AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 [RESIDENCE] *Covent Garden* Maison de Thalie Musae

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Thalie Musae
Serdaigle
Serdaigle
Thalie Musae

Nombre de messages : 206
Age Roleplay + Sorts : 21 ans Sorts 1 2 3
Date d'inscription : 21/10/2007

[RESIDENCE] *Covent Garden* Maison de Thalie Musae - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [RESIDENCE] *Covent Garden* Maison de Thalie Musae   [RESIDENCE] *Covent Garden* Maison de Thalie Musae - Page 2 EmptyDim 17 Fév - 19:59

Thalie avait décidé qu’il fallait qu’elle arrête de douter de Deletrius et d’elle-même et s’était lancée dans ses grands sous-entendus avec les poissons, attendant quelque chose de plus du jeune homme assis face à elle. Selon elle il était temps qu’elle reprenne sa vie sentimentale en main tout comme elle avait repris en main sa vie depuis son retour de Grèce. Elle avait acheté une maison, trouvé un emploi dans une des plus prestigieuses écoles de sorcellerie au monde et commençait, petit à petit, à faire des connaissances. Elle pouvait sincèrement dire qu’elle était heureuse, et elle ne l’avait pas été depuis son départ précipité de Sydney quelques années auparavant.

Tout est maintenant dans sa réaction à mon histoire de requin et de poisson… Je serai enfin fixée sur mon sort, si je peux vraiment dire ça comme ça.


Et elle ne fut pas déçue. Deletrius répondit exactement comme elle l’espérait, même peut-être mieux encore. Non seulement elle rit à sa réponse, allez savoir pourquoi, mais en plus elle sourit franchement lorsqu’elle se rendit compte qu’ils étaient si proches. Pouvait-elle interpréter ça comme un signe de la part du médicomage ? Thalie n’eut pas le temps de se poser trop de questions, ce qui n’était peut-être pas plus mal. Les yeux de Deletrius plongés dans ses yeux clairs ne lui firent pas réaliser tout de suite que leurs lèvres étaient à présents jointes.

Mais… Qu’est-ce…

La jeune femme fut surprise par ce geste. Bien qu’elle l’eut espéré, elle ne s’y attendait pas vraiment et pendant un instant elle se demanda si elle ne rêvait pas. Mais non, elle ne pouvait pas être entrain de rêver, le contact était trop réel, trop doux pour que ce ne soit qu’un simple rêve. Elle sentit Deletrius se raidir une fraction de seconde, comme attendant quelque chose de sa part. Il est vrai qu’elle s’était laissé faire mais avait été trop choquée pour rendre au jeune homme son baiser. C’est avec un petit sourire qu’elle rectifia son erreur. Non seulement leurs lèvres étaient jointes, mais leurs mains aussi car Thalie avait inconsciemment enlacée ses doigts à ceux de Deletrius. Cela faisait tellement longtemps qu’elle ne s’était sentie si bien avec un homme. Si longtemps…

Depuis… Non ma chérie, ne pense pas au passé. Deletrius est ton futur. Ca ne sert à rien de ressasser les vieilles histoires. Deletrius n’est pas celui qui t’as fait tant de mal alors oublie et concentre-toi sur le moment présent.


La jeune femme appuya sa tête sur l’épaule de Deletrius et leva le visage, le regard souriant, vers lui. Bizarrement elle se sentait bien avec lui. Bizarrement car elle ne le connaissait que très peu ce mystérieux médicomage, l’étranger de Birmanie, le jeune homme qui avait accepté de repeindre sa maison à la façon moldue sans la prendre pour une folle. Thalie avait un tel sentiment de bonheur à cet instant présent qu’elle eut voulu qu’il ne s’arrête jamais. Mais c’était sans compter sur Zoey, sa chouette. Cette boule de poils était jalouse comme pas deux et le fit bien sentir lorsqu’elle lâcha sur l’épaule de l’ami de Thalie un petit cadeau.

Zoey ! Non mais ça va pas bien ! Non mais je rêve. C’est quoi ce caprice, hein ? Va faire un tour pour te remettre les idées en place et ne reviens que lorsque tu as retrouvé ta bonne humeur mademoiselle.

Thalie avait ouvert la fenêtre et parlai à sa chouette comme si elle était un petit enfant qui venait de faire une grosse bêtise. Elle ne pouvait s’en empêcher, car malgré le fait qu’elle ne fut qu’une chouette, Zoey avait toujours fait partie de la vie de Thalie. Ou presque, et elle l’aimait sûrement plus que quiconque à jamais aimé une chouette. La jeune femme attrapa un chiffon posé sur la rambarde de l’escalier et nettoya comme elle pu le haut de Deletrius avant d’ajouter en rigolant :

Ma maison semble avoir une dent contre toi. J’espère qu’il ne va pas t’arriver une mésaventure à chaque fois que tu viens ici. Je suis vraiment désolée pour Zoey mais elle est assez jalouse…
Revenir en haut Aller en bas
Deletrius Vector
Poufsouffle
Poufsouffle
Deletrius Vector

Nombre de messages : 242
Age : 29
Age Roleplay + Sorts : 23 ans sorts 1 2 3 MD3
Capacités Spéciales : Médicomage confirmé
Points Prestige : 3
Date d'inscription : 26/10/2007

Profil du Sorcier
Points de vie:
[RESIDENCE] *Covent Garden* Maison de Thalie Musae - Page 2 Left_bar_bleue100/100[RESIDENCE] *Covent Garden* Maison de Thalie Musae - Page 2 Empty_bar_bleue  (100/100)
Points de mana:
[RESIDENCE] *Covent Garden* Maison de Thalie Musae - Page 2 Left_bar_bleue100/100[RESIDENCE] *Covent Garden* Maison de Thalie Musae - Page 2 Empty_bar_bleue  (100/100)

[RESIDENCE] *Covent Garden* Maison de Thalie Musae - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [RESIDENCE] *Covent Garden* Maison de Thalie Musae   [RESIDENCE] *Covent Garden* Maison de Thalie Musae - Page 2 EmptyMer 20 Fév - 15:08

Au plus grand plaisir de Deletrius, Thalie ne l'avait pas rejeté comme une vieille chocogrenouille périmée. Cet instant était merveilleux, carrément magique, ces lèvres était d'une pureté et ses doigts d'une douceur féérique. Mais c'était sans compté sur la chouette de Thalie, cette petite boule de plume ne l'avait jamais aimé, le premier jour qu'il l'avait vu, Zoey lui avait lancé un regard de feu. Cette petite bête c'était fait une joie de se lâcher sur Deletrius. Le léger poids qu'il avait senti tomber sur son épaule l'avait sorti de ce moment qu'il espérait éternel. Thalie était furieuse contre sa chouette, l'invectivant de son comportement plus que disgracieux, quand elle eut sorti l'oiseau elle prit un chiffon se mit à essuyer le T-shirt de Deletrius, tout en s'excusant du petit écart de sa chouette. Deletrius posa doucement sa main sur celle de Thalie et lui dit de manière très chaleureuse:

Oh tu sais tu n'as pas besoin de t'excuser c'est "naturel" et pour la maison, la prochaine fois je me munirai d'une bulle protectrice, mais pour la tache il y a un moyen plus facile de faire partir cette tache.

Deletrius sorti sa baguette et un petit éclair jaune s'en échappa lorsqu'il prononça la formule

Recurvite

Et en quelque seconde la tache avait disparut laissant le T-shirt de Deletrius aussi "propre que quand il était arrivé.


Tu voit propre comme un gallion neuf, mais c'est gentil d'avoir voulu faire partir ça à la façon moldue. Tu fais beaucoup de choses à la moldue, c'est très mignon. Mais dis moi on va bientôt commencer à peindre, je bouillonne d'envie d'essayer.

Deletrius ne put s'empêcher de rire. Ensemble ils rangèrent la table du petit-déjeuner, ils étaient repus, ce serait presque insensé de devoir faire un effort physique après un tel repas, car se n'était pas un petit-déjeuner mais bel et bien un festin qu'ils devaient ranger. Une fois le tout rangé, Deletrius attendit les instructions de Thalie.

Mon général, je suis près à suivre vos moindres ordre!!!

Deletrius se mit au garde à vous attendant les ordres de sa bien aimée.
Revenir en haut Aller en bas
https://potteroleplay.actifforum.com/biographie-des-personnages-f
Thalie Musae
Serdaigle
Serdaigle
Thalie Musae

Nombre de messages : 206
Age Roleplay + Sorts : 21 ans Sorts 1 2 3
Date d'inscription : 21/10/2007

[RESIDENCE] *Covent Garden* Maison de Thalie Musae - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [RESIDENCE] *Covent Garden* Maison de Thalie Musae   [RESIDENCE] *Covent Garden* Maison de Thalie Musae - Page 2 EmptySam 1 Mar - 18:04

Thalie rougit un peu lorsque Deletrius posa sa main sur la sienne, l’intimant de ne pas nettoyer son tee-shirt avec un chiffon. En deux temps trois mouvements, et avec l’aide d’un simple petit sort il avait nettoyé la tache qu’elle essayait de faire partir avec son chiffon. Il était vrai qu’elle faisait beaucoup de choses à la manière moldue. Pourquoi ? Elle ne le savait pas. Elle avait toujours été intriguée par ce peuple avec lequel les sorciers cohabitaient mais sans vraiment s’y intéresser. Ils savaient faire tellement de choses sans l’aide de la magie que Thalie avait finit par leur vouer une certaine admiration et essayait, comme là avec la peinture, leurs techniques et leurs petites habitudes. Sa grand-mère adorée avait aussi du jouer un rôle important dans cette passion car elle disait toujours que bien que les sorciers avaient été dotés de magie, les moldus avaient quand à eux eut le sens de la débrouillardise et pour cela ils fallaient les respecter et ne pas les dévaloriser.

Une bulle protectrice… Je ne pense pas que ce soit nécessaire. Je te rassure, Zoey va calmer son petit excès de jalousie et elle saura bien se tenir la prochaine fois. Euh… Oui, je vais pas mal de choses à la façon moldue. Peut-être aurai-je naître sans pouvoirs… Je les trouve tellement intriguants et intéressants. J’espère que ça ne te dérange pas !

Elle s’attendait à une réponse positive de la part de Deletrius, après tout, n’avait-il pas accepté de l’aider à repeindre sa maison en utilisant un pinceau et un escabeau et non une baguette et un balai. Elle était d’ailleurs impatiente de voir ses exploits d’apprenti moldu. Il semblait tout aussi impatient de commencer la peinture qu’elle de le voir se démener.

Dès que nous aurons rangé tout ça on s’y met. Je dois t’avouer qu’il me tarde de voir comment tu te débrouille avec un pinceau au bout des doigts.

Dès qu’ils eurent fini de ranger les affaires de leur petit-déjeuner Deletrius se mit au garde à vous devant Thalie, ce qui la fit éclater de rire. Elle se rapprocha de lui, un petit sourire en coin.

Mes moindres ordres… Ahah, tu sais que c’est le genre de chose qu’il ne faut surtout pas dire à une femme ? Rassure toi, je ne vais pas encore abuser de ces douces paroles. Allez, suis moi, on descend dans le salon.

Une fois en bas, la jeune femme attrapa deux pinceaux rectangulaires et tendit le plus petit des deux à Deletrius. Elle sourit en voyant la tête qu’il faisait. Elle lui montra comment le tenir puis amena un pot de peinture d’un orange clair dans lequel elle trempa son propre pinceau qui était plus gros.

Alors maintenant tu trempe ton pinceau dans la peinture et tu l’essuie un peu sur le bord du pot. Comme ça. Et tu fais le tour des portes et des fenêtres. Je vais commencer à peindre là à droite. Ca va aller ?? Tu me dis hein ?

La jeune femme remonta les manches de sa robe et commença elle aussi à peindre « son » morceau de mur tout en jetant des petits regards furtifs à son compagnon pour voir comment il s’en sortait.
Revenir en haut Aller en bas
Deletrius Vector
Poufsouffle
Poufsouffle
Deletrius Vector

Nombre de messages : 242
Age : 29
Age Roleplay + Sorts : 23 ans sorts 1 2 3 MD3
Capacités Spéciales : Médicomage confirmé
Points Prestige : 3
Date d'inscription : 26/10/2007

Profil du Sorcier
Points de vie:
[RESIDENCE] *Covent Garden* Maison de Thalie Musae - Page 2 Left_bar_bleue100/100[RESIDENCE] *Covent Garden* Maison de Thalie Musae - Page 2 Empty_bar_bleue  (100/100)
Points de mana:
[RESIDENCE] *Covent Garden* Maison de Thalie Musae - Page 2 Left_bar_bleue100/100[RESIDENCE] *Covent Garden* Maison de Thalie Musae - Page 2 Empty_bar_bleue  (100/100)

[RESIDENCE] *Covent Garden* Maison de Thalie Musae - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [RESIDENCE] *Covent Garden* Maison de Thalie Musae   [RESIDENCE] *Covent Garden* Maison de Thalie Musae - Page 2 EmptyMar 4 Mar - 22:02

Deletrius trouva la vision de Thalie à propos des moldus des plus fascinante, jamais il n'avait connu une personne qui avait une tel passion pour ces personnes si douées et pourtant dénuées de tout pouvoir magique.

Ah ne t'inquiète pas je trouve ta passion des plus respectables. J'aime moi même certaines chose que font les moldus. ^Ce que j'adore par dessus tout c'est leurs CD's ils arrivent à enregistrer de la musique sur des truc ronds sans magie. C'est fabuleux.

Puis vint enfin le moment qu'il attendait, la peinture. Pour se faire il suivit sa douce dans le salon où l'attendait des pots de peinture et des pinceaux. Cette pièce aurait pu ressembler en tout point à un salon moldus si Deletrius n'avait pas su chez qui il se trouvait. Thalie lui tendit un petit pinceau, qu'il prit délicatement comme si une baguette.

Euh je vais faire quoi avec ça. Ah je sais je dois le pointer contre le mur et la peinture va passer du pinceau au mur. Je suis doué quand même.

Mais quand Thalie lui expliqua le fonctionnement précis du pinceau et la peinture, le jeune homme trouva cela des plus compliqué. Essuyé quelque chose qui allait de toute façon se retrouvé sur le mur c'était insensé. Mais il avait décidé de faire ainsi il le fera coûte que coûte. Empoignant le pinceau comme si sa vie en dépendait il le trempa dans la masse liquide. L'essuyant comme Thalie lui a montré, et se mit a peindre. Mais les première difficulté apparurent bien vite, des gouttelettes de peinture commençait a couler le long de la paroi. Il vérifia que Thalie ne le regardait pas et sortit discrètement ça baguette. Murmurant un sort qu'il avait lu dans une revue de peinture magique, et en un instant là où les gouttelettes avaient couler il ne restait qu'une belle surface de peinture. Il rangea sa baguette et continua de peindre.

Hé Hé de la peinture orange, une demoiselle qui ne fait pas attention ça me donne une idée.


D'un naturel pourtant extrêmement sérieux, Deletrius se permit un doux grain de folie. Trempant ses paumes dans la peinture il en ressorti deux mains orange. Thalie ne faisait pas attention à lui à ce moment. Deletrius passa derrière la belle, et en un instant ses mains furent placées sur les joues de Thalie qui arborait à présent une couleur orange du plus bel effet. Deletrius éclata de rire à la vision de Thalie avec deux trace de mains sur le visage.


Ah Ah Ah Ah Désolé je ne pouvais pas m'en empêcher c'était trop tentant.
Revenir en haut Aller en bas
https://potteroleplay.actifforum.com/biographie-des-personnages-f
Thalie Musae
Serdaigle
Serdaigle
Thalie Musae

Nombre de messages : 206
Age Roleplay + Sorts : 21 ans Sorts 1 2 3
Date d'inscription : 21/10/2007

[RESIDENCE] *Covent Garden* Maison de Thalie Musae - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [RESIDENCE] *Covent Garden* Maison de Thalie Musae   [RESIDENCE] *Covent Garden* Maison de Thalie Musae - Page 2 EmptyMer 5 Mar - 18:22

La jeune Thalie sourit à Deletrius lorsqu’il lui appris qu’il ne trouvait pas choquant sa passion quelque peu bizarre pour les moldus. Elle n’eut qu’une envie, lui sauter dans les bras, ne serai-ce parce qu’il était d’un adorable lorsqu’il disait des choses pareilles.

Et il aime les moldus ! Mais je vais finir par croire qu’il est vraiment parfait ce cher jeune homme !

Une fois la peinture entamée, et après quelque coups d’oeils à Deletrius, la jeune femme arrêta de le regarder pour se focaliser sur ce qu’elle faisait. Thalie était beaucoup trop concentrée sur la peinture qu’elle était entrain d’effectuer pour se rendre compte de ce que faisait réellement Deletrius. Il lui avait semblé le voir sortir sa baguette, mais lorsqu’elle le regarda il ne faisait que peindre comme elle le lui avait indiqué. D’ailleurs la jeune femme était contente de voir qu’il se débrouillait assez bien pour un débutant total en peinture moldue. La jeune femme fit deux pas en arrière pour contempler son « œuvre », deux pans de mur totalement finis. La couleur orange clair qu’elle avait choisie s’accordait très bien avec l’ambiance qu’elle espérait donner à sa petite maison. Effectivement, elle souhaitait que sa maison respire la joie et la bonne humeur, qu’elle donne envie aux gens de sourire et qu’ils s’y sentent bien. Bien sûr c’était loin d’être le cas à cet instant présent, mais Thalie pouvait déjà imaginer des grandes tablées dans cette pièce où seuls les rires et les cris d’enfants viendraient troubler la douceur de l’habitat.

C’est beau tout ça dis donc ma chérie. Mais on n’y est pas encore. Grandes tablées… Enfants… Chaque chose en son temps veux-tu ? Tu vas d’abord finir de peindre cette pièce avec ton…chéri, après tu pourras envisager toutes ces autres choses.


La jeune femme souriait, bien malgré elle à ses pensées car, bien qu’elle fut réaliste et qu’elle ne veuille pas trop s’emballer, il lui était très facile d’imaginer un futur avec Deletrius dans cette maison. Trop perdue dans ces pensées balançant du plaisir au questionnement, Thalie ne fit pas à attention à ce que son collègue et jeune homme occupant la plupart de ses pensées faisait. Ce n’est que lorsqu’elle sentit ses mains sur ses joues et qu’elle entendit son rire qu’elle se rendit compte que son visage était désormais couvert d’une substance liquide et quelque peu collante.

Mais… Qu’est-ce que…

Une main portée à son visage lui apprit que ses appréhensions étaient fondées, Deletrius venait de lui mettre de la peinture orange sur les joues. Il avait une façon de dire sérieusement des choses tellement peu sérieuses que Thalie eut soudain une folle envie de l’embrasser, malgré ce qu’il venait de faire. Mais, ne voulant pas se laisser avoir si facilement, et aussi parce qu’elle aimait beaucoup jouer, elle se retourna lentement vers le jeune homme, un sourire narquois aux lèvres. Tout en s’approchant de lui, elle murmura d’une voix douce et posée :

Oh Delet’, ne crois-tu pas nous avons passé l’âge de ce genre de jeux ? Je pense que nous devrions plutôt…

A ce moment-là le pinceau plein de peinture que Thalie tenait dans la main atterrit sur le visage de son bel ami, tu dessinant une grande croix orangée sur le front et le nez. La jeune femme éclata de rire à son tour, sachant désormais qu’une grande bataille était entamée. Elle fit un pas en arrière, attendant une réaction de la part de Deletrius qui ne se fit guère attendre.
Revenir en haut Aller en bas
Deletrius Vector
Poufsouffle
Poufsouffle
Deletrius Vector

Nombre de messages : 242
Age : 29
Age Roleplay + Sorts : 23 ans sorts 1 2 3 MD3
Capacités Spéciales : Médicomage confirmé
Points Prestige : 3
Date d'inscription : 26/10/2007

Profil du Sorcier
Points de vie:
[RESIDENCE] *Covent Garden* Maison de Thalie Musae - Page 2 Left_bar_bleue100/100[RESIDENCE] *Covent Garden* Maison de Thalie Musae - Page 2 Empty_bar_bleue  (100/100)
Points de mana:
[RESIDENCE] *Covent Garden* Maison de Thalie Musae - Page 2 Left_bar_bleue100/100[RESIDENCE] *Covent Garden* Maison de Thalie Musae - Page 2 Empty_bar_bleue  (100/100)

[RESIDENCE] *Covent Garden* Maison de Thalie Musae - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [RESIDENCE] *Covent Garden* Maison de Thalie Musae   [RESIDENCE] *Covent Garden* Maison de Thalie Musae - Page 2 EmptyMer 5 Mar - 19:02

Deletrius était pris d'un fou rire en voyant sa belle le visage couvert de peinture, mais cela n'empêchait pas deux petites pommettes rouge apparaître. Ces pommettes qu'il aimait tant, qui lui donnait un air radieux. Mais quand elle se mit à parler Deletrius déchanta, sa voix douce et posée, carrément sérieuse lui fit regretter son geste. Deletrius prit soudain une moue enfantine comme pour se faire pardonner.

Je suis bête, elle veut peindre sa maison et moi je m'amuse alors que je suis venu pour aider. Je suis vraim.......

Il fut interrompu dans ses pensées par un liquide froid et visqueux, Thalie venais de lui rendre son coup de peinture. Pour vous donner une image de la scène, prenez William Wallace de Braveheart lors de la grande bataille avec les Anglais, le visage couvert de peinture bleu, vous aurez à peu près la même chose un jeune homme avec une croix sur le visage et le kilt en moins.


Ha ah!!! Tu me cherche Thalie, je te rappelle que je fais partie de la FICM et les champs de batailles c'est mon dada. Tu ne m'aura pas si facilement.

Et d'un geste vif comme l'éclair Deletrius fit glisser sa baguette le long de sa manche. Et tout aussi rapidement il pointa sa baguette sur le pot de peinture.

Accio pot de peinture

Le dit pot se mit à voltiger jusque dans ces bras. Regardant Thalie, il lui lança, non pas le pot de peinture, mais surtout un regard de défi qui pétillait. Tout deux était face-à-face, rien ne bougeait. Deletrius posa sa baguette dans sa poche et trempa ses mains dans la peinture. Il tenta de former une boule dégoulinante, le seul soucis c'est que la peinture c'est liquide, il fallait donc faire vite.


Tu la voit là ma boule de peinture, tu veux la voir de plus près? Tiens attrape.

Lançant tant bien que mal la boule et se dirigeait dans la direction de Thalie.

Bon au moins si elle l'esquive il ira s'écraser contre le mur qu'on doit peindre. Ce sera déjà ça de fait.

Plus la boule s'approchait de Thalie et plus il prit un malin plaisir à jouer à ce jeu. Tout en gardant un léger pincement il ne voulait pas que Thalie soit déçu de ses actions. Au moins là il a l'occasion de se libérer de son stress constant du à sa fonction.
Revenir en haut Aller en bas
https://potteroleplay.actifforum.com/biographie-des-personnages-f
Thalie Musae
Serdaigle
Serdaigle
Thalie Musae

Nombre de messages : 206
Age Roleplay + Sorts : 21 ans Sorts 1 2 3
Date d'inscription : 21/10/2007

[RESIDENCE] *Covent Garden* Maison de Thalie Musae - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [RESIDENCE] *Covent Garden* Maison de Thalie Musae   [RESIDENCE] *Covent Garden* Maison de Thalie Musae - Page 2 EmptyDim 9 Mar - 15:21

Thalie aurai presque pu se laisse prendre par l’air quasi penaud de Deletrius, mais elle n’allait pas se laisser avoir aussi facilement. Non, il fallait se battre. Elle éclata d’un rire tellement naturel lorsqu’elle vit la tête qu’il fit dès qu’il eut sa croix de peinture sur le visage qu’elle failli laisser tomber sa garde. Elle se ressaisit une fraction de seconde plus tard en l’entendant parler de champs de bataille. Il cherchait la guerre il allait l’avoir, tout grand monsieur de la FICM qu’il était. Thalie remonta ses manches, releva le menton et dit d’une voix qui se voulait autoritaire.

Oh oh, môsieur veut jouer au gros dur, hein? Ca ne change rien que tu sois dans la FICM mon chéri, tu vas quand même perdre ! J’espère que tu en es conscient. Es-tu prêt ?

A vrai dire la jeune femme n’avait aucune idée de ce qu’elle pouvait bien lui faire. Il venait de se saisir d’un pot de peinture et elle n’avait rien du tout. Elle se contenta de le fixer de ses grand yeux clairs, essayant d’anticiper son prochain mouvement. Il ne pouvait que lui lancer la peinture à la figure. Il avait pris le pot pour ça. Thalie s’attendait à voir son homme (Oh que c’est bon de dire ça !) prendre le pot à deux mains et jeter le contenu dans sa direction. Seulement ce n’est pas ce qu’il fit. Il trempa ses deux mains dans le pot et essaya de former une espèce de boule avec la peinture. Bien sûr ce fut une vraie catastrophe, mais cela n’empêcha pas Deletrius de lui envoyer ce qu’il avait entre les mains à la figure. La jeune femme eut à peine le temps de se décaler de quelques dizaines de centimètres avant que la peinture ne s’écrase, tel un moucheron sur le casque d’un motard, contre le mur auquel elle faisait dos. Au ralentit elle se retourna, vit qu’elle avait évité de justesse la catastrophe et s’estima heureuse de n’avoir sur elle qu’un peu de peinture du aux éclaboussures lors de son entrée en contact avec le mur. Elle regarda le jeune homme, un sourire aux lèvres, alors que lui avait l’air de ne pas savoir s’il devait adopter une mine déconfite ou sourire lui-même. Thalie se pencha vers le pot ouvert dans lequel elle avait pris la peinture lui sevrant à faire son pan de mur elle le prit à deux mains et, sautant sur Deletrius, lui versa une bonne partie du contenu dessus. Elle posa le pot par terre et lui étala bien la peinture avec les mains sur le visage et les cheveux. Thalie se recula pour admirer son « chef d’œuvre » et éclata de rire.

Ce que tu peux être beau comme ça mon chéri ! Alors, qui a gagné ? Hein ? Qui gagné ?

Thalie sautait un peu dans tous les sens, telle une petite fille de quatre ans tentant de faire venir la pluie comme le faisaient les Indiens d’Amérique il y a de ça des centaines d’années. Une personne regardant par la fenêtre du salon se serai sûrement demandé dans quelle maison de fou elle venait de jeter un coup d’œil. Le spectacle à l’intérieur de la pièce était des plus drôles : Thalie, dans sa grande robe rouge, faisant des petits bonds tout en riant ; Deletrius, couvert de peinture orangée de la tête aux pieds, dans une grande mare visqueuse ; et le salon, couvert d’éclaboussures de peinture et les murs dégoulinants.

Mon chéri, je te ferai bien un bisou pour te consoler, mais tu as un petit peu de peinture sur le visage.

La jeune femme était tellement occupée à célébrer sa victoire sur son adversaire qu’elle ne s’attendait pas à ce qui vint ensuite. Deletrius ne semblait pas être prêt à déclarer forfait malgré toute la peinture qui le recouvrait. Le sourire qu’arborait Thalie se figea quand elle vit ce que Deletrius s’apprêtait à faire. Elle recula jusqu’à se retrouver dos au mur et murmura :

Delet’… Tu ne vas quand même pas…

La jeune femme ne pouvait faire aucun mouvement pour se dégager de ce qui l’attendait. Elle fit un petit sourire, espérant qu’il dissuaderait Deletrius de faire ce qu’il avait l’intention de faire, mais cela ne marcha pas.
Revenir en haut Aller en bas
Deletrius Vector
Poufsouffle
Poufsouffle
Deletrius Vector

Nombre de messages : 242
Age : 29
Age Roleplay + Sorts : 23 ans sorts 1 2 3 MD3
Capacités Spéciales : Médicomage confirmé
Points Prestige : 3
Date d'inscription : 26/10/2007

Profil du Sorcier
Points de vie:
[RESIDENCE] *Covent Garden* Maison de Thalie Musae - Page 2 Left_bar_bleue100/100[RESIDENCE] *Covent Garden* Maison de Thalie Musae - Page 2 Empty_bar_bleue  (100/100)
Points de mana:
[RESIDENCE] *Covent Garden* Maison de Thalie Musae - Page 2 Left_bar_bleue100/100[RESIDENCE] *Covent Garden* Maison de Thalie Musae - Page 2 Empty_bar_bleue  (100/100)

[RESIDENCE] *Covent Garden* Maison de Thalie Musae - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [RESIDENCE] *Covent Garden* Maison de Thalie Musae   [RESIDENCE] *Covent Garden* Maison de Thalie Musae - Page 2 EmptyLun 10 Mar - 14:15

Thalie venait d'esquiver magistralement la "boule" de peinture car vu l'effet qu'elle avait en l'air on ne pouvait plus appeler cela une boule mais plus un engin à fragmentation qui alla s'écraser contre le mur. Deletrius perdit son air victorieux car il savait que la réponse de Thalie allait être plus virulente encore.

Mon dieu je croit que j'ai perdu.

Sa chérie s'approcha de lui un pot entre les mains. Et d'un bond elle lui sauta dessus. Ce qui devait arriver, malheureusement pour Deletrius arriva. Un torrent de peinture venait de se déverser sur sa tête. La peinture coulait le long de sa nuque puis dans son T-shirt, il ressemblait à une carotte avec deux jambes et deux bras. Sa salopette était complètement recouverte d'orange, à tel point qu'il fallait savoir que c'était une salopette à la base. Un sourire vint se dessiner sur les lèvres du médicomage, en face de lui sa douce commençait à sauter dans tout les sens.


Alors, qui a gagné ? Hein ? Qui gagné ?Mon chéri, je te ferai bien un bisou pour te consoler, mais tu as un petit peu de peinture sur le visage.

Ah ouai elle croit qu'il est aussi facile de gagner, je vais lui montrer moi.

Chérie que tu me comprenne bien, je ressemble peut être à une carotte comme ça mais je reste la plus vigoureuse des carottes. Et je te conseille de te méfier de se qui va suivre car bientôt tu sera la reine des carottes.

Aussitôt dit aussitôt fait dans un sursaut magique Deletrius entoura Thalie de plusieurs pot de peinture présent dans le salon. Comme figée elle ne s'attendait pas à se qui allait suivre. Les pots s'élevèrent les uns après les autres dans une chorégraphie aérienne des plus réussie. Ils voletèrent un instant autour de la tête de Thalie, Deletrius avec une voix enfantine entonna une chanson d'enfance réadaptée.

Ainsi font font font les petits pot de peinture, ainsi font font font trois petits et se ren....verse.

Dés l'instant où il avait fini de chanter, il abaissa sa baguette et les nombreux pots qui entouraient Thalie se retournèrent en déversent leur contenu sur la tête de sa douce. Satisfait de son œuvre il s'approcha de sa bien-aimée pour lui susurrer à l'oreille, qui par ailleurs n'avait pas échapper au flot de peinture.

Alors ma chérie satisfaite de ton homme?

D'un doigt et de manière très douce il essuya les lèvres de Thalie pour y déposer un baiser
Revenir en haut Aller en bas
https://potteroleplay.actifforum.com/biographie-des-personnages-f
Thalie Musae
Serdaigle
Serdaigle
Thalie Musae

Nombre de messages : 206
Age Roleplay + Sorts : 21 ans Sorts 1 2 3
Date d'inscription : 21/10/2007

[RESIDENCE] *Covent Garden* Maison de Thalie Musae - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [RESIDENCE] *Covent Garden* Maison de Thalie Musae   [RESIDENCE] *Covent Garden* Maison de Thalie Musae - Page 2 EmptyMar 11 Mar - 17:59

Nooooooooon!

Le petit cri qui échappa à Thalie se fit à peine entendre au-dessous de l’épaisse couche de peinture qui la recouvrait à présent. Son léger sourire n’avait rien pour dissuader son homme de la couvrir du liquide orange dans lequel il baignait lui-même. Le seul geste que la demoiselle put faire avant que les pots de peinture de ne déversent entièrement sur elle fut de lever les bras au-dessus de sa tête dans un geste totalement vain, essayant de se protéger de la déferlante mouillée qui l’attendait. Un seconde plus tard elle était toute dégoulinante et baignait dans une mare orangée qui recouvrait à présent une grande partie du sol du salon. C’est dans des moments comme ça que la magie est vue d’un œil absolument fantastique. La jeune femme ne pouvait imaginer nettoyer son sol sans l’aide d’une baguette. En réalité ce n’est que bien après l’instant qui nous intéresse que la jeune femme allait penser à cela, étant beaucoup trop préoccupée par son état et celui de Deletrius pour avoir ne serai-ce qu’une toute petite pensée pour le sol du salon. Thalie n’avait bougé d’un centimètre, tellement elle était engluée dans la peinture. Sa fine main se dirigea d’un geste lent vers ses yeux qu’elle tenta d’essuyer tant bien que mal.

Deletrius s’était approché de Thalie, lui demandant dans l’oreille si elle était satisfaite de lui. Elle n’eut pas le temps de lui répondre qu’il passait lentement un doigt sur ses lèvres pour les nettoyer et y posa un baiser. La jeune femme ne pouvait que sourire. L’idée du couple qu’ils devaient former à ce moment-là ne pouvait que la faire sourire. A ça s’ajoutait la douceur du jeune homme, malgré leur petite bataille de peinture. Thalie se pressa contre lui, ne voulant se séparer d’une étreinte si douce. La jeune femme avait du mal à comprendre comment elle pouvait se laisser emporter si vite par une relation, qui, si le terme pouvait vraiment être employé, ne faisait que commencer. Elle posa sa tête sur l’épaule de Deletrius pensant qu’ils étaient l’un et l’autre couverts de peinture et que donc ça ne servait à rien de chipoter. Elle releva légèrement la tête après quelques minutes silencieuses comme ça, et dit en souriant.

Tu fais une très jolie carotte en tous cas. Mais… ne crois-tu pas qu’une bonne douche décapante ne serai pas le summum du luxe là ? N’y vois en ça une réjection de ton état carotique, mais j’ai faim et je te vois mal faire la cuisine dans cet accoutrement. Et puis… si on pouvait éviter de mettre de l’orange de partout ça m’éviterai quelques sorts !

Thalie prit la main de Deletrius avec un sourire et entrelaça leurs doigts avant de le tirer derrière elle dans les escaliers qui montaient à l’étage où se trouvait la salle de bain. La salle de bain se trouvait au deuxième étage, en face de la chambre à coucher. Seul l’escalier en colimaçon séparait ces deux pièces dont on pouvait passer de l’une à l’autre en ne faisant qu’un pas. La jeune femme poussa la porte du bout du pied pour ne pas étaler une peinture qui commençait tout de même à sécher et, se tournant vers son homme, dit un sourire malicieux aux lèvres :

Voilà la salle de bain mon cher. Tu crois que tu vas réussir à te débrouiller tout seul pendant que je vais jeter deux trois petits sorts en bas pour nettoyer notre bazar ? Attends, je te passe une serviette pour te sécher.

Ces paroles furent accompagnées d’un déplacement très court dans la chambre où, la grande armoire à vêtements avait une étagère entièrement consacrée aux serviettes de bain. Elle choisi sa préférée (Qu’est-ce que tu peux être puérile ma chérie !) et la tendit au jeune homme du pas de la porte encore ouverte.

Tiens chéri.
Revenir en haut Aller en bas
Deletrius Vector
Poufsouffle
Poufsouffle
Deletrius Vector

Nombre de messages : 242
Age : 29
Age Roleplay + Sorts : 23 ans sorts 1 2 3 MD3
Capacités Spéciales : Médicomage confirmé
Points Prestige : 3
Date d'inscription : 26/10/2007

Profil du Sorcier
Points de vie:
[RESIDENCE] *Covent Garden* Maison de Thalie Musae - Page 2 Left_bar_bleue100/100[RESIDENCE] *Covent Garden* Maison de Thalie Musae - Page 2 Empty_bar_bleue  (100/100)
Points de mana:
[RESIDENCE] *Covent Garden* Maison de Thalie Musae - Page 2 Left_bar_bleue100/100[RESIDENCE] *Covent Garden* Maison de Thalie Musae - Page 2 Empty_bar_bleue  (100/100)

[RESIDENCE] *Covent Garden* Maison de Thalie Musae - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [RESIDENCE] *Covent Garden* Maison de Thalie Musae   [RESIDENCE] *Covent Garden* Maison de Thalie Musae - Page 2 EmptyJeu 13 Mar - 17:44

A ce moment même Deletrius se sentait vraiment bien, sa vie commençait à prendre en stabilité. Il était revenu dans le pays qui l'avait vu grandir, avait trouvé un métier qui lui plaisait et chose improbable il avait même trouvé une compagne des plus douces et admirables (et belle en plus de ça). Il étaient là dans un salon, qui par ailleurs ressemblait plus a un champs de bataille moldus qu'à un salon, tout les deux enlacés dans une couche immonde de peinture. De l'extérieur on aurait dit une danse immobile mais serrée de deux carottes dans un potager. Puis après quelques minutes de bonheur partagé, une idée germa dans la tête a Thalie celle de la faim, idée vitale s'il en est. Mais pour être un peu libre dans la façon de cuisiner il faut se sentir bien dans son corps et donc propre et pas comparable à un légume.

Je prendrais volontiers un douche, l'idée est des plus brillantes. Se sentir légume c'est bien se sentir homme c'est mieux.

Deletrius fut emporté rapidement vers les étages supérieurs de la maison. Non sans une pointe de regret car alors que lui serait en train de se doucher sa douce serait en train de lancer plétaure de sorts pour nettoyer leur capharnaüm d'artistes en herbe. Elle lui passa un linge dont émanait une douce odeur sucrée, la même odeur qui emplissait la maisonnette. Il se dirigea dans la salle de bain et par-dessus son épaule dit à sa belle.

A tout à l'heure alors.

Il ferma la porte derrière lui et s'engouffra dans la douche tout habillé et c'est seulement la qu'il abandonna son enveloppe vestimentaire au profit de l'enveloppe dite d'"Adam".
Quand il eu fini de se laver se shampouiner, il fut face à un énorme problème, ses habits malgré les sorts étaient toujours sales et orange. Il s'enroula donc dans le linge mit à sa disposition et du haut de l'escalier appela Thalie:

Euh excuse-moi de te déranger ainsi, mais dit moi.... Aurais tu par le plus grand des hasard un peignoir pour homme le temps que mes habits mouillés et encore légèrement orange sèchent???

C'est seulement à cet instant qu'il se rendit compte que un peignoir pour homme dans un appartement de femme c'est comme un cheveux sur une Minestrone, Déplacé.
Revenir en haut Aller en bas
https://potteroleplay.actifforum.com/biographie-des-personnages-f
Thalie Musae
Serdaigle
Serdaigle
Thalie Musae

Nombre de messages : 206
Age Roleplay + Sorts : 21 ans Sorts 1 2 3
Date d'inscription : 21/10/2007

[RESIDENCE] *Covent Garden* Maison de Thalie Musae - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [RESIDENCE] *Covent Garden* Maison de Thalie Musae   [RESIDENCE] *Covent Garden* Maison de Thalie Musae - Page 2 EmptySam 15 Mar - 21:25

Deletrius avait prit la serviette tendue par Thalie et avait fermé la porte. La jeune femme descendit au rez-de-chaussée pour nettoyer leur bazar avec un petit sourire en coin. L’idée que le jeune homme était dans la douche n’était pas pour déplaire à celle-ci, mais elle savait se tenir et ne fit que songer à cette carotte pelée...

En voyant l’état de son salon la jeune femme failli défaillir. Durant la petite bataille de peinture qui venait d’avoir lieu en ces lieux, elle ne s’était pas rendu compte que la pièce avait été autant endommagée. Les murs, mais les sols et le plafond aussi étaient recouverts d’éclaboussures orangées Les bâches de plastique transparent n’avaient pas été de grande utilité contre le raz-de-marée qui semblait avoir envahi chaque recoin de la pièce. Même la porte d’entrée avait reçu son lot de stries orange.

Heureusement que les baguettes magiques existent !


Salutatorium recuro.

Après ces pensées bien inutiles la jeune femme nettoya la pièce d’un seul coup de baguette net et rapide. Elle en profita pour tricher un peu et jeter les couleurs voulues sur les murs. Bizarrement elle avait l’impression que ce ne serai pas ce jour-là que Deletrius et elle allaient finir de les peindre alors autant le faire comme ça. Après tout, elle pourrai faire les autres pièces à la façon moldue si elle était toujours autant motivée.

En remontant les escaliers elle admira son salon, tout nouvellement peint dans des tons chauds. Les bâches et les pots de peintures vides avaient été relégués dans la poubelle du jardin. Il ne manquait plus que les meubles. Malheureusement ceux-ci ne viendraient pas habiter cette pièce vide avant quelques temps car la jeune bibliothécaire n’avait pas encore eu le temps d’en choisir. De toute façon elle ne souhaitait pas une pièce chargée. Le moins il y en aurai, le mieux ce serai. Elle aimait la simplicité et le confort.


Une fois dans la cuisine elle entreprit de dresser la table, bien que le repas soit loin d’être prêt. Son homme pas encore sortit de la salle de bain elle n’avait rien d’autre à faire en attendant de pouvoir à son tour enlever toute cette peinture qui, en séchant, lui tirait tous les pores de la peau. Etre une carotte vivante était un amusement, mais il ne fallait pas que ça dure trop longtemps car après deux options seulement se présentaient : redevenir un simple être vivant ou passer à la casserole.

Euh excuse-moi de te déranger ainsi, mais dit moi.... Aurais-tu par le plus grand des hasards un peignoir pour homme le temps que mes habits mouillés et encore légèrement orange sèchent???

Ces paroles qui venaient de sortir la jeune femme de ses rêveries avaient été prononcées avec vigueur du haut des escaliers. Elles firent sourire Thalie. Cette dernière posa les verres qu’elle tenait dans ses mains puis monta à l’étage pour s’occuper du jeune homme qui n’était vêtu que de la simple serviette qu’elle lui avait donné quelques minutes auparavant. Un haussement de sourcils d’assentiment accompagna la vue de ce dernier.

Mama mia…


Non je suis désolée, un peignoir pour homme je n’aurai pas. Par contre je peux te passer le mien. Certes il est vert amande, mais je doute que cela te pose vraiment problème. Ou alors tu restes comme ça. Je ne suis vraiment pas contre, crois moi mais je ne pense pas que ce sera très pratique pour faire la cuisine ! Donne-moi tes affaires que je les étende dehors dès que j’aurai enlevé cette seconde peau.

Thalie indiqua à Deletrius l’endroit où il pourrait trouver son peignoir s’il voulait s’en servir et entra dans la salle de bain dans l’intention de redevenir une personne présentable. Elle entrouvrit la porte une seconde le temps de dire au jeune homme :

Je saute dans la douche, mais fais comme chez toi. Si tu veux faire la cuisine tout est dans le bar. Je serai en bas dans pas longtemps, juste le temps de ne plus ressembler à un vestige d’Halloween.

La porte fermée elle sauta dans la douche avec sa robe ne pouvant pas l’enlever car elle était totalement collée à sa peau. Il lui fallut rester quelques minutes sous l’eau brûlante pour qu’enfin elle décide de se décoller.
Revenir en haut Aller en bas
Deletrius Vector
Poufsouffle
Poufsouffle
Deletrius Vector

Nombre de messages : 242
Age : 29
Age Roleplay + Sorts : 23 ans sorts 1 2 3 MD3
Capacités Spéciales : Médicomage confirmé
Points Prestige : 3
Date d'inscription : 26/10/2007

Profil du Sorcier
Points de vie:
[RESIDENCE] *Covent Garden* Maison de Thalie Musae - Page 2 Left_bar_bleue100/100[RESIDENCE] *Covent Garden* Maison de Thalie Musae - Page 2 Empty_bar_bleue  (100/100)
Points de mana:
[RESIDENCE] *Covent Garden* Maison de Thalie Musae - Page 2 Left_bar_bleue100/100[RESIDENCE] *Covent Garden* Maison de Thalie Musae - Page 2 Empty_bar_bleue  (100/100)

[RESIDENCE] *Covent Garden* Maison de Thalie Musae - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [RESIDENCE] *Covent Garden* Maison de Thalie Musae   [RESIDENCE] *Covent Garden* Maison de Thalie Musae - Page 2 EmptyDim 16 Mar - 19:53

A sa grande non-surprise Thalie n'avait pas de peignoir pour homme, soit. Il devra s'en confectionner un magiquement avec son peignoir vert olive. Il se dirigea dans la chambre de Thalie, il vit un joli lit, un très joli lit. Il ouvrit l'armoire et en sortit un joli peignoir de femme, et l'enfila à cet instant précis il ressemblait à un épouvantail. Le but premier d'un peignoir n'est il pas de se sentir à l'aise et bien celui-ci avait du mal comprendre sa mission envers le jeune homme. Pour lui apprendre le respect de sa mission fondamentale Deletrius sortit sa baguette et la pointa sur le peignoir et d'une voix claire et précise il prononça le sort:

Augmento peignoir

Le peignoir s'allongea et prit des formes plus masculines pour s'adapter au corps de Deletrius, qui se sentit enfin à l'aise à l'intérieur. Il décida d'aller préparer le repas. Mais avant de descendre il s'arreta vers la porte et dit à Thalie.


C'est bon ton peignoir me va maintenant à merveille. Merci beaucoup ma chérie.

Puis après ce court intermède de discussion avec sa douce il alla dans la cuisine et sortit les ingrédient dont il allait avoir besoin pour cuisiner. Il commença par faire sa petite mixture d'assaisonnement, du sel du poivre, et des piments de Cayenne en poudre. Puis dans un poêle, à défaut de Wok il fit revenir des oignons et de l'ail dans de l'huile, quand ceux-ci étaient bien doré il ajouta la mixture, la sauce de poisson et les crevettes et couvrit le tout et laissa mijoter à feu doux. Il allait commencer à préparer le riz quand il entendit de pas dans les escaliers. Thalie avait du être attiré par l'odeur exquise qui émanait du piment de Cayenne chaud.
Revenir en haut Aller en bas
https://potteroleplay.actifforum.com/biographie-des-personnages-f
Thalie Musae
Serdaigle
Serdaigle
Thalie Musae

Nombre de messages : 206
Age Roleplay + Sorts : 21 ans Sorts 1 2 3
Date d'inscription : 21/10/2007

[RESIDENCE] *Covent Garden* Maison de Thalie Musae - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [RESIDENCE] *Covent Garden* Maison de Thalie Musae   [RESIDENCE] *Covent Garden* Maison de Thalie Musae - Page 2 EmptyMar 18 Mar - 22:53

Sortant de la douche après de longues minutes sous le jet d’eau chaude Thalie fit une grimace en se voyant dans le miroir qui faisait face à la douche. Malgré ses efforts de frottement intensif, son corps, et surtout son visage, gardaient les traces de la bataille qui avait fait rage peu de temps auparavant sous son toit. Se drapant dans sa serviette car Deletrius avait son peignoir, elle sortit sur la pointe des pieds et jeta un coup d’œil par l’escalier à son homme entrain de faire la cuisine. Le peignoir lui allait si bien, mais ce n’était sûrement pas le meilleur accoutrement pour cuisiner, bien qu’il soit très sexy comme ça. Remontant les quelques marches qu’elle avait descendu pour observer le chef, la jeune femme se dirigea vers sa chambre. Là, elle se vêtit d’un simple tee-shirt vert et d’une petite jupe noire. Un rapide coup de serviette dans les cheveux pour les sécher, une touche de maquillage aux coins des yeux et elle descendait, pieds nus, vers la douce odeur qui l’appelait depuis la cuisine.

Un sourire aux lèvres, la jeune femme s’approcha des plats qui mijotaient. C’était comme si elle n’osait pas se mettre trop près de ceux-ci de peur qu’ils ne renferment quelque force inconnue. L’odeur, mais aussi la couleur du mélange étaient des plus alléchantes. Ce que Thalie identifia comme des piments de Cayenne donnaient une teinte rouge orangée à la sauce et un léger picotement d’envie se posa sur le bout de sa langue. Passant ses bras autour du ventre de son chéri la jeune femme appuya sa tête sur son épaule car, bien qu’assez grande pour une femme, elle était trop petite pour atteindre sa tête sans se mettre sur la pointe des pieds.


Ce que ça sent bon chef ! Il me tarde de goûter ce plat qui vient de ton pays de cœur. Je peux faire quelque chose ? Je ne sais pas moi, faire cuire le riz par exemple. Ou alors je sers à boire ?

A peine avait-elle dit ces mots qu’elle cassa la sorte d’étreinte qui la liait au jeune homme qui faisait battre son cœur depuis si peu de temps. Se tournant donc, vers le bar qui se trouvait dans leur dos, Thalie ouvrit les portes battantes qui cachaient une collection assez impressionnante de bouteilles. Un observateur mal intentionné aurait pu faire remarquer que ce n’est pas très logique de vivre dans une maison en travaux, n’ayant que le minimum vital en matière d’ameublement, et d’avoir autant de boissons alcooliques. Car c’était bien ce que renfermait ce petit placard, bouteille après bouteille de presque tous les alcools jamais inventés par un esprit sorcier. A l’observateur, Thalie aurait simplement répondu qu’étant Australienne, l’alcool coulait dans ses veines, tout comme la fumée de cigarette était encrée dans ses poumons depuis une adolescente pas si lointaine que ça. Elle tourna la tête une seconde, le temps de demander :

Delet’ qu’est-ce que je te sers ? J’ai… Dis-moi ce que tu veux et je te le sers ! Ah, mais tu avais apporté une bouteille, non ? Attends…

Cherchant la bouteille des yeux elle la trouva trônant sur le bar, à l’endroit où il l’avait posé en arrivant. Thalie pris délicatement cette dernière qui était poussiéreuse et du revers de la main essuya l’étiquette de manière à voir ce qu’elle indiquait. Un regard incrédule plus tard, la jeune femme collait la bouteille sous le nez de Deletrius pour lui faire part de ses pensées alcoolisées.

Un Château du Puy 55… Mais ça ne va pas bien ? Je n’avais pas vu ! Tu es fou ou quoi ! C’est un grand cru, tu devrai le garder pour une occasion importante. Ce repas ne compte pas comme une occasion importante. Enfin… je veux dire que oui c’est important, mais pas assez pour… enfin tu vois… pas assez pour ouvrir une bouteille pareille. On était même pas nés ni l’un ni l’autre qu’elle avait déjà vu des générations ! D’accord, peut-être pas des générations, mais… du monde ! Ne pense pas que je vais te laisser…

A cet instant, la jeune femme fut prise d’un éclat de rire qu’elle ne pu contenir. L’idée venait de lui traverser l’esprit que la situation était des plus cocasses : un jeune homme en peignoir vert amende ne bougeant pas, une jeune femme encore orangée de peinture en simili grondement de désapprobation, des crevettes cuisant dans une sauce rouge au piment de Cayenne, un placard rempli d’alcool et une bouteille de Château du Puy 1955…

Elle dit simplement :


Mon peignoir te va vraiment très bien dis donc.
Revenir en haut Aller en bas
Deletrius Vector
Poufsouffle
Poufsouffle
Deletrius Vector

Nombre de messages : 242
Age : 29
Age Roleplay + Sorts : 23 ans sorts 1 2 3 MD3
Capacités Spéciales : Médicomage confirmé
Points Prestige : 3
Date d'inscription : 26/10/2007

Profil du Sorcier
Points de vie:
[RESIDENCE] *Covent Garden* Maison de Thalie Musae - Page 2 Left_bar_bleue100/100[RESIDENCE] *Covent Garden* Maison de Thalie Musae - Page 2 Empty_bar_bleue  (100/100)
Points de mana:
[RESIDENCE] *Covent Garden* Maison de Thalie Musae - Page 2 Left_bar_bleue100/100[RESIDENCE] *Covent Garden* Maison de Thalie Musae - Page 2 Empty_bar_bleue  (100/100)

[RESIDENCE] *Covent Garden* Maison de Thalie Musae - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [RESIDENCE] *Covent Garden* Maison de Thalie Musae   [RESIDENCE] *Covent Garden* Maison de Thalie Musae - Page 2 EmptyMer 19 Mar - 23:28

Les crevettes baignant dans leur bain de piment, et dispersaient leur douce odeur aux alentour. Et derrière lui sa tendre moitié qui vint l'enlacer. Quoi de plus beau et agréable. Un instant d'intense plaisir, ceux dont il faut profiter car ils ne sont jamais éternels. Eternel non, mais en tout points magique, issus d'une magie inconnue et mystérieuse celle de l'amour. Elle vous prend, vous enivre et laisse un goût suave sur le bord des lèvres, le goût de la goutte de rosée qui perle sur une pêche fraîche que l'on viendrait de cueillir. Un pur moment de délice que Deletrius se voulait d'apprécier pleinement. Thalie se proposa de l'aider, brisant le silence éphémère. De l'aide, il allait en avoir bien besoin, il aurait pu, si il 'avait voulu faire cuire le riz en instant simplement en jetant un sort d'une simplicité enfantine sur la casserole. Mais cette journée n'était elle pas faite pour se la jouer moldus?

Hé bien si tu veux tu peux sans autre faire le riz ça ne me gêne pas du tout. Au contraire ça me fait très plaisir d'avoir un peu d'aide, car cette recette demande beaucoup de concentration au niveau des doses. C'est presque comme une potion dont il faudrait constamment prendre soin. En un instant tout peut basculer. Mais t'inquiète pas on devra pas se commander une pizza, je l'ai déjà fait assez de fois pour mon maître en Birmanie. J'ai même un ingrédient secret qui rehausse tout le goût et vous réveille les papilles. Mais ça c'est mon secret.

Ah bon maintenant, il faut faire quoi, que je me rappelé, tournez vigoureusement de façon à se que votre contenu soit toujours en mouvement ça je le fait à l'instant..... Umhum ça c'est bon. et là mon ingrédient secret.

Thalie s'était entre temps dirigée vers le placard à alcool, et cherchait quelque chose à servir avec le dîner. Deletrius jeta un simple coup d'œil et resta bouche bée devant la quantité incalculable d'alcool dont regorgeait ce simple petit placard.

Pas possible, c'est la caverne d'Ali Baba de l'ivrogne. Ce doit être un de ces placards sans fond qu'on trouve au chemin de traverse, il y a tellement d'alcool que si le feu se propageait au placard je pense que toute la maison explose. Bon cette quantité d'alcool n'est pas pour me déplaire, avec la quantité de vin que j'ai dans ma cave je peux rien dire.

Mais elle ne resta pas devant son placard mais se dirigea vers le bar où était resté la bouteille que Deletrius avait amené. Elle la prit en main, ce geste fut suivi d'un court instant sur place. Puis soudain une bouteille apparu devant les yeux du jeune homme, qui commença à le sermonner de sa folie d'avoir pris un bouteille d'une si grande valeur pour une occasion pareille, et patati et patata enfin la routine que vous font tout les gens qui se retrouve nez à nez avec un grand cru de cet envergure. Mais soudain elle éclata de rire. Deletrius lui jeta un petit regard amusé.

Elle nous a pété une durite là? Qu'est ce qu'elle a?

Mais il fut stoppé dans ses pensées par une réflexion des plus... incongrue...


Mon peignoir te va vraiment très bien dis donc.

Deletrius, à cet instant, laissa le repas qui de toute façon devait encore mijoter un bon quart d'heure et alla vers Thalie. Qu'il prit dans ces bras.

Merci de cette remarque, tu es aussi exquise dans ces vêtements. Mais tu as encore une petite tâche orange sur le front là. Attend je l'essuie. Voilà....

Pour en revenir au vin, ne t'inquiète surtout pas. Chérie, dit toi juste que le vin que j’ai choisi n’a pas d’importance. Mais c’est de le boire avec toi qui rend la bouteille si spéciale à mes yeux, pas son âge. Tu comprends ?
Revenir en haut Aller en bas
https://potteroleplay.actifforum.com/biographie-des-personnages-f
Thalie Musae
Serdaigle
Serdaigle
Thalie Musae

Nombre de messages : 206
Age Roleplay + Sorts : 21 ans Sorts 1 2 3
Date d'inscription : 21/10/2007

[RESIDENCE] *Covent Garden* Maison de Thalie Musae - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [RESIDENCE] *Covent Garden* Maison de Thalie Musae   [RESIDENCE] *Covent Garden* Maison de Thalie Musae - Page 2 EmptyVen 21 Mar - 21:19

Deletrius avait accepté l’offre d’aide de Thalie, mais celle-ci, bine que l’ayant entendu, n’en fit rien car elle était toute perdue dans son placard à bouteilles. Regardant ce qui aurai pu être le stock de toute une armée de gobelins prêts à tenir un siège, la jeune femme se dit qu’elle ne pouvait décemment pas montrer tout cela à son chéri. Malheureusement pour elle, il semblait l’avoir vu et un air d’étonnement se peint sur son visage. Etonnement non, choc serai plutôt le terme à employer. D’une certaine manière c’était logique car il est vrai que même en plongeant le bras en entier dans le placard, il n’était pas possible d’en atteindre le fond. Les bouteilles s’alignaient mais le bout du placard était encore loin. Oh, bien sûr elles n’étaient pas toutes vides, bien au contraire. En fait très peu d’entre elles avaient été entamées car la jeune femme n’avait pas encore eu le loisir de passer beaucoup de temps dans sa maison étant donné qu’elle travaillait à Poudlard pendant l’année scolaire. Mais nous ne sommes pas là pour parler alcool, si ? Revenons à nos moutons. Ou plutôt à nos tourtereaux.

Thalie était entrain de faire sa petite « crise », si les choses peuvent être présentées ainsi, et Deletrius, quand à lui, ne bougeait pas. Un petit regard mi amusé mi effrayé se peignait sur son visage. Ses yeux semblaient se demander où était la sortie la plus proche, alors que ses lèvres, son petit sourire, semblait simplement se demander comment une fille aussi folle qu’elle était entrée dans sa vie. Là encore, c’est quelque chose de bien discutable que de dire les choses comme ça, mais telles étaient bien les pensées de Thalie en voyant Deletrius dans sa cuisine, face à elle, au milieu des effluves de piment et de crevette, en peignoir. Ce peignoir qui bizarrement lui allait bien. Ce peignoir qui était sien et qu’elle portait chaque jour. Elle lui avait dit d’ailleurs qu’il le portait à merveille. Et cela lui avait valu un geste des plus adorables de la part de Deletrius. Il avait laissé tomber la cuillère en bois avec laquelle il remuait son plat et était venu à elle. Dans un élan il avait prit la jeune femme dans ses bras et l’avait complimentée à son tour sur sa tenue. Puis avait fait remarquer qu’elle avait encore un peu d’orange sur le front avant de le lui essuyer délicatement avec le revers de la main.


Oh tu sais… Ce n’est rien de bien extraordinaire… Oh… J’ai encore de la peinture ? Zut ! Je croyais que tout était parti. Merci… Tu es vraiment adorable.

Levant sa tête de manière à plonger son regard dans celui de l’homme qui la tenait dans ses bras, elle sourit légèrement avant de presser leurs lèvres ensemble. L’instant que dura ce baiser, Thalie partit sur une autre planète. Une planète où il ne faisait pas froid, où le jour était constant, où les questions n’avaient pas lieu d’être. Une planète d’amour…

Amour ? Amour ? C’est bien ce que tu viens de dire ma chérie ? Tu as prononcé le mot amour ? Ce n’est pas un peu tôt ? Certes il semblerait que ce jeune homme soit parfait en tous points, mais est-ce vraiment une raison pour appeler les sentiments que tu ressens de l’amour ? Tu ne le connais même pas ce jeune homme !

D’accord, la planète d’amour est peut-être un peu cliché, mais c’est exactement ce à quoi pensa la jeune femme à cet instant précis. Les mots que Deletrius prononça ensuite achevèrent de convaincre Thalie sur la nature de son chevalier servant et sur ses propres sentiments. Il avait dit que ce qui rendait la fameuse bouteille de vin importante n’était point son âge, mais plutôt le fait d’être bu en sa compagnie. La jeune femme aux yeux clairs ne put retenir plus longtemps le large sourire qu’elle voulait arborer depuis déjà quelques minutes. Enroulant ses bras autour du cou de Deletrius elle murmura à son oreille :


De quelle extraordinaire planète viens-tu bel inconnu ? Qui t’a appris à parler si bien ?

Lui sautant cette fois dans les bras, enroulant ses jambes autour de son torse, Thalie sourit de toutes ses dents à son homme. Cet homme qu’elle venait de rencontrer mais qui comptait déjà beaucoup pour elle. Un long baiser gratifia Deletrius pour le bonheur qu’il donnait à la jeune femme. Cela faisait des années qu’elle ne s’était pas sentie si bien, si un jour elle s’était sentit aussi bien, et elle appréciait cela au moins autant que la douceur du jeune homme qui la tenait dans ses bras.

Chéri… On a le temps de faire une bataille de polochons, ou est-ce que c’est bientôt prêt ? Ah mais… On a oublié le riz ! Je devrai peut-être le faire, non ?

Les mots y étaient, mais point la volonté. La jeune femme était beaucoup trop bien entre les bras de Deletrius pour préférer à ceux-ci la froideur du carrelage de sa cuisine. Malheureusement le plat qui mijotait ne semblait pas être de cet avis. Au moment même où elle lova sa tête dans le cou du jeune homme au peignoir, la sauce rouge de l’espèce de curry de crevettes décida de n’en faire qu’à sa tête et bouillir. En explosant, les grosses bulles éclaboussaient les carreaux collés au mur, ainsi que tout le plan de travail. Voyant cela, Thalie s’arracha, car il faut dire que c’était vraiment dur, à l’étreinte de Deletrius et calma le jeu de la sauce. Se tournant vers le jeune homme, elle lui dit :

Je m’occupe de ça et du riz, si tu veux tu n’as qu’à aller t’habiller. Tes habits doivent être secs maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Deletrius Vector
Poufsouffle
Poufsouffle
Deletrius Vector

Nombre de messages : 242
Age : 29
Age Roleplay + Sorts : 23 ans sorts 1 2 3 MD3
Capacités Spéciales : Médicomage confirmé
Points Prestige : 3
Date d'inscription : 26/10/2007

Profil du Sorcier
Points de vie:
[RESIDENCE] *Covent Garden* Maison de Thalie Musae - Page 2 Left_bar_bleue100/100[RESIDENCE] *Covent Garden* Maison de Thalie Musae - Page 2 Empty_bar_bleue  (100/100)
Points de mana:
[RESIDENCE] *Covent Garden* Maison de Thalie Musae - Page 2 Left_bar_bleue100/100[RESIDENCE] *Covent Garden* Maison de Thalie Musae - Page 2 Empty_bar_bleue  (100/100)

[RESIDENCE] *Covent Garden* Maison de Thalie Musae - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [RESIDENCE] *Covent Garden* Maison de Thalie Musae   [RESIDENCE] *Covent Garden* Maison de Thalie Musae - Page 2 EmptySam 22 Mar - 22:41

Le temps semblait suspendre son vol au dessus de la maison de sa douce, leur étreinte était aussi douce que du velours. Les yeux les uns dans les autres et quelque tendre baisers échangé voila se qui caractérisait les minutes que venaient de passer les deux jeunes tourtereaux. Les mots étaient inutiles à ce moment là, et quand bien même l'un d'eux osait en prononcé, ceux-ci étaient murmurés pour ne pas détruire cet instant magique.

Deletrius tu es vraiment raide dingue de cette femme, ne la lâche pas.


De quelle extraordinaire planète viens-tu bel inconnu ? Qui t’a appris à parler si bien ?

Ma planète?
Deletrius ne put empêcher un léger sourireHé bien, j'espère que c'est la même que la tienne ma douce Thalie. Et la seule personne qui m'a appris à parler ainsi, a tourner le verbe, c'est mon cœur. Il me guide et me mène, me pousse à accomplir des folies pour les yeux d'une seule et unique femme, toi.

Sans crier gare, Thalie lui sauta d'un geste vif dans les bras.Humpffff Humpf, c'était le cas de le dire, car le changement de position était radical, passer d'une étreinte chaleureuse au saut de mouton olympique il y avait une sacrée distance. Mais les bras du médicomage ne lâchèrent pas pour autant. Il se cramponna sur ses assises et tint Thalie pour ne pas qu'elle tombe. C'est avec un sourire de crocodile qu'elle avait accompagné son mémorable saut. Deletrius lui rendit son sourire en essayant carrément de la battre au jeu du plus grand sourire, mais peine perdu Deletrius n'était pas fort à ça. Mais c'est à cet instant que derrière lui ce passait ce qui pourrait être un film de guerre New-Age à classer dans la catégorie des navets.Il pourrait s'intituler:Panique dans la casserole...

Thalie se défit à contrecœur des bras du jeune homme et celui ci idem dut la laisser partir contre sa volonté. Hé oui, la cuisine et l'appétit est le moteur de toute personne. Si la cuisine fait des siennes, il faut réagir. Et c'est ce qu'elle fit. Thalie prit la suite des opérations en mains, laissant à Deletrius le temps de quitter le peignoir et se remettre à l'aise dans ses habits secs. Mais grâce à un petit sort de métamorphose, ceux-ci se transformèrent en habit qui caractérisaient un peu plus le jeune homme.

Que feraient-on sans magie....

C'est donc dans ses habituels habits qu'il descendit les marche jusque dans la cuisine. Le riz avait fini de cuire et Thalie avait coupé le feu sous les crevettes, Deletrius gouta juste la sauce pour contrôler si elle était mangeable. Parfait, enfin au dire du jeune homme. Reste plus qu'a savoir si la personne pour qui le repas est initialement préparé apprécie aussi. Ils s'assirent donc autour du bar, car comme la dernière fois, il n'y avait pas encore de table. Deletrius déboucha et servit le vin pendant que Thalie remplissait les assiettes. Deletrius attendit que Thalie ait gouté pour commencé lui aussi.


Alors comment tu trouves? Une bonne mise en bouche avant une bataille de polochons?
Revenir en haut Aller en bas
https://potteroleplay.actifforum.com/biographie-des-personnages-f
Thalie Musae
Serdaigle
Serdaigle
Thalie Musae

Nombre de messages : 206
Age Roleplay + Sorts : 21 ans Sorts 1 2 3
Date d'inscription : 21/10/2007

[RESIDENCE] *Covent Garden* Maison de Thalie Musae - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [RESIDENCE] *Covent Garden* Maison de Thalie Musae   [RESIDENCE] *Covent Garden* Maison de Thalie Musae - Page 2 EmptyVen 28 Mar - 21:27

Les instants passés dans les bras de Deletrius étaient absolument merveilleux aux yeux de la jeune femme dont le passé de ce côté là était bien lourd. Les souvenirs la tiraient vers le bas, mais bizarrement l’homme qui la serrait contre lui semblait être tout ce qu’elle avait toujours voulu. Les méandres de la vie sentimentale de la demoiselle sont un sujet qu’il n’est peut-être pas bon d’aborder là car pas joyeux du tout. Tout ce qu’il est bon de savoir est qu’elle avait besoin de quelqu’un sachant la comprendre simplement, et il semblait que cette personne soit Deletrius.

Oui, moi aussi. J’espère que c’est bien la même. Je crois que je l’aime beaucoup ton cœur ! Surtout s’il te pousse à braver les éviers tueurs, les chouettes jalouses et la peinture volante.

Pendant que Deletrius s’habillait, Thalie s’occupa de finir de préparer le repas. Il n’y avait rien à faire à part cuire le riz qui allait accompagner le plat que Deletrius avait fini de cuisiner peu de temps auparavant. Elle venait juste d’éteindre le feu sous la casserole dans laquelle les crevettes baignaient dans leur sauce au piment de Cayenne quand le jeune homme redescendit dans la cuisine. Il n’avait pas remit les vêtements dans lesquels il avait fait la peinture, ce qui fit légèrement sourire Thalie lorsqu’elle pensa qu’il lui avait demandé un peignoir pour ne pas remettre ses vêtements pleins de peinture et encore mouillés.

Je vois que tu as trouvé des vêtements tous beaux tous propres en chemin. Ne me dis pas que c’est mon peignoir que tu as transformé parce que c’est mon préféré ! Bon, passons à table jeune homme. Ces odeurs me chatouillent le nez depuis tout à l’heure et je ne crois pas pouvoir tenir une seconde de plus.

Les plats posés sur le bar, les deux tourtereaux assis, les fourchettes commencèrent enfin leur manège entre les assiettes et les bouches pendant que le vin remplissait les verres. Un gigantesque sourire vint se ficher sur le visage de Thalie dès qu’elle eut porté une fourchetée à sa bouche. Ce qui lui caressait le palais était absolument succulent. Pour épargner des longues lignes où seraient détaillées les saveurs du plat préparé par Deletrius, on dira simplement que Thalie n’avait pas mangé quelque chose d’aussi bon depuis des années. Si elle avait jamais mangé chose semblable.

Mieux que ça encore ! C’est dé-li-cieux !

Le repas se passa entre rires et crevettes, vin vieillit et jeunes gens. Une fois le repas finit, Thalie sortit sa baguette pour utiliser la magie. Et oui, même si la matinée avait été bercée par un vent moldu, elle n’avait aucune envie de faire la vaisselle. En deux coups de baguette le bar était débarrassé, nettoyé et les assiettes trempaient dans l’eau savonneuse. Passant derrière le bar, elle versa le reste de la bouteille de vin dans leurs verres et leva le sien vers Deletrius.

A cette journée qui a très bien commencée… Et à toi… Merci d’être venu…

Thalie aurait voulu dire les sentiments qu’elle éprouvait à cet instant, mais la pudeur, ou plutôt peut-être la peur de ce qu’ils voulaient dire l’en empêcha. Un léger sourire mélancolique vint se ficher sur son visage dont les yeux étaient perdus dans le vague. Une seconde. Un instant. La minute suivante elle souriait et buvait la dernière gorgée du vin qui avait tant fait parler de lui. S’accoudant au bar face à Deletrius elle dit :

Dommage qu’il n’y en ai plus. Je dois dire qu’il était vraiment très bon. Alors, dessert ou bataille de polochon ? Personnellement je ne serai pas contre une sieste. La peinture ce matin puis le repas ça m’a complètement achevé. Je crois que si je m’allonge je m’endors directement. Mais tu veux peut-être un digestif ?

Thalie Thalie Thalie ! Qu’est-ce qu’il va penser de toi ? Entre le placard et ça c’est bon, il a déjà du te classer en tant que buveuse invétérée. C’est malin ça !
Revenir en haut Aller en bas
Deletrius Vector
Poufsouffle
Poufsouffle
Deletrius Vector

Nombre de messages : 242
Age : 29
Age Roleplay + Sorts : 23 ans sorts 1 2 3 MD3
Capacités Spéciales : Médicomage confirmé
Points Prestige : 3
Date d'inscription : 26/10/2007

Profil du Sorcier
Points de vie:
[RESIDENCE] *Covent Garden* Maison de Thalie Musae - Page 2 Left_bar_bleue100/100[RESIDENCE] *Covent Garden* Maison de Thalie Musae - Page 2 Empty_bar_bleue  (100/100)
Points de mana:
[RESIDENCE] *Covent Garden* Maison de Thalie Musae - Page 2 Left_bar_bleue100/100[RESIDENCE] *Covent Garden* Maison de Thalie Musae - Page 2 Empty_bar_bleue  (100/100)

[RESIDENCE] *Covent Garden* Maison de Thalie Musae - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [RESIDENCE] *Covent Garden* Maison de Thalie Musae   [RESIDENCE] *Covent Garden* Maison de Thalie Musae - Page 2 EmptyJeu 3 Avr - 16:43

Le repas avançait bon train et le vin suivait gentillement. (c'est fou ce que ça boit deux adultes) Il ne restait bientôt plus de riz ni de sauce, juste quelques crevettes qui continuait leur petit bain dans un jus pimenté. Deletrius prenait plaisir à voir Thalie manger, il n'avait plus fait la cuisine pour quelqu'un depuis bien longtemps. Elle semblait apprécié vu la façon dont elle décortiquait les pauvres crevettes dont la seule erreur dans la vie fut de se trouver au mauvais endroit au mauvais moment. Mais bon trêve de plaisanterie crevettique, le repas était sur le point de toucher à sa fin, voire même était déjà terminé. La dernière crevette mangée, la dernière bouchée de riz engouffrée, les deux sorciers rangèrent comme il le fallait cette cuisine.Seule lieu qui ait échappé à leur folie guerrière de peinture. Thalie se leva et versa dans les verre la fin de la bouteille de vin. Puis porta un toast à cette journée.

Merci Thalie, je te retourne le compliment, merci de m'avoir invité à découvrir la peinture.

Et en un rien de temps la rasade de vin fut bue. Deletrius posa son verre et le fit léviter dans l'évier où gisaient le reste de la vaisselle.

Dommage qu’il n’y en ai plus. Je dois dire qu’il était vraiment très bon. Alors, dessert ou bataille de polochon ? Personnellement je ne serai pas contre une sieste. La peinture ce matin puis le repas ça m’a complètement achevé. Je crois que si je m’allonge je m’endors directement. Mais tu veux peut-être un digestif ?

Hé bien l'idée d'un digestif me plaît assez, vu notre festin il faut une goutte de whisky pur feu pour tasser le tout. Et après une sieste serait des plus recommandée je pense.


Thalie sorti deux verres et la bouteille d'alcool et lui servi un verre avant de se servir elle-même un verre. D'une traite et après un santé l'alcool coulait le long de son gosier pour finir dans un estomac trop rempli. Laissant la la cuisine, les deux adultes montèrent à l'étage pour s'étendre sur le lit et très vite ils se furent assoupis.

Quand Deletrius daigna enfin ouvrir les yeux, l'astre suprême avait déjà fini sa course dans le ciel.(en gros il faisait déjà nuit) Il ne voulait pas réveiller Thalie, il déposa donc un baiser sur son front. Ce qui eut l'effet de la faire réagir.


Au revoir ma douce, bonne nuit à très vite.

En sortant de la chambre, il se retourna, sortit sa baguette et d'un tour la couverture emmitoufla la belle, lui assurant ainsi un sommeil paisible. Il récupéra ses affaires dans la cuisine et sortit. Il s'engouffra dans la ruelle qui l'avait amené ici et transplana chez lui.
Revenir en haut Aller en bas
https://potteroleplay.actifforum.com/biographie-des-personnages-f
Contenu sponsorisé




[RESIDENCE] *Covent Garden* Maison de Thalie Musae - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [RESIDENCE] *Covent Garden* Maison de Thalie Musae   [RESIDENCE] *Covent Garden* Maison de Thalie Musae - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
[RESIDENCE] *Covent Garden* Maison de Thalie Musae
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Discussion à la maison (pv: Aisuru) (Hentaï)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Londres :: Centre ville-
Sauter vers: