AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Voir le deal
22.10 €

Partagez
 

 Ombres et lumières.[PV Nathanaël, Ghaele]

Aller en bas 
AuteurMessage
Ghaele Gottfaust
Le Monde regorge de Créatures
Le Monde regorge de Créatures
Ghaele Gottfaust

Nombre de messages : 53
Age Roleplay + Sorts : Un certain âge Sorts 1 2 3 MD 3
Capacités Spéciales : Unilinguiste
Créature : Céleste
Date d'inscription : 14/03/2007

Ombres et lumières.[PV Nathanaël, Ghaele] Empty
MessageSujet: Ombres et lumières.[PV Nathanaël, Ghaele]   Ombres et lumières.[PV Nathanaël, Ghaele] EmptyLun 26 Mar - 11:13

Une belle après midi, ensoleillée. Sur les abords des montagnes de Poudlard, un homme rêvait, regardant paisiblement la belle nature s'étendre devant lui.
Accroupi, tendant sa main vers une étrange et petite créature, il essayait d'établir le contact, d'attirer le fragile être vers lui.
Doucement, prudemment, boitillant, la boule de poile s'avança;Elle était blessée, et l'homme semblait le savoir, la comprendre... Et lui parler.
Les sons qui sortaient de sa bouche sembleraient gazouillis, piaillement, et balbutiements pour un humain. Un Boursouf n'aurait cependant aucun problème à comprendre cette langue, puisqu'elle était sienne.
Ce fut donc finalement confiant que le petit animal vint se frotter aux genoux de Ghaele, qui passa sa main dans son pelage.
Le poil était doux, mais collant à certains endroit; là ou du sang avait coulé.
Rapidement, le scandinave pensa la plaie, et lança à la petite chose reconnaissante un sort d'apaisement.
Il la reposa alors délicatement par terre, et la poussa un petit peu, afin qu'elle le quitte, et reprenne le cours de sa vie.
Enfin, il se leva, et observa les alentours. C'était un cadre privilégié pour tout amoureux de la nature.
Si par bonheur il obtenait ce poste, il serait comblé, et encore plus redevable à Théodore.

Au loin, un élève approchait, accompagné de son chien. Seulement, ce n'était pas le jeune garçon qui promenait son animal, mais plutôt, la bête, qui guidait son maître. L'homme brun les regarda marcher. Chacun apportait sa confiance à l'autre, afin de ne former qu'un, d'avancer d'un pas certain, de ne suivre qu'une volonté, conjointe.
Lorsque ce ne fut plus une centaine, mais une dizaine de mètre qui séparaient l'homme de l'enfant, Ghaele remarqua les yeux clôt, et son soupçon devint certitude. Le Garçon était aveugle.

Se pourrait il qu'il soit l'étudiant m'ayant contacté, par hibou?
Et bien, autant lui demander, directement.


Il sourit, et les appela, l'élève et son chien.


Bonjour, jeune homme! Agréable après midi, n'est-ce pas?
Excusez moi, mais... Vous appelleriez vous Nathanaël, Nathanaël Yvandred?


Dernière édition par le Lun 26 Mar - 15:25, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


Ombres et lumières.[PV Nathanaël, Ghaele] Empty
MessageSujet: Re: Ombres et lumières.[PV Nathanaël, Ghaele]   Ombres et lumières.[PV Nathanaël, Ghaele] EmptyLun 26 Mar - 12:18

La journée s'annonçait des plus agréables. Nathanaël s'était levé aux aurores, éveillé par le chant d'un oiseau venu chanter sur le rebord de sa fenêtre. Qu'il appréciait ces moments où, tout juste réveillé, il demeurait encore à la frontière entre le rêve et la réalité, cette dernière ne laissant parvenir à son esprit qu'une partie d'elle-même, la plus belle...

Il était descendu dans la grande Salle, bousculé de tous côtés, ayant parfois même du mal à suivre le teintement de la clochette de son guide, enseveli dans cette masse mouvante. Quand bien même elle s'éloignait, laissant au jeune homme le temps de respirer, les cris et les voix perçantes, jetées par-ci, par-là, faisaient naître en lui un malaise indescriptible... Qu'il regrettait ce chant apaisé, raisonnant dans le vide de l'immensité... Pourtant, il se plaisait tout de même à saisir quelques conversations, autour de lui, les suivant jusqu'à ce qu'elles prennent fin. Celà lui permettait de négliger cet infâme bruit de fond.

L'après midi. Il avait descendu l'escalier qui menait au dehors du château avec une prenante impression de libertée... Charon lui même en avait profité pour se dégourdir les pattes, sa clochette indiquant à son maître ô combien lui aussi se sentait apaisé de se retrouver enfin au grand air. Natanaël avait alors prévu de se rendre de nouveau sur le chemin de Traverse. Il conservait toujours cette appréhension, ce lieu évoquant à son esprit la ville de Londres... Londres, l'une des trop nombreuses antres du Diable. Il y conservait tant de souvenirs... Chassant ces pensées de son esprit, il avait marché, et quitté le château d'un pas lent, profitant de cette bise printanière qui s'était levée...

Les sens se prenaient à l'extase. Il repensait à la manière qu'avaient ces poêtes de décrire les sensations de la nature, et se disait que lui-même ne serait pas capable d'exprimer ce bien être par la platitude des mots... Le vent s'était intensifié et, arrivé à l'embranchement d'un chemin, il avait trouvé l'air plus agréable du côté de la montagne, que celui de la ville. Il avait alors rappelé Charon et, s'étant adressé d'une voix paisible à son compagnon, toujours aussi compréhensif au grand étonnement de tous, il avait pris cet autre chemin, repportant à plus tard ses achats.

C'est ainsi qu'il avait avancé, guidé par les sons et les senteurs, bien plus que par la clochette de Charon qui tantôt s'éloignait, tantôt se rapprochait. Le chien ne perdait jamais le maître de vue et, si celui-ci s'avançait trop en dehors du sentier, il revenait en courant, aboyant parfois. Ces deux là s'accordaient parfaitement.

Une voix avait alors tiré Nathanaël de sa "contemplation"...


"- Bonjour, jeune homme! Agréable après midi, n'est-ce pas?
Excusez moi, mais... Vous appelleriez vous Nathanaël, Nathanaël Yvandred?"


Un moment, il s'étonna de rencontrer un homme en ces lieux sauvages. Un sourire vint alors naître au coin de ses lèvres. Si celui-ci se trouvait ici, un ton si détendu dans la voix, c'est qu'il devait s'afférer à cette même occupation que lui...

- Bonjour, monsieur...

Le jeune homme s'était arrêté, à quelques mêtres de l'inconnu. Il s'était incliné légérement en avant, à sa façon, et avait parlé d'une voix paisible, son accent perçant encore et toujours au travers de ses mots. Il avait d'ailleurs relevé celui de l'homme...

- Nathanaël Yvandred, oui, c'est comme ça que je m'appelle.

Un nouveau sourire. Charon était revenu auprès de son maître et s'était assis à son flanc, guettant l'inconnu d'un oeil curieux.

- En effet, c'est une très agréable après-midi. <Levant la main vers le ciel> Les oiseaux s'en donnent à coeur-joie !

Le sourire retombant doucement, il continua, le ton toujours aussi serein :

- Peu de personnes me connaissent encore, ici-même... Mhmm... Un homme seul s'aventurant par ces montagnes, dont le ton de la voix m'est encore inconnu.. Mr Gottfaust, peut-être ?
Revenir en haut Aller en bas
Ghaele Gottfaust
Le Monde regorge de Créatures
Le Monde regorge de Créatures
Ghaele Gottfaust

Nombre de messages : 53
Age Roleplay + Sorts : Un certain âge Sorts 1 2 3 MD 3
Capacités Spéciales : Unilinguiste
Créature : Céleste
Date d'inscription : 14/03/2007

Ombres et lumières.[PV Nathanaël, Ghaele] Empty
MessageSujet: Re: Ombres et lumières.[PV Nathanaël, Ghaele]   Ombres et lumières.[PV Nathanaël, Ghaele] EmptyLun 26 Mar - 16:35

L'homme du nord s'était, à son tour, incliné. Et ce, bien que le principal intéressé ne puisse le voir. Un salut, quel qu'il soit, se devait d'être rendu.
Il se redressa, et, apercevant les petits yeux qui le fixaient suspicieusement, laissa échapper un rire discret. Le husky ne savait apparemment pas quoi penser de Ghaele, tant son regard hésitait entre son maître, et l'inconnu.
L'homme se promit de l'apaiser. Cependant, il devait tout d'abord répondre au jeune Yvandred.


C’est bien moi, effectivement.
Mais il me semble t'avoir déjà vu quelque part, mon garçon... Ne nous serions nous pas croisés à Londres, sur la voie des sorciers...?
Lors de l’achat d’une baguette, peut être?
Quoi qu'il en soit, je suis content de pouvoir te rencontrer à nouveau, et te parler de vive voix...


Le scandinave se pencha alors doucement en avant, et, de sa gorge, sortirent des sons inaudibles pour l'oreille d'un homme. Le futur protecteur s'adressait désormais à l'être canidé.

Et toi, mon tout beau? Comment t'appelles tu? N'ai pas peur! Oui, c'est bien moi qui te parle...
Tu es magnifique, tu sais ?


Les oreilles dressées, les yeux grands ouverts, la respiration interrompue; Tout en l’animal indiquait la stupéfaction.
Un Grand Sans Queue, parlant son langage? Il ne pouvait pas y croire. Pourquoi son maître ne lui parlait il pas lui aussi de cette façon? Ne savait il pas le faire ? Quoi qu’il en soit, ces quelques mots lui avait plu.
Les oreilles se détendirent, et la queue frétilla.
Soudainement, il se mit à japper et aboyer gaiement. Pourquoi utiliser les ultrasons, quand on peut s'exprimer à pleine voix?! Il voulait répondre à ce Grand Sans Queue, lui montrer qu’il comprenait ses paroles.

Ghaele sourit. La suspicion avait disparut de l'animal, et il avait obtenu la réponse à sa question.


Et bien, ton ami est plein de vie! Il m’a l’air en pleine forme !
Hmm… Je te propose une petite balade, qu’en dis tu ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


Ombres et lumières.[PV Nathanaël, Ghaele] Empty
MessageSujet: Re: Ombres et lumières.[PV Nathanaël, Ghaele]   Ombres et lumières.[PV Nathanaël, Ghaele] EmptyLun 26 Mar - 19:25

Nathanaël avait songé aux dires de l'inconnu et, ayant longuement médité alors que celui-ci était redevenu "silencieux", il s'était souvenu de cette visite chez Effeday, et, effectivement, de l'apparition de Ghaele, qui était arrivé quelques temps après lui.

- Oui, nous nous sommes croisés dans ce magasin, vous avez raison, monsieur. Je ne me serais pas douté, sur le fait, qu'il s'agissait de vous...

Il sentit alors Charon s'exciter à côté de lui et, quelques secondes plus tard, celui-ci s'était mis à japper joyeusement.

"- Et bien, ton ami est plein de vie! Il m’a l’air en pleine forme !"

- Charon est un vieux chien, mais comme vous le dites, qui fait preuve d'une grande vivacité. C'est un compagnon fidèle, auquel j'accorde toute ma confiance...

Il accompagna les paroles par le geste, la main venant à l'encontre du poil.

- Il semble vous apprécier <dans un nouveau sourire>.

A la proposition de Ghaele, Nathanaël avait hoché la tête, et avait fait signe à l'homme d'ouvrir la marche. Le trio s'était alors engouffré dans un sentier menant au travers d'un bois épais, où le soleil avait parfois peine à percer les feuillages denses. Le chant des oiseaux avait redoublé, et l'air s'était empli des douces senteurs des sous-bois. Sous les pas des deux hommes, les feuilles se froissaient, et les branches craquaient dans un raisonnement sourd.
Le jeune Serdaigle reprit la parole après un long moment de silence.


- J'ai reçu votre réponse à la lettre que je vous ai envoyé, il y a peu... Seulement, je n'ai pas encore pris le temps de me la faire lire. Je suppose que cela sera désormais inutile ! Qu'en était-il de votre réponse ?
Revenir en haut Aller en bas
Ghaele Gottfaust
Le Monde regorge de Créatures
Le Monde regorge de Créatures
Ghaele Gottfaust

Nombre de messages : 53
Age Roleplay + Sorts : Un certain âge Sorts 1 2 3 MD 3
Capacités Spéciales : Unilinguiste
Créature : Céleste
Date d'inscription : 14/03/2007

Ombres et lumières.[PV Nathanaël, Ghaele] Empty
MessageSujet: Re: Ombres et lumières.[PV Nathanaël, Ghaele]   Ombres et lumières.[PV Nathanaël, Ghaele] EmptyMar 27 Mar - 11:23

Les trois individus s'étaient donc mis en marche le long d'un petit sentier, qui, bientôt, atteignit une forêt luxuriante, riche en sons délicats et en flagrances agréables.
Les oiseaux entonnaient leur hymne d'amour à la nature, ou simplement, conversaient entre eux.
Ghaele appréciait ce bois parcourant la montagne, à la lisière de la forêt interdite. Il ne s'y était rendu que peu de fois, mais chaque visite s'était avérée réellement enrichissante. De plus, aucun danger immédiat n'était à craindre. Un élève pouvait donc l'y accompagner, sans mettre sa vie en danger.
Doucement, tandis qu'ils avançaient dans l'ombre des arbres centenaires, l'homme du Nord sonda le coeur de son compagnon. il ressentit alors du calme, de la paix... De la confiance.
Puis, petit à petit, ces sentiments changèrent, et Ghaele observa de la curiosité, un léger stress, et beaucoup d'espoir.


"- J'ai reçu votre réponse à la lettre que je vous ai envoyé, il y a peu... Seulement, je n'ai pas encore pris le temps de me la faire lire. Je suppose que cela sera désormais inutile ! Qu'en était-il de votre réponse ? "

C'était donc cela qui t'inquiétait, jeune Yvandred...

Et bien, je me dois de te présenter mes plus profondes excuses. En rédigeant ta lettre, j'ai complètement oublié l'obscurité à laquelle tu es contraint... J'aurais pu, et du, utiliser un sort de son, pour que tu puisses entendre mes paroles... Je te promets de ne pas l'oublier, à l'avenir.

En ce qui concerne le fond de ma réponse, il est très simple :
J'accepterai ton aide avec un immense plaisir, si la directrice donne elle aussi son aval. Tu n'es pas sans savoir les dangers qui résident dans la forêt interdite!
Mais ne t'inquiètes pas trop. J'ai rendez-vous cette après midi avec Mme Winterfell, et j'appuierais autant que faire se peut ta candidature. Elle est, dit-on, très compréhensive avec son entourage, et emplie de bonté. Tout devrait donc aller pour le mieux!
Cependant, j'aimerais employer un vieil adage de mon Pays :
"Ne promet pas les bois du cerf que tu chasses tant que la noble bête ne repose pas sous ton pied"
C'est un proverbe braconnier, j'en convient, mais son message est ici applicable.


Le scandinave posa sa main sur l'épaule du garçon.

Et je pense que tu le comprends.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


Ombres et lumières.[PV Nathanaël, Ghaele] Empty
MessageSujet: Re: Ombres et lumières.[PV Nathanaël, Ghaele]   Ombres et lumières.[PV Nathanaël, Ghaele] EmptyMer 28 Mar - 10:01

Le jeune Serdaigle écouta les paroles de l’homme avec la plus grande attention, et attendit qu’il eu terminé pour lui répondre…

- Je le comprends, oui. Et je le connais, ce proverbe…

Le proverbe de monsieur Gottfaust lui rappelait ceux-là même qu’il entendait autrefois régulièrement dans son village, de la bouche des commerçants chinois. A l’époque, il n’était encore qu’un enfant, mais ces paroles, pleines de sagesse, avaient peu à peu pris du sens à son oreille, et il en était venu à donner lui-même son avis sur ce qu’il entendait… Quelques temps avant d’être traîné à Londres.

- Vous n’avez pas à vous excusez, n’importe qui aurait fait l’erreur, au sujet de cette lettre. Et puis, si j’avais voulu me montrer exigeant quant à une éventuelle réponse… Je n’aurais pas rédigé ma demande par écrit.

Il adressa un sourire paisible à Ghaele, avant de tourner le visage vers Charon qui s’était mis à japper, quelques mètres devant eux. La cause : Un simple tronc d’arbre couché dans le passage. Arrivé à hauteur de son compagnon, qui se tenait devant l’obstacle, la queue frétillante, l’oreille aux aguets, Nathanaël lui caressa l’arrière du crâne, et le remercia à voix basse.

- Charon est un guide hors pair, adressa t-il à Ghaele dans un sourire, alors qu’il enjambait le tronc. Cependant, comme moi, il ne connaît pas encore la forêt. Cet animal sera mes yeux, je devrai donc lui apprendre à progresser doucement, dans le cas où Dame Winterfell donnerait son accord.

Les deux hommes progressèrent au travers du bois, et arrivèrent dans une étroite carrière inondée de lumière. Un petit ruisseau s’écoulait en son centre, et sa musique, légère, s’élevait avec grâce, ajoutant à la quiétude engendrée par l’endroit.

- J’ai entendu dire que la Forêt Interdite gorgeait de dangers… Je ne sais pas si c’est une prétention de ma part, mais je l’estime tout aussi dangereuse que les forêts de Sibérie que je traversais, à des lieux de mon village. La brume y descendait très tôt, et il y faisait sombre bien avant que le soleil ait tiré sa révérence. Oh, les habitants me mettaient toujours en garde. Mais je savais toujours repérer le danger là où il se terrait…

Il s’arrêta, et détourna le visage, un léger rictus naissant au coin de ses lèvres.

- Disons que j’avais l’œil.

Un soupire, sur le ton de l’ironie. Il n’y avait aucune gravité dans les mots du jeune homme. Presque… de l’amusement. Il ajouta alors, avant que Ghaele ne reprenne la parole :

- J’attends la reprise des cours de Legilimencie… Je suis certain qu’un bon professeur pourra faire naître des relations entre moi et Charon qui me seront d’une grande utilité…

Il tourna le visage en direction du chien, et redevint silencieux, pensif.
Revenir en haut Aller en bas
Ghaele Gottfaust
Le Monde regorge de Créatures
Le Monde regorge de Créatures
Ghaele Gottfaust

Nombre de messages : 53
Age Roleplay + Sorts : Un certain âge Sorts 1 2 3 MD 3
Capacités Spéciales : Unilinguiste
Créature : Céleste
Date d'inscription : 14/03/2007

Ombres et lumières.[PV Nathanaël, Ghaele] Empty
MessageSujet: Re: Ombres et lumières.[PV Nathanaël, Ghaele]   Ombres et lumières.[PV Nathanaël, Ghaele] EmptySam 31 Mar - 3:02

Ghaele se pencha vers l'animal qui avait permis au jeune maître d'éviter l'obstacle qui se tenait sur sa route. Là, de nouveau, les deux êtres communiquèrent.

C'est bien, mon doux... Tu sers ton maître fidèlement, et avec une bonne clarté de l'esprit. Vous vous êtes bien choisis... Car toi aussi, tu désirais être avec lui, n'est ce pas?
Continue comme cela, et tout ira bien. Continue comme cela, et tu pourras le protéger... De tout danger.


Le "vieux chien" inclina la tête. Encore une fois, le Grand Sans Queue venait de lui parler dans sa langue. Cette fois ci cependant, nul cris, nul jappements.
L'husky avait compris qu'il ne voulait ni l'impressionner, ni ridiculiser son frère de meute.
Non, ce que voulait faire l'être qui était en face de lui, s'était leur apprendre, à tous les deux, à être vraiment unis.
Charon se contenta donc de répondre au Grand Être dans la même tonalité que celui ci avait utilisé à chaque fois qu'il s'était adressé à lui; les ultra sons.


Charon: Merci, Grand Être! Je ferais de mon mieux!


L'unilinguiste sourit de nouveau à l'animal, puis, la conversation étant pour le moment terminée, se releva.
Les trois continuèrent leur route à travers la douce forêt, pour arriver tout prêt de l'endroit où Ghaele voulait emmener le jeune Yvandred. Là, à proximité d'un cours d'eau cristalline, Nathanaël exprima ses pensées, que le protecteur écouta, sans dire un mot...
Puis, après un temps de méditation, favorisé par cet environnement si serein, il rouvrit la bouche.


Nathanaël... Je comprends tes certitudes, et les difficultés que tu as du endurer, dans ton pays. Je viens moi même d'un petit village au Nord du Nord de l'Europe, en Finlande, et là bas non plus, les forêts ne recueillaient pas que de vifs écureuils...
Cependant, ni mes bois, ni les tiens, ne sont aussi périlleux que la Forêt Interdite...
Bien des créatures plus effrayantes que tout ce que tu pourrais imaginer ont été accueillies et élevées ici, et ceci dans le but de les protéger du monde extérieur.
Je ne cherche nullement à te faire peur, ou à mystifier cette étendue d'arbre si précieuse; je voudrais seulement te mettre en garde: il ne faudra jamais sous estimer ceux qui l'habitent...
C'est pourquoi, si je suis pris, nous commencerons par nous aventurer dans les bosquets de la montagne, puis nous progresserons doucement, au rythme de tes efforts, en direction du centre... Et de ce qui nous intéresse, tous les deux.


Tu as néanmoins entièrement raison, à propos de ton compagnon, et guide: vous devrez progresser d'un même coeur, d'un même esprit. Vous êtes liés, depuis que vous vous êtes rencontrés, et chaque jour que vous passez unis resserre ce lien.
Cependant, et même si vous éprouvez chacun un profond respect envers l'autre, cette attache n'est pas encore parfaite.
L'aide de la légilimencie et de l'occlumencie serait effectivement d'un très grand appuis pour l'améliorer.
Cela te permettrait d'exacerber tes sens tout en fortifiant tes facultés psychiques, et d'avoir ainsi une meilleure perception des personnes, objets et flux qui t'entourent.
Peut être pourras tu même distinguer les pensées de Charon...


Ghaele s'arrêta un instant, et s'accroupit au bord du ruisseau. Il plongea alors sa main dans l'eau pure, puis la porta à sa bouche.
Bientôt, l'husky le rejoignit, et se désaltéra à son tour. Enfin, ce fut le tour du jeune slave.
Le scandinave sourit doucement, puis s'adressa encore une fois à l'enfant.


Si tu le veux... Je pourrais moi aussi t'apporter mon secours, pour vous rapprocher, toi et ton compagnon.
Je ne suis pas Légilimen, mais... Il y a nombre de choses que tu ne connais pas à mon sujet, jeune Yvandred... Et qui pourraient vous être fort utiles.
Je peux déjà te révéler une chose, si tu le désires...

Voudrais tu... Savoir quel est le nom réel de ton guide, celui... Que sa mère, lui a donné?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


Ombres et lumières.[PV Nathanaël, Ghaele] Empty
MessageSujet: Re: Ombres et lumières.[PV Nathanaël, Ghaele]   Ombres et lumières.[PV Nathanaël, Ghaele] EmptyMar 3 Avr - 11:33

Nathanaël demeura silencieux durant le monologue de Ghaele, hochant parfois de la tête pour acquiescer à ses dires. Il l'avait rejoins au bord de la rivière et avait écouté ses derniers mots... La surprise se lu clairement sur son visage lorsque l'homme lui parla du nom véritable de son compagnon... Il esquissa alors un léger sourire...

Les difficultés que j'ai pu endurer au cours de ma vie... Ce n'est pas dans mon pays, que je les ai traversées...

- Je viens d'un petit village paysan nommé Blagovestchesk. Il se situait à la frontière avec la Chine, au bord du fleuve Sakhaline... Le fleuve du Dragon Noir, chez les Chinois...

Sa main vint à l'encontre du poil du chien, resté à ses côtés.

- Vous ne me l'avez pas demandé, mais je suppose qu'il était utile... de le préciser.

L'air songeur qui avait voilé son visage l'espace d'un instant disparu alors aussi vite qu'il s'était étendu, et, souriant de plus belle, il ajouta, le visage tourné vers Charon :

- Oui, je serais curieux de connaître ton nom. Il doit te paraître étrange que je te nomme autrement, alors que tu possède déjà le tiens...

Puis, en revenant à Ghaele :

- Vous pouvez donc converser avec lui ?
Revenir en haut Aller en bas
Ghaele Gottfaust
Le Monde regorge de Créatures
Le Monde regorge de Créatures
Ghaele Gottfaust

Nombre de messages : 53
Age Roleplay + Sorts : Un certain âge Sorts 1 2 3 MD 3
Capacités Spéciales : Unilinguiste
Créature : Céleste
Date d'inscription : 14/03/2007

Ombres et lumières.[PV Nathanaël, Ghaele] Empty
MessageSujet: Re: Ombres et lumières.[PV Nathanaël, Ghaele]   Ombres et lumières.[PV Nathanaël, Ghaele] EmptyVen 27 Avr - 17:48

L'homme du nord sourit, et passa sa main dans le pelage du chien.

Effectivement, je le peux. Et Son nom, dans sa langue, est... Celui ci.

Ghaele regarda l'Husky dans les yeux, et émis une sorte de petit jappement court, doublé d'un son plus sourd, plus grave.
Tout d'abord, le chien parut troublé, mais fini par remuer frénétiquement la queue et aboyer gaiement, visiblement joyeux que le Grand-Sans-Queue l'appelle comme un frère de meute.


Tu ne pourras malheureusement pas utiliser cette forme ci. Ta bouche n'est pas adaptée à cette prononciation, et sans un don semblable au mien, tu ne pourras être capable de reproduire les ultrasons qui accompagnent les bruits audibles.
Je peux néanmoins te fournir une traduction dans la langue du pays ou nous nous trouvons, mais qu'il ne sera pas capable de reconnaître. Et une autre, compréhensible pour lui, car empreinte de magie.
Sa mère l'a nommé Douce Lune. Tel est son nom, jeune Nathanaël: Milis Gealach.


Les derniers mots du protecteur animèrent soudainement le chien, mais d'une façon totalement différente de la première fois.
Pas d'aboiements joyeux, pas de queue frétillante, mais un regard long, profond... Inquiet.


Une chose encore. Ne l'utilise pas à tord et à travers. Comme je te l'ai dis, cette traduction est empreinte de magie, d'une puissante et ancienne magie. Et comme tu le vois, ton chien réagit différemment. Il se fait du souci.
Ce nom, jeune Nathanaël, tu ne devras l'utiliser qu'en cas d'absolu nécessité. Me comprends-tu?
Sache aussi que cette appellation lui fera braver tous les dangers, et qu'il ne faillira pas, avant d'avoir pu te rejoindre.
En l'appelant de cette manière, tu lui signale qu'un membre de sa famille à expressément besoin de lui...


Ghaele se releva, et, regardant loin devant, laissa ces derniers mots:

Me comprends tu...?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Ombres et lumières.[PV Nathanaël, Ghaele] Empty
MessageSujet: Re: Ombres et lumières.[PV Nathanaël, Ghaele]   Ombres et lumières.[PV Nathanaël, Ghaele] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Ombres et lumières.[PV Nathanaël, Ghaele]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» NuiT. [PV/Adriene] [/!\ semi-hentaï, - 18 ans]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L'École de sorcellerie Poudlard :: Montagnes autour de Poudlard-
Sauter vers: