AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 *Les couloirs* La ronde des préfets [PV]

Aller en bas 
AuteurMessage
Djaniah Lebrec
Admin
Admin
Djaniah Lebrec

Nombre de messages : 1939
Age : 30
Age Roleplay + Sorts : 20 ans sorts 1 2 3 4 SPE 1
Capacités Spéciales : Elémentalisme de l'eau / Charme oral / Illusion / Enchantement / Emphrépatie sombre
Créature : Nymphe des eaux
Points Prestige : 13
Date d'inscription : 23/06/2007

Profil du Sorcier
Points de vie:
*Les couloirs* La ronde des préfets [PV] Left_bar_bleue1770/1770*Les couloirs* La ronde des préfets [PV] Empty_bar_bleue  (1770/1770)
Points de mana:
*Les couloirs* La ronde des préfets [PV] Left_bar_bleue2470/2470*Les couloirs* La ronde des préfets [PV] Empty_bar_bleue  (2470/2470)

*Les couloirs* La ronde des préfets [PV] Empty
MessageSujet: *Les couloirs* La ronde des préfets [PV]   *Les couloirs* La ronde des préfets [PV] EmptySam 14 Juil - 17:01

C'est un peu à contrecoeur que j'avais quitté Mathilda et Sharko pour rentrer au chateau, d'autant que j'adorais les grands espaces et l'air libre. Mais à présent que je me trouvais en train de discuter tranquillement main dans la main avec ce garçon qui ne cessait de me déconcerter et de me charmer, effectuant notre ronde dans l'infime espoir de pouvoir surprendre des élèves en infractions avec le règlement, j'étais heureuse. Qu'aurait dit mon père en me découvrant amoureuse alors qu'un mois auparavent je lui crachais qu'aucun homme ne m'aurait et que je préferrais crever plutôt que d'avoir un jour le sourire béat, les yeux hagards et les pensées déréglées...

Tu sais Jimy, si je ne suis si une délinquante ni une droguée, je n'ai pas n'importe quel sang dans les veines. je suis la digne héritière des Lebrecs, famille royale de Bretagne, isssue de Brocéliande.

Je le regardai en souriant, dissimulant mal la fierté que j'éprouvais par mes origines. Qui ignorait que la Bretagne était l'une des plus ancienne et puissante source de magie qui existait? Mais faire partie d'une telle famille n'avait pas que des avantages, surtout avec le père que je subissais. Mais bientôt, la majorité...

Tu as déjà été en Bretagne, plus précidemment au coeur de la forêt de Brocéliande? Il faudra que je t'y amène, c'est extraordinaire. On sent tellement que ce lieu est empli de mystère, de puissance, d'immortalité... J'y ai vécu des années et je la connais les yeux fermés, ma grand-mère se plaisait à raconter que ma mère avait accouché en son sein... J'ai du mal à y croire quand même!


Je me mis à rire, imaginant un accouchement en plein milieu entre deux troncs... Mais j'étais très en forme, parler de ce lieu qui m'était si cher me redonnait de l'énergie. Et je n'avais qu'une envie : partager cela avec mon élémentaliste.


Je suppose qu'elle disait cela parce que j'y étais tout le temps fourré avec mon amie d'enfance, son frère et le mien...

Ma joie retomba un peu en évoquant ces personnes. Mais je n'avais pas envie de me prendre la tête une nouvelle fois avec ça. Je secouais mes cheveux en reprenant :

Il s'agit de Nina Kaliba, tu la croiseras sûrement elle vient d'arriver cette année. Tout ce que j'espère c'est qu'elle n'ira pas raconter à mon père que j'ai un petit ami, il est suffisemment coincé pour te demander de te fiancer avec moi!

Pour le coup, cette hypothèse me fit éclater de rire, tant je voyais déjà la scène avec mon père sérieux et extrêment droit, demander ça à Jimy les yeux ronds et la bouche à moitié ouverte de surprise... Ce serait drôle vraiment! Mais je le rassurai en souriant

Ne t'inquiète pas, je ne te présenterais pas mon père car il y a quelques tensions entre lui et moi. Quand à ma mère elle vit maintenant en France avec mon petit frère, ils sont divorcés alors... Disons qu'ils se sont répartis les rôles : le père forge l'héritière et la mère garde le garçon chétif...

Je soupirai, cela avait un côté un peu pathétique en fait.

La bague que Mathilda a regardé, il s'agit de l'embleme de notre famille, mais j'ai entendu beaucoup d'histoire sur elle et je crois que ce n'est pas un simple bijou...

Je me tus, un peu songeuse, avant de me rendre compte que j'avais parlé presque sans arrêt de moi, sans laisser mon compagnon dire quoi que ce soit. Je m'arrêtai, lui faisant alors face pour le regarder dans les yeux. Lui saisissant l'autre main, je l'attirais un peu plus contre moi pour le sentir à nouveau si près.

Par Merlin, je crois que jamais je ne me lasserais de le regarder ni d'être contre lui... je crois que je dois être gravement atteinte, c'est curable docteur?

_________________
*Si le Destin ne mène pas à toi...?*
*Les couloirs* La ronde des préfets [PV] Yisign10
*... alors j'emprunterai un autre chemin.*

Héritière du Royaume de Bretagne.
Revenir en haut Aller en bas
https://potteroleplay.actifforum.com/Biographie-des-personnages-f
Jimy Raven
Gryffondor
Gryffondor
Jimy Raven

Nombre de messages : 1269
Age : 29
Age Roleplay + Sorts : 17 ans sorts 1 2 3 SPE 1 2
Capacités Spéciales : ... Mystère ...
Créature : Enfant du Feu -
Date d'inscription : 26/02/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
*Les couloirs* La ronde des préfets [PV] Left_bar_bleue1750/1750*Les couloirs* La ronde des préfets [PV] Empty_bar_bleue  (1750/1750)
Points de mana:
*Les couloirs* La ronde des préfets [PV] Left_bar_bleue2270/2270*Les couloirs* La ronde des préfets [PV] Empty_bar_bleue  (2270/2270)

*Les couloirs* La ronde des préfets [PV] Empty
MessageSujet: Re: *Les couloirs* La ronde des préfets [PV]   *Les couloirs* La ronde des préfets [PV] EmptyMar 17 Juil - 16:12

Jimy observait Djaniah tout le long de la discussion, il l’écoutait, comme elle semblait en avoir besoin, mais surtout, il se félicitait qu’elle parvienne enfin à lui parler d’elle, ça avait pris le temps, mais le final valait tout l’or du monde. Seulement, alors que la jeune fille parlait de famille, de forêt légendaire, de naissance au milieu des bois, le jeune homme s’était laissé engloutir par le souvenir, la peine et la peur. Il respirait de plus en plus fort, à chaque mot que prononçait la Serdaigle, il se sentait sombrer un peu plus, malgré lui.

[--Flash back--]


Mathilda ? Où sont papa et maman ?

La petite Elfe tapota l’épaule du jeune sorcier qui avait alors 5 ans, puis de sa petite main moite et abîmée, Mathy lui caressa le visage, un sourire béant aux lèvres, le regard luisant et enduit de pitié.

-Eux ça … Eux ça pas encore revenir mon prince ! Vous ça devoir être patient ! Encore …

Mais le jeune garçon savait au fond de lui qu’en réalité aucun de ses deux parents ne reviendraient ! Il avait vu son père mourir sous ses yeux, et sa mère n’avait pas réapparu après avoir passé la porte de cette pièce, pourquoi donc les reverrait il un jour ? Lançant un de ses legos avec lesquels il aimait faire des constructions, il se redressa devant Mathilda qui était aussi grande que lui et tapa du pied d’un coup sec les mains sur les hanches, fronçant les sourcils pour donner à son visage un petit air sévère. Il était mignon en réalité lorsqu’il faisait ça.

Mathy ! Papa et Maman ne reviendront pas ! Ils sont partis où ? On peut aller les chercher ?

La petite Elfe se serait coupée en quatre si ça avait été possible, mais elle savait que même si elle faisait appel à un nécromancien pour que Jimy revoit ne serait ce que l’âme de ses parents, cela rendrait l’adieu qu’il devait leur faire encore plus dur à réaliser ! Cela faisait maintenant deux ou trois ans qu’ils étaient morts, et Jimy devenait de plus en plus intelligent. Mathilda se sentit alors forcée d’être honnête avec lui, voyant bien que les ruses du style père noël n’auraient plus effet.

-En effet mon prince …Tes parents ça ne reviendront pas, mais tu ça les rejoindras un jour ! J’espère après longue et prestigieuse vie ! Tu ça ne plus penser à eux mon prince. Eux ça toujours là, dans ton cœur, autour de toi, moi ça pouvoir sentir eux chaque secondes, pas toi ?

Le jeune garçon se rassit sans rien dire, fixant Mathy qui s’avança alors pour saisir le petit bonhomme dans ses bras.

[--Flash Back--]


Alors que Jimy était parti dans ses pensées, toujours en ayant bien écouté Djaniah parler, il fut soudainement ramené à la réalité par la proximité de sa bien aimée. La sentant contre lui, toute peur s’envola, mais avait elle seulement remarqué qu’il était parti un instant ? Ce n’était pas important à ses yeux, et il s’en voulait de s’être égaré alors que la sorcière se dévoilait enfin à lui. Il lui sourit avec le plus de force possible.

_________________
*Les couloirs* La ronde des préfets [PV] Bestsi10
- Je n'ai plus de coeur que le coeur à ce que je fais - Et j'ai le visage de celui qui n'a plus que rancoeur -
Revenir en haut Aller en bas
Djaniah Lebrec
Admin
Admin
Djaniah Lebrec

Nombre de messages : 1939
Age : 30
Age Roleplay + Sorts : 20 ans sorts 1 2 3 4 SPE 1
Capacités Spéciales : Elémentalisme de l'eau / Charme oral / Illusion / Enchantement / Emphrépatie sombre
Créature : Nymphe des eaux
Points Prestige : 13
Date d'inscription : 23/06/2007

Profil du Sorcier
Points de vie:
*Les couloirs* La ronde des préfets [PV] Left_bar_bleue1770/1770*Les couloirs* La ronde des préfets [PV] Empty_bar_bleue  (1770/1770)
Points de mana:
*Les couloirs* La ronde des préfets [PV] Left_bar_bleue2470/2470*Les couloirs* La ronde des préfets [PV] Empty_bar_bleue  (2470/2470)

*Les couloirs* La ronde des préfets [PV] Empty
MessageSujet: Re: *Les couloirs* La ronde des préfets [PV]   *Les couloirs* La ronde des préfets [PV] EmptyVen 20 Juil - 10:37

Je ne savais pas trop quelle heure il était, mais de toute façon en tant que préfets, nous pouvions nous permettre d'être encore dans les couloirs. Il fallait bien veiller à ce qu'aucun élève ne transgresse le réglement! Mais enfin, le devoir attendrait un peu, je n'avais pas envie de bouger tout de suite. Mon visage enfouit dans le creux de son épaule, je me laissais envahir par sa chaleur, sombrant peu à peu...

Idea Flash-back Idea


La forêt semblait avoir été peinte en blanc. Seuls les troncs de chênes centenaires ressortaient par leur couleur marron foncée. Le sol neigeux, le ciel caché par de fins nuages moutonneux et les branches recouvertes de poudreuse s'accordaient en une unité pure et fraîche. Il régnait un calme apaisant que seul le crissement de nos pas brisait. J'étais en queue de file, derrière Nina et Elwan. Tout paraissait endormis, comme si les animaux et les végétaux retenaient leur souffle, appréhandant le moment inévitable où le charme serait rompu par l'arrivée du printemps et de son bruyant renouveau. J'avais reçu au petit matin la bague, symbole de notre famille, pour mon anniversaire, qui était d'ailleurs le même jour que celui de Nina. Oui, c'était le jour de notre dizième anniversaire, peu avant que mes parents ne se séparent définitivement et que je parte en Angleterre. Elwan n'y tenant plus, se mit à crier :

Le dernier arrivé à la mégalithe a un gage!!!

Avant de s'élancer dans un course effrénée. il n'en fallait pas plus pour que sa soeur et moi nous nous jetions à sa suite, rapides. Mais ce garçon était une vraie boule d'énergie condensée, et nous savion que nous n'avions que très peu de chance de le rattraper. D'autant que nous avions beaucoup de mal à courir tant nous riions, Nina devand moi. Mais soudain, je sentis un étourdissement me saisir. Je mérrêtai un instant, ne comprenant pas trop pourquoi. Je tournai la tête et face à moi s'étandait la rivière, mystérieuse et fascinante. Je voulu m'approcher du bord, espérant peut-être déceler quelque chose sous sa surface presque gelée. De la neige et de la gace en Bretagne, c'était une première. Mais j'avais beau écarquiller les yeux, rien. Que de l'eau, à perte de vue. Mon corps me poussait à rester près de l'eau, à m'approcher, à la toucher. Je m'accroupis donc sur la rive et effleurais la surface de mes doigts prudents. Rien ne sembla bouger. je me redressai, sans toutefois lacher des yeux cette masse d'apparence immuable.

Il faut que je parte...

Mais je me sentais dans un état second, comme hypnoytisée par la rivière. Sa surface semble se rapprocher lentement, comme si elle venait me chercher. Mais peut-être n'était-ce qu'une illusion d'optique à force de regarder fixement le même point. Vraiment réaliste alors... Ce ne fut que lorsque je sentis le contact dur d'une pellicule de givre se briser sur mon visage et mon corps puis l'eau glacée que je compris que je venais de quitter la terre ferme. Le lac m'engloutit entièrement avant même que je n'ai le temps de fermer instinctivement les yeux...


Djaniah!!! Djaniah!!!

Il fallait respirer. J'allais mourir! Mourir!

Idea Fin du flash-back Idea


Djaniah!!!

Je rouvris les yeux, m'apercevant que je suffoquais et que je venais de me débattre. Mon coeur battait à tout rompre. Encore une fois mes souvenirs m'avaient piégés en leurs sein. Je mis un peu de temps à comprendre où j'étais, avec qui j'étais. Mais cela me revint. je me sentais un peu fièvreuse, mais c'était normal. Quelques secondes et j'irai mieux. Pour ne pas que Jimy s'inquiète inutilement, je lui fis un pale sourire avant de lui murmurer :


On ne devait pas aller voir Atanys? Et torturer les élèves?

_________________
*Si le Destin ne mène pas à toi...?*
*Les couloirs* La ronde des préfets [PV] Yisign10
*... alors j'emprunterai un autre chemin.*

Héritière du Royaume de Bretagne.
Revenir en haut Aller en bas
https://potteroleplay.actifforum.com/Biographie-des-personnages-f
Atanys Silver
Serpentard
Serpentard
Atanys Silver

Nombre de messages : 723
Age : 28
Age Roleplay + Sorts : 18 ans sorts 1 2 3 SPE 1 2
Capacités Spéciales : Parler détraqueur. Télékinésiste 2. 9 Nécromanties. Alchimie.
Date d'inscription : 02/02/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
*Les couloirs* La ronde des préfets [PV] Left_bar_bleue1200/1200*Les couloirs* La ronde des préfets [PV] Empty_bar_bleue  (1200/1200)
Points de mana:
*Les couloirs* La ronde des préfets [PV] Left_bar_bleue1400/1400*Les couloirs* La ronde des préfets [PV] Empty_bar_bleue  (1400/1400)

*Les couloirs* La ronde des préfets [PV] Empty
MessageSujet: Re: *Les couloirs* La ronde des préfets [PV]   *Les couloirs* La ronde des préfets [PV] EmptySam 21 Juil - 13:09

ATANYS !
N’est jamais très loin ma chère quand il s’agit de Jimy …


Dit la jeune préfète de Serpentard en tombant lestement d’une des hauteurs des couloirs, sans doute perchée quelques minutes plus tôt en haut d’une statut ou quelque chose du genre. La sorcière avait toujours aimait surprendre. Dégainant l’une de ses légendaires tartes, elle mordit dans sa pâtisserie à pleines dents. Mâchouillant longuement, elle se tut un instant avant de reprendre la parole un peu plus tard, bien que la bouche à moitié pleine.

Il va vraiment falloir que tu surveilles tes fréquentations Jim !

Dit elle en reluquant la Serdaigle d’un drôle d’œil, s’approchant tout prêt d’elle pour la regarder d’un œil douteux, comme si l’espace d’un instant on aurait pu douter qu’elle soit en train de mater Djaniah. Haussant les épaules, elle s’éloigna aussi soudainement qu’elle était venu, en pouffant à moitié de rire.

En plus elle a même pas de quoi te tenir en éveil deux minutes …

Dit elle relevant les yeux de sur la Serdaigle définitivement, sans émettre plus de précisions quant à la nature de ce jugement hâtif. Cependant elle manquait à tous ses devoirs. Inclinant un peu le visage face à l’audite préfète de Serdaigle elle lui fit l’honneur de lui adresser son nom, bien que la Serpentard qu’elle était exigeait qu’elle se tienne beaucoup plus réservée en la présence d’une maison inférieur.

Je suis Atanys Silver … Donc.

_________________
*Les couloirs* La ronde des préfets [PV] Atabes12
Préfete de Serpentard - Cannibale et mangeuse de tarte en puissance...
On dit que je devore, que je detruis tout ce que j'adore...
Mais au delà de mes mauvais sorts,
Grace à mes défis vous deviendrez plus fort.
Revenir en haut Aller en bas
Jimy Raven
Gryffondor
Gryffondor
Jimy Raven

Nombre de messages : 1269
Age : 29
Age Roleplay + Sorts : 17 ans sorts 1 2 3 SPE 1 2
Capacités Spéciales : ... Mystère ...
Créature : Enfant du Feu -
Date d'inscription : 26/02/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
*Les couloirs* La ronde des préfets [PV] Left_bar_bleue1750/1750*Les couloirs* La ronde des préfets [PV] Empty_bar_bleue  (1750/1750)
Points de mana:
*Les couloirs* La ronde des préfets [PV] Left_bar_bleue2270/2270*Les couloirs* La ronde des préfets [PV] Empty_bar_bleue  (2270/2270)

*Les couloirs* La ronde des préfets [PV] Empty
MessageSujet: Re: *Les couloirs* La ronde des préfets [PV]   *Les couloirs* La ronde des préfets [PV] EmptyLun 23 Juil - 15:43

Jimy se tourna vers la préfète de Serpentard, une mine de déterré …
Il ne manquait plus qu’elle en fait pour gâter ce moment semi tragique alors qu’il était censé avoir le sourire aux côtés de sa bien aimée qu’il aimait à présent intensément, plus qu’il n’avait jamais aimé personne ( tongue ). Un air dépité il prit soudainement une mine furieuse en voyant l’attitude de sa meilleure amie. Prenant la main de Djaniah il la ramena contre lui, posant une main sur sa taille après avoir passé le bras autour de sur son dos. Que pouvait il bien dire dans le fond ? Atanys était fidèle à Atanys …Si elle avait été charmante et rayonnante il l’aurait peut être pas autant appréciée. Lançant un regard désolé à Djaniah, il fit un geste à l’attention d’Atanys.


Arrête ton numéro veux tu !
Djaniah est très bien et c’est ça qui t’énerve Razz ! Pourquoi faut il toujours que tu choisisse la confrontation en tout premier lieu …


Mais la réponse brûlait déjà la langue du préfet de Gryffondor.

Serpentard de sang …


Après intense réflexion il avait à peu près une idée de la démarche à suivre. Sa meilleure amie ne ferait pas le premier pas avec Djaniah de toute façon, autant faire en sorte que sa préfète le fasse à la place de la Serpentard bloquée entre ses cloisons cérébrales. Il adorait Atanys ! Vraiment il avait un trop plein d’affection pour elle, mais il fallait avouer qu’elle était extrêmement ch**nte !

Djaniah !
Voici donc Atanys, préfète de Serpentard et amie de trèèèèèèèès longue date ! En fait je crois que l’on peut dire se connaître depuis le berceau elle et moi ! Nos pères étaient tous deux aurors et de très bons amis de surcroît ! Bon le sien est toujours vivant et dans le métier ! Le mien lui il est …Enfin tu vois quoi !


Jimy ne se souvenait pas si il avait déjà dit à Djaniah qu’il était orphelin, mais puisqu’elle avait vu Mathilda, elle s’en douterait sûrement ! Bref, là n’était pas la question. Il aurait bien développé avec sa chère et tendre les révélations qu’elle avait réussi à lui faire, mais en présence d’Atanys mieux valait éviter …

On peut peut être commencer la ronde maintenant ?

_________________
*Les couloirs* La ronde des préfets [PV] Bestsi10
- Je n'ai plus de coeur que le coeur à ce que je fais - Et j'ai le visage de celui qui n'a plus que rancoeur -
Revenir en haut Aller en bas
Djaniah Lebrec
Admin
Admin
Djaniah Lebrec

Nombre de messages : 1939
Age : 30
Age Roleplay + Sorts : 20 ans sorts 1 2 3 4 SPE 1
Capacités Spéciales : Elémentalisme de l'eau / Charme oral / Illusion / Enchantement / Emphrépatie sombre
Créature : Nymphe des eaux
Points Prestige : 13
Date d'inscription : 23/06/2007

Profil du Sorcier
Points de vie:
*Les couloirs* La ronde des préfets [PV] Left_bar_bleue1770/1770*Les couloirs* La ronde des préfets [PV] Empty_bar_bleue  (1770/1770)
Points de mana:
*Les couloirs* La ronde des préfets [PV] Left_bar_bleue2470/2470*Les couloirs* La ronde des préfets [PV] Empty_bar_bleue  (2470/2470)

*Les couloirs* La ronde des préfets [PV] Empty
MessageSujet: Re: *Les couloirs* La ronde des préfets [PV]   *Les couloirs* La ronde des préfets [PV] EmptyLun 23 Juil - 16:29

C’était bien ma veine, il fallait que cette serpentard apparaisse à ce moment, alors que je me remettais tout juste de mon état second. Je l’avais déjà croisé auparavant, bien entendu, mais enfin, jamais nous ne nous étions regardé. De toute manière, avec certaines personnes, il valait mieux éviter d’échanger des regards ou des mots. Et pour couronner le tout, elle n’avait même pas la sensibilité de faire un effort d’amabilité pour son meilleur ami. C’était drôle comme tout à coup, il m’apparaissait évident que les préfets étaient aussi choisis pour leur grande ressemblance avec leur maison ! Je connaissais la préfète de Poufsouffle, Xéna, et cette jeune fille était vraiment la gentillesse incarnée, peu sûre d’elle mais dévouée et sympathique. Ness était un garçon également dévoué, avec beaucoup d’idées et très travailleur. Jimy possédait ce côté avenant, très chaleureux, déterminé et courageux. Quand à Atanys… Une vraie serpentard ! Que dire de plus ? Elle avait ce côté ô combien caractéristique de la jeune fille de sang pur imbue d’elle-même, hautaine, méprisante, étriquée dans la pensée d’une pseudo supériorité. Mais puissante aussi. Mais quoi que je pense, je tenais à faire plaisir à Jimy en restant « comme il faut ».

Le tenir en éveil deux minutes…

Je ne cillai pas. Je gardai les lèvres bien closes, pour empêcher une riposte des moins sympathiques de franchir mes lèvres. Finalement, il valait mieux ne rien dire, ne même pas relever. J’avais appris avec le temps que la colère et les réponses étaient le pire, car l’autre se sentait alors exister et puissant. En revanche, si on ne se donnait même pas la peine de prendre ça au sérieux, l’autre se sentait alors inexistant. Car l’indifférence était, à mon avis, la pire des réponse et des attitudes. Si cette acariâtre demoiselle essayait de m’atteindre ainsi, ce serait peine perdue. J’avais essuyé bien d’autre affronts plus douloureux pour me soucier de celui-là. Et ce soir, je n’avais pas envie de jouer. Mais enfin, elle dit son nom, comme une légère concession. Peut-être était-ce en bonne voie ? J’allai répondre quand Jimy intervînt, prenant un peu les choses en main. Il sentait bien que sa meilleure amie n’était pas vraiment ravie de nous voir ensemble et je pouvais la comprendre. J’étais quand même contente qu’il ne se démonte pas devant elle et qu’il ne se laisse pas influencer par son jugement quelque peu hâtif. Mais je ne me faisais pas trop d’illusions : des amis aussi proches et de longues dates, Atanys n’aurait aucun mal à m’éjecter si elle en avait vraiment envie… Pour le moment, il me fallait éviter de trop penser et rester moi-même.


Je suis Djaniah Lebrec, sixième année et préfète de Serdaigle.

Et si tu veux savoir, moi non plus je ne suis pas particulièrement surexcitée de devoir faire amie-amie avec toi… Alors ce serait bien de rendre la tâche plus facile…

Mais ma méfiance envers ceux de cette maison aller devoir se tenir en veilleuse quelques temps. J’étais prête à faire pas mal de concession pour lui.


Et puis, si c’est sa meilleure amis, je suis sûre qu’elle a quelque chose de sympa en elle… Reste juste à le trouver… Des situations comme ça, ça n’arrive qu’à moi
?


Oui, commençons notre ronde, j’espère qu’il y aura des élèves à surprendre, ça me détendra…

_________________
*Si le Destin ne mène pas à toi...?*
*Les couloirs* La ronde des préfets [PV] Yisign10
*... alors j'emprunterai un autre chemin.*

Héritière du Royaume de Bretagne.
Revenir en haut Aller en bas
https://potteroleplay.actifforum.com/Biographie-des-personnages-f
Contenu sponsorisé




*Les couloirs* La ronde des préfets [PV] Empty
MessageSujet: Re: *Les couloirs* La ronde des préfets [PV]   *Les couloirs* La ronde des préfets [PV] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
*Les couloirs* La ronde des préfets [PV]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L'École de sorcellerie Poudlard :: Autres lieux-
Sauter vers: