AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 * Bureau du concierge * Parce qu'il n'y a pas de futur aux instants [Pv]

Aller en bas 
AuteurMessage
Léocadie de Dinechin
Serdaigle
Serdaigle
Léocadie de Dinechin

Nombre de messages : 97
Age Roleplay + Sorts : 16 ans sorts 1 2
Date d'inscription : 27/05/2011

Profil du Sorcier
Points de vie:
* Bureau du concierge * Parce qu'il n'y a pas de futur aux instants [Pv] Left_bar_bleue450/450* Bureau du concierge * Parce qu'il n'y a pas de futur aux instants [Pv] Empty_bar_bleue  (450/450)
Points de mana:
* Bureau du concierge * Parce qu'il n'y a pas de futur aux instants [Pv] Left_bar_bleue400/400* Bureau du concierge * Parce qu'il n'y a pas de futur aux instants [Pv] Empty_bar_bleue  (400/400)

* Bureau du concierge * Parce qu'il n'y a pas de futur aux instants [Pv] Empty
MessageSujet: * Bureau du concierge * Parce qu'il n'y a pas de futur aux instants [Pv]   * Bureau du concierge * Parce qu'il n'y a pas de futur aux instants [Pv] EmptyDim 8 Jan - 21:01

Le souffle du vent aussi acérée qu’un rasoir me bourdonne dans les oreilles. Je jette un regard fatigué à travers la vitre, le ciel est d’une couleur acier et je devine une épaisse couche de neige sur les rebords du toit d’ardoise. Les flocons tombent à foison et nombreux sont ceux qui s’écrasent avec violence contre le vitrail bleu et gris. Je m’étire, grimaçante, malaxant ma hanche pour la rendre moins raide. Encore une nuit où le sommeil m’a fuit, Morphée préférant me faire revivre l’atrocité de mon combat contre le partisan noir. Et quand enfin elle avait finie ses illusions macabres, ma raison prenait le relais, me soufflant milles questions perfides toutes droit sorties des révélations de Dryden.

Je passe une main lasse dans mes cheveux. Dryden était fou tout simplement. Il devient bien l’être pour être d’accord avec le crâne d’œuf. Coup d’œil dans l’ovale de fer forgé pendu au chambranle de mon lit à baldaquin. Cerne. Teint blafard. Visage creux. Cheveux terne. Je réprime un juron en me traissant rapidement ces derniers. Je me recule dans le cadre. Le résultat n’est guère mieux. Un frisson de colère me parcours à la vue de mon corps émaciée et des deux longues cicatrices, l’une rouge, l’autre blanche, qui me parcours le ventre et l’abdomen, faisant ressemblé mon corps à un palimpseste. J’enfile en vrac un pantalon en velours gris, une chemise basique blanche à l’écusson de ma maison et un gilet long officier bleu marine.

J’empoigne ma canne est descends jusqu’à la grande salle, mon sac en bandoulière. Je me faufile entre deux rangées, ne manquant pas de discuter un instant avec Loélia, fuyant le regard insistant de Dakeyras, puis fourre deux scones à la cranberries dans mon sac. Ce matin, comme tous les dimanche matins depuis mon retour à Poudlard, je m’en vais retrouver Jinx dans son bureau pour deux heures de recopiages des anciens manuscrits de la bibliothèque. Je soupçonne mes notes de buses et ma bonne connaissance des langues d’y être pour quelque chose mais enfin. Il y aurait pu avoir plus éprouvant. Surtout que j’apprends beaucoup de choses durant ces deux heures, sur la magie en elle-même mais aussi sur les créatures peuplant ce monde. Très utile du fait pour ma future carrière, selon les bons vœux de feu Ulrick Bremer.

Actuellement, un ancien récit d’un certain Elias Ashmole, sorcier du 17 ème siècle, accapare toute mon attention. Il y évoque en effet des êtres de lumières semblable à des anges gardiens, venus d’on ne sait trop où, et qui aurait le pouvoir de guérir avec les mains. Il avait était bien entendu considérer comme sénile et envoyer sur le bucher pour diffamation et acoquinage avec la sorcellerie. Dakeyras avait évoqué à demi mot une capacité ressemblante chez Loélia. Et bien que doter d’un cerveau d’ordinaire sceptique et rationnel, je ne pouvais pas laisser passé une telle mine d’information, même si elle finissait par s’avérer être un ramassis d’ânerie complet.

Sans prendre la peine de frapper, j’entre dans le bureau de notre cher concierge gryffon, dépose les deux scones sur son bureau et me laisse tomber dans le fauteuil de cuir défoncé qui trône dans un coin de la pièce non loin du dis bureau. Je scrute son visage qui est en passe d’être aussi ravagé que le mien. Je le sais très affectée de l’absence d’Erell. Je le suis également car j’ai appris à l’estimer lors de nos réunions de l’armée et dotant plus depuis qu’on m’avait conté la manière dont elle avait botté le cul à ce fourbe de serpent. Il est encore tôt mais il tire déjà sur son cigare comme un naufragé se raccroche à la première bouée venue et la courbe de ces cernes noirs concurrence largement la mienne. Il passe une main fatigué sur son visage et pose un regard pensif sur ma canne.

Il avait essayé, au début, de me cuisiner à ce sujet, et sur bien d’autres plus ou moins en rapport, mais se heurtant à un mur de silence, il s’abstenait la plupart du temps de revenir sur le sujet. Sans mot dire, j’approche mon fauteuil de l’élégant meuble en bois et reprends ma retranscription là où je m’en étais arrêté. Puis, soucieuse de ramener Jinx à des préoccupations plus matérielle, j’amorce la discussion par une constatation qui peut sembler banale au premier abord, mais qui au fond ne l’est absolument pas:


Tu sais, je me fais du souci pour Loélia depuis la rentrée. Elle est renfermée, distante, taciturne. Et son coup d’éclat à la rentrée ne lui ressemble absolument pas. Elle semble malade depuis peu tu ne trouve pas ? Est-ce que tu sais quelque chose ? Je lui dois beaucoup, je m’inquiète pour elle mais je ne sais pas comment aborder le sujet sans qu’elle se braque.


Et, mettant le nez dans mes parchemins, je poursuivis d’un ton plus bas, comme de crainte d’être entendue.

Il y a des rumeurs qui circulent. Sur elle et sur Roarch. Le jeune Roarch. Pas Gabriel. Enfin, ses deux là, c’est du même bois. Il parait qu’ils ont eu une aventure. Et … Est-ce que tu es certain de son allégeance ? Je veux dire qu’elle est jeune et naïve et qu’on sait très bien ce que les jeunes gens amoureux et naïfs sont capables de faire. Es-tu certains, Rowel, qu’elle est dans notre camp et ne lui rapporte rien ? Je la sais fidèle en amitié mais... Et puis, Roarch, avec son esprit tordu, il aurait très bien pu la manipuler. Les serpents ne sont pas capables de faire preuve de sentiment. Encore moins ceux de cette famille.

Portant la plume à l’encrier et finissant d’ajouter le point final à ma première page manuscrite, je jette un regard plein de sous entendu au jeune gryffon :

Et si elle a vraiment fricoté avec le jeune Roarch, ce dont je ne doute pas, une serdaigle les as vu ensemble dans le parc à se papouiller et ce, bien après la rentrée, elle connait sûrement pleins de petits détails sur ce qui se passe, de l’autre côté.
Revenir en haut Aller en bas
Jinx Rowel
Gryffondor
Gryffondor
Jinx Rowel

Nombre de messages : 820
Age : 23
Age Roleplay + Sorts : 21 ans sorts 1 2 3 4 SPE 1 2
Capacités Spéciales : Duellisme (2) / Hyper-sécrétion d'adrénaline (1) / Occlumancie (1)
Créature : Humain
Date d'inscription : 24/11/2010

Profil du Sorcier
Points de vie:
* Bureau du concierge * Parce qu'il n'y a pas de futur aux instants [Pv] Left_bar_bleue880/880* Bureau du concierge * Parce qu'il n'y a pas de futur aux instants [Pv] Empty_bar_bleue  (880/880)
Points de mana:
* Bureau du concierge * Parce qu'il n'y a pas de futur aux instants [Pv] Left_bar_bleue800/800* Bureau du concierge * Parce qu'il n'y a pas de futur aux instants [Pv] Empty_bar_bleue  (800/800)

* Bureau du concierge * Parce qu'il n'y a pas de futur aux instants [Pv] Empty
MessageSujet: Re: * Bureau du concierge * Parce qu'il n'y a pas de futur aux instants [Pv]   * Bureau du concierge * Parce qu'il n'y a pas de futur aux instants [Pv] EmptyDim 15 Jan - 11:03

Les relations entre Jinx et Léocadie n'ont jamais été très courtoises, mais depuis qu'ils partageaient à présent deux heures par semaines ensemble, leur relation ressemblait presque à de l'amitié. Jinx aimait bien ce petit bout de femme chétive. Avec sa canne, on aurait dit une mutilée de guerre, ce qui devait être le cas. Par trois fois, Jinx avait aperçu un bout de cicatrice lorsqu'elle s'étirait à bras ouverts. La même couleur rougeoyante qu'avait arborée la sienne sur sa main gauche. Le sectumsempra laisse des marques distinctives.

Lorsqu'elle entama la discussion, Jinx ne prit pas la peine de lever les yeux de son petit carnet de notes où il écrivait toute sorte de chose lui passant par la tête, la plupart concernant l'Ordre. Bien sûr, quiconque à par lui le regardait n'y verrait que des croquis d'Erell ... stratagème astucieux. Jinx remercia silencieusement Kalyll pour ses cours particuliers. Posant sa cigarette de côté, il se redressa de son siège de cuir et fixa les cernes de Léocadie.


Je suis tout à fait d'accord sur tous les points que tu viens d'aborder, sauf deux ... Le premier, est que la relation qu'on pût entretenir ou qu'entretienne toujours Caleb et elle ne nous regarde pas, comme la relation avec Erell et moi-même ne te regarde pas plus. Jinx lui adressa un petit regard taquin, plusieurs fois elle avait essayée de savoir si il avait des nouvelles de son amour, mais lui-même ne savait pas ce qu'elle faisait. Et le second point est que, certes le petit Roarch est tout aussi tordu que moi et doublé d'un psychopathe, mais Loélia est une jeune fille très intelligente, et surtout très fine. Même si Caleb essayait de l'amadouer, je pense qu'elle ne tomberait pas dans le panneau. Et pour ce qui est des possibles informations qu'elle pourrait avoir, libre à elle de nous les faire parvenir.

Reprenant sa cigarette d'un geste désinvolte, Jinx tira un grosse bouffé et cracha la fumée sur le côté, il avait appris à ne plus importuner la jeune Serdaigle avec ça.

Mais je comprend ton inquiétude, mais pour ne rien te cacher, je suis malheureusement occupé par des sujets bien plus graves. Je ne dis pas que la mentalité tordue de Caleb ne m'inquiète pas, ou encore que je me fiche de Loélia, mais en ce moment, les actions de l'ADT son faibles, tout comme celle des autres. Il adressa un demi-sourire à Léocadie, "les autres", c'est comme cela qu'il les déterminaient, les mangemorts.

Et pour ne rien te cacher, j'ai l'impression qu'il vont combiner quelque chose, je n'ai aucune certitude, juste un mauvais pressentiment ... Et combien de fois devrai-je te répéter que ce bureau est aussi sûr que l'était celui de Dumbledore !

C'était une utopie de dire cela, mais en tout cas, le bureau de Jinx était aussi sûr qu'une chambre bon marché chez Gringotts, au moins !
Revenir en haut Aller en bas
https://potteroleplay.actifforum.com/presentations-et-biographies
Léocadie de Dinechin
Serdaigle
Serdaigle
Léocadie de Dinechin

Nombre de messages : 97
Age Roleplay + Sorts : 16 ans sorts 1 2
Date d'inscription : 27/05/2011

Profil du Sorcier
Points de vie:
* Bureau du concierge * Parce qu'il n'y a pas de futur aux instants [Pv] Left_bar_bleue450/450* Bureau du concierge * Parce qu'il n'y a pas de futur aux instants [Pv] Empty_bar_bleue  (450/450)
Points de mana:
* Bureau du concierge * Parce qu'il n'y a pas de futur aux instants [Pv] Left_bar_bleue400/400* Bureau du concierge * Parce qu'il n'y a pas de futur aux instants [Pv] Empty_bar_bleue  (400/400)

* Bureau du concierge * Parce qu'il n'y a pas de futur aux instants [Pv] Empty
MessageSujet: Re: * Bureau du concierge * Parce qu'il n'y a pas de futur aux instants [Pv]   * Bureau du concierge * Parce qu'il n'y a pas de futur aux instants [Pv] EmptyMer 18 Jan - 10:19

Perdue dans mes pensées, je reste silencieuse. Je griffonne encore trois mots puis commence à réduire le petit gâteau en bouillie. Je ne suis pas d’accord, non, pas d’accord du tout.

As-tu déjà essayé de menacer le serpent ? Elle se jetterait dans la gueule du loup pour le sauver. S’il devait perdre un cheveu, nous perdrions Loélia. Et toi tu dis que cela ne nous regarde pas ? Mais mon pauvre, tu deviens sénile. Bien sûr que cela nous regarde ! Tu n’as même pas idée de son potentiel à cette petite, je crois que tu es passé à côté de beaucoup de chose depuis que tu te regardes le nombril ! Et non, cela n’a rien à voir avec Erell, arrête de tout ramener à ta petite amourette !


Je n’ai pas haussé le ton mais il devient glacial. Comment Jinx pouvait il être aussi aveugle ?

Loélia n’a rien d’une sorcière ordinaire. Cela crève pourtant les yeux et la voir dans le camp ennemi serait un fiasco monumental. Une idée m’obsède depuis plusieurs semaines. Elle se résume en si peu de mot : condamné à mort. Toujours seule avec elle, toujours glacée de sa présence, toujours courbée sous son poids. Une horrible, une sanglante, une implacable idée. Je n'ai plus qu'une pensée, qu'une conviction, qu'une certitude : nous sommes tous condamné à mort.

Quoi que je fasse, elle est toujours là, cette pensée infernale, comme un spectre de plomb à mes côtés, seule et jalouse, chassant toute distraction et me secoue de ses deux mains de glace quand je veux détourner la tête ou fermer les yeux. Elle se glisse sous toutes les formes où mon esprit voudrait la fuir. La vie n’est qu’un sursis. Chaque jour est un sursis. Je guette l’instant où les forces du chaos déferleront sur le château ne laissant que la mort et la désolation, je fixe les visages cherchant une faille, une indication, un présage de cet instant funeste, je fuis, je fuis, moi, l’imbattable, la dure, je fuis la boule au ventre me terrer sous mes draps, comme si le salut pouvait se trouver derrière ce pan de coton. Je me dégoûte, je m’écœure.

Dans un geste de colère, je lance le gâteau contre le mur. Il s’écrase avec un bruit mou et laisse une trace de gras sur la tapisserie mais je m’en moque. Ce geste ne m’apaise pas le moins du monde. Je plante un regard brulant dans les yeux de Jinx. Il connait mon impulsivité, mes colères, il a appris à me décoder depuis ces nombreuses semaines ensemble. Parfois il me semble qu'à l'intérieur de moi quelque chose fait défaut, un fil inversé, une pièce défectueuse, une erreur de fabrication, non pas quelque chose en plus comme on pourrait le croire, mais quelque chose en moins.


Je n'aime plus le monde dans lequel je vis ! Et tous les gens autour de moi... et l'inertie de mon existence qui se dérobe sous mes pas, sans que je puisse l'en empêcher... J'ai l'horrible impression d'être dans une pièce pleine de monde et j'ai beau hurler comme une folle, il n'y a personne qui se soucie de moi.
Mais il n’y a plus de futurs aux instants, pas vrai ? Demain, ils vont venir et nous tirer comme des lapins sans que nous ne puissions rien y changer. Demain, ils vont venir et nous ne serons plus maîtres de notre destin. Alors tu as sans doute raison, a quoi bon se soucier d’une relation entre deux marmots aussi paumés l’un que l’autre, prêt à crever l’un pour l’autre. Même si l’un est le prémice d’un drame effroyable , il reste le bras droit d’un fléau, et l’autre un ange tombé du ciel.


Je me penche en avant.

Loélia SAIT des choses sur lui, sur eux, sur leurs projets. J’en suis convaincue. Toi, tu t’obstines à penser qu’elle est assez honnête pour venir t’en parler d’elle-même. Moi, je suis persuadée qu’elle est trop amoureuse de lui pour le mettre en danger consciemment.

Je hausse les épaules puis m’enfonce dans le fauteuil, croisant les bras sous ma poitrine et lui assène avec un certain dédain :

Si Caleb est impliqué dans quelque chose de louche ou de dangereux, Loélia est au courant. Si tu ne lui parles pas et qu’au final il arrive quelque chose, tu t’en voudras sûrement de ne pas l’avoir interrogée. Mais tu fais comme tu veux, ça ne me regarde en rien. Ne viens pas pleurnicher si j’ai raison.

Revenir en haut Aller en bas
Jinx Rowel
Gryffondor
Gryffondor
Jinx Rowel

Nombre de messages : 820
Age : 23
Age Roleplay + Sorts : 21 ans sorts 1 2 3 4 SPE 1 2
Capacités Spéciales : Duellisme (2) / Hyper-sécrétion d'adrénaline (1) / Occlumancie (1)
Créature : Humain
Date d'inscription : 24/11/2010

Profil du Sorcier
Points de vie:
* Bureau du concierge * Parce qu'il n'y a pas de futur aux instants [Pv] Left_bar_bleue880/880* Bureau du concierge * Parce qu'il n'y a pas de futur aux instants [Pv] Empty_bar_bleue  (880/880)
Points de mana:
* Bureau du concierge * Parce qu'il n'y a pas de futur aux instants [Pv] Left_bar_bleue800/800* Bureau du concierge * Parce qu'il n'y a pas de futur aux instants [Pv] Empty_bar_bleue  (800/800)

* Bureau du concierge * Parce qu'il n'y a pas de futur aux instants [Pv] Empty
MessageSujet: Re: * Bureau du concierge * Parce qu'il n'y a pas de futur aux instants [Pv]   * Bureau du concierge * Parce qu'il n'y a pas de futur aux instants [Pv] EmptyMer 18 Jan - 12:18

Jinx sortît sa baguette et nettoya le mur d'un geste las. Il souffla longuement puis se tût. Mais le fait est que la petite avait raison. Au moins sur le fait que Jinx était égocentrique ... et qu'il ne voyait pas les choses censées crever les yeux

Tu peux t'énerver autant que tu veux, même si ça te fait du bien, cela n'y changera rien, malheureusement. Mais il est vrai que nous sommes tous condamnés à mort, par le simple fait d'être né. Connais-tu la plus grande cause dans le monde de divorce : le mariage. Il en est de même avec la mort. Tu nés et puis tu meurs un jours, il n'y a pas à tortiller du c*l, c'est comme ça. Sauf pour Nicolas Flammel, nous ne vivons pas éternellement, même lui l'as compris, et cela malgré le fait qu'il pouvait braver la mort : c'est un cycle.
Le concierge aurait très bien pût rajouter deux semaines de colles supplémentaires à Léocadie, mais à quoi bon ? Et comme tu l'as si bien dit, ça ne te regarde pas, et cela ne sers à rien de me jeter ce regard. Et crois-tu réellement que nous pourrions nous faire assiéger d'un jour à l'autre ? Pour ma part, je pense que oui, mais je sais que non, tout simplement parce que nous disposons de combattants hors-paire, tel que Mr Silver, et d'une stratège aussi fine que le fût Napoléon en son temps : Mlle Namdak.

Jinx écrasa sa cigarette avec force avant de venir se poser à côté de la Serdaigle et de planter son regard de mort dans le sien. Si on laisse aux gens le choix, qu'on ne leurs impose rien, il feront d'eux même le bon choix. Je laisse à Loélia le bénéfice du doute, mais s'il n'y en a aucun sur le fait qu'elle ait des informations, comme tu l'as si bien dit.
Pour ma part, les gens font leur propre choix, si Loélia change de camps, libre à elle de le décider, mais je me bat pour une cause ... je vais sûrement dire quelque chose de cruel, très cruel même, et si tu veux ma frapper, frappe moi ...
Pesant le pour et le contre, Jinx lâcha d'un ton amer.

La vie est le plus beaux des cadeaux, mais je me bat pour des idéaux qui me sont propres. Tant que Loélia reste dans son coin, certes à pactiser gentiment avec l'ennemi, cela ne me dérange pas, mais si elle se bat pour eux, alors elle se fera tuer : que ce soit par quelqu'un d'autre ou par moi. Si tu n'est pas capable d'accepter le fait qu'il y ai deux côté, deux opinion, et de croiser le fer, même avec de jeune gens, alors tu n'es pas prête.
La fatalité n'est qu'une éventualité, je lui fait confiance à elle comme à toi.
Revenir en haut Aller en bas
https://potteroleplay.actifforum.com/presentations-et-biographies
Léocadie de Dinechin
Serdaigle
Serdaigle
Léocadie de Dinechin

Nombre de messages : 97
Age Roleplay + Sorts : 16 ans sorts 1 2
Date d'inscription : 27/05/2011

Profil du Sorcier
Points de vie:
* Bureau du concierge * Parce qu'il n'y a pas de futur aux instants [Pv] Left_bar_bleue450/450* Bureau du concierge * Parce qu'il n'y a pas de futur aux instants [Pv] Empty_bar_bleue  (450/450)
Points de mana:
* Bureau du concierge * Parce qu'il n'y a pas de futur aux instants [Pv] Left_bar_bleue400/400* Bureau du concierge * Parce qu'il n'y a pas de futur aux instants [Pv] Empty_bar_bleue  (400/400)

* Bureau du concierge * Parce qu'il n'y a pas de futur aux instants [Pv] Empty
MessageSujet: Re: * Bureau du concierge * Parce qu'il n'y a pas de futur aux instants [Pv]   * Bureau du concierge * Parce qu'il n'y a pas de futur aux instants [Pv] EmptyLun 23 Jan - 20:36

Celui qui croit savoir n’apprend plus.

Pas une fois mon attention ne quitte Jinx même quand je me sens blêmir sous la perfidie de ses paroles, pas moins non plus quand le rouge de la colère empourpre à nouveau mes joues à l’évocation de la qualité de nos professeurs. Je marmonne dans un reniflement dédaigneux :


Ouais, c’est pour ça que même Dumbi à quitter le navire.

Je l’observe avidement. Totalement. Imperceptiblement. L’ordre du Phoenix n’est que l’élite. Un groupe hétérogène de fabuleux magiciens, enchanteurs, duellistes ou métamorphes. Un groupe hétérogène comme on les aime. Jinx est un combattant expérimenté mais il serait bon de lui rappeler la futilité du concept d’école. Il n’y a pas d’école pour prétendre affronter l’extérieur. A cet instant, j’aurais voulu ne pas avoir tué Dryden, histoire qu’il vienne corriger Jinx de son manque de lucidité. J’aurais souhaité un combat, des souffles rauques, des respirations qui se cherchent, attaques, parades, feintes. Encore et encore jusqu’à ce qu’il reparte vider, de ses forces, de son savoir, des ses aptitudes et certitudes. Qu’il soit apte à apprendre. Comme je l’ai été.

Je pense à Dakeyras. Au week end passé en Ecosse. Sa peau, sa voix, son regard quand il m’observe et ignore que je l’épie. Je plonge immédiatement dans une bulle intime et confortable. La bulle, ma bulle, haute en couleurs, faites d’harmonies qui se combinent et forment un …

Flash !

Je me fige. Deux yeux dorés qui ne cillent pas me perforent de part en part. Un éclat de rire. Une silhouette fantomatique. Une phrase. Rebecca. J’empoigne le bord du bureau et lentement me laisser aller contre le dossier du fauteuil en gémissant. Mon corps est devenu béton, mon esprit est devenu lave. Sentiments et émotion bouillonnent en moi. Nouvelle alchimie douloureuse. Neuve. Le loup. Ses yeux. Pareils à deux miroirs qui m’interrogent et me renvoient à moi-même. La neige. Le sang. M’indiquent la voix.

Qui es -tu ?

Les mots retentissent dans mon esprit sans que je ne sache avec certitudes qui les à énoncés. Le loup ? Le loup ! La question devient un ordre.

Je ne sais pas... je ne sais pas !

Apprends.

La première sensation est la peur. Une peur terrible. Intense. Puis elle disparait, comme par magie.

La deuxième sensation surgit à cet instant. Bouleversante. Le puzzle se met en place dans ma tête. Bride de souvenir par bride de souvenirs. La boule dans mon ventre s’évapore. Il ne reste à sa place qu’un vide vaporeux, qui se dissout dans le néant, enfin.

Je prends la main de Jinx dans la mienne, tremblante et froide. Je cherche à capter son regard, je veux lui demander quelque chose mais je ne peux qu’ouvrir la bouche et la refermer comme un poisson hors de l’eau. C’est alors que déferle une troisième sensation. Sous la forme d’une certitude. C’est tellement énorme. Tellement inacceptable. Cela demande une certitude immédiate.

Passant une mains nerveuse dans les cheveux, je dois m’y reprendre à trois fois avant de pouvoir formuler ma question à l’intention de Jinx .


Esketuoréconnaisancedunemangemortkisetransformeenloup ?

Jinx .. Est-ce que tu as connaissance de l’existence d’une mangemort qui se transformerais en loup ou qui aurait un patronus loup par hasard ?
Revenir en haut Aller en bas
Jinx Rowel
Gryffondor
Gryffondor
Jinx Rowel

Nombre de messages : 820
Age : 23
Age Roleplay + Sorts : 21 ans sorts 1 2 3 4 SPE 1 2
Capacités Spéciales : Duellisme (2) / Hyper-sécrétion d'adrénaline (1) / Occlumancie (1)
Créature : Humain
Date d'inscription : 24/11/2010

Profil du Sorcier
Points de vie:
* Bureau du concierge * Parce qu'il n'y a pas de futur aux instants [Pv] Left_bar_bleue880/880* Bureau du concierge * Parce qu'il n'y a pas de futur aux instants [Pv] Empty_bar_bleue  (880/880)
Points de mana:
* Bureau du concierge * Parce qu'il n'y a pas de futur aux instants [Pv] Left_bar_bleue800/800* Bureau du concierge * Parce qu'il n'y a pas de futur aux instants [Pv] Empty_bar_bleue  (800/800)

* Bureau du concierge * Parce qu'il n'y a pas de futur aux instants [Pv] Empty
MessageSujet: Re: * Bureau du concierge * Parce qu'il n'y a pas de futur aux instants [Pv]   * Bureau du concierge * Parce qu'il n'y a pas de futur aux instants [Pv] EmptySam 3 Mar - 16:04

Lorsque la remarque cinglante arriva aux oreilles de Jinx, la moutarde lui monta au nez si rapidement qu'il crût qu'il allait la gifler ! Comment osait-elle insinuer qu'un membre aussi important et actif qu'avait été Dumbledore pour la Résistance et pour Poudlard aurait simplement décidé de ce retirer de cette guerre froide sans raison autre que celle de la peur ? Mais si c'était vrai (option en somme tout à fait impossible), pourquoi Dumbledore se serait-il retiré ? La peur, peut-être préparait-il sa mort avec beaucoup de soin et de parcimonie, ou bien n'y croyait-il tout simplement plus, comme beaucoup d'aurors.

Le concierge frappa d'un énorme coup de poing le bureau et les murs fins tremblèrent légèrement.
Je ne te permet pas de penser ça ! Tu crois réellement qu'un homme aussi puissant et intelligent qu'Albus Dumbledore nous aurait laissé seul dans ce "navire" comme tu dis ? Poudlard n'est pas une barque prêt à s'échouer sur le premier rocher qui aurait eut la bonne idée de se trouver dans un ruisseau ! Pour te la faire simple, je pense que beaucoup a été fait, mais qu'il reste encore de choses à améliorer, et c'est grâce à des gens comme moi que cela se fait. Prenant la main de la jeune femme, il lui posa sur la poitrine et continua. Tu sens ton cœur battre, pas vrai ? Moi c'est pareil. Toujours tenant sa main, et lui posa à présent sur le front Et maintenait, est-ce-que tu sens cette conviction de victoire ? C'est la vrai question à se poser. Personnellement, je la ressens à chaque seconde Nous allons gagner cette guerre, crois-moi ! Les sacrifices seront dur, et je mourrais probablement comme beaucoup d'autre gens, mais c'est le prix à payer pour quitter la tyrannie actuelle dans laquelle nous vivons. Aujourd'hui même, notre système est dirigé par un groupe de personnes qui sont soit des Mangemorts directement, ou bien à leurs bottes, l'oligarchie me pèse sur le système et j'en ai assez !

Puis Jinx lâcha la main de Léocadie et lui ferma les yeux doucement, presque avec tendresse. Et maintenant, je voudrais que tu te concentre comme jamais. Ne pense à rien et cherche quelque chose à l'intérieur de toi, comme une légère brise fraiche d'été, tu vois le genre ? Ca, c'est ce que l'on appelle plus communément l'âme. Est-ce-que tu la sens, oui, pas vrai ? Et bien moi je ne ressens rien et c'est à ça que je voulais en venir. Malgré nos ressemblances, nous sommes tous différents, c'est ce qui fait notre force, tu me comprend ?

Jinx retourna s'assoir à son siège. Bon, pour que tu essayes de comprendre mon point de vue, je te laisse ta prochaine heure de libre, je finirais tout seul, quelques enchantements feront l'affaire, je déteste copier à la main.
Jinx marqua une pause et continua. Léocadie, je veux que toi et moi nous comprenions bien, nous n'avons pas la même perspective, cela crève les yeux, mais je pense avoir saisi ta vision des choses, du moins à peu près. Alors je te demanderais de bien vouloir comprendre la mienne, d'accord ?

Et pour ce qui est de ta question, je n'ai rencontré dans ma vie que très peu de Mangemorts, et aucun ne pouvait se transformer en loup, en tout cas pas devant mes yeux.


Revenir en haut Aller en bas
https://potteroleplay.actifforum.com/presentations-et-biographies
Contenu sponsorisé




* Bureau du concierge * Parce qu'il n'y a pas de futur aux instants [Pv] Empty
MessageSujet: Re: * Bureau du concierge * Parce qu'il n'y a pas de futur aux instants [Pv]   * Bureau du concierge * Parce qu'il n'y a pas de futur aux instants [Pv] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
* Bureau du concierge * Parce qu'il n'y a pas de futur aux instants [Pv]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L'École de sorcellerie Poudlard :: Autres lieux-
Sauter vers: