AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 [RESIDENCE] *Londres* Loft de Rikita Skooter

Aller en bas 
AuteurMessage
Rikita Skooter
Serpentard
Serpentard
Rikita Skooter

Nombre de messages : 69
Age Roleplay + Sorts : 56 ans sorts 1 2 3
Capacités Spéciales : Journaliste
Date d'inscription : 28/02/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
[RESIDENCE] *Londres* Loft de Rikita Skooter Left_bar_bleue100/100[RESIDENCE] *Londres* Loft de Rikita Skooter Empty_bar_bleue  (100/100)
Points de mana:
[RESIDENCE] *Londres* Loft de Rikita Skooter Left_bar_bleue100/100[RESIDENCE] *Londres* Loft de Rikita Skooter Empty_bar_bleue  (100/100)

[RESIDENCE] *Londres* Loft de Rikita Skooter Empty
MessageSujet: [RESIDENCE] *Londres* Loft de Rikita Skooter   [RESIDENCE] *Londres* Loft de Rikita Skooter EmptyDim 2 Avr - 7:22

Je suis contente de m'être enfin débarrassée de mon vieux manoir poussiéreux ! Et puis supporter la promiscuité avec tous ces elfes de maison nécessaires à l'entretien d'un tel mastodonte, quelle épreuve !

Mais ce loft est parfait, clair, moderne, spacieux sans être démesuré, situé au coeur de Londres mais connecté au réseau des cheminées pour pouvoir être partout en un minimum de temps...

Que n'ai-je pris cette décision plus tôt !
Revenir en haut Aller en bas
Polson Vermaltus
Serdaigle
Serdaigle
Polson Vermaltus

Nombre de messages : 73
Age Roleplay + Sorts : 73 ans, sorts 1 2 3
Date d'inscription : 02/04/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
[RESIDENCE] *Londres* Loft de Rikita Skooter Left_bar_bleue100/100[RESIDENCE] *Londres* Loft de Rikita Skooter Empty_bar_bleue  (100/100)
Points de mana:
[RESIDENCE] *Londres* Loft de Rikita Skooter Left_bar_bleue100/100[RESIDENCE] *Londres* Loft de Rikita Skooter Empty_bar_bleue  (100/100)

[RESIDENCE] *Londres* Loft de Rikita Skooter Empty
MessageSujet: Re: [RESIDENCE] *Londres* Loft de Rikita Skooter   [RESIDENCE] *Londres* Loft de Rikita Skooter EmptyDim 25 Mai - 18:34

Guevara avait compris la dernière mission dont son maître l’avait chargé, le rouleau de parchemin était prêt depuis plusieurs semaines, avant que Polson retourne à Abarrach en fait. L’oiseau ne l’avait pas accompagné, il n’aurait pu survivre au climat qui régnait là-bas, dans cette terre de mort et de feu, mais il savait ce qu’il avait à faire.
Comment le savait-il ? L’instinct ? Le dressage ? Le lien avec Polson depuis tant et tant d’années ? Bah, peu importe, il le savait, c’est tout… Il savait qu’au retour de la pleine lune, si Polson n’était pas rentré, il devait prendre la lettre et la porter à cette femme qui avait souvent croisé leur route, depuis 46 ans qu’il accompagnait Polson et il savait aussi ce que signifiait cette absence, mais cela n’allait pas au-delà, l’animal n’était pas plus qu’un autre capable de penser à ce que serait sa vie ensuite.
Une fois encore, comme pour s’assurer que vraiment le grand vieillard ne serait plus là pour lui confier ses tourments, lui parler comme à un humain qui comprendrait tout (mais peut-être le vieux grand-duc comprenait-il, qui le saura jamais ?), une fois encore, donc, il avait tourné ses grands yeux orangés vers l’ouverture de la tour, le disque lunaire était bien là, aucun doute là-dessus.
Il avait alors saisi dans son bec la cordelette avec laquelle Polson avait, des semaines plus tôt, serré le rouleau de parchemin, et avait pris son envol.

Comment Guevara sait-il que la fenêtre est équipée de ce dispositif d’ouverture automatique à l’approche d’un hibou ? Mystère, mais il le sait… Il n’a donc aucune peine à pénétrer dans ce loft élégant, décoré d’un curieux mélange de baroque et de design contemporain… mais ce genre de considérations esthétiques sont bien étrangères à la tête d’un hibou, la seule chose qui l’intéresse c’est de trouver un endroit où se percher, car il sait qu’il doit remettre la lettre dans les mains de sa destinataire, Polson a bien insisté là-dessus. Mais il n’a aucune peine à trouver ce qu’il cherche, après tout, il est dans la résidence d’une journaliste, habituée à recevoir des dépêches d’un peu partout, un endroit est donc aménagé avec quelques barres d’appui et… comme c’est l’appartement d’une femme, peu désireuse de retrouver le marbre qui décore le sol maculé de fientes, ces barres surplombent une surface recouverte de sable.

Guevara se perche donc et attend le retour de Rikita.
Revenir en haut Aller en bas
Rikita Skooter
Serpentard
Serpentard
Rikita Skooter

Nombre de messages : 69
Age Roleplay + Sorts : 56 ans sorts 1 2 3
Capacités Spéciales : Journaliste
Date d'inscription : 28/02/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
[RESIDENCE] *Londres* Loft de Rikita Skooter Left_bar_bleue100/100[RESIDENCE] *Londres* Loft de Rikita Skooter Empty_bar_bleue  (100/100)
Points de mana:
[RESIDENCE] *Londres* Loft de Rikita Skooter Left_bar_bleue100/100[RESIDENCE] *Londres* Loft de Rikita Skooter Empty_bar_bleue  (100/100)

[RESIDENCE] *Londres* Loft de Rikita Skooter Empty
MessageSujet: Re: [RESIDENCE] *Londres* Loft de Rikita Skooter   [RESIDENCE] *Londres* Loft de Rikita Skooter EmptyLun 26 Mai - 10:44

Rikita rentre chez elle après une fructueuse journée de chasse. Rikita chasseresse? Ne l'imaginez pas parcourant les halliers à cheval, en costume de chasse à courre, à la poursuite d'un cerf, d'une bête noire ou d'un renard aux abois. Non, son gibier favori demande bien plus de subtilité pour être pisté, débusqué, cerné, achevé... Et si elle a ses traqueurs, Rikita ne compte que sur elle-même pour sonner l'hallali et donner le coup de grâce. C'est d'une chasse aux nouvelles qu'elle rentre ainsi satisfaite, bien loin d'avoir fait buisson creux, la gibecière de sa mémoire est chargée du tableau ramené des couloirs du ministère.

Elle se délecte à l'avance à imaginer à quelle sauce elle va accommoder ce gibier de choix... une chose est certaine: ses lecteurs peuvent compter sur elle pour en faire un mets épicé!

Alors qu'elle s'apprête à vider son sac sur son bureau, elle perçoit un léger bruissement à proximité de la fenêtre, à l'endroit qu'elle appelle sa "boîte-aux-lettres", pour reprendre un terme moldu. Un grand hibou semble l'attendre. En reconnaissant le grand-duc de Polson Vermaltus, elle ne peut réprimer un mouvement de recul, au souvenir de ce jour où, encore jeune stagiaire, elle avait, sous sa forme d'animagus, tenté d'épier Polson en plein interview: l'oiseau avait fondu sur elle, apparemment désireux de se faire un amuse-bouche du grand scarabée mordoré... Un comble alors qu'elle-même aurait bien fait son quatre heures de Polson, qui portait beau à l'époque.

Elle balaie rapidement ces pensées et libère Guevara de la lettre qu'il tient toujours dans son bec. Peu désireuse de prolonger son tête-à-tête avec l'oiseau, elle lui ouvre la fenêtre, l'envoyant, du moins le croit-elle, retrouver son maître.

Une fois déchargé de sa mission, le vieil hibou s'élance et prend son vol vers l'inconnu, tandis que Rikita, intriguée, déroule le parchemin et entame sa lecture.
Revenir en haut Aller en bas
Polson Vermaltus
Serdaigle
Serdaigle
Polson Vermaltus

Nombre de messages : 73
Age Roleplay + Sorts : 73 ans, sorts 1 2 3
Date d'inscription : 02/04/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
[RESIDENCE] *Londres* Loft de Rikita Skooter Left_bar_bleue100/100[RESIDENCE] *Londres* Loft de Rikita Skooter Empty_bar_bleue  (100/100)
Points de mana:
[RESIDENCE] *Londres* Loft de Rikita Skooter Left_bar_bleue100/100[RESIDENCE] *Londres* Loft de Rikita Skooter Empty_bar_bleue  (100/100)

[RESIDENCE] *Londres* Loft de Rikita Skooter Empty
MessageSujet: Re: [RESIDENCE] *Londres* Loft de Rikita Skooter   [RESIDENCE] *Londres* Loft de Rikita Skooter EmptyLun 26 Mai - 18:45

Citation :
Chère Madame Skooter,
Ma chère Rikita,

J’imagine que lorsque vous aurez pris connaissance de ce qui suit vous vous demanderez pourquoi c’est à vous que j’ai choisi d’adresser cette lettre, mais ce choix s’est imposé sans peine.

À l’heure où vous lirez ces lignes, je ne ferai plus partie du monde des vivants. Et c’est à vous que je demande de relater ma mort (ou plutôt ce que j’imagine qu’elle sera en écrivant cette lettre) dans notre Gazette. Oh bien sûr, Pline sera déjà au courant, il l’est sans doute déjà, ses pouvoirs de divination le lui auront appris, mais ce n’est pas lui qui rédigera l’article.
Alors pourquoi vous ? Eh bien parce que même si, pour employer un euphémisme, nous n’avons pas la même vision du métier de journaliste et de la déontologie qu’il requiert, je sais que vous êtes une vraie professionnelle, et à ce titre vous avez toute mon estime.
En même temps, votre style… inimitable m’assure de ne pas quitter la scène sur un in memoriam dégoulinant de pathos et de bons sentiments hypocrites, le genre de la nécrologie voulant que le "cher disparu" n’ait eu que des qualités et n’ait compté que des amis ! C’est souvent à vomir et je sais que vous épargnerez à ma mémoire l’engluement dans un tel sirop.

Je compte dès lors sur vous, Rikita, pour rapporter les faits tels que je suppose aujourd’hui qu’ils se dérouleront.

Ainsi, il y a deux mois, j’ai décidé de franchir une nouvelle fois la Septième Porte afin de…
Revenir en haut Aller en bas
Rikita Skooter
Serpentard
Serpentard
Rikita Skooter

Nombre de messages : 69
Age Roleplay + Sorts : 56 ans sorts 1 2 3
Capacités Spéciales : Journaliste
Date d'inscription : 28/02/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
[RESIDENCE] *Londres* Loft de Rikita Skooter Left_bar_bleue100/100[RESIDENCE] *Londres* Loft de Rikita Skooter Empty_bar_bleue  (100/100)
Points de mana:
[RESIDENCE] *Londres* Loft de Rikita Skooter Left_bar_bleue100/100[RESIDENCE] *Londres* Loft de Rikita Skooter Empty_bar_bleue  (100/100)

[RESIDENCE] *Londres* Loft de Rikita Skooter Empty
MessageSujet: Re: [RESIDENCE] *Londres* Loft de Rikita Skooter   [RESIDENCE] *Londres* Loft de Rikita Skooter EmptyMar 27 Mai - 11:09

Rikita lit et relit la lettre de Polson pour s'imprégner de ce qu'il lui révèle.

Elle n'a pu s'empêcher de sourire en lisant les motivations de son choix. C'est vrai que, au-delà de leurs différences et de leurs différends, ils avaient une sorte de complicité tacite au sein de l'équipe de rédaction, et que dans une certaine mesure ils s'estimaient l'un l'autre.

Elle reconnaît bien le personnage dans ce début de lettre: ce qui peut passer, venant de lui, pour un compliment, aussitôt tempéré par un commentaire un peu vachard, dont elle ne s'émeut pas, tant elle-même est coutumière du fait, et puis le besoin d'informer (fût-ce cette fois par personne interposée) tout en refusant les honneurs hypocrites...
Il avait raison, elle est vraiment la personne pour faire cette article...


Ainsi, le vieux Vermaltus est mort... Elle s'étonne presque que son hibou soit toujours vivant: ces deux-là se ressemblaient tellement, étaient tellement inséparables qu'on aurait pu croire que Guevara était pour le journaliste une sorte de Daemon, comme dans certaines légendes...

Non mais là tu débloques ma vieille! Pourquoi pas un ange gardien ou un Gerfô tant que tu y es!

Cette "auto-admonestation" suffit à ramener Rikita à la réalité. Si le préambule de Polson l'a fait sourire, la suite en revanche ne l'amuse plus du tout. Après lui avoir expliqué pourquoi elle était la journaliste la mieux indiquée pour faire sa nécro, Polson entamait son récit, donnait les motifs de son départ, justifiait sa volonté inébranlable malgré les dangers considérables de l'aventure.

Ensuite, posément, il expliquait pourquoi il avait peu de chances de rentrer de ce voyage à Abbarach...

Plus émue qu'elle ne veut se l'avouer (eh quoi! n'est-elle pas Rikita Skooter, le cynisme et l'arrivisme personnifiés? Elle ne va pas s'attendrir pour si peu...), Rikita réalise à quel point Polson était un homme désespéré, qui masquait sous un vernis de feinte assurance la perception que sa quête inlassable de la vérité, l'arme par laquelle il aurait voulu amener le bien à vaincre, était une cause perdue...

Ah ce Polson, un vrai Don Quichotte! Je l'imagine bien comme lui défier le monde comme dans cette vielle comédie musicale moldue. Comment ça allait encore? Ah oui, les paroles me reviennent, après toutes ces années...

Ecoute moi pauvre monde, insupportable monde, c’en est trop, tu es tombé trop bas. Tu es trop gris, tu es trop laid abominable monde. Ecoute moi un... vieux sorcier te défie !!!!!

Mais bien plus que cette bravade, c'est surtout cet autre chant qui semble écrit pour lui et dont je me rappelle quelques bribes qui lui ressemblent tellement

Brûler d'une possible fièvre, partir où personne ne part...
Tenter, sans force et sans armure, d'atteindre l'inaccessible étoile...
Peu m'importent mes chances, peu m'importe le temps ou ma désespérance...

Oui c'est tout à fait ça, il partait sans force et sans armure, peu lui importaient ses chances... Vieux fou!

Mais aussitôt en elle la journaliste reprend le dessus, et elle voit déjà la trame de l'article qu'elle va consacrer à Polson dans la prochaine édition de la Gazette. Elle se met aussitôt au travail, ce qu'elle a ramené du Ministère attendra.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




[RESIDENCE] *Londres* Loft de Rikita Skooter Empty
MessageSujet: Re: [RESIDENCE] *Londres* Loft de Rikita Skooter   [RESIDENCE] *Londres* Loft de Rikita Skooter Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
[RESIDENCE] *Londres* Loft de Rikita Skooter
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Londres :: Centre ville-
Sauter vers: