AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 L'amitié... Plus important que tout? (PV)

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Sabrina
Invité
avatar


L'amitié... Plus important que tout? (PV) Empty
MessageSujet: L'amitié... Plus important que tout? (PV)   L'amitié... Plus important que tout? (PV) EmptySam 3 Fév - 21:32

Sabrina soupira en levant le regard de sa montre... Le moment était venu, le moment d'arrêter cette souffrance.
Depuis le combat, la jeune fille vivait la nuit: Comme il n'y avait plus personne dans son dortoir, elle pouvait sortir la nuit... Elle mangeait et sortait la nuit et dormait le matin.
Elle n'avait revu personne depuis le soir du combat... Elle n'avait même pas récupéré Alexia.
Est-ce que Sedomina s’inquiétait pour elle ? Est-ce que ses amis s’inquiétaient pour elle ? Non… De toute manière, la seule qui était au courant de tout était Sedomina, et les autres n’avaient aucunes raisons de s’inquiéter.
Que penserait sa " grande soeur" (Mina) si elle savait que Sabrina était encore vivante ? Car la jeune fille devait certainement croire que Sabrina était morte.
Et ce n’était pas faux, depuis qu’elle avait tué son père, la jeune fille était morte de l’intérieur.
De l’extérieur aussi car elle n’avait pas pu accepter de garder des cheveux blonds… Car, lorsqu’elle se regardait dans le miroir, chaque matin, elle voyait une fille blonde, qui avait tué son père.

Le blond lui faisait trop penser à sa mère et sa mère lui faisait penser à son père, alors elle refusait de rester blonde une seconde de plus.
La couleur n’avait pas été difficile, elle aurait pût mettre du bleu, mais le bleu qui lui faisait penser à son amie Carrie, lui faisait trop penser à une couleur joyeuse, une couleur trop flash.
Le rose, ça lui faisait indéniablement penser à Eloïse, et à un autre crime qu’elle avait faillit commettre, ça lui faisait penser qu’elle n’était qu’une criminelle qui tuait tout ce qu’elle touchait.
Le rouge, lui faisait penser à de trop bons moments… Ca rencontre avec Alex, celle avec Jane, et celle avec Rose aussi… Et elle ne voulait pas penser aux bons moments, elle voulait juste que les mauvais s’arrêtent.

Et il n’y avait pas de moyens pour qu’ils s’arrêtent. Il n’y avait pas de moyen pour que ces nuits, où elle revoyait la scène du meurtre s’arrêtent.
On était en février, ça faisait plus d’un mois qu’elle l’avait tué, mais ce n’était pas pour autant qu’elle souffrait moins.
Ce n’était pas pour autant que les cauchemars c’était arrêté. Combien de temps prendrait-il avant qu’ils ne s’arrêtent ? 5 ans ? Toute sa vie ?
Elle n’avait pas ce temps, elle ne voulait pas souffrir encore plus longtemps… Pourquoi… ?
Même ‘ses autres’ ne lui parlaient plus, même Fiona c’était tue… Et Sabrina ne voulait pas qu’elles recommencent à parler, elle ne voulait pas que ces ‘filles’ la dissuadent de faire ce qu’elle voulait faire… Que ça s’arrête.

Il y avait tellement de monde à qui elle aurait voulu dire au revoir, mais elle ne le ferait pas. On finirait par l’oublier, avec le temps plus personne ne se souviendrait d’elle.
On ne pouvait pas dire qu’elle ne souffrait pas, car si, elle souffrait… Mais c’est bien ce qu’elle cherchait, elle cherchait à souffrir une bonne fois pour toute, la dernière fois.
Sabrina essuya les larmes qui avaient coulées sur ses joues, puis s’habilla, pour la dernière fois.
Tout était très sombre chez la gryffondor, ses cheveux, qu’elle avait retint en noir… Son jean, qui était noir aussi. Son gilet avec sa capuche, qui était noir aussi, ainsi que son t-shirt, qui était noir…
Tout était noir chez elle, car elle était encore en deuil, elle faisait le deuil de son père et le deuil de soi-même en même temps… Mourir en noir… Le noir devait devenir sa couleur préférée.

Sabrina marchait comme un zombie, toujours tout droit sans faire attention à toutes les personnes qu’elle bousculait.
Elle savait où elle allait, le lac était gelé alors il ne restait qu’une seule solution… Les montagnes.
Sabrina savait que Sélia allait revenir avec sa morale à deux balles, mais tant pis, personne ne pouvait l’empêcher de sauter… Et surtout pas celle qui l’avait le plus trahit.

Ca faisait à présent 15 minutes qu’elle se retrouvait couchée, sur une pierre de la montagne.
C’était l’endroit où elle avait attaqué Eloïse, mais ce n’était pas grave, elle se retrouvait à quelques mètres de l’endroit où elle avait faillit mourir, mais tant pis…
Elle se pencha en avant, sans peur que ses habits se salissent, qu’est-ce que ça changerait en enfer (ou au Paradis, mais elle doutait) si elle était morte avec des habits propres ou sales ? De toute manière, ses habits étaient noirs, alors…
Elle se pencha donc en avant, et regarda dans le vide… Etait-ce là que finirait sa vie ? Pas maintenant, non pas maintenant… Elle devait avant ça… Elle devait réfléchir avant ça, avant de sauter…
Car oui, elle sauterait et personne ne pouvait l’en empêcher… La seule personne qui aurait pût faire une chose pareille était morte.
Revenir en haut Aller en bas
Eloïse Cross
Poufsouffle
Poufsouffle
Eloïse Cross

Nombre de messages : 516
Age : 34
Age Roleplay + Sorts : 15 ans sorts 1 2 MD3
Capacités Spéciales : apprentie mage sylvaine, médicomagie
Points Prestige : 2
Date d'inscription : 18/10/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
L'amitié... Plus important que tout? (PV) Left_bar_bleue100/100L'amitié... Plus important que tout? (PV) Empty_bar_bleue  (100/100)
Points de mana:
L'amitié... Plus important que tout? (PV) Left_bar_bleue100/100L'amitié... Plus important que tout? (PV) Empty_bar_bleue  (100/100)

L'amitié... Plus important que tout? (PV) Empty
MessageSujet: Re: L'amitié... Plus important que tout? (PV)   L'amitié... Plus important que tout? (PV) EmptyDim 4 Fév - 9:54

Alors qu'éloïse était à nouveau partie dans les montagnes respirer l'air pur de l'altitude, ballades qu'elle faisait le plus souvent possible, soit ici, soit dans la forêt, depuis que son esprit s'était ouvert, elle aperçue perchée sur un gros rocher, regardant vers le vide, une jeune fille... S'approchant doucement, et tentant de découvrir d'abord qui c'était, puis ce qu'étaient ses intentions, elle détailla la jeune élève : légèrement plus petite qu'elle, vêtements noirs, cheveux noirs sous la capuche noire de son sweat... Elle ne la voyait que de dos, mais quelque chose en elle n'était pas inconnu...
Maintenant qu'elle avait ouvert sa perception grâce à Iridal, et qu'elle continuait de travailler dessus, maintenant que même sans pouvoir encore lui parler le lien avec Ariane se faisait de plus en plus grand, elle était capable de voir légèrement au-delà du visible...
Ce furent les montagnes et la situation qui finirent de la faire se souvenir...

Finalement, rapproche toi du bord de la montagne ma petite, c'est beaucoup plus passionnant de te voir sauter!

Oh mais attend, lève toi d'abord! Il se peut très bien que je n'ai pas envie de te tuer comme ça, mais plutôt de te forcer à sauter dans le vide non? Tu sais comme dans les films moldus, sauf que là il n'y a ni parachute, ni aucun moyen de te sauver de ta descente aux enfers - Peut-être suivie par une montée au Paradis qui sait?

Elle reconnu donc la petite fille, méconnaissable et cachée sous sa capuche, qui avait failli la tuer, mais qui en même temps lui avait permis de découvrir la vérité... Sabrina.

Elle avança doucement vers elle, en prenant soin que ses pas soient entendus (elle ne voulait pas provoquer un sursaut et une chute en parlant sans avoir été repérée), et s'arrêta à quelques pas de Sabrina. Puis toujours dans le but d'être repérée, elle pris une grande inspiration, et expira tranqullement... Et murmura :

Décidément, t'as un truc avec le fait de sauter dans le vide, toi !

Le ton était ironique, pris pour détendre une situation très tendue, pour dédramatiser... Elle avait changé. Habituellement, une situation telle que celle-ci aurait réveillé le héros des pauvres et des affligés qui sommeillait (jamais totalement endormi) en elle, et elle se serait paniquée, aurait parlé beaucoup et très vite... Et sans doute pas forcément calmé la situation. Mais elle avait appris le calme. Merci iridal.

Puis d'un ton très doux, très tendre parce que malgré leur dernière rencontre, malgré la haine et la bataille qui avaient opposé les deux filles, un lien s'était créé entre elles. Elles avaient partagé la même mort... Elle murmura :

Merci pour le boursouflet... Je l'aime beaucoup.

Elle laissa passer un instant puis demandé quand même, parce qu'elle avait beau avoir appris le calme, elle avait beau avoir l'instinct de ne pas parler de la situation, d'en éloigner le plus possible la fillette, elle-même n'était encore qu'une petite fille, qui voyait une amie si désespérée qu'elle était prête à sauter du haut des montagnes...

Dis, tu fais quoi, là ? ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


L'amitié... Plus important que tout? (PV) Empty
MessageSujet: Re: L'amitié... Plus important que tout? (PV)   L'amitié... Plus important que tout? (PV) EmptyDim 4 Fév - 18:28

Mina était allongée sur son lit, les larmes coulant le long de ses joues. Elle n'avait plus vu Sabrina depuis maintenant un mois, son absence se faisait de plus en plus sentir sur la jeune Serpentarde. Malgré leur différence, Mina s'était tellement attachée à ce petit bout, mais Sabrina n'était pas un petit bout, elle était même bien plus mature que des jeunes filles de 17 ans. Alexia, la petite fée de Sabrina était assise sur l'épaule de Mina et la regardait pleurer. Mina tourna sa tête vers elle et lui sourit, cette petite fée était si gentille, si agréable et si compréhensive, pas besoin de parler, elle comprenait tout.

Alexia, j'ai besoin de savoir, Sabrina est-elle encore en vie? J'ai besoin de savoir, je ne peux plus... attendre! Je suis sur qu'elle n'est pas morte, parce que je l'ai sentit, je lui est laissé du temps pour qu'elle s'y remette mais là, je la sens plus... Dit moi qu'elle ne va pas partir! Je ne pourrais pas...

C'est choquant de voir une Serpentarde s'exprimer ainsi, mais Mina n'était plus vraiment une Serpentard, elle se sentait si mal... Perdre Maïa, Angy, Lylo et maintenant Sabrina l'avait plus qu'affaiblie et elle ne devait pas fléchir, pourtant elle le sentait. La petite fée s'envola et se posa sur le rebord de la fenêtre, Mina la suivit et elle vit sa petite chose lui montrer d'une petite main les Montagnes autour de Poudlard.

Bien sur, j'aurais du y penser...

Mina attrapa une cape, une écharpe et Alexia se glissa dans une poche, ayant tout de même la tête à l'air, seulement elle était si petite qu'elle ne pouvait être vue. Mina sortit de sa chambre, séchant ses larmes et parcouru les couloirs de Poudlard rapidement pour sortir au plus vite. Elle traversa le Parc en courant, ne regardant pas autour d'elle. Elle prit un chemin qui menait jusqu'aux montages. Elle sentait son coeur s'accélérer au fur et à mesure qu'elle avançait en courant.

Sabrina, ne fais pas de bêtise, attend-moi!

Mina vit une jeune fille debout un gros rocher devant le vide. Puis une autre fille, vêtu de noir et cheveux noir, mais Mina la reconnu de suite car Alexia avait voulu s'enfuir de sa poche. Elle la retint calmement et s'engouffra dans les feuillages pour ne pas être vus des deux jeunes filles. La jeune fille semblait lui parler et Mina ne voulait pas encore intervenir, elle attendrait son tour. Elle resta donc dans les buissons, invisible au yeux des jeunes filles, mais elle pouvait elle, regarder toute la scène et prierait en silence...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


L'amitié... Plus important que tout? (PV) Empty
MessageSujet: Re: L'amitié... Plus important que tout? (PV)   L'amitié... Plus important que tout? (PV) EmptyMar 6 Fév - 21:46

En entendant les pas derrière elle, Sabrina aurait voulu ne pas les entendre.
Comme ça elle aurait pût avoir une chute et mourir plus vite, involontairement.
Mais malheureusement, la personne derrière faisait de son mieux pour être entendue, et elle l'était.
Sabrina aurait pût évidement feindre le sursaut et sauter quand même, pour qu'on ne la prenne pas pour une suicidaire mais ça aurait été bête de faire ça... Surtout lorsqu'elle entendu la voix de la personne qui lui parlait.

Sabrina se retourna, la tête toujours dans le vide, mais elle arrivait à voir Eloïse.
La position dans laquelle elle était, aurait en général été une position à éviter mais pour une fille qui voulait se suicider, c'était une position idéale.
Vu que sa tête était toujours dans le vide, il aurait suffit qu'elle mette le maximum de son poids vers "l'avant" de son corps (tête, poitrine et le reste) pour que tout tombe et qu'elle se retrouve en train de voler sans parachute.
Sabrina soupira, et chercha les yeux d'Eloïse, c'était assez compliqué de la voir compte tenu du fait que lorsqu'elle essayait de relever sa tête, elle retombait toujours en arrière, dans le vide...


Ouais... C'est passionnant de regarder dans le vide.

Sabrina fût presque étonnée d'entendre le son de sa voix, sa faisait tellement longtemps qu'elle n'avait pas prononcé un mot d'anglais qu'elle avait fini par se demander si elle savait encore parler.
Certes, la couleur de ses habits ne serait sûrement pas importants là où elle irait (si il y avait un "là") mais il faudrait tout de même qu'elle sache parler...
Mais les muets, comment ils font eux, là-bas?
Sabrina ferma les yeux, décidemment la présence d'Eloïse lui changeait les idées... Oh non, pas qu'elle n'ait plus envie de sauter, juste qu'elle se posait des questions que quelqu'un de normal ne se poserait pas dans une situation pareille.


Il n'y a pas de quoi, ce n'était pas cher et puis... Y'a un lien qui c'est formé entre nous, à cause de moi t'as faillit mourir... Quoique d'un point de vue, j'ai aussi faillit mourir "à cause" de toi, mais passons.
Je suis contente qu'il te plaise... Il s'appelle comment?


Sabrina regardait les arbres en dessous, vu que sa tête était toujours dans le vide, ce n'était pas difficile.
Elle aurait voulu regarder Eloïse, mais elle avait envie de continuer à regarder les arbres, c'était là qu'elle allait passer la fin de sa vie au fond...
Lorsque Eloïse demanda se qu'elle faisait, la jeune fille se redressa, manquant de tomber dans le vide... N'était-ce pas son but au fond?


Ce que je fais là... En fait tu vois, j'étais en train d'essayer de sauter dans le vide sans parachute pour voir quel effet ça fait...
Voler de mes propres ailes, comme un oiseau, sauf que je n'ai pas d'ailes.


Peut-être qu'elle aurait dût aussi rajouter: "Echapper à ma vie et aux meurtres que j'ai commis..."
Ou encore, elle aurait pût être directe et dire qu'elle mettait fin à sa vie... Mais Eloïse n'était pas une fille idiote, elle devait avoir comprit ce que Sabrina avait sous-entendu.
Revenir en haut Aller en bas
Eloïse Cross
Poufsouffle
Poufsouffle
Eloïse Cross

Nombre de messages : 516
Age : 34
Age Roleplay + Sorts : 15 ans sorts 1 2 MD3
Capacités Spéciales : apprentie mage sylvaine, médicomagie
Points Prestige : 2
Date d'inscription : 18/10/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
L'amitié... Plus important que tout? (PV) Left_bar_bleue100/100L'amitié... Plus important que tout? (PV) Empty_bar_bleue  (100/100)
Points de mana:
L'amitié... Plus important que tout? (PV) Left_bar_bleue100/100L'amitié... Plus important que tout? (PV) Empty_bar_bleue  (100/100)

L'amitié... Plus important que tout? (PV) Empty
MessageSujet: Re: L'amitié... Plus important que tout? (PV)   L'amitié... Plus important que tout? (PV) EmptyMar 6 Fév - 22:36

Eloïse souriait... Sabrina continuait sur sa lancée, on ne parlait pas de choses déprimantes, pas de ce qui l'avait amenée là... Oh bien sûr, si Sabrina voulait réellement sauter, mettre fin à ses jours et à son existance, ce n'étaient pas ces quelques paroles échangées qui lui feraient changer d'avis... Le but ici, ce n'était pas de faire oublier ses malheurs à la petite fille, mais de lui rappeler qu'elle avait des amis, et qu'il était encore possible de vivre sans penser constement à ce qu'elle avait fait. Parce que les mots échangés lors de leur bagarre, les mots écrits sur le parchemin dans l'infirmerie, tout cela indiquait à éloïse que sab avait fait quelque chose de mal. Avec son père.

Peluche... Je suis pas douée pour les noms... Mais il est tout doux... Et je dors avec. Alors...

Tu sais, le lien est encore plus fort que tu ne le crois... c'est grâce à toi que je connais la vérité. Il s'est passé tellement de choses depuis... ça. J'en ai encore parlé à personne... Tu veux que je te raconte ?

Elle tenait la conversation pour tenir Sabrina loin du vide ? Non. Plus maintenant... C'était très dur de vivre avec tout ce qu'elle avait découvert, mais Sabrina était liée à tout ça. Comme elle le disait elle-même, il y avait un lien entre elles... Elles se comprendraient. Parce que dès le début elles se ressemblaient. Parce qu'elles s'étaient rencontré aussi perdues l'une que l'autre. Parce qu'elle avaient partagé la même mort. Et parce qu'elles se retrouvaient là, au même moment, presqu'au même endroit d'où elles avaient failli ne plus repartir. Qu'elles étaient vivantes toutes les deux. Et la preuve en était que Sabrina avait su quoi faire, avait eu le geste d'aller rechercher la pierre qu'elle savait importante, avait su le cadeau qui plairait le plus à Eloïse... Elles se comprendraient...

J'aime bien voler comme les oiseaux... C'est la liberté. On voit tout et on se sent merveilleusement bien... peut-être qu'un jour on volera ensemble ? une balade en balai...

Je sais ce que tu fais... Mais moi je t'aime. et je veux te connaître...

Et voilà. ce n'était pas plus dur à dire que ça. Elles s'étaient déchirées, elles s'étaient entre-tuées, et pas plus. Elles étaient des amies sans avoir eût le temps de l'être. Mais c'était la pure vérité. Ce que ressentait éloïse au plus profond d'elle... Et pour cette raison, des larmes très fines roulèrent sur ses joues... Elle sentait la détresse de son amie, et était impuissante...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


L'amitié... Plus important que tout? (PV) Empty
MessageSujet: Re: L'amitié... Plus important que tout? (PV)   L'amitié... Plus important que tout? (PV) EmptyMer 7 Fév - 14:31

Sabrina eut un sourire en écoutant Eloïse... Eloïse lui faisait-elle assez confiance pour lui raconter une chose qu'elle n'avait jamais dit à personne?
C'était grâce à Sabrina qu'Eloïse connaissait la vérité... Quelle vérité? Sabrina se souvint que quand elle avait vu Eloïse, elle avait souvent trouvé qu'elle paraissait dormir...
Ca faisait longtemps que Sabrina n'avait pas vue la jeune Poufsouffle... Trois mois exactement, et pour elle aussi il c'était passés tellement de choses... Mais la Gryffondor ne voulait pas en parler, ne voulait pas que quelqu'un d'autre partage son idée, l'idée qu'elle avait d'elle-même : Elle était un monstre.


Peluche, c'est mignon... J'ai une fée, elle s'appelle Alexia... Si tu trouves Sedomina, tu devrais la voir... Elle "s'entend" bien avec Peluche, je l'ai remarqué quand je les avais encore.

Sabrina soupira... Sedomina! Sabrina avait abandonné Sedomina, et c'est ce qu'elle allait encore faire maintenant...
Mais ça faisait des mois que Sedomina ne l'avait pas vue, alors un de plus, toujours un de plus... Ce n'était pas grave.
Sabrina ne supportait plus ça, plus de repenser aux autres... Il fallait qu'elle saute... Mais au lieu de ça, elle regarda Eloïse dans les yeux, pourquoi? Pour retarder le moment... Encore un peu plus.


Tu peux me raconter... Mais je ne reste pas longtemps tu sais, j'ai... Un rendez-vous...

Avec la mort...

Sabrina c'était une seconde fois empêchée de dire les trois derniers mots... Il n'était pas question que le dernier jour de sa vie, elle parle de suicide! Parler d'une aventure, d'un rendez-vous, d'une expérience, c'était tellement mieux que de dire "Je vais me suicider"...
Eloïse reprit la parole, et son attention se porta sur elle... Mais moi je t'aime.

« Je t'aime, je t'aime, je t'aime, je t'aime... » Ca avaient été les derniers mots de son père... Sabrina se prit la tête dans les mains, Eloïse ne pouvait pas l'aimer... Sabrina avait faillit la tuer! Sabrina était un monstre, une machine née pour tuer... On ne pouvait pas l'aimer.
En même temps qu'Eloïse, les larmes commencèrent à couler sur les joues de la jeune fille.
Mais Sabrina les essuya bien vite... Il ne fallait pas, pas pleurer maintenant, pas être faible encore une fois.


Non... On ne peut pas voler ensemble! Je serais plus là, j'ai acheté le ticket aller, mais pas retour.
J'aurais aimé te connaître aussi, mais je ne peux pas... Je le dois, c'est mon choix.


Sabrina détourna les yeux, elle ne supportait pas de voir Eloïse pleurer... Elle ne voulait plus que quelqu'un pleure à cause d'elle, elle ne voulait plus pleurer à cause de ce qu'elle avait fait un mois avant.
La jeune fille tourna la tête, pour regarder l'endroit d'où était venue Eloïse...

Oh non, c'est pas vrai... Qu'est-ce qu'elle fait là?

Est-ce que toutes les personnes à qui elle tenait allaient venir aujourd'hui? D'abord Eloïse, ensuite Carrie... D'accord, elle ne pouvait pas dormir tranquille... Mais pourquoi ne pas la laisser mourir tranquille?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


L'amitié... Plus important que tout? (PV) Empty
MessageSujet: Re: L'amitié... Plus important que tout? (PV)   L'amitié... Plus important que tout? (PV) EmptyMer 7 Fév - 15:03

Seule, Carrie l’était depuis un bout de temps marchant dans l’enceinte de Poudlard, l’esprit torturé et la gorge nouée. Pas un souffle de vent n’agitait ses cheveux et tout lui paraissait calme, trop calme. Toujours à son habitude, elle déambulait sans faire attention au lieu où ses pas la menaient.

Normalement quand elle se promenait, sa tête était vidée de toute pensées et elle n’avait même pas à se convaincre qu’elle marchait sur des nuages mais ce n’était pas le cas aujourd’hui. Une impression désagréable qui était présente depuis quelques jours lui donnait l’impression d’être enfermée même en pleine nature.

Des éclats de voix se firent entendre, brisant le lourd silence. Carrie cligna des yeux en voyant l’endroit où elle était arrivée mais n’eut pas le temps d'observer, les voix se refirent entendre :

Non... On ne peut pas voler ensemble! Je serais plus là, j'ai acheté le ticket aller, mais pas retour.
J'aurais aimé te connaître aussi, mais je ne peux pas... Je le dois, c'est mon choix.


Cette voix lui était familière, elle la suivit jusqu'à arriver devant deux jeunes filles, une inconnue et une très connue qui la regardait l’air étonnée et un autre sentiment qui indéchiffrable :


Sabrina ?

Elle s’avança vers elle, sa petite Sab comme elle l’aimait bien l’appeler, était près du bord d’un ravin, beaucoup trop près pour que la jeune fille aux cheveux bleus soit rassurée. Elle qui avait le vertige était montée jusqu’ici sans s’en rendre compte et maintenant elle tremblait légèrement :

J’aimerais bien te dire bonjour de plus prés mais…

Elle montra du doigt le bord avec un sourire gêné:

Cela ne me rassure pas du tout… Que fais tu si près d’ailleurs ?

Elle se tourna vers l’autre jeune fille voulant poser une question mais elle remarqua que son visage était baigné de larmes et celui se Sabrina rongée par la tristesse, elle ne ressemblait plus à la fille joyeuse mignonne et bavarde qu’elle avait rencontré au Pastel. Un autre sentiment, d’angoisse cette fois, vient s’ajouter à la mauvaise impression qu’elle avait depuis des jours, et cette fois-ci lui noua l’estomac :

Que ce passe t-il Sabrina ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


L'amitié... Plus important que tout? (PV) Empty
MessageSujet: Re: L'amitié... Plus important que tout? (PV)   L'amitié... Plus important que tout? (PV) EmptyJeu 8 Fév - 18:19

Le ciel gris, la monotonie du paysage, tout cela reflétait bien l’état d’esprit dans lequel se trouvait Alex, à ce moment là. Deux jours après l’annonce d’Helen… Alexandre, encore anéanti par cette nouvelle, n’avait mis pied dehors depuis ce fameux jour. Pourtant il devait préparer son anniversaire, se préoccuper de ses examens, commencer les séances de « baby-sitting » avec Eryan, mettre au point l’équipe de Quidditch et organiser la première séance de l’AD avec Rupert et Jimy. Pour l’instant, la seule chose qui l’importait était le départ d’Helen… Il ne pouvait penser à cette nouvelle sans se laisser envahir par la tristesse et sentir les larmes lui monter aux yeux.

Alexandre avait beau vouloir rester enfermer dans l’enceinte du château, il ne pouvait punir ses animaux et lorsqu’il les vit, l’un serré dans sa petite cage, l’autre grognant doucement dans son panier, il eut pitié et laissa Edward se dégourdir les ailes. Il se tourna ensuite vers Prince, et lui sourit tristement, comme si le chiot pouvait comprendre. Le jeune Gryffondor chercha des yeux le collier de son familier, lui attacha autour du cou tandis qu’il sautillait joyeusement, et crocheta ensuite sa laisse au collier.


Arrête de te dandiner comme ça ! lança Alex au golden retriever, une fois qu’ils furent arrivés au Parc.

En effet, Prince gesticulait, agitant la queue de tous les côtés, langue pendante, reniflant le moindre carré d’herbe mouillée. Le chiot se méfiait de la neige qui résistait en ce mois de février, à l’orée de la Forêt. De toute évidence, il n’avait jamais vu de neige et cela l’inquiétait, ce qui arracha un sourire amusé à Alex. Des éclats de voix résonnaient, un peu plus loin, vers les Montagnes mais le jeune homme n’y prêta pas attention, trop pressé de rentrer au dortoir, pour se prêt à ses songeries, consulter son Grimoire, s’ennuyer, verser quelques larmes, descendre à la Grande Salle, lire encore son Grimoire et dormir… Le chiot, lui, ne semblait pas du même avis que son maître. Ses oreilles étaient levées, et ses yeux, habituellement vitreux, pétillaient d’une lueur intriguée. Alex tira sur la laisse, pour faire réagir son chien et lui lança :


Allez Prince ! Bouge-toi un peu ! Fais ta grosse commission qu’on s’en aille… Je n’ai pas que ça à faire !

Qu’avait-il d’autre à faire ? Rien de passionnant à vrai dire, mais l’air hivernal qui l’entourait lui semblait irrespirable… Il ne voulait plus mettre un pied dehors après ce qui s’était passé. Les voix devinrent plus fortes et la curiosité d’Alexandre fut piquée au vif, bien qu’il ne voulut se déplacer. Prince, quant à lui, lança un regard farouche vers son maître et, sans attendre la moindre autorisation de la part de celui-ci, s’élança à toute vitesse en direction des Montagnes de Poudlard. Naturellement, le Gryffondor fut entraîné à la suite de son chiot et tentant, en vain, de calmer le petit canidé, arriva finalement devant une espèce de grand ravin, qui séparait deux collines. La scène était des plus étranges… ! Une jeune fille était penchée vers le bord du ravin, toute de noir vêtue, une expression de profonde tristesse gravée sur ses traits. Près de la fillette, se trouvait une autre élève, à la longue chevelure blonde, un sourire rassurant suspendu aux lèvres, une expression bienveillante sur le visage. Avant de discerner le visage de l’autre jeune fille présente, Alex put observer une silhouette difforme, enfouie dans les arbres qui se trouvaient non loin. Prince se mit à aboyer, ayant repéré la présence d’un individu tout proche. Il ne se calma que lorsque la silhouette ne fut plus visible… Alexandre reporta son attention sur les jeunes filles présentent devant le ravin. La troisième avait de longs cheveux d’un bleu pastel, qui évoquait le doux souvenir d’une belle-de-jour qui se ferme au crépuscule.

Eloïse ? Carrie ?

En effet, la fillette blonde était Eloïse Cross, sa camarade de Botanique tandis que la jeune fille aux cheveux bleus n’était autre que Carrie Kane. Enfin, dans un murmure presque inaudible, Alex lâcha :

Sabrina… ?

Oui, c’était bien elle la demoiselle vêtue de noir, dont les cheveux étaient aussi teintés de noir et qui semblait porter un lourd fardeau… Pourquoi était-elle suspendue au dessus du vide ? L’Héritier n’en savait rien. Toutefois, il avait réussi à la reconnaître car depuis qu’il la connaissait, elle avait changé maintes fois de couleur de cheveux et, une fois, avait utilisé le noir. Mais ce n’était pas le même noir… Celui-là semblait encore plus sombre, empreint d’une gravité impressionnante.

Que faîtes vous toutes là ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


L'amitié... Plus important que tout? (PV) Empty
MessageSujet: Re: L'amitié... Plus important que tout? (PV)   L'amitié... Plus important que tout? (PV) EmptyJeu 8 Fév - 19:47

Sabrina regarda Carrie un instant, son regard passant de Carrie à Eloïse... Qu'est-ce qu'elles faisaient là? Pourquoi ce jour précis?
Une coïncidence? Sûrement, car elles n'avaient pas l'air de se connaître...
Sabrina soupira une seconde fois, et reprit sa position d'avant, la tête dans le vide.
Elle n'avait pas envie que Carrie la voit dans cet instant, elle ne voulait pas voir Eloïse comme ça... Certes, elle pouvait faire la comédie, elle savait bien faire la comédie mais... Mais c'était la dernière fois, le dernier jour, alors elle ne devait pas faire la comédie... Elle se cacherait à la place.

Elle entendait les questions de Carrie, mais n'y répondait pas tout de suite...
Elle ne savait pas si elle répondrait, peut-être qu'il y aurait une brise pour la pousser, pour faire croire aux autres que c'était un accident?
Non, il n'y en aurait pas... Et il fallait qu'elle assume! Elle voulait se suicider, il faudrait assumer, et c'est ce qu'elle allait faire.


J'fais une expérience Carrie... Tu vois, là, j'essaie de calculer mes chances de sortir vivante si je saute d'ici...

Sabrina savait bien que ça ferait souffrir des personnes, que ça voudrait dire que son père c'était sacrifié pour rien, mais on en reparlerait après, avec Sélia.

... Et après, je sauterais pour voir si mon calcul était juste.

Quelle belle manière de présenter ce qu'elle allait faire: Une expérience, un voyage... C'était tellement plus courageux, ça paraissait tellement moins lâche vu comme ça.
Elle n'eut pas le temps de répondre au "Que ce passe-t-il Sabrina?" de Carrie, qu'une autre voix retentit, une voix qu'elle connaissait très bien.
Sabrina se redressa, levant la tête vers Alex, Carrie et Eloïse...

Elle se releva ensuite, remarquant qu'il ne restait que quatre personnes importantes pour elle qui manquait, trois amis proches et un... Elle ne savait pas vraiment si c'était un ami, ou plus, ou moins...
Il ne manquait que Jane, Rose, Sedomina et Radolphus... Surtout Sedomina, Sedomina qui n'était plus là et qui lui manquait.
Sabrina se tourna pour regarder le vide, contrairement à Carrie, elle n'avait pas le vertige du tout, ce vide l'attirait au fond, l'appelait... Elle se tourna une dernière fois vers Alex, Eloïse et Carrie, et commença à parler, à s'expliquer...? Non, à expliquer...


Ce que Carrie et Eloïse font là, j'n'en ai aucune idée... Ce que je fais là, je vais arrêter de parler de voyage, d'expérience,... Moi, j'essaie de me suicider.

Je ne sais pas pourquoi vous trois, vous deviez vous trouvez ici aujourd'hui, peut-être pour que les personnes en vie, auxquelles je tiens encore essayent de me retenir?
Mais vous n'y arriverez pas... Car la plus importante n'est pas là.


Sabrina respira un bon coup, et fit un sourire réconfortant comme elle savait si bien les faire, même si tout n'était que comédie.
Elle retint ses larmes, elle avait assez pleuré comme ça, et elle ne pleurerait pas publiquement... Plus jamais!


C'est trop bête ce que je fais là... J'essaye de faire simple pour ne pas vous faire de la peine, mais c'est pas facile.
Aucun d'entre vous ne sait ce qui c'est passé, mais voilà, mon père est mort... Comment, pourquoi, quand, je ne vous le dirais pas.
Mais c'est ma faute... Je refuse que quelqu'un dise "Non, ce n'est pas ta faute", vous ne savez pas ce qui est arrivé, vous ne savez pas comment.


Elle monologuait, mais les autres se taisaient... Pourquoi? Parce qu'elle parlait trop vite, ou parce qu'ils ne trouvaient rien à dire? Parce qu'ils comprenaient Sabrina, ou au contraire qu'ils essayaient de la comprendre?

La seule personne qui aurait pu me retenir n'est plus là...
Vous voyez, là je me demande ce que je fais à Gryffondor... Je suis une meurtrière depuis mes deux ans, je suis lâche et je fuis la vérité...


Sabrina retenait toujours ses larmes de couler, mais il fallait qu'elle leur dise, c'était la dernière fois.

Je sais bien que je blesserais beaucoup de personnes... Ma mère, Sedomina, mon père aussi... Vous aussi sûrement.

Evidemment, elle était lâche, égoïste... Ce n'était pas pour rien que la plupart de 'ses autres' étaient du côté "obscur".

En fait, je crois que personne ne peut rien me dire... On pourrait me dire d'attendre, mais attendre quoi? Ca fait deux p*t*in de mois que j'attend que la souffrance parte!
On pourrait me dire de réfléchir, mais ça fait plus d'un an que je réfléchis.


Sabrina se calma, ce n'était pas l'idéal de dire des gros mots le dernier jour... Finalement les larmes commencèrent à couler, même si elle les essuya bien vite, il ne fallait pas paraître faible.

Je sais bien que je suis jeune... J'ai toujours été jeune, je suis trop jeune et je resterais jeune.
Je suis sûre que vous vous en remettrez... Mais moi, je crois ne jamais m'en remettre, pas après... ça!


Tout revint dans sa tête, le soir du combat... Son père, qui lui expliquait, son père qui lui demandait...
Andy lui revint aussi en tête, ainsi que la bague, qu'elle avait dans sa poche.
Sabrina secoua la tête, les yeux fermés, pour essayer d'enlever ce souvenir de sa tête, pour que cette douleur s'arrête, que tout s'arrête.


Eloïse... Je suis désolée... Pour tout.

Sabrina rouvrit les yeux, et essuya ses larmes, avant de se retourner et de regarder le vide... 15 secondes...

J'vous aime, oubliez pas... Pardon...

13...12... 11... 10... 9... 8... Sabrina enleva sa capuche, et ses cheveux noirs retombèrent sur son dos, ils étaient à présent un peu plus courts que ceux de Sedomina.
5... 4... 3... 2... 1... Sabrina fit un pas en avant, consciente de ce qu'elle allait faire, consciente de l'égoïsme, de la peine que ça allait causer, consciente que son père aurait très bien pût être encore en vie et qu'il était mort pour rien... Consciente que c’était la fin…

-STOP! (Sélia)
Revenir en haut Aller en bas
Rose San
Invité
avatar


L'amitié... Plus important que tout? (PV) Empty
MessageSujet: Re: L'amitié... Plus important que tout? (PV)   L'amitié... Plus important que tout? (PV) EmptySam 10 Fév - 14:37

Rose venait de se décider : elle allait reprendre les cours. Quoi de mieux pour se réintégrer dans cette société ? Bien qu’elle était minable, Rose ne pouvait pas rester seule dans sa chambre à se morfondre pour un rien ! Elle n’avait pas vu ses amis depuis plusieurs mois et commençait à comprendre que la foutue conscience qu’elle avait dans sa tête n’était qu’un incapable.
Tout d’abord, elle ne pouvait pas se pointer en cours comme ça, avec un vieux pull jaune délavé. Il fallait qu’elle se réinscrive aussi ! Elle voulu alors se changer et sortit un t-shirt rouge et sa robe de sorcier. Stupeur ! Sa robe était déchirée par des griffures… Des griffures de chat !


NOISETTE !!

Le chaton sortit sa petite tête ronde de sous le lit de la Gryffondor. Il n’avait même pas le regard apeuré ! Rose s’approcha de lui avec fureur et le chat évita la main de sa maîtresse à une vitesse impressionnante ! Les joues rougis, Rose se mis à la poursuite du chat qui l’esquivait avec souplesse. Il descendit dans la salle commune et renversa un vase.

Reviens ici !

Rose réussit à l’attraper par la queue mais le cri aigu du chat lui fit pitié et elle le lâcha. Cependant, Noisette ne l’entendait pas comme ça. Il se retourna vers sa maîtresse et la gratifia d’un coup de griffe à la main et celle-ci se mit à saigner légèrement.

Quelqu’un venait d’entrer dans la salle commune et Noisette en profita pour se faufiler dans l’entrebâillement de la porte. Rose le suivit en bousculant le garçon.
Rose le suivit ainsi jusqu’à ce qu’il se perche en haut d’un arbre à la lisière de la forêt interdite. La jeune fille qui était toujours avec son pull jaune tremblotait.


Espèce de monstre ! Regarde ce que tu m’as fais !

Rose lui montra sa main qui saignait toujours un peu. Elle essuya le sang avec un mouchoir et n’appela pas son chat pour qu’il descende de l’arbre. Apparemment, cela ne le dérangeai pas le moins du monde, d’ailleurs, il s’était même mis à l’aise et ronronnait avec douceur.

Dans cette position, Rose le trouvait vraiment mignon. Elle s’assit alors dans la neige, toujours tremblante, puis entendit des voix, dans la direction de la montagne. Elle en reconnut deux et plus particulièrement une qu’elle n’avait pas entendue depuis longtemps. Elle n’en était pas sûre, bien entendu, mais elle voulait en être sûre ! Elle se leva et se dirigea vers les montagnes. Derrière elle, Noisette était descendu de l’arbre et la suivit en sautillant. Rose ne fit pas attention à lui. Elle suivit la voix et au bout d’un moment, elle réussit à voir quatre silhouettes. L’une d’elle était vraiment proche du ravin. Trop même ! Elle s’approcha et ne pu distingué le visage de celle qui l’avait sauvée. C’était peut-être une erreur de sa part…

Pourtant j’étais sûre de l’avoir entendue…

Soudain, elle reconnu Alex. Elle ne le fixa pas longtemps parce que son regarde s’attarda sur une fille aux cheveux bleus et une autre qui avait des larmes sur les joues.
Rose jeta un coup d’œil derrière elle, mais Noisette n’était plus là. Il y eut un léger vent et révéla le visage de la fille qui était penchée vers le vide. Non, Rose ne s’était pas trompée.


Eh… Sabrina ! Qu’est ce que tu fiches ici ? C’est dangereux ce que tu fais là !

Rose adressa un regard étonné aux autres.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


L'amitié... Plus important que tout? (PV) Empty
MessageSujet: Re: L'amitié... Plus important que tout? (PV)   L'amitié... Plus important que tout? (PV) EmptyDim 11 Fév - 20:26

Le regard de sa petite Sab passa de la jeune fille blonde à elle, avant qu’elle n’ait pût analyser ses yeux elle se pencha dans le vide et Carrie réprima un cri :

Fais attention je t’en prie !

A la fin de la phrase de Sabrina, Le souffle de Carrie se coupa net, un suicide et elle en parlait sans émotion !
Ses cils papillonnèrent, elle s’attendait à ce que Sabrina lui dise que c’est une blague, qu’elle n’avait vraiment pas l’intension de sauter de cette falaise mais son visage fermé la détrompa.


Pourquoi ?

Elle avait dit ça d’une voix brisée, pas sûre que celle qui se tenait face à la mort l’est entendue. Comment ? Elle ne l’avait pas vue depuis un certain temps déjà et la dernière fois serait aujourd’hui ? Que c’était-il passer pour qu’elle en arrive à cette solution ?

Nous, on passe plus notre temps à nous mettre dans des situations impossibles et à essayer de les résoudre . Lui avait-elle dit lors de leur première rencontre, quand elle parlait des différances qu’il y’a entre les maisons, était-ce le cas maintenant?

Une voix la fit sursauter, une voix qu’elle connaissait parfaitement : Alex. Ce jeune homme qu’elle avait rencontré peu après Sabrina s’avançait vers elle, l’air étonné mais Carrie ne détourna pas son regard de son amie, quand elle répondit à la question d’Alexandre elle ponctua sa réponse d’un sourire qui faisait très faux et ses yeux brisèrent de larmes, elle continua de faire son monologue et le cœur de Carrie se serra.

J'vous aime, oubliez pas... Pardon...

Carrie tâtonna ses poches à la recherche de sa baguette quand une autre jeune fille arriva, une gryffondor qu'elle connaissait de vue. Sabrina s'était immobilisée pour elle ne s'avait quelle raison.


Merci Merlin !

Sabrina? Tu aurais la lâcheté d'en finir ainsi? En disant que tu nous blessera, tu le ferras plus si tu t'en vas!

Elle s'approcha malgré sa peur:

Je préfère personnellement que tu me fasse mal en restant en vie qu'en étant morte Sabrina... S'il te plaît réfléchis!

Elle avait enfin trouvé sa baguette mais elle déchanta, comme l'arrêter sans la faire tomber? Elle ne voulait pas qu'elle meure devant ses yeux, qu'elle meure tout court! Comme elle l'avait dit elle même, elle était trop jeune. Son regard tomba sur le vide qui était devant elle, Carrie se remit à trembler de plus belle.
Revenir en haut Aller en bas
Eloïse Cross
Poufsouffle
Poufsouffle
Eloïse Cross

Nombre de messages : 516
Age : 34
Age Roleplay + Sorts : 15 ans sorts 1 2 MD3
Capacités Spéciales : apprentie mage sylvaine, médicomagie
Points Prestige : 2
Date d'inscription : 18/10/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
L'amitié... Plus important que tout? (PV) Left_bar_bleue100/100L'amitié... Plus important que tout? (PV) Empty_bar_bleue  (100/100)
Points de mana:
L'amitié... Plus important que tout? (PV) Left_bar_bleue100/100L'amitié... Plus important que tout? (PV) Empty_bar_bleue  (100/100)

L'amitié... Plus important que tout? (PV) Empty
MessageSujet: Re: L'amitié... Plus important que tout? (PV)   L'amitié... Plus important que tout? (PV) EmptyDim 11 Fév - 22:49

Eloïse était impuissante, elle ne savait pas quoi faire... Elle ne réussisait qu'à trembler, ses larmes baignant son visage... Pas tant de peur de la mort de sabrina, elle ne se projetait pas vraiment dans le futur, mais de douleur, ressentant celle de la petite fille... Son empathie, ou plutôt Elle, qui la guidait...

C'est bien beau de me faire ressentir la souffrance de Sabrina, mais ça n'aide pas ! Manifeste toi maintenant ! Aide-moi ! Aide-la ! Dis-moi ce qu'il faut faire ! Tu es là, en moi, ne reste pas silencieuse ! Elle a si mal !

Durant son moment de fureur mentale, contre cette mère qui avait juré de ne jamais l'abandonner, d'être là, plus forte, plus présente maintenant que le lien s'était fait, et qui restait distante, ses larmes s'étaient faites plus drues... Sabrina allait mourir, parce qu'elle ne pouvait pas l'aider...

Et puis mue par un instinct inconnu, Eloïse fit quelques pas en avant, rejoignant Sabrina sur le bord de la falaise, et lui pris la main... Elle la força à la regarder dans les yeux, en la fixant longtemps, et quand le contact fut fait, elle n'eût que quelques paroles...

Je voudrais bien tout te dire... Je voudrais le dire à toi, pour la première fois... Mais je ne peux pas. Eux... Je ne les connais pas assez. Je veux pas leur dire. Je veux pas qu'ils sachent... Je voulais t'en parler, à toi, parce que c'est toi qui m'a fait découvrir la vérité. Et maintenant...

Puis très bas, de telle sorte que personne d'autre ne l'entende que Sabrina, elle formula l'hypothèse que les paroles de la petite fille durant l'affrontement, la lettre à son réveil à l'infirmerie, et la douleur et la culpabilité qu'elle ressentait chez elle maintenant, ainsi que les quelques mots qu'elle venait de prononcer, avaient éveillé en elle...

Ton père... tu l'as tué ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


L'amitié... Plus important que tout? (PV) Empty
MessageSujet: Re: L'amitié... Plus important que tout? (PV)   L'amitié... Plus important que tout? (PV) EmptyJeu 15 Fév - 23:25

Sabrina ne bougeait toujours pas, la réaction de Carrie se faisant entendre...
Pourquoi? Pourquoi était une question qu'on pouvait poster à longueur de temps, à chaque mouvement on pouvait se demandait pourquoi est-ce que l'ont produisait ce mouvement. Là, en ce moment la question était "Pourquoi tu veux te suicider"...
Pourquoi est-ce qu'elle voulait se suicider? Le suicide avait été la seule solution qu'elle avait trouvé après 2 mois de réflexions...

Sabrina essaya de bouger les pieds, mais n'y arriva pas... 'Ses autres' l'en empêchaient, 'ses autres l'empêchaient de bouger.
La seule chose qu'elle pût faire fut de se retourner et de les regarder droits dans les yeux.
Elle eut le temps de voir Rose arriver, et c'est à ce moment là qu'elle se dit qu'il ne manquait vraiment que Sedomina pour qu'elle soit sûre que tous ces gens c'étaient donnés rendez-vous.
Rose lui fit remarquer que c'était dangereux ce qu'elle faisait, et Sabrina ne put s'empêcher de répliquer...


Evidemment que c'est dangereux! C'est pour ça que je suis là...

Sabrina se calma, ça ne servirait à rien de s'énerver... Car oui elle était énervée, énervée de ne pas pouvoir se suicider tranquillement.
Si elle avait voulu de la compagnie à sa mort, elle aurait demandé à se qu'on la tue, elle n'aurait pas voulu se suicider!
Ensuite, elle était énervée car Sélia et 'ses autres' l'empêchaient de sauter! Leurs silence avait été étrange, c'est vrai, mais pourquoi apparaître au dernier moment?
Sabrina soupira, et regarda Carrie qui commençait avec les questions qu’elle-même c’était posé, les questions qu’elle avait voulu éviter en sautant tout de suite.
Mais elle ne pouvait plus sauter, Sélia et ‘ses autres’ étaient beaucoup plus puissantes qu’elle… La seule chose à faire, c’était de les supprimer, les supprimer avant de sauter… Ou parler avec elles, oui, c’est ce que Sabrina ferait, mais pas avant d’avoir répondu à Carrie.


Ouais j’aurais la lâcheté de faire ça, et ouais, je vous blesserais mais… C’est mon choix, alors accepte !
J’ai réfléchit, tout un mois, non, presque deux… Et tout ce que tu me diras ne changera rien à ce que je ferais : Tout ce que vous me direz, je me le suis déjà dit moi-même.


Sabrina regarda Carrie s’approcher, Sabrina trouvait cette fille totalement tarée : Qu’est-ce qu’elle faisait sur une montagne, à regarder le vide alors qu’elle avait le vertige ?
Sabrina était en train d’hésiter entre pousser Carrie doucement pour qu’elle retourne un peu plus bas, ou alors lui envoyer un expelliarmus…
Sabrina n’eut pas le temps d’y réfléchir : Eloïse s’approcha d’elle et lui prit la main.
Sabrina voyait bien qu’Eloïse cherchait son regard, mais Sabrina n’avait pas envie que ses yeux bleus (en ce moment du moins) rencontre ceux d’Eloïse… Mais vu qu’Eloïse insistait, la jeune fille fini par la regarder dans les yeux et par l’écouter.


J’aurais voulu au fond, ne pas t’avoir fait découvrir cette vérité… Enfin, pas de cette manière.

Sabrina détourna le regard quand la question d’Eloïse se porta à ses oreilles… L’entendre comme ça, prononcé par quelqu’un d’autre que par soi-même, tout ça paraissait plus vrai.
Le fait que jamais il ne reviendrait, qu’il était vraiment mort et que ça n’avait pas été un rêve.
L’entendre de la bouche de quelqu’un d’autre mettait fin à tous ses rêves, car oui : Elle rêvait chaque nuit que ce n’était qu’un rêve et que le matin elle se réveillerait, un 25 décembre, le jour de ses 11 ans, et que jamais elle n’entendrait parler de la prophétie, ou d’une prophétie quelconque.
Suite à la question d’Eloïse, elle aurait pu éclater de rire, car elle savait encore jouer la comédie, cacher ses sentiments, cacher la vérité… Pas aussi bien que son père, mais elle savait le faire.
Mais elle ne le fit pas, elle n’éclata pas de rire, elle ne pleura pas non plus, elle répondit : Sans tremblement dans la voix, sans aucune trace de tristesse ni rien sur le visage… Il faut bien changer un jour non ?


Oui, je l’ai tué… C’était vraiment incroyable, j’ai faillit me sacrifier pour lui, mais finalement c’est l’inverse qui c’est produit.
Je veux le retrouver, et si je ne le peux pas, tant pis, je partirais quand même.
C’est bête ; je n’ai pas écrit de lettre à maman : Tant mieux, elle croira peut-être qu’on est mort tous les deux, ce qui en fait, sera vrai…


Sabrina avait murmuré ces mots, et à présent, elle leva la tête vers Alex et Rose, qui n’avaient toujours pas réagit, toujours pas bougé… Il faudrait attendre la réaction des deux Gryffondors pour que Sabrina puisse sauter ?
Le jeu qui était sa vie commençait à l’énerver, car pour l’instant, c’était Sélia qui fixait les règles.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


L'amitié... Plus important que tout? (PV) Empty
MessageSujet: Re: L'amitié... Plus important que tout? (PV)   L'amitié... Plus important que tout? (PV) EmptyVen 16 Fév - 22:03

Hj: M'en voulez pas pour le sort, c'est pour le bien de mon perso...^^ Vous ne serez pas sourd éternellement, j'enleverais vite le sort héhé! Hj

Sedomina regardait Sabrina devant elle, penchée dans le vide, voulant certainement sauter et oublier ce qu'elle avait fait, commis, penser... Car oui, Mina était l'une des plus au courant de l'histoire et de cette fameuse nuit où tout avait changer pour Sabrina. Elle restait dans les buissons, essayant au maximum de ne pas se faire voir. Elle sentait qu'elle devrait plutôt sortir et aller voir Sabrina, car elle allait sauter, elle le savait. Seulement, elle n'y arrivait pas, ses jambes étaient bloquées. Elle observait donc la scène, impuissante... Voyant sa petite soeur sombrer dans sa coquille de souffrance. Croyant que le vide, l'écrasement lui ferait oublier ce qu'elle avait fait. Seulement, peut-on oublier une seule fois qu'on a enlevé la vie? Mina n'oubliera jamais son premier meurtre en compagnie de Rufus, il l'avait obligé, elle l'avait fait... Mais le pire était qu'elle y avait prit une certaine délectation. Comment peut-on aimer tuer? Il suffit d'avoir un fond noir.

Sabrina était toujours penché vers le vide. Mais déjà toute sa tribu d'amis la rejoignait. Ils étaient là pour l'en dissuader, Mina les en remerciait au fond d'elle, bien qu'elle ne leur dirait en face... La fierté... C'est alors que son coeur fit un bond lorsqu'elle la vit s'approcher du vide, prête à sombrer dans le néant. Les yeux de Mina s'étaient fermés alors que des larmes silencieuses avaient coulés sur ses joues. Elle osa les rouvrir quelques secondes plus tard pour voir Sabi sur le rocher, toujours en vie. Deux de ses amis s'étaient rapprochés d'elle, une lui avait même prit la main. Mina sourit et se dit que peut-être, elle ne devrait pas intervenir. Seulement, son coeur lui dictait de sortir et d'approcher de sa petite soeur.

C'est ce qu'elle fit, la capuche toujours sur son visage, sa longue cape noire la recouvrant et flottant derrière elle. Elle sortit du buisson et s'approcha sans relever le regard vers Sabrina. Elle s'arrêta un instant pour regarder à tour de rôle tous ses amis. Ses yeux bleus étaient encore plus blancs que d'habitude, son maquillage avait coulée sur ses joues, suivant la trace de ses larmes. Elle eut un faible sourire et s'approcha de sa petite soeur. Elle fit un signe de tête à la jeune fille qui lui tenait la main pour qu'elle comprenne. Elle se posta devant Sabrina et releva enfin son regard presque blanc dans celui bleu de son amie. Elle baissa sa capuche pour montrer ses cheveux aussi noirs que ceux de Sabrina récemment teint. Elle lui fit un petit sourire avant d'approcher sa main et de toucher son visage. Elle se tourna vers les autres en sortant sa baguette et dit d'une voix faible:


Assurdiato

Retournant le regard vers Sabrina, son sourire disparu et ses yeux exprimèrent toute sa tristesse et sa peur...

Tu as un moment Sabrina, j'aimerais te parler!

N'attendant aucune réponse, Mina s'assit sur le bord, ses pieds pendant dans le vide, elle avança son corps vers le vide pour regarder la hauteur et sourit:

Tu as choisi très profond... Sais-tu au moins ce qu'il y a au fond?

Mina savait qu'elle ne devrait peut-être pas dire tout ce qu'elle a sur le coeur à Sabrina, seulement, révéler son secret pourrait sûrement aider sa jeune amie.

Je sais ce que tu ressens Sabi! Ne me dis pas que je ne peux pas le savoir... Car je le sais! Moi aussi, j'ai tué! Pas seulement de simple personne se trouvant sur mon chemin ou sur ordre. Non, par vengeance, aussi parce que je le devais, pour "oublier" mon passé...

Oublier est un grand mot car les cicatrices ne disparaissent pas et Harry Potter en est la preuve.

Tuer ne signifie pas, dans ton cas, être inhumaine! Au contraire... J'imagine qu'il n'y a pas eu de combat entre vous, tu ne l’as pas tué à la loyale hein? Il s'est sacrifié non? Tu devrais en être fière. Tu devrais être fière que ton père est préféré écouter son coeur plutôt que cette prophétie. S'il a agi comme ça, en se sacrifiant, si c'est le cas... Alors il ta donner sa plus belle preuve d'amour et de fierté! Il s'est dit que tu valais mieux que lui, de vivre... Pourquoi nuire à néant les efforts qu'il a fourni?

Bien sur, Mina ne savait pas s'il s'était sacrifié ou non, mais elle en avait une certaine conviction. Sabrina aurait été aussi mal certes, mais elle n'aurait pas cet aura de culpabilité qui se dégage d'elle.

Tu penses être coupable? Un fardeau? Tu aurais préférée être à la place de ton père Sabi? Mais... Penses-tu qu'il aurait fait un enfant si c'est pour qu'il meurt à douze ans?

Mina ferma un instant les yeux, sa vue se brouillait. Sa mère avait elle aussi commis un acte irréparable au yeux de son père. Elle avait gardée ses enfants, alors qu'ils tuaient ensembles des enfants... Elle s'était en quelque sorte sacrifiée pour elle et Lylo. Combien de fois avait-elle voulu en finir? Combien de fois avait-elle regardée le ciel en remerciant sa mère de l'avoir mise au monde? Et combien de fois l'avait-elle aidée?

Je vais te confier quelque chose Sabi! Tu sais... Lorsque nous nous sommes retrouvées dans la Salle sur demande, tu m'avais demandée de me confier à toi, que je pouvais te faire confiance. J'aimerais enfin t'avouer ce que je n'arrivais jamais à te dire! Je te sentais pure, pas prête à entendre ce qui va suivre... Mais aujourd'hui, tu as changée et mûrit, je peux donc te l'avouer.

Mina rouvrit ses yeux bleus clairs et les plongea dans ceux de Sabrina. Elle sourit avant d'entamer son récit dans une voix aigue.

Lorsque j'étais en France, j'allais à BeauxBâtons. J'y es rencontré mon premier petit ami qui s'appelait Rufus. Tout était rose au début, jusqu'a ce que j'apprenne qu'il était mangemort! Bien sur, je n'ai pas fuis, car j'étais quelque peu bizarre moi aussi! Nous étions donc un couple parfait, bizarre tous les deux...

Elle eut un faible sourire en repensant à cela.

Puis il s'est mis à me battre, parce qu'il était jaloux. J'étais souvent vers d'autres garçons à l'école. Quand je venais vers lui, il m'emmenait dans un coin et me faisait "payer" mon infidélité en quelque sorte. Mais je l'aimais, alors je n'arrivais pas à m'en défaire. J'étais attachée à lui, mais j'avais surtout peur. Il ma demandé de faire des choses horribles, comme mon premier meurtre! J'ai du tuer un enfant de dix ans Sabrina....

La voix de Mina se brisa et une larme coula le long de sa joue, elle entendant encore les supplications de cet enfant. Elle n'avait jamais osé le dire, personne ne le savait, jusqu'à Sabrina. Même Angy n'en savait rien!

Je m'en suis voulu, pas de l'avoir tuée, mais d'avoir aimée... J'étais tellement bizarre à cette époque, Rufus ma complètement changée. Puis, quand je suis arrivée ici, j'ai tout de suite voulu suivre son exemple et faire partie des Mangemorts. Je ne te montrerais pas ma marque car il y a tes amis, mais j'en suis un oui...

Mina détourna le regard, ne voulant pas voir la réaction de Sabrina, son amie...

J'ai du donc suivre des missions et à nouveau tuer... Je connais donc, malgré tout, la culpabilité. Et bien que je le fasse volontairement, de ton côté, ça ne l'était pas...
Tu veux te punir d'avoir agi selon ton destin, alors que moi, je ne suis pas puni pour commettre des crimes ainsi...
Crois-tu pas que la justice est mal faite?


Mina remit son regard dans celui de Sabrina et dit d'une voix éraillée:

Je sais que ce que je t'es dit ta choquée, mais je devais te le dire... Je ne sais pas si cela t'a aidée! Je ne veux pas que tu partes Sabrina! Je t'aime tu sais... Oui, j'ose te le dire! Tu es très spéciale à mes yeux! Plus que spéciale, très importante... Que vais-je faire sans toi? Je ne supplierais pas et je ne veux pas t'influencer dans ton choix Sabrina, ne crois pas que cela soit du chantage. Je te dis simplement ce que je pense... Enfin!

Mina prit une main de Sabrina et la garda dans les siennes. Elle approcha son visage du sien pour lui déposer un petit baiser sur son front avant de se relever. Elle sourit à son amie avant de lui dire:

Je t'es emmenée quelqu'un qui voulait absolument te voir! Tu lui as beaucoup manquée... Alexia, tu peux venir maintenant!

Une petite fée sortit de sous sa cape et s'approcha vers Sabrina. Mina lui dit:

Fais le bon choix ma belle! Finite!

Le sort de sourde oreille était enfin levé et les autres pouvaient à nouveau entendre la conversation qui n'avait été que des gestes et paroles muettes jusqu'à présent. Mina recula et se plaça vers les autres.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


L'amitié... Plus important que tout? (PV) Empty
MessageSujet: Re: L'amitié... Plus important que tout? (PV)   L'amitié... Plus important que tout? (PV) EmptySam 17 Fév - 17:39

Aucune d’entre elles ne daigna répondre correctement à sa question. La réponse de Sabrina était vague concernant les deux autres jeunes filles, mais pour sa propre personne, c’était simple : elle voulait se suicider ! Alexandre ne comprenait pas. Quels évènements auraient pu la pousser à sauter du haut d’une colline ? Tout était confus, tout se déroulait très rapidement pour le jeune Gryffondor. Il avait réussit à tirer quelques informations sans comprendre vraiment. Sabrina avait tué son père. A cet instant, le jeune Héritier comprit qu’il n’avait pas réellement sa place ici, parmi tous les amis de Sabrina, qui la suppliait de ne pas sauter. Il ne savait rien de sa vie. Du moins, presque rien. Il savait qu’elle était à peu près dans le même cas que lui, possédée par des sortes de consciences, d’entités, tout comme lui avec Eoin, au détail près qu’elles étaient au nombre de dix. Les deux Gryffondors ne savaient pratiquement rien l’un de l’autre, et pourtant quelque chose les unissait. Peut-être ce point commun concernant les consciences, ou peut-être cette fameuse nuit, où Alex avait évitée la noyade à la jeune Cooper. Une voix tira le jeune homme de ses songeries, et à sa grande stupéfaction, Rose se tenait près de lui, toute aussi intriguée que lui par le comportement de Sabrina. Carrie criait à pleins poumons, s’égosillant pour dissuader la jeune Gryffondor de mettre fin à ses jours. Eloïse, elle, s’était dangereusement rapprochée du ravin, elle parlait à Sabrina, ignorant ceux qu’elle appelait « eux ». Et enfin, pour parfaire ce tableau d’incompréhension, la silhouette dissimulée dans la végétation ressortit et Alexandre put observer une jeune femme, une cliente. Le jeune Gryffondor se souvenait avoir été agacé le jour où elle était venue lui rendre visite au Memory Recuerdo. En effet, il se souvenait avoir déjà vu ce visage, mais n’arrivait pas à savoir quand, où et qui était cette jeune femme. De nouveau, quelque chose l’arracha brusquement de ses pensées, mais ce n’était pas une voix cette fois-ci mais un bourdonnement désagréable. Alex voyait les lèvres de la jeune Serpentard remuer, sans entendre aucun son provenir de ses lèvres, seulement ce bourdonnement incessant et gênant. Ce dernier cessa bientôt pour laisser place à un silence pensant, tout le monde se regardait, sans qu’aucun ne dise quoi que ce soit. Même Prince restait silencieux, couché auprès de son jeune maître qui tenait fermement la laisse du chiot.

Sabrina… Que se passe-t-il ? Je ne comprends rien…

Voyant que le silence persistait, il lâcha :

Quelqu’un pourrait-il se résoudre à m’expliquer ce qui se passe ici ?

Une once de colère planait dans sa voix. Il en avait assez d’assister à une scène qui aboutirait certainement à la mort d’une de ses amies, sans savoir ce qui se passait. Pour ponctuer l’emportement d’Alexandre, Prince se mit à aboyer, de sa voix encore fluette. Ces petits cris bien faiblards rassurèrent le Gryffondor, c’était une forme de soutien de la part de son familier.
Revenir en haut Aller en bas
Eloïse Cross
Poufsouffle
Poufsouffle
Eloïse Cross

Nombre de messages : 516
Age : 34
Age Roleplay + Sorts : 15 ans sorts 1 2 MD3
Capacités Spéciales : apprentie mage sylvaine, médicomagie
Points Prestige : 2
Date d'inscription : 18/10/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
L'amitié... Plus important que tout? (PV) Left_bar_bleue100/100L'amitié... Plus important que tout? (PV) Empty_bar_bleue  (100/100)
Points de mana:
L'amitié... Plus important que tout? (PV) Left_bar_bleue100/100L'amitié... Plus important que tout? (PV) Empty_bar_bleue  (100/100)

L'amitié... Plus important que tout? (PV) Empty
MessageSujet: Re: L'amitié... Plus important que tout? (PV)   L'amitié... Plus important que tout? (PV) EmptySam 17 Fév - 18:21

Tu sais, moi je regrette pas, que tu me l'aies fait découvrir ainsi... Finalement ça nous a rapprochées, nan ? En tout cas, c'était pas une rencontre banale...

A travers ses larmes, Eloïse souriait à sa camarade... Dire qu'elle l'aimait avait été banal, maintenant il fallait lui montrer...

Alors c'est lui qui t'a laissé prendre sa vie ? Pourquoi ?... Je veux dire, je pensais que ce serait un combat...

Au fond d'elle, peut-être qu'elle le savait... Enfin qu'elle s'en doutait : un père qui se sacrifie pour sa fille, quelque soit le sujet, c'est que l'un des deux devait mourir, et que le père aimait trop sa fille pour qu'elle meurt... Mais poser la question, c'était à la fois un moyen d'en être sûre, et surtout le myen que Sabrina réponde... Et se rende compte de la vérité. La lui dire ne servait à rien... Il fallait qu'elle le découvre, ou le redécouvre, par elle-même...

A ce moment une ombre noire fit son apparition, et se dirigea lentement vers Sabrina... Elle abaissa sa capuche, révélant une élève, rien de plus. Une élève inconnue... Plantant ses yeux dans ceux d'Eloïse, elle lui fit comprendre sans paroles qu'elle n'était là que pour protéger Sabrina, qu'elle aussi l'aimait, et qu'elle avait beoin d'un moment seule avec elle...

Alors Eloïse qui sentit qu'au milieu de tous ceux qui vouaient de l'amour à cette petite fille, son tour était passé et il était temps de dire au revoir...

Je m'écarte maintenant Sabrina... Tes amis veulent tous te dire qu'ils t'aiment... Et c'est une sorte de destin qui nous a tous amené ici pour des raisons différentes au même moment tu ne crois pas ? Pour qu'au moins, si tu part, nos pensées t'accompagnent...

Je vais rester. Jusqu'à la fin... Et quoique tu décides, si tu meurs, ce sera devant mes yeux... Parce que je ne te laisserai pas...

Puis elle déposa un baiser sur la main qu'elle tenait dans la sienne, et s'écarta, laissant son tour à l'élève inconnue... S'ensuivit un long silence, apparemment magique, car elle pouvait voir la dernière venue qui parlait à Sabrina, et elle n'entendait que le bruit du vent qui sifflait à ses oreilles... Il n'y avait pas de vent.

Pendant le long silence, elle s'assit à terre, tranquillement, s'installant comme pour un spectacle, les jambes en tailleur. Ses mains vinrent se poser à plat dans l'herbe, recueillant la sérénité de la nature... Celle-ci ne l'aida pas à stopper ses larmes, mais lui insuffla le courage de faire comme promis : regarder mourir Sabrina, pour la seconde fois...

La conversation muette pris fin, et le silence repris, bientôt brutalement déchiré par le cri d'indignation d'Alex, et les aboiements du jeune chiot qui l'accompagnait... Eloïse toujours en contact avec la nature n'y fit pas attention. Pour le moment personne n'était présent. Il n'y avait que Sabrina. Et sa douleur...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


L'amitié... Plus important que tout? (PV) Empty
MessageSujet: Re: L'amitié... Plus important que tout? (PV)   L'amitié... Plus important que tout? (PV) EmptyLun 19 Fév - 15:17

Sabrina reposa ses yeux sur Eloïse, écoutant ses paroles... C'était sûr que cette rencontre n'avait pas été banale, elle avait été si différente des autres rencontres.
Eloïse souriait, et Sabrina lui rendit son sourire, franc, sincère: Pas du tout le sourire d'une fille qui va se suicider.
Mais Sabrina n'était pas normale, alors du coup, ce sourire lui allait très bien dans une situation pareille.


Tu sais... Je m'en suis voulue de t'avoir fait ça. Mais ça m'a fait du bien de te revoir.

Sabrina écouta Eloïse, comprenant parfaitement où la fille voulait en venir.
Mais Sabrina ne voulait pas, ne voulait pas se remettre à douter, pas encore une fois.
Pourquoi? Pourquoi est-ce que c'était elle qui avait eu une vie pareille? Sabrina ne le savait pas, mais elle l'acceptait.
Elle avait longtemps accepté cette vie, voulant profiter de sa dernière année avant la mort, mais la mort n'était pas venue, son père ne l'avait pas tué.


Je pensais aussi que ça allait être un combat... J'aurais pu gagner tu sais, je sais qu'au fond de moi j'aurais gagné si j'avais voulu.
Mais je ne voulais pas... Je ne voulais pas le tuer, quitte à mourir à mon tour.
J'ai souvent enlevé la vie à des gens, mais je n'aurais jamais accepté d'enlever celle de mon père... Pourtant j'ai du, il me l'a demandé, car un de nous deux devait mourir.
Je savais bien que je n'allais pas tenir le coup sans lui... Je savais bien que le tuer, c'était comme me tuer... C'est ce qu'il c'est passé: Je suis morte depuis qu'il est mort.


Sabrina sentait les larmes lui monter aux yeux, se souvenir de cette nuit lui faisait mal.
Elle en cauchemardait chaque nuit, y pensait chaque jours et elle voulait que ça s'arrête.
Si elle voulait partir, c'était pour que la douleur parte, que tout s'arrête... Mais aussi pour protéger les gens qu'elle aimait: Maintenant qu'elle avait tué son père, elle savait qu'elle n'avait plus aucune limite.
Elle ne pouvait même plus prétendre ne pas être assez puissante; avec 'ses autres', il y avait beaucoup de chances pour que justement, elle soit beaucoup plus puissante qu'une fille de son âge devrait l'être.
Mais elle préférait ne pas y penser, et elle avait une bonne raison de ne pas y penser...

Sabrina écouta Eloïse une dernière fois, Eloïse qui lui disait qu'elle allait assister à sa mort, et qu'elle ne la laisserait pas...
Sabrina sentit le baiser sur sa main lorsque Eloïse s'écarta, se baiser: Signe de soutien.
Finalement Eloïse aurait très bien pu être sa meilleure amie, Sabrina savait qu'aucune des deux n'avait une vie facile, elles auraient très bien pu se soutenir dans des moments comme ceux ci.
Sabrina fit un dernier sourire à Eloïse, sa future ex future meilleure amie.

Sabrina ferma les yeux en entendant quelqu'un se rapprocher... Qui était-ce à présent? Carrie? Rose? Alex?
La jeune Gryffondor soupira et ouvrit les yeux, ne s'attendant pas du tout à voir... Sedomina.
Qu'est-ce qu'elle faisait ici? Sabrina se le demandait, en entendant le sort que Sedomina lança sur les autres et la phrase que Mina prononça, Sabrina sût que Sedomina avait à lui parler.
La jeune fille s'approcha, et s'assit à côté de sa grande soeur, regardant à son tour le vide.


Je ne voulais pas prendre le risque d'en ressortir vivante... Au fond, il y a mon avenir.

Sabrina doutait de ses paroles à présent: Sedomina serait sûrement la seule personne qui pouvait la dissuader.
Sedomina seule, aurait eu autant de chances de l'en dissuader que... Carrie seule par exemple.
Mais eux 4, plus Sedomina, avaient beaucoup de chances de dissuader Sabrina de sauter... aujourd’hui .

Sabrina laissa Sedomina parler, sans l'interrompre. Ca faisait longtemps que Sabrina attendait que Sedomina se livre à elle, et la dernière fois que Sedomina avait refusée, Sabrina lui avait dit qu'elle ne serait pas toujours là.
Et c'était vrai, Sabrina ne serait plus là pour Sedomina... Ou du moins, la jeune fille essayait de s'en convaincre.
Pourquoi est-ce que Sélia l'avait empêché de sauter? Ca aurait été tellement plus facile de sauter sans avoir vu personne, sans n'avoir entendu personne... Tellement facile de quitter ce monde seule...


Oui, il c'est sacrifié... Et oui, je vais nuire à tout ça car... Car je l'aime et je veux le retrouver!
Il a refusé de m'écouter, pourtant il aurait dû! Si il m'avait écouté je serais morte et lui en vie, alors qu'en ce moment... On sera tous les deux morts... Mais ensemble!


Sabrina se tût un instant, histoire de se souvenir des paroles de Mina et de répondre.
Tout ce que Sedomina disait sur son père n'allait rien arranger, car Sabrina l'avait dit quelques instants plus tôt: Tous ce qu'ils diraient, elle se l'était déjà dit elle-même.


Je ne pense pas être coupable... Je le suis... Oui j'aurais voulu être à sa place, j'aurais voulu qu'il accepte mon sacrifice.
Mais il ne l'a pas fait! J'ai toujours dit que ce type devait être à Gryffondor et non à Serpentard.


Sabrina avait omis de répondre à la question de Mina: Mais... Penses-tu qu'il aurait fait un enfant si c'est pour qu'il meure à douze ans?
Car il y avait tellement de choses qu'elle ignorait, tellement... Tellement de chose que Sabrina elle-même ne trouvait plus dans sa mémoire, tellement de mensonges qui avaient été dit.
De secrets qui étaient à présent dévoilés... Il y avait à présent un si grand froid entre Sabrina et 'ses autres', leur confiance ayant disparu.
Tellement de choses qui faisaient que oui, Sabrina pensait qu'elle devait mourir à à peine 12 ans.


Je... Je ne suis pas choquée! Juste que... Je ne savais pas que tu étais Mangemort.
Mon père était attiré par les Mangemorts, juste qu'il ne l'était pas... Mina, ne crois pas que je suis innocente.


Les yeux bleus de Sabrina étaient plantés dans ceux bleus de Mina, la jeune fille prit sa respiration et commença à parler, lentement, un léger tremblement se faisant entendre dans sa voix... Sabrina commença à se confier.

Mon père n'était pas ma première "victime"... Ma première victime fut mon grand-père, j'avais 2 ans, tu imagines? J'ai "tué" mon grand-père à deux ans... Et encore, entre mon père et mon grand-père il y a une longue liste d'autres victimes, une énorme liste pour une enfant de mon âge et Eloïse... La fille qui était là avant toi, a faillit faire partie de cette liste.

Quelques larmes coulèrent sur les joues de la Gryffondor, mais elle les essuya vite fait en regarda Alexia sortir de la poche de Sedomina.
Un petit sourire se dessina sur le visage de Sabrina qui reposa ensuite son regard sur celle qu'elle avait appelé quelques instants plus tôt "La plus importante".
Sabrina ferma les yeux lorsque Sedomina déposa un baiser sur son front.
La jeune fille se releva et attrapa la main de la Serpentard pour la retenir. Sabrina l'attira vers elle, et la prit dans ses bras.


Tu es aussi très importante pour moi... Mais je sais plus quoi faire Mina... Je n'ai pas peur... J'ai tellement mal.

Sabrina relâcha Mina, sinon elle aurait pu rester comme ça longtemps, dans les bras de la jeune fille.
Sabrina regarda Alexia un instant et sourit à sa fée avant de dire...


Mina... Je crois que tu as oublié quelqu'un...

Sabrina ferma les yeux en entendant la voix d'Alex... Si il ne comprenait pas, il pouvait toujours partir...

Au moins, il ne me verrait pas mourir, lui aussi.

Sabrina ne prit pas la peine de répondre à Alex, peut-être que quelqu'un d'autre daignerait lui répondre, ou alors peut-être qu'il comprendrait de lui-même la situation:
Sabrina essayait de se suicider, et les personnes qui l'aimaient faisaient de leur mieux pour la retenir sans la forcer à rester.

-Nous on va te forcer à rester... (Sélia)

Comment? Tu vas encore me mentir c'est ça?

-On en a parlé Sabrina, tu ne peux pas nous abandonner... Tu voulais devenir auror, tu auras toutes tes chances de le devenir! (Sélia)

Ah vous en avez parlé... Vous avez encore utilisé votre pouvoir à communiquer dans ma propre tête sans m'en informer hein?

- Tu nous aurais dit de nous taire, à quoi bon t'en parler? (Emma)

Depuis quand tu penses à quelqu'un d'autre qu'à toi-même toi?

-Oh, on se calme... (Sélia)

Je me calme si JE veux! Tu devrais accepter mon choix de suicide! Si tu ne m'avais pas trahie... Si tu m'avais dit la vérité dès le début je... Je vous aurais supprimé dès le début et je n'aurais pas eu l'énergie de tuer papa...

-Réfléchis! Si je t'avais dit ça dès tes 3 ans, jamais tu n'aurais utilisé ta puissance comme il faut! Tu aurais abusé, comme tout enfant de 3 ans ayant une puissance égale à... (Sélia)

Arrête de me parler de votre puissance bidon d'accord? Je n'en aurais plus besoin, je serais morte d'accord... Tu n'as pas le droit de m'empêcher de sauter Sélia! Vous n'avez pas le droit de me retenir OK? C'est MON corps, c'est MON choix, c'est MA mort OK? Vous trouverez quelqu'un d'autre à qui raconter des mensonges, quelqu'un d'autre à qui vous mentirez...

-Pourquoi est-ce que tu nous en veux exactement? Parce qu'on t'a protégé? (Fiona)

Pourquoi est-ce qu'on en parle? Je n'ai aucune envie de m'expliquer...

-C'est puéril Sabrina! Au tant en parle si tu veux mourir! D'ailleurs, je ne te laisserais pas sauter avant qu'on en parle...

Je suis fâchée parce que tu m'as mentit... Je vous faisais confiance, vous toutes et vous m'avez mentit.
Ca m'aurait aidé de savoir que mon grand-père avait un Horcruxe, ça m'aurait aidé de connaître la vérité.
Tu vois, j'aurais voulu savoir sur quoi ma vie était basée, pourquoi est-ce que je devais tuer mon père.
J'aurais tellement aimé...

-Être normale? (Sélia)

Oui, être normale...

-Tu es fâchée parce qu’on n’a pas voulu te révéler qu'en fait, tu as tué ton grand-père à deux ans? Tu es fâchée parce qu'on connaissait des choses sur toi que tu ignorais... Tu es fâchée parce qu'en fait, on t'a laissé croire que tu étais normale?

Oui! C'était du bonheur inutile! Ca m'a fait encore plus souffrir de savoir qu'en plus de mon père qui usait de la magie noire sur moi, 'mes autres' n'étaient pas les miennes et qu'en plus, en plus... EN PLUS MA VIE N'EST QUE MENSONGES!

-C'est faux... Regarde comment tu réagis maintenant que tu connais la vérité. Tu essayes de te suicider! Tu crois vraiment que si tu la connaissais avant, tu te serais sentie mieux? A mon avis, je crois que ça ferait longtemps que tu serais morte tu sais...

Au moins, je n'aurais pas eu des amis qui seraient là, à essayer de me dissuader.

-N'est-ce pas se que tu attends depuis que tu as prit ta décision? Que quelqu'un te dissuade de sauter? Que quelqu'un te donne une bonne raison de ne pas sauter?


Sabrina soupira... Peut-être que finalement, oui, elle n'attendait que ça... Mais comment en être sûr?
Sabrina s'avança encore une fois et regarda se qu'elle appelait "Son futur"...


Dernière édition par le Lun 19 Fév - 16:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


L'amitié... Plus important que tout? (PV) Empty
MessageSujet: Re: L'amitié... Plus important que tout? (PV)   L'amitié... Plus important que tout? (PV) EmptyLun 19 Fév - 16:29

Mina observa son amie lui répondre. Elle ne l'interrompit pas une seule fois et ne répondit pas non plus à ce qu'elle lui avait révélée. Elle avait simplement eu un regard maternel. Elle voulait montrer à Sabrina qu'elle comptait pour elle. Alors que Mina allait s'éloigner de Sabrina, celle-ci lui dit une phrase et Mina dut prier Merlin pour qu'elle ne pleure pas maintenant, devant tout le monde.

"Tu es aussi très importante pour moi... Mais je sais plus quoi faire Mina... Je n'ai pas peur... J'ai tellement mal."

Mina lui fit un sourire en s'éloignant d'elle, espérant qu'elle ferait un choix. Mina hésitait, elle ne voulait pas perdre Sabrina. Elle l'aimait énormément et la perdre serait un cauchemar pour la Serpentarde qui avait déjà tout perdu. Elle encaissait coup après coup et commençait à être lassée. La seule chose qui l'avait gardée en vie était l'espérance que Sabrina soit toujours vivante. Et à présent, ses espoirs étaient brisés par cette petite fille qui voulait sauter. Mina rouvrit ses yeux pour l'observer, elle ne bougeait plus, comme-ci elle parlait avec quelqu'un dans sa tête. Mina le reconnaissait car elle avait cette même tête lorsqu'elle parlait avec sa mère. Elle eut un faible sourire.

Son coeur manqua un arrêt lorsqu'elle vit Sabrina refaire un pas en avant, vers le vide. Elle ne put retenir un cri:


SABI!

Mina ne regarda pas autour d'elle, ni les autres qui devaient la regarder bizarrement. Elle ne pouvait plus retenir les larmes qu'elle avait longuement retenues, simplement pour cacher sa faiblesse face à des autres élèves. Un Serpentard est fier, un Serpentard n'a aucun sentiment... Mina venait de briser ceci en deux secondes. Elle s'approcha prudemment de Sabrina et prit sa main dans la sienne. Elle la regarda un moment avant de détourner ses yeux blancs brillant de larmes.

Pourquoi tu me fais ça Sabi! Pourquoi tu veux partir? N'as-tu pas la preuve devant tes yeux qu'aucun de tes amis qui sont ici ne veulent que tu sautes?
Ne crois-tu pas que tu es égoïste de vouloir partir d'ici alors que ton père s'est sacrifié pour toi?!
Nous avons tous été réunis ici, ce n'est pas pour rien.
Comment ne peux-tu pas voir qu'aucun de nous ne souhaite venir à ton enterrement?


Mina avait tellement peur pour Sabrina qu'elle laissait sa colère prendre le dessus. Certes peut-être ne devrait-elle pas dire certaines choses devant les autres pour son bien, mais au fond d'elle, elle s'en foutait royalement car ce qui comptait, c'est Sabi...

Je ne veux pas Sabi... Je ne pourrais pas supporter ton départ...

Sa voix se brisa à cet instant et ses sanglots s'accentuèrent.

Ne m'as-tu pas dit toi-même que j'étais importante pour toi? Si je suis importante, tu ne voudrais pas me faire du mal hein... Reste ici Sabrina!
Tu es jeune, bien trop jeune pour partir! Ton père n'aurait jamais voulu cela, il n'aurait pas donné sa propre vie pour toi, si c'est pour qu'il te voit arriver quelques semaines plus tard...
Puis, qui te dis que tu le verras, une fois là-haut?


Mina n'en pouvait plus, elle détourna la tête pour plonger ses yeux gonflés et rougis par les larmes. Elle sourit à son amie avant de la serrer dans ses bras et de lui dire:

Quoi que tu fasses Sabrina, je serais là, à tes côtés. Je ne te laisserais jamais seule tu m'entends! Je veux rester vers toi! Tu es très importante pour moi, tu es comme ma petite soeur... La seule famille que j'ai eu en faite...

Mina détourna le regard et dit d'une voix faible:

Tu crois que je ne sais pas ce que sait que de tuer des gens que l'on aime? Rufus, malgré tout ce que j'ai subi de lui... Je l'aimais! Ce n'est pas du tout pareil je sais...
Mais pense que tu as encore une mère derrière toi! Ton père est parti certes, mais en héros Sabrina!
Oui en héros, n'est-il pas fier de toi? Ne s'est-il pas sacrifié pour que toi, tu vives? C'est ce que j'appelle de l'Héroïsme... Et toi, tu te montres faible pour lui, alors qu'au contraire, tu devrais être forte...

Tu ne te remets pas de la mort d'un proche comme ça, je sais... Mais avec du soutient, de l'amour, on s'en sort... Crois-moi! Je n'ai peut-être jamais connu mes parents, mais pour moi, ils sont mort il y a peu de temps...


Mina desserra son amie de ses bras et la regarda avant de reprendre sa main et de dire d'une voix déterminée:

Je te suivrais, n'importe quel chemin tu prendras...
Revenir en haut Aller en bas
Rose San
Invité
avatar


L'amitié... Plus important que tout? (PV) Empty
MessageSujet: Re: L'amitié... Plus important que tout? (PV)   L'amitié... Plus important que tout? (PV) EmptyVen 2 Mar - 18:42

Rose regardait les filles parler à Sabrina. Elle savait que quelque chose de grave se passait, et même si elle ne savait pas de quoi il s’agissait, elle avait quelques doutes… Une des filles commençait à pleurer alors qu’elle parlait à Sabrina… Rose n’entendait pas vraiment ce qu’elles se disaient mais le fait que Sabrina soit aussi proche du vide lui donnait des frissons.

Sabrina allait-elle… ? Non, impossible ! Cette fille qu’elle avait rencontrée était tellement joyeuse, elle ne connaissait personne comme cela ! Lorsqu’elle la voyait, Rose, ne pouvait que sourire…
Alex commençait à s’énerver. Apparemment, lui non plus n’était pas au courrant de ce que se passait, au moins, cela mis Rose plus à l’aise car être la seule « amie » de Sabrina à ne pas comprendre ce qui se passait l’aurait beaucoup déstabiliser ! Elle fixa un moment Alex puis détourna les yeux.

Une jeune femme avec en noir s’approcha alors. Rose fit un pas en arrière, ne voulant pas gêner son passage… Elle vit la fille qui était déjà près de Sabrina s’écarter et s’asseoir plus loin, elle était sûrement décidée à rester là.
Tout à coup, Rose eut l’impression de ne plus rien entendre… Elle ne pouvait tout de même pas devenir sourde tout d’un coup, pourtant, elle voyait que la femme en noir parlait à Sabrina et elle vit que Sabrina lui répondait. Ne comprenant pas, Rose s’assit à son tour, essayant de lire sur les lèvres des deux filles.

Hum… En même temps c’est très impoli…

Rose renonça. D’une, oui, c’était vraiment impoli, si elle ne pouvait pas entendre c’était qu’il y avait une bonne raison, et de deux, elle préférait essayer de deviner ce qui se passait… Peut être d’ancien souvenirs l’aiderai !
Rose pensa aux peu de moments qu’elle avait passé avec Sabrina.

Rose se souvenait, comme si c’était hier, de sa rencontre avec Sabrina. C’était dans le dortoir, elle avait entendu des filles chanter et s’était approcher. C’était le début des Bizarr’sisters. Elle se souvenait que Sabrina l’avait fait marcher, elle avait dit qu’elle ne l’accepterais pas dans le groupe, mais ce n’était qu’une blague… Pourtant, Rose avait vraiment cru qu’elle parlait sérieusement…


« Ca marche avec tout le monde, il faudrait que je pense à être comédienne, j’ai un don... »

C’était ce qu’elle lui avait dit. Un don, oui sûrement… Mais Rose n’osait pas croire que le peu qu’elle avait vécu avec Sabrina n’était qu’un tissu de mensonge, une simple comédie… Elle et Jane lui avaient tout de même sauver la vie, mais comment être sûre… Le mieux était peu être de lui demander.

Rose n’avait pas remarqué qu’elle pouvait à nouveau entendre tellement elle était plongée dans ses pensées.
La fille en noir était revenu vers Sabi (Oui, car elle s’était écarté). Elle pleurait à présent, comme si elle lâchait tout, comme si toute honte de pleurer devant les autres s’était envolée…

Elle parlait de l’enterrement de Sabrina. Alors Rose avait-elle vu juste ? Certainement… Sabrina voulait se suicider et même si Rose ne savait pas pourquoi, même si Sabrina lui avait peut-être fait de la comédie, Rose ne voulait rien savoir… Une amie était une amie et jamais elle ne la laisserait partir ! Si Rose était présente c’était qu’il y avait une bonne raison ! L’ancienne petite fleur avait peut-être changé, mais ces convictions, elles, n’avaient pas changé. Toutes ces personnes devaient être des amis de Sabrina. Elles devaient être là pour la même chose…

Rose se releva, elle se trouvait bizarrement impuissante en cette position assise. Elle n’allait pas encore parler… Ce n’était pas à son tour. La Fille en noir faisait de son mieux, peut être Rose n’aura-t-elle plus rien à faire…

A ce qu’elle entendait, l’histoire concernait le père de Sabrina…Bien entendu, Rose n’allait pas demander des détails sur cette histoire, mais plus elle en saurait, plus elle pourra peut être l’aider…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


L'amitié... Plus important que tout? (PV) Empty
MessageSujet: Re: L'amitié... Plus important que tout? (PV)   L'amitié... Plus important que tout? (PV) EmptyVen 2 Mar - 22:02

Sabrina ne voyait pas les larmes qui coulaient sur les joues de Sedomina, peut-être que si elle les avait vue, jamais elle n'aurait fait le deuxième pas qu'elle venait de faire en avant... A présent, il ne restait que un mètre ou deux entre le vide et elle.
Sabrina prit du temps avant de remarquer que la main de Sedomina se trouvait à nouveau dans la sienne. Sabrina leva la tête vers la Serpentard... Est-ce qu'elle pleurait? Sab' n'avait encore jamais vu Sedomina pleurer réellement devant ses yeux...

La culpabilité commençait à gagner la Gryffondor, car elle faisait souffrir ses amis, encore une fois... Finalement souffrir ne l'aiderait pas.
Les larmes commencèrent à couler sur les joues de Sabrina, elle ne savait plus quoi faire... Pourquoi être arrivée jusqu'à la montagne, pourquoi avoir fait tout ce drame si finalement elle repartait vers le château avec une bande d'amis?
Ca sauverait une vie, sa vie... Voilà que Sabrina commençait à douter, douter du choix de sa vie, douter de la décision qu'elle avait prise... Douter, c'était comme renoncer pour elle, dans sa tête, elle se demandait si elle aurait vraiment le courage de sauter.


Vous ne serez pas obligés de venir à l'enterrement si vous ne voulez vraiment pas.

De tout ce que Sedomina avait dit, Sabrina n'avait répliqué que sur le "Comment ne peux-tu pas voir qu'aucun de nous ne souhaite venir à ton enterrement?".
Le reste, la jeune Gryffondor le savait déjà, elle se l'était déjà répétée plusieurs fois mais rien n'y faisait...
Pourquoi se retrouvaient-ils tous ici aujourd'hui? Pourquoi est-ce qu'on ne la laissait pas simplement partir tranquillement? Pourquoi est-ce qu'à présent, ses rêves de tranquillité l'avaient quitté?
Sabrina se sentait faible, très faible... Ca faisait deux jours qu'elle n'avait pas mangé, elle n'avait pas voulu et n'avait pas pu non plus avaler quelque chose...
Mais tant pis, elle resta debout, ignorant cette faiblesse qui se faisait ressentir tout comme elle l’avait fait quelques jours auparavant.


Tu auras Thécla. Et puis tu sais, je crois que tu as un petit ami… Ne pense pas trop à moi, ça ne fait que quelque mois qu’on se connaît, presque un an… Garde les bons souvenirs, oublie les mauvais, ne pense pas trop à moi mais souviens toi que je t’aime.

Sabrina détourna le regard pour regarder derrière, pour regarder Rose… Les souvenirs remontèrent à la surface, les bons souvenirs, ceux qui à un moment l’avaient fait tenir le coup qui n’étaient plus suffisant pour la jeune fille.
Elle était restée très longtemps seule, personne ne l’avait cherchée, et c’était à présent, à présent qu’elle se retrouvait au bord du suicide qu’ils pensaient à elle.
Où étaient-ils lorsque la jeune fille avait eu besoin d’eux ? Lorsqu’ils auraient encore eu la possibilité de la sauver de là où elle se trouvait? Du trou noir dans lequel elle se trouvait ?
Est-ce qu’ils avaient pensés à elle lorsqu’elle c’était retrouvée seule ? Et maintenant ils se retrouvaient tous ici, à essayer de l’empêcher de sauter, à essayer de l’empêcher de mettre fin à cette vie qui à ces yeux n’était devenue que souffrance.
Sabrina reposa son regard sur Mina, un regard brillant, mais faible…


Tu ne sais pas ce que mon père aurait voulu d’accord ? Tu ne sais si il y a un « là-haut » d’abord, tu ne sais pas où il est. Arrête de parler comme si tu en savais plus que moi sur la mort, tu n’en sais rien alors stop.
Peut-être que je serais plus heureuse là-bas, peut-être que je culpabiliserais moins là-bas… Peut-être qu’il n’y a pas de là-bas et que la mort est la fin… Mais personne de vivant ne peut nous dire ce qu’il y a quand on est mort.


Sedomina lui fit une étreinte pleine de soutien… Sabrina faisait de même, car Sedomina avait besoin d’elle, en ce moment, c’était sûrement la dernière fois alors autant en profiter.
Les paroles de Sedomina lui firent mal, très mal… Même si elles étaient très touchantes.


Ca fait longtemps que tu n’es plus là Mina… Tu as tenu des mois sans moi, tu tiendras une vie entière.
N’oublie pas Thécla, bas toi pour elle, ne me suis pas, je ne veux pas : Tu ne peux pas.


Sabrina écoutait sa grande sœur, la jeune Gryffondor soupira, sentant que même si ce moment d’ "intimité" avec Sedomina terminait, il en resterait encore qui devraient venir. Celui avec Eloïse était fini, celui avec Sedomina était presque fini, elle sentait qu’il restait Carrie, Alex et Rose qui devraient venir, enfin, si ils ne voulaient pas venir, ils ne devaient pas, Sabrina pourrait sauter plus vite.

Tu as raison, ce n’est pas du tout pareil… Ma mère tiendra le coup, et au combien même elle ne tiendrait pas le coup… On serait à trois.
Je ne dirais pas que c’était de l’héroïsme, il n’aurait jamais accepté qu’on appelle ça de l’héroïsme alors on n’appelle pas ça de l’héroïsme. Tu ne sais pas ce qui a été dit, alors si tu veux m retenir, emploie un autre moyen que mon père… Je sais que je devrais être forte, mais je suis faible, aussi bien mentalement que physiquement.


Sabrina détourna le regard et posa son regard sur la fille aux cheveux bleus. Sabrina se demandait se que Carrie pensait de son livre, si il lui avait plu… Sabrina regrettait de ne pas avoir pu passer plus de temps avec la jeune Serdaigle… Même si la Gryffondor restait en vie, tout serait différent, ils ne pourraient pas faire comme si cette tentative de suicide n’avait jamais été tentée.

Vous ne serez pas toujours là… Je survivrais peut-être aujourd’hui, mais si j’ai un énorme coup de blues, et que vous n’êtes pas là… Jamais je tiendrais le coup seule, comme ces derniers temps.
Moi j’ai connu mes parents, et mon père est mort, ma vie s’en est allée avec lui… Je crois qu’on se remet mieux de la mort de quelqu’un qu’on ne connaît pas… Moi je l’ai connu, et j’en souffre encore plus aujourd’hui.


Sedomina desserra Sabrina qui regarda Mina dans les yeux, main dans la main. Sabrina détourna les yeux et murmura à Mina :

Ne me suis pas…
Revenir en haut Aller en bas
Rose San
Invité
avatar


L'amitié... Plus important que tout? (PV) Empty
MessageSujet: Re: L'amitié... Plus important que tout? (PV)   L'amitié... Plus important que tout? (PV) EmptySam 3 Mar - 20:53

Rose regardait toujours les deux filles parler. Elles avaient l’air si proche… Bien entendu, Rose ne comprenait pas tout ce qu’elles se disaient, il y avait toujours des choses qu’elle ne comprenait pas. Il était toujours question du père de Sabrina. Finalement, lorsque les deux filles s’arrêtèrent, Rose jeta un coup d’œil aux autres puis, ne les voyant pas bouger, elle s’avança à son tour vers Sabi. Alors serait-ce à elle à présent de convaincre Sabrina que malgré ce qu’elle…avait, enfin ce qui s’était passé, elle ne pouvait pas mourir car trop de gens la retenait ? Cela ne sera pas chose facile, car Rose ne savait rien de ce qui s’était passé, elle ne pouvait pas dire des choses qui n’avaient aucun rapport… Elle se planta alors devant Sabrina. Cette dernière était légèrement plus grande qu’elle même si Rose avait 2 ans de plus. La Gryffondor fixa Sabrina un moment sans rien dire. Elle essayait de ne pas penser au vide qu’il y avait à même pas quelques mètres d’elles. Un nouveau frissons lui parcouru le dos. Elle l’avait dis : être si près du vide était dangereux. Encore, si c’était un tout petit vide, elle n’avait rien à craindre, mais si Sabrina voulait vraiment en finir, Rose ne pouvait le nier, elle avait trouvé le meilleur endroit pour le faire ! Rose dit alors d’une voix sûre :

Au début, Sab’, je savais pas du tout c’que j’fichais ici… Je m’étais dis que j’étais trop curieuse et que tout cela ne me concernait pas.

La voix de Rose était presque douce. Cette voix, elle ne l’avait pas fait sortir depuis des mois. Tous les évènements qui l’avaient touché l’avaient renforcé, elle était devenue plus violente dans ses paroles, plus froide et tout à coup, tout ça avait disparu. Rose s’en doutait, lorsqu’elle était seule, elle n’avait pensé qu’à elle et ne s’était jamais rendu compte qu’elle avait toujours des amies, dont Sabrina.

Je ne suis au courrant de rien, je pense que tu le sais. Et je n’ai pas tout compris à ce qui s’est dit mais ce que je sais c’est que… que… tu veux…en finir…

Ces derniers mots, Rose les avait murmuré. Elle tenait son regard, elle ne le détourna pas.

Je ne veux pas que tu me racontes en détail ce qui s’est passé pour que tu en arrives là. Je ne tiens pas à ce que tu me racontes tout court, tu l’as sûrement assez vécu comme ça. Et puis je n’ai rien à t’apprendre, je sais que tu sais que tous ces gens sont tes amis, qu’ils tiennent à toi, tout ça tu le sais.
Mais ce que je veux que tu saches maintenant Sab’, c’est que même si je n’ai pas été présente, car je ne l’ais pas été du tout, voilà pourquoi je ne sais rien de tout ça, mais même si je n’étais pas présente… Je t’aime Sab’. C’est pas pour rien que je suis arrivée ici par hasard, c’est parce que quelque chose en moi me retiens à toi, comme tous les autres.
Sab’, ce qui me retiens à toi, je le sais, c’est que tu m’as sauvé ! Toi et Jane, vous m’avez sauvé alors que j’allais mourir.
Je ne t’ais pas renvoyé l’ascenseur Sab’, alors aujourd’hui je veux faire partis de ton sauvetage. Oui, tout ça peut paraître bête, mais je ne pense pas qu’un de nous tous s’en ira avant que tu ne fasses ton choix.


Rose regarda la jeune fille assise au sol puis le Femme en noir, la Fille aux cheveux bleus, Alex, puis elle regarda à nouveau Sabrina.

Je ne suis pas là pour te faire la morale, tu es plus mûre que moi, tout ce que je sais, tu le sais déjà.

Rose sourit gentiment et pris les mains de Sabrina comme l’avaient fait les autres filles.

Je n’partirais pas Sabrina. Je veux connaître ton choix, je serai là jusqu’à la fin.

Rose n'avait pas parler à Sabrina du fait qu'elle avait pensé qu'elle lui avait peut être fait de la comédie. En quelques minutes, cela avait perdu toute son importance.

Quelques larmes perlèrent sur les joues de Rose. Elle ne voulait pas pleurer, elle ne l’avait pas fait depuis tellement de temps. Comment se faisait-il qu’elle baisse sa garde devant Sabrina ?
Elle essuya lentement ses larmes mais elles ne s’arrêtèrent pas, alors Rose laissa tomber. A quoi bon insister ?
Rose voulu enlacer Sabrina. Elle l’enlaça, pas très fort, mais juste assez pour lui donner tout le courage de Gryffondor qui lui restait.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


L'amitié... Plus important que tout? (PV) Empty
MessageSujet: Re: L'amitié... Plus important que tout? (PV)   L'amitié... Plus important que tout? (PV) EmptySam 3 Mar - 23:23

Les évènements se suivaient, encore, et Alex comprenait de mieux en mieux, au fur et à mesure que les amies de Sabrina défilaient, pour la dissuader de sauter. Il savait que ce serait à son tour. Mais qu’allait-il lui dire ? Ils ne se croisaient que rarement pour échanger un bref salut, et les deux Gryffondors n’avaient pris le temps de discuter que peu de fois deux fois pour être exact. Dont une fois avait faillit leur coûter la vie à tous les deux. C’était au tour de Rose. Elle avait abandonné son ton sec qu’elle avait adopté au Memory Recuerdo, parlant à présent avec douceur. Les fillettes s’étaient étreintes un instant et Alexandre savait qu’il devait faire quelque chose. Prince avait cessé d’aboyer mais il fixait farouchement chacune des jeunes filles présentes. Le jeune Héritier s’avança de quelques pas, croisant au passage le regard vert aquatique de Rose. Il ne cilla pas et continua son chemin vers son amie, ou du moins la personne qui avait assisté à la grosse commission de Prince, avec qui il avait échangé quelques paroles concernant les entités qui habitent les esprits et qu’il avait sauvée de la noyade.

Sabrina… Je ne vais pas te faire de grand discours. Tu sais autant que moi que notre amitié n’est pas… normale… Mais ce qui s’est passé l’autre soir, c’était certainement plus fort que tout ce que j’ai vécu avec d’autres amis.

Il marqua une pause, déglutissant avec peine en observant le précipice qui s’offrait à eux. Puis, prenant une grande inspiration, il continua :

J’ai risqué ma vie pour te sauver. Nous avons traversé le Lac, avons faillit nous faire embrocher par des Sirènes mais à ce moment là, je n’avais qu’un seul but. Un seul but. Te sauver. Tu perdais tes esprits, tu étais faible et moi aussi mais j’ai tout fait pour que tu atteignes la terre ferme saine et sauve. Et tu voudrais que tous ces efforts soient bâclés ? Tu veux sauter, comme ça, sans te soucier de ce que nous pourrons ressentir après ? Nous en remettrons-nous ? Certains non, d’autres oui, nous ne savons pas mais quelques fois un souvenir refera surface et nous repenserons à toi, à ta joie de vivre, à ton entrain et soit nous sourirons, graves, soit nous nous mettrons à pleurer… En tout cas ne crois pas que ce que tu t’apprêtes à faire n’aura aucune incidence sur nous. Réfléchis-y… Pense à ce que tu pourras vivre plus tard. C’est une épreuve qu’il faut savoir surmonter. Tu es forte non ? Tu as encore des gens qui tiennent à toi ici et nous ne voulons pas que tu t’en ailles…

Alexandre posa délicatement sa main sur celle de Sabrina et lui sourit gravement.

J’avais dit pas de grand discours.

Prince, complètement indifférent à ce qui se passait autour de lui, avait l’attention portée sur un seul être. Noisette. Le chaton blanc et roux, farceur et vif avait grandi. Il avait prit de l’allure et cela ne faisait qu’irriter le familier qui s’efforçait de ne pas se lancer à la poursuite du petit félin domestique.

Alex, quant à lui, retira sa main de celle de son amie et recula de quelques pas. Qui manquait-il ? Carrie ? De combien de temps cela allait retarder la mort de la jeune Cooper ? Une dizaine de minutes ? Cela devenait trop éprouvant d’assister, impuissant, aux adieux de Sabrina. Il fallait agir ! Une idée fugace traversa l’esprit du jeune Gryffondor. Pourquoi ne pas la retenir par la force ? L’empêcher de sauter par un sortilège, ou l’attirer vers soi pour l’immobiliser ensuite. Non. Improbable. Elle n’allait pas se laisser faire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


L'amitié... Plus important que tout? (PV) Empty
MessageSujet: Re: L'amitié... Plus important que tout? (PV)   L'amitié... Plus important que tout? (PV) EmptySam 10 Mar - 10:19

C'était à présent au tour de Rose de s'approcher et d'essayer de dissuader la Gryffondor.
Sabrina regarda Mina s'écarter, la jeune fille eut une lueur de tristesse dans le regard, la petite Sab' de Carrie avait été dure avec sa grande soeur, mais ça ne l'atteignait plus tellement.
Quand tu restes seule pendant deux mois, tu n'es plus aussi sociable qu'avant, et Sabrina avait commencé à changer... Tout le monde change un jour ou l'autre, en bien ou en mal et c'était au tour de Sabi de changer à présent même si ce changement ne plairait pas à tout le monde.
Ce ne serait plus la jeune fille qui se retiendrait de dire tous les trucs méchants qu'elle pourrait penser, elle ne se retiendrait pas de dire des choses qui font mal mais qui sont vraies... Comme elle venait de le faire avec Sedomina, lorsqu'elle lui avait dit que ça faisait longtemps que la Serpentard l'avait abandonnée.

Sabrina écouta Rose lui parler, elle se tût presque jusqu'au bout, mais à un moment elle finit par répondre à Rose.
Rose voulait faire partit de son sauvetage? Si sauvetage il y avait... Sabrina ne savait pas pourquoi ils restaient tous ici...
Certes, si l'un d'entre eux avait été dans cette situation, elle serait restée. Par soutien ou par sadisme? Ca, la nouvelle Sabrina ne le savait pas, mais l'ancienne ça aurait sûrement été par soutien, pour savoir si son ami(e) allait sauter ou pas.
Voilà pourquoi ils restaient, pour voir si elle sauterait... C'était une sorte de film, où on devait savoir si l'héros allait mourir ou pas... Quel suspens… !


Je suis heureuse que toi au moins tu saches à quel point c'est inutile de me faire un long discours...

Sabrina ne trouva pas utile de parler de l'absence de Rose; la jeune fille savait très bien qu'elle n'avait pas été présente pour Sabrina et elle l'admettait.
C'était la seule chose que Sabi attendait, la chose qu'elle désirait le plus: Qu'ils ne se mentent pas.
Sabrina ne voulait pas entendre des "J'ai toujours été là pour toi" alors que cela n'avait pas été vrai, ou des "Je me suis iniquité", alors qu'ils n'avaient même pas pensé à elle.


Je ne pense pas non plus qu'un d'entre vous partira... Pourtant, je ne vous retiendrais pas moi de mon côté.
Moi aussi je t'aime Rose, tu es une amie précieuse pour moi... Au fond, moi non plus je n'ai pas été là pour toi, mais je me suis inquiétée.
Ca m'a fait du bien de te revoir... Alors reste, si tu veux tellement assister à ça. En même temps, ce n'est pas comme si je me pendais non plus.


Sabrina se laissa enlacer par Rose, et la relâcha, laissant la jeune fille partir.
Ca touchait la jeune Cooper que ces amies lui laissent le choix, que malgré le fait qu'elles ne voulaient pas voir Sabrina partir, elles restaient là, pour savoir si ce serait oui ou non la fin de celle qui fut leur amie.
Les larmes de Sabrina ne coulaient plus et elles ne couleraient plus aujourd'hui, elle avait trop pleuré ces derniers temps, elle était forte, assez forte pour ne plus pleurer, mais plus assez pour continuer à "vivre".

C'était au tour d'Alex, qui s'approcha et mit sa main dans celle de Sabrina, geste devenu habituel aujourd'hui... Il commença alors à parler, et Sabrina l'écouta, profitant de la pause du seul garçon dans la "bande" pour parler à son tour.


Ca tombe bien, je ne crois pas tenir le coup si tu commences un grand discours.

D'ailleurs, la tête de Sabrina recommençait à lui tourner. Elle entendait déjà la voix de Sélia qui lui disait qu'il était normal que lorsqu'on restait deux jours sans manger et en buvant très peu, on ne se sentait pas au top de sa forme.

Et alors? Si je meurs, qu'est-ce que ça changera que la dernière fois que j'ai mangé soit hier ou la semaine dernière?

-Rien... Juste que, tu vois Sabrina, si tu tiens en vie depuis décembre, c'est grâce à nous. (Sélia)

Huh?

-J'adore cette façon de parler "Huh?" "Hein?" "Hmmm?"... Pourquoi est-ce qu'ils commencent tous pas H? (Fiona)

-C'est pas l'moment Fiona, retourne dormir... Enfin donc Sabrina, le soir en question, avec Alex, quand tu as faillit te noyer... Tu trouves ça normal toi, que tu ne te sois pas réellement évanouie? Qu'un seul sort d'Alex ait réussit à te réveiller? C'était dans notre énergie que tu puisais pour te remettre sur pied deux minutes après avoir frôlé la mort. (Sélia)

Mouais, au moins vous n'êtes pas là que pour me mentir...

-Et la nuit avec ton père, tu as aussi frôlé la noyade, et tu as à nouveau puisé dans notre énergie pour te remettre sur pied. (Sélia)

Il n'empêche que si j'avais sût que vous me mentiez...

-Tu le savais quand ton père te l'a apprit, pourtant tu puisais encore dans notre énergie.

Il fallait bien que je le tue!

-Et le reste de la journée? Quand t'es allée te soûler? Tu avais encore besoin de tuer ton père?

Il fallait que j'oublie mon acte...

-Enfin, il n'empêche que tu puisais dans notre énergie... Et après, ces derniers mois aussi tu ne fais que ça: En mangeant aussi peu, en dormant aussi peu... Bientôt; il va falloir puiser dans mon énergie, et quand mon énergie sera épuisée, tu n'auras plus aucune force.

Mais ton énergie, j'imagine qu'elle peut me faire tenir une semaine sans dormir, alors c'est bon puisqu'il ne me faut que quelques minutes avant de sauter...

-Tu as dix minutes exactement. Dans dix minutes, je t'empêche de puiser dans notre énergie...

Et Carrie? Et mon discours d'Adieu? Et... Alexia? Et ma lettre pour maman? Et... Comment tu vas faire pour m'empêcher de puiser dans votre énergie qui est dans MON corps?

-De la même manière que je t'ai empêché d'accéder dans TES souvenirs qui sont dans TON corps...

T'es un monstre...

-Non, je suis la seule qui t'empêche réellement de sauter.


Sabrina reporta son attention sur Alex, essayant de ne pas penser au fait qu'il lui restait exactement 10 minutes... C'était tellement peu! Il aurait été tellement injuste envers Carrie qu'elle n'ait pas eut son temps à elle... Et la lettre pour sa mère alors?
La jeune fille essaya de ne pas y penser: Alex avait droit à sa réponse, émouvante, choquante ou blessante... Mais il fallait faire vite, le temps passait.


Je me suis souciée de ce que vous ressentirez! Je sais ce que vous allez ressentir après, je le sais mieux que quiconque.
Tu ne sais pas toi, ce que j'ai vécu ces derniers mois... Jouer la comédie, paraître heureuse alors qu'au fond de moi je ne pensais qu'au suicide... Ne pas pouvoir en parler...
Il y a sûrement encore des gens qui tiennent à moi oui... Toi, les autres derrière mais je n'y peux rien...
Ca fait quelques temps qu'on ne c'est pas vus toi et moi, et ça fait quelques temps aussi que je n'ai pas vu les autres ici alors si tu arrives à vivre quelques mois sans moi, tu arriveras à tenir toute une vie.


Ca, la jeune fille l'avait dit à Sedomina aussi... Mais tant pis, autant répéter...
Sabrina lui rendit son sourire, sauf que celui de Sabrina était plus... Joyeux. Tellement difficile à croire.


Je ne suis pas forte... Je ne le suis plus.

Sabrina ne savait pas si Alex l'avait entendu mais c'était sans importance.
Le jeune homme retira sa main de celle de Sab' et il recula à son tour. C'était au tour de Carrie à présent, mais Sabrina avait décidé de faire son discours avant qu'elle ne parle à Carrie.
Elle ne savait pas combien de temps il restait... 8 minutes? Pas plus, ça elle le savait, il faudrait faire vite... Sabrina s'éclaircit la gorge avant de reprendre la parole.


Alors voilà... Je ne sais pas ce que vous faîtes tous ici, mais bon, j'imagine que vous ne partirez pas.
Alors autant faire mon discours d’Adieu...

Mina, je voudrais que tu saches que je tiens à toi, et que jamais je ne t'oublierais... Notre rencontre, et tout le reste.
J'ai de bons souvenirs avec toi, de nombreux, très émouvant... En toi, j'ai trouvé une grande soeur, une forme de protection...
J'espère que jamais tu ne m'oublieras, même si ce n'est que de nom, je veux quand même que tu te rappelles de celle qui fût ta petite soeur à un moment.
Ne souffre pas trop pour moi, car à présent, après ma mère, tu es la personne la plus importante pour moi, tu es la seule qui sache à peu près ce qui c'est passé, et j'espère que tu me pardonneras.

Eloïse... On n’a pas vécu pleins de choses ensemble, mais on a partagé la même mort. On c'est à peu près tuée mutuellement, on c'est sauvée mutuellement.
Je crois qu'avec du recul, je comprend pourquoi tu m'as sauvé, et je t'aurais sauvé aussi si j'avais eu le même don que toi.
Tu connais une partie de moi que personne d'autre ne connaît... Toi et moi, je suis sûre qu'on aurait pût être amies, ou même meilleures amies, mais on n’a pas eu le temps...
J'oublierais jamais notre rencontre, les mots qu'on a prononcé et la situation finalement trop adulte pour nous dans laquelle on c'est fourré.

Rose, je t'ai sauvé une fois, et ça aura été la dernière fois... Je ne sais pas quoi te dire, tu m'as manqué.
Je me souviens du moment où tu es arrivée dans notre dortoir, tu sais quand on parlait de musique... J'aurais aimé qu'on se fasse un autre morceau à deux.
Tu es une fille exceptionnelle, et j'ai eu beaucoup de chance de t'avoir eu en tant qu'amie, c'est juste dommage que tu sois partie je ne sais où, enfin, vu que je ne vais plus en cours, il y aurait eu très peu de chances qu'on se rencontre là-bas.
Enfin bref, arrête de dire que je suis plus mature que toi etc., ce n’est pas vrai… Tu as beaucoup changé tu sais ? Mais bon, on change tous un jour… Pour moi, tu resteras toujours la même.

Carrie… On ne c’est pas parlé beaucoup depuis la dernière fois, c’est dommage car tu es vraiment une fille super.
Avec toi, j’ai oublié tout mes problèmes, ça m’a fait du bien j’dois dire. Tu es aussi une de ces amies exceptionnelle et il est sûr que tu vas me manquer.
D’ailleurs, si je ne saute pas, si je n’en ai pas le temps, il faudra que tu me prêtes tes notes de classe.
J’aurais vraiment voulu qu’on se fasse cette séance de shopping à deux, mais bon, il ne faut pas que je commence avec les « j’aurais voulu ».
Je te sens déjà venir, pour me dire que je pourrais très bien rester en vie pour vivre toutes ces choses que je voudrais vivre avec vous mais nan, il n’y a qu’un seul moyen de me retenir ici et… Enfin bref, tu me manqueras mais je tiendrais le coup dans ma tombe, tiens le coup de ton côté aussi…

Et toi Alex… Toi aussi tu connais une partie de moi que personne ne connaît, quoique même moi j’ignore encore une partie de cette partie de moi-même…
Je sais que tu as risqué ta vie pour moi, et que tous tes efforts sont à présent réduits à néant… Si tu m’avais laissé au fond de ce lac, j’aurais pu mourir quand même et je n’aurais pas eu à me suicider…
Je ne vais pas faire comme si c’était de ta faute en fait si je suis encore en vie… Parce qu’il y aurait eut tellement de choses qui auraient pût m’empêcher d’être ici : Si j’avais réussi à me suicider le jour du réveillon, si Sedomina ne m’avait pas sauvé de la noyade le jour de notre rencontre, si Eloïse ne c’était pas sacrifiée pour moi, si j’avais au la force de tenir tête à mon père et de le forcer à me tuer…
Enfin bref, je n’oublierais jamais le fait que tu m’ais sauvé… Certes, ce fût inutile mais tu m’as sauvé quand même… Acte de courage et de bravoure ! Tu es vraiment -histoire de te le dire à toi aussi,- quelqu’un d’exceptionnel que je n’oublierais jamais.

Alors voilà… J’ai fini mon grand discours… Mais bon, voilà, je vais essayer de vous expliquer en quelques mots… Il y a…Certains évènements qui m’ont emmené à tuer mon père.
Pour moi, mon père ce n’était pas seulement « mon père »… J’ai passé le ¾ de ma vie avec lui, donc c’était la personne la plus importante pour moi… Il était pour moi tout ce que mes amis n’étaient pas… Et mes amis, n’étaient rien pour moi.
Enfin bon, quand je l’ai tué, d’abord j’ai essayé d’oublier… Mais ça ne m’a pas aidé, ça n’a fait que repousser le moment où il faudrait voir la vérité en face.
Et, à présent je vois la vérité en face, j’y réfléchissais chaque jour, j’en rêvais chaque nuit et j’en rêve encore… Mais je n’arrive pas à accepter cette vérité, me dire que jamais plus je ne reverrais mon père, me dire qu’il faut tourner la page et vivre avec, me dire qu’il y a d’autres personnes qui sont là pour moi… Oui, mais plus jamais lui, ce n’est fini et j’en peux plus…
A côté de ça, il y a d’autres raisons qui m’empêchent de vivre ce que je dois appeler ma « vie ».


Qu’est-ce que c’est émouvant… J’en ai presque les larmes aux yeux… Non non non, c’est censé être émouvant mon texte, pas drôle… Surtout si on sait qu’il ne reste que 3 minutes à Sabrina.
Il fallait faire un choix : Carrie ou sauter ? Son amie ou le suicide ? Si elle parlait à Carrie, elle n’aurait plus le temps de sauter… Si elle sautait, elle n’aurait plus jamais l’occasion de parler à Carrie.
De toute manière, il y avait une chance qu’elle meurt après avoir perdu toute ses forces, et il ne fallait pas être égoïste, pas une fois de plus… Alors qu’il ne lui restait que deux minutes et demi, Sabrina sentit la main de Carrie se glisser dans la sienne et elle attendit…Attendit que Carrie lui parle, attendit que ses forces la quitte.


HJ:Carrie, je suis désolée d'avoir "fait" avancer ton personnage, mais y'en avais besoin (pour écrire ma fin).
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


L'amitié... Plus important que tout? (PV) Empty
MessageSujet: Re: L'amitié... Plus important que tout? (PV)   L'amitié... Plus important que tout? (PV) EmptyMer 25 Avr - 18:48

HJ: Encore désolée Carrie, mais il faut vraiment que je mette fin à ce RP... (Après deux mois, c'est quand même stressant de pouvoir rien faire avec Sab') Et désolée du retard les autres! /HJ

Entre Carrie et Sabrina, un silence c'était installé.
C'était un moment où tout se passait en silence, les émotions se faisaient ressentir dans l'étreinte de leurs mains, tout passait par là.
Carrie avait le vertige, Sabrina comprenait ça et elle regrettait de devoir faire vivre ça à la Serdaigle...
Elle regrettait tellement de choses... Tellement de choses... La jeune Cooper soupira, avant de se tourner vers Carrie et de la prendre dans ses bras.


Je suis désolée Carrie, tellement désolée...

Sabrina avait l'impression que les deux minutes qu'il lui restait duraient des heures, elle avait l'impression que Sélia faisait tout pour qu'il n'y ait pas de fin à cette journée.
Même avec ça, cette journée n'était pas la pire de sa vie. Le pire jour de sa vie... La mort de son père.
Plus jamais il ne la prendrait dans ses bras, plus jamais il ne la verrait sourire... A cause d'elle.

Et à présent, je vais leur faire la même chose. Plus jamais ils ne pourront me prendre dans leurs bras, plus jamais ils ne me verront sourire... A cause de moi, encore à cause de moi, à cause de mon égoïsme.

-Qu'est-ce que tu as contre l'égoïsme toi? *Totalement indignée* (Emma)


Sabrina se dégagea de l'étreinte de Carrie avec un léger sourire. Oui, un sourire car Emma continuait à ne penser qu'à elle, même dans une situation pareille.
Finalement, il y avait peut-être des choses qu'elle voulait encore vivre... Elle ne voulait pas perdre 'ses autres', la Gryffondor ne voulait pas perdre ses amis... Les baignades nocturnes, quelques noyades encore. Peut-être même quelques meurtres! Heu... On en reparlera après.

Il reste combien de temps?

-20 secondes... (Sélia)


C'est quand même trop bête... Toutes les choses que ses amis lui avaient dit, elle les savait déjà. Tout ce que Sélia lui avait dit, elle le savait déjà.
Elle avait juste eu besoin d'ouvrir les yeux.
Emma lui avait ouvert les yeux en se réveillant, tout bêtement, simplement.
C’est vrai, Sélia avait raison… Pourquoi fallait-il qu’elle en arrive là, à quelques secondes de la chute, pour se rendre compte qu’on la protégeait ?
Car oui, elle avait renoncé à se suicider pour apprendre la vérité, et à présent qu’elle connaît toute la vérité, la seule chose à laquelle elle pense est le suicide… Sauf que…

-3…2… (‘Les autres’ en chœur)

Stop… C’que ça sonne mélodramatique ! Enfin bref, fait pas ça Sélia.

-Huh ? Et pourquoi ? Pour que tu te suicides juste après que je t’ai laissé le droit de puiser dans mon énergie ? Sabrina, ce que j’essaye de te dire c’est que nous on t’aime et je crois que tes amis se sentiront comme toi tu t’es senties à la mort de ton père avec la culpabilité en moins. (Sélia)

Mais nan, mais…

- C’est nul Sab’ ! Je... Sélia a raison ! Je suis… Je veux dire, on est censé faire quoi sans toi ? On n’aura plus jamais quelqu’un comme toi ! Y’en a pas deux filles qui changent en un an comme toi tu as changé. Tu as que douze ans ! Tu ne te rends pas compte qu’il te reste pleins de choses à vivre, et puis il faut dire que si j’ai plus de botte à lécher, je m’ennuierai… Mais ne nous fait pas ça ! (Lisa)

Je m’en rends compte mais…

-Est-ce que c’est vraiment nécessaire qu’on en arrive là ? Sab’, bientôt je serais obligée de te dire à quel point je culpabilise d’avoir été complice du meurtre de ton père ! (Sofia)

-C’est… Mais c’est horrible ! Plus jamais je pourrais me regarder dans le miroir pour me vanter à quel point je suis belle… (Emma)

-Quoi ? Et… Plus jamais je pourrai prétendre être la future ministre de la Magie ! (Prescillia)

-Tu te rends compte, là je profite des derniers moments de souffrance de Sabrina… Même si je le pense, je ne te dirai pas que je t’aime, ça ne collerait pas avec l’enfer que j’essaye de te faire vivre ! Je te dirai juste que, Sabi… Pense aux gens qu’on n’a pas encore torturés ! (Sandra)

-Et puis… Et puis rien, toi et moi on n’a pas vécu grand-chose ensemble –si on oublie le fait que je vis dans ta tête- mais je t’aime quand même ! Tu pourras plus soupirer en te rendant compte que je souris quand il pleut et que je pleure quand il fait soleil ! (Surtout que ce n’est pas le cas je crois !... Si ?) (Luna)

-Toi et moi par contre, on a vécu des choses ensemble ! Tu te souviens de l’Italie ? Quand on y est allé dans un de tes rêves, je crois que c’était vraiment le max nan ? On a combattu des dragons aussi ! (Et tu te rappelles, y’en avait même un (rêve) où j’étais sérieuse !)
Bon, oki, je me calme… C’est un moment grave ! Mais je veux quand même te sortir LA phrase sérieuse à la Fiona de l’année : C’est vrai que tu n’as pas une vie passionnante comme celle de Harry trucmachinchose (même si, c’est vrai que ta vie est pas mal quand même !) et c’est vrai que tu n’as pas de meilleure amie à qui tu peux dire à quel point c’est horrible de tuer son père (on parle de ça à ses meilleures amies ?) mais tout de même, ce n’est pas une raison pour y mettre fin… (Fiona)

-Et, tu ne m’as même pas encore permis de donner un coup de poing à un de tes proches ! (Ton père ça compte pas pasque… Pardon) (Violetina)

-Je ne veux pas être méchante mais Sabrina, ce n’est pas en te suicidant que tu retrouveras ton père ! (Au combien même il y aurait un Paradis et un Enfer, je ne suis pas sûre que ça t’enchanterait de passer ta vie à cramer en Enfer avec ton père juste à côté) Et ensuite, pour une fois dans ta vie essaye de ne pas être idiote : Tu crois que si il c’est sacrifié, c’est pour que tu te suicides ? C’est plus de l’ingratitude qu’autre chose ! Et pour ta soi disant « souffrance », tu penses pas qu’il y a des gens dans le monde qui souffrent beaucoup plus que toi sans pour autant se suicider ? C’est lâche, ingrat, égoïste… Toutes les choses que tu es mais que tu pourrais quand même essayer de ne pas être pour une fois dans ta vie ! (Maëva)

Mais je ne veux pas mourir ! Je veux dire, tout ce que je recherche, c’est d’oublier tout ça…

-Et c’est à peine maintenant que tu le dis ? (Sélia)

Ce n’est pas ma faute si vous étiez dans votre trip… « Ne me quitte paaaas ».

-Bref, tu veux oublier, on oublie ! Tout ce qui a avoir avec ce qui c’est passé… Par contre, tes amis n’oublieront pas eux ! (Sélia)


C’est vrai, c’est très facile tout ça… Et c’est vite fait, vite fini. Et c’est vrai, on vient tous de perdre notre journée à un suicide qui n’aura finalement pas lieu.
Tout se passe dans les pensées, tout comme tout se passait dans le regard avec Carrie. Ce n’était pas si facile qu’on pourrait le croire lorsque l’on lit ces phrases.
Sabrina soupira, avant de prononcer ce qui serait certainement sa dernière phrase de la journée :


Je suis désolée pour tout ça.

Que dire de plus ? Car oui, elle était désolée… Désolée qu’ils aient vécu ça, désolée que les Adieux etc. aient été inutiles. En fait, elle était surtout désolée d’avoir prit tellement de temps avant de comprendre.
Ce qui c’est passé dans sa tête avant qu’elle ne commence à ouvrir les yeux, est difficile à expliquer, difficile à comprendre… Finalement, ce n’est pas pour rien que Luna est dans sa tête n’est-ce pas ?
Ce qui allait se passer, Sabrina ne le savait pas, elle l’avait déjà vécu mais à ce moment là elle n’avait que 2 ans.



Sabrina venait de s’écrouler sur le sol, tout d’un coup sans prévenir… Sa tête venait au passage de se cogner sur un rocher, à quelques mètres dur rocher qui avait faillit la tuer, il y a quelques mois.
Lorsqu’on regarde la jeune Cooper, comme ça sur le sol, on peut croire qu’elle ne fait que dormir, sans réellement savoir se qui se passe.

(PDV Sabrina: )
Tête qui tourne, énorme vide. Sabrina ne savait pas vraiment ce qui se passait autour d’elle, elle ne savait même pas si il se passait quelque chose et pour être sincère, elle s’en fichait pas mal de se qui pouvait bien se passer.
Car se qui se passait en elle se résumait en un mot : Rien. Plus rien car elle ne ressentait plus rien, ne voyait plus rien, ne sentait plus rien. Plus rien.

HJ: De mon côté, je suis désolée aussi car pour être franche je ne suis pas fière du tout de cette réponse. /HJ
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


L'amitié... Plus important que tout? (PV) Empty
MessageSujet: Re: L'amitié... Plus important que tout? (PV)   L'amitié... Plus important que tout? (PV) EmptySam 28 Avr - 15:45

Sedomina n'avait pas ouvert la bouche depuis les paroles rudes de son amie face à elle. Elle ne l'avait pas quitté des yeux, voulant mémoriser chaque mouvement que celle-ci ferait avant de sauter. Elle voulait revoir une dernière fois le sourire de son amie mais c'était peine perdue car Sabrina semblait dans sa bulle et ne voulait pas en sortir. Au fond, Mina avait raison et ce qu'elle avait dit était vrai. Juste que Sabrina ne voulait pas voir la vérité... Elle savait qu'elle allait souffrir si elle acceptait les mains tendues... Alors que Sabrina tenait la main d'une fille aux cheveux bleus, Mina ferma les yeux. Elle se remémora tous les instants de sa vie où elle aussi avait voulu fuir le futur, fuir la souffrance endurée par Rufus... Fuir la vie tout simplement. Angy avait toujours été là pour la soutenir et la relever après chaque défaillance. Elle avait trouvée en Angy la seule chose qui lui manquait dans sa vie d'Orpheline. L'amour, la famille, vivre pour quelqu'un et non pour sois... Aimer tout simplement. Mais où l'amour l'avait menée? Elle était tombée sous le charme d'un jeune homme en manque de puissance. Elle avait été battue mais son amour l'aveuglait et malgré les souffrances, elle restait à ses côtés.
Par amour, on peut commettre des actes que nous n’oublierons jamais... Et c'est certainement par amour que le papa de Sabrina s'est laissé tué. Par amour pour sa jeune fille. Alors pourquoi Sabrina n'ouvrait-elle pas les yeux, qu'elle regardait les gens autour d'elle, qui restait jusqu'à la dernière minute... juste par amour?


"Je suis désolée pour tout ça."

Mina ouvrit les yeux et se rendit compte que la jeune fille aux cheveux bleus n'était plus auprès de Sabrina et que celle-ci semblait à bout de force. Elle perdait toutes les couleurs de son visage. Mina sentit la rage montée en elle lorsqu'elle vit qu'elle ne semblait plus aussi prête à sauter.

Merde alors!

Sabrina venait de s'écrouler sur le sol mais Mina n'y prêta pas attention. Elle était plutôt sous le coup de la colère. Comment Sabrina avait-elle oser inquiétée et fait ses Adieux à Mina pour... rien? Elle avait ouvert son coeur face à la jeune fille, elle avait même pleurée devant les autres... Merde, elle venait d'être humiliée en étant rejeté à ses dernières paroles et voilà que celle-ci ne sautait plus... Peut-être cela est une réaction égoïste mais Mina était tellement soulagée et heureuse que son amie reste ici que la colère était plus forte. Si Sabrina n'était pas évanouie, Mina l'aurait giflée. Elle ne bougea pas de sa place, regardant Sabrina qui semblait dormir. Aucune réaction de la part de Mina, rien pour venir aider Sabrina. Non, elle se contentait de la regarder. Elle remit sa capuche sur son visage. Elle s'approcha du coeur frêle de son amie et se contenta de poser ses mains blanches sur son visage. Simplement pour avoir un contact avec son amie et se dire qu'elle était toujours là...

Elle déposa un léger baiser sur son front avant de faire marche arrière et de passer devant les autres en leur adressant un regard meurtrier. Ils avaient vu Mina faible, mais celui qui s'en vanterait serait la dernière chose qu'il dirait, elle s'en assurerait. En attendant, le quasi-sucuide de son amie l'avait retournée et elle s'arrêta en chemin pour laisser évacuer le peu de chose qu'elle avait mangé ses derniers temps. Sa couleur de peau était de plus en plus pâle, elle aurait ressemblé à un mort-vivant si elle n'avait pas eu des yeux aussi intenses dans leur couleur. Elle ne pouvait pas aller à l'infirmerie, elle ne pouvait plus compter sur Angy, ni sur Maïa... Encore moins sur Spartak et maintenant sur Sabrina... Sa soeur venant de partir... Tant de chose accumulée pour la belle Serpentarde... Trop de chose justement... Sa blessure au ventre étant légèrement guéri mais pas tout a fait. Elle piquait en ce moment, ce qui lui donnait envie de se planter les ongles dedans.

Elle reprit un souffle réguler en se redressant et s'essuyant la bouche et partit au château.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




L'amitié... Plus important que tout? (PV) Empty
MessageSujet: Re: L'amitié... Plus important que tout? (PV)   L'amitié... Plus important que tout? (PV) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
L'amitié... Plus important que tout? (PV)
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Une nuit qui prend tout son sens [Hentaï PV Kaine] [Terminé]
» Hentaï
» Rose Ecarlate - Forum RPG hentaï [pour public averti]
» Quand deux corps s'enflâme [Pv Mafuyu Nekokami ][Hentaï]
» Pensionnat Hentaï*! // Partenariat ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L'École de sorcellerie Poudlard :: Montagnes autour de Poudlard-
Sauter vers: