AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 AD Vs ADT ! La bataille des Champions ! * Aile Nord du Château*

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Gabriel Milual
Serpentard
Serpentard
Gabriel Milual

Nombre de messages : 59
Age Roleplay + Sorts : 17 ans sorts 1 2 SPE
Capacités Spéciales : Fourchelangue - Murmure glacé - Métamorphe brumée/fumée noire - Contrôle des rêves - Illusionniste - Nécroman de l'illusion
Créature : Humain possédé par un Graevoch (croque-mitaine) non révélé.
Date d'inscription : 30/03/2011

Profil du Sorcier
Points de vie:
AD Vs ADT ! La bataille des Champions ! * Aile Nord du Château* Left_bar_bleue1590/1590AD Vs ADT ! La bataille des Champions ! * Aile Nord du Château* Empty_bar_bleue  (1590/1590)
Points de mana:
AD Vs ADT ! La bataille des Champions ! * Aile Nord du Château* Left_bar_bleue1960/1960AD Vs ADT ! La bataille des Champions ! * Aile Nord du Château* Empty_bar_bleue  (1960/1960)

AD Vs ADT ! La bataille des Champions ! * Aile Nord du Château* Empty
MessageSujet: AD Vs ADT ! La bataille des Champions ! * Aile Nord du Château*   AD Vs ADT ! La bataille des Champions ! * Aile Nord du Château* EmptyMer 12 Oct - 23:12

HJ Modo et Admin team : Un post AD, un post ADT. Pour l'éclairage à l'intérieur du château, nous conseillons de parler de lanternes emplies d'une matière phosphorescente, qu'on couvre pour éteindre. /HJ


Enfin était venu le moment pour eux d’avoir leurs heures de gloire !

Parmis le souffle humide que dégageaient les sombres couloirs de Poudlard en cette nuit, Caleb et les membres présents de l’ADT arpentait les pavés du château, tuant, massacrant tous les élèves ayant le malheur d’être sur leurs passages. C’était un message, les imbéciles qui avaient le culot de se dresser devant eux étaient massacrés, sans cœur ni pitié. A quoi sert la pitié ? Elle nous rend faible, incapable d’agir en temps voulu, incapable de prendre les décisions difficiles. Mais ce n’était pas pour lui ça, ni pour son ordre.

Gabriel esquisse un sourire, vicieux, triompheur, heureux en dessous de sa capuche. L’ascension de l’Armée Des Ténèbres était proche.

Ils ne sont pourtant que trois, mais ils chacun savaient ardemment la raison de leur présence ici, chacun avait son propre talent. Gabriel éteignait chaque lumière phosphorescente sur leur passage afin que l’obscurité soit plus parfaite et ainsi donner un avantage précieux à Elizabeth. Nowlee se repérait grâce aux indications d’Elizabeth mais aussi grâce à ses Farfadets. Quant à Gabriel, il se référait aussi à Elizabeth, mais aussi à ses serpents qu’ils invoquaient un peu partout derrière lui. Si jamais ils devraient prendre la fuite pour une quelconque raison, ses serpents pourraient ralentir ceux qui seraient éventuellement à leurs trousses.


- Serpent sortia !


Dit-il, sa baguette de l’Ombre plongé dans ses vêtements.

Vipèra Aspics.

Deux vipères à cornes s’enroulèrent à une vitesse folle autour de ses bras, bien dissimulés sous ses vêtements. Le contact de leurs corps tièdes faisait frémir jusqu’à jubiler de l’intérieur. Il avait déjà utilisé ce procédé contre un Mangemort pour s’échapper dans les montagnes autour de Poudlard, et en combat au corps à corps, ces vipères seraient un atout majeur, pour ne pas dire fatal, mortelle.

Un regard souriant à Nowlee, il était content qu’elle soit là, ses dons de nécromancie serait fort utile si ennemis ils y avaient. Quand à Elizabeth, bien qu’elle fasse partis de son ordre, il ne supportait que par obligation sa présence. Il ne supportait pas le fait d’être incapable de la tuer, malgré toutes ses tentatives, il n’arrivait même pas à la toucher. Qu’avait-elle donc fait pour mériter pareil immunité contre lui ? Il ne manquerait pas d’enquêter sur ce point, ainsi sur le point que lui arracher des mèches de cheveux et de lui voler des gouttes de son sang.




Quelques heures plus tôt !



- Il est temps, membres de l’Armée Des Ténèbres !

Dit-il face à tous les membres dans la chambre des secrets qui est leurs nouveaux repères. En hauteur, il annonçait son discours le sourire vicieux pendant sur son visage, les yeux pétillants de gloire, la fougue, l’adrénaline qui prenait possession de son corps tout entier !

- Oui ! James nous a quittés ! Mais il nous a laissé sa tâche à accomplir, celle de prendre le contrôle de Poudlard, celle de régner sur ce château qui se pourri de l’intérieur. Sa vie est notre espoir, l’espoir de créer un monde nouveau, un monde de paix, tous unis. ENSEMBLE !!!

Criait-il, heureux.
Enfin sonnez l’heure d’accomplir la volonté de James, enfin l’ombre profanerais cette école à jamais, pour la façonner en quelque chose de nouveau, de merveilleux. Acclamer par les membres, seul la fille aux cheveux de sangs esquissait un sourire, sans participer à l’euphorie totale. Nowlee s’amusait vivement toute seule, partageant l’ambiance, mais restait dans son coin à faire des gestes dans le vide. Surement transmettait-elle les informations à ses Farfadets.


- Mais ne croyez pas que nous n’avons pas d’ennemis. James étaient le père de cet ordre, mais son double avait en main l’Armée de Dumbledore. Ils seront surement là, prêts à nous barrer la route vers notre salut. Il faudra nous tenir prêt à un éventuel affrontement. Mais qui pourras donc nous résister ? Nous sommes nombreux à présents ! Nous répandrons la mort et le sang pour tous ceux qui oseront s’opposer à nous !

Applaudit, Caleb rejoignit d’une démarche théâtrale les membres de son ordre. Souriant avec un air sadique, le corps de Gabriel pointait du doigt Elizabeth et Nowlee.

- Nous allons nous séparer en trois groupes. Les chefs des groupes seront Elizabeth Jonhson, Nowlle S. Malifiatus et moi-même. Quiconque contestera leurs ordres sera tuer sur le champ est-ce bien clair ?
Bien.


Ils étaient organisés et le resterait jusqu’au bout. Il savait que l’affrontement aurait lieu. Peu importait les pertes, seules la victoire comptait. Mais dans son excitation, une douleur tambourinait dans sa tête d’une force colossale. Petit à petit, sa vue se troubla jusqu’à sombrer.

*Cinq Minute plus tard*

- Chef ! Chef ! Vous allez bien ?

Gabriel ouvrit les yeux péniblement allongés sur le sol. Un membre était proche de lui afin de l’aider. Proche. Proche ?

- Ne me touche pas sale vermine !

Croassa-t-il en le rejetant violemment.
Comme une impression d’avoir sauté une falaise et d’avoir malheureusement survécu, il se releva tant bien que mal. Il s’était surement évanoui …


- Qu’est-ce que vous regardez bande de larves puantes ? Allez plus tôt vous préparez, c’est aujourd’hui notre heure de gloire. Le crépuscule sera notre feu vert.

Notre feu vert …

Le feu de James, vert … Si seulement il pouvait être là …
Où était-il d’ailleurs ? Il sentait sa présence encore malgré son passage dans la mort. Son lien ne s’était pas brisé correctement, il sentait comme des battements de cœur venant d’un autre endroit, mais Caleb ne voulait pas croire à des illusions commises par son cerveau ou quelque chose d’autre …


- N’oubliez pas une chose ! Vous n’avez aucune pitié. Et sur toutes les rencontres que l’on fera,

Il eut un rictus presque inhumain en prononçant ces mots.

- Nous n’avons Aucun survivants !



Maintenant !



- Bien, chacun sait qui il doit suivre. Non je ne tolère aucune question hormis celles de Nowlee et d’Elizabeth sous peine de mort. Il est temps maintenant. Que sonne le clairon de notre victoire, car elle approche, je le sens.

Ils avançaient tous, trois en tête, Gabriel, Nowlee et Elizabteh, avec chacun cinq membres à leurs bottes. Trois puissants sorciers en tête.

Pitié … Que d’autres nous viennent en aide …

Supplia-t-il dans sa tête. Il savait que ses adversaires étaient puissants eux aussi. Seraient-ils assez nombreux ? Ils l’espéraient.
Ils arrivaient enfin dans l’aile nord du Château. Gabriel aperçu la pleine lune par une fenêtre. Qui sait, c’était peut-être bon signe … Mais dans son doute, une peur, si grande, prenait place non plus dans sa tête, comme elle le faisait habituellement avec une douleur inimaginable, mais dans tout son corps. C’était comme réagir à un rythme effréné, à des vibrations de tambours, à des pulsions dans ses veines qui se faisaient de plus en plus vrombissantes. Ça c’est un signe, il est temps, la bataille va bientôt commencer.

Ils ont été pris par surprise …

L’AD les attendait de pieds fermes dans cette salle.

Il est temps que le sang coule à flots.


Ouiiiiii ! Qu’il coule ! Qu’il coule !!!!!!!!

Une voix dans la tête de Gabriel, caverneuse et froide comme la mort …

Ta fin est proche avorton, Ah Ah Ah Ah Ah Ah Ah Ah Ah ………… !

Gabriel lâcha un cri de stupeur en entendant ce rire dans sa tête, un cri qui traversa les continents, pour arriver au pays du soleil levant …


Dernière édition par Gabriel Milual le Lun 17 Oct - 16:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Erell Bowen
Gryffondor
Gryffondor
Erell Bowen

Nombre de messages : 404
Age : 23
Age Roleplay + Sorts : 15 ans sorts 1 2
Capacités Spéciales : Emphrépatie niveau 2
Points Prestige : 4
Date d'inscription : 25/07/2010

Profil du Sorcier
Points de vie:
AD Vs ADT ! La bataille des Champions ! * Aile Nord du Château* Left_bar_bleue1190/1190AD Vs ADT ! La bataille des Champions ! * Aile Nord du Château* Empty_bar_bleue  (1190/1190)
Points de mana:
AD Vs ADT ! La bataille des Champions ! * Aile Nord du Château* Left_bar_bleue1210/1210AD Vs ADT ! La bataille des Champions ! * Aile Nord du Château* Empty_bar_bleue  (1210/1210)

AD Vs ADT ! La bataille des Champions ! * Aile Nord du Château* Empty
MessageSujet: Re: AD Vs ADT ! La bataille des Champions ! * Aile Nord du Château*   AD Vs ADT ! La bataille des Champions ! * Aile Nord du Château* EmptyJeu 13 Oct - 17:56

Tic tac. Elle a peur. Tic tac. Que va-t-elle trouver là bas ? Tic tac. La jeune fille finit d’enfiler sa paire de baskets noires. Bruit de pas. Une porte qui claque. Elle ramasse ses cheveux à nouveau ondulés en une queue-de-cheval haute. Elle aborde cet air princier, cette démarche hautaine qui la caractérise dans ses moments de doute. Djaniah a dit qu’avoir peur signifierait perdre. Etre totalement détendu et inconscient signifierait perdre. Alors quelle attitude adopter ?

Il est presque dix huit heures. Deux jours se sont écoulés. Deux jours de paix, de jours de bonheur. De ces deux jours, il ne résulte plus que du doute. Djaniah n’est pas là. Elle est partie, et Erell en est soulagée. Jimy, bientôt, sera de retour. Et elle accueillera sa préfète en championne. Si la jeune fille ignorera surement toujours les épreuves que la jeune Lebrec eu à traverser pour ramener son amant, Erell ne doute pas qu’elles furent colossales. Mais y arrivera-t-elle ? Sera-t-elle assez forte ? Penser que non serait une insulte à la mémoire de feu Jimy Raven, et une insulte faite à elle-même, mais elle ne peut que douter.

Qu’est-ce qui les attend là-bas ? Le temps semble ralentir d’un coup. Un instant en suspend, il se fige. Une voix résonne dans la tête d’Erell, douce, maternelle. Rassurante. Non, en fait, il s’agit là de plusieurs voix, mêlées les unes aux autres, de façon à ne former qu’une seule voix, chaude, tranquille, apaisante.

Je te l'ai dit, je suis là pour toi... Je ne partirai pas. Je serais là. Toujours. Ne laisse pas faiblir cette flamme de courage et de volonté dans ton regard. Je serais là. Je ne te laisserai pas seule. Je reviendrais.


Deux voix se démarquent des autres. Féminines. Kurun et Djaniah. Toutes deux rencontrées dans des circonstances spéciales, toutes deux très importantes. Les seules qui ont su voir. Les seules qui ont su comprendre.

D’une démarche souple et féline, silencieuse, Erell gagne la salle. Puis elle attend. Non pas dedans, mais dehors, à l’abri des regards suspicieux et mal intentionnés. Cachée aux yeux de tous, visible aux yeux du monde. L’heure passe. Est-elle si en avance ? Pourquoi le temps joue-t-il à s’écouler le plus lentement possible ? Il ne faut pas qu’ils soient en retard, elle a prévu une marge de temps, mais tout de même ! L’aile Nord du château. Voilà leur destination. Qu’est-ce qui s’y trouvera ?

Boum boum. Boum boum. Boum boum. Son cœur s’affole dans sa poitrine. Elle a trop chaud. Son respiration se fait sifflante. Le stress est là, il n’y a plus de doute. Elle a vraiment peur.
Échouer serait une catastrophe. En une fraction de seconde, elle se tend. Quelqu’un approche. Les pas sont rapides, un peu précipités. Il n’est que dix huit heures moins cinq. Depuis combien de temps est-elle là ? Un sourire chaleureux se peind sur son visage en reconnaissant la personne. Petit à petit, ils arrivent tous et Erell finit par les faire entrer dans la Salle sur demande pour un dernier discours, des dernières indications, un ultime briefing.

- Mes amis … Je suis heureuse de vous retrouver ce soir. Je vous ai dit avant-hier que je viendrais vous récupérer et que c’était d’une importance capitale que vous soyez là. Vous êtes tous présent, j’en suis ravie ! Il me faut cependant vous faire une confidence. J’ignore ce qui nous attend là où je vous mène ce soir. Jimy m’avait demandé de vous emmener là bas, et c’est-ce que je fais. S’il venait à y avoir un combat, une rencontre imprévue, quelque chose de grave, fuyez. Sans vous retourner, fuyez aussi loin que vous pourrez. Suivez Dakeyras, il veillera sur vous si moi-même je ne peux pas le faire. Allons-y.

Inspirer. Expirer. Se calmer. Il le faut. Le bruit de leurs pas est effroyable. Un troupeau de mammouths lâchés dans un corridor aurait été plus silencieux. Ou peut-être est-ce le stress qui lui fait percevoir tout cela bien plus distinctement. L’obscurité s’abat vite sur le château, rendant la visite des couloirs légèrement difficile. Il ne faut pas se tromper d’embranchement, sinon il faudra faire demi tour, et, arriver très probablement en retard.

Et ils attendent. Longuement. Sans bouger, sans parler. Ne se distingue que le souffle léger de leur respiration et le tambourinement de son cœur. Et puis un bruit de pas. Non. Ils y a plusieurs bruits de pas en décaler. Alors une certitude se grave en elle. Ils arrivent. Erell n’a qu’une envie, hurler aux autres de s’enfuir, mais peut-être que ce n’est pas l’Armée de Ténèbres. Elle se met a espérer que ce soit juste quelques élèves égarés dans le château devenu très sombre en peu de temps.

Mais l’espoir est vain. A l’angle d’un couloir, ils apparaissent, et la respiration de la jeune fille se bloque. Gabriel, Nowlee et une jeune femme aux cheveux rouges sang. Ses prunelles se figent un instant sur l’homme en face d’elle et un infime tressaillement l’agite. Son cri de stupeur la glace et elle jette un regard derrière elle. La jeune bretonne cherche Dakeyras des yeux et dans son regard, elle cherche le soutien dont elle a besoin. D’un mouvement de tête, elle l’espère, lui fait comprendre que le moment est là, et que la guerre commence. Plus de cadeaux. Plus de héros. Juste des élèves livrés à une guerre sans merci.


- Gabriel Milual. Cousin de Caleb Roarch.


Impossible de mettre plus d’ironie dans le mot cousin. Elle se fend en une révérence envers les deux filles et redirige son attention sur le Serpent.

- Nous savons tous que cela ne nous apportera rien d’autre que des morts. La vie est trop précieuse pour être gaspillée. Vas-t-en Gabriel. Ramènes tes troupes auprès de ton maître. Ah … Non. J’oubliais, il est mort.


Puis un détail la frappe. Où est Corwin ?

- Où est-il ? Ou est l’Aigle ?

Allez vous-en !

_________________
AD Vs ADT ! La bataille des Champions ! * Aile Nord du Château* Erelln10
Revenir en haut Aller en bas
Elizabeth Jonhson
Serpentard
Serpentard
Elizabeth Jonhson

Nombre de messages : 146
Age : 21
Age Roleplay + Sorts : 17 ans sorts 1 2 3
Capacités Spéciales : Nyctalope
Date d'inscription : 10/06/2011

Profil du Sorcier
Points de vie:
AD Vs ADT ! La bataille des Champions ! * Aile Nord du Château* Left_bar_bleue300/300AD Vs ADT ! La bataille des Champions ! * Aile Nord du Château* Empty_bar_bleue  (300/300)
Points de mana:
AD Vs ADT ! La bataille des Champions ! * Aile Nord du Château* Left_bar_bleue400/400AD Vs ADT ! La bataille des Champions ! * Aile Nord du Château* Empty_bar_bleue  (400/400)

AD Vs ADT ! La bataille des Champions ! * Aile Nord du Château* Empty
MessageSujet: Re: AD Vs ADT ! La bataille des Champions ! * Aile Nord du Château*   AD Vs ADT ! La bataille des Champions ! * Aile Nord du Château* EmptySam 15 Oct - 9:11

Enfin !

Jubilation, excitation, les sentiments d'Elizabeth se mélangeaient en un cocktail de gloire, enivrante, débordant de tous côtés, son âme éclataient de bonheur, ils allaient mourir, tous ces avortons, tous, tous autant qu'ils étaient. Et l'ignoble Poudlard allait resplendir dans un bûcher scintillant, perlant dans les flammes, l'ombre allait émerger et engloutir tout ce qui se trouvait sur son passage. Ils avançaient, trois puissants en tête, suivit d'autres, de quinze enfants à la voie bien choisie. Les lumières se recouvraient sur leur passage tandis que la pénombre prenait place, les âmes s'envolaient tandis que les corps tombaient vulgairement à terre. La vipère pouvait voir se dessiner dans l'obscur, tout, tout ce que les autres ne voyait pas, dans un royaume lugubre, un rictus cruel pendait à ses lèvres. Elle jeta un regard en arrière puis susurra avec amertume à la demoiselle qui la talonnait, une jeune fille dont elle ne connaissait même pas le nom. Mais ce qu'elle savait et qui la réjouissait à un point fou, ce que pour l'instant, elle demeurait sous ses ordres.


Tiens-toi droite voyons. Un peu de tenue, aujourd'hui est un grand jour. Et puis, laisse tes traits respirer, on ne te conduis tout de même pas à l'abattoir !

Elle leva les yeux et pensa, faisant d'ailleurs bien plus que penser, elle reprit d'une voix mielleuse, un murmure de délicatesse et un soupçon de tendresse.

Quoique...

Elle émit un léger rire qui se répercuta contre les murs inanimée, l'angoisse était palpable, Poudlard sentait-il sa fin arriver ?Mais leur victoire n'était absolument pas certaine. Ils étaient peu.

Tic toc, tic toc...

La demoiselle s'était vêtue d'une robe de soie, entièrement noire, son visage s'engouffrant dans la pénombre bien que blafard, ses jambes fines emplies de pâleur. Seuls ses cheveux dénotaient, leur éclat vermeille tuait la sobriété et lui donnait un air peut-être un peu plus gai, s'accordant à son rire. Elle ressemblait à une de ces poupées de porcelaine, ses gestes uniquement diriger par des manivelles de verre, ses pas légers accordée à sa pensée de pierre.

Puis le couloir se termina, à l'angle apparut une salle, une salle où se trouvait déjà l'AD, ils étaient nombreux. Ils étaient dirigés par une jeune femme, une Griffondor, une de ses serviteurs du "bien", sans doute gavée de courage, ou tout du moins, dans les apparences.

Erell Bowen...

La fameuse qui avait su voir la lumière et choisir le bon chemin, celle qui les avait trahi, Caleb le lui avait raconté. Elle entama d'une voix dure et froide. Ce n'était pas à elle que l'on s'adressait mais elle fut tentée de répondre, elle ne voulait pas partir, jamais. Elle attendait cet instant depuis trop longtemps.

Nous ne partirons pas, quoique tu puisses dire.

Elle était persuadée que tous pensaient comme elle. Sauf peut-être quelques uns, crispés derrière les trois leaders.


Dernière édition par Elizabeth Jonhson le Lun 17 Oct - 17:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Dakeyras Bremer
Admin
Admin
Dakeyras Bremer

Nombre de messages : 467
Age : 26
Age Roleplay + Sorts : 14 ans sorts 1 2
Capacités Spéciales : Télékinésie (2)
Date d'inscription : 18/04/2011

Profil du Sorcier
Points de vie:
AD Vs ADT ! La bataille des Champions ! * Aile Nord du Château* Left_bar_bleue1350/1350AD Vs ADT ! La bataille des Champions ! * Aile Nord du Château* Empty_bar_bleue  (1350/1350)
Points de mana:
AD Vs ADT ! La bataille des Champions ! * Aile Nord du Château* Left_bar_bleue1450/1450AD Vs ADT ! La bataille des Champions ! * Aile Nord du Château* Empty_bar_bleue  (1450/1450)

AD Vs ADT ! La bataille des Champions ! * Aile Nord du Château* Empty
MessageSujet: Re: AD Vs ADT ! La bataille des Champions ! * Aile Nord du Château*   AD Vs ADT ! La bataille des Champions ! * Aile Nord du Château* EmptyDim 16 Oct - 17:12

Dakeyras se prépara, c’était le moment de rejoindre ses nouveaux compagnons de l’AD et d’affronter leurs ennemis direct dans une lutte acharnée. L’uniforme de Poudlard n’était pas de mise pour cet événement, pas assez confortable, laissant peu d’amplitude aux mouvements. Le jeune garçon opta plutôt pour un pantalon en cuir souple marron, des bottes marron, une chemises à lacets et un gilet en cuir souple. Sa ceinture, à laquelle était suspendue ses fourreaux, trouva sa place à sa taille. A gauche, Fire, son plus fidèle allié, celui en qui il avait pleine confiance, et à droite, sa dague, brillante, tranchante. Il enfila sa cape, remit ses cheveux en place et prit le chemin de la salle sur demande. La jeune Erell leur y avait donné rendez vous deux jours auparavant. Cette jeune fille qui devait en ce moment même sentir sur ses épaules le poids de la responsabilité, le poids du leader, le poids de celui en qui tout le monde a placé ses espoirs. Le gryffondor se doutait à quel point cela devait être dur pour elle et il la soutiendrait autant qu’il le pourrait, il le lui en avait fait la promesse.

Une fois arrivé devant la salle, il y avait déjà quelques groupes d’élèves qui discutaient entre eux, ils n’avaient pas tous l’air de mesurer l’ampleur de la situation. Il chercha des yeux et ne trouva ni Léocadie, ni Erell. Il attendit. Puis la jeune championne arriva, ouvrit la salle et les y fit entrer. Elle les mit au courant de ce qu’ils risquaient de trouver en allant à la rencontre de l’ADT. Lorsqu’elle leur dit de suivre Dakeyras en cas de fuite, les regards se tournèrent vers lui. Les plus jeunes se sentirent peut être apeurés ou rassurés qu’un plus ancien soit là pour veiller sur eux en cas de bataille, et les plus vieux durent se demander pourquoi un jeune garçon pourrait les aider et qu’il n’en avait pas besoin. Après tout, ils étaient tous libres de faire ce qu’ils voulaient.

Après ce bref briefing, il se mirent en route vers le champ de bataille. Le jeune gryffon n’avait toujours pas vu Léocadie, dans un sens, il serait plus rassuré de savoir qu’elle n’était pas menacé. Ils progressaient dans les couloirs à la lumière de lanternes remplies de liquide phosphorescent. Depuis la mort de Jimy, le feu ne brûlait plus, la chaleur avait disparue, même le soleil avait l’air de chauffer moins fort. Dakeyras se tenait à la droite de la jeune fille, un peu en retrait car elle avançait en tête, bergère d’un troupeau mené à l’abattoir.
Puis elle ralentit et tout le monde s’arrêta. Le silence pesait maintenant, tout le monde avait enfin compris ce qui les attendait. Une clameur s’éleva, le bruit d’une armée qui marchait, les pieds qui frappait le sol comme des marteaux. Un rythme entêtant, interminable et le stress qui commençait à monter. Fire le ressentit, il s’agitait, les reflets étaient brillant, plus que d’habitude et s’affolaient. Le jeune garçon saisit sa baguette, elle était chaude, comme si elle était prête à l’action.


Puis il les vit passer le coin et s’engouffrer dans le couloir, leur faisant face. Erell lui donna l’identité de leur leader, mais Dakeyras l’avait reconnu avant qu’elle ne lui présente. Il avait eu affaire à lui peu de temps auparavant, lors de sa petite visite du Japon. Il lui avait d’ailleurs fait passer un sale quart d’heure avant qu’ils ne soient aspirés. Il aurait bien un compte à régler avec lui et peut être que c’était la bonne occasion.

Oui je le connais. Il faut se méfier de lui, il a des pouvoirs qui lui permette de passer inaperçue.

A ses côtés, il y avait une jeune fille qui avait l’air folle et une autre fille, plus âgées, avec les cheveux rouges. Il avait eu l’occasion de la rencontrer la veille dans la montagne autour de Poudlard.

La gryffondor essaya la méthode de la parole pour essayer de ne pas en venir à celle des actes. Dakeyras doutait que cela puisse fonctionner avec des gens qui avait pour seul but de détruire cette école, institution du pays pour les sorciers. Et il n’eu pas besoin d’attendre très longtemps pour voir que ça ne marchait pas. Elizabeth cracha son venin sur Erell, leur montrant qu’ils étaient bien déterminés à rester et à affronter tout ceux qui se dresseraient contre eux. Le gryffon n’aperçu pas Caleb dans la troupe qui leur faisait face, il se demanda pourquoi mais ne chercha pas plus que ça. La préoccupation n’était pas là pour le moment. Il intervint alors pour apporter son soutien à Erell, celui qu’il avait promis de lui offrir.

Si vous ne comptez pas partir, sachez que nous non plus ! Vous ne nous faites pas peur, sinon nous ne serrions pas là. Si vous voulez vous battre, alors nous nous battrons, pour défendre ce en quoi nous croyons et ce que nous voulons protéger. Si vous pensez que vous passerez facilement, que nous allons abandonner, alors vous vous trompez ! Vous ne gagnerez pas, nous avons une chose en plus de vous qui nous amènera la victoire, l’union.

Puis se tournant vers ses compagnons, il poursuivit.

Regardez les, ils veulent lire la peur dans nos yeux, mais moi j’y voit seulement de la détermination, du courage. Je crois en vous, nous croyons tous les uns en les autres et si nous restons ensemble, nous n’avons aucune peur à avoir. Regardez les ! Ce ne sont que des élèves comme nous, ils ne sont pas plus fort parce qu’ils ont choisi d’être mauvais, ils sont juste plus cruels. Mais au fond, entre eux, ils ne s’aiment pas, ils défendent les mêmes idées mais ils s’entredéchirent entre eux car leurs cœurs sont pourris. Alors n’ayez pas de pitié, car ils n’en auront pas pour vous.

En prononçant la fin de cette phrase, il se retourna à nouveau vers leurs ennemis, serrant Fire dans sa main. Il s’était préparé pour cet affrontement et le temps était venu d’affronter leur destin. De l’issue de ce combat dépendait le futur de Poudlard.

A nous…

_________________
AD Vs ADT ! La bataille des Champions ! * Aile Nord du Château* Daksig10
Revenir en haut Aller en bas
https://potteroleplay.actifforum.com/t12308-dakeyras-bremer
Jinx Rowel
Gryffondor
Gryffondor
Jinx Rowel

Nombre de messages : 820
Age : 23
Age Roleplay + Sorts : 21 ans sorts 1 2 3 4 SPE 1 2
Capacités Spéciales : Duellisme (2) / Hyper-sécrétion d'adrénaline (1) / Occlumancie (1)
Créature : Humain
Date d'inscription : 24/11/2010

Profil du Sorcier
Points de vie:
AD Vs ADT ! La bataille des Champions ! * Aile Nord du Château* Left_bar_bleue880/880AD Vs ADT ! La bataille des Champions ! * Aile Nord du Château* Empty_bar_bleue  (880/880)
Points de mana:
AD Vs ADT ! La bataille des Champions ! * Aile Nord du Château* Left_bar_bleue800/800AD Vs ADT ! La bataille des Champions ! * Aile Nord du Château* Empty_bar_bleue  (800/800)

AD Vs ADT ! La bataille des Champions ! * Aile Nord du Château* Empty
MessageSujet: Re: AD Vs ADT ! La bataille des Champions ! * Aile Nord du Château*   AD Vs ADT ! La bataille des Champions ! * Aile Nord du Château* EmptyDim 16 Oct - 19:13

-Musique d'ambiance-

Un genou à terre, des larmes de joie roulaient sur le visage de Jinx. La tête baissé, il regardait la terre humide et froide par terre. Son genou gauche était mouillé, mais quelle importance ? Il releva la tête, regardant les deux pierres tombales devant lui, les larmes se firent plus grosses. Finalement la solution s'était imposé d'elle même à lui, la solution : Boy.
Enlevé par le géant qui lui avait bien vite expliqué ce pour quoi il l'avait sédaté puis allongé dans la chambre du bas, chez lui ... dans le manoir de ses parents.
Ses parents, voilà deux personnes à qui il avait longtemps pensés. Se souvenant de leur sourires avenants et de leur incomparable douceur, ils avaient toujours été là pour lui, c'était leur but, ce pourquoi ils existaient : pour Jinx.
Mais arrivé à Poudlard, leurs morts lui avait déchiré le cœur. Durant de longues années, Jinx avait vécu dans le doute, se faisant toujours de longs scénarios, surtout cette année. Tant qu'il ne saurait, Jinx avait affirmé qu'il ne ferait pas son deuil, cette heure était venue, toute seule, simplement, comme un grande.

Le jeune homme regarda les deux pierres. Du beaux granit, d'un pâle rouge sombre, et gravés sur la pierre, deux noms. Selias et Rowella Rowel, ses parents. Selias, son père, le grand homme avec une barbichette, comme dans son souvenir. Sa mère, portant toujours des anneaux aux oreilles, belle comme la Lune et rayonnante de joie. Il aurait tellement voulu passer plus de temps avec eux. Partager plus que quelques années. Ses p*tains de Mangemorts de parents.

Contre toutes attentes, ses parents avaient bel et bien appartenu à l'armée de Voldemort, Boy le lui avait confirmé. Il avait posé tout un tas de questions à son majordome, ce grand colosse qui lui jurait être à présent son gros nounours de baby-sitter. Il lui avait demandé pourquoi ses parents étaient morts, et lui avait répondu qu'il avait joué un double-jeu pendant des années, qu'ils avait étés agents doubles pour une organisation secrète, mais dont il ne savait rien. Boy lui avait alors préciser que ses parents n'étaient pas dans leur cercueil. Le jeune homme avait tout simplement demander pourquoi ! Il est vrai qu'enterrer un tas d'os mouillés ne serait pas tellement utile ...

Il commença à pleuvoir, mais ce n'était pas une vraie pluie, juste un mur de constantes er minuscules particules d'eau qui recouvraient à présent tout le jardin à la Française. Tout était carré, beau, un saule-pleureur se tenait à sa gauche. Les deux tombe se trouvait tout au fond du jardin, à une centaine de mètre du grand manoir dans un style s'approchant du néo-gothique. Derrière, un petit cours d'eau marquait la fin du jardin et le début d'une minuscule forêt.

Il avait revêtu un vieux manteau de son père trouvé dans une buanderie poussiéreuse. Un magnifique manteau en cuir de dragon, les écailles -choses assez surprenante- n'était pas faites du magnifique vert émeraude mais au contraire d'un noir très sombre. Les écailles étaient humides et la faible lumière filtrée par les nuages ne se reflétaient que très peu dessus. Ce manteau étaient coupée très proche du corps, et s'arrêtait à la mi-cuisse environ. Jinx avait trouvé à l'intérieur dans une poche hermétique un très vieux paquet de cigarette, la preuve en était qu'aucun message anti-tabac ne figurait dessus. Les cigarettes étaient encore humides à point. Jinx y trouva aussi deux minuscules pierres de trois centimètres de longueurs, qui, misent en contact l'une avec l'autre, faisaient une flamme intense et bleu. Jinx y alluma une cigarette puis se redressa. Il se gratta la barbe d'un air pensif ... son père lui ressemblait donc à ce point-là, sûrement, puisque Boy lui en avait fait la remarque. "Tu es troublent, Jinx ; j'ai l'impression de voir Selias il y a dix ans de cela !"

Puis il fît demi-tour, retournant dans le grand salon où il découvrît Boy entrain de préparer l'équipement qu'il lui avait demandé. Le géant croisa son regard puis le prévint encore une fois.


T'as intérêt à faire gaffe ! Je suis pas mister Q, moi ! Donc tu as intérêt à ne pas faire le con, sinon je viens dans ton école pourri et je bute tout le monde, gosses ou pas. Non mais j'hallucine, imposer son droit de véto, le second jour, la seule personne qui l'ait faite c'est John Kennedy, et tu sais comment il a fini ? Boy mima une balle lui traverser le font entre les deux yeux.
Ouais ouais Boy, je sais que vous ne voulez que mon bien, mais mes amis ont réellement besoin de moi.
Et puis si je ne suis pas là dans douze heure, vous avez le droit de venir me chercher.


Boy avait entièrement expliqué ce pourquoi il était là, son métier. Son histoire paraissait plausible, et le droit de véto était quelque chose d'assez étrange. Normalement, une fois son contrat payé, le garde du corps doit nous suivre où que nous allions, sauf une fois par an, ce que l'on appelle le droit de véto ... ce que Jinx était en train de faire.

Bref, je t'ai préparé plusieurs choses. La première, un comprimé de morphine. Boy posa délicatement de ses mains bourrues une petite pastille blanche sur la table. Ce truc pourrait anesthésié un cheval, tu ne sentiras plus rien, les effets vont de une à trois heures. La seconde, et peut-être la plus importante, Boy posa un tube long d'une vingtaine de centimètre sur la table, avec un dispositif à goupille. Ca mon bonhomme, c'est une grenade flash, tu lance ça, et deux secondes après, elle déclenche une lumière qui paralyse la vue et l'ouï de tes ennemis pour une durée allant jusqu'à dix secondes s'ils sont très près d'elle. Pour finir, je te donne ça. L'homme s'assombrit et posa un révolver sur la table. Ce machin n'est pas un jouet ! On l'appelle le Python chez nous. Tire à bout portant dans le ventre de quelqu'un et tu verra la moitié de ces intestin se répandre par terre, j'ose espérer que tu en feras bonne usage.
Le géant lui serra l'avant bras, à la manière des tueurs puis me fît un geste encourageant, ce soir serait un soir meurtrier.

---

Mon transplanage effectué, je vis les grilles de Poudlard grandes ouvertes, comme pour m'inciter à entrer. Je marchais le long du sentier menant au hall. Boy m'avait dit que je ressemblais à l'acteur Keanu Reeves dans cette tenu, comme dans Matrix, mais étant issu du milieu sorcier, je ne comprenais absolument pas de quoi il voulait parler. Je pénétrait dans le hall, une cigarette allumé à la bouche, baguette à la main, prêt à en découdre, mais aucun son n'émanait de l'école, juste des cadavres gisants sur le sol ...
Revenir en haut Aller en bas
https://potteroleplay.actifforum.com/presentations-et-biographies
Nowlee M. Slent
Serpentard
Serpentard
Nowlee M. Slent

Nombre de messages : 33
Age : 29
Age Roleplay + Sorts : 12 ans sorts 1
Capacités Spéciales : Communion Clairvoyante - Nécromancie - Illusionnisme
Date d'inscription : 06/08/2009

AD Vs ADT ! La bataille des Champions ! * Aile Nord du Château* Empty
MessageSujet: Re: AD Vs ADT ! La bataille des Champions ! * Aile Nord du Château*   AD Vs ADT ! La bataille des Champions ! * Aile Nord du Château* EmptyJeu 20 Oct - 20:09


Pour eux, c'était un instant sombre. Horrible.
Pour elle, il en était tout autrement. Quand Nowlee fut levée de son lit cette nuit là, elle savait que c'était pour retrouver les grands. Et faire "du mal". Que savaient-ils tous de ça ? L'enfant s'approcha du bord de son lit, rejoignant une pliure entre son drap et son matelas, puis, glissant jusqu'à arracher la couverture de la base boisée de l'édifice, elle apposa ses deux pieds sur les dalles froides. Brûlante pour elle. Car cette nuit, le coeur de l'école battait bruyamment, d'un tintement clair qui annonçait un flux dangereux, une action qui nécessité beaucoup d'oxygène pour se contracter en un même point d'exercice. Les prunelles vertes ambrées de la jeune gosse touchèrent ça et là d'amples bouts de murs, tous aussi crépit d'alvéoles noircies. Un poumon de fumeur. En phase terminale. Et le feu de partout, la fumée. Se jetant sous le lit, elle tendit les bras pour tirer vers elle un coffre en métal. Après quatre remous, elle envoya un énorme coup de coude sur la surface, attendant un instant. Secouant la boîte avec délicatesse, elle jugea qu'à présent il était assez tranquille.


-Ils vont avoir besoin de toi ce soir ... Ils ne te voient pas comme moi.

Déverrouillant un petit loquet de ses doigts fin, l'enfant laissa rosir son teint d'enthousiasme lorsqu'un pan d'ombre s'échappa de l'entre ouverture du coffre prison. Un large sourire étira ses lèvres lorsque Voldemort lui même se tenait devant elle. Du moins, tous le verrait ainsi. Pour Nowlee, c'était un homme noir au masque blanc. Un mime dont les lèvres pâles étaient jointe en leur centre par un coeur exagéré.

-Epouvantard ...

Susurra-t-elle dans la pénombre.
A présent il était temps de rejoindre les autres. Sans mettre de chaussures, tout bonnement en robe de chambre, elle quitta Serpentard pour gagner les recoins dont elle savait qu'ils n'étaient pas visqueux. Les intestins de Poudlard pouvaient avoir peu de charme s'ils étaient chargés. Elle marchait en touchant les murs râpeux, suivant le souffle de la guerre, quand, enfin, elle trouva un attroupement de microbes tenaces, enracinés dans le sol terreux de cette cavité nasale ou l'air était puissant ... Mais aussi froid. Nord. Le Nord ? Des grandes bouches béates la fixait, tenant le Lord par la main.


-Oh non. C'est un faux.

Se mit-elle à rire sans bruit.
Ramenant ses cheveux flamboyant mais curieusement éteint pour les autres derrière ses épaules. Nowlee engrangea avec désintérêt les ordres de Caleb. Elle avait sa propre armée à dirigée.


-Il est moins soporifique d'habitude.

Assura-t-elle à tous.
Enfin, tous, ceux que personne ne pouvait voir. Un large sourire, elle ramena son regard vers Caleb et sans peur, elle lui attrapa la main en aparté, quand tout le monde avait l'esprit ailleurs.


-Tu sais, il viendra.

Oh bien entendu, il ne devait trop comprendre de quoi elle voulait parler.
Se tournant vers le Lord, elle esquissa un nouveau sourire. Lui faisant signe de se baisser, elle lui tira la joue en couinant d'enfantines paroles. Comme si le gouzi était un vocable dont on userait dans de pareille situation. Heureusement, elle cessa dès qu'elle pressentit au fond d'elle la venue d'ennemis ...


-Athlétiques !

Pathétiques, songeait-elle. Mais Nowlee voyait le pathétisme comme une forme ambiante de savoir vivre. Aussi elle trouvait altruiste de scruter les ordures à la recherche d'une carcasse de poulet encore chaude. Les membres de l'AD ? Ils étaient comme des poulets, fiers en pattes, le col retroussé, le bec aiguisé. Piquant mais faciles à plumer. A quoi bon se fatiguer à leur déclamer quelque discours tordu. La volaille a la tendance facile à se lever dès le chant du coq. Le serpent lui ne perd pas de temps en paroles. Seuls les actes en disent long. Et ces gens avaient l'air d'être bien pesés. Enfin, lourds, voulait-elle dire. Leur mine triste, cet air nauséabond des remords. Elle applaudit Dakeyras, puis Erell, successivement, sans la non plus que quiconque ne puisse imaginer ce qui lui vint à l'esprit avant d'agir.

-Ah ... Je m'ennuie.

Elle partit un peu plus loin, laissant les autres en plan. Mais alors qu'elle s'immobilisa, un grondement sourd secoua les lieux dans leur entier. Quelque chose de puissant était à l'oeuvre autour de l'enfant dont personne ne se serait méfié.

Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Milual
Serpentard
Serpentard
Gabriel Milual

Nombre de messages : 59
Age Roleplay + Sorts : 17 ans sorts 1 2 SPE
Capacités Spéciales : Fourchelangue - Murmure glacé - Métamorphe brumée/fumée noire - Contrôle des rêves - Illusionniste - Nécroman de l'illusion
Créature : Humain possédé par un Graevoch (croque-mitaine) non révélé.
Date d'inscription : 30/03/2011

Profil du Sorcier
Points de vie:
AD Vs ADT ! La bataille des Champions ! * Aile Nord du Château* Left_bar_bleue1590/1590AD Vs ADT ! La bataille des Champions ! * Aile Nord du Château* Empty_bar_bleue  (1590/1590)
Points de mana:
AD Vs ADT ! La bataille des Champions ! * Aile Nord du Château* Left_bar_bleue1960/1960AD Vs ADT ! La bataille des Champions ! * Aile Nord du Château* Empty_bar_bleue  (1960/1960)

AD Vs ADT ! La bataille des Champions ! * Aile Nord du Château* Empty
MessageSujet: Re: AD Vs ADT ! La bataille des Champions ! * Aile Nord du Château*   AD Vs ADT ! La bataille des Champions ! * Aile Nord du Château* EmptyDim 23 Oct - 11:07

Il s’était retenue de rire devant la fabuleuse remarque de Nowlee devant Dakeyras et Erell, simple et pourtant fatal. Elle ne cessait de l’impressionner, lui qui se montrait dur et le plus utile possible par son esprit, elle qui faisait exactement la même chose en procédant différemment. Elle faisait bien leurs âge à Caleb et elle, une gamine de onze ans qui s’amuse à pieds joint sur un terrain minés. Si elle n’y réfléchissait pas, elle aurait été une fille a aimé le risque, le danger, mais c’était un point qu’il aurait moins apprécié, il l’adorait comme elle était. Mais bien qu’il ait de l’affection pour elle, elle ne lui semblait pas totalement saines d’esprit. C’était peut-être ça qu’il appréciait le plus chez elle, qu’elle soit dérangée. Mais il fallait reconnaitre qu’elle n’était pas toujours de la plus grande clarté possible. Son petit sourire narquois qui s’était élargis sur son visage prit tout à coups des traits très dur face à elle. Quelque chose, quelqu’un, de la magie, il ne sait pas, tout ce qu’il sait se résume à ce bruit vrombissant de nulle part et pourtant faisant tambouriner les cages thoraciques de tous les présents.
Le mal émanait d’elle aussi, de lui, de Corwin, d’Atanys, et de James. De Carnelune une fois, mais c’était différent, L’essence du mal, elle s’en était abreuvé, la pauvre … Ne jamais s’approcher des ténèbres, car même quand il vous effleure, il vous souille jusqu’à votre dernier souffle … C’était ainsi, personne ne réchappait aux ténèbres pour tous ceux qui y ont goutés. Quelques soit les raisons, elles vous condamnent, et une seule destination vous est offerte. Inutile de faire un dessein sans papy a longue barbe pour vous y accueillir, ni de personne flottant grâce à leurs ailes de plumes blanches. Nous sommes tous damnés …

Le sourire de Gabriel s’effaçait peu à peu alors qu’il la regardait. Cette fille, qu’elle étrange fille, il ne comprenait jamais quand elle lui parlait, et il doutait que quelqu’un la comprenne. Qui devait venir ? Quelqu’un qu’il connaissait ? Oui surement, sinon elle lui aurait précisé la personne, ce devait être logique.
Gabriel observait sous le joug de ces émanations de pouvoirs, ses ennemis. Erell … La traitre ! Celle qui s’était détourné du droit chemin, celle qui avait su voir, comme chaque membre de l’ADT la lumière, le chemin la paix. Il ne digérait pas qu’elle les ait trahis. Elle lui rappelait tellement sa mère, il avait peur de lever sa baguette contre elle. Comment la tuer ? Elle, la seule chose qui lui donner l’impression qu’un ange veiller quand même sur lui malgré sa nature fondamentalement mauvaise.

NON NON NON !

L’amour ! BEAURK ! Ça nous rend faible, son père lui avait appris, tissé des liens avec d’autres personnes n’apportaient jamais rien de bon, on est seul, quoiqu’on fasse, quoiqu’on ressente, on est seul, seul et à jamais …
Ses poumons se gorgèrent de haine, d’un courage pris en modèle sur son père, son père qui a su tuer sa mère sans peur ni défaillance, sans hésitation ni regret. Pourquoi ne pourrait-il pas faire la même chose ?
Il leva sa baguette de l’Ombre sur elle avec difficulté en direction d’Erell. Son bras était tellement faible, la douleur partout dans son corps, ne cessait d’augmenter encore et encore, jusqu’à faire une pression à l’intérieur de son crâne tellement immense ! Que les derniers mots Gabriel Milual furent les suivants …


- Le tien aussi sale traitre !!! Comment Jimy va vous sauvez ?! HEIN ! COMMENT ?!!!!!!!! Vous vous prétendez le bien, mas aucune de vos actions ne changent quoique ce soit !!! VOUS N’ÊTES QUE DES INCAPABLES ! AVEUGLE ET STUPIDE !


Il hurlait, à plein poumon, expulsant tout l’air qu’il avait en lui. Il aurait parlé d’un calme bien plus serein si cette douleur ne le rendait pas fou. Jetant un bref coup d’œil à Dakeyras, il lui souffla un petite phrase que lui seul était apte à comprendre :


- Tsssssss mon petit Dakeyras … On t’a déjà dit que … tu parlais vraiment TROP !!!!


Son attention reporté uniquement vers celle d’on-t-il voulait se vengé, il tremblait. Il sentait sa main défaillir et sentait que sa main pouvait lâcher sa baguette à tout moment. Sa vue se troublait, et dans un effort ultime de sa part il prononça non avec facilité :


- Avada … Kedavra !


L’effet n’eut pas l’effet escompté. Sa main tremblait tellement que le sort partit sur une paroi murale du château et Gabriel tomba, un genou à terre. Il avait l’impression que sa baguette bougeait toute seule, comme si elle voulait lui dire quelque chose de précis, c’est l’impression qu’il avait, mais sa baguette ne parler pas, elle se contenta de lui montrer dans son esprit …


*Flash-Back d’un autre Roarch à travers la baguette de l’Ombre*


Caleb voyait des choses à travers les yeux d’une autre personne, mais il ne comprenait rien à ce qu’il se passe, il savait qu’il était toujours dans le château de Poudlard, mais c’était comme si le temps s’était arrêté, et ses yeux bougeaient comme si ce n’était plus que la seule chose qu’il était capable de faire. Mais de la scène du château, il n’y voyait plus rien. Il voyait un endroit, un seul, qu’il connaissait bien car c’était son ancienne demeure … Mais c’était à n’y rien comprendre ! Il avait devant lui son propre père et une femme, qui ressemblait étrangement à Erell.

Caleb :
- Mère ? Mère ? MERE !!!!!

Mais aucun son. Lui ne pouvait pas parler. Il comprit que ce n’était pas un instant présent, mais un moment que sa baguette avait choisis pour lui montrer le passé …

Chaze Roarch :
- Maître, il doit y avoir une autre solution ! Vous êtes une légende parmis votre lignée, votre seule présence relève de l’impossible et vous débarquez, nous menaçant de mort si nous n’obtempérons pas ?

Abby Milual :
- Jamais vous ne touchez à notre fils ! Si vous vous approchez, je vous tue !

Un rire, grondant des plus bas fond de l’enfer tonna dans toute la maison. Caleb voyait à travers les yeux de la troisième personne, celle qui allait parler, celle qui leva la baguette de l’Ombre pour la pointer sur la mère de Caleb.

Razal Roarch :
- AH AH AH AH AH ! Tu oses me menacé vermine ?! Il est de mon sang, il m’appartient, comme tout ceux de ma descendance ! Je suis ton ancêtre Chaze, et par ma seule présence, tu me dois obédience. Ta femme ne se soumet pas à moi, Razal Roarch, elle doit en payer le prix. Avada Kedavra.

Une lumière dans les yeux de sa mère et rien. Abby n’est plus, juste un cadavre allongé au pied d’un berceau, ou berceau où est endormi un bébé. Caleb Roarch.

Caleb :
- NOOOOOOOOOOOOOON !!!!!!!!!!!!! MAMANNNNNN !!!!!!!!!!

Mais en vain. Quelqu’un d’autre cria à sa place.

Chaze :
- NOOOOOOOOOOOOOONNN !!!!! ABBYYYYY !!!!

Razal :
- Tais-toi ! L’amour rend faible, on ne te l’a pas dit ?! Tu vas élever ton enfant comme tu as été élevé, dans la cruauté, le sang et la mort. Comme toi avant lui, ainsi que ton père et tous tes ancêtres, il sera un digne Roarch, comme tous ceux de notre famille, tel est mon vœu pour cet enfant, et tu m’obéiras.

Chaze :
- Mais pourquoi ? Pourquoi lui ? Pourquoi vous ne vous en prenez pas à moi plutôt ?

Razal :
- Car lui seul est ma délivrance envers le mal qui me ronge, lui seul à le pouvoir de contrôler la malédiction sur notre famille, de la contrôler ou de la détruire … Il vivra les pires tourments qu’aucun d’entre nous n’a jamais vécu par ma faute. Je ne peux même pas concevoir toutes les souffrances par lesquels il devra passer, jamais en plus de deux millénaires d’existence, je ne peux décrire les souffrances qu’il subira. Mais pour le moment, je dois en finir avec moi, enfin je vais me reposer, enfin …

Chaze :
- Aucun de nous n’est promis à l’étage du haut …

Razal :
- Ah ah … Seul un Roarch peut affirmer ça rien que par sa naissance … J’ai été faible pendant ma jeunesse, j’ai conclu un pacte avec un démon qui est en moi, et ce démon, c’est lui qu’il veut … Je n’ai pas d’autre choix pour ma liberté que de condamné ton enfant … Comment l’as-tu appelé ?

Chaze :
- Il s’appelle Caleb … Je vous en prie … Ne faites pas ça, prenez-moi à sa place, je vous en supplie … !

Razal :
- NON ! Il suffit ! je ne me suis pas déplacé pour t’entendre me suppliez ! C’est une honte ! Considère que c’est un honneur que je m’intéresse à ton fils ! D’ailleurs, tu lui diras que c’est toi qui a tuer sa mère, tu ne lui révèleras rien de ce qui s’est passé cette nuit, il le découvrira tout seul. Tu l’élèveras comme un Roarch, et tu lui donneras cette baguette, tu lui diras que chaque membre de notre famille l’a possédé. Cette baguette est spéciale, et seul lui en aura l’usage. C’est mon héritage que je lui offre. Enfin il y a quelque chose d’autre caché ici même pour lui, mais ça …

Il sourit, puis dans un délire, il parla en ne regardant plus l’un de ses descendants, mais dans un miroir.

Razal :
- Tu devras le découvrir seul Caleb, caché quelque part, je sais que tu m’entends, la baguette te montre ce moment qui est un évènement du passé pour toi, alors que pour nous, c’est notre présent. N’oublies jamais qui tu es, que malgré tout ce qui se passera, tu es mon digne héritier, tu es un Roarch … On se reverra ….

Caleb regardait son ancêtre à travers le miroir, il vit cette chose sortir de son corps pour entrer dans le sien étant bambin … Razal fut rattrapé par les rouages du temps, et l’homme qu’il était redevint poussière comme il était venu en ce monde … Il vit son père pleurer sa mère et insulter son fils d’être la cause de tout ce qui arrive.

Puis … Plus rien … La baguette a montré à Caleb ce qu’elle voulait lui montrer.


*Fin du Flash-back de Razal Roach à travers la baguette de l’Ombre.*

Quelque seconde s’était écoulé, et chaque personne dans le château continuait de se parler comme si de rien était. Nowlee était toujours mystérieuse, et lui, agenouillé au sol, se redressa lentement, comme si le temps n’avait plus aucune valeur dans ce monde, comme ci ce monde lui appartenait, comme si rien n’y personne ne pouvait empêcher ce moment d’arriver.

L’entité prenant le contrôle sur Gabriel.

Les marques ténébreuses, les veines de son coup allant jusqu’à son visage se teintèrent d’un bleue nuitée sombre. Ses yeux ne montraient aucune couleur, juste un contraste noir, un noir total. Et un sourire triomphal pendait aux lèvres maléfiques de ce nouveau Gabriel.
Sa première vraie bouffée d’air. Un tel délice.


- Enfin … ! Caleb ! Tu es … Vaincu !


L’air était devenu glaciale quand il prononça ses paroles. La joie du mal. Mais quelque chose le perturbait, les enfants qui se dressaient devant lui.

- Ecartez-vous moucherons où vous subirez mon courroux.

Tonna-t-il de sa voix enférique, rauque, sombre.
Il n’en dit pas plus, c’était le seul avertissement qu’il leurs accorderait.

Revenir en haut Aller en bas
Erell Bowen
Gryffondor
Gryffondor
Erell Bowen

Nombre de messages : 404
Age : 23
Age Roleplay + Sorts : 15 ans sorts 1 2
Capacités Spéciales : Emphrépatie niveau 2
Points Prestige : 4
Date d'inscription : 25/07/2010

Profil du Sorcier
Points de vie:
AD Vs ADT ! La bataille des Champions ! * Aile Nord du Château* Left_bar_bleue1190/1190AD Vs ADT ! La bataille des Champions ! * Aile Nord du Château* Empty_bar_bleue  (1190/1190)
Points de mana:
AD Vs ADT ! La bataille des Champions ! * Aile Nord du Château* Left_bar_bleue1210/1210AD Vs ADT ! La bataille des Champions ! * Aile Nord du Château* Empty_bar_bleue  (1210/1210)

AD Vs ADT ! La bataille des Champions ! * Aile Nord du Château* Empty
MessageSujet: Re: AD Vs ADT ! La bataille des Champions ! * Aile Nord du Château*   AD Vs ADT ! La bataille des Champions ! * Aile Nord du Château* EmptyDim 23 Oct - 15:25

Imperturbable.

Il n’y a pas d’autre mot. Elle l’écoute hurler, l’insulter, se déchainer. Elle ne fait rien. Elle les regarde tous, un par un. Elèves, fils, filles, descendance de sorciers, de moldus, tous humains. Tous face à la mort. Gabriel continu à hurler, à libérer ce fanatisme, cette haine, cette peur qui l’habite. Erell le sonde. Elle en oublie presque la gamine à ses côtés. Presque. Lorsqu’elle la cherche des yeux, la jeune Gryffondor ne la trouve plus. Fronçant les sourcils, Erell s’impatiente. Ni en a-t-il pas un qui a comprit pourquoi elle est là ? Entre Dakeyras qui s’amuse à faire un discours pour donner du courage aux membres de l’Armée de Dumbledore, alors qu’elle lui a dit qu’ils ne devaient pas se battre, sous peine de carnage, Gabriel qui devient encore plus dérangé que d’habitude, si cela est possible, et la gamine qui se carapate, la jeune fille est saoulée. Il n’y a pas d’autre façon de le dire. Ses nerfs lâchent, et sa force mentale aussi. Elle a apprit des choses cet après-midi qui l’ont mises à rude épreuve, et son système nerveux le lui fait bien comprendre.

Un rire sarcastique s’échappe de ses lèvres. Les moucherons ? Pour qui se prend-il, celui là ? Les murmures horrifiés derrière elle lui rappellent qu’elle a failli être victime d’un sort impardonnable. Avalant sa salive, elle ferme les yeux une fraction de seconde et maudit Jimy intérieurement.


Mais comment veux-tu que je fasse quoi que ce soit ?! Regardes les ! Ils n’avaient qu’une envie, c’était de se battre, et maintenant, ils couinent de peur parce qu’ils se rendent compte de ce qu’il se passe vraiment ! Je te déteste Jimy Raven, et crois moi, un jour … Raaaaaaaah ! J’en prendrais un pour taper sur l’autre si je pouvais, je te le jure !

Erell contemple, non sans surprise, ce garçon, qui se croyait puissant, être dérangé par quelque chose. Est-ce eux, la raison de ce désagrément ? Le fixant dans les yeux, petit à petit, elle comprend. Un sourire mauvais apparait sur son visage. Puis, ses yeux se dirigent vers autre chose, un point qui à retenu son attention. Un vent de panique s’insuffle en elle et, tant bien que mal, elle essaye de contraindre la Voix à se taire. La jeune bretonne cherche à endiguer cette peur qui lui tord les entrailles.


C’est impossible … C’est impossible ! Celui-dont-on-ne-doit-pas-prononcer-le-nom ne peut pas être ici … Poudlard est une école, avec un grand sorcier à sa tête, il n’oserait pénétrer dans un lieu où le plus grand mage de l’histoire se trouve, c’est impossible …

Visiblement, elle n’est pas la seule à ne l’avoir remarqué que maintenant. La panique la gagne, elle se loge dans chaque parcelle de son cerveau, dans chaque pore de sa peau mâte devenue blême par la peur. Il y a son angoisse, et celle, de tous les gens qu’elle doit protéger, coute que coute.

C’était pas prévu au programme des réjouissances ça, Jimy ! Je me trompe ?


Inspirant profondément, ou, tout du moins, autant que ce qu’elle était capable de faire, Erell referme sa main sur sa baguette et tapote sa chemise, vérifiant que celle de Jimy s’y trouve encore. D’un mouvement, elle pivote vers Dakeyras, tout en gardant un œil sur ses adversaires potentiels. Elle pose une main sur son épaule et affiche un air sévère. Elle lui parle doucement, sans que personne d’autre ne puisse entendre.


- Tu as eu tord de les gonfler d’espoir, il n’y aura pas de combat, je te l’avais dit pourtant ! Maintenant ils espèrent se battre pour sauver leur vie ! Tu es fier de toi ? C’est pire que ce à quoi je m’attendais Dakeyras, il va falloir être très rusé, et très rapide. Lorsque je te dirais de fuir, tu fuiras. Tu me l'a promis, tiens cette promesse.


Elle presse sa main sur son épaule et se détourne de lui, les sens en alerte. La jeune fille sert les mâchoires et lève les yeux au ciel, demandant la clémence à son dieu. S’avançant vers Gabriel, ou ce qui reste du préfet, elle prie une dernière fois, avant de jouer carte sur table, et de lancer les dés de sa vie dans un jeu à mort.

- Je te propose quelque chose. Nous nous répugnions à tuer des élèves, et même si ce n’est pas votre cas, nous ne nous abaisserons pas à cela. Voilà ma proposition. Deux personnes auront à lutter, et seulement deux. Les Champions de chaque camps. Si notre Champion gagne, vous vous en irez, et on n’entendra plus parler de vous. Si votre Champion gagne … Nous nous en irons, et vous n’entendrez plus parler de nous, avant leur retour. Et en prime, tu gagnera ma vie qui semble tant t’intéresser, même si avant, on peut le dire, tu as fortement … Raté ta cible. Qu’en dis-tu, Gabriel ? Ou qui que tu sois réellement …

Le jeu est fait. Les dés sont lancés, les cartes abattues. La bataille commence.

_________________
AD Vs ADT ! La bataille des Champions ! * Aile Nord du Château* Erelln10
Revenir en haut Aller en bas
Elizabeth Jonhson
Serpentard
Serpentard
Elizabeth Jonhson

Nombre de messages : 146
Age : 21
Age Roleplay + Sorts : 17 ans sorts 1 2 3
Capacités Spéciales : Nyctalope
Date d'inscription : 10/06/2011

Profil du Sorcier
Points de vie:
AD Vs ADT ! La bataille des Champions ! * Aile Nord du Château* Left_bar_bleue300/300AD Vs ADT ! La bataille des Champions ! * Aile Nord du Château* Empty_bar_bleue  (300/300)
Points de mana:
AD Vs ADT ! La bataille des Champions ! * Aile Nord du Château* Left_bar_bleue400/400AD Vs ADT ! La bataille des Champions ! * Aile Nord du Château* Empty_bar_bleue  (400/400)

AD Vs ADT ! La bataille des Champions ! * Aile Nord du Château* Empty
MessageSujet: Re: AD Vs ADT ! La bataille des Champions ! * Aile Nord du Château*   AD Vs ADT ! La bataille des Champions ! * Aile Nord du Château* EmptyLun 24 Oct - 10:18

Elizabeth émit un rire teinté d'un amusement intense quand les paroles de la petite folle résonnèrent à ses oreilles. Elle aurait voulu cracher au pied de Dakeyras qui s'évertuait à déblatérer un discours sans intérêt, certes bien soporifique, mais elle n'en fit rien, trop absorber par la vision de ce qui suivit, des paroles d'Erell.

Non, non et non !

La vipère voulait se battre, elle n'allait pas laisser la gloire de faire tomber cette stupide armée d'un bien inexistant à Caleb, lui seul ! Il semblait recommencer, comme les précédentes fois, dans la forêt. Sans crainte, totalement consciente qu'elle ne risquait rien, qu'il ne pouvait pas même lever la main sur elle, elle passa un doigt sur son épaule en susurrant, mielleuse.

Tu ne vas pas la laisser nous faire perdre toutes ces mares de sang qu'il y aurait put avoir, n'est ce pas ? Je veux tuer, je veux me battre.

Finit-elle fermement, une rictus cruel pendu à ses lèvres. Elle attendait sa réponse, elle avait besoin de tuer, de se venger sur eux tous, tous ces serviteurs d'une cause perdue. Elle ne jeta pas même un regard derrière elle, où les élèves de l'ADT n'attendaient que des ordres précis. Empoignant fermement sa baguette et la dirigeant discrètement vers un lustre pendant au plafond, éclairant la pièce tamisée par la lumière fluorescente dont on se contentait en ce moment.


Confringo...

Dans un murmure, dans des éclats de verre, la pièce sombra dans une pénombre lourde. Un rire sonore s'échappa une fois de plus des lèvres pincées de la demoiselle.

Boum... Quand commençons-nous mes amours ?

Quelques sursauts et cris légers de surprise surplombèrent le silence.
Son sort favori avait fait mouche, elle pouvait, elle seule, apercevoir quelques visages se décomposer dans l'ombre tandis que ses propres traits se tiraient dans une mine de profonde réjouissance.
Ses pupilles arpentaient celles de leurs adversaires, teintées de nuances pomme, elle sautillait à présent sur place, comme une enfant, heureuse d'une farce. D'ailleurs, où était dont passé Nowlee ? Se retournant, ses yeux s'écarquillèrent à la vue de celui qui les accompagnait.
Revenir en haut Aller en bas
Hector Fieldpath
Poufsouffle
Poufsouffle
Hector Fieldpath

Nombre de messages : 119
Age Roleplay + Sorts : 12 ans sorts 1
Capacités Spéciales : Aucune
Date d'inscription : 19/04/2010

Profil du Sorcier
Points de vie:
AD Vs ADT ! La bataille des Champions ! * Aile Nord du Château* Left_bar_bleue300/300AD Vs ADT ! La bataille des Champions ! * Aile Nord du Château* Empty_bar_bleue  (300/300)
Points de mana:
AD Vs ADT ! La bataille des Champions ! * Aile Nord du Château* Left_bar_bleue400/400AD Vs ADT ! La bataille des Champions ! * Aile Nord du Château* Empty_bar_bleue  (400/400)

AD Vs ADT ! La bataille des Champions ! * Aile Nord du Château* Empty
MessageSujet: Re: AD Vs ADT ! La bataille des Champions ! * Aile Nord du Château*   AD Vs ADT ! La bataille des Champions ! * Aile Nord du Château* EmptyLun 24 Oct - 16:05

Hector avait attendu le moment fatidique avec angoisse. Il s'était mangé entièrement les ongles des doigts tant le stress était fort pour lui. A vrai dire, il était au bord de la panique. Cela ne lui ressemblait pas s'exhortait-il. Mais il ne pouvait empêcher ses mains de trembler.

Ce n'est pas plus rassuré qu'il suivit ses camarades, baguette en main, prêt à tout. Le garçon était silencieux et concentré, malgré sa peur. Il savait que ses talents pour les soins seraient appréciés ce soir. Il savait que ses talents ne suffiraient pas. Hector avait pourtant décidé de rester pour tenter de sauver la vie de ces pauvres fous qui se croyaient forts. Le garçon s'était placé en queue de troupe, se prendre un mauvais sortilège n'aiderait personne.

Puis ils arrivèrent. Leurs reflets sombres. Leurs reflets verdâtres, car nombreux appartenaient à la maison arborant cette couleur. Comment pouvait-on en arriver à pervertir la signification du vert ? Cette couleur devait représenter la nature et non un mal insipide.

Erell, Dakeryras et les membres de l'ADT échangèrent des invectives. C'était ce qui se passait en général avant les combats. Hector avait toujours trouvé étrange cette coutume. Comme si quelques mots allaient changer le cours des choses. Mais peut-être que si les gens avaient négocié les choses auraient effectivement pu changer.

La peur saisit Hector quand Gabriel Milual, comme Erell l'avait nommé, essaya de la tuer mais rata fort heureusement son coup. Il se passa alors quelque chose d'étrange et le jeune homme sembla habité.


Oh merde !


Puis la fille aux cheveux rouges répondit à la proposition d'Erell et tout devint sombre. Hector aurait bien aimé pouvoir lancer un sortilège pour rétablir la lumière mais il n'en connaissait malheureusement aucun. Les choses s'annonçaient vraiment mal. Le garçon resserra sa prise sur sa baguette et s'apprêta à combattre.
Revenir en haut Aller en bas
Tyler Riley
Serpentard
Serpentard
Tyler Riley

Nombre de messages : 33
Age : 26
Age Roleplay + Sorts : 16 ans sorts 1 2
Date d'inscription : 28/09/2011

Profil du Sorcier
Points de vie:
AD Vs ADT ! La bataille des Champions ! * Aile Nord du Château* Left_bar_bleue300/300AD Vs ADT ! La bataille des Champions ! * Aile Nord du Château* Empty_bar_bleue  (300/300)
Points de mana:
AD Vs ADT ! La bataille des Champions ! * Aile Nord du Château* Left_bar_bleue400/400AD Vs ADT ! La bataille des Champions ! * Aile Nord du Château* Empty_bar_bleue  (400/400)

AD Vs ADT ! La bataille des Champions ! * Aile Nord du Château* Empty
MessageSujet: Re: AD Vs ADT ! La bataille des Champions ! * Aile Nord du Château*   AD Vs ADT ! La bataille des Champions ! * Aile Nord du Château* EmptyLun 24 Oct - 22:47

Comme souvent la nuit, nous ne dormons pas, nous nous promenons dans Poudlard, arpentant les couloirs sombres. Nous aimons la nuit et sa couleur. Elle nous apporte un doux réconfort. Nous visitons cette nuit une partie du château très peu fréquentée, au moins ici nous ne risquons pas de rencontrer d’élève. Notre esprit est calme ce soir, il ne parle pas. Une sensation de plénitude nous emplit. Cela fait déjà une heure ou deux que nous nous promenons et nous avons eu le temps d’aborder tout les problèmes qui nous tracassaient. Nous retournons donc vers la salle commune serpentard en faisant un petit détour. Une rumeur circule, disant qu’un regroupement d’élève s’est formé dans l’aile nord.

En arrivant à l’endroit dont parle le bruit qui court, nous entendons une clameur s’élever. Nous continuons donc notre progression, curieux de voir ce qui se trame là. Nous apercevons maintenant deux groupes d’élèves se faisant face, ils s’hurlent dessus.

Ils n’ont pas l’air de s’entendre très bien ceux là.

Non en effet, je ne sais pas ce qui se trame mais ça a tout l’air d’être une confrontation.

Cool, on va peut être pouvoir s’amuser un peu !

On va déjà se contenter d’observer et de voir de quoi il s’agit Brent.


Nous traversons le groupe d’élève le plus proche de nous, principalement composé de gryffondor. Nous en bousculons quelques uns au passage et bien entendu, nous ne prenons pas le temps de nous excuser. Les regards se tournent vers nous. Nous pensons que c’est à cause de notre insigne de serpentard, car le groupe en face en est, lui, composé en grande partie. Nous pensons donc à un affrontement de maison stupide dans lequel d’autres élèves de maisons différentes auraient prit part.

Le groupe d’élève maintenant traversé, nous nous trouvons au milieu des deux camps adverses. Mais nous, nous sommes neutres, nous ne prenons pas part dans des querelles d’enfant. Tous ce que nous aimons, c’est faire ce que nous voulons, répondre à nos simples règles. Nous ne suivons personnes si nous n’en avons pas envie, nous ne faisons rien si nous n’en avons pas envie et nous ne disons rien si nous n’en avons pas envie. Nous nous asseyons alors sur le côté, un peu à l’écart pour regarder curieusement ce qui sa passe et ce qui va se passer. Nous sortons une pomme de notre poche, nous l’avons prise durant le diner mais nous ne voulions pas la manger plus tôt, et le moment présent semble être le bon pour le faire. C’est une pomme bien verte, nous la frottons plusieurs petits coups sur notre cape pour la nettoyer et la polir. Nous aimons manger les pommes quand elles sont bien brillantes. Nous croquons dans le fruit qui laisse échapper un filet de jus acide.

Un garçon du premier groupe, celui que nous avons traversé, fait un long discours à ses camarades. Ennuyeux. Puis un garçon de l’équipe adverse rétorque, il aurait pu se contenter de crier, mais il hurle. Ennuyeux.

Il a pas l’air content lui.

Nous commençons à nous lasser et nous nous demandons si nous n’allons pas repartir par là d’où nous sommes venus. Mais soudain quelque chose retient notre attention, une baguette se tend et un sort fuse, un sort impardonnable, le sort de mort. Il vient du même jeune homme qui hurlait plus tôt.

Ho la belle verte !

Quelle douce mélodie que celle de la mort.

Le sort vient s’écraser contre le mur en un claquement vif et sec. La cible était une jeune fille, en tête du groupe, elle se tien à côté du blondinet qui nous a déblatéré un tas d’âneries plus tôt. Nous la trouvons plutôt jolie, et même si nous aimons la mort, nous aurions été déçus qu’une si jolie femme soit tuée avant de n’avoir pu la connaître un peu mieux.
Le lanceur du sort met genoux à terre, à quatre pattes, il ressemble à une bête, il ne manque plus que les crocs et la bave qui dégouline. Nous nous concentrons donc sur lui, il a l’air plutôt intéressant. Il reste ainsi quelques secondes, puis se relève. Il a les yeux couleur d’encre et ses veines se tintèrent par à-coups de bleu foncé.


Classe ! Pourquoi on fait pas ça nous ?

Parce qu’on peut pas.


Lorsque nous l’entendons parler, sa voix est caverneuse et gutturale. Elle propage la haine et la peur. Il les met en garde contre lui et son "courroux".

Il est dérangé lui !

Oué, il a l’air sympa !


Puis nous remarquons la fille sexy de tout à l’heure qui avance. Nous la scrutons, que va-t-elle faire ? Puis elle parle. Ennuyeux. Tous ces gens qui ne font que parler tout le temps au lieu d’agir, nous les trouvons d’un ennui terrible. Puis nous remarquons une chose qui bouge vers la droite, un mouvement léger, presque invisible et le lustre qui éclaire la pièce éclate. Des morceaux de verre et du liquide fluorescent s’éparpillent partout dans la pièce et notre pomme n’est pas épargnée. Maintenant, elle est devenue immangeable, elle est couverte de cette substance qui brille et qui éclaire faiblement mais suffisamment pour voir et de morceaux de verre. Nous n’aimons pas ça, nous voulions manger cette pomme, et ne plus pouvoir le faire nous énerve au plus au point. Nous nous levons alors et nous nous dirigeons, à la lumière de notre pomme, vers la fille qui a lancé ce sort. Arrivés à sa hauteur, nous mettons le fruit dans sa main en lui montrant notre mécontentement.

Comment faisons nous maintenant pour manger cette pomme ? Grâce à vous, elle est recouverte de cette substance ignoble. Vous êtes vraiment sotte ou alors est ce que vous ne pensez qu’à vous ?

Peut être simplement les deux Tyler.

Pff !


Nous allions poursuivre, mais notre regard est attiré par une autre chose, ou plutôt une autre personne qui semble se trouver là. C’est pourtant impossible. Nous sortons notre baguette.

Lumos.

Nous nous approchons de lui, tendant notre baguette vers son visage, un visage reptilien, sans nez, répugnant. Les seuls animaux que nous aimons, ce sont les fauves, ce sont les seuls à être dignes de respect. Sur son crâne, les veines sont apparentes. Il ne bronche pas.

Hé Tyler c’est Voldemort !

Nous laissons échapper un rire abruti.

Il est bizarre, je l’imaginais pas comme ça.

L’individu qui se tien face à nous ne semble pas réagir. Nous trouvons ça étrange et nous le touchons du doigt pour le faire bouger. Rien. Sa peau est froide et blanche. Il n’est pas très effrayant pour un seigneur des ténèbres.

Wouhou y a quelqu’un ?

Pas de réponse.

Pff c’est pas Voldemort, ou si c’est lui il est franchement moins drôle que ce qu’on raconte.

Nous retournons à l’avant du groupe, aux côtés de la fille aux cheveux rouges. L’ennui nous gagne à nouveau et la fatigue s’y joint, nous espérons qu’il va se passer quelque chose de plus intéressant par la suite. Nous demandons donc à la jeune femme.

On attend quoi ? Il doit se passer quelque chose ? Je m’appel Tyler au fait, Tyler Riley.

Et moi c’est Brent.

Et moi Nathan.


Folie douce en cette soirée paisible.
Revenir en haut Aller en bas
Haley McGregor
Gryffondor
Gryffondor
Haley McGregor

Nombre de messages : 36
Age : 23
Age Roleplay + Sorts : 14 ans sorts 1 2
Date d'inscription : 21/07/2011

Profil du Sorcier
Points de vie:
AD Vs ADT ! La bataille des Champions ! * Aile Nord du Château* Left_bar_bleue400/400AD Vs ADT ! La bataille des Champions ! * Aile Nord du Château* Empty_bar_bleue  (400/400)
Points de mana:
AD Vs ADT ! La bataille des Champions ! * Aile Nord du Château* Left_bar_bleue400/400AD Vs ADT ! La bataille des Champions ! * Aile Nord du Château* Empty_bar_bleue  (400/400)

AD Vs ADT ! La bataille des Champions ! * Aile Nord du Château* Empty
MessageSujet: Re: AD Vs ADT ! La bataille des Champions ! * Aile Nord du Château*   AD Vs ADT ! La bataille des Champions ! * Aile Nord du Château* EmptyMer 26 Oct - 10:06

Le moment était venu. Haley marchait à grand pas vers le lieu de rendez-vous. Elle n'avait pas vraiment dormit cette nuit car le stress l'en avait empêché. Le fait de ne pas avoir pu dormir comme elle le souhaitait, l'angoissait un peu car si il fallait se battre, la vivacité et la concentration avaient de l'importance. Or Haley en manquait cruellement.
Lorsqu'elle fut arrivée dans la salle sur demande, la jeune fille écouta les paroles d'Erell avec beaucoup d'attention


Fuir ? On fait partie de l'AD et on nous demande de fuir ?!

Haley avait un peu de mal à comprendre. Jimy souhaitait que l'on se rende quelque part pour ensuite prendre la fuite si il se passait quelque chose de dangereux ? Cela n'avait pas de sens aux yeux d'Haley mais peut être que cela en avait pour Erell. Lorsque l'AD se mit en marche, la jeune fille resta un peu en retrait pour pouvoir observer ce qui allait se passer sans forcément qu'on la remarque. Son estomac se tordit lorsqu'elle vit les membres de l'ADT apparaîtrent. Sa main se referma machinalement sur sa baguette tandis que le discours de Dakeryas résonnait dans sa tête.

Je fuirais si on me l'ordonne mais comptez sur moi pour répliquer si on me charge..


A peine avait elle eut le temps de penser ça, que ses muscles se crispèrent. Celui qui semblait diriger l'ADT, Gabriel Milual , avait tenté de tuer Erell en lui lançant le sortilège de mort. C'était bien le signe
que nos ennemis n'étaient pas la pour plaisanter. Haley avait à peine eut le temps de reprendre ses esprits qu'une fille aux cheveux étrangement rouge fit exploser la seule source de lumière qui était présente, plongeant tout le monde dans l'obscurité.


Lumos !


Vraiment pathétique...

C'est à ce moment là que la fatigue commençait à peser. Ses paupières se faisaient lourdes et la pénombre n’arrangeait rien.
L'option "fuite" commençait finalement à plaire à la jeune fille qui clignait rapidement des yeux pour essayer de lutter contre le besoin de sommeil. Le manque d'attention de la gryffonne l’empêcha de voir la présence d'un nouvel individu qui avait prit place dans les troupes ennemies


Revenir en haut Aller en bas
Dakeyras Bremer
Admin
Admin
Dakeyras Bremer

Nombre de messages : 467
Age : 26
Age Roleplay + Sorts : 14 ans sorts 1 2
Capacités Spéciales : Télékinésie (2)
Date d'inscription : 18/04/2011

Profil du Sorcier
Points de vie:
AD Vs ADT ! La bataille des Champions ! * Aile Nord du Château* Left_bar_bleue1350/1350AD Vs ADT ! La bataille des Champions ! * Aile Nord du Château* Empty_bar_bleue  (1350/1350)
Points de mana:
AD Vs ADT ! La bataille des Champions ! * Aile Nord du Château* Left_bar_bleue1450/1450AD Vs ADT ! La bataille des Champions ! * Aile Nord du Château* Empty_bar_bleue  (1450/1450)

AD Vs ADT ! La bataille des Champions ! * Aile Nord du Château* Empty
MessageSujet: Re: AD Vs ADT ! La bataille des Champions ! * Aile Nord du Château*   AD Vs ADT ! La bataille des Champions ! * Aile Nord du Château* EmptySam 29 Oct - 17:51

La petite serpentard applaudit Dakeyras et Erell mais le gryffon l’ignora. Il commençait à savoir que les serpents avaient un don particulier pour la provocation et ne tenait pas à y répondre à ce moment précis. Gabriel se mit à hurler, on aurait presque pu se dire qu’il venait d’entrer en transe. Mais de la même manière qu’il l’avait fait pour la jeune folle, il ne se soucia guère de sa remarque.

- Tsssssss mon petit Dakeyras … On t’a déjà dit que … tu parlais vraiment TROP !!!!

Cette nouvelle phrase par contre le fit tiquer. Un sort s’ensuivit, le sortilège de mort, celui qu’avaient utilisé les mangemorts contre ses parents. Il eu un déclic et compris ce qu’il aurait du voir depuis longtemps. Il repensa à tous ces moments pendant lesquels il avait vu Caleb et Gabriel, jamais ensemble. Il se rappela de lui dans la volière lorsque Loélia avait eu un malaise, la façon dont il s’était comporté avec elle, leur confrontation à la bibliothèque après le rêve de la céleste, le Japon…. Ils avaient la même baguette, et cette phrase qui résonnait dans sa tête, celle qu’il avait entendu prononcée par une autre personne auparavant, et cette personne n’était pas Gabriel.

Caleb !

Beaucoup de choses s’expliquaient. Gabriel et Caleb n’étaient en fait pas cousins mais belle et bien la même personne. Il ne savait pas comment il faisait, mais il connaissait maintenant son secret. Ce qui expliquait donc aussi pourquoi Caleb n’était pas là ce soir avec eux.
Après son sort, le jeune homme s’était agenouillé, se tenant la tête. Il était parfois agité de soubresauts. Le gryffondor concentra son regard sur lui, il avait peut être découvert son secret ce soir, mais il était surement loin de tout savoir sur lui. Lorsqu’il se releva, ses yeux étaient injectés d’une couleur ténébreuse et les veines de son cou se coloraient d’un bleu sombre inquiétant. On aurait dit qu’il était possédé. Il se contentait de sourire d’une expression malsaine et sa première phrase confirma ce qu’il avait remarqué précédemment. Cette chose s’adressait à lui en l’appelant Caleb.


Mais qui est-il ?

La voix qui sortait de la bouche du préfet n’était pas humaine, elle était caverneuse et résonnait dans tout l’espace qui les entourait. Il s’adressa directement à eux, les menaçant s’ils ne partaient pas.
Erell se tourna vers Dakeyras, le sermonna d’avoir voulu donner un peu de courage à ceux qui les accompagnaient. Elle n’oublia pas de lui rappeler sa promesse de fuir avec les autres pour protéger sa vie. Tout ce qu’il avait voulu, c’était que les membres de l’AD prennent confiance en eux et soit prêt en cas de bataille. Car même si elle lui avait dit qu’il n’y en aurait pas, comment pouvait-elle être sûre que les membres de l’ADT étaient du même avis ? Il senti la main de la jeune fille se sérer un moment sur son épaule comme pour prendre une bouffée de courage. Puis il la vit avancer vers celui qui n’était plus lui même. Elle lui proposa un duel entre elle et leur champion pour éviter l’affrontement entre les deux armées. Dakeyras douta un instant que Gabriel accepte.


Un bruit résonna et la salle fut plongée dans la pénombre. Le lustre venait d’éclater, éparpillant le liquide fluorescent partout dans la pièce. De ce fait il restait tout de même un peu de lumière mais comme elle était moins concentrée, il était plus difficile de voir. Fire luisait de mille feux dans le noir, entre les doigts du jeune garçon. La baguette était très agitée ce soir, sentant surement le mal qui l’entourait et le danger. Elle devait également sentir l’adrénaline qui coulait en ce moment dans les veines de Dakeyras. Adrénaline accompagnée d’une haine intense, réveillée un jour, demeurant toujours. Il se rapprocha de sa championne.

Erell fait attention, je pense qu’on ne parle plus à Gabriel. Il a l’air plus dangereux et plus puissant que lui. Il respire le mal à plein nez, tu devrais te méfier.

En se rapprochant, il avait une meilleure vue sur l’armée des ténèbres et c’est au milieu de leurs têtes qu’il aperçu quelqu’un qui le glaça d’effroi. Voldemort était là, celui qu’ils appelaient seigneur des ténèbres. Que faisait-il là ? Comment avait il pu venir jusqu’ici ? Ce n’était pas normal.
Mais visiblement la suite des évènements dépendait du chef de l’ADT et il ne restait plus qu’à attendre sa réponse.


_________________
AD Vs ADT ! La bataille des Champions ! * Aile Nord du Château* Daksig10
Revenir en haut Aller en bas
https://potteroleplay.actifforum.com/t12308-dakeyras-bremer
Jinx Rowel
Gryffondor
Gryffondor
Jinx Rowel

Nombre de messages : 820
Age : 23
Age Roleplay + Sorts : 21 ans sorts 1 2 3 4 SPE 1 2
Capacités Spéciales : Duellisme (2) / Hyper-sécrétion d'adrénaline (1) / Occlumancie (1)
Créature : Humain
Date d'inscription : 24/11/2010

Profil du Sorcier
Points de vie:
AD Vs ADT ! La bataille des Champions ! * Aile Nord du Château* Left_bar_bleue880/880AD Vs ADT ! La bataille des Champions ! * Aile Nord du Château* Empty_bar_bleue  (880/880)
Points de mana:
AD Vs ADT ! La bataille des Champions ! * Aile Nord du Château* Left_bar_bleue800/800AD Vs ADT ! La bataille des Champions ! * Aile Nord du Château* Empty_bar_bleue  (800/800)

AD Vs ADT ! La bataille des Champions ! * Aile Nord du Château* Empty
MessageSujet: Re: AD Vs ADT ! La bataille des Champions ! * Aile Nord du Château*   AD Vs ADT ! La bataille des Champions ! * Aile Nord du Château* EmptyVen 4 Nov - 7:59

-Des cadavres, et pour finir, ma vue se trouble.-

Le jeune homme pénétra dans le hall de l'école. Moins lumineux que d'habitude, car depuis que le feu n'existe plus sur terre, des lanternes fluorescentes essayent tant bien que mal de prodiguer de la lumière ... Jinx rabat son grand capuchon sur la tête, impossible pour quiconque de le reconnaitre.

Le spectacle qui s'impose devant lui est atroce, des corps d'enfants sans vie jonchent le sol. Les visages sont à jamais crispés dans une expression de terreur et de douleur tel que le préfet se demande si l'ADT n'est composée que d'élève. Jinx fini sa cigarette dans un coin, tirant de petites lattes, fixant chacun de ces petits corps frêles et froids. Quelle immondice !
Du sang tâche le sol de grosses flaques par endroit, et les énormes tâches bordeaux s'insinuent dans chaque anfractuosité de la pierre, l'odeur du sang et de la mort règne dans le hall et monte lentement jusqu'au nez du jeune homme, écœurant. Écrasant sa cigarette sur le sol, Jinx tendît l'oreille mais aucune détonation, aucun cri ne lui parvenait. Il empruntât alors les escaliers donnant sur les étages.

Dans les couloirs, Jinx vît le corps d'une petite fille disloquée, sûrement projetée contre un mur avant de redescendre mollement à terre. Une énorme tâche violette et rouge derrière elle laissait penser à un mélange de ... Jinx détourna son regard de dégoût, le spectacle était horrible. Baissant les yeux, il vît une petite vipère se faufiler jusqu'au corps, et de rage, il écrasa dans un bruit humide et sec la tête du reptile, puis se mît à courir comme un dératé, les élèves de l'AD était trop faible, ils n'étaient pas prêt à être confrontés à une telle rage destructrice. Qui aurait-pût à ce point vouloir que le sang coule à flots ? Qui !
Qui avait eu l'audace, et même le courage déplacé de tuer des enfants ! De pervertir cette école et de peindre son âme de noire pour enfin oser tuer de simples gosses innocents.
Jinx serra fort sa baguette dans sa main droite, et de sa main gauche, récupéra le Python dans sa poche intérieur, et fît sauter le cran de sécurité d'un geste sûr, il y aurait des morts !

Un sort éclatant contre un mur, un bruit sourd et mât, mais perceptible dans tout le château, Jinx se concentra, le bruit venait de l'aile Nord. Tapant un sprint de quelques minutes, il débarqua dos à des élèves. Il vît un blond, de jeunes enfants, un longue chevelure châtain, et beaucoup de personnes serrées entre elles. Jinx préféra ranger le pistolet pour ne pas inquiéter tout le monde puis après mûre réflexion resta au croisement de mur juste avant l'attroupement. La luminosité était réduite quasiment au néant, Jinx prit sa baguette de la main gauche en la faisant glisser de la manche correspondante.

Lumos maxima. Lumos maxima.

Deux boules d'un bleu lumineux furent envoyé vers l'attroupement, et tombèrent à terre dans un bruit d'étincelles. Le préfet rejoint alors l'AD pour grossir les rangs. Restant d'abord derrière eux, il ne saisit que des bribes de phrases mais apparemment, les Champions allaient combattre ... Et m*rde !
Tapant sur les épaules de beaucoup d'entre eux, c'était sûrement la première que Jinx arborait un tel visage. De la tristesse, mais surtout, de la fureur. Une fureur telle que son visage en devenait livide, aucun sourire même pâle n'égayait son visage, il avait été remplacé par un masque de dégoût envers les monstres auxquels il faisait face.

Regardant leurs blasons, tous de la maison Serpentard, bien entendu ... Maison de lâche ! Il fallait les tuer ! Sa rage grandissante lui masquait en partie la vue, les côtés de sa vision se tachait d'ombre et seul le centre ce qu'il regardait était net.
Personne ne semblait s'intéresser à lui, mais sa colère noire devait sûrement se faire ressentir. Il n'adressa aucun sourire à Erell, il fallait qu'elle combatte, mais Jinx n'attendait que le mot magique "non", et en refusant le duel avec elle, Gabriel Milual ne ferait que scellé son destin : souffrance ...

Sortant en vu ses deux baguettes, Jinx adressa son premier sourire. Ses lèvres roses pâles s'étiraient en un rictus carnassier, ne laissant voir aucune dents, juste la promesse de la mort.
Pour une fois, le jeune homme n'allait pas émettre de grand discours, quel intérêt ?
Tous étaient résolus à se battre, lui compris.


Sachez juste que vos crimes ne resteront pas pas impunis. Car même si nous échouons, d'autres s'insurgeront contre vous, car vous êtes l'essence même du mal, et une plaie pour nous tous !

Depuis sa naissance, Jinx n'avait jamais fait preuve d'autant de détermination, car même si la bataille éclatait ce soir et qu'il devait mourir, ce combat n'aura pas eût lieu en vain, d'autres suivraient derrière, et lèveraient le poing contre l'ADT.

Dans tout les cas, l'armée des ténèbres avait perdue, son combat était voué à l'échec.
Revenir en haut Aller en bas
https://potteroleplay.actifforum.com/presentations-et-biographies
Blake Woods
Poufsouffle
Poufsouffle
Blake Woods

Nombre de messages : 84
Age : 22
Age Roleplay + Sorts : 15 ans sort 1 2
Capacités Spéciales : Souffleur de métal
Date d'inscription : 19/04/2011

Profil du Sorcier
Points de vie:
AD Vs ADT ! La bataille des Champions ! * Aile Nord du Château* Left_bar_bleue500/500AD Vs ADT ! La bataille des Champions ! * Aile Nord du Château* Empty_bar_bleue  (500/500)
Points de mana:
AD Vs ADT ! La bataille des Champions ! * Aile Nord du Château* Left_bar_bleue500/500AD Vs ADT ! La bataille des Champions ! * Aile Nord du Château* Empty_bar_bleue  (500/500)

AD Vs ADT ! La bataille des Champions ! * Aile Nord du Château* Empty
MessageSujet: Re: AD Vs ADT ! La bataille des Champions ! * Aile Nord du Château*   AD Vs ADT ! La bataille des Champions ! * Aile Nord du Château* EmptySam 5 Nov - 23:30

Bon, tout le monde dort, il est temps de faire une petite escapade nocturne. Parce que je trouve cela plutôt romantique, parce que c’est plaisant, parce que j’aime ça et que je me sens d’humeur à la solitude et d’un sentimentalisme passager. Il faut dire que je ne suis pas à Poudlard depuis peu, je m’y plais, l’endroit est charmant, le château magnifique, mais mon pays me manque, mes anciens amis me manquent, tout me manque … Tout est différent ici, pour commencer, les anglais roulent à gauche et leur gelée est immonde. Il mange de la charcuterie, des œufs brouillés et de la marmelade au petit déjeuner. Leurs coutumes sont vraiment spéciales dirais-je, pour ne pas dire bizarre, voir complètement stupides. La cuisine chinoise me manque aussi d’ailleurs, c’est pourquoi j’ai d’abord fait un petit détour aux cuisines de Poudlard afin d’y faire quelque chose que j’aime. J’avais naturellement jeûné au dîner pour pouvoir me cuisiner un petit plat asiatique pendant la nuit.

Arrivée aux cuisines, je pus constater à merveille que ces petites choses difformes aux deux oreilles pointues n’étaient pas là. Comment ça s’appelle déjà … Ah oui, des elfes de maisons. Curieuse bestiole, tout était bizarre dans ce château, des escaliers qui bougent tout seul, des fantômes et j’en passe .. Bon ! Un petit riz cantonais, suivis de canard laquais avec une petite sauce aigre-douce. Curieusement, c’est mon père qui m’a appris à faire la cuisine, il faut dire que ma mère était souvent absente, cela m’attristait bien sûr, mais quand elle était là, elle ne faisait que m’entrainait au combat. J’étais même inscris à une école de boxe chinoise, en même temps à Foshan, si on n’est pas inscrit à une école de boxe, on est vraiment un looser … Plusieurs boxes sont pratiqués à Foshan, la mienne était la boxe Wing Shun, de grand homme dans l’histoire de la Chine l’ont pratiqués. C’était un honneur d’en être apprenti, surtout si l’on sait que les places sont d’un nombre restreint. Ma mère pratiquait cette boxe aussi, c’est elle qui me l’a appris en premier, elle m’a quand même inscrit dans une école de boxe pour que je continue de m’entrainer lors de ses absences prolongés, ce qui arrivait souvent … Mais je m’étais montré comme le meilleur de mes camarades, et cela, j’en étais fier lorsque j’étais avec ma mère.

Donc une fois mes sens en éveil après avoir réalisé les plats, je les emballais convenablement dans des petites boites pour les ranger dans mon sac. Après tout, je ne comptais pas rester pour déguster mon repas dans Poudlard, je voulais plutôt savourer la fraicheur nocturne pour changer un peu.
Je me dirigeais vers la sortie la plus proche. Celle-ci se faisait au-delà de l’aile Nord du château. Heureusement qu’un professeur m’a donné ce plan de l’école, c’est un vrai labyrinthe. Mais plus j’avançais, plus une lueur malsaine virevoltait dans l’air, des voix s’élevaient au loin, des serpents longeaient les murs en grand nombre. Les lumières phosphorescentes n’éclairaient plus et les couloirs se fondirent dans la noirceur des ombres et de la nuit.


Mais qu’est-ce qui se passe …


Un frisson glacé me parcourra le dos quand je prononçai mes mots. J’arrivai pas à pas dans une salle, d’après le nombre de voix qui se faisait entendre, il devait y avoir deux groupes d’élèves prêts à un affrontement.
Un frôlement me fit sursauter. Un fou parlant tout seul, se présentant trois fois à côté d’une fille.


Je m’appelle Tyler au fait, Tyler Riley.

Et moi c’est Brent.

Et moi Nathan.


Mouais, cinglé ce type.


Puis un autre, encapuchonné, il alla de l’autre côté que le premier, vers le deuxième groupe d’élève pour parler à l’autre.


Sachez juste que vos crimes ne resteront pas impunis. Car même si nous échouons, d'autres s'insurgeront contre vous, car vous êtes l'essence même du mal, et une plaie pour nous tous !


Bon, je crois que c’est mort pour sortir ce soir …


La tension plus qu’électrique lui faisait penser qu’ils se battront, tous. Un combat à mort ? Chic ! Sauf si c’est avec la magie, là c’est moins drôle, ma mère m’apprenait à devenir un combattant hors pair, je le suis, je sais que je peux tuer à mains nues, et pourtant je n’ai que treize ans.
Mais lui n’était pas là pour se battre, il s’assit plutôt en tailleur dans l’ombre, juste histoire d’admirer les deux camps s’entretuer s’en se soucier d’aucun d’entre eux.
Mais comment voir dans le noir ? Il avait lu un sort dans un bouquin à la bibliothèque de Poudlard, bibliothèque sans bibliothécaire, c’est peu ordinaire mais bon.


- Lynxovisio


Voilà ! La vision n’était pas parfaite que sous la lumière du soleil mais il discernait précisément toutes les formes dans un contraste de noir au blanc avec les plus infimes détails, comme le fait qu’il y ait deux anciens préfets ? Tous les préfets sont affichés dans un petit livre dans la grande salle, il suffit de demander pour le consulter, c’est ce que j’avais fait quand je suis entré pour la première fois dans la grande salle.

Bref, mangeons et apprécions le spectacle.

Il sortit de son sac les plats chauds qu’il avait préparés, regarda que personne ne l’avait remarqué et attendit que le moindre évènement se produise. Sans oublier les baguettes ! Que vaut un digne plat asiatique si on ne le mange pas avec les baguettes ? Ces anglais .. Ils n’ont que des couteaux et fourchettes, quelle manque de classe …

Revenir en haut Aller en bas
Loélia Dannan
Le Monde regorge de Créatures
Le Monde regorge de Créatures
Loélia Dannan

Nombre de messages : 284
Date d'inscription : 07/04/2011

Profil du Sorcier
Points de vie:
AD Vs ADT ! La bataille des Champions ! * Aile Nord du Château* Left_bar_bleue600/600AD Vs ADT ! La bataille des Champions ! * Aile Nord du Château* Empty_bar_bleue  (600/600)
Points de mana:
AD Vs ADT ! La bataille des Champions ! * Aile Nord du Château* Left_bar_bleue800/800AD Vs ADT ! La bataille des Champions ! * Aile Nord du Château* Empty_bar_bleue  (800/800)

AD Vs ADT ! La bataille des Champions ! * Aile Nord du Château* Empty
MessageSujet: Re: AD Vs ADT ! La bataille des Champions ! * Aile Nord du Château*   AD Vs ADT ! La bataille des Champions ! * Aile Nord du Château* EmptyMer 9 Nov - 17:55

Je n’avais pas peur. Oh non. Absolument pas. Pas peur d’eux mais peur de beaucoup d’autres choses. Peur de leur folie et de la guerre. Je scrutais intensément leur visage et leurs aura mais l’amour dont on m’a parlé, cet amour que l’on me chantait, je n’en voyais aucune trace. Le sauveur universel avait été anéanti et rien ne pourrait le sauver. Je ne savais plus. J’étais perdu.

Fallait-il montrer les dents ? Baisser les bras ?

Ces ténèbres ont-elle un nom ? Cette cruauté, cette haine, d'où nous viennent-elles ? Se sont-elles introduites dans nos vies à notre insu, ou sommes-nous allés les chercher délibérément ? Qu'a-t-il bien pu nous arriver ? Depuis quand avons nous perdu la voie, enveloppés par les ombres, engloutis vivants par les ténèbres ? Ces ténèbres ont-elles un nom ?

Et si ce nom, c'était le vôtre...

Ce n’était pas juste. Ce n’était pas juste et en croisant leurs regards noirs, une vague d’abattement me déferla dessus. Ils étaient trop forts. Je n’y croyais pas, je n’y croyais plus. Bien sûr, il ne fallait rien montrer. Bien sûr, il ne fallait pas trembler. Ce n’était pas notre bataille mais Erell avait besoin de nous. Je haussais un peu le menton et croisais les bras sous ma poitrine pour me donner une contenance.

Je sais que tu cherches un sens à tout ça mais personne ne peut te le donner parce qu'en réalité, il n'y en a aucun. Tout ce qu'on a, c'est la vie.

Andorel ...

Chacun allait de bon train dans les provocations et les discours de motivation. Je n’écoutais pas. Je voulais aider Erell, lui offrir l’avantage. L’heure n’était plus aux discours. L’heure n’était plus à la raison. La pénombre nous englouti et, sans réfléchir, je retiens ma respiration. J’avais un mal fou à ne rien faire. Un jeune garçon blond, que je n’avais vu que quelques fois, agita sa baguette d’un mouvement impatient, un air d’avidité peinte sur le visage. Il mourrait d’envie de leur botter les fesses, et je le comprenais, mais ce fut une main apaisante que je posais sur son bras :


Je t’en prie. Écoute-les. J’agitais la main vers les membres de l’ADT . On ne sait pas qui ils sont vraiment, ni de quoi ils sont capables. Ce que l’on sait en revanche, c’est qu’ils n’hésiteront pas à tuer s’ils l’estiment nécessaire. Tu as beau être courageux, tu n’es qu’un humain face à... Dieu sait quoi. Erell a toutes les cartes en main, fais lui confiance.

Il baissa sa baguette et acquiesça avec une moue mi- déçue, mi soulagée. Il était plus jeune que moi. Trop jeune pour être là. Je tournai la tête vers Dakeyras. Je sentais son trouble de ne pas avoir Léocadie auprès de lui et je pris sa main dans la mienne. Je la pressais légèrement en signe d’encouragement. J’étais soulagée d’avoir mes deux meilleurs amis auprès de moi. Quant à Jinx … Du réconfort pur. Les gens ont besoin d'avoir des héros. Ça leur fait du bien de penser qu'au milieu de l'horreur, il y a quelqu'un de spécial qui produit des miracles.Je m’approchais d’Erell et lui murmura à l’oreille :

Je crois qu’un peu d’humour ne leur ferra pas de mal. Ils sont un peu tendus dans cette association non ?

Un large sourire illumina mon visage quand je jetai simultanément un sort de crache limace sur la jeune fille aux cheveux rouges et un sort dechatouillis sur un débonnaire serpentard aux chevaux blonds. Bien sûr, je ne les avais que murmurer et la confusion qui en suivi dans les rangs serpents tira quelques ricanements aux membres de l’AD. En effet, voir un Serpentard se moquer ouvertement de sa consœur qui nous vomissait des limaces bien grasses avait quelque chose d’extrêmement jouissif. Même Jinx eu un sourire franc. Je claquais des mains et dis à Erell d’un ton moqueur à peine voilé.

Voilà qui est mieux.

_________________
AD Vs ADT ! La bataille des Champions ! * Aile Nord du Château* Bann_l10


Quand les larmes de l'ange inonderont la Terre, alors s'ouvriront les portes de l'Enfer.Et tandis que les anges seront sur le point de mourir, ce sera au jeune homme de périr.
Revenir en haut Aller en bas
Marin Laveclair
Adulte - Poufsouffle dans l'âme
Adulte - Poufsouffle dans l'âme
Marin Laveclair

Nombre de messages : 583
Age : 37
Age Roleplay + Sorts : 41 ans sorts 1 2 3
Date d'inscription : 09/08/2009

Profil du Sorcier
Points de vie:
AD Vs ADT ! La bataille des Champions ! * Aile Nord du Château* Left_bar_bleue600/600AD Vs ADT ! La bataille des Champions ! * Aile Nord du Château* Empty_bar_bleue  (600/600)
Points de mana:
AD Vs ADT ! La bataille des Champions ! * Aile Nord du Château* Left_bar_bleue800/800AD Vs ADT ! La bataille des Champions ! * Aile Nord du Château* Empty_bar_bleue  (800/800)

AD Vs ADT ! La bataille des Champions ! * Aile Nord du Château* Empty
MessageSujet: Re: AD Vs ADT ! La bataille des Champions ! * Aile Nord du Château*   AD Vs ADT ! La bataille des Champions ! * Aile Nord du Château* EmptyVen 11 Nov - 8:38

Rappel : Merci de ne pas jouer les réactions des autres personnages sauf si c'est convenu entre vous.

_________________
AD Vs ADT ! La bataille des Champions ! * Aile Nord du Château* Marinsigncopy
Revenir en haut Aller en bas
https://potteroleplay.actifforum.com/viewtopic.forum?t=11583
Alice Strange
Gryffondor
Gryffondor
Alice Strange

Nombre de messages : 104
Age : 21
Age Roleplay + Sorts : 17 ans sorts 1 2 3
Date d'inscription : 26/06/2011

Profil du Sorcier
Points de vie:
AD Vs ADT ! La bataille des Champions ! * Aile Nord du Château* Left_bar_bleue300/300AD Vs ADT ! La bataille des Champions ! * Aile Nord du Château* Empty_bar_bleue  (300/300)
Points de mana:
AD Vs ADT ! La bataille des Champions ! * Aile Nord du Château* Left_bar_bleue400/400AD Vs ADT ! La bataille des Champions ! * Aile Nord du Château* Empty_bar_bleue  (400/400)

AD Vs ADT ! La bataille des Champions ! * Aile Nord du Château* Empty
MessageSujet: Re: AD Vs ADT ! La bataille des Champions ! * Aile Nord du Château*   AD Vs ADT ! La bataille des Champions ! * Aile Nord du Château* EmptyVen 11 Nov - 15:54

L'obscurité... quelle chose fascinante. Elle est partout, dans les moindres recoins de la pensée, le moindre petit espace, elle le comble. Sous les traits de la démence, elle hante la conscience, l'âme. Elle grandit d'abord doucement, puis plus vite, telle une course contre la montre. La croissance achevée, on devient fou. Puis c'est au tour de la folie d'envahir pas à pas l'être. Les fous, il y en a deux, celui inconscient, à qui on vole son corps, il dort et quelque fois, sort de son sommeil piégé, et celui, avide, qui se croit tout possible. Certains de ses rêves se réalisent mais pas tous. Pourtant cela ne lui suffit pas, les plus ambigus sont eux qu'il veut évidemment réaliser en premier. Alors il persévère mais malheureusement pas du bon côté. Et il tombe pour ne plus ressentir cette partie de vous qui ne cesse de vous dévorer. Mais la démence n'est pas la seule, la peur marche aussi à ses côtés. Sous la peur, beaucoup de personnes peuvent faire de grandes choses, bonnes ou mauvaises. Après tout, si la peur permettait d'accéder à certaines possibilités, il suffirait de la surmonter, même si la chose et plus facile à dire qu'à faire.

BOUM !!!

La plume se posa quelques secondes sur la table en bois pour ensuite continuer à imprégner le flot de pensées qui assaillait la jeune fille. En regardant son carnet de plus près, on pouvait voir, au milieu de toutes formes, un texte de lettres turquoises qui illustrait les propos, les sentiments qui animaient la Gryffondor. Le seul texte qu'elle n'ait jamais écrite et le dernier.

Malgré cela, l'amour est pour moi la meilleure solution, on est capable de tout pour quelqu'un que l'on aime, si l'on se sent triste, vos amies sont là, pour vous et on est là pour eux. L'amour est le plus puissant des médicaments. La solitude est repoussée ainsi que les rires moqueurs des autres.


BAOOUUM !!!

Cette fois, la plume s'arrêta pour de bon. Une chaise dur repoussée et un cahier fermé en même temps q'une petite bouteille d'encre. Une cape fut enfilée et une baguette empoignée. La porte fut ouverte. Parmi les respirations bruyantes d'une camarade, des bruits sourds parvenaient à l'intriguée.

Lumos.

La porte du dortoir se referma derrière celle qui s'avançait maintenant dans les escaliers qui menaient à la salle commune. Après avoir passé la grosse dame, une fille aux rands cheveux châtains s'engagea dans les couloirs, guidée par les voix qui lui parvenaient. La ton montait et devenait de plus en plus violent. Une fois arrivée sur place, une question s'imposa : Que faire ?
Pas de réponse correcte ne lui vint en tête. La Gryffondor se cacha donc et attendit. Mais pour attendre quoi ? Ici non plus, la solution restait introuvable. Elle n'eut d'autre choix que de regarder la scène qui se déroulait sous ses yeux un peu fatigués. C'était vraisemblablement un affrontement entre élèves, deux masses d'étudiants se dévisageaient froidement. Deux "clans". Puis, elle se souvint, une rumeur courrait comme quoi deux armées se montaient dans l'ombre. La preuve était là. La curieuse regarda plus attentivement chaque visage. Des camarades de classe, des pensionnaires de Poudlard. Une jolie frimousse, particulièrement appréciée de l'intruse se distingua des autres. Sa seule amie, son unique joie dans sa vie. Elizabeth. Elle n'en crut pas ses yeux et mit la faute sur la fatigue ; qui s'était pourtant évaporée en voyant les magnifiques cheveux cerises encadrant le visage fin de la personne qui avait sut regarder la jeune femme. Une expression sévère barrait son joli minois. Non, le mot était trop faible, de la cruauté, voilà ce qu'exprimaient les traits de la Serpentard. Hébétée, Alice ne pt que regarder avec des yeux ronds comme des soucoupes.

Il doit forcément y avoir une raison valable pour qu'Eli' soit dans cette situation. Il ne faut pas la juger mais comprendre. Mais comprendre quoi ?

La scène était magnifique. La tension était palpable mais le courage se ces personnes resplendissait. Chacun avait une cause à défendre, et pour cela, ils étaient prêts à risquer leurs vies.
Revenir en haut Aller en bas
Nowlee M. Slent
Serpentard
Serpentard
Nowlee M. Slent

Nombre de messages : 33
Age : 29
Age Roleplay + Sorts : 12 ans sorts 1
Capacités Spéciales : Communion Clairvoyante - Nécromancie - Illusionnisme
Date d'inscription : 06/08/2009

AD Vs ADT ! La bataille des Champions ! * Aile Nord du Château* Empty
MessageSujet: Re: AD Vs ADT ! La bataille des Champions ! * Aile Nord du Château*   AD Vs ADT ! La bataille des Champions ! * Aile Nord du Château* EmptySam 12 Nov - 21:37

Le visage de Nowlee s'illumina.
A n'en point douter, elle était ici parmi les plus puissants. Et de loin. Elle tâcha pourtant de jauger chacun. A chaque fois un seul écho lui revenait au visage, celui de son propre pouvoir. Mais à n'en point douter, Erell était puissante, elle voyait le feu brûler en elle. La jeune femme, vive, était comme une torche scintillante dans la pénombre, n'ayant surtout pas à jalouser les lumos de sa splendeur. Elle était là, épique, mais cruellement angoissée, crépitante, comme si l'air se faisait rare, menaçant de l'étouffer. Il y eut bien Elizabeth, qui tenta de l'assommer d'un lustre, répandant le noir partout autour d'eux. Le noir aurait pu handicaper Nowlee, s'il avait eu la même valeur pour elle. La jeune enfant devait se révéler à cet instant. Démence aurait bien du temps pour Folie … Peut être demain ? Un grognement racla le gosier de la petite. Se tournant vers son Voldemort, elle lui saisit la main et de concert ils orientèrent leur baguette harmonieusement dans un sens, puis dans l'autre. Un serpent d'émeraude se mit à les entourer et, irradiant, il balaya la pénombre d'un geste, désarmant les sens de tous, broyant leur regard d'un scintillement peu commun. Mais Loélia, elle, restait intacte. Ses longs cheveux blonds, son air de pureté. C'était un ange.


-Oh, regardez my Lord. Les farfadets et moi n'avions jamais vu d'ange. Maman dit qu'il est rare de les voir tomber du ciel. Mais celle là a de belles ailes, oui. Et ils parlent, ils parlent, si nous arrêtions là leur monotonie ?

Une petite moue agrippa le visage de la petite.

-Et lui qui braille, qui braille …

La baguette pointée vers Gabriel, Nowlee l'irradia d'un sort.
Privé de la parole, de sa liberté de mouvements, il demeura un instant sans pouvoir se défendre, sentant l'entité grondante en son sein.


-Un si petit corps ne peut accueillir deux hôtes ! Un si petit cerveau n'y survivrait pas.

Ouvrant un bocal cerclé de hiéroglyphe, Nowlee s'installa, bien confortablement, sur les genoux du Lord qui la tenait bien contre lui. Dans les méandres de ses pensées, elle admirait sans peine la brume s'élever devant elle. Dans ce marais salé, les arbres se dressaient de tous les côtés et par endroit, elle voyait l'ombre d'un de ses pairs. Mais lui, il ne pouvait se cacher d'elle. Inspirant profondément, Nowlee se mit à incanter dans une langue étrange qui de prime abord semblait bien être du Russe. Inspirant profondément, elle lançait un appel au vide.

-Тени тьмы, зла форме порошка неприкасаемых вечный сон.Иллюзию, что вы не можете обмануть себя, темный ученик мое состояние, продолжает преследовать это тело, теперь ты принадлежишь мне, я, королева вашей ссылке, я приказываю тебе в обморок ... Я приказываю тебе меня обратно! Я приказываю вам, чтобы начать ... (*)

Le sol se mit à trembler.
Un vent horrible balaya les cheveux de Nowlee derrière elle. Des éclairs déchiraient parfois la pénombre presque abolis. Un nuage de fumée, une nuée de bêtes grouillantes s'extirpa du corps de Gabriel qui devait hurlait à la mort tant la douleur fut horrible. Mais l'enfant ne bougeait pas, sans pitié. Le bocal vers l'avant, elle admirait le mal lui revenir entre les mains. Et elle ne souffrirait d'aucun refus. A lui, l'esprit cruel.


-Позвольте мне дать вам обратно вашу чистоту. Демонизировали ребенка, вас, кто уже не знает моего имени, я ваш суверенный в этом мире и все остальные. Позвольте мне дать вам мир, время этого боя и спасти нашу голову, я вам нашего героя. Под взглядом красивых волосах крови. Ваши судьбы связаны, это будет ваша сила, вы будете его оружием.(**)

Un maigre sourire illumina le visage de la Démence.
Quand la nuée noire cessa, Caleb retomba à genoux sur le sol. Secoué mais terriblement bien. Mieux que jamais. L'espace d'un instant, Nowlee lui avait offert ce calme dont il n'aurait jamais rêvé. Et plus rien n'empoisonnait son désormais. S'approchant de lui, admirant son air perdu, son regard d'incompréhension, elle posa une main sur son épaule.


-Tu vas pouvoir vivre le lien à présent. Ne t'en fais pas, je prendrai soin de lui.

Puis tapotant le bocal, elle l'emmena loin.
Il était temps pour elle de partir. Faisant signe de la main, elle invita les autres membres de l'ADT voulant la suivre à l'accompagner. Désormais, Caleb se battrait seul. Bien sûr, l'entité serait libérée, plus tard, quand Nowlee serait sûre et certaine que le beau brun au regard du serpent ne courrait aucun risque. Grâce à Elizabeth, au rituel achevé, la victoire leur été assurée. Mais surtout la survie de Caleb. Car aucun sorcier de si jeune âge n'aurait pu survivre à autant de noirceur …


-Tu vivras, Roarch. Et tu me dois un service à présent. Souviens t'en.

----------------------------------------------------------------------------------

(*)Ombre des ténèbres, forme du mal intouchable, poudre de sommeil éternel. Toi qui l'illusion elle même ne peut tromper, sombre disciple de ma condition, cesse de hanter ce corps, désormais tu m'appartiens, moi, Reine de ton exile, je t'ordonne de t'évanouir … Je t'ordonne de me revenir ! Je t'ordonne de tressaillir …
(**)Laisses moi te rendre ta pureté. Enfant diabolisé, toi qui ne connaît plus mon nom, moi qui suis ta souveraine en ce monde et dans tous les autres. Laisses moi te redonner la paix, le temps de ce combat et sauve nos tête, toi que je fais nôtre héros. Sous le regard de la belle au cheveux de sang. Vos destins ce sont liés, elle sera ta force, tu seras son arme.
Revenir en haut Aller en bas
James T. Rayan
Serpentard
Serpentard
James T. Rayan

Nombre de messages : 1704
Age : 29
Age Roleplay + Sorts : 18 ans sorts 1 2 3 SPE 1 2
Capacités Spéciales : Elémentaliste du Feu - parle la langue des animaux - Charmeur Visuel + Pouvoirs du Vampire -
Créature : Reflet/Doppelgänger - Vampire
Points Prestige : 200 000 000 Lol ?
Date d'inscription : 27/09/2010

Profil du Sorcier
Points de vie:
AD Vs ADT ! La bataille des Champions ! * Aile Nord du Château* Left_bar_bleue3070/3070AD Vs ADT ! La bataille des Champions ! * Aile Nord du Château* Empty_bar_bleue  (3070/3070)
Points de mana:
AD Vs ADT ! La bataille des Champions ! * Aile Nord du Château* Left_bar_bleue4180/4180AD Vs ADT ! La bataille des Champions ! * Aile Nord du Château* Empty_bar_bleue  (4180/4180)

AD Vs ADT ! La bataille des Champions ! * Aile Nord du Château* Empty
MessageSujet: Re: AD Vs ADT ! La bataille des Champions ! * Aile Nord du Château*   AD Vs ADT ! La bataille des Champions ! * Aile Nord du Château* EmptySam 12 Nov - 22:26

La lumière est soufflée.
La magie aussi. Tout s'éteint, tout se tait.
Nouveau grondement rauque. Le son du mal qui approche.
Et ils ont tous mal, tellement mal. Une onde stridente leur vrille les tympans. Ils luttent, en vain. Sur toutes les lèvres, un seul nom raisonne. Mais face à elle, Erell sent que l'ombre se fait grande. Caleb ne sera plus le même. Le match est sur le point de commencer. D'abord une explosion, tous sont envoyés contre les murs par un violent coup de vent. Puis vient alors la chaleur. Toutes les torches explosent, le feu de toute part se ravive, violent, puissant, intangible. Et rien ne semblait plus pouvoir l'éteindre. De partout, les éléments du décor étaient arrachés de leur place pour venir se fondre dans l'explosion contenue du coeur de la pièce. Lentement, Erell se sentit tirée vers le centre, devant lutter pour rester à sa place.


-Caleb …

La voix s'était élevée, sombre, intense.
Sinistre d'outre tombe, elle glaça lentement les murs, répandant un froid sans précédant malgré le feu. Un vert d'émeraude irradia puis ensuite … Le vide. L'explosion. Dans la fumée, tous devaient être en train de reprendre leurs esprits, mais pour Caleb, c'était un nouveau calvaire qui débutait.


-Prends ma main.

James se tenait là, debout, face à son apprenti.
Le visage magnifique, jeune, scintillant, le brun fit un sourire au jeune homme. Ils allaient fusionner … Enfin … S'illuminant lui même d'un feu intense, James fit un pas douloureux vers sa proie. Il voulait posséder son corps, combler le nouveau vide qui s'était creusé en lui, ne demandant qu'à se remplir encore. Il voulait se fondre dans sa peau, l'utiliser comme il l'avait toujours fait. Mais lequel d'entre eux comprendrait enfin qu'une fois encore, ce duel n'était qu'entre lui et Raven ?


-PRENDS MA MAIN !

Hurla James.
Son regard s'embruma, se recouvrant d'un voile noir. Tous pouvait sentir le mal les piquer. De chaque trous dans le sol, les 7 plaies d'Egypte s'échappaient des enfers dont les portes étaient à présent grande ouverte. Serpents, insectes … Les créatures du mal grimpaient sur les corps, les recouvrant, jusqu'à les ensevelir. Déjà une nuée sillonnait lentement vers la jeune femme qui devait faire face, la flamme du bien, réparatrice, scintillante, purificatrice … Contre la corruptrice, démoniaque, brûlante … Caleb et Erell face à face. Gabriel redevint, lentement dans un cri. James lui offrait le pouvoir qu'il avait toujours voulu, mais à quel prix ?


-Toi et moi …

Les tremblements cessèrent peu à peu.
L'enfer peu à peu se fit lointain, puis, en lui, Caleb sentit une force nouvelle qu'il lui faudrait dompter. Un mal qu'il devrait contrôler avant qu'Erell ne lui porte le premier coup. Derrière chacun des deux champions, un voile magique avait son apparition. Et nulle autre qu'eux, aussi puissant soit-il, ne pourrait les franchir tant que le combat ne serait pas achevé … Ou que l'un d'eux ne se serait affaibli.


**Condition à respecter : Les deux Champions sont face à face, les autres sont retenus derrière eux pour le moment. Vous pouvez essayer de les franchir (les murs magiques) en vain, ou encourager le duel de loin. Méditer à un plan pour vous en sortir. Essayer de vous battre, mais rien n'aboutis pour le moment. Erell et Caleb, vous êtes envahis par un sentiment de puissance intense. Mais vous sentez aussi deux paradoxales réticence et attirance entre vous. Vos pouvoirs s'attirent et se repoussent. Caleb est privé de l'entité, Erell a un coup d'avance sur la maîtrise des pouvoirs de Jimy. Caleb a un coup d'avance en puissance mais non maîtrisée.

_________________
AD Vs ADT ! La bataille des Champions ! * Aile Nord du Château* Jamret10
- Certains ont trop souvent voulu croire que j'avais des principes - Ils ont eu tort -
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Milual
Serpentard
Serpentard
Gabriel Milual

Nombre de messages : 59
Age Roleplay + Sorts : 17 ans sorts 1 2 SPE
Capacités Spéciales : Fourchelangue - Murmure glacé - Métamorphe brumée/fumée noire - Contrôle des rêves - Illusionniste - Nécroman de l'illusion
Créature : Humain possédé par un Graevoch (croque-mitaine) non révélé.
Date d'inscription : 30/03/2011

Profil du Sorcier
Points de vie:
AD Vs ADT ! La bataille des Champions ! * Aile Nord du Château* Left_bar_bleue1590/1590AD Vs ADT ! La bataille des Champions ! * Aile Nord du Château* Empty_bar_bleue  (1590/1590)
Points de mana:
AD Vs ADT ! La bataille des Champions ! * Aile Nord du Château* Left_bar_bleue1960/1960AD Vs ADT ! La bataille des Champions ! * Aile Nord du Château* Empty_bar_bleue  (1960/1960)

AD Vs ADT ! La bataille des Champions ! * Aile Nord du Château* Empty
MessageSujet: Re: AD Vs ADT ! La bataille des Champions ! * Aile Nord du Château*   AD Vs ADT ! La bataille des Champions ! * Aile Nord du Château* EmptyVen 18 Nov - 15:38

Caleb hurlait, non, il n’en avait pas le droit, il n’était plus au commande de son corps, il se savait recroqueviller quelque part, au fin fond de son esprit, priant pour que quelque chose arrive, pour qu’il n’est plus aussi peur, oui c’est ça, pour qu’il n’est plus peur, sentir ce sentiment de puissance, voir la crainte dans le visage de ses ennemis. Il aimait cela, boire à grande gorgée dans le breuvage du mal, il l’avait toujours fait, il le ferait toujours.
Mais quelque chose se produisit quand tout semblait perdu pour lui, peu à peu il ressentit la douleur, physique comme mental, atroce, retrouvant ses réflexes en premier jusqu’à la totalité de son corps ensuite, il se vit vidée d’un épais brouillard noir par sa bouche.
Il sentait peu à peu son corps lui revenir, ses sens lui appartenir, c’était comme découvrir son corps de nouveau, c’était comme arrivé dans ce monde, arrivé à la vie, une deuxième naissance. Mais c’était d’un cruel épuisement, non plutôt un étourdissement lourd. Caleb était redevenu le petit garçon de onze ans et tomba à genoux sous le poids de cette mise en œuvre. Etant encore enrober par ce brouillard noir, il profita de la seule occasion qui se présenter devant lui pour activer son anneau et ainsi ne laisser paraitre aucunement sa véritable identité aux yeux de tous.


- Fídi.


Et en un rien de temps, il retrouva les traits de Gabriel mais son âme était apaisé, libre, légère, il regarda Nowlee, tenant son bocal avec le mal qui essayait par tous les moyens de le détruire. Curieuse camarade cette fille-là, elle parlait une langue qu’il ne comprenait pas et était muni d’un pouvoir sans précédent. Elle avait enfermé l’entité dans un bocal. Cette chose si insignifiante par son apparence, comment pouvait-elle être aussi nocive ? Elle parla de sa voix calme, souriante, frustrante, bizarre, des adjectifs aussi similaire lui conviendrai à ravir, mais c’était plus ses paroles qui étaient à débattre, il ne les comprenait pas, rien.

Quel lien ? De quoi parles-tu Nowlee ?

Pensa-t-il sans prononcer mots, qu’aurait-il bien pu répondre ? Ah oui :


- Merci à toi, Nowlee, je m’en souviendrai.


Dit-il sur un petit sourire. Puis, regardant le sol, son sourire se transforma, il n’avait plus mal, il n’avait plus ce poids sur les épaules, il pouvait faire comme bon lui semblait et ça, c’était quelque chose qui n’avait pas de prix. Il écarquilla les yeux devant cette vérité qui s’imposait à lui, si enivrante qu’elle lui arracha un rire dément ! Il allait mettre ce château à feu et à sang, enfin surtout à sang vu que le feu n’est plus de ce monde. Mais d’abord, il fallait réduire à néant cette réunion d’imbéciles se prenant pour une armée. L’Armée de Dumbledore ! Quelle vulgaire plaisanterie. Nul ne peut s’opposer à eux, c’était un fait que les membres de l’AD devront comprendre à leurs dépens, du moins … S’ils survivent.

Gabriel leva lentement la tête devant lui, il avait entendu geindre une fille, sa voix ressemblait à celle d’Erell, et par réflexe, il avait levé la tête. Mais à son grand étonnement, il ne la vit pas, la jeune fille de quatorze ans ressemblant à sa mère devant lui. Quelqu’un d’autre se tenait devant, quelqu’un qu’il idolâtrait, son ami, son grand frère, son mentor.


- James …


C’était un murmure sans voix, inaudible pour tous excepté pour celui se tenant devant lui. C’était impossible qu’il se dresse devant lui, lui qui était mort, enfin mort, il avait fait quand même une apparition au Japon, dans cette taverne miteuse infesté de vampire et de possédé avant de repartir aussitôt dans un vortex. Qui sait où il avait bien pu repartir ? Caleb en avait eu une petite idée, mais comme souvent avec James, c’était une question sans réponse.
Il s’était brièvement demandé si les possédés avaient souffert autant que lui avant de succomber à leurs agresseurs. S’ils avaient ressentis cette pression au cerveau les poussant à accomplir des actes qu’ils ne voulaient pas commettre où bien parler en leurs noms, s’ils avaient résister ou bien accepter le démon en eux, s’ils avaient tenus longtemps maître de leurs propres corps avant de sombrer face à eux. Enfin, encore des mystères à résoudre …
James lui parla, il lui fit plutôt une demande plutôt bizarre, pas que sa demande soi bizarre en soit, mais que la demande est lieu, c’était déjà bizarre ça, mais en fait si, Caleb ne comprennait pas pourquoi il lui demander de lui prendre la main, ni des intentions de son mentor. La méfiance est une vertu, vous ne pensez pas ?


- Pourquoi ?


Dit-il en regardant son maître dans les yeux. Mais celui-ci hurlait à présent, comme si Caleb n’avait pas le choix, comme si les autres alternatives du futurs se résumaient à serrer la main de son maitre. Un défunt maître. Après tout, il était l’un des rares à qui il adressait une totale confiance, même s’il se méfiait de tout le monde.
Il se releva et empoigna la main de James avec un sourire, il était plus que ravi qu’il soit là, bien en vie, quoique …


- Tu as changé James.


En effet, il avait l’air différent. Mais il ne chercha pas à déterminé quoi qu’eux deux … fusionnèrent ? Etrange, James avait plutôt pris la place de l’entité à l’intérieur de Gabriel, c’était comme s’il avait comblé un vide. Mais de cette union, Caleb se sentait différent à son tour, il se toucha d’abord le front, puis regarda ses mains.

Mais qu’est-ce qu’il m’arrive ?

Pensa-t-il voyant sa peau rougir sous la chaleur qu’il dégageait. Puis ses mains le brulèrent, et dans un hurlement de douleur, ses mains s’embrasèrent d’un feu émeraude, semblable en tout point à celui de son maître. Il entendait d’ailleurs sa voix dans sa tête, sa voix résonnait comme une bien plus belle mélodie que celle du démon qui l’habitait juste avant.


Toi et moi …


Il baissa la tête et sourit, il savait que lui seul avait entendu ses mots, les autres l’avaient-ils vu comme lui ? Où n’était-il apparu que pour lui, des questions sans réponses, encore …
Mais ce pouvoir qui l’envahissait était d’un gout les plus divins, c’était comme s’abreuver à la fontaine de jouvence, mais une fontaine de pouvoir. Et sur un ton des plus machiavéliques, il répondit à son maître.


- Ensemble …


Puis d’un geste brusque, il remonta la tête vers Erell, les autres élèves avaient l’air d’être bloqué par quelque chose qui ne le préoccupait pas pour le moment, car dans ce flux de pouvoir, il y voyait comme une monté du sien. Ses pupilles d’humain se transformèrent et se fendirent pour devenir des yeux de serpents, des écailles remplacèrent sa peau à diverse endroit de son corps. Cela lui arracha un petit cri de douleur face à cette transformation. La souffrance n’en finirait donc jamais ?

Bien sûr que si.

En quelque seconde, la douleur disparut, d’ailleurs tout disparu, chaque sensation de souffrance physique, rien juste rien. Regardant ses mains flamboyantes, celles-ci étaient jonchées d’écailles et ne brulaient pas sous le feu. Ce feu vert, l’émeraude étincelante qui vira de couleur, le noir prit le dessus sur le vert, un noir teinté de violet, de couleur améthyste.
Il ne comprenait plus rien, d’abord James qui revient de dons ne sais où, puis il entre dans le corps de Caleb puis le Fourchelangue qui se voit grandement amplifié en plus d’avoir ce feu qui coule dans ses veines.

Erell se tenait devant lui, enfin il avait le monopole de lui répondre comme bon lui semblait, et pas par le biais d’un monstre.


- J’accepte !


Et rien d’autre à dire. La proposition qu’elle avait administrée à l’entité plus tôt lui convenait à merveille. Il se rua vers Erell comme une flèche, n’aspirant qu’à répandre la mort autour de soi. Ce désir ardent, et il peut le dire, de tuer, cette envie meurtrière d’éteindre la vie d’Erell. Ses yeux n’étaient posés que sur elle, rien d’autre ne comptait. Il essaya de porter un coup, sans succès grâce à l’esquive de sa rivale. Mais il ne sut réprimer toutes cette haine soudaine dans son assaut et il déversa en une explosion au bout de son poing, un feu immense d’une chaleur pesante derrière Erell pour aller s’écraser contre une barrière magique invisible.
Se reculant avec prudence en attendant le prochaine assaut de la Gryffondor, sa peau se craquela au niveau de son épaule droit pour libéré un feu améthyste de grande intensité. Il lâcha un cri de stupéfaction avant de poser sa main droite sur son épaule pour réfréner cette puissance qui s’écoulait hors de son corps. Mais alors qu’il posa sa main sur son épaule, le flux se tarit. Des écailles se formèrent sur la plaie pour la refermer et ne laissaient qu’une couche écailleuse parfaite.
Par peur il parla tout haut à James, mais sans qu’il s’en rende compte, sa langue s’était fissurée comme celle d’un serpent et il parla dans cette langue.


- JAMES ! JAMES ! Qu’est-ce qu’il m’arrive ?! Que m’as-tu fait ?!


Il avait chaud. Terriblement chaud, plus chaud qu’aucun être humain ne pourrait supporter. Abatant sa main sur sa chemise noire, il l’a déchira d’un coup sec, les tissus n’ont pas supportés la chaleur et celle-ci se désintégra sous les flammes de Gabriel. Son torse sec et pourtant musclé parfaitement dessiné se montra, les cicatrices ne manquaient pas d’être à l’appel, une vie bien remplie en souffrance pour une vie si courte. Les deux petits serpents restèrent accrochés sur ses bras, mais Caleb savaient qu’ils ne tiendraient pas bien longtemps, ainsi il les propulsa l’un et l’autre de chaque côté de la pièce, pour ne pas les tuer. Du moins pas encore.

De toute façon, il sentait d’autre serpent en lui, du moins sur lui. Des marques se dessinèrent sur ses avant-bras, comme deux tatouages de serpents. Encore une manifestation de son pouvoir ? Il ne savait plus trop quoi penser. Mais ces tatouages semblaient gigoter, comme s’ils voulaient absolument sortir.

C’est impossible …

Mais à la grande ignorance de Caleb, seul lui seul pouvait voir les tatouages serpentins. Un atout qu’il ne pouvait encore mettre en œuvre.

Oups il en oubliait son adversaire.

D’ailleurs il était étrange qu’elle lui fasse cet effet. D’un côté, elle resplendissait d’une beauté sans égal, sans pareille, sur ce seul moment, il oublia totalement Loélia qui se trouvait pourtant derrière elle. Il n’avait d’yeux que pour elle, celle qu’il devait tuer. Oui il devait la tuer, le contraire était inconcevable. Comment une fille ayant pareil pouvoir sur lui pouvait lui procurer autant de haine également ? C’était absurde, contraire, incohérent. Il voulait la voir, presser sa main contre la sienne, lui caresser le visage de ses doigts, lui dire à qu’elle point elle était belle,

Mais d’un autre côté …

Jamais il n’avait éprouvé pareil désir de tuer, une parfaite contradiction en lui, l’amour et la haine. Elle lui avait fait rappeler sa mère, si faible quand elle s’est faite tuer, si prétentieuse d’avoir menacé son ancêtre. Il ne préférait pas penser à la vision qu’il avait eue, c’était le sujet à question que jamais il ne pourra trouver de réponse. Il se contenta de rester face à elle, juste histoire de l’observer un peu plus et lui dit de sa voix redevenue normale, d’une voix étranglé par l’émotion :


- Persistes, et tu mourras. Je ne te rattraperais pas cette fois.


Son flanc droit s’ouvrit pour libérer un torrent de flamme noire pendant une dizaine de seconde, sous les grincements de dents de Gabriel, sous sa peur. Avant de se refermer pour être recouvert d’écaille de serpent.


- Pourquoi êtes-vous là ? Vous n’aviez qu’à rester bien gentiment dans vos lits et tout ce serait bien passer pour vous tous. Une nouvelle ère commence ! La nôtre ! Alors ne vous dites qu’une chose : Rester c’est mourir, partir c’est vivre.


Il n’avait regardé qu’Erell, l’objet de ses pensées, de ses désirs, droit dans les yeux. Puis, avec autant d’enthousiasme à le demander qu’a faire autant d’effort pour se taire, il demanda en claquant sa nouvelle langue de serpent dans sa bouche, à contrecœur et avec envie :


- Faite votre choix.



Revenir en haut Aller en bas
Erell Bowen
Gryffondor
Gryffondor
Erell Bowen

Nombre de messages : 404
Age : 23
Age Roleplay + Sorts : 15 ans sorts 1 2
Capacités Spéciales : Emphrépatie niveau 2
Points Prestige : 4
Date d'inscription : 25/07/2010

Profil du Sorcier
Points de vie:
AD Vs ADT ! La bataille des Champions ! * Aile Nord du Château* Left_bar_bleue1190/1190AD Vs ADT ! La bataille des Champions ! * Aile Nord du Château* Empty_bar_bleue  (1190/1190)
Points de mana:
AD Vs ADT ! La bataille des Champions ! * Aile Nord du Château* Left_bar_bleue1210/1210AD Vs ADT ! La bataille des Champions ! * Aile Nord du Château* Empty_bar_bleue  (1210/1210)

AD Vs ADT ! La bataille des Champions ! * Aile Nord du Château* Empty
MessageSujet: Re: AD Vs ADT ! La bataille des Champions ! * Aile Nord du Château*   AD Vs ADT ! La bataille des Champions ! * Aile Nord du Château* EmptyDim 20 Nov - 21:01

- Pardonnes moi …

Une larme coule sur sa joue. Elle a peur. Elle a tellement peur, peur de tous les évènements contradictoires qui viennent de se produire, peur de lui faire du mal. Elle a comprit qui il est. Erell sait que Gabriel et Caleb ne sont en réalité qu’une seule et même personne. Il s’est trahi lui-même. La jeune fille le regarde dans les yeux. Et quels yeux … Semblables à ceux d’un serpent, ils sont animés par une colère sans nom, une soif de meurtre visible par tous. Serrant les lèvres pour ne pas pleurer, elle tend les bras devant elle, lentement, les poings fermés.


- Alors je mourrais.

Erell s’est surprise elle-même en réussissant à esquiver aussi facilement. Il est plus puissant qu’elle, cela ne fait aucun doute, mais il est aussi inexpérimenté qu’un enfant qui fait ses premiers pas. Loin d’elle l’envie de lui faire du mal, de le faire souffrir comme il l’a fait souffrir dans le passé, mais elle n’a pas le choix. Cette fois, c’est elle ou lui. Il n’y a plus de carte joker. Elle veut juste hurler aux autres de s’enfuir, mais sa voix ne lui obéit plus et son cri reste coincé quelque part dans sa gorge.

A quoi bon lutter de toute manière ? Pourquoi vouloir les mettre en sécurité ? Ils le sont déjà, derrières ces parois magiques. Elle pourrait faire demi tour et s’en aller, le laisser là, avec sa douleur qui la ronge déjà. Elle va souffrir, tellement souffrir dans son combat. Elle le sait déjà. Elle ne veut pas lui faire du mal, elle ne l’a jamais voulu. Il a toujours eu le choix, elle lui a permit de faire quelque chose de mieux, de laisser James, de se défaire de son emprise. Il n’a pas voulu. Alors tant pis. Elle le blesserait, le tuera même, si il le faut. Mais pourquoi faire du mal à un enfant de onze ans à peine ?

Et ce feu qui pulse… Dans chaque partie de son corps, dans chaque parcelle de son âme, elle sent cette puissance qui est en elle, qui coule dans ses veines. C’est curieux … Elle n’a encore jamais ressenti son pouvoir d’une façon aussi forte. Pour un peu, cela lui ferait presque peur, mais admettre avoir peur d’un pouvoir trop grand, c’est perdre. Alors elle se contente de sentir le feu parcourir son corps, de savourer cet instant de plénitude, de calme. Oui, c’est cela. Le calme avant la tempête. Elle ferme les yeux un instant et s’imagine le petit garçon en face d’elle.

Toute cette colère, toute cette haine dirigée envers elle-même. Qu’a-t-elle donc fait pour mériter cela, à part être une pâle copie de sa regrettée mère et avoir trahi son mentor ? Rien. Mais cela lui suffit à lui, visiblement. Tout doucement, son apparence change. Elle prend quelques centimètres et certains traits de son visage se modifient. Qui devient-elle ? La question a-t-elle seulement besoin d’être posée ? L’Empathie, quel étrange don lorsque sa puissance est, dès lors, infinie. Erell est devenue Abby. Curieuse métamorphose, et pourtant … Rouvrant les yeux, un sourire doux et maternel se fige sur son visage.


- Gabriel … Ne fais pas cela, je t’en pris … Mon petit garçon, reviens à la raison … Te battre ne t’apportera rien, tu cours à ta perte pour un garçon qui se moque de toi. Dès qu’il reviendra, il te remplacera … Ne te bas pas pour lui, ne risques pas ta vie pour ce monstre, mon fils … Je t’en pris, renonces. Renonces pour moi …


C’est immonde ce qu’elle fait. Se servir de l’apparence de sa mère pour le dissuader, voilà la dernière chose qu’elle avait pensé faire. Mais voilà, elle ne veut pas se battre. Pas contre lui. Et si pour se faire, il faut jouer sur ses croyances, ses souvenirs et ses alliances, elle le fera. Modifiant encore une fois son apparence, elle devient son ennemi, l’homme qu’elle a trahi. Un sourire cruel fend son visage, pendant qu’au fond d’elle, elle a envie de se terrer quelque part, pour le mal qu’elle est en train de commettre.

- Comment peux-tu croire que tu représentes quelque chose pour moi ? Dès mon retour, je te remplacerai, tu n’es rien ! Tu ne vaux pas mieux que tous ceux qui se prosternent à mes pieds. Prouves que tu vaux quelque chose, défies mon autorité ! Pourquoi tu te bas contre elle ? N’aurais tu pas du l’égorger dans son sommeil il y à longtemps pour sa trahison ? Tu n’en serais pas là ! Tu es faible ! Tu ne vaux rien ! Tu es là, à te battre, tu ne vaux pas plus qu’elle, si tu étais intelligent, tu te serais débarrassé de cette fille il y a des lustres. Tu me déçois.


Elle ouvre les mains. Le regarde droit dans les yeux. Le jeu est fini.

Son apparence redevient sienne.

Le jeu jaillit, imposant de par sa taille. Il peut être plus fort qu’elle, c’est un novice. La couleur orangé éclaire l’endroit. La colonne horizontale se dirige vers Gabriel à une vitesse impressionnante. A peine libéré qu’il atteint presque sa cible.

Maintenant, c’est toi et moi … Si tu me laisses tomber, ton élu ne reviendra jamais. J’ai foi en toi. Restes avec moi, jusqu’à la fin …


Et les flammes redoublent d’intensité, pendant que roule sur sa joue une autre larme. Elle ne voulait pas lui faire de mal.

_________________
AD Vs ADT ! La bataille des Champions ! * Aile Nord du Château* Erelln10
Revenir en haut Aller en bas
Hector Fieldpath
Poufsouffle
Poufsouffle
Hector Fieldpath

Nombre de messages : 119
Age Roleplay + Sorts : 12 ans sorts 1
Capacités Spéciales : Aucune
Date d'inscription : 19/04/2010

Profil du Sorcier
Points de vie:
AD Vs ADT ! La bataille des Champions ! * Aile Nord du Château* Left_bar_bleue300/300AD Vs ADT ! La bataille des Champions ! * Aile Nord du Château* Empty_bar_bleue  (300/300)
Points de mana:
AD Vs ADT ! La bataille des Champions ! * Aile Nord du Château* Left_bar_bleue400/400AD Vs ADT ! La bataille des Champions ! * Aile Nord du Château* Empty_bar_bleue  (400/400)

AD Vs ADT ! La bataille des Champions ! * Aile Nord du Château* Empty
MessageSujet: Re: AD Vs ADT ! La bataille des Champions ! * Aile Nord du Château*   AD Vs ADT ! La bataille des Champions ! * Aile Nord du Château* EmptyMar 22 Nov - 21:10

Hector était pétrifié par la peur. Il avait beau se dire qu'il devait agir d'une manière quelconque pour aider Erell et ses camarades il était impuissant ! Ce sentiment le faisait se sentir mal, il sentait bien qu'il n'était pas à la hauteur. Mais n'était-ce pas trop demander à un garçon de 11 ans avec une sensibilité à fleur de peau ?

Les images avaient défilé, presque dénuées de sens. Un sort anodin lancé par Loélia, des mots échangés. Des phrases incompréhensibles et des faits tout autant. Puis le combat entre Erell et le Serpentard commença.

Une sorte de barrière s'était élevée autour des deux combattants. Il ne la percevait pas vraiment mais sentait pourtant que quelque chose empêcherait ses sortilèges, bien peu nombreux d'ailleurs, d'arriver jusqu'à Erell. Il devait essayer de trouver un moyen pour l'aider, la soutenir. Peut-être qu'un sortilège de soin bien placé ferait la différence ? A cette idée, Hector reprit un peu d'énergie et se secoua. Il devait trouver un moyen d'agir. Les Gryffondors, et ils étaient nombreux dans l'AD, n'étaient pas du genre à utiliser leur tête pour se sauver.

Oh Erell, si seulement je pouvais t'aider !


Hector s'approcha alors de Loélia pour lui souffler quelques mots.

- Nous devons trouver le moyen de l'aider.
Revenir en haut Aller en bas
Elizabeth Jonhson
Serpentard
Serpentard
Elizabeth Jonhson

Nombre de messages : 146
Age : 21
Age Roleplay + Sorts : 17 ans sorts 1 2 3
Capacités Spéciales : Nyctalope
Date d'inscription : 10/06/2011

Profil du Sorcier
Points de vie:
AD Vs ADT ! La bataille des Champions ! * Aile Nord du Château* Left_bar_bleue300/300AD Vs ADT ! La bataille des Champions ! * Aile Nord du Château* Empty_bar_bleue  (300/300)
Points de mana:
AD Vs ADT ! La bataille des Champions ! * Aile Nord du Château* Left_bar_bleue400/400AD Vs ADT ! La bataille des Champions ! * Aile Nord du Château* Empty_bar_bleue  (400/400)

AD Vs ADT ! La bataille des Champions ! * Aile Nord du Château* Empty
MessageSujet: Re: AD Vs ADT ! La bataille des Champions ! * Aile Nord du Château*   AD Vs ADT ! La bataille des Champions ! * Aile Nord du Château* EmptyMer 23 Nov - 12:10

Des limaces, d'horribles limaces, elle en avaient crachées un instant avant que le sort ne cesse de lui-même. Mais elle n'en tint pas bien compte, bien que les rieurs dont elle dirigeait la troupe sentir quelques fuseaux lumineux les effleurer de près. Et Caleb aurait pu être giflé pour la honte qui venait de lui être attribuée, parce que lui, il n'aurait put se défendre, mais non. Non, pour la simple et bonne raison que la vipère atterrit durement contre un mur durant cette explosion inexpliquée qu'elle eut à peine le temps d'observer, assommée, une main posée sur son visage pour tenter de soulager son mal de crâne. Tout se bouscula dans son esprit frappé quand elle se releva doucement, mais sûrement. Son regard se posa tour à tour sur Erell, puis suR Caleb, Erell, puis Caleb, Erell, puis Caleb. Mais il s'arrêta là, car il ne servait rien de rester debout comme une demeurée, à attendre que les choses ne se passent. Elle s'avança mais heurta une paroi incolore, une paroi qui ne se fracturerait pas de si tôt, semblait-il. Sur un vague coup de pied, Elizabeth recula et croisa les bras, soufflant, déçue, bien qu'impressionnée par la puissance sciant l'air, dont la source provenait avec évidence des deux élèves, de la Gryffondor, et du Serpentard. Vert, or, vert, or, vert... Les sorts étaient rapides et la jeune femme arrivait parfois à peine à les distinguer. Tous deux étaient puissants, mais seul un pourrait vaincre. D'une bataille promettant l'amusement, une guerre entre deux armées au sein de Poudlard, il était ressorti deux champions, non des moindres. La lumière vive des flammes aveugla presque la Serpentard, c'est donc les yeux plissés et endoloris qu'elle continua d'observer cette scène si divertissante, un sourire malsain apparaissant au coin de ses lèvres quand la championne se joua de l'esprit du champion, avec habileté, avec une perversion amusante. Il est vrai qu'il aurait fallu supporter Caleb, parce qu'il était son dirigeant, son "chef", mais elle ne l'aimait pas, et le voir ainsi désorienté était bien plus délicieux que quelques carrés de chocolat.

Et bien que le meilleur gagne !

Oui, parce qu'une vipère ne s’embarrasse pas de détails. La demoiselle riait à présent, la plus proche possible du bouclier magique qui entourait le combat, elle riait seule, comme une enfant, ses fossettes aux coins des lèvres plus présentes que jamais.


Alice !

Elle arrêta ses sottises à la vue de son amie. Mais que pouvait-elle bien faire ici ? Cachée dans l'ombre d'un mur ? Tant pis, les réponses, elle les obtiendrait plus tard. En attendant, elle sortit l'étudiante de l'ombre en tirant son poids léger par le bras. Sans ne lui demander aucun avis, elle l'enserra dans ses bras, avant de porter sa bouche à son oreille.

Regarde, nous allons nous amuser.
Revenir en haut Aller en bas
Jinx Rowel
Gryffondor
Gryffondor
Jinx Rowel

Nombre de messages : 820
Age : 23
Age Roleplay + Sorts : 21 ans sorts 1 2 3 4 SPE 1 2
Capacités Spéciales : Duellisme (2) / Hyper-sécrétion d'adrénaline (1) / Occlumancie (1)
Créature : Humain
Date d'inscription : 24/11/2010

Profil du Sorcier
Points de vie:
AD Vs ADT ! La bataille des Champions ! * Aile Nord du Château* Left_bar_bleue880/880AD Vs ADT ! La bataille des Champions ! * Aile Nord du Château* Empty_bar_bleue  (880/880)
Points de mana:
AD Vs ADT ! La bataille des Champions ! * Aile Nord du Château* Left_bar_bleue800/800AD Vs ADT ! La bataille des Champions ! * Aile Nord du Château* Empty_bar_bleue  (800/800)

AD Vs ADT ! La bataille des Champions ! * Aile Nord du Château* Empty
MessageSujet: Re: AD Vs ADT ! La bataille des Champions ! * Aile Nord du Château*   AD Vs ADT ! La bataille des Champions ! * Aile Nord du Château* EmptyJeu 24 Nov - 20:04

Jinx s'apprêtait à lancer le combat lorsqu'un son suraiguë lui transperça les oreilles. Une note à la limite du supportable, comparable au son strident d'une bouilloire laissée trop longtemps sur le feu. Puis une onde de choc surpuissante l'atteint au niveau du plexus solaire et le propulse en arrière. Effectuant un vol plané sur plusieurs mètres, Jinx atterrît lourdement sur le dos avant de se relever à la hâte.
Une odeur de souffre emplît ses narines et d'un coup, les troches s'allument et une explosion de chaleur se répandît alors dans le couloir. La lumière revint et la pénombre disparût, insufflant un nouvel espoir éphémère au Gryffondor.

Regardant autours de lui, Jinx ne prêtât aucunement attention à ses camarades à terre et se précipitât vers ce Gabriel changé en monstre pour le mettre hors d'état de nuire. Mais arrivé à quelques mètres de lui, il se cogna férocement à une barrière qu'il n'avait pas remarqué. S'écroulant une nouvelle fois à terre et se tenant le front entre les mains, il attendît quelque seconde que les étoiles encombrants sa vue veuille bien disparaitre. Un hématome noirâtre apparut sur son visage. Puis se relevant, il frappa du poing sur la fine couche de magie pur. Ce n'était ni comme du verre, ni comme de la pierre. On aurait dit de la glace mais avec la texture de l'eau, c'était ... absolument impénétrable.

Une ancienne et très puissante magie se déroulait sous ses yeux, mais le préfet n'en tenait aucunement compte, déferlant déjà toute sa haine et sa puissance pour mettre un terme à cette barrière magique. Mais ni enchantements, ni coups, ni sortilèges ne semblaient avoir d'effets. Le préfet commençait à perdre pied.

On voyait dans le regard de Gabriel une haine ancestrale, une soif de meurtre et de torture. Jamais Jinx n'avait vu de spectacle identique à celui-ci. Il avait foi en son amour, mais arriverait-elle à rivaliser avec cet être qui lui aussi semblait doter d'un pouvoir inégalable ?

Se retournant prestement, il aida Dakeyras à se lever, puis attendît que chacun des membres de l'AD ai recouvré ses esprits.


Une barrière magique nous sépare de l'ADT ! La contourner prendrait trop de temps et nous en manquons cruellement. Il va falloir metrre nos pouvoir en commun pour briser l'enchantement : maintenant !

Le ton de sa voix ne laissait place à aucune remarque, quiconque contesterait ses ordres subirait son courroux !

Vous aimez Erell, vous voulez qu'elle vive, vous voulez en finir une bonne fois pour toute ! Alors pour une fois écoutez-moi et unissons nos pouvoirs !
Revenir en haut Aller en bas
https://potteroleplay.actifforum.com/presentations-et-biographies
Contenu sponsorisé




AD Vs ADT ! La bataille des Champions ! * Aile Nord du Château* Empty
MessageSujet: Re: AD Vs ADT ! La bataille des Champions ! * Aile Nord du Château*   AD Vs ADT ! La bataille des Champions ! * Aile Nord du Château* Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
AD Vs ADT ! La bataille des Champions ! * Aile Nord du Château*
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Pensionnat Hentaï*! // Partenariat ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L'École de sorcellerie Poudlard :: Autres lieux-
Sauter vers: