AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 [RESIDENCE] *Près du chemin de Traverse* Appartement de Sati et Eléa

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
Ivy Mistery
Serdaigle
Serdaigle
Ivy Mistery

Nombre de messages : 194
Age : 62
Age Roleplay + Sorts : 49 ans sorts 1 2 3 SPE
Capacités Spéciales : nécromancie, maître de potions
Date d'inscription : 20/06/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
[RESIDENCE] *Près du chemin de Traverse* Appartement de Sati et Eléa - Page 4 Left_bar_bleue100/100[RESIDENCE] *Près du chemin de Traverse* Appartement de Sati et Eléa - Page 4 Empty_bar_bleue  (100/100)
Points de mana:
[RESIDENCE] *Près du chemin de Traverse* Appartement de Sati et Eléa - Page 4 Left_bar_bleue100/100[RESIDENCE] *Près du chemin de Traverse* Appartement de Sati et Eléa - Page 4 Empty_bar_bleue  (100/100)

[RESIDENCE] *Près du chemin de Traverse* Appartement de Sati et Eléa - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: [RESIDENCE] *Près du chemin de Traverse* Appartement de Sati et Eléa   [RESIDENCE] *Près du chemin de Traverse* Appartement de Sati et Eléa - Page 4 EmptyMer 18 Oct - 23:11

Eléa serra les dents de plus en plus fort. La douleur lui faisait tourner la tête, lui donnait l'impression qu'elle n'allait pas tarder à sombrer dans l'inconscience, une inconscience peut-être fatale étant donné son épuisement et ses blessures. Elle fixa un instant Sati qui semblait affolée et comprit que son état paraissait encore plus déplorable vu de l'extérieur. Sauf que Sati ne savait pas tout, qu'il y avait des choses qu'elle ne devrait pas savoir. Elle était si jeune... et à la fois si inquiétante et si innocente.... Lui raconter la vérité, sur la naissance de Maïa, sur le prix à payer, Eléa ne s'en sentait pas le courage ! Pourtant Sati était venue la chercher par delà les enfers, elle méritait une explication !
Eléa grogna de souffrance. L'explication attendrait, elle avait besoin de soins d'abord !


Non, pas Ste Mangouste. Ils poseront trop de questions, ils voudront savoir comment c'est arrivé. On ne peut pas leur répondre et tous nos mensonges sonneront faux !

Angoissée, Eléa repensa au médecin moldu qui avait essayé de sauver sa mère, aux erreurs stupides qu'il avait faites et qui avaient causé son décès. Puis elle se souvint du même homme, enchaîné à un mur et d'elle-même, le torturant jusqu'à ce que mort s'en suive. Eléa détestait les médecins, ceux moldus plus particulièrement bien sur, mais les médecins en général ne tenaient de toute manière pas une place de choix dans son coeur !
Tournant la tête vers la porte de la salle de bain et la lumière du couloir qui fusait à travers, Eléa continua.


Il y a une bouteille de Zubrowska, dans la cuisine. Ca cautérisera les plaies ! Ca sera mieux que rien ! Va la chercher ! Tout de suite !
Revenir en haut Aller en bas
https://potteroleplay.actifforum.com/viewtopic.forum?t=2830
Sati Ali
Invité
avatar


[RESIDENCE] *Près du chemin de Traverse* Appartement de Sati et Eléa - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: [RESIDENCE] *Près du chemin de Traverse* Appartement de Sati et Eléa   [RESIDENCE] *Près du chemin de Traverse* Appartement de Sati et Eléa - Page 4 EmptyJeu 19 Oct - 14:35

Sati toisait la blessure dégoulinante d'Eléa. Son visage était crispé en une moue de souffrance, c'était tout comme si la blessure arrachait sa propre chair.
la jeune fille se demandait laquelle de ses créatures terrifiantes de l'au delà avait pu et avait osé lacerer ainsi la peau si blanche et parfaite de sa logeuse..
Lorsqu'elle entendit les nouvelles plaintes douloureuses d'Eléa, Sati quitta des yeux la blessure sanglante et lança à sa logeuse un regard pénétrant emprint de pitié et d'ampathie. Nerveusement Sati se mit à mordiller ses doigts. Mais le contacte de sa peau, couverte encore de sang du mangemort abstrait, la fit trésaillir. Aussi abandonna t"elle l'idée de se ronger les ongles pour le moment !
Ainsi se rabati t'elle sur l'une de ses couettes, qu'elle tourna et retourna fébrilement autour de son indexe droit.

Lorsqu'Eléa reffusa de se laisser transporter à Sainte Mangouste Sati redoubla d'inquiétude.

v-vous etes sure ? Il me semble que les medicomages de sainte mangouste sont compétents.. Je ne voudrais pas qu'il vous arrive malheur ! Je ne veux pas vous perdre..Pas maintenant.. Ni jamais !

La gorge de la jeune fille se serra, et bientôt des larmes se mirent à affluer, troublant son regard bleu.. Comprenant à la fois que ses propres paroles contribuait à faire couler ses larmes et qu'elle ne parviendraios jamais a convaincre Elea de se faire soigner par des medecins compétant Sati se contenta de hocher la tête lorsque celle ci lui demanda de lui rapporter une bouteille de Zubrowska.

Ainsi, Sati, quitta péniblement le carrelage froid de la salle de bain, puis, prestement, courru vers la cuisine. L'appartement d'Eléa n'étant ni tres long a traversé ni tres tortueux, Sati se retrouva en deux temps trois mouvement dans la cuisine. Frénétiquement, elle farfouilla dans le réfrigérateur à la recherche de la dite bouteille.
Dans un soupire de soulagement, la jeune fille mit la main dessus. Concluant qu'Eléa serait trop faible compte tenu de son etat pour ouvrit la bouteille, Sati se chargea de cette tache..
Puis dans un geste nerveux et soudain, Sati enfourna le goulot entre ses levres et en descendit une gorgée..
Un relaxant de fortune..
puis, rapide comme une fleche, la jeune fille fit machine arrière et déboula dans la salle de bain, triômphante et un rien essouflée
Revenir en haut Aller en bas
Ivy Mistery
Serdaigle
Serdaigle
Ivy Mistery

Nombre de messages : 194
Age : 62
Age Roleplay + Sorts : 49 ans sorts 1 2 3 SPE
Capacités Spéciales : nécromancie, maître de potions
Date d'inscription : 20/06/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
[RESIDENCE] *Près du chemin de Traverse* Appartement de Sati et Eléa - Page 4 Left_bar_bleue100/100[RESIDENCE] *Près du chemin de Traverse* Appartement de Sati et Eléa - Page 4 Empty_bar_bleue  (100/100)
Points de mana:
[RESIDENCE] *Près du chemin de Traverse* Appartement de Sati et Eléa - Page 4 Left_bar_bleue100/100[RESIDENCE] *Près du chemin de Traverse* Appartement de Sati et Eléa - Page 4 Empty_bar_bleue  (100/100)

[RESIDENCE] *Près du chemin de Traverse* Appartement de Sati et Eléa - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: [RESIDENCE] *Près du chemin de Traverse* Appartement de Sati et Eléa   [RESIDENCE] *Près du chemin de Traverse* Appartement de Sati et Eléa - Page 4 EmptyVen 20 Oct - 8:53

Eléa ne répondit même pas à la remarque de Sati sur les médicomages. Elle se sentait trop fatiguée pour en débattre et ne voulait surtout pas aller dans un hôpital, magique ou pas !
Elle eut l'impression qu'un temps énorme s'était écoulé entre le moment où Sati était partie jusqu'à la cuisine et celui où elle lui ramena, enfin, la bouteille. Mais, même pour râler de son mécontentement si habituel, elle se sentait trop faible !
Eléa prit des mains la bouteille de Zubrowska, déchira un peu plus sa robe et versa la vodka sur ses blessures. Un cri strident de douleur s'échappa de ses lèvres et des larmes roulèrent sur ses joues. Mais, quelques instants plus tard, le sang ne coulait plus. Ce cicatrisant de fortune avait eu l'effet désiré !
Eléa observa à nouveau ses blessures, passant ses mains dessus, essayant d'évaluer les dégâts.


C'est superficiel, la peau a été lacérée, c'est pour ça que ça a saigné autant. Mais ce n'est pas profond ! Ca ira !

Pour cette fois ! La prochaine sera pire !

Imitant sans le savoir Sati, Eléa avala une bonne rasade de Zubrowska avant de reposer la bouteille sur le sol et d'essayer à nouveau de se lever.

Je vais aller sur le canapé ! J'ai assez dormi pour trois mois je pense !

Grimaçant un peu, elle réussit à se mettre debout et marcha, silencieusement, jusqu'au canapé où elle s'affala, bien contente de se retrouver enfin chez elle et en pas trop mauvais état !

Comment tu as fait pour venir me chercher, Sati ?
Revenir en haut Aller en bas
https://potteroleplay.actifforum.com/viewtopic.forum?t=2830
Sati Ali
Invité
avatar


[RESIDENCE] *Près du chemin de Traverse* Appartement de Sati et Eléa - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: [RESIDENCE] *Près du chemin de Traverse* Appartement de Sati et Eléa   [RESIDENCE] *Près du chemin de Traverse* Appartement de Sati et Eléa - Page 4 EmptyVen 20 Oct - 10:07

Lorsque Elea appliqua son douloureux cicatrisant, Sati se mordit les lèvres, une fois de plsu la souffrance de sa logeuse lui faisait peine à voir. De plus elle priait interieurement pour que celle ci ai prit la bonne décision..
L'aspet de la cicatrice d'Elea cependant rassura quelque peu la jeune fille apeurée.
La déclaration d'Elea contribua aussi, largement, à rassurer Sati. Un sourir réjouis aux lèvres, elle hocha la tête.

Lorsqu'Elea prit l'initiative de se lever, Sati s'approcha d'elle à grands pas, elle se mit à tournoyer autour de sa logeuse tout en se triturant les doigts nerveusement, aux aboits, au cas ou Elea lui demanderais de l'aider à se relever. Malgrés sa volonté ardante de porter secours à celle ci, Sati devait avouer qu'elle préferait vivement qu'Elea ne lui demande rien.. Non pas que l'envie de l'aider lui manquait, mais parce qu'elle sentait qu'une fois encore sa maladresse risquerais lui jouer des tours, ors la dernière chose qu'elle souhaitait était de parraitre trop gourde ou de passer pour une idiote au yeux de cette personne qu'elle n'osait pas appeler "amie"

Fort heureusement Elea semblait parfaitement se débrouiller seule et Sati en fut soulagée. Docilement, la jeune fille la suivit jusque dans le salon, avec un petit sourire tendre elle la regarda s'affaler sur le canapée. "


Comment j'ai fait ? Et bien.. euh.. C'est assez compliqué je n'en suis même pas tout à fait sure...

Zut ! J'aurais mieux fait de dire que je savais toyt à fait ce que je faisait, que j'avais la situation bien en main.. Grre cruche que je suis !

Quand vous étiez.. Alongée, inconsciente, j'ai prié.. J'ai prié autant que j'ai pu..

La jeune fille se mit alors à déboutonner sa chemise blanche / grise. Boutons apres boutons, près de son coeur, il se trouvait ici.. Elle s'approcha d'Elea pour qu'elle puisse mieux le voir...
Un tatouage rouge y luisait presque. Un soleil, constitué de plusieurs cercles concentriques, uniformément écarlates, le symbole etait couvert de runes et d'autres signes occultes. Dans la zone interieure du tatouage se trouvait 3 cercles séparés les un les autres par une rune mystique.
Sati passa sa main droite au dessus du symbole, murmurant une sorte d'incantation.. Puis repris la parole


Je l'ai prié, de bien vouloir m'ouvrir les portes de son royaume bénit, jusqu'a toi pour que je sortir des griffes de.. de mon père.. Et de ramener ici. au prés de moi..
Revenir en haut Aller en bas
Ivy Mistery
Serdaigle
Serdaigle
Ivy Mistery

Nombre de messages : 194
Age : 62
Age Roleplay + Sorts : 49 ans sorts 1 2 3 SPE
Capacités Spéciales : nécromancie, maître de potions
Date d'inscription : 20/06/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
[RESIDENCE] *Près du chemin de Traverse* Appartement de Sati et Eléa - Page 4 Left_bar_bleue100/100[RESIDENCE] *Près du chemin de Traverse* Appartement de Sati et Eléa - Page 4 Empty_bar_bleue  (100/100)
Points de mana:
[RESIDENCE] *Près du chemin de Traverse* Appartement de Sati et Eléa - Page 4 Left_bar_bleue100/100[RESIDENCE] *Près du chemin de Traverse* Appartement de Sati et Eléa - Page 4 Empty_bar_bleue  (100/100)

[RESIDENCE] *Près du chemin de Traverse* Appartement de Sati et Eléa - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: [RESIDENCE] *Près du chemin de Traverse* Appartement de Sati et Eléa   [RESIDENCE] *Près du chemin de Traverse* Appartement de Sati et Eléa - Page 4 EmptyVen 20 Oct - 22:27

Eléa regarda sans vraiment le voir l'étrange tatouage que portait Sati au niveau du coeur. Une foule de questions lui vinrent à l'esprit, mais aucune ne franchit ses lèvres. Elle se sentait trop lasse pour obtenir de trop nombreuses informations et pour être en mesure de les assimilées.
Quelque chose, tout de même, la sortit de sa torpeur.


Ton père ? C'était lui qui me détenait ?

Eléa n'en croyait pas ses oreilles. Elle avait imaginé que celui (ou celle) qui l'empêchait de revenir à elle n'était autre que la créature infernale avec qui elle avait lié le pacte. Qu'est-ce que le père de Sati venait donc faire dans l'histoire ? Tout ça n'avait pas grand sens !

En fait, ça n'a pas d'importance ! se reprit-elle presque aussitôt sa première exclamation prononcée.

Si elle avait demandé d'autres explications, elle allait devoir se retrouvée obliger de se remémorer cet effroyable voyage. Tant qu'elle pouvait l'éviter, elle le ferait !

L'important, c'est que je sois là ! Et toi aussi ! Et on est presque entière ce qui n'est pas loin d'un exploit vu ce qu'on vient de vivre ! admit-elle avec un petit sourire forcé !

Le soucis était qu'Eléa savait à présent à quoi elle avait affaire. La nécromancie était, en une nuit, devenue une dure réalité pour elle et elle savait que cela ne s'arrêterait pas là, que la souffrance, la douleur, le tourment, tout cela continuerait encore et toujours, jusqu'à ce qu'elle y perde la tête à jamais ! Sati ne devait pas savoir, personne ne le devait... Sauf ceux, bien entendu, qui étaient déjà au courant pour avoir commandité ces horreurs ! Voldemort, c'était lui qui l'avait poussée à lier le pacte... Mais il n'était pas seul... Eilane, sa propre amie... Eilane devait savoir ce qui arriverait ?! Ou peut-être pas... Eilane ne s'y connaissait pas vraiment en nécromancie, alors était-elle au courant de la manière dont les choses se déroulerait ? Eléa devrait un jour ou l'autre en avoir le coeur net !

Mais pas pour le moment !

Regardant Sati, Eléa poussa un long soupir. Elle se sentait d'humeur un peu plus légère à présent que la douleur se faisait moins grande. Elle avait presque faim ! Non, elle avait carrément faim !

Sati, tu peux nous faire apparaître quelque chose à manger ? Mon ventre semble crier famine ! Mais pas de serpent hein !
Revenir en haut Aller en bas
https://potteroleplay.actifforum.com/viewtopic.forum?t=2830
Sati Ali
Invité
avatar


[RESIDENCE] *Près du chemin de Traverse* Appartement de Sati et Eléa - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: [RESIDENCE] *Près du chemin de Traverse* Appartement de Sati et Eléa   [RESIDENCE] *Près du chemin de Traverse* Appartement de Sati et Eléa - Page 4 EmptyVen 20 Oct - 23:13

Sati sursauta lorsqu'elle entendit Elea la reprendre et lancer ce mot cruel, "père". Ultime échos, ce mot père pour la dernière fois ferais ressentir à Sati un quelquonque sentiment. Elle le resentait profondément en elle. Les derniers soubresauts d'un fetus mort né. la fonction que cette créature occupait ou plutôt aurait du occuper à son encontre était entrain de perdre toute signification. Les sentiments qu'elle ressentait pour lui, ils filaient vers le nèant. C'était presque comme si elle pouvait les voir se décomposer sous ses yeux, comme de grands cadavres de serpent..
Elle avait ressenti la même chose à propos de ses parents biologiques, suite aux heures interminables durant lesquelles les détraqueurs lui firent revivre leur mort, Sati avait fini par perdre tout émotion ayant attrait à ceux ci.
Cette fois ci un nouveau chapitre de sa vie venait définitivement de se clore.
A peine Sati eu t'elle ouvert la bouche pour répondre à Elea, qu'elle fut stopée dans son élan par la seconde explication de cette dernière. Aussi, Sati une moue offusquée au visage reporta son attention sur son chemisier largemùent ouvert et s'ingénia à le reboutonner.


Oui tout à fait ! répondit t'elle plus tard à Eléa un large sourire jovial au visage. Bientôt la jeune fille ajouta un clin d'oeuil à sa mine réjouie

Vous faire a manger . Euh oui tout de suite.. Maitresse !
s'exclala Sati, décrivant de sa main un signe de salut militaire. Puis, ses joues se teintèrent de rouge lorsqu'Eléa lui précisa de ne pas cuisiner du serpent.
oh.. n-non.. p-plus de serpent !

Sans plus attendre, Sati prépara la piece de manière approprié pour un dinner. Elle posa un tabouret destiné à recevoir un plateau devant le canapé d'Elea, fit venir par magie ce vieux fauteil, le même qu'elle avait utilisé lors de son premier repas ici, à elle. alla chercher un plateau. Y fit apparaitre quelques cuisses de poulet au fumêt délicat..

Pour vous servir !
Sati effectua une large révérence puis continua
Je vous en prie remplissez donc votre estomac, je vais vosu préparer quelques frites !

Il était important pour Sati de reproduire des conditions similaires à celle qui eurent cours lors de son premiere repas à l'appartement d'Eléa. Cela lui permettait de mettre en place une routine rassurante.
Pourtant, malgrés ces éfforts Sati ne pouvais fuir la réalité ni les changements qui eurent lieu depuis qu'Elea l'avait receuillie... Et ces changements seront ils porteurs de joies ou de malheur ? Cela l'avenir seul le dira...


Alors qu'elle se dirigeait, résolue vers la cuisine, Sati fit soufain volte face.

Oh au fait !! Il s'en ets passé des choses depuis votre retour ! J'ai tellement de choses à vous raconter !

S'exclama t'elle toute excitée, comme une enfant le jour de noel
Revenir en haut Aller en bas
Ivy Mistery
Serdaigle
Serdaigle
Ivy Mistery

Nombre de messages : 194
Age : 62
Age Roleplay + Sorts : 49 ans sorts 1 2 3 SPE
Capacités Spéciales : nécromancie, maître de potions
Date d'inscription : 20/06/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
[RESIDENCE] *Près du chemin de Traverse* Appartement de Sati et Eléa - Page 4 Left_bar_bleue100/100[RESIDENCE] *Près du chemin de Traverse* Appartement de Sati et Eléa - Page 4 Empty_bar_bleue  (100/100)
Points de mana:
[RESIDENCE] *Près du chemin de Traverse* Appartement de Sati et Eléa - Page 4 Left_bar_bleue100/100[RESIDENCE] *Près du chemin de Traverse* Appartement de Sati et Eléa - Page 4 Empty_bar_bleue  (100/100)

[RESIDENCE] *Près du chemin de Traverse* Appartement de Sati et Eléa - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: [RESIDENCE] *Près du chemin de Traverse* Appartement de Sati et Eléa   [RESIDENCE] *Près du chemin de Traverse* Appartement de Sati et Eléa - Page 4 EmptySam 21 Oct - 10:27

Du poulet et des frites ! Ca devrait me redonner goût à la vie !

Eléa prit une cuisse de poulet, se fichant cordialement d'en avoir plein les doigts, et mordit dedans à pleines dents ! Le contact de la nourriture et son parfum velouté lui firent presque oublié les horreurs qu'elle avait vécu ces dernières heures... voire ces derniers jours... Combien de temps était-elle restée dans les limbes des plans inférieurs au fait ?
Après avoir enfourné la moitié d'une cuisse de poulet et une bonne quantité de frites, Eléa se sentit vraiment mieux. Même la douleur de ses blessures avait presque été occulté par le plaisir d'être revenue chez elle, en vie, et de participer à un bon repas !
Se léchant les doigts, elle écouta les dernières paroles de Sati avec un intérêt tout particulier.


Ah oui ? Des choses se sont passées ? Je t'écoute!

Comment toujours, Eléa avait conservé son timbre légèrement impérieux, et avait, également, oublié de remercier Sati pour le repas ! Mais une étincelle de curiosité s'était animée dans son regard bleuté.
Prenant une seconde cuisse de poulet (on aurait dit qu'elle n'avait pas mangé depuis trois jours), elle entreprit d'écouter sa colocataire, trop épuisée, de toute manière, pour parler elle-même.
Une seule question, à vrai dire, restait en suspens dans son esprit. Où était passé le livre qu'elle étudiait avant de tomber dans l'inconscience ? Etait-il rester chez Eilane ? La mangemorte secoua la tête pour chasser cette interrogation, au moins temporairement, et se concentra sur les propos de Sati.
Revenir en haut Aller en bas
https://potteroleplay.actifforum.com/viewtopic.forum?t=2830
Sati Ali
Invité
avatar


[RESIDENCE] *Près du chemin de Traverse* Appartement de Sati et Eléa - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: [RESIDENCE] *Près du chemin de Traverse* Appartement de Sati et Eléa   [RESIDENCE] *Près du chemin de Traverse* Appartement de Sati et Eléa - Page 4 EmptySam 21 Oct - 12:34

Et voila ! s'exclama Sati. Celle ci venait de jaillir de la cuisine brandissant fièrement une assiette pleine à rabord de frites grillées à point, avec la plus grande précotion, la jeune fille déposa ce trésor doré tout à coté du plat de viande.

Ah parcontre j'ai cuisiné ca à partir des patates survivantes de notre dernier repas ! Il y aura donc moins de frites que la dernière fois !
Mais hey ! C'est la qualité qui conte à ce qu'on dit !

Lanca t'elle, un sourire radieux au visage, trop heureuse de pouvoir à nouveau parler et manger au coté de sa chère Eléa.
La jeune fille s'assis en tailleurs sur son vieux fauteuil. Elle ne quittait pas sa voisine de table du regard, comme si elle craignait qu'elle ne disparaisse si elle détournait son attention d'elle.

La bave à la bouche Sati fondit sur l'une des cuisses de poulet. Presque immédiatement, elle enfourna quelques frites entre ses lèvres sombres et pulpeuses. Elle dévorait son repas avec la fougue d'un charognard affamé.
Une moue dégoutée apparut un instant sur le visgae de la jeune fille, elle venait de faire le parallele entre ces sortes de sangsues bipedes de l'au delà entrain de dévorer leur victime, et son propre repas.
Fort heureusement celà n'indisposa qu'un tres court laps de temps la jeune fille qui continua presque aussitôt de manger de bon coeur !
Sauver une demoiselle en détresse d'une horde de monstres féroces, ca ouvre l'appétit. A peine cette pensée traversa l'esprit de Sati, que son imagination la transporta immédiatement aux temps glorieux des chevaliers, au coeur d'une légende épique ! Elle dans le rôle du preux héro, qui s'en vient triomphant de sa quette. Elle se voyait sieger à une table fastueuse, sur laquelle tronait un nombre incalculable de mets succulents que des dizaines de serviteurs s'affairaient à acheminer à elle. Elle se voyait entourée de nombreux seigneurs, tous admiratifs devant sa gloire et sa magestée. Parmis eux se trouvait la vélane elle même, sa beauté et son éclat étaient ternis en face de la magnificence du chevalier. De plus elle bougonnait dans son coin, ruminant son echec à obtenir le royaume de ce roi puissant ou la main de la belle princesse. Sati en eu d'ailleurs un gloussement réjouit !
Derriere sa propre silhouette en armure blanche radieuse, se trouvait, une main sur l'épaule droite du chevalier, cet avatar, Acanti, stoique et imposante, tenant le role de Merlin, grand enchanteur dont la magie fut cruciale dans la réusite du héro. Au dessus de la scene, le soleil dans lequel 3 cercles étaient inclus, brillait de milles feux, illuminant le héro de ses rayons. Sati voyait à ses cotés un roi noble, replet et pétillant de joie et d'admiration. Face à elle se trouvait la magnifique princesse de ce royaume enchanté qu'elle avait libéré d'un féroce démon et de ses cohortes maudites. Le roi son père venait de la lui promettre, de même que son propre trone !
Sati se mordit les lèvres, pour s'empêcher de rire aux éclats à l'idée d'une Eléa princesse soumise et éblouit par la grandeur de sir Sati de Semantika, son chevalier et son sauveur auquel on venait de confier sa main !


Et bien.. voila .. C'est officiel.. Je fait parti des votres maintenant !! S'exclama Sati toute heureuse, espérant vivement qu'Elea serait fière de son entrée au sein des mangemorts !
Revenir en haut Aller en bas
Ivy Mistery
Serdaigle
Serdaigle
Ivy Mistery

Nombre de messages : 194
Age : 62
Age Roleplay + Sorts : 49 ans sorts 1 2 3 SPE
Capacités Spéciales : nécromancie, maître de potions
Date d'inscription : 20/06/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
[RESIDENCE] *Près du chemin de Traverse* Appartement de Sati et Eléa - Page 4 Left_bar_bleue100/100[RESIDENCE] *Près du chemin de Traverse* Appartement de Sati et Eléa - Page 4 Empty_bar_bleue  (100/100)
Points de mana:
[RESIDENCE] *Près du chemin de Traverse* Appartement de Sati et Eléa - Page 4 Left_bar_bleue100/100[RESIDENCE] *Près du chemin de Traverse* Appartement de Sati et Eléa - Page 4 Empty_bar_bleue  (100/100)

[RESIDENCE] *Près du chemin de Traverse* Appartement de Sati et Eléa - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: [RESIDENCE] *Près du chemin de Traverse* Appartement de Sati et Eléa   [RESIDENCE] *Près du chemin de Traverse* Appartement de Sati et Eléa - Page 4 EmptyDim 22 Oct - 10:02

Pas autant de frites que la dernière fois ? La qualité se perd !

Eléa regarda d'un air contrit le plat de frites qui se vidait à vitesse grand V. Elle en enfourna encore une bonne quantité mais quand le plat fut complètement désert de la bonne nourriture qui s'y trouvait auparavant, elle poussa un soupir de déception. Elle était sure qu'elle aurait pu manger trois fois la quantité absorbée tant elle avait faim !!! Se rabattant sur une autre cuisse de poulet, Eléa continua de tenter de se trouver rassasiée. Sati mangeait elle aussi, la bouche sans doute trop pleine pour répondre à la question d'Eléa pour le moment !
La mangemort commençait à avoir soif après toute cette nourriture avalée. Elle mit quelques seconde avant de réussir à prendre sa baguette magique qui pourtant se trouvait juste à côté d'elle (mais pour cela elle devait tendre le bras, étirer ses muscles, et le geste restait douloureux !) Enfin elle fit apparaître sur la table deux bouteille de bierreaubeurre, satisfaite de voir que, malgré sa fatigue, elle était encore capable d'user de la magie, tant que ça restait de petits sorts faciles du moins !
Enfin, Sati lui annonça la "grande" nouvelle. Eléa ignorait comment elle devait réagir face à ça. Sauter de joie ? Mmh ça ne lui ressemblait pas tellement ! Rester stoïque ? Sati n'aurait guère apprécié !


Ah ? Euh... C'est bien ! se contenta-t-elle finalement d'approuver, tout en se demandant si cette réaction conviendrait à sa colocataire !

De plus, elle ne savait même pas, au moment où elle s'était évanouie, que Sati avait l'intention de rentrer dans leur rang, ni qu'Eilane le lui avait proposé. Alors sa réaction était tout aussi proche de l'étonnement que des félicitations !

Et à part ça ? Il s'est passé d'autres choses ?

Alors qu'elle observait Sati, un souvenir de ce qu'elle avait d'abord pris pour un très long et terrible cauchemar lui revint en tête... Maïa... Maïa était là ! Ou peut-être n'était-ce que la créature du plan inférieur qui le lui avait fait croire ?

Maïa est venue ?
Revenir en haut Aller en bas
https://potteroleplay.actifforum.com/viewtopic.forum?t=2830
Sati Ali
Invité
avatar


[RESIDENCE] *Près du chemin de Traverse* Appartement de Sati et Eléa - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: [RESIDENCE] *Près du chemin de Traverse* Appartement de Sati et Eléa   [RESIDENCE] *Près du chemin de Traverse* Appartement de Sati et Eléa - Page 4 EmptyDim 22 Oct - 12:54

Sati haussa un sourcil hautain et désemparé suite à la réponse d'Elea.

Ah d'accord c'est tout ce que ça lui fait.. elle s'en fiche !

La réponse d'Elea si on peu appeler ça une réponse était tombé sur les épaules de la jeune fille comme un couperet. Une fois de plus l'enthousiasme de la jeune fille fut coupé net par le manque d'entrain et l'indifférence marquée d'Elea. Ce n'était évidemment pas la première fois que sa voisine de table manifestait autant de froideur à son égard, mais Sati était loin de s'y être habituée, bien au contraire.

Je lui sauve la vie, je rejoins son camps et elle, elle s’en moque… Ca ne l'intéresse pas le moins du monde ! Je me demande pourquoi je fait tout ça si je n'en ai même pas de la reconnaissance en retour !.
Je suppose que c'est inutile de lui raconter que grâce à moi on a maintenant deux espionnes dans poudlard !

La nouvelle venue dans le camp des ténèbres se mordit les lèvres contenant ses émotions, réprimant une larme de désespoir et de rage.

Grrr à part ça ? A part ça... Dis moi carrément a part tes petites histoires qui me passent par dessus la tête est ce qui s'est passé quelque chose d’intéressant ?.

La jeune fille mordit nerveusement dans une cuisse de poulet, en arracha frénétiquement sa viande pour passer sa colère et ne pris même pas la peine de répondre à sa logeuse.
Sati haussa de nouveau son sourcil, d'un air désapprobateur lorsqu' Elea lui demanda si sa fille se trouvait à ses cotés durant son comas.. La jeune fille daigna cette fois relever la tête de son plat, pour croiser le regard d'Elea.
Maïa..
Sati lança se nom avec dédain, une jalousie latente dans sa voix, elle le cracha d'un seul souffle
Moui, elle est venue..
répondit t'elle d'un air indifférent.

Hm oh et, entre la poire et le fromage, j'ai pensé que cela vous ferais plaisir, voir que cela vous permettrait de retrouver le chemin du monde des vivants d'avoir votre fille à vos cotés, donc c'est moi qui l'est poussée à venir…
Enfin je dis ça mais c'est évident que ça n'as aucune importance...

Essayant de paraître indifférente, Sati replongea dans sa cuisse de poulet qu'elle déchiqueta avec rage
Revenir en haut Aller en bas
Ivy Mistery
Serdaigle
Serdaigle
Ivy Mistery

Nombre de messages : 194
Age : 62
Age Roleplay + Sorts : 49 ans sorts 1 2 3 SPE
Capacités Spéciales : nécromancie, maître de potions
Date d'inscription : 20/06/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
[RESIDENCE] *Près du chemin de Traverse* Appartement de Sati et Eléa - Page 4 Left_bar_bleue100/100[RESIDENCE] *Près du chemin de Traverse* Appartement de Sati et Eléa - Page 4 Empty_bar_bleue  (100/100)
Points de mana:
[RESIDENCE] *Près du chemin de Traverse* Appartement de Sati et Eléa - Page 4 Left_bar_bleue100/100[RESIDENCE] *Près du chemin de Traverse* Appartement de Sati et Eléa - Page 4 Empty_bar_bleue  (100/100)

[RESIDENCE] *Près du chemin de Traverse* Appartement de Sati et Eléa - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: [RESIDENCE] *Près du chemin de Traverse* Appartement de Sati et Eléa   [RESIDENCE] *Près du chemin de Traverse* Appartement de Sati et Eléa - Page 4 EmptyLun 23 Oct - 9:36

Alors sa fille était venue la voir. Il y avait donc encore un espoir pour elles deux, un espoir que Maïa ne la repousse pas jusqu'à la fin des temps ! Eléa aurait presque pu se sentir heureuse si la douleur ne recommençait pas à l'élancer depuis qu'elle avait attrapé sa baguette magique.

Si, si, ça a de l'importance, affirma Eléa en réalisant que Sati avait du mal prendre sa réaction lorsqu'elle lui avait annoncé sa nouvelle appartenance aux forces du mal. Je suis contente que tu aies eu cette idée !

C'était presque un remerciement, cela ne ressemblait pas à Eléa. Mais elle était tellement satisfaite d'apprendre que Maïa avait accepté de venir auprès d'elle qu'elle aurait presque pu se mettre à assommer Sati de formules de politesse et de félicitations ! Presque... Eléa gardait tout de même son caractère froid !

Et tu l'as rencontrée où ? Comment allait-elle ? Pourquoi n'est-elle pas encore là maintenant ?

Eléa se retrouvait avec une montagne de questions à poser. L'arrivée de Maïa, le fait que Sati l'ait rencontrée, voila qui était bien plus intéressant que d'apprendre qu'elle était entrée chez les mangemort. De ça, Eléa ne s'en fichait pas vraiment, c'était une bonne chose qu'il y ait de nouvelles recrues, mais bon, ce n'était pas primordial non plus. Surtout qu'en cet instant, elle ne voulait pas mal au Maître ainsi qu'à Eilane pour ne pas lui avoir tout à fait tout expliquer sur les risques de la nécromancie !
Revenir en haut Aller en bas
https://potteroleplay.actifforum.com/viewtopic.forum?t=2830
Sati Ali
Invité
avatar


[RESIDENCE] *Près du chemin de Traverse* Appartement de Sati et Eléa - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: [RESIDENCE] *Près du chemin de Traverse* Appartement de Sati et Eléa   [RESIDENCE] *Près du chemin de Traverse* Appartement de Sati et Eléa - Page 4 EmptyLun 23 Oct - 16:29

Sati accrocha un sourire à son visage de poupée lorsqu 'Elea lui affirma que le fait qu'elle lui ai envoyé Maïa à son chevet contait à ses yeux.
Pourtant le sourire de la jeune fille était bien terne et blafard, surtout comparé à ses "performances" habituelles.
La jeune mangemort était toujours en colère et vexée. Même si l'attitude d'Elea s'était légèrement réchauffée, elle restait encore et toujours terriblement froide, bien trop froide pour rassurer ou réchauffer le cœur meurtrie d'une Sati qui se sentait négligée, qui sentait plus que jamais en manque d'affection..
La jeune fille reporta à nouveau son attention sur la nourriture qui se trouvait dans son plat. Passait sa colère et son mal être sur cette chair savoureuse, y planta nerveusement ses dents..
Sati se demandait pourquoi elle ressentait ces choses là, pourquoi elle était tant affectée par la froideur cassante d'Elea... Ce n'était pourtant pas la première fois que cette dernière agissait de la sorte.. D'ou venait alors qu'elle se sentait particulièrement blessée et rejetée ?
Etait ce la conséquence de la destruction de cet espoir, à savoir cette belle pensée selon laquelle Elea se dériderais et ce mettrait enfin à la voir vraiment après qu'elle ai risqué sa vie pour elle, ? Etait est ce la déception de constater que la réalité était bien différente de ses rêves romantique de ces images d’Epinal qui avaient fermenté dans l'esprit de la jeune fille..
Sans doute avait elle espéré l'impossible...

Ca passera.. Ca passera..

Les questions d'Elea à propos de Maïa sortirent Sati de ses pensées et de sa nourriture.

Oh... je l'ai rencontrée au Pastel's

Lança Sati négligemment. La question que posa eléa ensuite.. Pourquoi Maïa était partie.. Etait bien plus délicate.. L'appréhension et l'hésitation se lisaient dans son regard, alors qu'elle croisait à nouveau les yeux de sa logeuse.. Sati s'humecta les lèvres et s'apprêta à parler..
l'espace d'un instant Sati pensa descendre Maïa, la calomnier, lancer à Elea qu'elle ai partie parce que le sort de sa mère ne l'intéressait pas qu'elle ne voulait plus rien avoir à faire avec elle ! Ainsi dans un espoir fou, la jeune fille pensait que cela lui permettrait de se débarrasser d'une rivale.. Une personne qui à sa place occupait une part du cœur d'Elea que Sati aurait tant voulu revendiquer pour elle seule ! ... Mais elle était incapable de mentir impunément à sa logeuse..

E-Et bien. Si elle est partie c'est qu'elle a eu. Peur..
Elea.. Est ce que.. Est ce qu'il y a quelque chose que je devrais savoir à propos de cette fille ? A t'elle quelque chose qui en ferait une personne. Hors du commun..
.. Je veux dire, si elle a fuit c'est parce qu'elle l'a entendu...

dieu des serpents et des Roseaux....
murmura t'elle, d'un ton infiniment révérencieux.

la puissance qui régit l'au delà. Ors vous devez sûrement savoir qu'il n'est pas donné à n'importe qui d'entendre cette entité. Il faut être en communion avec les plans extérieurs.. Que la plupart d'entre vous appellent les plans infernaux pour entendre leur voix..
Est ce que Maïa.. A.. Quelque expérience en nécromancie o-ou une quelconque affiliation avec l'au delà ?
Revenir en haut Aller en bas
Ivy Mistery
Serdaigle
Serdaigle
Ivy Mistery

Nombre de messages : 194
Age : 62
Age Roleplay + Sorts : 49 ans sorts 1 2 3 SPE
Capacités Spéciales : nécromancie, maître de potions
Date d'inscription : 20/06/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
[RESIDENCE] *Près du chemin de Traverse* Appartement de Sati et Eléa - Page 4 Left_bar_bleue100/100[RESIDENCE] *Près du chemin de Traverse* Appartement de Sati et Eléa - Page 4 Empty_bar_bleue  (100/100)
Points de mana:
[RESIDENCE] *Près du chemin de Traverse* Appartement de Sati et Eléa - Page 4 Left_bar_bleue100/100[RESIDENCE] *Près du chemin de Traverse* Appartement de Sati et Eléa - Page 4 Empty_bar_bleue  (100/100)

[RESIDENCE] *Près du chemin de Traverse* Appartement de Sati et Eléa - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: [RESIDENCE] *Près du chemin de Traverse* Appartement de Sati et Eléa   [RESIDENCE] *Près du chemin de Traverse* Appartement de Sati et Eléa - Page 4 EmptyMar 24 Oct - 7:30

Peur ? Maïa a eu peur ? A cause de moi ? Elle a été en contact avec... avec... "ça" ?

Eléa ignorait le nom de cette créature à laquelle elle avait vendu son âme et son corps de nombreuses années auparavant, lorsque Voldemort lui avait offert le pouvoir d'enfanter en échange de ce terrible pacte dont elle ne comprenait qu'à présent la lourde réalité. Elle se contentait donc de ne jamais la nommer, et, quand il le fallait, elle disait seulement "ça" ou "elle", tout en ignorant en réalité si cette chose avait un sexe, si elle était féminine ou masculine. Jusqu'à cette expérience infernale, la question ne lui avait même jamais effleuré l'esprit !

Seigneur ! C'est terrible ! Plus jamais elle ne va accepter de me parler !

Eléa essaya de ne pas trop penser à cette terrifiante optique et préféra se concentrer sur la réponse qu'elle allait donner à Sati. Devait-elle tout lui dire ? Devait-elle lui expliquer les raisons pour lesquelles elles avaient voyagé à travers les plans inférieurs au péril même de leurs vies ? Ou valait-il mieux qu'elle garde cela pour elle ?
Non, Sati avait le droit de savoir... Et puis, c'était encore le meilleur moyen pour répondre à ses interrogations sur Maïa !


Sati, il y a des choses que tu dois savoir !
Il y a très très longtemps, avant la naissance de Maïa, avant sa conception, avant mon séjour à Azkaban, j'ai vu un médicomage. Il m'a annoncé que j'étais stérile !
A ce moment là j'étais avec ton... "père". On venait de quitter Poudlard quand il m'a dit qu'il allait se marier, mais pas avec moi ! On est rentré en même temps sous les ordres du Maître et on a continué à se voir, malgré le mariage ! Mouais, ce n'était peut-être pas bien malin, mais je n'ai jamais eu pour habitude de laisser tomber une bataille, surtout quand il s'agit d'un homme !
Je voulais plus que tout un enfant, parce que je n'avais qu'une envie : que son imbécile de femme se fasse doubler par sa maîtresse et qu'il ouvre enfin les yeux et décide de la laisser tomber. Seulement le médicomage avait été formel !
Un jour, le maître a lu mon désir d'enfanter dans ma tête. Et il m'a dit qu'il pouvait m'aider mais qu'il y aurait un prix à payer en échange. J'étais bien trop contente pour me soucier de ce prix. J'ai accepté et par je ne sais quel tour de magie, il a prétendu me rendre féconde. En contre-partie, je devais faire deux choses : élever l'enfant en tant que futur mangemort et, une fois enceinte, commencer l'apprentissage de la nécromancie.
Mais j'ai bien cru que son sort avait foiré, parce que la grossesse n'est pas venue tout de suite ! La femme de mon amant a eu le temps de mettre au monde son immonde gamin, et le Maître de disparaitre on ne savait où... Je me sentais franchement trahie et j'ai souvent eu envie de quitter les quelques mangemorts qui continuaient à se réunir après la défaite du Maître sur "l'élu". Mais à chaque fois, Eilane m'en a dissuadée, me promettant que mon heure viendrait... Et elle est venue ! Je suis tombée enceinte. J'ai pensé que ça me rapprocherai de ton "père" avec qui ça n'allait pas fort, au lieu de quoi ça a fini de détruire notre relation !
Et c'est à ce moment là que j'ai ouvert pour la première fois le livre de chaire...


Eléa s'arrêta, essayant de se remémorer cet instant, mais la vision qu'elle en avait restait assez floue.

J'ai pactisé avec une créature infernale. J'y ai gagné des pouvoirs que je n'arrive toujours pas à maîtriser car j'ai manqué de temps pour les pratiquer vu que je me suis vite retrouvée en prison à cause de mon père qui avait compris la vérité à mon sujet et qui voulait proteger Maïa. Quand il me l'a enlevée, il m'a dit que ma grand mère avait été une puissante nécromancienne, qu'elle avait fini totalement défigurée, folle à liée, dans un hôpital. Ma mère n'a pas eu le temps d'en arriver là tout simplement parce qu'un idiot de moldu, un médecin, lui a donné les mauvais soins au mauvais moment... Mais elle aussi était une nécromancienne !
Toutes les femmes de ma famille, depuis des générations, pratiquent la nécromancie et ont des prédispositions pour ce pouvoir ! D'après mon père, Maïa n'était, en plus, pas tout à fait comme n'importe quel enfant. Le maître avait fait quelque chose, en me rendant féconde, qui amplifiait ces prédispositions !
Alors j'ai été envoyée à Azkaban, Maïa a été cachée, fin de l'histoire !
Jusqu'à ce que je tombe sur elle par hasard dans Prague ! Et jusqu'à ce qu'elle revienne en Angleterre !

Oui, Maïa est "spéciale", et c'est pour ça que le maître la veut ! Et j'ai peur pour elle maintenant. Je n'ai pas vraiment envie qu'elle subisse ce que je viens de subir !
Revenir en haut Aller en bas
https://potteroleplay.actifforum.com/viewtopic.forum?t=2830
Sati Ali
Invité
avatar


[RESIDENCE] *Près du chemin de Traverse* Appartement de Sati et Eléa - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: [RESIDENCE] *Près du chemin de Traverse* Appartement de Sati et Eléa   [RESIDENCE] *Près du chemin de Traverse* Appartement de Sati et Eléa - Page 4 EmptyMar 24 Oct - 14:17

Sati sursauta lorsqu'elle compris qu'Elea allait réellement lui révéler les secrets qui entouraient la naissance de Maîa. Lorsqu'elle avait demandé à la mangemort si il y avait quelque chose qu'elle devait savoir à propos de sa fille, qu'elle lui posa ces questions sur les particularités de Maïa, Sati était convaincu qu'Elea l'enverrait sur les roses en rétorquant que cela ne la regardait pas.. Ou mieux, en prétextant qu'il valait mieux pour elle, pour sa propre sécurité qu'elle ne sache rien.. Sati avait interrogé Elea sans grande conviction. Désormais la jeune fille évitait autant que possible d'espérer pour ne pas risquer de trop grandes ou douloureuses déceptions, elle s'était conditionnée pour résister le mieux possible à une réponse froide et cassante.. Ainsi, sa surprise fut d'autant plus grande lorsque sa logeuse se lança dans ce qui semblait etre destiné à devenir un long discours explicatif sur les origines de Maïa et sur sa propre existence.
Sati planta ses coudes dans la fine nape qui recouvrait la table de fortune. Elle cala son menton entre ses mains et écouta avec attention le récit d'Elea, passant aux gré de ses paroles de l'effroi à la fascination, et de la fascination à l'effroi, en passant par toutes les nuances possibles et imaginables.
Sati n'osait pas prononcer un mot, n'osait pas interrompre Elea.. Elle ressentait cet instant comme un moment particulièrement rare et fragile.. Un seul son, un seul soupir mal placé de sa part, et elle courait le risque de le faire voler en éclat, s'enfuire, s'évaporer.. et ne plus jamais le retrouver à l'avenir.
Sati se sentait valorisée quelque peu, très fière qu'elea lui accorde une confiance suffisante pour lui raconter tous ces évènements plus que personnels et délicats. Elle ne parvient pas cependant à retenir un haussement de sourcil stupéfait, suivit d'un gloussement malicieux lorsqu' Elea lui évoqua les relations qu'elle avait entretenu avec son père !

En silence, faisant même bien attention à ne pas penser trop fort, Sati se mit à commenter, à réfléchir à ce qu'Elea disait..

Alors comme ça tu as voulu te servire de Maia comme une arme dans ton jeu.. Une arme lui permettant d'évincer maman ! tss tss tss pas gentil ma toute belle ! Je vois que ce n'est pas les scrupules qui l'étouffe ! Pauvre Maia quand même !


A peine eu t'elle prononcer ces mots que Sati s'empressa de bloquer le rictus mauvais qui commençait à se dessiner sur son visage. L'espace d'un instant la jeune fille éprouva un malin plaisir à se représenter Maîa comme un simple jouet sans valeur sentimentale aux yeux d'Elea..

Dommage pour toi maîtresse Elea, maman l'a devancé dans ce petit jeu ! En mettant bas cette teigne.. Cette immonde gamin comme tu dis.. Hey au fait c'est vrai, c'est moi qui t'en ai débarrassé très chère ! Ca te ferais une raison de plus de me remercier.. Faute d'obtenir papa, tu as au moins eu ta vengeance sur maman hihi !
Heureusement que je n'ai pas trop l'esprit de famille quand même.. En même temps il n'ont eu que ce qu'ils méritaient, ça les apprendra à m'avoir traité comme un vieux chiffon !

Sati se recentra sur les paroles d'Elea, essayant tant bien que mal de comprendre la suite de son récit malgré la part importante qu'elle avait manqué. Lorsque la jeune fille parvins enfin à se raccrocher au récit de la mangemort celle ci parlait de nécromancie.. Du fait que celle ci était puissante parmi ses ancêtres.. Cela n'émeu pas Sati plus que cela, elle avait rencontré Lyzander et son visage fripé et les avaient tous les deux vu en action, de plus elle avait écouté, très distraitement, mais écouté quand même les principes de magie noire que les laquais de son père tentait de lui inculquer. Ainsi la nécromancie était quelque chose à laquelle elle commençait à être familière... Sans pour autant mesurer tout à fait son potentiel de destruction. ni les conséquences que son usage intensif pouvait avoir sur un sorcier..
Ce qui inquiéta bien plus la jeune fille fut la description que le père d'Elea fit de la grand-mere de celle ci. Effroi et inquiétude s'emparèrent alors de Sati... Et si jamais l'apprentissage de cette nécromancie finissait par avoir le même effet sur Elea ?
Sati se voyait déjà des larmes pleins les yeux rendre visite à une Eléa déformée, monstrueuse, totalement aliénée, enfermée dans une camisole de force, jetée au fond d'une cellule capitonnée

n-non..!

Laissa t'elle échapper malgré elle, tel un murmure terrifié. Déterminée à ne pas laisser ce genre de pensée se basant sur quelque futur inventé de toute pièce par son imagination fertile, Sati secoua discrètement la tête, et se concentra à nouveau sur le récit d'Elea..
Elle écouta attentivement cette fois ci, sans laisser ses pensées prendre le pas sur ce qu'elle entendait.
Lorsque la mangemort eu fini, Sati resta un instant silencieuse, la bouche entre ouverte..

Alors comme ça.. Vous et Maîa etes liées aux 9 enfers... A l'etre supreme.. reine de l'au delà.. ?

Sati bredouilla ces mots, instinctivement, elle ne savais pas elle même pourquoi elle les prononcaiut ni si il s'agissait là d'une vrai question..

Oui.. Je le savais elle EST spéciale ! Cela explique beaucoup de choses.. Est ce que vous savez que ses prédispositions ont causé certains... hm accidents.. Comme transformer de l'eau en sang lors d'un cour de magie des anciens ?

Les derniers mots du recits d'Elea attirèrent l'attention de Sati

Oh.. Alors vous voulez l'éloigner des griffes de Vol.. Du seigneur des ténebres ?
Revenir en haut Aller en bas
Ivy Mistery
Serdaigle
Serdaigle
Ivy Mistery

Nombre de messages : 194
Age : 62
Age Roleplay + Sorts : 49 ans sorts 1 2 3 SPE
Capacités Spéciales : nécromancie, maître de potions
Date d'inscription : 20/06/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
[RESIDENCE] *Près du chemin de Traverse* Appartement de Sati et Eléa - Page 4 Left_bar_bleue100/100[RESIDENCE] *Près du chemin de Traverse* Appartement de Sati et Eléa - Page 4 Empty_bar_bleue  (100/100)
Points de mana:
[RESIDENCE] *Près du chemin de Traverse* Appartement de Sati et Eléa - Page 4 Left_bar_bleue100/100[RESIDENCE] *Près du chemin de Traverse* Appartement de Sati et Eléa - Page 4 Empty_bar_bleue  (100/100)

[RESIDENCE] *Près du chemin de Traverse* Appartement de Sati et Eléa - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: [RESIDENCE] *Près du chemin de Traverse* Appartement de Sati et Eléa   [RESIDENCE] *Près du chemin de Traverse* Appartement de Sati et Eléa - Page 4 EmptyJeu 26 Oct - 9:01

Non, JE suis liée aux 9 enfers. Maïa n'a pas passé de pacte. Mais elle possède, comme toutes les femmes de ma famille, un lien lattent, qui n'attends que le bon moment pour se réveiller. Le bon moment étant le fameux pacte de sang !
Maïa a ces prédispositions en elle. C'est pour ça qu'elle a pu entendre la créature infernale et entrer en contact avec elle.
Mais sa relation peut très bien s'arrêter là et ce serait mieux pour tout le monde.
Pour les accidents qui se sont produits autour d'elle, ça a du l'effrayer, mais il n'y a rien de grave, rien qui permette de s'inquiéter. J'ai vécu des choses similaires, mais moi je savais ce qui m'arrivait, c'est la seule différence !


Eléa bailla ostensiblement. La journée avait été longue et finalement elle tombait de sommeil. Se recroquevillant sur le canapé, trop épuisée pour retourner jusque dans la chambre, elle continua d'une voix pâteuse :

Je ne veux pas l'éloigner ou la rapprocher du maître. je veux déjà qu'elle sache à quoi elle a affaire... C'est elle qui devra choisir ensuite... Mais on devrait lui épargner toutes ces souffrances et toutes ces horreurs. Maïa n'a pas eu une vie facile jusqu'à maintenant !

La fatigue d'Eléa se voyait d'autant plus dans ses paroles. Elle aurait presque pu se montrer humaine en cet instant, craignant pour la vie et le bonheur de sa fille...
A peine quelques secondes après qu'elle eut fini de parler, elle plongea dans un sommeil profond, sans rêves, d'une grande force réparatrice.
Revenir en haut Aller en bas
https://potteroleplay.actifforum.com/viewtopic.forum?t=2830
Sati Ali
Invité
avatar


[RESIDENCE] *Près du chemin de Traverse* Appartement de Sati et Eléa - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: [RESIDENCE] *Près du chemin de Traverse* Appartement de Sati et Eléa   [RESIDENCE] *Près du chemin de Traverse* Appartement de Sati et Eléa - Page 4 EmptyJeu 26 Oct - 13:56

Sati écouta distraitement Elea lui parler de la situation de Maia, et de l'avenir qu'elle prévoyait pour elle.
Une moue dubitative déforma le visage de Sati. Une fois de plus elle se détacha du monde environnant pour plonger dans ses pensées
.

Hmm. Maïa n'as pas passé de pacte à proprement parlé avec les 9 enfers.. Pas de lien avec un livre de chair..
Donc officiellement rien ne l'enchaîne à l'au-delà.. crois le si tu veux ma très chère Elea, mais les choses ne sont pas si faciles.
On n'échappe pas à son destin. C'est ce qu'on m'a toujours enseigné... et je le crois !
Si Maïa est marquée par le monde des morts, c'est au monde des morts qu'elle reviendra. C'est indubitable, si les 9 enfers viennent clamer leur dut, elle n'aura d'autre choix que de les servire pour l'éternité..
Car je doute que quelqu’un qui ai d'une manière où du autre ai quelque chose à voir avec la puissance de l'au delà puisse jamais s'en détacher..
Toutes ces créatures, ces êtres terrifiants et magnifiques à la fois qu'il m'a été donné de voir, sont autant d'âmes qui ont été marquée de leur vivant et qui éternellement vivent enchaînés à leur nouvelle chair et à leur servitude envers la toute puissante entité..
Est ce que Maïa deviendra l'une d'entre elle lorsque l'au-delà sera venu réclamer son âme ?
..hmm c'est à voir..

Sati sorti de sa méditation pour se focaliser sur la réponse d'Eléa, concernant un avenir plus proche pour Maïa, cette difficile question de la bannière sous laquelle s'aligner. D'un petit signe de tête Sati fit comprendre à sa logeuse qu'elle était d'accord avec elle. Après un certain temps d'hésitation, à peser le pour et le contre, Sati finit par murmurer ces mots, toujours, peu être malgré elle baignée par l'espoir sans doute vain de gagner une place dans l'estime d'Elea..

Y a t'il quelque chose que je puisse faire pour..

La jeune fille s'arrêta net. Les yeux pleins de surprise, elle se rendit compte qu'Elea venait de s'endormir comme une masse !

Ah ben ca alors !

La jeune fille tout d'abord agita sa main devant les yeux clos d'Elea, exerça quelques pressions de son indexe sur son épaule..
Rien à faire, elle dormais profondément
Un petit sourire attendris apparu sur le doux visage de Sati.
Elle se leva, repoussa le tabouret, loin d'Elea, débarrassa cette table de fortune.
Puis, lorsqu'elle eu fini, la jeune fille revint au salon, d'un pas traînant et hésitant.
Elle resta un instant en silence à regarder sa logeuse dormir. Son apparence ne laissait en rien présager la froideur de son caractère.
D'un geste déterminé, Sati s'empara d'une des chevilles d'Eléa, la déposa sur le tabouret qui lui faisait face, puis, fit de même pour la seconde…
Dans la même optique bienveillante, Sati parti en direction de la chambre d’Elea, et en revins avec une couverture qu’elle s’empressa de déposer sur le corps endormis de sa logeuse..

Elea.. Tu es ma seule amie, et je t’aimes.. Dommage que toi tu ne m’aimes pas.
murmura tristement Sati, les larmes aux yeux

Profitant de cet instant unique, la jeune fille apres mure hésitation, déposa un baiser sur le frond d'Elea, puis des idées noirs plein la tête, se dirigea vers la porte, sorti de cet appartement, laissant sa logeuse à son sommeil.. Elle avait besoin de prendre l’air, de se remettre de ces émotions..
Revenir en haut Aller en bas
Ivy Mistery
Serdaigle
Serdaigle
Ivy Mistery

Nombre de messages : 194
Age : 62
Age Roleplay + Sorts : 49 ans sorts 1 2 3 SPE
Capacités Spéciales : nécromancie, maître de potions
Date d'inscription : 20/06/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
[RESIDENCE] *Près du chemin de Traverse* Appartement de Sati et Eléa - Page 4 Left_bar_bleue100/100[RESIDENCE] *Près du chemin de Traverse* Appartement de Sati et Eléa - Page 4 Empty_bar_bleue  (100/100)
Points de mana:
[RESIDENCE] *Près du chemin de Traverse* Appartement de Sati et Eléa - Page 4 Left_bar_bleue100/100[RESIDENCE] *Près du chemin de Traverse* Appartement de Sati et Eléa - Page 4 Empty_bar_bleue  (100/100)

[RESIDENCE] *Près du chemin de Traverse* Appartement de Sati et Eléa - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: [RESIDENCE] *Près du chemin de Traverse* Appartement de Sati et Eléa   [RESIDENCE] *Près du chemin de Traverse* Appartement de Sati et Eléa - Page 4 EmptyLun 30 Oct - 15:06

Eléa fut réveillée par un étrange et répété claquement. Elle ouvrit un oeil, puis l'autre. Il faisait encore nuit noir. Elle tourna la tête. A droite. A gauche. Personne. Sati était partie. Eléa se sentit alors bien seule dans cette obscurité.

Tap tap

C'est quoi ça encore ?

La mangemort voulu se lever, persuadée qu'elle se trouvait sur son lit, en basculant sur le côté. Mais il lui fallut admettre que la chose sur laquelle elle s'était endormie n'avait rien à voir avec son lit, et elle dégringola lourdement sur le sol.

C'est pas vrai ! cria-t-elle.

Tap tap

Oui oui, j'arrive !

Ensommeillée, elle se cogna à à peu près tous les objets de la pièce avant d'arriver à la fenêtre d'où provenait le bruit.

Tap ta...

La fenêtre venait d'être ouverte. Epytus, le faucon d'Eilane, s'y engouffra. Il portait une lettre dans son bec qu'il tendit à Eléa.

D'accord. Voila que maintenant elle me réveille en pleine nuit pour m'écrire ! maugréa la mangemort.

Lumos !


Sa baguette magique éclaira faiblement la lettre. Elle la lut rapidement, se frotta les yeux, puis la re parcourut à nouveau.

En France ? C'est une blague ? Je n'ai pas l'intention de partir moi !

Eléa retourna la lettre, s'imaginant peut-être qu'à son dos serait inscrit "poisson d'Halloween". Mais il n'y avait rien du tout de l'autre côté.
Elle se laissa tomber sur le canapé où elle avait dormi une partie de la nuit. Les mangemorts l'envoyaient en France ? Pour gérer certaines affaires avec ce qui restait de serviteurs du maître là-bas ? Et Maïa alors ? Elle la reverrait quand ?


Maïa... En fait, c'est peut-être une bonne chose... Je ne l'attirerais pas auprès du maître, donc elle ne pourra pas me détester, quoi qu'elle décide de faire, lorsque je reviendrais...Et puis elle est grande maintenant, elle sait se débrouiller toute seule... Et elle n'a pas franchement envie de mon aide pour le moment de toute façon...

Bon... d'accord... Va pour la France... Mais pas tout de suite ! Pour le moment, j'irai bien avaler quelques vodka pour me changer les idées !


Elle s'emmitoufla dans une cape après avoir vérifié qu'elle avait encore une allure convenable, et quitta l'appartement.
Revenir en haut Aller en bas
https://potteroleplay.actifforum.com/viewtopic.forum?t=2830
Sati Ali
Invité
avatar


[RESIDENCE] *Près du chemin de Traverse* Appartement de Sati et Eléa - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: [RESIDENCE] *Près du chemin de Traverse* Appartement de Sati et Eléa   [RESIDENCE] *Près du chemin de Traverse* Appartement de Sati et Eléa - Page 4 EmptyMar 31 Oct - 1:07

La porte d'entrée de l'appartement claqua brusquement. Une jeune fille à l'aspect de poupée, franchit le seuil de cette porte.. Elle resta un instant dans l'entrebâillement de la porte.. Hésitante. Que devait elle, entrer ? Ou fuir, à nouveau ce lieu, le repaire de cette créature qu'elle affectionnais tant mais qui semblait la considérer comme quantité négligeable.. Ce genre de sentiment n'est jamais très bon lorsqu'il ne fonctionne que dans un seul sens..

Oh et puis zut !

La jeune fille venait de prendre sa décision, elle devait entrer. Apres les terribles évènements de cette nuit durant laquelle elle cherchait la paix, mais n'as trouvé que la mort sur son chemin, des dizaines et des dizaines de morts, elle ne recherchait qu'un havre, un havre de paix. Certes avait elle fait un saut à Azkaban. Son refuge de jadis, mais elle cherchait autre chose, une présence. Celle d'Elea, elle en avait besoin.. Si ses mots d'indifférence étaient glacés, sa seule existence, elle la réchauffait.

Je suis revenue princesse !

Elle lança ses mots, toute joyeuse de retrouver Elea.. L'espace d'un instant, Sati avait publié ses états d'âme, elle avait oublié la détresse dans laquelle l'attitude de sa logeuse la plongeait. Elle avait oublié jusqu'au fait que celle ci l'enverrait certainement promener si elle l'entendait s'adresser à elle avec tant de familiarité..

Tiens, elle n'est plus là.. Est ce qu'elle serait monter se coucher ? Je me demande si elle s'est seulement rendue compte que je lui ai apporter des couvertures !

Et Sati monta la chercher.. Personne, l'angoisse commença à la gagner.. Elle se mit à la chercher.. Partout dans l'appartement, sa respiration se faisait saccadée au fur et à mesure de ses recherches infructueuses.. La panique s'emparait d'elle, l'étouffait..
Sans crier gare, laissant son instinct prendre le dessus la jeune fille se jeta droit devant elle contre un grand miroir rectangulaire qui ornait l'une des portes d'un placard d'Elea. Sati plaqua ses deux mains sur celui ci, ferma les yeux, elle semblait en proie à une profonde concentration.. Lorsqu'elle les rouvrit. Les lumière du salon d'Elea vacillaient légèrement.. Quand au miroir, il était opaque, crasseux. La dimension que l'on voyait de l'autre coté.. Sati la connaissait bien, peu être même trop bien..


Je sais déjà ce que tu vas me demander ma chère petite mortelle !
C'était le reflet de la jeune fille qui venait de parler. Cette avatar qui lui ressemblait tant, son portrait cracher, excepté ses yeux de couleur différente et ce maquillage coulant lui donnant cet aspect décomposé..

Bonjour Acanti ! Lui répondit Sati, courtoise et amicale comme à son accoutumé. Bien que l'angoisse prédominait dans sa voix

Le reflet lui rendit son sourire, à l'identique, avant de lui répondre, avant même qu'elle n'ai posé sa question.
Je n'ai pas ta chère Elea.. Si son âme m'est promise, je te jure de ne m'en emparer que le jour de sa mort.. Qui surviendra sans que je n'ai quoi que ce soit à voir dedans, bien évidemment !

Mais alors où est elle ?? Où !
Hélas, les paroles du sombre avatar de l'autre côté du miroir ne rassurèrent pas Sati, bien au contraire.. Le monde des vivants pouvais être bien plus cruel que celui des morts..

Ta réponse, mon enfant.. Se trouve là !
Un rictus mielleux au visage, Acanti pointa le morceau de papier froissé qui gisait, posé sur le lit d'Elea.
En toute hâte, Sati se jeta sur le morceau de papier froissé.

N-nan.. Ce n'est p-pas possible !! Sati fixait ses mots gravés sur le papier, l'effroi emplissait son regard.. Comme si elle venait de lire sa propre condamnation à mort..

Elle était assise là, exactement à l'endroit ou tu te trouvais lorsque elle a lui cette lettre..

E-en France ! C-c'est une blague !?

C'est aussi ce qu'elle a dit!

N-nan.. J-j-je ne veux pas.. Je ne veux pas qu'elle parte !! J-je ne veux pas !!
S'écria Sati, consternée, enserrant de toute ses forces son visage mouillé de larmes de ses mains..

Je ne veux pas !!
Soudain, dans un sursaut de rage, Sati se leva du canapé, ses bras enroulés autour de son estomac, pliée en deux, comme si une douleur atroce venait de s'emparer d'elle, elle se mit- à tourner en rond, martelant furieusement le plancher de ses énormes semelles noires.

C'est toujours comme ça ! Encore !! Encore leur saleté de mission ! Ils n'ont que ce mot à la bouche ! C'est la seule chose qui compte à leur yeux ! Ils peuvent tout détruire pour ca, prendre des centaines de milliers de vies écraser tout ce qui passe sur leur chemin, jouer avec les sentiments des autres, mais ils n'en on rien a faire ! tant que ca sert leur maudite mission, leur satanée cause !!

Sati s'arrêta devant le miroir, rageuse et plaintive à la fois.. Elle se plongea dans l'oeui noir et l'œil bleu de son reflet.
Et Moi ! Et moi dans tout cela ! Qu'est ce que je deviens ! Je passe toujours en dernier moi! pourquoi ! Moi je suis restée à son chevets pendant des nuit ! moi je me suis occupée d'elle ! Moi je lai sauvée, Mais pourtant elle se moque pas mal de ce que je peux ressentir hein ? Est ce qu'elle a pensé à moi !?

Acanti ne répondit rien. Un silence évocateur, bien plus qu'un long discours. Sati le compris immédiatement d'ailleurs..
Ses mains glissèrent du miroir, penaude, elle pencha son visage délicat assailli par le désarroi..

Tu n'as pas terminé avec cette lettre ma chère mortelle ! Il reste un petit détail..
Un rictus mauvais s'accrocha au visage d'Acanti..
Regarde encore.. Oui voila, ceci..

E-Eilane ! C-c’est elle qui a envoyé cette lettre ! s'exclama Sati des que son regard se posa sur la signature..

Oui ! Son faucon est arrivé. Il y a quelques heures.. A cette fenêtre.
Un rictus malsain aux lèvres Acanti pointa le reflet déformé de la fenêtre d’Elea qui se trouvait de son coté du miroir

Sati serra les dents. La rage lui montait, emplissait ses veines, elle froissa furieusement la lettre, la déchira, la projeta la fenêtre d’ou ce message funeste était arrivé.

Ravale ton venin vélane maudite !! Voleuse !! !

hurla t'elle, à tue tête , aussi fort qu'elle le pouvais..
Puis, elle s'empara de nouveau d'elle, cette rage qui coulait dans son sang, l'aura de flame noires et glauques de la dame noire entoura de nouveau Sati.. Alors que la jeune fille se mit à hurler.. Les flames se concentrèrent autour d'elle, dansant, une danse de mort.. puis, tres vite, sans plus de destruction, s'évaporèrent dans l'air..
Et Sati s'éffondra, fondit en larmes.. par terre au milieu du salon..
Revenir en haut Aller en bas
Ivy Mistery
Serdaigle
Serdaigle
Ivy Mistery

Nombre de messages : 194
Age : 62
Age Roleplay + Sorts : 49 ans sorts 1 2 3 SPE
Capacités Spéciales : nécromancie, maître de potions
Date d'inscription : 20/06/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
[RESIDENCE] *Près du chemin de Traverse* Appartement de Sati et Eléa - Page 4 Left_bar_bleue100/100[RESIDENCE] *Près du chemin de Traverse* Appartement de Sati et Eléa - Page 4 Empty_bar_bleue  (100/100)
Points de mana:
[RESIDENCE] *Près du chemin de Traverse* Appartement de Sati et Eléa - Page 4 Left_bar_bleue100/100[RESIDENCE] *Près du chemin de Traverse* Appartement de Sati et Eléa - Page 4 Empty_bar_bleue  (100/100)

[RESIDENCE] *Près du chemin de Traverse* Appartement de Sati et Eléa - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: [RESIDENCE] *Près du chemin de Traverse* Appartement de Sati et Eléa   [RESIDENCE] *Près du chemin de Traverse* Appartement de Sati et Eléa - Page 4 EmptyLun 27 Nov - 13:29

Après une longue soirée de beuverie en compagnie de deux étranges femmes : une assez peu bavarde et une autre qui ne déclamait que des verres, Eléa rentra enfin à l'appartement. Elle fut étonnée de ne pas y trouver Sati, mais en un sens, c'était mieux ainsi. Sa décision était prise et Eléa détestait les adieux. Elle avait en effet choisi de partir le soir même, après avoir réglé quelques paperasses pour léguer son magasin à Maïa. Si elle attendait plus, elle risquait de changer d'avis !
S'asseyant sur son canapé préféré, elle fixa un moment le vide, cherchant les mots qu'il lui faudrait utiliser pour les lettres qu'elle devait envoyer. Elle avait prévu de prévenir tout le monde par lettre, ce qui éviterait les fusions de bons sentiments : une pour Eilane, bien sur, une pour Maïa, une pour Sati et une pour Servus !
Eléa n'arrivait pas encore à déterminer laquelle serait la plus dure à rédiger.
Une fois quelques heures de somnolence, de réflexions et d'écriture passées, les lettres étaient fin prêtes. Elle en confia trois à son aigle, lui intimant l'ordre de la rejoindre ensuite où qu'elle se trouve à ce moment là et laissa la dernière sur la table basse du salon, dans l'appartement, dépliée, permettant ainsi à Sati de voir directement ce qui y était écrit :


Citation :
Sati,

j'ai décidé de m'absenter quelques temps. Je pars en France où le Maître a besoin de missionnaire. Je pense que c'est la meilleure chose à faire pour moi à la vue des derniers évènements, même si je n'ai pas envie de quitter l'angleterre, cet appartement et ta présence qui m'a beaucoup aidée.
Je sais que je peux paraître très froide et que je le suis souvent aussi, mais tu es une vraie amie pour moi. Tu m'as sauvée... merci !

A bientôt j'espère,

Eléa

PS : tu peux continuer de loger à l'appartement. J'ai d'ailleurs fait changer le nom sur le bail !

Si Eléa possédait une grande froideur à l'oral, elle pouvait faire preuve de beaucoup plus d'humanité à l'écrit, comme en était la preuve cette lettre.
Revenir en haut Aller en bas
https://potteroleplay.actifforum.com/viewtopic.forum?t=2830
Sati Ali
Invité
avatar


[RESIDENCE] *Près du chemin de Traverse* Appartement de Sati et Eléa - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: [RESIDENCE] *Près du chemin de Traverse* Appartement de Sati et Eléa   [RESIDENCE] *Près du chemin de Traverse* Appartement de Sati et Eléa - Page 4 EmptyLun 27 Nov - 21:34

Fondant, le point en avant, vers l'immeuble résidentiel elle descendait du ciel, à l'image d'un dieu du tonnère sur son char volant ! Sati, la jeune suivante de la reine des brumes fendait à grande vitesse l'air frais de Londres dans un grand vacarme de rires aigus, entre lesquels elle fredonnait à tue-tête quelques musiques triomphales !

Super girl is back to town !!
S'exclama t'elle alors que les joliers fantomatiques d'Azkaban la déposèrent délicatement sur le sol.

Leur tache était accomplie.. Leur présence ici avait perdu tout son sens, c'est pourquoi, apres avoir voletés en rond quelques instants, poussants des sifflements et plaintes aigues et désespérés, à l'idée du gigantesque festin humain qui s'étendait partout autour d'eux mais qui leur était cruellement refusé !
Quel abominable supplice de Tental auquels ils étaient contrain de se résigner..
Lorsque, à contre coeur, ils finirent par s'en aller, Sati ses grands yeux pétillants de joie, les salua d'un grand geste de la main, et leur envoya même un baisé au vol !

la tête pleine de rèves, La jeune fille était encore aux anges lorsqu'elle déboula dans le couloir d'entrée de l'appartement, ouvrant brutalement la porte de son pied, ses mains étant prises par le lourd et pestilentiel sac en plastique de taille humaine que la reine des détraqueurs lui avait précieusement confié.
A peine entrée dans l'appartement, la jeune fille le lacha, et se mit
joyeusement à danser, faisant voleter sa jupe noire d'ancre !
Oh pas à cause d'Eléa, loin de là ! La raison de son état presque euphrorique était son voyage, son fabuleux voyage à travers la blancheur éthérée des nuages, portée par les ombres dansantes des détraqueurs.
Sati, épuisée par ses caracolades se laissa tomber sur le sol même, la respiration haletante.

Il va falloir qu'on s'occupe de toi tres chère !
s'exclama t'elle d'une voix chantante en scrutant la masse noire qui reposait sur le sol.

Mais d'abord, ahh un verre me ferait le plus grand bien ! Oh ouiii !!

La poupée indienne, une fois levée, la partie la plus difficile de l'opération, s'empressa de mettre ses mots à éxécution ! Aussi se rua t'elle dans la cuisine, déboucha une bouteille de pastis, s'en servit un grand verre. Lorsque ce fut fait, elle leva son verre au ciel.

A votre santé magesté !!

S'exclama t'elle avant de descendre d'un trait les trois quart de sa boisson. Son verre toujours à la main Sati se mit à roder dans l'appartement, faisant le tris dans son esprit.. Méditant sur sa situation, l'avenir, ou ressassant simplements quelques reves et fantasies, quelques histoires narrant les exploits de personnages mysterieux et puissants, au sein d'un monde imaginaire et magnifique ! Au grés de ses déhambulations, la jeune fille tomba sur quelque chose d'étrange.. Sur la table du salon..

Qu'est ce que...

Alors que Sati avanca dans sa direction.. ses grands yeux se remplir d'un effrayant mélange de stupeur et d'éffroi..

E-e-elea.. C-cc'set elle..

Sous le coup de l'émotion, la jeune fille désséra sa main tremblante oubliant qu'un verre imprégné d'alcool s'y trouvait..
Ainsi, celui ci tomba vers le sol.. Sur lequel ver et alcool se répendirent..
Ohh crotte !!

S'exclama t'elle désolée, le ver brisé ne lui offrit cependant qu'une breve et furtive échappatoire. Car bientôt chacune de ses pensées se focalisèrent à nouveau sur cette lettre.
Elle avanca une main de celle ci, pour s'en saisir... Mais.. Quelque chose la reteint, bloqua son geste. Une poignée qu'elle senti glacée et ardente à la fois.. Quelque chose d'indescriptible, quelque chose qui n'appartenanit en rien à cette dimension.
Confusion et désaroie plein les orbites, Sati releva la tête vers le mirroir qui lui faisait face..
Elle avait deviné juste..
Celui ci était couvert de saletés et de particules en suspention qui le rendait presque opaque.. Mais n'empechait pas de percevoir en lui un reflet terriiblement déformé de l'appartement, une dimension écarlate et rouille de vieil acier et de chair.. Et surtout.. Surtout cette fille qui ressemblait tellement à Sati, ormis ces yeux, ces yeux de couleur différentes, d'ou dégoulinait abondemment ce liquide noir et visqueux..
qui ajouté à son teint étrangement flou et cireux lui donnait un aspet décomposé..

A-Acanti ? Oh. B-bonjour

Et bien et bien, ma chère mortelle, je te vois là toute troublée !

commença t'elle, de sa voix d'enfant, tout aussi aigue et cristalline que celle de Sati. croisant ses bras derrière son dos, son attitude calme, rieuse même, était en net contraste avec la panique de Sati.

C-c'est q-que..
Bégaya Sati, tremblant tout ce qu'elle pouvait, désignant la lettre du regard

Allons.. Allons, ma très chère enfant. Calme toi ! là..répondit le sombre avatar d'une voix douce, carressante. Un conseil que Sati s'empressa de suivre. Ferment les yeux un instant, elle fit de son possible pour s'appaiser, our rendre à sa respiration et à ses batements de coeur un rythme normal
Je sais ma petite, la mangemort incipide t'as adressé une lettre .

In-incipe ? Pourquoi dis tu ça ? Non, elle n'est pas..

Ohh ma chère enfant, si elle l'est ! Ne vois tu pas, elle vient de t'écrire une lettre pleine de mots perfides pour t'amadouer. Ele va se faire douce comme un agneau, mais au fond elle n'en pense rien

Non ! Non c'est faux elle..

Elle est froide, cassante, et elle n'as aucun coeur, tu l'as bien vu ma chère enfant ! Elle se moque pas mal de toi ! Tu es allée à un endroit d'ou les rares personnes qui s'y sont aventurées sont aujourd'hui soit morte, soit mortes-vivantes !

Sati resta quoi, debout face à cette table, son regard planait au dessus de cette lettre, de ces mots, sans les voir.. Ses poingts se serrèrent et sa respiration se saccada..

Oui !
s'exclama Acanti sur un ton plein de miel..
Laisse toi guider, par ta haine.. Elle seule t'indiquera la voie à suivre.

Elle.. Elle ..

Elle oui ?

Elle m'a planté un couteau dans le couer ! Elle m'a laissé crever au milieu de sa petite chambre de bonne pourrie ! Elle n'a jamais entendu mes larmes ! elle n'en a jamais rien eu à faire de moi !! Si je souffrait ca n'avait aucune importance, si j'avais besoin de son attention, peu importe je pouvais aller au diable !! Elle est comme..

Comme ton père ?

Oui !! c'est celà elle est comme mon père !

Un rictus satyrique d'outre tombe s'afficha sur le visage d'Acanti accentuant son air terrifiant
Ton père est devenu une bete, un démon que tu as abattu. Sa laideur interieur à finit par se refleter en son apparence physique. Tordu et déformer, monstre dans son coeur comme en sa chair..
Et elle, elle est pareille ! Elle, subira le même sort.

L-le même sort ? Elle va devenir ??

Non mon enfant, elle ne va pas devenir.. Elle EST ! Sa transformation a déja commencé. Son âme ets liée à la chair d'un livre.. Son destin est célé, comme le sont tous les destins à la réflection.. Elle va d'abord.. Se flaitrir, ride, àpres ride.. cicatrice, sur ciactrice, sur cicatrice !

Elle..
Sati baissa les yeux, s'humecta les levres, elle semblait en proie à une lutte interieure, celà lui était déjà arrivé au paravent, et à propos du même sujet, Eléa

Elle l'aura cherché !!
s'ecria t'elle, en un hurlement furieux, rompant son silence

Elle m'a trop fait souffrir, trop.. J'en ai assez.. Je ne veux plus pleurer !
bredouilla t'elle, les larmes aux yeux

Tu as raison bien sur ! Ne la laisse pas, prendre le pas sur toi ! Que plus jamais la veuve noire ne te saisisse dans ses filets !

L'avatar, son sourir macabre fendant toujours son visage, baissa ses yeux de couleur différente vers la lettre.

Tu sais ce qu'il te reste à faire. N'est ce pas mon enfant ?
Lança t'elle, d'une fois doucereuse et sifflante

En un éclair, sans la moindre hésitation, sans remettre en doute un seul instant les paroles d'Acanti, Sati se saisit de sa baguette, la planta contre le papier de la lettre.

Inflamare

Et elle se mit à brûler cette lettre, écrite sans jamais etre lue. Elle brula alors que Sati la fixait avec haine, ressentiment, puis simplement, indifférence..
Alors qu'Acanti venait d'éclater d'un rire malsein et satisfait, Sati rangea sa baguette dans sa poche, et se détourna de la table sur laquelle il ne restait plus qu'un tas de cendres..
Ce fut bientôt comme si cette lettre n'avais jamais existé.
Revenir en haut Aller en bas
Sati Ali
Invité
avatar


[RESIDENCE] *Près du chemin de Traverse* Appartement de Sati et Eléa - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: [RESIDENCE] *Près du chemin de Traverse* Appartement de Sati et Eléa   [RESIDENCE] *Près du chemin de Traverse* Appartement de Sati et Eléa - Page 4 EmptyLun 29 Jan - 4:23

Une série de bruits lourds et entêtants. Un martelage répété se fit entendre, à l’extérieur de l’appartement exigu d’Eléa..
Une cavalcade.. Quelqu’un courait, à tout allure Dans le couloir du premier étage.. Inutile de chercher bien longtemps pour comprendre de qui il s’agissait..
Sati ! Ses souliers de cuir noir martelaient le parquet décousu de ce couloir. Elle frôlait de ses longs ongles noirs les murs bleutés.. Elle s’y appuyait comme si elle craignait de défaillir.
Le jeune fille une fois encore, comme à chaque fois qu’elle passait ici, se disait que cet endroit était des plus inconvenant pour une sorcière, et peu être plus encore une sorcière au sang pur comme elle l’était.
Il lui semblait évoluer dans une ruine, ou dans ce qui le devenait de plus en plus.. Un lieu presque insalubre qui ‘n’avait d’égal que l’exiguïté des appartements qu’il « offrait » Des câbles électriques affleuraient le longs de murs, et les néons éclairent à moitié ou de manière intermittente.. Les voir rendait Sati fort mal à l’aise.. Elle se souvenait de sa folle course dans l‘autre sens, de l’autre côté du miroir ! A fuir des spectres lumineux se terrant dans les tourbillons de lumières qui étaient dispersés ci et là. Les âmes tourmentées engendrées, héritage de cet monstre qu’elle avait un jour appelé père, et qui avait finit par trouvé la mort entre ses mains..
Mais cela n’était pas la préoccupation actuelle de la jeune fille, loin de là !
Elle avait peur très Peur. Et elle se retournait souvent comme si elle craignait de voir toute une ribambelle d’assassin derrière elle.. Mais rien fort heureusement. Le couloir était vide.. Empli uniquement par des sons, des sons de toutes sortes pèle mêle, des bruits de travaux dont l’avancé restait fort douteuses aux cris des locataires qui perçaient nettement au travers des portes vétustes et mal isolées. Tut cela raisonnait de manière quasi fantomatique, ce qui ne faisait qu’ajouter aux stress de Sati, jouait avec ses nerfs déjà à vifs.
Bien, Sati continuait de courir sous l’éclairage faiblard. Passa les portes des appartements presque identiques,
102, 104, 106… 108 !
Elle y était enfin arrivée, l’appartement d’Eléa.. Enfin l’ex appartement tout du moins..
Nerveuse comme jamais, Sati eu le plus grand mal à enfoncer dans la serrure ses clefs qu’elle faillit faire tomber à plusieurs reprises.
Une fois entrée, la jeune fille claqua de toutes ses forces la porte..
Et s’y appuyant, elle poussa un long soupire, repris péniblement sa respiration. On pouvais constater qu’elle tenait, fermement agrippée dans sa main, sa lourde baguette de bois ondulée.. Et que d’ailleurs, elle ne l’avais pas lâché depuis qu’elle avait quitté le manoir de cet affreux mangemort. L’endroit ou sa vie avait basculé car ses secrets y furent éventés.
Les yeux de la jeune fille se remplirent de larmes.. Elle était au bout du rouleau.. Epuisée et terrifiée..
Elle se serait bien effondrée là, aurait pleuré toutes larmes de son corps, si une vois bien familière ne l’avais pas ramenée à la réalité..

Sati.. Sati.. Allons réveille toi petite mortelle ! Tu as du pain sur la planche !


Acanti… Réveille toi, réveille toi.. Tu en à de bonne hein.. Je suis dans la mouise ! La m**** la plus complète ! J’ai été trahie ! Nul doute que ce vieux crapaud coincé arrogant à vendu la mèche à tous les mangemorts !
Je vais me retrouver comme une bête traquée ! On va peu être même m’envoyer cette barjot d’Ellana pour me dessouder !!

Je sais, je sais tout cela. Hm.. ennuyeux n’est il pas ?

Répondit la voix d’Acanti, calme.. Comme si les évenements que lui décrivaient Sati n’avaient qu’une importance ténue.

Ennuyeux ? Ennuyeux ?? Mais ennuyeux, c’est un ongle cassé ! Ca…
C’est une catastrophe !!!!

Hurla Sati un cris qui raisonna contre chacun des murs de l’appartement, et se propagea, bien au delà des étroites cloisons de celui ci.

Allons, allons, il faut toujours que tu dramatise ma très chère ! Noon, c’est juste.. Le destin.
Tu as franchis un tournant important dans ta vie.. Tu ne peux plus revenir en arrière tu ne peux qu’avancer !
Respire !
Et va faire ce que tu as à faire, ce pourquoi tu es revenue ici, pour la dernière fois !

Oui.. Oui.. tu as raison.. Comme toujours.. J’y vais, j’y vais.

Bieeeen !

Et Sati sembla reprendre du poil de la bête, elle sécha ses larmes naissantes et se mit au travail..
Il s’agissait de plusieurs choses. Tout d’abord faire disparaître ici toutes les preuves ; tout les indices qui permettraient à des individus mal intentionnés de retrouver sa trace, à Azkaban.
C’est ce à quoi Sati s’attela.
Il y avait cette lettre tout d’abord, celle que son oiseau lui avait apportée, la réponse d’Héréa.. Elle lui avait fournit tant de bonheur à cette époque.. On lui ouvrait les portes d’Azkaban.. On acceptait de l’y recevoir.. Pour Sati cela avait été comme si on lui donnait la faveur unique de retourner dans les tréfonds douillets de l’utérus d’une mère.. L’endroit ou elle avait été crée façonné, et maintenu en sécurité, loin de la face sournoise et cruelle du monde.

Mais ou est elle bon sang cette saleté de lettre !!!

Alors qu’elle fouillait partout mettant l’appartement sans dessus dessous, ce sans aucun ménagement ou intérêt quelconque, la jeune fille se redit plus que jamais conte de l’état de décomposition de cet endroit.. On avait coupé l’eau.. Normal, plus personne ne vivait ici. L’électricité, c’était pareil.. De plus, chacune des recherches acharnées de Sati soulevait une volute de poussière qui fit copieusement tousser la jeune fille indienne. Elle pu même entre voir des toiles d’araignées à de nombreux endroits.. Normal aussi, personne ne venait jamais faire le ménage ici !

Voilà ! Je l’ai trouvé !!

S’écria soudainement Sati, qui avait l’espace d’un instant craint qu’un mangemort avait déjà pénétré ici et s’était emparé de cette lettre.

Inflamaré

Et, comme le tas de cendre qui trônait encore, sur un haut et étroit tabouret, seul vestige de la lettre qu’Eléa envoya un jour à Sati, la lettre d’Héréa brûla.

Vous ne me retrouvez jamais ! Jamais vous m’entendez serpents de malheur !!

Pourquoi malgré ses mots, Sati ne se sentait pas convaincue, pourquoi avait elle encore si peur ?
Elle en pouvais le dire.. Mais quelque chose au fond d’elle lui disait qu’elle n’échapperais pas à un destin terrible..

Bien ! C’est fait !

Parfait, parfait. Allons y donc..

Répondit Acanti. Sa voix était doucereuse et narquoise.. C’était comme si elle savait quelque chose, ou cachait quelque chose.
Sur un vieux miroir couvert de poussière, elle apparaissait, ce double terrifiant de Sati. Ses bras étaient croisés derrière son dos, dans une pose infantile. Un rictus malsain et plein de sous entendus inconnus et effrayants trônait et déformait son visage. Elle occupait silencieuse ce grand miroir renvoyant à cet univers distordu et effroyable et magnifique à la fois, aux porte de la dimension des vivants.
Sati ne s’en préoccupa pas, elle était trop prise dans ses pensées et ses angoisses. Elle regagna la porte l’ouvrit, sortit sur le palier..

Oh oh, pas si vite ! Tu n’oublierais pas quelque chose ?

Fit la voix de l’avatar présent en Sati.

Oublié ? Mais. Je ne .. non.. je ne vois pas . ? Qu’est ce que j’aurais oublié..

Ohh ma très chère mortelle, mais c’est à toi de me le dire..

Répondit Acanti d’une voix on ne peux plus sinistre mielleuse et pernicieuse..

Sati alors en proie à l’incompréhension la plus totale se retourna, plongea à nouveau ses grands yeux bleus dans l’appartement.. Elle le parcourut, ne sachant que chercher..
Lorsque.. Son regard se posa sur CE canapé.. Le plus beau et le plus reluisant de tous les sièges de l’appartement.. Eléa aimait s’y assoire, elle l’adorait. Et Sati aussi l’adorait, pour cette précédente raison.. Mais aussi parce qu’il était si confortable. Elle avait dormis dessus une fois.. Plusieurs fois même.. Elle y avait rêvé. D’Eléa. Tant d’illusions brisées..
La jeune fille sentit alors la rage lui monter, une bouffée d’adrénaline féroce la dévorer, et, dans un geste raide et nerveux, elle releva sa baguette, le visa.

Flambios

Alors une langue de flammes jaillit de l’arme magique de la jeune fille et se rua sifflant et fumante vers le lieux de tant d’illusions. Elles commencèrent à le ravager à le consumer, à le détruire.. Et Sati dans un mouvement rageur referma la porte, la claqua. Elle ignorait si ce feu se contenterait du canapé, ou si, affamé il se nourrirait de tout le reste de l’appartement. Elle garderais ce mystère en elle..

Une nouvelle icône de haine et de destruction d’un passé imparfait. Plus d’illusions et de faux semblants pour toi ma petite !

Lui souffla Acanti en riant.

Quelques instants plus tard, le regard bouillant de Sati se posa sur une autre chose.. Une plaque.. Ou le nom de l’ancienne résidente était gravé.. Ceci, il lui avait souvent été donné de voir lorsqu’elle habitait aux crochet d’Eléa.. Mais,.. Ce qui la stupéfia fut de voir un autre nom au côté de celui de son ancienne logeuse.. le sien !
Sati dodelina longuement de la tête, la bouche entre ouverte..

Qu-est ce que cela signifie..

Je vasi te le dire: Rien !

S’empressa de répondre Acanti

Tromperies, illusions. Débarrasse toi en !

Et une fois de plus Sati s’exécuta. D’un sort, elle balaya cette relique de son passé aussi.

Bombarda

Une explosion, ténue. Et, à l’endroit ou se trouvait la plaque il ‘n’y avait plus à présent qu’un gouffre, un renfoncement qui d’effritait.. débris et poussières en tombaient encore..
Sati ne reviendrait plus jamais ici, elle le savait.. Et d’ailleurs.. Cet endroit n’existait déjà plus..
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




[RESIDENCE] *Près du chemin de Traverse* Appartement de Sati et Eléa - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: [RESIDENCE] *Près du chemin de Traverse* Appartement de Sati et Eléa   [RESIDENCE] *Près du chemin de Traverse* Appartement de Sati et Eléa - Page 4 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
[RESIDENCE] *Près du chemin de Traverse* Appartement de Sati et Eléa
Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Londres :: Centre ville-
Sauter vers: