AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 On ne croit que ce que l'on veut bien croire (PV Sylvie)

Aller en bas 
AuteurMessage
Nathan Crow
Gryffondor
Gryffondor
Nathan Crow

Nombre de messages : 17
Age : 26
Age Roleplay + Sorts : 34 ans sorts 1 2 3
Date d'inscription : 29/11/2011

Profil du Sorcier
Points de vie:
On ne croit que ce que l'on veut bien croire (PV Sylvie) Left_bar_bleue600/600On ne croit que ce que l'on veut bien croire (PV Sylvie) Empty_bar_bleue  (600/600)
Points de mana:
On ne croit que ce que l'on veut bien croire (PV Sylvie) Left_bar_bleue800/800On ne croit que ce que l'on veut bien croire (PV Sylvie) Empty_bar_bleue  (800/800)

On ne croit que ce que l'on veut bien croire (PV Sylvie) Empty
MessageSujet: On ne croit que ce que l'on veut bien croire (PV Sylvie)   On ne croit que ce que l'on veut bien croire (PV Sylvie) EmptyDim 22 Jan - 21:54

- La LOI prépare quelque chose.

- Évidement.

- Vous saviez?

- Quand est-ce qu’ils ne préparent pas quelque chose?


Nathan était assis dans la bibliothèque de la demeure ancestrale des Crow. Le soleil n’avait pas encore atteint son zénith, mais un feu brûlait tout de même dans la cheminée de la pièce. À cette heure de la journée, le feu pouvait paraître étrange, tout comme l’intérêt que lui portait Nathan, mais ce qui était réellement important dans ce feu, c’était la tête qui y apparaissait. La tête d’un contact au Ministère, d’un membre de l’immense réseau du Bureau.

- J’ai réussi à parlé à Gabrielle Longchamps. Je lui ai parlé d’une connaissance commune, un journaliste qu’elle aurait croisé dans l’ascenseur. Elle n’en a jamais rencontré. Elle n’est pas celle que vous avez rencontrée.

Il s’en doutait, celle qu’il avait rencontrée avait dissimulé son identité. Par contre, il devait avoir la confirmation, il devait être certain. Aucune possibilité ne devait être écartée. Nathan espérait seulement que son contact serait prudent. Aucun des contacts n’était identifié dans les rapports du Bureau, mais la quantité de contacts que Nathan avait au Ministère avait grandement diminué.

- Et Sylvie Cliss?

- Aucune des personnes que je connais n’a une description précise.


Évidemment. Combattre contre un adversaire invisible est nettement plus amusant que de combattre un adversaire au visage découvert. Mais aussi plus dangereux. Sylvie était intelligente, elle avait réussi à passer sous les radars du Bureau. Une adversaire intelligente dans un contexte dangereux, voilà une partie qui allait être intéressante.

- Si il n’y a rien d’autre, j’ai d’autres rendez-vous.

La tête disparut de l’âtre, laissant Nathan seul dans la pièce. Il était onze heure, une heure avant le rendez-vous qu’il avait avec cette inconnue. Il jeta un dernier regard au feu mourant et sorti de la pièce. Il avait certaines choses à faire au Chemin de Traverse avant le rendez-vous.

Une heure plus tard, Nathan était présent à l’entré du Chemin de Traverse. Il avait profité de l’heure en faisant certains achats qui seraient essentiel dans le futur et en repérant tout les agents de la LOI qu’il avait pu. Certains d’entre eux manquait vraiment de discrétion, d’autres, par contre, étaient doué. Nathan savait qu’il en avait manqué.
Revenir en haut Aller en bas
Sylvie Cliss
Serdaigle
Serdaigle
Sylvie Cliss

Nombre de messages : 34
Age Roleplay + Sorts : 38 ans sorts 1 2 3 4
Capacités Spéciales : Occlumencie (2), Charme oral
Date d'inscription : 09/12/2007

Profil du Sorcier
Points de vie:
On ne croit que ce que l'on veut bien croire (PV Sylvie) Left_bar_bleue1090/1090On ne croit que ce que l'on veut bien croire (PV Sylvie) Empty_bar_bleue  (1090/1090)
Points de mana:
On ne croit que ce que l'on veut bien croire (PV Sylvie) Left_bar_bleue1340/1340On ne croit que ce que l'on veut bien croire (PV Sylvie) Empty_bar_bleue  (1340/1340)

On ne croit que ce que l'on veut bien croire (PV Sylvie) Empty
MessageSujet: Re: On ne croit que ce que l'on veut bien croire (PV Sylvie)   On ne croit que ce que l'on veut bien croire (PV Sylvie) EmptyLun 23 Jan - 10:10

Lorsque Sylvie avait été promut au rang de Directrice de la L.O.I. et par ce poste, bras droit de William Lancaster, elle s'était retirée dans un bureau sans nom et sans signe distinctif pour réfléchir. Réfléchir longuement. Elle se trouvait désormais à un poste des plus délicats et dangereux en l'état actuel de la situation politique et sociale. Elle savait qu'elle devrait être très prudente et envisager toutes les éventualités pour y parer le plus efficacement possible. C'est ainsi qu'elle se mit à mettre en place une ligne de conduite qu'elle devrait suivre à partir de maintenant.

Etre une ombre. Etre un murmure. Une présence que l'on sent mais que l'on n'identifie pas. On ne peut tuer ce que l'on ne connait pas. La puissance et la peur se nourrissent du flou et de l'incertitude. L'inconnu fait peser une angoisse bien plus sourde que des peurs identifiées. Donc, rester non-identifiée. A peine un nom. A peine réelle.

Sa décision était prise. Et elle semblait très pertinente. Elle avait été sous les feux de la société lorsqu'elle était Mme Sylvie Lebrec, souveraine de Bretagne. Désormais on la pensait retournée à Beauxbâtons mais personne ne savait vraiment ce qu'il était advenue de la reine déchue...

Je ne suis pas de ce pays. Donc impossible de remonter jusqu'à mes origines. Pas de fichier à mon nom. Utiliser mon nom de jeune fille est le meilleur moyen. Depuis mes vingt ans j'étais Mme Lebrec. Personne ne connaissait mon premier nom. Cliss est inconnu. De plus William m'a laissé effacer les traces administratives embarrassantes. Sur Sylvie Lebrec, il n'y a que le strict minimum et les cheveux sont courts. Sur Sylvie Cliss c'est le néant. Il me semble que toutes les précautions ont été prises.

Son identité semblait bien protégée. A présent il fallait continuer à préserver au maximum son anonymat, au sein même du Ministère. Surtout au sein du Ministère !

Il existe des voies secondaires au sein du Ministère. Il faudra les emprunter. Ne pas passer par là où tout le monde passe. Ne jamais entrer dans le bureau du Ministre par la porte gardée. Passer par le bureau d'à côté. Limiter les déplacements au sein du Ministère. Jouer à loisir des oubliettes quand il faut interroger des gens directement. Restreindre le nombre de membres de la LOI la connaissant directement. Pourquoi pas utiliser un masque? Idée intéressante... A approfondir.

C'est ainsi que Sylvie avait mené une petite enquête. Le garde ne se souvenait naturellement d'aucun Moen. Elle ne fut pas surprise. Un nom d'emprunt. Elle était bien placée pour savoir que c'était le B-A BA. Maintenant l'identité de l'inconnu devenait très intéressante. Pourquoi avoir besoin de cacher son nom? Qui était-il? Réellement étranger? S'il l'était, ce ne serait sûrement pas de la nationalité qu'il avait présenté. Bien. Elle chercha dans ses archives. Elle présenta sa photo. Elle missionna deux membres de la LOI qui avaient fait leurs preuves auparavant. Elle attendit. Elle réfléchit. Etant donné le conflit actuel, cet inconnu pouvait être sous les ordres de beaucoup de groupes différents ce qui ne rendait pas la tâche facile. Mangemort? Ce ne serait pas étonnant. Minorité politique opposante? Peut-être...

Au jour convenu, elle se hâta vers le Chemin de Traverse. Elle l'aperçut et avança vers lui tout sourire. Le tête à tête apporterait à chacun des protagonistes une idée plus claire de l'autre. A leurs risques et périls.

Des membres de la LOI étaient présents. Certain se voyaient comme le nez au milieu d'une figure. Sylvie ne les regarda pas. Intérieurement elle eut envie de sourire. Son interlocuteur les avait forcément repéré. C'était une petite stratégie de son crû : faire en sorte que certain agents de la LOI soient trop facilement repérable pour les rendre plus innofensifs et baisser la garde de l'ennemi. Cette tactique avait déjà fait ses preuves par le passé...


Bonjour M. Moen ! Comment allez-vous?
Revenir en haut Aller en bas
Nathan Crow
Gryffondor
Gryffondor
Nathan Crow

Nombre de messages : 17
Age : 26
Age Roleplay + Sorts : 34 ans sorts 1 2 3
Date d'inscription : 29/11/2011

Profil du Sorcier
Points de vie:
On ne croit que ce que l'on veut bien croire (PV Sylvie) Left_bar_bleue600/600On ne croit que ce que l'on veut bien croire (PV Sylvie) Empty_bar_bleue  (600/600)
Points de mana:
On ne croit que ce que l'on veut bien croire (PV Sylvie) Left_bar_bleue800/800On ne croit que ce que l'on veut bien croire (PV Sylvie) Empty_bar_bleue  (800/800)

On ne croit que ce que l'on veut bien croire (PV Sylvie) Empty
MessageSujet: Re: On ne croit que ce que l'on veut bien croire (PV Sylvie)   On ne croit que ce que l'on veut bien croire (PV Sylvie) EmptyLun 30 Jan - 5:06

Elle venait.

L’attente fut de courte durée car peu de temps après l’arrivée de Nathan au point de rendez-vous, il vit Gabrielle venir à sa rencontre. Elle se déplaçait à travers la maigre foule comme si elle ne désirait rien de plus que de n’avoir aucun contact avec ceux qui l’entourait. Malgré tout, son avancé était inexorable. Le directeur déchu remit donc son masque de joie de vivre et d’insouciance qu’il avait joint à l’identité de Lukas Moen. Une association qu’il regrettait à présent, ce masque l’obligeait à passer par une multitude de platitudes polies et de banalités affligeantes qu’il aurait évitées en temps normal.

Elle était là.


-Bonjour M. Moen ! Comment allez-vous?

-Bonjour mademoiselle Longchamps. Je vais très bien, merci de le demandé. J’ai attendu notre rencontre toute la semaine avec impatience.


L’ancien directeur l’avait attendu ce moment, mais pas pour les raisons qu’il laissait sous-entendre. Il allait enfin commencer à savoir ce qu’il voulait. Avoir la possibilité de revoir Gabrielle, ou peu importe comment elle s’appelait, n’était qu’un à-côté. Agréable, cependant, il ne pouvait le nier. Nathan avait toujours apprécié les personnes intelligentes, elles étaient plus intéressantes.

-Et vous, ma chère, comment-allez vous?

Une autre banalité qu’il aurait préférer évitée. Que de platitude comprenait la politesse et il les avait toutes apprises, même s’il ne les utilisait que très rarement. Il n’écouta la réponse qu’elle lui donna que d’une oreille distraite et en feignant l’intérêt. Il se demandait toujours ce qui l’avait poussé à proposer cette rencontre. C’était un moyen d’obtenir des informations, mais ce n’était pas le plus prudent. Il avait été téméraire, c’était la seule explication. Il avait été trop confiant, il devait se reprendre.

Les adversaires étaient ensemble.

Il toucha discrètement les cartes qui étaient dans une poche. Leur contact le ramena à la réalité presque au moment où Gabrielle finissait de lui répondre, son interlocutrice ne semblait pas avoir remarqué son manque d'attention. Ce n’était pas le moment d’être perdu dans ses pensées, il était sur le terrain. Cette fois-ci, Nathan était près. Il ne serait pas pris au dépourvu une seconde fois.


-Pourquoi n’irions nous pas à cet endroit dont vous avez parlé? Je pense pouvoir dire, ma chère, que vous ne tenez pas vraiment à passé le reste de la journée au milieu de la rue.

La partie pourrait bientôt commencer.
Revenir en haut Aller en bas
Sylvie Cliss
Serdaigle
Serdaigle
Sylvie Cliss

Nombre de messages : 34
Age Roleplay + Sorts : 38 ans sorts 1 2 3 4
Capacités Spéciales : Occlumencie (2), Charme oral
Date d'inscription : 09/12/2007

Profil du Sorcier
Points de vie:
On ne croit que ce que l'on veut bien croire (PV Sylvie) Left_bar_bleue1090/1090On ne croit que ce que l'on veut bien croire (PV Sylvie) Empty_bar_bleue  (1090/1090)
Points de mana:
On ne croit que ce que l'on veut bien croire (PV Sylvie) Left_bar_bleue1340/1340On ne croit que ce que l'on veut bien croire (PV Sylvie) Empty_bar_bleue  (1340/1340)

On ne croit que ce que l'on veut bien croire (PV Sylvie) Empty
MessageSujet: Re: On ne croit que ce que l'on veut bien croire (PV Sylvie)   On ne croit que ce que l'on veut bien croire (PV Sylvie) EmptyLun 6 Fév - 12:36

Ils s’étaient retrouvés aisément, le lieu de rendez-vous était simple et exposé au regard de tous. Dans cette foule moins joyeuse et insouciante qu’autrefois, les deux adultes passaient inaperçus. Pas d’insigne, pas de signe distinctif, pas de vêtement qui attirerait l’œil. Ils étaient comme tous les autres en apparence. Et pour la peine, Sylvie avait prit soin de choisir un joli petit ensemble coquet. Pantalon noir élégant, petits talons noirs discrets et une chemise légèrement décolletée d’un rose ancien. Elle avait relevée ses cheveux en un chignon duquel quelques mèches dépassaient. Pas de bijou en revanche car le choix de ce type d’accessoire révélait bien trop la personnalité à son goût. Elle était charmante, cela ne faisait aucun doute, sans qu’elle n’ait besoin d’utiliser sa capacité spéciale.

Elle écouta avec attention son cher compagnon de l’après-midi. Il maniait avec perfection les formules de politesse et la courtoisie. Après avoir été couronnée en Bretagne, il fallait bien avouer que cela ne lui faisait plus grand effet. Elle avait eu grandement l’habitude de ce genre de présentation impeccable. Mais c’était un bon test. Ce Lukas Moen savait s’adapter. Il incarnait bien le gentleman de bonne société. Soit il en était issu, soit il l’avait apprit. A creuser donc…


Je vais également bien M. Moen. Je suis ravie que vous soyez venu, j’aurai pu craindre un empêchement de votre part…

Elle ponctua sa phrase d’un sourire banal. Il lui proposa rapidement de se rendre dans le lieu qu’elle désirait. Elle se mit à rire.

Effectivement cela ne me semble pas la meilleure des idées que de rester plantés là en plein milieu de la rue pour toute la journée ! D’autant qu’un endroit chaleureux nous attend…

Elle avait bien entendu demandé à ses éclaireurs un rapport sur tous les établissements se trouvant sur le Chemin de Traverse. Un repérage également des types de personnes s’y rendant. Cela en l’espace de trois jours, il fallait être efficace ! Elle avait été jeté un œil par elle-même car elle ne faisait pas confiance au jugement des autres. Toujours vérifier ses informations par soi-même, voilà qui était une règle d’or qui avait évité parfois bien des désastres… Mais pour cette fois, les éclaireurs n’avaient pas été à côté de la plaque et les données fournies s’étaient avérées tout à fait exactes. Par conséquent, elle avait choisit un endroit assez chaleureux et familial. Un endroit fréquenté plutôt par une petite bourgeoisie anglaise où le chocolat chaud était parait-il un délice. Elle invita Lukas à la suivre jusqu'à ce bar. Il se trouvait à peine à une vingtaine de mètres d'eux. La pancarte était peinte en orange et verte. L'intérieur était avec des teintes chaudes, les chaises semblaient confortables, il y avait de nombreux canapés rembourrés. En entrant, on pouvait sentir une douce odeur flotter dans l'air. Les deux femmes qui tenaient ce bar étaient souriantes et potelées. Sylvie proposa de s'asseoir dans le fond, où ils seraient tranquille pour discuter. Elle ôta son manteau, commanda un chocolat chaud maison et attendit que son compagnon fasse de même. Puis elle reprit la parole d'un air jovial.

Bien, nous y sommes... Je ne sais pas du tout comment ça se passe une interview ! Ah je crois que j'ai un peu le trac... Et puis il y a des choses que je ne peux pas dire vous savez, je suis tenue à une réserve professionnelle pour certaines questions, j'espère que vous ne m'en voudrez pas... ? Expliquez-moi comment vous voulez que ça se passe !
Revenir en haut Aller en bas
Nathan Crow
Gryffondor
Gryffondor
Nathan Crow

Nombre de messages : 17
Age : 26
Age Roleplay + Sorts : 34 ans sorts 1 2 3
Date d'inscription : 29/11/2011

Profil du Sorcier
Points de vie:
On ne croit que ce que l'on veut bien croire (PV Sylvie) Left_bar_bleue600/600On ne croit que ce que l'on veut bien croire (PV Sylvie) Empty_bar_bleue  (600/600)
Points de mana:
On ne croit que ce que l'on veut bien croire (PV Sylvie) Left_bar_bleue800/800On ne croit que ce que l'on veut bien croire (PV Sylvie) Empty_bar_bleue  (800/800)

On ne croit que ce que l'on veut bien croire (PV Sylvie) Empty
MessageSujet: Re: On ne croit que ce que l'on veut bien croire (PV Sylvie)   On ne croit que ce que l'on veut bien croire (PV Sylvie) EmptyVen 9 Mar - 4:42

Il se laissa guider durant les quelques mètres qui les séparait de l’endroit qu’elle avait choisi. Elle le mena vers un petit bar, le genre d’endroit où, en temps normal, Nathan ce serait assis dans un coin et aurait écouté les clients. Il aurait appris tant de choses qui se déroulaient à ce moment. Elles ne seraient pas toutes pertinentes pour le royaume, mais ça ne diminuait en rien son désir de les savoir.

En temps normal… Mais ce n’était pas un temps normal, il avait un travail à accomplir. Mais surtout, ce n’était pas un endroit normal. En voyant l’établissement il n’avait pu empêcher la haine de monter en lui. En prenant place avec Gabrielle, il ne pus s’empêcher de lancer un coup d’œil à la table qu’il haïssait tant. C’était le dernier endroit où il avait eu une conversation avec son géniteur. Il exécrait cette table parce que cette homme s’y était attablé. Même si cette discussion avait eu lieu des années auparavant, il éprouvait toujours des sentiments aussi forts envers cet établissement.

Il reporta son regard sur la femme qui l’accompagnait et refoula du mieux qu’il put le sentiment qui était monté en lui. Il ne devait pas laisser ses émotions gagner le meilleur de lui, surtout en ce moment. Il commanda la même chose que sa compagne en portant le plus d’attention possible sur elle. Tout ce qu’elle ferait ou dirait à partir de maintenant serait important et il ne voulait vraiment pas penser à cet homme.


-Ne vous en faîtes pas madame, il n’y a aucune raison d’être nerveuse. Tout va très bien ce passé, une interview c’est plus simple qu’il n’y parait. Et s’il y a quelque chose dont vous ne pouvez pas me parler, dîtes le moi. Je comprendrai.

Il avait le ton le plus amical qu’il arrivait à créé en ce moment. Il devait être plus calme. Il devait accepter le bar même s’il ne pouvait accepter la table. Il regardât la salle en évitant soigneusement la table vide qu’il honnissait et il envoyât un sourire aimable à son interlocutrice pour appuyer sa précédente affirmation avant de reprendre maintenant qu’il était beaucoup plus calme.

-Si ça ne vous dérange pas, nous allons commencer cette interview par vous madame. Pour permettre au lecteur de savoir qui vous êtes, vous comprenez? Puis nous allons passez la politique du gouvernement en plus générale.

Voyant que Gabrielle n’avait pas d’objection, même si elle en avait eu il ne lui pas laissât vraiment le temps d’en formuler une, il enchaîna sur sa première question.

-Madame, vous m’avez dit, lors de notre précédente rencontre, que vous étiez oubliator. Pouvez-vous éclairer mes lecteurs, ainsi que moi-même, sur ce qu’est le travaille d’un oubliator?

Une bonne question pour commencer cette interview. En bonus, la question laissait sous-entendre qu’il n’était pas du pays. Toujours rester dans le personnage peut endormir les soupçons. C’était une règle du Bureau. Même si le Bureau n’existait plus, ses règles restaient utiles.
Revenir en haut Aller en bas
Sylvie Cliss
Serdaigle
Serdaigle
Sylvie Cliss

Nombre de messages : 34
Age Roleplay + Sorts : 38 ans sorts 1 2 3 4
Capacités Spéciales : Occlumencie (2), Charme oral
Date d'inscription : 09/12/2007

Profil du Sorcier
Points de vie:
On ne croit que ce que l'on veut bien croire (PV Sylvie) Left_bar_bleue1090/1090On ne croit que ce que l'on veut bien croire (PV Sylvie) Empty_bar_bleue  (1090/1090)
Points de mana:
On ne croit que ce que l'on veut bien croire (PV Sylvie) Left_bar_bleue1340/1340On ne croit que ce que l'on veut bien croire (PV Sylvie) Empty_bar_bleue  (1340/1340)

On ne croit que ce que l'on veut bien croire (PV Sylvie) Empty
MessageSujet: Re: On ne croit que ce que l'on veut bien croire (PV Sylvie)   On ne croit que ce que l'on veut bien croire (PV Sylvie) EmptyVen 16 Mar - 10:13

Il ne fallait pas s'y tromper, si d'apparence Gabrielle était souriante et un petit peu nerveuse, de ce trac des premières fois, si Gabrielle semblait aussi jolie que tête en l'air, un peu détachée et fragile ; Sylvie elle était tout au contraire aux aguets et terriblement observatrice, le moindre geste de son partenaire serait analysé, elle était à l'écoute prête à s'adapter comme un caméléon. C'était la règle de la réussite. Quitte à en devenir un peu schizophrène... Les vieux espions, les vieux agents doubles finissaient souvent par perdre la tête à force d'endosser des personnalités et des identités différentes, ils finissaient par imploser, se fissurer pour devenir multiple et insensé. C'était dangereux... Un jour peut-être finirait-elle ainsi? L'avenir le lui dirait...

Sylvie sentit immédiatement le malaise de son compagnon lorsqu'ils entrèrent dans le bar familial. Bien sûr elle n'était pas maître de légilimencie et elle ne saurait pas pourquoi il ressentait un tel malaise mais en tout cas elle avait repéré quelque chose. Peut-être comprendrait-elle pourquoi plus tard... Ils s'assirent, commandèrent et rapidement le sieur Moen, ou qu'importait son véritable nom, reprit toute son assurance. Il possédait une capacité de mise à distance et de self contrôle extrêmement impressionnante. Il fallait en déduire que ce n'était pas n'importe qui dans la hiérarchie du milieu dont il faisait partie. Il fallait se méfier, sans nul doute. La discussion reprit comme si de rien n'était. Les boissons arrivèrent chaudes et odorantes. En réalité Sylvie ne prenait jamais de chocolat mais enfin elle imaginait bien Gabrielle raffoler de cette boisson si infantile et doucereuse ! Elle ajouta un sucre et remua le chocolat dans sa tasse de porcelaine fine, elle lécha la cuillère avec un air de gourmandise. Puis elle la posa délicatement sur le côté pour reporter son attention sur son interlocuteur. Elle l'écouta en silence. C'était maintenant à elle de parler. La première question serait simple, elle connaissait tous les postes du Ministère sur le bout des doigts de part sa place. Elle se recoiffa avant de poser son menton sur sa main.


Et bien, qu'est-ce qu'un oubliator ? Nous sommes une équipe de sorciers travaillant sur l'ensemble du territoire anglais pour préserver la règle de discrétion de notre existence. Comme vous le savez sans doute, un traité internationnal a été proposé à la signature de différents pays pour que nous gardions le secret de notre communauté étant donné la difficulté de vivre avec les moldus sans le secret de la magie. C'est à partir de ce traité international que notre fonction a été crée. Notre mission est simple : prendre toutes les dispositions nécessaires pour que les moldus ignorent notre existence. Notre sort de prédilection est l'oubliette, bien entendu, d'où notre nom officiel oubliator. Nous masquons aussi l'existence de certaines créatures comme les dragons, ou des lieux magiques d'importance tel le Ministère de la magie par exemple... C'est un travail au final assez diversifié et qui oeuvre pour le bien de notre communauté, c'est pourquoi il me tient à coeur !

Est-ce que cela répond à votre question ?


Sylvie avait parlé d'un trait, extrêmement naturellement. Elle attendait le second round proposé par son adversaire.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




On ne croit que ce que l'on veut bien croire (PV Sylvie) Empty
MessageSujet: Re: On ne croit que ce que l'on veut bien croire (PV Sylvie)   On ne croit que ce que l'on veut bien croire (PV Sylvie) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
On ne croit que ce que l'on veut bien croire (PV Sylvie)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une petite détour aux sources [ PV - Hentaï ]
» Une nuit qui prend tout son sens [Hentaï PV Kaine] [Terminé]
» [UploadHero] Les Réformés se portent bien [DVDRiP]
» La Cerise s'efface, le Bien trépasse [hentaï, PV Vaelz]
» Pensionnat Hentaï*! // Partenariat ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Londres :: Centre ville :: Boutiques du Chemin de traverse et de l'Allée des embrumes-
Sauter vers: