AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Deux misanthropes autour d'une table [PV]

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Julian Effeday
Serdaigle
Serdaigle
Julian Effeday

Nombre de messages : 1252
Age : 30
Age Roleplay + Sorts : 21 ans sorts 1 2
Capacités Spéciales : Occlumencie
Date d'inscription : 05/05/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
Deux misanthropes autour d'une table [PV] Left_bar_bleue100/100Deux misanthropes autour d'une table [PV] Empty_bar_bleue  (100/100)
Points de mana:
Deux misanthropes autour d'une table [PV] Left_bar_bleue100/100Deux misanthropes autour d'une table [PV] Empty_bar_bleue  (100/100)

Deux misanthropes autour d'une table [PV] Empty
MessageSujet: Deux misanthropes autour d'une table [PV]   Deux misanthropes autour d'une table [PV] EmptySam 24 Fév - 17:04

Julian n’était pas du genre à déléguer ses tâches.
Encore moins lorsque celles-ci lui rapportaient de l’argent.
Aussi savait-il remercier ceux qui lui avaient rendu service.
Même si cela résultait une perte d’argent significative.

Julian aimait l’argent. Pas vraiment sa beauté (même si un gros tas de grosses pièces d’or scintillantes avaient autant de valeur esthétique à ses yeux que le Louvre entier), ni même sa valeur (la comparaison avec le Louvre peut aussi s’appliquer dans ce cas de figure), non c’était réellement le pouvoir que cela amenait, ou du moins le pouvoir supplémentaire que cela entraînait.
L’argent résolvait tous les soucis matériels d’un sorcier. L’argent avait l’étrange pouvoir d’attirer les femmes, plus ou moins corruptibles (car à une certaine somme d’argent, toute femme et tout homme devient corruptible).
L’argent attirait tout et tout le monde, quiconque vivant dans une société financière le désirait, ce pognon, mais Julian en avait encore plus l’avidité.
Depuis toujours, ou du moins aussi loin qu’il s’en souvienne, il n’avait pas vécu dans le luxe, et souvent dans la limite de la pauvreté (car les seules sources de revenus étaient les petits jobs de sa mère et les aides sociales, pas assez pour vivre). Aussi, maintenant, il tâchait de rattraper toute cette opulence perdue.
Pas de l’avarice, ni de la cupidité, juste un retour normal des choses, s’affirmait-il.
Le meilleur élève de Poudlard, vivre dans un appartement minable et poussiéreux ? Injustice.
Ce n’était pas avec ce bon à rien d’Eric qu’il vivrait dans un minimum de confort, et encore plus depuis où le temps où sa mère était… partie. Jusqu’à ses… 13 ans ? Oui, 13 ans. Dans ces eaux-là.

Jusqu’à cette époque, les deux parents de Julian se supportaient. Sans une once d’amour (au début peut-être mais plus avec le temps), que du mépris de la part de Julie, de la léthargie de la part d’Eric, surtout après la mort d’Augustus. Ils vivaient ensemble, mais sa mère, Julie n’attendait qu’une chose : partir.
Rien n’attachait Julie à sa famille. Même pas Julian, il l’avait apprit bien plus tard. Elle était finalement partie, disparue en France, on ne sait où, sans se préoccuper de l’avenir de son gosse perdu dans ce monde vaste et dangeureux.
Et cet éloignement, Julian en connaissait la cause. Il s’en rappelait parfaitement. La cause, c’était lui.
A sept ans, Julian l’avait presque tuée. Involontairement, certes. Mais les murs en tremblent encore. Il ignore tout de ce qui s’est passé, du moins s’en souvient-il vaguement, après avoir essayé de chasser ces souvenirs de sa mémoire. Le Ministère Français avait eu beaucoup de mal à cacher cette « apparition des facultés magiques » comme qu'ils disent. Sa mère s’en souvenait parfaitement elle, et Julian avait deviné que c’était de la volonté d’Eric que les Oubliettes n’aient pas fait leur effet, car il ne voulait plus se cacher, il avait dévoilé sa vraie nature et celle, terrible, de Julian, l’enfant qui avait faillit tuer sa mère.

C’est un des déploiements magiques les plus puissants dont Julian fut à l’origine.
Sa première utilisation de la magie « brute » comme il l’appelait. D’autres appelaient ça Magie des Anciens. Mais non, non, il avait survolé cette magie, étudié évasivement (avec cet… de Vinx), il n’utilisait pas la Magie des Anciens dans ces « crises », mais une autre forme, plus primitive, plus dure à contrôler (et donc plus attirante).
Sans baguette. Sans même un mot. Juste sa colère. Et cela avait fait des ravages.

Et il avait reproduit cela, cette magie incontrôlable. Deux fois de plus.
La seconde avait rendu un homme fou.
La seconde l’avait, d’une certaine manière, rendu fou lui aussi. Fou d’ambition. Encore plus.

Et depuis il s’entraînait secrètement à reproduire volontairement cette magie, cette magie si attractive. A reproduire des explosions de magie pure, ou autre phénomène, il ne savait ce que c’était. Mais lorsque cela se produisait, tout ce qui le tiraillait, tout ce qu’il détestait, toutes les personnes qui lui voulait du mal était blessées. Punies. Et bon sang, il adorait ça.
Il en voulait encore plus.


Aujourd’hui, il devait remercier quelqu’un de l’avoir aidé. Car toute aide est précieuse. Aléatha avait fait un magnifique travail à la boutique, même si elle avait dû éprouver quelques difficultés face aux clients, leurs questions et la complexité des baguettes magiques. Mais elle lui avait tout de même retiré une sacrée épine du pied (on pouvait même parler d’un sapin entier).
Aussi avait-il voulu la remercier en personne, et pas avec une misérable carte musicale. « Youhou, merci de ton aide, tralala, vive les oiseaux, on sera amis pour la vie…. ».
Quoi de plus normal ? De plus, il s’amusait toujours étrangement en sa compagnie. Maudire le monde et ses incapables était toujours une partie de plaisir, mais pouvoir crier à voix haute son incrédulité face à tant de bêtise était plus difficile lorsque l’on était seul (les gens ont tendance à vous prendre pour un maboul, lorsque que vous hurlez « mais quelle bande d’abrutis ces Poufsouffles, c’est pas vrai ! » dans le bistrot du coin, et qu’il n’y a que vous au comptoir)

Donc, la veille au soir, Perle (qui devrait bientôt changer de nom, ça ne faisait pas très…Julianesque) avait transmit une invitation à la jeune femme de le rejoindre à 12 heures tapantes pour un déjeuner tous frais payés avec Julian, pour la remercier de son aide.
L’oiseau l’avait-elle effrayée ? Ce serait amusant. Il avait quand même pas mal changé, ce piaf somnolent d’autrefois. En bien ? Oui, pas d’inquiétude, il était bien mieux qu’avant, quoiqu’un peu.. différent sur les bords.

Aussi, Julian attendait-il, dans un petit restau pas très connu du Chemin, qui servait moult repas variés, d’assez bonne qualité, et dont tous étaient à la portée de la bourse du-dit Julian (quoi de plus ennuyeux que d’inviter une jeune fille à dîner et paniquer en l’entendant commander une assiette de homard aux truffes, arrosé de son millésime le plus ancien à 7000 Gallions).
Il avait déjà commandé une table (nappe immaculée, chaise style 1950, couverts inox « service de Tata Brigitte »), s’y était installé, et attendait Aléatha, le bras sur le dossier-tissu de sa chaise en bois verni, contemplant à travers la vitrine de l’établissement le Chemin, ses rares passants, et un soleil fort inhabituel en Ecosse. Il faisait beau (et chaud, encore plus bizarre) ce jour-là, et Julian, dans sa robe bleu nuit, se sentait comme un corbeau se réchauffant à une séance d’UVs. Ses cheveux lui tombaient encore et toujours sur les sourcils, et ses yeux noirs de jais avaient une quiétude inhabituelle.
Il se sentait calme, étrangement calme. Lui qui se surprenait souvent à se qualifier de « hyper-actif », voilà qu’il patientait, tranquillement, en attendant qu’on le rejoigne.
La salle était vide. Presque aucun client, malgré le beau temps. Juste les serveurs, qui l’observait en attendant une commande, et les autres, qui allaient et venaient sans se presser dans la salle ensoleillée. C’était apaisant, après toutes ces années à Poudlard, à voir déambuler autant de gamins survoltés dans les couloirs, hurlant à pleins poumons des insultes qu’eux seuls trouvaient drôles.
Il était serein, profitant de cette quiétude si rare. Il avait l’impression d‘avoir pris dix ans de plus depuis son dernier voyage.
Revenir en haut Aller en bas
Aléatha Quindiniar
Serpentard
Serpentard
Aléatha Quindiniar

Nombre de messages : 1526
Age Roleplay + Sorts : 20 ans sorts 1 2 3 MD2
Points Prestige : 1
Date d'inscription : 07/02/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
Deux misanthropes autour d'une table [PV] Left_bar_bleue100/100Deux misanthropes autour d'une table [PV] Empty_bar_bleue  (100/100)
Points de mana:
Deux misanthropes autour d'une table [PV] Left_bar_bleue100/100Deux misanthropes autour d'une table [PV] Empty_bar_bleue  (100/100)

Deux misanthropes autour d'une table [PV] Empty
MessageSujet: Re: Deux misanthropes autour d'une table [PV]   Deux misanthropes autour d'une table [PV] EmptyDim 25 Fév - 15:55

Pouaaaaahhhh !!!!

Un oiseau gigantesque venait de s'engouffrer dans la salle commune de Serpentard, se précipitant vers une Aléatha blême. Aucun doute, elle était sa victime et il ne la laisserait pas tranquille tant qu'elle n'aurait pas pris le message qui lui était destiné. Avec un dégoût évident et une appréhension totalement ridicule pour le commun des mortels, elle s'était exécutée : l'oiseau la regardait avec un regard mauvais, elle aurait mis sa main à couper là dessus. Et finalement, il s'était débarrassé lui-même de sa missive, comme si le contact d'une main humaine sur son plumage lui était tout bonnement insupportable ! C'est avec soulagement qu'elle le regarda partir et pris connaissance de ce qui l'attendait.

La surprise était de taille ! Enfin, il donnait signe de vie ! Le premier depuis qu'il lui avait demandé in extremis de gérer les commandes au magasin. Et tout ce temps, elle avait prétendu qu'il était dans l'arrière boutique, histoire de donner le change aux clients qui auraient pu penser la jeune fille seule dans le magasin prestigieux. Et lui faire du mal. Donc, il vivait toujours et il avait choisi un restaurant comme scène de théâtre où il lui servirait peut être quelques explications. Peut être. Parce que, de ce qu'elle connaissait de lui, il n'était pas du genre à se justifier. Et de ce qu'elle connaissait d'elle, elle n'était pas du genre à réclamer des justifications sur quelque chose qui ne la touchait pas directement.

Bah, quoi qu'il en soit, elle s'en sortait avec un message qu'elle avait pu prendre sans toucher le messager et un déjeuner en charmante compagnie qui lui changerait clairement les idées. Après tout, ils s'entendaient relativement bien et il serait amusant de le voir en dehors des cours. Le lendemain, à midi et quelques poussières, elle se présentait donc au Chemin de Traverse, le mot toujours à la main où était écrit le nom du restaurant : le Miss en Thrope.

Quel nom bizarre ... Jamais entendu parler ... Thrope ? Une sorte de tissu peut être ? Quoi que ça m'étonnerait que Julian se préoccupe beaucoup de l'image et de la mode mais bon ... Ah, nous y voilà !

Elle fait une boulette avec le message qu'elle enfouit dans son sac déjà submergé d'objets divers et pousse la lourde porte. Une seule table occupée, ce n'est pas lui.

Hé, mais il n'est pas là ! Il ne m'aurait tout de même pas posé un lapin tout de même ? A moins que ...


Julian ? Damned, j'ai failli ressortir et ne pas te reconnaître !

Sans hésiter, elle lui tend sa main pour qu'il la baise et s'installe en face de lui, tout sourire.

Ce restaurant est particulièrement mauvais qu'il n'y a que nous ou tu l'as réservé entièrement pour qu'on soit tranquilles ? Dans la deuxième hypothèse, les langues iront bon train si on nous a vus !
Revenir en haut Aller en bas
https://potteroleplay.actifforum.com/viewtopic.forum?t=5886
Julian Effeday
Serdaigle
Serdaigle
Julian Effeday

Nombre de messages : 1252
Age : 30
Age Roleplay + Sorts : 21 ans sorts 1 2
Capacités Spéciales : Occlumencie
Date d'inscription : 05/05/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
Deux misanthropes autour d'une table [PV] Left_bar_bleue100/100Deux misanthropes autour d'une table [PV] Empty_bar_bleue  (100/100)
Points de mana:
Deux misanthropes autour d'une table [PV] Left_bar_bleue100/100Deux misanthropes autour d'une table [PV] Empty_bar_bleue  (100/100)

Deux misanthropes autour d'une table [PV] Empty
MessageSujet: Re: Deux misanthropes autour d'une table [PV]   Deux misanthropes autour d'une table [PV] EmptyMer 28 Fév - 6:28

Damned ?

Julian se leva dès qu’il entendit son nom pour accueillir la jeune fille. Repoussant sa chaise, il se tourna vers elle avec un sourire de bienvenue. La jeune fille était (presque) pile à l’heure.
Le fait qu’elle ne l’ai pas reconnu immédiatement lui inspira une certaine fierté. Ses nouvelles connaissances et autres capacités avaient-elles détint sur son apparence physique, comme cela l’avait fait des années plus tôt ?


Non, je ne suis pas allé jusqu’à réserver un restaurant entier rien que pour nous. J’ai entendu parler d’une certaine Rikita Skooter qui pourrait se méprendre sur mes intentions, et écrire un article fort peu plaisant.

Julian saisit la main tendue vers lui, se pencha et l’effleura de ses lèvres. Il n’avait pas fait cela depuis des années (il avait tendance à réserver cela aux dames de 30 ans et plus), mais Aéatha était un cas à part.

C’est la morte saison pour les restaurateurs. J’en profite donc pour avoir un déjeuner goûteux et calme.
Installe-toi donc, Aléatha. Je te remercie d’être venue, malgré le fait que je t’ai un peu… précipitée, avec le magasin.
Revenir en haut Aller en bas
Aléatha Quindiniar
Serpentard
Serpentard
Aléatha Quindiniar

Nombre de messages : 1526
Age Roleplay + Sorts : 20 ans sorts 1 2 3 MD2
Points Prestige : 1
Date d'inscription : 07/02/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
Deux misanthropes autour d'une table [PV] Left_bar_bleue100/100Deux misanthropes autour d'une table [PV] Empty_bar_bleue  (100/100)
Points de mana:
Deux misanthropes autour d'une table [PV] Left_bar_bleue100/100Deux misanthropes autour d'une table [PV] Empty_bar_bleue  (100/100)

Deux misanthropes autour d'une table [PV] Empty
MessageSujet: Re: Deux misanthropes autour d'une table [PV]   Deux misanthropes autour d'une table [PV] EmptyJeu 1 Mar - 14:51

Aléatha le regarde d’un œil nouveau. Elle-même est plutôt menue et elle n’avait jamais remarqué à quel point Julian est grand. Et quand il se lève pour l’accueillir, en parfait gentleman, ses yeux que ses cheveux noirs lui cachent la plupart du temps lui paraissent encore plus noirs. Le calme olympien et la confiance en soi qui émanent de lui ne sont pas neufs mais ils ont pris une nouvelle ampleur, allant même jusqu’à lui donner un air vraiment arrogant. Cela ne la préoccupe pas vraiment. Simplement elle le remarque avec une petite pointe de curiosité. Ce repas risque vraiment d’être intéressant.

Rikita Skooter dis-tu ? Cette langue de vipère qui a notamment fait un article vitriolé sur Clymox et sur mon parrain ? Je te trouve particulièrement charmant, Julian, mais pour quelle raison s’intéresserait-elle à toi ? A moins que tu n’aies repoussé ses avances et qu’elle ait juste envie d’inventer n’importe quoi sur toi, je me demande ce qu’un … heuuu … gamin … comme toi pourrait lui rapporter comme renommée pour ce maudit canard … Enfin, je peux me tromper, bien que cela ne se produise pas souvent : peut être as-tu des révélations à me faire ?

Elle a soufflé la dernière phrase sur le ton de la confidence, s’approchant par-dessus la table. Et puis se recule tout aussi rapidement, feignant un air profondément outré.

D’accord, donc je ne dois qu’à la morte saison le privilège d’avoir un restaurant pour moi toute seule en ta compagnie ! Très bien, je me contenterai de cette explication. J’espère qu’on y mange bien !

Pour être honnête, ça me fait du bien de sortir un peu de Poudlard. J’ai largement ma dose des repas bruyants dans la grande salle et j’ai besoin de prendre du large : je passe ma vie entre la bibliothèque et ma salle commune. Et pour la magasin … Bah, je ne peux pas dire que j’ai sauté de joie au départ mais au moins ais-je pu confronter mes connaissances en matière d’herbologie et d’éléments magiques avec la dure réalité de la vie d’un créateur de baguette. Je reste cependant sur ma faim quant au choix de ta victime : pourquoi moi ? Et tant qu’on y est dans les questions qui resteront peut être sans réponse : où étais-tu passé ?
Revenir en haut Aller en bas
https://potteroleplay.actifforum.com/viewtopic.forum?t=5886
Julian Effeday
Serdaigle
Serdaigle
Julian Effeday

Nombre de messages : 1252
Age : 30
Age Roleplay + Sorts : 21 ans sorts 1 2
Capacités Spéciales : Occlumencie
Date d'inscription : 05/05/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
Deux misanthropes autour d'une table [PV] Left_bar_bleue100/100Deux misanthropes autour d'une table [PV] Empty_bar_bleue  (100/100)
Points de mana:
Deux misanthropes autour d'une table [PV] Left_bar_bleue100/100Deux misanthropes autour d'une table [PV] Empty_bar_bleue  (100/100)

Deux misanthropes autour d'une table [PV] Empty
MessageSujet: Re: Deux misanthropes autour d'une table [PV]   Deux misanthropes autour d'une table [PV] EmptySam 3 Mar - 10:38

Rassurez-vous, jeune fille, je n’ai eu aucune relation avec cette horrible femme qui semble vous avoir fait tant de mal. De plus, c’est un laideron de luxe, et je ne saurais m’afficher en sa compagnie.

Même si le mot « gamin » l’avait un peu vexé, Julian continuait de sourire légèrement, adoptant un ton solennel, comme deux grands politiciens discutant de leurs affaires, publiques ou non.

Oh, je ne crois pas qu’elle ferait des records de vente de notre petit déjeuner, ni des conclusions qu’elles en tirerait.

Mais cela pourrait se faire, si elle ressortait une telle photo dans un futur pas si lointain.

Julian lança un regard appuyé à un serveur, qui attendait près des cuisines, dans le dos d’Aléatha. Il quitta la jeune fille des yeux que d’une ou deux secondes, et le serveur avait compris qu’il désirait les menus. Le grand pingouin s’approchait d’eux, deux cartons à la main, la démarche droite et fière. Il leur tendrait les menus dans les secondes qui suivraient.

En ce qui concerne le lieu de mon « voyage », puisque je n’ai pas d’autre mot, je ne peux te le dire pour le moment. Peut-être même ne pourrais-je jamais te le dire. C’est une histoire très compliquée, crois-moi, elle en fascinerait plus d’un, mais je ne n’ai ni le temps ni le droit de tout te dévoiler. Je ne suis pas partit en vacances en tout cas, et je n’ai eu aucun repos tout du long de mon absence. Tu n’as donc pas sacrifié de ton temps pour que j’aille bronzer aux ils Caraïbes, un verre de coco à la main, rassure-toi.

Ensuite, je t’ai choisis car tu es le premier nom qui m’est venu à l’esprit. Et, pour être sincère, tu es la seule personne que j’estimais capable de gérer ma boutique, sans se faire voler les recettes ou faire brûler mon stock. Donc, comme j’étais relativement pressé, je t’ai envoyé cette lettre, à l’époque, ma chouette était encore chétive, en espérant que tu pourrais, malgré l’urgence de la situation, t’acquitter de cette tâche.
Revenir en haut Aller en bas
Aléatha Quindiniar
Serpentard
Serpentard
Aléatha Quindiniar

Nombre de messages : 1526
Age Roleplay + Sorts : 20 ans sorts 1 2 3 MD2
Points Prestige : 1
Date d'inscription : 07/02/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
Deux misanthropes autour d'une table [PV] Left_bar_bleue100/100Deux misanthropes autour d'une table [PV] Empty_bar_bleue  (100/100)
Points de mana:
Deux misanthropes autour d'une table [PV] Left_bar_bleue100/100Deux misanthropes autour d'une table [PV] Empty_bar_bleue  (100/100)

Deux misanthropes autour d'une table [PV] Empty
MessageSujet: Re: Deux misanthropes autour d'une table [PV]   Deux misanthropes autour d'une table [PV] EmptySam 3 Mar - 15:14

Elle éclate de rire à ses réponses.

Tu veux me rassurer ? Mais enfin Julian, tu as des relations avec qui tu veux ! Ce n'est clairement pas moi qui vais m'immiscer dans ta petite vie amoureuse, la mienne est bien assez compliquée. J'ai juste remarqué l'air un rien perdu de ta préfete de Gryffondor qui se demandait comme moi où tu avais bien pu passer. Parce que j'imagine que tu n'avais pas estimé utile de lui dire où tu filais ... Au cas où tu ne le saurais pas, elle a quitté Poudlard. Enfin bon, sinon, venant de toi, je vais presque prendre comme un compliment le fait que tu ne t'affiches pas avec des laiderons et que tu le clames haut et fort.

Un léger toussotement l'interrompt et elle reçoit des mains du serveur un gigantesque menu derrière lequel elle disparaît un instant pour choisir ce que sera son repas. L'homme, d'une discrétion tout à fait appropriée et professionnelle, recule de quelques pas, feignant de remettre droit les couverts sur les autres tables.

Mmm, il y a des choses pas mal ! Je vais commencer par un sirop de violettes. Et pour la suite, j'ai bien ma petite idée mais si tu as quelque chose à me conseiller, Julian, je suis toute ouïe.

Elle dépose la carte sur la table et replonge ses prunelles violette dans celui plus sombre et solennel de son compagnon alors qu'il commence à lui révéler ses secrets. Enfin, secrets, c'est un peu exagéré comme elle s'en rend bien vite compte.

Et bien si je le crois on va considérer qu'il me met dans le secret. Ou alors je garde l'idée qu'il n'a nullement envie d'en dire plus et qu'il m'invente des mystères pour que je le laisse tranquille. Ce que je ferai de toute manière. Évidemment, il ne peut pas le deviner.

La double vie de Julian Effeday en quelque sorte ? Garde-moi en haleine et ne m'en dis pas plus si tu estimes que tu ne le peux pas. Ce qui m'importe surtout, c'est que tu me libères de ce poids qu'est un job étudiant en plus dans mon existence déjà surchargée.

Et pour ce qui est de ta chouette, je vais être honnête avec toi, c'est probablement le seul oiseau qui me soit paru relativement sympathique : je n'ai même pas du le toucher pour prendre la lettre ! Par contre, heu ... tu lui donnes quoi à manger ? Parce que si c'est le même oiseau, je m'appelle Calandra Quindiniar ! A moins qu'il ne mange la même chose que toi ?

Tiens, sinon, pour le magasin ... En fait, j'ai fait appel à quelques gobelins des ateliers de ma famille. Je n'aimais pas trop l'idée de me retrouver toute seule là bas. Alors j'ai prétendu tout ce temps que tu étais dans l'arrière boutique et c'était eux qui me répondaient et géraient les stocks. Moi je relayais juste les commandes.
Revenir en haut Aller en bas
https://potteroleplay.actifforum.com/viewtopic.forum?t=5886
Julian Effeday
Serdaigle
Serdaigle
Julian Effeday

Nombre de messages : 1252
Age : 30
Age Roleplay + Sorts : 21 ans sorts 1 2
Capacités Spéciales : Occlumencie
Date d'inscription : 05/05/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
Deux misanthropes autour d'une table [PV] Left_bar_bleue100/100Deux misanthropes autour d'une table [PV] Empty_bar_bleue  (100/100)
Points de mana:
Deux misanthropes autour d'une table [PV] Left_bar_bleue100/100Deux misanthropes autour d'une table [PV] Empty_bar_bleue  (100/100)

Deux misanthropes autour d'une table [PV] Empty
MessageSujet: Re: Deux misanthropes autour d'une table [PV]   Deux misanthropes autour d'une table [PV] EmptyLun 5 Mar - 11:24

Oui. Jane avait disparu. Ce n’était pas si mal, il fallait l’avouer. Cela lui évitait de se justifier pour une rupture courue d’avance. Elle était trop naïve, trop immature. Gentille, oui, mais trop. Julian avait prévu de couper court à leur « relation » à son retour, mais comme elle n’était pas là, il avait un poids en moins. Tant mieux. Elle disposait d’informations peu reluisantes à son sujet.

Julian prit l’une des cartes tendues par le serveur. Le choix était si vaste que les caractères ne faisaient que quelques millimètres d’épaisseur sur le papier, et il eût du mal à les déchiffrer. Par contre le prix était clairement visible. Bah, ce ne serait pas un problème.

En apéritif, je vais prendre un thé à la lavande. Sucré. Ajoutez-y de quoi grignoter : chips, cacahuètes, crevettes, olives ou tout ce que vous demandera la demoiselle en face de moi pour passer le temps.

Julian avait dit cela sans lever les yeux de son menu, sans même esquisser un sourire ; comme si laisser libre choix à son invité était naturel (et cela l’était, trop de sorciers l’oubliaient).

Sinon, je n’ai de conseil à te donner, sinon que les aliments trop lourds au déjeuner sont de mauvais choix. Cela m’ennuierait de te conduire à Sainte Mangouste pour indigestion.
Evite donc les raclettes et autres choucroutes.


Cette fois-ci, il avait sourit.
« Enlève-moi de ce poids ». Faisait-elle exprès de rajouter un sentiment de culpabilité à Julian ? En rajoutait-elle volontairement, surtout ? Attendait-elle quelque chose de lui, ou voulait-elle lui montrer qu’elle n’était pas du genre à se laisser pardonner avec un repas à l’œil ? Bon sang, il y avait de quoi en deviner paranoïaque. Il s’attendait à l’entendre dire « je ne te pardonnerais jamais, trouve une solution pour que je ne t’en veuille plus ».


Perle mange encore quelques graines, mais elle s’est mit aux rongeurs il y a peu. Elle consomme beaucoup d’énergie pendant ses trajets, et les pommes de pin ne pourraient lui suffire.

Depuis quelques semaines, en effet, il trouvait régulièrement des boules d’os et de poils régurgités un peu partout. Il estimait que la bestiole avait une moyenne de cinq rats/écureuils/chihuahuas par nuit, et il ignorait si c’était trop ou pas assez. S’il avait créé une nouvelle forme de prédateur, qui chasse en permanence les rongeurs, les dévorant encore vivants ?
Magnifique. Ou pas.


Mmmh… Des Gobelins dans ma boutique ?

Cette annonce ne l’enchantait guère. Il avait choisit Aléatha parce qu’il imaginait qu’il pouvait avoir confiance en elle. Mais les Gobelins sont intelligents. Ils auraient fait des recherches, ou posé des instruments de surveillance dans l’Atelier, cela ne l’aurait pas étonné. Bon sang, elle avait laissé entrer ces fouineurs dans sa boutique !
Julian en était là de ses réflexions lorsqu’il se rendit compte d’une chose : il était à présent prêt à jurer sous serment que ces Gobelins lui avaient joué un sale tour. Il ne les avait jamais, et eux mêmes ignoraient sans doute qui il était, mais le fait était là : il les considérait déjà comme coupables. Il s’en étonna quelques secondes.


Organise-toi comme tu veux, ma chère. Le fait reste que tu m’as enlevé une sacrée épine du pied.

Julian lança un regard au serveur toujours à côté, son calepin à la main, faisant semblant de les ignorer. Il regardait en l’air, dévoilant une impressionnante pomme d’Adam, l’air de rien. Mais bon sang, il écoutait la conversation, c’était impossible autrement ! Et cela en toute impunité ! Julian pouvait dire des choses à Aléatha sans craindre de fuites, mais cet homme, ce pingouin mal lavé qui restait immobile comme une statue de sel, pouvait-il avoir confiance en lui ? Ils devraient rapidement finir la commande, pour que cet imbécile disparaisse.
Revenir en haut Aller en bas
Aléatha Quindiniar
Serpentard
Serpentard
Aléatha Quindiniar

Nombre de messages : 1526
Age Roleplay + Sorts : 20 ans sorts 1 2 3 MD2
Points Prestige : 1
Date d'inscription : 07/02/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
Deux misanthropes autour d'une table [PV] Left_bar_bleue100/100Deux misanthropes autour d'une table [PV] Empty_bar_bleue  (100/100)
Points de mana:
Deux misanthropes autour d'une table [PV] Left_bar_bleue100/100Deux misanthropes autour d'une table [PV] Empty_bar_bleue  (100/100)

Deux misanthropes autour d'une table [PV] Empty
MessageSujet: Re: Deux misanthropes autour d'une table [PV]   Deux misanthropes autour d'une table [PV] EmptyLun 5 Mar - 16:16

Mmmm, je vois que vous avez des petites tomates bleues ... J'en aimerais assez pour grignoter en attendant la suite ! Et pour éviter une suite de repas très peu romantique à Sainte Mangouste, je prendrai des Quenelles de Saumon de Lothlórien avec sa Sauce Licorne. Et en eaux minérales, vous avez ... mmm ... de l' Eau d'Orezza ... Parfait ! Ma préférée : toute la Corse dans une fiole ! J'aimerais également du vin : oh, je vois que vous avez du Château d'Yquem 1988 !

Elle se tourne d'une traite vers Julian, les yeux pétillant de plaisir anticipé à l'idée de tenir dans sa main un Impitoyable de ce liquide à la robe dorée, véritable élixir des petits dieux.

L'année de ma naissance : ça te convient ?

Elle referme la carte qu'elle tend au serveur revenu à quelques pas de leur table. Elle le regarde prendre note de sa commande et de celle de Julian, et regagner la cuisine où il s'escrimera à les satisfaire. Son attention se reporte alors sur Julian.

Il n'a pas l'air de soufrir énormément de la disparition de Miss Jane ... Oh, tiens, un sourire ! Ca le rend nettement plus humain !

Aux rongeurs dis-tu ? Yeark, rassure-moi, elle se débrouille elle-même pour les trouver ? Je ne suis pas faite pour avoir un oiseau je pense ! Et encore moins pour le nourrir si il se met à ce genre de repas !

L'annonce de la présence des gobelins efface par contre directement le sourire éphémère. Aléatha fronce les sourcils et observe attentivement Julian, essayant de percer à jour la raison d'un tel mécontentement apparent.

Oui, des gobelins ! Ceux là ont toute ma confiance, ils me connaissent depuis que je suis née. Leur magie dépasse très souvent la nôtre et je me sentais plus en sécurité. Et plus d'une fois ils ont créé des baguettes suite à des commandes un rien particulières, ce que je n'aurais pas pu faire moi-même. Je ne te ressers pas une fois de plus le couplet "Tu m'as piégé, Julian Effeday, espèce de scélérat !", ne te fais pas de soucis ! Si tu m'as invitée ici dans le seul but de te faire pardonner, c'est fait. A toute chose on peut trouver un intérêt. Moi j'ai pu retravailler avec les gobelins : dans le futur, c'est moi qui les dirigerai aux ateliers. C'était donc une bonne expérience.

Cependant ...


Elle relève lentement son regard violet sur le jeune Serdaigle tout en lui faisant un sourire des plus charmants.

J'ai peut être une petite idée qui nettoiera ad vitam la dette que tu estimes avoir envers moi : parce que j'imagine que c'est la le noeud du problème. Tu n'as pas envie d'estimer me devoir quelque chose n'est-ce pas ?
Revenir en haut Aller en bas
https://potteroleplay.actifforum.com/viewtopic.forum?t=5886
Julian Effeday
Serdaigle
Serdaigle
Julian Effeday

Nombre de messages : 1252
Age : 30
Age Roleplay + Sorts : 21 ans sorts 1 2
Capacités Spéciales : Occlumencie
Date d'inscription : 05/05/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
Deux misanthropes autour d'une table [PV] Left_bar_bleue100/100Deux misanthropes autour d'une table [PV] Empty_bar_bleue  (100/100)
Points de mana:
Deux misanthropes autour d'une table [PV] Left_bar_bleue100/100Deux misanthropes autour d'une table [PV] Empty_bar_bleue  (100/100)

Deux misanthropes autour d'une table [PV] Empty
MessageSujet: Re: Deux misanthropes autour d'une table [PV]   Deux misanthropes autour d'une table [PV] EmptyMer 7 Mar - 7:23

[HJ : problème, avons-nous seulement commandé les "entrées" ou dois-je ajouter mon plan de résistance ?
Je me doute que les Quenelles ne sont pas un amuse-gueule, mais par défaut je demande drunken /HJ]




Aléatha avait déjà un choix bien défini ; aussi Julian acquiesça au tout, vin compris. Il buvait peu, et ne pouvait se vanter d’être un fin sommelier.

Julian referma d’un coup sec sa carte et adressa un sourire de renvoi poli au serveur, en lui tendant la carte qu’ils devraient sans doute relire pour le plat de consistance et le dessert.
Le serveur tourna les talons et s’en alla en cuisine, pour transmettre la commande et apporter les apéritifs.


Je ne te savais pas connaisseuse en vins… Un héritage de la famille Quindinar ?

Julian n’avait jamais été friand de vin (à vrai dire, il appréciait très peu l’alcool, pour avoir vu Eric descendre quelques bouteilles comme si c’était de l’eau plate). Mais il s’y connaissait suffisamment en œnologie pour savoir qu’un vin de 19 ans d'âge serait fameux.

Perle chasse seule, en effet. Elle part généralement pour la nuit. Elle est paresseuse, mais pas au point d’attendre que je lui cherche moins même à manger.
Elle a sa fierté.
Les directives de l’estomac.


Miss Quidinar, diriger toute une bande de Gobelins ? Un éclat de curiosité passa dans les yeux de Julian. Voilà qui était déjà autrement intéressant.
On ne quitte jamais les affaires, comme disait sieur Capone.
Gobelin, créature de petite taille, plutôt moche, extrêmement intelligente et douée pour la magie, se souvenait-il. Cela faisait la parfaite description de Xandrin. L’Elfe de maison était devenu plus proche de la race des Gobelins que celle des Elfes, caractère compris dans la comparaison.
Julian éprouvait une intense sensation d’exaltation lorsqu’il commandait Xandrin ; qu’est-ce que ce serait avec une dizaines de Gobelins sous ses ordres !
Il s’y voyait déjà, paralysant secrètement Gringotts et le Ministère, utilisant les Gobelins comme une armée docile et invincible, les déployant sur le champ de bataille que serait le monde. Un Gobelin de convaincu, tous sont sous vos ordres ; ils serraient au final des centaines des milliers à lui obéir.
Si Aléatha et Julian liaient suffisamment connaissance… Peut-être arriverait-il à les rencontrer… Il suffirait de discuter avec un seul, et tout serait bien plus simple. Les hommes sont si faciles à envoyer au combat, alors des Gobelins hargneux et exploités y iraient sans se faire prier !

Sa réflexion allait bon train, comme toutes les autres. Il revint à la conversation, sans pour autant écarter de son esprit l’idée de l’Armée des Gobelins. Il était contrarié.

Le ton d’Aléatha lui déplaisait. Il y avait là-dedans des sous-entendus déplaisants. Une stature déplaisante. Elle essayait de le convaincre qu’il avait une dette envers elle ? Il en avait une, oui, c’était évident pour tous les deux. Ca le dérangeait, oui, car on aime pas traîner des dettes derrière soi (ça vous lie les jambes et vous prive de liberté). Allait-elle le manipuler, le contraindre, le piéger sur ce prétexte ? Qu’elle essaie. Il saurait à quoi s’en tenir.
Mais la jeune fille était Serpentard, et il était certainement dans sa nature d’être ainsi : fourbe. Julian pouvait en témoigner.


Je te dois quelque chose, et je suis ton éternel débiteur, je l’admets, du moins jusqu’à ce que l’on trouve un service équivalent que je pourrais te rendre en retour.
Mais je crois que ce dîner devrait compter dans la balance, n’est-ce pas ?


Le serveur toussota lorsqu’il amena sur la table toutes sortes de grignotages : chips, cacahuètes, olives.. tomates bleues (que Julian ne toucherait pas, tout ce qui sort de l’ordinaire est dangereux, il en était l’exemple, ah !) ainsi qu’une bouteille d’Orezza, qu’il décapsula savamment, pour faire patienter les deux clients.

Bien, quelle est ton idée ? Mais attention, je peux avoir une dette envers toi, ce n’est pas pour autant que j’accepterais tout et n’importe quoi, Miss. Quelque chose d’équivalent, en somme.

Je ne suis pas du genre à me laisser embobiner, Quindinar.
Revenir en haut Aller en bas
Aléatha Quindiniar
Serpentard
Serpentard
Aléatha Quindiniar

Nombre de messages : 1526
Age Roleplay + Sorts : 20 ans sorts 1 2 3 MD2
Points Prestige : 1
Date d'inscription : 07/02/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
Deux misanthropes autour d'une table [PV] Left_bar_bleue100/100Deux misanthropes autour d'une table [PV] Empty_bar_bleue  (100/100)
Points de mana:
Deux misanthropes autour d'une table [PV] Left_bar_bleue100/100Deux misanthropes autour d'une table [PV] Empty_bar_bleue  (100/100)

Deux misanthropes autour d'une table [PV] Empty
MessageSujet: Re: Deux misanthropes autour d'une table [PV]   Deux misanthropes autour d'une table [PV] EmptyMer 7 Mar - 9:21

HJ Razz Ahhhh, ces incorrigibles Français dont l'estomac guide les actes !! Nous les p'tits Belges zappons régulièrement l'entrée ... Bref, mes quenelles étaient sensées être mon plat de résistance mais va pour une adaptation de mon appétit à votre voracité légendaire ! Ca fera revenir le pingouin plus tard. HJ

Oh, connaisseuse est un bien grand mot, disons que j'ai appris dès mon plus jeune âge à apprécier la finesse où qu'elle se présente. Ne me fais pas dire ce que je n'ai pas dit : ma mère ne me mettait pas du Château d'Yquem dans mon biberon ! Cette partie là est venue bien plus tard ! Il est vrai que tu ne dois pas connaître grand chose de ma famille, je suis fière d'être une Quindiniar mais j'en parle rarement ... Calandra, ma soeur, a toujours tenu à garder intacte la tradition des fastes, strass et paillettes si tu veux. De dîner d'affaires organisés au manoir en soirées de charité, les occasions ont été nombreuses pour parfaire le vernis de mon éducation et de mes goûts. J'ai beaucoup appris en terme d'étiquette et de "paraître" en société, c'est très amusant par moment.

Si Aléatha a remarqué depuis toujours l'arrogance dont Julian fait preuve et son ambition, elle n'est cependant pas encore consciente de l'ampleur de cette dernière. Si elle avait eu les pouvoirs de son père en matière de legilimencie, elle serait probablement ébahie de ce que cette simple révélation à propos de gobelins a fait naître dans l'esprit de ce Serdaigle présomptueux et retors qui la regarde à présent avec un air pour le moins contrarié.

J'avais vu juste, charmant Effeday : l'idée de devoir quelque chose à quelqu'un te gerce ! Très bien, ta "dette" me paraissait pourtant insignifiante même si j'ai poussé les hauts cris à l'époque, mais puisque tu le prends comme ça, pourquoi n'en profiterais-je pas un tout petit peu ? Et je dois bien reconnaître que cette situation m'amuse, tu pourras te targuer de m'avoir fait rire.

En effet, elle éclate à présent de rire, un rire franc faisant naître sur ses joues des petites fossettes qui n'enlèvent rien à son charme, que du contraire. Elle se reprend petit à petit, et les yeux brillant d'avoir tant rit, elle lui explose les moyens de rééquilibrer la "balance des dûs", tout en prenant une gorgée de sirop de violette lui apportant une dose de plaisir supplémentaire.


Ce dîner n'était donc pas pour le seul plaisir d'être avec moi ! Bravo Julian, tu sais parler aux femmes ! Sérieusement ... Je pense que le marché est plus que loyal, à moins que l'idée de t'afficher avec moi te soit réellement insupportable. Une continuation parfaite de ce dîner en tête à tête en quelque sorte. Certains te diront que ce n'est pas à la demoiselle de proposer, honnêtement ça ne me chagrine que très peu. Il y a un bal à Poudlard et je souhaiterais que nous y allions ensemble.

A toi de choisir : le bal avec moi ou des explications fastidieuses apparemment pour m'expliquer plus en détails où tu étais passé.
Revenir en haut Aller en bas
https://potteroleplay.actifforum.com/viewtopic.forum?t=5886
Julian Effeday
Serdaigle
Serdaigle
Julian Effeday

Nombre de messages : 1252
Age : 30
Age Roleplay + Sorts : 21 ans sorts 1 2
Capacités Spéciales : Occlumencie
Date d'inscription : 05/05/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
Deux misanthropes autour d'une table [PV] Left_bar_bleue100/100Deux misanthropes autour d'une table [PV] Empty_bar_bleue  (100/100)
Points de mana:
Deux misanthropes autour d'une table [PV] Left_bar_bleue100/100Deux misanthropes autour d'une table [PV] Empty_bar_bleue  (100/100)

Deux misanthropes autour d'une table [PV] Empty
MessageSujet: Re: Deux misanthropes autour d'une table [PV]   Deux misanthropes autour d'une table [PV] EmptyMer 7 Mar - 15:26

[HJ : Il n’y a rien à reprocher aux Français Razz Nous sommes normaux, nous aimons les plaisirs de la table, à vous de vous adapter à nos estomacs ^^
Bah, pas bien grave. Comme tu l’as dit, le pingouin peut revenir.
Mais pourquoi ignorer l’entrée, surtout dans un restaurant ? O_o C’est bizarre... drunken /HJ]



Julian avait devant lui un exemple de ce qu’il aurait toujours voulu devenir : riche, influent, respecté… bref un petit prince dans un monde doré. Et comme il n’avait rien connu de tout cela, il se sentait d’autant plus contrarié qu’Aléatha avait vécu tout ça sans lever le pouce alors que lui même bataillait ferme pour reprendre les rennes de sa vie.
Il ne savait pas comment réagir à l’annonce de la vie de rêve qu’avait connu Aléatha : l’envier ou la jalouser.
Quand on doit renoncer à ses cadeaux de Noël pour être sûr d’avoir à manger en fin de mois, il y a de quoi détester ceux qui ont vécu dans un tel luxe. Mais Aléatha n’était pas responsable, et il ne pouvait pas lui en vouloir d’avoir profité de la chance que lui avait offerte le destin.

Pourtant, l’entendre éclater de rire à ce moment avait de quoi le contrarier encore plus. Il sombrait peu à peu dans un sentiment d’infériorité et de subordination. Autant dire que son regard, au départ gratifiant, reprenait peu à peu sa teinte glacée. Il ne comptait pas rester plus longtemps dans ce cas de figure.
Il se redressa sur son siège, histoire de gagner en taille et en charisme. Il posa les mains à plat sur la table, attendant la suggestion, prêt à répondre avec tout le vindicatisme nécessaire.

La proposition était étonnante. Et encore plus étonnant, elle était raisonnable.


Aller à un bal ? C’est ce que tu veux ? Moi qui m’attendais à quelque chose de bien moins respectable, du genre être ton chauffeur pendant deux semaines !

Julian réfléchit à la demande. A vrai dire, il prenait vraiment cela pour une demande, car il n’y avait rien de réellement contraignant à figurer dans un bal et danser de temps en temps (et manger à l’œil, aussi). Apparaître à un bal officiel à Poudlard au bras de l’héritière de l’empire Quindiniar ? Ce ne serait pas déplaisant. Même si Julian détestait les bals et autres groupements d’adolescents bruyants et remplis d’hormones, les avantages avaient de quoi être pris en compte.
Mais hors de question d’accepter immédiatement. Ce serait trop facile.


Je n’y vois pas de réelle objection. Même si je t’avoue qu’aller dans un bal miséreux au milieu de gamins en pleine puberté ne m’emballe pas vraiment, et je me demande pourquoi tu tiens tant à y aller. Je ne te connaissais pas un penchant pour les bals de promo.
Mais venons en aux conditions, Aléatha. Un fois ce bal fini, plus aucune dette, nous sommes quittes. Hors de question qu’un tel chantage devienne coutume ; je crois que me traîner jusqu’à la piste de danse sera déjà un exploit dont tu pourras te vanter.


Il se pencha sur la table, baissa le ton de la voix, comme une confidence…

Et dernière chose… Quand bien même je refuserais cette proposition, je crois que tu n’es pas en droit d’exiger des explications sur mes allées et venues, Aléatha.
Revenir en haut Aller en bas
Aléatha Quindiniar
Serpentard
Serpentard
Aléatha Quindiniar

Nombre de messages : 1526
Age Roleplay + Sorts : 20 ans sorts 1 2 3 MD2
Points Prestige : 1
Date d'inscription : 07/02/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
Deux misanthropes autour d'une table [PV] Left_bar_bleue100/100Deux misanthropes autour d'une table [PV] Empty_bar_bleue  (100/100)
Points de mana:
Deux misanthropes autour d'une table [PV] Left_bar_bleue100/100Deux misanthropes autour d'une table [PV] Empty_bar_bleue  (100/100)

Deux misanthropes autour d'une table [PV] Empty
MessageSujet: Re: Deux misanthropes autour d'une table [PV]   Deux misanthropes autour d'une table [PV] EmptyJeu 8 Mar - 13:26

Hoho, il n’a pas l’air d’apprécier mon éclat de rire on dirait. Quel air sévère ! Une grande prestance, certes, mais cet air glacé ne me plaît pas plus que ça. A ce train là, nous n’échangerons plus une seule parole dans une minute alors que nous sommes à peine à l’apéritif.

Elle tend la main vers le bol de tomates, dédaignant scrupuleusement les autres mets, et se sert, ne quittant pas Julian du regard. Aussi soudainement qu’une giboulée de mars vous tombe dessus, elle prend une mine catastrophée et se lance sur la main du Serdaigle, partant dans une envolée lyrique.


Julian, que me vaut ce regard polaire ? N’auriez-vous point confiance en moi et croiriez-vous que derrière cette demande se cache une abomination sans nom à l’honnêteté douteuse ? Je suis une jeune fille de bonne famille et une telle méfiance à mon encontre me blesse !

Elle relâche sa main et s’occupe à nouveau des tomates bleues, un mince sourire aux lèvres.

Sérieusement, détends toi ! Bien entendu, il n’y aura plus aucune dette entre nous en admettant qu’il y en ait jamais réellement eu une : nous pourrons enfin vivre pleinement notre amitié sur des bases saines et équilibrées, ne dit-on pas que les bons comptes font les bons amis ?

Battement de cils.

Et puis j’ai une série de prétendants pour me servir de chauffeur, je te réserve un rôle bien plus intéressant !

Sourire accentué.

N’importe quoi !

Haussement d’épaules.

Et si tu veux tout savoir … Je ne suis pas particulièrement friande de ce genre d’activités. Disons simplement que vu la carrière à laquelle je me destine au Ministère, il serait de bon ton que je « sois vue » à un événement tel que le bal de Poudlard. Je ne parle pas tant pour les dernières années que pour les plus jeunes.

Disons aussi que j’aurais souhaité y aller avec une autre personne mais qu’il lui est totalement impossible de s’y présenter avec moi. En allant avec un cavalier, j’enlève les doutes qui pourraient avoir germé dans l’esprit de certains. Si je demande ça à n’importe quel « gamin en pleine puberté » comme tu les définis si bien, il va croire que l’affaire est dans la poche et que mon invitation cache certainement un amour inavoué que j’espèrerais voir évoluer. Et si je ne me trompe, tu dois être de ces exceptions qui ne tomberaient pas dans un scénario aussi simpliste, ce qui m’arrangerait fort bien.

Tu sais tout sur les raisons qui ont motivé ma demande ! J’ajouterai juste que c’est Poudlard tout de même, ce ne devrait pas être miséreux au point que tu le prétends.


Le serveur choisit ce moment pour leur apporter leur entrée. Aléatha se tait et le laisse faire son travail, attendant qu’il ait à nouveau disparu derrière son bar, à nettoyer une illusoire tache sur un verre en cristal.

Mimant son vis-à-vis quelques instants plus tôt, elle se penche par-dessus la table, baisse le ton de la voix, comme une confidence…


Et dernière chose… Je n’ai jamais réellement compté exiger de toi des explications sur tes allées et venues, Julian. Si tu m’avais crue tout à l’heure, je t’ai dit que ça ne me concernait pas.
Revenir en haut Aller en bas
https://potteroleplay.actifforum.com/viewtopic.forum?t=5886
Julian Effeday
Serdaigle
Serdaigle
Julian Effeday

Nombre de messages : 1252
Age : 30
Age Roleplay + Sorts : 21 ans sorts 1 2
Capacités Spéciales : Occlumencie
Date d'inscription : 05/05/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
Deux misanthropes autour d'une table [PV] Left_bar_bleue100/100Deux misanthropes autour d'une table [PV] Empty_bar_bleue  (100/100)
Points de mana:
Deux misanthropes autour d'une table [PV] Left_bar_bleue100/100Deux misanthropes autour d'une table [PV] Empty_bar_bleue  (100/100)

Deux misanthropes autour d'une table [PV] Empty
MessageSujet: Re: Deux misanthropes autour d'une table [PV]   Deux misanthropes autour d'une table [PV] EmptyMar 13 Mar - 15:10

Julian observa avec stupéfaction Aléatha qui se jetait sur sa blanche main comme un Américain en surpoids se jette sur le dernier met dans une foire aux hamburgers. Même si c’était de la viande, il était aisé de différencier sa main à un steak haché.
Il ne prit pas grande note de cette élan lyrique. D’autant plus qu’il était grossier et moqueur.
Mais Julian, lui, ne rigolait jamais vraiment. Tout au plus plaisantait-il de temps en temps.
Julian était toujours sérieux. Sérieux et… professionnel.


La méfiance est dans ma nature. Mon côté prudent. Donc, oui, je me méfie de toi, et de tout le monde, même si tu es « fille de bonne famille ».

Tu pourrais être la fille de la Reine même, je me méfierais. Le Choixpeau n’a pas prit en compte ta lignée lorsqu’il t’a envoyée à Serpentard, mais bien ton caractère.

Le mot « amitié » avait enfin été échangé. Flatterie ? Pour qu’il accepte, oui. Evident, et tellement efficace !
En tout cas, les yeux brillèrent une seconde à l’idée qu’il était considéré comme un ami par une jolie fille, qui plus est héritière d’un joli magot (et d’une bande de Gobelins féroces).

Mais cet éclair de satisfaction disparu à mesure qu’Aléatha s’expliquait. Notamment sur la question du garçon qui aurait dû normalement l’accompagner.


Donc, si je comprends bien, je ne suis qu’un substitut ?

Les lèvres de Julian se pincèrent froidement, devenant blanches. Ses mâchoires se crispèrent, au point qu’il entendait ses molaires crisser. Une veine bleutée saillait à sa tempe.
Son regard devint glacé. Il observait la jeune fille, ses paupières palpitant de fureur, ses mains fermés en deux poings épais et menaçants. Il se sentait bouillir de colère.
On ne lui avait jamais demandé de servir de bouche-trou, et il n’aurait jamais imaginé qu’on ose le faire.


Crois-tu réellement que me dire « je t’ai choisis parce que je voulais aller avec un autre et que je te choisis parce qu’il veut pas » soit la meilleure méthode ? Est-ce là une démonstration du tact inexistant des jeunes filles ?
Tu veux peut-être faire bonne figure au Ministère, te présenter à mes côtés, mais me signaler qu’un autre aurait dû se trouver à ma place est déplacé et terriblement offensant.

Même si je suis flatté que tu aie pensé à moi, je trouve cette demande très maladroite. Et tes mots vexants.
Revenir en haut Aller en bas
Aléatha Quindiniar
Serpentard
Serpentard
Aléatha Quindiniar

Nombre de messages : 1526
Age Roleplay + Sorts : 20 ans sorts 1 2 3 MD2
Points Prestige : 1
Date d'inscription : 07/02/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
Deux misanthropes autour d'une table [PV] Left_bar_bleue100/100Deux misanthropes autour d'une table [PV] Empty_bar_bleue  (100/100)
Points de mana:
Deux misanthropes autour d'une table [PV] Left_bar_bleue100/100Deux misanthropes autour d'une table [PV] Empty_bar_bleue  (100/100)

Deux misanthropes autour d'une table [PV] Empty
MessageSujet: Re: Deux misanthropes autour d'une table [PV]   Deux misanthropes autour d'une table [PV] EmptyMar 13 Mar - 20:29

Aléatha repose brusquement les couverts dont elle s'était emparés et plante son regard dans celui de Julian. On n'y lit plus aucun amusement mais plutôt un mécontentement certain.

Non mais vraiment ! Si j'avais voulu passer un déjeuner aussi agréable, j'aurais demandé à Diustong qu'il m'invite !


Bon, ça ne va pas, mais alors là, pas du tout ! J'essaye de te cerner un minimum, Julian Effeday ! Considère ça comme de la méfiance aussi de ma part si tu le veux. Nous nous connaissons à peine et je n'ai toujours pas exactement situé pour quelle raison c'est à moi que tu as fait appel. Parce qu'à ce moment là, ne me dis pas que tu n'avais pas un minimum confiance envers la personne qui s'occuperait de ton magasin, contrairement à ce que tu viens de dire maintenant. Or, moi, les gens à qui je fais confiance, ils ne sont pas légion et ils me sont plutôt proches tu vois. Alors si ma tentative d'humour ne t'a pas plu, pas de bol pour toi.

Ohhh le mot "amitié" m'a échappé n'est ce pas ? Peut être parce que je veux savoir s'il s'applique à la situation ? Tu aurais sans doute préféré que je te questionne de façon plus directe peut être ?

Par l'Ancêtre, Julian !


Elle repousse à présent son assiette et s'écarte de la table, s'appuyant sur le dossier de sa chaise et secouant la tête, le bout de ses fins doigts sur ses tempes. Le spectacle qui s'offre ensuite à elle lorsqu'elle relève la tête la fait presque sursauter et l'espace d'un instant, la fureur qui est celle du jeune homme l'effraye.

Non ... Non, rien à voir ! Nous ne pouvons pas y aller ensemble, c'est tout ...

Sa voix s'est faite hésitante mais elle se reprend bien vite et la colère s'éveille tout doucement en elle aussi.

Il n'est pas à remplacer. Tu n'as rien compris.

Et je pouvais tout autant y aller seule. Voire pas du tout, ce n'est pas vital pour moi. Je pensais juste que ça pourrait être sympa d'y aller ensemble. Je me suis trompée apparemment ! Je pourrais tout aussi bien partir finalement ! Et puis tu me reproches mon manque de tact, je te signale qu'à aucun moment tu n'as montré un quelconque signe de plaisir anticipé à l'éventualité de venir avec moi à ce bal ! Le Julian nouveau, plus charismatique et imposant est-il par contre interdit de sourire et d'éprouver un quelconque plaisir à quoi que ce soit ?

C'est insensé ! Quelle conversation !
Revenir en haut Aller en bas
https://potteroleplay.actifforum.com/viewtopic.forum?t=5886
Julian Effeday
Serdaigle
Serdaigle
Julian Effeday

Nombre de messages : 1252
Age : 30
Age Roleplay + Sorts : 21 ans sorts 1 2
Capacités Spéciales : Occlumencie
Date d'inscription : 05/05/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
Deux misanthropes autour d'une table [PV] Left_bar_bleue100/100Deux misanthropes autour d'une table [PV] Empty_bar_bleue  (100/100)
Points de mana:
Deux misanthropes autour d'une table [PV] Left_bar_bleue100/100Deux misanthropes autour d'une table [PV] Empty_bar_bleue  (100/100)

Deux misanthropes autour d'une table [PV] Empty
MessageSujet: Re: Deux misanthropes autour d'une table [PV]   Deux misanthropes autour d'une table [PV] EmptyVen 16 Mar - 11:56

Le ton montait crescendo à la table des deux comparses. Aléatha, dans son élan de colère, avait utilisé plus d’exclamations en une minute que le restaurant en avait entendu depuis sa création. Aussi les cuistots s’approchaient-ils de la salle, prêts à prendre les paris sur celui qui lancerait le premier un sortilège.
L’auberge n’avait sans doute jamais eu de tels invités : d’abord courtois (entre eux, pas vis-à-vis du personnel, bien sûr) ils se tenait à présent prêt à enfoncer couteau et fourchette dans chaque parcelle de peau adverse atteignable.

Julian tenta de se calmer. D’autant plus qu’il savait que, s’il n’essayait pas de faire baisser la tension en lui, il serait capable d’exécuter des choses démesurées… On l’avait mis en garde contre son tempérament… Il devait se contrôler mieux.
Et il ne comptait pas hurler pendant tout un repas.


Je suis incernable, de toute manière, Aléatha. Rares sont ceux qui peuvent lire clair en moi. Et la Légilimencie n’a rien à voir là-dedans. C’est comme ça, tu me verras faire des choses absurdes relativement souvent, encore plus maintenant. Il y a une logique là-dedans que je n’arrive pas moi-même à saisir.

Il se tapota la tempe droite, comme le signe indiquant la folie. Ou l’érudition. De toute façon, un érudit fou restait un pléonasme, le mouvement était polyvalent.
Un petit sourire mi-excusé mi-amusé accompagna le geste.


Fort bien, j’essayerais d’être plus… détendu. Tu me demandes un effort terrible, Aléatha. Il s’agit là d’aller à l’encontre d’un réflexe ancestral, et j’aurais du mal à baisser ma garde.

A vrai dire, je ne la baisserais pas. Je peux paraître moins méfiant, en tout cas. Mais en vérité, je vous le dis…

Et oui, j’ai une certaine confiance en toi. Je crois même que tu es actuellement à Poudlard la seule personne en qui j’aurais confiance. La plupart des élèves sont trop imprévisibles. Avec toi, au moins, je sais que tu n’iras pas faire une folie sur le coup de l’impulsivité.

Les brides de la célébrité, ma chère.

Donc, je ne sais pas si le mot « amitié » peut être utilisé dans ce cas-ci. « Amitié » n’a guère de sens pour moi. A toi d’en décider : sommes-nous amis ou non ?

Le passage du « petit-ami » avait par contre prit une meilleure tournure.

Je vois. Tu n’as pas à te justifier de tes problèmes amoureux envers moi. Mais les termes n’étaient pas les bons. Ceux-ci, en revanche, sont déjà plus agréables à entendre.

Le ton avait-il été remarqué ? Avait-elle noté la pointe de menace (très subtile, pour éviter de raviver les flammes de sa colère) qui avait percé ses termes ? Peut-être que son sourire effacerait cette nuance dans la voix.

Oui, ce serait « sympa » d’y aller ensemble. Cool, fun, overmégamortel, tout ce que tu veux, moi et ces termes...
J’aimerais y aller avec toi. Si c’est toujours dans tes projets.


Julian tendit la main pour saisir une de ces petites tomates bleues. Car, même si il s’en méfiait (Hé ! On se refait pas !), il éprouvait une certaine curiosité à leur égard.
Il lança la petite sphère dans sa bouche et croqua. Une intense acidité envahit sa cavité buccale, qui lui firent papillonner les yeux. C’est… zzzz… piquant !
Il sentit des tics nerveux lui parcourir le corps. Sensation étrange, mais pas déplaisante.
Il banda ses muscles encore quelques secondes, puis l’effet s’estompa. Jusqu’au second croquage, zzzzz, c’est repartit !
C’était cette acidité qui plaisait à Aléatha ? Ou ressentait-elle un tout autre goût, ce qui traduirait une modification magique ?


Et le « nouveau Julian » a droit à la notion de plaisir. Mais dans une certaine mesure. Pas le plaisir inutile en tout cas, du genre aller risquer sa vie avec des substances pas très nettes ou s’amuser à taquiner un Gobelin, en attendant qu’il contre-attaque. Les « plaisirs » habituels de la gente de notre âge.
Danser est donc pour moi un plaisir… pas inutile, mais dispensable, je dirais. Je pourrais tout aussi bien vivre sans. Maintenant, passer des moments amusants avec toi et se présenter en queue de pie dans une cérémonie officielle, c’est déjà plus excitant.

Tu sais très bien que je ne suis pas du genre à laisser exploser mon enthousiasme.
Revenir en haut Aller en bas
Aléatha Quindiniar
Serpentard
Serpentard
Aléatha Quindiniar

Nombre de messages : 1526
Age Roleplay + Sorts : 20 ans sorts 1 2 3 MD2
Points Prestige : 1
Date d'inscription : 07/02/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
Deux misanthropes autour d'une table [PV] Left_bar_bleue100/100Deux misanthropes autour d'une table [PV] Empty_bar_bleue  (100/100)
Points de mana:
Deux misanthropes autour d'une table [PV] Left_bar_bleue100/100Deux misanthropes autour d'une table [PV] Empty_bar_bleue  (100/100)

Deux misanthropes autour d'une table [PV] Empty
MessageSujet: Re: Deux misanthropes autour d'une table [PV]   Deux misanthropes autour d'une table [PV] EmptyVen 23 Mar - 15:56

Aléatha reste silencieuse, observant son vis-à-vis tout en se calmant intérieurement. Et apparemment, il est dans la même situation qu’elle et ne compte nullement en venir aux mains. Ce qui, soit dit en passant lui convient parfaitement : le manège du personnel ne lui a pas échappé et il est plus que temps de baisser le ton et de reprendre le tout sur des bases civilisées. Aussi rapproche-t-elle sa chaise de la table et reprend-elle ses couverts en main, attaquant enfin son entrée.

D’accord. Admettons que tu sois incernable. Et que notre … relation … soit quelque chose qui ressemble à une sorte d’amitié. Cela ma convient. Respect mutuel et confiance relative. Ajoutons à ça un soupçon de plaisir à se retrouver ensemble. Mais surtout, une grande discrétion par rapport à nos petits secrets. Je ne t’en demanderai pas plus à propos de tes voyages, ma … vie amoureuse restera un mystère pour toi. Jusqu’à ce que nous ayons envie d’en aborder naturellement le sujet, un jour peut être. A moins bien entendu que le hasard ne pousse un peu les choses … Mais seul l’avenir nous le dira ou Silver s’il n’est pas un charlatan.

Nouveau silence. Elle dépose ses couverts, essuie ses lèvres qu’elle trempe ensuite dans le verre en cristal où l’eau corse l’attend pour la rafraîchir. Elle relève le nez juste à temps pour voir les grimaces que sont celles de Julian lorsqu’il teste les petites tomates bleues. Au souvenir de ses réactions précédentes face à son hilarité, elle se garde bien d’éclater à nouveau de rire. Seul un léger sourire illumine son visage !

Je te l’accorde, c’est un peu acide. J’adore tout particulièrement l’arrière goût en fait. Je ne sais pas comment ils ont procédé pour qu’elles aient ce petit truc qui rappelle la violette … Enfin, ça, c’est pour ma part ! Parce que ça dépend des gens : l’idée est qu’elles auront exactement le goût que tu souhaiterais qu’elles aient une fois avalées … Alors, quel est-il pour toi ?

La question n’est pas de pure politesse, elle est réellement motivée par un brin de curiosité. Nouvelle interruption de la part du serveur qui apporte enfin le vin présenté dans un magnifique décanteur. Il s’apprête à le faire goûter à Julian mais Aléatha l’arrête.

Petit plaisir personnel : j’adore être la première à le découvrir.

Bon, j’espère qu’il aura au moins remarqué que je ne mets pas en avant son ignorance vraisemblable en matière de vin !

Le serveur s’exécute et la fine main de la Serpentard enserre à présent le pied de l’Impitoyable qu’elle porte à ses narines, en fermant les yeux. D’un mouvement souple, elle fait tourner le liquide rouge sang dans le verre et prend une gorgée qu’elle garde longuement pour habituer son palais avant de l’avaler.


Parfait !

De nouvelles larmes écarlates viennent rejoindre leurs petites sœurs, le verre de Julian se remplit également et l’homme disparaît.

Je sais que tu n’es pas amateur de vin mais ça me ferait réellement plaisir que tu goûtes celui-ci. C’était une cuvée exceptionnelle et tu n’auras peut être plus jamais l’occasion d’en goûter. C’est … comment as-tu dit déjà ? Overmorteltop ?

Savoir saisir l’occasion qui se présente… Ma proposition tient toujours : queue de pie pour toi, robe de soirée pour moi, sortie mondaine par excellence où nous pourrons nous gausser de nos condisciples guerriers à leurs heures, danseurs émérites ou testeur de potions hallucinogènes. Et promis, il n’est pas certain que je t’oblige à me suivre sur la piste de danse ! Tu sauras que ce n’est pas mon activité préférée non plus.


L’Impitoyable camouffle à présent un nouveau sourire. Aléatha savoure sa victoire. Il y avait longtemps qu’elle n’avait plus été face à un adversaire à sa taille. Mais une fois de plus, elle a obtenu ce qu’elle voulait. Le prix est d’autant plus précieux qu’il n’a pas été arraché sans peine.

Julian, Julian, Julian … Tu sais que tu finis par beaucoup me plaire ? Et quand tu fais un effort, tu peux vraiment te montrer charmant …
Revenir en haut Aller en bas
https://potteroleplay.actifforum.com/viewtopic.forum?t=5886
Julian Effeday
Serdaigle
Serdaigle
Julian Effeday

Nombre de messages : 1252
Age : 30
Age Roleplay + Sorts : 21 ans sorts 1 2
Capacités Spéciales : Occlumencie
Date d'inscription : 05/05/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
Deux misanthropes autour d'une table [PV] Left_bar_bleue100/100Deux misanthropes autour d'une table [PV] Empty_bar_bleue  (100/100)
Points de mana:
Deux misanthropes autour d'une table [PV] Left_bar_bleue100/100Deux misanthropes autour d'une table [PV] Empty_bar_bleue  (100/100)

Deux misanthropes autour d'une table [PV] Empty
MessageSujet: Re: Deux misanthropes autour d'une table [PV]   Deux misanthropes autour d'une table [PV] EmptyJeu 29 Mar - 16:55

Silver ? Charlatan ?
Julian avait tendance à maudire ceux qui parlent avec un langage mystérieux. Il considérait que c’était là son domaine d’activité.


Un goût ?

Julian se caressa le palais avec la langue pour tenter de faire disparaître l’acidité de l’aliment. Les tomates auraient dû avoir un autre goût. Magique, donc.
Il aurait bien envie d’en prendre une autre, mais il était partagé entre plaisir et appréhension.
C’était quand même une sensation bizarre.


Je sens une acidité. Comme un us de citron concentré. Qui me fait vriller les papilles. Pas désagréable, mais perturbant.
J’ignore pourquoi elles ont un tel goût. J’aurais préféré une Vanille des Îles ou encore de la lavande. On peut en influencer la saveur ?


Il laissa Aléatha goûter la première au vin. Après tout, c’était le cadet de ses soucis. Son petit plaisir ne l’enchantait pas, mais après la dispute qu’ils venaient d’avoir, il ne se sentait pas d’humeur à s’imposer.
D’autant que son moral était passablement détérioré par la perspective de ce fichu bal.


Répondant à la demande d’Aléatha, il saisit son verre. Son geste était nonchalant –Aléatha l’ignorait sans doute, mais il avait passé beaucoup de temps à goûter du vin le mis dernier. Aussi l’idée d’une « cuvée exceptionnelle » l’amusait presque.
Il observa le vin (sa couleur rappelait un Côtes du Rhône), l’exposa à la lumière (un intense rouge foncé) et le goûta. On lui avait répété de conserver le vin en bouche, de le savourer, mais il continuait à l’avaler bien trop vite.
Il dû reconnaître que l’alcool était très savoureux, bien plus que nombre qu’il avait bu. Il hésitait à s’en resservir un verre.


Je suis d’accord. Savoureux. Je ne pensais pas qu’il y aurait un tel nectar de raisin dans leur cave.

Les dernières demandes pour la sortie avaient été faites. Julian devait s’y résoudre. Ce qu’il l’ennuyait était aussi que, ce temps où presque tous les élèves se trouvent en dehors de Poudlard, il aurait pu l’utiliser.
Après coup, il se rendit compte qu’il laissait peut-être passer une chance inouïe de s’introduire dans le château. Et de chercher trois livres auxquels il tenait particulièrement.


Bien, bien. J’irais. J’espère simplement que tu te garderas de préciser que tu m’as littéralement traîné jusqu’à cette soirée.

Petit sourire. Rarissime.
Revenir en haut Aller en bas
Aléatha Quindiniar
Serpentard
Serpentard
Aléatha Quindiniar

Nombre de messages : 1526
Age Roleplay + Sorts : 20 ans sorts 1 2 3 MD2
Points Prestige : 1
Date d'inscription : 07/02/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
Deux misanthropes autour d'une table [PV] Left_bar_bleue100/100Deux misanthropes autour d'une table [PV] Empty_bar_bleue  (100/100)
Points de mana:
Deux misanthropes autour d'une table [PV] Left_bar_bleue100/100Deux misanthropes autour d'une table [PV] Empty_bar_bleue  (100/100)

Deux misanthropes autour d'une table [PV] Empty
MessageSujet: Re: Deux misanthropes autour d'une table [PV]   Deux misanthropes autour d'une table [PV] EmptySam 31 Mar - 0:04

Aucune idée ... Mais bon, j'imagine que oui, tu peux en influencer la saveur. Puisque tu t'attends à ce qu'elles aient un goût particulier, tu le souhaites. Donc ça le leur donne. La meilleure façon de le savoir, c'est encore de tester ...

Elle le regarde avec les yeux brillants d'anticipation.

Considérais-tu ces malheureuses petites tomates comme des "substances pas très nettes" pour reprendre tes mots ? Avant que tu ne le prennes de travers, je te le dis tout de suite, je ne te lances pas un défi ! J'ai vraiment envie de savoir si le test sera concluant ... Pour moi, elles ont toujours le même goût en fait ...

Elle délaisse le bleu des fruits pour s'intéresser de plus près au rouge de son verre. A sa plus grande satisfaction, le breuvage a l'air de lui plaire et il s'en étonne même.

On dirait que jusqu'à la dernière minute tu ne m'as pas fait confiance ...

Décidément !

Tu verras, ça ira divinement bien avec la suite.

Suite qui arrive d'ailleurs : des tagliatelles fraîches formant un nid sur lequel repose un filet de bar grillé, saucé d'un mélange de caviar d'aubergines à la fine de champagne et de carpaccio de langoustine.

Elle tend son verre en un toast.


A nous deux, Julian, et à une promesse solennelle : même sous la torture, je prétendrai que tu étais totalement consentant pour m'accompagner. Tu peux même dire que c'est toi qui me l'a proposé si c'est plus facile pour toi.

Bon, et maintenant, si tu me disais quels sont tes projets ? J'ai l'impression que je ne vais pas te revoir de si tôt sur les bancs de Poudlard, je me trompe ?
Revenir en haut Aller en bas
https://potteroleplay.actifforum.com/viewtopic.forum?t=5886
Julian Effeday
Serdaigle
Serdaigle
Julian Effeday

Nombre de messages : 1252
Age : 30
Age Roleplay + Sorts : 21 ans sorts 1 2
Capacités Spéciales : Occlumencie
Date d'inscription : 05/05/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
Deux misanthropes autour d'une table [PV] Left_bar_bleue100/100Deux misanthropes autour d'une table [PV] Empty_bar_bleue  (100/100)
Points de mana:
Deux misanthropes autour d'une table [PV] Left_bar_bleue100/100Deux misanthropes autour d'une table [PV] Empty_bar_bleue  (100/100)

Deux misanthropes autour d'une table [PV] Empty
MessageSujet: Re: Deux misanthropes autour d'une table [PV]   Deux misanthropes autour d'une table [PV] EmptySam 7 Avr - 9:32

Substances pas très nettes ? Non, pas à ce point. Elles ont juste un goût bizarre.
Bien que je me demande : si quelqu’un souhaite qu’elles aient un goût particulier, du genre un stupéfiant, qu’est-ce qui se produirait ?


Julian esquissa un demi sourire. Après leur « petite dispute », l’ambiance était clairement plus détendue.
Il but un second verre et observa la jeune fille.


Tu veux que j’en prenne une autre ? Bon, je crois qu’aujourd’hui, je ne peux rien te refuser. Après te servir de cavalier, je dois te servir de cobaye.

Avec un faux soupir, il se pencha et saisit à nouveau une tomate. Et s’il arrivait à en changer la saveur ?

[color:770f=blue:770f]Je veux qu’elles aient un goût de chocolat.

Il l’avala toute entière et y croqua, plissant les yeux dans l’attente de sentir son acidité traditionnelle. Mais la tradition était évolutive, les tomates avaient à présent un franc goût de chocolat aux noisettes, du genre pâte à tartiner. Croquer quelque chose qui avait ce goût était répugnant.
Il se retînt de cracher l’aliment (quel spectacle c’aurait été !) mais retira le reste de tomate intact de sa bouche.


Hum, êrk… Oui, on peut en changer le goût, mais alors il faut bien choisir le goût. Je leur ai donné un goût de Nutella (©), particulièrement dégoûtant à croquer.

Il sortit sa baguette, et d’un geste vif et machinal, il se lança un sortilège de Bain de Bouche ([color =XXX]Nétouamédan !) informulé. Une sensation de tempête de fraîcheur lui caressa les molaires et la langue, et le goût disparut enfin de ses papilles.

Julian profita de sa cavité buccale toute fraîche toute propre pour boire une seconde gorgée de vin.
Les plats arrivent alors : de tout ce qui s’affichait à ses yeux, il ne reconnaissait que des pâtes. Julian n’avait jamais été adepte de la grande cuisine et il avait eu tendance, depuis les quatre dernières années, à être obligé de faire lui-même à manger quand il retrait chez Eric, aussi n’avait-il jamais connu plats sophistiqués, mais plutôt les sandwichs au bacon.
Tant de complexité l’intriguait. Un plat devait avoir un nom qui prenait une demie page pour être bon ?

Julian observa son assiette avec méfiance. Dieu sait ce qu’il s’y trouve, se dit-il. Qui a cuisiné ce plat ? Un elfe ? Un vieillard incapable de différencier curry et cyanure ? Il ne savait pas qui avait cuisiné ceci. Il ignorait ce que contenait ce plat. Ah ! La carte pouvait dire tout ce qu’elle voulait, il n’en savait rien.
Plus il y songeait, et plus ses yeux se plissaient, plus se lèvres se crispaient, plus la colère montait en lui. Qui oserait l’empoisonner ? Qui saurait qu’il avait prévu un tel dîner ?
Qui sait ce que se trouve dans ce plat ?
Sa baguette était encore posée sur la table. Bonne initiative.
Alors qu’il la saisissait pour la ranger dans sa poche, il jeta un œil vers Aléatha. Non, pas elle. Elle n’aurait pu faire cela. Elle était trop exposée pour commettre une quelconque attaque envers lui.
La formule serait lancée avec une rapidité et une fluidité imperceptible. Même Aléatha n’aurait rien remarqué. Aucun son, aucune lumière. Un sort qui fut long à être maîtrisé. Un sort de Détection des poisons.

« Il te faudra être vigilant si tu accèdes au Ministère. J’ai subi des attaques moi-même. Être Directeur, y a pas à dire, c’est dangereux. Les poisons sont les plus utilisés en matière d’attentats. Simples, presque indétectables à l’œil nu, et de longue durée. Je vais t’apprendre un sort de Détection. Cela te sera utile un jour ou l’autre… »

Proditio !

Rien. Aucune réaction.
Le plat aurait dû se mettre à dégager une fumée verte, preuve de la présence d’un poison classique. Mais non, là, rien. Il pourrait manger en paix.
Et pourtant, sa méfiance persistait.
Sa baguette retourna dans sa poche. Mais il prit garde à la placer de façon à ce qu’il puisse l’atteindre facilement. Au cas où.

Julian leva son verre, reprenant un sourire. Il observa Aléatha au fond des yeux. Il se reprenait à douter d’elle. Elle lui en voudrait sûrement, mais bon sang, le monde dans lequel il vivait était dangereux.
Il était lui-même un danger.
Aléatha, ma chère, nous devrions nous entretuer tout de suite, pour ne pas avoir à le faire quand nous serons trop occupés.


Nous n’aurons qu’à dire que nous nous sommes communément invités, au même instant. Pas de relation de supériorité.

Pas encore.

Julian but une autre gorgée. Une petite gorgée. Il n’avait pas lancé de sort sur le verre. Un nouveau doute l’assaillit.
Aléatha avait bien but dans la bouteille. Avait-elle utilisé auparavant un antipoison, pour se permettre à son tour de boire dans la même bouteille sans crainte ?
Et les tomates ? Elle avait insisté pour qu’il en reprenne. Elle n’en avait pris qu’une. Elle s’était servie la première. Pour prendre la seule tomate qui était inoffensive ?
Bon Dieu. Il s’était exposé de façon immature. Il pourrait même être déjà mort sans s’être douté de rien.
Je rejoindrais Grand-père, dans ce cas. Et ce ne serait pas fini.
Julian soupira longuement, tentant de se convaincre qu’il n’en était rien.
Mais pourtant, il ne pouvait s’empêcher de jeter des coups d’œil suspicieux vers les cuisines. Et vers Aléatha.


Poudlard m’est devenue inutile. J’en sais maintenant bien plus que ce que tous nos professeurs pourront jamais m’enseigner. Je pourrais moi-même leur apprendre comment faire cours. L’école ne peut m’apporter que des… contacts.

Ne pas trop en dire.

J’ignore si je vais la quitter. Techniquement, j’en aurais bientôt fini, donc à quoi bon persister ? J’ai suffisamment d’argent pour m’installer, et suffisamment de talent pour entamer une carrière. Je t’avouerais que mes projets sont bien définis. Je ne peux malheureusement trop en dire. Mystère est mon principal descriptif.
Revenir en haut Aller en bas
Aléatha Quindiniar
Serpentard
Serpentard
Aléatha Quindiniar

Nombre de messages : 1526
Age Roleplay + Sorts : 20 ans sorts 1 2 3 MD2
Points Prestige : 1
Date d'inscription : 07/02/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
Deux misanthropes autour d'une table [PV] Left_bar_bleue100/100Deux misanthropes autour d'une table [PV] Empty_bar_bleue  (100/100)
Points de mana:
Deux misanthropes autour d'une table [PV] Left_bar_bleue100/100Deux misanthropes autour d'une table [PV] Empty_bar_bleue  (100/100)

Deux misanthropes autour d'une table [PV] Empty
MessageSujet: Re: Deux misanthropes autour d'une table [PV]   Deux misanthropes autour d'une table [PV] EmptyLun 9 Avr - 22:29

Un stupéfiant ? Par l'Ancêtre, je n'en sais rien, Julian ! Une telle idée ne m'est jamais passée par l'esprit et je n'ai donc jamais pu vérifier ! Mais je dirais que non ... Le principe de ces tomates, c'est de garder le goût, pas les propriétés de l'ingrédient qu'elles copient.

Penchant la tête sur le côté, elle l'observe plus attentivement. Là, comme ça, avec ce demi sourire, il est ... oui ... il faut l'admettre ... plutôt séduisant. Il risque d'en faire tourner bien des têtes ! Lui qui était pourtant assez banal il y a encore quelques mois ! Il a pris en charisme et la perspective de la soirée du bal s'avère de plus en plus amusante. Il est clair que les commentaires iront bon train à leur sujet ! Elle ne devra pas oublier d'en toucher un mot à Naget tout de même : elle doute qu'il se rende à cette soirée mais s'il la croise ainsi accompagnée ...

Non, c'est ridicule, il n'est pas d'un naturel jaloux. J'ai beaucoup plus de chance que lui à ce niveau là, je dois bien l'admettre.


Attention Julian ! Je risque encore de te prendre au mot et de considérer que, effectivement, tu ne peux rien me refuser aujourd'hui.

Elle ne le quitte pas des yeux alors qu'une seconde tomate trouve le chemin de sa bouche. Et éclate de rire.

Ca va, j'ai compris, ce n'est vraiment pas ton truc n'est ce pas ? Enfin, merci d'avoir essayé au moins. Et te voilà sauvé par le gong, tu ne devras pas faire une troisième tentative pour me faire plaisir. Par contre, Monsieur, merci de les laisser à table pour le reste du repas.

D'un signe de tête, elle remercie le serveur et s'empare de ses couverts, humant le délicat fumet qui se dégage de son plat tout en fermant les yeux. Ce qui l'empêche de voir la première vague de suspicion qui part à l'assaut de la forteresse Effeday. Les mimiques suivantes ne lui échappent par contre pas mais elle est loin d'imaginer les pensées qui sont celles de son compagnon de table.

Julian ... Est-ce que ça va ? Tu as l'air ... tout drôle.

Elle suspend son geste (et par la même occasion sa fourchette à mi-chemin entre son assiette et sa bouche).

Ce type reste tout de même pour le moins étrange ! La façon dont il me regarde ... Un prédateur ...


Pas de supériorité ... En effet. Egalité et plaisir partagé.

Wais, c'est ça ! Et qu'avons-nous maintenant ? Oh, Monsieur en sait plus que la majorité des professeurs de Poudlard ? Bein voyons ... Bah, si ça peut lui faire plaisir.

Mmm ... J'ai tendance à penser que certains professeurs valent la peine et peuvent nous en faire apprendre plus : si pas forcément sur leurs matières, au moins sur nous. Mais c'est ton choix, bien entendu. Comme c'est à nouveau ton choix de ne pas m'en dire plus.

Le silence est d'or, Aléatha se décide à déguster son repas ô combien tentant.

Mange tout de même un peu et ne prends pas cet air horrifié : tu as choisi ce restaurant en connaissance de cause, nous ne risquons pas d'être empoisonné par intoxication alimentaire tout de même !
Revenir en haut Aller en bas
https://potteroleplay.actifforum.com/viewtopic.forum?t=5886
Julian Effeday
Serdaigle
Serdaigle
Julian Effeday

Nombre de messages : 1252
Age : 30
Age Roleplay + Sorts : 21 ans sorts 1 2
Capacités Spéciales : Occlumencie
Date d'inscription : 05/05/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
Deux misanthropes autour d'une table [PV] Left_bar_bleue100/100Deux misanthropes autour d'une table [PV] Empty_bar_bleue  (100/100)
Points de mana:
Deux misanthropes autour d'une table [PV] Left_bar_bleue100/100Deux misanthropes autour d'une table [PV] Empty_bar_bleue  (100/100)

Deux misanthropes autour d'une table [PV] Empty
MessageSujet: Re: Deux misanthropes autour d'une table [PV]   Deux misanthropes autour d'une table [PV] EmptyVen 13 Avr - 10:43

[HJ : « il faut l'admettre ... plutôt séduisant. »
:mrgreen: /HJ]


Julian était presque perplexe face à la jovialité d’Aléatha.
Ses souvenirs de la jeune fille étaient fort différents.
En cours, elle avait été froide, cassante, méprisante (le stéréotype même du Serpentard ), et à vrai dire, il avait aimé cela. Il s’y reconnaissait, il y voyait le reflet de son dégoût pour les sorciers et l’être humain en général.
Mais là, tout changeait. C’était presque surréaliste. Peut-être était-elle ainsi la plupart du temps, se réservant cette façade de marbre lorsqu’elle avait affaire à des inconnus, dans un sous-sol puant de Poudlard ?

Julian n’aurait jamais réussi à être aussi détendu, encore moins maintenant.

Sachant désormais que son plat était sans danger, il saisit sa petite fourche et commença à manger ce qu’on lui proposait. Son palais fraîchement nettoyé l’informa sur les composantes du repas mieux que l’aurait fait ses yeux, et il s’étonnait de goûter des mélanges aussi originaux. L’ensemble n’était pas mauvais, mais il trouvait le tout un peu trop… sophistiqué.
Un travail éphémère et inutile, en somme.

Elle le trouvait tout drôle…


Rien… Disons que c’est ce repas. Tant de délicatesse… Je trouve cela effarant. J’ai du mal à saisir l’importance d’un repas alambiqué pour un déjeuner. Mais ce n’est que ma perception des choses.
Je préfère qu’on me dise clairement ce qu’il y a dans mon assiette…


Petit sourire. Julian, éternel râleur, devait-elle penser.
Mais son regard restait fixe. Ses yeux légèrement plissés. A l’affût d’une quelconque erreur dans un si charmant tableau.

Petite leçon de morale sur les professeurs. Une Serpentard, prendre la défense des professeurs ? Les traditions se perdent.


Je ne mets pas en doute leur sagesse ou leur expérience. Je suppose qu’ils en ont bien plus que moi. Mais bien leur savoir, leur connaissance des choses. Je dois te paraître d’une arrogance extrême, mais c’est pourtant vrai. J’ai fais des choses qu’ils n’auraient jamais pu accomplir.
Mais tu sais que je ne peux rien t’en dire.


Petit sourire d’excuse. Et un rire intérieur. Qu’il était plaisant de laisser échapper des bribes d’informations ! Aurait-elle de la curiosité à son égard ? Ce serait le mieux. Le plus simple et le plus amusant. Il pourrait en dire un peu plus au fil du repas, ou pendant la soirée.
Il se souvint d’ailleurs qu’il lui faudrait une tenue de soirée. Du sur mesure.

Un mot l’interpella.
Intoxiqué.
Elle l’a dit.
Revenir en haut Aller en bas
Aléatha Quindiniar
Serpentard
Serpentard
Aléatha Quindiniar

Nombre de messages : 1526
Age Roleplay + Sorts : 20 ans sorts 1 2 3 MD2
Points Prestige : 1
Date d'inscription : 07/02/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
Deux misanthropes autour d'une table [PV] Left_bar_bleue100/100Deux misanthropes autour d'une table [PV] Empty_bar_bleue  (100/100)
Points de mana:
Deux misanthropes autour d'une table [PV] Left_bar_bleue100/100Deux misanthropes autour d'une table [PV] Empty_bar_bleue  (100/100)

Deux misanthropes autour d'une table [PV] Empty
MessageSujet: Re: Deux misanthropes autour d'une table [PV]   Deux misanthropes autour d'une table [PV] EmptyMer 18 Avr - 14:46

Mais quel râleur ! Est-il jamais satisfait de ce qui s’offre à lui ? Il est séduisant, intelligent, riche avec son magasin de baguette, nous sommes attablés dans un bon restaurant et, malgré des débuts difficiles notre rencontre se passe pas mal du tout … Mais non, voilà maintenant que le repas est trop sophistiqué pour « Monsieur » ! Non mais vraiment, c’est insensé ! Et après ça quoi ? Le restaurant est trop guindé ? Trop cher pour sa bourse peut être ?

Mmm, il faut savoir apprécier la délicatesse, Julian.

Elle ne dit plus rien un moment, considérant après tout que si lui n’apprécie pas le raffinement des mets qui leur sont présentés, elle aime les savourer : pourquoi s’en priverait-elle à cause de ce triste sire ? Après quelques bouchées et une divine gorgée de vin, elle reprend.

Certains considèrent la cuisine comme un art. Si l’on veut briller en société, c’est parfois un atout qu’il ne faut pas négliger : s’intéresser à ces choses qui paraissent pourtant anodines … Cette culture inutile pour tant de personnes … Enfin, je ne vois pas pourquoi je te dis cela, je doute que tu aies besoin de mes conseils pour savoir comment susciter l’intérêt auprès de nos contemporains.

Grand sourire.

Voilà, soit je me trompe et ce message te passe à des lieues au dessus de la tête, soit je te perçois pour ce que tu es, un intrigant, et au moins tu sais que je ne suis pas complètement idiote…

Dis-moi, mon rimel a coulé ? Ou des taches de rousseur ont soudainement poussé sur mon nez ? La façon dont tu me regardes va finir par me mettre mal à l’aise tu sais … Je reconnais aimer que l’on m’admire mais je n’ai pas l’impression que c’est ce que je retrouve dans ce regard là … Je me trompe ?

Sa voix reste aimable, malgré tout. Elle n’a pas du tout envie que le ton monte comme au début de leur déjeuner !

Des choses qu’ils ne pourraient jamais accomplir ? Bein mon neveu, on ne peut pas dire que tu sois du genre à te sous-estimer ! Pas que je l’ai pensé un seul instant, ceci dit … Mais là tu y vas un peu fort. Enfin, tu me diras, je ne pourrai jamais juger puisque tu ne m’en diras jamais rien.

Elle baisse le visage vers son assiette, relevant juste lentement les yeux vers lui tout en continuant à tourner ses tagliatelles autour de sa fourchette.

Parce que même si je venais à te questionner, tu ne me dirais rien … Tu t’amuserais juste de me voir quémander des réponses. Voilà qui n’est pas digne d’un gentleman.
Revenir en haut Aller en bas
https://potteroleplay.actifforum.com/viewtopic.forum?t=5886
Julian Effeday
Serdaigle
Serdaigle
Julian Effeday

Nombre de messages : 1252
Age : 30
Age Roleplay + Sorts : 21 ans sorts 1 2
Capacités Spéciales : Occlumencie
Date d'inscription : 05/05/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
Deux misanthropes autour d'une table [PV] Left_bar_bleue100/100Deux misanthropes autour d'une table [PV] Empty_bar_bleue  (100/100)
Points de mana:
Deux misanthropes autour d'une table [PV] Left_bar_bleue100/100Deux misanthropes autour d'une table [PV] Empty_bar_bleue  (100/100)

Deux misanthropes autour d'une table [PV] Empty
MessageSujet: Re: Deux misanthropes autour d'une table [PV]   Deux misanthropes autour d'une table [PV] EmptyDim 22 Avr - 9:03

Délicatesse ne rime pas avec effort inutile.

Une discussion sur la cuisine. Julian avait du mal à se rendre compte qu’il en était à parler de gastronomie. Un repas pouvait être bon, plaisant, sans pour autant avoir nécessité des heures de travail, avec ou sans baguette.

Je crois que ce n’est pas mes talents culinaires qui me vaudront une ambitieuse carrière, en effet. Il a d’autres manières de susciter de l’intérêt.

Malheureusement, Julian n’était pas encore impassible. Triste état de fait, son humeur se retranscrivait sur son visage. Il pouvait en jouer, mais…
Un atout autant qu’un désavantage. Il devrait malgré tout faire mieux, devenir aussi lisse qu’un miroir.
Mais pour le moment, il devait trouver une excuse.

De l’admiration ?
Il était presque tenté de rire ! Admirer Aléatha ! Ah ! Pourquoi ne pas aussi l’aduler ?
Il se retint de sourire, repensant à son besoin d’être plus discret. Mais il ne pouvait empêcher cette diffusion d’endorphine dans son corps. Admirer Aléatha…
Il s’était brutalement détendu, réaction chimique naturelle. Et tant mieux, cela ajouterait un peu de réalisme dans son mensonge.


Non, c’est simplement mon voyage. Tu me rappelles quelqu’un que j’ai rencontré. Je commençais à m’imaginer que tu étais peut-être sa fille. La ressemblance est frappante, autant de par le visage que par la personnalité.
Mais je dois me tromper.
A moins que tu connaisses Julie Maltard ?


Un nom à demi-inventé. Un témoignage d’intérêt. Voilà qui devrait suffire. Au mieux, Aléatha serait perturbée par une telle déclaration (« tu es peut-être adoptée ! »), et baisserait sa garde, encore plus bas, histoire de se laisser à nu. Un peu plus.

Me sous-estimer.


Je me connais parfaitement Aléatha. Je n’extrapole pas. Je suis réaliste.
Et c’est vrai. Je ne pourrais malheureusement pas t’en apporter la preuve aujourd’hui. Un jour, peut-être que je pourrais te montrer ce que je vaux. Et dès lors, tu seras du même avis que moi.

Et ce ne serait pas de ma faute si tu me posais des questions à ce sujet, Aléatha. Ta curiosité n’appartient qu’à toi, tu en es responsable. Ne me fais pas porter le chapeau !
Revenir en haut Aller en bas
Aléatha Quindiniar
Serpentard
Serpentard
Aléatha Quindiniar

Nombre de messages : 1526
Age Roleplay + Sorts : 20 ans sorts 1 2 3 MD2
Points Prestige : 1
Date d'inscription : 07/02/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
Deux misanthropes autour d'une table [PV] Left_bar_bleue100/100Deux misanthropes autour d'une table [PV] Empty_bar_bleue  (100/100)
Points de mana:
Deux misanthropes autour d'une table [PV] Left_bar_bleue100/100Deux misanthropes autour d'une table [PV] Empty_bar_bleue  (100/100)

Deux misanthropes autour d'une table [PV] Empty
MessageSujet: Re: Deux misanthropes autour d'une table [PV]   Deux misanthropes autour d'une table [PV] EmptyDim 22 Avr - 21:52

Des talents ... culinaires ? Julian, tu crois vraiment que je m'amuse à cuisiner moi-même ? C'est une tâche que les elfes de maison font à merveille, pourquoi perdrais-je mon temps en m'en préoccuper ? Je parlais plutôt de ce qu'on peut attendre des sorciers dans la haute société. Essaye un jour de débarquer dans une soirée mondaine et de demander un plat de nouilles avec du sucre impalpable ... Tu n'es pas obligé d'aimer la délicatesse, paraître l'apprécier est nettement plus important ...

Et n'est pas donné à tout le monde. Mais ça, ce n'est pas mon problème.

Sinon, et bien ... je rejoins ton avis, il existe bien d'autres manières de susciter l'intérêt. En parlant d'autre chose que de gastronomie par exemple ...

L'assiette est vide, les fins doigts s'avancent vers le bol de tomates, en prennent une qui rejoint les lèvres délicatement maquillées d'Aléatha. Ils parcourent une deuxième fois le même chemin et suspendent leur geste en plein vol. La voix qui répond à Julian est sèche.

Non. Je ne la connais pas. Et je ne peux pas être sa fille puisque ma mère est morte sous mes yeux par la faute de mon oncle.

Elle détourne le regard. Le souvenir de cette pénible soirée dans le bureau d'Iridal Winterfell lui revient en tête ainsi que toutes les choses qu'elle y a apprises. D'un geste brusque, souhaitant se donner une contenance, elle prend son vin et boit plusieurs petites gorgées.

Tu sais ... Tu es un peu fatiguant, Julian ... Je t'apprécie, sois-en certain. Sinon je ne serais pas ici avec toi. Tu vaux peut être plus encore que ce que je pense et ... ce n'est pas rien. Mais je trouve lassant tous ces mystères que tu fais autour de toi. Soit tu as envie de parler de toi et je suis toute ouïe parce que oui, ça m'intéresse et que c'est plus qu'un intérêt poli. Soit tu n'en as pas envie mais alors n'essaye pas de piquer ma curiosité : je ne suis pas une Jane Cady en puissance, une midinette qui va se pâmer devant le grand Julian et le harceler pour en savoir plus encore sur sa magnificence ...

Le majordome toujours guindé se précipite pour les débarasser et même les petites tomates prennent la voie des cuisines sans un dernier regard violet.

J'attendrai donc patiemment le jour de ton triomphe et ce jour-là je connaîtrai ta véritable valeur. Ou alors, parce que tu le désires et non pas parce que je t'ai prié de le faire, tu partageras des choses avec moi avant.

Carte des desserts. Arrivant bien à point face à une Aléatha lasse de jouer.
Revenir en haut Aller en bas
https://potteroleplay.actifforum.com/viewtopic.forum?t=5886
Julian Effeday
Serdaigle
Serdaigle
Julian Effeday

Nombre de messages : 1252
Age : 30
Age Roleplay + Sorts : 21 ans sorts 1 2
Capacités Spéciales : Occlumencie
Date d'inscription : 05/05/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
Deux misanthropes autour d'une table [PV] Left_bar_bleue100/100Deux misanthropes autour d'une table [PV] Empty_bar_bleue  (100/100)
Points de mana:
Deux misanthropes autour d'une table [PV] Left_bar_bleue100/100Deux misanthropes autour d'une table [PV] Empty_bar_bleue  (100/100)

Deux misanthropes autour d'une table [PV] Empty
MessageSujet: Re: Deux misanthropes autour d'une table [PV]   Deux misanthropes autour d'une table [PV] EmptyJeu 26 Avr - 16:30

Les Elfes de Maison.
Sujet épineux à éviter
Heureusement que Xandrin n’est pas là.

Son assiette se vide aussi lentement. Il n’y prend plus garde. Julian mange machinalement, plus préoccupé par son univers et son convive que par son assiette. Il n’a même pas faim. Il avale la nourriture, mais n’y prend pas plaisir. Il doit finir son assiette.
Ce serait bête de ne pas finir…

Aléatha a déjà terminé. Elle mange trop vite, pas bon pour la digestion, çaaa….
Julian espérait que cette discussion cesserait bientôt. Il avait fait sa B.A. en se faisant pardonner. Il n’aurait plus qu’à aller à ce maudit bal, et rideau. Ils se reverraient sans doute lorsqu’il aurait un travail stable.
Ou non. L’ascension risquerait d’être trop longue.

Mais déjà, Julian venait de déclencher une réminiscence désagréable.


Navré, je l’ignorais.

La famille Quindiniar. Vraiment fascinante.
Se souvenir de l’oncle d’Aléatha. Cela pourrait être utile, pour l’appâter, au besoin.
Elle semblait ne pas l’aimer du tout. Et si on lui proposait d’en faire ce qu’elle voulait ? Que donnerait-elle en échange de la possibilité d’assouvir son désir de vengeance ?


Inutile de prononcer le nom de Jane. Il ne déclenche plus ce petit pincement au cœur qui m’assaillait auparavant.

Y avait-il déjà eu un tel pincement ?
Avant, il y a très longtemps, du temps d’un autre, oui.


Les mots étaient vexants.
Ou du moins, il se sentait vexé.


Mesure quand même tes mots, ils sont souvent blessants. Ma « magnificence » comme tu dis… Un terme que tu détournes et rends péjoratif. Je ne suis pas « Julian le Magnifique », comme tu le dis. Julian Effeday, c’est tout.

Pas besoin de titre.

Jane était curieuse de tout. Elle ignorait tout de moi, et j’entretenais ce mystère, autant par jeu que par discrétion. Elle essayait d’en savoir plus, d’une manière assez puérile. Point. Et si elle s’était mise à me « harceler », j’aurais mis un terme à notre –déjà éphémère- relation.

Julian ne le disait pas, mais il s’était mis à presque détester Jane : elle lui rappelait trop l’ancien Julian, celui qui supportait les autres et n’avançait pas.

Maintenant, c’est gentil à toi de t’intéresser à ma vie. Je te cache seulement une infime partie de ma vie : a savoir un mois sur dix-sept ans d’existence.
Je peux te dire beaucoup de choses sur ma vie. Pose-moi des questions, j’y répondrais
.

Choisir un dessert. Beaucoup de choses exotiques, Julian n’avait été habitué qu’à des desserts Moldus lors de son enfance.
Une petite pâtisserie. Un plaisir simple.
Du chocolat, du vrai.
Un petit relent de l’enfance.


Hum… Un éclair au chocolat, s’il-vous-plaît.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Deux misanthropes autour d'une table [PV] Empty
MessageSujet: Re: Deux misanthropes autour d'une table [PV]   Deux misanthropes autour d'une table [PV] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Deux misanthropes autour d'une table [PV]
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Une bière, une clope...deux flingues [PV. mizuki] [ce n'est pas du hentaï mais âme sensible s'abstenir!]
» Un coucher de soleil avec toi (pv Aisuru) (Hentaï possible)
» Quand deux corps s'enflâme [Pv Mafuyu Nekokami ][Hentaï]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Londres :: Centre ville-
Sauter vers: