AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Remise de Rapports

Aller en bas 
AuteurMessage
Amadeo Whitemore
Serpentard
Serpentard
Amadeo Whitemore

Nombre de messages : 877
Age : 35
Age Roleplay + Sorts : 34 ans + sorts 1, 2, 3
Capacités Spéciales : Occlumens
Date d'inscription : 26/08/2007

Remise de Rapports Empty
MessageSujet: Remise de Rapports   Remise de Rapports EmptyMer 3 Oct - 2:19

Amadeo, qui n'avait pas beaucoup dormi cette nuit là, comme toutes les nuits d'ailleurs, était pourtant arrivé aux aurores devant le bureau du Ministre Lancaster. Il devait aujourd'hui remettre à son supérieur les Rapports Ministèriels auxquels il avait échappé depuis le dernier Conseil Gouvernemental.

Tout cela n'était finalement que le compte rendu des premiers battements de coeur de son jeune Département qui venait de renaître de ses cendres. Ces documents étaient en grande partie constitués des conclusions d'Amadeo quant aux différents entretiens d'embauche qu'il avait fait passer ces derniers jours.

Néanmoins, parmis tous ces parchemins reliés à l'allure bien officielle, s'était glissé un petit compte rendu déjà bien plus officieux qui relatait les évènements qu'avait entrainé la réouverture soudaine du Dossier N°5778442...

Les rapports d'Amadeo et de Childerik Blancpégase ainsi que le témoignage d'Ayla Parker exposaient le déroulement de l'affaire depuis le tout début jusqu'à cette fameuse nuit où ils avaient ramenés tous les trois au sein du Département pour la Régulation et le Contrôle des Créatures Magiques l'un des plus vieux et des plus puissants Lycanthropes que le Ministère avait eu l'honneur d'acceuillir jusqu'alors.

Voilà qui va sûrement lui faire plaisir ! se réjouit Amadeo lorsqu'il arriva enfin devant la porte du Bureau Ministèriel. Il salua aimablement le secrétaire personnel du Ministre qui montait déjà la garde derrière son petit bureau malgrè l'heure matinale et qui attendait la mine suspecte, qu'Amadeo lui présente l'Ordre de Convocation qu'il avait demander à William de lui faire parvenir, sésame indispensable qui lui permettrait de franchir sans heurts son Loup-Garou de secrétaire particulier.


Bien le bonjour Mr... euh.. Stump il me semble...? dit Amadeo d'un air amical en haussant l'un de ses sourcils. Arff, comment il s'appelle ce bougre là déjà ? Je... euh... bref, je suis Amadeo Whitemore, Directeur du Département pour la Régulation et le Contrôle des Créatures Magiques. Voici l'Ordre de Convocation du Ministre...

Amadeo tendit à l'homme méfiant le petit parchemin signé de la main de Lancaster, se sentant légèrement mal à l'aise en pensant au traitement que son adjoint, Childerik, administrait aux Lycanthropes à quelques niveaux de là. Pourvu que celui-ci ne mette jamais les pieds dans la Section des Créatures à Risques ! pria t'il plus amusé par l'idée qu'il n'en était réellement inquiet.

L'homme se leva de derrière son bureau et alla annoncer l'arrivé du jeune Directeur de Département à son maître. Amadeo, quant à lui, pensait aux différents points qu'il voulait aborder avec William lors de ce rapide entretien...

Bon, il faut que je lui parle de ce petit voyage que nous allons devoir éffectuer en Roumanie, ah, et puis il ne faut pas que j'oublie d'évoquer le vieux Cuttingclaw, peut-être sera t'il au courant de quelque chose... J'espère seulement qu'il a du champagne dans son bureau le Willy, je n'ai même pas eu le temps de prendre un petit-dej' ! ; )
Revenir en haut Aller en bas
https://potteroleplay.actifforum.com/Presentation-f3/Presentation
William Lancaster
Serpentard
Serpentard
William Lancaster

Nombre de messages : 250
Age : 31
Age Roleplay + Sorts : 35 ans sorts 1 2 3 SPE
Capacités Spéciales : Occllumen, legilimens et fourchelangue
Date d'inscription : 29/06/2007

Remise de Rapports Empty
MessageSujet: Re: Remise de Rapports   Remise de Rapports EmptyJeu 4 Oct - 9:50

Très tôt ce lundi, le Duc de Lancaster avait quitté avant que le soleil ne se lève, dans une fraîche atmosphère matinale, ses terres du Yorkshire pour se rendre dans ses bureaux Londoniens.

Ces dernières semaines avaient été des plus après, et l’enfermement souterrain quasi continu dans les méandres du Ministère de la Magie devenait difficilement supporte pour l’ancien Ambassadeur habitué à voyager de part le monde et amoureux des vastes espaces, tel qu’en témoignait son immense propriété ducale.

Le week-end à la campagne que s’était accordé le Magistrat Suprême s’était voulu une pause nécessaire et fort appréciée dans l’emploi du temps surhumain qui était le sien. William ne s’était entouré que de sa « garde rapprochée » soit Howard, sa sœur et une de ses cousines dont le Ministre trouvait la société distrayante sans pour autant être ni pénible ni futile ; Edward revenait périodiquement en Grande Bretagne – son voyage en Occident à la recherche de professeurs pour l’Académie de Magie Avancée le rendait moins présent à Londres – et le jeune Lord ne perdait jamais occasion d’avoir à ses cotés son plus vieil et plus intime ami.

Enfin l’élément le plus en vue du Ministère, en ce moment : le directeur Whitemore s’était vu contrait de refuser l’invitation au grand regret de son Ministre étant donné la suractivité qui régnait dans le renaissant département pour le contrôle et la régulation des créatures magiques.

Le Dimanche avait vu la petite troupe rejoindre la France afin d’assister à la consécration du Grand Prix de l’Arc de Triomphe. Cet événement : plus qu’une course était un véritable sacre dans le domaine hippique et le Ministre de même que ses amis (en particulier Edward) n’aurait pu se permettre d’être absent à un événement qui bien que moldu n’en n’était pas moins d’une très grande importance…

C’est donc particulièrement satisfait de son week-end, les traits reposés et d’autant plus nobles que le Président Ministre du Magenmagot rejoint son vaste bureau le Lundi aux aurores. Lorsque William fit irruption dans l’atrium (très nombreuses étaient les cheminées dans son château du XVII et presque toutes étaient reliées au réseau), il sembla au Ministre qu’une étrange et pesante atmosphère régnait dans les lieux quasiment désertiques.

William ne s’en formalisa pourtant pas, il salua l’une des brigades d’Aurors qui chargée en permanence de la sécurité et de l’inviolabilité des lieux (en plus des multiples sorts et magies qui protégeait le sanctuaire), patrouillait dans l’Atrium et dans les larges allées ministérielles, puis s’engouffra dans son bureau tandis que son loup-garou de secrétaire, lui présenta le planning de la journée, ainsi que les dernières dépêches.

En accord avec le temps de la Saison, le Magistrat Suprême portait un costume trois pièces en flanelle d’un gris clair particulièrement élégant de chez Thomas Burberry, une chemise immaculée à poignet mousquetaire Lanvin et une cravate en soie dont le gris anthracite rappelait tout en se démarquant les tons du costume… Au dessus de cet ensemble, le sorcier portait bien évidemment une robe de Mage, du même gris que le cravate confectionnée selon un savant mélange de cachemire, de soie et de lin… Le tout ne pouvait que mettre en valeur les séduisants traits de l’auguste magistrat.

Un peu moins d’une heure après son arrivée, Amadeo Whitemore présenta sa lettre de « convocation » au Secréataire du Ministre, qui l’introduisit dans auprès de ce premier.

A l’annonce de son entrée prochaine, le jeune William se frotta avec enthousiasme et dans un mouvement d’impatience / excitation les mains. La refondation du département pour la régulation et le contrôle des créatures magiques était en effet, un fait récent dont le Ministre attendait beaucoup.

Aussi avait il nommé à sa tête un personnage tout a fait « extraordinaire » rompant avec le modèle classique du bureaucrate qui se complet dans le monde des idées abstraites, Amadeo Whitemore était à n’en pas douter un homme d’action, fidèles à certaines valeurs qui profondément ancrées chez lui étaient aussi partagées par le Magistrat Suprême de Grande Bretagne. Amadeo par ses raisonnements et ses positions avait su séduire l’esprit du Ministre et éveiller son intérêt.

Lorsque la nécessité de refonder le Département se posa, c’est tout naturellement et empli d’un grand espoir que William fit appel à ce grand expert en Créatures Magiques. Ce passionné à la grandeur d’âme inégalable (rappelons qu’il trouve le temps de s’occuper d’un orphelinat) est un de ceux en qui William a su placer sa confiance.

Aussi tôt le sorcier introduit, le Ministre se leva et vint personnellement à sa rencontre, il le salua et lui serra fermement mais en toute sympathie la main. Le visage du Lord semblait rayonner et d’une voix à la fois chaleureuse et intrigante il prit la parole.


MONSIEUR WHITEMORE ! Bonjour, Comment allez vous ? A votre mine fatiguée, je suppose que vous avez passé un week-end moins paisible que le mien.

Quel dommage que vous n’ayez pas pu vous joindre à nous, cette course était particulièrement riche en émotion. Encore une fois Howard ne était pas trompé dans ses pronostiques, puisqu’il a su nous donner l’ordre d’arrivée des quatre premiers chevaux. Je le suspecte néanmoins d’avoir usé de son don de divination.


Le Serpentard laissa s’échapper un rire communicatif et poursuivit la voix un peu plus basse mais toujours aussi puissante…

Quoiqu’il en soit je suppose que vous n’êtes pas venu en une heure si matinale, pour entre mes digressions hippiques. Je vous écoute Amadéo…
Revenir en haut Aller en bas
https://potteroleplay.actifforum.com/viewtopic.forum?t=8733
Amadeo Whitemore
Serpentard
Serpentard
Amadeo Whitemore

Nombre de messages : 877
Age : 35
Age Roleplay + Sorts : 34 ans + sorts 1, 2, 3
Capacités Spéciales : Occlumens
Date d'inscription : 26/08/2007

Remise de Rapports Empty
MessageSujet: Re: Remise de Rapports   Remise de Rapports EmptyJeu 4 Oct - 11:38

Cher William, dit Amadeo en serrant la main du Ministre, je suis heureux de vous revoir. Nous n'avons pas eu beaucoup de temps ni vous ni moi depuis ce fameux bal que vous avez donné en votre domaine du Yorkshire. C'était une soirée fort agréable soit dit en passant... Ajouta t'il avant de suivre le jeune Duc jusqu'à son bureau où ils s'assirent tous deux face à face.

Les deux jeunes hommes qui avaient sensiblement le même âge se regardaient droit dans les yeux. Leur relation avait toujours était dépourvue d'ambiguité et était essentiellement basée sur l'estime qu'ils se portaient mutuellement et le franc-parler qui caractérisait les deux sorciers.

En effet William, reprit Amadeo, je ne vous ai pas demandé un Ordre de Convocation pour parler poneys... J'ai ici avec moi les derniers Rapports que je voulais vous remettre ainsi que le compte-rendu détaillé et tout officieux des évènements qui ont eu lieu après la réouverture du Dossier N°5778442...

Disant cela, Amadeo posa sur le bureau du Magistrat les quelques documents de parchemins reliés ainsi que le petit compte-rendu du dit Dossier qui ne manquerait sans aucun doute, de faire plaisir au Ministre...

Voilà, j'ai aussi ajouter une note à votre égard concernant les récentes embauches que j'ai éffectué dernièrement au sein de mon Département. En plus de Childerik Blancpégase et de moi-même, la jeune Auror Ayla Parker nous a rejoint. Je l'ai nommé à la tête de la Division Vampires et elle fait désormais partie intégrante de la FICM...

De plus, à l'instant où je vous parle, notre dévoué Childerik est en entretien afin de juger des capacités et du potentiel d'une jeune fille prénomée Godiva. Nous avons d'ores et déjà pu constater son sérieux lorsqu'elle nous a gentillement fait parvenir une partie de son travail. Nul doute qu'elle sera très prochainement en charge de la Division des Dragons.

Enfin, continua Amadeo, je suis sur le point d'embaucher Kelpy McGlenn. Un jeune homme pour le moins "atypique" mais qui, j'en suis certain, fera de l'excellent travail au sein de la Division Esprits. De plus, cet "énergumène" est largement assez impétueux pour rejoindre les rangs de la FICM lui aussi.

Bon, on en a fini avec les embauches pour cette fois. Quant aux autres dossiers, rien d'important ni de conséquent, il pourra en prendre connaissance sans moi... Venons en au plus pressé maintenant.

Amadeo changea de position sur son fauteuil et se rapprocha de son interlocuteur comme si le sujet qu'il allait aborder ne devait pas même être entendu par le silencieux Andrew, l'Auror dévoué au Ministre qui était resté silencieux dans un coin de la pièce depuis le début de l'entrevue.

Voilà William, j'aimerais que vous lisiez ce fameux compte-rendu tout de suite afin que je puisse vous parler des mesures que je compte prendre pour résoudre l'affaire grâce aux moyens la FICM...

Et tandis que le Ministre prennait rapidement connaissance de tout les évènements relatifs au fameux Dossier n°5778442, Amadeo se demanda comment le jeune Duc allait réagir aux méthodes quelque peu "scrupuleuses" qui avaient été employées pour mener à bien la mission qui avait été entamée...
Revenir en haut Aller en bas
https://potteroleplay.actifforum.com/Presentation-f3/Presentation
William Lancaster
Serpentard
Serpentard
William Lancaster

Nombre de messages : 250
Age : 31
Age Roleplay + Sorts : 35 ans sorts 1 2 3 SPE
Capacités Spéciales : Occllumen, legilimens et fourchelangue
Date d'inscription : 29/06/2007

Remise de Rapports Empty
MessageSujet: Re: Remise de Rapports   Remise de Rapports EmptyLun 15 Oct - 13:36

Le Ministre n’avait pas une seule seconde détourné son obscur et profond regard de celui de son interlocuteur tout le long de son intervention. Il était à porter au crédit du directeur pour la Régulation et le Contrôle des Créatures Magiques que ce dernier savait éveiller l’intérêt du Duc de Norfolk…

Le Magistrat Suprême qui s’était lui aussi penché, se releva dignement et commença avide la lecture rapide et efficace du compte-rendu. Certains passages laissèrent entrevoir sur les nobles traits du Lord, les prémices d’un malicieux sourire.

Les yeux du Sorcière s’arrêtèrent parfois plus longuement sur certains mots, certaines phrases. C’était un fait bien connu, William Lancaster aimait à se tenir informer de tout, il était bien rare qu’une opération diligentée par le Ministère n’ait pas reçu au préalable l’autorisation personnelle du Ministre.

Seul le Secrétaire d’Etat Howard Hamilton, était habilité par souci d’efficacité et par pragmatisme a se passer occasionnellement de l’autorisation expresse du Ministre, tout du moins en avait il l’autorisation tacite…

Une fois la lecture complète du compte rendu effectuée, le Serpentard se rapprocha à nouveau de son frère d’arme, le Ministre plongea alors son regard d’une grande intensité dans celui du sorcier et ménagea son intervention en prolongeant encore de quelques secondes le silence pesant qui régnait dans le vaste bureau.

Puis la séduisante voix du Magistrat se fit à nouveau entendre, le sorcier parlait d’une voix basse mais puissante, une voix à laquelle il semblait difficile de pouvoir résister, comme si la raison abdiquait devant l’empire des sens…


Nous n’allons pas Monsieur Whitemore, nous épandre en de vulgaires détails dont l’énumération serait d’une part insultante quant à votre capacité à prendre les décisions qui s’avèreront nécessaires et d’autre part totalement inutiles.

J’ai foi en vous, Amadeo et je suis confiant dans l’idée que vous saurez prendre les mesures qui s’imposeront le moment venu. Aussi ai-je pour principe de fixer moi-même les grandes orientations de notre politique à l’égard des Créatures Magiques, tout en vous laissant totalement libre et seul juge des modalités qu’il convient d’adopter afin d’atteindre ces objectifs.

Le plus important étant que vous ayez notre soutient, et sachez Monsieur Whitemore que nous ne saurions vous désavouer. Nous sommes bien conscients que les choix que vous allez être amenés à faire ne sont guère simples, ils exigent de nous, de vous une grande force de caractère et une détermination sans faille.

Je vous connais une grande force Amadeo, et c’est pour cette raison que vous occupez aujourd’hui ce poste. J’attends donc de vous que vous continuiez à faire preuve de la même force, d’une volonté inflexible à faire triompher nos idéaux tout en ayant le courage de prendre les mesures que vous dicteront la plus absolue des justifications : la nécessité.

La voix du Ministre s’était faite malgré elle de plus en plus intimidante, mais loin d’intimider le sorcier cette dernière semblait régénérait le directeur aux Créatures Magiques qui semblait particulièrement réceptif aux discours Lancasteriens…

L’ancien ambassadeur poursuivit alors de cette voix si délicieusement ambiguë.


N’oubliez jamais Amadeo que nous travaillons au salut du peuple britannique, et cette fin justifie TOUS les moyens… Tout élan de compassion envers ce qui n’est pas purement et parfaitement humain apparaîtrait dès lors comme une faiblesse….. et en serait effectivement une.


Le Ministre se redressa alors avec la dignité et la noblesse propres à son rang et adressa au directeur un agréable sourire preuve d’une réelle affection…
Revenir en haut Aller en bas
https://potteroleplay.actifforum.com/viewtopic.forum?t=8733
Amadeo Whitemore
Serpentard
Serpentard
Amadeo Whitemore

Nombre de messages : 877
Age : 35
Age Roleplay + Sorts : 34 ans + sorts 1, 2, 3
Capacités Spéciales : Occlumens
Date d'inscription : 26/08/2007

Remise de Rapports Empty
MessageSujet: Re: Remise de Rapports   Remise de Rapports EmptyMar 16 Oct - 2:10

Voilà ce qu'Amadeo voulait entendre de la bouche du Ministre : il avait carte blanche. La confiance que son supérieur lui accordait l'honorait et il se promis intérieurement de ne jamais décevoir cet homme qui avait prit l'habitude, quasi exceptionnelle pour un politique, de l'entretenir à coeur ouvert.

Cette promesse qui était toute aussi tacite que réciproque donnait une dimension spéciale à la relation qui s'était établie entre les deux Serpentards et ce dès lors de leurs premières rencontres sur les bancs de Poudlard et un peu plus tard, dans les rues et sur les terrasses de la capitale française où Amadeo avait ouvert une petite librairie spécialisée dans les Incunables Magiques avant de rejoindre l'équipe de campagne qui avait précédé l'avènement du jeune Lancaster.

Une fois encore, William assurait son Directeur de Département de son entière confiance et de son soutien. En échange Amadeo ferait de son mieux pour porter haut l'étendard du nouveau gouvernement magique de Grande-Bretagne... Une mission chère au coeur d'Amadeo et qui au final était dans la même ligne de mire que les prérogatives qui étaient siennes au sein de l'Ordre du Phénix. Protéger la Lumière, se battre pour le Bien. Ces choix et nombre d'autres valeurs communes avaient unis les deux hommes dans cette guerre manichéenne.

Le petit discours du Ministre de la Magie n'était pourtant pas dépourvu de subtilité pour le moins... péjorative. Comme à son habitude, William aimait donner plusieurs significations à ses phrases et depuis toujours Amadeo se vantait d'être de ces rares personnes qui lisaient entre les lignes de ces fameux discours et comprenaient ainsi le Magistrat Suprême sans même demander ne serait-ce qu'une petite explication sur un point ou un autre.

Le jeune Duc n'était pas un grand défenseur des Créatures Magiques, c'est le moins que l'on puisse dire ! Et d'après le sourire de malice qu'il avait affiché à la lecture du compte-rendu du Dossier N°5778442, Amadeo avait vite été convaincu que les méthodes d'investigation de son équipe et particulièrement celles de son Sous-Directeur aux Créatures à Risques à savoir, Childerik Blancpégase, n'étaient pas de nature à offenser la bonne moralité de l'homme politique qui lui faisait face.

La nécéssité... Le salut du peuple britannique... La compassion... La faiblesse... Tout ceci ramena Amadeo aux souvenirs de ces longues soirées d'été où il avait débattu avec son Ami de ces diverses questions et de tant d'autres encore. Qu'elle semblait loin désomrais cette époque où libres de toutes contraintes, les deux Serpentards refesaient le monde à leur image en partageant quelques unes de ces vieilles bouteilles de vin français qui délient les langues et qui mènent à l'élaboration de projets aussi fous que la conquête d'un Ministère...

Parfait William, dit Amadeo en rendant son sourire à son Ami, je vois que rien n'a changé entre nous et que nous sommes toujours sur la même longeur d'ondes quant à la gestion des affaires de ce Département que vous avez eu la bonne grâce de me confier. Je ferai donc à ma manière et je vous prie de croire que je ferais de mon mieux ! lui assura t'il sur ce même ton ambiguë qui laissait à présumer que les deux hommes avaient d'ores et déjà prévu toutes les solutions quant aux problêmes hypothétiques qui pourraient survenir lors des missions de la FICM ainsi qu'au sein du Département pour la Régulation et le Contrôle des Créatures Magiques.

Malgrè tout, Amadeo ne partageait pas tout à fait entièrement la vision des choses du jeune Ministre, un peu de compassion, ca ne peut pas faire grand mal après tout, il respectait les pensées de son Ami et il connaissait la nature de cette intransigeance que le jeune Duc appliquait face aux Créatures Magiques. Connaissant son passé, cela était tout à fait pardonnable, aussi il acquiessa aux recomandations de son supérieur et lui fit le sourire d'une promesse sincère d'objectifs atteints et d'un travail parfaitement accompli.

Soit mon Cher William ! dit-il en souriant de plus belle. Je mènerai donc dès demain toute la FICM au grand complet en Roumanie. Nous y trouverons ce buveur de sang et le ramèront de grès ou de force jusqu'ici. Ensuite nous ferons ce que nous aurons à faire et nous verrons bien quelles conséquences découleront de nos actes... Pour le moment et avant de boucler cet épineux Dossier je vous propose de trinquer à la santé impeccable de votre Gouvernement !

Amadeo sortit sa baguette de l'une de ses poches et d'un petit tour en l'air il fit apparaître une bouteille de vin légèrement poussièreuse ainsi que deux coupes dans lesquelles il y versa un peu de ce liquide à la robe pourpre et mystèrieuse.

C'est un haut-Médoc des Allées de Cantemerle mon cher, année 2003, précisa t'il, j'imagine que le souvenir de ce cépage est encore présent dans votre mémoire ? ^^
Revenir en haut Aller en bas
https://potteroleplay.actifforum.com/Presentation-f3/Presentation
William Lancaster
Serpentard
Serpentard
William Lancaster

Nombre de messages : 250
Age : 31
Age Roleplay + Sorts : 35 ans sorts 1 2 3 SPE
Capacités Spéciales : Occllumen, legilimens et fourchelangue
Date d'inscription : 29/06/2007

Remise de Rapports Empty
MessageSujet: Re: Remise de Rapports   Remise de Rapports EmptyVen 19 Oct - 16:54

Le regard puissant du Ministre n'avait à aucun moment ni d’aucune manière quittait celui du Serpentard. Le lien qui unissait les deux sorciers était à leur image : fort, véritable et inaltérable.

A Poudlard déjà les deux jeunes gens avaient su éveiller l'intérêt mutuel de l'autre, sans que par pudeur ou par orgueil ils ne se l'avouent pendant un certain temps. La vérité était (et elle est toujours d'actualité) que les contraires s'attirent. Non pas que William et Amadeo s'opposaient radicalement : ce sont en effet deux véritables Serpentards.

De ces Serpentards qui donnent une image de leur Maison beaucoup plus complexe et donc contrastée que le schéma simpliste auquel on a généralement tendance à se référer. Nul doute que les deux hommes partagent et défendent de nombreuses valeurs communes.

La vérité se trouve sans doute dans le fait que l'amitié particulière qui unit les deux hommes se nourrit d'une profonde complémentarité... Jamais, il ne sembla au Duc de Norfolk n'avoir appris autant d'une personne, de même que la réciproque apparaissant tout aussi probable.

Etrangement et sans raison apparente, Amadeo Whitemore avait été la seule et unique personne à laquelle le jeune Lancaster s'était révélé, avait fait preuve d'une réelle authenticité. La raison se trouvait impuissante à expliquer les causes de ce fait, mais il n'en demeurait pas moins que la chose était avérée...


Pourquoi fallait il toujours chercher une cause à un effet ? Une action ne peut elle puiser sa beauté dans sa raison d'être qu'elle EST effectivement ?


Il eut été très certainement vain d'essayer de compter toutes les bouteilles de vin qu’apprécièrent ensemble les deux Serpentards discutant politique, philosophie, art, histoire, question de société, les sujets ne manquaient jamais, ni l'envie de converser d'ailleurs...

La perspective de renouveler une expérience aussi mémorable était donc loin de déplaire au Ministre. Dès lors que le vin fut versé, le Ministre éleva sa coupe tout en adressant un regard délibérément effronté au sorcier quelque peu déstabilisé qui se trouvait en face de lui…


Oui d’excellents, Amadeo…

Répondit le Ministre, un sourire malicieusement taquin aux lèvres.

A la santé implacable de ce gouvernement, et a fortiori à celle de notre Communauté…

Le Magistrat Suprême porta alors à ses lèvres, le voluptueux nectar tout en passant à son habitude sa main droite de joueur de polo ( Razz ) au travers de son épaisse chevelure brune.
Revenir en haut Aller en bas
https://potteroleplay.actifforum.com/viewtopic.forum?t=8733
Amadeo Whitemore
Serpentard
Serpentard
Amadeo Whitemore

Nombre de messages : 877
Age : 35
Age Roleplay + Sorts : 34 ans + sorts 1, 2, 3
Capacités Spéciales : Occlumens
Date d'inscription : 26/08/2007

Remise de Rapports Empty
MessageSujet: Re: Remise de Rapports   Remise de Rapports EmptyDim 21 Oct - 13:21

Ils burent ensemble le fameux nectar français qu'Amadeo appréciait entre tous. Les verres s'enchaînaient tandis que les deux jeunes politiques évoquaient pêle-mêle l'actualité du pays. En deux heures, tout y passa. Ce qu'il en était de Poudlard, de l'action du Département des Aurors en passant par les activités plus ambigues du SMS et celles plus hermétiques encore du Département des Mystères. Ils parlaient du commerce magique et des difficultés de Gringott's à établir les fiches de paye et versements sur les comptes des employés du Ministère... Mais la discussion allait et venait car les jeunes hommes lorsqu'ils étaient ensemble ne pouvaient se résoudre à suivre une ligne droite ou même à rester débattre d'un sujet bien précis.

Aussi, ils en vinrent à évoquer les noms célèbres qui faisaient s'agiter la Communauté Magique ces derniers temps. Noxis Clymox, ma Tête-de-Piaf à moi !, Howard Hamilton, lui j'aurais sa tête ! Niark, niark !, ainsi que sa compagne, la froide Ellana Slent, avec un peu de chance elle aura la peau de son mec avant moi ! Muhaha, Stinio Basslord qui était tout juste revenu de son exil au Tibet et dont la réputation avait donné l'envie à Amadeo de mieux connaître l'ancien Directeur de Département. Ils parlèrent également d'Alicia Coldright. Elle aussi fraîchement revenue de voyage, William s'apprêtait à nommer la jeune femme à la tête du Département de la Justice Magique. Sans parler des atomes crochus entre elle et lui ! N'est-ce pas mon Willi ?

La discussion dériva sur la guerre latente qui règnait entre les différents camps de la Communauté Magique. Voldemort et ses partisans qui, dans l'ombre, s'agitaient tandis que l'Ordre du Phénix était entré dans une période de quasi-hibernation. William quant à lui n'attendait que le moment opportun et LA raison valable qui lui permettrait d'entrer en guerre avec tout son Gouvernement. Le SMS restait secret et intouchable. Héréa enfin et sa progéniture... La Reine putréfiée régnait sur son île comme si de rien n'était, à l'écart des troubles. Voilà un contexte inédit et ô combien excitant...

En conclusion mon cher William, nous n'attendons désormais plus que l'élément perturbateur pour déclencher les hostilités ?
Revenir en haut Aller en bas
https://potteroleplay.actifforum.com/Presentation-f3/Presentation
Invité
Invité
avatar


Remise de Rapports Empty
MessageSujet: Re: Remise de Rapports   Remise de Rapports EmptyJeu 25 Oct - 17:08

Et monsieur Whitemore ferait bien de ne pas trop s'aventurer à parler d’élément perturbateur, parce que s’amène près du bureau ministériel un des plus gros éléments perturbateurs bipèdes connus à ce jour : Kelpy McGlenn, employé au département pour le contrôle et la régulation des créatures magiques pour les intimes. Que l’on parle d’élément perturbateur et l’on en voit arriver le bout de son nez… de chat. Malheureusement pour Kelpy, on n’entre pas dans le bureau du ministre comme dans un moulin, et devant la porte monte la garde un loup-garou particulièrement peu aimable. Le Serpentard se retient de découvrir les dents et de cracher dans sa direction, plaquant sur ses lèvres fines un sourire poli et très faux. Avec son charme naturel, ça va passer tout seul, pense le McGlenn sûr de lui et de la beauté de son sourire hypocrite.

« Bonjour, j’aimerai voir Amadeo Whitemore, et il est à l’intérieur. Merci ! »

Dommage, alors qu’il allait pousser la porte pour entrer, un bras poilu lui barre la route en venant se mettre en travers de sa poitrine. Petit soupir. Le lycanthrope s’exprime d’une voix bourrue, rugueuse, sourcils froncés.

« Vous avez rendez-vous avec le ministre ? »
« Euh… Je viens de vous dire que je veux voir monsieur Whitemore. A ce que je sache, mon directeur n’est pas encore ministre »
contre immédiatement sur un ton insolent et fortement agacé Kelpy, qui estime ne pas avoir à perdre de temps avec des sous-fifres.
« Désolé, vous ne pouvez pas passer. »

Kelpy observe quelques secondes de silence, reluquant de ses yeux verts luisant d’une expression franchement mauvaise Stump, cet insolent fifrelin qui ose ne pas le laisser passer. Il croise ses bras fins sur sa poitrine, fronce ses sourcils noirs et bien dessinés, entêté.

« C’est urgent, j’exige d’entrer dans ce bureau. »
« Vous n’avez pas de rendez-vous. »
« Rhaaa mais on s’en fout je veux voir mon chef tout de suite, là, maintenant, sur le champ, à la seconde même ! Est-ce que cette information peut arriver dans votre cerveau grisâtre ? »
« Sans rendez-vous vous ne pouvez pas entrer. »
« Bon écoutez, ça va sûrement vous choquer, mais je me contrefous du ministre actuellement, je veux juste parler à AMADEO WHITEMORE. C’est trop vous demander ? »
« Vous n’avez qu’à attendre qu’il sorte. »
« Est-ce que j’ai une tête à attendre ?! »


Le lycanthrope se contente de soupirer, et de reprendre sa garde en ignorant royalement Kelpy, qui atteint le comble de l’agacement et de l’indignation. Il finit par reculer dans le couloir, mordillant ses ongles en complotant dans son petit cerveau tordu de Serpentard un plan solidement ficelé et extrêmement retors, qui fera la fierté de sa maison et de sa famille… Grâce à sa simplicité extrême : première étape, je fonce ; deuxième étape, je rentre. La simplicité c'est l'excellence. Dix minutes plus tard, Kelpy charge au pas de course, passe sous le nez du loup-garou. Dommage, Stump a de bons réflexes et l’attrape par le bras, décidé à jouer son rôle de gardien de porte ministérielle.

« Aaaaah lâchez-moi, sombre abruti, sous-fifre, vous me faites mal ! »

Et à force de se débattre comme un beau diable, Kelpy parvient à faire lâcher prise au lycanthrope, ouvre la porte du bureau, et s’engouffre à l’intérieur sans paraître se soucier de déranger une conversation éventuellement personnelle et très importante. Il était tellement préoccupé par son message qu’il a occulté le fait que le bureau qu’il vient de forcer est celui du ministre et que même pour lui, c'est-à-dire un serial gaffeur et un affreux insolent, c’est quand même un grand manque de respect. Les yeux verts s’arrêtent sur la haute silhouette de William Lancaster, clignent deux ou trois fois avant que leur propriétaire se redresse, et remette en place d’un geste calme son costume gris fer dérangé par la poigne de Stump. Lequel ne tarde pas à lui remettre la main dessus – et Kelpy courbe la nuque dans un geste de défense et d’esquive :

« Mais c’est une manie, espèce de psychotique ! Lâchez-moi à la fin ! »

Le loup-garou sera bien mortifié quand on lui fait signe de lâcher le jeune homme et de le laisser là où il est puisqu’il a mis tant d’énergie à y venir… Stump ressort après un dernier coup d’œil mauvais au jeune McGlenn, lequel fait bien moins le fier maintenant que son directeur le regarde avec sa désormais fameuse expression qui signifie « Mais qu’est-ce que je vais faire de toi, Kelpy, tu peux me le dire ? ». La terreur aux yeux verts commence par saluer le ministre, reprenant assez d’aplomb pour ne pas paraître trop déstabilisé, s’inclinant légèrement, une main sur le cœur.

« Monsieur le ministre, Kelpy McGlenn, employé au contrôle et régulation des créatures magiques. Veuillez me pardonnez cette intrusion cavalière. »

Les yeux verts sont plantés dans ceux du ministre, un léger sourire à l’expression indéfinissable mais surtout pas insolente étire les lèvres de jeune chat de Kelpy. Il se tourne ensuite vers son directeur, remettant bien en place sur son corps mince son costume bien coupé.

« Childerik vous fait savoir qu’il y a du nouveau avec notre pensionnaire… Il avait l’air de dire que c’était assez urgent. »

Evidemment, jamais Childerik n’aurait cautionné une telle intrusion dans le bureau de Lancaster en personne, mais il faut avouer que Kelpy s’est laissé emporter par son agacement face à Stump. Il reste debout, plus près de la porte que des deux hommes, sa main droite n’ayant pas quitté son cœur, attentif.
Revenir en haut Aller en bas
William Lancaster
Serpentard
Serpentard
William Lancaster

Nombre de messages : 250
Age : 31
Age Roleplay + Sorts : 35 ans sorts 1 2 3 SPE
Capacités Spéciales : Occllumen, legilimens et fourchelangue
Date d'inscription : 29/06/2007

Remise de Rapports Empty
MessageSujet: Re: Remise de Rapports   Remise de Rapports EmptyLun 29 Oct - 12:46

Le Ministre ne put dans un premier temps s'empêcher de paraître, tout a fait surpris par une intervention si peu conventionnelle. Néanmoins les traits désapprobateurs du Lord disparurent assez rapidement pour laisser place à un sourire bien plus rassurant. Le caractère légèrement effronté et désinvolte du jeune homme qui ne s'apparentait heureusement pas pour lui à de l'outrecuidance ou de la suffisance plu inextricablement à l'ancien ambassadeur.

Le fin observateur qu'était le Ministre avait en l'espace de moins d'une seconde détaillé entièrement du regard l'intrus. Au moins ce dernier savait il s'habiller avec classe, ce qui aux yeux du Ministre n'était pas rien, même si cela n'était guère suffisant.

Conscient que son regard pénétrant pouvait mettre à l'aise celui dont il était l'objet, l'ancien conseiller à la sécurité nationale ne le détourna du téméraire employé aux créatures magiques qu'au bout de longues et interminables secondes. Secondes pendant lesquelles, le sorcier fit se prolonger un silence sadique.

Puis se tournant vers le directeur Whitemore l'ancien Auror prit la parole et d'une voix mystérieusement ambiguë s'adressa à son directeur.


Et bien Monsieur Whitemore, l'on peut dire que vos employés ne sont pas sans ménager leur entrée en scène...


Le Ministre laissa s'échapper un petit rire communicatif, signe qu'il ne tenait en rien rigueur au jeune homme de sa fracassante intrusion. Le Magistrat Suprême leva alors le menton et avec un rien de malice dans la voix, s'adressa au jeune Kelpy le regard orgueilleusement complice.
(alors oui orgueilleusement complice même moi j'ai du mal à savoir ce que cela veut dire, il n'empêche que je trouve que ça sonne bien Very Happy)

Je me doutais, Monsieur McGlenn, qu'en confiant la direction du département pour le Contrôle et le Régulation des Créatures Magiques à ce cher Amadéo, j'y retrouverais des employés certes atypiques mais pour le moins enthousiastes. Vous dépassez toutes nos espérances Kelpy McGlenn...

L'homme prit alors un air conscrit.


Il apparaîtrait Amadeo, que le devoir vous appelle et raccourcit notre entrevue, vous m'en voyez désolé. Sachez néanmoins qu'à l'avenir, mon bureau vous sera toujours ouvert, oubliez ces "convocations" protocolaires, voulez vous ?
Revenir en haut Aller en bas
https://potteroleplay.actifforum.com/viewtopic.forum?t=8733
Amadeo Whitemore
Serpentard
Serpentard
Amadeo Whitemore

Nombre de messages : 877
Age : 35
Age Roleplay + Sorts : 34 ans + sorts 1, 2, 3
Capacités Spéciales : Occlumens
Date d'inscription : 26/08/2007

Remise de Rapports Empty
MessageSujet: Re: Remise de Rapports   Remise de Rapports EmptyJeu 1 Nov - 16:05

Passablement déconcerté par l'arrivée en trombe du jeune McGlenn, m'Adeo se sentit d'abord gêné puis coléreux et enfin magnanime. Le jeune Kelpy était tout sauf un employé estampillé "aux normes" et cette interruption soudaine collait parfaitement au caractère du jeune homme en question.. Sacré Kel', voilà qu'il passe devant le Loup-Garou sans se faire mal ! Encore heureux qu'Andrew ne l'ai pas avada-kédavriser lorsqu'il a posé le pied dans le bureau sans invitation !

L'Auror muet était resté dans son coin sans bouger mais n'attendait qu'un mot ou un signe du Ministre pour agir. Ce dernier, après un court laps de temps de silence sadiquement maîtrisé, avait souhaiter la bienvenue au jeune trublion et n'avait heureusement pas prit ombrage de son impétuosité.


En effet William, vous ne croyez pas si bien dire... répondit Amadeo à son Ami et Supérieur. Notre jeune loustique est aussi téméraire que compétent ! Mais que voulez-vous ? Il faut bien que jeunesse magique se passe ! ajouta t'il en jettant un clin d'oeil de clémence à son employé.

Le Ministre fit apparaître un verre plein qu'il tendît à Kelpy et tout trois burent ensemble. Le jeune McGlenn paraissait tout fier d'avoir pénétré le Saint des Saints sans coup férir et il savourait son vin moldu a petites gorgées. William quant à lui appréciait la chose en expert qu'il était tandis qu'Amadeo but d'un trait ce qui lui restait. Si Chil' a fait venir Kelpy jusqu'ici, c'est qu'il y a une bonne raison...

Et bien messieurs, dit-il en s'adressant à son supérieur en même temps qu'à son subordonné, je vais devoir vous quitter puisque le devoir m'appelle ! Ah William, il faudrait que vous me signiez ces autorisations de sortie du Territoire pour la FICM et quelques autres signets officiels s'il vous plaît. Kelpy, je compte sur vous pour déposer tout cela chez Miss Owlspell à la Coopération Magique Internationale !

Il fit apparaître d'un petit tour de sa baguette les documents à parapher qui allèrent d'eux mêmes se poser délicatement sur le Bureau Ministèriel. Amadeo fronca ses yeux et ses sourcils afin de penser à ce qu'il aurait pu oublier mais ne trouvant rien d'autre à régler, il alla serrer chaudement la main de son Ami le Magistrat, jeta un clin d'oeil complice au jeune McGlenn et prit enfin congès des deux hommes d'un pas rapide.


Dernière édition par le Ven 2 Nov - 22:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://potteroleplay.actifforum.com/Presentation-f3/Presentation
Invité
Invité
avatar


Remise de Rapports Empty
MessageSujet: Re: Remise de Rapports   Remise de Rapports EmptyVen 2 Nov - 17:08

Les yeux verts effilés suivent le parcours de son directeur, les papiers déposés sur le bureau, et Kelpy acquiesce d’un air absent à la demande qu’on lui fait. Oui, il déposera ce qu’il faut à Miss Olwspell, une fois qu’il aura trouvé son bureau – et si jamais il n’y a pas de gros bras à l’entrée, quoique ça n’ait pas vraiment l’air de le déranger. Alors le plan, c’est que son chef s’en aille, en le laissant dans le bureau du ministre ? Il a beau essayer de s’en indigner, histoire d’avoir un motif pour râler, ça ne le gêne pas tant que ça. C’est vrai quoi, il a mis tellement d’énergie à entrer dans ce bureau, ce serait dommage d’en ressortir aussi sec. Il déglutit en même temps que la porte se reclaque derrière lui, puis un sourire étire ses lèvres alors qu’il se permet d’avancer un peu vers le bureau de Lancaster. Il a l’air d’un jeune chat en maraude, circonspect et curieux à la fois, les yeux verts détaillant rapidement ce qui lui tombait sous le regard : l’Auror dans un coin – qui lui fait arquer un sourcil –, diverses photos sur le bureau du ministre, et puis William lui-même.

Auparavant, le plus près que Kelpy ait pu approcher de William Lancaster, c’était quand la campagne ministérielle battait son plein et que le Lord se disputait les emplacements d’affiche avec les autres candidats. L’irlandais se rappelait très bien qu’il avait catégoriquement refusé de voter à ces élections, devant la pression qu’exerçait ses parents sur lui. Comme d’habitude, il n’avait pas trouvé une réaction plus intelligente que l’entêtement et le refus. Il avait quand même été content que ce soit William qui soit élu – d’abord parce que ça énervait ses géniteurs, ensuite parce que ça faisait une occasion de faire la fête. Et puis le ministre était désormais jeune, beau, et très séduisant, que demande de plus le bon peuple ?


Kelpy s’arrête en face de l’imposant bureau, appuyant le bout de ses doigts pâles dessus, un peu comme s’il s’attendait à se faire réprimander. Son visage finement taillé s’incline un peu sur le côté, alors que les yeux verts se fixent à nouveau au regard sombre du ministre. Le Serpentard n’est pas homme à se dérober devant les conséquences de ses actes. C’est pas du courage, c’est juste de l’inconscience.

« Croyez-bien que je suis désolé d’en être arrivé à forcer la porte de votre bureau. »

Il a un très léger accent irlandais, qui n’a pour effet que de colorer un peu sa voix. Le ton lui-même est contrôlé, quoiqu’on sente très bien sous les syllabes posées et l’articulation soignée toute la vigueur du caractère du jeune homme – qui sans son éducation, aurait le hurlement comme mode de communication. Le regard vert brillant se pose sur une photographie d’un cheval aux membres élancés, racés. Photographie sorcière, puisque l’animal dans le cadre gratte le sol du sabot, secoue la tête, et ronfle par moments. L’expression toujours joueuse de l’irlandais s’accentue un peu alors qu’il sourit, désignant l’objet de la main.

« Je ne savais pas votre intérêt pour les chevaux. En tous cas, celui-ci est superbe ! »

Et l’expression qu’il arbore en dit long sur sa propre adoration pour ces animaux. Kelpy est tout simplement content d’avoir trouvé un point commun entre lui et Lancaster, pour une raison assez floue… Il n’est pas ici pour s’assurer des bonnes grâces de la part du chef de toute l’administration ; il serait alors beaucoup plus servile et soumis. Il ne se comporte pas comme avec ses amis – heureusement – mais il n’emprunte pas non plus une attitude ampoulée et ridicule qui lui irait assez mal. Pour le moment, Kelpy tente de faire connaissance respectueusement, se gardant de trop en dire, des fois que William décide qu’il a du travail et de le foutre dehors.
Revenir en haut Aller en bas
William Lancaster
Serpentard
Serpentard
William Lancaster

Nombre de messages : 250
Age : 31
Age Roleplay + Sorts : 35 ans sorts 1 2 3 SPE
Capacités Spéciales : Occllumen, legilimens et fourchelangue
Date d'inscription : 29/06/2007

Remise de Rapports Empty
MessageSujet: Re: Remise de Rapports   Remise de Rapports EmptyMar 1 Jan - 19:32

« Croyez-bien que je suis désolé d’en être arrivé à forcer la porte de votre bureau. »

Je n’en crois pas un mot Jeune Homme…

Furent les seuls mots que le Ministre laissa sortir de sa bouche pendant plusieurs minutes. Décidément joueUr en cette matinée de Novembre, le Ministre esquissa un sourire complice. Preuve que le Magistrat suprême ne gardait aucune rancune envers le jeune employé. A défaut de se montrer rancunier, c’était en fait la curiosité qui agitait désormais le Duc. Rares étaient les fois, ou un individu (sorcier ou moldu) parvenait à surprendre le Ministre et cet être atypique et original ne manquerait visiblement de devenir une source de divertissements pour son supérieur.

En fin observateur qu’il était, William n’a évidemment point été sans déceler le léger accent irlandais du jeune Mc Glenn qui accentuait le charme certain de cet homme au regard comparable à celui de Salazard Serpentard. Si bien que d’un ton détaché le Ministre interrogea le jeune employé aux créatures magiques.


Ainsi vous nous venez d’Irlande ? Il est heureux que depuis l’acte d’Union de 1800 cette Ile soit rattachée au Royaume Uni… Quel dommage que les moldus soient à ce point querelleurs qu’une triste histoire de religiosité parviennent à séparer ces deux fractions d’un même et unique peuple…

En tant que Ministre de Grande Bretagne et d’Irlande je me suis toujours particulièrement attaché à ce qu’aucune différence de traitement n’existe entre chaque citoyen magique, qu’il soit anglais, écossais, gallois ou bien même irlandais… Nos 4 grandes cultures ne forment elles pas la plus resplendissante des Nations ?


Cette interrogation réthorique était une question sans vraiment, tant le Ministre avait pris l'habitude de ne souffrir aucune contestation...Puis la conversation s’oriente vers le monde équestre, monde dans lequel William évolue depuis qu’il est venu au Monde… Un monde parfois méconnu des sorciers qui préfèrent généralement s’intéresser à d’autres créatures magiques tels les dragons, les phoenix, etc…

Cette passion pour le cheval, mais aussi et surtout pour le cheval ailé fut partagée et entretenue grâce et avec la compagnie d’un ami dont l’illustre famille s’est distinguée aux cours des siècles par l’élevage et le dressage des plus beaux spécimens de chevaux magiques de Grande Bretagne. Ce sorcier n’est autre que son plus vieil ami : Edward Numenor.

L’ancien ambassadeur prend alors le cadre dans sa main puissante et la pointant du doigt.


Ce cheval, Monsieur Mc Glenn, est l’un des plus bels étalons que je possède, il courra bientôt le Grand Prix d’Amérique et nous avons de grandes chances de le voir remporter la Victoire… Mais dites moi cela vous plairait il d’y assister en ma compagnie de même que celle d’autres membres de mon cabinet ?

L'invitation du Duc était elle une habile manoeuvre afin de destabiliser son interlocuteur ou la formulation d'un souhait réel ?
Revenir en haut Aller en bas
https://potteroleplay.actifforum.com/viewtopic.forum?t=8733
Invité
Invité
avatar


Remise de Rapports Empty
MessageSujet: Re: Remise de Rapports   Remise de Rapports EmptyJeu 3 Jan - 12:26

Il ne peut pas s’empêcher de prendre une expression amusée et mutine quand William lui dit ne pas être dupe de sa petite phrase d’excuse. Bon, si quelque part, il est très désolé, faut pas croire, mais d’un autre côté, il trouve ça plutôt amusant de se retrouver comme ça dans le bureau ministériel après en avoir forcé la porte… Il trouve certes ça drôle parce que le Ministre lui-même n’a pas pris la mouche, mais Kelpy n’est pas homme à se demander ce qu’il se serait passé si le magistrat s’était énervé… Il garde donc son petit air de chat en maraude triomphant de la difficulté lupine à la porte :

« Oh mais il faut me croire » assure-t-il avec un grand sourire qui dément ses propos à lui seul.

Kelpy bat des cils en silence en contenant une expression effarée alors que William parle de l’acte d’unification d’on ne sait quelle année – mais en tous cas, c’est foutrement vieux, ce dont il cause. Le Serpentard, malgré deux années d’études en droit magique, n’a absolument aucune idée de ce dont peut bien parler le Ministre en cet instant, et il traduit son malaise en mordillant un de ses ongles avec nervosité. En fait, en réfléchissant bien, il croit se souvenir d’un tel truc, qui a réuni tous les sorciers sous le même ministère mais… Il a beau être Irlandais, il n’a une conscience aigue de sa différence, ou quoi que ce soit de nationaliste. Sans doute parce que ses parents aimeraient qu’il soit fermement accroché à ses origines irlandaises ! Non, Kelpy se sent très londonien comme type… Mais bon William a au moins le mérite de déceler des accents légers, et d’arriver à lancer un sujet sur ça dans une conversation. Il sent bien que le ministre n’attend aucune réponse après son envolée lyrique, mais il ne peut s’empêcher de donner son avis, d’une voix un peu plate :

« On va dire que ça pourrait être pire. »

Même s’il ne s’est jamais vraiment intéressé à la politique, l’enthousiasme de William pourrait bien l’intriguer et lui donner envie d’en savoir plus sur le sujet. Et sur le Ministre lui-même, qui a l’air d’être quelqu’un de très passionné et de plutôt intéressant… Ils en viennent ensuite à la photographie, les yeux verts effilés du McGlenn suivant les mouvements de William, puis du cheval photographié dans son cadre. Il hausse un peu les sourcils, se disant qu’à l’occasion il aimerait bien monter un cheval aussi beau… Ses parents ont cédé à la passion d’équitation de leurs fils, parce que c’était bien la seule occupation un tant soit peu noble que le garçon avait envie de pratiquer. Mais depuis qu’il a quitté définitivement le logis familial irlandais, il ne pratique plus du tout ce sport, ayant laissé la garde de ses chevaux à ses deux sœurs. Il cille quand l’homme qui lui fait face lui propose d’assister à la course de son cheval – non, au Grand Prix d’Amérique, c’est pas n’importe quelle course ! Croisant les bras lentement, il répond avec calme.

« Oh ça dépend ce que je fais ce jour-là… Mais pourquoi pas ? »

Ce qui est agréable avec Kelpy, c’est sa facilité à oublier que c’est le Ministre de la Magie qui lui fait face, il se comporte très naturellement, et ça fait son charme. Il sourit à William, très à l’aise, appuyé d’une hanche contre son bureau, désignant la photographie du cheval d’un signe du menton.

« Est-il bien classé dans les paris, votre étalon ? »
Revenir en haut Aller en bas
William Lancaster
Serpentard
Serpentard
William Lancaster

Nombre de messages : 250
Age : 31
Age Roleplay + Sorts : 35 ans sorts 1 2 3 SPE
Capacités Spéciales : Occllumen, legilimens et fourchelangue
Date d'inscription : 29/06/2007

Remise de Rapports Empty
MessageSujet: Re: Remise de Rapports   Remise de Rapports EmptyMer 13 Fév - 14:19

Votre nonchalance me stupéfie Kelpy McGlenn, c’est faire preuve d’un grand courage – ou bien d’une grande folie – que d’oser me parler de la sorte…

Silence pesant et calculé durant lequel le Magistrat Suprême de Grande Bretagne ne laisse transparaître aucune émotion. Puis reprenant d’une voix monocorde…

Le département dans lequel vous évoluez – ou regressez peut etre, c’est selon… - étant néanmoins en sous-effectifs, je ne lui porterai pas d’avantage préjudice en vous envoyant à Azkaban. Quoique, cette option mérite t elle qu’on y réfléchisse sérieusement jeune homme ?

Un sourire emplit de malice et de taquinerie illumina les traits du jeune Ministre… Le jeune garçon ayant interrompu son RDV avec Amadeo Whitemore, le Ministre n’en avait prévu d’autres qu’en fin d’après-midi. Bien entendu, le travail ne manquait jamais au jeune Duc qui prit néanmoins sur lui de s’accorder une petite pause en gardant quelque temps ce Serpentard effronté à la compagnie pourtant si stimulante.

L’aîné des deux sorciers invita le jeune Serpentard à rejoindre son salon privé et à s’y installer tandis que le Magistrat versé dans deux massifs verres de cristal une bonne dose de Gin on the rock… L’homme s’installa en face de l’irlandais et lui tendit d’un geste ferme le verre, d’un geste qui ne tolérerait aucun refus. Puis ils portèrent tout deux un toast au Royaume Uni et à sa reine… afin de tourner un peu en dérision les coutumes moldues.


« Est-il bien classé dans les paris, votre étalon ? »

Enfin se remémorant les dernières paroles de son interlocuteur, William lança d’un ton faussement interrogateur.

Voyons, Monsieur McGlenn, est ce que je vous donne l’impression de miser sur des perdants ?
Revenir en haut Aller en bas
https://potteroleplay.actifforum.com/viewtopic.forum?t=8733
Invité
Invité
avatar


Remise de Rapports Empty
MessageSujet: Re: Remise de Rapports   Remise de Rapports EmptyJeu 21 Fév - 13:34

Les yeux verts du Kelpy se posent avec un brin de méfiance sur le grand brun séduisant accessoirement ministre de la magie – le type dont il vient de forcer le bureau avec la désinvolture qui le caractérise. Il cille légèrement devant son expression sérieuse et presque… accusatrice. Mais sur le coup, c’est p’têt bien l’irlandais qui se fait des idées, aidé par les paroles de son très cher ministre : il plaide la deuxième option. Kelpy n’est pas courageux, c’est juste de l’inconscience – et le mieux c’est que même après s’être fait réprimander, il oublie et il recommence juste après. Épuisant, oui, on lui dit souvent !
Il fronce du nez avec une petite expression froissée : l’envoyer à Azkaban, lui ? Mais ce serait immonde, tout simplement ! Il ouvre la bouche, la referme après deux secondes, puis hoche de la tête en voyant le sourire satisfait arboré par William :


« J’en pense que ce serait de une, une terrible erreur judiciaire puisque je suis innocent quelles que soient les circonstances et de deux, un horrible abus de pouvoir de votre part. »

Lui aussi fait un sourire – un de ses habituels sourires sardoniques. Il suivit le ministre dans le salon privé du bureau – en se faisant la réflexion intérieure de demander à Amadeo la construction d’un pareil truc pour son propre bureau. Childerik sera vert de jalousie ! Tout satisfait de son idée machiavélique, le jeune homme aux airs de chat s’installe dans un fauteuil confortable, son attention revenant à William qui lui tend un verre contenant un truc qu’il n’a pas eu le loisir de reconnaître mais qui n’est pas de l’eau, et lui sourit en attrapant le verre.
Ensuite, petit moment moquerie – la spécialité du McGlenn – puis il trempe ses verres dans le liquide qui n’est pas de l’eau, et reconnaît enfin la saveur du gin. Il laisse traîner l’alcool sur sa langue, appréciant la saveur, et avale lentement en entendant la question du ministre. Kelpy se carre un peu mieux dans son siège, faisant un sourire de traviole, amusé par la conversation.


« C’est une question rhétorique, c’est ça ? »

Il semblerait qu’en tous cas, la sienne en soit une, puisqu’il reprend immédiatement la parole, levant un peu son verre, coude appuyé sur le bras du fauteuil.

« C’est pas l’impression que vous donnez, non. Mais les apparences sont trompeuses, paraît-il ! » Il avale une autre gorgée de son verre, puis prend une expression entendue. « En plus, vous n’avez pas répondu à ma question. »
Revenir en haut Aller en bas
William Lancaster
Serpentard
Serpentard
William Lancaster

Nombre de messages : 250
Age : 31
Age Roleplay + Sorts : 35 ans sorts 1 2 3 SPE
Capacités Spéciales : Occllumen, legilimens et fourchelangue
Date d'inscription : 29/06/2007

Remise de Rapports Empty
MessageSujet: Re: Remise de Rapports   Remise de Rapports EmptySam 29 Mar - 23:26

Le Ministre prit un air faussement contrarié. Passant sa main dans sa coiffure savamment négligée, l’homme ne prit pas la peine de répondre à l’interrogation rhétorique qu’il lui fut posé pour en poser une autre à son tour…

Voyons Monsieur Mc Glenn, comment pourrait il s’agir d’un « horrible abus de pouvoir » - ni même d’une « injustice » - dans la mesure ou toute Souveraineté et toute Justice émane expressément de ma personne depuis que le peuple magique de Grande Bretagne a fait de moi son unique et légitime representant ?

Qui plus est je suis blessé de vous voir émettre l’hypothèse selon laquelle je serais susceptible de commettre une erreur de jugement … si bien que j’en viens à douter de la pertinence de la proposition que je vous ai faite… surtout que celle-ci aurait pu être la première d’une longue série…


Puis se rapprochant insensiblement mais réellement de son interlocuteur, le Duc de Norfolk poursuivit sur un le ton aguicheur de la fausse confidence.

… toutes plus indécentes les unes que les autres … Razz

Le Ministre appuya alors son regard sur le verre du jeune McGlenn qu’il ne cesse de porter à ses lèvres.

De toute évidence ce Gin vous plait Monsieur McGlenn, j’en suis fort aise et cela m’amène à réenvisager ce « petit voyage » à Azkaban… Quelqu’un qui sait apprécier un tel Gin ne peut être foncièrement mauvais
Revenir en haut Aller en bas
https://potteroleplay.actifforum.com/viewtopic.forum?t=8733
Kelpy
Invité
avatar


Remise de Rapports Empty
MessageSujet: Re: Remise de Rapports   Remise de Rapports EmptyMer 30 Avr - 21:19

Voilà le Kelpy qui ouvre de grands yeux verts à première vue très innocents à la réplique du ministre de la magie. Puis un sourire mutin étire ses fines lèvres, et il prend un air à la fois taquin et de ne pas y toucher, resserrant un peu ses doigts sur le verre qu’il tient en main :

« Mais je les aurais écoutées avec grand plaisir, sachez-le ! En attendant, je crois me souvenir… »
Le sourire se fait un peu plus pointu, un peu complice, en fait : « Que je suis libre précisément le jour que vous m’avez cité plus tôt. Alors si le cœur vous en dit toujours… » Il étend la main pour désigner le cadre où piaffe toujours le superbe cheval. « Je pourrais venir assister au triomphe de votre étalon. »

Il reprend alors une gorgée du gin servi par William himself, et il se lèche distraitement la lèvre supérieure en réfléchissant à la perspective – peu réjouissante – d’un voyage à Azkaban. Il incline alors la tête sur le côté, ses yeux verts cherchant ceux du ministre pour appuyer ses arguments et sa démonstration :

« Je persiste à dire que m’envoyer à Azkaban serait une terrible erreur judiciaire. Mes derniers méfaits datent de mes années à Poudlard, alors si vous voulez, vous pouvez m’envoyer dans le bureau de Rusard… » Une petite grimace contrite prend place sur son visage : « Je sais pas ce que vous en dites, mais je trouve que c’est déjà une punition suffisante. »

Et comme la conversation dérive sur sa boisson, le voilà qui baisse les yeux dessus, un instant concentré. Puis il relève la tête, et s’écrie avec tant de naturel que c’en est désarmant :

« Ce gin est effectivement excellent ! J’aurais été votre conseiller de campagne, je vous aurais dit d'arrêter la politique et de vous faire barman ! »


Il se recale dans le fond de son fauteuil, passe une main dans ses cheveux bruns :


« Enfin vous êtes pas mal non plus en ministre, hein, y’a pas de malaise… »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Remise de Rapports Empty
MessageSujet: Re: Remise de Rapports   Remise de Rapports Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Remise de Rapports
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Londres :: Bureau du Ministre de la Magie-
Sauter vers: