AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 *Infirmerie*Des empreintes sanglantes derrières nous... [PV]

Aller en bas 
AuteurMessage
Carnelune Evebena
Serdaigle
Serdaigle
Carnelune Evebena

Nombre de messages : 348
Age : 26
Age Roleplay + Sorts : 19 ans sorts 1 2 3 MT1-2
Points Prestige : 17
Date d'inscription : 16/03/2011

Profil du Sorcier
Points de vie:
*Infirmerie*Des empreintes sanglantes derrières nous... [PV] Left_bar_bleue750/750*Infirmerie*Des empreintes sanglantes derrières nous... [PV] Empty_bar_bleue  (750/750)
Points de mana:
*Infirmerie*Des empreintes sanglantes derrières nous... [PV] Left_bar_bleue800/800*Infirmerie*Des empreintes sanglantes derrières nous... [PV] Empty_bar_bleue  (800/800)

*Infirmerie*Des empreintes sanglantes derrières nous... [PV] Empty
MessageSujet: *Infirmerie*Des empreintes sanglantes derrières nous... [PV]   *Infirmerie*Des empreintes sanglantes derrières nous... [PV] EmptyMer 7 Sep - 21:34

Comment parvint-elle au château ? Pleurant des larmes qu’elle n’arrivait pas à verser, épuisée au-delà du naturel, mais pourtant encore en meilleure santé que les deux élèves, elle les traina, les porta, les hissa, s’efforçant de faire un pas, puis un autre, et ainsi de suite, jusqu’aux portes que le concierge était en train de fermer pour la nuit. Comment ne les vit-il pas avant ? Carnelune ne savait pas, mais pourquoi ne les vit-il pas après… Ça, elle s’en était chargée, une pierre au poing, sonnant contre le crâne de l’homme qui n’avait rien demandé. Lâchant son arme improvisée, à demi-morte, elle se tourna vers les deux élèves, puis leva les yeux au ciel.

- S’il y a quelqu’un là-haut…

Dakeyras dans ses bras, le préfet qu’elle trainait tant bien que mal derrière elle. Des couloirs déserts, dans lesquels Dakeyras et elle laissaient de sanglantes empreintes. Les portes de l’infirmerie, contre lesquelles elle chût et qui s’ouvrirent sans un grincement. Elle lâcha le Gryffondor sur le premier lit qu’elle trouva, hissa de guingois le Serpentard sur l’autre.

Pourquoi l’infirmerie était-elle vide ? La question passa dans l’esprit de la jeune femme, disparut ainsi que toute autre considération sur ce qui ne mettait pas immédiatement sa vie en danger. Allongée sur le sol entre les deux lits, la tête appuyée sur la table de chevet, Carnelune était secouée de secs sanglots d’épuisement, tout son corps tremblant, avant qu’elle ne ferme les yeux, sombrant dans un semblant de sommeil agité… Dans lequel se dessina une silhouette de nuit, qui tendait les bras vers elle, avant qu’un aiglon ne tombe du ciel et ne l’emporte…

Corwin. Corwin… Egnis.


_________________
*Infirmerie*Des empreintes sanglantes derrières nous... [PV] Carnas11
Cette ombre de visage qui me hante...
Revenir en haut Aller en bas
https://potteroleplay.actifforum.com/t12321-carnelune-evebena
Gabriel Milual
Serpentard
Serpentard
Gabriel Milual

Nombre de messages : 59
Age Roleplay + Sorts : 17 ans sorts 1 2 SPE
Capacités Spéciales : Fourchelangue - Murmure glacé - Métamorphe brumée/fumée noire - Contrôle des rêves - Illusionniste - Nécroman de l'illusion
Créature : Humain possédé par un Graevoch (croque-mitaine) non révélé.
Date d'inscription : 30/03/2011

Profil du Sorcier
Points de vie:
*Infirmerie*Des empreintes sanglantes derrières nous... [PV] Left_bar_bleue1590/1590*Infirmerie*Des empreintes sanglantes derrières nous... [PV] Empty_bar_bleue  (1590/1590)
Points de mana:
*Infirmerie*Des empreintes sanglantes derrières nous... [PV] Left_bar_bleue1960/1960*Infirmerie*Des empreintes sanglantes derrières nous... [PV] Empty_bar_bleue  (1960/1960)

*Infirmerie*Des empreintes sanglantes derrières nous... [PV] Empty
MessageSujet: Re: *Infirmerie*Des empreintes sanglantes derrières nous... [PV]   *Infirmerie*Des empreintes sanglantes derrières nous... [PV] EmptySam 10 Sep - 7:26

Un instant de perturbation, un enfant qui se débat, la lutte pour la domination, le combat pour le trône, le contrôle du corps de Gabriel. Mais le monstre est plus puissant, plus le temps passe, et plus ses pouvoirs se renforcent. Il se battra pour ce corps, il a attendu des millénaires à l’attendre, il ne l’abandonnerait pas. Jamais.
L’entité se relève, maître de lui-même, maître d Gabriel quand la jeune femme : Carnelune Evebena l’agrippe par le col pour le jeté en arrière.


- Comment oses-t …


Un simple reflexe, méfiant, peu confiant des gestes que Carnelune proférait, soucieux de cette fiole qu’elle venait de sortir. L’entité créait une illusion parfaite de lui-même et se dégagea à toute vitesse, mais surtout de justesse. Invisible aux yeux de tous, et pourtant présent par le mensonge. Carnelune s’embrasa de cette lumière si vive de noirceur, si intense en aura maléfique, c’était troublant, si troublant, même pour un démon aussi vieux que le Graevoch.

- C’est impossible …


Murmura-t-il, en s’avançant difficilement vers Carnelune. Cette dernière tissa vers l’illusion et vers le Gryffondor un mince filet magique, qui aspirait leurs énergies magiques et vitales. L’entité comprit que s’il n’avait pas créait cette illusion, il serait dans le même état que Dakeyras, souffrant, faible, minuscule, comme un insecte. Il comprit qu’avoir l’hôte parfait ne signifiait pas être tout puissant, ni être dieu sur terre, mais qu’il était aussi vulnérable que cette pitoyable espèce.
Le lien magique de Carnelune sur l’illusion grimpait très lentement au-delà de l’illusion aspirant son pouvoir, rendant l’illusion moins crédible, trouble, mais toujours existante, se frayant doucement mais surement un chemin vers l’entité et son enveloppe charnel.
Comme saper vers sa propre illusion afin de la rejoindre, l’entité tomba au sol et rampa vers Carnelune, il ne voulait pas tomber dans l’inconscience, ça signifierai rendre le corps à cet humain, si faible, si pitoyable, aussi pourri que lui !


- Non ! Ce corps … Est … A moi !!


Et Carnelune redoubla d’intensité, pour illuminé les environs de sa lumière sombre.
Le lien toucha le bout du pied de Gabriel, et le Graevoch empoigna la cheville de la jeune femme. S’imprégnant de sa noirceur, comprenant chaque cellule de cette fille, voyant le mal qu’elle s’était infligé pour les sauver. La jeune femme tomba, le monstre sans le vouloir, avait aspiré tout son pouvoir maléfique, il s’en était gavé à s’en explosé la pense. Et s’il ne l’avait pas fait, il aurait probablement subis le sort de tous les possédés de la pièce qui avaient à présent disparus.
Mais le lien magique avait atteint le Graevoch et il commença à se sentir faible, et sentait son pouvoir disparaitre. Alors un geste, stupide, fou, spontané, et d’une gentillesse remarquable. Carnelune versa un peu du contenu de la fiole qu’elle avait en main dans la bouche de son illusion. Et le lien qui happait les forces vitales de l’entité disparu en un éclair pour être revigoré. Comme si on lui avait mis de nouvelle pile, il se releva avec un sourire.


- Je ne sais pas comment tu t’es procuré de l’essence du mal ! Mais je vais te tuer petite, hé hé hé ! Je vais te faire souffrir pour ce que tu viens de me faire endurer, l’enfer te paraitra doux après ce que je vais te faire endurer !


Pensa-t-il en s’imaginant les pires tortures qu’il pourrait faire subir à Carnelune. Mais celle-ci se releva aussi pour hisser son illusion devenu plus réel grâce à la fiole, sur son épaule, et de l’autre le corps du Gryffondor. Il allait enfin se révélé à elle, lui montré qu’il était là sous ses yeux et la faire souffrir, lui montrer dans un regard qui il était. Le Graevoch empoigna l’habit de Carnelune et disparu, comme tous.



C’est comme une présence qui se rapproche, sentir l’humain avoir plus de pouvoir. Sentir le sol se craqueler sous ses pieds pour tomber dans un gouffre dont-on ne se relèvera jamais. Ils avaient tourbillonnés et les voilà devant cette école, miteuse, symbole d’espoir et de sécurité. Un relan gastrique parcourra presque entièrement l’œsophage de Gabriel avant de retomber dans son estomac. Il suivit à la trace les pas maladroit de Carnelune, elle transportait son illusion, et son pouvoir faiblissant, il devait la suivre.

La suivre.

La suivre.

L’infirmerie. Elle déposa le corps de Dakeyras comme un morceau de viande pour le boucher. Puis le corps de Gabriel, l’illusion du mal marchant derrière elle, avant de s’effondré au sol entre leurs lits à son tour.
Et lui, qui se marche comme s’il avait couru pendant des jours, haletant, essoufflé, à bout de force, énervé, colérique, haineux, et pourtant silencieux. Il s’empresse de rejoindre Carnelune, allongé au sol pour lever une main au-dessus de sa tête, il ne peut presque plus rien faire, son temps est presque écoulé, mais il peut tout de même faire ça avant de sombrer au fin fond du corps de Gabriel …

Il .. Il n’entrevoit que des images .. Plusieurs personnes .. Une douleur, le coup fatal, une erreur. Elle ne dort pas, du moins pas vraiment. Somnolente, l’entité aura au moins gardé cette information avant de sombrer, lui qui voulait souiller son esprit, le voilà dégurgitant de douleur étouffé. Il n’a plus la force de hurler, de se débattre, il est usé. Mais il a au moins eu le mérite de reconnaitre les personnes présentes dans son esprit..

Un soupçon d’effort, l’entité titube vers son illusion et tombe sur elle, la faisant disparaitre et prenant sa place sur le lit. Plus de force, il sombre dans l’inconscience, vidé, happé, trop faible pour encore garder le contrôle. Sous le cruel destin, il rend à contre cœur le contrôle à Gabriel.

Mais lui, tout comme son double maléfique et trop faible. De sa main, il glisse, son anneau. Ne laissant qu’un corps jeune et meurtri. Non le corps de Gabriel Milual, mais celui de Caleb Roarch.
Et du sommeil de l’entité s’éveille Caleb, entrouvrant à peine les yeux.

Revenir en haut Aller en bas
Dakeyras Bremer
Admin
Admin
Dakeyras Bremer

Nombre de messages : 467
Age : 26
Age Roleplay + Sorts : 14 ans sorts 1 2
Capacités Spéciales : Télékinésie (2)
Date d'inscription : 18/04/2011

Profil du Sorcier
Points de vie:
*Infirmerie*Des empreintes sanglantes derrières nous... [PV] Left_bar_bleue1350/1350*Infirmerie*Des empreintes sanglantes derrières nous... [PV] Empty_bar_bleue  (1350/1350)
Points de mana:
*Infirmerie*Des empreintes sanglantes derrières nous... [PV] Left_bar_bleue1450/1450*Infirmerie*Des empreintes sanglantes derrières nous... [PV] Empty_bar_bleue  (1450/1450)

*Infirmerie*Des empreintes sanglantes derrières nous... [PV] Empty
MessageSujet: Re: *Infirmerie*Des empreintes sanglantes derrières nous... [PV]   *Infirmerie*Des empreintes sanglantes derrières nous... [PV] EmptyDim 11 Sep - 17:11

Il y eu un mouvement vif et une giclé de sang qui vint asperger le visage de Dakeyras. La créature tomba morte sur le sol et le jeune garçon retomba pieds au sol. Le gryffondor voulu aller reprendre sa dague mais l’assistante professorale qui venait surement de lui sauver la vie attrapa le garçon et le mit à l’écart du combat en le jetant derrière une porte. Gabriel le suivit rapidement, et failli le percuter. La jeune femme, elle, était toujours tournée vers la troupe de possédés. Une aura maléfique commença à se dégager d’elle et une lumière vive se mit à rayonner. Le gryffon plissa les yeux pour réussir à voir encore quelque chose.

Il ressentit une drôle de sensation le parcourir comme si il perdait quelque chose. Il se sentait faiblir, se vider. Ses jambes flageolèrent et il s’écroula, vidé de ses forces. Pendant ce temps, la taille des rayons lumineux avait augmenté et l’air s’était emplie d’une odeur abominable et était devenu presque irrespirable. Le jeune garçon se sentit oppressé par cette ambiance malsaine et sa vue commença à se brouiller. Son cœur ralentissait, arrivant à un rythme plus que dangereux. Il avait la tête qui tournait, il avait chaud et froid en même temps. Sa gorge était sèche et serrée. Il ouvrait la bouche pour respirer mais il y parvenait à peine. Puis il perdit connaissance. Il ne ressentait quasiment plus rien. La vie l’avait presque quittée.

*Dans la tête de Dakeyras*

Il voyait des flashs de son passé, des images défilait dans sa tête. Il vit son enfance aux côtés de ses parents, il vit Fire, il vit Loélia, il vit la mort de ses parents, il vit ses altercations multiples avec Caleb, il vit Léocadie.... Toutes ces images passaient à une vitesse folle, lui rappelant de bons et de mauvais souvenirs. Ce moment sembla durer des années pour Dakeyras alors qu’en réalité, ça ne dura que plusieurs minutes.

*Dans la tête de Dakeyras*

Un fluide coula le long de sa gorge. Il raviva, à la manière d’un carburant, le feu qui s’était presque éteint en lui. Il ouvrit les yeux soudainement et resserra sa main sur le manche froid de sa lame. Mais il s’évanouie aussitôt. La blessure à son genou s’était refermée, ne laissant plus qu’une fine cicatrice horizontale à la place de la plaie. Ses côtes se remirent douloureusement à leur place et se ressoudèrent en partie, mais elles demeuraient fragile.
Carnelune hissa les deux élèves à ses côtés, les soutenants sur ses épaules. Les deux garçons n’étaient pas lourds mais il fallait quand même une force développée pour pouvoir les trainer ainsi. Elle les fit tous trois transplaner jusque Poudlard et fini de les trainer pour les déposer dans des lits de l’infirmerie. Allongé sur le dos, le gryffon dormait à moitié. Ses vêtements étaient tachés de sang, son pantalon et son tee-shirt étaient déchirés par endroit. Son visage était, lui aussi, moucheté de taches de sang et de poussière.

Il ne pensait à rien, si ce n’est à un personne, quelqu’un qu’il appréciait beaucoup, qui lui manquait et qu’il avait envie de voir mais pas qu’elle le voit comme ça. Le fait de penser à cette personne lui redonna la force d’ouvrir les yeux et de murmurer son nom.

Léocadie...

Il vit alors qu’il avait quitté cette taverne répugnante et le combat qui les avait mis dans cet état. Pivotant douloureusement vers la droite, il aperçu Carnelune, par terre. Il n’avait pas la force de se lever, ni de la hisser sur un lit, mais il utilisa le peu d’énergie qu’il avait encore en réserve pour se pencher légèrement vers elle en maintenant ses côtes avec son bras et glisser son oreiller sous sa tête, lui n’en avait pas forcement besoin, et elle serait un peu mieux installé, en attendant qu’une infirmière daigne arriver pour prendre soin d’elle. C’était une façon de l’aider à son tour, elle lui avait sauvé la vie aujourd’hui et il lui en serait reconnaissant et redevable.
Sur l’autre lit, il vit Gabriel qui semblait moins faible que lui mais épuisé quand même. Mais il ne intéressa pas plus que ça à son cas, il n'avait que faire de son sort. Il se remit sur le dos et ferma les yeux sans dormir, pour se reposer et reprendre des forces.

_________________
*Infirmerie*Des empreintes sanglantes derrières nous... [PV] Daksig10
Revenir en haut Aller en bas
https://potteroleplay.actifforum.com/t12308-dakeyras-bremer
Elizabeth Jonhson
Serpentard
Serpentard
Elizabeth Jonhson

Nombre de messages : 146
Age : 21
Age Roleplay + Sorts : 17 ans sorts 1 2 3
Capacités Spéciales : Nyctalope
Date d'inscription : 10/06/2011

Profil du Sorcier
Points de vie:
*Infirmerie*Des empreintes sanglantes derrières nous... [PV] Left_bar_bleue300/300*Infirmerie*Des empreintes sanglantes derrières nous... [PV] Empty_bar_bleue  (300/300)
Points de mana:
*Infirmerie*Des empreintes sanglantes derrières nous... [PV] Left_bar_bleue400/400*Infirmerie*Des empreintes sanglantes derrières nous... [PV] Empty_bar_bleue  (400/400)

*Infirmerie*Des empreintes sanglantes derrières nous... [PV] Empty
MessageSujet: Re: *Infirmerie*Des empreintes sanglantes derrières nous... [PV]   *Infirmerie*Des empreintes sanglantes derrières nous... [PV] EmptyMer 14 Sep - 11:50

Son instinct la guidait à travers l'école, ses pas léger s'était peu à peu précipité, elle courait à présent. Ses cheveux volant autour de son visage doux et sa robe se soulevant avec indécence à l'allure de ses jambes fines, elle n'en avait strictement rien à faire. Soudain, elle se stoppa net, dans la pénombre, Elizabeth pouvait distinguer à présent les portes battantes qu'elle connaissait bien, celles que presque tous avaient un jour franchies. Sur le sol et les battants mal fermés se dessinaient des tâches vermeilles et sanglantes. Le souffle saccadé et haletante, elle ne bougeait plus. La veille sorcière le lui avait demandé. Elle lui avait demandé d'être là, quand le jeune serpent arriverait, mal en point. Recueillir une goutte de son sang et trois mèches de ses cheveux, là était son unique mission. Les yeux écarquillés, elle appréhendait.

Du calme. Du calme. Du calme ! Ca va aller...

Elle approcha lentement sa main tremblante vers l'entrée, appuyant légèrement sur la porte blanche, encore hésitante. On ne put seulement apercevoir qu'une petite parcelle de la salle encore. Elle prit son courage à deux mains, tentant de laisser sa terreur derrière elle, poussa sur sa main, presque contre son gré et entra, les battements de son coeur rapides et résonnants dans tout ce corps frêle qui était sien. Elle n'eut pas besoin de feindre un léger cri de surprise lorsqu'elle aperçut la pièce et ses occupants. Au sol, gisait une jeune femme sombre et tourmentée, il lui semblait l'avoir déjà croisée à Poudlard mais elle ne saurait déceler de son identité. Sur un lit voisin reposait un jeune élève dont elle n'avait souvenir. Et là, plus proche encore, était allongé Caleb. Caleb qu'elle allait devoir trahir et surtout, Caleb à qui elle allait devoir mentir. Elle s'approcha de lui, son regard se posant tour à tour sur les multiples blessures qui parsemaient son corps enfantin.

Hum... Bien amoché le petit.

Elle sourit, elle n'aurait au moins pas de mal à trouver le sang qu'il lui était nécessaire. Elle se rendit compte qu'elle n'avait apporté aucun récipient pour recueillir ses "ingrédients". Elle s'avança vers une armoire sobre, l'ouvrit sans bruit et y trouva une petite fiole vide, discrète. Elle ne manquerait sûrement à personne. Elle prit soin d'en réceptionner une deuxième, un peu plus grosse cette fois-ci, dans le but d'y stocker les mèches brunes du gamin.

Elle s'avança encore une fois à son chevet, passa la main sur son front, relevant ses cheveux luisant de sueur par les efforts accomplis. Elizabeth y trouva facilement une petite coupure sans gravité, dont le sang s'échappait encore dans de lents intervalles. Elle posa contre cette blessure sa petite fiole translucide, attendant le liquide écarlate. Une goutte s'y déposa, elle la retira et la rangea près de sa dague, la chaleur du sang encombrant sa froideur habituelle. Elle sortit ensuite son arme, coupa trois mèches sombres, faisant en sorte que leur perte ne soit pas visible, elle les engouffra ensuite dans la fiole réservée à cet effet. Elle replaça le récipient et sa dague à leur place auprès du sang du petit serpent.

Bon... passons au mensonge...

Était arrivé le moment qu'elle redoutait. Mentir, feindre. Elle passa encore une fois la main sur le visage du Serpentard, dans le plus de tendresse dont elle était capable, ce qui n'était, il fallait l'avouer, pas très brillant. Mais c'était un début. Elle prit une grande inspiration et entrouvrit ses lèvres.

Mince... Comment il s'appelle déjà !

Elle ne se rappelait plus. La consonance avait encore disparue.

Ah oui ! Caleb !

Reprenant une fois de plus son souffle, elle réussit cette fois à s'exprimer.


Caleb ! Réveille toi !

Elle était penchée au-dessus de son visage, tentant de trouver le mine parfaite pour exprimer sa fausse inquiétude. Elle pensa à Alice, elle imagina son amie allongée sur ce lit, blessée, malade. L'expression idéale prit enfin place sur son joli visage.
Revenir en haut Aller en bas
Caleb Roarch
Serpentard
Serpentard
Caleb Roarch

Nombre de messages : 728
Age : 26
Age Roleplay + Sorts : 14 ans sorts 1 2
Capacités Spéciales : Fourchelangue (2)
Créature : Humain ?
Date d'inscription : 23/02/2011

Profil du Sorcier
Points de vie:
*Infirmerie*Des empreintes sanglantes derrières nous... [PV] Left_bar_bleue1340/1340*Infirmerie*Des empreintes sanglantes derrières nous... [PV] Empty_bar_bleue  (1340/1340)
Points de mana:
*Infirmerie*Des empreintes sanglantes derrières nous... [PV] Left_bar_bleue1410/1410*Infirmerie*Des empreintes sanglantes derrières nous... [PV] Empty_bar_bleue  (1410/1410)

*Infirmerie*Des empreintes sanglantes derrières nous... [PV] Empty
MessageSujet: Re: *Infirmerie*Des empreintes sanglantes derrières nous... [PV]   *Infirmerie*Des empreintes sanglantes derrières nous... [PV] EmptyDim 18 Sep - 18:41

Une respiration lente, Caleb inspirait, expirait silencieusement allongé sur son lit d’infirmerie. Tout s’était passé si vite, il était apparu devant lui, et avait disparu aussitôt. Comme une ombre sous la lumière, James s’en fut là d’où-t-il venait … Probablement.

Pourquoi … Pourquoi … Pourquoi …

Se répétait-il inlassablement dans sa tête.
Le lien qu’il avait ressenti était si fort, si intense. Son mentor, revenu d’entre les morts, revenu à la vie. Le lien qui les unissait aussi. Mais à présent, ce serait différent, Caleb sentait que ce lien était changé à jamais, il savait qu’il ne mourrait pas s’il désobéissait à James, qu’il pouvait allé à l’encontre de sa volonté. Mais bon, à quoi bon ? Et pourquoi faire ? Il aimait James comme un grand frère, comme une famille qu’il n’avait jamais eu, même s’il pouvait diriger l’ADT comme il l’entendait, si James revenait, il lui rendrait les rênes de l’Armée Des Ténèbres avec joie. Car il est le plus sage d’entre tous, le plus puissant, mais surtout, car un puissant, il est toujours possible de le faire succomber, mais surtout, il est le plus dangereux. Ou du moins qu’il était … Revenu mais reparti. Encore.
C’était comme un rêve qui continuait, il regardait faiblement le plafond de l’infirmerie en se disant qu’il n’était pas réapparu, que tout ça n’était qu’un rêve. Un rêve qui jouait avec leur lien, qui s’amusait à le martyrisé. Mais cette perception du rêve fut bien courte. La raison ? La fille aux cheveux de sang.
Il la regardait du mieux qu’il put, c’est-à-dire sans qu’elle ne le remarque. Et il la regarda s’emparé de mèche de cheveux et de goutte de sang qui lui appartenait. Encore un phénomène inexplicable, mais tout ce sait en temps et en heure. Mais cela le touché directement, on le volait, et pas un objet lui appartenant, non, c’était des morceaux de son être. Quelle personne censé ferait une telle chose ? Un philtre d’amour peut-être ? Non, une fille de dix-sept ans avec un garçon de onze ans, restons sérieux .. Hum hum …

Elle l’interpella ensuite à se réveiller. Ne voyait-elle pas qu’il ne dormait pas ? Soit, il choisit de ne pas répondre. Elle s’entacha de renouveler son aboiement tout en essayant de le secouer d’une main par son épaule. Moment idéale ! La brusquer !
D’un réflexe maladif et rapide, Caleb se saisit du poignée de sa comparse qui essayé de le réveiller. Elle sursauta.


Elizabeth …

Dit-il de façon presque fébrile.

Je peux savoir … ce que tu fais ici ?

Mieux valait attendre avant d’entamer le vif du sujet, histoire de voir les arguments qu’elle allait lui déballé en tentant de se justifier. Si elle lui mentait, il pourrait la punir en devenant Gab.. .

M*rde !

Pensa-t-il en regardant sa main gauche.
Il lâcha Elizabeth qui pouvait très bien parlait sans qu’il la tienne. Lentement et difficilement, il se redressa en esquissant une grimace sinueuse. A de multiples endroits de son corps, il avait mal. Regardant au sol, il l’aperçu devant son lit. Il avait dû glisser de sa main. Posant ses jambes à terres, il trébucha et se retrouva à plat ventre contre le sol.


Je te tiens .. j’ai besoin de toi tu sais. Je ne te laisserais pas partir comme ça. Tu es à moi, tu es ma chose, tu es miens …

Dit-il tout doucement en ramassant furtivement son anneau. Il le porta à son annulaire gauche avec un sourire à découdre un mort. Il en avait tellement peur et pourtant, depuis ses échanges de joutes avec ces vampires et ces possédés au Japon, il le garderait auprès de lui, il en avait besoin, il en avait envie, c’est son anneau. C’est ça le pire, recroquevillé en position fœtale, il caresse son anneau comme un doux psychopathe. Il a compris, que malgré sa peur la plus extrême à se perdre dans le mal qui l’habite, il avait compris que cet anneau représentait le pouvoir. Et le pouvoir, c’est une chose auquel Caleb aspire le plus au monde. Accumulé du pouvoir, encore et encore, quitte à vendre son âme s’il le faut. Mais il n’irait pas jusque-là, son âme avait déjà bien du souci pour rester là où elle était, pour garder le contrôle de son enveloppe corporelle, alors il se priverait pendant un long moment de vendre son âme.
Puis il regarda Elizabeth en reprenant un visage sérieux.


Un coup de main ne serait pas de refus ..

Dit-il tendant une main vers elle pour se relever.

_________________
*Infirmerie*Des empreintes sanglantes derrières nous... [PV] Calsig10
D'un simple regard, la mort nous sépare.
La lumière est aveuglante, elle l'a toujours été. Il faut la détruire.
Revenir en haut Aller en bas
Elizabeth Jonhson
Serpentard
Serpentard
Elizabeth Jonhson

Nombre de messages : 146
Age : 21
Age Roleplay + Sorts : 17 ans sorts 1 2 3
Capacités Spéciales : Nyctalope
Date d'inscription : 10/06/2011

Profil du Sorcier
Points de vie:
*Infirmerie*Des empreintes sanglantes derrières nous... [PV] Left_bar_bleue300/300*Infirmerie*Des empreintes sanglantes derrières nous... [PV] Empty_bar_bleue  (300/300)
Points de mana:
*Infirmerie*Des empreintes sanglantes derrières nous... [PV] Left_bar_bleue400/400*Infirmerie*Des empreintes sanglantes derrières nous... [PV] Empty_bar_bleue  (400/400)

*Infirmerie*Des empreintes sanglantes derrières nous... [PV] Empty
MessageSujet: Re: *Infirmerie*Des empreintes sanglantes derrières nous... [PV]   *Infirmerie*Des empreintes sanglantes derrières nous... [PV] EmptyMer 21 Sep - 11:24

Oh non ! Il m'a vu.

Elle songea quelques instants à quelle ruse elle aurait put adopter à cet instant précis où son plan s'effondrait peu à peu. Elle n'attrapa pas la main de Caleb mais le porta à moitié pour le hisser sur le matelas tâché. Il s'appuyait de tout son poids sur elle, il n'était peut-être qu'un enfant mais elle n'était qu'une jeune fille dont la force piètre n'égalait pas son agilité et sa vitesse. Quand il retomba enfin sur sa couchette, comme une masse, elle plongea son regard dans le sien, tentant de le rendre tendre. Elle le regarda droit dans les yeux.

Ce que je fais ici... Et bien... Je... je...

Elle déglutit ces mots avec difficulté et cracha presque ceux qui suivirent, ne les ayant sans doute jamais prononcé. Elle le faisait pour... Pour le Destin.

Je... je... Crois... Oui, c'est ça.. Je crois. Que.. qu... Que je t'aime !

Finit-elle par lâcher, un sourire bien peu franc saillant son visage.

-Flash Back-


Elizabeth Jonhson !

Avait hurlé le professeur. La jeune première année s'était avancée, terrifiée mais sûre d'elle, ne laissant rien paraître de ses sentiments. Elle s'assit sur le tabouret en bois qui se présentait, les regards des autres élèves tournés vers son petit minois. L'on posa un vieux chapeau décrépi sur ses cheveux, déjà vermeilles. A peine ayant été libéré des mains de son porteur, que sans le moindre remord, il déclara, confiant :

Serpentard !

Elle n'avait aucune préférences en ce qui concernait les maisons, elle n'y connaissait rien et accepta son sort, fière d'étudier sous l'emblème du serpent. Soulagée, l'enfant rejoignit la table de ses nouveaux congénères, à pas léger. Arrivée à proximité, un pied se plaça sur son chemin, barrant sa route sans qu'elle ne l'aperçoive, malheureusement. Elle trébucha et se raccrocha à la robe d'une élève dont elle n'avait connaissance, poussant un cri instinctif qui lui valut railleries et remarques de ses camarades reptiliens.

-Flash Back-


Le jeune femme fut honteuse de ce souvenir. Le honte entachait sa fierté, tuait son assurance. C'était une chose qu'elle détestait, qu'elle ne pouvait supporter. D'ailleurs, dans l'enceinte de Poudlard, ce fut bien, le premier jour, la dernière fois qu'elle se ridiculisa.

C'est bon, personne ne s'en souvient !

Elle n'y avait repensé que pour donner l'illusion de cette gêne, de cette gêne qui réussirait peut-être à tromper Caleb. Elle mordait à présent sa lèvre inférieure, ses joues enflammées. Elle se pencha ensuite au-dessus de lui, comme lors de son "réveil". Elle repensa à Alice, le visage de son amie, posé sur cet oreiller à la place de celui qu'elle trahissait au fil de ces minutes. Elle posa sa main froide et tremblante sur sa joue avant de chuchoter, à peine audible, d'une voix délicate.

Qu'est-ce qu'il s'est passé ?
Revenir en haut Aller en bas
Caleb Roarch
Serpentard
Serpentard
Caleb Roarch

Nombre de messages : 728
Age : 26
Age Roleplay + Sorts : 14 ans sorts 1 2
Capacités Spéciales : Fourchelangue (2)
Créature : Humain ?
Date d'inscription : 23/02/2011

Profil du Sorcier
Points de vie:
*Infirmerie*Des empreintes sanglantes derrières nous... [PV] Left_bar_bleue1340/1340*Infirmerie*Des empreintes sanglantes derrières nous... [PV] Empty_bar_bleue  (1340/1340)
Points de mana:
*Infirmerie*Des empreintes sanglantes derrières nous... [PV] Left_bar_bleue1410/1410*Infirmerie*Des empreintes sanglantes derrières nous... [PV] Empty_bar_bleue  (1410/1410)

*Infirmerie*Des empreintes sanglantes derrières nous... [PV] Empty
MessageSujet: Re: *Infirmerie*Des empreintes sanglantes derrières nous... [PV]   *Infirmerie*Des empreintes sanglantes derrières nous... [PV] EmptyJeu 29 Sep - 16:32

Maintenant qu’elle l’avait hissé sur son lit d’infirmerie, sa tête avançait dangereusement de la sienne. Elizabeth, la fille aux cheveux rouges devenait unicolore en s’approchant de Caleb et en lui avouant le mensonge le plus RIDICULE qui soit. Bien que son expression de visage fût pour le moins convaincante, il n’était pas très emballé par l’idée !

*Splatch *

Sa main décolla au quart de tour sur la joue droite d'Elizabeth. Non mais vraiment, pour qui elle se prenait à sortir des âneries pareilles ? Il trouvait que mentalement, elle lui ressemblait énormément. Alors s’il devait retourner la situation dans le sens inverse, jamais il n’aurait pris le risque de lui dire qu’il l’aimait pour se rendre crédible. C’était d’un ridicule absolu.

- « Ce qu’il s’est passé ? Il s’est passé que j’ai été téléporté avec le bouffon endormi sur l’autre lit dans une taverne au Japon ! Où on a rejoint tous les deux l’assistante professorale qui dort là ! »

Dit-il en indiquant Carnelune étendue au sol du bout de son index.
Mais l’attitude de sa comparse l’avait agacé au plus haut point. Il sentait son pouls dans ses veines qui passaient dans sa tête à une vitesse folle. Signe de l’énervement croissant. Ce qui lui permit de continuer la conversation avec un peu plus d’aplomb, et … un peu plus d’émotion.
Inspirant, expirant, deux ou trois fois, histoire de se calmer, quand son rythme cardiaque repris une allure normale, il reprit tout doucement en direction d’Elizabeth :


- « Tu te souviens de notre conversation dans la Forêt Interdite ? Quand je t’ai parlé de James Rayan ? Mon prédécesseur au poste de Chef de l’ADT ? »

Ses yeux vinrent lentement se poser dans le regard de la jeune fille. Des questions vinrent soudainement se glisser dans l’esprit de Caleb. Une chose que le jeune serpent trouvait bizarre, c’était qu’Elizabeth se trouve très exactement à l’endroit où il atterrirait lors de son retour en Angleterre. Mais il placerait cette question le temps venu ! Qui sait … Bientôt peut-être ?
N’attendant pas une réponse immédiate de sa part, il continua :


- « Et bien, il était là aussi. Il avait l’air différent, mais c’était lui, j’en suis sûr et certains ! »

Mais elle devait avoir que faire de ce que Caleb ressentait à cause du lien créer entre lui et James. Du coup, il reprit son récit.

- « Mais il disparut aussi vite que je l’avait vu. La taverne était infestée de possédé et de vampire. Inutile de te dire que c’est un miracle si nous sommes encore en vie ! En fait, c’est grâce à elle. »

Dit-il en posant difficilement ses jambes sur le sol. Les nombreuses crampes disséminées un peu partout dans son corps lui faisaient atrocement mal, et le fait qu’il se sentait totalement démunis d’énergie ne le rendait pas plus gentil !

- « Je sais que tu ne sais pas ce que sais, mais cette fille, elle s’est procuré une chose rare, qu’une seule personne à ma connaissance a réussi à se procurer vu que j’étais avec elle quand elle l’a eu. »

Se tournant vers le corps de Carnelune, tout comme Elizabeth, il articula bien le nom de ce que Carnelune avait sans doute dérobé :

- « De l’Essence du Mal. C’est très rare, tu sais ? Trop rare même .. La dernière que j’ai vue était aux mains de James, lors d’une petite excursion en Chine. »

D’une voie bien plus sérieuse, il ne faisait pas qu’emmètre un souhait, il donnait très clairement un ordre à Elizabeth.

- « Je pense qu’il faut qu’on ait cette assistante à l’œil. »

Un air songeur, il le savait que trop bien. Il en avait l'intime conviction, il savait qu’il devrait la surveillais coute que coute, pour le bien de son ordre. Pour le bien de tous.
Puis, Caleb se retourna brusquement vers Elizabeth.


- « Ensuite ! Cette fille nous a ramené, moi et l’autre abruti de Gryffondor pour nous étendre sur ces lits d’infirmerie. Sur lequel, moi, qui était presque somnolent mais pas entrain de dormir, ait pu constater que toi ! Elizabeth Jonhson, arrivé pile poils au moment où nous arrivions, ce qui est légèrement suspect,

C’était le moment idéal.

Pensa-t-il de son air vicieux.


- Vint vers moi pour te procurer une goutte de mon sang et quelques mèches de mes cheveux en prétextant la plus débile des excuses, m’aimer! Une fille de dix-sept ans avec un garçon de onze ans. La prochaine fois, trouve quelque chose de plus crédible, là je ne suis pas du tout convaincu malgré la tête que tu t’étais forcé à m’afficher. La question est …… Roulement de tambour …. Pourquoi ?

Tous les traits de son visage se durcirent comme si Caleb n’était constitué que de haine. Ce qui était le cas. Sentant sa comparse prise sur le vif, elle ne détona pas donner une réponse sur l’instant, ce qui donna l’agacement suprême à Caleb.

- « Tu vas parler ? Ou il faut je t’arrache la réponse de ta bouche ? »

_________________
*Infirmerie*Des empreintes sanglantes derrières nous... [PV] Calsig10
D'un simple regard, la mort nous sépare.
La lumière est aveuglante, elle l'a toujours été. Il faut la détruire.


Dernière édition par Caleb Roarch le Mar 11 Oct - 22:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Elizabeth Jonhson
Serpentard
Serpentard
Elizabeth Jonhson

Nombre de messages : 146
Age : 21
Age Roleplay + Sorts : 17 ans sorts 1 2 3
Capacités Spéciales : Nyctalope
Date d'inscription : 10/06/2011

Profil du Sorcier
Points de vie:
*Infirmerie*Des empreintes sanglantes derrières nous... [PV] Left_bar_bleue300/300*Infirmerie*Des empreintes sanglantes derrières nous... [PV] Empty_bar_bleue  (300/300)
Points de mana:
*Infirmerie*Des empreintes sanglantes derrières nous... [PV] Left_bar_bleue400/400*Infirmerie*Des empreintes sanglantes derrières nous... [PV] Empty_bar_bleue  (400/400)

*Infirmerie*Des empreintes sanglantes derrières nous... [PV] Empty
MessageSujet: Re: *Infirmerie*Des empreintes sanglantes derrières nous... [PV]   *Infirmerie*Des empreintes sanglantes derrières nous... [PV] EmptyMer 5 Oct - 11:20

Mon plan s'effondre, s'effondre et s'effondre et s'effondre encore.

Elizabeth n'était décidément pas faite pour le mensonge, les briques savamment posé pour bâtir ce mur d'idioties s'effondraient peu à peu, plongées dans méandre de voix colériques et de mensonges réalisés de manière si irréalistes qu'ils n'en demeuraient que plus stupides encore. Quand la main de l'enfant vint s'écraser sur sa joue encore rougie, il lui prit l'envie de lui retourner son geste mais elle resta cependant figée, écoutant les paroles excitées de Caleb. Il la connaissait bien, il était comme elle et savait très bien que l'aimer en restait inconcevable, inimaginables. Et maintenant, il la cuisinait, ne cessait sa question, l'insupportable question du pourquoi permanent.

Stupide gamin !

La colère montait en elle, la colère de l'humiliation, de la honte. Choses insupportables pour la fière vipère qu'elle était. Elle voulait le frapper, le meurtrir de coups, s'imaginant des scénarios de crimes infâmes dans son esprit, le temps de calmer son coeur apeuré. Elle continua sèchement tout en mélangeant ses pensées sur les évènements passés, racontés par le jeune garçon.

Je ne vois pas bien comment tu pourrais m'arracher quoi que ce soit dans un état pareil !

Elle fixa tour à tour chacune de ses blessures et ses vêtements en lambeau, un sourire pendu à ses lèvres. Elle n'allait plus lui cacher, rien, non rien. Elle allait simplement omettre de lui transmettre la raison précise de sa venue, la belle trahison qu'enclenchaient ses actes. Elle attrapa sa chemise et le souleva légèrement du sol, de sa force physique plus importante que la sienne, à ce moment, en tout cas. La jeune femme approcha encore son visage du minois enfantin mais plus pour les mêmes raisons que l'acte précédent.

Je ne sais pas mentir, tu as raison, ma tentative était bien vaine et je crois que je vais renoncer à cet art qui n'est pas mien. Mais sache, que je n'ai aucune raison de te livrer quelque vérité, alors... Oui, je suis venue, je t'ai pris cette goutte de sang, ces mèches de cheveux mais je n'ai aucunement l'intention de t'en donner la raison.

Elle sourit encore, mordillant sa lèvre inférieure, puis elle rajouta d'une voix mielleuse :

Mais ne t'en fais pas, ce n'est rien de très important.

Elle lâcha Caleb, qui retomba au sol tel une poupée de chiffon avant de durement se relever, comme le ferait tout être blessé comme il l'était. Elle le fixa tout en entortillant une mèche de ses cheveux de sang autour de son index, tentant de l'énerver un peu plus et de jouer avec ses nerfs, comme elle le faisait lors de chacune de leurs discussions, elle s'en amusait beaucoup.
Revenir en haut Aller en bas
Caleb Roarch
Serpentard
Serpentard
Caleb Roarch

Nombre de messages : 728
Age : 26
Age Roleplay + Sorts : 14 ans sorts 1 2
Capacités Spéciales : Fourchelangue (2)
Créature : Humain ?
Date d'inscription : 23/02/2011

Profil du Sorcier
Points de vie:
*Infirmerie*Des empreintes sanglantes derrières nous... [PV] Left_bar_bleue1340/1340*Infirmerie*Des empreintes sanglantes derrières nous... [PV] Empty_bar_bleue  (1340/1340)
Points de mana:
*Infirmerie*Des empreintes sanglantes derrières nous... [PV] Left_bar_bleue1410/1410*Infirmerie*Des empreintes sanglantes derrières nous... [PV] Empty_bar_bleue  (1410/1410)

*Infirmerie*Des empreintes sanglantes derrières nous... [PV] Empty
MessageSujet: Re: *Infirmerie*Des empreintes sanglantes derrières nous... [PV]   *Infirmerie*Des empreintes sanglantes derrières nous... [PV] EmptyJeu 6 Oct - 14:24

S’amusant avec son pauvre petit corps usé, Elizabeth souleva Caleb avant de le laisser tomber au sol comme une chaussette qu’on mettait dans le panier à linge. Son regard hautain, le ton audacieux qu’elle employé quand il avait la tête baissé, luttant contre tous les maux de son corps pour se relever.
Il siffla. Puis il émit un petit rire vicieux.

Alors toi … Tu caches bien ton jeu …


- Ah ah ah … Elizabeth, tu es vraiment l’une des nôtres. Je suis vraiment fier de t’avoir recruté, tu es le bijou de l’ADT, une perle rare. Vraiment !

Il regarda ses mains, puis son corps meurtri, la blessure d’où Elizabeth avait pris le sang, puis passant une main dans ses cheveux, il tâtonna légèrement le bout des mèches amoindri par une lame. Il leva légèrement la tête vers celle qui venait de le trahir avec le plus grand des sourires, comme s’il était captivé par sa comparse. Ce qui était à moitié le cas, la raison était d’une autre nature.

Tu es la fierté de l’ADT, tu aurais connu James, il aurait été fier de toi. Nouvelle, et pourtant, tu as déjà compris les règles qui régissent notre ordre, notre voie.


- Jamais… Jamais je ne me serais douté que tu me trahirais, du moins de sitôt ! Pourtant nouvelle chez nous et déjà si vicieuse. Tu n’es pas Serpentard pour rien .. hé hé hé !

La vue commençais à se brouillé, signe que les hématomes de Caleb prenait le dessus sur sa santé et que le sommeil allait être un besoin vitale sous peu de temps. Il se hissa avec un effort surhumain debout, les coudes adossés sur son lit d’infirmerie et continua de regarder Elizabeth avec son sourire vicieux.

Méfies-toi, la vengeance est quelque chose d’accrue et innée chez moi Elizabeth !


- Je vais te faire souffrir Elizabeth Jonhson, je ne sais pas ce que tu mijotes mais quand l’ADT sauras ta traitrise, nul endroit ne sera sur pour toi, tu ne seras à l’abri nulle part, je … tu …

Il essaya de se mouvoir sur le lit mais en vain, c’était trop tard, il voyait Elizabeth partir au loin, et lui, sentir l’intégralité de ses forces disparaitre pour succomber dans un sommeil profond et bien mérité. Il tomba au sol, incapable de se ressaisir et s’écroula aux côtés de Carnelune Evebena. Une assistante bien mystérieuse.

Tu vas mourir …

Ainsi aurait dû terminer sa phrase, son envie envers Elizabeth. Sa mort. Sue aux traitres. Plus rien, juste le sommeil.


_________________
*Infirmerie*Des empreintes sanglantes derrières nous... [PV] Calsig10
D'un simple regard, la mort nous sépare.
La lumière est aveuglante, elle l'a toujours été. Il faut la détruire.


Dernière édition par Caleb Roarch le Ven 28 Oct - 23:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Carnelune Evebena
Serdaigle
Serdaigle
Carnelune Evebena

Nombre de messages : 348
Age : 26
Age Roleplay + Sorts : 19 ans sorts 1 2 3 MT1-2
Points Prestige : 17
Date d'inscription : 16/03/2011

Profil du Sorcier
Points de vie:
*Infirmerie*Des empreintes sanglantes derrières nous... [PV] Left_bar_bleue750/750*Infirmerie*Des empreintes sanglantes derrières nous... [PV] Empty_bar_bleue  (750/750)
Points de mana:
*Infirmerie*Des empreintes sanglantes derrières nous... [PV] Left_bar_bleue800/800*Infirmerie*Des empreintes sanglantes derrières nous... [PV] Empty_bar_bleue  (800/800)

*Infirmerie*Des empreintes sanglantes derrières nous... [PV] Empty
MessageSujet: Re: *Infirmerie*Des empreintes sanglantes derrières nous... [PV]   *Infirmerie*Des empreintes sanglantes derrières nous... [PV] EmptyDim 16 Oct - 16:41

Plusieurs fois, elle fut sur le point de tomber dans ce réparateur sommeil qui lui tendait les bras, mais des pas, des bruits, des mouvements la réveillèrent à plusieurs reprises, sans toutefois parvenir à la faire sortir de son état comateux. Les voix s'écoulaient dans un méandre sans fin, se bousculaient dans l'esprit de Carnelune qui, trop faible pour les comprendre, se contentait de les enregistrer dans sa mémoire. Elle avait vaguement conscience de connaitre l'une des personnes qui parlait, mais il n'y avait que l'étrange garçon de Serpentard à ses côtés, et Dakeyras n'avait pas fait un bruit... Que se passait-il ? Perdue, mais surtout endormie, elle se sentit une fois de plus enfin glisser vers le sommeil auquel elle aspirait, mais quelqu'un tomba à ses côtés. Décidée à ne plus être dérangée, la jeune femme se retourna et passa un bras sur le corps de la personne qui avait chu pour l'étreindre et l'empêcher de repartir. Ouvrant à peine les yeux, elle reconnut le visage de Caleb. Malgré son état d'épuisement extrême, et son affaiblissement à cause de tout le sang qu'elle avait perdu, elle se redressa, s'appuyant sur le lit où était allongé Dakeyras. Sa vue se brouilla tant qu'elle crut un instant qu'elle allait perdre conscience, mais elle parvint à garder un certain contrôle sur son corps le temps de voir le lit vide du Serpentard inconnu et une crinière de flammes et de sang, puis elle s'évanouit, sa main atrophiée posée sur le bras de Dakeyras, l'autre sur celui de Caleb.

Une orpheline endormie en protégeant deux autres.

Sous le regard d'une quatrième.

Étrange quator que celui-ci.

Mais le parfait achèvement de cette nuit.

_________________
*Infirmerie*Des empreintes sanglantes derrières nous... [PV] Carnas11
Cette ombre de visage qui me hante...
Revenir en haut Aller en bas
https://potteroleplay.actifforum.com/t12321-carnelune-evebena
Contenu sponsorisé




*Infirmerie*Des empreintes sanglantes derrières nous... [PV] Empty
MessageSujet: Re: *Infirmerie*Des empreintes sanglantes derrières nous... [PV]   *Infirmerie*Des empreintes sanglantes derrières nous... [PV] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
*Infirmerie*Des empreintes sanglantes derrières nous... [PV]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Les Charlots en folie : À nous quatre Cardinal! [DVDRiP]
» À nous les garçons [DVDRiP]Comédie
» La passion...[Shi Raynid] Hentaï
» [UploadHero] La Folie des grandeurs [DVDRiP]
» Mes yeux ne sont pas si bas... regarde un peu plus haut ça marchera peut-être mieux entre nous. (suite) //+18// //HENTAÏ//

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L'École de sorcellerie Poudlard :: Autres lieux-
Sauter vers: