AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 *Infirmerie* Un cas étrange (PV)

Aller en bas 
AuteurMessage
Meredith Moriarty
Gryffondor
Gryffondor
Meredith Moriarty

Nombre de messages : 70
Age : 65
Age Roleplay + Sorts : 54 ans sorts 1 2 3 MD3
Points Prestige : 3
Date d'inscription : 23/02/2007

*Infirmerie* Un cas étrange (PV) Empty
MessageSujet: *Infirmerie* Un cas étrange (PV)   *Infirmerie* Un cas étrange (PV) EmptyMar 19 Juin - 20:16

Meredith n'a pas beaucoup de temps à elle en ce moment. Les élèves ont la fâcheuse manie de s'empêtrer dans des histoires absolument étranges. Ici, le cas qui se présente à elle est on ne peut plus. La jeune fille étendue dans le lit qui lui fait face est dans un drôle de sommeil. Sommeil qui dure depuis quelques semaines déjà.

Quand elle était arrivée le crâne de la jeune fille saignait, et éponger le flot de sang n'avait pas été une mince affaire. Bien sûr, grâce àla magie tout s'était bien passé. Mais la jeune élève s'était endormie dans un sorte de comas.

Ainsi, comme tous les jours depuis l'accident, Meredith vint s'asseoir quelques temps au chevet de la jeune fille. Mais aujourd'hui... il semble y avoir du changement. La jeune fille remue tout doucement et gémit légèrement.

Meredith sourit tendrement, ravie de voir que la jeune fille s'éveille enfin.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


*Infirmerie* Un cas étrange (PV) Empty
MessageSujet: Re: *Infirmerie* Un cas étrange (PV)   *Infirmerie* Un cas étrange (PV) EmptyMar 19 Juin - 20:27

Il y a toujours cette sensation bizarre dans mon corps. A présent je me sens vide, aussi bien à l’intérieur de moi, de mes souvenirs, qu’à l’extérieur, ayant perdu mon sang quelques jours…Semaines ? Plus tôt.
J’ouvre les yeux, je suis sur un lit d’infirmerie… Combien de temps j’ai passé ici, que c’est-il passé après que je ne m’écroule ? Pourquoi est-ce que c’est vide ? Et enfin pour terminer, pourquoi je ne sais pas où je me suis évanouie ?

Je me donne mal à la tête moi-même. Alors je regarde le plafond blanc devant moi, en attente d’un mouvement, d’une personne.
Je ne me sens pas triste, je me sens heureuse, heureuse d’avoir survécu… A quoi ? Il faudra que je le demande à ‘mes autres’.
Quel jour sommes nous aujourd’hui ? Et pourquoi il n’y a pas d’infirmière ?

- Arrêtes avec tes questions, tu me donnes mal à la tête ! (Maëva)

Tu n’as qu’à pas à y être dans ma tête… Quelqu’un peut me dire comment et sur quoi je me suis évanouie ?

- Aucune idée madame je-suis-amnésique-et-j’ai-des-trous-de-mémoire. (Maëva)

Super, je ne savais pas que mon nom était aussi long… Je préfère légèrement Cooper quand même.


J’ai l’impression que ces conversations m’ont manquées… Pourquoi ? N’était-ce pas comme ça il y a quelques semaines à peine ?

- Heu… Sab’, nous sommes en juillet, le premier… Et ces quelques semaines dont tu parles, étaient en novembre - décembre. (Sélia)

Excuse moi, je suis juste un peu à l’ouest…


D’accord, ces excuses étaient sur le coup de la fatigue. Je ne vois pas pourquoi je m’excuserai à moi-même.
Un sourire se dessine sur mes lèvres, je suis peut-être à l’ouest, et je suis peut-être amnésique, mais mes pensées sont toujours aussi folles.
Enfin bref, ça au moins ça n’a pas changé, encore heureux, alors du coup je crois que je peux fermer les yeux et attendre que l’infirmière se rende compte que je me suis réveillée…
Chose qu’évidemment, je ne vais pas faire ! C’est donc pour cela que je me retrouve assise sur mon lit quelques minutes après, en train de chantonner une chanson qui sort d’on ne sait trop où mais qui a le mérite de faire passer le temps.

C’est normal que j’aie autant d’énergie alors que je viens de me réveiller ?

- Qu’est-ce que j’en sais moi ? Tu ne t’es jamais évanouie pour rester endormie pendant des mois, et de ce fait, moi non plus. (Sofia)

Mouais, évite quand même de répéter partout dans la rue que toi et moi nous sommes la même personne… J’ai une réputation moi !

- Et moi je suis la reine d’Angleterre. (Sandra)

- Toi peut-être pas ; mais je m’imagine bien le devenir… (Emma)


Est-ce donc normal que j’aie mal à la tête ? Oui ? Eh bien ça ne m’étonne même pas.
Est-ce que je suis donc restée « endormie » pendant des mois ? Oh mon Dieu, est-ce que lorsque l’on s’évanoui on dort pendant des mois ?
J’ai mal à la tête, alors je me recouche. De toute manière, j’entends quelqu’un qui arrive, sûrement l’infirmière…

Je me suis évanouie quand déjà ?

- Heu… Il y a trois mois… (Sélia)

Et les cours ? Et mes amis ? Et maman ? Et…

- Tais toi Sab’. On n’en sait rien nous de ce qui c’est passé à l’extérieur, on n’est pas omniscientes ! (Sofia)

Ah ouais, c’est vrai, j’avais oublié que madame n’était pas omnisciente.

- Il y a beaucoup de chose que tu as oublié, banane. (Violetina)

- Si t’as quelque chose contre les bananes, dis le tout de suite ! (Emma)


Lorsque je tourne la tête vers celle que je qualifie d’infirmière, je me rends compte que ce n’est pas Elizabeth… Je gémis, très légèrement en essayant de sourire à mon tour à Meredith.
Revenir en haut Aller en bas
Meredith Moriarty
Gryffondor
Gryffondor
Meredith Moriarty

Nombre de messages : 70
Age : 65
Age Roleplay + Sorts : 54 ans sorts 1 2 3 MD3
Points Prestige : 3
Date d'inscription : 23/02/2007

*Infirmerie* Un cas étrange (PV) Empty
MessageSujet: Re: *Infirmerie* Un cas étrange (PV)   *Infirmerie* Un cas étrange (PV) EmptyMer 20 Juin - 14:02

Bonjour Miss Cooper. Ravie de voir que vous vous sentez mieux. Ca fait quand même un petit bout de temps que vous dormez. J'espère que vous avez fait de beaux rèves. dit Meredith dans un sourire. Vous avez mal quelque part?

Meredith posa une main fraîche sur le front de la jeune fille. Pas de fièvre, étonnant voire miraculeux. Meredith n'en aurait pas espéré tant.

J'ai une petite potion qui va vous requinquer. C'est Mr Mac Lean, le Professeur de Potions qui l'a concoctée tout spécialement pour votre cas. Quand vous aurez avalé ça, vous vous sentirez beaucoup mieux.

Notre concierge-infirmière porta le gobelet à ses narines et fit une grimace de dégoût.

Hum... Ca sent pas très bon mais il parait que c'est très efficace.

Comment ça je n'ai pas l'air convaincue ?

Allez. Avalez-moi ça jusqu'à la dernière goutte.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


*Infirmerie* Un cas étrange (PV) Empty
MessageSujet: Re: *Infirmerie* Un cas étrange (PV)   *Infirmerie* Un cas étrange (PV) EmptyMer 20 Juin - 22:09

Mmmmh... Bonjour.

Ma voix... Ca faisait tellement longtemps que je ne l'avais pas entendue. Je suis presque étonnée de l'entendre en fait.

Trois mois c'est cela ? Demandais-je, demandant la confirmation des dires de 'mes autres'. Non, j'ai juste quelque peu mal à la tête... Mais j'imagine que c'est normal.

Avec des cinglées dans ma tête!

- Moi ? Cinglée ? Non mais tu t'es vue ? Enfin, au moins je suis déjà plus intelligente que toi... (Prescillia)

- Huh ? Qu'est-ce que le fait que tu sois intelligente a à voir avec le fait que nous soyons cinglées ? (Fiona)

- J'n'en ai aucune idée, mais au moins j'ai pût le dire... C'est pas comme si c'était pas vrai quoi. (Prescillia)


Je m'assois sur lit pour pouvoir écouter Meredith qui me parle de potions, de professeur, de potion... Il y a un nouveau professeur de potion ?
Il c'est donc passé tellement de choses depuis que je dors ?

- Quoi ? Le monde ne c'est pas arrêté de tourner quand je me suis endormie ? (Emma)

On ignore toute la question d'Emma. Je suis bien trop occupée à remarquer la grimace, et le ton pas trop convaincu de Meredith qui essaye de me faire boire une potion.


Heu... Vous essayez de me convaincre de boire cette chose, alors que vous-même êtes dégoûtée ?

Je regarde la potion, et la prends des mains de la concierge. Lorsque j'ai le gobelet en main, je regarde à l'intérieur, essayant de trouver quelque chose d'encore plus bizarre que la teintée verte kaki de cette potion.

Plus facile à dire qu'à faire!

Prenant mon courage à deux mains, je me pince le nez avec ma main droite et tiens la potion avec la main gauche.
Je lance un dernier regard peu convaincu en direction de Meredith avant de fermer les yeux pour ensuite boire la potion d'une traite.
Une fois finie, ma réaction fût directe :


C'est é-coeu-rant ! Si ce n'est pas efficace, je ne boirai aucune autre potion avec une odeur pareille !

Mais heureusement (malheureusement ?) la potion est efficace, et au bout de 5 minutes je sens que ma douleur au niveau de la tête commence à diminuer.

Vous vous appelez comment ?
Revenir en haut Aller en bas
Meredith Moriarty
Gryffondor
Gryffondor
Meredith Moriarty

Nombre de messages : 70
Age : 65
Age Roleplay + Sorts : 54 ans sorts 1 2 3 MD3
Points Prestige : 3
Date d'inscription : 23/02/2007

*Infirmerie* Un cas étrange (PV) Empty
MessageSujet: Re: *Infirmerie* Un cas étrange (PV)   *Infirmerie* Un cas étrange (PV) EmptyMer 27 Juin - 12:24

Meredith éclate de rire à la vue de la grimace de la jeune fille.

A ce point-là? Eh bien... En général, on dit: moins c'est bon, plus c'est efficace. Et puis, votre réaction semble prouver que vous avez récupéré vos forces, mon enfant.

Meredith s'apprête sortir sa baguette pour nettoyer le gobelet quand la jeune fille lui demande son nom.

Je me nomme Meredith Moriarty. Je suis la nouvelle concierge et infirmière par intermittence, afin de d'apporter une petite aide à Mademoiselle Smith.

Récurvite!

Alors? Vous vous sentez mieux? Je vous propose de rester allongée encore quelques temps. mais si vous voulez aller prendre l'air, je ne peux vous en empêcher! Vous devez en avoir besoin.

Meredith se lève alors, passe une main fraiche sur le visage de la jeune fille et lui dit :

Si vous avez besion de que quoi que se soit, je suis à votre entière disposition. A bientôt, Miss Cooper !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


*Infirmerie* Un cas étrange (PV) Empty
MessageSujet: Re: *Infirmerie* Un cas étrange (PV)   *Infirmerie* Un cas étrange (PV) EmptyMer 27 Juin - 14:04

Je regarde Meredith éclater de rire, mon dieu, quelle sadique !

- T'peux parler Sab’! (Sélia)

Je ne réplique pas car Meredith vient de reprendre la parole.


Alors... Je préfère les choses inefficaces! Même si il est évident que les choses efficaces sont plus utiles.

Je souris à la vieille femme, pas si vieille que ça finalement, car elle a raison : J'ai récupéré mes forces, grâce à cette potion mais aussi grâce à elle qui a été présente tous les jours et qui était là, encore aujourd'hui pour me donner cette potion infecte.

- Essaye de prendre exemple sur moi ok' ? On ne dit pas merci pour une potion infecte ! (Emma)

J'fais c'que j'veux d'abord!

- Cette réponse est d'une puérilité... ! (Sélia)


Oh! Elizabeth... ! J'espère qu'elle va bien ! Je me rendis après quelques secondes que je l'avais appelée par son prénom. Youps… Je veux dire Miss Smith...

Rester allongée ?

- C’est une idée stupide. (Maëva)

Et je ne peux m'empêcher de lui donner raison. Heureusement, Meredith n'a pas l'air de vouloir la retenir de force, même si il est évident que je ne serais pas restée.
La médicomage passe alors une main sur mon visage, et je frissonne légèrement de la fraîcheur de sa main.


Oui je me sens mieux, je vais partir faire un tour... Merci pour tout madame ! J'hésiterai pas à vous rendre visite... !

Je lui fais un sourire vraiment sincère, ce genre de sourires que je n'ai pas fait depuis un siècle.
Je la regarde sortir et lui lance un "Au revoir" avant de me lever à mon tour.
Quelle sensation bizarre de se lever après trois mois !

Je regarde ce que je porte, et je constate avec soulagement que ce ne sont pas les habits que je portais le jour où je me suis évanouie.
Je cherche mes anciens habits, lorsque soudain j'entends des bruits de pas...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


*Infirmerie* Un cas étrange (PV) Empty
MessageSujet: Re: *Infirmerie* Un cas étrange (PV)   *Infirmerie* Un cas étrange (PV) EmptyMer 27 Juin - 14:26

Carrie avait une idée fixe, un grand besoin de parler de tout et de n’importe quoi à une personne qu’elle connaissait. Poudlard était trop grand pour chercher une personne précise sauf si on savait où elle était.

Depuis la dernière fois qu’elle l’avait vu, cette personne était sur le point de se suicider, cela avait tellement choqué Carrie qu’elle avait refusée de la voir en pensant égoïstement que Sabrina avait besoin d’être seule, jusqu’a qu’elle apprenne que sa petite Sab était dans un sommeil profond et réparateur, un coma.

Elle l’avait rendu visite à la petite Gryffondor, la nuit le plus souvent quand elle sortait devant Poudlard pour attendre Son retour. Elle avait observé plusieurs fois sans trop oser s’approcher de peur ; de peur de quoi bonne question… Quand elle la voyait ses pensées s’amenuisaient doucement…

Je me sens seule depuis que Silfried, non Lantys n’est plus avec moi, Yuan à disparu et Holy aussi. Le beau monde que je m’étais construit en un an se détruit petit à petit et mes amis disparaissent ou ils leur arrive malheur…

Elle savait que sa petite Sab ne la jugerait pas, éveillée ou pas, c’est peut être pour ça qu’elle se dirigeait à présent vers sa chambre à l’infirmerie. Ses talons faisaient un bruit régulier sur le sol en pierre, son cœur aussi pour une fois ne s’emballait pas pour rien.

Elle marchait avec une apparence qui avait l’air calme mais à l’intérieur tout ce bousculait depuis des semaines, des mois… Elle entrouvrit la porte de l’infirmerie et fut surprise de trouver Sabrina debout, visiblement en train de chercher des habits pour se changer :


Sab !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


*Infirmerie* Un cas étrange (PV) Empty
MessageSujet: Re: *Infirmerie* Un cas étrange (PV)   *Infirmerie* Un cas étrange (PV) EmptyMer 27 Juin - 16:47

Je lève la tête vers l'entrée en entendant mon nom, cette voix est si connue... J'ai l'impression que ça fait longtemps que je ne l'ai pas entendue, mais que pourtant, je l'ai entendue juste avant de m'évanouir... C'est elle qui m'a emmené ici ?

Carrie!

Je m'avance vers elle, et je lui fais la bise et la regarde.

Merlin! Tes cheveux... Tes cheveux... Ils sont plus bleus!

Je mets ma main devant ma bouche, pas parce que je suis choquée ou quoi, mais plus parce que je me rends compte qu'elle doit entendre cella souvent depuis que ses cheveux sont comme ça.

Tu vas bien ?

Dis-je, comme pour changer de sujet... C'est vrai que commencer par "Tes cheveux... Ils sont plus bleus" est vraiment très original.

Comment tu savais que j'étais ici ?

J'ai tellement de questions à poser, que je ne me retiens même pas. Chaque question qui me vient en tête, je la pose, ne sachant même pas si je recevrai une réponse.
Je lui fais un énorme sourire, et je reprends :


Tu as changé ! Tu es magnifique Carrie !

- Manière tellement moins originale de lui dire que ses cheveux sont noirs ! (Luna)

Il n'y a pas que ses cheveux qui ont changé; elle a réellement changé... Mûri...


Je remets mes mains devant ma bouche, pour me forcer à ne pas poser d'autres questions... La pauvre! Je vais la faire fuir à force.


Viens, on peut aller s'asseoir au lieu de rester plantée ici.

Je lui prends la main, et l'attire jusqu'à mon lit. Lorsqu'elle est assise, je fais de même.
Décidément, je ne suis pas prête de quitter mon lit de sitôt !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


*Infirmerie* Un cas étrange (PV) Empty
MessageSujet: Re: *Infirmerie* Un cas étrange (PV)   *Infirmerie* Un cas étrange (PV) EmptyJeu 28 Juin - 11:31

Il eu un moment d’arrêt avant que Sabrina se retourne, la jeune fille eu l’impression que elle arrivait au mauvais moment :

Evidement ! Qu’elle idée Carrie de surgir comme ça, elle doit juste sortir de son coma !

La Gryffondor la détrompa quand elle vit lui faire la bise, l’air heureux de la trouver là. Elle lui sourit et cela se transforma en rire lorsque Sab fit la réflexion sur ses cheveux et fit une mine choquée:

Il n’y a vraiment qu’elle pour dire ça !


Tu trouves ? Peut être oui ! Comme je les ai tout le temps je ne peux pas vraiment voir lorsque ça change ! Comme toi, je ne t’ai pas vu depuis longtemps et tu as encore grandi ! Tu ne peux donc pas t’arrêter un peu !

Elle secoua la tête en riant, les questions fusant sans qu’elle puisse répondre à une seule et sans s’en rendre compte, elles étaient assises sur un lit de l’infirmerie et elle toujours en plein rire :

Eh du calme ma petite ! Chaque chose en son temps !

Elle lui caressa les cheveux, la ou la dernière fois qu’elle l’avait vu il y’avait encore du sang, la scène se redéroula devant ses yeux :

Mais pourquoi je pense à ça maintenant !

Elle réprima un frisson, secoua la tête et dit dans un rire :


Alors je récapitule mes réponses : Oui je vais bien, beaucoup mieux d’ailleurs depuis que je te vois, je savais que tu étais ici parce que je passais souvent en pleine nuit pour te voir !

Ses réponses soulevaient beaucoup de questions mais pour le moment, Carrie parlait sans réfléchir, ce qu’il ne lui était pas arrivé depuis longtemps. Elle considérait Sabrina comme sa petite soeur :

C’est toi qui es magnifique ! Je te t’entends déjà dire "Moi avec mes cernes, mon air de morte vivante je suis magnifique ?" Ben oui tu l’es et ne me lance pas de regard suspicieux d’ac ? Et toi comment va-tu ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


*Infirmerie* Un cas étrange (PV) Empty
MessageSujet: Re: *Infirmerie* Un cas étrange (PV)   *Infirmerie* Un cas étrange (PV) EmptySam 30 Juin - 2:04

Totalement étonnée, je regarde Carrie : Elle veut me faire croire qu'elle n'a pas remarqué que ses cheveux étaient devenus noirs ?
Bon, en trois mois, peut-être que ça c'était fait petit à petit...


Ah ouais, je comprends ! Mais... Si mes cheveux deviennent verts demain, je m'en rendrai compte !

J'ai grandit ? Je me regarde, remarquant à peine que j'ai encore maigri... Oh là là, j'étais déjà mince alors maintenant...

J'ai grandit ? Moi ? Mais j'ai "dormi" pendant 3 mois !

Je réfléchis un instant avant de reprendre :

On grandit en plein coma ? Ou alors c'est parce que la dernière fois que tu m'as vu remonte à...

A cet instant précis on pourrait croire que je me souviens encore de ce jour de mars, près d'une montagne... Mais non, je suis juste en train d'essayer de me souvenir quand je l'ai vue pour la dernière fois... Enfin, de la dernière fois que je me souviens l'avoir vue.

C'était pas vers Noël ? C'était très bref non ? Après on ne c'est plus vue ! J'imagine que j'ai dû grandir depuis le temps !

A présent nous sommes assises, et Carrie me caresse les cheveux.
La manière dont elle me regardait, le frisson qu'elle réprima, la façon dont elle secouait la tête... Je ne peux que me poser des questions ! Qu'est-ce que mes cheveux ont-ils ? Qu'est-ce que j'ai ? Que c'est-il passé ? C'est donc vraiment elle qui m'a emmené ici ?

Je souris, décidant de ne pas y penser. Ce sont des questions qui trottent dans ma tête, et peut-être qu'un jour je les poserai, mais pas maintenant.
A quoi bon gâcher cette rencontre avec le passé ? Avec mes trous de mémoires ?
Carrie continue de rire, et ça me réchauffe le coeur... J'ai l'impression que la dernière fois...

- Stop! Tu recommences ! On oublie le passé, on vit dans le présent... Et heu... On avance vers l'avenir ! Ok' ? (Sélia)

Oui m'man, ok m'man, comme tu veux m'man !


Ah bon ? C'est vraiment sympa ! Je suis contente de te voir aussi, je viens à peine de me réveiller, et qui c'est que je vois ? Ma Carrie, avec des cheveux noirs !

Je ris légèrement, avant de reprendre, plus sérieuse :

Mais dis moi... Si tu vas mieux depuis que tu me vois, avant, ça allait comment ?

C'est la question la plus importante des deux que je voulais poser... La deuxième consistait en "Mais... Pour venir me voir, tu devais savoir que j'étais ici non ? Comment ?" ou un truc du genre.
Je la poserai certainement plus tard, ou pas du tout... Je verrai bien ! Quelle importance au fond ?


J'ai des cernes ?

M'exclamais-je, totalement étonnée... J'ai dormi trois mois ! Et j'ai encore des cernes... ?
Je ne lui lance pas de regard suspicieux... Même si c'est le seul regard que je suis en état de lui lancer !

Quoi ? Vous ne comprenez pas vous, pourquoi je suis totalement étonnée d'avoir des cernes ? C'est pas bien d'avoir des cernes voyons !
C'est très mal ! Et même que... Je ne dormirai plus jamais trois mois si c'est pour me réveiller avec des cernes !
Enfin, à part ça, j'n'ai aucun problème avec le fait que les autres aient des cernes !


Merci ! Je lui souris, il est très rare que j'accepte un compliment en plus... C'est vrai, que je suis magnifique ! Je l'ai toujours été ! Toujours ! ( Cool )

J'éclate de rire, je suis loin d'être sérieuse ! Car... Moi ? Magnifique ? Avec mes cernes et mon air de morte-vivante ?

Enfin bref, suite à la question de Carrie, je redeviens un rien sérieuse. Comment je vais ? Je n'en ai en fait, aucune idée... Je n'hésite pas longtemps avant de faire part de mes sentiments à Carrie... N'est-elle pas une vraie amie qui est là même pendant un coma ?


Je ne sais pas trop tu vois... C'est tellement compliqué ! Je suis contente d'être réveillée pourtant... J'ai l'impression d'avoir raté quelque chose ! A part le fait bien sûr que j'ai dormi pendant 3 mois, et que j'ai dû rater pas mal de choses... Mais j'ai l'impression d'avoir oublié des choses ! Beaucoup trop ! Où j'étais quand je me suis évanouie ? Ca doit être l'une des questions les plus faciles !
Mais je me souviens de choses... Et puis il y en a d'autres, qui sont totalement floues ! C'est comme un film, j'ai l'impression qu'on coupe les bandes et qu'on ne me montre que ce que l'on veut que je voie... Qu'on coupe ce que je ne dois pas voir.


Je me tais, je crois que ça explique à peu près comment je me sens, comment je pense, depuis quelques minutes à peine.
Je sais bien que c'est très improbable que ce soit comme avec un film, mais j'avais besoin de le dire à quelqu'un... Juste parce que je ne veux pas me torturer avec ça... J'ai juste besoin d'entendre de la bouche de quelqu'un d'autre que je suis totalement folle, que c'est totalement improbable, que je me fais des idées...

- Tu es totalement folle, c'est totalement improbable et tu te fais totalement des idées! (Fiona)

Toi et moi, on est la même personne gros bêta ! J'ai besoin de l'entendre de la bouche de quelqu'un... D'autre!

- Ah ouais... C'est vrai qu'on est la même personne... J'avais totalement oublié tiens ! (Fiona)
( Shocked )
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


*Infirmerie* Un cas étrange (PV) Empty
MessageSujet: Re: *Infirmerie* Un cas étrange (PV)   *Infirmerie* Un cas étrange (PV) EmptyMar 10 Juil - 21:19

Carrie regarde Sabrina avec suspicion, pourquoi la conversation tournait autour de la couleur de cheveux de chacune ? Elle passa sa main dans ses cheveux :

Je me demande si…

Elle leva un sourcil, prête à poser une question, qui retomba quand Sabrina continua à parler.

C’est vrai que dormir pendant 3 mois…
Tout à coup, elle se rendit compte à quel point c’était long… Elle comprenait l’étonnement de Sabrina à propos de sa taille, et si elle se trompait ?


Oui c’était bien vers Noël ! Soit c’est parce que je ne t’ai pas vu debout depuis longtemps ou alors c’est moi qui ai rapetissée !

Sabrina ne faisait pas mention de ce qui s’était passé ce jour la, alors elle n’en fit pas non plus :

Je me demande si elle s’en souvient ? On dit que les comas prolongés effacent la mémoire… Du moment qu’elle ne recommence plus ! Si elle s’avait à quel point j’ai eu peur !

Elle observa attentivement pendant son moment de silence, elle avait l’air fatigué et cela lui accentuait un peu la maturité que son visage avait prit avant Noël, ses yeux étaient pleins de questions au quelle Carrie n’avaient pas envie de répondre de peur de faire remonter à la surface des choses néfastes pour l’avenir.

Ah bon ? C'est vraiment sympa ! Je suis contente de te voir aussi, je viens à peine de me réveiller, et qui c'est que je vois ? Ma Carrie, avec des cheveux noirs !

Mais pourquoi donc parle t’elle de mes cheveux ? Noir… Attends voir …

La jeune fille aux cheveux anciennement bleus regarda ces cheveux noirs qui devaient avoir maintenant des forts reflets bleus à la lumière du soleil et comme il n’y en avait pas vraiment…

Et ben… Je comprends pourquoi Sab est étonnée, je ne l’avait même pas remarqué !
Elle éclata de rire comprenant maintenant la situation :


Oui et ben… Je pense que je suis trop restée cloîtrée, mes cheveux ont du ternir !

Elle s’arrêta de rire quand elle lui posa la question :

Je dois dire que je ne vais pas vraiment bien, je m’inquiète pour beaucoup de personnes en ce moment…

Mon frère, Yuan, Holy… Heureusement que Sab est sortie du coma !

Mais ça va un peu mieux maintenant que je te vois debout…

Malgré son air fatigué, son rire n’était pas ternit par celle-ci et la bonne humeur de la Gryffondor reprenait le dessus, pour ça Carrie était contente d’être venue au bon moment. Enfin elle croyait jusqu'à se qu’elle demande ce qu’elle ne devait surtout pas savoir :

Et bien à vrai dire, je ne sais pas trop en fait ce qui t’es arrivée avant que tu atterrisses ici mais… Je pense que tu ne devrais pas y penser pour le moment Sabrina remet toi d’abord…

Je déteste faire ça, je suis incapable de mentir, de lui mentir ! Il ne faut pas qu’elle le sache tant que je ne serais pas ce qu’il la pousser à vouloir se suicider…

Elle sourit l’air gênée :


Je suis désolée Sabrina…
Revenir en haut Aller en bas
Carrie
Invité
avatar


*Infirmerie* Un cas étrange (PV) Empty
MessageSujet: Re: *Infirmerie* Un cas étrange (PV)   *Infirmerie* Un cas étrange (PV) EmptyVen 13 Juil - 2:19

Carrie lève un sourcil, prête à poser une question, mais laisse finalement tomber. Que voulait-elle demander ? Je ne sais pas... Je verrai après.

Oui c’était bien vers Noël ! Soit c’est parce que je ne t’ai pas vu debout depuis longtemps ou alors c’est moi qui ai rapetissée !

Lorsqu'elle termine de parler, je la regarde. Elle n'a pas l'air d'avoir rapetissé, donc j'ai grandi. Plutôt rapide comme conclusion non ? J'avoue !


Non ! Il faut croire que je grandi en plein coma !

C'est la première fois que je prononce ce mot... "Coma". D'habitude je parle de sommeil, mais pas de coma... C'est comme lorsque je parle de voyage en parlant de la mort. C'est toujours mieux, moins effrayant, quand tu parles de sommeil ou de voyage.

Je ris toujours et regarde Carrie rire. Ca fait du bien à vrai dire, de voir un sourire sur son visage. Elle aussi a l'air d'être fatiguée, d'avoir des soucis.

Oui et ben… Je pense que je suis trop restée cloîtrée, mes cheveux ont du ternir !

Trop restée cloîtrée ? Que c'est-il passé ? Qu'ai-je manqué ?


Carrie... Qu'est-ce qu'il y a ? Pourquoi tu... Pourquoi tu es restée cloîtrée ? Par inquiétude ? Je suis sûre que ce n'est pas seulement pour ça ! Tu es fatiguée et tes cheveux sont devenus noirs ! Qu'est-ce qui ne va pas ?

Il est clair que je suis inquiète. J'ai dû être dans le même état, après la mort de mon père j'imagine... Mais je ne sais pas, je ne sais plus, je ne me souviens plus... Elle a besoin de soutien, et je serai ce soutien !

Et bien à vrai dire, je ne sais pas trop en fait ce qui t’es arrivée avant que tu atterrisses ici mais… Je pense que tu ne devrais pas y penser pour le moment Sabrina remet toi d’abord…

Elle ne peut pas répondre à ma question... Mais pourtant... Elle savait que j'étais ici ! Elle doit forcément savoir quelque chose.

- Peut-être qu'elle a raison ! Peut-être que si tu as oublié, c'est pour une bonne raison ! Remets-toi et après essaye de savoir après... C'est plus facile non ? (Sélia)

Peut-être...


Je soupire, je suis fatiguée... Je ne sais pas vraiment si c'est mieux de ne pas savoir... Si je savais... Mais je ne sais pas et c'est peut-être mieux comme ça.
Cela me permet de voir la vie en rose. Même si elle ne l'est pas forcément.


Peut-être que tu as raison... Je vais essayer de ne pas y penser... Mais c'est pas forcément facile !

Je lui souris, pour la réconforter. Je ne lui en veux pas, au fond, c'est sûrement de ma faute si je suis là !
Je reprends ma bonne humeur. Ne nous attardons pas trop sur ce sujet, ça casse l'ambiance.
Si ça continue, on aura des têtes d'enterrement. Nous n'en sommes pas loin, tellement nous avons des cernes, toutes les deux... Il n'y a que nos sourires qui viennent "contredire" l'impression que pourraient donner nos têtes.


Je suis désolée Sabrina…

Ne t'inquiètes pas ! Dis-je, joyeusement. Alors, les amours ? Dis moi tout !

Je ne me rends pas vraiment compte de la gaffe que je fais en ce moment. C'est en regardant dans ses yeux que je me rends compte que peut-être...

Pardon, je...

... Suis désolée.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




*Infirmerie* Un cas étrange (PV) Empty
MessageSujet: Re: *Infirmerie* Un cas étrange (PV)   *Infirmerie* Un cas étrange (PV) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
*Infirmerie* Un cas étrange (PV)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quelle est cette étrange sensation ?... |Pv Vivaldi [Hentaï]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L'École de sorcellerie Poudlard :: Autres lieux-
Sauter vers: