AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Comme un poisson dans l'eau [pv Jinx]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dimitri Oujakov
Adulte - Serpentard dans l'âme
Adulte - Serpentard dans l'âme
avatar

Nombre de messages : 54
Age Roleplay + Sorts : 34 ans sorts 1 2 3 4 SPE
Capacités Spéciales : Duelliste (3) / Occlumens (2) / Magumens (2 / Métamorphomage
Date d'inscription : 22/09/2007

Profil du Sorcier
Points de vie:
1350/1350  (1350/1350)
Points de mana:
2020/2020  (2020/2020)

MessageSujet: Comme un poisson dans l'eau [pv Jinx]   Jeu 21 Jan - 17:25

Cela faisait un petit bout de temps que ça durait. Pour être honnête, c’était très amusants pour Dimitri. Le blanc-bec le suivait à la trace, inépuisable. Et lui laissait simplement assez d’indices pour qu’il ne le perde pas. Il avait même poussé le vice jusqu’à l’attendre dans un pub, après avoir pris le visage d’un autre, pour l’observer longuement. Il l’avait même renseigné une fois, à Londres. Si bien que, gardant un contact minimum avec son poursuivant, il finissait par le connaître un peu, peut-être mieux parfois qu’il se connaissait lui-même. Mais ce jeu avait duré assez longtemps. Au fil de ses déplacements, Dimitri avait gardé un contact régulier et discret avec le Lord. Et il attendait ses ordres avant de passer à l’action. Lorsqu’ils tombèrent, il fut surpris et légèrement déçu, mais tant pis. Sa proie, qui pensait être chasseur, vivrait un hiver de plus.

La toile était tendue depuis longtemps. Il ne restait plus qu’à y mettre l’appât. Plusieurs de ses frères d’armes attendaient dans la forêt à côté du fameux stade de Quidditch anglo-saxon, qui avait le mérite de n’être pas dérangé par la présence de ces… moldus. Il faisait nuit depuis longtemps lorsque Dimitri y guida le gamin comme on guide un poisson vers l’hameçon, sans qu’il puisse se douter de quoi que ce soit. Il ne se doutait de rien, il le savait, il le sentait, il l’avait vu. Et il savait aussi que pour l’auror, c’était le moment idéal, dans ces lieux reculés, pour frapper, pour exulter sa soif de meurtre et de sang. Amusant, n’est-il pas ? Si seulement il savait…

Il marcha calmement, se déplaçant entre les arbres, restant toujours à la limite entre « je peux te toucher » et « je t’ai perdu ». La forêt était brumeuse à cette époque, et il était facile de s’y perdre quand on ne savait pas où on allait. Surtout que Dimitri était loin d’emprunter le chemin le plus court. Plus il avançait, plus la forêt devenait épaisse et broussailleuse. Plus il était difficile pour son poursuivant de se déplacer silencieusement et plus Dimitri jouissait intérieurement, donc. Quand il fut à portée de la petite clairière du rendez-vous, il accéléra brusquement le mouvement, pour que son pisteur croit l’espace d’un instant qu’il allait le perdre, juste ce qu’il fallait pour qu’il se presse un peu trop, pour qu’il pénètre un peu trop vite cette clairière qui aurait dû être son tombeau. Elle était éclairée par la fine lueur d’une lune qui peine à percer les nuages. Juste assez pour déceler une forme dans la brume croissante. Et lorsque le gamin surgit, il sentit immédiatement, dans le creux de son dos, la baguette du mangemort.


Avancez, avancez. N’hésitez pas. Et bienvenu !

Lorsqu’il eut finit de prononcer ces mots, ses compagnons étaient sortis de l’ombre tout autour de la clairière, encerclant le duo, la baguette tendue.

Ils ne sont là que pour s’assurer que vous ne vous enfuyez pas. Ils n’oseraient jamais me dépouiller de ma proie soyez-en sûr. Alors, comment s’est passé le voyage ? Pas trop inconfortable ? Ah, et ne soyez pas bêtes. Laissez donc cette baguette avant de vous blesser. Il y a plusieurs moyens de finir cette conversation, ne choisissez pas la plus difficile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jinx Rowel
Gryffondor
Gryffondor
avatar

Nombre de messages : 818
Age : 21
Age Roleplay + Sorts : 21 ans sorts 1 2 3 4 SPE 1 2
Capacités Spéciales : Duellisme (2) / Hyper-sécrétion d'adrénaline (1) / Occlumancie (1)
Créature : Humain
Date d'inscription : 24/11/2010

Profil du Sorcier
Points de vie:
880/880  (880/880)
Points de mana:
800/800  (800/800)

MessageSujet: Re: Comme un poisson dans l'eau [pv Jinx]   Ven 22 Jan - 21:10

Courir après une ombre n'est jamais chose facile. Surtout lorsque la nuit noire vous entoure.

Il poussait les feuillages tout autours de lui. L'homme qu'il suivait à la trace depuis déjà trop longtemps ne faisait que laisser des indices derrière son passage : toujours présent, jamais palpable. Ses bruits de pas sur les branchages de bois secs résonnaient dans la forêt tout autours de lui. Nul doute que son poursuivant ne pouvait l'entendre à la distance où il était, cependant l'aurore avait tout autant de mal à le voir. Poursuivre une silhouette dans un environnement inconnu n'avait jamais été un entrainement que lui avait légué Elizabeth. Qui pourrait prévoir une situation aussi peu avantageuse. Mené une filature dans la capitale, cela allait encore. Mais ici, l'absence de quelconque être vivant rendait la tâche bien plus ardue. Le sorcier marchait sur des sables mouvant, chaque pas pourrait bien voir le sol se dérober sous lui.  Seul la vent sur les arbres laissait une mélodie à ses oreilles, rythmée par les basses de son coeur tambourinant tout son corps en marquant la cadence.

Cependant ce soir était la seule fenêtre de tir acceptable -merci Boy et ses expression de moldu-, Jinx devrait donc en tirer parti. Pas de moldus, pas de témoins, et surtout pas d'alliés possibles pour cette personne si inqualifiable. Depuis la Chute, les ordres en provenance du Ministère semblaient se contredire. Pourtant lorsqu'un homologue l'avais mis sur la piste de l'Invisible, Jinx avait senti qu'enfin il avait affaire à quelque chose d'on-ne-peut-plus sérieux. Celui qui n'avais pas d'habit, pas de voix, pas de visage, un nuage parmis les brouillards semblait pour une fois accessible. Jinx se voyait déjà l'attraper par l'épaule et le retourner avant de le coucher par terre. Il imaginait tant bien que mal le visage du mangemort, sans pour autant réussir à coller des traits sur celui qui n'en avait jamais eu.
Il accélèra le pas tandis qu'au loin, par dessus la cime des arbres le terrain de Quidditch somnolait dans la lueur rougeâtre des feux qui l'illuminait. La lumière ne filtrait pas jusqu'où il se trouvait, à vrai dire même la clarté de la lune semblait peiner à venir caresser le sol. Jinx courait à présent, sûr que dans les prochains mètres il pourrait lui mettre la baguette en travers de la gorge.

Il pénétra dans la clairière, légèrement haletant. Puis ses poumons se crispèrent, il avait été un idiot, il ferma les yeux, serrant ses paupières comme pour éveiller une douleur dans ses propres yeux. Tout d'abord, mût par un réflexe de protection, sa première réaction fût d'essayer de transplanter : impossible. Jinx espérait au fond de lui se réveiller d'un cauchemar. Puis, sans comprendre réellement pourquoi, il éclata d'un rire cynique, tout en tendant sa baguette à l'homme derrière lui. Il espérait se calmer, mais sa gorge ne semblait pas vouloir stopper l'afflux d'air en sortant. Entouré de mangemorts, Jinx était hilare. Il n'avait eu que quelques secondes pour voir le visage de côté de son assaillant, mince barre brune et visage taillé à la serpe.
Puis il se calma, il venait de comprendre pourquoi il avait rît à gorge déployée. C'était un idiot.


Vous avez dû y prendre un malin plaisir, n'est-ce-pas ? De me traîner tel un chien partout où vous alliez ... comment ai-je pût être aussi bête. C'était vous, pas vrai ? Dans le bar, le rouquin. Vous aviez choisi le visage du parfait petit pèquenot irlandais. Mais la seule chose lorsque l'on est métamorphomage, l'unique chose dont laquelle on ne peut s'extraire, et bien ce sont nos origines. Vous pouvez emprunter tous les visages, toutes les voix, toutes les mimiques et gestes préfabriqués, mais ça vous ne pouvez en défaire, pas vrai ?
Votre manière de rouler les "R" est si particulière, si brute, qu'encore aujourd'hui je l'entends sortir de la bouche de ce rouquin. Serbie, Yougoslavie, ou encore plus à l'Est ?


Jinx se mordait les lèvres. Il savait qu'il pourrait essayer de le prendre par surprise, sa seconde baguette fixée à son bras gauche par un fourreau en cuir. Mais il était encerclé de guerriers, tous plus ou moins aguerris, et par dessus le marché, l'homme qui se trouvait derrière lui ne devait pas être n'importe qui.

Alors à qui ai-je l'affaire, c'est vous Foulk ? J'imagine que seul un homme de sa carrure peut aussi aisément se jouer de quelqu'un.Des voix de désapprobation montèrent de l'assemblée de masques autours de lui ...J'imagine donc que non.

Les seules informations dont Jinx pouvaient à présent disposer sur son assaillant se résumaient en deux points. Un, il était métamorphomage, et pas un de ceux ne pouvant qu'imiter une pâle copie des originaux. Jinx se rappelait très bien le visage de l'irlandais, il transpirait la véracité. Et enfin deux; l'homme derrière lui maitrisait l'art de la baguette, puisque la seule personne qui avait pût lui lancé le sortilège de jambe-en-plomb ne pouvait-être que celui qui le visait actuellement.

Métamorphomage et sortilège informulé, dans quoi t'es tu fourré encore ... Concentre-toi sur ton rythme cardiaque, ne laisse pas la crise venir. Respire, respire.


J'imagine que l'on doit avoir des choses à se dire, sinon je ne serais déjà plus de ce monde. Ne me dite pas que la petite blonde avec le faciès éclaté au Ministère était votre petite amie, tout de même ...

Ferme-là !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://potteroleplay.actifforum.com/presentations-et-biographies
Dimitri Oujakov
Adulte - Serpentard dans l'âme
Adulte - Serpentard dans l'âme
avatar

Nombre de messages : 54
Age Roleplay + Sorts : 34 ans sorts 1 2 3 4 SPE
Capacités Spéciales : Duelliste (3) / Occlumens (2) / Magumens (2 / Métamorphomage
Date d'inscription : 22/09/2007

Profil du Sorcier
Points de vie:
1350/1350  (1350/1350)
Points de mana:
2020/2020  (2020/2020)

MessageSujet: Re: Comme un poisson dans l'eau [pv Jinx]   Ven 22 Jan - 23:36

Россия (Russie, lire Roussia), se contenta-t-il de répondre.

Percutant…

La réponse immédiate du gamin fut presque une surprise. Il avait instantanément compris à qui il avait affaire, excepté la confusion sur son nom. Dimitri n’avait jamais eu besoin de travailler son accent, puisque d’ordinaire, il ne parlait jamais à ses victimes. Mais pour l’occasion, il se promit d’y remédier.


Et merci pour le compliment, c’est toujours un plaisir d’être confondu avec Foulk.

Il avait perçue son inquiétude dès le moment où il avait placé sa baguette entre ses omoplates. Mais l’idée même qu’il sorte une deuxième baguette l’amusa beaucoup. L’esprit était malheureusement instinctif. Même dans une situation désespérée, il parcourait et éliminait au fur et à mesure toutes les solutions possibles. Ainsi, les mailles du filet, comme la toile persistante d’une araignée invisible, se refermaient sur lui. En présence d’un sorcier comme Dimitri Oujakov, du moins.

C’est eux qui vous inquiètent tant, ou simplement moi ?

Dimitri rangea la baguette du gamin dans sa poche intérieure et claqua des doigts de sa main gauche. Les mangemorts présents disparurent en un seul mouvement, transplanant pour retourner au Maître.

Allez-y, sortez-la. Votre baguette fixée à votre bras gauche. Est-ce la peur ? Est-ce... la colère ? Quel sentiment vous poussera à l'action ? Qu'est-ce qui relâchera la bête ? Allez-y, donnez-moi une raison de désobéir à mon maître.

Il attendit un instant, sérieux et malicieux, avant de reprendre.

Vous êtes surpris ? Vous pensiez que je ne savais pas ?

Dimitri baissa alors sa baguette, comme pour bien lui montrer l’ampleur de la situation, l’ampleur de ses talents. Car même en combat à un contre un, il n’avait pas la moindre chance. Le temps de le laisser tergiverser, il reprit, mais son esprit toujours aux aguets.

Oh, non, nous n’avons pas besoin de nous dire quoi que ce soit. Si vous n’êtes pas mort, c’est parce que mon Maître ne le désire pas. Pas encore.  Ce qu’il va se passer, c’est que vous allez calmement venir avec moi, et nous allons le retrouver, tout simplement.

Il marqua une pause, les yeux rivés sur l’auror, guettant sa réaction, consciente ou inconsciente. L’idée d’un tête à tête avec le Seigneur des Ténèbres en personne était pour tous les sorciers, même les plus valeureux, synonyme de terreur soudaine. Seul un fou ne ressentirait pas cette peur. Et Dimitri l’était un peu, fou. Pour lui, Lord Voldemort n’était qu’un sorcier à la puissance monumentale, un sorcier digne d’être tué par lui.  Quel honneur de mourir de la baguette du Seigneur noir. Un honneur que le jeune sorcier connaitrait peut-être un jour. Il reprit, très calmement, marquant chaque syllabe.

Le chef de votre ordre meurt d’impatience de vous revoir.

Un rictus apparut au fil de sa phrase. Il avait particulièrement appuyé le « meurt », pour le simple plaisir d’observer la réaction du gosse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jinx Rowel
Gryffondor
Gryffondor
avatar

Nombre de messages : 818
Age : 21
Age Roleplay + Sorts : 21 ans sorts 1 2 3 4 SPE 1 2
Capacités Spéciales : Duellisme (2) / Hyper-sécrétion d'adrénaline (1) / Occlumancie (1)
Créature : Humain
Date d'inscription : 24/11/2010

Profil du Sorcier
Points de vie:
880/880  (880/880)
Points de mana:
800/800  (800/800)

MessageSujet: Re: Comme un poisson dans l'eau [pv Jinx]   Lun 25 Jan - 18:00

Le visage de Kunga sauta immédiatement au yeux de Jinx, aveuglant sa vision. Tel un phare dans un océan de peine, le sorcier se démenait pour atteindre le halo de lumière au loin dans son esprit : impossible.

Tout autours de lui, l'ombre devenait plus forte. A chaque respiration suffocante, le jeune homme pensait perdre pied. Comme lorsque vous vacillez en tâtonnant pour chercher l'équilibre, en tout point que dans cette situation l'équilibre n'existait pas. Comment maintenir la barre droite lorsque toute vos espérances partent peu à peu en fumer ? Tout en déliant machinalement les liens de cuir lui serrant le poignet gauche, Jinx laissait son regard se perdre contre les arbres environnant.

Les deux guerriers étaient chacun baigné dans un halo de lumière grisâtre. La faune semblait avoir définitivement quitté ce lieu de vice, tandis que la flore paraissait mourir sous la prestance du mangemort. Le temps était relatif autours d'eux, la gravité disloquait l'espace et laissait Jinx pataud et faible. Le poids de son corps était démultiplié rendant ses jambes fébriles et son palpitant lourd. Son coeur criait à la mort et ne désirait qu'une seule chose, sortir de son torse pour aller mourir dans la neige qui commençait lentement à perler de la noirceur environnante. Dans la pénombre, les flocons de cendre s'éteignaient à tour de rôle puisque la magie en ces lieux étaient chaude et moite comme l'air sale émanant d'étuves un été trop lourd ...

Chaque battement de coeur était un supplice, la vision de Jinx se brouillait à intervalle régulier. Pour lui, il combattait déjà ce mal depuis une demi-heure pourtant Dimitri ne regardait son adversaire muet que depuis quelques secondes. Accroche toi, tu ne peux pas, tu n'as pas le droit. Mourir ici sans même savoir ce que Kunga ... elle ... sois fort. Respire. Des lames de glaces parcoururent son corps de bas en haut, il avait mal à la tête mais la crise était passé. Pas de pupille noire qui recouvrent son iris, pas de poils qui se dressent, pas de crispations qui parcourent son corps. Seulement le froid et la peine.

Jinx se racla la gorge avant de cracher par terre, une tache rougeâtre vînt se mélanger avec la boue et les flocons. Il tendit enfin la baguette tenu sa main droite, il eût du mal à déplier ses doigts tant il l'avait serré. Ses phalanges étaient blanches, et ses ongles lui étaient rentré dans la peau.


J'ai beau vous regarder et comprendre que vous êtes vivant, pourtant la noirceur de votre âme n'as d'égale que la peur qui vous abrite. C'est comme si vous étiez déjà mort, pourtant la décomposition semble vous laisser du répit. Je suis allé en Russie récemment. Votre peuple est contaminé par cette l'ignorance et l'instabilité. Ils ne savent pas ce que le futur leur offre, mais vous, vous pensez le savoir en ralliant Voldemort. Vous pensez créer un monde qui puisse vous offrir une place de choix, vous n'êtes qu'entrain de le précipiter plus bas qu'il ne sera jamais.

Jinx maintenait ses yeux sombres sur le visage de l'homme en face de lui. Etais-ce son vrai visage, a qui appartenait ses yeux ? Prenait-il un malin plaisir à se montrer réellement, ou avait-il lui-même oublié qui il était ? L'ancien auror réprimait en lui un haut le coeur, sa tête le lançait horriblement. La douleur était supportable pour le moment, mais il devrait dormir d'ici les deux prochaines heures sans quoi il s'évanouirait, purement et simplement.

Je suis à vous, Magumens. Je ne désire pas connaître votre nom car cela serait reconnaître qu'il vous reste une parcelle de vie, et je ne vous l'accorderais pas. Il arrivera un jour, d'ici quelques années, où vous et moi nous retrouverons. Je ne suis pas assez fou pour m'avancer à dire que je vous tuerais, mais il est sûr que je serais libérer d'un fardeau à la fin de notre duel.

Jinx écarta les bras, en signe de soumission. Il avait froid, il avait peur mais ne voulait se l'avouer réellement. Il avait mal, il avait honte.

Je suis à vous ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://potteroleplay.actifforum.com/presentations-et-biographies
Lord Voldemort
Serpentard
Serpentard
avatar

Nombre de messages : 360
Age : 90
Age Roleplay + Sorts : 81 ans, sorts 1 2 3 SPE
Capacités Spéciales : legilimens, occlumens, nécromancien, charmeur oral, élémentaliste air et feu, sorts informulés
Points Prestige : 6
Date d'inscription : 22/07/2006

MessageSujet: Re: Comme un poisson dans l'eau [pv Jinx]   Jeu 28 Jan - 16:28

Bien, répondit simplement le mangemort sans réagir à la tirade. Le jeune homme ne pouvait connaître les motivations qui le poussaient à s’allier à Lord Voldemort. Personne n’avait besoin de les connaître. Il lui prit le bras et transplana.

Ils arrivèrent dans le repère momentané de son ordre, un manoir qui faisait désormais office de base de ralliement pour le moment. Ils ne s’étaient pas risqués à emmener des membres de l’ordre à l’abbaye. Il le conduisit sans un mot face à son maître, devant le regard de ses congénères, des brutes assoiffées de sang à ses yeux, mais utiles. Ils le trouvèrent dans une petite salle à part, tranquillement assis sur un fauteuil de dos par rapport à eux, face à un feu crépitant.


Me voici, maître. J’ai l’auror avec moi. Il s’approcha tranquillement, s’agenouilla, déposa les deux baguettes sur la table basse devant le lord, et alla simplement se mettre dans un coin de la salle.

Très bien Dimitri, très bien. Installe-toi, Jinx, dit le Lord en pointant de ses longs doigts le fauteuil en face de lui. Il avait cette cordialité malveillante qui rendait le plus courageux comme un enfant.

Dimitri, je crois que tu as quelque chose à faire.


Bien Maître.
Il sortit de l’ombre, mais son visage avait changé. Il ressemblait désormais trait pour trait au jeune homme qu’il avait emmené ici. Puis il disparut dans une volée de cape.

Le Lord se tut un moment, ayant saisi les deux baguettes du sorcier pour les observer avec attention. Il sentait la peur et la colère inonder la pièce comme si quelqu’un avait laissé un robinet ouvert.

Tant de similitudes… Tant de différences.
Il continua à faire tourner les baguettes entre ces doigts pendant un long moment, puis les reposa précautionneusement devant lui.
Cela faisait longtemps que je souhaitais te rencontrer. Je t’observe depuis longtemps, Jinx. J’ai vu ce que tu es devenu. Un grand sorcier. Tu as fait pas mal de dégât à mes mangemorts au ministère. Tes parents auraient été si fiers de toi.

Confortablement installé sur le fauteuil, les deux mains à plat sur les accoudoirs, il le scruta avec un regard pénétrant et ténébreux, les yeux dans les yeux. Il perçut tout. Les craintes et les désirs mêlés dans le désordre inconscient et les souvenirs enfouis. Les images d’un film accéléré dont le Lord ne perdit pas une miette. Cela ne dura que quelques instants. L’intrusion devait être brutale pour l’auror, mais rien ne pouvait lui faire détourner le regard. Ce fut le mage noir lui-même qui y mit fin. Il n’avait pas besoin de plus. Il reprit, la voix tout aussi calme et étrangement rassurante. Il n’eut aucun sourire machiavélique, de rictus amusé. C’était plutôt comme s’il le traitait comme un fils égaré qu’il était nécessaire de remettre sur le droit chemin, avec compassion et sévérité. Car le Lord était un incroyable charmeur, et sa voix seule suffisait à imposer bien des vérités.

Ton père était lui aussi un duelliste. Il aurait donné du fil à retordre à Dimitri. Tes parents étaient dévoués à la cause. L’amour fait souvent faire des choses stupides. Quelle idée de me trahir pour protéger un enfant que j’aurais accueilli à bras ouvert dans notre grande famille. De si bons sorciers… Quelle pitié.

Il marqua une pause, laissant toutes les informations pénétrer son esprit. C’était la première fois que Jinx Rowel avait la confirmation totale et sans ambiguïté des doutes qui l’habitaient depuis des années.

Non, tes parents n’étaient effectivement pas des moldus. Les descendants d’une belle lignée de sorcier. Ils m’ont bien servis. Ils sont morts sans souffrances. Malgré leur trahison, je les respectais suffisamment pour leur infliger une mort douce. Je sais récompenser mes serviteurs fidèles, vois-tu. Et je sais me montrer miséricordieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://potteroleplay.actifforum.com/biographie-des-personnages-f
Jinx Rowel
Gryffondor
Gryffondor
avatar

Nombre de messages : 818
Age : 21
Age Roleplay + Sorts : 21 ans sorts 1 2 3 4 SPE 1 2
Capacités Spéciales : Duellisme (2) / Hyper-sécrétion d'adrénaline (1) / Occlumancie (1)
Créature : Humain
Date d'inscription : 24/11/2010

Profil du Sorcier
Points de vie:
880/880  (880/880)
Points de mana:
800/800  (800/800)

MessageSujet: Re: Comme un poisson dans l'eau [pv Jinx]   Sam 30 Jan - 22:27

Jinx manqua de s'écrouler sur le sol lorsque le mangemort le fît transplaner de force. Son regard était alerte, scrutant avec angoisse chaque coin sombre de l'endroit où il se trouvait. Un marbre foncé faisait office de sol ; on sentait le froid et la violence qui suivaient des murs. Des miroirs au dorures passées ne reflétaient que des images poussiéreuse de ceux qui daignaient leur accorder un regard. Au loin, on pouvait entendre des glapissements et grognements de bêtes en rute. Ces rires exprimaient-ils la joie ou la folie ?

L'ancien auror défia du regard chacun des hommes qu'il croisa, s'imaginant leur tordre le coup avant de s'écrouler sur sol, les muscles raidis par une mort hâtive sans compassion. Pouvait-on encore appelé cela de la colère ? Un euphémisme. Il fallait rajouter bien des superlatifs à son état émotionnel pour ne serais-ce que toucher du bout des doigts le mental actuel de Jinx Rowel. Il se vît diriger vers une pièce à part, lorsqu'il pénétra dans celle-ci, le temps se suspendît pour ne jamais repartir.

La premiere chose qui frappa le jeune homme était la couleur du feu, lui qui ne s'attendait pas à trouver quelconque réconfort en ce lieu. En ce lieu emplît de crasse, de sueur et de mort, le feu brillaient de milles étoiles et se parait d'un manteau d'or. A chaque crépitement, chaque réverbération du son dans la pièce, le cerveau de Jinx se tordait de douleur. Son esprit souhaitait simplement quitter ce lieu, et laisser le corps diriger la danse. Un corps peut tout encaisser, l'esprit lui reste faible. Au fur et à mesure que le sorcier s'approchait de fauteuil, il discernait ce crâne verdâtre strié de veines vides d'une quelconque humanité. Il avait toujours pensé que ce sorcier dégagerait quelque chose de spécial, ce qu'il faisait était bien pire. Il aspirait tout autours de lui.

Il s'assit. Lentement, chaque geste semblait lui coûter plus qu'il n'aurait dû. Il n'osa pas de suite le regarder dans les yeux, lui, le Lord, Voldemort, Seigneur des Ténèbres. Chaque moment de sa vie semblait imploser, ne laissant derrière eux que le souvenir d'une lointaine évolution. D'enfant à homme, d'élève à guerrier, de pion à ... fou ?
Au loin, il entendit un son strident résonner, comme une craie que l'on frotte nonchalamment sur un tableau noir. Il sentît qu'une âme venait de quitter la pièce, mais ne vît pas qu'elle arborait ses traits.

Il osa enfin détaillé le visage. Visage ? Accorderait-on ce nom au faciès qu'il voyait ? Un serpent n'as pas de visage. Chaque veines, chaque capillaire ne faisait qu'irriguer une tête ronde et pâle. Pas de vie, juste du pouvoir. A la place du nez, deux fente se contractait et se décontractaient à intervalle lent et régulier, le sang qui alimentait ce canal maudit devait être aussi froid que les abysses du monde. Les yeux rentraient dans la tête, rougit par la douleur et le fardeau d'un des plus grands destins que le monde magique n'eût engendré. Si Jinx avait connu son vrai nom, il n'aurait jamais eût l'audace de l'appeler Jedusor.  

Les cheveux du jeune Rowel se hissèrent lorsque son nom franchit les fines lèvres glaciales du Lord. Son nom, prononcé par Voldemort en personne. Jinx ne savait pas s'il devait prendre cela pour un honneur, ou une mise à mort ... A présent, il fixa ses yeux dans ceux de Voldemort. Tous son corps respirait la mort, pourtant Jinx Rowel n'avait jamais vu un regard si emplie de vie. Un feu ardent de violence et de puissance brûlait avidement à l'intérieur, et la noirceur des flammes qui y crépitaient n'avait d'égal que la couleur de son âme.
Tout d'un coup, Jinx se sentît violé. Quelqu'un venait de le prendre par les hanches et lui assénait des coups d'une violences inouïe. Dans cette brève perte de conscience, il vît un serpent gros comme sa cuisse s'approcher de son visage, avant d'enfoncer ses énormes crocs dans ses yeux pour enfin lui arracher la nez. Le sang recouvrit entièrement sa vision, avant qu'il ne reprennent conscience.
La douleur de son cerveau avait disparût, ne laissant place qu'à une lancinante impression de bien être vide. Son âme sonnait creuse en cet instant fatidique. Il décrocha enfin son regard de son hôte, et ne le regarderait uniquement que s'il y était forcé. La vue du feu avait quelque chose de réconfortant sur lui, il méritait en cet instant une trêve, rien que le feu.


Quelle idée de me trahir pour protéger un enfant que j’aurais accueilli à bras ouvert dans notre grande famille. De si bons sorciers…

L'espace d'un instant, l'auror s'imagina déposer un genoux devant le Lord, et celui-ci déposé une couronne d'épine sur sa tête avant de le féliciter pour tous ses bons et loyaux services. Un vrai mangemort qu'il disait, la fierté de ses parents qu'il disait, l'élite qu'il entendait. Lorsqu'il parla enfin, c'est du voix sautante, apeuré qu'il s'exprima. Pourtant ces idées étaient tout à fait claires.

Merci. Je ne sais pas si je suis flatté de l'attention que vous me porter, mais il est sûr que cela éveille en moi un sentiment indescriptible. Puis soudain, Jinx comprît qu'il était en mesure de comprendre plus en profondeur celui qu'il avait tant haïe étant pus jeune, pourquoi est-ce-que maintenant, assis à côté de lui, sa haine semblait ne plus être aussi vive qu'elle le fût autrefois ? Au fond, Jinx avait peur de montrer une trop grand animosité à l'homme qu'il se voyait détruire d'un coup de baguette magique depuis ses treize ans. Quelle ironie.

Vous avez incontestablement bouleversé ma vie, comme celle de tant d'autres sorciers. Le monde aurait-il été meilleur sans vous, ou tout simplement différent ? Jinx mît sa main sur sa poitrine et serra son pull de toute ses forces, toujours sans quitter l'âtre rougeâtre des yeux. Il avait besoin de sentir sa main sur son propre corps, il avait besoin de sentir vivant. Horcruxes ... Vous êtes un précurseur à n'en pas douter, mais être vous toujours aussi humain que nous autres ? Combien de fois avez-vous déchiré votre âme ? Combien de gens morts pour une séparation contre-nature ?

Tandis que le jeune homme appuyait sa tête sur son bras, bras lui-même perché sur l'accoudoir du fauteuil de cuir, une perle roula lentement sur sa joue.

Je me bat contre des mystères qui semblent me happer lentement. Je n'ai jamais compris quelles étaient vos attentions, vos buts ... Comment pourrais-je avoir l'audace d'imaginer vous combattre si je ne sais même pas si je vaux mieux que vous.

Ainsi tandis qu'un jeune homme, la tête posée sur la buche, discutait simplement avec son bourreau tout en essayant de le comprendre, un homme aurait pût lui susurrer à l'oreille que ce sont nos actions qui définissent qui nous sommes. Ou était cet homme aujourd'hui, en ce moment de doute ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://potteroleplay.actifforum.com/presentations-et-biographies
Lord Voldemort
Serpentard
Serpentard
avatar

Nombre de messages : 360
Age : 90
Age Roleplay + Sorts : 81 ans, sorts 1 2 3 SPE
Capacités Spéciales : legilimens, occlumens, nécromancien, charmeur oral, élémentaliste air et feu, sorts informulés
Points Prestige : 6
Date d'inscription : 22/07/2006

MessageSujet: Re: Comme un poisson dans l'eau [pv Jinx]   Dim 31 Jan - 15:28

Le Lord ne prit pas la peine de répondre aux questions. L’audace, c’était le terme. Rêves d’enfant que de vouloir vaincre le plus grand sorcier de tous les temps. Son aura devenait de plus en plus ténébreuse, incisive et effrayante à mesure que l’auror parlait. Il le fixa sans ciller, l’œil du serpent concentré sur sa proie, le venin frémissant. Mais aucun venin ne sortit de sa bouche qui poursuivit d’une voix doucereuse.

Ah, Jinx… Peut-être dois-je te rappeler certaines choses ?

Et en guise de réponse, il se contenta de claquer des doigts. Un corps inerte apparut alors devant la cheminée crépitante, blanc comme la mort, les longs cheveux noirs en pagaille. Son visage découvert fixait le jeune homme avec un regard d’outre-tombe. Ses vêtements couverts de sang étaient les mêmes qu'après son passage au manoir Rowel. Neara Orlina.

Tu as déjà fait sa connaissance, n’est-ce pas ?

Voldemort sourit. De son rictus glacé cette fois encore étrangement empli de bienveillance. Laissant son invité contempler le fruit de son travail, il marqua une très longue pause, emplissant la salle de sa sinistre aura. Il fixait toujours le jeune homme, son corps se mouvant à peine au fil de sa lente respiration. Sans changer de timbre, il poursuivit en un murmure suffisamment audible, mais qui glaça l’atmosphère.


La valeur… A quoi mesures-tu la tienne, Jinx ? A la puissance de tes convictions ? A la noblesse de tes buts ? Aux moyens que tu es prêt à mettre en œuvre pour parvenir à tes fins ?

Puis il se tut, laissant à nouveau l’atmosphère s’alourdir par sa simple présence. Il laissa juste ce qu’il fallait de temps à l’auror pour tergiverser, et reprit sans lui laisser le temps de répondre.


Ne me mens pas Jinx. Tu sais très bien ce que tu vaux.  Il n’y a pas de mystères.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://potteroleplay.actifforum.com/biographie-des-personnages-f
Jinx Rowel
Gryffondor
Gryffondor
avatar

Nombre de messages : 818
Age : 21
Age Roleplay + Sorts : 21 ans sorts 1 2 3 4 SPE 1 2
Capacités Spéciales : Duellisme (2) / Hyper-sécrétion d'adrénaline (1) / Occlumancie (1)
Créature : Humain
Date d'inscription : 24/11/2010

Profil du Sorcier
Points de vie:
880/880  (880/880)
Points de mana:
800/800  (800/800)

MessageSujet: Re: Comme un poisson dans l'eau [pv Jinx]   Mer 10 Fév - 7:49

Au fur et à mesure que les mots du Lord s'évaporaient dans la pièce, la chaleur que Jinx ressentait grâce au feu devant lui s'amenuisait. L'ancien auror bougeait ses orteils dans ses bottes, les frottant contre la parois de cuir, mais rien n'y faisait. De la pointe de ses pieds commençait à remonter ses glaçons de peur et de haine. Le long de ses cheveux ruisselait lentement le dégoût et la colère, pour finalement que les deux vagues ne se rejoignent en son coeur pour le nouer de désespoir. Tout don corps était tendu comme un arc, prêt à transplaner pour vomir ses tripes au pied de n'importe quel arbre qui se matérialiserait à sa vue. Il sût à cette instant que Voldemort se jouait de lui comme d'un pantin, et qu'aussi bien sur le plan physique que mental, il s'amusait à tirer des ficelles invisibles chacune reliées aux sentiments de l'ancien auror.

Ses jambes fusèrent hors du sol, tandis que ses fesses ne pouvaient que rester collées au fauteuil. Il pensa même que s'il avait voulu se relever, il n'en aurait pas été capable. Dominer le Lord se sa hauteur ... l'homme-serpent ne l'aurait peut-être pas supporté. Tout en gardant ses abdominaux contractés pour maintenir ses jambes en l'air, Jinx détailla le visage de la jeune femme jonchant le sol. Ses cheveux noirs étaient collés par paquet, son mascara avait coulé le long de ses cernes qui arboraient en ce moment précis des teintes jaunâtres tachetées de noir. Ses lèvres ne communiquait plus le moindre signe de vie passée, jadis elles étaient d'un rose bonbon si appétissant. Chacun des plis de son visage étaient fixés dans le marbre, impossible de redéfinir sa beauté d'antan. Le jeune Rowel reposa enfin ses jambes sur le sol, tout près du cadavre. Il approcha sa tête de celle de Neara, il repoussa ses cheveux du bout de ses doigts hésitants pour détailler la robe : la même que lorsque Jinx l'avait libérée. Pourtant, il était sûr qu'il lui avait lancé un sortilège d'oubliette ...
Du sang séché venait apporter la dernière touche à cet apparat de mort. Du coin de l'oeil, il vît Voldemort sourire.

Ses mains commencèrent à trembler. Aussi hardis qu'il avait pût être les jours suivants se reprise de conscience après la Chute, il avait peur de la mort en cet instant précis ... Il prît encore quelques secondes pour étudier les flashs qui lui sautaient au yeux -serpent, cercueil, détraqueur, Voldemort, serpent, lumière, noir- et ce en boucle ... avant de comprendre que ce n'était pas de la mort dont il avait peur, mais du Lord lui-même, et ce qu'il pouvait lui infliger.
Il reposa une nouvelle fois ses yeux dans l'âtre crépitante, mais aucune chaleur doucereuse ne vînt lui caresser le visage en lui insufflant du courage. Il était seul, perdu dans un océan de peur.


J'ai toujours pensé que la fin justifiait les moyens, mais là ... Sa gorge se noua, il ne pût finir sa phrase.
C'est ... c'est à cause de la Chute, n'est-ce-pas ? Que vous m'avez fait venir ici. Le reprise de conscience généralisée a été longue, même votre camp est rester dans l'ombre.

Jinx entendît ses propres mots résonner à ses oreilles, il sonnait comme un idiot. Il avait l'air d'un enfant s'adressant dans le crépuscule du soir à un érudit écoutant ses désirs de comprendre le monde. Il restera ses mains contre son torse, il ne voulait pas laisser ses dernières parcelles de chaleur quitter son corps. Il n'était qu'un morceau devienne en pâture.

Que voulez-vous de moi, Lord ?

Un filet de douleur, une plainte sourde, une demande de quitter les lieux : une seule question.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://potteroleplay.actifforum.com/presentations-et-biographies
Lord Voldemort
Serpentard
Serpentard
avatar

Nombre de messages : 360
Age : 90
Age Roleplay + Sorts : 81 ans, sorts 1 2 3 SPE
Capacités Spéciales : legilimens, occlumens, nécromancien, charmeur oral, élémentaliste air et feu, sorts informulés
Points Prestige : 6
Date d'inscription : 22/07/2006

MessageSujet: Re: Comme un poisson dans l'eau [pv Jinx]   Ven 12 Fév - 15:28

Lorsque le Lord avait fait apparaître le cadavre, Nagini s’était mis à siffler lentement de désir. Il s’approcha du feu, tourna autour du fauteuil où était installé Rowel en passant sous ses jambes levées, impatient.

Plus tard Nagini, plus tard.

C’était légèrement désolant. Être émotif face au cadavre d’une femme qu’il avait lui-même envisager de tuer, ce n’était que la plus fine hypocrisie envers soi-même. Voldemort poursuivit à sa place.

Ce n’est pas moi qui l’ai tuée, Jinx. C’est toi. La kidnapper, la torturer, puis la libérer, c’était signer son arrêt de mort. Un sortilège d’amnésie se brise. Et je ne peux tolérer la faiblesse parmi mes serviteurs. Tout cela tu le sais. La fin justifie les moyens, c’est vrai. Mais les moyens justifient souvent la fin également. Il aurait été plus charitable de l’achever. Tu restes la cause de sa mort.

La petite réflexion sur son camp resté dans l’ombre amusa beaucoup le Lord. Ils avaient toujours été dans l’ombre. Il était le Seigneur des Ténèbres. Mais personne ne pourrait les forcer à y rester, invisibles, inefficaces, comme morts. Lui, le plus grand sorcier du siècle, sèmerait la mort et le chaos avant que son nom puisse être oublié. Non, c’était tout simplement risible.

Non, ce n’est pas pour ça que je t’ai fait venir directement à moi. Je te l’ai dit, tu aurais pu faire partie de notre grande famille si tes parents n’avaient pas commis l’erreur de se retourner contre moi. Mais je les respectais, je les respectais beaucoup. Ce serait une insulte à leur mémoire si je ne prenais pas le temps de te voir en face à face.

La voix teintée de toute la puissance de son charme, à la fois douce et glaciale, suscitant l’effroi et le désir chez ses victimes, il poursuivit.

Ce n’est pas tes valeurs ou tes idéaux qui t’opposent à moi, c’est la colère et la vengeance. Sont-elles légitimes ? J’ai eu beaucoup d’égard envers tes parents malgré leur trahison. La réalité, c’est que tu as ta place à mes côtés, et tu le sais. Tu as ça dans le sang. Tu sais concrétiser ce dont peu de sorciers sont capables, faire ce qu’il y a à faire pour aller au bout de tes désirs et ambitions. Orlina ici présente en est la preuve.

La vérité, Jinx, c’est que ton avenir est morne et sans horizon. Ceux que tu appelles tes mentors et amis sont tellement effrayés par ton pouvoir qu’ils font tout pour t’empêcher de l’utiliser. Ils ont peur de toi, peur de ce que tu peux devenir, peur ton pouvoir. Tout ce qui t’a opposé à moi ne sont que des illusions de personnes qui trouvent des excuses à leur faiblesse. Leur savante morale, leur bien, leurs idéaux ne sont qu'une tentative pour contenir la puissance, ta puissance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://potteroleplay.actifforum.com/biographie-des-personnages-f
Jinx Rowel
Gryffondor
Gryffondor
avatar

Nombre de messages : 818
Age : 21
Age Roleplay + Sorts : 21 ans sorts 1 2 3 4 SPE 1 2
Capacités Spéciales : Duellisme (2) / Hyper-sécrétion d'adrénaline (1) / Occlumancie (1)
Créature : Humain
Date d'inscription : 24/11/2010

Profil du Sorcier
Points de vie:
880/880  (880/880)
Points de mana:
800/800  (800/800)

MessageSujet: Re: Comme un poisson dans l'eau [pv Jinx]   Jeu 18 Fév - 18:33

Jinx replia lentement ses jambes engourdies contre son torse, avant de totalement s'enfermé. Il replia ses bras par dessus ses genoux, dans un geste de protection. Il n'avait pas conscience de ce qu'il faisait, il ne désirait en cet instant qu'un temps soit peu de chaleur humaine. La seule qu'il aurait pût trouver en ces lieux eût été celle d'un crématorium ...
La bulle physique créait une bulle psychique, et tandis que son regard se perdait dans les écailles visqueuses de Nagini, où il aperçut son reflet : Jinx pénétra pour la seconde fois de sa vie dans son palais mental. En ce moment de chagrin, de doute et de haine, le jeune Rowel eût droit à la douceur du "rien". Le vide, un blanc nacré où seul lui et son reflet se jugeait du regard. La dernière fois que cela lui était arrivé, il était seul dans la Salle sur Demande à Poudlard perdu dans l'alcool et le doute. Qui aurait crû que ce phénomène se déroulerait à nouveau lorsque le seigneur des ténèbres le torturerait mentalement, tordant chacune de ses pensées dans une forme voulue, préfabriquée et prête à l'emploi ?

-Cela fait mal, n'est-ce-pas ?
-De quoi ?
-D'être acculé à ce point contre le mur, forcer de ne pas rougir, de ne pas respirer, de ne pas vivre pour espérer revoir peut-être la lumière du jour. Tu courbes l'échine pour espérer au fond de toi ... de nous, que l'avenir sera meilleur et que le passé n'était pas si mal.
-Dans mes rêves les plus fous, j'avais imaginé que mes parents étaient des faibles, qu'ils avaient pour une quelconque raison décidé de se laisser mourir pour quelque chose d'assez puéril que le choix d'une maison par un chapeau parlant. Aujourd'hui, par les paroles du Lord, je crois que je suis le digne descendant des Rowel. Était-ece de la faiblesse, de l'amour ou bien un pur sacrifice. Parfois la mémoire d'un martyr est plus forte que la poigne de celui qui l'écrase.
-Tu commences à comprendre ...
-Toute ma vie je suis mis en retrait par rapport aux actions des gens, préférant me voiler la face plutôt que de réellement confronter mes opinions, je dois "limer ma cervelle à celle d'autrui". Suis-je tellement attirer par le pouvoir que j'en oublierais mon devoir ?
-Quel devoir, Jinx ?
-Celui d'être meilleur que les autres, celui d'avoir un meilleur fond, de plus grandes aspirations, celui de choisir le "Bien" parmis le "Mal". Je suis un Gryffondor, je devrais être capable de faire ce choix facilement. Je suis un griffon et un homme.
-Comme si toutes ces couleurs, tous ces blasons représentaient réellement quelque chose. Je suis sûr que nous admirons des sorciers sans même savoir qu'ils sont des serpentards. Tu te voiles la face avec des fioritures pour éviter de te poser la vrai question : le pouvoir t'appartient-il ? Regarde la marque sur ta main, le compte Tepes t'a initié dans cette voie. Rien n'est acquis, tout se mérite par le travail. Toute ces heures à s'acharner, à souffrir, à s'améliorer. Aujourd'hui le plus grand sorcier du siècle, voir même du monde, daigne prononcer ton nom. Voldemort se tient à tes côtés et te propose de le rallier. Ecoute le son de savoir cristalline, sent tu cette assurance. Il te désire, comme il a accepté tes parents. Le même sang, les mêmes capacités.
-Vaut-il mieux que moi ?
-Il est plus puissant, nom de Dieu ! Bien sur qu'il vaut mieux que nous ...
-Je ne sais pas ... certes la puissance importe, le pouvoir aussi, mais si je n'ai personne pour le partager, à quoi cela me servirait-il ? Regarde-le, il est seul, je pense que la seule personne qui lui fasse vraiment peur, c'est lui-même. Il a perdu son humanité au profit de la notoriété, il a perdu son âme au profit de l'allégeance aux ténèbres.
-Oui mais tu n'est pas Voldemort, tu n'as pas à faire ce choix ! Tu peux le rallier, gouter au plaisir qu'il t'apportera tout en respectant ton être.
-Je n'ai pas à faire ce choix, certes. Mais je veux ma liberté. Le pouvoir est une chose, mais s'il m'emprisonne dans une cage dorée, alors je préfère ma liberté de choix.
-Nous sommes trop contradictoire.
-Nous sommes un.
-Je me sens mieux, je repense à ce moment où toute l'armée de Dumbledore a rejeté mon autorité lorsque Jimy m'avais laissé les rênes. A l'époque, personne n'as voulu comprendre mes motivations, je pense que les gens ne sont encore aujourd'hui pas apte à comprendre le dessein qui nous animes.
-Le comprenons-nous nous-même ?
-Notre pouvoir est mince, il nécessite de la patience, en aucun cas une allégeance.
-Restons unis à nous-même alors.
-Amen ...


Jinx ouvrît les yeux, il scruta la pièce qui semblait avoir meilleure mine. Les couleurs étaient moins ternes, le feu semblait presque murmurer la mélodie de la chaleur sur sa peau ... presque. Un sourire s'esquissa sur ses lèvres d'un banc rosé, une pastel lui avait frôlé les lièvres. Seul ses yeux sentait la crainte, mais s'il avait été un chien, Jinx aurait surement eût les crocs sortis.


Etes-vous joueur, Lord ? Silence macabre. Seul le roulement des écailles de Nagini sur le sol marque la cadence des paroles du jeune homme.

Le jugement de Dieu, ça vous parle ? J'achète ma liberté contre votre meilleur élément : un combat à mort ... ou votre clémence. Je ne tiendrais pas, je suis trop faible, mais je peux vous prouver que la flamme des Rowel n'est pas encore morte. Si le combat vous plaît, alors levez le pouce tel un César miséricordieux. Sinon, m'honorerez-vous d'une mort de votre baguette ? Pourriez-vous m'accorder la même estime que celle que avez tenue à mes parents ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://potteroleplay.actifforum.com/presentations-et-biographies
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Comme un poisson dans l'eau [pv Jinx]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Comme un poisson dans l'eau [pv Jinx]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» TERMINE - Comme un poisson dans l'eau & avec une sirène
» Comme un poisson dans un bocal... [pv Aulne]
» Hercules ~ Comme un pingouin dans le désert
» Comme un poisson dans l'eau
» Comme un poisson dans le désert (PW : Dilon Derarborne)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Vaste Monde :: Autres lieux du Royaume-Uni-
Sauter vers: