AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 A la recherche de... de quoi? [libre]

Aller en bas 
AuteurMessage
Edric Lebrec
Serdaigle
Serdaigle
Edric Lebrec

Nombre de messages : 42
Age Roleplay + Sorts : 41 ans sorts 1 2 3
Date d'inscription : 14/10/2007

Profil du Sorcier
Points de vie:
A la recherche de... de quoi? [libre] Left_bar_bleue950/950A la recherche de... de quoi? [libre] Empty_bar_bleue  (950/950)
Points de mana:
A la recherche de... de quoi? [libre] Left_bar_bleue800/800A la recherche de... de quoi? [libre] Empty_bar_bleue  (800/800)

A la recherche de... de quoi? [libre] Empty
MessageSujet: A la recherche de... de quoi? [libre]   A la recherche de... de quoi? [libre] EmptyLun 22 Oct - 13:47

Une nuit comme les autres, si ce n'était que cette nuit promettait d'être longue. Et dure. Froide également? Oui glaciale. Mais quelle importance au final. Les nuits londonniennes étaient toujours désagréables en fait. Pleines d'un vent mordent, constituées d'une brume épaisse et d'un monceau de tristesse. Parce que Londres rimait avec douleur pour Edric. Et peut-être pour d'autres, ça il ne le savait pas, et finalement s'en fichait pas mal aussi. Quatre coups résonnèrent dans la ville endormie. Qui pouvait bien encore traîner par là à cette heure-ci? Des zoneurs, des malfrats et autres sortes de fripouilles malfamées. Des gens peu fréquantables et un petit nombre de personnes bien débauchant tard ou ayant besoin de marcher à l'air libre pour comprendre ce qui se passaient en eux. De quelle catégorie Edric faisait-il partie? Peut-être d'aucune. Peut-être de toutes. Il arpentait sans plus sentir le froid le tenailler les ruelles sombres de Londres, seul et même plus affolé. Si c'était la première fois. Mais non. Depuis qu'il vivait dans cette capitale anglaise, il avait bien passé une dizaine de nuit à chercher. Jusqu'à découvrir le fruit de sa vie recroquevillé au hasard d'un buisson, sur une berge ou même dans le fil de l'eau. Il savait qu'une Héritière, son Héritière gisait quelque part, inconsciente comme à chaque fois qu'elle fuguait. Et cette fois-ci, le roi de Bretagne n'avait pas alerté le Ministère de la Magie, car il savait qu'il finirait par la retrouver tôt ou tard.

Djaniah...

Cela faisait donc deux sangs royals à cette heure-ci dans Londres, l'un cherchant l'autre fuyant. Fuyant quoi? Si seulement Edric avait pu un jour comprendre sa fille! Mais seulement aurait-il fallut qu'il accepte d'abord de se comprendre lui-même et d'assumer ses erreurs. Roi omnubilé par l'apprentissage de son rang pour sa fille, attiré par les rêves de destin fabuleux, il ne faisait rien de sa vie, ayant suffisemment de richesse pour vivre des centaines d'années. Il passait sa vie à éduquer une fille de plus en plus intenable et à la chercher lorsqu'il lui prenait de fuir. Mais il savait qu'il la retrouverait non loin de la rivière. Elle finissait toujours par s'y rendre. Et elle était à chaque fois trempée à en devenir malade. A son retour, elle refusait de parler et sembler avoir oublié ce qui s'était passé.

Quand cessera-t-elle par Merlin...

Edric avançait encore sûr de lui et du bien fondé qu'il faisait sur sa fille. Mais cette nuit, sans doute aurait-il plus demal qu'à l'accoutumée à retrouver Djaniah, parce que quelque chose, ou plutôt quelqu'un arriverait. Et ce ne serait pas un simple badaut. Ce ne serait pas un simple amas de chair à contourner. Ce serait un peu plus que ça. Qu'il soit bénéfique ou non.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


A la recherche de... de quoi? [libre] Empty
MessageSujet: Re: A la recherche de... de quoi? [libre]   A la recherche de... de quoi? [libre] EmptyLun 22 Oct - 19:57

La nuit. Le seul moment où Robert pouvait laisser sortir une partie de lui. Cette part de la personnalité que tout le monde a, celle qui obéit à la passion et non à la raison, celle qui, lorsqu'elle devient trop envahissante, commet les crimes les plus fous. Mais Robert savait la contenir. Et c'est pourquoi il était où il était, c'est pourquoi il était qui il était. Il avait un contrôle presque parfait sur cet élément de sa personnalité, mais de temps à autres, il se devait de la laisser sortir. Après tout, sa vie au complet reposait dessus. Et la nuit était le meilleur moment pour se laisser aller.

Robert, ex-candidat au poste de ministre de la magie, désormais langue de plomb de terrain au département des mystères et co-dirigeant de la brigade d'aurors à Poudlard, se baladait comme tout moldu banal en plein de milieu de Londres. Evidemment, il n'avait pas choisi l'endroit le plus uppé de la capitale Anglaise, et ca ne le dérangeait en aucun cas. Des morveux, des délinquants, et desfois des clochards essayaient de se mettre au travers de son chemin, mais il savait comment s'en débarasser. Malgré son état anormal du moment, il savait prendre le contrôle sur lui-même et ne pas faire de folies.

Un coin sombre croisa son regard, et il s'y senti attiré par une force dont il ne pouvait expliquer la nature. Il s'y précipita, et lorsqu'il arriva à destination, une bouffée de colère monta en lui. Il ne pu expliquer l'origine, ou même la raison, mais il ressentait une haine intense. Tout ce qu'il ressentait physiquement était une brulûre. Et c'est cette brulûre qui provoquait ce sentiment si hasardeux. Tentant tant bien que mal de se contenir, il s'accroupit dans ce coin sombre, au milieu des sacs poubelles, les yeux fermés. Même s'il ouvrait les yeux, il ne verrait rien. Le noir était trop intense, comme un trou noir, comme si la lumière était absorbée par quelque chose...

Quelque chose le bouscula, et sa concentration lâcha. Il se leva brusquement, et se tourna tout aussi rapidement pour voir ce qui venait de faire bouger l'un des sacs poubelles. Il s'agissait d'un homme à l'air perdu, et même dérangé. Quelque chose le préoccupait fortement, mais Robert s'en fichait; pendant ces quelques secondes, il avait perdu le contrôle de lui-même.


PAR LA FOI DE YEHUDAH, QUEL GENRE D'ÊTRE MALSAIN OSERAIT ME DERANGER ICI-MÊME ?! HEIN ?!

Les yeux de Robert étaient noirs, chose complètement contradictoire au bleu turquoise habituel de ses prunelles, et son expression n'était pas naturelle. Il semblait enragé et plus que haineux.
Un vent glacial ébouriffa les cheveux des deux hommes, et un mal de crâne insoutenable prit possession de Robert.
Et aussi soudainement que cette migraine était arrivée, la colère et la haine le quittèrent. Il reprit enfin contrôle de lui-même, et ajusta le noeud papillon qui ornait son costume. Il fit comme si de rien était, même s'il était parfaitement conscient que quelque chose venait de se passer. Il en ignorait la nature, et il préférait ne pas y penser à l'instant présent. Il adopta son attitude habituelle de nouveau, ses yeux reprirent leur bleu turquoise, il esquissa un sourire avenant et sympathique, et prit la parole d'une voix toute aussi avenante.


Vous vouliez Monsieur ? Je suis desolé, je cherchais mon pendentif lorsque vous m'avez interpellé.

Robert ignorait si l'homme l'avait réellement interpellé, ou s'il avait juste été au mauvais endroit au mauvais moment, mais c'était la seule chose qu'il pouvait dire pour paraître normal...
Revenir en haut Aller en bas
Edric Lebrec
Serdaigle
Serdaigle
Edric Lebrec

Nombre de messages : 42
Age Roleplay + Sorts : 41 ans sorts 1 2 3
Date d'inscription : 14/10/2007

Profil du Sorcier
Points de vie:
A la recherche de... de quoi? [libre] Left_bar_bleue950/950A la recherche de... de quoi? [libre] Empty_bar_bleue  (950/950)
Points de mana:
A la recherche de... de quoi? [libre] Left_bar_bleue800/800A la recherche de... de quoi? [libre] Empty_bar_bleue  (800/800)

A la recherche de... de quoi? [libre] Empty
MessageSujet: Re: A la recherche de... de quoi? [libre]   A la recherche de... de quoi? [libre] EmptyLun 29 Oct - 10:46

C'était un air fiévreux et les yeux un peu vacillants qu'Edric avait vu un peu plus loin un coin sombre. Tellement sombre qu'il aurait pu abriter n'importe quelle créature de la nuit. Et en cette nuit, justement, la créature pouvait bien être sa fille. Un bruit le fit sursauter, comme pour l'amener à avancer vers ce lieu des moins plaisants. Mais ce bruit ne l'avertissait-il pas de la présence éventuelle de Djaniah? N'était-ce pas le signe d'une quelconque force invisible qui l'aidait à la retrouver?

C'est elle. C'est elle. Ce ne peut être qu'elle!!!

Dans un élan presque maladif, le roi de Bretagne s'était élancé vers le renfoncement en angle droit du mur. Il était tout à fait persuadé de découvrir son Héritière recroquevillée entre deux poubelles, cherchant à mourir peut-être des inhalations infectes des ordures. Et si ce n'était pas elle qui mourrait des odeurs putrides, et bien ce serait sans doute lui! Mais cela ne l'empêchait pas d'avancer rapidemment, rabrouant son côté propre sur lui et noble. La noblesse survivrait même à cet excrément de chien batard, posé exactement sur la chaussée de manière à ne pas l'éviter. Un pied dedans, pas le gauche. Un juron français mais à peine un arrêt. Enfin, Edric fut devant ce coin et plongea sa main vers des socles de poubelles pour les dégager. Une forme s'y tenait.



Dja...


Une forme qui fit brutalement volte-face pour l'agresser de toute sa taille. Non que l'être soit particulièrement grand, seulement qu'il était bien plus haut que Djaniah. Ce n'étais pas elle.

Par Merlin! Ce n'est pas possible! Je croyais tellement qu'elle était là! Mais... ça...?

Comme un malade dont la fièvre redescent légèrement sous le coup d'un médicament, le roi dévisageait cet homme qui le toisait d'un air haineux. Il ne comprenait pas trop ce qui se passait. Il recula, se positionnant un peu plus sous le faible halo d'une lumière jaunâtre pour mieux distinguer son interlocuteur. Lorsque l'autre fit un pas, se découvrant à la lueur, ce fut un petit choc. Toute colère avait disparut aussi vite qu'elle était venue et des yeux bleus plutôt bienveillants regardaient Edric.

J'aurai juré que ces pupilles étaient aussi noires que son tempérament il y a un instant...

Edric, l'air hagard, le regardait encore et encore, entendant faiblement les nouvelles paroles de l'homme. Pourtant, il fallait qu'il reprenne le dessus et qu'il se remette en phase avec la réalité. Il devait réagir, se retrouver.

Respirer, respirer. Se concentrer.

Il ferma un instant les yeux en sentant un tourni s'emparer de son corps. Mais celui-ci se dissipa aussi vite qu'il était arrivé. Et ce fut un homme lucide qui ouvrit les yeux et regarda à nouveau l'homme.


Votre... pendantif? Hum... Non, je croyais que c'était quelqu'un d'autre à votre place. Je me suis trompé.

Un silence. Il n'était pas très à l'aise et ne savait exceptionnelement pas quoi dire dans cette situation. Faisant des efforts de mémoire, il essayait de se souvenir s'il ne l'avait pas déjà vu, à une rencontre mondaine peut-être ou au Ministère encore... Il ne savait pas. La courtoisie reprit le dessus et il reprit :

Je suis Edric Lebrec, peut-être connaissez-vous mon nom...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


A la recherche de... de quoi? [libre] Empty
MessageSujet: Re: A la recherche de... de quoi? [libre]   A la recherche de... de quoi? [libre] EmptyLun 29 Oct - 21:50

Robert, tentant désepérément de trouver la nature de ce qui venait de lui arriver, continuait de regarder l'homme d'un regard sérieux, mais avenant. Ceci était la force de Robert, ne rien laisser passer sur son visage. Ne rien montrer, toujours rester de marbre. Et la situation qu'il venait de subir était un échec pour lui. C'était bien la première fois qu'il perdait le contrôle devant quelqu'un, et il y travaillerait. Il ne se ferait plus humilier de cette manière une autre fois...

Peu importe ce qui s'est emparé de moi, il doit y avoir un moyen d'éviter que ca se reproduise... Il va falloir que je ferme mes barrières mentales constamment à présent.

Mais heureusement pour lui, l'homme semblait encore plus perdu que lui. Peut-être penserait-il qu'il avait simplement halluciné. Et c'était ce que Robert pensait de plus en plus, car l'attitude du sorcier était contradictoire à celle que n'importe qui aurait adopté après avoir assisté à la scène que l'ex-candidat aux ministérielles venait d'offrir.
Un silence s'installa, et même si ce silence semblait lourd, Robert n'y faisait pas attention, il était toujours bien trop plongé dans ses pensées...
Mais la voix du sorcier le réveilla. Il se présenta, et son nom ne disait rien à Robert. Cependant, il tenta de faire appel rapidement à ses connaissances. Il retraca l'origine du nom, et se rappela d'un voyage qu'il avait effectué en France, en compagnie de son Maître. Le visage du sorcier lui apparut familier désormais. Le Maître de Robert, homme populaire dans les mondes moldus et sorciers, avait bien évidemment rendu visite au Roi de Bretagne, étant donné qu'il avait certainement fait la rencontre de tous les gens les plus uppés et aristocrates des mondes moldus et sorciers. C'est donc un sourire au visage, satisfait de sa mémoire, qu'il prit la parole à son tour.


Sa Majesté... Vous ne vous souvenez très certainement pas de moi, mais nous nous sommes déjà vus. J'étais à l'époque le serviteur du célèbre Rick McDonald, sûrement devez-vous vous souvenir de lui...
Je me nomme Robert Yates, employé au Ministère de la Magie à présent.


Un grand sourire s'affichait sur le visage de l'ancien Serdaigle; il était heureux de faire officiellement connaissance avec lui.
Mais le contexte le frappa presqu'aussi soudainement qu'il l'avait oublié. Qu'est-ce que le Roi de Bretagne faisait dans cette rue déserte de Londres en pleine nuit ? Qui cherchait-il ainsi ? Quelle était cette situation qui le rendait si....bizarre !


Excusez mon indiscrétion, mais je ne peux qu'être intrigué par votre présence en ces lieux, à cette heure tardive...

Bien sûr, Robert savait que la question lui serait certainement retournée, et il n'avait aucune idée de ce qu'il répondrait... Mais il n'avait pas besoin de s'en préoccuper pour l'instant, il verrait bien plus tard...
Revenir en haut Aller en bas
Edric Lebrec
Serdaigle
Serdaigle
Edric Lebrec

Nombre de messages : 42
Age Roleplay + Sorts : 41 ans sorts 1 2 3
Date d'inscription : 14/10/2007

Profil du Sorcier
Points de vie:
A la recherche de... de quoi? [libre] Left_bar_bleue950/950A la recherche de... de quoi? [libre] Empty_bar_bleue  (950/950)
Points de mana:
A la recherche de... de quoi? [libre] Left_bar_bleue800/800A la recherche de... de quoi? [libre] Empty_bar_bleue  (800/800)

A la recherche de... de quoi? [libre] Empty
MessageSujet: Re: A la recherche de... de quoi? [libre]   A la recherche de... de quoi? [libre] EmptyMar 30 Oct - 12:41

En tant que roi et futur président du Conseil breton, il avait vu des dizaines et des dizaines de personnes différentes, aussi bien françaises que d'autres horizons. Et ces déplacements en Angleterre dans les réunions élitiques depuis qu'il s'y était installé depuis maintenant 6 ans, l'avait fait connaître des centaines de visages. Au minimum, il retenait bien ententendu les "grands hommes" de ce monde et les personnalités hors du commun : William Lancaster, Howard Hamilton, Pline le rédacteur en chef de la gazette, Eilane Snake... Edric effectuait un rapide balayage de l'ensemble de ses rencontres pour retrouver ce visage particulier qui lui disait à présent bien quelque chose. S'il avait été valet en voyage avec son maître, c'était donc en Bretagne qu'ils s'étaient rencontrés la toute première fois. Pourtant, une sensation le poussait à penser qu'il l'avait également vu quelque part en Angleterre. Bien sûr s'il travaillait aujourd'hui au Ministère, ils avaient pu se croiser récemment sans préter attention à l'autre.

Il y a pourtant autre chose, j'en suis certain.

Une affiche complètement mise en lambeaux par la pluie, le vent et jaunie par le temps, exhibait encore des grosses lettres noires sous ce qui avait du être une photo. Edric ne voyait absolument pas ce qu'elle contenait, simplement cette vision lui provoqua ce petit déclic, cet "insight" qui lui permit de se remémorer d'où ce visage lui était familier. Content d'ainsi se souvenir, il prit la parole d'un ton calme et posé.Ainsi ils s'étaient déjà rencontrés? Cela laissa Edric un peu perplexe.


J'avoue ne pas me souvenir de votre venue en mes terres, même si le nom de votre ancien maître ne m'est pas inconnu. Par contre, votre visage... n'étiez-vous pas candidat à l'élection de Ministre monsieur Yates? Je n'ai pas suivit de très près son déroulement, mais vitre image et votre nom m'est familier et je crois que cela vient de cet événement. Je me trompe?

Edric avait retrouvé son éloquence si bien travaillée et ses formlations types. Et pour le moment, tout ce qu'il disait n'était que pure vérité. Cet homme qui l'appelait Majesté par respect et non convoitise, à ce qu'il lui semblait, ne lui était pas anthipathique étrangement. Mais sa question le remit dans le présent de la situation. Oui, il n'était pas là par hasard. Il devait continuer à rechercher sa fille fugueuse.

Dois-je dire que l'Héritière, celle qui doit me succéder refuse son existence et passe son temps à me défier?...

Edric resta silencieux après la question de l'homme à présent reconnu. Que devait-il répondre? Vérité? Version arrangée, mi-vraie mi-fausse? Mensonge flagrant? Aucune réponse? Détournement de question pour passer à côté? Il reprit donc, d'une voix lente, ne sachant pas vraiment ce qu'il allait dire, au fur et à mesure que ses mots franchissaient ses lèvres avant d'avoir mûrement réfléchis. Pratique dangereuse...


Et bien, si vous nous avez rendu visite en Bretagne, vous devez savoir que le Conseil de Bretagne est encore présidé par ma mère et que je ne lui succèderait qu'après son incapacité de trôner. Je vis donc à Londres pour éduquer mon Héritière, d'où ma présence en ces lieux. Le soucis c'est... elle a disparu et je suis à sa recherche.

Edric fronça les sourcis, ne venait-il pas de trop en dire? Cela ne lui ressemblait pas de dire la vérité. Mais au point où il en était, un peu plus ou un peu moins était au final comparable. Et au fond, il était content d'enfin trouver quelqu'un pour parler sincèrement. Il finit donc :

Elle s'est enfuit j'en ai peur... c'est un peu compliquée elle va bientôt avoir 16 ans et elle a tout quitté à ses 10 ans pour me suivre ici. Elle n'est pas vraiment facile je dois avouer...

Maintenant soit il se marre soit il me prend pour un père indigne. Peut-être que les deux sont de circonstance en fait...

Edric se taisait sur ces aveux, ne pouvant ajouter quoi que ce soit avant la réaction de son homologue. Oui, la situation était difficile, de plus en plus difficile et intenable même. Maintenant Djaniah refusait même de retourner en Bretagne ou de revoir sa mère et son petit frère...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


A la recherche de... de quoi? [libre] Empty
MessageSujet: Re: A la recherche de... de quoi? [libre]   A la recherche de... de quoi? [libre] EmptyMer 31 Oct - 15:10

La conversation prenait son cours, c'était parfait, Lebrec semblait avoir déjà oublié la crise de Robert. Ou plutôt, il semblait plus préoccupé par ses problèmes que par le comportement antérieur de la langue-de-plomb de terrain.

J'avoue ne pas me souvenir de votre venue en mes terres, même si le nom de votre ancien maître ne m'est pas inconnu. Par contre, votre visage... n'étiez-vous pas candidat à l'élection de Ministre monsieur Yates? Je n'ai pas suivit de très près son déroulement, mais vitre image et votre nom m'est familier et je crois que cela vient de cet événement. Je me trompe?

Au moins ces élections ont eu un point positif, je me suis fait un peu connaître au Royaume-Uni....et même par un Francais apparemment ! Bien joué Bobby !

Le fait de voir que son interlocuteur prenait la rencontre normalement avait totalement détendu notre ex-candidat aux élections. Il était redevenu de bonne humeur et ca ne pouvait que le rendre encore plus avenant.

Vous voyez juste... J'ai en effet été candidat aux ministérielles, et je me suis écroulé lamentablement !

Il rigola légèrement, de manière à montrer au Roi de Bretagne qu'il ne prenait pas du tout mal sa défaite.

Disons simplement que ma récente arrivée en Angleterre n'a pas joué en ma faveur.

Robert sortit un cigar de la poche de son veston, et l'alluma à l'aide d'un magnifique briquet recouvert d'argent massif, aux lueurs dorées par endroits. Un briquet loin d'être moldu. Fruit pur de la magie, car il n'y avait aucun gaz ou liquide pour l'allumer. Objet offert par son Maître en personne lors d'un voyage en Russie.

Et bien, si vous nous avez rendu visite en Bretagne, vous devez savoir que le Conseil de Bretagne est encore présidé par ma mère et que je ne lui succèderait qu'après son incapacité de trôner. Je vis donc à Londres pour éduquer mon Héritière, d'où ma présence en ces lieux. Le soucis c'est... elle a disparu et je suis à sa recherche.

Elle s'est enfuit j'en ai peur... c'est un peu compliquée elle va bientôt avoir 16 ans et elle a tout quitté à ses 10 ans pour me suivre ici. Elle n'est pas vraiment facile je dois avouer...

Voilà donc la raison pour laquelle il semblait si perturbé et perdu ! Il était à la recherche de sa fille ! Jeune demoiselle perturbée apparemment, étant donné ses fugues.

16 ans... Elle doit sûrement étudier à Poudlard... Peut-être devrai-je garder un oeil dessus lorsque je rentrerai en fonction officiellement. Après tout, je suis sûr que Sa Majesté ici présent serait ravi de savoir que quelqu'un veille sur elle...

Sir, j'ai récemment été nommé co-dirigeant de la brigade d'aurors qui siège à Poudlard présentement. Etant donné l'âge de votre fille, je présume qu'elle étudie à Poudlard, comme tout enfant de 16 ans au Royaume Uni... Si vous retrouvez votre fille, ou si elle retourne à Poudlard par elle-même, je pourrais garder un oeil dessus et m'assurer qu'elle ne s'aventure dans aucun danger... J'imagine la peur que vous devez ressentir à son égard lorsque des situations pareilles arrivent, et je me ferais un plaisir de vous venir en aide pour que vous vous sentiez ne serait-ce qu'un peu plus rassuré...

Robert expira de la fumée sur le côté, histoire de ne pas asphixier son interlocuteur, et attendit la réponse du Roi de Bretagne, un petit sourire bienveillant au coin des lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Edric Lebrec
Serdaigle
Serdaigle
Edric Lebrec

Nombre de messages : 42
Age Roleplay + Sorts : 41 ans sorts 1 2 3
Date d'inscription : 14/10/2007

Profil du Sorcier
Points de vie:
A la recherche de... de quoi? [libre] Left_bar_bleue950/950A la recherche de... de quoi? [libre] Empty_bar_bleue  (950/950)
Points de mana:
A la recherche de... de quoi? [libre] Left_bar_bleue800/800A la recherche de... de quoi? [libre] Empty_bar_bleue  (800/800)

A la recherche de... de quoi? [libre] Empty
MessageSujet: Re: A la recherche de... de quoi? [libre]   A la recherche de... de quoi? [libre] EmptySam 3 Nov - 13:05

De la manière où Robert Yates évoquait son échec aux élections pour le poste fameux de Ministre de la Magie, cela ne semblait pas être trop douloureux. Soit il était bon joueur et pensait que ce n'était que partie remise, soit il cachait très bien sa déception. Dans un cas comme dans l'autre, Edric remarquait son apparent calme et tranquillité. Cet homme inspirait la confiance dans ce qu'il semblait maîtriser la situation et ne pas juger. C'était pourtant des qualités rares en ces temps. Peut-être aurait-il également fait un bon Ministre... Mais ce n'était plus le moment d'en venir à ces considérations et Edric songeait à sa fille. Le fait que Yates travaille au Ministère n'était pourtant pas forcément une bonne chose.

J'ai déjà prévenu le Ministère des fugues de Djaniah, je ne tiens pas vraiment à ce qu'il soit au courant qu'elle recommence encore et toujours... Tu parles de coup que ça inflige à l'image de notre famille!

Mais déjà, Robert Yates évoquait sa future mission en tant qu'auror au sein même de Poudlard!

Poudlard? Il va protéger le périmètre de l'école? Tiens tiens... on dirait que le Ministère se préoccupe de plus en plus de la sécurité... Intéressant...

Edric passa une main dans ses cheveux avant de répondre.


Oui, Djaniah est bien à Poudlard, elle entre en sixième année cette rentrée et est préfète de serdaigle.

C'était vrai qu'elle allait encore partir d'ici un mois et demi pour son autre foyer. Juillet était à peine à sa moitié qu'elle regrettait déjà ces lieux... Quelle tristesse...

Vous allez faire parti d'une brigade d'auror? Vraiment?

Petit moment de silence avant que le sérieux reprenne le dessus de l'étonnement.

Et bien... j'ai toujours pensé que Poudlard était très sécurisé et donc mes angoisses n'étaient que limitées. Pourtant, il est vrai que si jamais vous pouviez garder un oeil de temps à autre sur mon enfant, je vous serais très reconnaissant... J'avoue ne pas croire qu'elle soit particulièrement indisciplinée mais la tentation de sortir hors des moments réglementés doit être forte...

Enfin, je pense malheureusement qu'elle est bien plus en danger ici à Londres, avec moi, que là-bas. C'est un miracle qu'il ne lui soit rien arrivé dans toutes ces fugues!

Vous la reconnaîtrez à son insigne de préfète très certainement. Sinon, physiquement elle est de taille élancée avec de longs cheveux chatains et des yeux bleus nuits. Que dire de plus...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


A la recherche de... de quoi? [libre] Empty
MessageSujet: Re: A la recherche de... de quoi? [libre]   A la recherche de... de quoi? [libre] EmptyMer 7 Nov - 0:30

"Oui, Djaniah est bien à Poudlard, elle entre en sixième année cette rentrée et est préfète de serdaigle."

Un vent froid commenca à s'élever, donc Robert boutonna son veston, boutons qui avaient dû se détacher lors de sa crise. Il avait à présent, avec sa veste fermée, encore plus l'air élégant, chose qu'il recherchait constamment. Après tout, ca faisait bien partie de son image, l'élégance...
Il prit une autre petite bouffée de son cigar, et relâcha la fumée de côté une fois de plus en écoutant les propos de son interlocuteur.


"Vous allez faire parti d'une brigade d'auror? Vraiment?"

A vrai dire, je ne fais pas exactement partie de la brigade d'aurors. J'en suis le dirigeant, en collaboration avec un professeur de Poudlard, et c'est nous qui veillons à ce que tout se passe correctement. Nous veillons à ce que les aurors ne soient pas trop envahissants et qu'ils respectent les souhaits du Directeur, Albus Dumbledore. Cependant, je fais des rondes régulièrement dans l'école pour les aider.

"Et bien... j'ai toujours pensé que Poudlard était très sécurisé et donc mes angoisses n'étaient que limitées. Pourtant, il est vrai que si jamais vous pouviez garder un oeil de temps à autre sur mon enfant, je vous serais très reconnaissant... J'avoue ne pas croire qu'elle soit particulièrement indisciplinée mais la tentation de sortir hors des moments réglementés doit être forte..."

Oh oui ! Croyez-moi, même les enfants les plus sages sont tentés de faire des infractions au règlement lorsqu'ils se trouvent à Poudlard. Prenez mon cas pour exemple. J'ai souvent défié les règles, même si ce n'était pas dans de mauvaises intentions.
Mais ne vous inquiètez pas, lorsque je m'y trouverai, je garderai un oeil sur elle, et lors de mes absences, je chargerai l'un de mes aurors de le faire.


Robert fit un signe très délicat de la tête à l'égard du Roi de Bretagne, l'invitant ainsi à reprendre la marche. Ce coin ne lui inspirait pas confiance, surtout avec ce qui venait de lui arriver. Il sortit la boîte de cigars de sa poche.

"Vous la reconnaîtrez à son insigne de préfète très certainement. Sinon, physiquement elle est de taille élancée avec de longs cheveux chatains et des yeux bleus nuits. Que dire de plus..."


Oh ne vous inquiétez pas pour son apparence, je saurai la reconnaître. Surtout si elle est préfète.

Il présenta la boîte de cigars à Lebrec, lui proposant ainsi d'en prendre un s'il le désirait.

Alors comment se porte votre mère ? La dernière fois que je l'ai vue, elle semblait être en pleine forme, si mes souvenirs sont bons ! Mais ca date de plusieurs années...

Robert, tout en ayant son bras avec les cigars toujours tendu vers Edric, retira habilement sa baguette de sa poche et la pointa au ciel. Une lumière jaune monta en l'air, comme un feu d'artifice, puis elle se divisa en deux. La première moitié retourna auprès de Robert, tandis que l'autre partit au loin, quelque part dans Londres. Il se tourna vers Edric, et lui expliqua rapidement la raison de son action, se doutant expréssément que le Roi ne devait pas comprendre ce qu'il venait de se passer.

C'est un sort spécialisé pour la poursuite des enfants disparus, recherchés par leurs parents. L'enfant doit réellement être en fugue, et les vrais parents doivent réellement être à sa recherche, ou le sortilège ne fonctionnera pas. Et apparemment vous ne m'avez pas menti, car la boule lumineuse ici présente est bel et bien réelle. Nous n'avons qu'à suivre cette boule, jusqu'à ce que l'on trouve sa jumelle, qui se trouve en ce moment avec votre fille. Et si elle est bien dans Londres, comme vous le croyez, on la trouvera. Une invention du Département des Mystères, que je ne suis pas supposé vous révéler... Mais c'est pour la bonne cause n'est-ce pas ?


Il esquissa un sourire bienveillant et rassurant. Ses yeux étaient plus bleus que jamais, et son visage semblait rayonnant. Rien de mieux pour rassurer un père anxieux, à la recherche de son enfant disparu.
Revenir en haut Aller en bas
Edric Lebrec
Serdaigle
Serdaigle
Edric Lebrec

Nombre de messages : 42
Age Roleplay + Sorts : 41 ans sorts 1 2 3
Date d'inscription : 14/10/2007

Profil du Sorcier
Points de vie:
A la recherche de... de quoi? [libre] Left_bar_bleue950/950A la recherche de... de quoi? [libre] Empty_bar_bleue  (950/950)
Points de mana:
A la recherche de... de quoi? [libre] Left_bar_bleue800/800A la recherche de... de quoi? [libre] Empty_bar_bleue  (800/800)

A la recherche de... de quoi? [libre] Empty
MessageSujet: Re: A la recherche de... de quoi? [libre]   A la recherche de... de quoi? [libre] EmptyLun 19 Nov - 17:50

[HJ : vraiment désolé pour le retard Embarassed ! /HJ]


Le vent se remettait à souffler, amenant le froid londonnien à pénetrer jusque dans leurs vêtements et vestes les plus chaudes. Les deux hommes frissonaient, victimes d'être au mauvais moment au mauvais endroit. Car nul doute qu'ils auraient tous deux dû se trouver tranquillement chez eux, au chaud, dans un lit ou encore au coin d'un feu ardent. Quoi de plus banal? Quoi de plus normal? Mais voilà, ils étaient là, face à face dans le mauvais temps britannique, à parler à une heure avancée de la nuit...

Albus Dumbledore revient à Poudlard?

Ce dernier fait arrêta un instant les pensées du Roi de Bretagne. Jusqu'à présent, c'était Iridal Winterfell qui avait assumé la dure succession du mage blanc. Albus s'était retiré, tout le monde savait cela! Mais, aujourd'hui il revenait??! Cela n'était pas un petit événement. Bien au contraire. Cela signifiait à n'en pas douter que des choses s'accéléraient, que des choses se mettaient en place sans que personne ne le sache vraiment peut-être...


J'ignorai que Dumbledore revenait à Poudlard, monsieur Yates...

Ils commencèrent à marcher tous deux, sentant que cet endroit n'était pas vraiment sécurisé. Autant ne pas y rester indéfiniment... Edric continua, confiant pour une fois ces pensées à l'inconnu qui l'était un peu moins désormais.

Mais, l'arrivée de cette brigade d'auror, le retour de Dumbledore... Tout cela signifie au contraire que des choses se passent, sinon pourquoi un tel renforcement de la sécurité? J'ai bien peur que nous ne soyons plus que jamais engagés dans des temps obscurs et que nous avons tout à chacun à nous inquiéter de notre sécurité... Je me trompe?

Malheureusement, Edric sentait qu'il ne se trompait pas. De toute manière, il était tellement rare qu'il avoue se tromper! Et le plus dur était cette inquiétude naissante pour Djaniah. Parce qu'il redoutait qu'elle se fiche encore dans les mauvais endroits au mauvais moments... Pourtant, le fait que Robert Yates, le dirigeant de cette brigade promette de garder un oeil sur elle, le rassurait un peu.

Oui, vous reconnaîtrez facilement ma fille, j'en suis persuadé. J'avoue ne pas m'inquiéter à cause du nom qui la rattache à la royauté de Bretagne, peu de personnes y font vraiment attention et elle ne crie pas à qui va qu'elle est l'Héritière de notre clan. Et puis, qui cela intéresse-t-il? La Bretagne est toujours restée très protégée et peu attaquée par des ambitions extérieures à vrai dire... Seulement, je dois vous informer que Djaniah est un peu spéciale. Et elle possède le don de se fourrer dans de dangereuses entreprises...

Edric soupira. Et maintenant, où pouvait-elle bien être? Il sourit à la présentation des cigares et, même s'il ne fumait pas, en prit un, cela ne lui ferait pas de mal de se détendre un peu... La première bouffée lui fit un effet bizarre tout de même! Il souffla la fumée avant de répondre à son compagnon d'infortune nocturne.

Ma mère se porte toujour bien. Mais elle semble soucieuse à tout dire. En cette nuit du 4 aoüt, elle doit probablement bien dormir! La dernière fois que je l'ai vu, elle semblait avoir envie de préparer mon accession au titre de Président du Conseil de Bretagne... c'est étrange d'ailleurs...

Edric n'eut pas plus long à dire car déjà Robert Yates émettait de sa baguette deux sphères lumineuses étincellantes dans la nuit... S'il n'avait pas été préoccupé, il aurait trouvé cela vraiment beau spectacle... Il écouta l'explication et son visage paraissait s'illuminer au fur et à mesure des dires. Enfin, c'était un moyen de la retrouver!

Merci... merci beaucoup! Soyez assuré que je n'en parlerai à personne! je vois qu'elle se dirige vers la rivière! Par Merlin... je dois vous dire une chose importante : ma fille est presque toujours retrouvée à l'abord d'un point d'eau, lorsqu'elle ne s'y retrouve pas immergée...

Et ils se mirent tous deux à avancer rapidemment, fixant ce point lumineux qui renfemait l'espoir des Lebrecs...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




A la recherche de... de quoi? [libre] Empty
MessageSujet: Re: A la recherche de... de quoi? [libre]   A la recherche de... de quoi? [libre] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
A la recherche de... de quoi? [libre]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Hentaï
» Hentaï RP
» Un bain de soleil [Libre] {Hentaï} [Terminé ]
» [UPTOBOX] Cellule 211 [DVDRiP]
» [UPTOBOX] Drive [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Londres :: Centre ville-
Sauter vers: