AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 *Couloir* L'espoir, c'est ce qui meurt en dernier [Corwin Egnis]

Aller en bas 
AuteurMessage
Aisling Donnelly
Gryffondor
Gryffondor
Aisling Donnelly

Nombre de messages : 42
Age : 26
Age Roleplay + Sorts : 15 ans sorts 1 2
Capacités Spéciales : Loucher d'un seul oeil
Date d'inscription : 22/01/2014

Profil du Sorcier
Points de vie:
*Couloir* L'espoir, c'est ce qui meurt en dernier [Corwin Egnis] Left_bar_bleue300/300*Couloir* L'espoir, c'est ce qui meurt en dernier [Corwin Egnis] Empty_bar_bleue  (300/300)
Points de mana:
*Couloir* L'espoir, c'est ce qui meurt en dernier [Corwin Egnis] Left_bar_bleue400/400*Couloir* L'espoir, c'est ce qui meurt en dernier [Corwin Egnis] Empty_bar_bleue  (400/400)

*Couloir* L'espoir, c'est ce qui meurt en dernier [Corwin Egnis] Empty
MessageSujet: *Couloir* L'espoir, c'est ce qui meurt en dernier [Corwin Egnis]   *Couloir* L'espoir, c'est ce qui meurt en dernier [Corwin Egnis] EmptySam 3 Mai - 10:01

    ♪♫


    15h30. Aisling passa les portes du château d'un pas peu assuré. La journée n'avait pas très bien commencé, une planche cassée et donc une traversée du sol en bonne et due forme, une déchirure qui remontait du bas de sa robe jusqu'à sa hanche, souvenir d'une poignée de porte taquine et une écorchure sur l'avant bras, témoignage d'amitié d'un mur un peu trop collant. Les petites broutilles du genre n'influençaient guère son humeur, le plus souvent au beau fixe mais l'absence de nouvelles de ses frères commençait à lui peser lourdement. Cela faisait près de deux mois qu'elle avait reçu la dernière lettre de Tommy. Une banale feuille de papier, tachée d'on ne sait quoi, où il parlait de la pluie et du beau temps, plutôt de la neige d'ailleurs étant donné la région du globe. Rien de très intéressant mais c'était le seul lien qu'elle conservait avec sa famille et avec le monde des moldus. Ça et son familier, Cathal qui la suivait un peu partout mais même lui était aux abonnés absent ces derniers temps.

    L'Irlandaise avait besoin d'un visage amical pour lui remonter un peu le moral. Ce n'était absolument pas dans son habitude de broyer du noir grâce à son optimisme à la limite de la niaiserie mais la Gryffondor avait quelque peu le moral dans les chaussettes pour l'instant. Elle avait donc donné rendez-vous à Corwin dans le couloir du deuxième étage. C'était d'ailleurs où se rendait l'irlandaise à ce moment précis. Esquivant un troupeau de premières années qui jacassaient autant que les poules de l'oncle Seamus, elle grimaça quand son bras "blessé" frappa la rambarde de l'escalier. Un petit tour à l'infirmerie et deux trois potions pourraient rapidement arranger ça mais elle commençait à en avoir assez de s'y rendre tous les jours. Un jour même, pour plaisanter, l'infirmière lui avait fait remarqué qu'elle ferait mieux de prendre un abonnement vu le nombre de fois où elle s'y rendait. La remarque fut accueillie d'un regard noir de la sang et or et l'infirmière n'osa plus plaisanter sur le sujet. La maladresse est une véritable tare parfois et bien qu'elle fasse rire son ami, Aisling le vivait comme un vrai calvaire. Pas un jour sans une plaie, sans casser quelque chose. À force, elle avait même pensé à développer un sort qui la protégerait telle une carapace du moindre choc. Connaissance insuffisante, malheureusement.

    Elle en était là de ses pensées quand elle arriva au lieu de rendez-vous. Vide, bien entendu. Si la maladresse était ce qui caractérisait le mieux Aisling, sa ponctualité l'était également. Elle râlait souvent à cause des retards de ses amis. Il lui était déjà arrivée d'attendre plus d'une heure. Jimmy, son frère avait le don d'arriver en retard. Pas une seule fois elle ne l'avait vu à l'heure. Même quand il se donnait rendez-vous en bas de la maison, il arrivait à avoir du retard.
    *C'est fou ça, même le jour de sa mort, il arrivera à être en retard !* pensa l'irlandaise en secouant la tête. Elle s'assit sur le banc en bois, regardant passer pendant un moment les élèves qui filaient en cours où vers leurs diverses salles communes.

    Cela devait bien faire une demi heure qu'elle était plantée là à fixer le mur d'en face. Elle se dévissait régulièrement la nuque pour apercevoir le haut des escaliers, d'où elle espérait voir émerger une tête brune et essoufflée. Un sourire aux lèvres, elle se laissa finalement choir contre le mur, reposant ainsi sa nuque endolorie que la fraîcheur des pierres soulageait peu à peu. Un grondement sourd retentit alors. Baissant les yeux vers son ventre, Aisling le maudit intérieurement. Elle espérait que Corwin penserait à sa requête. De toute façon elle lui arracherait la tête en cas contraire. Après l'avoir fait autant patienter, il se devait au moins de lui faire une offrande en arrivant. L'esprit de l'Irlandaise divaguait peu à peu, la plongeant progressivement dans un état de somnolence.


    - Corwin, bouge-toi, maugréa-t-elle à demie voix.
Revenir en haut Aller en bas
https://potteroleplay.actifforum.com/t12855-bionn-caora-dhubh-ar-
Corwin Egnis
Serdaigle
Serdaigle
Corwin Egnis

Nombre de messages : 347
Age : 27
Age Roleplay + Sorts : 15 ans sorts 1 2
Capacités Spéciales : Emphrépathie noire - Force Accrue - Métamorphose Démon Sentinelle - Aura d'intimidation - Immunité au feu - Charme Oral
Créature : Démon Hybride
Date d'inscription : 11/03/2011

Profil du Sorcier
Points de vie:
*Couloir* L'espoir, c'est ce qui meurt en dernier [Corwin Egnis] Left_bar_bleue1000/1000*Couloir* L'espoir, c'est ce qui meurt en dernier [Corwin Egnis] Empty_bar_bleue  (1000/1000)
Points de mana:
*Couloir* L'espoir, c'est ce qui meurt en dernier [Corwin Egnis] Left_bar_bleue1130/1130*Couloir* L'espoir, c'est ce qui meurt en dernier [Corwin Egnis] Empty_bar_bleue  (1130/1130)

*Couloir* L'espoir, c'est ce qui meurt en dernier [Corwin Egnis] Empty
MessageSujet: Re: *Couloir* L'espoir, c'est ce qui meurt en dernier [Corwin Egnis]   *Couloir* L'espoir, c'est ce qui meurt en dernier [Corwin Egnis] EmptyDim 4 Mai - 13:53

Le Serdaigle ruminait depuis un moment. Tentant désespérément de bûcher ses cours de potion depuis plus d'une heure, il n'avait pas réussi à en retenir un traître mot. Son esprit se focalisait sur tout autre chose depuis un long moment. En passant la langue sur ses lèvres sèches, il pouvait encore sentir les petites marques de dents cicatrisant. Le souvenir de cet après-midi dans le parc laissait une trace indélébile. Son palais gardait encore la texture, l'amer goût rouillé du sang, provoquant à la fois son envie et le dégoût. La bestialité du contact lui avait retourné les sens, et il ne savait plus où donner de la tête tant le choc avait été intense. Mais une intuition étrange lui intimait de demeurer sur le qui-vive face à ses événements ; ce qu'il avait rencontré ce jour-là chez Phoebe était malsain, et même s'il avait en partie adoré cela, les méandres confus de sa mémoire le mettaient en garde.
A vrai dire, tout partait de nouveau à vau-l'eau : cette rencontre avec Phoebe, et tout récemment celle avec Caleb, ne faisaient que le perdre un peu plus encore dans son quotidien déjà tellement agité. Une menace le surplombait, et il ne savait quand elle le transpercerait. Les moments de calme avec Aisling lui manquaient terriblement.

Eh m*rde...

Jetant un coup d'oeil à la pendule, il se rendit compte que le temps avait filé bien plus vite qu'il ne l'avait escompté. Une demi-heure s'était enfuie depuis l'heure convenue pour le rendez-vous.
Rageant intérieurement, il remballa d'un geste brusque l'ensemble de ses feuilles, et fonça au travers de la bibliothèque, recevant au passage un regard sévère des autres élèves. Mais n'en ayant cure, il disparut sans donner aucune excuse, et se mit à traverser en trombe le château.
Il était impatient de la voir. D'un côté il n'arrivait toujours pas à comprendre comment elle pouvait supporter de rester encore en sa compagnie, vu le comportement pitoyable dont il avait fait preuve la dernière fois. Mais d'un autre point de vue, il était juste enchanté de la savoir présente. Corwin sentait qu'il avait besoin d'elle, qu'il avait besoin de lui parler. Cependant, comment lui expliquer ce qui s'était déroulé dans le parc, ce qui lui était passé par la tête. Pouvait-il seulement lui en parler.

Commençant alors à frémir à cette idée de tout lui révéler, il déboucha finalement dans le dit couloir. Aisling était toujours là, mais le visage contrit par l'agacement. Corwin avança vers elle, le feu aux joues, chauffées à blanc par la course, le ravissement, la honte et l'angoisse.


- Euh...

Il bégaya en farfouillant dans sa poche, puis en ressortit un paquet de biscuits chocolatés à moitié écrasés.

- Oups... Je suis désolé Aisling, on dirait que j'ai foiré bien comme il faut... !

Son visage se tordit en une moue désabusée.

Décidément, je ne suis capable de rien faire correctement...
Revenir en haut Aller en bas
https://potteroleplay.actifforum.com/t12373-corwin-egnis-stigma
Aisling Donnelly
Gryffondor
Gryffondor
Aisling Donnelly

Nombre de messages : 42
Age : 26
Age Roleplay + Sorts : 15 ans sorts 1 2
Capacités Spéciales : Loucher d'un seul oeil
Date d'inscription : 22/01/2014

Profil du Sorcier
Points de vie:
*Couloir* L'espoir, c'est ce qui meurt en dernier [Corwin Egnis] Left_bar_bleue300/300*Couloir* L'espoir, c'est ce qui meurt en dernier [Corwin Egnis] Empty_bar_bleue  (300/300)
Points de mana:
*Couloir* L'espoir, c'est ce qui meurt en dernier [Corwin Egnis] Left_bar_bleue400/400*Couloir* L'espoir, c'est ce qui meurt en dernier [Corwin Egnis] Empty_bar_bleue  (400/400)

*Couloir* L'espoir, c'est ce qui meurt en dernier [Corwin Egnis] Empty
MessageSujet: Re: *Couloir* L'espoir, c'est ce qui meurt en dernier [Corwin Egnis]   *Couloir* L'espoir, c'est ce qui meurt en dernier [Corwin Egnis] EmptyMer 7 Mai - 16:34

    La patience, une qualité qui avait toujours échappé à Aisling. Déjà petite, elle était le genre de petite peste capricieuse qui voulait toujours tout tout de suite et ça ne s'était pas arrangé en grandissant, bien au contraire. Elle avait horreur d'attendre, surtout quand il y avait quelque chose d'important en jeu. La nourriture, la raison de vivre de la sang et or. Son ventre aussi s'impatientait et ses gargouillis de plus en plus fréquents étaient tout aussi significatif que les soupirs exaspérés de l'irlandaise à chaque fois qu'elle jetait un œil à sa montre.

    Quand elle entendit un bruit de pas non loin d'elle, elle se dressa tel un suricate et se tordit le cou pour voir qui arrivait. Un large sourire s'épanouit sur ses lèvres quand elle reconnut la tignasse blond cendré de Corwin, elle lui en aurait presque fait un câlin.


    - Ben dis donc, tu sais te faire attendre, lança-t-elle sur le ton de la plaisanterie.

    Jetant un coup d'oeil tout sauf discret vers le sac du garçon, elle le trouva simplement bourré de livres et de parchemins, vraisemblablement portant sur les cours de potion. Elle leva des yeux perplexes vers le Serdaigle qui sortit un paquet de gâteaux en s'excusant. Elle lui adressa un grand sourire.


    - Corwin Egnis … J'espère que c'est une blague hein, tu me fais marcher c'est ça ?

    Son visage se décomposa peu à peu au fur et à mesure qu'elle comprenait que non, ce n'était pas une blague. Les joues rouges de colère, elle saisit tout de même d'un geste rageur le paquet de gâteaux et commença à s'empiffrer.

    - Non mais chérieuchement t'abuches, tu me fais poireauter pendant quatre heures et tu te ramènes avec un truc que tu viens de pêcher dans une poubelle. Non mais cha va oui ! Pfff. Tu mériterais que che te file une bonne raclée.

    Sacrée menace, 1m50 et 40kg tout mouillé, le garçon devait trembler de peur. Une moue boudeuse s'afficha peu à peu sur son visage. À la voir comme ça, on ne lui donnait pas plus de dix ans. Elle s'était appuyée sur le mur de pierre, enfournant chaque gâteau avec application. Triste sort pour le paquet qui connu une fin rapide. Elle allait en rajouter une couche quand son regard croisa celui du Serdaigle. Elle y vit une lueur assez étrange.

    *De la culpabilité ? Ça va c'est juste des gâteaux … Non ce ne doit pas être ça.*

    Aisling se rendit compte qu'avec son monologue enflammé, elle n'avait pas fait attention à la réaction de son camarade. C'était déjà bien gentil de sa part de lui avoir ramené quelque chose. Trop fière pour s'excuser et inquiète pour Corwin, elle enchaîna :

    - Ça va toi ? Je veux pas dire mais t'as une tête de déterré.
Revenir en haut Aller en bas
https://potteroleplay.actifforum.com/t12855-bionn-caora-dhubh-ar-
Corwin Egnis
Serdaigle
Serdaigle
Corwin Egnis

Nombre de messages : 347
Age : 27
Age Roleplay + Sorts : 15 ans sorts 1 2
Capacités Spéciales : Emphrépathie noire - Force Accrue - Métamorphose Démon Sentinelle - Aura d'intimidation - Immunité au feu - Charme Oral
Créature : Démon Hybride
Date d'inscription : 11/03/2011

Profil du Sorcier
Points de vie:
*Couloir* L'espoir, c'est ce qui meurt en dernier [Corwin Egnis] Left_bar_bleue1000/1000*Couloir* L'espoir, c'est ce qui meurt en dernier [Corwin Egnis] Empty_bar_bleue  (1000/1000)
Points de mana:
*Couloir* L'espoir, c'est ce qui meurt en dernier [Corwin Egnis] Left_bar_bleue1130/1130*Couloir* L'espoir, c'est ce qui meurt en dernier [Corwin Egnis] Empty_bar_bleue  (1130/1130)

*Couloir* L'espoir, c'est ce qui meurt en dernier [Corwin Egnis] Empty
MessageSujet: Re: *Couloir* L'espoir, c'est ce qui meurt en dernier [Corwin Egnis]   *Couloir* L'espoir, c'est ce qui meurt en dernier [Corwin Egnis] EmptyMer 7 Mai - 22:11

Corwin afficha un sourire contrit. Il s'installa à côté d'elle, et fixa le mur d'en face pendant un instant sans dire un mot. De trop nombreuses questions l'assaillaient. Il voulait parler, expliquer à Aisling ce qu'il avait sur le cœur, mais sa bouche refusait de s'ouvrir. Sa main alla fouiller maladroitement dans sa poche, et dénicha un caramel intact. Il tourna la tête, et lui tendit la sucrerie.

- Tiens, une maigre consolation mais c'est toujours mieux que rien...

La Gryffone avait bien remarqué à sa tête que tout n'allait pas pour le mieux. Aussi il soupira, comme pour répondre à sa question, puis se décida enfin.

- Non Aisling, ça ne va pas très bien. Tu vas peut-être te dire que c'est quelque chose de récurrent chez moi, mais je ne sais plus trop où donner de la tête...

Corwin la regardait faiblement, comme terrassé par toutes ses pensées.

- Il se passe des choses que je ne comprends pas, que je ne m'explique pas.

Son sourire se fit sincère.

- Depuis cette nuit où nous nous sommes rencontrés au lac, et que nous sommes restés toutes ces heures ensemble, j'avais espéré que la paix que tu m'avais apporté durerait un moment.

Puis la marque de joie s'effaça.

- Mais ça n'a pas duré. J'ai fais quelques rencontres qui m'ont...réellement bouleversé.

Il esquissa un geste pour prendre la main d'Aisling, dans un besoin soudain de retrouver ce qui l'avait tant apaisé, mais se ravisa, et détourna les yeux. Il avait cette envie de se sentir proche d'elle, mais il avait cette peur de se montrer trop avenant, de la gêner. Il ne savait pas quelle posture adopter avec elle, même si ce qu'ils avaient vécu les avaient indéniablement rapprochés. Sa respiration était lourde. Il ne pourrait pas lui dire tout-de-go ce qui lui triturait les méninges.

- Il se passe des événements que je ne saurais expliquer, tu sais. Des personnes sont venues me voir, m'ont dit des choses, m'ont...fait des choses, qui m'ont fait prendre conscience plus encore que cette école n'est finalement pas très franche avec nous.

Il marqua une pause, un nœud au fond de la gorge.

- J'aimerais pouvoir te parler franchement... Mais je n'y arrive pas, Aisling.
Revenir en haut Aller en bas
https://potteroleplay.actifforum.com/t12373-corwin-egnis-stigma
Aisling Donnelly
Gryffondor
Gryffondor
Aisling Donnelly

Nombre de messages : 42
Age : 26
Age Roleplay + Sorts : 15 ans sorts 1 2
Capacités Spéciales : Loucher d'un seul oeil
Date d'inscription : 22/01/2014

Profil du Sorcier
Points de vie:
*Couloir* L'espoir, c'est ce qui meurt en dernier [Corwin Egnis] Left_bar_bleue300/300*Couloir* L'espoir, c'est ce qui meurt en dernier [Corwin Egnis] Empty_bar_bleue  (300/300)
Points de mana:
*Couloir* L'espoir, c'est ce qui meurt en dernier [Corwin Egnis] Left_bar_bleue400/400*Couloir* L'espoir, c'est ce qui meurt en dernier [Corwin Egnis] Empty_bar_bleue  (400/400)

*Couloir* L'espoir, c'est ce qui meurt en dernier [Corwin Egnis] Empty
MessageSujet: Re: *Couloir* L'espoir, c'est ce qui meurt en dernier [Corwin Egnis]   *Couloir* L'espoir, c'est ce qui meurt en dernier [Corwin Egnis] EmptyMer 7 Mai - 22:40

    Le malaise de son camarade était palpable, Aisling le ressentait par tous les pores de sa peau. Tout dans son attitude révélait une gêne ce qui était assez inhabituel entre eux. Ses gestes saccadés, sa mine contrite, le trouble dans ses yeux alertèrent la Gryffondor. Elle avait donc bien vu, il se passait quelque chose, du moins, quelque chose perturbait Corwin. Sa déprime passagère était déjà un lointain souvenir, remplacée par une inquiétude bien réelle. Elle se devait d'être là pour son ami, elle lui avait promis.

    *Comment ? Qu'est-ce que je pourrais faire pour l'aider, il a l'air si … perdu*

    Elle se saisit du caramel qu'il lui tendait et commença à le triturer nerveusement. Son appétit avait soudainement disparu. Du coin de l'oeil, elle avisa le mouvement de son camarade vers elle et le moment où il se ravisait. Ne sachant que faire, elle attrapa sa main au vol et la garda entre les siennes. L'irlandaise s'attendait presque à ressentir cette chaleur qu'elle avait pu expérimenter au bord du lac, lors de la nuit quelque peu mouvementée qu'ils avaient vécu plusieurs jours auparavant. Ses mains minuscules ne suffisaient pas à couvrir celle de son ami mais elle la serra tout de même comme si elle craignait qu'il ne s'enfuit. La sang et or se racla la gorge et attaqua :

    - Je ne vais pas tomber dans les banalités du genre, tu peux tout me dire, etc. Tu sais que ça ne me ressemble pas. Tu sais également que je suis prête à tout entendre, enfin j'aime à le croire, que si je ne t'ai pas tourné le dos après l'épisode du lac, c'est qu'au final je ne le ferai jamais. Maintenant c'est à toi de décider de ce que tu veux ou non me dire.

    *Qu'est-ce qui peut bien le tracasser à ce point là … Il faut vraiment que ce soit quelque chose d'énorme pour le mettre dans cet état. Et puis qui sont ces gens dont il parle ? Et cette histoire comme quoi l'école n'est pas franche avec nous ? Je comprends rien … ça doit encore être un de leur truc de sorcier. Foutue magie, j'y arriverai jamais*

    Agitée par ces réflexions, la jeune fille lâcha la main de son camarade et porta la main à son visage. Elle avait pris l'habitude de passer ses doigts sur la marque laissée par leur dernier accrochage quand elle réfléchissait. La plaie avait parfaitement cicatrisé et s'était réduite à une mince estafilade mais elle restait tout de même visible, tranchant avec la pâleur extrême d'Aisling. La Gryffondor laissait maintenant ses cheveux détachés afin de cacher au mieux la marque, surtout quand elle devait voir Corwin. Le connaissant, elle ne voulait pas qu'il passe le reste de sa vie à culpabiliser pour une telle broutille. Surprenant son geste machinal, elle rabaissa vivement son bras, reprenant la main du Serdaigle entre les siennes. Elle pianota nerveusement sur le dos de la main du jeune homme. Son impuissance l'énervait, elle voulait réellement aider son ami du mieux qu'elle le pouvait.

    - Tu sais, j'ai besoin de comprendre pour pouvoir faire quelque chose. De TE comprendre. Jusque là, j'ai accepté tout ce que tu as pu me dire ou me montrer sans la moindre réticence, pourquoi est-ce que ça changerait maintenant ? Je ne demande qu'à t'aider, à t'apporter cette paix dont tu parles. Bon, je ne vais pas te cacher que je ne vois pas en quoi l'espèce d'écureuil hyperactif sous ecstasy que je suis peut t'apporter une quelconque paix mais bon, chacun son truc hein. Et puis encore une fois, si ça peut aider.. Je sais que ce n'est pas facile pour toi. Enfin non, je n'arrive pas à imaginer ce que tu peux vivre. Pour moi, le choix le plus difficile c'est le choix d'un dessert à midi, et encore, je finis toujours par tous les prendre. Mais si tu me parles, si tu m'expliques, je pourrais essayer de comprendre.

    Ses yeux de la couleur de l'acier étaient plantés dans ceux du Serdaigle, scrutant la moindre réaction, la moindre émotion. Elle enviait parfois les legilimens et leur pouvoir. Quand bien même elle était douée d'une grande empathie, ce n'était rien comparé à ces sorciers capable d'appréhender les pensées ou les emphréates. En un sens, elle s'estimait tout de même heureuse puisque pas de pouvoir, pas de conséquences néfastes. M'enfin si elle avait pu les avoir sur commande, elle aurait signé de suite.
Revenir en haut Aller en bas
https://potteroleplay.actifforum.com/t12855-bionn-caora-dhubh-ar-
Corwin Egnis
Serdaigle
Serdaigle
Corwin Egnis

Nombre de messages : 347
Age : 27
Age Roleplay + Sorts : 15 ans sorts 1 2
Capacités Spéciales : Emphrépathie noire - Force Accrue - Métamorphose Démon Sentinelle - Aura d'intimidation - Immunité au feu - Charme Oral
Créature : Démon Hybride
Date d'inscription : 11/03/2011

Profil du Sorcier
Points de vie:
*Couloir* L'espoir, c'est ce qui meurt en dernier [Corwin Egnis] Left_bar_bleue1000/1000*Couloir* L'espoir, c'est ce qui meurt en dernier [Corwin Egnis] Empty_bar_bleue  (1000/1000)
Points de mana:
*Couloir* L'espoir, c'est ce qui meurt en dernier [Corwin Egnis] Left_bar_bleue1130/1130*Couloir* L'espoir, c'est ce qui meurt en dernier [Corwin Egnis] Empty_bar_bleue  (1130/1130)

*Couloir* L'espoir, c'est ce qui meurt en dernier [Corwin Egnis] Empty
MessageSujet: Re: *Couloir* L'espoir, c'est ce qui meurt en dernier [Corwin Egnis]   *Couloir* L'espoir, c'est ce qui meurt en dernier [Corwin Egnis] EmptyJeu 8 Mai - 17:55

La sincérité émanant de la jeune fille le toucha. Elle était bien la seule à l'heure actuelle sur qui il pouvait compter, mais comment réagirait-elle face à ce qu'il s'apprêtait à lui dire. Certes, elle l'enjoignait à tout lui dévoiler, mais Aisling restait une fille, et le moment qu'il avait passé en compagnie de Phoebe ne la mettrait sûrement pas dans une position des plus confortables.
Le contact de sa main lui manquait déjà, et il aurait été grandement apprécié alors qu'il s'apprêtait à parler.


- Ce que tu me dis me va droit au cœur, Aisling. Mais pour le coup, je ne sais absolument pas comment tu pourrais réagir en m'écoutant...

Corwin prit une large inspiration et ferma les yeux.

- Il y a quelques jours, j'ai fait la rencontre d'une personne quand j'étais dans le parc... On a parlé un moment, mais...ça a très vite dérapé.

Il jeta un coup d’œil en biais pour observer sa réaction. Il poursuivit sans la lâcher du regard, bien qu'une voix intérieure lui intimait de se barrer à toute vitesse.

- Je ne sais pas ce qu'elle était. Mais ce dont je suis certain, c'est qu'elle n'était pas faite de la même essence que les autres élèves de l'école, et que d'une certaine manière, cet...autre visage que tu as vu en moi l'autre fois s'est retrouvé en elle.

Son cœur commençait à battre la chamade au fur et à mesure qu'il poursuivait son récit. Corwin était tout simplement mort de trouille à l'idée de continuer sur sa lancée. Comment pourrait-elle prendre le fait de le voir s'enfuir sans donner plus d'explications ? Sûrement très mal. Et l'occasion de la revoir se ferait peut-être de plus en plus rare, ce qu'il n'aurait su accepter.
Il se mettait à mordiller ses lèvres nerveusement, se rappelant du même coup la sensation qu'il avait ressentie en goûtant le sang de la Serpentard, la frénésie qui l'avait gagné.


- Je vais te la faire courte... avant que j'ai eu le temps de m'en rendre compte, on était l'un sur l'autre...

Il n'osait même plus la regarder droit dans les yeux en émettant ces paroles.

- Quelqu'un est arrivé avant que l'on aille plus loin, mais même sans cela...

Ses paupières se plissèrent tout en réfléchissant dans le même temps à la façon dont s'était déroulée l'action.

- … quelque chose de ...malsain, s'est créé entre nous. Tu seras sans doute choquée parce que je vais te dire, mais...j'ai goûté son sang.

P*tain pourquoi je lui raconte tout ça... Elle va me prendre pour plus taré encore que je le suis !! En même temps, faire ce que j'ai fais c'est pas forcément ce qu'il y a de plus normal...

Il soupira.


- Je ne pourrais expliquer pourquoi tout cela a eu lieu, mais tout ce que je peux dire, c'est que cette part de moi que je ne cerne pas encore... Eh bien, elle a adoré ça.

Il attendit, flippant rien qu'à l'idée d'entendre la voix d'Aisling le juger.
Revenir en haut Aller en bas
https://potteroleplay.actifforum.com/t12373-corwin-egnis-stigma
Aisling Donnelly
Gryffondor
Gryffondor
Aisling Donnelly

Nombre de messages : 42
Age : 26
Age Roleplay + Sorts : 15 ans sorts 1 2
Capacités Spéciales : Loucher d'un seul oeil
Date d'inscription : 22/01/2014

Profil du Sorcier
Points de vie:
*Couloir* L'espoir, c'est ce qui meurt en dernier [Corwin Egnis] Left_bar_bleue300/300*Couloir* L'espoir, c'est ce qui meurt en dernier [Corwin Egnis] Empty_bar_bleue  (300/300)
Points de mana:
*Couloir* L'espoir, c'est ce qui meurt en dernier [Corwin Egnis] Left_bar_bleue400/400*Couloir* L'espoir, c'est ce qui meurt en dernier [Corwin Egnis] Empty_bar_bleue  (400/400)

*Couloir* L'espoir, c'est ce qui meurt en dernier [Corwin Egnis] Empty
MessageSujet: Re: *Couloir* L'espoir, c'est ce qui meurt en dernier [Corwin Egnis]   *Couloir* L'espoir, c'est ce qui meurt en dernier [Corwin Egnis] EmptySam 17 Mai - 0:38

    Corwin semblait enfin prêt à parler, enfin c'est ce que pensait la Gryffondor. Elle espérait que son petit couplet sur la confiance mutuelle aurait suffit à convaincre son camarade. Aisling ne voulait l'obliger en rien mais elle sentait qu'il avait besoin de se confier, malgré toutes ses réticences et elle acceptait d'être une oreille attentive à ses troubles. Elle laissa donc le Serdaigle se décharger de ce qu'il avait sur le cœur. Une fois que l'Irlandaise fut certaine qu'il en ait finit, elle l'observe longuement avant d'éclater d'un rire franc et tonitruant.

    - Donc si je résume bien … Tout ce foin c'est parce que tu as rencontré une fille ??!

    Aisling passa un bras autour des épaules de son camarade et les pressa en un geste affectueux.

    - Tu sais je ne vais pas te piquer une crise là, maintenant, comme ça pour rien. À dire vrai, il y aurait plus de chances pour que je m'énerve à cause des miettes de gâteaux que tu m'as ramené, c'est clair.

    La sang et or souffla, détendue. Elle s'était imaginé un nombre infini de scénario dans sa tête, tout plus inquiétants les uns que les autres. Bon, il est vrai que l'histoire de son camarade était des plus étranges mais bon, après ce qu'elle avait vu, encore une fois, elle s'attendait à tout.

    * Tiens tiens, monsieur se serait donc trouvé une conquête. Intéressant. Il faudrait que j'en sache un peu plus à son sujet.. Enfin c'est pas mes affaires non plus ! Oui mais je veux savoir. Mais bon d'un autre côté.. Oh et puis zut, ça m'intéresse quand même. Et puis c'est pour son bien, avec un point de vue extérieur, ça l'aidera peut-être dans ses choix. Ouais, on va dire ça.. *

    Aisling était agitée, elle mourrait d'envie d'en savoir plus mais elle essayait de se contenir un minimum. Après tout, son ami avait l'air perturbé et le goût de la jeune fille pour les ragots était un peu malvenu dans cette situation.

    - Au final, qu'est-ce que tu as apprécié ? Le goût de son sang ou .. ben .. euh .. fin ce que vous vous apprêtiez à faire quoi ? bafouilla la sang et or.

    Les joues d'habitude si pâles de l'Irlandaise prenaient doucement une légère teinte rosée tandis que ses pieds semblaient devenir pour elle la chose la pus intéressante du monde. Bien que très extravertie, certains sujets demeuraient plutôt tabou pour elle et elle ne savait jamais vraiment comment les aborder. Ainsi, elle semblait à peu près aussi à l'aise que son père lorsqu'il l'avait accompagné acheter un soutien-gorge pour la première fois.
Revenir en haut Aller en bas
https://potteroleplay.actifforum.com/t12855-bionn-caora-dhubh-ar-
Corwin Egnis
Serdaigle
Serdaigle
Corwin Egnis

Nombre de messages : 347
Age : 27
Age Roleplay + Sorts : 15 ans sorts 1 2
Capacités Spéciales : Emphrépathie noire - Force Accrue - Métamorphose Démon Sentinelle - Aura d'intimidation - Immunité au feu - Charme Oral
Créature : Démon Hybride
Date d'inscription : 11/03/2011

Profil du Sorcier
Points de vie:
*Couloir* L'espoir, c'est ce qui meurt en dernier [Corwin Egnis] Left_bar_bleue1000/1000*Couloir* L'espoir, c'est ce qui meurt en dernier [Corwin Egnis] Empty_bar_bleue  (1000/1000)
Points de mana:
*Couloir* L'espoir, c'est ce qui meurt en dernier [Corwin Egnis] Left_bar_bleue1130/1130*Couloir* L'espoir, c'est ce qui meurt en dernier [Corwin Egnis] Empty_bar_bleue  (1130/1130)

*Couloir* L'espoir, c'est ce qui meurt en dernier [Corwin Egnis] Empty
MessageSujet: Re: *Couloir* L'espoir, c'est ce qui meurt en dernier [Corwin Egnis]   *Couloir* L'espoir, c'est ce qui meurt en dernier [Corwin Egnis] EmptyJeu 22 Mai - 19:31

Corwin la regarda un instant, ahuri.

- Tu es sûre d’être une personne tout à fait normale Aisling ?

On dirait qu’elle prend tout cela comme un jeu… Pourtant, ce que je lui ai raconté n’a rien d’amusant. Je ne m’attendais pas à ce genre de réaction.

Ses narines se dilatèrent.


- Le fait que j’ai goûté son sang n’a pas l’air de te choquer le moins du monde. C’est étrange, en particulier venant d’une personne n’étant au départ pas familière à ce monde.

Le Serdaigle hésita. La réaction de la jeune fille l’avait quelque peu décontenancé, et il ne savait plus réellement sur quel pied danser à présent. Il décida finalement de parler un peu plus de ce moment passé en compagnie de Phoebe, tout en se demandant une nouvelle fois comment réagirait Aisling. Il détourna la tête de sa compagne, et fixa le mur.

- Je ne sais pas trop quoi te décrire en fait. D’un côté j’ai adoré tout ce qui s’est passé, et d’un autre je suis totalement choqué par ce que j’ai fait. Le plus étrange, c’est ce genre de transe qui m’a gagné d’un seul coup. J’ai dit qu’elle n’était pas de la même essence que les élèves de l’école, ou même de l’ensemble des sorciers que j’ai pu rencontrer. Elle avait comme une…aura, terriblement malsaine. Mais je ne pouvais pas me détacher de…

Ses lèvres.

- …d’elle. Je ne sais pas qui est cette fille, ni même ce qui l’habite. Mais je suis certain que ce qui s’est déroulé n’était pas naturel.

Sa bouche se pinça.

- Quant à ce que j’ai apprécié, es-tu réellement sûre de vouloir l’entendre ? Peut-être finirais-tu par trouver cela plutôt gênant que je t’expose tout en détail…

Il lui adressa un regard en coin, pour ensuite détourner son regard une nouvelle fois. Se repassant les différents éléments de la scène, il tiqua. Sa voix se fit lointaine, comme si son esprit était happé par des semblants de réminiscences dont il n’avait pas connaissance.

- Il y avait aussi cette autre fille…

Aisling allait finir par penser qu’il ne parlait que de cela, mais quand bien même elle aurait émis une remarque, Corwin ne l’aurait pas relevée, trop occupé à ressasser.

- Elle a débarqué d’un seul coup pour nous arrêter. Je n’avais jamais rien vu de tel…

Un loup-garou, mais plus que ça encore.

- Je ne l’avais jamais rencontrée auparavant, et pourtant je suis presque persuadé de la connaître. Elle était si…

Corwin secoua la tête, se perdant dans le flot de toutes ces images. Il finit par soupirer de lassitude, et murmura presque pour lui-même.

- P**ain… Je suis complètement paumé.
Revenir en haut Aller en bas
https://potteroleplay.actifforum.com/t12373-corwin-egnis-stigma
Aisling Donnelly
Gryffondor
Gryffondor
Aisling Donnelly

Nombre de messages : 42
Age : 26
Age Roleplay + Sorts : 15 ans sorts 1 2
Capacités Spéciales : Loucher d'un seul oeil
Date d'inscription : 22/01/2014

Profil du Sorcier
Points de vie:
*Couloir* L'espoir, c'est ce qui meurt en dernier [Corwin Egnis] Left_bar_bleue300/300*Couloir* L'espoir, c'est ce qui meurt en dernier [Corwin Egnis] Empty_bar_bleue  (300/300)
Points de mana:
*Couloir* L'espoir, c'est ce qui meurt en dernier [Corwin Egnis] Left_bar_bleue400/400*Couloir* L'espoir, c'est ce qui meurt en dernier [Corwin Egnis] Empty_bar_bleue  (400/400)

*Couloir* L'espoir, c'est ce qui meurt en dernier [Corwin Egnis] Empty
MessageSujet: Re: *Couloir* L'espoir, c'est ce qui meurt en dernier [Corwin Egnis]   *Couloir* L'espoir, c'est ce qui meurt en dernier [Corwin Egnis] EmptyVen 22 Aoû - 16:25

    Aisling ne se formalisa pas de la remarque de son camarade. La normalité n'avait jamais été qu'un vague concept pour elle et, en débarquant dans le monde des sorciers, elle avait carrément fait une croix dessus. Certes cette histoire de sang ne lui semblait pas couler de source mais les événements récents lui avaient appris à ne pas s'arrêter à ce genre détail mais plutôt à essayer d'en comprendre le sens, le raisonnement caché dessous. S'il avait fait cela, il y avait une raison, si elle l'avait laissé faire, il y avait également une raison. SI l'Irlandaise avait été à la place de cette fille et qu'il avait tenté de boire son sang, elle lui aurait très certainement décrochée une sacrée gifle le dissuadant de toute envie du genre. Or cette fille l'avait laissé faire. Et cette essence différente dont il parlait, qu'est-ce que cela pouvait bien être ?

    * Un être malsain, mais malsain comment ? Mauvais au sens propre du terme, capable de faire des choses répréhensibles ou plutôt comme quelque chose qui mettrait mal à l'aise * pensa la Gryffondor.

    Absorbée par ses réflexions, elle ne tiqua qu'en entendant son ami mentionner "une autre fille".


    * Eh bien, à ce que je vois monsieur ne s'ennuie pas ! Décidément le côté torturé à l'air de plaire *

    Aisling sursauta, surprise de sa propre réaction. Un curieux sentiment la taraudait mais elle n'arrivait ni à le saisir, ni à mettre un nom dessus. C'était sournois, insidieux et ça la mettait de mauvaise humeur. Ces mentions successives de ces filles bizarres qui gravitaient autour de Corwin semblaient être à l'origine de ça mais elle n'arrivait pas à comprendre pourquoi. Secouant la tête comme pour remettre un peu d'ordre dans ses idées, elle décida que la priorité était d'aider son ami à s'y retrouver. Il était inutile qu'il précise qu'il était totalement perdu pour qu'elle s'en rende compte. Elle était pratiquement sûr que son malaise était passé inaperçu et déclara sur un ton qui se voulait détaché :

    - Il t'arrive pas mal de choses étranges en ce moment, c'est normal que tu sois paumé. Si en plus des sentiments s'en mêlent, ça peut vite devenir un vrai bazar ...

    * Sentiments ou pas sentiments ? Après tout je ne sais pas ce qu'il ressent non plus ... Je trouverai simplement dommage qu'il s'attache à ces personnes qui semblent plus l'attirer vers le côté obscur de sa personnalité. *

    ... Fais attention à toi, c'est tout ce que je peux te conseiller pour l'instant. Je m'inquiète pour toi, tu me connais de toute façon je m'inquiète pour tout. Mais là j'ai peur ...

    La sang et or s'interrompit un instant, hésitant à poursuivre. Ces derniers mots semblaient planer au-dessus des deux élèves comme une confession en suspens. Devait-elle poursuivre ? Le jeune homme n'avait peut-être pas besoin de s'encombrer de ses états d'âme en plus de tout ce qu'il avait a géré en ce moment. Elle leva ses yeux acier vers lui, scrutant ceux de son camarade, comme si elle essayait de sonder son esprit, de comprendre ce qu'il s'y passait. Elle soupira finalement et, penchant légèrement la tête de côté, se décida à poursuivre :

    ... J'ai peur que tout ce que je pourrais essayer d'entreprendre pour t'aider, te sortir de ce mauvais pas, reviendrait à se battre dans le vide. Si ces personnes t'entraînent dans de mauvaises situations, j'ai peur de ne pas réussir à tenir ma promesse.

    Le regard de l'Irlandaise se voila un instant, semblant maintenant perdu dans le vague. Elle sortit finalement de sa torpeur, un grand sourire s'épanouissant d'une oreille à l'autre :

    - Mais d'un autre côté, dès qu'il est question de bagarre, je suis sur le coup donc je ne devrais pas avoir trop de mal à massacrer ces deux fillettes si jamais elles venaient à te faire du mal.

    Joignant le geste à la parole, elle donna un coup de poing dans le bras de son camarade, espérant lui décrocher un sourire.
Revenir en haut Aller en bas
https://potteroleplay.actifforum.com/t12855-bionn-caora-dhubh-ar-
Corwin Egnis
Serdaigle
Serdaigle
Corwin Egnis

Nombre de messages : 347
Age : 27
Age Roleplay + Sorts : 15 ans sorts 1 2
Capacités Spéciales : Emphrépathie noire - Force Accrue - Métamorphose Démon Sentinelle - Aura d'intimidation - Immunité au feu - Charme Oral
Créature : Démon Hybride
Date d'inscription : 11/03/2011

Profil du Sorcier
Points de vie:
*Couloir* L'espoir, c'est ce qui meurt en dernier [Corwin Egnis] Left_bar_bleue1000/1000*Couloir* L'espoir, c'est ce qui meurt en dernier [Corwin Egnis] Empty_bar_bleue  (1000/1000)
Points de mana:
*Couloir* L'espoir, c'est ce qui meurt en dernier [Corwin Egnis] Left_bar_bleue1130/1130*Couloir* L'espoir, c'est ce qui meurt en dernier [Corwin Egnis] Empty_bar_bleue  (1130/1130)

*Couloir* L'espoir, c'est ce qui meurt en dernier [Corwin Egnis] Empty
MessageSujet: Re: *Couloir* L'espoir, c'est ce qui meurt en dernier [Corwin Egnis]   *Couloir* L'espoir, c'est ce qui meurt en dernier [Corwin Egnis] EmptyVen 22 Aoû - 17:51

La pichenette fut à peine ressentie lorsque le petit poignet heurta son bras. Corwin arqua un sourcil, puis pouffa.

- Va falloir te muscler un peu avant de vouloir tabasser qui que ce soit.

Il se mordilla la lèvre inférieure tout en l'observant. Elle avait l'air réellement déterminée à être présente pour lui. Cette attention le toucha, mais il avait senti autre chose. Par delà l'air nonchalant qu'elle voulait afficher, une émotion fugace s'était faufilée en elle, cependant trop ténue pour qu'il ait pu l'analyser.

- Tu cogites toi, hein...

Sa remarque n'avait pas vraiment pour but d'être énoncée à voix haute, mais il laissa couler. Cessant un instant ses réflexions quant à ce que ressentait Aisling, il reprit au dernier point soulevé par la Gryffone.

- Tes inquiétudes à mon sujet me vont droit au cœur, tu sais. Et j'apprécie sincèrement que tu veuilles me défendre.

Il sourit, puis prit un air beaucoup plus sérieux.

- Mais si cette situation se présente, il est hors de question que je te laisse te mettre face à elle.

Sa voix était sans appel. Quand bien même Aisling aurait voulu émettre une réponse sur l'instant il ne lui en laissa pas le temps.

- Même si le fait que tu sois présente m'apaise, je ne peux accepter que tu sois mise en danger. Tu as beau avoir du courage et un p*tain de caractère, il n'empêche que j'ai senti l'essence des ces deux personnes... Et l'une comme l'autre me paraissent extrêmement dangereuses ! Alors, je préfère être sûr que tu ne risques rien.

Il sourit gauchement. Imaginer la Gryffone en danger était une situation qui l'angoissait, voire plus que ça. Ses sourcils se froncèrent légèrement. Il mit cette émotion sur le compte de son instinct protecteur, mais cette sensation s'était logée bien confortablement dans un coin de sa tête. Il murmura.

- Beaucoup de choses étranges m'arrivent en effet, et certaines auxquelles je ne m'attendais pas du tout...

Ses yeux n'avaient pas quitté les iris froids. Même si une attirance pour le côté sombre des choses était certaine, Corwin ne désirait toutefois pas y plonger corps et âme. Il se savait fragile quant au franchissement de cette limite, mais il ne voulait pas se faire happer.

Il posa sa main doucement sur la tête d'Aisling, et garda cette même voix basse.

- Malgré ton sale caractère et ta force de mouche...tu es vraiment une personne formidable, Aisling.
Revenir en haut Aller en bas
https://potteroleplay.actifforum.com/t12373-corwin-egnis-stigma
Aisling Donnelly
Gryffondor
Gryffondor
Aisling Donnelly

Nombre de messages : 42
Age : 26
Age Roleplay + Sorts : 15 ans sorts 1 2
Capacités Spéciales : Loucher d'un seul oeil
Date d'inscription : 22/01/2014

Profil du Sorcier
Points de vie:
*Couloir* L'espoir, c'est ce qui meurt en dernier [Corwin Egnis] Left_bar_bleue300/300*Couloir* L'espoir, c'est ce qui meurt en dernier [Corwin Egnis] Empty_bar_bleue  (300/300)
Points de mana:
*Couloir* L'espoir, c'est ce qui meurt en dernier [Corwin Egnis] Left_bar_bleue400/400*Couloir* L'espoir, c'est ce qui meurt en dernier [Corwin Egnis] Empty_bar_bleue  (400/400)

*Couloir* L'espoir, c'est ce qui meurt en dernier [Corwin Egnis] Empty
MessageSujet: Re: *Couloir* L'espoir, c'est ce qui meurt en dernier [Corwin Egnis]   *Couloir* L'espoir, c'est ce qui meurt en dernier [Corwin Egnis] EmptyVen 22 Aoû - 18:25

    Aisling se tut et écouta attentivement son camarade. Rester silencieuse plus de trente secondes relevait certes du miracle pour elle mais elle sentait que toute objection aurait été malvenue. Son esprit tournait à cent à l'heure et elle s'attendait à tout moment à voir sortir de la fumée par ses oreilles, dire qu'elle cogitait n'était qu'un euphémisme. Beaucoup de pensées mais également d'impressions, de sentiments s'entremêlaient formant ainsi un bon gros sac de nœuds. L'Irlandaise ne savait par quel bout commencer pour dénouer tout ce bazar. D'un côté elle voulait agir comme si elle n'était pas affectée par l'arrivée de ces deux filles mais au fond d'elle, elle savait que c'était faux. En plus de ça, la volonté de Corwin de la tenir à l'écart si jamais quelque chose se produisait l'énervait au plus au point cependant elle savait qu'il ne faisait cela que pour la protéger, les choses pouvant réellement devenir dangereuses. Elle en avait eu un aperçu et savait comment tout pouvait dégénérer en un instant. A cette pensée, elle porta machinalement la main à sa joue et passa distraitement les doigts sur la cicatrice qu'elle arborait.

    * Le danger ... C'est fou, je n'arrive pas à me dire que je pourrais être en danger avec lui. Il pourrait pourtant me tuer en moins de temps qu'il ne faut pour le dire mais je n'y arrive pas, c'est impossible ... *

    Elle prit entre ses mains minuscules celle que son camarade avait posé sur sa tête et la garda entre les siennes, toujours perdue dans ses pensées. Une douce chaleur émanait de son camarade, comme toujours et cette chaleur la réconforta. Elle plongea une nouvelle fois dans les yeux de son camarade mais pas pour le sonder cette fois, elle semblait presque ne pas le voir. Aisling repensa à tous les événements qui s'étaient produit depuis qu'elle l'avait rencontré et se rendit compte qu'en réalité, elle le connaissait depuis très peu de temps. La Gryffondor avait pourtant cette impression de le connaître depuis toujours malgré toutes les parts d'ombre persistait. Elle ne connaissait presque rien de son histoire, de sa façon de se comporter avec ses autres amis, de ses résultats scolaires, bref toutes les choses banales. C'est comme si en le rencontrant, elle n'avait eu droit qu'au pire de ce qu'il pouvait être, un baptême du feu en quelque sorte. Et pourtant, malgré tout ça, la jeune fille s'était attachée à lui, donnant tout pour qu'il puisse être bien.

    * C'est ça en fait, je sais que je peux très bien m'amuser avec lui, rire comme avec d'autres personnes mais ce qui m'importe en premier c'est son bien être. C'est drôle ça, jusqu'à présent seul le mien m'importait. En même temps c'était plus simple ainsi, j'ai pas choisi la personne la plus facile à satisfaire. Pourquoi faire simple quand on peut faire compliquer hein ... *

    De ce fait, le danger ne l'effrayait guère, peut-être aussi qu'elle n'en mesurait pas l'ampleur.

    * C'est vraiment difficile de réaliser à quel point la vie ne tient qu'à un fil. Un coup de crocs, un sort qui s'égare, un étranglement ... Je n'ai jamais réellement pensé à ça, je ne me suis jamais posé la question de savoir comment j'allais mourir. Pour moi ça a toujours été si abstrait, si lointain. Finalement ça n'arrive pas qu'aux autres, moi aussi je mourrai à un moment ou à un autre *

    Ses pensées étaient si sombres qu'Aisling ressentit soudain un poids immense s'abattre sur ses épaules. Elle aurait aimé un visage familier, un de ses frères, peu importe lequel. Ils savaient toujours quoi faire dans ce genre de situation. Certes, la plupart du temps, leur solution comportait un petit délit, un léger détour par le commissariat et un énorme sermon de la part de leur mère mais en attendant le résultat était là, elle se changeait les idées. Penser à quelque chose d'aussi triste que la mort ne lui ressemblait pas, elle qui était toujours gaie et hyperactive.

    * En un sens, tout le monde meurt un jour. Mieux vous mourir pour quelque chose qui nous est cher, non ? *

    Ne faisant aucun cas de la dernière phrase de son camarade, elle lui dit d'une voix neutre :

    - Tu sais que ce que tu me demandes est totalement ridicule ? Tu pense sérieusement que je vais te laisser te débrouiller tout seul ?

    Elle conserva la main de son camarade dans une main et de l'autre, leva vers lui un doigt accusateur. Elle reprit avant qu'il n'ait pu dire quoique ce soit :

    - Tu comprends bien que je n'en fais qu'à ma tête, que quoique tu me dises, il en sera ainsi. Si j'estime que je dois intervenir, je le ferai. M'en empêcher ne ferait qu'aggraver les choses. Je viendrai quand même, peut-être en essayant de me cacher pour ne pas que tu me vois et je serai alors bien moins vigilante qu'en attaquant de front. M'interdire d'être là, c'est me faire courir un plus grand danger encore. Maintenant, et là tu vas bien m'écouter, je serai à tes côtés quoiqu'il arrive et je compte sur toi pour me laisser faire. Je te promets de faire attention, de ne pas agir de façon totalement irréfléchie, même si c'est que je fais d'habitude, mais laisse-moi être là. Je sais que tu penses me protéger mais comme je te dis, ce serait pire encore.

    Aisling espérait ne pas avoir été trop dure et ne voulait pas qu'il culpabilise plus qu'il ne le faisait déjà. Certes il voulait la protéger mais lui aussi était en danger et cette simple pensée était insupportable pour l'Irlandaise.
Revenir en haut Aller en bas
https://potteroleplay.actifforum.com/t12855-bionn-caora-dhubh-ar-
Corwin Egnis
Serdaigle
Serdaigle
Corwin Egnis

Nombre de messages : 347
Age : 27
Age Roleplay + Sorts : 15 ans sorts 1 2
Capacités Spéciales : Emphrépathie noire - Force Accrue - Métamorphose Démon Sentinelle - Aura d'intimidation - Immunité au feu - Charme Oral
Créature : Démon Hybride
Date d'inscription : 11/03/2011

Profil du Sorcier
Points de vie:
*Couloir* L'espoir, c'est ce qui meurt en dernier [Corwin Egnis] Left_bar_bleue1000/1000*Couloir* L'espoir, c'est ce qui meurt en dernier [Corwin Egnis] Empty_bar_bleue  (1000/1000)
Points de mana:
*Couloir* L'espoir, c'est ce qui meurt en dernier [Corwin Egnis] Left_bar_bleue1130/1130*Couloir* L'espoir, c'est ce qui meurt en dernier [Corwin Egnis] Empty_bar_bleue  (1130/1130)

*Couloir* L'espoir, c'est ce qui meurt en dernier [Corwin Egnis] Empty
MessageSujet: Re: *Couloir* L'espoir, c'est ce qui meurt en dernier [Corwin Egnis]   *Couloir* L'espoir, c'est ce qui meurt en dernier [Corwin Egnis] EmptySam 23 Aoû - 11:17

Corwin soupira.

- Plus têtue ça n'existe pas... T'es vraiment une tête de mule !

Elle ne payait pas de mine avec ses petits poings et son regard farouche, mais quoiqu'il dise, le Serdaigle comprenait qu'Aisling n'en démordrait pas. Il n'en revenait toujours pas de voir à quel point elle s'accrochait. Sans trop savoir d'où cela provenait, il lui sembla qu'un jour une personne s'était déjà inquiétée, et avait pris soin de le protéger par-dessus tout. Et cela avait été réciproque.

Il connaissait ce besoin de vouloir préserver quelqu'un au-delà de la raison. Corwin était étrangement convaincu qu'Aisling n'était pas la première. Mais quant à se rappeler de la personne précédente...

Ses yeux se plissèrent sous l'amas de réflexions l'ayant assailli.


- Même si tu risques ta peau, je te comprends. Mais je veux juste que tu restes prudente, okay ?

Des nuages lourds vinrent à passer alors devant les vitraux de l'école. Observant le ciel s'assombrir,  Corwin fut pris d'une irrésistible envie de sortir, de goûter au vent lourd et moite. Sans regarder sa compagne, il se leva et commença à avancer.

- Suis-moi, j'ai besoin de prendre l'air.

Tout en sachant que de petits pas le suivaient, il descendit les immenses escaliers en silence. Au travers du dédale de couloirs, il finit par déboucher sur la cour, le menant ainsi droit vers les abords du parc. Étendant largement ses bras, il prit une longue inspiration et décida de parler plus franchement à Aisling.

- Tu veux savoir pourquoi il m'est difficile de te laisser mettre ta vie en péril pour moi ?

Ses yeux ne voyaient pas vraiment les frondaisons les entourant, ni la terre meuble et humide annonçant le lac proche, mais il se sentait mieux là.

Décidément je me retrouve toujours ici.

Son ton se fit âpre.

- Je t'ai déjà dis que ma mère était morte quand j'étais jeune. Mais il y a aussi le fait, et c'est ça qui est étrange, que j'ai le sentiment d'avoir perdu d'autres personnes. Je ne sais pas vraiment comment expliquer ça, mais on dirait que mon cœur s'est arraché je ne sais combien de fois auparavant, j'ai constamment en moi ces impressions de perte et de souffrance que je n'explique pas.

Il se retourna pour se placer face à elle, le regard peiné.

- Je tiens à toi Aisling, et ce peut-être plus que tu ne le penses. Et je ne veux pas avoir à porter un deuil supplémentaire.

Tout en terminant sa phrase, ses pupilles et ses narines se dilatèrent. Parmi les odeurs de bois humide et d'herbe, quelque chose d'autre s'était détaché, quelque chose de sombre et froid. Aisling ne pouvait déceler cet embrun, mais lui y arrivait parfaitement. C'était tout prêt.

Je connais cette odeur... !
Revenir en haut Aller en bas
https://potteroleplay.actifforum.com/t12373-corwin-egnis-stigma
Faïna Georii
Serpentard
Serpentard
Faïna Georii

Nombre de messages : 22
Age Roleplay + Sorts : +300 ans sorts 1 2 3 SPE 1 2
Capacités Spéciales : Charme Visuel et Oral, force et rapidité accrue, métamorphose chauve souris, brume, régénération instantanée
Créature : Vampire
Date d'inscription : 15/05/2011

Profil du Sorcier
Points de vie:
*Couloir* L'espoir, c'est ce qui meurt en dernier [Corwin Egnis] Left_bar_bleue1100/1100*Couloir* L'espoir, c'est ce qui meurt en dernier [Corwin Egnis] Empty_bar_bleue  (1100/1100)
Points de mana:
*Couloir* L'espoir, c'est ce qui meurt en dernier [Corwin Egnis] Left_bar_bleue1200/1200*Couloir* L'espoir, c'est ce qui meurt en dernier [Corwin Egnis] Empty_bar_bleue  (1200/1200)

*Couloir* L'espoir, c'est ce qui meurt en dernier [Corwin Egnis] Empty
MessageSujet: Re: *Couloir* L'espoir, c'est ce qui meurt en dernier [Corwin Egnis]   *Couloir* L'espoir, c'est ce qui meurt en dernier [Corwin Egnis] EmptyDim 24 Aoû - 17:41

Le temps ne lui avait jamais paru aussi long. L’Italie semblait bien loin. L’adaptation à ce nouveau terrain de chasse ne lui était absolument pas évidente. Certes, les Anglais n’avaient pas forcément mauvais goût, mais leur crétinerie était telle que cela devenait trop facile. Il lui fallait de quoi s’amuser, un petit quelque chose en plus afin de pimenter ce quotidien trop morne.
Et elle ne pouvait certainement pas compter sur la compagnie de James, trop occupé ces derniers temps à méditer sur sa nouvelle situation. Elle qui trouvait ce nouveau frère intéressant quant à sa démarche de vouloir tout détruire, cette source s’était finalement révélée moins prenante que prévu.

Les ongles parfaits de Faïna trituraient nerveusement une mèche de cheveux dorés. L’agacement se lisait aisément sur son visage aux traits d'une finesse si pure. Il lui fallait de l’action et vite. Elle se serait bien laissée tenter à torturer cette louve puante de Chloé, mais cela lui était interdit. Sa main cessa alors de remuer, et sa bouche charnue esquissa un sourire sadique.

C’est vrai que ça fait un moment que je ne l’ai pas tourmenté…

Sa dernière petite visite au démon l’avait bien divertie après tout. Certes elle continuait de le haïr pour la disparition d’Andrev, mais elle ne pouvait cependant nier qu’elle avait ressenti un plaisir non dissimulé à goûter les lèvres du Serdaigle.
A imaginer sa tête lorsqu’il la verrait elle en rigolait d’avance. Sa décision était prise.



Le ciel s’était couvert durant son vol jusqu’à l’école. L’air pesant et humide collait ses vêtements sur ses formes gracieuses de créature idyllique. L’idée de narguer une nouvelle fois les pimbêches des différentes maisons lui procurait une euphorie qu’elle n’avait ressentie que trop peu ces derniers temps. Après tout, il était normal de montrer à ces crétines qu’elle leur était supérieure en tout.

Et le démon s’en décrochera sûrement la mâchoire. Quel dommage qu’il ne puisse se souvenir…

Cette pensée l’ennuyait ; certes il en oubliait au moins Chloé, mais l’occulter elle… Pestant intérieurement contre tous ces foutus sorciers et leur connerie de voiles magiques, elle aperçut enfin les tours du château. Regagnant le sol, son odorat supérieur se mit en quête de cette fragrance si spéciale. Et elle ne mit pas longtemps à la trouver parmi toutes les odeurs de ces abrutis d’élèves. Les iris d’un vert glacé pétillèrent d’une joie cruelle, puis disparurent au travers des arbres à toute vitesse.

Juchée sur la branche d’un peuplier, elle l’observa en contrebas. Les cheveux de cendre tombant sur un visage de craie, et barrant son regard d’ocre. Faïna se mordilla la lèvre inférieure. Elle tourna ses pupilles.

Qui c’est celle-là ??

Corwin était en compagnie d’une fille de Gryffondor. La vampire l’observa sous toutes ces coutures et renifla de mépris.

Ce qu’elle peut être banale ! Encore qu’il ait voulu batifoler avec l’autre chienne je peux comprendre, mais elle ?? On va arranger ça tout de suite…

Elle savait que le démon l’avait flairée, mais sans être dans la capacité de l’identifier. Elle se laissa tomber dans l’ombre de l’arbre, ses pieds allant toucher en silence l’herbe et les feuilles mortes. L’écusson du Serpent mis bien en évidence sur son costume d’élève, et la mine la plus tentatrice arborée, elle se dirigea vers sa proie dans une classe surnaturelle. Elle n’était pas la fille de Nikolas et d’Ekatarina pour rien.


- Alors, on batifole sous les premiers signes de la nuit ? Que c’est cliché…

Sa main alla effleurer l’épaule de Corwin. Le contact lui procura un frisson dont elle se délecta. Le garçon transpirait la puissance et le feu mis en sommeil.

- Bonsoir, Corwin. Ça fait un moment.

Son ton était mielleux. Elle s’était tellement laissée absorber par ce premier contact qu’elle en avait presque oublié la fille plantée à côté. Faïna lui jeta un regard hautain empli de sous-entendu.

- Et ça, c’est qui ? Tu t’es dégoté un nouveau jouet…?

Elle fit une petite moue tout en observant la nouvelle pimbêche et ses yeux de glace.

- Mouais… Et c’est quoi ton nom ?

Son identité lui importait peu, voire pas du tout. Hormis pour savoir ce que Corwin lui trouvait pour traîner avec elle. La bouche veloutée de Faïna s’étira alors en un sourire carnassier et magnifique, son regard toujours braqué sur elle.

- Je ne vous dérange pas j’espère ?
Revenir en haut Aller en bas
Aisling Donnelly
Gryffondor
Gryffondor
Aisling Donnelly

Nombre de messages : 42
Age : 26
Age Roleplay + Sorts : 15 ans sorts 1 2
Capacités Spéciales : Loucher d'un seul oeil
Date d'inscription : 22/01/2014

Profil du Sorcier
Points de vie:
*Couloir* L'espoir, c'est ce qui meurt en dernier [Corwin Egnis] Left_bar_bleue300/300*Couloir* L'espoir, c'est ce qui meurt en dernier [Corwin Egnis] Empty_bar_bleue  (300/300)
Points de mana:
*Couloir* L'espoir, c'est ce qui meurt en dernier [Corwin Egnis] Left_bar_bleue400/400*Couloir* L'espoir, c'est ce qui meurt en dernier [Corwin Egnis] Empty_bar_bleue  (400/400)

*Couloir* L'espoir, c'est ce qui meurt en dernier [Corwin Egnis] Empty
MessageSujet: Re: *Couloir* L'espoir, c'est ce qui meurt en dernier [Corwin Egnis]   *Couloir* L'espoir, c'est ce qui meurt en dernier [Corwin Egnis] EmptyJeu 28 Aoû - 13:54

    Aisling se leva précipitamment, emboitant le pas de son camarade. Il semblait oublier que ses jambes plutôt courtes ne lui permettait pas d'aller aussi vite que lui et elle se retrouva à le suivre moitié trottinante, moitié marchante jusque sur le parvis de l'école. Levant les yeux vers le ciel, elle frissonna en voyant de lourds nuages s'accumuler au-dessus d'eux. La couleur de ses iris et celle du ciel s'accordaient parfaitement et le temps correspondait plutôt bien à son humeur maussade. Une journée à son image somme toute.

    Leurs pas les menèrent jusqu'au parc et Aisling écouta sans rien dire ce que son camarade lui expliquait, hochant la tête par moment. Elle finit par soupirer avant de déclarer :


    - Je comprends parfaitement ce que tu dis mais crois-moi, je suis bien plus solide que j'en ai l'air et surtout très hargneuse, une vrai teigne mais ça tu le sais déjà. Celui qui voudra me faire du mal ...

    Elle s'interrompit soudainement. Un mouvement un peu plus loin sur sa droite avait attiré son attention. Ses poings se crispèrent par réflexe et elle campa fermement sur ses appuis, prête à réagir. Une silhouette se détacha finalement de l'ombre. Une jeune fille, d'une beauté à couper le souffle s'avançait vers eux. L'irlandaise se détendit légèrement, abandonnant sa posture de combat. Quelque chose de malsain se dégageait de la nouvelle venue mais ce n'était qu'une impression, impalpable, inexplicable.

    * Elle ne me dit vraiment rien qui vaille *

    La Serpentard ne semblait s'intéresser qu'à Corwin, son attention étant toute entière portée sur lui. Aislign suivit chacun de ses mouvements du regard, pas un mot ne franchissant ses lèvres. Non pas que l'animosité Gryffondor/Serpentard ne l'en empêche, elle n'avait d'ailleurs jamais rien compris à cette querelle centenaire, mais cette fille la perturbait. Tout en elle sonnait faux, sa beauté elle-même ne semblait pas naturelle. Dans d'autres circonstances, ç'aurait été le genre de fille à lui filer des complexes à ne plus savoir quoi en faire mais la seule chose qu'elle lui inspirait pour l'instant, c'était de la méfiance.

    Quand celle-ci lui demanda son nom, elle se garda bien de lui répondre. Le regard qu'elle lui adressait ne lui plaisait pas du tout, elle semblait la mépriser au plus haut point alors même qu'elle ne la connaissait pas. Aisling soutint son regard, articulant clairement en réponse à la dernière phrase de la verte et argent :


    - Tu sais ce qu'on dit, l'espoir fait vivre.

    Une lueur de défi brillait dans les yeux de l'Irlandaise. Le mauvais temps s'accentuait, apportant encore à l'ambiance déjà électrique qui régnait dans la clairière.
Revenir en haut Aller en bas
https://potteroleplay.actifforum.com/t12855-bionn-caora-dhubh-ar-
Corwin Egnis
Serdaigle
Serdaigle
Corwin Egnis

Nombre de messages : 347
Age : 27
Age Roleplay + Sorts : 15 ans sorts 1 2
Capacités Spéciales : Emphrépathie noire - Force Accrue - Métamorphose Démon Sentinelle - Aura d'intimidation - Immunité au feu - Charme Oral
Créature : Démon Hybride
Date d'inscription : 11/03/2011

Profil du Sorcier
Points de vie:
*Couloir* L'espoir, c'est ce qui meurt en dernier [Corwin Egnis] Left_bar_bleue1000/1000*Couloir* L'espoir, c'est ce qui meurt en dernier [Corwin Egnis] Empty_bar_bleue  (1000/1000)
Points de mana:
*Couloir* L'espoir, c'est ce qui meurt en dernier [Corwin Egnis] Left_bar_bleue1130/1130*Couloir* L'espoir, c'est ce qui meurt en dernier [Corwin Egnis] Empty_bar_bleue  (1130/1130)

*Couloir* L'espoir, c'est ce qui meurt en dernier [Corwin Egnis] Empty
MessageSujet: Re: *Couloir* L'espoir, c'est ce qui meurt en dernier [Corwin Egnis]   *Couloir* L'espoir, c'est ce qui meurt en dernier [Corwin Egnis] EmptyMer 3 Sep - 13:40

Elle était froide. Si froide qu'on aurait cru son antagoniste. Mais cette beauté glaciale surgie de l'ombre lui coupa le souffle. Il ne se souvenait pas avoir déjà eu l'occasion d'admirer pareils traits. Les courbes de son visage étaient acérées, et pourtant étonnamment douces, mettant Corwin dans une position assez délicate, entre l'attirance et la répulsion. Cette nouvelle venue possédait tout pour charmer n'importe quel homme ou garçon venant à passer, et pour pétrir de jalousie les autres.

Elle faisait preuve d'une terrible assurance, et le ton qu'elle avait pris en s'adressant à Aisling prouvait qu'elle ne prenait pas de gants. Les sentiments de sa compagne de départ fusaient dans tous les sens, électrisant l'air tout autour d'elle. Il est vrai que le mépris qu'elle venait de prendre en pleine face aurait contrarié n'importe qui. Lui-même avait tiqué en entendant la Serpentard parlé, mais l'impression de la connaître, et son attitude vis-à-vis de lui étaient passés au-dessus.

Se raclant la gorge, il finit par prendre la parole en arquant un sourcil.


- Eh bien, à vrai dire on ne s'attendait pas à ce que quelqu'un débarque.

La plupart des élèves s'étaient déjà dirigés vers le porche pour le dîner. Il était d 'ailleurs surpris qu'Aisling soit restée avec lui, au lieu de foncer se gaver de tout un tas de choses. Mais la nuit continuait de tomber, et ils demeuraient tous les trois aux abords de la forêt.

Cependant, Corwin s'attarda un peu plus sur la sylphide ; au-delà de cette enveloppe extraordinairement sulfureuse et ces moues enjôleuses, le Serdaigle reniflait autre chose. Cette fille avait une odeur ancienne. Elle ne sentait pas le renfermé ou quoi que ce soit dans le genre, mais il dénichait ce quelque chose lui disant qu'elle n'avait sûrement pas le même âge qu'eux deux. Loin de là. Et cette façon qu'elle avait de le regarder. Persuadée de le connaître, elle se tenait tout proche de lui, trop proche même, comme si les rapports entre eux dépassaient de loin le stade de simple connaissance.
Mal à l'aise, Corwin se recula légèrement, lançant au passage un coup d’œil interrogateur à Aisling puis à la blonde. Mais décidé à ne pas faire évoluer plus avant cette tension naissante, il prit le parti de se montrer poli, avenant. Adoptant un léger sourire en coin, il reporta son regard sur le Serpent.


- Nous pourrons toujours reprendre notre discussion plus tard. Voici Aisling Donnelly, de la maison Gryffondor, et moi-même Corwin Egnis de Serdaigle, bien que...il semblerait que tu me connaisses déjà.

Il reprit un instant son air interrogateur.

- Il faudra d'ailleurs que tu me dises où nous nous sommes croisés, car je n'en ai pas du tout souvenance... Enfin soit, et toi quel est ton nom ? En tout cas, on dirait que toi aussi tu batifoles au clair de Lune !

La Lune ne semblait cependant pas décidée à se montrer, tant la couche de nuages sombres s'épaississait. Un vent lourd les caressait doucement, et il adorait cela, même si ce ciel n'annonçait pas réellement quelque chose de bon.
Revenir en haut Aller en bas
https://potteroleplay.actifforum.com/t12373-corwin-egnis-stigma
Faïna Georii
Serpentard
Serpentard
Faïna Georii

Nombre de messages : 22
Age Roleplay + Sorts : +300 ans sorts 1 2 3 SPE 1 2
Capacités Spéciales : Charme Visuel et Oral, force et rapidité accrue, métamorphose chauve souris, brume, régénération instantanée
Créature : Vampire
Date d'inscription : 15/05/2011

Profil du Sorcier
Points de vie:
*Couloir* L'espoir, c'est ce qui meurt en dernier [Corwin Egnis] Left_bar_bleue1100/1100*Couloir* L'espoir, c'est ce qui meurt en dernier [Corwin Egnis] Empty_bar_bleue  (1100/1100)
Points de mana:
*Couloir* L'espoir, c'est ce qui meurt en dernier [Corwin Egnis] Left_bar_bleue1200/1200*Couloir* L'espoir, c'est ce qui meurt en dernier [Corwin Egnis] Empty_bar_bleue  (1200/1200)

*Couloir* L'espoir, c'est ce qui meurt en dernier [Corwin Egnis] Empty
MessageSujet: Re: *Couloir* L'espoir, c'est ce qui meurt en dernier [Corwin Egnis]   *Couloir* L'espoir, c'est ce qui meurt en dernier [Corwin Egnis] EmptyJeu 4 Sep - 21:55

Le rire de Faïna résonna comme un clapotis cristallin. Elle transperça de ses prunelles vert glacé cette toute jeune Aisling Donnelly. Cessant de glousser, mais gardant un air amusé tout en se mordant la lèvre inférieure, elle reporta son attention sur le garçon.

- Ainsi, la bête noire de Serdaigle s’accoquine avec une Gryffondor ! Comme c'est intéressant.

Jetant un coup d’œil en direction de la fille à la moue renfrognée, elle lui parla d'un ton se voulant aimable, mais sans être dépourvu du même mépris qu'elle affichait à sa première vue.

- Oh tu sais je ne cherche pas à te vexer... Seulement, notre cher ami a toujours eu tendance à batifoler avec des personnes autrement plus spéciales et puissantes qu'une simple petite Lionne comme toi.

Faïna se passa la langue sur les lèvres tout en se remémorant cette nuit, dans l'ambiance froide et humide des tréfonds de Poudlard. Ses desseins concernant le démon ne visaient pas à créer une quelconque relation entre eux, bien au contraire ; elle avait désiré lui faire mal, tout en le séparant une fois pour toutes de celui pour qui il s'était tant battu. Celui pour qui Corwin avait assassiné Andrev.
Une brève décharge lui vrilla la nuque à la vision de son frère, le pieu profondément enfoncé dans le cœur, agonisant. Ses pensées alors étaient toutes entières tournées sur la manière de faire souffrir le Serdaigle, qu'il connaisse une fois encore ce sentiment d'abandon. Mais le temps avait tout d'abord joué contre elle, car la relation du démon et de son nouveau frère immortel s'était délitée d'elle-même. Puis, suite à cette fameuse nuit, ses envies s'étaient alors quelque peu modifiées ; au toucher de sa bouche, des lèvres brûlantes contre les siennes si froides, des gestes enfiévrés et la pression de leur corps, elle s'était finalement découvert un certain intérêt et une certaine plaisance pour la compagnie du Serdaigle, et sa présence démonique.


Elle l'observait, sous toutes ses coutures. Son teint livide, ses yeux cernés, ses cheveux d'un blond cendré. Rien qu'à cela, qui aurait pu croire que ce jeune homme avait accompli tant de choses. Sa puissance était enfouie, mais elle ferait de nouveau surface, et dans peu de temps.

Faïna hocha la tête.


- Effectivement, je te connais Corwin. Et même si tes yeux ne semblent pas me reconnaître, tes souvenirs finiront par refaire surface. Je suis Faïna Georii, et moi...

Elle se tourna droit vers Aisling.

- ...je ne batifole pas. Je vais droit au but.

Ses dents se dévoilèrent en une moue tentatrice. Faïna s'avança vers la jeune fille. Ses doigts allèrent glisser le long de son bras, provoquant le malaise chez la Gryffone, puis elle parla tout près de son visage, presque en murmurant.

- Est-ce que ce garçon te plaît Aisling ? Ne me mens pas, je sens ton odeur, mmh ?

Elle gloussa doucement.

- Ou alors, tu préfères jouer au jeu du chat et de la souris ? Dans ce cas alors, je te donne un petit conseil...

Sa bouche veloutée alla se coller à l'oreille d'Aisling.

- S'il te prend l'envie de jouer à ce jeu, fais attention, il déteste ça. Il est fait de souffrance et de colère, et il serait dommage d’abîmer un si joli petit minois.

Les doigts de la vampire saisirent son visage, et le tournèrent de façon à exhiber une cicatrice, une estafilade le long de sa joue.

- Peut-être même qu'il a déjà commencé à laisser parler sa vraie nature.

Elle pouffa, rejeta le visage qu'elle tenait, puis se retourna vers l'objet de sa venue, tout en le laissant admirer ses formes des plus appétissantes. Combien de personnes s'étaient faites croquer en croyant pouvoir y goûter.

- Dans tous les cas, je t'ai connu plus fougueux mon cher petit monstre. Tu m'as l'air quelque peu éteint. Peut-être qu'en plus de ne pas savoir utiliser sa langue, celle-là ne t'attise tout simplement pas ?

Comme il était délicieux de pouvoir jouer de nouveau avec les gens. Cette sensation lui avait terriblement manquée, et elle se délectait à l'avance de la réaction de cette petite pimbêche. Elle crevait d'envie de la voir exploser, ne serait-ce que pour voir si elle avait une affection particulière pour Corwin. Elle n'était pas jalouse, cette fille n'avait rien pour la faire fulminer. Tout du moins elle essayait de s'en convaincre.
Revenir en haut Aller en bas
Aisling Donnelly
Gryffondor
Gryffondor
Aisling Donnelly

Nombre de messages : 42
Age : 26
Age Roleplay + Sorts : 15 ans sorts 1 2
Capacités Spéciales : Loucher d'un seul oeil
Date d'inscription : 22/01/2014

Profil du Sorcier
Points de vie:
*Couloir* L'espoir, c'est ce qui meurt en dernier [Corwin Egnis] Left_bar_bleue300/300*Couloir* L'espoir, c'est ce qui meurt en dernier [Corwin Egnis] Empty_bar_bleue  (300/300)
Points de mana:
*Couloir* L'espoir, c'est ce qui meurt en dernier [Corwin Egnis] Left_bar_bleue400/400*Couloir* L'espoir, c'est ce qui meurt en dernier [Corwin Egnis] Empty_bar_bleue  (400/400)

*Couloir* L'espoir, c'est ce qui meurt en dernier [Corwin Egnis] Empty
MessageSujet: Re: *Couloir* L'espoir, c'est ce qui meurt en dernier [Corwin Egnis]   *Couloir* L'espoir, c'est ce qui meurt en dernier [Corwin Egnis] EmptySam 6 Sep - 10:14

    Absorbée par la contemplation de la nouvelle venue, Aisling sursauta légèrement en entendant la voix de Corwin. Elle s'attendait plus à une réplique de Faïna quant à sa provocation et n'en crut pas ses oreilles lorsque son camarade les présenta comme si de rien n'était alors qu'elle avait fait montre d'un mépris incroyable envers elle.

    * Mais qu'est-ce qu'il fabrique ?! il ne voit pas que cette fille est une parfaite garce ? Les garçons, non mais je vous jure *

    Se renfrognant encore, elle laissa tout de même le Serdaigle faire les présentations bien qu'elle n'ait aucune envie que cette fille connaisse ne serait-ce que son nom. La politesse avait toujours été un point que l'Irlandaise essayait de respecter mais cette pimbêche ne lui donnait que des envies de meurtres et elle ne se sentait pas de faire le moindre effort pour elle. Personne ne lui avait jamais montré aussi peu de considération, surtout une parfaite inconnue. Elle semblait déjà la haïr alors même qu'elle ne l'avait jamais rencontré. Et Corwin qui lui faisait la conversation comme si tout était normal.

    * Alors comme ça ils se connaissent ... Décidément il me réserve encore des surprises comme ça ? Entre la nymphomane suceuse de sang et cette fille ... Elle est bizarre. Y a un truc qui cloche chez elle ... Mais quoi ? *

    Silencieuse, Aisling se contentait de scruter la Serpentard, tentant de percer le trouble qu'elle ressentait vis à vis d'elle. Cette impression persistante que cette fille n'était pas ce qu'elle voulait faire croire la taraudait. Elle ne l'avait jamais vu dans l'enceinte de l'école et, même si la Gryffondor savait qu'elle avait la mémoire d'un poisson rouge, elle savait également une fille comme cela ne s'oubliait pas mais elle avait beau chercher dans les moindres recoins de sa mémoire, elle restait persuadée de ne l'avoir jamais vue. Elle encaissait chaque remarque de Faïna sans rien dire, ne voulant céder à la provocation.

    Quand cette dernière s'approcha d'elle, elle tressaillit et réprima un mouvement de recul. Hors de question de montrer le moindre signe de faiblesse face à cette fille. L'Irlandaise sentait bouillir en elle une véritable rage, pour qui se prenait-elle ? Les poings de la Gryffondor se serrèrent si fort qu'elle sentit ses propres ongles entrer dans sa peau. Alors que Faïna desserrait son emprise sur son visage, elle attrapa le poignée de la blonde au vol et le maintint fermement, l'obligeant à se tourner vers elle alors qu'elle semblait s'intéresser de nouveau à Corwin. L'attirant à son tour contre elle, elle plaça son visage à quelques centimètres d'elle, plongeant son regard d'acier dans celui de la Serpentard, elle murmura :


    - Ne pense pas me connaître sous prétexte que tu te crois supérieure à tout le monde. Des filles comme toi, j'en ai déjà croisé un paquet, du moins, des filles qui agissent comme toi. Tu peux peut-être faire tourner la tête de tous les mecs de la terre mais je vois clair dans ton jeu. Pour ce qui est de Corwin, il n'y a pas de jeu du chat et de la souris mais sache que si tu lui fais quoique ce soit, on jouera à celui du lion et de la vipère, toutes les deux, et crois-moi qu'à ce moment là, ce sera à ton tour de n'être que souffrance une fois que j'en aurai fini avec toi.

    Elle laissa tomber le bras de la jeune fille mais resta à proximité d'elle. Aisling n'en revenait pas de ce qu'elle venait de dire, ce n'était pas dans se habitudes de se montrer aussi hostile mais la sensation de danger qui émanait de cette fille la poussait dans ses derniers retranchements. Affichant un large sourire, elle poursuivit plus fort et d'un ton mielleux :

    - Et bien Faïna, je suis absolument ravie de faire ta connaissance. C'est toujours un plaisir de rencontrer d'autres amis, enfin peut-être devrais-je plutôt dire "connaissances" de notre cher Corwin.

    Une lueur amusée dansait dans ses yeux alors qu'elle observait Faïna. L'Irlandaise s'était toujours battue et ce depuis qu'elle était toute petite, elle n'allait pas se laisser faire parce qu'une pimbêche avait décidé de faire d'elle l'objet de ses moqueries. La Serpentard semblait prendre un malin plaisir à la rabaisser, particulièrement devant Corwin, et bien elle entrerait dans son jeu. Aisling fit quelque pas et se posta aux côtés de Corwin, ne quittant pas Faïna des yeux et ne se départant pas de son grand sourire.
Revenir en haut Aller en bas
https://potteroleplay.actifforum.com/t12855-bionn-caora-dhubh-ar-
Corwin Egnis
Serdaigle
Serdaigle
Corwin Egnis

Nombre de messages : 347
Age : 27
Age Roleplay + Sorts : 15 ans sorts 1 2
Capacités Spéciales : Emphrépathie noire - Force Accrue - Métamorphose Démon Sentinelle - Aura d'intimidation - Immunité au feu - Charme Oral
Créature : Démon Hybride
Date d'inscription : 11/03/2011

Profil du Sorcier
Points de vie:
*Couloir* L'espoir, c'est ce qui meurt en dernier [Corwin Egnis] Left_bar_bleue1000/1000*Couloir* L'espoir, c'est ce qui meurt en dernier [Corwin Egnis] Empty_bar_bleue  (1000/1000)
Points de mana:
*Couloir* L'espoir, c'est ce qui meurt en dernier [Corwin Egnis] Left_bar_bleue1130/1130*Couloir* L'espoir, c'est ce qui meurt en dernier [Corwin Egnis] Empty_bar_bleue  (1130/1130)

*Couloir* L'espoir, c'est ce qui meurt en dernier [Corwin Egnis] Empty
MessageSujet: Re: *Couloir* L'espoir, c'est ce qui meurt en dernier [Corwin Egnis]   *Couloir* L'espoir, c'est ce qui meurt en dernier [Corwin Egnis] EmptySam 6 Sep - 14:34

Corwin demeura silencieux quelques secondes, admirant le courage dont faisait preuve la Gryffone. Malgré le danger émanant en plein de cette Faïna, sa compagne ne s’était pas démontée, tout du moins elle tentait de faire bonne figure, alors que le Serdaigle pouvait sentir son envie de fuir à toutes jambes. Il sourit en coin face à cette faculté que possédait Aisling de ne jamais plier devant une personne bien plus puissante. Lui-même, durant ses débordements, avait essayé de lui faire perdre les pédales, mais sans parvenir à quoi que ce soit. Une vraie tête de mule.

Cependant, le ton qu’employait Aisling face à Faïna ne présageait rien de bon ; à ses dernières paroles, une foule d’émotions dévastatrices avait fusé depuis la Serpentard, convainquant Corwin que s’ils n’avaient pas été si proches du château et du regard des autres, Faïna aurait sans doute fait passer un sale quart d’heure à sa voisine.
La tension était presque palpable dans l’air, et il en distinguait toutes les notes, comme à la lecture d’une partition. Il se surprenait d’ailleurs toujours de posséder cette capacité à lire dans les gens. Et quelque chose lui disait même qu’il serait en mesure de contrôler ces émotions, de les modeler, de les retourner contre leurs propriétaires. Il pouvait tout déceler ; la peur, la hargne, la cruauté, l’envie, tout ce qui les entourait en cet instant.

Corwin pressa doucement le bras d’Aisling, lui enjoignant silencieusement de rester quelque peu en retrait, à l’abri. Il sentait la Serpentard prête à exploser d’un moment à l’autre. Aussi, il s’avança, contraignant Aisling à se glisser derrière lui, puis leva les mains en signe d’apaisement.


- Calmez-vous toutes les deux ! Je n’ai pas envie d’avoir à vous séparer pour un crêpage de chignon à la c*n ! Alors tout le monde descend d’un cran.

Sa voix avait été soudain d’une implacable autorité, si bien que les deux filles se raidirent automatiquement, comme sous l’emprise de ses mots. Surpris, Corwin les regarda à tour de rôle ; toutes deux se montraient dociles à ses ordres. Le Serdaigle ne comprenait pas comment un tel tour avait été possible, c’était comme s’il les avait charmées, comme si elles n’avaient plus entendu que sa voix et rien d’autre.

- Euh… A vrai dire je ne m’attendais pas à autant de docilité de votre part.

Elles qui étaient prêtes à s’entretuer y’a pas deux minutes…!

Il reprit une attitude normale, rompant ce lien qu’il venait de tisser avec elles, et se tourna vers la blonde.


- Faïna, si tu ne veux pas qu’il y ait de débordements et que je m’en mêle vraiment, je te suggère de laisser Aisling tranquille. Et sans vouloir être tout à fait hostile, j’aimerais tout de même savoir pourquoi tu es venue nous trouver, et ce que tu cherches. Après tout, depuis tout à l’heure tu émets des allusions à mon égard, et je ne pige absolument rien ! J’ai en effet…l’impression de te connaître, mais je ne me rappelle pas où nous avons pu nous croiser, et je ne comprends pas ce que tu sous-entends vis-à-vis de mon comportement.

En effet, dès son irruption, Faïna s’était mise à parler comme si elle le connaissait. Tout du moins, comme si elle connaissait un Corwin qui n’avait pas forcément grand-chose à voir avec lui-même.
Il se tourna pour observer Aisling en coin. Peut-être comprendrait-elle, en le regardant, ce qui commençait à l’agiter ; des semaines étaient passées depuis l’apparition de ces premiers symptômes de mal qu’il ne pouvait expliquer. Les insomnies, la température, la fureur constamment présente, et ces transformations. Aisling en avait effectivement pâti, sa cicatrice prouvant ce qu’elle avait enduré. Et tous deux s’étaient questionnés quant à ce qui lui arrivait, sans trouver de réponses. Mais avec ses allusions, Faïna évoquait des points étrangement liés à ce qui lui taraudait l’esprit.

Il porta alors un regard interrogateur à la jeune femme blonde, tout en attrapant légèrement la main d’Aisling pour qu’elle se rapproche.


- Dis-moi Faïna, qu’est-ce qui te fait penser que je suis bien celui que tu prétends ? Comment nous sommes nous connus ?
Revenir en haut Aller en bas
https://potteroleplay.actifforum.com/t12373-corwin-egnis-stigma
Faïna Georii
Serpentard
Serpentard
Faïna Georii

Nombre de messages : 22
Age Roleplay + Sorts : +300 ans sorts 1 2 3 SPE 1 2
Capacités Spéciales : Charme Visuel et Oral, force et rapidité accrue, métamorphose chauve souris, brume, régénération instantanée
Créature : Vampire
Date d'inscription : 15/05/2011

Profil du Sorcier
Points de vie:
*Couloir* L'espoir, c'est ce qui meurt en dernier [Corwin Egnis] Left_bar_bleue1100/1100*Couloir* L'espoir, c'est ce qui meurt en dernier [Corwin Egnis] Empty_bar_bleue  (1100/1100)
Points de mana:
*Couloir* L'espoir, c'est ce qui meurt en dernier [Corwin Egnis] Left_bar_bleue1200/1200*Couloir* L'espoir, c'est ce qui meurt en dernier [Corwin Egnis] Empty_bar_bleue  (1200/1200)

*Couloir* L'espoir, c'est ce qui meurt en dernier [Corwin Egnis] Empty
MessageSujet: Re: *Couloir* L'espoir, c'est ce qui meurt en dernier [Corwin Egnis]   *Couloir* L'espoir, c'est ce qui meurt en dernier [Corwin Egnis] EmptyLun 8 Sep - 17:05

Le charme oral lancé par Corwin la cloua sur place durant un instant, enserrant sa nuque dans un étau des plus résistants. Et il ne s'en rendait même pas compte. Faïna sentit son envie de meurtre refluer lentement, laissant place à un agacement léger. Et pourtant, le désir d'écorcher cette misérable petite Aisling, et de la vider de son sang l'avait gagné en un instant, prenant le pas même sur le but de sa virée. Imaginer le corps exsangue de la sorcière, en train de pourrir dans les feuilles mortes et la terre lui aurait convenu parfaitement.

Comment Corwin pouvait-il s'intéresser à une petite c*nne dans son genre. Comparé à James et Chloé, et elle-même dans une certaine mesure, la Gryffone était d'une banalité insupportable. Et cette attitude protectrice vis-à-vis du garçon était d'un pathétique effarant ; même si elle ne l'avait pas énoncé à haute voix, ses mimiques lorsqu'elle se tenait près de lui la trahissait pour qui remarquait les choses subtiles. Comme s'il avait besoin d'une quelconque aide. Même si Faïna détestait se placer au-dessous des autres, elle reconnaissait que le démon pouvait atteindre des seuils de puissance difficilement égalables parfois.

J'espère que le jour où il recouvrira sa mémoire et sa puissance, tu te feras massacrer sale petite garce... !

Après tout, pourquoi ne pas espérer qu'Aisling se mange un coup à dévisser une tête lors d'un accès de colère du garçon.

Le lien finit enfin par s'estomper. Dans un bruit sinistre, Faïna fit craquer son cou, fixant la demoiselle d'un regard meurtrier. Elle sentait déjà ses canines la titiller, prêtes à déchirer la peau et les muscles. Mais elle ne devait pas se dévoiler, même à Corwin. Pour l'instant.
S'ébrouant légèrement, elle le fixa d'un air vicieux.


- Tu trouves que j'ai l'air aussi débile que ta copine Corwin ? Crois-tu vraiment que je suis le genre de personne à se tromper ? Certainement pas !

Ces profs sont réellement une bande de crétins... ce voile ne sert strictement à rien, il finira par découvrir de plus en plus de choses si ça continue comme ça. Mais je dois faire attention, James me tuera si je l'ouvre trop.

Faïna inspira, puis expira lentement. Elle s'agaçait de plus en plus, et son ventre commençait à gronder.

Si je ne me retiens pas, je vais finir par bouffer l'autre ahurie !


- Des choses étranges t'agitent mon cher Corwin, et tu n'y comprends rien j'en suis sure ! Et je peux te dire que t'es pas prêt d'y voir plus clair ! Dans tous les cas, tu as sans doute vu que tu n'étais pas comme les autres. Si on te compare à l'autre là y'a pas photo !

La vampire adressa un clin d'oeil mesquin à Aisling.

- Désolé ma chérie, mais ton petit copain est bien au-dessus de vous, au-delà sans doute de ce que ton petit cerveau peut imaginer. Corwin, nous nous sommes connus en effet, mais ton esprit nage dans une torpeur dont il te sera difficile d'émerger. Peut-être que ceci...te rendra quelque peu la mémoire.

Et sans lui donner l'occasion de répliquer, elle attrapa la nuque du Serdaigle et colla ses lèvres aux siennes dans une étreinte douce et froide. Et dans le même temps, elle proposa à Aisling d'observer son majeur dressé à son attention.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




*Couloir* L'espoir, c'est ce qui meurt en dernier [Corwin Egnis] Empty
MessageSujet: Re: *Couloir* L'espoir, c'est ce qui meurt en dernier [Corwin Egnis]   *Couloir* L'espoir, c'est ce qui meurt en dernier [Corwin Egnis] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
*Couloir* L'espoir, c'est ce qui meurt en dernier [Corwin Egnis]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Le Jeu de la mort [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L'École de sorcellerie Poudlard :: Autres lieux-
Sauter vers: