AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 *Volière* Lettres aveugles

Aller en bas 
AuteurMessage
Evan Habsbourg
Serdaigle
Serdaigle
Evan Habsbourg

Nombre de messages : 159
Age Roleplay + Sorts : 33ans sorts 1 2 3 SPE
Points Prestige : 2
Date d'inscription : 18/06/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
*Volière* Lettres aveugles Left_bar_bleue100/100*Volière* Lettres aveugles Empty_bar_bleue  (100/100)
Points de mana:
*Volière* Lettres aveugles Left_bar_bleue100/100*Volière* Lettres aveugles Empty_bar_bleue  (100/100)

*Volière* Lettres aveugles Empty
MessageSujet: *Volière* Lettres aveugles   *Volière* Lettres aveugles EmptyDim 11 Nov - 16:30

La nuit avait choisi les mots d'un Auror perdu pour se confier à la petite Brune. Une lettre d'un homme qu'elle avait peut-être déjà oublié.


***




Madame Noxis Clymox,
Collège Poudlard,
Ecosse


Tu ne peux me voir, droit et fier devant les miens, alors qu'au fond je reste les yeux clos, par crainte d'avoir à supporter d'avantage nos maux. J'ai peur de ce que nous sommes, de ce que tu as fait... Au lieu de chasser l'image, je m'y complais, car les questions sont ennivrantes et constantes. Au lieu de passer sur l'idée qu'il me reste de toi, mon regard bercé d'illusions, je trace sur ton front une croix déposée de mes lèvres. Je ne te retrouve pas frissonnante, ni même inquiète, parce qu'encore une fois je vois sur tes yeux cet étau de confiance et d'optimisme. Hier j'en ai rêvé, tes bras se sont repliés sur moi comme sur un nouveau-né. Non je ne veux pas qu'il nous vienne déjà ! Sans doute est-il trop tôt; trop tôt pour que je sois sûr de ce que je veux, pour lui, pour moi, peut-être nous...
Et puis il me vient toutes ces questions. Suis-je la cause de ton martyre? Je m'en convaincs en tout cas chaque jour un peu plus. Je nous revois quand même, le soir où je nous croyais invincible. J'avais soufflé la petite lampe que tu avais posé de l'autre côté, te laissant ainsi dans les ténèbres. Et puis j'avais fini par te rejoindre...Tu étais belle, assez belle en tout cas pour que j'entende toute la nuit encore ton soulagement...Comme cela me semble loin maintenant !

Avant-hier soir, dans l'encre de la nuit, je m'accordais un temps pour songer et flâner. Je parcourais sur la terre les rues vides de Vienne. L'ambiance était macabre, presque inhumaine. Je ne sais encore combien de temps je resterai ici, mais je suis sûr de ne pas rentrer pour les fêtes. Ma mission n'est pas terminée, et je ne suis même pas certain d'avoir la force de te revoir. Le désirer semble plus trouble encore. Peut-être que je nage ici dans ma folie, que je me laisse vivre sans plus rêver de tes caresses. Mais j'ai besoin de ce moment pour moi, me retrouver. Laisse-moi le répit que je mérite, et oublie-moi pour quelques temps encore.

Embrasse l'enfant que tu portes et qu'il me tarde de serrer dans mes bras. Je veux qu'il sache que son père, légitime ou pas, l'aime plus que tout.



***
Revenir en haut Aller en bas
Noxis Clymox
Serdaigle
Serdaigle
Noxis Clymox

Nombre de messages : 8960
Age Roleplay + Sorts : 35 ans sorts 1 2 3
Capacités Spéciales : Elémentalisme Eau/Terre/Feu/Air - Magie des Anciens
Points Prestige : 6
Date d'inscription : 13/01/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
*Volière* Lettres aveugles Left_bar_bleue1930/1930*Volière* Lettres aveugles Empty_bar_bleue  (1930/1930)
Points de mana:
*Volière* Lettres aveugles Left_bar_bleue2500/2500*Volière* Lettres aveugles Empty_bar_bleue  (2500/2500)

*Volière* Lettres aveugles Empty
MessageSujet: Re: *Volière* Lettres aveugles   *Volière* Lettres aveugles EmptySam 15 Déc - 21:15

Elle en connaissait à présent chaque mot, chaque virgule, chaque courbe de chaque lettre tracée par cette main qui aurait dû être glissée dans la sienne ou bien posée sur son ventre qui ne pouvait plus rien cacher maintenant. Et pourtant, elle avait hésité longuement avant de la lire. Tremblante, elle avait finit par briser le sceau et à en prendre connaissance. Peut être pire que ce qu’elle avait imaginé finalement. Elle laissait une question en suspens, détestable, impensable, un doute qui n’avait pas de raison d’être et qui lui vrillait l’esprit. Une question noyée dans les larmes qu’elle avait retenues si longtemps et qui brouillaient à présent l’encre du parchemin qu’elle tenait froissé dans ses mains gelées. Lentement, elle s’était laissé glisser à même le sol et avait fini par lui répondre.


***



Mon Ame,

Aujourd’hui, j'ai repris la plume que j’avais pourtant voulu oublier. Je la détestais, la rendant responsable du silence dans lequel tu m’enfermais jour après jour. Les mots couchés pour toi sur le vélin t’avaient-ils touché de quelque façon que ce soit ? Six longues semaines et plus encore de lettres sans réponses, à tel point que je me demande même si elles te sont jamais parvenues ...

Tes paroles sont à la fois douces comme du miel et aussi tranchantes que des lames. Follement, je veux y entrevoir l’espoir que bientôt tu me reviendras, que tout sera comme avant et que nous pourrons à nouveau nous aimer. Et pourtant, l’ombre plane, tes doutes transparaissent. Doute de vouloir me revoir, doute de vouloir encore m’aimer, doute que je t’aie même jamais aimé, doute de tout ce que, finalement, je suis.

Je danse dans les ténèbres, elles m’enveloppent chaque jour un peu plus. Je suis retournée au Pavillon à la dernière pleine lune. Même Lerad dépérit de ton absence : les rayons de l’astre lunaire eux-mêmes se jouent de moi et ses fleurs d’argent ne se fanent plus en poussière au petit matin : elles ne voient à vrai dire plus jamais la nuit. Dois-je me résigner à cette persistante errance dans l’obscurité et la solitude, sans comprendre les raisons de ton exil et de mon bannissement?

Je voudrais être capable de démêler les fils de cet écheveau : appréhender les causes pour mieux en combattre les conséquences. Je serai patiente, je chercherai, je trouverai.

Et surtout, ne me demande pas de t'oublier, ce serait refuser à notre enfant le droit d'avoir été ardemment désiré et d'être le fruit d'un amour pur. Je danserai encore en le berçant tendrement, en lui répétant plus vivement que tu l’aimes, en essayant de faire abstraction du fait que sa mère ne représente peut être plus rien pour toi.

Avec tout mon amour,

Noxis



***



Noire était la nuit, noires étaient les ailes du corbeau emportant au loin les paroles de la Belle à son Auror.
Revenir en haut Aller en bas
https://potteroleplay.actifforum.com/viewtopic.forum?t=5568
Evan Habsbourg
Serdaigle
Serdaigle
Evan Habsbourg

Nombre de messages : 159
Age Roleplay + Sorts : 33ans sorts 1 2 3 SPE
Points Prestige : 2
Date d'inscription : 18/06/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
*Volière* Lettres aveugles Left_bar_bleue100/100*Volière* Lettres aveugles Empty_bar_bleue  (100/100)
Points de mana:
*Volière* Lettres aveugles Left_bar_bleue100/100*Volière* Lettres aveugles Empty_bar_bleue  (100/100)

*Volière* Lettres aveugles Empty
MessageSujet: Re: *Volière* Lettres aveugles   *Volière* Lettres aveugles EmptyDim 13 Jan - 12:27

Le vent de Janvier n'apportait pas d'heureuses réponses, et Evan n'avait pour lui en ces temps que le gris du ciel et de l'âme. Il écrivait sans s'attarder, avec juste ce qu'il fallait de sincérité.

***

Le Soleil n'a pas suffit à me montrer le chemin que je devais prendre. Cela fait maintenant quatre longs mois que je suis ici, et plus rien ne m'éclaire. J'ai eu le sentiment de sombrer... Sombrer parce que notre amour s'est éteint le temps d'un automne. Mais en réalité rien de tout cela ne s'est passé. Tu ne l'as pas fait, je ne suis pas parti, et nous nous aimons toujours. Sont-ce ces doux rêves qui m'aveuglent encore? Il m'est apparu que la monotonie soignait. Je me lève à l'Aurore, lorsque Dieu dort toujours et que d'ici je te sens encore soumise à Morphée. Pourtant je te sais déjà attristée, perdue, incompréhensive, ou même apeuréé... La fatalité de la rupture ne nous aura donc pas épargné.

Aujourd'hui je ne veux m'en venter, me dire que je suis ton bourreau, l'ignoble amant qui te fait tant souffrir. Mais ta lettre est le symptôme d'une fin trop tôt annoncée. Je ne veux pas te perdre, me dire demain que je ne suis rien, et que la raison m'a imposé l'ineptie. Je ne veux pas t'oublier, nous oublier, et tracer un trait sur notre avenir. Il y a des promesses annoncées, des idées à concrétiser. L'une d'elles sommeille d'ailleurs en ton sein. Je veux cet enfant. J'y repense chaque jour un peu plus, et je me dis que si j'y suis déjà attaché, c'est parce que j'aime profondément sa mère. Les mots sont là, couchés sur ce papier. Mais il ne faut s'en satisfaire...

Il n'est pas évident d'oublier. Oublier la trahison et les coups bas. Pourquoi lui? Pourquoi pas moi? Tant de questions douloureuses. J'ai entendu parler de lui jusqu'ici même... Alors est-ce pour cela? Tu l'aimes parce qu'il a cette notorieté que je n'ai pas? Moi qui te croyais simple et réflechie. De toute évidence, un homme de lettre a plus de choses à offrir aux femmes qu'un Auror de Vienne. L'argent, la politique, la poésie... Niaiseries auxquelles je ne m'attache guère.

Malgré cela, tu es libre d'écouter ton coeur. Suis-le, ou aime-moi.
E.H.
Revenir en haut Aller en bas
Noxis Clymox
Serdaigle
Serdaigle
Noxis Clymox

Nombre de messages : 8960
Age Roleplay + Sorts : 35 ans sorts 1 2 3
Capacités Spéciales : Elémentalisme Eau/Terre/Feu/Air - Magie des Anciens
Points Prestige : 6
Date d'inscription : 13/01/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
*Volière* Lettres aveugles Left_bar_bleue1930/1930*Volière* Lettres aveugles Empty_bar_bleue  (1930/1930)
Points de mana:
*Volière* Lettres aveugles Left_bar_bleue2500/2500*Volière* Lettres aveugles Empty_bar_bleue  (2500/2500)

*Volière* Lettres aveugles Empty
MessageSujet: Re: *Volière* Lettres aveugles   *Volière* Lettres aveugles EmptyVen 14 Mar - 20:28

Le silence. A sa première lettre. A sa deuxième qui n'était guère plus longue. A sa troisième dictée par un désespoir grandissant tandis que les semaines s'enchaînaient à l'impitoyable clepsydre.


Mon Ame,

Je ne sais plus quoi penser. J'espérais que ta lettre calmerait quelque peu le tourment dans lequel je me débats. Or elle ne rend mon trouble que plus profond encore. Nous nous aimons, pourquoi me fais-tu souffrir en te dérobant à mes sentiments ? A te lire, tu ne veux t'en vanter : alors pourquoi Evan ? Retires-tu une gloire quelconque à me plonger de la sorte dans cette affliction ? Même si je veux paraître forte dans mes lettres, à quoi bon prétendre que je survis sereinement à ce vide ? Attends-tu de moi que j'expie un péché dont je ne connais même pas la substance ? Cette distance entre nous me blesse plus que tu ne peux l'imaginer. Plus que tu ne l'imagines à vrai dire. Je t'ai dit que je chercherais, que je trouverais. Pourtant, je n'y arrive pas et je finis par perdre espoir. Et si je perds l'espoir, à quoi arriverais-je à me raccrocher ?

Noxis



***



Mon Ame,

Tu me donnes une piste. Or … Elle m'embrouille d'autant plus. Qui est l'homme de lettre que tu considères comme le détenteur de mon amour ? Qui est-elle celle que tu condamnes de trahison et, si je lis bien, d'adultère ? Moi ? Evan …. Connais-tu vraiment celle à l'oreille de qui tu as murmuré les choses les plus belles qu'une femme puisse aspirer à entendre ? Je ne suis pas parfaite, je le sais. Mais songer que tu remets ma fidélité en doute me détruit. Est-ce là une certitude ou souhaites-tu m'éprouver d'avantage ? Ne veux-tu réellement pas nous oublier ou est-ce à la mère en devenir que tu offres une chimère à laquelle se raccrocher pour mieux te jouer d'elle lorsque son terme sera échu ?


Noxis


***


Mon Ame,

Tout a basculé sans même que je ne perçoive la moindre altération des choses qui m'entouraient. Autrefois les étoiles brillaient dans nos yeux … Tu les avais rallumées, un soir d'apothéose. Dans les montagnes de ton pays, elles étincelaient. Dans mon Ukraine, elles flamboyaient. Aujourd'hui elles se sont éteintes. Même si je veux croire le contraire, il me semble qu'elles ne se raviveront plus. Ce n'est pas à Morphée que je suis soumise lorsque mon visage effleure tes pensées. C'est à un froid intense, un vertige glacé que rien n'arrive à chasser, ancré dans une pénombre persistante.


Noxis



La quatrième était-elle autre chose qu'un chuchotement ?


Il n'est personne que je ne veuille suivre, Evan. Reviens-moi
Revenir en haut Aller en bas
https://potteroleplay.actifforum.com/viewtopic.forum?t=5568
Contenu sponsorisé




*Volière* Lettres aveugles Empty
MessageSujet: Re: *Volière* Lettres aveugles   *Volière* Lettres aveugles Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
*Volière* Lettres aveugles
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L'École de sorcellerie Poudlard :: Autres lieux-
Sauter vers: