AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Dialogue et ouverture...

Aller en bas 
AuteurMessage
William Lancaster
Serpentard
Serpentard
William Lancaster

Nombre de messages : 250
Age : 31
Age Roleplay + Sorts : 35 ans sorts 1 2 3 SPE
Capacités Spéciales : Occllumen, legilimens et fourchelangue
Date d'inscription : 29/06/2007

Dialogue et ouverture... Empty
MessageSujet: Dialogue et ouverture...   Dialogue et ouverture... EmptyMar 24 Juil - 19:03

Dans le cours de la matinée, le Ministre avait reçu une lettre qui l’avait rendu de particulièrement bonne humeur. Il semblait qu’un de ses anciens opposants Anatoly Diustong cherchait à entamer le dialogue. La volonté de communiqué exprimée par ce sage sorcier montrait que l’ancienne opposition n’était pas sclérosée et pensait avant tout au bien de la Communauté magique.

« Vous avez été élu, vous méritez donc notre confiance et notre soutien à tous … Mais vous comprenez que vous devez nous éclairer. »

Le ministre acquiesça sur ces deux points et bien que sa première envie fut de rediriger le professeurs vers son porte-parole Howard, le Ministre prit néanmoins la peine de répondre personnellement aux inquiétudes du sorcier.


Citation :
Monsieur Diustong,

Sachez que nous comprenons les appréhensions que vous pouvez avoir quant à ce que nous allons faire, mais il s’agit là de prendre acte du suffrage universel. La Communauté Magique nous a accordé sa confiance et ce de façon indiscutable. Elle a fait de son unique et légitime représentant, celui qu’elle estime le plus à même d’assurer son salut. Nous nous trouvons à l’aube d’un grand changement et il est légitime que ceci vous fasse éprouver certaines craintes, mais soyez certains qu’elles sont non fondées. Nous ferons tout ce qui est en notre pouvoir afin assurer la sauvegarde de notre société et la défense de nos valeurs.


Je suis sensible à la volonté de dialogue et de communication que vous avez exprimée, je tacherai donc de vous libérer une plage horaire. A ce propos je suis parfaitement disposé à répondre à vos questions ou à éclaircir certains points qui vous semblent peut être obscurs – même si nous nous contentons pour le moment de tenir nos engagements électoraux – cependant si vous avez l’intention de venir dans mon bureau pour me signifier tout le mal que vous pensez de notre politique, il ne sert à rien pour vous de faire le déplacement, ni pour moi de vous recevoir.

Je n’accepte cet entretient qu’afin d’apaiser vos craintes et d’expliquer au mieux l’esprit de nos réformes, toute critique stérile et abusive sera prise pour ce qu’elle est, c'est-à-dire une outrageuse insulte. Pour autant si vous avez des remarques constructives à nous formuler nous serons les premiers à les écouter…

Cordialement,

William Lancaster
Revenir en haut Aller en bas
https://potteroleplay.actifforum.com/viewtopic.forum?t=8733
Invité
Invité
avatar


Dialogue et ouverture... Empty
MessageSujet: Re: Dialogue et ouverture...   Dialogue et ouverture... EmptySam 28 Juil - 14:29

Anatoly lut la lettre.Il la relut plusieurs fois, avec à chaque fois cette même attitude qui ne laissait rien paraître.Puis lorsqu’il avait un geste habile il jetait le morceau de parchemin sur son bureau, un sourire se dessina et transcenda le visage de l’homme.Ses traits tirés semblaient s’être vivement relâchés et ses yeux furent remplis d’une lueur.Le professeur de Duel était soulagé..

Il s’était laissé retombé et presque avec amusement sur sa chaise et avait commencé à rédiger un petit courrier.Les mots s’enchaînaient rapidement commence s’il était naturel et là depuis plusieurs heures.Le sorcier avait pris el temps de s’imaginer les deux réactions possibles et en avait imaginé deux réponses possibles.Deux réponses pas si différentes l’une que l’autre, à part quelques nuances de point de vue..


Mr Lancaster, Mr le ministre vous avez été élu…

Rapidement il s’était levé et avait attaché son courrier à la patte de son aigle, le courrier serait porté beaucoup plus rapidement.Puis il s’était levé et dans un mouvement avait quitté le bureau pour se rendre hors de l’enceinte de Poudlard sur le chemin, il avait rencontré un élève a qui il avait demandé de prévenir ses préfet de son absence.

..Et c’est en acceptant cette qualité que je viens vous voir, les craintes que j’ai ne concerne que celles que j’ai envers l’école, les miennes n’ont pas lieu d’être exprimées..

Il sortait dans le parc, ses pensées ne trouvait pas de sujet commun sur lesquels discutés, ce qui mêlé à la voix qui était chuchoté provoquait un parfait flou.Probablement le but recherché par l’homme.Il aurait pu se vider de toutes pensées mais au contraire semblait s’y perdre dans chacune.

..Le fait est que j’ai été un membre de l’opposition. Mais que je l’ai seulement été.Aujourd’hui je suis présent sur ce front, par une volonté, la mienne.Je ne me rattache pas à du fait de votre victoire je me joint à vous parce que ce n’est qu’avec vous que j’aurais les moyens d’être franc et de protéger chaque choses que je possède, et que chacun possède…

Arrivé à Pré au Lard, il chercha une ruelle étroite et déserte et commença à se transformer en Aigle.Anatoly avait préféré se transformer ici, même si Poudlard débordait de magie, il avait toujours jugé que ce genre de transformation était plus dur à l’intérieur de l’enceinte du châteaux, ce qui ne l’avait pourtant pas empêché de le faire.

..Nous sommes tous envieux de posséder un avenir.Une vie. Mais le cadre étant tel qu’il est, nous sommes tous partagés.Entre vous, Le Lord et d’autres communautés à part entière « indépendantes ».Si vous êtes présent ici c’est que vous êtes la personne qui fera face…

L’aigle volait, battant des ailes régulièrement et beaucoup plus souvent que nécessaire.Les arbres défilaient, le vent frappait, et les odeurs se mélangeait pourtant à aucun moment l’animagus ne lança un cri, changea de trajectoire ou d’altitude. Une certaine célérité était présente, ou bien était ce la magie du sorcier qui était à l’œuvre, ou bien était ce le semblant de rayon de soleil présent qui portait l’animal.

..Si je viens vers vous, ce n’est pas pour me pliez, me soumettre, m’imposer.Si je viens, si je vous donne ma voix, c’est uniquement pour vous soutenir et m’engagez plus intensément dans les affaires du ministère…

L’aigle se posa, se transforma, et devint soudain homme.Par un sortilège de départ l’homme n’avait pas eu besoin de faire réapparaître ses vêtement, il les avait conservés.Il se dirigea rapidement vers une cabine téléphonique qui entama un discours, l’homme obéit aux instructions, puis rapidement la cabine se mit à descendre.

Je ne suis pas un espion et je en cherche pas à tout savoir.M’engagez dans votre ministère n’a que pour but d’être sous vos ordres et d’agir non seulement en tant que Professeur de Poudlard lorsque j’y serais présent mais aussi en tant qu’Agent à part entière lié au ministère, que se soit officiel ou non.

La cabine fut irradiée de lumière.L’homme apparemment habitué ne se masqua pas le visage avec son bras et ne les ferma pas.Rapidement habitué, il ouvrit la porte de la cabine qui n’était pas totalement descendue, en sauta et se dirigea vers un ascenseur unique qui conduisait directement au bureau du ministre.Il le prit, sans dire un mot à personne, personne ne prenant vraiment al peine de le faire.Il se retrouva bien vite devant cette porte. La porte du bureau du ministre.

..J’agis ainsi par intérêt ? Non je ne pense pas j’agis parce que je l’ai déjà fais, j’ai déjà donné un morceau de ma vie, recommencé ne serait pas dure et qu’au contraire, je pourrais vous aidé plus concrètement…

Après tout ne suis je pas professeur ?

Parce que je suis un ancien auror.

Il frappa.

Et que je le resterais quoi qu’il se passe…

Ou quoi qu’il se soit passé.


hj/Désolé ca ne brille pas d'excellence.Je ferais mieux par la suite. Wink /hj
Revenir en haut Aller en bas
William Lancaster
Serpentard
Serpentard
William Lancaster

Nombre de messages : 250
Age : 31
Age Roleplay + Sorts : 35 ans sorts 1 2 3 SPE
Capacités Spéciales : Occllumen, legilimens et fourchelangue
Date d'inscription : 29/06/2007

Dialogue et ouverture... Empty
MessageSujet: Re: Dialogue et ouverture...   Dialogue et ouverture... EmptyDim 29 Juil - 22:45

Halvard Stump introduisit assez rapidement le professeur de Duel à l’intérieur du vaste bureau Ministériel. Il lui avait été clairement signifié que le Ministre ne souhaitait pas faire attendre l’ancien membre de l’opposition. William attendait intrigué et optimiste cet entretient…

Lorsque le sorcier entra, le Ministre se leva et alla personnellement accueillir son invité. Diplomate et cordial il lui tendit la main et les deux hommes se saluèrent respectueusement.


Bonjour Monsieur Diustong, ravi de constater que mes anciens adversaires ont su prendre acte du suffrage universel. C’est un grand pas pour la démocratie qui nous permet par ailleurs d’envisager ensemble un lendemain meilleur pour nos enfants.

Tandis qu’ils se serraient la main assez vigoureusement, une journaliste de la Gazette prit un cliché des deux sorciers main dans la main. Le Magistrat fit un signe approbateur au sorcier surpris afin de le rassurer.

Si l’ancienne opposition était prête à renouer le dialogue il fallait en mettre la Communauté Magique au courant. Chaque partie y gagnait, les anciens adversaires de William en prouvant qu’ils avaient prit acte du changement qui s’opérait et qu’ils le soutenaient, le Ministre en prouvant justement qu’il était le Ministre de chaque sorcier et qu’il entendait bien servir l’ensemble de la Communauté, tandis qu’il parvenait à convaincre ses anciens adversaires.

Les nobles traits du Duc semblaient plus prononcés qu’en temps normal, peut être était ce du au fait que le Ministre n’avait guère quitté son bureau depuis bien des heures maintenant.

Pour autant, l’ancien ambassadeur habitué aux longues journées de travail ne laissa rien paraître et invita aimablement son interlocuteur à prendre place sur un des sièges qui faisait face à son bureau tandis que lui-même s’installait dans son imposant fauteuil en cuire. Le Ministre prit alors la parole d’un ton affable mais qui laissait transparaître une certaine autorité.


Et bien Monsieur Diustong, je vous écoute. Je crois savoir que vous avez plusieurs choses à me demander…
Revenir en haut Aller en bas
https://potteroleplay.actifforum.com/viewtopic.forum?t=8733
Invité
Invité
avatar


Dialogue et ouverture... Empty
MessageSujet: Re: Dialogue et ouverture...   Dialogue et ouverture... EmptyJeu 2 Aoû - 16:44

Anatoly fut légèrement poussé du main sûr à l’intérieur du bureau, où il avança légèrement en direction du ministre qui s’en attendre lui tendit la main.Anatoly lui serra &écoutant les quelques paroles du ministres.

La démocratie était certes mais là, mais Anatoly ne se comptait même plus parmis l’opposition, il était ici en temps que membre du personnel de Poudlard, du corps enseignant et il voulait avant tout discuter des réformes vis-à-vis de l’éducation, une en particulier.Il reparlerait après des autres décrets ou d’autres choses.Pour l’instant, un seul élément à garder de vue.

Assez rapidement un journaliste se mit à prendre des photo.Anatoly prit de court ne su comment réagir, et du se résigner à sourire devant l’objectif.Pourtant son attitude demeura quelques peu froide..Il avait été pris photographié en train de serrer la main du ministre.Bien sûr, il n’allait pas protester, il était venu ici pour parler.Mais il devait bien avoué qu’il aurait préféré être informé de la présence éventuel de journaliste..

Après tout, que risquait il ? Le rejet de son groupe politique ? Il aurait été bien idiot pour eux de lui reprocher quoi que se soit, le laissant parlant auprès du ministre eux y gagnait une voix, tendit que le ministre y gagnait un soutiens.Et puis Anatoly avait ainsi la possibilité d’être là et d’exercé correctement son métier.

Le ministre lui faisant signe de s’asseoir, il prit place dans un des fauteuils en prenant soin de ne pas trop s’y enfoncer, trop confortablement assit il n’aurait plus vraiment été du dialogue.Puis joignant ses mains, il attendit quelques instants.

Le ministre étant devant lui s’était ici que tout commençait.Tout du moins pour Anatoly.Calme et inexpressif, il en fit pas vraiment attention au ton de la voix du ministre, de toute façon il exposerait ses problèmes, alors peu importe comment el prendrais le ministre, Anatoly n’aurait d’autre que choix de se plier.Pourtant il espérait bien pouvoir parler de manière constructive.



En effet Mr le ministre, ma venue ici est principalement motivée par une composition de deux de vos.. réformes. J’ai appris le stationnement d’une brigade d’aurors à Poudlard, fait que je trouve particulièrement bien, en tant que professeur.La sécurité des élèves est, je dois l’avouer dur à assurer pour nous seuls, professeurs.L’école est très grande et les élèves très nombreux. Mais je dois dire en tant que professeur aussi, qu’une chose me gêne.Vous avez depuis peu donné la possibilité aux aurors d’utiliser tout ce qu’ils pourront pour obtenir des informations.


Le détachement d’aurors à Poudlard sera affecté aussi par cette augmentation de leur statut.Il est bien évident que malgré le serments que ces mêmes agents devront faire, ils pourront agir sur certains enfants en pensant justement agir pour le bien de la communauté.Il va de soit, que je ne peux, en tant que directeur de maison, accepter cela. J’aimerais, ce n’est qu’une proposition soyez en sûr Mr le Ministre, que les élèves à interroger le soit en présence d’un des directeurs de maison ou du directeur lui-même.Il est bien évident que le directeur Dumbledore sera contre l’usage de certaines méthode, mais je vous mentirais en disant qu’il n’y aucun mangemorts à Poudlard.


La seule chose qui m’intéresse c’est la sécurité de mes élèvesJ’aimerais donc aussi savoir qui aura la charge de la direction de la brigade d’auror sur place. Il ne fait nul doute que le professeur Dumbledore aura toujours el dernier mots, tout du moins je le pense, sur le domaine de son école, mais je pense aussi que le ministère a lui aussi pensé à quelqu’un pour diriger cette petite division.J’en viens donc au deuxième but de la première partie des choses que j’avais à vous dire.Je suis un ancien membre du ministère Français, je en voudrais nullement me vanté mais ma place dans le bureau des auror était assez conséquente.Vous pourrez d’ailleurs en jugez par la présence de Florian Ocuray dans ce pays, qui était sous mes ordres. Je suis ici pour dire que je vous rejoins. Je suis professeur à Poudlard mais je peux très bien prendre place au ministère en tant qu’auror et assurer donc un rôle permanent à l’école de sorcellerie.


Je ne suis pas ici pour vous quémander quoi que se soit.Mais il est vrai qu’une place au sein de cette brigade me plairait fortement et d’avantage : me rassurerait ! Je pense aussi que cela peut être bon pour certaines personnes de savoir que els mêmes aurors stationnant à Poudlard sont, non pas commander, car seul le ministère ordonne au aurors, mais soit disons…guidés par un professeur.



Anatoly s’arrêta, les yeux sur le ministre, les mains posés sur lui-même.Il avait la bouche assez sèche du fait de ce petit discours, mais ne pu s’empêcher de sourire légèrement à la fin de ces paroles.On y arrivait, le ministre écoutait, et c’était là l’essentiel des besoin actuels être écoutés.Maintenant non seulement il fallait être écoutés mais il fallait être aussi entendu, et par entendu Anatoly comprenait respecté et tenu dans les comptes. C’était toutefois au ministre de répondre, et de parler, en ayant toujours le dernier mot et la dernière pensée, c’est ainsi que l’avait voulu la communauté magique et c’est ainsi que Diustong l’entendrait.
Revenir en haut Aller en bas
William Lancaster
Serpentard
Serpentard
William Lancaster

Nombre de messages : 250
Age : 31
Age Roleplay + Sorts : 35 ans sorts 1 2 3 SPE
Capacités Spéciales : Occllumen, legilimens et fourchelangue
Date d'inscription : 29/06/2007

Dialogue et ouverture... Empty
MessageSujet: Re: Dialogue et ouverture...   Dialogue et ouverture... EmptyJeu 16 Aoû - 4:07

Le Ministre parut extrêmement satisfait de ce qu’il venait d’entendre, assurément l’ancienne opposition avait décidé de jouer la carte du dialogue constructif et William fut agréablement surpris de constater que les remarques formulées par le directeur de Maison étaient on ne pouvait plus valables. Le Duc se redressa, toute la noblesse et la dignité de ses traits s’intensifièrent et d’une voix suave et compatissante prit la parole.

Je comprends parfaitement votre réaction Monsieur Diustong, et je suis-je dois l’avouer particulièrement heureux de constater que vous attachez de l’importance aux réformes qui sont entreprises.

Voyez vous Anatoly, j’ai toujours considéré que faire de la politique impliquait d’être un homme responsable. Car les décisions que vous êtes amenés à prendre, non seulement vous affectent mais affectent aussi durablement l’ensemble de la Communauté dont vous avez la charge, il arrive même que vos décisions aient de lourdes conséquences sur les générations futures.

Lorsque nous avons pensé et écrit ce décret sur, nous avons voulu agir de façon responsable vis-à-vis des générations futures. Pouvions nous raisonnablement accepter, Monsieur Diustong, de léguer à nos enfants un monde dans lequel le Mal triomphe et perdure ? Ce décret apporte une réponse ferme et sans ambiguïté à ce problème. Je suis néanmoins conscient des inquiétudes qu’il peut nourrir…

Vous soulevez un point important « il y a des Mangemort à Poudlard », c'est-à-dire que le Mal a réussi à s’implanter là ou il ne devait absolument pas s’implanter, là ou il est le plus nuisible. La responsabilité de ce gouvernement est donc de tout mettre en œuvre afin de mettre fin à cette insupportable situation.


La voix grave et puissante du Ministre résonnait dans le vaste bureau, le sorcier martelait ses propos d’un geste vif de la main droite.

Il est vrai que le détachement d’Aurors qui sera stationné à Poudlard jouira lui aussi du nouveau statut, car la loi est la même pour tous. Cependant, j’ai personnellement demandé au Conseiller à la Sécurité Nationale qu’il exige des agents qui seront envoyés à l’école, de faire preuve de la plus grande prudence et de la plus grande précaution, ces sorciers sont avant tout là pour assurer la protection des élèves et du corps professoral.

L’attention que vous portez, Monsieur Diustong à la sécurité de vos élèves est plus que louable et je me réjouis de constater qu’Hogwarts dispose de professeurs qui font honneur à sa réputation. En ce qui concerne l’autorité de laquelle relève cette brigade le décret est on ne peut plus clair sur ce point : « la brigade est placée sous l’autorité directe de la direction de Poudlard, mais sous l’autorité supérieure du Ministère en la personne du Conseiller à la Sécurité Nationale »

Ce groupement d’Aurors sera donc placé sous l’autorité quotidienne du directeur de l’école, mais elle relèvera en dernière instance de l’autorité du Secrétaire d’Etat. Nous ne saurions en effet pas concevoir que des aurors ne relèvent pas du département des Aurors et donc de la juridiction du Conseiller à la Sécurité Nationale.


Une petite pause, durant laquelle le Ministre prit un dossier bleu et l’ouvrit. Tout savoir pouvait être une entreprise périlleuse, mais il semblait au Ministre qu’elle était nécessaire lorsqu’on exerçait le pouvoir. Aussi William ne manquait il jamais une occasion d’utiliser la précieuse mine d’informations dont jouissait le Ministère et qu’il avait lui-même bien enrichi lorsqu’il était Conseiller à la Sécurité Nationale.

Nous avons en effet pu constater Monsieur Diustong, que votre place au sein du Ministère de la Magie outre-manche était des plus enviables, ancien numéro 2 du bureau des Aurors français, voilà une place tout a fait honorable. Et sachez que je suis très sensible à votre ralliement. Ce que j’espère, toutefois, c’est qu’il est sincère et non pas le fruit d’un concours de circonstances, si vous voyez ce que je veux dire

Le noble regard du Ministre se fit plus sombre et particulièrement intimidant.

Je vais être franc avec Monsieur Diustong, votre proposition ne manque pas d’attrait. Vous êtes compétent cela ne fait aucun doute. Qui plus est, nommer un professeur coresponsable de cette brigade rassurerait beaucoup de sorciers, je ne me le cache pas. Cela apporterait une garantie non négligeable.

Nous sommes en des temps qui s’annoncent difficiles et il nous faut manœuvrer « avec sagesse et subtilité », je suis bien conscient que votre nomination en tant que co-responsable de cette brigade constituerait un grand coup de communication pour notre gouvernement.

Mais c’est justement parce que je suis responsable que j’hésite, vous devez bien comprendre Anatoly que DELOYAUTE et INSUBORDINATION sont deux choses que nous ne saurions tolérer, que je ne saurai tolérer aussi longtemps que je serai Ministre.

Si vous acceptez ce poste, vous redeviendrez avant toute chose un Auror au service de la Communauté Magique et du Ministère, ce qui implique une prestation de serment. Nous avons besoin de savoir que nous pouvons entièrement vous faire confiance. Ce poste revêt une telle importance que nous ne pouvons nous permettre de nommer quelqu’un qui ne soit pas fiable à 100 %. Je suis sur que vous me comprenez Anatoly…

Si vous réalisez parfaitement tout ce qu’implique votre nomination en tant que coresponsable de cette brigade Anatoly, je serai heureux de vous accueillir dès aujourd’hui au sein de notre équipe…


Le Ministre s’était levé et avait tendu sa main en direction du professeur un sourire rassurant aux lèvres. Il paraissait vital à William, que l’ancien Auror ait parfaitement conscience de ce qu’il faisait. Accepter ce poste c’était servir la Communauté Magique de Grande-Bretagne et prêter allégeance au Ministère et à son Ministre. C’était à ce prix et à ce prix seulement qu’il était possible de garantir l’ultime sécurité de la jeunesse de ce pays.
Revenir en haut Aller en bas
https://potteroleplay.actifforum.com/viewtopic.forum?t=8733
Invité
Invité
avatar


Dialogue et ouverture... Empty
MessageSujet: Re: Dialogue et ouverture...   Dialogue et ouverture... EmptyVen 17 Aoû - 8:26

Anatoly se leva toujours en réfléchissant aux quelques paroles du ministre qui ne cessaient de tourner en rond dans sa tête s’accordant sur les principes d’Anatoly .Il était venu ici dans l’espoir de prendre part au changement et dans l’espoir de voir ses peurs disparaître.C’était, lui semble t’il, un excellent début.Regardant le ministre, il se donna quelques secondes réfléchissant.

Il offre ce poste à condition que je m’engage directement dans le ministère..Umm..Ca ne me dérange pas.Et puis il me semble qu’Elmound Silver est lui aussi rattaché au ministère malgré son appartenance à l’école.Je ne vois donc aucune raison de refuser.Aucune .Même si je dois l’avouer cet confiance me semble bien être en partie une façade.Sinon pourquoi le ministre aurait t’il appuyé sur les mots déloyauté et insubordination..Oh et puis mince, arrivera bien le jour où on me fera confiance.. Comme avant..


Mr le ministre, dire que je suis parfaitement d’accord sur tous les points que vous défendez, sur toutes les choses que vous voulez « faire » serait mentir.Nous ne sommes pas là pour ça. Je suis ici pour parler des choses, qui je pense, méritent le plus d’attention actuellement.Prendre part à ces évolutions, c’est se donner la possibilité d’empêcher certains abus.C’est ce que je suis venu chercher ici.Un moyen d’aider, peut être insignifiant, mais un moyen d’aider.

Pourtant Mr le ministre, je n’agis pas en pensant à de quelconque intérêt.Je n’agis pas en pensant pouvoir trahir un jour.Je n’agis pas pour moi, mais pour le plus grand nombre, comme vous l’avez dis, s’il y a de mangemort à Poudlard, cela en devient nuisible.J’agis donc en direction de Poudlard.

Ce que vous devez savoir, c’est que même si je suis en désaccord sur certains points avec vous, vous avez été élu. Je ne souhaite pas contester en permanence vos décisions, je préfère m’y incorporer.Me traitera de « profiteur » et autre gentils noms qui voudra ! Mais si je suis ici Mr le Ministre, c’est uniquement pour me mettre sous votre autorité.Jamais je ne tournerais le dos au ministère et jamais je ne tenterais quoi que se soit contre lui.

Déloyauté et insubordination, je vous cite Mr le ministre, ne font en aucun cas partie de mon vocabulaire.Et je vous prie de me faire arrêter si vous pensez un jour que c’est le cas.Je ne suis pas là pour marquer l’histoire mais pour prendre part au changement, a l’évolution de cette communauté magique.


Anatoly tendit la main, et il serra celle du ministre.Une poigne ferme, ne laissant transparaître aucun mensonge.Un poignée de main honnête qu’Anatoly voulait sincère, et que le ministre comprendrait ainsi.


J’accepte.J’accepte le poste.J’accepte de prêter serment, dès qu’il le faudra et même dans votre bureau s’il le faut.William Lancaster, vous êtes notre ministre, vous possédez un pouvoir sans conteste sur la grande totalité du territoire, mais n’oubliez pas, Mr le ministre, que si vous n’arrivez pas à faire certaines choses il est de noter devoir de nous épauler.

Je m’en remets donc à vous, à votre seule décision.Je rejoins le ministère, en me plaçant sous l’autorité du bureau des aurors, dès aujourd’hui
Revenir en haut Aller en bas
William Lancaster
Serpentard
Serpentard
William Lancaster

Nombre de messages : 250
Age : 31
Age Roleplay + Sorts : 35 ans sorts 1 2 3 SPE
Capacités Spéciales : Occllumen, legilimens et fourchelangue
Date d'inscription : 29/06/2007

Dialogue et ouverture... Empty
MessageSujet: Re: Dialogue et ouverture...   Dialogue et ouverture... EmptyVen 24 Aoû - 12:57

Les propos tenus par l’Auror charmèrent le Ministre qui se fit plus intime. Sur plusieurs points le Serpentard et le Serdaigle semblaient s’accorder sur une même position , démontrant ainsi que la Raison et le Bon Sens transcendent le clivage entre Maison

Mr le ministre, dire que je suis parfaitement d’accord sur tous les points que vous défendez, sur toutes les choses que vous voulez « faire » serait mentir.

Voyons Monsieur Diustong, l’ère qui s’ouvre n’est pas celui de la PENSEE UNIQUE. Nous acceptons et nous réjouissons même de la pluralité et de la diversité des opinions. Elles sont vitales à la bonne santé démocratique de notre société. Ce que nous exigeons de ces pensées c’est qu’elle soit formulée de façon constructive pour le Bien de la Communauté Magique.

Comme nous vous l’avons déjà dit nous saluons votre attachement à l’école de sorcellerie et à ses élèves et sachez que je suis moi-même très attaché au sort de nos enfants.

Me traitera de « profiteur » et autre gentils noms qui voudra ! Mais si je suis ici Mr le Ministre, c’est uniquement pour me mettre sous votre autorité. Jamais je ne tournerais le dos au ministère et jamais je ne tenterais quoi que se soit contre lui.

Vous soulevez là Anatoly, l’une des disgrâces de notre métier : le fait que la gratitude n’est pas souvent au rendez-vous. Mais sachez que l’Histoire est seule juge de ce que nous faisons. L’important est d’agir en accord avec ce que vous croyez juste peu importe ce que autrui pourra en dire… Nous sommes dans un monde ou la bassesse et la médiocrité du plus grand nombre ont tendance à enlaidir les plus belles actions.

Nous avons confiance en vous Anatoly en ce qui concerne votre loyauté, si vous êtes en mesure d’honorer une prestation de serment inviolable, il me semble difficile de remettre en cause votre bonne foi. Vous n’etes pas sans savoir que le chatiment qui attend celui qui rompt un serment inviolable n’est autre que la mort…

Voila le moyen implacable de s’assurer la plus entière des fidélités, n’est il pas ?

Le Duc ne put s’empêcher d’exprimer un léger rire, mais se reprit vite et d'un geste ample de la main droite se reconcentra.

Quoiqu’il en soit Monsieur Diustong, ce que j’entends me ravi. Je vous sens enthousiaste et motivé et ce dont notre Communauté a besoin. Nous sommes heureux de vous compter parmi nous, parmi celles et ceux qui vont révolutionner notre société et nous faire entrer dans une nouvelle ère.

Les deux hommes se serrèrent alors fermement et résolument la main, les choses étaient désormais claires et plus aucune ambiguïté ne subsistait.

Rejoindre le Ministère et prêter serment vous placera à la seconde même sous l’autorité directe du directeur de Poudlard, mais sous l’autorité supérieur du Conseiller à la Sécurité Nationale via le bureau des Aurors. Et plus généralement sous mon autorité est il besoin de le préciser ?

Le Ministre se plaça alors solennellement devant l’Auror, sortit alors sa baguette et d’une voix puissante s’adressa au sorcier qui se tenait en face de lui.

Anatoly Diustong jurez vous de servir fidèlement le Ministère de la Magie, d’obéir loyalement aux ordres de ses représentants et de ne jamais trahir la confiance que la Communauté Magique a placée en vous ?Le jurez vous jusqu’à ce que la mort nous sépare ?
Revenir en haut Aller en bas
https://potteroleplay.actifforum.com/viewtopic.forum?t=8733
Invité
Invité
avatar


Dialogue et ouverture... Empty
MessageSujet: Re: Dialogue et ouverture...   Dialogue et ouverture... EmptyJeu 13 Sep - 17:54

Oui.Je le jure.

Même après plusieurs secondes, les mots résonnaient toujours dans l’esprit du directeur de Serdaigle.Il venait de se lier, dans un contrat de fidélité , avec le ministère, quoi qu’il fasse il ne pourrait jamais aller à l’encontre de l’organisme.C’était mieux ainsi, parce que même s’il avait pour intention dans un cadre plus officiel de participer plus que de s’allier, officieusement il appartenait au clan neutre.Ce serment lui forcerait la main du côté du ministère, mais au moins il était sûr que les seules missions qu’on lui conféraient ne serait que du côté de la balance « bien », donc du ministère.Dans le cas contraire, il saurait ce que voulait le clan neutre, et il saurait quoi faire..

Et puis il n’avait pas besoin de réfléchir à ce genre de chose, bien sûr il avait des convictions, mais elles allaient pour l’instant à une envie de protection vis-à-vis de certaine personne.Entrer au ministère n’était que le meilleur moyen de pouvoir le faire, du mieux possible.Pour l’instant dans les objectifs qu’ils s’étaient fixé, c’était déjà d’assuré un cours des plus compétents afin de prendre le mal des sa source puis d’embrasser la fonction d’auror si récemment récupéré.


Comme au bon vieux temps..

Mr le ministre dans une république, vous n’êtes pas sans savoir, que c’est l’opposition des « Grands » et des citoyens qui créaient les lois.Ne me considérez pas comme un opposant mais comme un citoyen, là est mon seul souhait.Tout autre chose que je pourrais dire serait sans doute futile en ces circonstances.Vous avez répondu à mon courrier, et vous m’avez reçu, c’est un bonne preuve de votre engagement, le fait que vous m’écoutiez et que vous discutiez avec moi n’a pu que faire mes doutes à votre égard.Le gouvernement est, bien sûr, une chose toute différente, mais comme vous me l’avez dis c’est ensemble et maintenant qu’il faut agir.

Je vais de ce pas me rendre au service du département des aurors pour que mon intégration soit, disons officielle, et concrète.Je profite ainsi de l’occasion pour vous laissez régler vos problèmes, plus urgents sans nuls doutes.J’avais plusieurs question est le sujet que je vous ai énoncé en était le principal, le reste peu attendre, et je suis sûr que nous aurons l’occasion de parler, mais je dois laisser d’autres personnes abuser de votre temps.

C’est ainsi.


Un petit sourire léger sur le visage d’Anatoly, ne faisait qu’afficher la sympathie envers le ministre, que ses propos n’avaient peut être pas fait passer sur le moment.Debout devant le ministre il entreprit de rajuster son habit ; légèrement froissé du fait qu’il se soit assis.Puis il sembla esquisser un geste pour montrer qu’il avait l’intention de partir, juste un petit pas, aucun geste.Il attendait que le ministre daigne lui répondre et l’inviter à sortir du bureau.
Revenir en haut Aller en bas
William Lancaster
Serpentard
Serpentard
William Lancaster

Nombre de messages : 250
Age : 31
Age Roleplay + Sorts : 35 ans sorts 1 2 3 SPE
Capacités Spéciales : Occllumen, legilimens et fourchelangue
Date d'inscription : 29/06/2007

Dialogue et ouverture... Empty
MessageSujet: Re: Dialogue et ouverture...   Dialogue et ouverture... EmptyDim 21 Oct - 15:44

Je comprends parfaitement Diustong et si vous le voulez bien je vous enverrai un Hibou, sous peu pour vous présenter celui qui partagera avec la responsabilité et la direction de cette brigade…

William pensait évidemment à son ex adversaire au poste de Ministre de la Magie : Robert Yates. Les deux hommes apparaissaient parfaitement complémentaires, sans pour autant présenter de différences irréconciliables, tous deux semblaient animés par de communs idéaux bien que partagés sur les modalités d’application…

Le Magistrat Suprême se leva alors et raccompagna personnellement le professeur jusqu’à la porte de son bureau, et même jusqu’au département des Aurors chose quasi exceptionnelle. Les deux sorciers échangèrent encore quelques réflexions sur le chemin qui menait jusqu’au bureau de Lenthan Quindiniar.


Et bien nous voici arrivés, Monsieur Diustong. Sachez, pour finir que nous apprécions à sa très juste valeur la preuve de loyauté que vous avez bien voulu nous accorder.

Nous allons œuvrer à de très grandes choses ensemble, Antaloy…
Revenir en haut Aller en bas
https://potteroleplay.actifforum.com/viewtopic.forum?t=8733
Contenu sponsorisé




Dialogue et ouverture... Empty
MessageSujet: Re: Dialogue et ouverture...   Dialogue et ouverture... Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Dialogue et ouverture...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Londres :: Bureau du Ministre de la Magie-
Sauter vers: