AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Deux femmes, deux verres, un monde, aucune pitié (PV Nimuë)-

Aller en bas 
AuteurMessage
Ellana Silver
Serpentard
Serpentard
Ellana Silver

Nombre de messages : 1411
Age : 29
Age Roleplay + Sorts : 34 ans sorts 1 2 3 4 MT1 SPE 1 2
Capacités Spéciales : Communion Clairvoyante - Occlumens - Force Accrue - 9 Nécromancies Affinité Mort et Sang -
Points Prestige : 3
Date d'inscription : 16/06/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
Deux femmes, deux verres, un monde, aucune pitié (PV Nimuë)- Left_bar_bleue2292/2292Deux femmes, deux verres, un monde, aucune pitié (PV Nimuë)- Empty_bar_bleue  (2292/2292)
Points de mana:
Deux femmes, deux verres, un monde, aucune pitié (PV Nimuë)- Left_bar_bleue2870/2870Deux femmes, deux verres, un monde, aucune pitié (PV Nimuë)- Empty_bar_bleue  (2870/2870)

Deux femmes, deux verres, un monde, aucune pitié (PV Nimuë)- Empty
MessageSujet: Deux femmes, deux verres, un monde, aucune pitié (PV Nimuë)-   Deux femmes, deux verres, un monde, aucune pitié (PV Nimuë)- EmptySam 12 Nov - 20:49

Ce pourrait être un matin comme un autre à ses yeux.
Les rues de Londres, ce qu'elles ont toujours été, à peu de différences près. Et tous ces moldus qui sans cesse s'en vont par vague toujours dans le même sens : Leur mort. On court vers la fin, car ce n'est que là que nous pouvons aller. Pour certains, ce ne sera que la fin de la journée, d'autre la fin de la matinée, certains iront à la fin de leur vie. Ella avait exceptionnellement choisi la fin d'une rue, dans un petit troquet tout ce qu'il y a de plus chic. Loin de la magie, loin des mangemorts, loin des oubliators et par la même loin du ministre fou. La sorcière restait sous un abri avant de rejoindre l'intérieur, admirant la pluie qui tombait à flot, et elle se demanda alors ce qu'il se passerait, si toutefois, envers et contre tout, quelqu'un s'était dressé contre William il y a quelques jours de cela. Mais rien … Rien ne lui venait à l'esprit. Choquée, la mort revoyait par flashs tous les visages qui s'étaient éteint devant elle. D'habitude, voir la vie quitter le regard de quelqu'un sous sa main ne lui faisait rien, mais cet événement de masse, cette effluve de désespoir, même elle avait fini par en être touchée. Et si sa petite Nowlee devait grandir dans ce monde de tyrannie ? Ou son fils, quelque part dans le vaste monde … Mais pour le première fois de sa vie surtout, elle se demanda ce qu'elle aurait bien pu y changer. Mourir en se dressant contre le ministre ? Ce n'est pas ainsi qu'elle aurait servi au mieux ses intérêts. Et croyez le, rien ne comptait plus pour elle. La brune au teint pâle rajusta son tailleur avec soin et détournant les yeux de l'extérieur inhabité par ce temps de pluie, malgré les quelques coureurs qui luttaient contre la météo, elle s'engouffra dans la résidence.


-Mademoiselle Silver ! Que pouvons nous pour vôtre plaisir ?

Ellana se tourna vers une rouquine trop manucurée qui lui souriait bêtement.

-Je veux ma table au premier, classe affaire. J'ai un rendez vous important.

L'hôtesse traîna alors l'employée du gouvernement dans une cheminée et après un explosion, puis une autre, les deux sorcières parvinrent à un immense salon de marbre.

-Désirez vous une ambiance ? Nous vous proposons nuit des îles ou nôtre plus appréciée : Vieux Venise.

Ellana se demanda alors si elle parviendrait seulement à se débarrasser d'elle. Pointant sa baguette sur la femme, elle lui lança un Impero avant de lui ordonner de ranger son manteau, de lui servir deux verres dont un bien corsé. Puis évidemment …

-Quand vous aurez fini, vous vous interrogerez sur l'utilité de vôtre misérable vie et si vous n'en trouvez aucune, vous vous collerez dans un placard du palace pour vous poignarder vous même.

Lui jetant alors son manteau dessus, elle regarda la bécasse s'éloigner pour exécuter ses ordres. Prenant place, Ella se tourna vers une vitre teintée de noire. Murmurant une brève formule, elle la fit changer et la transparence laissa pénétrer le jour dans la salle. Posant un doigt sur la surface froide, le bras droit de Lord Voldemort fit défiler les nuages jusqu'à la percer d'un beau rayon de soleil, unique, n'éclairant seulement que la table. Les verres arrivèrent alors.

-Tant que vous y êtes, faites entrer ma candidate. Après 50 CV ce fut le seul qui me sembla un poil décent. J'espère qu'elle sera moins décevante que les autres, puisqu'elle le sera forcément.

Une fouine, ou mieux ! Une anguille, une vipère ! Ellana voulait une assistante. Par ces temps de risques, un peu d'aide ne la handicaperait pas. Et elle aurait besoin d'une couverture. Mais comment demander d'accomplir une oeuvre pareille à un homme ? Un maigre rictus au coin des lèvres, Ellana fixa le plafond un instant, puis, avec un air neutre, elle admira l'entrée, attendant que la porte ne daigne s'ouvrir. Elle l'espérait sans timidité.
Revenir en haut Aller en bas
https://potteroleplay.actifforum.com/viewtopic.forum?p=42484#4248
Nimuë Keir
Serdaigle
Serdaigle
Nimuë Keir

Nombre de messages : 11
Age : 33
Age Roleplay + Sorts : 26 ans sorts 1 2 3
Date d'inscription : 06/11/2011

Profil du Sorcier
Points de vie:
Deux femmes, deux verres, un monde, aucune pitié (PV Nimuë)- Left_bar_bleue600/600Deux femmes, deux verres, un monde, aucune pitié (PV Nimuë)- Empty_bar_bleue  (600/600)
Points de mana:
Deux femmes, deux verres, un monde, aucune pitié (PV Nimuë)- Left_bar_bleue800/800Deux femmes, deux verres, un monde, aucune pitié (PV Nimuë)- Empty_bar_bleue  (800/800)

Deux femmes, deux verres, un monde, aucune pitié (PV Nimuë)- Empty
MessageSujet: Re: Deux femmes, deux verres, un monde, aucune pitié (PV Nimuë)-   Deux femmes, deux verres, un monde, aucune pitié (PV Nimuë)- EmptyDim 13 Nov - 22:38

Un entretien. Enfin.

Avec Ellana Silver Slent. WTF.

Je n'ai pas vraiment souvenir de lui avoir fait parvenir mon CV, et encore moins une lettre de motivation. Encore un coup du Saint Paternel Keir. Génial. Je cherchais du boulot, c'était un fait indéniable. Mais une place à responsabilité, c'était pas vraiment ma tasse de Bièraubeurre. J'aime le travail bien fait, certes. Mais j'aime assez l'idée qu'on m'oublie... Alors être l'assistante de Madame Silver, ça me dépassait un peu. Merci Papa.

Comment allais-je pouvoir montrer ma motivation pour ce poste alors que ce n'était pas moi qui y avait postulé ? Elle ne devait pas être dupe... Mais si elle acceptait de me recevoir, c'est que mon profil n'était pas si détestable. Merci Papa.

Elle avait besoin d'une assistante. Mais pour faire quoi ?

Motivation, motivation!

Madame Silver avait choisi un lieu tout à fait atypique pour cet entretien. Un bar moldu. Je crois que si Papa l'avait su, il aurait été fou. Quoique non. Si Madame Silver a dit, c'est du pain béni. Formidable. Un job où j'allais être surveillée H24. Que du bonheur! Bref, je m'étais habillée en conséquence. Chez moi, le look de chaque circonstance est assez ... euh... noir. Et long. Et informe. Mais j'avais, heureusement pour moi, quitté le giron familial depuis peu, et donc j'avais la main mise sur ma garde-robe.

J'optais donc pour un tailleur-pantalon noir finement rayé de gris, et un petit haut de couleur turquoise. Classe mais détendue. Valait mieux que je paraisse sûre de moi. D'ailleurs, j'avais fini par me rendre sûre de moi. Et vu le gabarit de l'adversaire, c'était vraiment préférable. Pas qu'elle me fasse peur, non. C'est plutôt une femme qui force le respect. Mais ça ne m'empêchait pas de m'être mise en condition de "combat".

Me voilà donc devant ce bistrot coquet, légèrement tremblante car nerveuse, mais avec l'idée, bille en tête, que je devais décrocher ce job.

Je poussai la porte, une petite clochette retentit. Immédiatement, une employé se jeta sur moi. Tout ce que j'aime. Elle m'avisa d'un air enjoué pas vraiment de circonstance que j'étais attendue.

Let's go...

Elle me guida jusqu'à la pièce où m'attendait déjà Madame Silver, assise à une table, profitant d'un passager rayon de soleil.
Bien qu'assise, elle dégageait une force considérable et un charisme non négligeable.

Je m'approchai d'un pas certain après que la serveuse m'eut cédé le passage. Je tendis une main vers ma potentielle future patronne et dis :


Bonjour Madame Silver. Merci d'avoir bien voulu me recevoir.
Revenir en haut Aller en bas
Ellana Silver
Serpentard
Serpentard
Ellana Silver

Nombre de messages : 1411
Age : 29
Age Roleplay + Sorts : 34 ans sorts 1 2 3 4 MT1 SPE 1 2
Capacités Spéciales : Communion Clairvoyante - Occlumens - Force Accrue - 9 Nécromancies Affinité Mort et Sang -
Points Prestige : 3
Date d'inscription : 16/06/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
Deux femmes, deux verres, un monde, aucune pitié (PV Nimuë)- Left_bar_bleue2292/2292Deux femmes, deux verres, un monde, aucune pitié (PV Nimuë)- Empty_bar_bleue  (2292/2292)
Points de mana:
Deux femmes, deux verres, un monde, aucune pitié (PV Nimuë)- Left_bar_bleue2870/2870Deux femmes, deux verres, un monde, aucune pitié (PV Nimuë)- Empty_bar_bleue  (2870/2870)

Deux femmes, deux verres, un monde, aucune pitié (PV Nimuë)- Empty
MessageSujet: Re: Deux femmes, deux verres, un monde, aucune pitié (PV Nimuë)-   Deux femmes, deux verres, un monde, aucune pitié (PV Nimuë)- EmptyLun 21 Nov - 13:09

-D'avoir bien voulu vous recevoir ? Laissez moi rire. Si vous êtes aussi décevante que les deux précédentes avant vous, vous pouvez vous assurer que je ne fais pas cela par plaisir. Mais vu votre CV, j'avais espoir que vous vous distingueriez, au moins sur la tenue. Ce qui est loin d'être le cas ...

Il fallait bien donner le la.
La jolie voix douce de la jeune femme en face d'elle lui plaisait relativement beaucoup. Même si elle était un peu étroite, de petite taille. Ses cheveux étaient propre, tant mieux, s'il fallait faire des photos en sortant, au moins elles seraient opérationnelles. Ellana ne la laisserait pas penser, évidemment, qu'elle était susceptible de lui trouver la moindre qualité. Il ne manquerait plus qu'elle prenne la grosse tête. Elle se souvenait encore de Berte, dont le céphalée avait littéralement explosé sur son tailleur noir favoris avant un passage au 20h des sorciers. Ah ce jour là, elle s'était convaincue que la prochaine fois, ce serait les chevilles qu'elle ferait enfler. Au moins, elle peut changer ses bas.


-Eh bien ! Ne restez pas debout comme une bécasse, posez vos fesses sur ce siège.

Et aussi vite qu'elle en jugea, l'entretien fut terminé.
Sortant son agenda, Ellana fit signe à Nimuë de faire de même et prenant un large et faux sourire, elle tâcha de se montrer sous son air le plus chaleureux du monde. Il fallait toujours prendre ces fichues pincettes pour parler au petit peuple.


-Vous avez une tête de fouine, ça me plait. J'ai pas mal de collègue au ministère qui me narguent sans arrêt avec leurs assistantes malsaines ... Pour grande partie Nymphomanes et avec lesquelles ils couchent sûrement. La politique contrairement à ce que l'on croit est un monde de femmes. Votre travail va consister à être partout, à tout savoir et à tout me rapporter. Qui est corruptible, pourquoi, qui a trahi, comment ... Vous voyez le genre ?

Etirant à nouveau sa peau avec ses doigts au niveau des sourcils, Ellana se massa les tempes en fixant sa boisson chaude. Dans un des placards, un petit cri étouffé retentit. Ellana se remit à sourire.

-J'ai une conférence de presse, demain à 16h et une réunion suite à un mémo. Le ministre a engagé quelqu'un pour superviser l'ensemble de sa police secrète, je veux que vous découvriez de qui il s'agit. Pas forcément pour demain, mais le plus vite possible. Si quelqu'un doit me mettre des bâtons dans les roues, j'aspire à l'éliminer rapidement.

Mais savait-elle pour ses activités ... Extra scolaires ?

-Par éliminer, j'entends faire renvoyer, bien entendu.

Les habitudes ont la vie dure pour une femme de renom.
Ellana resta alors en suspend, fixant Nimuë bien droit dans les yeux. Elle aurait sûrement des questions sur le travail. Non, elle ne le refuserait pas. Sinon pourquoi serait-elle venue ? Et puis la Mort en avait marre de tuer ses postulantes. Elles devenaient toutes trop curieuses et aucune n'avait encore passé le cap de tuer quelqu'un pour elle. D'ordinaire Ellana ne cédait aucune proie, mais par les temps qui courraient, elle se devait d'être bien plus habile. Et si elle devait laisser tuer des gens en son nom à quelqu'un d'autre qu'elle, autant que cette personne en ait les moyens et la classe. Ou non. Après tout, elle se voyait bien garder cette petite au ministère. Si elle pouvait supporter plus, ce serait tant mieux ...


-Alors, que voulez vous savoir avant de commencer ?
Revenir en haut Aller en bas
https://potteroleplay.actifforum.com/viewtopic.forum?p=42484#4248
Nimuë Keir
Serdaigle
Serdaigle
Nimuë Keir

Nombre de messages : 11
Age : 33
Age Roleplay + Sorts : 26 ans sorts 1 2 3
Date d'inscription : 06/11/2011

Profil du Sorcier
Points de vie:
Deux femmes, deux verres, un monde, aucune pitié (PV Nimuë)- Left_bar_bleue600/600Deux femmes, deux verres, un monde, aucune pitié (PV Nimuë)- Empty_bar_bleue  (600/600)
Points de mana:
Deux femmes, deux verres, un monde, aucune pitié (PV Nimuë)- Left_bar_bleue800/800Deux femmes, deux verres, un monde, aucune pitié (PV Nimuë)- Empty_bar_bleue  (800/800)

Deux femmes, deux verres, un monde, aucune pitié (PV Nimuë)- Empty
MessageSujet: Re: Deux femmes, deux verres, un monde, aucune pitié (PV Nimuë)-   Deux femmes, deux verres, un monde, aucune pitié (PV Nimuë)- EmptySam 8 Sep - 12:20

HJ J'ai mis le temps... Mais vieux motard, comme on dit.... Tu m'pardonnes ? Je te donne des explications en privé quand tu veux... HJ

Ouch!

Elle n'y allait pas par quatre chemins. Au moins, ça avait le mérite d'être clair, net et précis. Alors n'y allons pas avec le dos de la cuillère.


Madame Silver. Je vois qu'on ne vous la fait pas. Je vais donc éviter de tourner autour du pot, moi aussi. Ce CV que vous avez reçu a été envoyé par mon père. Si vous ne vous en doutiez pas, au moins, le voile est levé. Cela dit, le job que vous proposez m'intéresse. Et ma tête de fouine et moi même serons ravies de vouloir mener vos projets...à terme....

Amusée, je pris note de chaque mot, chaque expression, chaque dénigrement au sujet des collègues de ma nouvelle boss. Même pas peur. Cependant, je restai un moment interdite. J'étais embauchée ?


J'ai peur d'avoir mal compris. Vous êtes bien en train de me donner une mission, là ? Oui, vous l'avez dit, je suis une bécasse. Mais voyez-vous, j'aime que les choses soient claires.

Surprenant. Elle m'embauche. Juste après voir lu une lettre de motivation écrite par mon père. Et parce que je semble avoir la gueule de l'emploi.


Donc... en définitive... Je veux bien être votre ombre, Madame Silver. Même avec une tête de fouine et un cerveau de dinde, euh, pardon, de bécasse. Je crois qu'en fait, ce que vous pensez de moi m'importe peu. Mais je ferai le boulot. Je suis plutôt du genre obéissante. Pas docile. Mais obéissante...

Ce que je veux savoir ?

Eh bien... je commence quand ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Deux femmes, deux verres, un monde, aucune pitié (PV Nimuë)- Empty
MessageSujet: Re: Deux femmes, deux verres, un monde, aucune pitié (PV Nimuë)-   Deux femmes, deux verres, un monde, aucune pitié (PV Nimuë)- Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Deux femmes, deux verres, un monde, aucune pitié (PV Nimuë)-
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quand deux corps s'enflâme [Pv Mafuyu Nekokami ][Hentaï]
» Une bière, une clope...deux flingues [PV. mizuki] [ce n'est pas du hentaï mais âme sensible s'abstenir!]
» Un coucher de soleil avec toi (pv Aisuru) (Hentaï possible)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Londres :: Centre ville-
Sauter vers: