AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 *Couloir lugubre* Quand le sommeil manque à l'appel [PV]

Aller en bas 
AuteurMessage
Dakeyras Bremer
Admin
Admin
Dakeyras Bremer

Nombre de messages : 467
Age : 26
Age Roleplay + Sorts : 14 ans sorts 1 2
Capacités Spéciales : Télékinésie (2)
Date d'inscription : 18/04/2011

Profil du Sorcier
Points de vie:
*Couloir lugubre* Quand le sommeil manque à l'appel [PV] Left_bar_bleue1350/1350*Couloir lugubre* Quand le sommeil manque à l'appel [PV] Empty_bar_bleue  (1350/1350)
Points de mana:
*Couloir lugubre* Quand le sommeil manque à l'appel [PV] Left_bar_bleue1450/1450*Couloir lugubre* Quand le sommeil manque à l'appel [PV] Empty_bar_bleue  (1450/1450)

*Couloir lugubre* Quand le sommeil manque à l'appel [PV] Empty
MessageSujet: *Couloir lugubre* Quand le sommeil manque à l'appel [PV]   *Couloir lugubre* Quand le sommeil manque à l'appel [PV] EmptyJeu 7 Juil - 21:07

La nuit était agitée. Dakeyras n’arrivait pas à trouver le sommeil. Il pensait à ce jeune homme mort avant les vacances. Il ne le connaissait pas tellement mais l’avait vu au terrain de quidditch et durant le cours sur l’origine de la magie. Il se posait des questions sur cet assassinat car même si des rumeurs circulaient pour incriminer l’élève nommé Corwin Egnis, le jeune gryffondor avait du mal à y croire. Pourquoi un élève d’un an son ainé tuerait un autre élève plus vieux que lui dans l’enceinte du château ? Quelle haine pouvait pousser un être si jeune à commettre un acte si affreux ?

Le jeune garçon tournait dans son lit pendant déjà une bonne heure. Il décida d’aller faire un tour dans le château malgré l’interdiction de s’y trouver durant la nuit pour se changer les idées. Il se revêtit pour ne pas avoir froid et descendit. Il était inquiet car, après cet évènement, on pouvait penser ne plus être en sécurité entre ces murs épais et anciens. De plus, s’il était surpris par un préfet ou un professeur, il risquait une sanction. Il marcha alors à doucement pour ne pas faire de bruit, tenant Fire à la main pour l’éclairer. Sur la route, il avait importuné bon nombre de tableau, mais ce n’était pas important pour lui.

Il s’aventura dans un couloir peu fréquenté habituellement. Il sentait la présence de Fire et ça le rassurait. Il faisait froid et Dakeyras frissonnait par moment. La lumière de la lune projetait des ombres sur les murs qui n’étaient pas très rassurante. Malgré cela, le gryffon poursuivi sa progression dans le couloir. Le silence était pesant et lugubre. Puis le silence fût brisé, un bruit. Le gryffondor ne savait pas si s’était son imagination ou s’il y avait vraiment eu un bruit dans ce couloir peu rassurant mais il sursauta et son cœur dit un bond au fond de sa poitrine. Saisit pas l’angoisse, il se mit à courir à vive allure. Il voulait partir de cet endroit qui l’inquiétait maintenant pour le moins. Il garda sa baguette allumée pour voir où il se rendait. Il aurait voulu ne pas venir, rester dans son lit pour ne pas vivre cet instant déplaisant. La peur lui donnait de l’adrénaline à dépenser et ses enjambées furent de plus en plus grandes et rapides.

Soudain, il rencontra un mur et s’arrêta juste à temps en posant ses mains devant lui pour ne pas se le prendre en pleine figure. Le couloir était un cul de sac. La seule issue était de parcourir le chemin qu’il venait de fuir avec tant de précipitation. Mais Dakeyras était figé, il ne pouvait plus faire un pas. Il ne voulait pas retourner vers l’obscurité qui s’étendait devant lui et qui pouvait cacher n’importe quoi. Il s’assit alors un peu, attendant patiemment que sa peur disparaisse et que la volonté de traversé cette masse sombre lui vienne.


_________________
*Couloir lugubre* Quand le sommeil manque à l'appel [PV] Daksig10


Dernière édition par Dakeyras Bremer le Mar 2 Aoû - 9:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://potteroleplay.actifforum.com/t12308-dakeyras-bremer
Peeves
Fantôme
Fantôme
Peeves

Nombre de messages : 22
Age : 172
Age Roleplay + Sorts : Pourquoi lancerais-je des sorts ?
Date d'inscription : 17/05/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
*Couloir lugubre* Quand le sommeil manque à l'appel [PV] Left_bar_bleue100/100*Couloir lugubre* Quand le sommeil manque à l'appel [PV] Empty_bar_bleue  (100/100)
Points de mana:
*Couloir lugubre* Quand le sommeil manque à l'appel [PV] Left_bar_bleue100/100*Couloir lugubre* Quand le sommeil manque à l'appel [PV] Empty_bar_bleue  (100/100)

*Couloir lugubre* Quand le sommeil manque à l'appel [PV] Empty
MessageSujet: Re: *Couloir lugubre* Quand le sommeil manque à l'appel [PV]   *Couloir lugubre* Quand le sommeil manque à l'appel [PV] EmptyVen 8 Juil - 8:57

-Il court il court ...
Le petit furet de Gryffondor,
Le petit vilain de la maison d'or.
Un triste petit enfant qui ne sait pas quand il faut dormir,
Peut être comprendra-t-il que ça n'aurait pas été pire ... !
Peeves veille, Peeves s'éveille !
D'un tour de bras et sous le rire il s'émerveille !
Et hop ! Hooop ! Le petit Gryffon,
Le voilà, Hop, Hooop, collé au plafoooond !


Chantonna gaiement le fantôme en soulevant le jeune sorcier au dessus du sol.
Le jetant en l'air une fois, il le fit virevolter copieusement, sans se soucier de lui faire mal. Voilà longtemps que personne n'avait visité son cul de sac. Lorsque Dakeyras s'étala sur le sol après avoir été retourné comme une crêpe, Peeves arriva par en dessous, collant son visage au sien, prenant un regard sombre et secouant sa langue dans tous les sens. Il accompagna sa grimace de petits cris, espérant terroriser l'enfant. Mais le fantôme n'était pas là par hasard. Aussi farceur soit-il, Peeves s'accordait souvent la mission de décourager les imprudents de traîner dans des endroits interdits. Il se souvenait d'ailleurs de nombreux coups dans la réserve. Un craquement sourd retentit. Même le fantôme eut un temps de recule.


-Ouuuuuh ...

Gémit-il en se désintéressant totalement de Dakeyras.
Un vent froid inonda le couloir, balayant les cheveux du petit blond vers la lumière à peine visible au bout du tunnel. Peeves lévita quelques instants sur place, comme à la recherche d'une réponse. Quoi qu'il était en train de se passer, le fantôme était visiblement tout aussi surpris que sa victime. Des ténèbres mordants s'approchaient, Peeves pouvait les voir. Ricanant quelque peu, il s'évapora une fois, puis, sans ajouter mot il reparut derrière le jeune Gryffondor, se rapprochant tout prêt de son oreille.


-Tu le sens toi aussiiii ??

Puis il continua à fixer le lointain.
Un froid intense se répandit partout, gelant même jusqu'aux embouchure plasmique du fantôme farceur. Tressaillant, l'illustre apparition se recula quelque peu, curieuse de savoir ce qui était en train d'approcher. Dakeyras allait-il faire du sur place ? Ou finalement courir à nouveau vers une issue inexistante ? Ce n'était pas un élève, ni une autre créature qui hérissait les poils fantomatiques de l'esprit frappeur, non, c'était une présence plus lointaine, plus diffuse, comme une émanation infernale, comme un trouble dans les plans si clairs de la mort organisée. Tournoyant encore une fois autour de Dakeyras, Peeves s'enfuit à vive allure en criant.


-Il court il court ... Le petit Gryffondor ... HOP ! A MORT !
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Milual
Serpentard
Serpentard
Gabriel Milual

Nombre de messages : 59
Age Roleplay + Sorts : 17 ans sorts 1 2 SPE
Capacités Spéciales : Fourchelangue - Murmure glacé - Métamorphe brumée/fumée noire - Contrôle des rêves - Illusionniste - Nécroman de l'illusion
Créature : Humain possédé par un Graevoch (croque-mitaine) non révélé.
Date d'inscription : 30/03/2011

Profil du Sorcier
Points de vie:
*Couloir lugubre* Quand le sommeil manque à l'appel [PV] Left_bar_bleue1590/1590*Couloir lugubre* Quand le sommeil manque à l'appel [PV] Empty_bar_bleue  (1590/1590)
Points de mana:
*Couloir lugubre* Quand le sommeil manque à l'appel [PV] Left_bar_bleue1960/1960*Couloir lugubre* Quand le sommeil manque à l'appel [PV] Empty_bar_bleue  (1960/1960)

*Couloir lugubre* Quand le sommeil manque à l'appel [PV] Empty
MessageSujet: Re: *Couloir lugubre* Quand le sommeil manque à l'appel [PV]   *Couloir lugubre* Quand le sommeil manque à l'appel [PV] EmptySam 9 Juil - 23:31

Il savait, il sentait, que sous cette forme, il était plus faible au mal qui le hanté jour et nuit. Habitué à cette voix, elle n’intervenait pas souvent, bien heureusement. Il se demandait sans cesse si elle était là pour le nuire, le détruire, ou au contraire pour l’aider. Il n’arrêtait pas de repenser à ce qu’il s’était passé lors de l’attaque de l’ADT, la voix lui a parlé, et lui l’a écouté. Le coup de la douleur ? Céder dace au supplice ? Ou exprimer ce qu’il souhaitait réellement ? Peu importe pour le moment. Car ce mal qui l’habite, avait fait quelque chose à Gabriel, comme .. Lui révélé qu’il avait des pouvoirs qu’il ne soupçonnait même pas l’existence ? Oui …

Et l’un d’eux d’on-t-il avait capté l’essence était la métamorphose en brume et en fumée noire. Se promenant dans les couloirs, il avait soigneusement pris soin de n’éveiller aucun soupçon en choisissant une partie du château où il n’y aurait aucun élève. Ainsi, il s’exerçait avec aisance à ce pouvoir qui était très d’une malveillance fort amusante, et d’une praticité que seuls les imbéciles décideraient d’ignorer.
Décousant de ce monde physique, Gabriel s’en détacha, son corps changea de matière. Un épais nuage de fumée noire se baladait à présent dans le château, les torches s’éteignait par sa seul présence, et son passage se faisait glacé, frigorifique, moins qu’un détraqueur le pourrait, mais une teinte presque aussi glaciale.

Il y avait à présent des bons côtés à entendre une voix dans sa tête, des nouveaux pouvoirs, mais quels étaient l’étendue de ceux-ci ? Y en avait-il d’autre ? Les découvrir, mais les maîtrisés un par un était peut-être la chose la plus judicieuse à faire. Alors ! Déambulant tel un spectre dans les couloirs du château, il s’arrêta devant l’un d’eux. La raison ? Un Fantôme et un élève qui se baladaient ne présageait rien de bon.


Fais le souffrir ! Fais-lui mal !

Gabriel n’avait qu’une envie lorsqu’il entendait cette voix dans sa tête, c’était de l’envoyé paître ailleurs, la faire taire à jamais. Mais il restait sans cesse devant cette question qui lui faisait peur, était-ce un mal qui le hanté, qui le poussait à commettre des choses horribles ou était-ce une manifestation de ses désirs les plus profonds ? Il devait reconnaitre une chose, c’était tellement bon de s’abonner à faire mal aux autres, et là, regardant l’élève, il ne put s’empêcher de penser avec lequel le ton qu’il prenait quand il lui parlait.

Dakeyras Bremer …

Abjecte enfant de bêtise humaine ! Idiot de premier ordre, vantard, prétentieux. En un mot ? Gryffondor.
Le fantôme disparut en coup de vent. Et Gabriel entoura les lieux de sa présence noire, ne laissant pas le luxe au Gryffondor d’avoir l’usage de ses yeux, et lui apparaissant à un coin du couloir, savourant à l’avance la torture qu’il va lui infligé. Prenant une voix grave, il dit :


Alors minable petit Gryffondor, on a perdu son pôpa et sa môman ? Comme c’est triste ! Je t’ai apporté un cadeau pour la peine !

Prenant son temps, il se saisit de sa baguette de l’Ombre et la pointa sur Dakeyras. De toute façon, il pouvait prendre le temps qu’il voulait, Dakeyras ne voyait rien.

Endoloris.

Oui ! Ouii ! Continue, fais-lui mal !

Quelques hurlements le firent rire d’extase. Là, il se sentait bien. Il se retrouvait, c’était bien, amusant, revigorant.

Finite.

Gabriel s’approcha de Dakeyras au sol et rangea sa baguette dans son fourreau. Le saisissant d’une main à la gorge et de l’autre par le col, il le plaqua contre le mur.

Alors espèce de demeuré, on fait moins le malin hein ? Mon cousin m’a prévenu de ton cas, et …

Et plus rien. Plus à Poudlard en tout cas.
Revenir en haut Aller en bas
James T. Rayan
Serpentard
Serpentard
James T. Rayan

Nombre de messages : 1704
Age : 29
Age Roleplay + Sorts : 18 ans sorts 1 2 3 SPE 1 2
Capacités Spéciales : Elémentaliste du Feu - parle la langue des animaux - Charmeur Visuel + Pouvoirs du Vampire -
Créature : Reflet/Doppelgänger - Vampire
Points Prestige : 200 000 000 Lol ?
Date d'inscription : 27/09/2010

Profil du Sorcier
Points de vie:
*Couloir lugubre* Quand le sommeil manque à l'appel [PV] Left_bar_bleue3070/3070*Couloir lugubre* Quand le sommeil manque à l'appel [PV] Empty_bar_bleue  (3070/3070)
Points de mana:
*Couloir lugubre* Quand le sommeil manque à l'appel [PV] Left_bar_bleue4180/4180*Couloir lugubre* Quand le sommeil manque à l'appel [PV] Empty_bar_bleue  (4180/4180)

*Couloir lugubre* Quand le sommeil manque à l'appel [PV] Empty
MessageSujet: Re: *Couloir lugubre* Quand le sommeil manque à l'appel [PV]   *Couloir lugubre* Quand le sommeil manque à l'appel [PV] EmptyLun 11 Juil - 16:33

Plus rien, c'était le mot.
Caleb sous sa forme mature se sentit absorbé, littéralement décontenancé, tiraillé autre part. Il lui sembla qu'à chaque parcelle de son corps, sa peau se détachait de ses os, allant rejoindre un trou noir infernal dont il ne pouvait se soustraire. Une douleur horrible du fond des entrailles qui lui ôtait toute puissance. Il avait déjà ressenti cette force, ce pouvoir brut sans équivalent par le passé. L'essence d'un immortel, mais pas celle d'un Dieu. Une voix se distingua, raisonnant dans sa tête avec colère, un murmure à la fois strident et silencieux, qui le poussait à se recroqueviller sur lui même. Pauvre enfant. Ecrasé de plus en plus, il n'avait pourtant pas bougé, Dakeyras toujours au bout de ses bras. Pour le Gryffondor, la situation était toute autre. Il était glacé, figé, dans l'incapacité de réagir et sans pouvoir plus alors comprendre ce qui était en train de lui arriver, il se sentit aspiré lui aussi, drainé par Gabriel qui se refusait à le lâcher. Les deux jeunes hommes étaient là, coincés, face à face, emprunts d'une souffrance non partagée de l'un à l'autre mais tout à fait palpable pour l'un comme pour l'autre. Les murs de Poudlard se recouvrirent d'un cristal épais et fondant peu à peu, ils se dissipèrent sous leurs deux regards avides. Sous les cris, après un sifflement à en faire écrouler les murs, tout explosa et le cristal vola aux éclats après un aiguë insupportable.


-Tu m'as fait une promesse. Honore ton serment à présent.

Mais alors qu'ils étaient à présent presque immatériels, les deux sorciers purent entrevoir des images étranges. Un néant infini, un désert brûlant et au loin une ruche, comme un essaim mais dans le sable, grouillant d'abeilles qui n'en étaient pas. Gabriel put voir dans une tornade de fumée noire le visage de James, ses gestes précis, les morts qui jonchaient le sol. Et lui et Dakeyras se retrouvèrent noyés sous les océans, quelques part 20 mille lieux sous les mers, sans oxygène. D'un seul coup, des centaines de milliers de bulles les propulsèrent comme une flèche et ils s'écrasèrent lourdement sur le sol. Mais encore aussi consistants que de la fumée, ils furent encore attirés, passant sur le dos des centaines de portes, encore et encore ... Le bruit de leurs habits mouillés grinçant sur le sol devenait insupportable mais toujours ils étaient tirés, comme tenus aux chevilles par une énorme main invisible. Ils décollèrent alors, volant dans les airs puis s'écrasant à nouveau, jusqu'à une fontaine. Ils traversèrent une rue, puis une autre quand enfin ils furent jetés les mains devant au sol d'une triste taverne digne d'un saloon revisité par des Vampires.

-Oh mais regardez qui voilà. C'est le repas qui nous est offert ?

Des dizaines d'individus.
Certains aux dents pointues, d'autres aux yeux aussi noirs que le néant. Une aura malsaine régnait là et même le passager noir de Caleb en tressaillit du fond de ses entrailles. Les visages étaient livides, affamés, les regards pris d'une lueur sanglante et d'un pas lent, ils avancèrent vers eux, titubants comme des morts, les bras tendus. Ils gémissaient, caquetaient, poussaient des grognements rauques, des cris stridents, certains soufflaient comme des chats, les crocs pendant de leurs mâchoires prédatrices, dangereusement taillées pour détacher la chair d'un coup de dents. L'heure de la mort était elle arrivée ? Bientôt ils seraient pris par le loup et dans l'ombre dévorés ... Si seulement ...


*Explosion*



_________________
*Couloir lugubre* Quand le sommeil manque à l'appel [PV] Jamret10
- Certains ont trop souvent voulu croire que j'avais des principes - Ils ont eu tort -
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




*Couloir lugubre* Quand le sommeil manque à l'appel [PV] Empty
MessageSujet: Re: *Couloir lugubre* Quand le sommeil manque à l'appel [PV]   *Couloir lugubre* Quand le sommeil manque à l'appel [PV] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
*Couloir lugubre* Quand le sommeil manque à l'appel [PV]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quand deux corps s'enflâme [Pv Mafuyu Nekokami ][Hentaï]
» Un p'tit bain... Et plus? [ Seiko ? ] -Hentaï-
» [UPTOBOX] Machete [DVDRiP]
» Mes yeux ne sont pas si bas... regarde un peu plus haut ça marchera peut-être mieux entre nous. (suite) //+18// //HENTAÏ//

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L'École de sorcellerie Poudlard :: Autres lieux-
Sauter vers: