AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Appel, Réunion et Fidelitas. [PV Héritiers]

Aller en bas 
AuteurMessage
Julian Effeday
Serdaigle
Serdaigle
Julian Effeday

Nombre de messages : 1252
Age : 30
Age Roleplay + Sorts : 21 ans sorts 1 2
Capacités Spéciales : Occlumencie
Date d'inscription : 05/05/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
Appel, Réunion et Fidelitas. [PV Héritiers] Left_bar_bleue100/100Appel, Réunion et Fidelitas. [PV Héritiers] Empty_bar_bleue  (100/100)
Points de mana:
Appel, Réunion et Fidelitas. [PV Héritiers] Left_bar_bleue100/100Appel, Réunion et Fidelitas. [PV Héritiers] Empty_bar_bleue  (100/100)

Appel, Réunion et Fidelitas. [PV Héritiers] Empty
MessageSujet: Appel, Réunion et Fidelitas. [PV Héritiers]   Appel, Réunion et Fidelitas. [PV Héritiers] EmptyVen 13 Juil - 14:22

Archie Crystoll savait se donner à fond lorsqu’il savait que de l’argent se trouvait au bout du périple. Il était même prêt à sacrifier de sa personne. Simuler un malaise, tomber à la renverse (en se heurtant violemment la nuque sur le comptoir, ce qui n’était pas prévu) et tomber au sol, la mine blanchie par de la farine, voilà quelque chose qu’il ne pensait jamais faire. Mais après tout, il l’avait bien prévu de certaines urgences.

Environ 30 secondes plus tôt, un message (d’on il avait déjà reçu deux exemplaires similaires) apparut sous le comptoir qu’il était en train de bichonner. Salle mi-pleine, bonne ambiance de l’arrivée des beaux jours. Tiroir-caisse rempli, donc bonne journée.
Mais voilà, il y avait eu le petit éclat blanc et le message, apparut sans prévenir. Archie se précipita dessus, reconnu la marque de Monsieur Effeday (« Et meeerde, j’ai pas pensé à remplir le bar ! ») suivi d’un chiffre. Deux. 2. Re-meeeerde !
Il avait à partir de cet instant deux minutes pour faire déguerpir tout ce beau monde. Et ce sans que ça paraisse suspect.
Rien de mieux en tête qu’un évanouissement.

30 secondes et un paquet de farine plus tard, il s’écroulait blême. Il était même tellement stressé par l’urgence que l’autre abruti de Timsfold crût réellement qu’il était en surtension lorsqu’il tâta son pouls. Son cœur explosait littéralement.


-Je devrais prendre ma soirée… Je me sens si fatigué… Pourriez-vous ? Oui, partir, je le crains. Je vous remercie, ne vous inquiétez pas de payer, c’est pour moi, pour m’excuser, désolé.

Après trente autres secondes à se lamenter en excuses, la salle était finalement entièrement vide. Il indiqua sur la porte, à l’aide d’un morceau de parchemin collé avec du… Scotch ? Oui Scotch (quelle idée de donner un nom de boisson à un truc collant) que l’établissement était fermé pour inventaire.

Il se hâta de se nettoyer le visage (comme il regrettait tout d’un coup de ne pas avoir de baguette !) et alors qu’il se préparait à remplir ce %^$* de bar, il entendit un CRAC inhabituel dans son établissement.

Il se tourna, Monsieur Effeday, était là. Apparemment, entrer par la porte ne lui suffisait plus.


Vide. Bien. Julian n’aurait pas à convaincre des récalcitrants.
Il tourna la tête. La cheminée. Y avait-il de la poudre de Cheminette ici ?
Poudre de Cheminette, un nom pouvait-il être plus grotesque ?


Achie, nous avons vingt minutes pour que tout soit prêt. Nous avons des invités et je veux que tout soit impeccable.
-Euh… Oui, oui. Vingt minutes ça devrait aller. Euh… je pense. Essayez de les retenir un petit peu quand même…


Julian l’observa, tendant légèrement l’oreille sur le côté, l’invitant à répéter sa suggestion.

-Bon, j’vais pas traîner alors.
Et plutôt deux fois qu’une. Je suis pressé. Avez-vous de la poudre de Cheminette ?
-Baaaah…


Gros yeux.

-D’accord, pas de « baaaah »… Il m’en reste bien un fond, dans un coin. Mais pour allumer le feu… Ca prendra du temps.
Et votre baguette ?
-Malincontre… Malencontresament… euh, pas d’bol, pétée en deux, Monsieur.


Julian ferma les yeux, pria Merlin de le rendre patient et pointa sa baguette vers la cheminée où se dégagea aussitôt un grand feu, qui devrait bientôt être réapprovisionné en bûches.

Gardez-le vif pendant le reste de la soirée.
-D’accord. J’achèterais une autre baguette.
Achetez plutôt un dictionnaire.
-Oui. Je vais remplir le bar.
Comment ça remplir ? Il devrait l’être à chacune de mes venues.
-Certes mais… ma tension a tendance à grimper en flèche en ce moment et…


Julian n’y croyait pas. Une consigne et il était incapable de la respecter.

Faites vite, très vite. Nettoyez le bureau, le maximum possible, mais dans trois quarts d’heure –45 minutes– je serais de retour et vous serez derrière votre comptoir à nettoyer des verres, compris ?
-Oui. Autre chose ?
Quand nous serons dans le bureau, tâchez de vous rendre élégant, vous accueillerez une de mes hôtes. J’espère que vous ferez preuve de délicatesse et de dignité. Je vous préviens tout de suite, elle n’a que quatre ans, n’en soyez pas étonné .
-Quatre ans ?


Archie restait incrédule. Qu’allait-il foutre avec une gamine de quatre ans ? Du trafic de dragons ?
Il n’eut pas de réponse.

Julian entra dans son bureau, afin d’y préparer ses affaires, ranger certains dossiers. Préparer la cache des Grimoires.
Ils devraient accomplir le Fidelitas dès ce soir.

Il y avait là une belle brèche dans son plan (une brèche ? Une avenue entière, plutôt !) et il ne comptait pas se laisser surpasser. Cette… Héritière était aussi imprévue que bienvenue. A peine avait-il prit conscience de cette absurdité que de nouveaux cheminements inondaient son esprit.
Il craignait une résistance de la part de ce Poufsouffle inconnu. Après tout, il ignorait de qui il s’agissait. Il aurait eu un autre rempart d’ignorance (un Alex bis), de bêtise (Un Thécla bis) et d’obscurantisme. Ou alors ce Poufsouffle aurait été plus fort que lui, plus « rassurant ». C’aurait été une complication.
Mais non, c’était une gamine, une petite gamine pas capable de prononcer clairement le nom de ce qu’elle a bouffé la veille, que risquait-il ? C’est facile de convaincre les enfants, et plus facile de convaincre ceux qui devaient les protéger.
Il se prit à sourire. Il n’y avait plus aucun obstacle. Les derniers allaient être emportés par la vague de la responsabilité. Tout s’était dégoupillé en une soirée.

Les Grimoires pour lui seul. Enfermés dans ce lieu qui lui appartient. Le Fidelitas empêchant les Héritiers de divulguer le fait que Julian Effeday, misérable Serdaigle insignifiant au yeux du monde, avait en sa possession les Livres les plus convoités au monde. Il se sentait comme un collectionneur venant de mettre la main sur sa pièce maîtresse.
Mais il y avait à présent un hic, et un hic de taille, qu’il n’avait pas prévu, ou seulement pas prit en compte. Il était à présent sous l’évidence d’une chose qu’il pensait passer sous silence : les Héritiers devaient être protégés contre la Mort.
Pourquoi avoir promis à Thécla de leur apprendre à se défendre, après tout ? Parce que Julian ne pourrait pas tous les protéger. Il devait leur apprendre à se débrouiller s’ils étaient seuls. Car, même si Julian était persuadé de pouvoir tenir tête à quelques Mangemorts (voire dans l’absolu à Voldemort) il était persuadé que eux, et surtout la gamine, n’en serraient pas capables.
Il devrait leur apprendre à se protéger les uns les autres.
L’idée de se créer une petite garde personnelle l’amusait beaucoup.

Car un constat effrayant lui était parvenu : si les Héritiers meurent sans transmettre leur Livre, ce même Livre revient à un autre. Et il se doutait que ce n’était pas un coffre scellé qui empêcherait ces Livres de disparaître pour rejoindre leur nouveau propriétaire.
S’ils n’étaient pas protégés, Thécla, Alex et Cassie mourraient. Et les Lives partiraient. Et tout aura échoué.
Le bon samaritain sauve le riche avant le pauvre.

Julian n’était pas réjoui à l’idée de devoir les materner, leur apprendre des choses qu’ils n’étaient ni en âge ni en droit de savoir. Mais le fait était là : il n’avait pas beaucoup de choix, et celui-ci restait le plus tentant, le plus plaisant, le plus acceptable.
Il leur apprendrait le minimum. Car Julian connaissait beaucoup d’histoires mêlant des traîtres. Ils seraient même capables de trahir leur propre sauveur.
Judas l’avait bien fait avant.

Il avait étudié le Rituel. Il le connaissait. Il aurait suffisamment de puissance, mais il demanderait aux Quatre Héritiers de l’aider. Pour qu’ils ne se sentent pas isolés. Contrôlés. Ils feraient partie de ce Rituel, et ils sauraient où se trouvent leurs précieux Grimoires.
Enfermés par les bons soins de Julian. Ils n’y auraient accès qu’avec son autorisation. Pour éviter les fuites, comme il y en avait eu avec Thécla.

Et soudain lui vint une idée. Comme un sifflement dans son cerveau. Il aimait ces idées, car c’était des idées qu’il savait bonnes, intuitives, et imprévues. L’imprévu avait ses avantages. Ces idées qu’une petite voix, au ton grave, lui susurrait : fais comme ça, ce sera plus marrant, ils n’y verront rien, et tu les observera en riant lorsqu’ils comprendront qu’ils avaient trois coups de retard…

Et si.. si il formulait le sortilège afin que ces grimoires ne soient lus que dans son bureau ? Qu’ils ne puissent en sortir ?

Voilà qui devenait intéressant. Les Héritiers auraient accès aux Livres, mais uniquement dans le Bureau, pas ailleurs, et ils n’auraient accès au Bureau qu’avec son accord et sa surveillance.
Pas de fuites. Pas de traîtrise. Les Livres restent dans leur cachette et n’en sortent pas.
Vous voulez mes Livres ? Venez les prendre sur mon propre terrain. Je décide du champ de bataille.

Les Héritiers comprendraient. Une mesure de sécurité supplémentaire, rien de plus. Après tout, ils pourraient venir quand ils voudraient ! Il aura toujours un fauteuil et de la boisson pour vous.
Julian pourrait vivre ici, et transplanner pour s’y rendre, afin de surveiller en permanence son bureau, parer aux imprévus. Transplanner, c’est discret, surtout en pleine Allée des Embrumes. Archie ne remarquerait peut-être rien. Le petit Archie-Oui-Monsieur viendrait nettoyer quand il serait là, comme ça Julian pourrait surveiller ce que faisait cet imbécile. Ou… ou alors Julian se rendrait invisible, histoire de savoir s’il pouvait avoir confiance, et il le surveillerait à son insu. Oui, c’était mieux. Faire croire aux gens qu’ils sont seuls pour qu’ils laissent sortir leurs démons.

Déjà dix longues minutes. Pendant qu’il réfléchissait, examinant toutes ses possibilités, il avait fini d’organiser son bureau. Il ne gardait presque aucune trace écrite (Aucune trace écrite, aucune trace écrite, répétait-il) mais quelques feuilles restaient là, traitant de sujet stupides, comme les candidatures pour le poste d’assistant vendeur. Il avait déjà trouvé ce qu’il cherchait.
Il avait calculé. Il perdrait au moins un tiers de ce qu’il gagnerait. Mais à quoi bon ? Seize mille Galions, il était à l’abri du besoin.
Et il n’aurait plus à supplier Aléatha.

Il rangea le reste, replace les trois fauteuils qui devraient accueillir ses hôtes, centra le sien.
Un soirée bien fructueuse. Beaucoup de surprises, beaucoup de nouvelles possibilités.
L’idée lui vint de séquestrer ces Héritiers, avec ce son si particulier qui sifflait, la petite voix qui n’en était pas une. La séquestration…
Il n’aurait pas à les protéger une fois enfermés. Ils ne risquaient pas de mourir… et de léguer leurs Grimoires s’ils ne pouvaient sortir et se mettre en danger.
Après tout, pourquoi pas ? Ce serait mieux que d’essayer de leur expliquer que les sortilèges qu’ils allaient utiliser seraient parfois mortels.
Ils étaient navrants. La petite Poufsouffle. Le Gryffondor fier comme un âne couronné, incapable d’utiliser sa cervelle. Alex ferait plus de concessions maintenant, mais plus tard ?
Et Thécla. Agaçante. Puérile. Plus âgée que lui et pourtant, ah ! D’une bêtise sans nom ces deux-là. Immatures, alors que le monde qui s’offrait à eux ne voulait que du mal et du pouvoir. Confiez-leur Pandore, il y chercheront des chocolats.
Julian avait prit les décisions. Il avait fait bouger les choses, lui ! Il avait prit les devants.
Qu’avaient-ils fait ? Tâtonner. Si on cherchait l’Héritier de Serdaigle ? Oui, et après ? Je sais paaaaas-euh !
Aucune intuition. Aucune préparation. Et l’anticipation, qu’en faisaient-ils ?
Il n’avait jamais rien vu de tel de leur part, aucune preuve de maturité. Et lorsque l’on propose des solutions, on se trouve face à un mur de terreur et de refus. Ils étaient des enfants, encore perdu dans leur insouciance. Comment pouvait-on vivre dans un tel monde imaginaire ? Poudlard n’est pas une utopie, bon sang, et le monde réel vous attend.

Bah. A quoi bon ? Il tairait cette rancœur. Comme toujours. Cette envie de leur hurler qu’ils ne tiendraient pas cinq cents mètres. Qu’il était leur seul espoir, car il était le seul à qui leur vie importaient. Le Ministère ? Il ne voudrait que les Livres, pour combattre Voldemort. Les Aurors ? Une jolie source de sortilèges. Les Mangemorts ? Un buffet à volonté.
Les Héritiers, ils s’en foutraient. Au mieux ils les enfermeraient, pour leur « propre sécurité ».
Julian prendrait plaisir à faire de ces incompétents une force magique. Des sorciers capables d’autre chose que ce qu’offrait Poudlard. Il avait des idées.
Premier leçon, le transplannage. Comment sauver vos vies.

Archie avait rempli le bar. Environ une trentaine de boissons différentes. Une dizaine d’alcools, entre autres.
Miss Cassie vouloir Scotch on the rocks ?
Il partirait dans quelques minutes.


Archie s’était démené. La salle était propre ; pas immaculée de lumières scintillantes comme dans les pubs de la Gaz’, mais propre. C’était déjà pas mal, car quelques heures plus tôt, sa pièce empestait le vomi, la transpiration et l’alcool bon marché.
Il avait rempli la cheminée de bûches. Il fallait faire un feu pour voyager par les cheminées ? Il n’en était plus très sûr. Il n’avait pas fait très gaffe.
Bah, ça mettrait de l’ambiance.


Tout est prêt ?

Monsieur Effeday venait de sortir de son bureau. Apparemment beaucoup plus enjoué.

-Oui, Monsieur. Tout sera complètement finalisé d’ici dix minutes.
Bien. Personne n’entre. Nous arriverons par cette cheminée dans approximativement… vingt minutes. Lorsqu’ils seront là, aucune remarque, un « bonjour » éventuel. Nous irons directement dans mon bureau et vous n’ouvrirez cette porte que pour faire entrer la demoiselle dont je vous ai parlé.
-Miss Quatre Ans ?
Oui. Ensuite, vous retournerez à vos occupations et vous ne me dérangerez surtout pas. Nous ne sortirons pas avant au moins deux heures.
-Vous allez…
Pas. De. Questions.
-Oui… Oui, je sais.


Julian observa le vieil homme (35 ans, c’était vieux ?) avec un petit agacement. S’il était crétin, Archie Crystioll avait le mérite d’être obéissant quand c’était dans son intérêt.

Arrangez votre tenue.
-Oui.
Quelque chose de sombre. Il faut les mettre dans l’ambiance.
-Vous allez enterrer quelqu’un ? Oui, bon, c’était de l’humour de barman.


Julian se concentra. Son point d’origine.
Il avait apprit sur le tas.
Un petit CRAC, Archie se retrouva seul.


-Il était plus sympa quand il apportait du fric.
Revenir en haut Aller en bas
Julian Effeday
Serdaigle
Serdaigle
Julian Effeday

Nombre de messages : 1252
Age : 30
Age Roleplay + Sorts : 21 ans sorts 1 2
Capacités Spéciales : Occlumencie
Date d'inscription : 05/05/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
Appel, Réunion et Fidelitas. [PV Héritiers] Left_bar_bleue100/100Appel, Réunion et Fidelitas. [PV Héritiers] Empty_bar_bleue  (100/100)
Points de mana:
Appel, Réunion et Fidelitas. [PV Héritiers] Left_bar_bleue100/100Appel, Réunion et Fidelitas. [PV Héritiers] Empty_bar_bleue  (100/100)

Appel, Réunion et Fidelitas. [PV Héritiers] Empty
MessageSujet: Re: Appel, Réunion et Fidelitas. [PV Héritiers]   Appel, Réunion et Fidelitas. [PV Héritiers] EmptyDim 15 Juil - 9:36

Le feu venait de passer au vert.
Dans un autre contexte, un autre lieu, un autre monde, Archie aurait pensé cela en apprenant qu’il pouvait enfin accélérer sans crainte d’écrabouiller une piétonne Alzheimerée à un carrefour sur-pollué.
Mais là, cela voulait que quelqu’un (sans doute un grand type avec des cheveux noirs et des yeux au ton sévère) allait sortir de sa cheminée accompagné de sa suite.

Il était occupé derrière son comptoir. Ruminant quels événements allaient bien pouvoir se passer ce soir-là. Il n’aurait à jouer qu’un rôle d’hôtesse, et il trouvait cela dégradant. Même si jouer le maître d’hôtel ne l’enchantait pas, il aurait préféré accueillir une ribambelle d’invités plutôt que de devoir se contenter d’une mignonnette.

Les flammes se dégagèrent. Il était curieux de savoir qui venait en ce lieu. Quel genre de personnes côtoyaient monsieur Effeday.


Julian jaillit des flammes émeraudes avec désarroi. Il ne le montra pas, mais tournoyer bêtement pour se rendre d’une cheminée à l’autre le rendait contrarié. Il n’y avait rien de plus idiot comme acte pour un sorcier.

Il fit un pas en avant et attendit que ses compagnons le suivent. Lorsqu’ils sortirent tous deux du feu, il ne prit pas le temps de leur ménager une inspection durable de la pièce. Il voulait faire très, très vite.


Bienvenue au 7, Allée des Embrumes, notre quartier général. Nos réunions se feront désormais ici, et je vous expliquerais comment venir dans mon bureau dans la plus grande discrétion. Mais cela attendra. Venez.

Julian les entraîna de l’autre côté du comptoir, vers son bureau. Il passa devant Archie qui lui lança un regard étonné. Des loupiots dans son bistrot, semblait-il dire.

Oui, voici Archie, mon… hôte, dirons-nous. Il m’assiste dans l’entretien et la gestion de mon bureau. Pour l’instant, on peut parler d’un travail plus que convenable. Archie, navré, mais vous ne pourrez connaître le nom de mes convives.

Il adressa un sourire d’excuse. Lui en dire le moins possible. Il ignorait encore s’il pouvait lui faire confiance.

Il ouvrit la porte du bureau et invita Alex et Thécla à entrer.

Les trois fauteuils patientaient devant un bureau similaire à celui qu’il avait imaginé dans la Salle sur Demande. Son fauteuil, placé de l’autre côté, était d’un bleu nuit qui semblait plus confortable, plus… royal.
Les bibliothèques couvraient la moitié des murs. Le chandelier au plafond éclairait la pièce de mille lueurs flamboyantes. Le Grimoire de Serdaigle patientait sur le secrétaire.


Installez-vous. Sortez les Livres. Et expliquez-moi quels moyens vous comptez utiliser pour attirer à nous la petite Cassie.

Julian en avait bien quelques uns, des moyens.
Plus ou moins tendres.
Mais il voulait qu’ils se sentent dans les meilleures dispositions pour faire ce qu’il demandait. Quitte à leur demander leur avis.
Revenir en haut Aller en bas
Thécla Ange Mathews
Serpentard
Serpentard
Thécla Ange Mathews

Nombre de messages : 597
Age : 30
Age Roleplay + Sorts : 18 ans sorts 1 2
Capacités Spéciales : Potionneuse très douée - Charmeuse orale et visuelle qui s'ignore
Date d'inscription : 23/05/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
Appel, Réunion et Fidelitas. [PV Héritiers] Left_bar_bleue100/100Appel, Réunion et Fidelitas. [PV Héritiers] Empty_bar_bleue  (100/100)
Points de mana:
Appel, Réunion et Fidelitas. [PV Héritiers] Left_bar_bleue100/100Appel, Réunion et Fidelitas. [PV Héritiers] Empty_bar_bleue  (100/100)

Appel, Réunion et Fidelitas. [PV Héritiers] Empty
MessageSujet: Re: Appel, Réunion et Fidelitas. [PV Héritiers]   Appel, Réunion et Fidelitas. [PV Héritiers] EmptyDim 15 Juil - 18:00

Thécla avait envie de vomir. Oui, la poudre cheminette, elle avait horreur de ça... C'est pour ça qu'elle avait hâte que ce voyage finisse. Tournoyant sur elle-même, elle ne voyait que des flammes verdâtres parsemées d'âtres de cheminées de ci, de là. Lorsque Julian disparut de son champ de vision, elle arrêta de tournoyer en déployant ses bras comme des ailes, mit un pied dehors et se retrouva dans une sorte de pub... Un pub qui puait l'alcool. Normalement, elle aurait surement apprécié, seulement, elle venait de faire un voyage en cheminée et la dernière chose qu'elle voulait c'était boire ou manger quoique ce soit...

Angy balaya la salle du regard. Un regard dur et une moue dépitée. C'était... C'était... Beurk, tout simplement ! L'endroit avait beau paraitre nettoyé et rangé, il avait toujours cette apparence de laisser-aller...

J'ai vu mieux...


C'est ça notre quartier général ? Pff ! Je te connaissais meilleur gout, Julian...

Elle lui sourit hypocritement et avança derrière lui, sans accorder un regard à cet... Archie. Angy n'avait rien contre les abrutis mais celui-ci ne devait pas avoir fait de magie depuis... Au moins trois ou quatre mois. Un vrai cracmol !

Enchantée, Archie.

Sauver les apparences, voilà qui était fait. Angy suivit Julian dans son "bureau". Encore une fois, c'était grand et imposant. Thécla soupira. Pourquoi Julian voulait-il absolument donner cette image de "pilier" de groupe aux autres héritiers ? Pourquoi voulait-il qu'Alex - qui les suivait - et Thécla soient impressionnés par lui ?

Parce que son égo démesuré ne peut souffrir de voir quelqu'un de meilleur que lui.. Oui, mais cette Cassie, malgré son jeune age, était plus forte que lui. Angy l'avait su des qu'elle l'avait aperçue dans le fond de cette bassine. Cassie est et sera une grande sorcière qui dépasserait Julian et ses pseudo "capacités extraordinaires". Angy sourit, ravie de la lointaine défaire de Julian. De toute façon, Angy ne serait surement plus de ce monde quand le Serdaigle s'en rendrait compte... Car privée de son Grimoire, la vert et argent allait se consumer petit à petit dans son manque et allait finir par faner et mourir. Ou alors, elle mourrait de la main même du Seigneur des Ténèbres. Oui, car Angy venait de découvrir qu'elle était "cousine" avec l'effrayant Lord Noir. Cela, elle ne l'avait pas dit aux autres. A Alex car il pourrait mal le prendre... A Julian parce qu'il verrait surement en elle un magnifique appât. Elle haussa les sourcils. Oui, il valait mieux taire cela. Jusqu'à nouvel ordre.

Angy s'assit dans un des fauteuils qui faisaient face au bureau. Aucun son ne sortit de sa bouche, alors que de sombres pensées tournoyaient dans sa tête. Elle avait un mauvais pressentiment. Très mauvais. Machinalement, elle serra son Grimoire contre elle, comme si elle craignait qu'il ne disparaisse.

Il va nous les prendre... Il va nous prendre nos Grimoires !

Les pressentiments de Thécla ne mentaient jamais. Alarmée, elle essaya de prévenir Alex, par un clin d'oeil, un signe.. Mais Julian les regardait, les fixait et les épiait. Il leur ordonnait de sortir leurs livres. Elle eut peur, cela lui donna le tournis. Elle eut mal, cela lui donna des idées de révolte. Dire non, c'est facile... Dire non et se sauver. Aucun Héritier ne s'est jamais retrouvé éloigné de son grimoire. Julian menait le groupe à sa perte. Dans un soucis de pouvoir !

Mais non, il fallait plier, expliquer. Expliquer comment amener Cassie. Comment réunir les quatre grimoires... Comment donner plus de pouvoirs à Julian. Angy voulait crier mais elle se taisait. Elle ne pouvait pas. Après tout, il avait raison. Oui, surement... Il avait raison car il était le plus expérimenté ! Qui était-elle, elle, Thécla Ange Mathews, propriétaire du Grimoire d'Emeraude, face à Julian Effeday, Serdaigle corrompu et mauvais jusqu'à la moelle, propriétaire du Grimoire Améthyste... Du Grimoire des Sorts et Enchantements. Jamais Thécla ne regretta autant de posséder le Don des Maitres Potionneurs. La baguette, c'est certes moins beau, mais moins lent. Plus efficace.


On va la faire transplaner jusqu'ici.

Son ton était dur. Professionnel. Elle-même ne le reconnut pas.

Alex, moi et ton grimoire, on va la faire venir ici.

En une phrase, elle venait de l'exclure de ce rituel. Elle ne voulait pas qu'il touche à son grimoire maintenant. Il l'aurait bien, plus tard...

Et, comme nous le pensons, elle sera attirée par notre "aura". Les Héritiers se "sentent" entre eux.

Thécla adressa un regard dur et plein de remontrances au Serdaigle. Elle n'allait pas lui faciliter la tache. Et tant pis si elle devait y laisser sa dignité.

Hj : Moi qui voulait me faire blonde pour ce Fidelitas Razz
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


Appel, Réunion et Fidelitas. [PV Héritiers] Empty
MessageSujet: Re: Appel, Réunion et Fidelitas. [PV Héritiers]   Appel, Réunion et Fidelitas. [PV Héritiers] EmptyDim 15 Juil - 19:01

7 Allée des Embrumes ! avait clamé Alex, imitant Julian et Thécla. Il jeta un grosse poignée de poudre grise aux reflets émeraudes dans l’âtre. Ce n’était certes pas la première fois mais cela faisait très longtemps que le jeune Goldy n’avait pas emprunté ce type de… transport ! La sensation était toujours aussi désagréable. Un tourbillon de flammes vertes l’emporta aussitôt et il ferma les yeux pour éviter de donner un peu plus d’ampleur à ses nausées. Il traversa le réseau de Cheminette à la suite des autres Héritiers jusqu’à arriver à une sorte de bar miteux.

Il épousseta sa cape d’un geste de la main. Là, les premiers effluves d’alcool et de tabac irritèrent ses narines. Le Gryffondor afficha une grimace de dégoût et bloqua sa respiration en suivant Thécla d’un pas leste. Elle s’était attardée devant un homme qui semblait être le barman en lançant à Julian une remarque qui fit sourire Alex. Ce dernier hésita à saluer l’homme à la vue des dents jaunâtres mais par souci de politesse, il murmura un simple :


Bonsoir Archie.

Ils passèrent rapidement leur chemin, suivant Julian jusqu’à une pièce adjacente. Avant de pénétrer à l’intérieur, Alexandre murmura rapidement, sans que l’Héritier du Livre Bleu n’entende ce qui se prononçait derrière son dos.

Ecoute Thécla, nous devons être unis. Faisons comme si nous avions décidés de tout au préalable, imposons nous du mieux que nous pouvons, j’ai l’impression qu’il manigance quelque chose. Je crois que j’ai compris ton idée mais je n’ai vu ça nulle part dans le Grimoire… J’essayerais une incanta…

Il ne put terminer sa phrase, Effeday s’était retourné, les sourcils froncés. En guise de réponse à cette curiosité mal placée, le petit Griffon esquissa un léger sourire et observa la pièce. Pas très différente du Bureau dans la Salle sur Demande, finalement. Les senteurs nauséabondes s’étaient estompées pour laisser place à une odeur de fraîcheur assez agréable. Le Grimoire de Serdaigle était posé, sur le bureau. Alex soupira. Julian exigeait. Julian désirait. Julian ordonnait. Alex et Thécla exécutaient. Mais pour qui se prenait-il ? Il les méprisait. Ils n’étaient que des pions sans cervelle pour lui. Lui, Julian Effeday, ne voyait pas l’utilité des deux Héritiers hormis leurs Grimoires.

Mais qui dit Grimoire, dit forcément Héritier…

Alexandre mit fin à toutes ses pensées de haine à l’arrière-goût vindicatif pour écouter Thécla qui prenait la parole, sévère, pleine de conviction. Julian s’en amuserait, sans aucun doute. Elle l’avait exclu de ce plan, de manière très explicite. Oh que l’Alliance entre Lion et Serpent était exquise.

* Pas pour longtemps… C’est Julian ! Il vous piègera. Il réfléchit plus que vous. Il est beaucoup moins impulsif.

Oh mais la ferme ! Nous le savons ! Il est plus réfléchi, plus puissant, il est notre seul chance de survivre mais il veut nous priver des Livres ! Est-ce que te rends compte ? Il veut nous piéger. Alors il faut établir des bornes et c’est ce que nous allons faire si, toi, tu es décidé à la fermer.


Après cette mise en garde d’une dureté sans pareille, une paire d’yeux verts se braqua sur Julian, juste avant qu’Alex ne reprenne le flambeau.


Thécla l’a très bien dit. Nous allons faire transplaner Cassie jusqu’ici pour l’attirer ensuite… Ce n’est pas la première fois que nous le faisons et tu ne ferais que nous entraver. Nous avons simplement besoin de ton Livre. Si tu as une objection, nous serons vidés de notre énergie et il n’y aura pas de Cassie… A toi de voir !

Les propos du jeune homme étaient bien plus détendus. Le contraste était des plus remarquable. Ils seraient sans pitié.

Jusqu’à ce qu’il reprenne le pouvoir…
Revenir en haut Aller en bas
Julian Effeday
Serdaigle
Serdaigle
Julian Effeday

Nombre de messages : 1252
Age : 30
Age Roleplay + Sorts : 21 ans sorts 1 2
Capacités Spéciales : Occlumencie
Date d'inscription : 05/05/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
Appel, Réunion et Fidelitas. [PV Héritiers] Left_bar_bleue100/100Appel, Réunion et Fidelitas. [PV Héritiers] Empty_bar_bleue  (100/100)
Points de mana:
Appel, Réunion et Fidelitas. [PV Héritiers] Left_bar_bleue100/100Appel, Réunion et Fidelitas. [PV Héritiers] Empty_bar_bleue  (100/100)

Appel, Réunion et Fidelitas. [PV Héritiers] Empty
MessageSujet: Re: Appel, Réunion et Fidelitas. [PV Héritiers]   Appel, Réunion et Fidelitas. [PV Héritiers] EmptyMar 17 Juil - 18:00

Lorsque Thécla entra à sa hauteur, Julian répondit à sa remarque.
Il aurait voulu être poli, mais il avait du mal.
Il referma la porte, la verrouilla, et Archie n’entendit plus un mot de leur conversation.


Oui, c’est ça, notre QG, Thécla. Désolé, mais je crois qu’un quatre étoiles aurait un peu trop attiré l’attention. Crois bien que je ne m’accommode pas de ce taudis.
Je me suis efforcé de nous offrir un QG à la fois discret et… corruptible. Tant que je paierais une somme conséquente, monsieur Archie Crystoll nous offrira le gîte sans poser de questions.
C’était notre meilleur choix. Et il a eu un très bon goût pour le choix de l’intérieur.


Julian s’installa sur son siège et observa les deux jeunes personnes. De la tension, de la vigilance, de la suspicion. Un cocktail d’émotions négatives. Des regards, un ton froid. Il savait donc qu’ils témoigneraient une résistance –faible, inutile, balayée dans peu de temps par des arguments sans réplique– et il ne voulait pas avoir la même discussion que des mois plus tôt : sans finalité. Il risquait à nouveau de perdre son calme.
Il devrait installer un climat de confiance. Et de peur.


Voulez-vous boire quelque chose ?

Julian se doutait que trinquer était la dernière de leurs préoccupations, mais il le faisait pour la forme.

A peine avaient-ils suggéré leur idée que la sienne était confirmée.
Misérables pustules.
On ne m’éloigne pas ainsi. On ne tire pas les ficelles à ma place.
Je prends les décisions, car je suis le seul à même de prendre les décisions.


Bien. Nous devrons d’abord régler quelques conflits internes que je pensais pourtant réglés. Cassie va devoir nous faire confiance, et ce ne sera pas avec un groupe divisé que nous arriverons à gagner cette confiance.
Je crois que vous ne saisissez pas l’ampleur de ce qui nous attend. Je vais devoir, une fois encore, vous expliquer que votre seul ennemi ici, c’est vous-même.


Il s’arrêta. Un sourire amusé, de celui qui peut deviner la réaction de chacun dans les heures à venir. De celui qui va imposer ses conditions, non négociables.
Cette petite excitation qu’il a avant d’expliquer aux gens qu’il n’y a d’autre solution que la sienne, que son cerveau vaut celui des autres additionnés, vient juste de tinter à ses neurones.
Ding, Julian est là, et vous êtres face à un mur.


Thécla, je croyais avoir été clair dans la Forêt, mais décidément, quand vous êtes réunis, votre raison est annihilée. Votre amitié fusionnelle va vous jouer des tours dans peu de temps.

Je ne vous veux aucun mal, bien au contraire. Voir les Héritiers souffrir par ma faute –ou non– est loin d‘être un de mes objectifs, et je pensais qu’avec le temps, c’était devenu… évident.
Si j’ai dépensé le quart de ma fortune pour acheter ce bar et soudoyer son propriétaire, ce n’était que dans votre intérêt, pour que vous ayez un lieu sûr où vous réfugier. Si je me suis entraîné si dur durant un long mois, si j’ai dû me torturer au travail, c’était pour vous protéger contre des personnes plus fortes que vous. Si je me suis rendu en catastrophe ici, avec vous, en enfreignant au moins dix lois et en voyageant par un conduit de cheminée poussiéreux, c’était pour sauver d’une mort prochaine la petite Cassie qui, actuellement, est comme un petit poussin dans le terrier du renard.
Mais cela, vous ne l’avez pas pris en compte.

Peut-être que ma détermination, mes décisions et mon tempérament jouent contre moi. Je suis conscient que je n’inspire pas tout de suite confiance. Mais ce serait fuir un reflet trompeur. Je n’ai peut-être rien de rassurant. Peut-être que mes décisions semblent arbitraires, injustes, traîtres. Mais sachez au moins que, au moment où nous parlons, je sais déjà quelles sont toutes les possibilités qui s’offrent à nous et quels plans nous sont proposés.
J’ai médité longuement notre situation et j’ai choisi le chemin le plus sûr et le plus intelligent. Tout est déjà prêt, tous les chemins sont calculés. Chaque décision que je prends est mûrement réfléchie, et je ne supporte pas de vous voir détruire tous ces projets de survie –car il s’agit de survie– avec votre impulsivité convulsive.
Vous ne voulez pas me faire confiance ? Bien. Je peux survivre seul, si vos décisions sont catastrophiques. Je peux vous laisser choisir ce que sera le mieux. Disperser les Livres ? Les confier au Ministère ? Proposez donc, je n’attends que ça, une solution facile !
Mais notre problème est complexe, et chaque choix qui est fait entraîne de lourdes conséquences ! Nous sommes actuellement des plus vulnérables, car rien ne nous protège ! Poudlard ne vous protègera pas éternellement –et, vu que Thécla y a rencontré une Mangemort, vous y êtres plus en danger qu’à l’abri. Nous sommes exposés, et j’essaie de nous trouver une cachette à l’ombre.
J’ai des solutions. J’ai fait des sacrifices, et je ne vous en demande que pour sauver votre peau. Si je décide de quelque chose, c’est dans votre intérêt, comme cela l’a toujours été.


Le ton commençait à monter. Il en était presque à un sermon. Qu’Alex témoigne son éternel bravoure de guimauve, soit, mais Thécla, il l’avait pourtant convaincue, elle était d’accord pour le suivre !
Non, il fallait se montrer solidaire dans la bêtise.


Vous me prenez pour un ennemi ? Mais ouvrez les yeux, bon sang ! La seule mauvaise décision que j’ai prise pour le moment fût de menacer Alex. Je l’ai fait car tant de réticences absurdes face à un projet aussi aboutit et salvateur me révoltait. Avez-vous réfléchit au Fidelitas ? Comprenez-vous, à présent, qu’il est indispensable ?
Menacer notre Gryffondor n’était pas une bonne idée, et depuis, je sais contrôler mes paroles, mes actes et mes choix. J’ai travaillé dur pour me montrer plus réfléchi. Derrière ces menaces se cachait une urgence de sauver les Héritiers. Cela est paradoxal, d’accord, mais l’urgence est désormais encore plus grande qu’à l’époque. Une jeune fille est maintenant sous notre responsabilité, et si notre groupe n’est pas uni, et si nos décisions ne sont pas mûrement réfléchies et collégiales, nous perdrons la vie, et nous lui volerons la sienne.


Il en venait à ce point qu’il aimait tant.
La culpabilité.
Ils seront coupables de sa mort, de sa capture, de sa perte. Ils doivent la protéger, non ? Elle n’a même pas de baguette ! Julian pouvait leur apprendre à se défendre et à la protéger.
Il y avait bien une solution pour qu’elle ne soit pas exposée au Mal, non ?


M’éloigner du sort d’attraction, c’est m’éloigner définitivement. Je ne suis pas une jarre remplie d’énergie que l’on vide si nécessaire. C’est insultant, et même moi je ne me permettrais pas ça. Moi qui ne souhaite que votre sûreté ! C’en est répugnant. Vous vous rendez compte que vous ne faites de moi qu’un objet, m’éloignant de ce que j’ai eu tant de mal à protéger ? Comment cela sera-t-il pour Cassie, elle qui n’est même pas apte à utiliser une baguette ?Elle sera un boulet tout juste bon à approvisionner quelques incantations ?

Vos ultimatums puérils sont pitoyables. Vous croyez comprendre ? Vous pensez réellement qu’avec de la bonne volonté, tout sera simple ?
Grandissez, c’est le moment ! Le monde et la survie ne sont pas fondés sur de bons sentiments ! Il y a ceux qui espèrent que tout ira bien, et ceux qui font en sorte que tout ira pour le mieux. Vous êtes des premiers, je suis de ceux qui réfléchissent avant d’agir, et explorent toutes les possibilités, jusqu’aux plus terribles. Ne prenez plus de décisions, vous voyez où cela nous a menés : un Mage Noir à nos trousses, du temps perdu. Si vous voulez attirer la jeune fille, vous sauver et elle avec, ce sera sous mes décisions, ou sans moi, et croyez-moi, sans moi, vous serez perdus dans un monde fait de mal et de manipulation, de cruauté et de souffrance !
Comportez-vous en adultes ! Vous avez maintenant autant de responsabilités qu’une personne majeure. Et plus encore.


Le ton devint plus calme. Plus serein. Plus… insidieux.

J’ai absolument tout prévu. Ce que nous devrons faire. Qui nous devrons contacter. Comment réagir si tel incident survient. Avez-vous pensé à tout ? Etes-vous capables de prévoir toutes les situations, et de trouver un moyen pour remédier aux problèmes ? Savez-vous vous défendre contre les Mangemorts ?

A vous de choisir, car je refuse de sauver des ingrats. Soit vous avez confiance en moi, en mes décisions et mes ordres, soit vous vous débrouillez dans un monde trop dur envers des enfants.
Revenir en haut Aller en bas
Thécla Ange Mathews
Serpentard
Serpentard
Thécla Ange Mathews

Nombre de messages : 597
Age : 30
Age Roleplay + Sorts : 18 ans sorts 1 2
Capacités Spéciales : Potionneuse très douée - Charmeuse orale et visuelle qui s'ignore
Date d'inscription : 23/05/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
Appel, Réunion et Fidelitas. [PV Héritiers] Left_bar_bleue100/100Appel, Réunion et Fidelitas. [PV Héritiers] Empty_bar_bleue  (100/100)
Points de mana:
Appel, Réunion et Fidelitas. [PV Héritiers] Left_bar_bleue100/100Appel, Réunion et Fidelitas. [PV Héritiers] Empty_bar_bleue  (100/100)

Appel, Réunion et Fidelitas. [PV Héritiers] Empty
MessageSujet: Re: Appel, Réunion et Fidelitas. [PV Héritiers]   Appel, Réunion et Fidelitas. [PV Héritiers] EmptyJeu 19 Juil - 20:53

Thécla sourit d'un air narquois mais victorieux. Elle ne répondit pas à Julian mais s'il avait vu son sourire, il aurait été en colère. Ouh oui ! Elle avait réussi à l'énerver. Ce n'était pas une bonne chose, oui mais au moins, elle avait réussi quelque chose aujourd'hui : se défaire de Julian et de son emprise. C'est un moyen comme un autre de prouver son indépendance ! Elle jugea utile d'ajouter quand, quand même...

Pas si bon gout que ca !

La porte fut verrouillée. Et son sentiment d'insécurité ne s'envola pas pour autant. Le livre contre son coeur, elle semblait lui dire au revoir. Ou plutôt adieu. La séparation ne serait certainement pas définitive, mais bon ! Sans ce livre, elle se sentait plus démunie qu'autre chose. Elle répondit à ses sermons par le même visage fermé. Elle n'allait pas flancher, non ! Elle lui faisait confiance car il était obligé d'agir dans leur interêt. Dans son interêt. Mais comme ça revenait au même, pour le moment, elle laissait faire. Elle trouverait le moyen de se débarrasser de Julian. Alex et elle n'auraient plus besoin de ses services. Il lui fallait juste du temps.

Oh si Julian, nous l'avons pris en compte. Je suis sure aussi qu'Alex pense comme moi : Nous te devons énormément si ce n'est tout.

Le ton était calme, posé. Mais empli de rancoeur comme le venin d'un serpent qui s'insinuait, empoisonnait...

Et nous t'en sommes très reconnaissants mais, vois-tu, il se trouve que nos suspicions ne sont alimentées que par nos "impulsivités convulsives". Celles-là même qui sont dues au fait que tu aies déjà tout calculé. Tout planifié. Sans nous. Nous ne formons pas un groupe divisé, nous ne formons pas de groupe du tout !

Je te signale aussi que nous avons eu ces Grimoires bien avant toi et que nous nous sommes très bien débrouillés jusque là. C'est pour cela que nous ne comprenons pas certaines de tes décisions...


Aie ! Comment lui dire que tout ca ne se base que sur des suppositions et un mauvais pressentiment ?

Et nous ne refusons pas de faire le Fidelitas ! Je ne veux juste pas que tu fasses le rituel de Transplanage avec moi ! Ton aura est... comme un nuage de coton imbibé de Mantra Noir !

Elle soupira.

Je veux toujours t'éloigner de ce rituel. Mais je laisse à Alex le soin de decider ce qu'il veut. Je le suivrai, quoiqu'il dise. Ne prend pas ça contre toi, le Bleu. Mais, franchement, nous sommes juste blessées de ne pas faire partie de tes plans. Et puis, tu n'es pas le pilier des Grimoires ! Sans toi, la vie continue. Autrement, plus durement, certes. Mais de mille ans d'Histoire, les Grimoires sont toujours là ! Les Grimoires avant nos vies...

Elle lui fit un clin d'oeil.

Enfin bref. Lix ?

Elle préfera passer sous silence la grosse injure qui passa sur sa langue lorsqu'il parla d'enfants. Lui-même était puérile dans sa manière d'être aussi égoïste et obstiné !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


Appel, Réunion et Fidelitas. [PV Héritiers] Empty
MessageSujet: Re: Appel, Réunion et Fidelitas. [PV Héritiers]   Appel, Réunion et Fidelitas. [PV Héritiers] EmptyJeu 19 Juil - 23:17

La remarque de Thécla trouva une réponse cinglante. Alexandre observa avec un amusement dissimulé la joute verbale des deux Héritiers. Lorsque celle-ci prit fin, les sourcils du jeune homme se froncèrent et il écouta la tirade de Julian Effeday, se forçant à attendre la fin, calmant son impatience. D’abord il leur proposait de boire quelque chose… Proposition à laquelle Alex répondit d’un poli mais cependant ferme :

Non merci. Je pense que nous sommes tous trop tendus pour apprécier une quelconque boisson.

Il partagea, avec Angy, un regard empreint de gravité. Ils seraient d’accords. Quelles que soient les décisions prises par l’autre ! Leur union serait leur force. Si Alexandre décidait quelque chose, Thécla devrait forcément être de son avis et pareil dans le cas inverse. Les deux amis pourraient discuter plus amplement une fois seuls. Pour le moment, ils savaient tous deux pertinemment, qu’ils ne devaient témoigner d’aucune faiblesse devant Julian. Une fois que l’Héritier de Serdaigle eut terminé, que Thécla eut donné son avis sur la question, et qu’un silence de défi s’était installé entre eux, Alex prit la parole. Le ton était dur, inhabituel.

Julian… Toi, tu parles de conflits et de groupe divisé ? Toi, qui n’a pas jugé utile de nous mettre au courant, Thécla et moi, de tous tes plans établis ces derniers mois, concernant les Grimoires ? Ces Grimoires dont nous sommes les Héritiers. Tu nous vois comme des pions, des personnages insignifiants à qui tu peux ordonner à ta guise sans qu’ils ne rechignent. Alors pour toi nous ou d’autres personnes, cela ne change rien… Mais toi, toi ô Julian, tu es exceptionnel.

Ces propos pleins d’ironie avaient été prononcés lentement. Ceux qui suivirent étaient bien plus directs !

Bien alors écoute. Nous te sommes reconnaissants des efforts que tu déploies pour nous protéger, de tout ce que tu fais pour préserver notre vie. Nous sommes conscients que tu es le plus à même de garder notre Secret, que tu es le plus puissant, le moins vulnérable et contrairement à ce que tu peux penser : nous voulons survivre ! Seulement tu n’inspires pas confiance, tu ne fais qu’attirer la méfiance et tu nous rejettes ! Nous sommes des Héritiers et Thécla et moi voulons nous affirmer en tant que tels. Quant à notre « amitié fusionnelle », elle n’a rien à voir dans tout cela…

Nous aimerions que tu nous considères comme les Détenteurs des Livres Fondateurs. Parce que c’est ce que nous sommes. Sois plus indulgent. Nous ferons des efforts si toi tu en fais de ton côté ! Oui, nous sommes des enfants. Du moins je me considère encore comme un enfant et contrairement à toi, je n’ai pas subi d’entraînement intensif pour me préparer autant physiquement que psychologiquement aux épreuves qui nous attendent. Thécla non plus je pense. Tu attends plus de maturité de notre part ? Alors essaye de comprendre…

En ce qui concerne le Rituel…

Alexandre sentit les regards braqués sur lui. Angy était formelle. Elle désirait l’exclure du Rituel d’Attraction. Mais ne serait-ce pas un premier pas que de lui laisser cette chance ? La méfiance était omniprésente dans chacun des esprits, encore plus imposante dans ceux de Thécla et d’Alexandre. Ce dernier prit une profonde inspiration et annonça…

Bien. Puisqu’il me revient de décider…

Tu veux que nous soyons unis, ce sera l’occasion de saisir ta chance. Les indications seront brèves et claires, nous ne les répèterons pas, alors sois attentif. Nous ne t’attendrons pas non plus. Tu te dis puissant, nous allons voir. J’ai cru comprendre que c’est la première fois. Ne sois pas surpris si tu te sens étrangement faible après ce Rituel : le Sort sera simple mais puisera énormément dans nos énergies vitales. C’est ton choix, tu te dois de l’assumer à présent…

La voix était sèche, froide. Alex planta l’émeraude de son regard dans celui de Julian et glissa tout bas à Thécla, pendant que le Serdaigle allait chercher son Grimoire sur le bureau.

Explique-lui rapidement Angy… Je dois trouver une incantation adaptée à Cassie.

Il la gratifia d’un clin d’œil complice et sortit son Livre de son sac. Il caressa de ses doigts pâles le rubis, avec une tendresse infinie. Son regard se perdit dans le vague du fauteuil voisin. Alexandre réfléchissait. Il puisant dans ses connaissances – bien moindres – en latin. Les quelques leçons de sa mère lui avaient appris pas mal de choses… Quelques minutes plus tard, alors que les deux Héritiers semblaient s’être entendus sur le déroulement du Rituel, Alex émergea de ses songeries.

J’ai l’incantation… Maintenant, place au Rituel d’Attraction.

Petite Cassie, désolé…
Revenir en haut Aller en bas
Julian Effeday
Serdaigle
Serdaigle
Julian Effeday

Nombre de messages : 1252
Age : 30
Age Roleplay + Sorts : 21 ans sorts 1 2
Capacités Spéciales : Occlumencie
Date d'inscription : 05/05/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
Appel, Réunion et Fidelitas. [PV Héritiers] Left_bar_bleue100/100Appel, Réunion et Fidelitas. [PV Héritiers] Empty_bar_bleue  (100/100)
Points de mana:
Appel, Réunion et Fidelitas. [PV Héritiers] Left_bar_bleue100/100Appel, Réunion et Fidelitas. [PV Héritiers] Empty_bar_bleue  (100/100)

Appel, Réunion et Fidelitas. [PV Héritiers] Empty
MessageSujet: Re: Appel, Réunion et Fidelitas. [PV Héritiers]   Appel, Réunion et Fidelitas. [PV Héritiers] EmptyLun 23 Juil - 17:34

Julian sentait son sang qui commençait à bouillir. Ses mâchoires se crispèrent. Ses yeux se plissèrent.
Un souvenir lui revînt. Une baguette se pointant sur la gorge d’un jeune Gryffondor trop impétueux, et de son amie trop sotte. Deux êtres trop insolents, trop… provocants. Voulaient-ils jouer avec cette…. « promesse » qu’il avait faite de ne pas leur faire du mal ? –Et donc par extension de ne pas les menacer.
Il sentait celle colère qui rejaillissait. Lui parler ainsi. Comme à un criminel. Un fourbe.
Il hésita un instant. Une question qu’il s’était maintes fois posée lui revînt à l’esprit, plus brûlante que jamais, et la réponse qu’il ne devait pas prononcer faillit sortir de sa gorge comme un soulagement. « Ai-je besoin d’eux ? »
Non, voulait-il se répondre. Non, je n’ai besoin de personne. Je suis seul, indépendant, et je peux faire ce qu’il me plaît, sans avoir de compte à rendreà qui que ce soit. Je suis Julian Effeday, je détiens des savoirs disparus, j’ai presque tué ma mère, j’ai rendu un homme fou, j’ai tenté de tuer tout à fait involontairement un élève que je ne supportais pas avec un sort mortel illégal, j’ai acquis l’Occlumencie en quelques secondes, et je suis capable d’accomplir un Fidelitas seul et je dois vous supporter car sinon je ne pourrais pas avoir accès à ces Livres. Je n’ai besoin de personne, et encore moins de deux gamins prétentieux, qui ne comprennent pas où sont leurs intérêts.

Il prit soin d’articuler clairement. De garder son calme. Mais bon Dieu, il n’avait qu’une envie, les envoyer chier, tous les deux, retournez dans vos dortoirs, amusez-vous à faire de l’origami avec vos baguettes, et priez qu’un Auror se trouve dans le coin quand vous croiserez un Mangemort !
Il ne supportait plus leur bêtise. Leur flegmatisme. Leur désir stupide d’indépendance. Ils étaient à des lieues de savoir ce qui se passait et ce qui pouvait leur arriver.


J’ai passé un mois entier, seul, dans un lieu perdu, avec pour seule compagnie un chouette. Durant tout ce temps, je m’en veux de me répéter, je n’ai fais que travailler la magie. Mais j’ai eu beaucoup de temps devant moi.
Je suis quelqu’un de prévoyant. Je l’ai dis, j’étudie toutes les solutions. Et en un mois, j’ai étudié toutes les solutions nous concernant.
J’ai donc pris de l’avance sur l'avenir et sur vous. Beaucoup d’avance. J’ai calculé ce qui pourrait nous arriver sur un an, à peu de choses près, et ce plan, je l’ai construis savamment, sans vous consulter car je ne pouvais contacter personne.
Je peux vous expliquer ce que nous allons faire, si vous le voulez. Perdre quelques minutes, on est pas à ça près. Si cela vous redonne confiance en moi (ou plutôt, si cela vous donne confiance en moi) je suis d’accord.


En ce qui concerne l’ancienneté, je suis désolé d’être aussi franc, mais ce n’est pas un argument. Car j’ai mon Grimoire depuis moins longtemps que vous, pourtant je n’ai commis aucune erreur -contrairement à vous deux- et j’ai pris soin de l’étudier avec soin. Comme tu l’as dis, vous vous êtes « débrouillés ». Malheureusement, ce sera insuffisant à long terme. J’ai pris des décisions seul jusqu’à maintenant afin de nous préserver une assurance vie. Par la suite, nous devrons être malins, et nous ne pourrons pas nous contenter du système D. Nous allons devoir nous organiser, car maintenant, le Mage Noir sait et il trouvera des failles. Nous ne pourrons pas nous contenter d’une sécurité bancale. Vous n’avez encore mis aucun système de protection, vous n’avez eu aucun refuge, vous n’aviez pas la connaissance magique nécessaire pour faire front. Mes méthodes seront drastiques, nos options seront rares, le monde magique est beaucoup plus dangereux que des siècles auparavant.
Vous êtes deux Héritiers. Vous devez être responsables. Je suis navré, mais pour l’instant, vous avez été inconscients du danger, et je tâche de remédier à cela. Je ne vous volerais pas vos Livres, car ce serait arracher une part de vous-même.

Je les prendrais pas un autre moyen.

Mais si je dois avoir confiance en vous, chose que je ne fais jamais, il va falloir vous montrer plus durs. Plus déterminés. Plus réfléchis. Car j’aurais suffisamment de difficultés à protéger la petite Cassie. Je ne pourrais pas assurer sa défense seul. Vous allez devoir égaler les plus grands sorciers pour assurer la survie du groupe.


Il espérait que ce discours mielleux leur suffirait. Il y avait là-dedans une grande part de vérité –la nécessité qu’ils grandissent, qu’il avançait bien plus vite, qu’il voyait bien plus loin– mais il avait enrobé le tout de crème caramel. Il aurait préféré dire « il va falloir vous assumer, j’aurais autre chose à faire que vous surveiller en permanence » mais cela les aurait… choqués, effrayés ? Bref, une fois de plus, il valait mieux un mensonge rassurant qu’une vérité cruelle.

« Saisir ma chance ». Bande d’idiots. Comme si je ne savais pas la saisir.

Si vous préférez être épuisés par cette incantation, c’est à vous de voir. Mais croyez-moi, le Fidelitas demande bien plus d’énergie que tous les sortilèges que vous lancerez. Il s’agit là de nouer des conscience, d’empêcher un être vivant de parler. Ce sera autrement plus fatiguant. Et je crois qu’il vaut mieux que nous épuisions tous un peu d’énergie plutôt qu’un seul d’entre nous finisse dans le coma.

Et vous faites partie intégrante de mes « plans ». Vous en êtes l’objectif et l’outil. J’en ai assez de le répéter à présent.

Julian se tourna vers la petite Serpentarde, qui ne voulait pas d’un « coton » (sympa comme métaphore pour me décrire). Il attendait les instructions qu'elle lui donnerait, et les noterait précieusement dans un coin de son cerveau.
On met les Livres au centre, on se tient la main, on ferme les yeux, on se concentre, et on récite la formule.
Il s’attendait à un sortilège « petit-frère » du sort qu’avait lancé Thécla dans la Forêt.
De la magie « artisanale ». Du latin pour faciliter le tout.

Quelle formule allait utiliser Baby Goldy ?
Allait-il témoigner un réel talent ?
Revenir en haut Aller en bas
Thécla Ange Mathews
Serpentard
Serpentard
Thécla Ange Mathews

Nombre de messages : 597
Age : 30
Age Roleplay + Sorts : 18 ans sorts 1 2
Capacités Spéciales : Potionneuse très douée - Charmeuse orale et visuelle qui s'ignore
Date d'inscription : 23/05/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
Appel, Réunion et Fidelitas. [PV Héritiers] Left_bar_bleue100/100Appel, Réunion et Fidelitas. [PV Héritiers] Empty_bar_bleue  (100/100)
Points de mana:
Appel, Réunion et Fidelitas. [PV Héritiers] Left_bar_bleue100/100Appel, Réunion et Fidelitas. [PV Héritiers] Empty_bar_bleue  (100/100)

Appel, Réunion et Fidelitas. [PV Héritiers] Empty
MessageSujet: Re: Appel, Réunion et Fidelitas. [PV Héritiers]   Appel, Réunion et Fidelitas. [PV Héritiers] EmptyJeu 26 Juil - 14:50

Angy sentit son sang bouillir. Ouh là, ça allait mal tourner si ça continuait ainsi. L'air était si lourd qu'il en était palpable et irrespirable. Il n'y avait pas non plus de fenêtres dans cette pièce. Rien qui puisse aider notre Thécla à mieux se sentir. Elle étouffait car elle ne voulait pas riposter. Pourtant ce n'était pas l'envie qui lui en manquait. Il y a quelque temps, une bonne baffe sur la figure à Julian (après un sort de bloque-membres, évidemment !) et c'était fini ! Mais là, elle ne pouvait pas. Pas parce qu'elle avait peur, non... Parce qu'Alex n'avait pas besoin de ça, pour le moment. Non, il était le plus jeune d'entre les héritiers et Angy, en "amie poule", essayait de le ménager du mieux qu'elle pouvait. Parce qu'elle l'avait déjà mis en danger. Et elle tenait à le protéger. Alors elle se taisait. Même si cela lui en coûtait cher.

Par contre, il fallait bien penser à elle, même un peu. Elle lança, d'un air dépité.


Je, je, je, et encore je ! N'y a-t-il que ta petite personne qui compte, Julian ? TU as fait tout le boulot, ok... TU es le meilleur, ok... TU es parfait, super pour toi ! Mais je t'en prie ! Cesse de ramener ça toutes les cinq secondes !

Elle se renfrogna et passa sous silences ses commentaires sur l'ancienneté. Ah ! Si elle pouvait... Elle le momifierait en commencent par la bouche ! Comme ça, personne n'aura plus à se plaindre de Julian !

Si je le tue maintenant et que je dis que j'ai eu une vision de lui en train de dominer le monde... ? Je pense bien qu'ils m'éviteront Azkaban... Ou alors, je m'enfuirai avec du Polynectar ! Non, une vie de fugitive, aussi passionnante soit-elle ne me conviendrait pas... Et il y a la fortune de papa qu'il ne faut pas que je laisse échapper. Plus qu'un an à patienter et je l'aurai !


Et je t'assure qu'égaler les plus grands sorciers n'est pas notre but, Julian. Nous voulons juste nous protéger, nous, nos livres et la petite Cassie si, bien évidemment, elle est aussi jeune que nous le pensons !

Cette dernière phrase avait été plus calme, plus docile. Plus triste. Elle était lasse. Puisse Julian ne pas la relancer !

Bien... Le rituel ! Puisque Lix en a décidé ainsi...

Elle débarrassa le bureau de tous les papiers qui y traînaient d'un coup de baguette. Le tout se retrouva par terre. Bien arrangé, mais par terre.

Nous aurons besoin des trois grimoires, et de toute la magie de cette salle.

Elle regarda autour d'elle à la recherche d'un quelconque objet susceptible de l'aider.

Le fait est que... Nous allons forcer la volonté de quelqu'un. Comme vous le savez, le transplanage est une question de volonté, justement. De détermination... Et obliger quelqu'un a l'air plus difficile que ça en a l'air.

Elle se leva brusquement et parcourut la salle de long en large. Cela dura un bon moment. Mais elle ne trouva rien.

Je laisse à Alex le soin de trouver la formule, il est plus doué en latin que moi, à ce que je sais. Cela doit seulement dire "viens ici, petite Cassie, petite fille", ou tout ce que tu veux tant que c'est dans ce sens là...

Elle sourit, fébrile et excitée à l'idée d'exécuter de la magie. Selon elle, c'était la plus belle chose du monde !

Et...

Elle revint à sa place.

Julian donne moi ta main.

Elle lui tendit la main gauche et retira son pendentif bleu (*) de son cou. Il appartenait à sa mère, à ce que Silas lui avait dit. Elle allait l'utiliser ce soir, quitte à ce qu'il soit détruit. Elle le déposa sur les livres (qui avaient été placés de façon à ce que leur hauts forment une sorte de triangle vide) puis le bougea pour le mettre au Milieu. C'est là que l'énergie négative irait.

Voilà ! Nous sommes prêts !

La formule. Sa formule, elle la prononcerait quand tout le monde dira qu'il est prêt. Ensuite, Lix prononcera la sienne. Et la mystérieuse Cassie leur apparaîtra...

[* Hj : Ce pendentif est en or bleu et lui a été donné à la naissance par sa mère...]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


Appel, Réunion et Fidelitas. [PV Héritiers] Empty
MessageSujet: Re: Appel, Réunion et Fidelitas. [PV Héritiers]   Appel, Réunion et Fidelitas. [PV Héritiers] EmptyVen 27 Juil - 14:18

[HJ : J’ai ton incantation mon Ange. drunken MP. Wink :HJ]

Il parle beaucoup… pensa Alexandre, mi-agacé, mi-amusé.

* Ses tirades mielleuses ne m’inspirent pas confiance.

Faisons avec. Nous aviserons.


Je crois que nous avons compris, Julian, lâcha-t-il, une once de sarcasme dans la voix.

A dire vrai, le jeune Héritier était ailleurs. Son incantation – bien que rudimentaire, si on se plongeait dans une minutieuse analyse – avait accaparé toute son attention. Ses connaissances en latin, bien que moindres, l’avaient souvent tiré de situations délicates. Il prendrait ce risque. Ils – lui et Thécla – devraient montrer à ce Julian Effeday, qu’ils valaient quelque chose, même sans leurs Grimoires. Le jeune Goldy avait donc puisé dans sa mémoire. Il revenait, des années en arrière. Alex se voyait lui, bien plus jeune, assis, l’air studieux, et sa mère face à lui, les yeux pétillants d’une lueur de fierté. Elle lui avait appris quelques notions utiles dont il se servait à présent devant les autres Héritiers. C’était simple : Thécla allait faire transplaner la petite Cassie par le biais d’une incantation dont Alex avait déjà une idée même s’il ne doutait aucunement des capacités de son amie. Une fois le Sort jeté, le petit Griffon interviendrait, attirant la fillette jusqu’à eux. Cette incantation était composée de deux mots très simples. L’un, très explicite, voulait simplement dire « attirer, faire venir vers soi ». L’autre, au contraire, bien plus implicite, désignait la fillette – Cassie autrement dit. Alexandre était conscient qu’il prenait des risques. Raison pour laquelle il était bien décidé à penser très fort à la Quatrième Héritière lorsqu’il murmurerait sa formule. La volonté y ferait beaucoup…

Tandis qu’Angy, en grande professionnelle, préparait le Rituel. Alex, lui, observait la scène. Il prit tout de même le soin de noter l’idée d’incantation sur un morceau de parchemin qui s’était retrouvé au fond de sa poche, et de tendre ce dernier à Thécla, qui en ferait ce qu’elle voudrait.

Après tout, si elle a trouvé mieux !

Les Héritiers se donnaient à présent la main – ce qui, dans un contexte tout autre, aurait paru ridicule aux yeux d’un observateur extérieur – tendus à l’extrême. Le Triangle était formé. Autant par les Livres - dont l’Aigle, le Serpent et le Lion qui ornaient les reliures s’agitaient majestueusement – que par les Héritiers, par le biais du contact physique. L’Héritière de Salazar Serpentard brisa un instant cette union de Magie, jetant des regards frénétiques autour d’elle, cherchant visiblement un objet dans lequel toute les énergies négatives iraient se tapir. C’était un pendentif. D’une beauté étrange. Et pourtant familière au jeune Gryffondor. Il fronça les sourcils, lâcha un instant la main de Julian qui semblait ne plus rien comprendre, puis fit remarquer, d’une voix où pointait l’admiration :


C’est de… de l’Or… de l’Or Bleu…

Il avait déjà vu des objets fabriqués dans ce matériau. Sa mère lui en avait parlé. Dans quel contexte, il l’ignorait mais il en avait quelques souvenirs brumeux. Ce métal l’intriguait grandement et Alexandre se promit de questionner son amie à ce sujet. Le regard de réprimande que leur lança Effeday les encouragea, enfin, à commencer le Rituel. D’une voix, cette fois-ci, pleine de conviction, l’Héritier annonça :

Je suis prêt.

Le contact des mains avait été rétabli et Angy attendait à présent que Julian fasse de même. Les deux paires d’émeraude étaient rivées sur lui. Alex se sentait à présent envahi par un sentiment extrême qui le fit frémir…

La Peur…
Revenir en haut Aller en bas
Julian Effeday
Serdaigle
Serdaigle
Julian Effeday

Nombre de messages : 1252
Age : 30
Age Roleplay + Sorts : 21 ans sorts 1 2
Capacités Spéciales : Occlumencie
Date d'inscription : 05/05/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
Appel, Réunion et Fidelitas. [PV Héritiers] Left_bar_bleue100/100Appel, Réunion et Fidelitas. [PV Héritiers] Empty_bar_bleue  (100/100)
Points de mana:
Appel, Réunion et Fidelitas. [PV Héritiers] Left_bar_bleue100/100Appel, Réunion et Fidelitas. [PV Héritiers] Empty_bar_bleue  (100/100)

Appel, Réunion et Fidelitas. [PV Héritiers] Empty
MessageSujet: Re: Appel, Réunion et Fidelitas. [PV Héritiers]   Appel, Réunion et Fidelitas. [PV Héritiers] EmptyDim 30 Sep - 17:38

[HJ :

Hum. J'espère que vous garderez la corde dans le placard.
Ce sujet n'est pas mort. Il est inactif depuis plus de deux mois par ma faute.
Etant très important, ce RP va être réveillé d'ici quelques jours. Je tenais juste à signaler à Alex, Thécla, et Cassie que je ne les oublias pas, que je n'ai pas les mots pour m'excuser et que je compte ratrapper mon retard au plus vite.

Julian. /HJ]
Revenir en haut Aller en bas
Julian Effeday
Serdaigle
Serdaigle
Julian Effeday

Nombre de messages : 1252
Age : 30
Age Roleplay + Sorts : 21 ans sorts 1 2
Capacités Spéciales : Occlumencie
Date d'inscription : 05/05/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
Appel, Réunion et Fidelitas. [PV Héritiers] Left_bar_bleue100/100Appel, Réunion et Fidelitas. [PV Héritiers] Empty_bar_bleue  (100/100)
Points de mana:
Appel, Réunion et Fidelitas. [PV Héritiers] Left_bar_bleue100/100Appel, Réunion et Fidelitas. [PV Héritiers] Empty_bar_bleue  (100/100)

Appel, Réunion et Fidelitas. [PV Héritiers] Empty
MessageSujet: Re: Appel, Réunion et Fidelitas. [PV Héritiers]   Appel, Réunion et Fidelitas. [PV Héritiers] EmptyMer 3 Oct - 14:07

Julian tendit sa main à la Serpentarde à la langue bien pendue.
Dans le mille.
Il garda un œil vigilant sur son Grimoire. Une pensée fugitive traversa son esprit : et si c’était une ruse pour me le voler ?
Bin tiens. On rigolera pas mal.
Non, il n’avait pas à se méfier. Pas plus que d’habitude. S’ils avaient voulu tenter quelque chose, ils auraient été démasqués à l’instant. On m’la fait pas.

Il tendit son autre main au Goldy. Alors qu’il attendait qu’un jeune Lionceau trouve enfin une formule en latin, il se mit à penser à cette petite discussion et en vient à la conclusion qu’elle n’avait servit à rien (mais alors vraiment rien du tout). Le groupe n’était toujours pas soudé.
Et il savait donc que le cadre n’était pas propice à la coalition, à l’abnégation. Qu’il n’avait là qu’un dixième de ce qu’il espérait. Ils ne lui reprochaient – à priori – qu’une chose : ne pas les informer d’avantage.

Bien. Si c’est ce qu’ils souhaitent. Une fois ce sort lancé, il leur expliquerait ce qu’il comptait faire (pas tout, bien évidement) et les assurances de loyauté qu’il leur offrait. Oui, il garderait les Livres, mais ce serait pour le sort. Oui, ils pourraient les consulter à tout instant. Oui, il leur apprendrait comment il comptait gérer leurs relations avec les Mangemorts et leur ténébreux patron.
De quoi les repaître jusqu’au prochain meeting contestataire.

Il lança, tout comme Alex, un regard impressionné au pendentif ; le même regard, si ce n’était qu’il y avait de la convoitise dans les yeux de Julian. Une convoitise que n’avait égalé que le Grimoire.
« Or bleu », répétait son esprit. « Or bleu ». La personnification même ! Toute une vie d’autosatisfaction, d’arrogance, de prétentieux, de travail, de surévaluation de soi contenue dans un pendentif brillant, chatoyant, inaccessible…
Il m’en faut. Il m’en faut, tout l’Or bleu du monde, il doit m’appartenir, songeait-il…

Il garda ce nom dans son esprit, bien au chaud, comme le souvenir d’une jeune fille que l’on a aimé sans qu’elle n’avoue elle-même ses sentiments. « Or bleu ».
Julian Or Bleu Effeday.


Je le suis aussi. Qu’aurais-je à faire ?
Revenir en haut Aller en bas
Thécla Ange Mathews
Serpentard
Serpentard
Thécla Ange Mathews

Nombre de messages : 597
Age : 30
Age Roleplay + Sorts : 18 ans sorts 1 2
Capacités Spéciales : Potionneuse très douée - Charmeuse orale et visuelle qui s'ignore
Date d'inscription : 23/05/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
Appel, Réunion et Fidelitas. [PV Héritiers] Left_bar_bleue100/100Appel, Réunion et Fidelitas. [PV Héritiers] Empty_bar_bleue  (100/100)
Points de mana:
Appel, Réunion et Fidelitas. [PV Héritiers] Left_bar_bleue100/100Appel, Réunion et Fidelitas. [PV Héritiers] Empty_bar_bleue  (100/100)

Appel, Réunion et Fidelitas. [PV Héritiers] Empty
MessageSujet: Re: Appel, Réunion et Fidelitas. [PV Héritiers]   Appel, Réunion et Fidelitas. [PV Héritiers] EmptyDim 14 Oct - 23:15

Rien, si ce n'est te taire et nous laisser travailler... Et contenir tes mauvaises ondes si tu peux, dit Thécla avec le plus grand sérieux et le plus grand calme. La hache de guerre devait être enterrée pour le moment... Et si Angy devait la ressortir, elle le ferait, entre quatre yeux : Les siens et ceux de Julian.

Elle n'avait pas peur de ce Voldemort en herbe. Oui, car l'Histoire de Julian Effeday lui rappelait celle qu'elle avait entendue de la bouche de son père, loyal serviteur de la Cause de Lord Voldemort. Cette histoire disait comment un beau jeune homme à qui la vie promettait les plus belles choses (Amour, gloire, beauté, richesses, dons et savoirs exceptionnels) avait tourné mal à cause de sa haine... La haine est le manque d'amour et l'amour est le plus grand des pouvoirs. Il fallait que ce jeune homme détruise ce qu'il ne pouvait posséder à cause de la sécheresse de son coeur. Julian Effeday réitérait les mêmes erreurs. Le problème, c'est que ce que Thécla considérait comme des "erreurs", Julian - et le Seigneur des Ténèbres avant lui - les prenait pour des victoires. Sur la vie et sa fatalité et toutes ces choses qu'elle - cette vie si injuste et dénuée de sens - ne pouvait ou ne voulait lui offrir.

Julian était un monstre... Un sacré monstre d'humain qui allait foutre sa vie en l'air. A elle et à son Alex. Elle, ce n'était pas bien grave... Elle laisserait des heureux sur terre en disparaissant. Mais elle ne permettrait pas que l'on fasse du mal à Alexandre Goldy, le seul ami que la jeune femme eut jamais espéré avoir.

Mais cette haine qu'elle ne savait pas encore interpréter... Car ce n'était pas vraiment de la haine, mais juste de la colère... fut un instant masquée par les réactions bizarres que suscita son pendentif...

De l'or bleu ? C'est quoi ce machin ? Candiiiiice !

Oui ?

Qu'est-ce qu'ils baragouinent ?

Ca te regarde en quoi ? Ferme la et fais ce que tu as à faire : Ce maudit rituel !

Angy serra la main de Lix dans la sienne et en fit autant avec celle de Julian.

Le concept était clair : Elle allait user de son énergie pour faire quitter à Cassie le lieu ou elle se trouvait. Et Alex userait de la sienne pour la conduire jusqu'à eux. Julian servirait de concentrateur et de réserve d'Energie. Il devait aussi accueillir la petite si les deux autres venaient à s'évanouir. Une héritier - même de 3 ou 4 ans à peine - vaut son pesant de magie. Tout ce qu'Angy espérait, c'est que Julian ne profite pas de ces moments d'évanouissement pour les assassiner.

Non, ne pas s'écarter, penser à Cassie... Penser à Cassie !


Abscedo Locus !

Angy sentit chaque particule de son mantra véhiculer dans son sang du sommet de son crâne, au bout de ses doigts et enfin, celui de ses orteils. Cette magie, pure et puissante, fit monter la température en elle. Elle étouffa, voulut crier...

Qu'on ouvre les fenêtres ! Qu'on me fasse quitter cette pièce !

La température montait, montait, montait encore, si bien qu'Angy tremblait de tout son corps. Elle serra d'avantage les mains impuissantes qu'elle tenait dans le creux des siennes, comme dernier rempart à sa faiblesse. Elle sentit alors un froid glacé remonter le long de son bras pour atteindre sa nuque, l'endroit le plus magique de sa physionomie. Julian venait de lui communiquer de sa magie. C'était bien plus sombre qu'elle ne l'aurait imaginé. Elle se sentit légère, légère... ! Et si... puissante ! C'était un délice, que ce doux nectar que lui avait fait partager le jeune homme. Elle en aurait voulu plus, beaucoup plus... Mais elle sentit Alex serrer sa main en signe d'encouragement. Et elle revint sur terre.


Abscedo Locus !

Et les tremblements s'arrêtèrent. Angy sut qu'elle avait accompli sa mission : forcer la Volonté de ce petit être...

Elle allait relâcher son emprise, quand elle sursauta et cria à Alex :


Lix, à toi !

Hj1 : T'en fais pas Ju', on comprend tout à fait, hein mon Lilix ? ^^

Hj2 : Oui, merci mon ptit griffon ! Wink D'ailleurs, cette formule est 100 % de Lix. C'etait le copyright ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


Appel, Réunion et Fidelitas. [PV Héritiers] Empty
MessageSujet: Re: Appel, Réunion et Fidelitas. [PV Héritiers]   Appel, Réunion et Fidelitas. [PV Héritiers] EmptyMar 23 Oct - 20:26

Rien dans les reflets chatoyants, envoûtants du métal bleuté n’avait intrigué Thécla. Alexandre se promit d’en reparler avec elle. Il avait notamment remarqué l’éclair d’avidité qui avait flamboyé dans les yeux de Julian l’espace de quelques secondes. Les sourcils froncés, s’efforçant de faire le vide dans son esprit en étant conscient de l’effort qu’il aurait à fournir dans les minutes suivantes. Le triangle s’était reformé, un triangle de concentration, de tension. Alex pressa légèrement la main de son amie du bout de ses doigts pâles, simplement pour lui montrer qu’il était présent… Avant que les trois Héritiers ne reprennent le contact des mains, le petit Griffon avait déposé l’anneau qu’il portait au doigt près du pendentif. Malgré le regard de protestation de Thécla, il ne céda pas. Ce pendentif était bien plus important que cette babiole. Si la bague était détruite, ce serait l’occasion de tourner la page sur le passé, sur le sentiment éphémère qu’il avait ressenti pour une petite Asiatique aux yeux de jade…

Il sortit de ses songeries lorsqu’Angy, les yeux fermés, les doigts étroitement serrés contre les siens, prononça l’incantation une première fois. Elle était fiévreuse, et pâlissait à vue d’œil. Alex regrettait de ne pas pouvoir lui venir en aide, le seul secours qu’il pouvait apporter était la force de ses doigts dont les jointures blanchissaient. La Serpentard clama une nouvelle fois la formule trouvée par Alex puis tout s’arrêta. Elle cria quelque chose à l’adresse de son jeune ami qui réagit promptement. Les yeux fermés à son tour, s’efforçant de faire le vide, il cria :

Acciam Puella !

Il comprit alors ce que celle qu’il considérait comme sa grande sœur ressentait. Une brûlure intense, déchirante, qui s’emparait de son corps rapidement, s’immisçant dans ses veines, lui enveloppant la cage thoracique, le cœur, il réprima une exclamation de douleur. C’était de la torture. Lorsqu’il sentit que cette sensation l’avait totalement enveloppée, ses mains - jointes à celles de Thécla et Julian - se mirent à trembler violemment. Dans un dernier cri, il s’exclama :


Acciam Puella !

Les muscles endoloris, le cerveau engourdi, vide de toute énergie, le jeune homme jeta un regard aux deux autres Héritiers, il menaçait de s’évanouir à tout moment tant le Rituel l’avait épuisé. Éreinté, il jeta un regard vers la porte noire qui, dans un grincement léger, venait de s’ouvrir sur une fillette aux cheveux d’or et aux yeux vert, traînant derrière elle un vieil ourson dont l’un des yeux pendait dangereusement vers le bas. Peut-être était-ce du à la fatigue, mais Alexandre crut apercevoir le reflet scintillant d’une topaze quelque part près de la petite fille avant qu’il ne tombe lui-même évanoui, la tête basculant vers l’accoudoir du fauteuil…


[HJ : Petite note d'un latiniste en herbe.
* Abscedo Locus se prononce Abskedo Lokouss et signifie : " Quitter la Place. "
* Acciam Puella se prononce Axiam Pouella et signifie : " Attirer la Fillette. " : HJ]
Revenir en haut Aller en bas
Cassie Doe
Enfant - Poufsouffle dans l'âme
Enfant - Poufsouffle dans l'âme
Cassie Doe

Nombre de messages : 98
Age : 16
Age Roleplay + Sorts : 5 ans
Capacités Spéciales : prophète
Points Prestige : 2
Date d'inscription : 22/10/2006

Appel, Réunion et Fidelitas. [PV Héritiers] Empty
MessageSujet: Re: Appel, Réunion et Fidelitas. [PV Héritiers]   Appel, Réunion et Fidelitas. [PV Héritiers] EmptyMer 7 Nov - 13:05

Cassie a quitté la petite maisonnette bien chauffée de Pline depuis déjà plusieurs heures.

D'une main, elle tient Pookie, son précieux ourson dans lequel elle a rangé la lettre tout aussi précieuse, témoin de ses origines. De l'autre main, elle empoigne un vieux livre qu'elle a découvert chez l'enfant-adulte et sa volaille. Ce livre, au fil des jours qui ont suivi sa découverte, est devenu comme un ami pour elle, comme quelque chose qu'elle connaîtrait depuis sa naissance, qu'elle aurait du toujours posséder.
Ce livre est à elle, c'est une certitude qu'elle détient en son fort intérieur...

Aujourd'hui, elle a senti qu'elle devait partir. Alors elle est sortie, elle a marché... longtemps... longtemps...

Puis elle est arrivée dans la ruelle malpropre où elle s'était réveillée, un matin, après avoir été enlevée par le vilain monsieur...

N'importe qui aurait été étonné de cette idée saugrenue qui lui traîne dans la tête, lui disant qu'elle doit continuer, qu'on l'attend quelque part... Mais Cassie ne s'étonne jamais de rien... Ou très rarement du moins.

Encore quelques pas de plus... Ses pieds lui font mal, mais elle sait qu'elle doit continuer.
Continuer pour aller où ? Là est toute la question... Mais Cassie avance sans se poser de questions, comme attirée par une force intrigante et apaisante.

Et alors qu'elle marche encore, le paysage change autour d'elle.

La tête de la fillette se met à tourner légèrement. Elle perd l'équilibre un instant et s'accroupit avant de risquer une vilaine chute.
Elle ferme les yeux, secoue la tête comme pour tout remettre en place là dedans et rouvre ses mirettes.

Un sourire se dessine sur son visage enfantin quand elle voit les trois adolescents qui l'observent.


Bonjour.
Pook' avait dit que je vous trouverai !
Revenir en haut Aller en bas
https://potteroleplay.actifforum.com/biographie-des-personnages-f
Julian Effeday
Serdaigle
Serdaigle
Julian Effeday

Nombre de messages : 1252
Age : 30
Age Roleplay + Sorts : 21 ans sorts 1 2
Capacités Spéciales : Occlumencie
Date d'inscription : 05/05/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
Appel, Réunion et Fidelitas. [PV Héritiers] Left_bar_bleue100/100Appel, Réunion et Fidelitas. [PV Héritiers] Empty_bar_bleue  (100/100)
Points de mana:
Appel, Réunion et Fidelitas. [PV Héritiers] Left_bar_bleue100/100Appel, Réunion et Fidelitas. [PV Héritiers] Empty_bar_bleue  (100/100)

Appel, Réunion et Fidelitas. [PV Héritiers] Empty
MessageSujet: Re: Appel, Réunion et Fidelitas. [PV Héritiers]   Appel, Réunion et Fidelitas. [PV Héritiers] EmptySam 10 Nov - 17:05

[Hj : Juste :

Citation :
c'est que Julian ne profite pas de ces moments d'évanouissement pour les assassiner.

Je sais rester gentleman. drunken /HJ]


Julian sentait à présent la main glacée de Thécla dans la sienne.
D’une blancheur stupéfiante. Manucurés ? Ce serait aller contre les préceptes de Miss-Je-Copine-Avec-Un-Gryffondor.
Mais il se doutait qu’elle prenait soin d’elle. On ne peut être si froide et ne pas être obsédé par son apparence.
Ce serait tendre un bâton pour se faire frapper.

Le Gryffondor posa un anneau (or bleu ? se dit Julian avec un amusement dédaigneux) à côté du pendentif.
Fallait-il lui aussi qu’il dépose un objet ?
Dommage. Julian n’avait aucun objet auquel il été rattaché. En tout cas, aucun objet qu’il pourrait sacrifier, ou qu’il ne lui apportât un quelconque intérêt magique. Ces babioles inutiles, il les laissait aux idiots. Sa baguette, et maintenant son Grimoire, étaient tout ce qu’il avait.

La main du jeune Goldy vint à sa rencontre. Plus rêche, moins ferme et incroyablement minuscule.
Tremblera ? Tremblera pas ?

Le rituel commença. Julian l’observait avec… amusement ? Bon sang, oui, il rigolait presque. Tout cela lui paraissait si simple, si… Moldu. Assis là à se toucher le bout des doigts, à sacrifier un objet, à prononcer des formules dans la pénombre.
Il s’attendait même à entre Goldy déclarer : « Cassie, si tu es là, toque trois fois ! »
Toc toc toc.
Et Archie qui s’exclamerait : « Oh ! On a de la visite ! »
Julian sourit. Il s’amusait bien.

Thécla venait de lancer la première formule. Il sentait que l’on aspirait son énergie, que leur contact le… vampirisait.
Il ne résista pas. Il voulait même… l’impressionner.

Tu en veux ? Sers-toi !

Il focalisa sa concentration à envoyer une bonne portion d‘énergie à Thécla. Mais il ne voulait pas l’effrayer (avec sa noirceur d'âme, comme ils le répetaient). Peut-être, comme ils le prétendaient, qu’il se surestimait. Qu’il n’était pas aussi puissant qu’il se le convainquait.
Ou peut-être que non. Qu'il la tuerait en lui injectant sa Magie.
Mais à tout risque, prends garde.
Il se ravisa.
Il lui donna de l’énergie, autant qu’elle en voulait, jusqu’à qu’il ne sente plus cette succion. Elle prit une bonne quantité de magie présente en lui… mais il supposa qu’elle en avait exigé beaucoup à Alex. Ce qu'elle avait pris était bien peu.
Car même s’il se sentait tout à coup un peu étourdi, comme après avoir été privé de souffle trop longtemps, il n’était pas épuisé.

Il ne l’avait pas observée. Il avait concentré son regard vers le mur, entre ses deux acolytes.
Il tourna les yeux. Elle semblait sur le point de s’évanouir –ou de vomir, se dit-il avec un autre rictus. Devrait-il en plus de cela la remettre d’aplomb ?

Et Alex. Bon sang, il avait l’air de souffrir ! Mais qu’est-ce qu’il se passait ?
Il ne ressentait rien, sinon une baisse d’énergie. Souffraient-ils tant que cela ?
Pourquoi ne l’avaient-ils pas laissé faire alors ?

Leurs mains tremblaient. Il ne l’avait même pas remarqué.
Hé, ils seraient sans doute plus à l’écoute une fois comateux.


Archie s’ennuyait.
Ferme.
Pas de clients, hormis ses petits lots de derrière, sans doute en train de préparer un casse à Gringotts, ou une contrebande de Goules à Poudlard.
Mais bon, il avait rien à faire, là. Tout était astiqué, lustré, ciré.
Une idée lui vint alors, joyeuse et trébuchante : et s’il allait claquer tout ce fric qui lui avait été donné ?
Perspective heureuse, ç’en était une.
Mais il se ravisa aussitôt. Il se rappela qu’il avait une donzelle à accueillir.
Il entendit un bruit étrange à l’arrière.
Qu’ils ne me foutent pas le feu, c’est tout ce que je demande.


Julian observa la petite silhouette qui s’était détachée dans la pénombre, qui souriait, identique à cette image qu’il avait vue dans la forêt.
Il se leva, n’espérant pas un tel élan d’hospitalité chez ses compagnons. Ils étaient sans doute trop épuisés pour l’accueillir comme il se devait.
Et ce serait lui, qu’elle verrait en premier.


Bonjour, Cassie, et bienvenue. Nous t’attendions.

Il ne s’inquiéta même pas de savoir qui était "Pook". Peu lui importait.
Il parvint à avoir un petit sourire amical. Il s’approcha de la jeune fille, contournant la tablée, et il s’accroupit devant elle.
Magnifique blondeur.
Ils étaient à présent à la même hauteur.


Je suis Julian Effeday. Un ami, si tu le veux bien. Nous voulions te parler, mes camarades et moi.

Il indiqua d’un hochement de tête les deux autres Héritiers.

Tu veux bien que je te les présente ?

Il lui tendit sa main.
Revenir en haut Aller en bas
Cassie Doe
Enfant - Poufsouffle dans l'âme
Enfant - Poufsouffle dans l'âme
Cassie Doe

Nombre de messages : 98
Age : 16
Age Roleplay + Sorts : 5 ans
Capacités Spéciales : prophète
Points Prestige : 2
Date d'inscription : 22/10/2006

Appel, Réunion et Fidelitas. [PV Héritiers] Empty
MessageSujet: Re: Appel, Réunion et Fidelitas. [PV Héritiers]   Appel, Réunion et Fidelitas. [PV Héritiers] EmptyLun 26 Nov - 14:30

"Un ami"

Cassie fronce les sourcils à ces mots. Dans son esprit, des sentiments divergents se font batailles...
L'amitié, c'est quelque chose qu'elle ne connaît pas vraiment, on ne lui en a guère laissé le temps, avant de l'enlever au foyer qui a été le sien et de l'amener dans cet univers hostile...
L'amitié, ça a juste une notion abstraite et pour elle, une notion lointaine, celle que grand papa lui expliquait dans les contes pour enfant avant qu'il ne la quitte...
Mais s'il y a bien quelque chose qui n'est pas abstrait, c'est la sensation qu'elle a face au jeune homme.
Et c'est tout sauf de l'amitié...
Elle voit en lui le passé et le futur proche, s'entremêlant si parfaitement qu'elle ne peut distinguer quelque chose d'assez profond... En tout cas, elle est certaine d'une chose : tout cela est sombre, très sombre... aussi sombre que l'âme qui lui tend la main...
L'amitié n'a rien à voir avec ça, dans les contes pour enfants !


Bonjour Julian, répond-t-elle sans laisser place au moindre tremblement dans sa voix toujours si guillerette.

Ses grands yeux verts pétillant de vie, de joie et de justesse le toisent avec avidité.
Puis elle tourne la tête vers les deux autres Héritiers et leur sourit de son si beau sourire d'enfant, chose qu'elle a à peine fait auprès de Julian.


Pook' sait qui c'est... C'est Alex et Thécla...

D'où elle connaît leur nom n'a aucune importance. Simplement, elle les a déjà vu en rêve, comme elle a déjà vu Julian, comme elle a déjà vu cette scène se dérouler sous ses yeux...

Puis comme si elle sait également pourquoi elle se retrouve là, elle désigne le vieux livre qu'elle trimballe à présent partout avec elle et qui s'appelle, comme elle l'a déjà entendu en songe, "le grimoire de Poufsouffle".

Toi aussi, t'en as un !

Ce n'est pas une question, loin de là. Tout ça, c'est comme si elle l'a déjà vécu...

Et eux aussi, dit-elle en montrant du doigt Alex puis Thécla. Je peux les voir ?
Revenir en haut Aller en bas
https://potteroleplay.actifforum.com/biographie-des-personnages-f
Thécla Ange Mathews
Serpentard
Serpentard
Thécla Ange Mathews

Nombre de messages : 597
Age : 30
Age Roleplay + Sorts : 18 ans sorts 1 2
Capacités Spéciales : Potionneuse très douée - Charmeuse orale et visuelle qui s'ignore
Date d'inscription : 23/05/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
Appel, Réunion et Fidelitas. [PV Héritiers] Left_bar_bleue100/100Appel, Réunion et Fidelitas. [PV Héritiers] Empty_bar_bleue  (100/100)
Points de mana:
Appel, Réunion et Fidelitas. [PV Héritiers] Left_bar_bleue100/100Appel, Réunion et Fidelitas. [PV Héritiers] Empty_bar_bleue  (100/100)

Appel, Réunion et Fidelitas. [PV Héritiers] Empty
MessageSujet: Re: Appel, Réunion et Fidelitas. [PV Héritiers]   Appel, Réunion et Fidelitas. [PV Héritiers] EmptyLun 26 Nov - 16:55

Dans le tumulte qu’avait crée l’arrivée en trombe d’une petite fillette de quatre ans aux cheveux d’or dont la jolie bouille était surmontée de deux yeux verts scintillants de bonté et d’intelligence (à faire fondre un Julian chaudron…), traînant derrière elle une sorte de… d’assortiment de bouts de chiffons accommodés en boules collées les unes aux autres et sur lesquelles on avait magiquement cousu des boutons pour faire un nez et des yeux (même si l’œil gauche commençait à se détacher, laissant paraître des filaments or et argent entrelacés… Car le sortilège paraissait dater de temps immémoriaux et l'on comprenait aisément qu’il commença à user…), personne n’avait remarqué qu’Angy s’était…

*roulements de tambours*

… évanouie…

… endormie dans son fauteuil.

QUOI ?

Oui, vous avez bien lu, endormie. Le rituel avait énormément pris de sa magie et elle se sentait… vidée. Cela n’aurait été rien, rien de bien grave, si le sentiment de souillure ne lui donnait des nausées. Elle avait envie de vomir… Elle avait besoin d’air ! Seulement, elle n’avait pas le choix, elle ne pouvait pas partir comme ça, Cassie avait besoin d’elle.

Cassandra… Thécla entendait sa voix, comme à travers d’un petit nuage noir où grondaient différents tonnerres à l’intérieur, l’empêchant de saisir le sens des paroles de la petite fille, au passage. Elle aurait bien essayé de lire sur ses lèvres mais ses yeux ne semblaient pas décidés à voir autre chose que du noir. Du noir et encore du noir…

Il faut que je me réveille ! Il faut que je sorte d’ici !

Le fauteuil dans lequel était installée la jeune Serpentard était bien douillet – même pas vrai ! Les ressorts me font mal, je les sens ! – et les flammes de la cheminée enveloppaient son corps comme une couverture bien chaude - tu m'aides pas là ! Ou alors des bras bien forts. Des bras comme ceux de Josh…

Tu ne crois pas si bien dire, ma chérie…

Josh, c’était lui ! Il la tenait dans ses bras, il… Que faisait-il là ? Il n’avait tout de même pas assisté au rituel ! Etait-il au courant pour les Grimoires ? Oh non ! Julian allait l’assassiner… Et il fallait qu’elle se réveille pour lui dire que Josh savait… Non, il fallait se réveiller pour que Julian ne l’assassine pas.

Personne ne te veut de mal, mon Angy… Julian ne sait pas que je suis là et je ne sais rien de ce qui se passe… Tu m’as manquée ! Oh, mon Angy, je t’aime tant !

Loin de mourir dans son vomi comme une certaine auteur derrière son écran, Thécla, elle, appréciait ces paroles, comme un baume apaisant… Josh l’aimait, le monde pouvait bien s’envoler ! Ses yeux bleus électriques la fixaient et lui témoignaient combien les dernières paroles de son ex-petit copain étaient justes.

- Je t’aime, Angy…

- Ôte tes sales pattes de futur Mangemort de mon amie, Lewis !


Alex… ? Que faisait Alex ici ? Euh… Et quel était donc cet « ici » justement ?


- Non, Lix, laisse-le, je t’en prie ! Il n’a rien fait… NON !

Alex venait de brandir une épée sortie de nul part et venait de transpercer le cœur de Josh. Celui-ci, loin d’exprimer une quelconque douleur, riait aux éclats. Son corps, lui, se décomposaient en une multitude de petites particules de verre bleu. Angy se tourna vers Alex. Pour lui dire qu’elle ne comprenait pas mais... Qu’elle ne lui en voulait pas. Même si ce qu’elle pensait était totalement contradictoire avec ce qu’elle voulait dire. Mais si elle en voulait à Alex, elle serait seule au monde… Elle ne pouvait pas vivre seule. Sans Alex. Elle l’aimait tellement ! C’était son meilleur ami… Jamais elle ne permettrait que quelque chose les sépare !

Malheureusement, Lix aussi se décomposait en plusieurs morceaux de verre, cette fois rouge, or et vert. Angy sût que c’était fini. Elle s’agenouilla à l’endroit ou se tenait Alex quelques instants auparavant. Il était parti. Il était… mort.

Alors, Thécla pleura. Elle se sentait vidée... Son cœur ne semblait plus battre. Son cœur, c'était sa vie. Et Alex faisait partie de sa vie. Elle pleura tellement qu’elle ne put distinguer, au début, la forme fantomatique qui venait d’apparaître devant elle et qui lui riait au nez, d'un rire méchant et moqueur.


- Eh bien ! Si on m’avait dit un jour qu’une digne descendante de ma lignée pleurerait la mort d’un… traître à son sang, j’aurai découpé cette personne en milliers de petits morceaux que j’aurai dilapidé un peu partout dans le monde. Mais, à ce que je vois, cela aurait été vain.

C'était un homme à haute silhouette, chauve et d'un regard qui avait su rester bleu malgré son état de fantôme. En fait, Thécla devinait assez bien les couleurs de cet homme, mais elles étaient tellement fades qu'elles avaient perdu de leur consistance. Seule sa barbe semblait bien s'accommoder de sa couleur et brillait de sa longueur. Son visage était fermé dans une sorte de moue moqueuse... Mais cette grimace semblait ne jamais le quitter puisque même lorsqu'il arrêta de rire, ses sourcils restèrent joints, comme collés l'un à l'autre et sa bouche demeura dessinée en un rictus désagréable.

Appel, Réunion et Fidelitas. [PV Héritiers] Salzy10


- Qui êtes-vous ?

- Peu importe, petite fille. Je suis venue car je ne tolérerai pas que tu ne suives pas le chemin que je t’ai tracé le jour de ta naissance. Je ne permettrai pas que tu deviennes une traître à ton sang !

- Je…

- Il suffit !


Le sorcier lui lança un regard de psycho-sociopathe qui la fit taire immédiatement. Pour le moment.

- Je te préviens, parce que je me suis attaché à toi. Je suis l’esprit du grimoire d’émeraude et je n’aurai jamais cru cela possible. Mais il est de mon devoir de te le dire : Si tu ne reviens pas à de meilleurs sentiments… Des sentiments plus Serpentardesques… Je serai obligée d’agir. Comme Rowena prévoit de le faire pour son rejeton. Ne t’écarte pas du droit chemin. Les conséquences seraient néfastes…

- Mais qui êtes-vous ?


Mais le fantôme continua comme si de rien n’était.

- Tu es la fille de Serpentard, tu es l’Héritière du Grimoire vert ! Honore-le et ne trahis pas les tiens. J’ai été patient… A la prochaine erreur, Salazar Serpentard ne sera pas aussi clément ! Maintenant, réveille-toi !

- Angy ? Angy, réveille-toi ! Tu vas bien ?


C’était Alex qui la secouait… Il… Il tentait tant bien que mal de la réveiller. Angy secoua la tête, puis ouvrit les yeux, petit à petit. Les lumières de la salle diminuèrent toutes seules pour permettre à la jeune fille de mieux s’habituer à leurs présences. Et au fur et à mesure qu’elle les ouvrait, ils augmentaient en lueur et en puissance. Angy se sentit mieux après avoir bu un verre que lui avait tendu Alex - Elle le remercia d'un signe de tête, encore toute retournée par sa vision. Elle se remit sur ses jambes et regarda la pièce. Il fallait qu’elle la voie. Cassie. Si elle était là, si la dernière héritière était là, c’est qu’elle avait réussi. Alex et elle avaient réussi. Ils avaient démontré qu’ils étaient capables.

Julian était devant elle et lui tendait la main. Une main que la petite ne semblait pas pressée de prendre. Elle venait de présenter elles-mêmes les deux autres acolytes, restés en retrait. Elle venait de designer leurs livres.

Pour couper court aux regards un peu inquiets que lui lançait Alex, Angy se leva, prit son grimoire de sur la table et s’approcha de la petite fille. Elle mit un genou à terre pour se mettre à sa hauteur et le lui tendit.


Prends, ma puce. Tu le mérites. Je suis contente de te rencontrer enfin, Cassandra. Et enchantée, Monsieur Pook' !

Elle sourit et, triomphante, adressa un regard « tu vois ? Bien fait pour toi ! Na ! » à Julian. Ensuite, elle retourna à sa place initiale, prit la main d’Alex et le tira vers la Poufsouffle.

Nous sommes à présent réunis… Et le hasard a bien aidé !

Hj : Voilà, c'est un peu n'importe quoi mais ca souligne bien le début de folie de ma Thécla... Et ca va dans le sens que l'on a décidé. Juste... J'aurais été honorée, si j'avais su faire vite, d'être celle qui répondrait au dernier post de Julian ! Chapeau !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


Appel, Réunion et Fidelitas. [PV Héritiers] Empty
MessageSujet: Re: Appel, Réunion et Fidelitas. [PV Héritiers]   Appel, Réunion et Fidelitas. [PV Héritiers] EmptyMar 27 Nov - 17:50

Le Néant. Rien. Un vide profond, insondable, abyssal. Cela durait peut-être depuis deux minutes… Ou deux heures. Alexandre n’en savait rien. Il n’avait plus aucune notion de temps. Peut-être était-il mort ? Peut-être était-ce cela la mort, après tout ? Condamné à errer dans le vide pour l’éternité. Nul ne savait. Nul n’avait pu en revenir pour le dire. Non ! Ce n’était pas ça ! Une lueur orangée venait de percer l’étouffante obscurité. Cette lueur d’abord indistincte prenait forme peu à peu. Un faisceau lumineux provenant d’une baguette magique, cela ne faisait aucun doute. Un sorcier ? Non, des sorciers. Ou plutôt un sorcier et une sorcière, avançant à pas furtifs dans la nuit noire. L’homme était plutôt grand, à forte carrure et avait des yeux mordorés, seule partie visible de son visage dissimulé dans l’ombre de son capuchon. La femme, elle, était svelte. Des mèches auburn dépassaient de son vêtement rabattu sur sa tête. Qui étaient-ils ? Pourquoi jetaient-ils des regards inquiets autour d’eux ? Et… qu’était cette chose blottie au creux des bras de la femme ? Un amas de chiffons, à première vue. Mais lorsque l’on observait bien, on distinguait les contours d’un visage rond et rose, de grands yeux d’un vert émeraude grands ouverts, scrutant avec un intérêt enfantin les étoiles qui parsemaient le manteau couleur d’encre du ciel. Les sorciers s’arrêtèrent devant une petite maison de briques, ensevelie sous un entrelacs de lierre. L’homme frappa trois coups. La porte s’ouvrit presque aussitôt, comme si cette visite tardive était programmée depuis longtemps, que les deux sorciers étaient attendus… Une femme à la silhouette gracile se tenait sur le perron, enveloppée dans une épaisse tunique démodée. L’homme et celle qui semblait habiter la maison parlaient à voix basse. La deuxième restait muette, bientôt Alexandre comprit qu’elle pleurait silencieusement. Lentement, elle approcha ses lèvres du front du nourrisson qui observait toujours les astres. Puis, se tournant vers l’autre femme, elle lui tendit l’enfant en étouffant un sanglot.

Prenez-en soin… susurra-t-elle.

Et c’était tout. Aucun pleur du bébé. Rien. Alex s’éveilla en sursaut. Ce rêve lui semblait avoir duré des heures et pourtant… Il était toujours dans le Bureau de Julian. Celui-ci tendait une main d’amitié à cette fillette aux cheveux d’or que le jeune Griffon avait entr’aperçue avant de s’évanouir. Thécla s’était évanouie, elle aussi. Ou tout simplement endormie.

Angy ? Angy, réveille-toi. Tu vas bien ?

Il s’était approché d’elle et tapotait à présent ses joues, geste dont il ne connaissait pas la signification mais qui le rassurait dans une certaine mesure. Ses yeux s’ouvrirent après plusieurs battements de cils, laissant apparaître un océan de verdure dans laquelle l’on se plongerait volontiers. Le petit Goldy se saisit à la hâte de la bouteille de Bièraubeurre posée sur la table depuis leur entrée dans la pièce et servit un verre du breuvage chaleureux, qu’il tendit à Thécla. Elle le remercia d’un signe de tête et se leva. Il ne comprit d’abord pas. Mais tout lui revint. Cassie. Ce pourquoi il s’était évanoui. Le Rituel… La gorge sèche, il attendit que Thécla revienne s’asseoir près de lui, tandis que la jeune Héritière avançait vers lui d’un pas léger, enfantin. Elle était très belle. Ses yeux verts étaient encore plus vifs que les siens. Tous leurs espoirs étaient réunis en ce petit être innocent. Plus innocent depuis ce soir, en vérité…

Bonsoir Cassie… Je suis ravi de faire ta connaissance. Nous attendions ta venue, comme tu le vois. Je suis Alex, mais ça tu le sais déjà, dit-il avec son plus franc sourire. Bien sûr que tu peux les voir !

Alexandre se saisit de son propre Grimoire. Ce simple contact avec la reliure de cuir lui arracha un frémissement. C’était si spécial, cette relation qui s’était nouée entre lui et l’Ouvrage sans qu’il ne sache comment il était apparu, le jour de son entrée en troisième année, dans ses bagages… Julian l’avait eu de son père. Et Thécla de son parrain. Mais lui… Balayant d’un revers de la main fictif toutes pensées négatives, le Gryffondor sourit à nouveau et posa son Livre près de celui de Thécla. Le rubis et l’émeraude scintillaient à l’unisson, le Lion d’Or et le Serpent d‘Argent, s’enlaçaient sur les tranches volumineuses. L’améthyste du Livre Bleu, plus à l’écart, brillait d’un éclat plus faible pourtant l’Aigle cuivré agitait vainement des ailes, manifestant son désir de retrouver ses semblables.

Le hasard ? demanda-t-il à son amie en esquissant un sourire sibyllin. Il n’y a pas de hasard. Notre destin est tracé depuis longtemps.
Revenir en haut Aller en bas
Julian Effeday
Serdaigle
Serdaigle
Julian Effeday

Nombre de messages : 1252
Age : 30
Age Roleplay + Sorts : 21 ans sorts 1 2
Capacités Spéciales : Occlumencie
Date d'inscription : 05/05/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
Appel, Réunion et Fidelitas. [PV Héritiers] Left_bar_bleue100/100Appel, Réunion et Fidelitas. [PV Héritiers] Empty_bar_bleue  (100/100)
Points de mana:
Appel, Réunion et Fidelitas. [PV Héritiers] Left_bar_bleue100/100Appel, Réunion et Fidelitas. [PV Héritiers] Empty_bar_bleue  (100/100)

Appel, Réunion et Fidelitas. [PV Héritiers] Empty
MessageSujet: Re: Appel, Réunion et Fidelitas. [PV Héritiers]   Appel, Réunion et Fidelitas. [PV Héritiers] EmptyMer 12 Déc - 21:41

IL SUFFIT !

Les mots jaillirent de la bouche de Julian alors qu'il reprenait place dans son fauteuil, le dos droit, les sourcils froncé tels ceux d'un précepteur face à des élèves peu réceptifs. L'Héritier ne s'attendait certainement pas à une fillette ordinaire mais Cassie avait quelque chose qu'il ne savait expliquer. Une certaine assurance inhabituelle chez un enfant de son âge, comme un don d'anticipation ou quelque chose dans ce genre là. Il aurait tout le temps de l'analyser en temps voulu, pour le moment, il devait reprendre le contrôle des choses ! Ils s'éparpillaient, se répandaient en salutations, échangeaient des cordialités niaises qui agaçaient Julian au plus haut point. Étaient-ils là pour le Rituel qui éviterait leurs langues d'enfants gâtés de se délier ou bavardaient-ils gaiement autour d'une table ? Il devait discipliner tout ça, leur faire comprendre une réalité qui leur tomberait dessus bien assez tôt : ils étaient en danger ! Réprimant un accès de colère, il leur ordonna d'un simple regard de prendre place sur les trois fauteuils. Sa voix avait perdu toute trace de chaleur qu'il avait essayé un moment d'y adjoindre ...

A présent que les salutations sont faites, peut-être pourrions-nous commencer ? Je vais rapidement vous expliquer comment va se dérouler le Fidelitas.

Il lisait dans leurs yeux une totale incompréhension et cela lui procurait une satisfaction malsaine. Il reprenait le contrôle sur ces trois êtres dont la vie dépendait entièrement de lui et de lui seul. Domptant cette joie cruelle teintée d'excitation à l'idée de ce pouvoir à portée de main, il sortit de sa poche sa baguette magique, fine, longue, d'une élégance sombre, la plus fidèle de ses alliés. D'un geste souple, il fit apparaître une unique bougie blanche, symbole de la neutralité. En son sommet brûlait une mince flamme orangée. Un autre geste et apparaissait dans la paume de sa main une bande de parchemin pliée en quatre. Sur le papier s'étendaient à l'encre noire les mots suivants :

Citation :
Les Grimoires des Fondateurs se trouvent dans le bureau de Julian Effeday, au 7 Allée des Embrumes.


Je brûlerai ce papier, où se trouve le Secret que seul moi pourrai révéler. Puis nous nous prendrons par la main, je prononcerai certaines incantations et le Fidelitas fera effet. C'est un Rituel d'apparence simple mais dont les bases sont complexes, vous vous sentirez sans doute étrange après ça. Nous verrons bien.

Un discret sourire venait d'étirer ses lèvres. Ils avaient peur, c'était palpable. Et sans attendre une seconde de plus il approcha le bout de parchemin de la flamme et observa avec une euphorie silencieuse le papier se consumer entièrement, jusqu'à être réduit à une fine cendre grisâtre que Julian dispersa d'un frottement de l'index et du majeur contre le pouce.

Pas plus épais que ne serait les résidus d'insectes écrasés sous la botte d'un être infiniment supérieur ...

Il les incita à se donner la main et ils attendirent quelques instants…


Alicujus, Fiducia, Amicitiam Contrahere, Fraternitas, Fidelitas…

Julian se sentait comme revigoré par ce Rituel, tout en puissance. Avant de prononcer les paroles avec la voix grave de celui qui avait vécu plus que ces gamins, il s'était relevé, les dominant de toute sa stature. C'était maintenant une exaltation qu'on ne lui connaissait pas qui transparaissait.

Parfait. Tout est parfait. C'est une des nombreuses précautions à prendre. Tout se déroule comme prévu. L'entraînement commencera bientôt, je compte vous apprendre en premier lieu à trans…

Tout en parlant, Julian avait détourné le regard des trois enfants pour le porter sur son précieux ouvrage. A sa grande stupéfaction, celui-ci était en train de disparaître en une gerbe d'étincelles argent, azur et bronze. Il se précipita sur son Livre, son Grimoire dont il puisait sa force, cette aisance naturelle qui lui était propre. Mais les dernières illuminations s'étaient dissipées. Dans son esprit venait de se tisser une toile complexe, aux filaments brumeux, inaccessibles. L'incompréhension, en premier lieu. Puis la colère. Une colère ardente qu'il sentait naître puis croître en lui, telle la lave jaillissant d'un volcan ! Les yeux écarquillés, ses longs doigts devenus blafards resserrant leur étreinte sur la baguette magique, Julian se rapprocha des Héritiers. Eux qui baignaient dans une candeur maladive, étaient-ils plus malins qu'il ne le pensait ?

S'ils sont capables d'invoquer seuls un être vivant et de l'attirer jusqu'ici, c'est qu'ils ont plus d'un tour dans leur sac… Ils ont pu faire disparaître le Grimoire par une de leurs formules !

L'ire prenait une ampleur démesurée au creux de son être. Il voulait les tuer. Non, les torturer, les exhorter à lui dévoiler ce secret qu'ils partageaient. Leurs murmures tout à l'heure… Était-ce cela ? Un complot ? Osait-il se gausser de lui ? Sa baguette se leva instinctivement sur les trois Héritiers et d'une voix glaciale, ses yeux noirs sortant de leurs orbites, il prononça avec une lenteur calculée, les mots suivants.

A présent, vous allez me dire où se trouve mon Livre.
Revenir en haut Aller en bas
Thécla Ange Mathews
Serpentard
Serpentard
Thécla Ange Mathews

Nombre de messages : 597
Age : 30
Age Roleplay + Sorts : 18 ans sorts 1 2
Capacités Spéciales : Potionneuse très douée - Charmeuse orale et visuelle qui s'ignore
Date d'inscription : 23/05/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
Appel, Réunion et Fidelitas. [PV Héritiers] Left_bar_bleue100/100Appel, Réunion et Fidelitas. [PV Héritiers] Empty_bar_bleue  (100/100)
Points de mana:
Appel, Réunion et Fidelitas. [PV Héritiers] Left_bar_bleue100/100Appel, Réunion et Fidelitas. [PV Héritiers] Empty_bar_bleue  (100/100)

Appel, Réunion et Fidelitas. [PV Héritiers] Empty
MessageSujet: Re: Appel, Réunion et Fidelitas. [PV Héritiers]   Appel, Réunion et Fidelitas. [PV Héritiers] EmptyVen 21 Déc - 19:09

Thécla eut terriblement mal à réprimer le rire qui la prit soudainement. Aussi, n’afficha-t-elle sur son visage qu’un simple sourire à la fois goguenard et satisfait. Même une petite créature aussi innocente que la belle et gentille Cassandra ne prenait pas au jeu de Julian. Etait-ce si flagrant ? Alors pourquoi ne s’en rendait-il pas compte ? Peut-être qu’être un être supérieur à la norme des gens de ce bas monde vous empêchait de regarder vers vos souliers et d’être conscient de l’absurdité puérile de vos actes… ? Angy soupira d’aise : elle était contente d’être une crasse de plus dans ce monde de brutes.

Julian décida – comme toujours – qu’il était temps de commencer ce stupide rituel. Angy en était navrée… Elle avait des tas de questions à poser à la petite Cassie : Ou était ses parents, serait la première… Ils devaient vraiment beaucoup s’inquiéter de sa disparition ! Héritière ou pas, Cassie était et restait une enfant de quatre ans à peine dont la disparition risquait fort de faire paniquer beaucoup de monde. Angy s’en voulut de ne pas avoir pensé à cela. Avant. Elle prit la main de Cassie dans la sienne et l’attira vers elle pour la soulever et la mettre sur ses genoux, en signe de protection maternel. Elle ne permettrait pas que Julian lui fasse peur : Cassie devait revenir chez elle saine et sauve… Et non traumatisée d’avoir été persécutée par un sorcier puéril assoiffé de pouvoir et de sang !

Ok, je retire « sang »…

Lix s’assit lui aussi devant son amie et attendit, tout comme elle, le bon vouloir de Sieur Julian Super-Serdaigle. Cela ne se fit pas attendre car malgré les apparences, Julian était pressé… Pressé d’en finir. Pressé de détenir les Grimoires.

Stupide maraud ! Il court à sa perte, fit la voix faussement navrée de Salazar Serpentard dans son oreille.

Angy secoua la tête. Elle avait rêvé. Juste rêvé d’avoir entendu cette voix. Elle n’était pas folle, non, elle était en bonne santé et…

Non, effectivement, tu n’es pas folle… Mais cela ne saurait tarder !

En plus de te parler, fallait que tu me mettes des voix dans la tête !

T’en fais pas, ma Thécla, tout va s’arranger sous peu !

Humpfff !

Angy retourna tout son attention sur les gestes précipités de Julian. Elle qui adorait la magie, se sentait emplie d’une surexcitation nouvelle qui la fit se réveiller beaucoup plus efficacement qu’une bourrasque de vent, malgré l’heure tardive qu’annonçait le vieux coucou au dessus de la tête de Julian, sur la bibliothèque : 03 heures du matin… Elle allait assister à un rituel de la plus haute Magie, un Rituel de Magie Ancestrale dont les Maîtres les plus aguerris n’en découvraient les mystères et les secrets qu’en dernier stade d’apprentissage. Angy fronça les sourcils. Julian n’était pas un Maître aguerri ni même un maître tout court. C’était un étudiant en septième année qui avait, en plus, raté la moitié de sa scolarité pour voguer sur on ne sait quelles vagues lointaines et éphémères. Mais elle haussa les épaules, presque malgré elle. Il avait le Grimoire des Sorts et des Incantations. Il avait un concentré de magie pure entre les mains… Et, en plus, chacun ici présent désirait ardemment qu’il réussisse. N’était-ce pas « pour leur bien » ? Cela allait lui être facile. Ou, tout du moins, Ange l’espérait de tout con cœur… Car la voix de Salazar se faisait de plus en plus forte dans son esprit.

Le bleu leur fit voir un bout de parchemin sur lesquelles une écriture en bâtonnets indiquait le secret qu’il fallait garder… Et il le brûla, réduisant ainsi en cendre toute trace de vérité. Tout espoir de garder les Livres… Scellant ainsi la destinée de ces quatre êtres et la plaçant entre les mains d’un seul. Angy eut alors peur. Elle eut véritablement peur, pour la première fois de sa vie. C’était encore pire que la fois ou elle s’était retrouvée seule, dans leur manoir de Wroclaw, juste après la Mort de Silas… Le jour ou elle avait réalisé qu’elle était véritablement seule au monde. Sans amis, sans famille, sans revenus. Sans compter Mina, bien évidemment… Et elle se prit à espérer que le Rituel ne marche pas. Machinalement, elle serra la main droite de Cassie. La gauche de la petite fille tenait Monsieur Pook' par le bars droit, faisant de cet étrange visiteur, un témoin tout aussi bizarre !

Julian sema les cendres ici et là, ne faisant pas attention à la tête de Cassie qui ne dépassait pas le menton de Thécla. Elle souffla légèrement dessus pour les faire voler, s’attirant ainsi les foudres des yeux de Julian. Peu importait. Cassie avait de si beaux cheveux d’or… Il était dommage de les cendrer ! Mais Julian ne dit pas un mot, continuant à anéantir le parchemin brûlé entre ses doigts. Lorsqu’il eut fini, il prononça quelques paroles en latin. Elle ne comprenait pas un mot de cette langue inconnue mais savait que chaque mot pesait lourd dans la balance du secret. Malgré cela, Angy se sentait mal à l’aise. Si c’était elle qui avait exécuté le Rituel, elle aurait tout d’abord réuni les quatre éléments, les emprisonnant dans des pierres… Elle aurait psalmodié lentement ces incantations au lieu de les prononcer rapidement, presque sans en saisir le sens. Et surtout, elle aurait mis du cœur à ce qu’elle faisait… La Magie était capricieuse. Elle aimait qu’on se donne corps et âme pour elle…

Mais la Serpentard retint toutes ses remarques, se contentant de froncer les sourcils. Julian savait ce qu’il faisait, il avait étudié tout ça. Qui était-elle, elle, pour lui dire comment faire ? Avait-elle déjà étudié le Fidelitas ?

Angy réfléchit un instant. Non, jamais. Elle étudiait beaucoup dans les livres : sorts, potions, rituels, théories, histoires, légendes, etc… mais elle n’avait jamais éprouvé le besoin de découvrir le Fidelitas. A l’époque, elle n’avait qu’une seule confidente qui faisait office d’amie, de meilleure amie, de journal intime, de conseillère, de compagne de chambre et de punching-ball verbal à l’occasion. Elle ne voyait pas l’utilité du Fidelitas… ! Et même si elle avait dit quelque chose, Julian lui aurait sûrement cloué le bec par une quelconque « phrase cérébrale »… De celle qui t’obligent à utiliser ton cerveau pour penser mais qui ne sont vraiment utiles que pour faire taire l’adversaire… Angy en avait assez pris pour ce soir, merci bien !

Et voilà, c’était fini. Les espoirs de Thécla furent anéantis par un simple : « Parfait. Tout est parfait ». A contre cœur, elle détacha ses yeux de son Grimoire dont le serpent aux fils d’argent décrivait des petits tours successifs autour de l’Emeraude centrale. Et cela lui fit mal. Elle n’allait plus jamais le revoir. Où alors, ce serait sous le regard malveillant de ce despote tyrannique qui faisait office de « Gardien du Secret » !

En détournant la tête, ses yeux saisirent le Grimoire Bleu. C’était injuste… Pourquoi fallait-il que le sien disparaisse de sa vie ? Pourquoi fallait-il que ce soit Julian qui… ? Elle aurait voulu qu’il disparaisse, le Livre de Rowena Serdaigle. Ce ne serait que Jus…

Pzit PzIt… Zoink !

… tice… ?

Comme dans le bruit d’une baguette mal raccordée qui lance un sort mal prononcé, le Livre Bleu s’évanouit dans les airs. Enfin, dans les airs, c’est un peu fort, il émettait de petits éclairs bronze, bleus et argent…

Waw ! Je veux que Julian disparaisse totalement !

Thécla adressa un regard à la fois surpris et impatient à Julian, espérant que son nouveau vœu se réalise, tout comme le précédant. Mais fallait pas rêver, quand même ! Julian ne disparaissait pas. Julian ne bougeait pas. Julian réfléchissait. Ouille. Julian réfléchissait au meilleur moyen de les pulvériser.


Je t’avais prévenue !

A présent, vous allez me dire où se trouve mon Livre.


Comment voudrais-tu qu’on le sache ?

Et soudain, elle comprit. Il les accusait.

Nous n’avons rien à avoir là-dedans !

Le ton haussait un peu. Thécla déposa Cassie à terre et la prit de nouveau par la main mais la plaçant, cette fois-ci, derrière elle. Avec des gestes lents et calculés, elle réussit à se placer devant Lix, le cachant de la baguette menaçante du Serdaigle.

Calme-toi Julian ! Nous n’avons rien fait, nous ne sommes pas responsables de la disparition du Grimoire !

La peur se faisait entendre dans la voix de la jeune fille. Elle se devait de protéger les enfants. Elle retira sa baguette de sa poche même si elle doutait qu’elle lui fut d’une quelconque utilité. Elle n’était pas douée en situation de crise et Julian était deux fois plus fort qu’elle.

Mais elle était prête à protéger les autres. C’était son devoir. Et elle le ferait jusqu’au bout, devait-elle y laisser sa vie.

Expelliarmus !

Protego !


BLANNKKK !

Petrificus Totalus !

PAF ! TAP SHLANG FLOP CRACK ! PSCHAKKH !

Thécla s’était jetée sur Cassie, tombant ainsi que Alex aussi. Mais celui-ci s’était déjà relevé, prêt à se battre. La succession de bruit empêcha Angy de suivre le cours de la bataille car elle essayait à la fois de retenir Cassandra – qui tenait toujours Alex par la main et refusait de le lâcher, et de tirer Alex en arrière… Ce qui n’était pas chose facile !

Le brouillard se dissipa enfin, révélant un spectacle de désolation. C’était comme si une tempête s’était abattue sur cette pièce… Julian gisait quelques mètres plus loin, la tête recouverte par un épais volume « Les Pouvoirs enfouis en vous que vous n’avez jamais soupçonnés » par Vablasta Romanus. La bibliothèque lui était tombée sur la tête.


Il... Il est mort ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


Appel, Réunion et Fidelitas. [PV Héritiers] Empty
MessageSujet: Re: Appel, Réunion et Fidelitas. [PV Héritiers]   Appel, Réunion et Fidelitas. [PV Héritiers] EmptySam 29 Déc - 19:59

[ Pardonnez-moi si cela est un peu fouilli j'ai tapé le RP en plusieurs fois et j'avais quelques fois de petites périodes de manque d'inspiration. J'espère que vous ne m'en tiendrez pas rigueur. ]

Brusque retour à la réalité. Tous les sourires s’estompèrent. La voix de Julian, froide et impérieuse, venait de s’élever dans le vaste Bureau. Alexandre regagna lentement sa place, écoutant avec attention les premières directives de l’Héritier de Serdaigle. Le Rituel du Fidelitas semblait étonnamment simple. Cette pensée provoqua chez Alex, un léger froncement de sourcils. Il échangea avec Thécla, un regard éloquent, empreint d’un certain scepticisme. Au même moment, ils reportèrent leur attention sur Julian. Il venait de faire apparaître un morceau de parchemin soigneusement plié. Le jeune Griffon l’observa d’un œil vague.

Notre Survie réside entre ces mots…

Cette pensée lui arracha un frémissement. Dans le sombre regard d’Effeday scintillait une lueur de folie, presque imperceptible. Ses lèvres s’étirèrent en un sourire satisfait alors qu’il écrasait avec précaution le reste du papier consumé. Les mots qu’il prononça dans la Langue Ancienne interpellèrent le petit Goldy : c’était encore plus simple qu’il ne l’imaginait. Julian se contentait de prononcer des incantations dont il ne connaissait certainement pas la signification et qui voulaient toutes dires une seule et même chose… Julian Effeday, le Grand, le Tout-puissant, venait-il de mettre en évidence une faille dans son organisation parfaite ?

* Une énorme faille, alors. Qui lui causera du tort. Et pas seulement à lui. A vous tous…

Plus les secondes passaient, plus Alexandre se laissait envahir par le doute. Tout était parfait, alors ? Le Gryffondor fut le premier à remarquer les étincelles bleu, bronze et argent jaillissant du Grimoire de Rowena Serdaigle. Ce dernier s’évaporait rapidement, il n’était plus qu’un entrelacs confus de couleurs et de lumières avant de ne plus rien être du tout. Disparu. Évanoui La bouche entrouverte, le jeune Goldy observa la scène d’un œil stupéfait. Il savait ce qu’il se passerait alors…

A présent, vous allez me dire où se trouve mon Livre.

Le premier réflexe d’Alex fut d’enfouir subrepticement sa main tremblante dans la poche de son jean. Sa baguette était là, à portée de main, elle attendait semblait-il, frémissant d‘exaltation. Julian était entré dans une colère folle, teintée d’une incompréhension frustrante. Il les accusait, pointant sur eux sa sombre alliée. Thécla fut la première à manifester son indignation. Les yeux écarquillés d’Effeday se posèrent alors sur Goldy qui était resté silencieux.


Nous n’y sommes pour rien, Julian. Nous n’avons pas bougé durant tout le Rituel, tu étais là, tu nous as vu.

Ses sourcils se froncèrent alors qu’il voyait transparaître sur le visage de Julian Effeday, toutes ces émotions contenues, toute cette colère refoulée, qu’il avait habilement déguisées en froideur durant de nombreuses années. Il ne tarderait pas à exploser. Il fallait empêcher que cette colère ne se répande un peu trop. Promptement, Alexandre empoigna sa baguette, se leva soudainement, envoyant valser derrière lui le fauteuil qui l’accueillait chaleureusement quelques instants auparavant. Des étincelles argentées jaillissaient du fin instrument de bois.

Recule, Julian, ordonna le petit Griffon, sa voix trahissant un manque d’assurance flagrant.

Il tenta de se redonner un tant soit peu de conviction en empoignant un peu plus fermement sa baguette magique mais rien n’y faisait. Julian était plus rapide que lui, il était plus expérimenté et avait une connaissance plus vaste en Enchantements. Il terrasserait le jeune Gryffondor en quelques secondes. Thécla, encore affaiblie par le Rituel, se tenait derrière lui, en compagnie de Cassie dont le visage ne laissait apercevoir aucune trace de peur. Déjà, un rictus de mépris déformait les sombres de traits de l’Héritier de Serdaigle qui observait d’un œil goguenard la baguette magique pendant mollement au poignet d’Alexandre. Profitant de cet instant de distraction, ce dernier clama la première incantation qui lui vint à l’esprit, puisant en lui, ses dernières forces.

Repulso !

Le corps entier de Julian fut expulsé en un bruit sourd. Des traits lumineux fusaient dans la pièce. Les lueurs éblouissantes aveuglaient le jeune Gold qui parvenait à peine à voir les deux autres Héritières, à ses côtés. Il empoigna la main de Cassandra, leva haut sa baguette et cria :

Expelliarmus !

Il se sentait envahi par une force nouvelle, comme si cette petite main frêle mêlée à la sienne lui procurait un sentiment nouveau de conviction et de courage… Un filament rougeâtre jaillit de sa baguette, heurtant de plein fouet non pas Julian mais la bibliothèque qui se trouvait derrière lui qui sembla exploser, déversant sur l’Héritier déchu, un flot de pages et de volumineux ouvrages qui le poussèrent à s’incliner. Allongé sur le ventre, vaincu, une nuée de poussière brunâtre flottait autour de lui.


Partons. Partons pendant qu’il en est encore temps, conseilla Alex aux deux autres, transpercé d’un éclair de lucidité.

Bombarda ! souffla-t-il, à bout de force, en pointant la tige d’ébène sur la porte qu’il devinait verrouillée.

Le panneau explosa, projetant de multiples éclats de bois qui voletèrent un instant dans la pièce, tels de sinistres gouttes de pluies qui retombèrent violemment sur le sol recouvert d’un tapis épais et qui aurait pu paraître élégant en différentes circonstances. Alex jeta à Thécla et Cassie un regard éloquent et, prenant une grande inspiration, commença la traversée du noir corridor menant au Bar d’Archie, dirigeant la petite troupe nocturne secouée par moment de tremblements apeurés. Angy venait de dégainer à son tour sa baguette, lançant à son jeune ami un regard qui voulait dire « Si le barman s’oppose lui aussi, nous ne lui ferons pas de cadeaux. ». Et ce regard était empreint de gravité.


Nous savons tous deux que notre prétendue innocence à laquelle nous avons continué à croire en a pris un sacré coup, ce soir. Nous avons laissé un homme à demi-mort dans son Bureau et nous nous apprêtons à faire du mal à un autre homme…

Son regard se porta ensuite sur Cassie. A la simple vue de cette frimousse d’ange, il se dit que tous ces actes en valaient la peine. Ils ne faisaient pas cela pour rien. S’ils ne sauvaient pas leurs vies, au moins sauveraient-ils celle de Cassandra, cette petite fille qui n’avait rien demandé…

Angy, quand nous arriverons devant lui, tu lui lanceras le Sort d’Amnésie. Il connaît nos prénoms et même si nous lui mentons il ne mettra pas longtemps à découvrir le corps de Julian dans la pièce d’à côté. Agissons vite et ne regrettons rien.

Alexandre esquissa un léger mouvement rassurant sur la main de son amie, puis s’extirpa de l’ombre, arborant l’air le plus naturel qui soit. Il était temps pour le jeune Goldy de prouver ses talents de comédien. Il feignit de ne pas avoir aperçu Archie Cristoll qui, lui, les observait tous trois d’un œil rembruni, occupé à plonger un torchon crasseux au fond noirâtre d’une chope de verre.

Bonsoir, Archie. Nous partons. Julian est resté dans son Bureau, il a beaucoup à faire.

Le Griffon afficha un petit sourire affable qui se voulait sincère. Il ébaucha quelques pas en direction de la cheminée aux flammes verdoyantes, faisant ainsi croire au propriétaire des lieux que les trois jeunes gens repartiraient par où ils étaient arrivés.

A toi de jouer, Thécla, grommela-t-il, à l’adresse de son amie.
Revenir en haut Aller en bas
Cassie Doe
Enfant - Poufsouffle dans l'âme
Enfant - Poufsouffle dans l'âme
Cassie Doe

Nombre de messages : 98
Age : 16
Age Roleplay + Sorts : 5 ans
Capacités Spéciales : prophète
Points Prestige : 2
Date d'inscription : 22/10/2006

Appel, Réunion et Fidelitas. [PV Héritiers] Empty
MessageSujet: Re: Appel, Réunion et Fidelitas. [PV Héritiers]   Appel, Réunion et Fidelitas. [PV Héritiers] EmptyMer 2 Jan - 16:00

Tout se passe si vite que la petite blondinette a du mal à assimiler les évènements qui la marqueront pourtant pendant tant d'années ensuite.

Sous ses mains et devant ses yeux défilent les trois grimoires qu'elle ne connaît pas encore, et une telle sensation de puissance s'empare d'elle face à chacun d'eux qu'elle comprend instinctivement qu'ils sont l'essence même de leurs magies, et qu'ils sont plus importants que toute autre chose.

Puis les grimoires sont repris, assemblés, et un drôle de rituel est commencé... Thécla, qui agit comme une maman avec elle, (même si Cassie ne sait pas ce que ce mot veut dire), veille doucement sur la fillette durant tout ce temps.
Et, enfin, le rituel touche à son terme.

Cassie fronce à nouveau les sourcils, retroussant, par la même occasion, son joli petit nez. Elle sait d'avance que quelque chose d'anormal va se produire. Elle le ressent tout au fond d'elle-même, sans pouvoir le dire à quiconque.
Et l'étrange se produit en effet... Le grimoire de Serdaigle, celui qui appartient durant quelques secondes encore au garçon qui a essayé de l'amadouer auparavant, disparaît soudainement.

Les choses changent alors, les attitudes aussi et Cassie ne comprend pas très bien pourquoi. Thécla et Alex tentent de la protéger contre celui qui, elle le sait, n'est déjà plus l'Héritier. Cassie, elle, protège son Pookie, objet précieux parmi les autres.

Un grand fracas survient, le chaos s'étend sur toute la pièce. Cassie sent une main empoigner la sienne et un pouvoir se mêler au sien.
Une formule est prononcée et elle la murmure elle aussi, sans savoir ni ce que cela veut dire, ni à quoi ça sert.


Expelliarmus

La poussière envahit presque aussitôt la pièce et quand Cassie arrive de nouveau à distinguer quelque chose, elle découvre Julian coincé à moitié sous une grande bibliothèque.
Aucune peur, aucune surprise ne se lit sur son visage enfantin, seulement de la curiosité.


Il est mort, pook' ? demande-t-elle d'un air détaché.

Elle a très envie d'aller voir, de faire enlever la bibliothèque du visage de Julian et d'observer...

A quoi ça ressemble, la mort ?

Mais personne ne prend le temps de lui répondre, et encore moins de lui montrer. L'urgence semble s'être emparée de tout le monde et Cassie se retrouve contrainte de suivre le reste de la petite troupe apeurée, en alerte...

Et enfin, le barman apparaît. Cassie sait que Thécla a prévu d'agir, elle a entendu les paroles d'Alex et vu la baguette sortie de la serpentard. Elle, elle ne peut pas faire grand chose d'autre qu'être spectatrice. Après tout, elle n'est qu'une petite fille ! Mais si les choses se gâtent, elle sait qu'elle peut vaguement aider et se prépare à devoir serrer la main de Thécla pour lui insuffler un peu plus de force.
Revenir en haut Aller en bas
https://potteroleplay.actifforum.com/biographie-des-personnages-f
Thécla Ange Mathews
Serpentard
Serpentard
Thécla Ange Mathews

Nombre de messages : 597
Age : 30
Age Roleplay + Sorts : 18 ans sorts 1 2
Capacités Spéciales : Potionneuse très douée - Charmeuse orale et visuelle qui s'ignore
Date d'inscription : 23/05/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
Appel, Réunion et Fidelitas. [PV Héritiers] Left_bar_bleue100/100Appel, Réunion et Fidelitas. [PV Héritiers] Empty_bar_bleue  (100/100)
Points de mana:
Appel, Réunion et Fidelitas. [PV Héritiers] Left_bar_bleue100/100Appel, Réunion et Fidelitas. [PV Héritiers] Empty_bar_bleue  (100/100)

Appel, Réunion et Fidelitas. [PV Héritiers] Empty
MessageSujet: Re: Appel, Réunion et Fidelitas. [PV Héritiers]   Appel, Réunion et Fidelitas. [PV Héritiers] EmptyJeu 17 Jan - 21:09

Lix prenait les choses en main. Malgré son jeune âge, il montrait en cet instant où chacun était empreint à une panique oppressante, une maturité et un sens des responsabilité sans égale. Thécla, encore sous le choc, observait d’un œil mi-inquiète mi-dégoûtée le corps inerte de Julian… Ironie du sort. Le Serdaigle suffisant réduit à néant par ce qu’il chérissait le plus en dehors de lui-même : les livres ! Angy revoyait le duel qui s’était déroulé quelques instants plus tôt. Si Alex ne s’était pas montré si prompt, que serait-il arrivé ? Elle n’osa pas même y penser et reporta son attention sur la petite Cassie qui restait suspendue à son bras. Ne surtout pas la perdre de vue, il ne manquerait plus que ça !

Ils quittèrent ensemble la pièce précédemment fermée grâce à un sortilège et longèrent le couloir sombre et étroit en sens inverse. Cela faisait des heures qu’ils étaient enfermés dans cette pièce et pourtant tout s’était déroulé tellement rapidement… La lueur blafarde du bar les exhorta à agir. Et à agir vite. Thécla se mordit la lèvre aux paroles de son ami.


C’est la meilleure chose à faire, tenta-t-elle de se convaincre.

Tenant toujours la main de Cassie, elle se tourna vers elle et lui murmura quelques mots d’un ton qui se voulait protecteur, presque maternel.

Écoute-moi bien Cassie. Nous allons lancer un sort à ce monsieur dans le bar. Nous ne lui ferons aucun mal, ne t’en fais pas, c’est simplement pour éviter que nous trois ne soyons en danger, tu comprends ? S’il arrive quoi que ce soit à Alex ou à moi-même, sors vite de cet endroit et retourne de là d’où tu viens, ne reviens surtout pas sur tes pas. Mais il ne nous arrivera rien, il n’y a pas de raison, ajouta-t-elle avec un mince sourire dénué de toute conviction.

Bon, allez, on est forts !


Angy sortit sa baguette d’une de ses poches et la glissa dans sa manche, de sorte à ce qu’elle puisse s’en saisir assez rapidement en temps voulu. Alexandre avait été le premier à faire son entrée sur scène, jouant brillamment le jeu. Ce fut au tour de la Serpentard de faire son apparition, accompagnée de Cassie qui semblait trouver le jeu amusant. Le regard d’Archie se porta immédiatement sur la fillette. Les sourcils de Thécla se haussèrent. Elle avait du apparaître au beau milieu du corridor, dans ce cas le barman n’avait pas pu l’apercevoir… Comment avaient-ils pu négliger ce détail ?

Arrête de paniquer ! Julian l’a prévenu, oui !

Elle le gratifia d’une remarque cinglante et sèche.

Eh bien Archie, n’avez-vous donc jamais vu une petite fille ?

Et le mitraillant du regard, elle fit mine à son tour de se diriger vers la cheminée, Cassandra lui emboîtant le pas. Alex lui murmura quelque chose qu’elle n’entendit qu’à moitié mais elle comprit que c’était le moment, il fallait le faire tôt ou tard et c’était cet instant que le Destin avait choisi.

Bien le bonsoir, Archie.

Ni une ni deux, elle laissa tomber sa baguette entre ses doigts et effectuant une courbe à la fois vive et gracieuse, pointa de l’arme le barman abasourdi.

Oubliettes !

L’éclair argenté l’avait percuté de plein fouet. Il s’affala sur son comptoir, assommé. Fière d’elle mais néanmoins grave, Angy arbora un petit sourire triomphant et adressa à son Griffon un regard complice.

Bon et maintenant on fait quoi ? On n’a pas énormément de temps avant qu’il se réveille et s’il nous voit ici, tout lui reviendra.

L’Héritière de Serpentard intercepta le regard d’Alexandre en direction de la Cheminée. Elle fit « non » de la tête.

Impossible. Où veux-tu qu’on aille ? Le réseau de Cheminée de Poudlard est condamné. Je pense qu’on devrait sortir. Nous aviserons en temps voulu…

Laissant planer ses mots sur la petite troupe, elle s’approcha du jeune Goldy et leva le voile qui couvrait les trois Grimoires dont la lueur des pierres avait perdu en éclat depuis la disparition de leur confrère. Elle glissa son propre Livre et celui de Cassie, moins volumineux, dans son propre sac, laissant l’Ouvrage des Métamorphoses à son propriétaire.

On le portera à tour de rôle, si tu veux, lui adressa-t-elle avec un sourire. La Serpentard fouilla un instant dans son sac et en tira une longue étoffe noire un peu froissée mais en bon état qu’elle déposa sur les épaules de la fillette qui se tenait à ses côtés.

Tiens. Il ne faut pas que tu attrapes froid, tout de même. Bon, tout le monde est prêt ? demanda-t-elle en resserrant elle-même sa cape autour de ses épaules. C’est parti pour l’aventure !

Et jetant un dernier regard derrière elle, sur le corps avachi d’Archie Cristoll, elle poussa la porte grinçante et s’engouffra dans la nuit noire et glaciale de décembre.
Revenir en haut Aller en bas
Julian Effeday
Serdaigle
Serdaigle
Julian Effeday

Nombre de messages : 1252
Age : 30
Age Roleplay + Sorts : 21 ans sorts 1 2
Capacités Spéciales : Occlumencie
Date d'inscription : 05/05/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
Appel, Réunion et Fidelitas. [PV Héritiers] Left_bar_bleue100/100Appel, Réunion et Fidelitas. [PV Héritiers] Empty_bar_bleue  (100/100)
Points de mana:
Appel, Réunion et Fidelitas. [PV Héritiers] Left_bar_bleue100/100Appel, Réunion et Fidelitas. [PV Héritiers] Empty_bar_bleue  (100/100)

Appel, Réunion et Fidelitas. [PV Héritiers] Empty
MessageSujet: Re: Appel, Réunion et Fidelitas. [PV Héritiers]   Appel, Réunion et Fidelitas. [PV Héritiers] EmptyJeu 24 Jan - 17:54

Qu’ils étaient prompts à vouloir se justifier, les pathétiques insectes. Oh mais l’insecte, aussi insignifiant soit-il, est fourbe. Il pique au moment le plus inattendu, injecte le poison le plus mortel, prêt à sacrifier sa vie à la condition que ses désirs vindicatifs soient apaisés. Oui, ils étaient insectes ; ils avaient trahi l’once de confiance qui commençait à pointer en Julian en lui dérobant le plus précieux de ses biens, son Héritage. La culpabilité se lisait dans l’éclat puant de candeur de leurs iris verts. Ils ne voulaient rien admettre ? Qu’il en soit ainsi. Effeday avait sans grande conviction espéré ne pas en venir à cette extrémité mais on ne lui laissait pas le choix…

Mais voilà que le fier Gryffondor, l’impétueux mulet, se manifestait, mû par l’impulsivité des gamins choyés de son espèce, ayant toujours baigné dans le confort le plus optimal, bercé par des parents plein d’un amour hypocrite et niais. Un sourire de sarcasme, inquiétant, flotta sur ses lèvres, éphémère, lorsque Bébé Goldy lança l’injonction. Mais le sourire s’estompa bien vite à la vue d’une baguette. Alors le gamin comptait véritablement utiliser sa tige molle contre lui ? Et que lui lancerait-il ? Un « Expelliarmus » bien dosé ?

Repulso !

Il sentit son corps poussé par une force invisible et d’une puissance déboussolante. La baguette toujours tendue, le Serdaigle clama plusieurs incantations de sa connaissance, projetant à travers la pièce une multitude d’éclairs argentés. Il ne comprenait pas. Aucun de ses sortilèges n’atteignait les trois Héritiers. L’incrédulité laissa place à la douleur lorsque la Bibliothèque qui se tenait derrière lui explosa en un flot de précieuses pages, les reliures lui heurtant les tempes, il tomba sur le ventre, le grand meuble immobilisant ses jambes, un ouvrage ouvert sur sa tête. Il ne bougeait plus.


***


Les mioches se plaisent ou quoi ? J’vais d’voir fermer boutique moi, l’est bientôt quatre heures !

Maudissant ce fichu Effeday qui avait un jour franchi la porte de son établissement, Archie se remit à essuyer négligemment des verres propres - propres selon les critères d’Archie Crystoll -, attendant que la petite troupe débarque, ce qu’elle ne tarda pas à faire. La pourrie gâtée, le pourri gâté, ils étaient tous là avec un petit plus qui fit s’arrondir l’œil du barman. C’était donc elle la convive tant attendue ? On l’avait prévenu qu’elle serait jeune mais à ce point.

Monsieur J. choisit ses invités avec soin, pensa-t-il, railleur.

Mais où était-il d’ailleurs ? Alors que son regard s’égarait sur la blondeur de la mioche, la suffisante fille à papa le rappela à l’ordre avec une remarque cinglante dont elle seule avait le secret. La curiosité aiguisé, il s’apprêta à les rappeler lorsqu’il les vit se diriger vers la cheminée mais un éclair foudroyant le frappa de plein fouet.

Plus rien. Le vide total. Les yeux du barman s’ouvrirent sur une salle entièrement vide, chargée de lourds effluves de tabac et d’alcool. Où était-il ? Un… bar ? Et pourquoi était-il renversé sur le comptoir de cette manière ? Pourquoi portait-il ce tablier crasseux ? Quelles étaient ces chopes vides derrière lui ? Décontenancé, les yeux écarquillés, il s’assit sur le tabouret le plus proche et ne bougea plus.

***


Julian reprit connaissance, au milieu d’une quantité impressionnante de poussière, de pages déchirées et d’encre déversée. Il se libéra d’un rageur mouvement de jambes, épousseta ses sombres vêtements et ramassa sa baguette qui avait atterri non loin. Le moindre de ses mouvements laissait transparaître une colère ardente… Se massant les tempes, il réfléchit. Il devait fuir. Loin. Très loin. Ce Grimoire, c’était son Héritage, on lui avait donné, le sang de ses ancêtres faisait battre chaque page… Mais il n’était pas stupide. Il leur laisserait le temps d’oublier mais il reviendrait. Qu’ils en soient certains, il reviendrait ! Agité de tremblements, le dos de la main parsemé de veinules violacées, les mâchoires serrées, il quitta la pièce, pris d’une douce folie, d’un délicat désir de vengeance que pourtant, il n’apaiserait jamais…
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Appel, Réunion et Fidelitas. [PV Héritiers] Empty
MessageSujet: Re: Appel, Réunion et Fidelitas. [PV Héritiers]   Appel, Réunion et Fidelitas. [PV Héritiers] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Appel, Réunion et Fidelitas. [PV Héritiers]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Machete [DVDRiP]
» [UPTOBOX] The Reunion [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Londres :: Centre ville-
Sauter vers: