AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Interrogations... ou interrogatoire.

Aller en bas 
AuteurMessage
Julian Effeday
Serdaigle
Serdaigle
Julian Effeday

Nombre de messages : 1252
Age : 30
Age Roleplay + Sorts : 21 ans sorts 1 2
Capacités Spéciales : Occlumencie
Date d'inscription : 05/05/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
Interrogations... ou interrogatoire. Left_bar_bleue100/100Interrogations... ou interrogatoire. Empty_bar_bleue  (100/100)
Points de mana:
Interrogations... ou interrogatoire. Left_bar_bleue100/100Interrogations... ou interrogatoire. Empty_bar_bleue  (100/100)

Interrogations... ou interrogatoire. Empty
MessageSujet: Interrogations... ou interrogatoire.   Interrogations... ou interrogatoire. EmptyDim 20 Aoû - 12:51

Je veux une salle à mon image, où seuls moi, Diustong et son ami pourront pénétrer. Je veux une salle à mon image, où seuls moi, Diustong et son ami pourront pénétrer. Je veux une salle à mon image, où seuls moi, Diustong et son ami pourront pénétrer.

Arpentant le couloir du septième étage, Julian avait le visage fermé par la concentration. Une fois qu’il eût terminé, il ouvrit des yeux noirs. Une porte était apparue instantanément. Elle était magnifique, sculptée dans du chêne massif, avec des moulures en or. Il sourit. Le charme opérait-il aussi sur la porte ? Julian la poussa lentement, en vérifiant les alentours. Personne, le néant. Il entra et referma silencieusement la porte. Et observa l’intérieur avec une surprise délectée.

La Salle, d’environ cinq mètres de large sur dix de long, était couverte de draperies brodées couleur bleu nuit, couvrant les murs, les rendant invisibles. Aucune fenêtre n’était discernable, mais la pièce était vivement éclairée par des dizaines de bougies éparpillées dans toute la pièce et spécialement au fond de la salle, sur un bureau. Une odeur de brûlé avait envahi l’atmosphère. Une atmosphère brûlante.
Et pourtant si froide.

Un long tapis bleu, rouge et vert s’étalait sur le sol, traçant presque un chemin jusqu’à un bureau placé à l’autre bout de la pièce, face à la porte d’entrée. Il s’avança, avec un sentiment grandissant de bonheur. Devant les draperies se trouvaient des grandes bibliothèques brunes, couvertes de livres ne traitant que de sortilèges et autres enchantements. Aucun manuel de Potions. Rein sur les créatures magiques. Que de la magie de Serdaigle.
Il ne s’attarda pas sur les couvertures dorées qui scintillaient sur son passage. Il s’approcha du bureau. Il était lui aussi en chêne massif brun, superbement sculpté, des dorures s’étalant sur les cotés, la table de travail était parfaitement lisse. Un travail titanesque, parfait, surnaturel. Sur le bureau se trouvaient un grand dossier, plusieurs feuilles de parchemin blanc de grande qualité, de l’encre qu’il identifia comme provenant d’un Calamar Géant, et une immense plume d’aigle. Il contourna le bureau, le caressant du bout des doigts. Il était doux au toucher…
Julian sortit brusquement sa baguette magique. L’agitant nerveusement dans les airs, il décrivit des cercles complexes qu’il semblait avoir pratiqué pendant de longues heures d’entraînement. Quelques secondes plus tard, un livre bleu couvert d’un aigle apparu sur le bureau dans un éclaboussement de fumée noire.
Le fauteuil était le dernier meuble de la pièce. En bois lui aussi, il était couvert d’un épais et douillet duvet bleu, qui se prolongeait jusqu’aux accoudoirs. En retenant son souffle, Julian s’assit lentement. Mmmh… Le summum du confort... De cette place, il pouvait observer toute la pièce. Il lança un dernier regard circulaire hautain, esquissant un sourire. Elle était magnifique, majestueuse, obscure et froide. Un bureau de Roi…


Je veux une salle à mon image…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


Interrogations... ou interrogatoire. Empty
MessageSujet: Re: Interrogations... ou interrogatoire.   Interrogations... ou interrogatoire. EmptyLun 21 Aoû - 15:15

Anatoly arriva calmement au septième étage suivie d'une personne,qui ne disait mot,qui ne bougeait que très silencieusement regardant autour d'elle avec un air fièr et digne..

Anatoly passa en marchant,devant un bout de tapisserie,il repèta l'opération trois fois de suite pensant à ce que Julian lui avait dit de penser^^!Bientôt une porte apparue,Anatoly baissa la tête vers son amie qui alla s'assoir en face de la porte surveillant le couloir..

Anatoly saisit la poignée et l'abaissa pousant la porte de son autre main,entrant ainsi dans la pièce quelque peu transformée..Les livres y était abondant et la pièce était asser lumineuse pour qu'on puisse écrire mais ce n'était pas comme si les rayons du soleil éblouissaitla personne qui y entrait...

Le professeur se dirigea vers le bureau où siégeait Julian,il tendit la main pour lui dire bonjour puis s'asseya sur une autre chaise présente dans la pièce.Il ne dit rien attendant que Julian s'exprime..
Revenir en haut Aller en bas
Julian Effeday
Serdaigle
Serdaigle
Julian Effeday

Nombre de messages : 1252
Age : 30
Age Roleplay + Sorts : 21 ans sorts 1 2
Capacités Spéciales : Occlumencie
Date d'inscription : 05/05/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
Interrogations... ou interrogatoire. Left_bar_bleue100/100Interrogations... ou interrogatoire. Empty_bar_bleue  (100/100)
Points de mana:
Interrogations... ou interrogatoire. Left_bar_bleue100/100Interrogations... ou interrogatoire. Empty_bar_bleue  (100/100)

Interrogations... ou interrogatoire. Empty
MessageSujet: Re: Interrogations... ou interrogatoire.   Interrogations... ou interrogatoire. EmptyMar 22 Aoû - 16:10

Un sourire satisfait apparu sur son visage éclairé de mille chandelles lorsque Julian vît entrer Anatoly. Ses yeux noirs semblaient s’être illuminés de rouge pendant quelques instants, puis redevinrent plus humains. Il était venu. Et l’autre personne n’était pas entrée ? Parfait.

Je veux que personne d’autre ne puisse entrer.

Julian nota que, dans le dos d’Anatoly, une chaîne magique venait d’apparaître en silence et fermait solidement l’entrée. Ils seraient donc tranquille.
Il se leva pour accueillir le professeur (on reste civilisés tout de même) et lui serra la main, avec trop de douceur à son goût. Son ton était d’une chaleur inhabituelle lorsqu’il lui parla.


Bonjour, monsieur Diustong. Bienvenue, je suis heureux que vous ayez accepté.

Retombant lentement dans son fauteuil, il observa Diustong s’installer. La pensée de la chaise électrique lui traversa un instant l’esprit avec un amusement certain. Puis, il sortit d’un geste ample sa baguette et fît apparaître un plateau de bronze posé sur le bureau, deux tasses assorties, ainsi que diverses boissons et alcools.

Mettons-nous tout de suite à l’aise. Vous voulez boire quelque chose, peut-être ? Café ? Thé ? Liqueur ? Demandez moi
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


Interrogations... ou interrogatoire. Empty
MessageSujet: Re: Interrogations... ou interrogatoire.   Interrogations... ou interrogatoire. EmptyMer 23 Aoû - 12:20

Oh si vous aviez un petit chocolat bien chaud je m'en contenterais,je vous avoue que la vue du café me refroidis je trouve cela bien trop amère et sans goût et puis comme l'on dit bon nombre de personne le chocolat est une tentation auquels il faut céder!D'ailleurs Oscar Wylde disait bien que le meilleur moyen de resister à la tentation c'est d'y céder!

hj//vive l'île de la tentation et vive oscar wylde!/hj

Il regardait attentivement Julian et sans le moindre mot il utilisait l'art de la vision dans les pensé pour savoir à quoi pensait exactement Julian,même s'il avait confiance en cet enfant certains choses lui donnait envie d'en savoir plus sur ce même garcon!

Oh et je vous annonce que mon amie est bienvenue mais que celle ci attend en face de la porte,elle surveille le couloir et..Enfin voilà!De quoi vouliez vous parlez mister Effeday?
Revenir en haut Aller en bas
Julian Effeday
Serdaigle
Serdaigle
Julian Effeday

Nombre de messages : 1252
Age : 30
Age Roleplay + Sorts : 21 ans sorts 1 2
Capacités Spéciales : Occlumencie
Date d'inscription : 05/05/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
Interrogations... ou interrogatoire. Left_bar_bleue100/100Interrogations... ou interrogatoire. Empty_bar_bleue  (100/100)
Points de mana:
Interrogations... ou interrogatoire. Left_bar_bleue100/100Interrogations... ou interrogatoire. Empty_bar_bleue  (100/100)

Interrogations... ou interrogatoire. Empty
MessageSujet: Re: Interrogations... ou interrogatoire.   Interrogations... ou interrogatoire. EmptyJeu 24 Aoû - 12:10

Ce monsieur Wylde a du avoir une vie trépidante. Il a sans doute assouvit tous ses péchés capitaux avec cette devise.

Agitant à nouveau sa baguette, Julian fît apparaître instantanément une bouilloire en argent d’où sortit un long filet de vapeur et une puissante odeur de cacao. Il versa une dose généreuse de chocolat chaud dans une tasse, et l’offrit montée sur sa soucoupe, avec trois sucres que le professeur pourrait ajouter à son désir. Il se versa pour lui-même un thé aux fruits des bois dont il huma un instant le parfum.
Portant la tasse à sa bouche, Julian en avala une petite gorgée brûlante, mais il s’arrêta presque aussitôt. La pupille dilatée, un évènement l’avait interpellé. Un évènement désagréable.

Il reconnaissait cette sensation. La sensation de sentir quelqu’un lire dans le livre intime qu’était son esprit. De sentir des yeux qui vous regardent sans sourciller. Une profonde exaspération l’envahissait. Legilimencie. Il considérait cela comme une intrusion illégitime. Reposant la tasse, il joignit les doigts sur le bureau.


Monsieur Diustong, avant toute chose, réglons un détail. Je devine que vous êtes en train de lire dans mon esprit en utilisant la Legilimencie. De longs cours avec un legilimens du nom d’Hugo Vinx m’ont appris à reconnaître les signes de l’utilisation de cette pratique qui, je l’avoue, ne m’a jamais enthousiasmé. Me jugez-vous suffisamment inattentif pour ne pas déceler les traces évidentes d’une intrusion mentale, même furtive ?

Julian lui sourit avec un air entendu.

Ceci étant dit, je préférerais que vous évitiez de renouveler ce geste, ô combien déplaisant à mon égard. Personnellement, je considère cela comme une violation de l’intimité et comme un signe évident de méfiance. Eprouvez-vous de la méfiance à mon égard, monsieur Diustong, jusqu’à fouiller impunément dans ma tête ?
Je n’ai pourtant rien fait qui puisse vous paraître dérangeant, je pense, si ce n’est vous convier en un lieu sécurisé contre toute personne indésirable avec des précautions de sécurité maximale. Je n’ai rien fait qui puisse vous rendre méfiant, je me trompe ?
Après tout, comme je l’ai dis dans mon courrier, j’ai besoin de réponses. J’aurais donc pu très bien verser quelques gouttes de Veritaserum dans votre tasse avec une discrétion inavouable. Ou encore, j’aurais pu vous ligoter dès votre arrivée pour vous tirer avec plus ou moins de douceur des informations. Des méthodes peu recommandables, mais efficaces, non ? J’apparente la Legilimencie à ce genre de méthodes barbares.


Julian sentait son cœur battre à tout rompre dans sa poitrine. Il avait eu plus de mal à contenir son désagrément dans les derniers mots. Pour se calmer, il avala une seconde gorgée du breuvage qui l’apaisa. Reposant doucement la tasse dans un petit tintement, la voix un peu plus douce, il continua.

Pourtant, je vous ai accueilli chaleureusement en ce lieu qui m’est cher, en utilisant toutes les marques de politesse et de convivialité qu’il m’est connu. Il n’y a aucune raison d’être méfiant l’un envers l’autre, voyons. Un professeur et son élève, un directeur et son Préfet, doivent-ils se soupçonner en permanence ? Je ne le pense pas.
Cessez de pratiquer la Legilimencie sur moi, s’il vous plait, cette pratique comme je l’ai dis, est déplaisante. Nous pourrons alors parler de choses plus importantes.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


Interrogations... ou interrogatoire. Empty
MessageSujet: Re: Interrogations... ou interrogatoire.   Interrogations... ou interrogatoire. EmptyLun 28 Aoû - 10:44

Monsieur Effeday j'ai été sous directeur du bureau des auros en france,je suis un ancien légelimens et si 'javais voulu que vous n'en sachiez rien vous n'en auriez rien su!Je vous ai laissé le plaisir de voir ce que je fesais,à vous de contrôlez vos pensées ou alors c'est que vous avez quelque chose à proteger!

Ensuite votre sécurité me paraît bien légère,pourquoi croyez vous qu'un personne attend dans le couloir?Pour recolter des gateau?Pour m'inviter à diner?Non c'est pour une chose que vous ne comprenez pas pour le moment et que j'éspère vous ne comprendrez jamais!

Ensuite Wylde,je ne sais pas ce qu'il a fait ensuite je n'ai lu que ses ouvrages et rien d'autres!Sa vie ne nous interesse pas par contre moi même j'aurais aimé voir ses pensés pour mieux le comprendre!Vous voyez ou je veux en venir!


Pour les réponses vous savez même sans véritaserum ej suis très honnête ,avec le veritaserum je ne suis pas sur que cela aurais marché et cela vous en savez pas pourquoi mais je ne tiens pas à vous l'expliquez!Sachez seulement que malgré que j'aime le chocolat il est parfois bien très utile!Vous savez que les enfant boivent du cocolat,et que certains parents se pose des questions sur eux,comme si il se droguent ou autre!Ainsi il utilisent du veritaserum et bien sûr le meilleur moment pour pieger l'enfant c'est au petit déjeuner!Pourtant dans le chocolat ca ne fait aps d'effet sur eux!Peut être que els enfant dise la vérité peut être que non..

Donc je ne cesserai aucunement,à vous de vous y accomoder ou alors d'arreter cet entretien!
Revenir en haut Aller en bas
Julian Effeday
Serdaigle
Serdaigle
Julian Effeday

Nombre de messages : 1252
Age : 30
Age Roleplay + Sorts : 21 ans sorts 1 2
Capacités Spéciales : Occlumencie
Date d'inscription : 05/05/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
Interrogations... ou interrogatoire. Left_bar_bleue100/100Interrogations... ou interrogatoire. Empty_bar_bleue  (100/100)
Points de mana:
Interrogations... ou interrogatoire. Left_bar_bleue100/100Interrogations... ou interrogatoire. Empty_bar_bleue  (100/100)

Interrogations... ou interrogatoire. Empty
MessageSujet: Re: Interrogations... ou interrogatoire.   Interrogations... ou interrogatoire. EmptyLun 28 Aoû - 13:17

Julian sourit doucement, ses yeux pétillant de malice, en plongeant à nouveau dans sa tasse qui avait la fâcheuse tendance de refroidir. Voilà Diustong énervé. Ce n’est pas plus mal. Il le savait sanguin. Voire trop. Pour un adulte dirigeant la maison de la sagesse, il était bien nerveux, c’était paradoxal. C’était bien là ce qui le rendait aussi antipathique à ses yeux.

Ainsi, il avait volontairement affiché son utilisation de la Légilimencie. Julian n’en croyait pas un mot. Il laissa échapper un petit rire moqueur qu’il étouffa dans sa tasse en buvant une nouvelle gorgée qui l’étouffa un peu. Il était intimement persuadé que Diustong n’était pas aussi doué qu’il le prétendait, ou alors qu’il négligeait les talents de Julian. N’avait-il pas songé que Julian était suffisamment doué pour deviner une intrusion mentale ? La belle erreur que de sous-estimer son élève le plus prometteur…
Le simple fait de voir Diustong sous-Directeur (il accentua intérieurement le « sous » ) l’amusait autant que cela le rebutait. Décidément, le gouvernement français recrutait n’importe qui, maintenant.


Oui j’ai des choses à protéger, Monsieur Diustong, dit-il avec un regard qui se voulait offensé. Comme par exemple ma dernière soirée avec ma petite amie. Ou ma dernière discussion assez agitée avec mon père. Ou tant d’autres choses intimes que vous n’avez pas à connaître, que vous soyez le plus puissants Legilimens sur Terre ou non.

Je suppose que vous voyez de quoi je parle,
dit-il avec un regard à demi-amusé en avalant une nouvelle gorgée de thé.

Ensuite, pour ce qui concerne votre ami, je ne m’inquiète pas à son propos. Sans doute un des élèves que vous avez recruté ?
Ah. Les Phénix. Un projet qui m’enthousiasmait. Phénix, qui pour l’instant n’ont donné pas grand signe de vie, d’ailleurs. Je m’attendais à plus d’action
, avoua-t-il avec une pointe de déception.
Ou alors, cette personne est un sorcier de votre connaissance qui n’avait rien à faire de son après-midi. Quoiqu’il en soit, il est loin de me causer du souci, et je ne m’intéresserais pas à ces phrases dont je ne comprends pas le sens et dont je doute qu’aucun sens n’est à deviner, si ce n’est qu’une garde rapprochée vous est nécessaire.

Il laissa de côté le monologue inutile du Professeur à propos de Wylde : n’importe qui s’en désintéresserait, il était bien au delà d’un débat vide sur un auteur dont il se contrefichait.

La discussion revint vers un terrain qui lui plaisait plus. Le terrain des secrets qu’il voulait dévoiler aujourd’hui. Et d’autres qu’il voulait découvrir.
Le professeur, sans doute dans sa colère, se mettait à parler étrangement. Des histoires sans logique sur le chocolat qu’il comparait au Veritaserum. Un discours étourdit, sans fondements, d’une philosophie de super marché. Julian lança un regard navré à Diustong. Le pauvre homme déversait des flots de paroles, qui pourtant ne voulaient pas dire grand chose. Mais le jeune Préfet avait retenu un terme durant le long monologue
.

Vous êtes honnête, monsieur Diustong ?

Un étonnement exagéré qui se mêlait à une affirmation apparut sur son visage fin et blanc. Ses yeux devirent plus clairs pendant quelques secondes. Il reposa la tasse sur la table, et plaça les coudes sur le bureau, prenant le plus de place possible, s’appropriant la pièce.

Pourtant vous m’avez caché certaines choses, Professeur. Des choses que je vous avais demandé de me dire en toute franchise lors de notre dernière rencontre.

Il se redressa un peu, la mine à demi pensive, se rappelant de cette visite imprévue.

Ce jour là, vous m’avez invité à rejoindre les Phénix, ce que j’ai fais, et je remplis pour l’instant cette mission du mieux que je peux, souligna-t-il.
Mais vous avez néanmoins évité malhabilement mes questions, auxquelles je vous avais demandé des éclaircissements. Car je pense qu’elles sont suffisamment importantes pour que j’en connaisse les réponses, aujourd’hui plus que jamais.

La question était : pourquoi avoir stoppé ce cours aussi brutalement ?
Vous vous souvenez, j’imagine, de cette leçon sur les parades. J’avais lancé un sortilège de Désarment des plus banals à un élève et vous avez stoppé le cours immédiatement pour m’inviter à vous suivre dans votre bureau.
Lorsque je vous ai posé cette question qui me semblait assez insignifiante, votre réponse a été (si je me souviens bien) : « Parfois Mr Effeday, il ne faut pas vouloir en savoir plus que l'on en a réellement besoin de savoir. »


Outre le fait que cette réponse m’aie encore plus intrigué, j’estime, et c’est là mon droit le plus légitime, que je mérite de savoir ce qui me concerne. Pourquoi, monsieur Diustong ?
Pourquoi avez-vous arrêté ce cours ? Pourquoi m’avez-vous emmené dans votre bureau ? Et pourquoi n’avez-vous pas répondu à cette question ?


Julian se cloua sur son siège, fixant intensément les yeux du Professeur. Il n’était pas Legilimens, non, mais il sentait qu’il pourrait peut-être deviner certaines choses, si elles n’étaient pas dites, ou séparer la vérité du mensonge.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


Interrogations... ou interrogatoire. Empty
MessageSujet: Re: Interrogations... ou interrogatoire.   Interrogations... ou interrogatoire. EmptyLun 28 Aoû - 13:40

Pour un Serdaigle vous êtes bien trop impatient,et prétentieux!Peut être auriez été mieux acceuillis à Serpentard!D'ailleurs ce n'est pas moi qui vous ai nommé prefet et je ne l'aurais certainement pas fais!

Ensuite votre soirée avec votre petite amie me semble fort interessante mais je memoque de vos escapades amoureuse comme je me moque de savoi où vous étiez lors de votre soirée ainsi je suis sûr de ne pas savoir si vous étiez dans les heures de sortie autorisées n'est ce pas Mr Effeday!


Anatoly se leva calmement et dit d'un ton calme:
Nous sommes tous égaux dans ce monde!Vous avez la possibilité de faire ce que je peux faire et inversement!Vous pouvez me faire perdre mon temps mais je peux faire de même!Je ne répond qu'à ce que je veux et c'est pareil pour moi!

Il sortit sa baguette et la pinta sur la porte il débloca la sortie et d'un mouvement de poignet il ouvrit la porte.

Une créature arriva et marcha,celle ci était sur ses quatres pattes et possédait des poils par millier,son puissant corps ne semblait pas poser de problèmes pour ce miouvoir dans l'espace de la pièce!

Mr Effeday voici...votre sorcier!Haha!Un sorcier!Vous êtes un très gentil comique Mr Julian Effeday!Vous voyez une créature pareil peut vous liberez de vos engagement en moins de quelques seconde!

Tenez j'ai une chose nouvelle pour vois et qui devrais vous intéréssé!Les phénix ne prennent pas les gens comme vous,je viens de le decider!Je m'attendais à un peu plus de sérieux chez vous mais vous 'nêtes qu'un palisantain qui devrait réviser quelque peu!
Sur ce je vous laisse!
Revenir en haut Aller en bas
Julian Effeday
Serdaigle
Serdaigle
Julian Effeday

Nombre de messages : 1252
Age : 30
Age Roleplay + Sorts : 21 ans sorts 1 2
Capacités Spéciales : Occlumencie
Date d'inscription : 05/05/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
Interrogations... ou interrogatoire. Left_bar_bleue100/100Interrogations... ou interrogatoire. Empty_bar_bleue  (100/100)
Points de mana:
Interrogations... ou interrogatoire. Left_bar_bleue100/100Interrogations... ou interrogatoire. Empty_bar_bleue  (100/100)

Interrogations... ou interrogatoire. Empty
MessageSujet: Re: Interrogations... ou interrogatoire.   Interrogations... ou interrogatoire. EmptyLun 28 Aoû - 14:33

Julian se leva aussitôt, brandissant sa baguette, le visage étrangement déformé. La fureur se lisait sur ses traits. Il n’acceptait pas de voir Diustong fuir encore. Il le refusait.

Oh, non, vous n’allez pas me quitter aussi facilement cette fois encore !

La pointant d’un geste souple, il referma violemment la porte au visage de Diustong. Tenant toujours sa baguette prête à être utilisée, il la dirigea lentement vers la poitrine du professeur. Julian sourit le professeur en observant des ses yeux noirs encore empreint de colère –et de plaisir.

Réaction prévisible. Toujours la même. Vous vous prétendez tout puissant, Monsieur Diustong. Vous n’êtes pourtant pas capable de rester calme plus de deux minutes.

Il lança un regard dédaigneux à la créature qui était entrée. Elle ne l’effrayait pas, au contraire. Une boule de poils. Il sourit encore plus. A présent, Diustong était devenu incontrôlable, semblait-il.

Ah ! Et vous appelleriez cela un triomphe, vous ? C’est quoi ? Votre puma ? Magnifique victoire, vous avez fait entrer votre animal de compagnie ici. Belle erreur par ailleurs. Allez-y, Diustong, envoyez un fauve sur votre élève. Attaquez-moi. Je vous souhaite bonne chance pour trouver un emploi après cela.

Baissant brutalement sa baguette, Julian observa le professeur avec plus de calme. Cette entretien devenait puéril On avait du mal à discerner qui devenait l’adulte. Le professeur aurait pu avoir une réaction plus sérieuse.
Non. Il avait d’ailleurs emmené un animal. Cela voulait dire qu’il craignait cette rencontre. Une forme de peur ? Une peur de Julian ? De ce qui allait se passer ?


En ce qui concerne les Phénix, inutile de me chasser. Je ne partirais pas. J’y suis, j’y reste, comme vous diriez. Ne m’obligez pas à révéler au Ministère à quel genre de jeu vous vous amusez.
Ce ne sont pas des menaces, car tant que l’on me laisse tranquille, je n’ennuie personne. Je suis un Phénix désormais, à la vie, à la mort
, ajouta-t-il avec un sourire amusé.
Je pense à beaucoup de choses, Monsieur, à énormément de choses, à rendre fou un homme. Vous semblez me voir comme un enfant. Vous êtes bien loin de la vérité.

Julian resta debout et se redressa un peu plus. Le professeur et lui faisaient presque la même taille, à présent. Diustong ne pourrait pas éviter par de malhabiles diversions la question du jour. Il était temps de répondre.

Maintenant, avez-vous fini de fuir, Monsieur Diustong ? C’est la deuxième fois que vous partez sans me répondre, c’est d’autant plus frustrant que ce n’est pas ma définition du courage. Vous n’échapperez pas à mes questions, quoi que vous fassiez. Ne m’obligez pas à vous enfermer ici grâce à cette Salle, comme je comptais le faire il y a quinze secondes. Ne m’obligez pas à utiliser ma baguette, et vous n’aurez pas utiliser la votre.
En quoi ce dialogue vous effraye-t-il ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


Interrogations... ou interrogatoire. Empty
MessageSujet: Re: Interrogations... ou interrogatoire.   Interrogations... ou interrogatoire. EmptyMer 27 Sep - 10:20

Julian Effedayle digne fils de votre lâche père,bien sûr je ne le connais pas personnellement mais on m'en a ebaucoup parler!Que croyez vous faire ici?Vous croyez vous interposez face à un professeur?Vous croyez vous cachez des regards pour essayer de me faire parler..Vous vous sentez à l'abris dans cette école?Vous vous sentez à l'abris dans cette pièce?

Vous faites preuve de ce que 'lon pourrait appeler courage en m'empêchant de sortir,ou plutôt de sottise en croyant pouvoir m'empêcher de sortir..Je suis professeur,j'ai été auror,vous croyez vraiment que vos simples petits pouvoir arriveront à me retenir ou à me faire parler!Vous croyez vraiment que vous m'effrayez!

Si je vous ai choisis pour ce poste dans les phénix c'est parce que vous aviez du pouvoir et que je savais que vous aviez quelque chose dans la tête,quand je vous ai dis que vous pourrez aller dans des endroits peu connus dans Poudlard j'ai vu votre regard plein d'avidité...Et c'est là que j'ai compris que je devais vous avoir de mon côté!Vous ne semblez pas être innofencif mais vous ne donnez aucun indice pour que l'on vous pense néfaste!

Le sortilège que vous avez lancé en cours de duel..Vous savez pourquoi j'ai stoppé le cours?non!Bien sûr vous n'êtes qu'un élève stupide,mais vous vouliez savoir!Moi je sais et je sais aussi que quelqu'un à commencé ainsi avant de tuer des centaines de personne,mais je sais aussi que cette personne a été très respectée,pas crainte mais respectée..Le sortilège que vous avez lancé bien que d'apparence très innofencive très simple,pouvait tuer l'élève présent en face de vous,mais cela vous n'en aviez pas confiance car vous ne savez pas!

Je vous propose une seule chose monsieur effeday,de rester à mes côtés et de ne plus posez de questions,j'ai de grand projet pour vous,bientôt je m'en irais mais alors ca sera à vous de reprendre mon oeuvre que vous connaitrez bientôt!

Maintenant il me erste à savoir si vous êtes avec moi ou pas!Je vous demande de me répondre immédiatment,sans y réfléchir,je le saurais si vous le faites,je veux savoir ce que vous valez alors répondez moi immédiatment!
Revenir en haut Aller en bas
Julian Effeday
Serdaigle
Serdaigle
Julian Effeday

Nombre de messages : 1252
Age : 30
Age Roleplay + Sorts : 21 ans sorts 1 2
Capacités Spéciales : Occlumencie
Date d'inscription : 05/05/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
Interrogations... ou interrogatoire. Left_bar_bleue100/100Interrogations... ou interrogatoire. Empty_bar_bleue  (100/100)
Points de mana:
Interrogations... ou interrogatoire. Left_bar_bleue100/100Interrogations... ou interrogatoire. Empty_bar_bleue  (100/100)

Interrogations... ou interrogatoire. Empty
MessageSujet: Re: Interrogations... ou interrogatoire.   Interrogations... ou interrogatoire. EmptyJeu 28 Sep - 15:30

Julian observait avec un regard amusé le professeur. C’était amusant, vraiment. Mais moins qu’il l’aurait cru. Il s’était attendu à mieux, pas quelque chose de bien extraordinaire, mais une meilleure réponse, un entretien plus… divertissant. Non seulement le professeur était têtu mais en plus il s’imaginait indestructible. Julian trouvait cette arrogance un peu exagérée. Tout homme est mortel et corruptible.

Le cours passage sur la « réputation » de son père ne l’intéressa pas. Eric était sans doute connu comme étant le fils indigne du fameux Augustus. Pas grand chose d’autre.
Non, c’était surtout les paroles presque hystériques du professeur qui l’intéressait. Les réactions de Diustong, bien que prévisibles, étaient assez étonnantes pour un Directeur de la maison de la Sagesse. Laissait entendre qu’il maîtrisait parfaitement la situation ne trompait pas Julian : ils étaient tous deux sur un pied d’égalité
.

Cette pièce est à mon image, Monsieur. Je l’ai crée en ce sens. Je m’y sens donc à l’aise, suffisamment en tout cas pour vous parler sans crainte.

Si j’ai bien compris votre monologue –malgré tout le respect que je vous dois, je l’ai trouvé un peu confus-, je serais selon vous un nouveau Vous-Savez-Qui ? Mmmh… Intéressant. Vous êtes le premier à confirmer mes présomptions, mes soupçons sur moi-même que j’ai depuis des années.
Selon vous, je suis donc capable d’atteindre le niveau de Voldemort, Mage Noir redouté autant que respecté ? Car Voldemort, excusez-moi, est redouté bien plus qu’il n’est respecté. Qui respecte un tueur ?


Julian avait fait cette réflexion des mois plus tôt et il savait que tuer les gens n’apportait rien, sinon en cas d’extrême nécessité. S‘il avait pensé que tuer résolvait les problèmes Diustong serait déjà enterré mais alors il n’aurait pas apprit qu’il était le successeur possible de Voldemort.
C’était sans doute pour cela qu’il n’avait jamais cherché à apprendre le sort de la Mort. Du moins le pensait-il.


J’aurais donc lancé, selon vos dires, un Avada Kedavra, sortilège de la Mort, lors de ce cours. Ah ! Et moi qui m’étais promis de ne jamais apprendre ce sortilège, c’est raté. J’ai lancé un sortilège sans l’avoir appris ? J’en suis autant étonné que douteux. Êtes-vous au moins certain que cela était bien un Avada Kedavra ?

Julian était sceptique. Si c’était bien la raison pour laquelle le cours avait été suspendu, elle lui paraissait farfelue. Julian se savait doué (sans doute autant que Voldemort, aux dires de cet ex-Auror) mais de là à lancer un sortilège aussi puissant sans même le savoir… Quoique ce serait tout aussi intéressant.

En ce qui concerne votre proposition… Vous êtes le deuxième à me la faire... Je suis très demandé, ajouta-t-il avec un sourire.
Vous voulez que je taise mes questions ? Impossible. Car je suis un Serdaigle, monsieur. Vouloir tout savoir est mon caractère. L’omniscience mon objectif. Mes questions doivent trouver des réponses, et j’ai eu les réponses à mes questions aujourd’hui. J’aurais les autres tantôt.
Pour ce qui est de vous « succéder » croyez bien que c’est ce que j’espère faire de toute façon. J’ai longtemps convoité le travail de Professeur de Duels, et j’ai encore plus convoité celui de Directeur de Serdaigle. Vous m’offrez une belle occasion d’y parvenir.


Julian réfléchit encore quelques secondes. Devenir l’assistant (pour ne pas dire le larbin) de Diustong ne lui plaisait pas. Surtout avec l’ego démesuré et la maladresse du vieil homme. Mais d’un autre côté… Que d’avantages ! Accès au Bureau des Aurors. Contacts possibles avec le personnel de Poudlard. Peut-être même avec certains groupes plus ou moins officiels (car il se doutait que les Phénix n’étaient que l’équipe junior d’un autre groupe plus important). Et surtout, un débouché sur la direction de Poudlard. Que se cachait-il derrière ce vieux visage ? Du bluff ? Un piège ? Pesant le pour et le contre, Julian essaya de gagner un temps de réflexion.

Je serais sans doute d’accord pour vous suivre dans ces « grands projets ». Bien que l’inconnu et votre proposition m’attirent, votre réaction aujourd’hui m’engage à un peu plus de méfiance. J’ai mes conditions, et j’aimerais que ces volontés soient respectées, car je sauvegarderais ainsi ma position, et j’aurais de plus fortes raisons de vous suivre.

J’aimerais tout d’abord, si je deviens réellement votre second, le devenir officiellement. Notamment en devenant votre assistant lors des cours de Duels. Je suppose que vous devinez que je n’ai guère à apprendre dans vos cours que je ne sache déjà ou que je saurais bientôt, sans doute peut-être en sais-je plus que Cerise Owspell. J’aimerais la remplacer à titre affirmé. Vous n’aurez qu’à lui annoncer que, ne voulant pas la surcharger de travail, vous m’avez confié cette tâche. Je m’occuperais donc de vous aider dans vos cours, ou peut-être mieux, enseigner ce que je sais à votre place, si vous êtes trop occupé ailleurs.
De même, j’aimerais prendre la direction du groupe des Phénix. Vous savez aussi bien que moi que j’assumerais parfaitement ce rôle. Et que je pourrais mettre sur place une force de frappe aussi puissante que discrète. Le groupe a beau être formé, je doute qu’il soit pour le moment très efficace. Il vous faut quelqu’un de fort, d’influant et de charismatique à sa tête. Ce que je suis, vous le savez.
J’aimerais aussi avoir accès à vos réunions, ou du moins le plus de réunions possible. Vous savez que je suis discret, je n’en parlerais à personne sinon à vous-même et les personnes de confiance concernées. Les réunions des professeurs par exemple ou d’autres plus… officieuses. En tout cas, si je suis votre second, je préfère l’être jusqu’au bout.
Pour terminer j’aimerais savoir en quoi consiste ces « projets ». Je ne suis pas homme à me laisser convaincre sans être éclairé.

De nombreuses demandes, mais si elles sont acceptées, je serais prêt à vous suivre et écouter vos conseils.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


Interrogations... ou interrogatoire. Empty
MessageSujet: Re: Interrogations... ou interrogatoire.   Interrogations... ou interrogatoire. EmptyJeu 5 Oct - 16:11

Anatoly regarda soudain Julian effeday avec froideur,il n'avait plus cet air de folie qu'il possèdait il y avait à peine quelques secondes..Il était tout à fait calme serein , il sembalit possèder une sagesse et un calme qu'on ne lui avait jamais connu , un visage de parfaite neutralité qui ne bougeait plus fixant les traits du jeune homme devant lui réfléchissant à ce qu'il advenait de faire après ce qu'il venait de voir..Il venait de réaliser un plan quasi parfait dont il n'avait pu prévoir le bout avant que celui ci ne soit justement fini...
Mr Effeday , moi qui avait une si grande confiance en vos talents et en ce que vosu auriez pu devenir..Vous ..Vous avez brisé tout espoirs!Vous auriez pu aller très loin ,dans l'étude de la magie ou dans une autre matière mais.. vous ne deviendrez jamais cela..Vosu croyez trop en vous même,vous êtes sur de vous,vous êtes arrogant, prétentieux, suffisant!Et le pire c'est que vous le savez mais vous continuez!Sans doute le choixpeau a t'il été influencé mais vous ne méritez pas votre place chez les Serdaigles..Bien sûr la maison n'a pas de camp prédéfinis,mais nous ne possèdons pas des personnes qui cherche le pouvoir à tout prit!Nous possèdons des personnes qui veulent apprenre possèder le savoir,le developer ,pas l'utiliser!

Bien sûr vous conserverez votre place chez les phénix,mais je vous préviens il y aura des changement dans votre vie!Je ne peux laisser un étudiant tel que vous avec de tel "pouvoir" au niveau de vos aux autres cmarades!Je ne parle pas de vos pouvoirs de sorciers,vous n'êtes pas le seul et vous en serez pas le dernier à en possèder de tel,tout comme je les ai eus!Mais vos responsabilités vont changées..Vous serez sous les ordres de Cerise Owlspell dans les phénix bleus!Vous allez devenir un élève comme un autre et vosu allez vous soumettre et obéir!Vous aurez un entretien particulier avec une personne qui devra m'en dire plus sur vous!

La vie peut être enlever facilement monsieur Effeday,et moi même n'hésiterais pas!
Revenir en haut Aller en bas
Julian Effeday
Serdaigle
Serdaigle
Julian Effeday

Nombre de messages : 1252
Age : 30
Age Roleplay + Sorts : 21 ans sorts 1 2
Capacités Spéciales : Occlumencie
Date d'inscription : 05/05/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
Interrogations... ou interrogatoire. Left_bar_bleue100/100Interrogations... ou interrogatoire. Empty_bar_bleue  (100/100)
Points de mana:
Interrogations... ou interrogatoire. Left_bar_bleue100/100Interrogations... ou interrogatoire. Empty_bar_bleue  (100/100)

Interrogations... ou interrogatoire. Empty
MessageSujet: Re: Interrogations... ou interrogatoire.   Interrogations... ou interrogatoire. EmptyMar 17 Oct - 6:26

[HJ : deux petites choses qui font que je t’aime :
« Il venait de réaliser un plan quasi parfait dont il n'avait pu prévoir le bout avant que celui ci ne soit justement fini... »
et : « Nous possédons des personnes qui veulent apprendre posséder le savoir, le développer, pas l'utiliser! » Cette phrase est précisément celle que j’espérais entendre, merci Anatoly ! Very Happy /HJ]




Ne vous inquiétez pas pour moi. Trop nombreux sont les gens qui m’auraient vus ailleurs qu’à Serdaigle, je sais que j’aurais pu aller ailleurs. Vous n’êtes pas le premier à remarquer l’évidence.

Julian observa le professeur avec froideur. Beaucoup de vérités venaient d’être dites. Des vérités vraies, sans doute, évidement. Cela le faisait sourire, mais plus intérieurement. Non, il souriait réellement. Il était rare de voir ce qu’il ressentait, mais là, il n’y avait que du plaisir, qui s’affichait ouvertement sur son visage. Diustong était-il effrayé ? Il dirait que oui. Effrayé au point de le menacer de mort. On ne condamne pas un innocent, un prétentieux à la mort sans raison. Il y avait de quoi craindre Julian. Et ça le rendait plus heureux qu’il ne l’aurait cru.
Mais Diustong avait commis une erreur.


Vous refusez, Mr Duistong ? Vous refusez mon offre ?

Sa main resserra plus fermement sa baguette. Il pensait avoir été clair. Tout le désignait comme étant le digne héritier des cours de duels, des réunions privées, et du groupe des Phénix. Mais il n’avait rien dit. Julian l’avait traduit par un refus.
L’accident du cours de duels pourrait se réitérer. Julian n’aurait aucun mal à déguiser cela en accident. Un cours particuliers, à l’abri des regards indiscrets, qui tournerait mal. Il ferait en sorte de créer des indices, de fabriquer une enquête qui le disculperait. Ou mieux, une attaque du professeur sur un élève. La présence du monstre, le fait qu’il tenait sa baguette… Tout pourrait concorder à faire d’Anatoly Diustong un fou meurtrier, qu’un élève aurait du attaquer pour mieux se défendre. Même si le scénario était plaisant il n’en restait pas moins bancal.
Le tuer n’était pas encre nécessaire. Ca le deviendrait sans doute au fil du temps et des idioties de Duistong. Dommage, il était si prometteur.


Etes-vous sûr de vouloir vous passer de mes talents ? De ce que je sais faire, et ce que je saurais faire ? Voulez-vous vraiment m’entraver dans mes projets ?
Vous pensez réellement, dans votre grande intelligence sans bornes, que je ne parviendrais pas à mes désirs ? Ce que je veux, je l’ai eu. J’en ai même eu plus que je n’espérais. Ce n’est pas vus qui me nuirez, parce que vous vous estimez trop « juste » pour accomplir mes requêtes.
Cerise est veuve, vous le savez. Je devine qu’elle ne sera jamais apte à diriger une force militaire, et vous le savez aussi. Elle n’a pas le « petit plus » qui va aux soldats. Elle ne pourra diriger un tel groupe avec son deuil. Je sais comment réagissent les personnes endeuilles. Elle finira par tous nous tuer, ou nous piéger, par la faiblesse du chagrin. C’est trop risqué de la laisser diriger seule. Les autres personnes responsables m’approuveront. A qui laisser la tête d’un groupe secret ? Une jeune femme qui vient de perdre l’amour de sa vie, à l’équilibre instable, ou au jeune préfet prometteur, qui gagne en respect de jour en jour ? Vous pourrez hurler que je suis fou, ou même le futur Mage Noir, les choix pencheront en ma faveur.
Je veux donc être commandant de cette section. Ou, si vous préférez un compromis, l’être au même titre que Cerise. Et ce n’est plus une demande à présent.


Julian se plaça à côté de son bureau, fixant d’un regard inquisiteur le professeur. Il pourrait faire pression sur le vieil homme, rien de plus simple. Mais il préférait le voir accepter ses conditions plutôt que de devoir l’obliger à y consentir.

Et qui est cette personne qui me donnera un « entretien particulier » ? J’avoue être intrigué, un psychologue, je présume ?
Revenir en haut Aller en bas
Anatoly
Invité
avatar


Interrogations... ou interrogatoire. Empty
MessageSujet: Re: Interrogations... ou interrogatoire.   Interrogations... ou interrogatoire. EmptyLun 20 Nov - 17:42

Voilà..Voilà pourquoi vous n'êtes pas capable de diriger!Vosu croyez m'intimider?Oui je crois que vous essayerez mais une chose qui différencie les bons chefs,les bons commendant d'un vrai chef c'est sa capacité à savoir ce qu'il fait..Avant de me menacer moi il aurait tout autant été plus simple de menacer des personnes proches,qui me sont chères...Vous avez beaucoup à apprendre sur la manière de détenir un pouvoir concret auprès des autres personnes présentes dans votre entourage...


Vous voulez être chef parce que d'après vous Cerise Owlspell n'en est pas digne,qu'elle est faible?Mais justement il serait dans votre avantage qu'elle soit comme cela,si vous ne mourrez pas mais elle oui,quels avantages en tiriez vous?Je crois que vous n'y avez jamais pensé!Pourquoi donc?Parce que vous ne savez rien!Je vous aiderais..peut être mais ej crois que vous vous surestimé un peu trop.La prétention est utile,certes mais à votre point,on se demande si s'en est vraiment!



Mon offre tiens toujours,une place dans ce petit groupe..de défense qui me servira pour couvrir certaines de mes actions,don vous ne savez rien!Il n'y a pas que le seigneur des ténèbres qui est de al puissance,tôt ou tard il vous faudra élure domicile ou en créer un,malheureusement 4personnes ne serviront à rien dans ce projet..Toutefois la possibilité de prendre le pouvoir à une personne qui en détient suffisement serait plus judicieuse,maintenant c'est à vous de voir..

Dérrière moi ou..La souffrance la plus terrible:l'inconnue total



Oh encore une petite chose avant que je doive mettre fin à ce petit questionnement bien direct,qui ne m'étonne pas,j'avoue que je m'attendais un peu à cela et que vous mêmes êtes tombé dans un panneau encore plus grand que votre tête..

Garde ton rang..Novice!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Interrogations... ou interrogatoire. Empty
MessageSujet: Re: Interrogations... ou interrogatoire.   Interrogations... ou interrogatoire. Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Interrogations... ou interrogatoire.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L'École de sorcellerie Poudlard :: Salle sur demande (lieu de réunion de l'AD)-
Sauter vers: