AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [RESIDENCE] *Yorkshire* Chateau du Duc de Lancaster dans le Yorkshire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [RESIDENCE] *Yorkshire* Chateau du Duc de Lancaster dans le Yorkshire   Sam 15 Sep - 12:56

Tout au long de la « visite guidée » ponctuée des commentaires du jeune Goldy, Meleth semblait songeuse. Ses sourcils se fronçaient par moment, et on voyait bien l’interrogation marquer son joli visage… Alexandre n’y prêta pas attention, du moins pas à l’instant même, aveuglé par les splendeurs de la Soirée, les vêtements de chaque invité, et ces mêmes invités qu’il connaissait – de nom ou très bien – pour la plupart. Le Griffon fut interpellé par la question de sa Cavalière. Il tourna la tête vers elle et fronça les sourcils à son tour.

Le Professeur Clymox, effrayante ? Non, je ne trouve pas… Elle a une certaine prestance, c’est vrai et elle est assez intimidante, mais elle sait se montrer tendre. J’ai un peu appris à la connaître à travers les paroles de son frère.

Voyant que la Poufsouffle n’était toujours pas rassurée, Alex éclata d’un rire enfantin et murmura à sa camarade :

Enfin, Mia, que crois-tu ? Qu’elle a un poignard caché sous sa robe et qu’elle est prête à t’arracher le cœur avec, à tout moment ? Je t’assure, qu’elle est très sympathique. Si tu veux, on ira la saluer, un peu plus tard.

Le ton était rassurant bien qu’un peu taquin. Les deux petits étudiants étaient semblables… Spontanés, rieurs et impulsifs… Et roux ! Ce trait commun de leur apparence n’avait échappé à aucun des deux qui s’en étaient amusés lors de leur première rencontre. Le petit Griffon, toujours amusé par l’inquiétude de sa Cavalière, réorienta la conversation sur la précédente question de Meleth, qui semblait impatiente de connaître la cause de cette « alliance » entre Alexandre et les Clymox.

En fait, ça c’est passé à Poudlard, commença le jeune Goldy, hésitant, j’étais au bord du Lac qui était gelé parce qu’il avait neigé ce jour là, je me souviens très bien. J’étais en train de consulter ma collection de Cartes de Chocogrenouille lorsque j’ai entendu un cri derrière moi. Je me suis retourné, et là, je le vois lui – il s’appelle Eryan – foncer tout droit vers le Lac, en hurlant un cri de guerre. Je l’ai d’abord pris pour un première année particulièrement excité de voir qu’il neigeait mais il était en réalité, bien plus jeune – il a huit ans, j’ai oublié de préciser.

Enfin bref, il a commencé à faire toutes sortes de figures sur la glace avant que je n’intervienne en lui demandant de revenir vers moi. C’était dangereux et je ne voulais pas qu’on m’accable de tous les torts s’il lui arrivait quelque chose… Alors je me suis avancé, et il m’a sauté dessus en hurlant que j’étais un extra-terrestre. Il m’a pris par surprise, je suis tombé, et la glace s’est brisée sous mon poids. J’ai faillit me noyer – j’admets ne pas être très bon nageur, en plus l’eau était glacée –, j’ai perdu connaissance et, aussi improbable que cela puisse paraître, le petit Eryan m’a sauvé.


Quand je me suis réveillé, je l’ai trouvé à moitié nu, il avait allumé un feu de camp et il m’appelait « Shérif ». Un peu plus tard, un elfe de maison est arrivé et nous a saisi tous les deux pour nous mener vers l’Infirmerie. A peine arrivés que Noxis Clymox est arrivée, terriblement inquiétante… Et c’est comme ça que j’ai découvert qu’elle était sa sœur aînée. Elle m’a ensuite confié la tâche de m’occuper de lui, de lui faire découvrir l’Ecole, de le présenter aux bonnes personnes. Tâche que j’aie accompli avec succès. Et je peux te dire qu’il s’en est passé des choses avant qu’il ne s’habitue à ma présence à ses côtés. C’est un vrai phénomène…

Alexandre Goldy avait retrouvé toute sa verve habituelle, son récit était passionné et il sentait que Mia buvait chacune de ses paroles. Soupirant discrètement, il termina son histoire.

Et c’est comme ça que je me suis lié aux Clymox.

Un sourire s’étalait sur son visage constellé de discrètes tâches de rousseur. Il n’entendit pas la phrase que Meleth lui adressa avant d’apercevoir la venimeuse Rédactrice. La jeune Poufsouffle trouvait qu’elle n’avait pas l’air si horrible…

Quoi ?! s’étonna Alex, les yeux écarquillés. Tu as déjà lu la Gazette, Mia… ? A ton avis, pourquoi est-ce qu’elle est là ? Elle ne manquera pas d’écrire un article sur chacune des personnes présentes dans cette Salle. Espérons qu’il n’y aura pas de scandale… Je ne comprends vraiment pas pourquoi Monsieur Lancaster l’a invitée, celle-là.

Alors qu’ils se trouvaient devant la table du Ministre depuis quelques minutes déjà, Meleth lui fit remarquer, avec une lueur malicieuse dans le regard :

Heu c’est toi l’expert en mondanité hein !

Le jeune Goldy ne sut quoi répondre et se contenta d’esquisser un sourire amusé avant de jeter un œil à ce qui se passait autour. Il voyait plusieurs des invités s’installer à la table du Ministre, à la place qui leur avait été assignée, et Alexandre estima, après avoir vu Eilane Snake s’asseoir pas très loin, qu’il serait judicieux de faire de même…

A mon avis, on peut s’asseoir… murmura-t-il à son amie.

Et en parfait petit gentleman, tira vers l’arrière la chaise drapée de velours de sa Cavalière, l’invitant à s’asseoir. Une fois la petite Cenedril installée, il fit de même, un sourire suspendu aux lèvres. Cette soirée commençait merveilleusement bien, pour lui, mis à part son intérêt un peu trop aiguisé pour la seule femme du Gouvernement qu’il avait manifesté tout à l’heure…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [RESIDENCE] *Yorkshire* Chateau du Duc de Lancaster dans le Yorkshire   Dim 16 Sep - 21:55

La terreur ... oui la terreur s'était emparée de la jeune fille alors qu'elle venait de réaliser son audace. Elle l'avait embrassé ... Pourquoi avait-elle eu ce geste ? Comment Radolphus allait réagir ? POurquoi c'était facile ... Parce qu'elle en avait eu envie ... oui elle avait eu envie de concrétiser toutes ses pensées qui la hantaient depuis un certain temps déjà. Elle avait eu envie de prendre le risque de le perdre, ou plutôt de saisir la chance qui s'offrait à elle de le gagner, même si ça signifiait aussi qu'elle allait devoir dire ce qu'elle n'avait encore jamais dit : Je t'aime ....

Merlin qu'il était dur pour la jeune fille de dire ces quelques mots, qui ne seraient que reconnaissance d'un état de fait : elle était tombée amoureuse. Et pas de n'importe qui ... Un être au passé trouble et à l'esprit tourmenté par son passé. Un être qui l'attirait de façon presque magnétique et duquel elle savait à présent qu'elle ne saurait se passer. Un être qui devenait l'unique sans même qu'il ne s'en doute : Radolphus ... Pourquoi lui ? Aucune idée ... Ou plutôt aucune idée rationnelle ... C'était surtout cette ambiguïté entre l'ombre et la lumière que la jeune fille aimait tant ... Si tourmenté, c'était manifeste, mais en même temps si lumineux ... oui si impressionnant de charisme et de noblesse ! Si ... parfait ? Non la perfection n'existe pas ... Enfin elle existait bien à cet instant pour la jeune fille qui regardait subjuguée le jeune homme qui lui faisait face. La perfection est dans le regard de celui qui veut la voir, et Anna ne pouvait détacher son regard de celui si sombre de Radolphus ...

Mais malgré cela, la jeune Serpentard ne pouvait s'empêcher de ressentir une certaine peur ... Et s'il la repoussait ? A cette pensée la jeune fille baissa les yeux ...

Par Merlin tout mais pas ça ... Je n'ai rien d'extraordinaire je le sais, et pourtant, je sais que j'ai besoin de lui ... Stupide sans aucun doute ... Mais non moins vrai !!!

Eh bien ma pauvre Anna, tu viens de t'attacher délibérément à quelqu'un ... et toi qui ne jure que par ta liberté ... s'en est fini de ça maintenant !!!

Mais pas du tout, dégage sale conscience !!! Je viens pas de m'attacher, je viens de me libérer...


Puis tout s'était enchainé vite, si vite. Il s'était approché d'elle, et l'avait prise dans ses bras, avant de l'embrasser quelques instants : des instants d'éternité... Anna ne put réprimer un large sourire. Tout était parfait dans ce baiser : de son attitude si protectrice à son respect de la jeune fille. IL avait avançé, Il ne l'avait attirée dans ses bras, non il avait avancé ... Anna ne pouvait qu'être enchantée, et d'ailleurs ne se privait pas de l'être. Radolphus la respectait beaucoup, beaucoup plus sans doute qu'elle ne méritait de l'être ... Mais plus encore il respectait sa liberté et son indépendance. Déjà il lui faisait comprendre qu'il ne la forçait à rien, qu'elle était libre ...

Eh tiens regarde un peu ça la conscience. Il me respecte, et ne me force pas à m'attacher à lui. Il comprend ma désir de liberté, et s'y plie ... Ce qu'il vient de faire est magnifque ... Et puis pour une fois, au moins pour ce soir, j'ai envie d'être une fille de 17 ans normale, qui se laisse aller dans les bras de son petit ami ...

Petit ami ? Oui il lui semblait bien qu'on pouvait dire cela ... Dans un soupir de bonheur, elle vînt se blottir dans les bras de Radolphus, profitant de chaque seconde de ce bonheur si intense ... La jeune fille avait abandonné toute forme de réflexion , et n'aspirait maintenant qu'à rester à tout jamais avec celui qu'elle pourrait enfin qualifier de petit ami ... Radolphus ...


Moi aussi ... moi aussi je t'aime ...

Elle les avait dit. Ces mots qui lui brulaient les lèvres mais qu'elle n'avait jamais réussi à prononcer ... Ces mots fatidiques qui achevaient de la dévoiler à son regard ... Elle n'avait réussi qu'à prononcer ces quelques mots, rien de plus ... mais là était l'essentiel, et elle savait que Radolphus saurait en apprécier la valeur ... Douce délivrance que ces mots...

Mais l'heure de revenir à a réalité était venue, et Radolphus s'était écarté ... Il ne fallait pas oublier qu'ils étaient les invités du ministre ... et donc ils se devaient de rejoindre la réception. C'est donc à regret que le jeune fille avait quitté le doux refuge où elle avait trouvé asile.


Oui tu as raison ... On doit y aller. Mais promets moi juste une chose ... tu me réserves ta première danse ... et toutes celles qui suivent ...d'accord ?

La jeune fille rayonnait. Elle prit donc le bras de Radolphus, et le prenant par surprise , lui vola un baiser, éclatant aussitôt d'un rire cristallin et joyeux.

Allez allons-y, ne faisons pas attendre Monsieur le Ministre ...

Et alors qu'ils marchaient vers le château, Anna posa sa tête sur l'épaule de Radolphus, enfin apaisée et apprivoisée. Libre comme l'air ? Oui ... sans aucun doute. Ce qu'elle pouvait aussi affirmer sans la moindre hésitation, c'est que le vent lui était favorable, et qu'il la poussait dans la bonne direction, celle que lui dictait son coeur ...
Revenir en haut Aller en bas
Meleth Cenedril
Poufsouffle
Poufsouffle
avatar

Nombre de messages : 164
Age Roleplay + Sorts : 14 ans sorts 1
Date d'inscription : 06/08/2007

MessageSujet: Re: [RESIDENCE] *Yorkshire* Chateau du Duc de Lancaster dans le Yorkshire   Mar 18 Sep - 20:10

Même si son charmant cavalier lui affirmait le contraire, Mia était toujours grandement intimidée par le professeur Clymox, en tout cas, ce fut une escuse valable pour resserer son étreinte autour du bras du rouquin.

Ce dernier, voyant bien qu’elle n’était pas convaincue lui lança une bourrade qui eut pour effet de la faire se rembrunir… Du moins en apparence, car elle ne pouvait empecher le sourire amusée qui vint s’installer sur son visage. Il persista même lorsqu’Alex proposa d’aller saluer la directrice adjointe plus tard dans la soirée. Il laissa cependant la place à un visage anxieux et attentif lorsqu’Alexandre commenca à relater son histoire.


Il a huit ans ?
s’exclama t’elle…

Ben voyons… Ton cavalier échappe à la mort, et tout ce que tu trouves à remarquer, c’est l’age du sauveur…

Enfin je veux dire… Quelle histoire… Et malgrés sa précédente attitude, elle était sincére, Alexandre avait échappé de peu à un drame… Incroyable ce gamin…

Meleth se mordit la lévre, incroyable gamin, c’est sur, et elle ne pouvait s’empecher d’éprouver de la reconnaissance pour cet enfant qu’elle ne connaissait pas…

Mais l’instant calme et propice aux révélations s’évanouit vite. Son homologue rouquin semblait vraiment avoir en horreur la journaliste qui discutait dans l'atrium. Celle qui avait la tenue un peu excentrique, du moins c'est comme ca que Meleth l'avait repérée…


Si je lis la gazette ? Aie…

Elle s’y était abonnée recemment pour faire plaisir à sa mére, mais les histoires de politique et autre, lui passaient souvent au dessus de la tête. Mais Alexandre travaillait à ce journal, elle devait éviter de dire n’importe quoi.

Heu, oui j’y suis même abonnée ! Depuis un numéro…

Mais ses petites préoccupations s’envolérent vite… Un article sur CHACUNE des personnes présentes dans la salle ? Elle devint livide. Au moins le temps de reprendre ses esprits…

J’étais même pas sur la liste.

Un grand soulagement s’empara d’elle, à un point qu’elle ne pouvait compatir avec son cavalier, qui semblait plus qu’anxieux devant la présence de la sorciére.

Peut être que le ministre l’a invitée pour lui faire de la pub ? …

Les explications du jeune gryffon ne semblait pourtant pas aller dans ce sens… Mais cette journaliste était le dernier cadet de ses soucis. En effet, du coin de l’œil, elle venait d’apercevoir la belle sorciére de l’atrium. Et cette derniére était assise à quelques siéges seulement ! Elle lui jeta un regard noir, pas très judicieux certes, mais la jalousie était un défaut qu’on ne controlait pas. En tout cas, Mia n’y parvenait pas, mais elle s’adoucit très vite devant le geste galant du rouquin. Elle s’empressa de s’installer, ravie.

Elle n’était toujours pas aussi loquace qu’à son habitude, mais les circonstances étaient si inhabituelles qu’on ne pouvait lui en vouloir. Néamoins, quand son anxiété la laissait tranquille, elle était réelement enchantée de cette soirée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://potteroleplay.actifforum.com/viewtopic.forum?t=8678
William Lancaster
Serpentard
Serpentard
avatar

Nombre de messages : 250
Age : 29
Age Roleplay + Sorts : 35 ans sorts 1 2 3 SPE
Capacités Spéciales : Occllumen, legilimens et fourchelangue
Date d'inscription : 29/06/2007

MessageSujet: Re: [RESIDENCE] *Yorkshire* Chateau du Duc de Lancaster dans le Yorkshire   Mer 19 Sep - 18:56

TABLE DU MINISTRE rappel : William – Howard – Ellana – Pline Pinine – Eilane – Alexandre - Aurore - Edward – Rikita – Radoplhus – Anna – Evan – Noxis – William.

Cela faisait désormais plus d’une heure que le Duc accueillait l’un après l’autre ses invités, tous semblaient ravis et charmés par tant d’attentions, le Magistrat Suprême envisageait donc le reste de la soirée de façon de plus en plus sereine.

William s’introduisit dans la vaste et majestueuse salle de Bal, qui s’était faite l’espace d’un soir l’égérie d’un Baroque Triomphant. L’atmosphère irréaliste était chargée de lourdes et enivrantes effluves, les étoffes toutes plus précieuses les unes que les autres, la musique délicieuse de même que les vins prestigieux conduisaient l’ôte sur le chemin d’un plaisir luxurieux et déculpabilisé.

Le Ministre salua encore quelques convives en s’approchant auguste à la manière des Patriciens de Rome, de sa table. Il prit place entre Howard et Amadeo qui semblait mécontent sans doute était ce du à leur dispute de la veille. Le Duc charmeur et avisé ferait alors tout en son pouvoir pour faire oublier cette mésaventure au nouveau directeur des Créatures Magiques.

Puis, William laissa parler son cœur, il se fit authentique ce qui le rendit admirable, prit soin d’apparaître moins sophistiqué bien que sa simplicité continuait de présenter des traces évidentes de noblesse.

Une fois que tous se furent installés, et que toutes les tables furent remplies, le jeune sorcier se leva une coupe à champagne vide dans la main, il adressa à l’assemblée un regard emplit de reconnaissance, de gratitude et d’humanité – certains diront de divinité – d’une voix forte et séduisante qui trahissait néanmoins une émotion intense le 88ème Ministre de la Magie prit la parole.


Mes Chers amis, Sorcières et Sorciers de Grande Bretagne…

… BONSOIR !!!


Que les plus inquiets se rassurent, je ne prends pas la Parole pour parler politique…

Le Duc laissa s’exprimer un bref rire on ne peut plus communicatif qui trouva échos chez ses convives apaisés.

Si je prends la Parole c’est avant tout afin de remercier chacun de vous très sincèrement et très véritablement pour sa présence ici ce soir.

Vous ne pouvez savoir à quel point celle-ci m’honore.

J’ai toujours eu à cœur de servir mon pays et notre Communauté parce que j’aimais la Grande Bretagne et que j’avais foi en certaines valeurs.

Je suis aujourd’hui bouleversé de constater que cette amour de la Grande Bretagne et que cette foi en nous idéaux sont partagés par d’aussi honorables et aussi nombreux sorciers.

L’homme marqua une légère pause, tous les regards étaient tournés vers le sorcier seul debout parmi la multitude.

Mais puisque nous sommes ici pour fêter une immense Victoire, acte fondateur d’une nouvelle ère je suggère de lever nos verres à cette nouvelle ère.


Des dizaines d’elfes de maison apparurent alors tenant chacun en main un Magnum de Champagne Moët & Chandon Brut Impérial Rosé, Millésime 91. Une fois que chacun eut sa coupe remplie, l’homme la leva et d’une voix puissante et fédératrice :

A UNE NOUVELLE ERE !!!


Dernière édition par le Mer 19 Sep - 21:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://potteroleplay.actifforum.com/viewtopic.forum?t=8733
Amadeo Whitemore
Serpentard
Serpentard
avatar

Nombre de messages : 877
Age : 33
Age Roleplay + Sorts : 34 ans + sorts 1, 2, 3
Capacités Spéciales : Occlumens
Date d'inscription : 26/08/2007

MessageSujet: Re: [RESIDENCE] *Yorkshire* Chateau du Duc de Lancaster dans le Yorkshire   Mer 19 Sep - 20:16

Sitôt que le Ministre eut fini son petit discours et qu'il porta haut son verre pour porter son toast, Amadeo se leva à son tour, il porta lui aussi son verre à l'intention des invités et de son hôte et reprit :

A UNE NOUVELLE ERE !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://potteroleplay.actifforum.com/Presentation-f3/Presentation
Gaïa Heatherheighs
Serdaigle
Serdaigle
avatar

Nombre de messages : 192
Age : 41
Age Roleplay + Sorts : 31 ans + sorts 1, 2, 3 MD2
Capacités Spéciales : MD2 - Elémentaliste Terre
Date d'inscription : 20/09/2007

MessageSujet: Re: [RESIDENCE] *Yorkshire* Chateau du Duc de Lancaster dans le Yorkshire   Jeu 20 Sep - 16:33

J’avais fini par recevoir le carton du Ministre. J’avais ouvert en hâte l’immense placard (agrandis magiquement, bien sûr) qui me servait de garde-robe. Le thème ? Le Baroque. Rouge et Noir. Stendhal. Ou Jeanne Maas, dans un autre registre.

Je sortis d’un coup de baguette mes robes à volant, couleur sang et nuit, deux choses auxquelles je suis habituée depuis mon enfance. Je jetai mon dévolu sur une robe bustier rouge coquelicot se dégradant peu à peu vers le noir, jusqu’aux chevilles. Au niveau de la poitrine, un discret bouquet de plumes noires disposé sur le côté gauche, côté du cœur. Mon masque ? Un loup de velours noir, retenu par un fin ruban de soie de la même couleur, et juste entre les sourcils, un petit rubis d’une pureté rare ornant le tout.


Finalement, je ne serai pas Baroque. Je serai Classique., disai-je en me regardant dans la glace.

Je tremblais sans le vouloir. L’excitation. L’impatience. Le Trac ? Sûrement aussi. N’y aura-t-il pas tout le gratin du Royaume-Uni ? Le ministère de la Magie, tous départements confondus… Ca en fait, du monde…

Le tout est de faire bonne impression. Ne pas trop parler. Etudier chaque interlocuteur en détail. Créer des liens. Etre moi.

Je décidai de prendre une des diligences prévues pour m’occasion. J’irai seule. Qu’importe. Quitte à choisir entre seule et mal accompagnée…

Le trajet fut assez rapide et plutôt agréable, même. Je m’étais puérilement imaginée les carrioles des westerns, cabossées, aux fauteuils éventrés et aux odeurs peu ragoûtantes. Nenni. Le Ministre, mon patron, est un homme prévoyant qui chouchoute ses convives. Grand homme, ce Lancaster.

La diligence s’arrêta soudain dans un léger bruit de cailloux qui crissent sous les roues. La porte s’ouvrit d’elle-même, j’en fus légèrement surprise, mais plus rien ne devait désormais me surprendre. Deux hommes gardaient la grille, la tête haute, le regard gonflé d’orgueil, aux aguets.

Je décidai de regarder mes pieds, c’était une des solutions les plus simples sur le plan discrétion. A ne pas en douter, j’étais en retard… Malgré la nuit déjà bien tombée, la lumière était forte. Je relevai alors la tête et mes yeux s’émerveillèrent devant l’imposante statue d’Atlas, pauvre condamné, pauvre porteur des maux du Monde sur ses épaules. Je m’arrêtai, pleine d’admiration pour l’architecte du manoir. Quel artiste ! Une architecture si travaillée… Si parfaite… Ni trop, ni trop peu. Un joyau.


Allons-y.

Alors que je gravissais les marches du château ducal, un joyeux brouhaha ha montait à mes oreilles.

J’ai bien fait de venir.

Le hall d’entrée était d'un blanc étincelant, jurant outrageusement avec le thème imposé de la soirée. Mais en aucun cas je ne m’étais imaginée des tentures mortuaires… Le bruit des conversations se fit alors plus proche, et, tournant la tête vers le côté, je vis alors la foule des invités.

De nombreuses têtes ne me revenaient pas. J’étais restée bien longtemps extérieure au monde politique et au faste des soirées mondaines britanniques. Mais d’autres visages, en revanche, ne m’étaient pas inconnus. Notamment celui du jeune Hamilton, secrétaire personnel du Ministre, jeune homme charmant, et à la conversation fort agréable.

Mais sa cavalière n’était pas également me rappeler quelque chose. Slent. Ellana Slent. Un frisson parcouru mon dos. Lors de ma scolarité, je l’avais haïe dès le premier jour. Son sadisme, sa suffisance et son parfait égoïsme m’avaient soulevé le cœur.


Ne pas donner l’impression qu’elle me gène.

Mon regard revient vers le hall. Il est là, l’hôte, mon patron. Je m’approche de lui d’un pas sûr.

Bonsoir William. Comment allez-vous ? Je suis absolument ravie que vous m’ayez invitée. Je vous en remercie infiniment. Vous avez fait un travail remarquable, votre demeure est absolument magnifique. La décoration est splendide, vraiment.

Puis je le suivis dans la salle de réception où se trouvait tout le toutim. J’étais vraiment en retard.

Oh, William, je suis vraiment désolée. Je suis en retard, veuillez m’excuser.

Alors que je m’asseyais à la table qui m’était attribuée, le Ministre amorça un petit discours. Il cherchait à détendre son public. Une pointe d’humour. La phrase fédératrice.

A une nouvelle ère ! répétai-je en levant ma coupe, le regard tourné vers le Duc, le sourire aux lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [RESIDENCE] *Yorkshire* Chateau du Duc de Lancaster dans le Yorkshire   Sam 22 Sep - 21:56

La soirée était définitivement bien particulière.Tant de chose, tant de chose pour ce simple cœur qui n’avait pas vécu depuis tant d’année.Depuis combien d’année Radolphus n’avait pas ressentit ce qu’il ressentait maintenant ? De puis combien d’année il n’avait pas pu mettre de sensation sur certain mot, tels qu’amour, passion, envie.En une seconde il avait tout ressenti en même temps, et chaque seconde il ressentait toujours plus.Il y avait eu l’hésitation, l’apogée, et maintenant, toujours et encore cette douce apogée qui se transformait en une confiance.Une confiance qui n’avait jusque là que trop peu existé.

D’ailleurs mais l’attitude d Radolphus changea.Il était toujours , certes, le jeune Serpentard à l’allure sombre qui en rajoutait toujours un peu plus.Il était toujours ce qu’il était, avec ce qu’il avait fait, et ce qu’il pensait mais maintenant, il ne pouvait s’empêcher d’afficher, un large sourire, qui semblait contraster avec son visage et qui le rendait pourtant si sympathique et chaleureux.Chose qui lui était pourtant inhabituelle.Il aurait pu dire qu’ici et aux côtés d’Anna, qu’il ressentait de la joie, une euphorie.Mais même ces mots aurait nettement rabaissés ce qu’il ressentait vraiment.Il avait tout, et n’avait quasiment rien fais.Il se poserait sans doute beaucoup de question mais maintenant le choses reprenaient leur cour,l’aiguille de l’horloge repartait.


Regardant une dernière fois Anna, il se fit embrasser de nouveau.Il sourit plus franchement, si c’était encore possible, puis se reprenant, pensant qu’il devait posséder un air idiot.Celui d’un quelconque homme à l’air hagard parce qu’il a eu une sucette.Non non, il était Radolphus Black, et même s’il ressentait des choses il ne devait pas les exprimer aussi clairement, dans l’intimité oui, mais pas en publique.Il avait quitté rapidement les mangemorts, les avait trahis.Il n’était pas dans le cœur des mangemorts et encore moins de leurs chefs, ou de qui que se soit leur connaissant, c’était d’autant plus effrayant que Le Seigneur des Ténèbres était revenu.Bien sûr, avant il n’aurait pas eu peur de se risquer à mourir en luttant bravement pour défendre sa vie, en criant un : Vous mourrez un jour !

Mais aujourd’hui il y avait Anna, et non seulement il ne pourrait supporter l’idée d’imaginé une seule seconde qu’elle soit mise en danger par sa faute, et il ne pourrait pas se laisser tuer aussi facilement.Pas maintenant qu’il avait redécouvert ce qu’était le sourire de la vie, ce que c’est que l’herbe fraîche, le vent dans les cheveux, la fraîcheur sur sa peau.Tout lui était redevenu palpable, comme autrefois.Il ne laissait rien partir, et ne céderait rien.C’était d’ailleurs une bonne chose qu’il soit ici, peut être pourrait il voir directement avec le ministre s’il pouvait aider en quoi que se soit le ministère.

Ils se mirent à marcher en direction, Anna se laissant aller sur l’épaule de Radolphus, son visage se raffermit, mais ses yeux se mirent à briller de plus.Plus seulement de plaisir, mais de défis, quiconque oserait tenter de la lui voler, serait tuer.Etrange. A peine avait il fallu, quelques mots, quelques baisers, quelques signes, déjà il se sentait prêt à la garder pour lui.

Egoïste.

Pénétrant dans le châteaux, il remarqua que presque déjà tout le monde avait prit place, et il comprit bien vite que le ministre s’apprêtait à discourir.Regagnant rapidement la Table, Radolphus essaya d’esquiver els regards des personnes qui étaient présentes et qui pourraient trouver leur arrivée tardive, mal venue.S’asseyant à la table du ministre, Radolphus détailla déjà les personnes qui y étaient.Il n’en connaissait que deux.Noxis Clymox, bien évidement, qui pouvait ne pas prétendre connaître cette femme.Cette femme…Et puis il y avait bien sûr Eilane Snake, une mangemorte.Pourtant, elle ‘lavait aidé dans le passé, elle s’était même montré assez sympathique, voir appréciable.Il ne dirait rien il se tairait à son sujet.La regardant, il lui fit un fin signe de tête, espérant lui faire comprendre qu’il ne dirait rien, qu’il ne savait rien, et qu’au fond il était reconnaissant.

Bien vite le ministre parla.Le discours n’était pas celui d’un dirigeant politique.Il était plus celui d’un citoyen, bien sûr le charisme de l’homme ne venait pas à manquer, n’assurant que plus ses propos, renforçant plus encore le message qu’il faisait passé.Il n’était pas là pour diriger, pas en tant qu’homme simple élu.Non, il voulait faire avancer les choses, les changer, arranger.Améliorer. Ce n’était pas simplement la vision d’un simple Ministre, c’était le discours d’un homme.Un homme soucieux d’avenir.Peut être Radolphus comprenait il mal, mais il le voyait ainsi.Il n’avait pas tort..Non.


Se levant, son verre à la main.

A une nouvelle ère.

Puis bas :

Et à toi Lancaster !

Il but.
Revenir en haut Aller en bas
Aléatha Quindiniar
Serpentard
Serpentard
avatar

Nombre de messages : 1526
Age Roleplay + Sorts : 20 ans sorts 1 2 3 MD2
Points Prestige : 1
Date d'inscription : 07/02/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
100/100  (100/100)
Points de mana:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: [RESIDENCE] *Yorkshire* Chateau du Duc de Lancaster dans le Yorkshire   Dim 23 Sep - 21:46

Ils avaient longuement hésité. Ou plutôt lui avait longuement hésité. Lui : aussi proche de la trentaine qu'elle de la vingtaine, terriblement séduisant, professionnel jusqu'au bout des ongles et un tant soit peu soucieux de ce que les gens diraient à les voir ensemble. Parce qu'il était certain que les langues de vipères iraient bon train : Aléatha n'avait-elle d'ailleurs pas été mentionnée plus souvent qu'à son tour dans les colonnes de la Gazette du Sorcier ces derniers temps ? Arriviste, ambitieuse, malhonnête ... Rien de tout cela n'était vrai et après une scène de digne fulmination comme elle seule en était capable, elle avait rit aux éclats en imaginant l'expression outrée de sa soeur Calandra en lisant le peu élogieux canard.

Lui ... Il trouvait ça risqué de se présenter ensemble à une telle soirée mondaine où les gens ne manqueraient pas de se souvenir qu'il n'y a pas très longtemps encore il était le professeur de sa cavalière. Devant des arguments chocs tels que "Et bien vas-y, dis-le que tu as honte de te montrer avec moi !" ou encore "Si tu n'oses pas faire éclater au grand jour ce qui nous lie maintenant, tu ne le feras jamais et je ne veux pas rester dans l'ombre éternellement !" il avait capitulé. Une fois de plus, elle sortait victorieuse de cette discussion ...

Elle ... Elle avait envie de montrer que les joyaux Quindiniar n'étaient pas tous dans des tiroirs garnis de feutrine au fond des ateliers ... Elle faisait partie du Ministère à présent et c'était donc normal qu'elle soit là. Mais elle ne comptait certainement pas apparaître seule! Cela avait été une chose que de traîner Julian au Bal des Saisons, c'en était une autre de se présenter au monde politique sous son meilleur jour. Et bien accompagnée. Par un des Professeurs les plus en vue de Poudlard. Elle était donc resplendissante dans une robe de soie violette rehaussée par de nombreuses pierres précieuses mettant en valeur l'éclat de ses yeux: bien entendu, elle s'était moquée éperdument des couleurs imposées par le ministre, arguant que ce n'était certainement pas pour ses goûts vestimentaires qu'elle l'avait apprécié et lui avait prêté son image pour la campagne. Naget, quant à lui, portait une tenue entièrement noire qui soulignait autant l'excentricité et la brillance de sa compagne que sa propre sobriété.


Viens, je vais te le présenter. Il a de grands airs comme ça et il aime en imposer, mais il est assez aimable au bout du compte.

Traversant les salons et saluant ci et là les groupes d'invités dont beaucoup ne manquaient pas de leur jeter un regard en coin avant de se répandre en murmures, le couple se dirige vers l'hôte des lieux, la main d'Aléatha déposée ostensiblement sur l'avant bras de Naget.

Bonjour Monsieur le Ministre et merci pour cette soirée qui s'annonce d'ores et déjà délicieuse ... Permettez-moi de vous présenter le Professeur Speifer ... Et les excuses les plus sincères de mon père qui s'est rendu auprès de mon frère Pathan. Notre famille s'est en effet agrandie aujourd'hui, Melthan Quindiniar a vu le jour.

La voix délicate et le sourire gracieux de celles qui ont l'habitude de paraître en société. La fine main quitte le bras du Professeur pour se tendre élégamment vers William.

J'espère que nous aurons l'occasion de nous revoir de la soirée : je sais que nous ne sommes pas à l'avance et je ne voudrais pas ralentir l'ordonnance du protocole en vous retenant égoïstement.

Après un dernier battement de cils, elle s’éclipse dans un froufrou d’étoffe soyeuse pour rejoindre la table qui est la sienne. L’heure du discours a sonné et elle n’hésite pas bien longtemps à accompagner le toast qui s’ensuit.

A une nouvelle ère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://potteroleplay.actifforum.com/viewtopic.forum?t=5886
Eilane Snake
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 7590
Age : 90
Age Roleplay + Sorts : 83 ans sorts 1 2 3 SPE
Capacités Spéciales : légilimens - occlumens - fourchelang - charmeuse visuel
Créature : semi-vélane
Points Prestige : 4
Date d'inscription : 01/05/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
1920/1920  (1920/1920)
Points de mana:
1590/1590  (1590/1590)

MessageSujet: Re: [RESIDENCE] *Yorkshire* Chateau du Duc de Lancaster dans le Yorkshire   Lun 24 Sep - 9:56

Ce fut d'un air absent qu'Eilane écouta William Lancaster énoncer son discours, toute absorbée qu'elle était par son envie de se trouver à des kilomètre de cette salle, de cette table et de ces convives.

Captant le léger signe de tête que Radolphus Black avait, à n'en pas douter, fait à son attention, Eilane sentit son coeur s'accélérer légèrement.
Qu'est-ce que cela signifiait ?
En tout cas, elle pouvait être certaine, à présent, qu'il l'avait reconnue...
Mais ce signe de tête promettait-il une certaine discrétion, ou alors une future dénonciation ?
A en voir l'humeur plutôt sereine de Radolphus, Eilane se plut à croire qu'il n'avait pas oublié le procès et les paroles qu'elle y avait prononcé pour prendre sa défense...
Non, il ne la dénoncerait pas... pas ce soir en tout cas... cela faisait déjà un poids de moins... même si Eilane ne pouvait retrouver une entière sérénité...
Une simple pensée émise un peu trop fortement pourrait alerter bien du monde ici...
Combien des convives de ce bal possédaient un don de légilimencie ?

Sans vraiment savoir pourquoi elle le faisait, mais plutôt parce que tout le monde en faisait autant, elle leva son verre, mais les mots restaient coincés au fond de sa gorge...

Son regard s'était posé sur une jeune femme... Ses cheveux blonds, son assurance, son regard mauve en faisait quelqu'un de très agréable à regarder. Mais ce n'était pas cela qui avait attiré l'attention de la semi-Vélane... D'ailleurs, si elle avait su ce qui l'avait interpellée, elle aurait pu plus facilement défaire son regard.
Secouant légèrement la tête, elle força son attention à revenir sur la table principale où une adolescente aux cheveux roux lui lançait des regards jaloux et scrutateurs depuis qu'elle avait pénétré dans la pièce avec son cavalier.

Décidément, il y a-t-il une seule personne qui soit réellement contente de me voir et qui me trouve à ma place ici ?

L'ambre de ses yeux continua son trajet autour de la table jusqu'à se fixer sur Ellana, sur qui elle évita autant que possible de s'attarder.

Sans doute pas elle.

Puis son regard arriva à William, l'organisateur de la mascarade ou plutôt celui pour qui elle avait été organisée.
Eilane, considérant qu'après tout, une mascarade devait être jouée jusqu'à son ultime acte, réalisant seulement alors qu'elle tenait toujours à la main son verre, fixa le ministre et, d'un sourire naturel qui aurait pu faire pâlir tous les les sourires les plus innocents du monde entier par son apparente sincérité, elle prononça des mots tout en, dans son esprit, leur donnant une bien différente signification :


A une nouvelle ère.

C'était la vraie première fois de la soirée qu'elle regrettait de ne pouvoir communiquer avec le pendentif dont le cynisme et le soutient, quoique tout relatif, commençait à lui manquer.

_________________

Directrice des Mystères/Semi-Vélane/Fourchelang/Legilimens/Occlumens/Charmeuse visuel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://potteroleplay.actifforum.com/viewtopic.forum?t=1737
Noxis Clymox
Serdaigle
Serdaigle
avatar

Nombre de messages : 8960
Age Roleplay + Sorts : 35 ans sorts 1 2 3
Capacités Spéciales : Elémentalisme Eau/Terre/Feu/Air - Magie des Anciens
Points Prestige : 6
Date d'inscription : 13/01/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
1930/1930  (1930/1930)
Points de mana:
2500/2500  (2500/2500)

MessageSujet: Re: [RESIDENCE] *Yorkshire* Chateau du Duc de Lancaster dans le Yorkshire   Lun 24 Sep - 13:52

HJ Que personne ne me hurle dessus : je fais intervenir Edward, Aurore et Evan après concertation avec leur régie qui ne peut pas poster personnellement. HJ

L’échange d’amabilités terminé, le couple s’avance plus loin dans l’immense salle et rejoint sa table. Et aussitôt, les événements s’enchaînent, Noxis perdant tout contrôle de ce qu’il se passe, n’étant absolument pas consciente de ce que les yeux de son Auror voient. Edward … Ses mains enserrent celles de Noxis dans les siennes et le contact physique se prolonge au-delà de ce qu’Evan peut supporter. Le regard complice entre les deux ne lui échappe pas non plus et comment pourrait-il savoir ? Par cette magie étrange qui les lie, ce qu’Edward vient de déceler en son alter ego, c’est la petite vie qui s’éveille jour après jour, la dernière pierre à l’édifice de son rôle de femme. Il a envie de la prendre dans ses bras, de partager son bonheur. Mais non, il ne le peut pas. Ils sont tout au plus collègues de travail pour la majorité des gens qui les entourent. Qui serait-il pour se permettre telle familiarité ?

Pour l’Auror, il est trop tard. La voilà la preuve dont il avait encore besoin pour se convaincre de l’infidélité de sa compagne. Une vague de haine le submerge qu’il réprime juste assez pour que personne ne la remarque, et certainement pas ce bellâtre qui, jusque là, n’a même pas daigné poser les yeux sur lui. Il ferme les yeux, serre les poings et les mâchoires, leur tourne le dos et s’empare d’une coupe de champagne qu’il vide d’un trait. S’assoit, se refermant totalement au monde qui l’entoure, refusant de la regarder. Elle … Comment a-t’elle pu lui faire subir un tel affront ? La voilà à présent qui se tourne vers Aurore et lui serre la main : cette jeune fille est-elle l’autre dindon de la farce ? Le Numenor a-t’il poussé l’ignominie jusqu’à présenter sa maîtresse à la cavalière qui l’accompagne, innocente et ne se doutant de rien ? Mais Evan s’en fiche. Ce qui lui importe, maintenant, c’est la colère qui gronde en lui et qu’il doit à tout prix contrôler. Il ne leur donnera pas ce plaisir.

Là, c’est une deuxième coupe de champagne qui se vide. Et une décision qui se prend : Hamilton vient d’arriver à la table et Evan l’interpelle, d’une voix dénuée de tout sentiment.

(Evan) Ah, Monsieur Hamilton … Je ne devrai pas passer dans votre bureau puisque je vous vois ici. J’accepte la mission que vous souhaitiez me confier et dès la semaine prochaine je prendrai mon nouveau poste à Vienne.

Et ça, Noxis l’entend tout de même, de très loin, toute occupée qu’elle est à faire connaissance avec la superbe Aurore. Elle essaye d’abréger le plus poliment possible la conversation pour rejoindre Evan qu’elle interroge du regard. Le malaise l’étreint. Jamais elle ne l’a vu si distant avec elle, d’autant plus qu’il évite sciemment de croiser ses yeux. Quelque chose cloche, qu’elle n’arrive pas à saisir. Mais l’endroit ne se prête pas à un questionnement plus profond. Surtout que ce fameux « Monsieur Hamilton » qui vient de les rejoindre, elle ne le porte pas exactement dans son cœur. Le souvenir de la splendide épée qui lui est passée sous le nez chez Mythologia lui revient à l’esprit. Elle le salue, bien entendu, mais sans manière, sans chaleur. Et elle garde par devers elle les questions qui se bousculent dans sa tête. Surtout que les autres convives rejoignent à présent la table : il convient de sauvegarder les apparences même si elle préfèrerait plus que tout quitter cet endroit, se sauver avec son Auror, clarifier ce qui ne peut être qu’un malentendu, en un mot, qu’il la rassure.

Quatre jeunes gens. Des élèves de Poudlard. Qui ne lui sont pas totalement inconnus. Alexandre, celui qu’elle a chargé de supporter son frère. Et Radolphus. L’eau a coulé sous les ponts mais elle se souvient non sans un frisson de ce qui l’a rattachée à cet adolescent. Qu’est-il devenu aujourd’hui ? Une autre femme qu’elle ne connaît pas mais qui la regarde avec insistance. Le plus grand danger pour elle sans qu’elle n’en ait la moindre conscience … Ellana Silver … Et puis … Eilane. Le cœur de Noxis rate un battement. Si elle pouvait sentir ce qu’il se passe dans la poitrine d’Evan, elle saurait que lui aussi a reconnu la femme. Un souvenir qu’il a dû faire disparaître pour celle qu’il aimait, qu’il pensait pouvoir aimer à jamais..

Peu à peu elle réalise que ce que William a souhaité faire en rassemblant à cette soirée des gens de tous horizons mais partageant ce qu’il pense être un idéal commun, ce souhait va tourner peu à peu, pour elle du moins, en un fiasco en bonne et due forme. Elle fait un effort sur elle-même pour ne pas se lever et fuir en courant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://potteroleplay.actifforum.com/viewtopic.forum?t=5568
Pline Pinine
Serdaigle
Serdaigle
avatar

Nombre de messages : 290
Age Roleplay + Sorts : environ 120 ans sorts 1 2 3
Capacités Spéciales : magie des anciens, prophète.
Points Prestige : 2
Date d'inscription : 09/08/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
100/100  (100/100)
Points de mana:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: [RESIDENCE] *Yorkshire* Chateau du Duc de Lancaster dans le Yorkshire   Jeu 27 Sep - 1:55

Après avoir sourit malicieusement a la dernière remarque du ministre et sans plus vraiment faire attention a lui et aux mots d'accueil qu'il distribuait aux nouveaux arrivants, le gamin suivi de son coq pénétra dans la grande salle de réception brillant de mille éclats. Socrate émit un drole de caquetement et Pline hocha la tête et soupira:

Mon bon Socrate sortir en société a beau etre profondément ennuyeux et la dernière chose que nous ayons envi de faire quelque chose me dit que nous ne sommes pas venu pour rien, et je pense que tu seras d'accord avec moi sur ce point.

Les yeux sans age du vieillard-enfant parcourut la vaste pièce où progressaient des femmes aux robes somptueuses et couteuses et des hommes en costumes baroques qui ne semblaient pas très a l'aise avec leur tenue vestimentaire. La bouche malicieuse du gamin s'étira en un fin sourire, lui-meme n'ayant pas pris la peine de s'habiller autrement qu'usuellement.
Sa redingote et son gilet serré faisait tache au milieu de toute cette magnificence mais de toute manière un bambin haut comme trois pommes, le nez effrontement levé et le regard transperçant de vieillesse accompagné d'un enorme coq blanc n'aurait, de toute manière, pas pu passé inaperçu.
Bien entendu plusieurs personnes ici le connaissaient déjà de vue ou tout du moins de réputation et murmuraient ça et la ce qu'ils savaient de lui.

Un nouveau caquetement de son compagnon fit tourner le regard de Pline en direction d'un jeune couple tout fraichement formé, le jeune homme lui était familier de visage bien qu'il ne l'ai encore jamais rencontré mais n'avait-il pas eu droit a sa photo dans ce journal qui était maintenant le sien suite a son arrestation.
Le regard du gamin s'arreta ensuite sur la compagne de l'ex mangemort et Pline ne put s'empecher de légèrement vaciller. Reprenant contenance il se remit a sourire mais la légère vision qui avait voilé son regard quelques secondes auparavent resta gravée dans son esprit.
Il murmura:

Hum jeune fille vous etes liée a quelque chose de très important pour nous tous et pour moi il faut l'avouer...

Gardant un instant le regard dans le vague comme en plein réflexion il contempla les chemins qu'il voyait constament devant lui, l'un d'entre eux, dont la lumière faiblissait a chaque instant menaçant de le faire disparaitre venait de laisser apparaitre une fine lueur a peine perceptible.

Pline sourit et enfin reprit son air hautain pour aller prendre siège a la table ou les deux jeunes gens fricotaient ou quelques minutes plus tard Lancaster déclama son discour. Il ne prit pas la peine de réciter cette phrase si dénuée de sens pour lui mais leva simplement son verre comme il l'aurait fait pour feter un simple anniversaire, il but une gorgée du brevage avant de faire le tour de la table du regard.
Saluant tout d'abord Eilane d'un hochement de tête et d'un sourire malicieux il passa ensuite a Ellana la saluant elle aussi simplement d'un signe de tête. enfin les yeux pales de l'enfant tombèrent sur Noxis Clymox, celle qu'il avait déjà rencontré une fois mais qui a cette époque ne possédait pas tous les pouvoirs qu'elle possédait a présent.

Le coq, installé confortablement sur un coussin de velour, leva brusquement la tête lorsque Pline croisa le regard de la sous-directrice de Poudlard. L'enfant ne dit rien mais son regard tomba pendant plusieurs minutes dans un voile lointain d'ou il sortit légèrement troublé chose rare.
Il releva les yeux sur Noxis gardant toujours le silence, il avait toute la soirée pour parler de ce qu'il venait d'entrapercevoir en ce qui la concernait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [RESIDENCE] *Yorkshire* Chateau du Duc de Lancaster dans le Yorkshire   Mer 3 Oct - 10:13

Le jeune et séduisant Secrétaire d’Etat semblait aux anges, une délicieuse créature l’accompagnait et se tenait assise à sa droite tandis que lui-même se tenait à la droite de SON ministre, à la droite du Sorcier le plus puissant de Grande Bretagne, sorcier dont il avait toute la confiance et qui avait fait de lui son dauphin…

Jamais le doute n’avait effleuré l’esprit d’Howard en ce qui concernait les capacités de William à devenir, à incarner non pas un bon Ministre mais le Meilleur qui n’ait jamais été donné à la Grande Bretagne.

En revanche que ce soit par humilité, modestie ou crainte de décevoir, le jeune Conseiller à la Sécurité Nationale n’avait pas été sans se remettre plusieurs fois en question, douter de ses propres aptitudes à remplir une telle mission.

A chaque fois que l’incertitude avait assailli avec plus ou moins d’intensité l’ancien secrétaire du Duc de Norfolk, ce dernier avait su – principalement par sa sensibilité exacerbée à déceler les émotions d’autrui – lui redonner confiance en lui-même.

Aujourd’hui les choses étaient différentes, le doute n’était guère plus permis. Il ne l’était pas par William et il ne le serait pas non par lui…


Lorsque la majorité des invités eut lever son verre en direction du Ministre, le numéro du 2 du gouvernement se leva à son tour une coupe à la main, il la porta alors bien haut en plongeant profondément et sans retenu son regard dans celui de son mentor, d’une voix passionnée et passionnante il s’écria à son tour :


A UNE NOUVELLE ERE !!!

Le Secrétaire d’Etat se retourna ensuite en direction de l’assemblée, alors que le Ministre avait posé sa main droite sur son épaule gauche en signe de remerciement…

Mesdames, Mesdemoiselles, Messieurs,

J’ai vécu auprès de William Lancaster des aventures tout a fait exceptionnelles : la semaine de campagne électorale que nous avons vécu en est une preuve flagrante, et côtoyer pendant d’aussi nombreuses années un homme tel que lui vous donne obligatoirement le goût des discours sans vous ôter celui de l’action… tout au contraire.


Une lère pause durant laquelle le jeune homme déglutit avec une certaine difficulté.

C’est en toute humilité que je reconnais que jamais je ne serai capable d’être lui, jamais je n’aurais la force de tenir le gouvernail à la manière de William, je pense sincèrement que peu d’entre nous sont à même d’une telle prouesse.

Non content d’incarner une véritable volonté au service de la Nation Magique, William a su au fil des années partager et propager la foi et la détermination qui l’animaient…

William est un Roc sur lequel nous pouvons tous nous fixer en ces temps plus que troublés. Il incarne cette lumière qui saura nous guider et nous redonner confiance, car elle nous mènera précisément à la victoire totale… la seule acceptable.

Je ne souhaite pas me perdre dans un éloge déplacé et qui sonnerait faux, mais j’avais le devoir de saluer l’action de cet homme et ami qui va redonner à la Nation Magique de Grande Bretagne toute sa Grandeur, toute sa Dignité et toute sa Majesté…

Je vous remercie….


Alors que le Serdaigle s’apprêtait à se rassoire, l’assemblée unanime se leva et applaudi allégrement les propos du CSN, le Ministre sembla quelque peu gêné dans la mesure ou il ne s’attendait absolument pas à une telle manifestation de la part de Howard d’habitude si réservé. Il en fut d’autant plus touché et ne put s’empêcher de lui adresser un sourire des plus bienveillants…


La soirée reprit alors son cours normal et le jeune homme fut interpellé par Evan Habsbourg visiblement tendu. Howard se félicita de voir l’un de ses meilleurs éléments accepter son rattachement à la protection de l’ambassadeur britannique à Vienne…


Et bien, mon cher Evan vous m’en voyez ravi. Surtout dans la mesure ou vous m’avez été personnellement conseillé par Lenthan, puisqu’il gage personnellement de votre compétence, je ne vois pas ce qui m’amènerait à désavouer son jugement…

Le Conseiller à la Sécurité Nationale inclina donc légèrement la tête vers l’Auror en signe d’approbation et poursuivit la conversation qu’il mena avec sa séduisante cavalière.
Revenir en haut Aller en bas
Ellana Silver
Serpentard
Serpentard
avatar

Nombre de messages : 1411
Age : 27
Age Roleplay + Sorts : 34 ans sorts 1 2 3 4 MT1 SPE 1 2
Capacités Spéciales : Communion Clairvoyante - Occlumens - Force Accrue - 9 Nécromancies Affinité Mort et Sang -
Points Prestige : 3
Date d'inscription : 16/06/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
2292/2292  (2292/2292)
Points de mana:
2870/2870  (2870/2870)

MessageSujet: Re: [RESIDENCE] *Yorkshire* Chateau du Duc de Lancaster dans le Yorkshire   Mer 3 Oct - 12:34

Lorsque Howard se leva pour discourir, Ellana eut un temps d’arrêt, temps durant lequel elle devint aussi rouge que peut l’être une tomate. On pouvait alors se poser bien des questions quand à la raison de ce soudain changement de teinte, mais il ne fallait pas y voir quelque chose de négatif concernant la situation, elle venait en fait de repérer une vieille connaissance de collège …Avalant un aliment qui lui était resté coincé tant bien que mal, elle saisit une des mains d’Howard, comme pour le soutenir et approuver son discours, puis elle afficha le plus radieux des sourires pour lui faire honneur. Il se rassit enfin, et sans trop vouloir lui mettre la honte, elle se contenta de lui déposer un tendre baiser sur la joue au lieu d’exprimer son amour pleinement et de se repaître de ses lèvres. Il lui adressa quelques mots, et elle les saisit comme la parole divine avant de se redresser et de lui murmurer à l’oreille.

Excuse moi mon amour, je dois régler une petite chose …Tu peux m’accompagner, mais je ne voudrais pas te couper à tes petites affaires mon ange.

Puis la sorcière se leva discrètement, et fit un tour de table rapide jusqu’à rencontrer cette fameuse Gaïa Heatherheighs dont elle n’était pas totalement indifférente. En effet, Ellana l’avait déjà rencontrée pendant son enfance à Poudlard. Mais à l’époque la sorcière était la Serpentard discrète qui jouait des tours à tout le monde, et qui se traînait toujours un jeune garçon nommé Silver aux trousses. Les temps avaient en fait peu changés, certes …

Gaïa !!
Quelle, …Merveilleuse, c’est cela ! Merveilleuse surprise !
Qu’êtes vous donc devenu ? Attendez, ne me dites pas que vous m’avez oubliée ? Ellana Slent, nous étions jadis toutes deux à l’école Poudlard ! Bon, il est vrai que par le passé, j’étais peu commode, mais les temps changent n’est ce pas ? Oh et sans rancunes pour vos chaussures n’est ce pas ? Je n’ai jamais eu l’intention de vous faire tomber au fond de ce puit le jour où je les y ai balancé …


Mais la sorcière stoppa net son discours, elle se rendit compte bien assez vite que certains souvenirs n’étaient pas bons à se remémorer…Enfin, peut être l’autre sorcière l’avait pardonné, qu’en savait elle, la tueuse ne s’était avancée que pour se délecter de la gêne qu’éprouverait sûrement Gaïa de la voir ici.

Ils laissent vraiment entrer n’importe qui ici.


Ah la jeunesse est toujours compliquée... En tout cas il me fait chaud au cœur de vous voir ici ce soir.

Aussi peu crédible ! Ellana était la fille respectée, qui avait eu de nombreux hommes à ses pieds, sans compter le fait qu’elle avait été une élève extrêmement brillante et riche, bref, la vraie jeune Serpentard, la vraie Slent en éclat de la jeunesse. Mais à présent la sorcière avait changé bien des choses, elle avait tout de même évolué elle aussi, devenue plus sage.

Et que devenez vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://potteroleplay.actifforum.com/viewtopic.forum?p=42484#4248
Gaïa Heatherheighs
Serdaigle
Serdaigle
avatar

Nombre de messages : 192
Age : 41
Age Roleplay + Sorts : 31 ans + sorts 1, 2, 3 MD2
Capacités Spéciales : MD2 - Elémentaliste Terre
Date d'inscription : 20/09/2007

MessageSujet: Re: [RESIDENCE] *Yorkshire* Chateau du Duc de Lancaster dans le Yorkshire   Jeu 4 Oct - 11:56

Quelle garce… J’étais sûre qu’elle allait venir chercher la guerre. Pas d’esclandre, Gaïa.

Je bouillonnais intérieurement, ruminant une vengeance proche. Et je décidai de la tutoyer. Marquer la différence. Exprès.


Oh ! Slent… Jamais je n’aurais songé à te voir ici.

Pour l’instant, c’est la vérité.

Tu es bien la dernière personne que j’imaginais croiser à ce bal.

La vérité, rien que la vérité. Je le jure, Mr le Président…

Je souriais légèrement, fière de mon ânerie pensée.


Oh, le passé, Slent ! Ce n’était pas une paire de chaussures que j’affectionnais. Et puis, tu dois savoir que je ne suis pas matérialiste. J’ai toujours aimé ou haï les gens pour ce qu’ils étaient et non pour ce qu’ils portaient. Et tu n’échappes pas à la règle. Je t’ai toujours détestée, et pourtant, tu ne t’habillais ni mal ni bien…

Slent… Je gardais toute la distance possible au monde avec elle. Si j’avais pu la savoir à l’autre bout de la planète, je ne me serais pas sentie plus mal. Mais il allait falloir composer avec. Malheureusement. Le coup des chaussures n’était rien en comparaison de ce qu’elle faisait vivre à d’autres et je m’en estimais heureuse. J’aurais juste préféré qu’elle ne cherche pas à m’humilier de la sorte devant une telle foule.

Bah…J’ai autant ma place ici qu’elle ne l’a, sinon plus…


Et comment va ton valet ? Heu, je veux dire Elmound ? Toujours à ta botte ?

On reste dans les chaussures, là…

Tu le vois toujours ? Qu’est-ce qu’il devient ?

Non, je ne suis pas polie. J'éludais volontairement la question qu'elle me posait pour lui en poser une autre. Je m’inquiétais réellement du sort de ce pauvre garçon qui le suivait comme une ombre lors de notre scolarité à Poudlard. Un garçon fort sympathique, à l’époque. Quoique très effacé. Très discret. J’avais toujours été pleine de compassion à son égard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elmound Silver
Serpentard
Serpentard
avatar

Nombre de messages : 811
Age : 46
Age Roleplay + Sorts : 36 ans sorts 1 2 3 4a SPE 1 2
Capacités Spéciales : Prophète (3) - Télékinésiste Héréditaire (3) - Parle la langue des détraqueurs -Legilimens - Oclumens - Sorts informulés -
Points Prestige : 3
Date d'inscription : 01/03/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
1950/1950  (1950/1950)
Points de mana:
2650/2650  (2650/2650)

MessageSujet: Re: [RESIDENCE] *Yorkshire* Chateau du Duc de Lancaster dans le Yorkshire   Jeu 4 Oct - 17:29

Le valet se porte bien, il vous en remercie.
Maintenant si vous voulez bien nous excusez, la mère de ma fille et moi allons parler famille en privé Mlle Heatherheighs.


Elmound saisit Ellana par le bras, voyant que celle-ci avait discrètement commencé à caresser le bout de son arme. La serrant au poignet, il la tira à l’écart de la foule pour la pousser sur un des murs du hall d’entrée, là où personne ne pourrait en théorie surprendre leur conversation. Elmound aurait bien levé son verre en l’honneur du ministre, mais il n’avait aucun attachement pour toutes ces coutumes idiotes qui se révélaient pour lui plus des pertes de temps que quoi que ce soit d’autre.

Ellana, tu as bu ? Où tu es complètement tombée sur la tête ?
Puis je savoir ce que tu viens faire ici ? Tu es en arrêt maladie peut être, tu n’as pas autre chose à faire ? Es tu au moins consciente de la débilité du petit jeu que tu mènes ? A défaut de t’occuper de ta fille, essaye au moins de faire en sorte qu’elle ait une mère qui respire. Je te donne une heure pour disparaître, tu en as assez fait pour ce soir.


En disant cela Elmound poussa Ellana contre le mur avec une pression invisible intense, sans même la toucher, plaquant contre la cloison ses deux mains, pour éviter un quelconque contact qui pourrait lui coûter fort cher. Il savait que la tueuse ne l’écouterait sans doute pas, mais il ne se garderait jamais de lui rappeler qu’elle n’était pas toujours en position de force.

Et puis qu’est ce qui te prend ?
Tu sors avec le second du ministre, tu as pris une enclume sur la tête ou tu avais tout simplement trop bu le jour ou tu te l’est fait lui aussi ? Je n’arrive pas à croire ce que j’ai vu ! Tu ne t’arrêteras jamais n’est ce pas ? Ella …


Puis après un long soupir, Elmound plongea son regard dans celui de la sorcière, pour la première depuis longtemps, il n’exprima plus la moindre source de désir pour elle, il avait toutes les pensées tournées vers une autre. C’était fini, il ne l’aimait plus. Mais pourquoi faisait il cela alors ? Pour sa fille sans doute.

Je ne te le redirais pas une deuxième fois, fait ce qu’il faut, fait le au moins pour ta fille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [RESIDENCE] *Yorkshire* Chateau du Duc de Lancaster dans le Yorkshire   Mar 16 Oct - 20:41

Devant l'étonnement de Meleth à l'entente de l'âge du petit Eryan, Alexandre ne put s'empêcher de sourire.

Oui, il a huit ans. Cela tue un peu le mythe, hein ?

Il lui lança un regard malicieux et promena son regard autour de la table du Ministre, où les invités s'étaient installés, tous parés de leurs plus beaux atours. Cette ambiance chargée d'effluves entêtants avait quelque chose d'enivrant qui donnait le vertige au petit Goldy qui était désorienté au milieu de cette oppression des sens, autant olfactive que visuelle... S'agrippant au rebord de sa chaise, il fixa un point vague sur les broderies qui ornaient la table et tenta de reprendre ses esprits. Ce qui se fit peu à peu. Meleth ne semblait rien avoir remarqué. Elle était impressionnée, son regard allait partout, jusqu'aux plus infimes détails qui la rendaient admirative. Cela se passait de mots. Enfin, le Ministre arriva, les derniers chuchotements céssèrent, la place était à l'Homme de la Soirée. Chacun écoutait. Un silence opaque enveloppait la Salle de Bal. William Lancaster leva son verre, suivi aussitôt par une cinquantaine de voix, dans un ensemble confus d'accents et de tonalités.

A une nouvelle ère ! clama Alexandre, en se levant en même temps que les autres et incitant Mia à faire de même.

Ils se rassirent tous alors qu'Howard Hamilton entamait lui aussi un discours fidèle envers le Ministre de la Magie, mais dénué de toute cette chaleur, cette éloquence, cette intelligence qui animait les paroles de ce dernier. Il y eut quelques applaudissements polis dans la Salle. Le Dauphin ne semblait pas très apprécié du reste du Gouvernement. Alex jeta un nouveau regard alentour. Une femme - qui semblait plutôt proche de William - parlait avec animation avec Ellana Silver. Leurs paroles étaient chargées d'une politesse froide, à laquelle le jeune Goldy ne comprit rien.

Les adultes...

Le Professeur Clymox, quant à elle, avait l'air bouleversée, elle jetait des regards interrogatifs à son Cavalier dont le visage impassible laissait transparaître une hargne profonde. Les traits étaient fermes, ils contrastaient avec l'apparence de l'homme, séduisant, dont le teint opalin et les yeux de sang provoquaient quelques chuchotements moqueurs autour de lui. Il donnait l'impression - ou peut-être l'illusion ? - d'un homme tendre, raison pour laquelle il y avait dans cette dureté du visage une certaine anomalie, comme si ces traits précis n'y avaient pas leur place. Une moue au coin des lèvres, les sourcils mi-haussés, mi-froncés, Alex reporta son attention sur sa Cavalière. Le jeune Gryffondor s'attarda un instant sur le visage de la jeune fille, cerclé de rousseur. Il sentit ses joues s'empourprer et, détournant le regard, il ne put masquer ce moment de gêne qu'en plongeant ses lèvres dans le contenu de son verre - ce qui n'arrangea guère les choses à vrai dire.


Je me répète sûrement, Mia mais... tu es très jolie, ce soir.

* Ce soir ? Cela voudrait dire qu'elle n'est pas jolie d'habitude. Enfin ! Quel manque de subtilité, elle pourrait voir ça comme une insulte.

Je... n'y ai pas pensé. Et puis c'est la deuxième que je la voix, je ne peux pas juger de son charme en ne l'ayant vu qu'une fois dans son quotidien. Tu... Ah, et puis je m'embrouille !

* Ce doit être l'acool, mon cher.


Se promettant de ne plus jamais toucher à un alcool plus fort que de la Bièraubeurre, Alexandre, rembruni par les remarques d'Eoin, prêta un intérêt particulier à la réaction de sa nouvelle amie. Il faisait un effort pour ne pas tomber affalé sur la table, cependant sa vue se brouillait, sa tête devenait douloureuse et un bourdonnement incessant et désagréable résonnait à ses oreilles. Le regard vague, il enfouit sa tête dans ses mains et attendit que l'effet de ces quelques gouttes de Champagne se dissipent - ce qui mit un certain temps. Comble de la gêne, un borborygme discret chatouilla son ventre, lui arrachant un éclat de rire spontané qui sembla trouver écho auprès de sa rouquine de Cavalière.

Disons pour me justifier que... Je n'ai pas pris la peine d'avaler quelque chose avant de venir, marmonna-t-il sur un ton d'excuse teinté d'accents d'amusement.
Revenir en haut Aller en bas
Ellana Silver
Serpentard
Serpentard
avatar

Nombre de messages : 1411
Age : 27
Age Roleplay + Sorts : 34 ans sorts 1 2 3 4 MT1 SPE 1 2
Capacités Spéciales : Communion Clairvoyante - Occlumens - Force Accrue - 9 Nécromancies Affinité Mort et Sang -
Points Prestige : 3
Date d'inscription : 16/06/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
2292/2292  (2292/2292)
Points de mana:
2870/2870  (2870/2870)

MessageSujet: Re: [RESIDENCE] *Yorkshire* Chateau du Duc de Lancaster dans le Yorkshire   Ven 26 Oct - 17:45

Une montée de fière aussi soudainement fulgurante.
Voilà que l’homme qui avait oublié avoir une fille pendant des années se mettait à lui donner des conseils ? De grâce non ! Mais elle n’en entendait rien, juste un bourdonnement sourd qui la paralysa un instant quand elle eut un geste simple et instinctif.


**ZBAF**


Ne t’avise plus jamais de me parler sur ce ton, ni même de me donner des conseils. Je suis assez grande pour me débrouiller sans toi mon bon ami ! Mais n’as-tu donc pas compris que je fais ce que je veux ? Tu parles comme si tu n’avais plus aucun sentiment pour moi, mais Elmound, un homme qui n’aime plus son ex ne cherche pas à la protéger, il ne la prend pas non plus à part lors d’une soirée pour lui faire la morale.

Elle dégagea son bras de la main forte d’Elmound d’un coup sec.

Si tu veux bien m’excuser maintenant, je dois aller faire un tour en cuisine pour me repoudrer le nez. A moins bien sur que tu veuilles aussi me remettre une couche de rouge à lèvres chéri ?

Un petit sourire machiavélique qui laissa apparaître ses dents blanches, Ella entrepris de disparaître au loin, dans la pénombre du hall, tâchant de rejoindre un lieu où il y aurait une glace. Bien évidemment, elle ne reconnut pas les toilettes, tant elles étaient luxueuses, comme telles, et elle s’engouffra dans la cuisine, où des assiettes en argent scintillaient de telles manières qu’elle les prit pour des miroirs. Une fois de nouveau fraîche et belle, elle se rendit compte que son sac à main était tâché de sang. Le nettoyant d’abord, elle en sortit un gros sac qui contenait les restes de son pauvre chien et le balança dans le premier placard, qui se trouvait être une chambre froide. Un Elfe y pénétra alors et saisit le sac pour faire bouillir le contenu. La sorcière leva la main en vitesse pour l’en empêcher, mais à peine eut elle le temps de hurler, qu’elle fut tirée par deux autres créatures qui la reconduirent à sa table, pensant qu’elle s’était égarée. Elle se rassit aux côtés d’Howard, rouge de honte.

Hum, je devais discuter avec quelqu’un …

Bien entendu, elle se doutait que parmi les bons plats qui allaient apparaître, s’en trouverait un qu’il ne valait mieux pas manger. Malheureusement le chien chaud était un met apprécié par ces fous d’américain et la sorcière crevait déjà d’envie de voir un ministre se repaître d’une tranche de pékinois. Elle ne dit alors rien, naturellement, et se contenta d’avaler deux verres de champagne secs, pour accompagner l’ivresse que provoquait une situation aussi cocasse que la sienne.

Howard, je crois que nous devrions commencer un régime !
Je compte ne pas faire trop de sport d’extérieur pendant quelques temps ! Et si nous faisions cadeau de notre tranche de viande aux autres invités ? J’avoue n’avoir encore rien donné à la fondation du chef des chefs …


Avait elle dit d’un ton flatteur, non sans sous entendus, bien sur, pourquoi chercherait elle à dissimuler quelconque vérité ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://potteroleplay.actifforum.com/viewtopic.forum?p=42484#4248
Evan Habsbourg
Serdaigle
Serdaigle
avatar

Nombre de messages : 159
Age Roleplay + Sorts : 33ans sorts 1 2 3 SPE
Points Prestige : 2
Date d'inscription : 18/06/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
100/100  (100/100)
Points de mana:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: [RESIDENCE] *Yorkshire* Chateau du Duc de Lancaster dans le Yorkshire   Dim 28 Oct - 23:08

Il n'était pas dans les habitudes d'Evan d'attirer l'attention sur lui : d'ailleurs n'était-ce pas un des principes les plus élémentaires de tout bon Auror qui se respectait ? Mais dans le cas présent, il ne pouvait tolérer être pris pour le dindon de la farce plus longtemps, sans même réagir et montrer qu'il n'était pas dupe. Après la longue tirade d'Howard et les quelques phrases à son encontre propre une nouvelle coupe de champagne apparut dans sa main qu'il leva en direction de William, se penchant par-dessus la table pour l'apercevoir au-delà de Noxis qu'il ignorait maintenant de toute sa superbe d'homme blessé mais fier. Sa voix était grave et dénuée de sentiments. Cependant solennelle et visant à être entendue uniquement par les convives installés à cette table.

A mon tour de lever mon verre à celui qui a promis de tout mettre en œuvre pour que nous puissions protéger nos enfants. Il a su s'entourer de personnes intègres dont l'honnêteté ne fait aucun doute …

Le regard rouge flamboyait plus que jamais alors qu'il était posé avec insistance sur Edward.

Puissions-nous croire sans naïveté que, grâce à lui, chaque homme puisse espérer sereinement devenir père sans voir flotter au dessus de ses désirs l'ombre menaçante de la corruption et de la dépravation. Que les mères soient belles et sereines… Que nous nous engagions confiants dans cette ère nouvelle !

La coupe se vida sans un battement de cil et Evan replongea dans son mutisme. D'autres verres suivirent qui ne lui descellèrent pas les lèvres pour autant. Il continuait à éviter consciencieusement les yeux verts qui le scrutaient sans jamais parvenir à l'accrocher et il commençait même à trouver la situation piquante à son goût. Loin en deçà de ce qu'il aurait voulu comme vengeance, mais la mettant suffisamment mal à l'aise pour être certain de lui ruiner sa soirée. S’il avait pu lire dans l’esprit de celle qu’il ne nommerait plus jamais sa Reine, il n’y aurait trouvé qu’incompréhension, tristesse et peur. Mais il en était arrivé à un stade où sa confiance était perdue pour eux deux. Et où il n’aurait pris tous ces sentiments chaotiques que comme une tentative de manipulation supplémentaire de la part de sa belle. Et pourtant … Il aurait probablement été la dernière personne sur terre avec son frère à qui elle aurait jamais été capable de mentir…

La spirale était enclenchée : dorénavant, il n’y avait plus que lui et l’autodestruction dans laquelle il allait s’enfoncer petit à petit. Partir, l’oublier, provoquer le destin jour après jours dans des missions plus risquées les unes que les autres. Une dernière coupe pour saluer cette merveilleuse dernière idée qui venait de germer dans son esprit. Le lion blanc dans un ultime combat pour défendre la veuve et l’orphelin. Des veuves et des orphelins que des types comme Numenor s’empresseraient de secourir une fois le danger passé.


Mesdames, Messieurs, je vous salue bien bas. Cette soirée ne manque pas de cachet mais je me vois dans l’obligation de me retirer sur la pointe des pieds.

Il marquait un point de plus. Elle était stupéfaite. Ou plutôt, ils étaient stupéfaits. L’autre, le bellâtre, il avait lancé un regard en coin à Noxis. Et cela l’avait amusé, l’albinos. Surtout lorsqu’elle s’était levée. Allait-elle maintenant jouer le rôle de la petite femme soumise qui allait le suivre bien sagement ? Non, pas elle. Pas Noxis la fière. Et … Si … Et bien pour cette dernière soirée, il abuserait de la situation : elle avait voulu jouer ? Il ferait de même. S’emparant sans aucune douceur de son bras, il exécutait un salut du revers de la main avec un chapeau imaginaire.

Ma chérie, rentrons voulez-vous ?

Il avait à nouveau soigneusement évité son regard à elle où perlait une larme retenue à grand peine. Mais celui qu’il lança à Edward valait toutes les provocations en duel du monde. Edward qui, stoïque, se retint à grand peine de se lever et d’aller dire ses quatre vérités au butor qui était loin de mériter l’attention de son âme sœur. Pour William, pour Aurore, pour Noxis même dont la peine trouvait écho dans son propre esprit, il resta assis. La soirée n’avait à présent plus aucune saveur que celle de l’amertume et sans sa jeune sœur à qui il avait promis quelques heures hors du temps, il aurait capitulé lui aussi et aurait regagné Orléans sans plus attendre.

Le couple avançait vers la sortie, objet de bien des attentions plus ou moins curieuses, plus ou moins aimables, plus ou moins charitables. Stoppé deux fois : la première par une femme qui semblait être une ancienne amie de Noxis, une deuxième par celui qu’Evan reconnut comme le propriétaire de la Gazette du Sorcier et qui se délesta de quelques paroles énigmatiques hautement prédicatives et surtout complètement hors propos pour l’Auror … Et enfin l’air frais lui fouetta le visage. Brutalement, il l’enserra par les hanches, pour la dernière fois, la plaquant contre lui en oubliant toute la tendresse dont il avait pu faire preuve avec elle jusqu’à sa trahison ultime. Regagner Poudlard. En silence. Prendre possession de sa bouche, une dernière fois. La repousser contre la porte de son appartement et disparaître de son existence. La faire disparaître de son existence à lui. Sans un mot.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
William Lancaster
Serpentard
Serpentard
avatar

Nombre de messages : 250
Age : 29
Age Roleplay + Sorts : 35 ans sorts 1 2 3 SPE
Capacités Spéciales : Occllumen, legilimens et fourchelangue
Date d'inscription : 29/06/2007

MessageSujet: Re: [RESIDENCE] *Yorkshire* Chateau du Duc de Lancaster dans le Yorkshire   Mar 12 Fév - 15:08

Ce fut là, une bien agréable surprise que l’Auror avait fait à son Ministre. William dont l’attachement et la proximité envers « ses » troupes n’étaient un secret pour personne avait accueilli avec grande joie les propos galvaniseurs du jeune Habsbourg.

Lui, d’habitude si discret avait su, une fois n’est pas coutume, attirer l’attention sur lui. Le Magistrat s’en félicita mais se douta néanmoins qu’une affaire bien plus personnelle se profilait derrière cette intervention et ce départ pour le moins précipités.

Les festivités battaient leur plein, il n’y avait guère d’invité inoccupé de sorte que chacun semblait être, soit pris par le rythme enfiévré d’une danse du XVIII ème, soit plongé dans diverses mais non moins passionnantes conversations que le champagne coulant à flot facilitait, soit se prenant au subtile jeu de la séduction…

Le départ impromptu du couple de Serdaigles indisposa toutefois le Ministre qui n’aurait su tolérer une table laisser vide par deux hôtes. C’est à ce moment précis que le Serpentard montra toute la prodigieuse faculté d’adaptation qui était la sienne en conviant à sa table un autre Serpentard : Amadeo Whitemore…

L’ancien ambassadeur se leva alors, superbe, l’allure d’un jeune premier, les joues légèrement empourprées par le vin de Champagne tandis que l’esquisse d’un sourire libéral se dessinait sur ses lèvres, l’homme se dirigea vers la table de son nouveau directeur aux créatures magiques. Puis posant ses mains sur les épaules de son « sauveur » le Ministre parla d’une voix suave et franchement sympathique.


Mon très cher Amadeo, vous ne devinerez jamais dans quelle effroyable situation je me trouve… Noxis Clymox et « son » Auror ont déserté notre table… Vous n’imaginez pas le plaisir que me procurerait votre venue à cette dernière.

L’homme n'ajouta pas un mot de plus et fixa son interlocuteur dans les yeux d’un regard ou se mélangeait supplication et intimidation selon une alchimie qui n’était propre qu’à William.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://potteroleplay.actifforum.com/viewtopic.forum?t=8733
Amadeo Whitemore
Serpentard
Serpentard
avatar

Nombre de messages : 877
Age : 33
Age Roleplay + Sorts : 34 ans + sorts 1, 2, 3
Capacités Spéciales : Occlumens
Date d'inscription : 26/08/2007

MessageSujet: Re: [RESIDENCE] *Yorkshire* Chateau du Duc de Lancaster dans le Yorkshire   Dim 17 Fév - 15:14

Pour Amadeo Whitemore, ce genre de réceptions mondaines étaient selon les cas ou fastidieuses et insupportablement insipides ou, dans le cas où le jeune homme se trouvait entouré d'esprits forts et élevés, un véritable moment de divertissement ainsi qu'une occasion unique de s'enrichir des connaissances et des divergences d'opinions des gens qui partageaient ce moment avec lui.

Pour ce qui était du bal Lancaster, la soirée avait commencée sous l'égide de la première option. Arrivé, comme à son habitude, avec quelque retard, le jeune homme avait gagné la place qui lui avait été attribuée rejoignant ainsi une tablée de sorcières et sorciers qui mangeaient avec empressement les mets délicats qui leur étaient servis tout en confrontant leurs idéaux politiques.

Les uns étaient outrés du résultat des élections ministèrielles. La victoire de leur hôte rimaient pour eux avec le déclin futur du gouvernement magique que ne manquerait pas d'entraîner un leader qui, bien qu'il soit charismatique, n'en restait magrè tout bien trop jeune pour mener la Communauté Magique sur le chemin d'une apogée plus qu'impropable.

Heureusement, celui ou celle qui s'était occuper des plans de tables avait eu la bonne idée de ne pas diviser les convives en castes politiques. Ainsi, les détracteurs de William se voyaient entourés de la compagnie de celles et ceux qui avaient mener avec le jeune duc cette formidable campagne électorale dont ils étaient sortis victorieux. Grâce soit rendue à Merlin !!

Assis donc parmis vils détracteurs et autres gens de Bien, Amadeo commencait légèrement à s'ennuyer. Ces discussions ne menaient pas à grand chose. Quoiqu'il en fut, le sort en était jeté et refaire l'élection avec des "si" voilà qui n'était pas vraiment constructif.
Le jeune homme se contenatait donc de se taire lorsque les uns parlaient et d'approuver d'un léger hochement de tête quand ceux de son camp démontaient avec une véhémence polissée les arguments adverses.

Pour le bonheur d'Amadeo, le champagne coulait à flots. Cela constituait une bonne raison pour supporter ces débats stériles mais peut-être pas assez suffisante non plus pour s'éterniser des heures à la soirée. Seule son amitié pour William parvenait à rendre le jeune homme patient tandis qu'il observait d'un oeil puéril et amusé tout ce qui se passait autour de lui.

Certain dansaient, les autres mangeaient, et tous discutaient. Si seulement il avait pu quitter sa table pour rejoindre une autre où les discussions paraissaient moins vaines que celles qui animaient la sienne..
Il pensait déjà à un stratagème pour s'éclipser lorsque le miracle s'accomplit de lui-même.

Il vit Noxis Clymox et son cavalier quitter la table ministèrielle, départ qui fut suivi quelques instants plus tard par la venue de William invitant Amadeo à rejoindre le groupe des convives qui occupait l'attention de toute l'assemblée.

Avec un élan de gratitude qu'il parvint difficelement à dissimuler, Amadeo accepta l'offre avec une petite réticence feinte. Autant se faire un peu désirer hein.. Faisant ses excuses à ceux de sa tablée, le jeune homme emboîta la pas au Ministre et prit place à ses côtés sur la chaise qui était occupée quelques instants auparavant par sa Tête-de-Piaf (cqfd : Noxis).


Alors mon cher William, de quoi parle t'on à la table magistrale ?? demanda le jeune homme qui soudainement se voyait plus enclin à passer la soirée au château..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://potteroleplay.actifforum.com/Presentation-f3/Presentation
Eilane Snake
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 7590
Age : 90
Age Roleplay + Sorts : 83 ans sorts 1 2 3 SPE
Capacités Spéciales : légilimens - occlumens - fourchelang - charmeuse visuel
Créature : semi-vélane
Points Prestige : 4
Date d'inscription : 01/05/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
1920/1920  (1920/1920)
Points de mana:
1590/1590  (1590/1590)

MessageSujet: Re: [RESIDENCE] *Yorkshire* Chateau du Duc de Lancaster dans le Yorkshire   Dim 17 Fév - 23:34

En si peu de temps, il s'était passé plus de chose qu'Eilane ne pouvait en assimiler... D'abord, Noxis avait quitté la table à laquelle elle-même se trouvait installée... la table même du ministre !
Noxis avait été d'une si grande aide de par le passé, qu'Eilane pouvait sans peine la considérer comme ce qui se rapprochait le plus d'une amie pour elle, même si leur relation ne ressemblait en définitive que bien peu à une relation d'amitié !
Peinée et inquiète de la voir s'en aller de la sorte, la semi-Vélane n'avait pourtant aucun moyen ni aucune raison d'aller voir ce qui se tramait...

Par Morgane, me voila à m'imaginer essayer de la consoler ? Je ne suis sans doute rien d'autre qu'une informatrice dans son esprit à elle... rien d'autre... Où avais-je la tête pour avoir seulement un moment espéré davantage ?!

A dire la vérité, Eilane se sentait plus seule que jamais, ce soir, à ce dîner mondain où elle n'avait réellement pas sa place !
Mais son attention fut ensuite attirée par une autre femme dont la place n'aurait certainement pas dû être dans les mondanités ministérielles.
Son verre toujours à la main, elle en sentit la tige se fendre sous ses doigts dont l'étau s'était resserré...
Essayant de faire passer cet incident inaperçu, elle reposa prestement la coupe, mais continua d'observer Ellana Silver, qui semblait soudainement moins à son aise, aux prises avec une ancienne connaissance...

Et cet homme... Serait-ce son mari ?

Eilane contempla le jeune homme. Il avait de l'allure et semblait calme et posé en comparaison d'Ellana... Tout pouvait paraître calme et posé, de toute manière en sa comparaison... Du moins était-ce l'avis d'Eilane qui ne la portait définitivement pas dans son coeur, malgré ce que l'aura de leur maître lui avait fait révéler malgré elle bien peu de temps auparavant !

... Ou son ex mari plutôt ?

Outrée par la familiarité avec laquelle Ellana s'adressait soudain à Howard Hamilton, Eilane se força à se focaliser sur son assiette... Le plat n'avait pas l'air très appétissant, elle aurait imaginé qu'on servirait un met plus raffiné qu'une simple tranche de viande dans un repas comme celui-ci. Choisissant de faire la fine bouche, elle toucha à peine à la viande, et encore moins aux légumes l'accompagnant. Le tout avait un goût indigeste et le malaise qu'elle éprouvait toujours lui coupait de toute façon quasiment la faim !

Enfin, William s'enquit d'une nouvelle hôte à sa table, pour remplacer Noxis qui semblait pas ne risquer de réapparaître parmi les convives.
Eilane esquissa un léger sourire envers Amadéo Whitemore. Elle ne le connaissait que de nom, ayant lu le sien sur les notes interministérielles, mais la soirée étant ce qu'elle étant, un peu de sang neuf ne pourrait pas faire de mal !

_________________

Directrice des Mystères/Semi-Vélane/Fourchelang/Legilimens/Occlumens/Charmeuse visuel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://potteroleplay.actifforum.com/viewtopic.forum?t=1737
William Lancaster
Serpentard
Serpentard
avatar

Nombre de messages : 250
Age : 29
Age Roleplay + Sorts : 35 ans sorts 1 2 3 SPE
Capacités Spéciales : Occllumen, legilimens et fourchelangue
Date d'inscription : 29/06/2007

MessageSujet: Re: [RESIDENCE] *Yorkshire* Chateau du Duc de Lancaster dans le Yorkshire   Mar 26 Fév - 17:37

Soulagé de la réponse positive qu’il reçut, William revint à table accompagné d’un sorcier encore méconnu de la petite communauté. Le Ministre se fit alors un devoir d’introduire le nouvel arrivant. Tous deux prirent place et le Magistrat modifia le plan de table afin de permettre au Serpentard de se trouver tout à coté de lui. Une fois l’entreprise de « restructation » terminée, l’ancien ambassadeur frappa délicatement sa coupe de cristal avec son couteau. Le son cristallin qui en résultat, permit au Duc de trouver l’attention qu’il cherchait.

Mesdames, messieurs, laissez moi vous présenter un sorcier dont l’aide fut très précieuse au cours de cette campagne. Plus qu’un conseiller, j’ose d’ailleurs pouvoir espérer prétendre à l’amitié de ce digne représentant de la Maison de Salzard Serpentard. Mesdames, messieurs : Amadeo Whitemore.

Vous l’ignorez pour l’instant, mais vous l’apprendrez vite. Amadeo est un homme d’une richesse inouïe. Et c’est en partie pour cette raison que nous aurons dans un avenir proche la chance de le voir des nôtres. Un homme remarquable disais je et fascinant dans ce qu’il a de particulièrement hétéroclite. Homme cultivé, conseiller avisé en matière de créature magique, responsable émérite d’un orphelinat, sorcier marginal ?


Alors que l’inclinaison de la voix du Ministre prenait le ton de l’aimable interrogation, son regard complice se tourna vers le susnommé. Voyant qu’il mettait gentiment dans l’embarras son invité le Ministre prit un air surpris en regardant sa coupe désespérément vide. Puis d’une voix joviale et sur un ton assez élevé l’homme s’interrogea.

Mais qui Diable faut il culbuter* ici pour avoir du Champagne ?

Ces paroles avaient été énoncées alors même qu’une ravissante et jeune serveuse s’avançait dos au Ministre, bouteille à la Main afin de pallier à la dite carence champenoise. Le comique de la situation fit rire l’ensemble des invités assis à la table et le Duc pour se faire pardonner baisa la main de la demoiselle tandis qu’il prit la bouteille et servit de lui-même les convives…

[b]RQ : Définition de culbuter : bousculer, renverser. [/b]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://potteroleplay.actifforum.com/viewtopic.forum?t=8733
Amadeo Whitemore
Serpentard
Serpentard
avatar

Nombre de messages : 877
Age : 33
Age Roleplay + Sorts : 34 ans + sorts 1, 2, 3
Capacités Spéciales : Occlumens
Date d'inscription : 26/08/2007

MessageSujet: Re: [RESIDENCE] *Yorkshire* Chateau du Duc de Lancaster dans le Yorkshire   Ven 29 Fév - 20:48

Le changement de table s'avéra être une véritable bouffée d'oxigène pour notre Amadeo qui commencait à véritablement suffoquer parmis les convives de sa tablée avant que William n'arrive à la rescousse. Il s'était excusé avec une déception maladroitement feinte avant de suivre le jeune Duc jusqu'à la table ministèrielle où des conversations sûrement plus intéressantes semblaient agiter les invités de prestige de cette soirée.

Le Ministre présenta Amadeo et ce dernier se sentit tout à coup confus que l'on parle de lui en sa présence et qui plus est, en des termes si élogieux. Se tassant légèrement sur sa chaise tandis que le rouge commencait à empourprer son visage, il adressa aux invités un petit sourire gêné pendant que sous la table il écrasait délibérément le pied de William pour lui signifier son embarras. Son Ami comprit desuite et arrêta les frais en repportant son attention sur sa coupe vide.


Mais qui Diable faut il culbuter ici pour avoir du Champagne ?

Hum mais qu'il est distingué ce soir !! Tout les convives avaient bien entendu relevé l'ambiguité de la question et cela finit en fou rire général tandis que la jeune serveuse se fit baiser la main par le Ministre repentant. En voilà une qui va avoir des choses à raconter à Maman en rentrant à la maison ce soir.. Au moins, son malaise s'était dissipé et du coup, Amadeo commenca à s'intéresser aux personnes qui désormais, partageaient ce repas avec lui.

Je regrette de ne pas connaître chacun et chacune d'entre vous.. dit-il sobrement mais en affichant un sourire sincère. Après mes études à Poudlard j'ai quitté notre bon pays pour parfaire mon éducation si je puis dire et je ne suis rentré que très récemment. William, aurez-vous la bonté de me présenter vos convives ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://potteroleplay.actifforum.com/Presentation-f3/Presentation
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [RESIDENCE] *Yorkshire* Chateau du Duc de Lancaster dans le Yorkshire   

Revenir en haut Aller en bas
 
[RESIDENCE] *Yorkshire* Chateau du Duc de Lancaster dans le Yorkshire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» ULYSSE mâle yorkshire toy 5 ans SPA DOUAI 59
» CHOUPETTE femelle yorkshire 18 mois SPA DOUAI 59
» DOLLY chiot femelle croisé fox-yorkshire 5 mois SPA DOUAI 59
» CRACKER mâle type yorkshire 4 ans SPA DOUAI 59 ADOPTE
» FLOP mâle croisé caniche-yorkshire 2 ans SPA DOUAI 59

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Vaste Monde :: Autres lieux du Royaume-Uni-
Sauter vers: