AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Les mamans disent qu'on fait de mauvaises rencontres la nuit

Aller en bas 
AuteurMessage
Diduu
Invité
avatar


Les mamans disent qu'on fait de mauvaises rencontres la nuit Empty
MessageSujet: Les mamans disent qu'on fait de mauvaises rencontres la nuit   Les mamans disent qu'on fait de mauvaises rencontres la nuit EmptySam 17 Fév - 16:25

Il y a parfois des moments où on ne se sent pas bien au cours d'une journée. Pour certain, c'est le réveil, l'idée de se sortir d'un état de tranquillité pour affronter la banalité quotidienne de la vie en société. Pour d'autres c'est le déplacement, que de temps perdu à bouger alors qu'on pourrait être déjà en train de travailler, ou s'amuser. Les accros au travail sont déçus de rentrer chez eux le soir et attendent avec envie le lendemain où ils pourront à nouveau se complaire en se fondant dans la masse des travailleurs.
Et, à l'occasion, on peut passer toute la journée heureux, ravi de chaque évènement, et dans ces moments là on ne souhaite qu'une chose : que la journée ne finisse jamais.

Diduu savait bien tout ça et sa journée c'était bien passée dans le sens où elle avait été d'une banalité affligeante, ce qui ne le dérangeait pas. Mais alors, que pouvait faire un médicomage si tard dans les rues ?
C'est la question que lui même se posait...

Assis sur son fier destrier de métal à deux roues, il se demandait se qui l'avait poussé à passer le palier de sa maison et à venir ici. Au départ, il avait prétexté pour lui même que c'était pour faire respirer un peu son cuir chevelu...
En effet, il venait de lire dans une revue que porter un couvre-chef en permanence augmentait les chances de calvitie... Or une perte de cheveux était de loin le moindre de ses soucis !

Non, la raison qui l'avait poussé à sortir était probablement la même que celle qui l'avait transformé en médicomage assidu : le besoin irrépressible d'aider ses comparses.
Après tout, ne nous apprend-t-on pas depuis tout petit qu'il ne faut pas sortir tout seul la nuit sous peine de faire de mauvaises rencontres ? Si c'était vraiment le cas, alors il devait être présent au cas où quelqu'un d'insensé avait l'idée de faire ce qu'il faisait lui même.

C'est donc sans s'en rendre compte que Diduu, sur son vélo, la chevelure dans le vent, les pensées ailleurs avançait tranquillement sans se douter que lui même pouvait faire de mauvaises rencontres...
Revenir en haut Aller en bas
Servus Malifatius
Serpentard
Serpentard
Servus Malifatius

Nombre de messages : 270
Age : 48
Age Roleplay + Sorts : 39 ans sorts 1 2 3 SPE
Points Prestige : 3
Date d'inscription : 21/10/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
Les mamans disent qu'on fait de mauvaises rencontres la nuit Left_bar_bleue900/900Les mamans disent qu'on fait de mauvaises rencontres la nuit Empty_bar_bleue  (900/900)
Points de mana:
Les mamans disent qu'on fait de mauvaises rencontres la nuit Left_bar_bleue800/800Les mamans disent qu'on fait de mauvaises rencontres la nuit Empty_bar_bleue  (800/800)

Les mamans disent qu'on fait de mauvaises rencontres la nuit Empty
MessageSujet: Re: Les mamans disent qu'on fait de mauvaises rencontres la nuit   Les mamans disent qu'on fait de mauvaises rencontres la nuit EmptySam 17 Fév - 16:53

Le corbeau déambulait, ses ailes ne fonctionnaient plus très bien, mais qu'importe tant que ces jambes l'emmenaient il les suivait sans trop se poser de questions. Il aimait les surprises.
La tête claire, la cigarette au bec, il s'arrêta en plein milieu de la rue et leva les yeux vers la lune. La belle blonde le narguait, elle était intouchable de là-haut, elle pouvait sans crainte se moquer en regardant les hommes se perdrent et se retrouver. Encore une lâche, comme les autres.
Servus tendit le doigt d'un geste accusateur et répondit à la narquoise:


"C'est le jeûne qui fait le saint, et la sobriété, l'homme de bon sens."
J'ai les mains vides et pourtant le bon sens j'ignore ce que cela veut dire...


En effet sa besace trouée ne contenait aucune bouteille, pas même de l'eau minérale...Sa dernière goutte de poison salvateur s'était enfui lorsque cette satanée gamine avait détruit les derniers deniers du mangemort. Il était à sec, même le paquet de gitanes avait mauvaise mine, les deux dernières cigarettes se serraient l'une contre l'autre comme des condamnées en attendant d'être fumées.
Servus eu un rire grinçant, sarcastique devamt son propre état, la sobriété ce n'était pas mal non plus comme trip pour sa folie.

Le mangemort se retourna lorsqu'un crissement de pneu de vélo résonna dans l'air. Il plissa les yeux et un sourire malfaisant apparut sur son visage, ça y est on venait le sauver.... Alleluia!
Il se remit a rire, son grincement lugubre retentit haut et clair, qui a dit que la discrétion était une vertue chez un mangemort?
Il était fou mais pas au point d'avoir, cette fois-ci, laisser sa marque découverte. Une chemise noire marquée d'un grand S dans le dos camouflait la servitude du mauvais serviteur.
Lorsqu'il commença a distinguer le visage du nouveau venu, Servus eu un murmure inquiétant:


"Celui qui se présente en sauveur pourrait bien être crucifié."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


Les mamans disent qu'on fait de mauvaises rencontres la nuit Empty
MessageSujet: Re: Les mamans disent qu'on fait de mauvaises rencontres la nuit   Les mamans disent qu'on fait de mauvaises rencontres la nuit EmptySam 17 Fév - 21:29

Tiens ? Un rire ! C'est bien la dernière chose que je m'attendais à trouver ici... A la limite un groupe de malfrats agressant une pauvre mamie sans défense, mais un rire ?! Hé mais...

Et voilà : Il venait de s'apercevoir d'une évidence des plus claires, à savoir qu'un rire est toujours accompagné d'une personne depuis sa naissance jusqu'à sa mort.
Et là, Diduu venait de voir la silhouette, anormalement sombre même en pleine nuit, qui avait donné naissance à ce rire. Il trouva à peine étrange que quelqu'un rit tout seul dans la nuit et se dirigea vers cette personne.
Arrivé à dix mètres de ce dernier il commença à freiner pour ralentir son allure, chose à laquelle une dalle glissante n'était visiblement pas d'accord... Il tomba donc dans un fracas sourd et roula un peu avant de terminer sa course folle sur son bras gauche, juste aux pieds du mangemort.

Bien qu'il ne le faisait jamais exprès, le médicomage faisait très souvent rire la galerie quand il était à Poudlard... Une chute, un lapsus, tout était bon pour se moquer de lui, ce qui ne lui valait pas la gentillesse des rieurs, bien au contraire. A son apparence nonchalante il était jugé comme coincé, impossible à apprécier quand on est "cool".
Et une fois de plus sa maladresse lui fit faire des choses un brin humiliante, ce qui ne le dérangea pas le moins du monde.

Il se releva, le bras gauche lacéré pendouillant tristement, et adressa à la personne qui se tenait devant lui un sourire très charmant.


Bonsoir. Excusez-moi d'apparaitre ainsi devant vous, dit-il en tendant sa seule main valide de la soirée depuis ses 1 m 98. Je m'appelle Diduu et, bof... je me baladais quand j'ai glissé à vos pieds, j'en suis vraiment désolé.

Ben oui, il n'allait tout de même pas raconter qu'il vivait dans un monde où il est un super héros qui vole au secours des pauvres petites filles en détresse... Surtout, bien qu'il ne le sache pas, face à un serviteur de Lord Voldemort.

La scène aurait put avoir quelque chose de comique : un peintre qui aurait voulu immortaliser la scène aurait probablement dessiné un hamster domestique tendant la main à un rat. Deux personnes d'apparence proche, mais dont le mental était radicalement opposé. Quand le niais innocent rencontre le fou mauvais...
Revenir en haut Aller en bas
Servus Malifatius
Serpentard
Serpentard
Servus Malifatius

Nombre de messages : 270
Age : 48
Age Roleplay + Sorts : 39 ans sorts 1 2 3 SPE
Points Prestige : 3
Date d'inscription : 21/10/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
Les mamans disent qu'on fait de mauvaises rencontres la nuit Left_bar_bleue900/900Les mamans disent qu'on fait de mauvaises rencontres la nuit Empty_bar_bleue  (900/900)
Points de mana:
Les mamans disent qu'on fait de mauvaises rencontres la nuit Left_bar_bleue800/800Les mamans disent qu'on fait de mauvaises rencontres la nuit Empty_bar_bleue  (800/800)

Les mamans disent qu'on fait de mauvaises rencontres la nuit Empty
MessageSujet: Re: Les mamans disent qu'on fait de mauvaises rencontres la nuit   Les mamans disent qu'on fait de mauvaises rencontres la nuit EmptyDim 18 Fév - 13:00

Servus ne broncha pas voila qu'un oiseau ne savait plus voler lui non plus et atterrissait à ses pieds. Il n'eu même pas un mouvement de recul lorsque Diduu boula jusqu'a presque embrasser ses chaussures.
Le corbeau leva les yeux vers la lune et tira sur sa clope pour recracher une volute de fumée blanche et nauseabonde...Nicotine envole-toi et pourrit cette maudite blonde qui nous nargue.
Le regard sombre retomba sur l'étrange volatile qui s'était relevé et une phrase illuminée d'un sourire noir s'échappa des lèvres du mangemort:


Tomber a été inventé pour se relever. Malheur à ceux qui ne tombent jamais. Pourtant celui qui rampe tel un rat ne tombe jamais.

Divaguations sous la lune, matière de prédilection d'un corbeau qui ne vole plus ou plutot d'un rat qui se faufile parmi les hommes pour semer la maladie.
Pourtant aucune moquerie de la part du fou, car ce qui fait rire un fou est bien loin de ce qui fait rire un homme sain.
L'inconnu lui tend la main, Servus la regarde et un rourire étire ses lèvres ses yeux se voilent d'une manière effrayante.
Lorsque l'inconnu vous tend la main, c'est le debut d'une histoire qui s'annonce et quoi faire d'autre que la saisir, sachant que ces histoires peuvent finir mal et cela pour le plus grand plaisir du corbeau annonciateur de malheur.
Il remet sa cigarette a sa place, c'est a dire entre ses lèvres et saisit la main tendue... etonnant, un fou meurtrier courtois... quelle paradoxe comique.


Je suis corbeau et serviteur... et pour l'excuse "Pardonner, c'est déchirer la page sur laquelle on inscrivait avec malice ou rage le compte débiteur de son prochain" alors ne m'enlève pas le plaisir de t'en vouloir mon pote.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


Les mamans disent qu'on fait de mauvaises rencontres la nuit Empty
MessageSujet: Re: Les mamans disent qu'on fait de mauvaises rencontres la nuit   Les mamans disent qu'on fait de mauvaises rencontres la nuit EmptyDim 18 Fév - 23:03

Une fois de plus, Diduu s'était rendu bien ridicule. Devant un fou, certes, mais ridicule quand même.
Enfin, un fou... Jamais il ne l'aurait qualifié comme tel, il était bien trop innocent pour distinguer la folie. Par contre, le seul mot qui lui venait à l'esprit était... intéressant. Il était clair que cette homme dégageait une mauvaise personnalité, il puait le mal de façon indicible, mais il avait quelque chose de rassurant, de familier pour le médicomage.


Heu... Ma fois, oui... C'est tout ce qu'il répondit à la réflexion de Servus concernant la chute. Il ne savait pas trop quoi dire devant de tels propos si incohérents. Mais si le rat tombe d'une armoire, est-ce que ça marche ?
Alors qu'il se lançait dans ses propres réflexions en levant les yeux au ciel, il fut interpelé par ce que tenait à sa main le corbeau : une cigarette !

De tous les objets issus de la conscience humaine, Diduu considérait la clope comme l'un des pires.
Comment peut-on fumer ? Quelle en est l'utilité ? Pourquoi certaines personnes se plaisent en s'infligeant des douleurs régulières ? Autant de questions qui assaillaient son esprit.

En temps normal, il aurait tenté de saisir cette cigarette de force pour l'écraser au sol. En temps normal...
Or là, Servus se dressait devant lui, et c'était un évènement pour le moins anormal, rares sont les "privilégiés" qui ont eu une discussion avec le corbeau.

C'est d'ailleurs sa dernière remarque qui lui fit changer d'attitude.
"Mon pote". "le plaisir de t'en vouloir". Mais qui est cet homme ? Cet homme que je ne connais pas mais qui me semble si familier ?

Il représentait tous les sentiments que l'humble sorcier refoulait. Il s'en était toujours voulu de vouloir du mal à telle ou telle personne pour telle ou telle raison. Il se forçait à se dire qu'aucune n'était valable et que rien ne devait être plus prioritaire que la vie humaine.

Et là, avec un rictus diabolique, on lui en voulait avec plaisir...

C'est avec le sourire qu'il s'adressa à son interlocuteur, à ceci près qu'il n'avait plus rien de bienveillant, bien au contraire... Certains tracas de la semaine l'avaient fragilisé moralement et son attitude ne collait plus avec son état normal. Son caractère se comportait un peu comme une éponge et absorbait une partie de celui de la personne en face de lui.


Allons, comme ça tu es le corbeau serviteur ? Te rends-tu compte de ce que tu dis ? Un corbeau peut voler de ses propres ailes et n'a aucune attache... En aucun cas il ne peut être un serviteur. Non, tu n'es pas un corbeau, je te rassure. Il eut à ce moment là un petit rire nerveux...
Non, tu es juste un rat, un animal vecteur de maladies, dégoutant, qui en veut au monde entier... Et tu t'appelles corbeau simplement pour améliorer ton statut.

Si tu veux m'en vouloir, grand bien te fasse ! On a toujours besoin d'un souffre douleur, "mon pote"...
Revenir en haut Aller en bas
Servus Malifatius
Serpentard
Serpentard
Servus Malifatius

Nombre de messages : 270
Age : 48
Age Roleplay + Sorts : 39 ans sorts 1 2 3 SPE
Points Prestige : 3
Date d'inscription : 21/10/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
Les mamans disent qu'on fait de mauvaises rencontres la nuit Left_bar_bleue900/900Les mamans disent qu'on fait de mauvaises rencontres la nuit Empty_bar_bleue  (900/900)
Points de mana:
Les mamans disent qu'on fait de mauvaises rencontres la nuit Left_bar_bleue800/800Les mamans disent qu'on fait de mauvaises rencontres la nuit Empty_bar_bleue  (800/800)

Les mamans disent qu'on fait de mauvaises rencontres la nuit Empty
MessageSujet: Re: Les mamans disent qu'on fait de mauvaises rencontres la nuit   Les mamans disent qu'on fait de mauvaises rencontres la nuit EmptyLun 19 Fév - 1:32

Servus se mit a rire et son grincement sinistre résonna une fois de plus dans les rues respectables de Pré-au-lard. C'est qu'il avait de la répartie le sauveur équilibriste, mais il ne connaissais pas le sujet dont il parlait et il avait une grosse faiblesse face au mangemort: il n'était pas fou.
Devant le regard dégouté que jeta l'homme sur sa clope, le corbeau eu un sourire sarcastique et prit un malin plaisir à lui envoyer une bonne dose de sa drogue volatile puis il écrasa le reste par terre, quelle importance, le filtre ne pourrissait pas ses poumons et il ne restait a présent qu'un petit bout de mousse esseulé et brunit de nicotine qui n'avait plus d'intérêt.
La vie était comme une cigarette, on la fumait jusqu'a ce qu'il n'y ais plus qu'un tout petit morceau pourri qu'on ne pouvait pas effacé aussi facilement qu'on le voulait.
Lacheté de rat.


hum...les rats n'en veulent pas au monde entier, que sais-tu des égouts ou ils rampent?
Les rats sont là pour rappeler à l'homme qu'eux aussi ont une part de pourriture et qu'ils sont tout autant des charognards qu'eux.
Les corbeaux sont serviteurs du mal, annonciateurs de malheurs et gardiens de la nuit, ils sont bien loin d'être libres.


Le regard brulant de Servus parcourait le visage du géant en face de lui.
Il avait soif. Une bouteille de n'importe quel liquide lui aurait aller, un fou a si peu de besoins.
Voila que l'équilibriste se pronait souffre-douleur, quelle ironie et quelle prétention, que savait-il de la douleur, peut-être qu'il était venu a lui pour le savoir.


Un souffre-douleur un bien grand mot pour toi équilibriste de minuit, ceux qui connaissent le vrai sens du mot douleur n'ont pas l'audace de se donner ce nom, la vie seule peut ainsi les nommer car c'est elle le bourreau. Moi je ne suis qu'un doigt de la main de ce bourreau.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


Les mamans disent qu'on fait de mauvaises rencontres la nuit Empty
MessageSujet: Re: Les mamans disent qu'on fait de mauvaises rencontres la nuit   Les mamans disent qu'on fait de mauvaises rencontres la nuit EmptyMar 20 Fév - 15:20

Le rire, la fumée, autant de choses auquelles il n'était pas habitué... Un contexte perturbant pour le moins qu'on puisse dire...
Diduu commença à ouvrir sa bouche pour répliquer aux provocations de Servus, puis finalement il se ravisa, se rendant compte qu'il avait échoué... Sa réplique précédente avait pour but de déstabiliser le corbeau et n'avait eu aucun effet. Il se rappela alors de qui il était, de son identité... Au fond, il n'est pas pourrit, il est inutile qu'il essaie de faire le méchant puisque de toute façon ça ne lui correspond pas...

Il baissa alors la tête qu'il prit dans ses mains et pleura.
Pourquoi j'ai fait ça ? Je dois oublier les sarcasmes, de toute façon je suis comme je suis et rien ne pourra me changer... Le visage moite gouttant de sueur, il leva ses yeux embués vers le corbeau et lui dit en reniflant par-ci par-là:

Merci, merci beaucoup ! Sniff Je suis tellement confus de mon attitude... Je suis bien ravis de t'avoir rencontré, Sniff tu m'as ouvert les yeux. C'est d'ailleurs dommage que tu te prennes pour un corbeau annonciateur de malheur comme tu dis...
Regardes, je suis venu ici et tu m'as perturbé, mais ça m'a fait du bien, et je le pense.
Sniff Grâce à toi, je suis plus persuadé que jamais que ça ne sert à rien de se prendre pour quelqu'un d'autre.

Son sempiternel sourire était réapparut sur son visage, un sourire plein de bonté, de gentillesse. Une douceur agréable revenait en lui rapidement, à croire qu'il n'avait jamais était dérangé.

Et d'un autre côté, je ne peux pas m'empêcher d'avoir de la compassion pour toi. Pas de la pitié, hein ? De la compassion... Si j'avais un jours cru que jamais je ne serais libre, je me serais probablement suicidé. Tu sembles être quelqu'un de fort pour supporter une telle situation...

Au fait, tu prétends être un doigts du grand bourreau qu'est la vie pour reprendre tes termes... Tu as aussi dit être un serviteur, serviteur de la vie donc puisque le doigt obéit aux ordres de la tête.
Finalement, ça nous fait quand même un point commun : je suis aussi un serviteur de la vie ^^. En revanche, tu ne donnes pas l'impression de soigner les gens dans le besoin... Mais je suis mal placé pour juger quelqu'un sur des à-priori !


Toutes ses paroles avaient été brouillon, il était encore secoué par cette soirée.
En revanche, ses dernières paroles avaient été dites avec une certaine ingénuité. Non seulement il ne se rendait pas compte qu'il avait un tueur mangemort en face de lui, mais en plus il était complètement à la merci de ce fou. Il était près à faire ce qu'il lui demanderait pour l'aider, le considérant comme quelqu'un envers qui il avait une dette importante.
Revenir en haut Aller en bas
Servus Malifatius
Serpentard
Serpentard
Servus Malifatius

Nombre de messages : 270
Age : 48
Age Roleplay + Sorts : 39 ans sorts 1 2 3 SPE
Points Prestige : 3
Date d'inscription : 21/10/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
Les mamans disent qu'on fait de mauvaises rencontres la nuit Left_bar_bleue900/900Les mamans disent qu'on fait de mauvaises rencontres la nuit Empty_bar_bleue  (900/900)
Points de mana:
Les mamans disent qu'on fait de mauvaises rencontres la nuit Left_bar_bleue800/800Les mamans disent qu'on fait de mauvaises rencontres la nuit Empty_bar_bleue  (800/800)

Les mamans disent qu'on fait de mauvaises rencontres la nuit Empty
MessageSujet: Re: Les mamans disent qu'on fait de mauvaises rencontres la nuit   Les mamans disent qu'on fait de mauvaises rencontres la nuit EmptyMar 20 Fév - 22:29

Voila qu'il pleurait l'équilibriste et Servus sentit sa folie lui titiller la main. On le remerciait et il s'en foutait.
Voila qu'il faisait du bien, première nouvelle. Le regard du corbeau se durcit, la folie transpirait de ses yeux d'une sombre clarté. Quel homme inconscient pour ainsi réveiller celle qui berçait le mauvais serviteur.
S'était-il prit pour lui? comment aurait-il ^pu faire une chose pareille? Aurait-il cru que ses maigres paroles rivalisaient avec les proses d'un corbeau?
Et voila qu'il compatissait cet idiot, Servus n'en pu plus et jetant sa tête en arrière il éclata de rire, pas songrincement lugubre habituel, non.
Un rire démentiel, venu de l'enfer, de l'égout. Un rire de rat devant la maladie qu'il avait si bien distribué et qui avait semé la mort.


Le rire résonna dans les rues de Pré-au-lard et il sembla que même les murs tremblaient d'effroi.
Enfin Servus se calma et sa tête se rabaissa lentement. Sans un regard il murmura d'une voix qui avait changé et qui était devenu basse.


Te crois-tu capable de rivaliser avec mon verbe?
Tu parles de douleur sans l'avoir réellement vécu, mais je vais te faire un don, un don exceptionnelle qui te fera découvrir à nouveau le gout qu'a la vie....


Le mangemort tira sa baguette de son jean troué et la pointa sur Diduu, son regard remonta enfin et une lueur nouvelle y brillait. Terrifiante, folle, bien plus folle que ce qui luisait faiblement quelques minutes auparavant.

Endoloris.

Le sort Frappa le colosse et le sourire du fou s'agrandit.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


Les mamans disent qu'on fait de mauvaises rencontres la nuit Empty
MessageSujet: Re: Les mamans disent qu'on fait de mauvaises rencontres la nuit   Les mamans disent qu'on fait de mauvaises rencontres la nuit EmptyVen 23 Fév - 16:11

Comment raconter quelque chose d'indescriptible ?

Ce que ressentait Diduu en subissant le maléfice interdit était au-delà des mots, de ce qu'on peut éprouver dans la vie...
Bien sur, tous ses os donnaient l'impression d'être en feu. Chaque partie de son corps lui infligeait une douleur innommable. Son esprit, ou plutôt son cerveau saturait de messages nerveux indiquant des douleurs.
Bien sur, la seule chose qui lui importait à ce moment là était de mourir, de mettre fin à cette douleur et d'accéder à un repos bien mérité après cette souffrance.
Bien sur, il oublia sur le moment tout ce qui lui est cher. Le souvenir de sa soeur morte, la médicomagie, l'envie d'aider son prochain, plus rien n'avait d'importance.

Bah non, en fait. La réalité était bien pire que tout cela. Même en essayant d'imaginer le pire, ce que vivait Diduu était largement plus fort. Le sentiment d'impuissance se rajoutait à la douleur perçue.

Il s'écroula dès le début du sort, la douleur étant trop intense. Il se recroquevilla au sol dans la position foetale, le visage crispé de douleur. Un hurlement déchira le silence de la nuit. Un cri où se mêlaient douleur et rage à l'unisson, les deux sentiments parfaitement en phase dirigés contre Servus.

Bien sur, le sort s'arrêta.
Tout tremblant de sueur, le médicomage était agité de spasmes de douleur. Elle avait été si forte que même arrêtée, elle était encore ancrée dans sa chair.
Et pire encore, la douleur mentale était atroce. Diduu, d'habitude si doux, si gentil, si bienveillant, avait souhaité la mort d'un autre. D'une autre personne qu'il avait précédemment considéré comme un ami. Et c'est cela probablement qui lui faisait le plus de mal.

Le visage plaqué au sol, il essaya d'articuler une phrase, mais aucun son ne sortit de sa bouche. Tant bien que mal, il réussit à diriger sa tête vers son bourreau et le regarda dans les yeux. A la douleur, la pitié et la peur venait de se rajouter l'horreur de lire du plaisir dans ceux de Servus.

Bien trop endolori pour pouvoir organiser ses pensées, il parvint juste à articuler un pauvre "pourquoi ?" chevrotant auquel suivit un autre :


Pourquoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Servus Malifatius
Serpentard
Serpentard
Servus Malifatius

Nombre de messages : 270
Age : 48
Age Roleplay + Sorts : 39 ans sorts 1 2 3 SPE
Points Prestige : 3
Date d'inscription : 21/10/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
Les mamans disent qu'on fait de mauvaises rencontres la nuit Left_bar_bleue900/900Les mamans disent qu'on fait de mauvaises rencontres la nuit Empty_bar_bleue  (900/900)
Points de mana:
Les mamans disent qu'on fait de mauvaises rencontres la nuit Left_bar_bleue800/800Les mamans disent qu'on fait de mauvaises rencontres la nuit Empty_bar_bleue  (800/800)

Les mamans disent qu'on fait de mauvaises rencontres la nuit Empty
MessageSujet: Re: Les mamans disent qu'on fait de mauvaises rencontres la nuit   Les mamans disent qu'on fait de mauvaises rencontres la nuit EmptySam 24 Fév - 1:04

Servus leva sa baguette et savoura cette instant avec délectation, son regard électrique de sadisme luisait comme un message d'alerte. Il se remit à rire doucement, quel magnifique spectacle. La douleur était si belle à voir.
Il se passa la langue sur les lèvres, il savourait. il fit durer les plaisir en gardant un instant le silence. Puis il leva les bras et regarda la lune comme si il s'adressait à elle:

Toi aussi tu aimes ça n'est-ce pas!!! Voir la douleur tordre les hommes jusqu'a ce qu'ils supplient qu'on les tue, c'est si délicieux si jouissif, tu es si lache!!! comme moi!!

Son rire retentit dans la rue, Après le cri de douleur de Diduu ce rire était comme une offense à tout ce que nous nommons bon...
Mais l'attention du corbeau revint à sa victime qui répétait sa si stupide question.
Servus s'approcha plus dangereux que jamais.


Pourquoi? Parce que les hommes comme toi qui font le biens n'auraient aucune raison de vivre sans des hommes comme moi et il fallait que je te le fasse comprendre....tu es si ignorant pauvre petit équilibriste colosse, à présent tu connais ce qu'est la pire des punitions...Tu m'as remercié pour quelque chose que je ne t'ai pas donné il fallait que je répare ce manque de générosité de ma part...


Le corbeau se pencha sur l'homme, un sourire effrayannt sur le visage, il le fixa dans les yeux et d'une voix folle il murmura:

Quelle douce musique que celle de la haine qui nait dans l'esprit d'un homme...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


Les mamans disent qu'on fait de mauvaises rencontres la nuit Empty
MessageSujet: Re: Les mamans disent qu'on fait de mauvaises rencontres la nuit   Les mamans disent qu'on fait de mauvaises rencontres la nuit EmptySam 24 Fév - 8:16

Diduu écouta les paroles du fou, car elles sortaient bel et bien d'un fou, et profita des petits moments de silence pour récupérer quelques maigres forces.
Son esprit parvenait à nouveau à organiser ses pensées, il y voyait un peu plus clair dans ce qu'il venait de se passer. Bien que la douleur était toujours présente, il récupérait sa douceur et sa nonchalance habituelles.

Il se redressa difficilement de façon à se retrouver assis et parla au corbeau en lui souriant, malgré les quelques grimaces dues à la douleur, toujours présente.


Oui, après tout, tu as raison... J'aime aider les autres, c'est mon gagne-pain, ma passion. Si la médicomagie n'existait pas, je serais probablement mort d'ennui dans ma triste vie.

En revanche, il reprit son souffle, discuter dans ces conditions n'était pas facile, on n'a pas forcément besoin de gens comme toi pour avoir des patients à l'hôpital. Nous n'avons pas que des patients attaqués dans des ruelle sombre, il y a aussi les maladies contre lesquelles nous luttons.

Sans oublier une dernière chose : je suis un être fragile devant toi et, malgré ma stature, tu pourrais me tuer plus facilement qu'une mouche.


L'image le fit d'ailleurs rire un peu, rire ponctué de toussotements. Une mouche de deux mètres de haut...

Mais si la vue de quelqu'un qui te haïe te plait tant que ça, tu vas être déçu je pense... La seule chose qui a put faire que j'ai voulu te tuer, et ça n'a duré qu'un instant, c'est cette douleur atroce. Bien sur, si tu recommence, alors je t'en voudrais certainement encore, encore, encore, à chaque fois que tu me lanceras le maléfice...

Malheureusement pour toi, si ça ne me rend pas fou, au final, je ne t'en voudrais pas parce que je sais que tu l'es et que tu dois être aidé à t'en sortir... Tu comprends ? Il s'agit seulement d'un sentiment artificiel que tu as réussit à faire naitre en moi, et qui est déjà mort. Le naturel revient toujours après la tempête...


Bien sur, Diduu avait peur de Servus, du sortilège interdit, du sentiment mauvais facile à faire naitre dans le coeur des gens, mais il s'efforçait de ne pas le montrer... Après tout, comment se comporter avec un fou ?
Mais bon, il était à la merci du mangemort, et lui seul pouvait dicter la danse...
Revenir en haut Aller en bas
Servus Malifatius
Serpentard
Serpentard
Servus Malifatius

Nombre de messages : 270
Age : 48
Age Roleplay + Sorts : 39 ans sorts 1 2 3 SPE
Points Prestige : 3
Date d'inscription : 21/10/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
Les mamans disent qu'on fait de mauvaises rencontres la nuit Left_bar_bleue900/900Les mamans disent qu'on fait de mauvaises rencontres la nuit Empty_bar_bleue  (900/900)
Points de mana:
Les mamans disent qu'on fait de mauvaises rencontres la nuit Left_bar_bleue800/800Les mamans disent qu'on fait de mauvaises rencontres la nuit Empty_bar_bleue  (800/800)

Les mamans disent qu'on fait de mauvaises rencontres la nuit Empty
MessageSujet: Re: Les mamans disent qu'on fait de mauvaises rencontres la nuit   Les mamans disent qu'on fait de mauvaises rencontres la nuit EmptyDim 25 Fév - 13:02

QUe de paroles que de paroles, comme c'était ennuyeux d'entendre quelqu'un parler pour ne rien dire. Servus commençait a se lasser, il ne s'amusait plus. Pourtant la curiosité emit une faible lueur dans ses yeux lorsque Diduu evoqua la haine, quel étrange bonhomme cet équilibriste, le corbeau emit un grincement, un sourire aux lèvres, le fou avait reprit son calme. Intéressant ce colosse aux pieds d'argile.

Tu dois être de ces gens qui écoute ce pauvre petit homme vêtu de rouge:
"Puisque la haine ne cessera jamais avec la haine, la haine cessera avec l'amour" c'est ça?


Puis les dernières phrases resonnèrent comme un echos dans l'esprit de Servus, l'homme voulait l'aider a s'en sortir, mais imaginait-il un instant que le corbeau et la folie ne formait qu'un et que la simple notion de s'en sortir était complètement inappropriée. Pauvre petit généreux qui faisait presque pitié.
A nouveau le rire du fou s'envola voir la lune. Finalement le géant était distrayant .


M'aider... qui te dis que j'ai besoin d'aide, je suis fou en effet, mais tu l'es bien plus que moi..... peut-être l'ignore-tu...
"Folie n'est pas déraison, mais foudroyante lucidité"


Servus leva à nouveau sa baguette mais laissa retomber sa main, que lui servait-il de lui avoir offert la souffrance si il n'en profitait pas un peu, le corbeau n'etait pas inhumain, il était juste fou après tout.
Le mauvais serviteur trainait sa servitude, il rangea son arme et mit ses mains dans ses poches, doucement sa voix monta et il se mit a chanter une musique d'un groupe inventé pour lui: Madness.


Madness, madness, they call it madness
Madness, madness, they call it madness
It's plain to see
That is what they mean to me
Madness, madness, they call it gladness, ha-ha

Madness, madness, they call it madness
Madness, madness, they call it madness
I'm about to explain
a-That someone is losing their brain
Hey, madness, madness, I call it gladness, yee-ha-ha-ha
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


Les mamans disent qu'on fait de mauvaises rencontres la nuit Empty
MessageSujet: Re: Les mamans disent qu'on fait de mauvaises rencontres la nuit   Les mamans disent qu'on fait de mauvaises rencontres la nuit EmptyMar 27 Fév - 14:38

Hé oui, Diduu est un innocent qui souhaite sortir certaines personnes des maux qui les rongent... Et sa tirade n'avait pour but que de raisonner Servus. Il espérait vraiment le ramener à Ste Mangouste par la main afin que les meilleurs psychologues s'occupent de lui. En même temps, c'est quand même une attitude bien orgueilleuse : penser qu'on est normal et forcer les autres à faire de même...

Enfin, Servus raillait ses paroles et cela ne le gênait pas. Il acceptait depuis longtemps d'être bafoué par les autres, tant qu'ils acceptaient d'être aidés...


Oui, l'amour est le plus beau des remèdes... Et que tu t'en moques, ou que tu ne t'en rendes pas compte, ne me gêne pas... Par contre, sais-tu que l'hôpital possède d'excellents médicomages qui pourront t'aider ?

Et à ce moment là la lucidité, ou plutôt la folie selon le corbeau, frappa Diduu... Il était clair que quoi que dirait le médecin, jamais Servus ne se laisserait faire. C'est donc une certaine tristesse qui l'envahit, suivit d'une détermination peut commune.

Et, comme à chaque fois dans ces cas-là, Diduu passa en mode berserk. Ca devenait un peu lassant mais nécessaire : une fois assommé, Servus pourrait être soigné de force.

Le médicomage prit donc sa baguette dans sa poche avec une vivacité qui lui était peu commune et, ignorant la fatigue, se rua sur lui tout en criant :


Tu as besoin d'aide ! Je vais t'aider...
Enfin, crier... Grogner plutôt ! Il ne se contrôlait plus et son côté bestial ressurgissait très puissamment.

Après tout, le serviteur ne voulait pas de l'amour pour faire cesser la haine, jamais il n'a mentionné la violence !


Soigner... Soigner... Soigner...

Plus qu'un seul mot d'ordre dans sa tête : il lui fallait soigner Servus en évacuant sa folie. De gré ou de force...
Revenir en haut Aller en bas
Servus Malifatius
Serpentard
Serpentard
Servus Malifatius

Nombre de messages : 270
Age : 48
Age Roleplay + Sorts : 39 ans sorts 1 2 3 SPE
Points Prestige : 3
Date d'inscription : 21/10/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
Les mamans disent qu'on fait de mauvaises rencontres la nuit Left_bar_bleue900/900Les mamans disent qu'on fait de mauvaises rencontres la nuit Empty_bar_bleue  (900/900)
Points de mana:
Les mamans disent qu'on fait de mauvaises rencontres la nuit Left_bar_bleue800/800Les mamans disent qu'on fait de mauvaises rencontres la nuit Empty_bar_bleue  (800/800)

Les mamans disent qu'on fait de mauvaises rencontres la nuit Empty
MessageSujet: Re: Les mamans disent qu'on fait de mauvaises rencontres la nuit   Les mamans disent qu'on fait de mauvaises rencontres la nuit EmptyMer 28 Fév - 14:37

Il voulait le soigner, cela fit rire Servus, comment peut-on soigner quelqu'un qui est incurable.Toutefois la rapidité et la force avec laquelle le petit équilibriste lui fonça dessus, le surprit; il avait sa baguette levé, Servus eu un sourire satisfait, il fut plus rapide pourtant, le colosse était un homme de paix et n'était pas entrainé au combat comme le corbeau l'était.
Il pointa sa baguette et son regard fou s'éclaira d'une nouvelle lueur:


Repulsio...


Le géant fut touché de plein fouet et dans un dernier mumure et un dernier rire satisfait qui grinça lugubrement dans la nuit:

Celui qui se croit sage est plus fou que le fou lui-même....merci de cet amusement petit équilibriste...

Il transplana sur ces mots, s'envolant pour semer son poison dans l'esprit d'un autre.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Les mamans disent qu'on fait de mauvaises rencontres la nuit Empty
MessageSujet: Re: Les mamans disent qu'on fait de mauvaises rencontres la nuit   Les mamans disent qu'on fait de mauvaises rencontres la nuit Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Les mamans disent qu'on fait de mauvaises rencontres la nuit
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quand deux corps s'enflâme [Pv Mafuyu Nekokami ][Hentaï]
» NuiT. [PV/Adriene] [/!\ semi-hentaï, - 18 ans]
» [Pv Ay] Les sang coups de la nuit [Hentaï]
» Une nuit avec une déesse [PV Yuko][Hentaï]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Les Plaines de Woodcroft :: Pré au Lard :: Rues de Pré au Lard-
Sauter vers: