AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 *Terrasse* Des ombres volantes et des souvenirs lointains. [PV la soeur.]

Aller en bas 
AuteurMessage
Clora Tanonji
Gryffondor
Gryffondor
Clora Tanonji

Nombre de messages : 222
Age : 25
Age Roleplay + Sorts : 17 ans sorts 1 2
Points Prestige : 2
Date d'inscription : 11/01/2008

*Terrasse* Des ombres volantes et des souvenirs lointains. [PV la soeur.] Empty
MessageSujet: *Terrasse* Des ombres volantes et des souvenirs lointains. [PV la soeur.]   *Terrasse* Des ombres volantes et des souvenirs lointains. [PV la soeur.] EmptyJeu 7 Aoû - 1:48

Il se faisait tôt. Très très tôt. Le genre de tôt où personne ne s'était encore levé, car personne ne s'imaginait ouvrir les yeux à une telle heure. À l'inverse, on aurait pu considérer cela comme tard, si quelqu'un avait eu la brillante idée de ne pas dormir et qu'il s'était permis une nuit blanche. Mais ce n'était pas le cas de Clora, alors passons. Cette dernière se faisait de plus en plus matinale, et ce n'était rien pour lui nuire dans sa progression scolaire. Lorsqu'on se lève à une heure où même les fantômes sont encore endormi, on a souvent rien de mieux à faire que d'étudier. Étudier, ou alors faire une petite balade, et cette fois, Clora avait opté pour la deuxième option. Elle avait bien fait attention de ne pas faire de bruit, car voyez-vous, un concierge un peu dérangé aurait pu croire qu'elle était encore debout, et non pas déjà debout. Nuance. Mais évidemment, même le concierge devait bien dormir à cette heure-ci.

Elle marchait donc, comme ça, dans le château endormi. N'importe qui l'aurait vu l'aurait cru dérangé, à déambuler comme ça, parfaitement éveillée. Mais je répète une nouvelle fois, car vous ne semblez pas avoir bien compris: le château était déééseeert. Complètement désert. Et ce, au grand soulagement de Clora, car elle avait envie d'être seule, d'avoir l'exclusivité. Vous savez, ce sentiment de fierté lorsqu'on se sent unique, et bien voilà. Elle avait même eu l'idée d'aller déjeuner, seule à la grande table des gryffondors, comme si tout ce buffet lui appartenait à elle seule. Quelle surprise eut-elle eut, lorsqu'elle s'était retrouvé devant une porte fermée à clef. Plus elle réfléchissait, plus Clora se demandait s'il existait un règlement pour les lève tôt, afin d'éviter qu'on se lève ainsi trop tôt. Il y a bien un couvre feu, alors pourquoi pas un.. Comment dire, enfin... Un ouvre feu ? Peu importe. S'il n'existait pas, pourquoi les élèves n'en profitaient-ils pas plus ? C'était si merveilleux, de se retrouver seule dans cet immense château...

Clora remarqua que, plus elle marchait, plus il faisait clair. Le soleil devait monter de plus en plus haut dans le ciel, de sorte que les fenêtres du château le laissait entrer en pleine puissance. La jeune fille s'arrêta un instant pour profiter d'un rayon de soleil qui se dirigeait droit sur elle... Ou sur le mur derrière elle. En effet, tout dépendait si elle était là, ou pas. Clora riait toute seule de cette réflexion stupide. Même si son corps était parfaitement réveillé, son cerveau, lui, semblait ne pas suivre. Clora se félicita donc de son choix. Étudier n'aurait sans doute pas mené à grand chose avec un cerveau aussi paresseux. Comme si étudier servait à grand chose dès le départ.

N'étant d'avance pas studieuse, Clora avait quelques difficultés à prendre ses études au sérieux comme elle se l'était promis. Mais elle savait qu'elle devait le faire, alors bon. Lorsqu'elle se motivait, elle y arrivait, voilà tout. Elle était dotée d'une grande intelligence, mais elle était bien trop flemmarde pour l'exploiter. Plus elle y pensait, plus elle remarquait qu'elle était pleine de contradictions. Flemmarde ? Elle qui se levait tout les matins dès les premiers rayons du jour, et même avant ? Qui l'eut cru.. Et pourtant elle était bien là, devant ce rayon de soleil qui.. L'aveuglait depuis un bon moment. Clora se bougea donc de là et commença à courir. Un petit jogging, pour commencer, puis un bon pas de course. Après plusieurs longue minutes et de nombreux étages escaladés, elle s'arrêta pour reprendre son souffle. C'est lorsqu'elle regarda autour d'elle à la recherche d'une salle de bain pour s'abreuver un peu qu'elle remarqua une ombre sur le mur. Une silhouette, pour être plus précise. Clora se retourna vivement, étonnée, et remarqua que ladite personne se trouvait à l'extérieur. Sa première pensée fut la suivante :

WTF ? On est au 3e étage. ELLE VOLE !


Quand on parle de cerveaux encore au lit, vous voyez le genre... Enfin bon, elle réfléchis un peu (si si, ça lui arrive !) et conclu qu'a moins d'être sur un balais volant, elle ne volait certainement pas. Or, la personne était debout. Elle se tenait donc debout sur une surface plane, un plancher.

Ou une terrasse.

Belle déduction, Clora. Déçue, fâchée, insultée de voir quelqu'un ruiner sa solitude, elle se dirigea vers la terrasse citée ci-dessus, avec la ferme intention de remettre cette silhouette (appartenant sans doute à quelqu'un) à sa place. Lorsqu'elle se retrouva devant la pseudo-volante, par contre, elle dut retenir sa frustration. La jeune fille qui la regardait d'un air étonné, (quoi, une autre ?) devait être d'au moins 5 ans sa cadette. Puisque les mots refusaient de venir à sa bouche et que ses jambes refusaient de se remettre à courir en direction opposée, Clora se contenta de croiser les bras, en attendant une justification de la présence de cette gamine sur SON territoire.
Revenir en haut Aller en bas
Kaëla Owens
Poufsouffle
Poufsouffle
Kaëla Owens

Nombre de messages : 40
Age : 23
Age Roleplay + Sorts : 13 ans sorts 1
Points Prestige : 3
Date d'inscription : 29/06/2008

*Terrasse* Des ombres volantes et des souvenirs lointains. [PV la soeur.] Empty
MessageSujet: Re: *Terrasse* Des ombres volantes et des souvenirs lointains. [PV la soeur.]   *Terrasse* Des ombres volantes et des souvenirs lointains. [PV la soeur.] EmptyJeu 7 Aoû - 22:19

Malgré le fait qu'elle venait de passer la cinquième journée la plus fatigantes de sa vie, la jeune poufsouffle n'arriva pas à s'endormir cette nuit là. Elle avait beau le chercher dans les moindres recoin de son être elle ne le trouvait pas. Après des heures passées à tourner dans son lit, Kaëla compris qu'il ne servait à rien de continuer à chercher le sommeil, il était trop bien cacher. Cet alors que la jeune fille pris la brillante solution de se lever. Elle aurait pu terminer le devoir qu'elle avait à remettre la journée même mais c'est une tout autre pensée qui traversa l'esprit de Kaëla; elle avait le château pour elle, la brunette pouvait allée n'importe sans être déranger. C'est sans crainte d'être déranger par qui que ce soit que la jeune fille se leva et commença à déambuler dans les couloirs.

La fillette ne savait pas ou elle allait mais peut lui importait, elle allait trouver en chemin. La poufsouffle souhaitait un endroit calme et près de la nature sans pour autant aller dehors. Elle préférait y aller quand la chaleur du soleil réchauffait ses membres. Parlant du soleil, un endroit où Kaëla pourrait l'observer se lever ne serait pas mal. C'est à quelques mètres de sa destination que la jeune fille se rendit compte que ses jambes la portait où elle voulait allé sans qu'elle n'est besoin de les commander. Cet sur cette pensée que la fillette franchi les trois mètres qui la séparait de la magnifique terrasse. En sept secondes exactement Kaëla était penchée sur la balustrade à regarder le soleil se lever. Elle était arrivée juste à temps, quelques minutes de plus et elle aurait manqué la plus belle partie du spectacle.

C'est seulement lorsqu'il n'eut plus rien à voir que Kaëla se laissa vagabonder dans ses pensées,sachant que le moindre bruit pouvait la dérangé dans ce calme extraordinaire. Aaaah, je crois que je vais venir assister à cet fantastique manifestation de la nature un peu plus souvent. Ce paysage, ce calme, rien d'autre ne peut me rendre plus heureuse. Dommage que je n'ai pas amener mon sac, j'aurais pu étudier sans crainte d'être dérangé. Peut importe, je suis bien et plus détendu que je ne l'ai jamais été. Que puis-je demander de plus, sinon à mangé, tout ce que j'aime est ici. La nature, le calme, la solitude, le soleil... À mais ce que j'ai faim! Bah, j'attendrai. Je ne crois pas que la grande salle soit ouverte à cette heure. Et dire que j'aurais pu étudier au lieu d'être...

Kaëla n'eu pas le temps de finir.. de pensée sa phrase, elle avait entendu un bruit de pas derrière elle. Un peu troublé que quelqu'un d'autre soit levé à cette heure, la fillette se retourna et s'approcha de l'entré de le terrasse. C'est avec étonnement qu'elle vit une jeune femme d'aux moins 16 ans entrer . C'est seulement lorsque l'ainé arriva près d'elle que Kaëla remarqua son air quelque peu furieux. Se demanda pourquoi la jeune femme avait l'air aussi furieuse, Kaëla decida de lui parlé.

Mais quesque j'ai fais? Pourquoi tu me regarde avec cet air là? Je n'ai rien fais de mal pourtant.

La jeune poufsouffle avait dit ces paroles timidement, comme à son habitude. La jeune femme intimidait Kaëla. Cette dernière ce demandait si l'ainé allait lui faire du mal. Surement pas! Malgré son visage furieux l'inconnu n'avait pas l'air d'être méchante, même que Kaëla la trouvait plutôt jolie. La jeune popufsouffle attendit avidement que la jeune femme lui répondre, elle mourrait d'envi de savoir son identité et pourquoi elle était furieuse contre elle.
Revenir en haut Aller en bas
https://potteroleplay.actifforum.com/viewtopic.forum?t=11322
Clora Tanonji
Gryffondor
Gryffondor
Clora Tanonji

Nombre de messages : 222
Age : 25
Age Roleplay + Sorts : 17 ans sorts 1 2
Points Prestige : 2
Date d'inscription : 11/01/2008

*Terrasse* Des ombres volantes et des souvenirs lointains. [PV la soeur.] Empty
MessageSujet: Re: *Terrasse* Des ombres volantes et des souvenirs lointains. [PV la soeur.]   *Terrasse* Des ombres volantes et des souvenirs lointains. [PV la soeur.] EmptySam 4 Oct - 16:48

Tu es là, c’est tout.

Pathétique était sans doute le seul mot qui pouvait décrire Clora à ce moment précis. Elle était là, debout devant une gamine terrorisée, la dévisageant avec des gros yeux, pour la simple et (presque) bonne raison qu’elle la dérangeait dans sa tranquillité matinale. Un sentiment de puissance avait atteint le cerveau de Clora qui s’était cru pendant un moment le seul maître du château, décidant ainsi du sort de chaque individu l’importunant, et c’est un sort bien peu enviable qu’elle aurait réservé à cette pauvre enfant. Reine de son domaine, elle aurait sans doute crié un truc du genre « qu’on lui coupe la têêêêête ! », avec un air de tyran un peu débile. Mais elle n’aurait fait qu’empirer son cas, puisque qu’aucun brave serviteur ne serait venu menotter cette fillette pliée de rire à la vue d’une Clora tombée sur la sienne, tête. C’est pourquoi elle préféra se taire et réfléchir à une solution un tant soit peu plus crédible.

Elle ouvrit donc la bouche une seconde fois, mais aucun son n’en sorti. Elle n’avait rien à dire et la jeune poufsouffle semblait ne rien y comprendre, ce qui était particulièrement compréhensible. Clora ne faisait que délirer, persuadée que de la déranger pouvait être un crime méritant la peine de mort. Tête enflée la Clora ? Non, juste irritable. Surtout en ces heures matinales ou elle n’éprouve que l’envie d’être seule, dans l’immensité du château. Pourquoi existait-il des gens aussi fêlés qu’elle, prêt à se lever à des heures pas possible pour profiter des premières lueurs ? Elle aurait tant voulu se sentir unique, quelques heures de plus. Mais elle avait eu le malheur de passer devant cette terrasse, de s’attarder à l’ombre flottant sur le mur. Elle aurait bien pu passer son chemin sans faire fit de cette jeune demoiselle qui ne faisait que relaxer, elle aussi. Clora et cette inconnue se ressemblaient, sans le savoir. Friandes de solitude et de calme. Elles aimaient se sentir uniques, désarmées dans l’immensité du monde qui les entourait. La différence était que Clora ne se gênait pas de faire savoir à cette gamine qu’elle l’emmerdait, alors que cette dernière se contenterait sans doute de s’enfuir en courant.

Un élan de quasi pitié traversa l’esprit de Clora. Elle n’était pas si méchante, croyez moi. Elle préféra adoucir ses traits et faire apparaître un doux sourire sur ses lèvres. Partie, l’envie de trancher la tête de la poufsouffle. Cette dernière, tout comme la blonde, avait le droit d’être là à profiter du spectacle. Il s’agissait simplement de liberté, et Clora n’était pas plus libre qu’elle. Ainsi, elle accepta, un peu déçue, la présence de la gamine. Mais n’allez pas vous imaginer qu’elle s’excuserait ! Même pas pour 10 galions. Quoique, dix galions... Enfin, elle ne s’excuserait pas, voilà tout. Elle préféra donc changer de sujet aussi vite que possible, dans l’espoir que l’autre suivrait son élan. Elle s’approcha de la balustrade et contempla le vide sous ses pieds, jusqu’à être prise d’un vertige. Ce n’était pas très haut, mais Clora n’avait jamais vraiment été à l’aise avec les hauteurs. Elle releva donc la tête et contempla le soleil levant à l’horizon. Il s’était déjà bien dégagé des montagnes et amorçait sa montée vers le ciel rosé, parsemé de nuages qui prenaient une teinte orangée lorsque le soleil s’en approchait. C’était un levé de soleil particulièrement joli, et il y avait longtemps que Clora n’en avait pas vu de la sorte, malgré ses fréquentes sorties matinales. Clora eut envie de partager sa pensée avec la demoiselle près d’elle, mais ne sentant plus sa présence, elle eut peur qu’elle s’ait enfui. Un regard derrière elle confirma sa pensée et Clora soupira, déçue. Elle qui voulait le château pour elle seule s’aurait finalement bien réjouie d’un peu de compagnie. Elle se retourna donc vers le ciel coloré et entendit un toussotement à sa droite. La fillette était là, observant simplement le soleil. Sans doute s’était elle déplacée en silence, Clora n’ayant pas regardé du bon côté. Son regard était perdu dans les nuages, et elle semblait heureuse.

Il s’agit là d’un magnifique levé de soleil, tu ne trouves pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Kaëla Owens
Poufsouffle
Poufsouffle
Kaëla Owens

Nombre de messages : 40
Age : 23
Age Roleplay + Sorts : 13 ans sorts 1
Points Prestige : 3
Date d'inscription : 29/06/2008

*Terrasse* Des ombres volantes et des souvenirs lointains. [PV la soeur.] Empty
MessageSujet: Re: *Terrasse* Des ombres volantes et des souvenirs lointains. [PV la soeur.]   *Terrasse* Des ombres volantes et des souvenirs lointains. [PV la soeur.] EmptyVen 10 Oct - 23:39

Kaëla n'avait pas peur, ou, dus moins, n'allait pas déguerpir en courant et en criant à l'aide. Elle était seulement un peu effrayée par l'inconnue qui, d'après Kaëla, était au moins en sixième année, ou peut-être même en septième année et avait l'air de vouloir l'assassiner. Pas que Kaëla était peureuse de nature, elle était seulement timide et, là, sa nouvelle rencontre était furieuse contre elle et, bien entendu, la timidité se transforme souvent en peur, pour Kaëla en tout cas. La jeune femme était furieuse, pour une raison quelque peu stupide en plus.

Tu est là, c'est tout.

Kaëla avait de moins en moins peur, mais était de plus en plus fâchée. Que lui arrivait-il, elle qui, habituellement, ne serait même pas fâchée contre une mouche. Mais Kaëla avait ses raisons, elle était arrivée en premier, c'était donc la jeune femme qui avait dérangé Kaëla et non le contraire. Ces paroles allait sortir de la bouche de la jeune Owens lorsqu'un regard assassin passa dans les yeux de son interlocutrice. Bien évidemment, Kaëla se tue, ce qui était peut-être une bonne chose, même si, en fait, Kaëla n'aurait jamais eut le courage de prononcer ne serait ce qu'un mot de ce qu'elle allait dire.

Je crois bien que j'ai bien fait de me taire, si j'avais parlé, elle aurait surement arraché tout les membres de mon corps une par un jusqu'à ce que je meurs. " Bye Bye Kaëla, ça t'apprendra à me déranger de si bonne heure le matin.".

Cela dura un moment, une Kaëla effrayé qui regardait une inconnue au regard meurtrier, ou presque. Fort heureusement, le regard de la jeune femme fini par se radoucir au grand étonnement, et soulagement, de Kaëla. Cette dernière alla s'accouder sur la balustrade pour regarder quelque chose dont Kaëla ignorait l'essence. La jeune poufsouffle la regarda un moment, immobile, puis décida d'aller la rejoindre. Elle marcha si silencieusement que la blonde ne remarqua même pas sa présence. N'importe qui qui passerait par la pourrait croire qu'elle était des amies de longue date, ainsi placer, côte à côte, à regarder le soleil se lever. Mais ce ne serait pas vrai, Kaëla ne connaissait même pas le nom de la jeune femme accouder à côté d'elle. Elle décida d'attendre avant d'essayer de faire les présentations elle ne voulait pas rompre le silence qui régnait à ce moment là. Ce fut la blondinette qui parla en premier et, à la grande surprise de Kaëla, sur une ton très calme, presque gentil.

Il s’agit là d’un magnifique levé de soleil, tu ne trouves pas ?


Décidément, ce matin là était destiné à être remplis de surprise, mais des surprise, pour la plupart, forte agréable. Sans le savoir, la jeune femme avait fournie à Kaëla un "outil" pour parler un peu d'elle. En effet, dans sa réponse, elle allait, peut-être, pouvoir parler de comment elle pouvait aimer voir le soleil se lever au loin, avec la mer en arrière plan. Il faut dire que Kaëla avait été choyer, une partie de son enfance, par la fenêtre de sa chambre, elle avait pu regarder le soleil se lever sur la baie de Sept-Iles. La jeune Owens patienta un peu, elle ne savait pas trop quoi répondre. En fait, elle savait exactement quoi dire, elle ignorait seulement comment le dire. Au bout d'un moment, Kaëla se dit qu'il était ridicule d'attendre plus longtemps.

Oui, c'est vrai.
Tu sais, j'adore regarder le soleil se lever.
La plus grande partie de mon enfance, j'étais debout avant l'aube pour pouvoir observer le soleil se lever.


Je m'appelle Kaëla Owens.
Toi?
Revenir en haut Aller en bas
https://potteroleplay.actifforum.com/viewtopic.forum?t=11322
Contenu sponsorisé




*Terrasse* Des ombres volantes et des souvenirs lointains. [PV la soeur.] Empty
MessageSujet: Re: *Terrasse* Des ombres volantes et des souvenirs lointains. [PV la soeur.]   *Terrasse* Des ombres volantes et des souvenirs lointains. [PV la soeur.] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
*Terrasse* Des ombres volantes et des souvenirs lointains. [PV la soeur.]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un nouveau logis...[hentaï /terminé]
» Retrouvaille!!! (PV Ryofu Itô) HENTAï
» Une après-midi tranquille ? [PV Yuko] [Hentaï] [terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L'École de sorcellerie Poudlard :: Autres lieux-
Sauter vers: