AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Un retour à point nommé

Aller en bas 
AuteurMessage
William Lancaster
Serpentard
Serpentard
William Lancaster

Nombre de messages : 250
Age : 31
Age Roleplay + Sorts : 35 ans sorts 1 2 3 SPE
Capacités Spéciales : Occllumen, legilimens et fourchelangue
Date d'inscription : 29/06/2007

Un retour à point nommé Empty
MessageSujet: Un retour à point nommé   Un retour à point nommé EmptyVen 29 Juin - 17:20

HJ j'invite chaque électeur à lire le poste suivant afin de pouvoir voter ou non en parfaite connaissance de cause pour le candidat William Lancaster, merci d'avance HJ


L’émissaire diplomatique plénipotentiaire du ministère de la Magie britannique William Lancaster, de retour de sa tournée diplomatique à travers les grandes capitales de ce monde, s’apprête à donner sa première conférence de presse depuis qu’il a quitté le Royaume Uni…

William entra dans la vaste salle des conférences de presse, cette pièce de marbre à la fois froide et mystique, qui avait été son lieu de villégiature en tant que porte parole du Ministère, il s’avança d’un pas décidé non sans une certaine émotion à la vue de tous ces visages familiers, il remarqua cependant de nouvelles têtes. Il monta les quelques marches et se plaça devant son auditoire, il passa sa main de jouer de polo au travers de son épaisse chevelure brune. Il éclaircit le timbre de sa voix, lança à la foule un regard emplit d’humanité et de noblesse, releva légèrement le menton puis prit la parole d’une voix qu’il voulut à la fois cordiale et puissante.

Mesdames, mesdemoiselles, messieurs, membres de la Communauté Magique,

Bonjour !

Permettez moi tout d’abord de vous exprimer la joie et le plaisir qui sont les miens en cet instant. C’est toujours un honneur que de m’adresser à ce parterre si chaleureux. A cet effet je voudrais souligner à quel point votre mission journalistique est vitale pour la bonne santé démocratique de notre Communauté, ce sont des sorcières et sorciers comme vous qui incarnez le lien étroit et privilégié entre les citoyens et leurs dirigeants.


Après cette brève digression, William se concentra sur l’objet de son discours.

Voila désormais plusieurs mois que j’ai du quitter la Grande Bretagne afin d’effectuer un voyage diplomatique sans précédant, au sein de toutes les nations alliées qui nous ont rejoint dans notre lutte indéfectible contre les forces du Mal. Cette mission stratégique, qui m’a été confiée par le Ministère, s’est révélée être d’une richesse incomparable.

C’est grâce et à cause de ce long voyage que je suis à la fois toujours plus optimiste quant à nos chances de succès vis-à-vis de tous ceux qui incarnent un danger pour la Communauté Magique, mais aussi profondément désolé de constater que la situation en Grande Bretagne se soit à ce point dégradée.


Mon voyage m’a permis de découvrir que partout en Occident les forces du Mal ont connu ces dernières années une recrudescence de leurs activités, et que partout les gouvernements ont opérée une réorganisation en profondeur de leur structure étatique afin de s’adapter aux nouvelles formes d’agression. De même qu’ils ont magistralement réformé leurs systèmes juridiques et pénaux afin de prévenir les crimes du futur par la vertu pédagogique de l’exemple. Enfin ils ont su donner à la jeunesse magique de leur pays les possibilités d’insertion qu’elle méritait. Tout ceci a participé à une amélioration générale et significative dans tous les domaines en même temps qu’elle a permis d’enregistrer une baisse sans précédent du taux de criminalité. J’entends faire partager à la Communauté Magique tout ce que je découverts, j’entends lui montrer que des solutions existent et qu’elles doivent être appliquées…

William leva un peu plus les yeux vers la foule, il se tut quelques instants et changea légèrement de ton, pris une voix à la fois plus basse et plus puissante.

… car sachez que je ne saurais tolérer de nos concitoyens qu’ils vivent dans un état de terreur permanant ! La mission première de tout gouvernement est d’apporter la Sécurité - condition nécessaire à l’établissement et l’épanouissement des libertés fondamentales - à chaque citoyen. Nous ne saurions accepter de voir cette situation persister.

Il est temps que Justice soit faite …

Un autre silence. Les yeux du Duc brillaient d’une rare intensité, ils laissaient entrevoir toute l’ardeur qui était la sienne lorsqu’il s’agissait de rendre de Justice et de servir le Bien.

… et soyez assurés qu’elle sera rendue de façon exemplaire !

Nous allons mettre un terme à cet état d’impunité permanant. Nos ennemis doivent comprendre que le temps des décisions tièdes sans ambition des actions molles sans envergure est révolu ! Nous allons agir avec audace, détermination et fermeté tout en ayant le courage d’être juste, exemplaire et irréprochable.

William avait prononcé ces derniers mots très distinctement, en insistant particulièrement sur les notions qui lui étaient chères. Il déploya désormais sa main d’un geste ample et majestueux afin de reprendre la parole, sa voix se faisant d’une douceur séduisante.

Je veux redonner à la Communauté des sorciers le goût de rêver, je veux lui permettre de croire que tout est à nouveau possible, un jour un grand sorcier à déclaré : certains voient la réalité et disent : pourquoi ? Moi je rêve de l’impossible et je dis : pourquoi pas ?

Voila bien trop longtemps que nos concitoyens ont le sentiment d’avoir été abandonnés, qu’il ont baissé les bras et fini par accepter une situation qui n’a que trop perduré. Saint Augustin disait qu’à force de tout voir on en venait à tout tolérer, et qu’à force de tout tolérer on en venait à tout accepter. Et bien je vous promets solennellement de tout faire afin que la tendance s’inverse, afin qu’il soit à nouveau possible de rêver dans ce pays.


Puis en adoptant un ton plus intime…

Ceux qui me connaissent savent que je ne suis pas homme à me battre pour des causes dans lesquelles je ne crois pas. Je suis un homme de parole qui estime qu’on ne saurait transiger avec les notions de Justice et de Bien. J’ai acquis au cours de mes années en tant que porte parole du Ministère, chef de la sécurité intérieure et président du National Security Council une réputation d’homme de Fer, je reconnais volontiers accorder une certaine valeur pédagogique aux mesures exemplaires. Cependant j’ai toujours agi avec le souci d’une Juste Efficacité.

Enfin le jeune Lancaster se redressa légèrement, donnant à sa hauteur encore plus de dignité, solennellement il reprit :

Les circonstances exceptionnelles dans lesquelles nous sommes amenés à évoluer exigent de nous, des mesures tout aussi exceptionnelles. La Grande Bretagne a besoin d’un souffle nouveau dans sa lutte centenaire contre les forces du Mal.

J’estime être en mesure d’incarner ce nouvel élan. Je veux incarner ce nouvel élan.

Les événements actuels et la Raison m’amènent donc à me présenter à vos suffrages.

Je suis candidat au poste de Ministre de la Magie.

J’aspire à être l’homme de qui la Grande Bretagne tiendra son Salut.


J’ai toujours considéré qu’il était de mon devoir de servir la Communauté des Sorciers avec la plus grande dévotion possible et j’estime aujourd’hui être en mesure à assumer la magistrature suprême.

J’aurais dans un proche avenir l’occasion de développer plus en détail mon programme de campagne, mais pour l’instant je tenais à signifier aux Sorcières et Sorciers de ce pays qu’ils avaient une alternative constructive dans cette élection majeure.

Soyez assurés de ma fidélité la plus absolue à nos idéaux. Soyez assurés de notre résolution sans faille dans la lutte que nous mènerons contre tout ceux qui représentent un danger. Soyez assurés que jamais nous ne trahirons la confiance que vous nous avez dénié placer en nous.


William se tut et attendit les questions...


Dernière édition par le Jeu 5 Juil - 13:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://potteroleplay.actifforum.com/viewtopic.forum?t=8733
Thécla Ange Mathews
Serpentard
Serpentard
Thécla Ange Mathews

Nombre de messages : 597
Age : 30
Age Roleplay + Sorts : 18 ans sorts 1 2
Capacités Spéciales : Potionneuse très douée - Charmeuse orale et visuelle qui s'ignore
Date d'inscription : 23/05/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
Un retour à point nommé Left_bar_bleue100/100Un retour à point nommé Empty_bar_bleue  (100/100)
Points de mana:
Un retour à point nommé Left_bar_bleue100/100Un retour à point nommé Empty_bar_bleue  (100/100)

Un retour à point nommé Empty
MessageSujet: Re: Un retour à point nommé   Un retour à point nommé EmptyLun 2 Juil - 17:05

Thécla avait été dépêchée en vitesse au Ministère de la Magie. Autorisation spéciale de sortie de Poudlard fournie grâce à son badge de journaliste et voyage en train jusqu'à Londres avec Alex Goldy. Les choses étaient bizarrement importantes. Ni Angy ni Lix ne savaient ce qui les attendaient là bas... Non, ils y allaient et devaient en "revenir avec un papier pour le canard". Telles étaient les directives, selon M Pline Pinine, propriétaire de la Gazette du Sorcier.

Bref, en gros, Thécla ne savait pas dans quoi elle allait mettre les pieds et elle était drôlement anxieuse. Mais elle était toute excitée à l'idée de revoir ces rues et ces quartiers ! Sa dernière venue remontait à l'été de la mort de Silas. Sa gorge se noua et elle ferma les yeux. Alex serra sa main entre ses petits doigts... Ces deux sentiments - excitation et anxiété - ne faisaient pas bon ménage...

Arrivée à Londres : Les deux jeunes reporters sont conduits en bus moldu jusqu'à un quartier des plus reculés de la Capitale - qui était grise... Pas de surprise de ce coté, pensa Angy. Ils descendirent du véhicule pour se retrouver seuls devant une poubelle... Avec leur accompagnateur, bien sur... Et Angy, perdue comme elle était, adopta une expression inquiète.

C'est quoi cette machinerie ? Ils nous disent ou nous sommes à la fin !?

Alex lui souffla, l'air surexcité, que c'était l'entrée du Ministère... Et Angy haussa les sourcils. Ce tas de poubelles était l'entrée du ministère ?

Lix lui murmura que nous mais que c'était cette cabine téléphonique qui se tenait là bas, droite envers et contre tout... Ah bah quand même ! C'était légèrement plus décent. Arrivés à proximité de l'objet, Angy changea d'avis : c'était répugnant ! L'odeur qui régnait autour lui donnait envie de vomir... L'accompagnateur les poussa dans la cabine, s'enferma avec eux, composa un numéro et parla à voix haute tout en postillonnant et en arrosant les deux éleves. Thécla ne retint que le mot "conférence", à son grand malheur... Puis, le gros monsieur leur tendit à chacun un des deux badges apparus de nulle part avant de sortir de la cabine. Celle-ci commença à descendre, faisant disparaitre la cabine (et les poubelles) au dessus de leurs têtes.

La vision d'horreur n'était rien comparée à ce qui attendait Thécla : Une conférence de Presse. Une vraie et gigantesque conférence de presse ! Il y avait, dans cette sorte d'atrium, une ribambelle de chaises au dessus desquelles avaient été disposés un bon nombre de journalistes - reconnaissables au petit bandeau violet qu'ils portaient comme des brassards. Mais il y avait aussi une foule de gens qu'on ne voyait habituellement qu'en couverture du journal... Des gens très importants, hauts placés au Ministère ou même organisateurs de cette conférence. Cette catégorie était assise au premier rang. Un homme vérifié leur badge et leur assigna deux chaises cotes à cotes.

Les deux reporters n'eurent pas à patienter longtemps : un homme à la forte carrure monta l'estrade et commença à parler. C'était pour lui, ce rassemblement de personnes... Angy écoutait attentivement : rien ne devait lui échapper...

Dejà, des questions se formaient dans son esprits. Elle avait besoin qu'on éclaircisse certains points. Dans son petit calepin, elle notait - avec sa "plume à papote améliorée" comme elle aimait l'appeler - tout ce qui se disait et soulignait de sa baguette ce qui lui semblait important. Alex faisait aussi de même et était concentré par ce qu'il voyait apparaitre sur son calepin. Oui, lui aussi avait certaines questions...

Apres une demi heure de discours empreint de bonnes résolutions, Monsieur William Lancaster annonça qu'il se présentait aux élections ministérielles.

Gosh ! Hum... Ces questions sont pour plus tard !

Dis minutes plus tard, le discours s'achevait sur des promesses dures à tenir ?!

L'heure des questions etait venue !! Angy leva la main en criant "M. Lancaster ! M. Lancaster" tout comme la foule de reporters présents dans la salle. Voilà pourquoi elle détestait les conférences... Une interview était toujours plus calme, plus intime... Et d'interrogations, on en perdait point ! Alors que là, il suffisait que quelqu'un pose une question pour que vous réfléchissiez à une nouvelle. D'accord mais l'ancienne, ou allait-elle ? Elle s'envolait, bien évidemment !

Etrangement, la parole lui vint. Elle la saisit et en profita pour réciter sa question. Le silence se fit dans la salle : Une perte de question, ce n'est pas bien grave mais une perte d'information l'est énormement !


Monsieur Lancaster, vous étiez porte parole du Ministère, chef de la sécurité intérieure et responsable du National Security Council. Pourquoi donc est-ce vous que l'on a dépêché à cette mission à l'étranger ? Le responsable du département des affaires étrangères et des relations communautaires n'aurait-il pas été plus approprié ?

Hj : J'éditerai si jamais Alex refuse ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
William Lancaster
Serpentard
Serpentard
William Lancaster

Nombre de messages : 250
Age : 31
Age Roleplay + Sorts : 35 ans sorts 1 2 3 SPE
Capacités Spéciales : Occllumen, legilimens et fourchelangue
Date d'inscription : 29/06/2007

Un retour à point nommé Empty
MessageSujet: Re: Un retour à point nommé   Un retour à point nommé EmptyMar 3 Juil - 17:56

HJ : je vais répondre à la question de manière assez courte pour que tvous ayez la possibilité de m’en poser d’autres et ainsi de suite Wink.

Le Duc écouta la question avec intérêt et fut surpris de constater que malgré le jeune age apparent de la journaliste, il y avait dans ses questions une pertinence certaine. William répondit tout d’abord par un sourire bienveillant à interrogation, elle lui donnait la possibilité de s’exprimer sur un sujet qu’il n’avait pas encore abordé. Le candidat concentra alors son regard sur la jeune femme et les mains posés sur son pupitre commença à parler avec fraîcheur et noblesse.

Merci mademoiselle pour cette question qui me donne l’occasion d’éclaircir certain point.

Il est vrai qu’aux premiers abords le directeur du département de la coopération magique internationale aurait très bien pu entreprendre ce voyage.


Mais je voudrais tout d’abord attirer votre attention sur un point purement technique : le fait que ce voyage diplomatique ait duré près de 18 mois. Pouvions nous judicieusement accepter de priver le ministère de son directeur de département en charge de la coopération magique internationale. Je ne le crois pas les affaires courantes se devaient d’être expédiées.

Je voudrais aussi attirer votre attention que ma formation universitaire ainsi que mon expérience en tant qu’ambassadeur en poste à Paris me prédestinaient à accomplir une telle mission. Qui plus est mes talents de grand communiquant en tant que porte parole et directeur du département de la communication faisait de moi un émissaire idéal.


Enfin je voudrais souligner le fait que dans notre société tjrs plus ouverte et liée au reste du monde, notre sécurité intérieure dépend toujours plus d’une bonne coopération magique internationale. Il s’agit là d’un phénomène d’interdépendance accrue.

William se cambra alors légèrement, éleva se regard pour embrasser toute la foule et reprit d’une voix à la fois plus puissante et plus intense.

Il est illusoire de croire que nous pouvons seuls assurer la sécurité de notre territoire et de notre Communauté. Si nous voulons être efficaces dans la lutte contre les forces du Mal il faut penser à l’échelle internationale et non pas nationale, sinon vous vous exposez à ce que tout ce que vous accomplirez se révèle inefficient. Ceci explique qu’en mes qualités de chef de la sécurité intérieure et de président du NSC on m’est attribué cette mission.
Revenir en haut Aller en bas
https://potteroleplay.actifforum.com/viewtopic.forum?t=8733
William Lancaster
Serpentard
Serpentard
William Lancaster

Nombre de messages : 250
Age : 31
Age Roleplay + Sorts : 35 ans sorts 1 2 3 SPE
Capacités Spéciales : Occllumen, legilimens et fourchelangue
Date d'inscription : 29/06/2007

Un retour à point nommé Empty
MessageSujet: Re: Un retour à point nommé   Un retour à point nommé EmptyMer 4 Juil - 11:42

Après avoir répondu à la question de la jeune journaliste, l’ambassadeur se concentra un peu plus sur des sujets relatifs à la campagne électoral, et prit la parole afin de transmettre un message novateur.

Si vous me le permettez je voudrais poser ma candidature comme une alternative viable et constructive aux forces en présence.

Je peux comprendre que certains aient pu être séduis par le discours mystiquement ambivalent et ténébreusement impénétrable d’une certaine reine.


C’est à tous ceux en perdition que je voudrais m’adresser, je voudrais dire à tous ces sorciers que la prétendue neutralité qu’arbore leur chef, n’est qu’une forme de servilité déguisée. Je comprends les velléités d’indépendance exprimées par la reine Héréa et je m’engage si je suis élu à apporter à ce problème une solution satisfaisante pour les deux parties.

Cependant, en ces temps troubles et obscurs, il est illusoire de croire en une telle supercherie. Cette « neutralité » n’est qu’une vue de l’esprit, honteusement inapplicable.


Chaque camp se bat pour des valeurs auxquelles ils croient fidèlement, c’est ce qui fait que nous éprouvons du respect pour nos adversaires.

Cette faction « centriste » quant à elle n’a aucun idéaux, il est chimérique de croire que la neutralité est une fin un soi, elle doit être un moyen d’émancipation et non pas d’asservissement.

Qui plus est, ce sont vos actes et les intentions qui les guident qui déterminent votre allégeance directe ou indirecte à un camp. Ne vous trompez pas, tout n’est pas blanc ou noir, nous ne sommes pas manichéens. Tuer un sorcier ne fait ni de vous un mangemort, ni de vous un membre de l’Ordre du Phénix, ce qui détermine votre appartenance à un camp ou à l’autre ce sont les intentions qui vous ont conduit à commettre un tel acte.

Peut être avez-vous rejoint le Seigneur des Ténèbres ou la reine des détraqueurs avec le sentiment que c’est là, que réside le véritable pouvoir…


La voix de william se faisait incroyablement plus grave et profonde…

… je puis vous assurer que le sentiment d’impunité ne vous conférera jamais cette impunité encore moins si je suis élu Ministre de la Magie.

Il martelait ses paroles de son index droit. Son intention n’était nullement d’intimider son auditoire bien au contraire, il voulait lui transmettre sa force et sa foi.

Par ailleurs le pouvoir réel, effectif et illimité appartient à ceux qui ont la légitimité de l’exercer.

Cette légitimité seul notre camp vous la fournira.


C’est pourquoi je vous enjoins à reconsidérer votre positionnement, il est encore temps de donner un sens à votre vie, c’est ensemble que nous vaincrons. Aussi je m’engage à étudier chaque recours en grâce déposé par celles et ceux qui reconnaissent leurs fautes passées et s’engagent dans une lutte défectible contre le vrai Mal de notre temps. Nous allons avoir besoin de toutes les forces vives et soyez assurés que nous reconnaîtrons vos efforts à leur juste valeur.


PS notez que je m’adresse par l’intermédiaire des journalistes aux mages noirs, apparentés et soit disant neutres Wink le message ne vise pas directement les pauvres journalistes lol
Revenir en haut Aller en bas
https://potteroleplay.actifforum.com/viewtopic.forum?t=8733
Invité
Invité
avatar


Un retour à point nommé Empty
MessageSujet: Re: Un retour à point nommé   Un retour à point nommé EmptyJeu 5 Juil - 9:29

Thécla et Alex avaient pris le premier train pour Londres. Pline Pinine les avait informé d’une Conférence de Presse d’un certain William Lancaster. Ce numéro de la Gazette traiterait, principalement, des Elections Ministérielles. Tout le monde ne parlait que de ça. A Poudlard, sur le Chemin de Traverse, à Pré au Lard… Depuis que les noms des candidats avaient été donnés, chacun se faisait sa propre opinion, établissait des statistiques complexes pour finalement en arriver à la conclusion que, étant mineurs, ils ne pourraient voter. Ce que la plupart des Septième Année ne cessait de leur rappeler.

Le Poudlard Express ralentit doucement, émettant un grondement sourd, des volutes de fumée jaillissant de la locomotive. Ils arrivèrent enfin à Londres, traversant King’s Cross en courant, ils prirent le premier bus moldu qu’ils trouvèrent. Rouge, à deux étages. Typiquement anglais, pensa Alex en souriant. Il pleuvait dru et pour éviter de se faire remarquer, les deux amis avaient emporté de simples parapluies. Angy et Alex arrivèrent à une impasse, où les poubelles régnaient en maître. Oui, c’était bien là. Alexandre s’en souvenait clairement. Il fronça les sourcils et tenta de repérer la fameuse cabine rouge.

Elle était dissimulée derrière cet amas d’ordures, vitres brisées, extérieur plein de graffitis.


C’est là Angy. C’est vrai que c’est bizarre mais c’est l’entrée de visiteurs et ça assure une totale discrétion.

Ils se hâtèrent de rejoindre la cabine. Là, un accompagnateur formula l’objet de la visite au combiné du téléphone, en lâchant des postillons gros comme des cailloux. Le jeune Goldy regretta l’espace d’un instant d’avoir replié son parapluie. Ils descendirent alors. Seulement le sol. La cabine était « restée » plus haut. Les deux journalistes débouchèrent sur l’Atrium. On vérifia leurs baguettes et ils prirent place au milieu, côte à côte. Au premier rang se tenaient les personnalités importantes. Alex haussa les sourcils, se demandant si Andréas assisterait à cette Conférence de Presse. Enfin, celle-ci commençait.

William Lancaster était un homme charismatique et bien bâti. Il s’adressait à la foule de reporters avec une aisance naturelle. Les deux élèves, eux, avaient dégainé plumes et calepins et prenaient des notes, préparant d’éventuelles questions. Lorsque William termina ce discours d’introduction et annonça qu’il était candidat au Ministérielles, un murmure traversa la salle. Thécla posa la première question. Alex, de son côté, prenait quelques notes. La réponse du candidat ne tarda pas et le jeune Goldy leva à son tour la main. Il n’y avait aucune chance pour qu’on le voie, du haut de son mètre soixante. Et pourtant… Il fut interrogé.

Monsieur Lancaster, vous parliez tout à l’heure de nations alliées. Permettez-moi d’y revenir. Quels sont ces pays ? Ainsi votre objectif est d’éradiquer cette menace que représentent Celui-Dont-On-Ne-Doit-Pas-Prononcer-Le-Nom et ses Partisans ? En quoi visiter d’autres pays peut-il vous aider dans cette tâche, sinon à déplorer les dégâts dans les autres pays ?

Alexandre aurait aimé clamer tout haut « Voldemort » mais il ne pouvait se douter de l’identité des personnes qui se trouvaient dans l’Atrium à ce moment-là. Et les réactions auraient fusé, cela aurait occasionné une perte de temps stupide. Le jeune homme attendait donc sa réponse, une plume d’oie à la main, son calepin dans l’autre.
Revenir en haut Aller en bas
William Lancaster
Serpentard
Serpentard
William Lancaster

Nombre de messages : 250
Age : 31
Age Roleplay + Sorts : 35 ans sorts 1 2 3 SPE
Capacités Spéciales : Occllumen, legilimens et fourchelangue
Date d'inscription : 29/06/2007

Un retour à point nommé Empty
MessageSujet: Re: Un retour à point nommé   Un retour à point nommé EmptyJeu 5 Juil - 12:55

Avant de répondre à proprement parler à la question qui lui avait été adressé William se permit une petite digression. Il avait à cœur de clarifier certaines choses, notamment celles sur son caractère.

Je vais être on ne peut plus clair et transparent sur mon programme et ce que je propose aux Sorciers de ce pays, car je suis certain que la plus part des candidats se contenteront d’être flous durant leur campagne.

Soyons honnêtes, l’imprécision dans laquelle ils entendent plonger l’électorat ne reflète assurément que leur indécision sur ce qu’il convient de faire de même que leur avidité pour le pouvoir. Nous avons là certaines personnes dont le pouvoir est une fin en soi alors qu’il devrait incarner un moyen de servir au mieux les intérêts de Notre Communauté.


Je voudrais apporter une précision sur un point : nombreux de mes adversaires auront à cœur de déduire de ma haute naissance un certain mépris du peuple. Ces gens là s’abaissent à de mesquines manœuvres afin de déstabiliser l’électorat. Toute ma vie durant j’ai eu à cœur de servir fidèlement notre Pays, et c’est par amour de ce peuple que je l’ai fait, parce que j’estimais que cette Grande Nation méritât qu’on lui fasse don de sa personne. Que les valeurs ancestrales qui sont les siennes, méritassent qu’on les défende.

On vous dira peut etre que le sorcier que je suis est un homme éloigné du peuple, qui ne s’intéresse pas à vos préoccupations quotidiennes… Je puis vous assurer qu’il n’ait pas en Grande Bretagne, de sorcier plus soucieux de votre bien-être.


Cependant comme je ai déjà eu l’occasion de le souligner votre sécurité, la sûreté de notre Communauté et la protection de nos valeurs sont des impératifs. Comment pourrait on envisager sereinement le futur, si l’on appréhende déjà que trop le présent ?

Cette interrogation permettait au Duc d’introduire logiquement et avec nécessité la réponse à la seconde question posée par le jeune journaliste. William posa alors son regard sur le jeune sorcier, une chevelure d’or, les yeux d’un vert émeraude… L’ambassadeur fut agréablement surpris de constater avec quelle avidité et intérêt le sorcier attendait sa réponse. Il ne faisait aucun doute qu’un brillant avenir de journaliste attendait le garçon. Il posa ses aristocratique mais fermes mains de joueur de polo sur les bords de son pupitre et reprit la parole. Le regard et la voix cordiaux.

Vous m’interrogez, jeune homme sur l’objectif que je me suis fixé, et vous supposez à a cet effet qu’il consiste en l’éradication de Celui-Dont-On-Ne-Doit-Pas-Prononcer-Le-Nom et de ses Partisans. Si en finir avec ces individus était l’objectif final que je m’étais fixé alors vous pourriez me comparer à un vulgaire meurtrier et vous auriez raison. Hélas ou plutôt devrais dire heureusement ce n’est pas le cas.

Il y eut dans la salle un léger rire collectif qui rendit l’atmosphère moins tendu et plus respirable. L’ancien porte-parole avait appris au cours de ses différentes fonctions à charmer les journalistes et savait pertinemment que cette entreprise de séduction passait obligatoirement par une petite boutade.

Mon objectif est de fonder une société intègre, plus juste, qui ne transige pas avec les forces du Mal et qui donne à la jeunesse de son pays les moyens de croire en l’Avenir. Cet objectif nécessite de prendre de très nombreuses mesures, elle exige en particulier d’intensifier substantiellement notre lutte contre les forces des Ténèbres. Ce combat devra être mené avec force, courage et détermination, sans pour autant tomber dans la caricature, il nous faudra faire preuve de beaucoup de subtilité et d’humilité, il ne serait en effet pas judicieux de sous-estimer notre adversaire.

Enfin William aborda la dernière des trois questions…

Vous avez parfaitement raison, partout chez nos alliés, les forces du Mal ont su infliger des dégâts considérables à l’Ordre établi, mais il y a de nombreuses raisons d’espérer.

Mon voyage m’a permis de comparer les différentes actions entreprises par les Ministère de la Magie étrangers en réponse à ses agressions. Cette comparaison s’est révélée d’une utilité puisqu’elle m’a permise de voir quels étaient les moyens les plus efficients pour briser l’ennemi, pour écraser ces êtres infâmes.


Il est temps de moderniser notre stratégie de combat. Ceci implique de réformer notre système judiciaire incapable de faire face aux circonstances actuelles. J’ai d’ailleurs eu la possibilité de rédiger un rapport à cet effet pendant mon voyage et je m’engage à moderniser en profondeur notre structure judiciaire si je suis élu.

De même il faut amener les différents départements à travailler de concert dans leur lutte contre les forces du Mal. Nous allons augmenter les effectifs de la fonction publique et créer de nouveaux postes dans la Justice Magique, l’Intérieure et la Coopération Magique International. D’autres mesures à l’efficacité indéniable seront mises en place, mais qui pour des raisons de confidentialité ne peuvent être actuellement dévoilées…


Dernière édition par le Jeu 5 Juil - 15:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://potteroleplay.actifforum.com/viewtopic.forum?t=8733
Thécla Ange Mathews
Serpentard
Serpentard
Thécla Ange Mathews

Nombre de messages : 597
Age : 30
Age Roleplay + Sorts : 18 ans sorts 1 2
Capacités Spéciales : Potionneuse très douée - Charmeuse orale et visuelle qui s'ignore
Date d'inscription : 23/05/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
Un retour à point nommé Left_bar_bleue100/100Un retour à point nommé Empty_bar_bleue  (100/100)
Points de mana:
Un retour à point nommé Left_bar_bleue100/100Un retour à point nommé Empty_bar_bleue  (100/100)

Un retour à point nommé Empty
MessageSujet: Re: Un retour à point nommé   Un retour à point nommé EmptyJeu 5 Juil - 15:29

Angy sourit à Alex. Il lisait dans ses pensées... Et il faisait admirablement bien son travail ! Pour un aussi jeune garcon, c'etait rare. Aimer le travail bien fait n'etait pas donné à tout le monde... Du moins, du point de vue de Thécla !

Monsieur Lancaster aussi s'en sortait bien. Il répondait aux questions avec précision même avec trop de précisions... Pendant cinq minutes, Angy fut même à cours de questions et en chercha désespérément une au plafond.

Une idée, vite ! Ah oui !

Elle leva la main comme la trentaine de journalistes présents. C'était une véritable bataille à qui crierait le mieux et à qui attirerait le plus l'attention. mais le candidat aux ministérielles donna la parole à quelqu'un d'autre :

Croyez-vous vraiment que ces mesures seront suffisantes ? Enfin, selon bon nombre des membres de la communauté magique, cela est bien plus profond et remonte majoritairement à la scolarité de nos jeunes qui sont empreints de la traditionnelle rivalité entre maisons…

De plus, nous savons tous que Vous-Savez-Qui a bien d’autres moyens d’obliger les personnes à exécuter ses plans… Pas besoin de personnes perdues psychologiquement !


Thécla continua sur cette lancée et fut assez contente quand le Duc lui donna de nouveau la parole.

Monsieur Lancaster ! Comme vous l'avez fait remarquer, il existe ce que l'on appelle un clan Neutre dont la dirigeante est l'éminente Héréa Slent. Votre position y est - apparemment - hostile. Cela veut-il dire que vous desapprouvez ce groupuscule qui, aujourd'hui, rassemble de plus en plus de monde ? Cela veut-il dire aussi que vous les considerez comme des Hors-la-loi ? Apres tout, chacun ses idées !

C'était un sujet sensible, certes mais... Il fallait en parler ! Il y avait énormément de gens qui souhaitaient en savoir plus sur cette organisation réputée pour rassembler les âmes en peine ou en recherche d'identité. Ce que dirait à présent M Lancaster influencerait beaucoup de ses électeurs !
Revenir en haut Aller en bas
William Lancaster
Serpentard
Serpentard
William Lancaster

Nombre de messages : 250
Age : 31
Age Roleplay + Sorts : 35 ans sorts 1 2 3 SPE
Capacités Spéciales : Occllumen, legilimens et fourchelangue
Date d'inscription : 29/06/2007

Un retour à point nommé Empty
MessageSujet: Re: Un retour à point nommé   Un retour à point nommé EmptyVen 6 Juil - 17:18

William commença a éprouver une certaine fatigue, cela faisait bientôt plusieurs heures qu’il répondait aux questions des journalistes et il avait hâte d’en finir pour regagner sa propriété dans la banlieue londonienne. Pour le moment néanmoins il fallait répondre à cette curieuse question. Mais avant il se permit une petite digression.

Je ne doute pas que mes adversaires auront à cœur de donner de moi une image simplificatrice et caricaturale.

C’était le jeu politique, William le savait mais il avait pourtant du mal à l’accepter lui qui respectait toujours ses adversaires…

Si je suis convaincu qu’on l’on se doit de réagir avec la plus grande des fermetés lorsque la loi est bafouée aussi scandaleusement et à de si nombreuses fois, je n’en suis pas moins persuadé qu’il nous faut faire preuve de pédagogie.

Voila qui était dit…

Vous soulignez à cet effet « la traditionnelle rivalité entre Maisons », je ne pourrais nier l’impact conséquent que cette dernière ne manque pas d’avoir. Aussi faudrait il envisager d’apporter certaines réformes à notre système éducatif. Cependant il serait mal à propos de croire que votre maison détermine en tout point votre avenir. Moi qui suis un Serpentard dans l’âme, je n’en suis pas moins un des plus grands opposants aux forces du Mal

Le Duc s’interrompit quelques instant pour boire un peu d’eau fraîche et éclaircir ainsi le timbre de sa voix.

Enfin pour en revenir au début de votre question j’affirme que les mesures que je préconise sont nécessaires, mais vous avez raisons lorsque vous dites qu’elles ne seront certainement pas suffisantes à elles seules, de nombreuses autres que je n’ai pas encore eu l’occasion d’aborder seront bien évidemment mises en place.

A peine avait il répondu à la question qu’une jeune sorcière qui l’avait déjà questionné récidiva.

Hostile, hors la loi et le pire de tout chacun ses idées. Dieu qu’il était difficile de faire de la politique. Ces quelques mots raisonnèrent dans la tête du Duc : chacun ces idées, chacun ses idées… Que voila une pensée profonde et hautement philosophique se dit l’ambassadeur à lui-même. La voix du Duc prit alors un timbre beaucoup plus sonore, toute l’autorité du candidat retentit alors.


Mademoiselle, je me bats voyez vous, depuis de nombreuses années afin de responsabiliser la classe politique, et c’est justement parce que j’entends pleinement assumer mes responsabilités de Ministre de la Magie (si je suis élu) qu’il m’est intolérable de voir une prétendue Reine asservir toute une partie de notre population !

Je me bats contre un dangereux relativisme qui tendrait à faire croire à notre communauté qu’il est possible d’etre « neutre ». Comme je l’ai précédemment dit il est chimérique de croire que la neutralité est une fin un soi, elle doit être un moyen d’émancipation et non pas d’asservissement. Je n’ai absolument rien contre celles et ceux qui, peut être perdus, peut être déçus par nous, ont rejoint la gardienne d’Azkaban. Cependant je les enjoins à reconsidérer leur positionnement comme je l’ai déjà affirmer : le pouvoir réel, effectif et illimité appartient à ceux qui ont la légitimité de l’exercer. Et Cette légitimité seul notre camp est à même de vous la fournir…

Nous allons insuffler une dynamique nouvelle, établir un ordre nouveau et bâtir une société nouvelle. Pour se faire nous aurons besoin de toutes les énergies. Je suis convaincu que nous saurons donner à chacun la place qui leur revient de droit.

Puis adressant un regard emplit d’une noble clémence à la jeune fille, il reprit.

Alors non, je ne suis pas hostile à ceux qui ont prêté allégeance à la mère des Détraqueurs car j’estime en effet que nous sommes pour partie responsables de leur désertion. Je souhaite inverser la tendance et compter à nouveau dans nos rangs tous ces brillants sorciers assujettis à un être qui ne les mérite pas. Je peux parfaitement comprendre les velléités d’indépendance d’Héréa Slent, pour autant je n’accepterai jamais qu’elle constitue un Etat dans l’Etat !

Puis refermant le porte-document en cuir noir qui se trouvait devant lui d’un geste vif, William se redressa noblement et simplement, il adressa ses salutations les plus cordiales à la foule.

Mesdames, Mesdemoiselles, Messieurs,

Si vous n’y voyez aucun inconvénient, nous allons clore cette conférence de presse, je vais me retirer pour le week-end dans ma résidence londonienne. Sachez que je me tiens fidèlement à votre disposition.


Alors qu’il était déjà entrain de traverser la pièces en compagnie de Howard Hamilton qui lui murerait les dernières informations de la campagne à l'oreille, William se retourna un instant vers la foule et dans un élan de profonde reconnaissance dénué de tout orgueil il lança c’est quelques mots :

Un Grand merci à vous tous…


Il quitta la salle des conférences applaudi chaleureusement par la foule de journalistes.
Revenir en haut Aller en bas
https://potteroleplay.actifforum.com/viewtopic.forum?t=8733
Contenu sponsorisé




Un retour à point nommé Empty
MessageSujet: Re: Un retour à point nommé   Un retour à point nommé Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Un retour à point nommé
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Le Retour des bidasses en folie [DVDRiP]
» [UPTOBOX] Le Retour des Charlots [DVDRiP]
» [RP Hentaï -18] [•] Le retour des Ramens.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Londres :: Atrium et autres lieux-
Sauter vers: