AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Canada: Retrouvailles, surprise, ou déception?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rudolf Himmer
Poufsouffle
Poufsouffle
avatar

Nombre de messages : 187
Age Roleplay + Sorts : 16 ans sorts 1 2
Points Prestige : 2
Date d'inscription : 03/04/2008

MessageSujet: Canada: Retrouvailles, surprise, ou déception?   Mer 22 Avr - 12:28

Rudolf se situait dans la chère ville du Québec. Comme prévu, Laïza le guidait jusqu'au vieil homme. Rien ne semblait perturber le jeune homme. Sa détermination était si forte que rien d'autre ne pénétrait dans ses pensées. Un objectif était dressé, et rien ne viendrait le déranger. Depuis le temps que l'américain attendait ça, cette rencontre avec l'être disparu. Normalement, l'hésitation devait le prendre, mais il savait déjà au fond de lui que ce vieil homme était son grand-père. Tout coïncidait, c'était le même homme que dans sa jeunesse il avait connu que lui avait décrit son amie. Depuis le début, l'assurance était là et c'était d'un pas décidé que l'orphelin se trouvait là. Avant de venir au Canada, le Poufsouffle y avait bien réfléchi. Ou bien, à la première vue, le grand brun engageait la discussion agressivement, ou bien celui-ci laissait le disparu s'exprimer, se justifier. Le choix était difficile. Finalement, rien n'était vraiment clair. Il ne servait à rien de se décider sur ce qu'il fallait faire, car le garçon pourrait changer d'avis au dernier moment. En tout cas, ce qu'il ne ferait pas, ça serait de se défiler. Déjà, ce n'était pas son genre, et puis il n'allait pas filer après avoir parcouru tant de chemin. La curiosité était à son comble et rien ne l'arrêterait. Dire que la rencontre était si proche. Plus que quelques instants, rien que plusieurs centaines de mètres à marcher...

Par ailleurs, c'était la première fois que Rudolf se rendait au Canada. Les gens étaient tout à fait semblables à ceux des Etats-Unis et du Royaume-Uni à première vue. Mais il y avait sans doute des différences à noter quand à leur comportement. La vie semblait y être plus simple qu'en Californie ou à Londres. les gens étaient plus accueillants. Quand on passait devant eux, on lisait derrière leur sourire une gentillesse à toute épreuve. Ils étaient prêts à vous faire visiter la ville, à vous mettre à l'aise. Même s'il s'agissait de gens de classe moyenne, voir pauvre, ils vous saluaient de la plus belle des manières, c'est-à-dire naturellement. C'était le naturel qui était installé ici. Rien ne semblait perturber la nature. Végétation et villes étaient en pleine harmonie, en parfaite osmose. C'était agréable de marcher dans les multiples rues de la cité. Malgré la température plutôt fraîche, la douceur de l'ambiance présente réchauffait le jeune homme. Vraiment, l'américain prenait son pied en cet endroit. Cela était presque des vacances de se trouver là. Pourtant; ce n'était pas pour cela que l'orphelin était présent. ce beau paysage et cette simplicité d'esprit rendait juste la tâche plus supportable. Tout semblait plus simple. Si Laïza le voulait bien, le Poufsouffle resterait bien quelques jours, histoire de passer quelques jours de vacances tranquille, avec personne pour l'embêter. En pensant à sa grande amie, Rudolf se tourna vers elle. Celle-ci semblait concentrée. C'était là sa ville, son lieu de naissance, on voyait qu'elle le connaissait dans le moindre recoin. Tout en marchant, le garçon se mit à lui parler.

Merci de m'accompagner dans ce rude défi pour moi. Tu me permets de retrouver quelqu'un que je cherche depuis si longtemps et tu me fais découvrir un endroit merveilleux. Dis-moi, est-ce que le Canada est comme cela dans chaque recoin? Retrouve-t-on partout tant de simplicité, de beauté? Est-ce que je pourrai rester plusieurs jours ici? Connais-tu un endroit où je pourrai loger? Je sais que la question n'a pas trop sa place ici, mais je me sens si bien...

Rudolf se demandait bien où se situait ce kiosque. Laïza n'était pas bavarde sur le sujet. Elle ne vouait pas embrouiller le Poufsouffle sur le sujet. Et puis, elle tenait au vieil homme. Après tout, peut-être qu'elle ne lui disait rien car, ainsi, le jeune homme ne risquait pas de se rendre là-bas pour l'agresser. Elle voulait sans doute être présente lors de leur confrontation, qui promettait d'être rude. Le garçon s'y était déjà préparé. Il attendait des réponses précises. Il ne partirait pas sans savoir pourquoi le vieil homme n'avait pas donné de signe de vie, pourquoi il l'avait laissé seul, entre les mains de la chance, orphelin et triste. Toutes ces questions, le garçon voulaient qu'elles aient une réponse. Il irait jusqu'à le menacer avec sa baguette si la personne âgée ne lui répondait pas. A propos de baguette, le grand brun avait bien sûr penser à l'amener, elle était dans sa poche. Pour ne pas paraître suspect, l'américain était vêtu normalement, avec un jean, un tee-shirt et un pull de couleurs neutres, c'est-à-dire blanc. Le Poufsouffle ne voulait pas attirer les regards. Cette histoire était personnelle, c'était seulement Laïza, lui et le vieil homme. Si quelqu'un venait à s'en mêler, tout pourrait être gâché, et un Moldu ne devait pas voir des baguettes sortir et des sorts lancés. Rudolf serait alors recherché et le danger serait présent. Il y aurait alors un risque d'être expulsé de l'école. Il fallait donc être discret et prendre toutes les précautions pour ne pas se faire voir. Il ne restait plus qu'à attendre que le kiosque soit en vue, et tout commencerait...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://potteroleplay.actifforum.com/biographie-des-personnages-f
Laïza Dawn
Poufsouffle
Poufsouffle
avatar

Nombre de messages : 37
Age : 25
Age Roleplay + Sorts : 17 ans, sorts 1 2
Capacités Spéciales : Artyom Le Chat
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: Canada: Retrouvailles, surprise, ou déception?   Lun 27 Avr - 15:57

Ah!! Québec !!! Ma ville natale!
Laiza habillée en moldu pour ne pas attirer l'attention de tous, portait une jolie robe rouge, façon ballerine, garnie de petits coeurs blanc, les souliers et boucle dans ses cheveux roux éclatant sous les raillons du timide soleil se mariaient parfaitement. Mais ce que Laiza oubliait à chaque fois c'est que son style attirait tout de même l'attention due à l'extravagance du complet. La jeune femme ne s'en souciait peu de tout façon. Les gens comme à l'habitude étaient accueillant et joyeux. L'hiver étant sur le point de s'éclipser, les gens retrouvaient souffle de vie et se mettaient tous au jardinage et manutention de leur automobile si ridicule... Pour le moment les deux jeunes Poufsouffle étaient au centre ville ils avaient encore un petit bout de chemin avant d'aboutir dans son coin. Laiza portait aussi un petit sac à dos moldu d'où elle y sortait des bonbons de toute sorte pour se calmer. Car même si elle devait se réjouir d'être dans sa ville natale avec son nouvel et premier ami de l'école, elle savait bien pourquoi ils étaient là. Le jeune homme qui l'accompagnait voulait retrouver son grand-père disparu depuis des années. Il avait la haine et Laiza comprenait mais le vieil homme était aussi un ami proche et confident de celle-ci.

Miss Dawn prit toute sorte de chemin pour que le jeune apprécie le paysage et la ville ainsi peut-être se calmerait-il! Elle n'avait pas dis un mot depuis leur arrivé. Elle était loin dans ses pensées et occupée à ouvrir et dévorer des bonbons un après l'autre. Toute façon il était inutile de commencer la conversation avec Rudolf car les gens autour étaient curieux et aimaient bien les étrangers, car il était rare que des jeunes gens y viennent pour les vacances. Puis le Poufsouffle était occupé à saluer les gens qui le harcelaient presque de vague de mains et de sourire en sa direction. Laiza boudait un peu car jamais elle ne s'était fait accueilli ainsi. Ils l'accueillaient souvent avec des regards méchant ou méfiant et chuchotaient tous après son passage. Elle détestait ça et souhaitait toujours pour un bus express à sa maison au lieu d'avoir à prendre les 100000 de bus pour se rendre de la ville à chez elle. Ses parents n"avait pas de voiture ni de quoi que ce soit pour la ramener chez soi.

C'est sûrement parce qu'il est mignon et il a l'air innocent et perdu.

Mais Laiza savait bien qu'il n'était pas innocent!! Perdu peut-être mais pas innocent...! Rudolf prit enfin la parole ce qui secoua Laiza de sa mélancolie et afficha aussitôt un sourire qui s'affichait qu''à la vue de deux personnes; le jeune Rudolf et le vieil homme. Laiza n'en croyait pas ses oreilles!! Le jeune aux cheveux brun et au regard profond lui demanda si il pouvait rester dans ce trou... Elle s'arrêta d'un brusque pas luit prit les bras et le regarda dans les yeux pour lui dire

Rudolf t'accompagner en ces lieux et le moindre que je puisse faire pour un ami qui est cher pour moi. Ça me fait le plus grand plaisir de te guider et te soutenir en ces circonstances. Elle le lâcha et poursuivi son chemin vers un arrêt de bus. Et pour répondre à ta question la Canada, je n'y est pas vraiment voyager mais je peux te dire que les grandes ville tel Montréal ou Toronto n'ont rien a voir comparées à ici. Ici les gens se connaissent tous et ils vivent sans soucis apparent et accueillent les visiteurs chaleureusement comme tu as dut le remarquer. En ville les gens sont très pressés et ne te voient même pas sur leur chemin au point qu'il pourrait de rentrer dedans sans s'en rendre compte. Enfin! En ces lieux ce n'est pas ainsi tu constatera par toi-même que les paysages sont magnifiques! Si tu es si en amour avec cet endroit je peux bien t'inviter chez moi nous avons des chambres de plus. Si tu ne préfère pas rester chez moi (et je le comprends) tu peux toujours rester dans l'auberge près de chez moi, c'est pour moldu mais bon tu as maîtrisé l'art de t'habiller comme eux je vois !! Arrivé à l'arrêt de bus elle lui arrangea son pull et rougit un peu. Elle était si nerveuse d'être en lieu moldu qu'elle recommençait ses habitude d'être timide et extrême dans ses émotions. Elle se ressaisit et prit une sucette aussi rouge que ses joues.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://potteroleplay.actifforum.com/biographie-des-personnages-f
 
Canada: Retrouvailles, surprise, ou déception?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Retrouvailles surprise [PV Maya Nishimura]
» Canada- Ségrégation raciale: Débat pour l’ouverture d’une école noire
» Des retrouvailles tragiques...
» Le Canada et les États-Unis les plus généreux;
» Canada, le Pays le Plus Accueillant au Monde pour les Expatriés

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Vaste Monde :: Reste du Monde-
Sauter vers: