AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Une Danse Mademoiselle ? *Quelque part dans Londres* (PV)

Aller en bas 
AuteurMessage
Argus Lothar
Serpentard
Serpentard
Argus Lothar

Nombre de messages : 100
Age Roleplay + Sorts : 45 ans sorts 1 2 3 SPE
Date d'inscription : 17/08/2006

Une Danse Mademoiselle ? *Quelque part dans Londres* (PV) Empty
MessageSujet: Une Danse Mademoiselle ? *Quelque part dans Londres* (PV)   Une Danse Mademoiselle ? *Quelque part dans Londres* (PV) EmptyVen 12 Oct - 15:49

Voilà bien trop longtemps qu'Argus n'était pas sorti de sa cabane ou du ministère. Soit il préparait des potions chez lui, en haut de l'arbre dans la forêt de Burningham, soit il était au département de la Justice Magique, faisant mine de faire du travail de défenseur. En réalité, bien évidemment, il surveillait tous les faits et gestes de Miranda Slent, la Gouvernante d'Azkaban. Etant donné que son bureau se trouvait dans le même département que celui où opérait Argus, c'était un jeu d'enfant pour lui de garder un oeil sur la femme de loi.
En gros, il passait le clair de son temps à faire ses missions au compte du Seigneur des Ténèbres. Et c'est tout ce qui l'importait. Il vivait pour son Maître, et n'avait aucun autre plaisir, ou presque... Il devait avouer que plusieurs souvneirs lui revenaient en mémoire, et de la nostalgie s'emparait de lui à plusieurs reprises. Les moments de folie pure et de délir avec celle qui était maintenant la très respectée seconde du Lord Noir lui manquaient horriblement.

Et c'est d'ailleurs pourquoi, inconsciemment, il était sorti cette nuit-là. Premièrement, il avait besoin de prendre l'air, mais pas l'air pur et frais de la forêt. Non, il n'en pouvait plus de cet air si parfait. Il voulait renifler la pollution, les poubelles dans les ruelles de Londres, la fumée des camions... Histoire de se rappeler les bons vieux souvenirs.

Et alors qu'il se promenait seul dans les rues malfamées de Londres, il repéra une voiture. Il la suivit des yeux, et attendit patiemment qu'elle finisse de se stationner au bord de la rue. Puis lorsque le propriétaire de la voiture disparut du champ de vision, Argus se précipita vers l'arrière de l'automobile. Il se mit instantanément à genoux, et se mit à renifler comme un chien sale le pot d'échappement de la voiture qui fumait encore. Quel plaisir de sentir cette odeur.....polluée ! Ca faisait au moins 3 mois qu'il n'avait pas eu ce privilège, et il comptait rattraper le temps perdu.

Cependant quelque chose vint perturber ce moment si spécial. Des rires s'élevèrent autour de lui. Il se releva lentement, et regarda d'où ces bruits provenaient. Une zone de quelques centimètres autour de son nez était maitenant noire, dû au frottement trop intense contre le pot d'échappement de la voiture. Ses cheveux gris allaient dans tous les sens, et la partie chauve de son crâne reflétait la lumière du lampadaire.
Une bande de jeunes délinquants avaient eu la mauvaise idée de se moquer du vieux fou. Ils s'étaient placés en rond autour du mangemort, toujours en train de se moquer de lui, les mains dans les poches de leurs manteaux de cuir. Argus, furieux d'avoir été interrompu par des morveux, faisait une grimace digne d'un personnage de film d'horreur.


Alors ca vous fait rire les enfants n'est-ce pas ? Eh bien vous apprendrez que l'on ne dérange pas Argus, les jeunes se mirent à rire encore plus fort lorsqu'ils entendirent son nom, lorsqu'il est occupé avec ce machin moldu !

Il sortit sa baguette et à peine était-elle sortie de sa poche qu'une explosion sonore, comme un coup de feu, fut produite, histoire d'effrayer la bande d'incapables. Ils reculèrent tous, les bras devant eux pour les protéger, surpris par ce qui venait de se passer. Argus se mit à rire bruyamment en voyant l'expression sur leur visage, puis il fit apparaître 3 cobras qui se dirigèrent droit sur les voyous. Argus avait envie de s'amuser ce soir, la première fois depuis si longtemps. Il alla donc s'asseoir sur le capot de la voiture et regarda la scène devant lui. Et dès qu'il y en avait un qui tentait de s'enfuir en courant, Argus le faisait revenir à l'aide d'un simple mobilicorpus pour que le spectacle continue. Il attendrait que les serpents les mordent, et si ca durait trop longtemps, il les finirait lui-même par la suite... La seule musique que l'on pouvait comprendre était les cris des jeunes et le rire machiavélique d'Argus. Et les effets de lumières que l'on pouvait observer étaient les fenêtres alentours qui s'illuminaient au son du spectacle d'Argus...
Revenir en haut Aller en bas
Ellana Silver
Serpentard
Serpentard
Ellana Silver

Nombre de messages : 1411
Age : 29
Age Roleplay + Sorts : 34 ans sorts 1 2 3 4 MT1 SPE 1 2
Capacités Spéciales : Communion Clairvoyante - Occlumens - Force Accrue - 9 Nécromancies Affinité Mort et Sang -
Points Prestige : 3
Date d'inscription : 16/06/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
Une Danse Mademoiselle ? *Quelque part dans Londres* (PV) Left_bar_bleue2292/2292Une Danse Mademoiselle ? *Quelque part dans Londres* (PV) Empty_bar_bleue  (2292/2292)
Points de mana:
Une Danse Mademoiselle ? *Quelque part dans Londres* (PV) Left_bar_bleue2870/2870Une Danse Mademoiselle ? *Quelque part dans Londres* (PV) Empty_bar_bleue  (2870/2870)

Une Danse Mademoiselle ? *Quelque part dans Londres* (PV) Empty
MessageSujet: Re: Une Danse Mademoiselle ? *Quelque part dans Londres* (PV)   Une Danse Mademoiselle ? *Quelque part dans Londres* (PV) EmptyVen 12 Oct - 16:17

-A TOUTES LES UNITES ! LA VOITURE SE DIRIGE DROIT SUR LES QUARTIERS PAUVRES ! Je répète …

Une magnifique décapotable rouge fonçait droit devant, traversant jardin et maison, vitrine et parking sans s’arrêter, poursuivie par une dizaine de voiture de police, placées en fonction des feus, jusqu’à ce qu’un mystérieux suspect grillant les limitations de vitesse fasse son apparition au travers de cette soirée tranquille. Bien sur, au volant, ce n’était pas un homme, mais une femme, une très belle femme même. Habillée d’un ensemble cuir près du corps et les cheveux au vent. La sorcière avait optée pour une virée clinquante ce soir là, jusqu’au moment où elle sentit la présence d’un vieil ami, qu’elle n’avait pas revu depuis quelques mois à présent. Un demi tour marqué, un peu de fumé, un carambolage, et voilà Ellana sur la route pour retrouver Argus.

-Appel à toutes les unités, changement de direction ! Je répète, notre suspect vient de changer de direction ! Il se dirige droit sur …

La voiture continuait d’avancer, toujours plus vite, sous le contrôle d’Ella qui était alors excitée comme une puce ! Si excitée, qu’elle ne vit pas les jeunes allongés sur la route, tremblant avec des serpents leur mordant les pieds …

**CRUNK CRUNK CRUNK CRUNK**


La voiture continua ensuite tout droit, jusqu’à un mur et explosa, faisant exploser avec elle quelques voitures de police. Bien sur, Ellana avait quitté la décapotable avant l’accident, d’un bout leste vers l’arrière, atterrissant à demi accroupi face à Argus. Se redressant, elle se jeta dans ses bras et lui embrassa le crâne, comme l’avait un jour un français à un certain footballeur. Bien entendu, la gomina que mettait Argus sur sa tête avait vraiment un sale goût, et la sorcière cracha sur ses chaussures, plus par inattention que par volonté propre.

Oh ! Je suis désolée ! Je paierais le nettoyage bien sur !

Et voilà !
Même pas deux minutes ensemble, et c’était la panique au sein de la rue. Et pire encore ! Cette fois ci, Ellana et Argus étaient devant le commissariat de la ville. Une vingtaine de policiers sortirent, armés jusqu’au dents, braquant les deux suspects. Ellana haussa un sourcil à l’attention d’Argus, puis, se tournant lentement, elle leva les mains comme si elle avait l’intention de se rendre.


Argus, chéri, je crois que ces messieurs veulent voir tes mains.

Dit elle d’un ton sadique, s’attendant parfaitement à ce que la hargne du vieillard le pousse à dégainer son arme pour les rôtir tels de petits poulets bon au repas du Dimanche. Qu’à cela ne tienne, elle leur avait elle aussi préparé l’une ou l’autre chose pour fêter cette soirée en beauté !

Alors mes mignons ? Qui vient me fouiller ?
Revenir en haut Aller en bas
https://potteroleplay.actifforum.com/viewtopic.forum?p=42484#4248
Argus Lothar
Serpentard
Serpentard
Argus Lothar

Nombre de messages : 100
Age Roleplay + Sorts : 45 ans sorts 1 2 3 SPE
Date d'inscription : 17/08/2006

Une Danse Mademoiselle ? *Quelque part dans Londres* (PV) Empty
MessageSujet: Re: Une Danse Mademoiselle ? *Quelque part dans Londres* (PV)   Une Danse Mademoiselle ? *Quelque part dans Londres* (PV) EmptyVen 12 Oct - 23:30

Ses marionnettes disparurent soudainement pour laisser place à une voiture rouge. La voiture venait d'écraser les jeunes voyous et les serpents d'Argus... Il devenait tout rouge; qui osait ruiner son spectacle de cette manière ?! Et en plus, cette personne amenait de la compagnie peu aimable. Des sirènes et lumières bleues et rouges venaient d'envahir la place ! La personne responsable de tout ce chaos sortit enfin de la voiture, et là le coeur d'Argus s'arrêta de battre... C'était sa partenaire de danse, sa complice de meurtres, la femme avec qui il pouvait se libérer totalement. ELLANA SILVER ! C'était comme si un rêve venait de se réaliser pour le mangemort psychopate. Même si elle avait été promue pour être LE bras droit du Seigneur, ils allaient revenir à leurs bonnes vieilles habitudes !

Elle l'embrassa sur le crâne, comme elle avait l'habitude de faire, puis elle cracha sur ses chaussures, chose qu'il ne compris pas immédiatement... Elle ajouta qu'elle paierait pour le nettoyage... Suspect Argus ne connaissait pas le mot "nettoyage", mais il acquiesca de la tête comme un abruti, du moment qu'il pouvait continuer ce qu'il avait commencé.

Cependant il ne remarqua qu'à l'instant qu'il avait choisi la rue correspondant au commissariat de police du coin.

Bonne pioche Gugus !


Et une vingtaine d'agents de la paix entouraient les deux mangemorts à présent. Ils braquaient leurs armes sur eux, et Ella lui fit remarquer que les messieurs voulaient voir ses mains. Il ne bougea pas, laissant la colère monter en lui. Il n'aimait les policiers moldus, et chaque rencontre qu'il avait eu avec eux, ca s'était plutôt mal passé pour eux...

Bref, Ellana demanda sacrastiquement aux flics qui allait la fouiller, et l'un d'eux, comme un abruti, commenca à marcher vers Ellana.


Et moi, qui vient me fouiller ?

Personne ne bougea, même pas celui qui se dirigeait vers Ella.

Allez mes mignons, ne suis-je pas assez attirant ?

Il se mit à rire bruyamment, puis il sortit sa baguette de sa manche immédiatement, pour ensuite la pointer vers les policiers situés en face de lui et d'Ellana. Plusieurs jets de lave sortirent du bout de la baguette. Puis il tourna sur lui-même pour atteindre tous les policiers sur place. Il savait qu'Ella sauterait pour éviter la lave, il lui faisait confiance pour ce genre de choses.

Puis sans regarder les dégâts dont il était responsables, il transplana et apparut à l'intérieur du commissariat. Des cris de douleur atroces se faisaient entendre à l'extérieur, mais Argus ignorait si tous étaient à cause des flammes ou du travail d'Ellana...


Il inspecta les différentes pièces du commissariat, à la recherche de quoi que ce soit qu'il pourrait utiliser pour s'amuser un peu. Puis il apercut une chaîne hifi. Il appuya sur un bouton au hasard, et de la musique se fit entendre. Une musique entraînante, latine... Il prit le poste, l'ensorcela pour qu'il n'aie pas besoin d'électricité, puis il l'emmena dehors. Il mit le volume à fond, et saisi l'un des policiers par derrière. Puis de toutes ses forces, il le lanca vers Ellana.

Allez danse mon p'tit poulet ! Bouge ton corps, montre-nous tes talents !

Et il se mit à rire comme un fou, ne pouvant se retenir d'imaginer le policier danser avec Ellana alors qu'une dizaine de flics étaient en train de brûler.
Revenir en haut Aller en bas
Ellana Silver
Serpentard
Serpentard
Ellana Silver

Nombre de messages : 1411
Age : 29
Age Roleplay + Sorts : 34 ans sorts 1 2 3 4 MT1 SPE 1 2
Capacités Spéciales : Communion Clairvoyante - Occlumens - Force Accrue - 9 Nécromancies Affinité Mort et Sang -
Points Prestige : 3
Date d'inscription : 16/06/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
Une Danse Mademoiselle ? *Quelque part dans Londres* (PV) Left_bar_bleue2292/2292Une Danse Mademoiselle ? *Quelque part dans Londres* (PV) Empty_bar_bleue  (2292/2292)
Points de mana:
Une Danse Mademoiselle ? *Quelque part dans Londres* (PV) Left_bar_bleue2870/2870Une Danse Mademoiselle ? *Quelque part dans Londres* (PV) Empty_bar_bleue  (2870/2870)

Une Danse Mademoiselle ? *Quelque part dans Londres* (PV) Empty
MessageSujet: Re: Une Danse Mademoiselle ? *Quelque part dans Londres* (PV)   Une Danse Mademoiselle ? *Quelque part dans Londres* (PV) EmptyVen 23 Nov - 22:45

Un instant d’arrêt fut marqué alors que le poste envoyé par Argus volait dans les airs. Ellana le fixa sans scier d’un poil, puis avant que le poste ne se brise au sol, elle dégaina son arme et fit un large mouvement en rond au dessus de sa tête et une vague orangée tomba sur tous les policiers présents. Ils devinrent alors immobile puis Ella tendit la baguette vers le poste pour le rattraper. Elle le mit en sûreté, puis tout d’un coup silence. Ellana se tourna alors sèchement vers l’avant, sans bouger et les policiers firent de même. La sorcière commença à tordre des hanches en rythme. Soudain …



Ellana tendit les mains vers l’avant et les poulets firent de même.
C’est alors une danse frénétique qui venait de démarrer devant le commissariat. La tueuse enchaîna plusieurs mouvement, jusqu’au moment de tourner puis en changeant de sens, elle commença à avancer lentement jusqu’aux portes de l’institution de police. Bien sur on pouvait croire que les flics dansaient de leur plein gré, mais il était évident pour un sorcier que ceux-ci étaient sous le contrôle d’un imperium.


Hey ! MACARENA !

Ella saisit le bras d’Argus et se mit à tourner autour de lui d’une marche imitant celle des tops models, puis la sorcière fit exploser les portes du commissariat pour entrer lentement dans celui-ci, le petit vieux au bras. Une nouvelle série d’imperium émana de son arme, et les policiers de l’intérieur se mirent à faire une chorégraphie à leur tour. Mais, au milieu de la foule, quelque chose à valeur vexante se produisit. Un des policiers, pourtant sous le contrôle de l’imperium partit en live et il s’écarta du groupe pour tordre son corps dans tous les sens, frénétiquement, comme si il avait ingéré une dose trop forte de médicaments excitants, bien sur Ella n’en savait rien. Ne sachant pas tout de suite où il voulait en venir, Ella s’approcha de lui en levant les bras, puis dansant deux minutes avec lui, l’homme tenta d’agripper son décolleté.

Avada kedavra !

Voilà ! Pour une fois qu’elle se faisait clémente on abusait d’elle.
La sorcière entra dans les vestiaires policiers et fut surprise d’y trouver un objet auquel elle ne s’attendait pas …Une espèce de long, très long bâtonnet dont l’une des extrémités était un peu plus large et légèrement triangulaire. Troublée par cet objet, la tueuse se dit qu’il s’agissait sans doute d’un truc décoratif, d’une sculpture artistique Moldue dont elle n’avait bien sur absolument pas saisit le sens. Elle quitta les vestiaires et entra de nouveau dans le Hall de la police pour rejoindre Argus qui devait danser quelque part par là. Ella leva haut le bâtonnet et le fit tourner au dessus de sa tête fièrement.


Yeah Argus ! C’est torride ce soir !

Dit elle en se frottant les fesses contre celles de son ami, puis en se retournant vers lui pour une bêtise dont peu de gens comprendront l’humour : Ella, dont l’utilité du bâtonnet était encore pour elle un mystère, prit l’objet d’un bout à l’autre et passa en dansant derrière Argus. La tueuse grimpa sur le bar de l’accueil. Elle continua de se tordre dans tous les sens pendant un moment quand elle se baissa vers le mangemort qui lui tendait un billet en contre bas, comme on le faisait dans les bars à striptease. A ce moment précis, la sorcière (toujours munie de l’objet mystère) le passa lentement devant Argus et lui astiqua le crâne avec de droite à gauche tout en gardant le rythme. Contre toute attente, la musique cessa un instant, et l’objet se mit à bouger tout en jouant une drôle de petite mélodie. Ella un peu surprise saisit « la chose » et la frappa avec force contre la tête d’un policier qui se retrouva complètement sonné. La musique reprit :

HEY MACARENA !
Revenir en haut Aller en bas
https://potteroleplay.actifforum.com/viewtopic.forum?p=42484#4248
Argus Lothar
Serpentard
Serpentard
Argus Lothar

Nombre de messages : 100
Age Roleplay + Sorts : 45 ans sorts 1 2 3 SPE
Date d'inscription : 17/08/2006

Une Danse Mademoiselle ? *Quelque part dans Londres* (PV) Empty
MessageSujet: Re: Une Danse Mademoiselle ? *Quelque part dans Londres* (PV)   Une Danse Mademoiselle ? *Quelque part dans Londres* (PV) EmptyDim 16 Déc - 0:00

Une musique entraînante et latine s'éleva dans les airs. Ellana avait apparemment envie qu'il y ait un peu de rythme et d'amusement, comme à chacune de leurs rencontres, ou presque. Mais qu'était la musique sans l'alcool ? Pas grand chose, ou du moins pas aux yeux d'Argus. C'est pourquoi il sortit une flasque de whisky du fin fond de la poche de sa robe, et n'attendit pas pour la porter à sa bouche. Mais il n'eut pas le temps de finir sa longue gorgée qu'il se fit bousculer, ou plutôt attraper, par quelqu'un... Il était prêt a avada kedavriser la personne lorsqu'il remarqua qu'il s'agissait de sa douce Ellana.

Elle tourna autour de lui, et lui, ayant envie de danser également, tapa du pied droit sur le sol répétitivement tout en tournant sur lui-même pour suivre le déplacement d'Ella. Le mouvement de haut en bas qu'il effectuait a cause de son pied soulevait régulièrement sa masse de cheveux blancs qui bordaient son crâne chauve, provoquant ainsi une impression peu naturelle pour danser et aux côtés d'Ella.
Puis elle l'entraîna vers l'intérieur du poste, alors que les autres policiers étaient mis sous l'imperium. Argus en profita pour une nouvelle dose de whisky, histoire de se sentir encore plus heureux...

Cependant, une fois à l'intérieur, Ellana disparut. Argus se retrouva donc en compagnie des autes policiers déjà mis sous l'imperium. Le problème, par contre, était qu'Argus ne pouvait les contrôler lui-même, seule Ellana le pouvait. Donc il les mis sous l'imperium a son tour.


Allez mes poussins, on va faire une petite surprise à notre lieutenant préférée pour son retour.

Puis une série de mouvements de baguettes s'en suivit, transformant Argus en chef d'orchestre excité. Le rythme de la chanson latine l'aidait considérablement a éxécuter les coups de baguette désirés. Les gendarmes volaient de partout dans le hall du poste de police, se fracassant plus qu'une fois contre les murs et plafond de l'endroit, victimes de la maladresse de notre vieux fou.
Il placait les policiers les uns sur les autres. Certains étaient sur leurs têtes pour que leurs jambes servent de barre fixe.

Bref, le résultat fini ressemblait à une belle oeuvre d'art, tâchée de sang coulant des têtes des divers policiers empilés les uns sur les autres. Argus avait configuré sa construction pour qu'il puisse monte dessus sans trop de problèmes. C'est donc ce qu'il fit. Il posa son pied sur la tête de l'un, puis l'autre sur la tête d'un autre, pour ensuite s'appuyer contre les parties génitales de l'un afin de se hisser au sommet de sa tour. Seulement il y avait un détail qu'il avait oublié...le plafond ! Il ne pouvait se mettre debout sans frapper le plafond avec sa tête... Il leva alors sa baguette et fit un énorme trou au dessus de lui. Une montagne de poussière s'affala sur lui, le transformant en fantôme.

C'est alors qu'Ellana sortit de l'une des pièces, un bâton à la main. Il descendit alors de son 'monument', l'air triste.


Bon bah j'ai manqué mon coup... J'voulais te faire une p'tite sur...

Mais il n'eut pas le temps de terminer qu'Ella se frottait déjà à lui. Il se laissa alors faire et continua à danser, laissant l'alcool le guider. Puis elle monta sur le tas de gendarmes qu'Argus avait mis en place. Le mangemort, tout content, se mit à danser de plus en plus frénétiquement. Au moins son travail n'allait pas servir à rien !
Mais l'un des gendarmes impériumisé émis un gémisement plus qu'odieux et inapproprié comparé à la musique qui jouait. Argus prit la première chose qui se trouvait dans sa poche, qui s'avérait être un billet, puis il essaya de le fourrer dans la bouche du gendarme bruyant. Seulement Ella intercepta et attrappa le billet. D'après son expression sur le visage, elle semblait penser que le billet était pour elle, comme dans les bars à strip tease Suspect Donc finalement, Argus donna un bon coup de poing au gendarme pour qu'il se taise une bonne fois pour toute.

Ellana lui astiqua le crâne avec le bâton mystérieux, puis l'objet se mis a vibrer frénétiquement, et elle assomma un policier avec. Argus termina sa flasque, et il était désormais fin prêt pour passer aux choses sérieuses, maintenant qu'il était saoûl comme une bourrique !


Bon toi, donne-moi ton joujou, il m'amuse pu !

Il arracha le batonnet des mains d'Ellana et le lanca droit devant lui comme une fléchette. Ce dernier tomba en plein dans la bouche d'un gendarme qui dansait inconsciemment. Il se vit projetté contre le mur derrière lui sous l'impact du lancé. Il se retourna vers sa collègue, l'air niais mais mielleux.

Eh Ellana, j'vais en appeler d'autres ! J'veux plus de joujous !

Puis il se précipita vers la salle de radios. Il appuya sur un boutton au hasard, et se mit à crier dans les micros.

Mayday ! Mayday ! Le navire Black Joe de Londres sur la 5e avenue est en détresse. Je répète, le navire Black Joe sur la 5e avenue est en détresse ! Des pirates viennent d'envahir la place. Je répète, des pirates ont envahi la place !

Il se mit à rire comme un petit fou sur son fauteuil. Il n'arrivait plus à contenir son sérieux.

Ramenez vos c**s ! On vous attend ! Pouahahahaha ! On a même de petites surprises pour vous !! Premier arrivé pemier servi !

Il continua à s'esclaffer sur son fauteuil, tappant du poing sur presque tous les bouttons qui se trouvaient devant lui, ignorant totalement la fonction de chacun des bouttons. Et alors qu'il s'étalait par terre maintenant à force de rire, des sirènes en grand nombre s'approchaient de plus en plus du commissariat. Ellana n'avait plus qu'à remercier Argus de lui donner du travail, elle pourrait exercer son travail d'oubliator à volonté à présent What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Une Danse Mademoiselle ? *Quelque part dans Londres* (PV) Empty
MessageSujet: Re: Une Danse Mademoiselle ? *Quelque part dans Londres* (PV)   Une Danse Mademoiselle ? *Quelque part dans Londres* (PV) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Une Danse Mademoiselle ? *Quelque part dans Londres* (PV)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Toi dans mes draps. | [PV] Hentaï.
» [UploadHero] Opération dans le Pacifique [DVDRiP]
» Une petite détour aux sources [ PV - Hentaï ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Londres :: Centre ville-
Sauter vers: