia , tu ferais peut être mieux d'observer ce qui se passe autour de toi ... Je te rappelle que tu es au milieu d'un combat où on n'hésite pas à abattre ces ennemis , quoiqu'il fasse ... Alors si tu pouvais juste éviter de te faire tuer ...

Comme en réponse à l'avertissement d'Indy , ou plutôt d'une entité qui usait d'elle pour s'exprimer , un sort manqua de peu de toucher Célia , la ramenant sur Terre et à la prudence qui s'imposait au milieu d'une ... comment dire ... d'une guerre oui . Peut être pas les proportions que l'on pourrait imaginer , à savoir les milliers d'hommes se combattant face à face , mais c'était bien une guerre . Une guerre où , comme sur un échiquier , elle n'était qu'un pion . Mais quel pion ... ?

Elle voit ce jeune homme , lunettes , perdu ... Et ces deux sorciers , qui , sans le savoir lui inspiraient horreur et répugnance . Une magie qu'elle n'aimait pas , mais alors pas du tout . PAs de peur face à elle non , mais de la répugnance oui . Elle n'avait qu'une envie , faire taire cette magie en eux , détruire le souffle qui l'alimentait . Mais à quatre contre une ... Elle ne connaissait pas cette magie , et même si elle savait la sienne destructrice , elle ne voulait pas jouer d'imprudence ainsi . Il fallait qu'elle trouve un autre pion à abattre , libérer d'un combat ou deux ces coéquipiers et retourner sur ces deux adversaires entourés de ces deux sorciers communs après .

Une aura noire , si noire que la lumière ne filtrait pas au travres , se mit à l'entourer , plus forte , plus présente , plus étouffante . DE ses veinules obscures jaillirent de nouveau ce pouvoir , l'entourant , l'habitant ... Il prenait vie , il prenait forme , en deux amas puis deux ailes derrière elle . Et finissant par la porter , elle s'envola à la recherche d'un point d'observation plus facile . Mais quelque chose n'allait aps , elle avait plus de mal , quelque chose la retenait , lui prenait un peu plus de force .. Une trace infime d'une magie inconnue l'atteignait . Maudit ! Elle expulsa cette magie d'elle , tout du moins elle fit comme , usant de ce pouvoir d'autre réalité .

Et elle vit Ker de nouveau , près d'Argus . Apparemment , il venait d'user de son élèmentalisme sur le feu de la lave . Ingénieux , comme méthode d'élimination .
La sienne serait plus douloureuse si elle devait les atteindre ...

Se posant non loin de là , ses deux "ailes" se "défirent" pour suivre la direction imposée par ses bras brusquement tendus vers les membres de l'Ordre . Au départs simples petits filets de Dame Noire , c'est une vague qui fonça finalement vers ceux que Célia avait choisis d'éliminer ... Et en particulier vers celui qui avait fait couler son sang un peu plus tôt par son sort de lapidis


HJ Je répète , c'est pas une attaque que pour Nathan hein , c'est si il veut niarkniark Mais bon Célia veut se venger quoi , j'y peux rien , elle est incontrôlable niarkniark HJ
Revenir en haut Aller en bas
Servus Malifatius
Serpentard
Serpentard
Servus Malifatius

Nombre de messages : 270
Age : 48
Age Roleplay + Sorts : 39 ans sorts 1 2 3 SPE
Points Prestige : 3
Date d'inscription : 21/10/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 3 Left_bar_bleue900/900Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 3 Empty_bar_bleue  (900/900)
Points de mana:
Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 3 Left_bar_bleue800/800Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 3 Empty_bar_bleue  (800/800)

Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Le Phénix se frotte au Serpent [PV]   Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 3 EmptyVen 22 Fév - 21:21

Quelques minutes seulement... savoureuses minutes pour le fou qu'il est, car il sait le dénouement et c'est avec patience qu'il se délecte de l'instant d'être la proie capturée. Enfin un cri de douleur et l'étreinte disparait, il est libre le dément et plus dangereux que jamais car son complémentaire, la mort, l'a rejoint pour former avec lui un duo lugubrement sensuel.

Il se relève lentement, ignorant le tremblement de ses mains et la sensation froide dans son bras dégoulinant de vie. Il a perdu beaucoup de sang mais son sourire est toujours aussi vif et son regard clair reçoit avec délice le clin d'oeil de la belle dangereuse.
Il vient a ses cotés et frole de ses doigts ensanglés la main de sa mortelle.

Le rire du corbeau retentit encore une fois comme le coup de marteau qui annonce le dernier act. Il se retourne pour savourer la douleur du petit fourbe qui lui a volé dans les plumes puis jette un coup d'oeil dégouté aux débris de verre et aux relents de vodka.
Hum la célébration de ce beau spectacle vaut bien quelques nourritures de folie sacrifiée.
Il se remet a rire mais sa jubilation est coupée car s'élève a présent le maitre dans toute sa splendeur de malheurs.

Le visage du fou se fige un instant, observant avec attention, puis un sourire de pure joie étire sa bouche et c'est un nouveau rire qui se joint a celui du maitre. Une jubilation certaine devant la nuée désolante de désespoir.

Le rire s'éteint et le regard s'éclaire, le corbeau cherche, il cherche la proie qui lui a échappé et qu'il chassait.
Sa baguette est a nouveau en main et son sourire a nouveau sur ses lèvres, d'un pas vacillant et un bras pendant inutilement il court. Il court, court, après le petit bigleux et enfin le trouve, mauvaise chose pour le binoclard a l'attention attirée par de faux espoirs.
Le fou s'arrete et a une moue attendrie de sadisme, tant d'espoirs dans ce regard, ce serait un délice de les faire disparaitre.

Il pointe sa baguette et murmure avec un plaisir certains:


Endoloris...


Le sort jaillit, la cible tressaillit.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Le Phénix se frotte au Serpent [PV]   Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 3 EmptyVen 22 Fév - 22:36

Super! Non seulement elle l'avait sauvée mais en plus il osait se montrer surprit ce grand niais! C'est pas la peine de la regarder ainsi mOssieur Sid! Ce n'est pas parce que l'on est mangemort qu'on est forcément psychopate et assoifé de sang. Non, pour Vesta, ètre mangemort c'est effectuer une séléction stricte de son environnement. Certains méritent d'etre protégés, d'autre ne peuvent éspérer qu'une mort rapide! Enfin,laissons la les réfléxions philosophiques sur les motivations imposées par la condition de mangemort. D'ailleur, il est difficile de trouver pire endroit qu'un champs de bataille pour pratiquer ce genre d'activités!

Laissant Ker voler au secours de Lothar, Vesta reporte son attention sur son ennemi. Enfin, la voici tranquille. Débarassé du géneur, prète à accomplir l'oeuvre du Lord.L'élémentaliste n'a pas bougé, comme figé par l'echec de son attaque, il est toujours accroupi, sa baguette immergée au tiers dans la flaque d'eau. Profitant de cet instant d'immobilité, Vesta decide d'employé les grands moyen. Le phénix représente un véritable danger et un combat trop long mettrait la jeune femme en grand danger. Il est temps, pour elle, de justifier son statut de mangemort. Pointant sa baguette, Vesta hurle:


Avada Kedavra!

La mort verte jaillit! dévorant l'espace séparant Vesta de Childerix, le sort court vers son but!Le meurtre dans son expréssion la plus pur!

Meur petit phénix! Va rejoindre les ennemis de maître!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Le Phénix se frotte au Serpent [PV]   Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 3 EmptySam 23 Fév - 17:41

Une volute de freux attira l’attention de Nathan qui, perdant quelque peu son équilibre en levant son regard azuréen sur la nuée d’oiseaux maudits, tituba. Ses deux alliés échangèrent de brèves paroles avant que la jeune femme, vraisemblablement ragaillardie à la vue de ce qui semblait être un visage familier, ne déverse toute sa rage sur le Mangemort masqué et toujours suspendu dans les airs, son corps formant des angles tordus et inquiétants. Cependant, furtivement mais non sans agilité, un nouveau Serviteur des Forces Noires avait fait son apparition, se mouvant dans les airs avec aisance… Promptement, l’homme leur arracha leur prisonnier, invoquant une Magie aisément reconnaissable : celle des Élémentaires. Les flammes élancées crachaient leur splendeur vermeille, ne laissant sur leur passage qu’un amas de pierres calcinées dont-elles s’étaient sustentées avant de disparaître en un tourbillon de fumée noirâtre. Le sorcier s’était échappé par les airs, en compagnie du vieillard, s’effaçant dans l’étoffe du long manteau nocturne qu’à présent aucune tâche pourpre ne venait maculer…

Un silence pesant s’étendit sur la ruelle sinueuse jouxtant la large place où leur destin à tous se jouait, contrastant avec les détonations assourdissantes qui parvenaient à leur ouïe. Les trois Phénix échangèrent un long regard avant d’être interrompu par un bruissement singulier comme le déploiement de larges et majestueuses ailes… Pour la seconde fois en moins de quelques minutes, l’Auror porta son regard vers le ciel qu’une grappe d’étoiles nacrées venait orner. Il eut seulement le temps de pousser une exclamation de surprise avant de se rendre compte de la situation et d’asséner à ses deux coéquipiers un violent coup de coude qui les projeta tous deux un peu plus loin sur le pavé luisant. Le jeune homme tomba sur eux, pliant ses genoux afin que cette obscure magie manifestée sous la forme d’ondes noires, n’atteigne guère ses pieds. Les vagues se firent plus imposantes, enflant, meurtrières, menaçant les trois Alliés de leur aura écrasante avant que, brandissant sa baguette haut dans le ciel entaché des traces de la mort, il ne clame une incantation :


Protego !

Une sphère lumineuse et argentée se déploya, éphémère bouclier, autour du trio décontenancé. Profitant de cette brève source lumineuse, Ellendil reconnut les traits monstrueux de la jeune femme qu’il avait blessé tantôt. La protection se dissipa, laissant derrière elle d’épaisses brumes opalines leur accordant les secondes nécessaires pour prendre leurs jambes à leur cou…

Courez !

Le cri déchirant se perdit dans l'air tel le murmure d’un enfant lors d’une nuit de cauchemar…
Revenir en haut Aller en bas
Théodore Vimaire
Serdaigle
Serdaigle
Théodore Vimaire

Nombre de messages : 1056
Age : 45
Age Roleplay + Sorts : 37 ans Sorts 1 2 3 (74 ans non révélé)
Capacités Spéciales : Magie Elémentaire (les 4 éléments) / Métamorphomage / Magie des Enfers / Magie Hermétique / Télépathe Surnaturelle (légilimens - occlumens) / Illusion / Agent du SMS
Créature : Doppelganger (non révélé)
Points Prestige : 5
Date d'inscription : 03/04/2006

Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Le Phénix se frotte au Serpent [PV]   Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 3 EmptyMar 26 Fév - 18:22

HJ Point d’observation HJ

La première réaction de Théodore avait été de diminuer l’intensité de son sort quand il aperçut Noxis apparaître dans le ciel. La seconde était la plus déterminante. Il se tourna vers Jasper et cria un ordre avec une telle nervosité que la créature faillit perdre sa concentration.

-Jasper étend notre occultation à TOUTES les personnes qui se trouveraient en dehors de notre point d’observation et même aux membres du SMS ?
-Pourquoi ?
dit-il d’un regard interrogateur.
- Obéit moi immédiatement ! cria Théodore.

Il était très rare qu’il doive user d’une telle autorité pour que réagissent rapidement les membres de son équipe, mais la situation l’exigeait. Jasper modifia légèrement sa perception du monde pour obliger les êtres à l’extérieur de la bulle à les percevoir comme n’étant pas présent à ce moment.

Il devait espérer qu’elle ne les avait pas remarqué sinon, occultation ou pas, elle serait devant lui dans les trente prochaines secondes.

Trente et une secondes.


Il souffla, calma son cœur qui ne demandait qu’à exploser comme un éclair et il se tourna vers le petit lutin vert à la dentition qui aurait fait rêver une tronçonneuse.

- Max, retourne au S.M.S. et file tout de suite au bureau de Mister I. Tu lui demanderas de ma part, qu’il nous fournisse des amulettes ayant le « sortilège de Tardis » en permanence actif. Je sens que la situation va évoluer et que nous devrions bientôt semer nos grains de sable entre les rouages de cette énorme machine.

Max hocha la tête. Et d’un claquement de doigt il disparut.

- Pourquoi le « sortilège de Tardis » ? Il ne nous serait pas d’une grande aide en cas de bagarre, dit la créature qui tenait la carte et donc les lampions rouges et verts projetaient leur lumière sur le visage reptilien.

- Je ne cherche pas la bagarre. Et je vois que tu n’as jamais utilisé le sortilège de Tardis. Le sortilège permet de disparaître, de devenir une ombre parmi les ombres. Il ne te fait pas disparaître de manière invisible comme une cape d’invisibilité, mais si tu ne fais rien pour te faire remarquer, inconsciemment toutes les autres personnes autour de toi ne feront plus attention à toi. Ainsi tu pourras te promener en ville sans que personnes ne fassent attention à toi si tu es sage comme une image.

Théodore sourit à cette dernière remarque car il connaissait le caractère bagarreur du reptile.

_________________
Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 3 Rgh11910

L'Ombre est un pôle obscur opposé au pôle éblouissant de la Lumière.
L'Ombre ne cherche pas à éclipser la Lumière, mais à la sculpter, la souligner, la mettre en relief.
Sans le fusain de l'Ombre, la page serait vierge et nos regards aveugles.


* Ordre de Merlin *
Revenir en haut Aller en bas
https://potteroleplay.actifforum.com/elisium-f46/mensonge-et-veri
Ellana Silver
Serpentard
Serpentard
Ellana Silver

Nombre de messages : 1411
Age : 29
Age Roleplay + Sorts : 34 ans sorts 1 2 3 4 MT1 SPE 1 2
Capacités Spéciales : Communion Clairvoyante - Occlumens - Force Accrue - 9 Nécromancies Affinité Mort et Sang -
Points Prestige : 3
Date d'inscription : 16/06/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 3 Left_bar_bleue2292/2292Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 3 Empty_bar_bleue  (2292/2292)
Points de mana:
Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 3 Left_bar_bleue2870/2870Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 3 Empty_bar_bleue  (2870/2870)

Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Le Phénix se frotte au Serpent [PV]   Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 3 EmptyMar 26 Fév - 20:38

HJ Ellana avec Gabriel HJ

Tu es obligé de me faire descendre à chaque fois hein ?

Ellana élança un poing sur un des malheureux qui avait tenté de se jeter sur elle, puis la tueuse s’accrocha à ce même personnage pour élancer ses deux jambes au visage d’un autre. Une fois qu’elle reprit ses esprits à la suite de cette petite cascade qui lui demandait de plus en plus d’énergie, la sorcière se tourna vers Servus qui cavalait déjà dans un autre sens. Ellana adressa alors un sourire à Gabriel.

Alors mon gros, on végète ?

Le Bras Droit du Lord releva le sorcier sous l’influence du doloris et se rapprocha tout près de son visage. Si près qu’il pouvait sentir son souffle, presque la chaleur de sa peau et de ses lèvres. La tueuse avait un goût amer en ce qui concernait le non respect des limites de la décence.

Profite bien, ce n’est pas souvent que tu auras l’occase de conduire une vraie bagnole. Si t’étais un peu moins sage, qui sait …

Puis la sorcière lui lécha la joue avec délice.
Quelle adorable créature que ce Gabriel, Ellana s’amusait bien avec lui. Les deux hommes qu’elle venait de mater revinrent à la charge.


Il faut vous le dire comment à vous ?

Un poing s’élança en sa direction, Ellana se baissa et l’évita de peu.
L’homme qui venait de droite en revanche le reçut de plein fouet. La sorcière se redressa alors et envoya un coup de boule sur l’un, puis un se retourna et élança son pied sur l’autre. Un sourire sur les lèvres, elle voulu retirer sa baguette de son fourreau quand …


SAL*PERIE !

L’homme à qui elle venait de casser le nez lui avait piqué sans même qu’elle ne s’en rende compte. Le sorcier lui adressa un grand sourire, macabre et glorieux. Ellana lui rendit un sourire plus radieux, de toutes ses dents.

PAN !


Neuf millimètres du c*n.

Ella rangea son flingue et arracha sa baguette de la main d’un cadavre. Satisfaite, enfin à peu près, la tueuse voulu en revenir à son cher et tendre futur mort lorsqu’elle se rendit compte qu’il n’avait pas attendu qu’elle revienne. Grossissant les yeux, la sorcière fut bien obligée d’admettre une chose. Même si c’était dur de se rendre à l’évidence.

Un sorcier sous le sort doloris arrive encore à courir …
Revenir en haut Aller en bas
https://potteroleplay.actifforum.com/viewtopic.forum?p=42484#4248
Argus Lothar
Serpentard
Serpentard
Argus Lothar

Nombre de messages : 100
Age Roleplay + Sorts : 45 ans sorts 1 2 3 SPE
Date d'inscription : 17/08/2006

Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Le Phénix se frotte au Serpent [PV]   Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 3 EmptyMer 27 Fév - 3:36

La chaleur de la lave commencait à peine à l'atteindre lorsque sa danse en toupie s'interrompit à la suite d'une montée soudaine dans les airs sans savoir comment. Il bascula et ses pieds parurent être tenus par quelque chose d'invisible dans les airs, suspendu la tête en bas. Son sort s'était arrêté par la même occasion, et lorsqu'il apercut la tête angélique d'un blond aux allures d'auror arrogant, sa colère ne pu que décupler.

****** ** ****** *'***** ** ***** Fâché !!!! s'écria t-il de toutes ses forces.

La lave qu'il avait lui-même produit le menacait de griller ses quelques cheveux gris qui lui restaient sur le derrière du crâne. Il tenta d'utiliser ses abdos peu entraînés pour se courber et apercevoir ce qui restait de sa proie. Dans un premier temps il ne la vit pas, ce qui lui procura une certaine satisfaction puisque pour lui cela signifiait qu'elle s'était faite incarcinérée par le magma. Seulement au dernier moment il apercut de longs cheveux bruns se balancer, au bout desquels se trouvait sa bouille de jeune arrogante. Elle aussi était suspendue dans les airs la tête en bas, seulement elle n'eût pas à attendre longtemps avant de retrouver le sol ferme.

Et alors que des gouttes de sueur longeaient ses tempes pendant qu'il regardait avec intensité le magma couler lentement et dangereusement à quelques centimètres de son nez, il se vit attrapé et libéré du levicorpus. Dans les bras du sauveteur anonyme pour le moment, il volait au-dessus de tous ses collègues et ennemis qui se battaient toujours avec rage et détermination; spectacle lumineux mais macabre à la fois, surtout avec ce qui venait de se passer dans le ciel. Ses yeux restèrent fixés sur des osieaux étranges mais plus qu'impressionnants. Pire, une mangemorte semblait brûlée, morte, de la main du Seigneur. La preuve était là, Voldemort se fichait de la survie ou mort de ses serviteurs. La pression sur les épaules de chacun d'entre eux allait maintenant être triplée.

Il fut cependant forcé à regarder ailleurs lorsque son sauveteur s'arrêta dans les airs. Argus le reconnut presqu'immédiatement une fois son visage clairement en vue. Il y a longtemps, Argus avait eu la bonté d'offrir trois énormes pots de polynectar à ce parfait inconnu, en l'échange d'un service que cet inconnu, apparemment nommé Ker Sid, devrait lui rendre sous la simple demande d'Argus. Le voilà alors, fier d'avoir payé sa dette. Le sourire d'Argus s'aggrandit même si Ker ne pouvait rien voir à travers le masque du mangemort. Mais c'était un sourire carnassier, celui que les ogres esquissent devant leur repas de chaire fraîche. Un grognement des plus bizarres sortit de son masque, comme s'il allait tout d'un ocup sauter sur son sauveteur pour le dévorer.


Exact, choupinou... Tu veux que je t'embrasse maintenant pour te remercier ? mouahahahaha !

Il regarda autour de lui et il dû avouer que la vue d'en haut n'était pas trop mal. Cependant il devait redescendre pour régler ses comptes. Il décida tout de même de jeter un oeil dans la direction de Mornemarais, car il était tout de même la cause de leur présence. Et s'il était déjà mort, alors ils pourraient s'en aller. Mais au lieu de poser son regard sur l'ex-ministre, Ellana attira son attention. Elle s'occupait de deux sorciers à la moldue, sans sa baguette. Il ne pu s'empêcher d'étouffer un rire devant les ressources de celle qui lui faisait passer les meilleures soirées de tous les temps. Il dû revenir au sérieux bien trop vite lorsqu'il se rappela ce qui l'attendait en bas. Il se retourna vers Ker.

Auriez-vous l'extrême obligeance de me permettre de remettre les pieds au sol ?

Un rire sarcastique s'éleva de derrière son masque. Il commencait déjà à repérer ceux qui allaient malheureusement finir carbonisés s'ils n'arrivaient pas à se débarasser de ce feu que Ker leur avait balancé.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Le Phénix se frotte au Serpent [PV]   Le Phénix se frotte au Serpent [PV] - Page 3 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Phénix se frotte au Serpent [PV]
Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» À nous les garçons [DVDRiP]Comédie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Londres :: Centre ville-
Sauter vers: