AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Tout ce que tu ignores sur la nature de ce monde ... (PV Corwin)

Aller en bas 
AuteurMessage
Ellana Silver
Serpentard
Serpentard
Ellana Silver

Nombre de messages : 1411
Age : 29
Age Roleplay + Sorts : 34 ans sorts 1 2 3 4 MT1 SPE 1 2
Capacités Spéciales : Communion Clairvoyante - Occlumens - Force Accrue - 9 Nécromancies Affinité Mort et Sang -
Points Prestige : 3
Date d'inscription : 16/06/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
Tout ce que tu ignores sur la nature de ce monde ... (PV Corwin) Left_bar_bleue2292/2292Tout ce que tu ignores sur la nature de ce monde ... (PV Corwin) Empty_bar_bleue  (2292/2292)
Points de mana:
Tout ce que tu ignores sur la nature de ce monde ... (PV Corwin) Left_bar_bleue2870/2870Tout ce que tu ignores sur la nature de ce monde ... (PV Corwin) Empty_bar_bleue  (2870/2870)

Tout ce que tu ignores sur la nature de ce monde ... (PV Corwin) Empty
MessageSujet: Tout ce que tu ignores sur la nature de ce monde ... (PV Corwin)   Tout ce que tu ignores sur la nature de ce monde ... (PV Corwin) EmptyDim 8 Mai - 10:53

Elle se tenait là. Au sommet des Montagnes surplombant la vallée de Poudlard.
En le coeur noirci de la sorcière si diabolique et sans peine, une once d'espoir s'était faufilée, la seule qu'elle put éprouver bien sûr, celle du désir de pouvoir enfin entrer dans cette école, passer ces fichues protection magique pour aller y tuer tous ces idiots qui se pensaient en sécurité là bas. Bien droite, la sorcière portait cet habituel corset qui lui resserrait la taille, par dessus une jupe courte et des talons aiguilles, une veste en laine douce et un foulard de soie couvrant la beauté d'une gorge pour le moins gracieuse. Mais Ellana n'était pas épaisse, à peine plus grande qu'un petit mètre 70, peut être, et un tour de taille bien moins conséquent. Autant dire qu'à ce stade elle était presque osseuse. Mais la finesse était plus efficace que la volupté face à l'utilité de tuer vite. Cependant ce n'était pas la seule raison de sa venue en ce soir. Regardant ses mains un instant, la sorcière les déplaça de chaque côté de son corps, paumes face à l'école. Fermant les yeux, elle tenta de se concentrer, s'imprégnant dans ce plan qui était sien. Le regard scintillant alors d'un bleu argent presque lunaire, elle tâcha de ressentir quelque chose. Elle fouilla l'école à distance, traversant même ces protection qui ne pouvait bloquer un pouvoir aussi inhérent. Même s'il était insuffisant pour qu'elle puisse les rompre seule. Elle balaya alors les méandre du château, creusant les murs, se faufilant partout où elle le pouvait. L'aura des élèves et des professeurs sous le soleil couchant avait pris une teinte orangée, aucune ne se distinguerait, sauf la sienne. Elle le repéra alors. Un point noir dans l'adéquation, un être déjà corrompu, enivré de son propre venin, "sa création". Corwin Egnis. Le porteur de l'un de ses horcruxes.


-Viens à moi mon enfant ... Viens ... Je t'attends ...

Murmura-t-elle.
Et de sa bouche s'envola un écho assourdissant, une onde invisible qui recouvra la vallée entière, faisant trembler jusqu'aux murs de l'école. Mais seuls des sorciers vraiment sensibles à la magie pourraient sentir cette parole magique, car elle les enivrerait tous. D'aucun élève en tout cas excepté Corwin ne se rendrait compte de rien. Via ce moyen d'appel, Ellana redoutait en Poudlard seulement quatre personne. Albus Dumbledore le communié, tout d'abord, Axel Kalyll l'enchanteur, ensuite, Elmound Silver, le prophète et son apprentie Kunga Namdak, elle qui comme elle pouvait s'insérer dans les plans. Et même plus, y voyager. Pourtant elle savait que le signal serait trop faible pour être suspecté, bien que Corwin le ressentirait avec une puissance, comme un brûlure au creux de ses entrailles qui viendrait comme invisiblement l'éviscérer. Et elle se délecterait de cette douleur dans sa toute puissance, un sourire en coin. Lorsqu'elle le sentit enfin se tordre, elle s'adressa à lui à travers sa bague, lui demandant encore et encore de se rendre dans les montagnes, l'asservissant à sa volonté, le poussant à agir vite et sans crier garde. Par leur lien, Corwin n'aurait bientôt plus qu'une obsession, la retrouver ... Et une fois face à elle, se soumettre à sa volonté. Car il était sien, son objet, son porteur. Même si James était un obstacle, il serait bientôt radié du tableau.


-Approche mon enfant !

Cria-t-elle encore.
A chaque mot, elle prenait un nouvel organe de Corwin, comme une sorcière vaudou qui enfonçant des aiguilles dans sa poupée se délectait de la souffrance de sa victime. Ellana se faisait un réel plaisir de lui faire mal. Un sourire carnassier libéra alors sa mâchoire aux dents aiguisées et dans un rire tonitruant, Ellana céda à la démence meurtrière, l'odeur du sang lui effleurant délicatement les narines. Elle aimait ce petit jeu, tout autant que son plan rusé d'avoir mis au seul doigt d'un innocent un objet qui serait aussi vite détruit si quelqu'un de bienveillant en apprenait l'existence. Pourtant ... Qui voudrait tuer Corwin pour se débarrasser d'un Horcruxe ? Sûrement pas James. Alors les autres ... Elle le sentit alors approcher, peu à peu, à vive allure. La course était le seul moyen d'atténuer son mal, car plus l'oisillon s'approcherait de son maître, plus il se sentirait empli d'un bien être aussi noir que malsain, un vide intangible qui engloutirait tous ses sentiments un par un pour lui imposer les émotions seules de celle qui avait créé l'anneau. Mais si Ellana le voulait, elle pourrait essayer de couper Corwin de son pouvoir, le privant à l'extérieur des émotions des autres en les empêchant d'aller jusqu'à lui. Bien sûr elle était occlumens, il ne pouvait rien déceler en son être autrement que par la bague.


-Plus vite ... plus vite ... J'ai à te parler mon enfant ...

Murmura-t-elle encore.
Il était tout proche ... Tout près d'elle. Bientôt il se tiendrait droit dans son dos et lorsqu'elle se retournerait, il pourrait alors s'agenouiller tandis qu'aimante, elle la gratifierai comme son précieux, saluant l'anneau, dégoûtée par son porteur. Pourtant elle avait choisi une belle âme pour lier la sienne, condition essentielle à la survie d'un sorcier face à un tel objet. Seul la pureté protubérante de Corwin aurait pu lui donner la force de survivre à un tel lien. C'est précisément en cela qu'elle l'appréciait et que James avant elle lui avait porté son attention. Mais quelque part, Ellana ne voulait pas séparer les deux sorcier. Le lien de leur amour était puissant, elle pouvait le ressentir à travers la bague, complètement influencée. Elle en venait presque elle même à voir le visage du jeune brun, inhérent à chacune de ses pensées ...


-Quel dommage que sa mort soit si proche ...

Puis elle se mit à sourire, satisfaite de l'extrême cruauté que présentait la situation.
Revenir en haut Aller en bas
https://potteroleplay.actifforum.com/viewtopic.forum?p=42484#4248
Corwin Egnis
Serdaigle
Serdaigle
Corwin Egnis

Nombre de messages : 347
Age : 27
Age Roleplay + Sorts : 15 ans sorts 1 2
Capacités Spéciales : Emphrépathie noire - Force Accrue - Métamorphose Démon Sentinelle - Aura d'intimidation - Immunité au feu - Charme Oral
Créature : Démon Hybride
Date d'inscription : 11/03/2011

Profil du Sorcier
Points de vie:
Tout ce que tu ignores sur la nature de ce monde ... (PV Corwin) Left_bar_bleue1000/1000Tout ce que tu ignores sur la nature de ce monde ... (PV Corwin) Empty_bar_bleue  (1000/1000)
Points de mana:
Tout ce que tu ignores sur la nature de ce monde ... (PV Corwin) Left_bar_bleue1130/1130Tout ce que tu ignores sur la nature de ce monde ... (PV Corwin) Empty_bar_bleue  (1130/1130)

Tout ce que tu ignores sur la nature de ce monde ... (PV Corwin) Empty
MessageSujet: Re: Tout ce que tu ignores sur la nature de ce monde ... (PV Corwin)   Tout ce que tu ignores sur la nature de ce monde ... (PV Corwin) EmptyLun 9 Mai - 22:30

( Painful )



Il laissa alors perler ses hurlements. Sa souffrance était un poison acide, le rongeant de toute part. Il déversait ses cris rauques à torrents continus. Il s’écroula, face contre terre, battant le sol de sa main droite, l’autre, baguée, s’accrochant désespérément aux touffes d’herbes parsemant le pied de l’arbre. De lourdes larmes coulaient le long de ses joues, sillonnant ses traits convulsionnés. Il n’avait jamais ressenti pareille douleur. Son corps s’arquait sous les pulsations malsaines émanant de son anneau, et les ondes violentes venaient à gagner maintenant la totalité de son corps.

L’aigle abattu rampa, s’accrochant, face au tronc, beuglant comme un animal blessé.


- AAAAAGH !!! QUE CA S’ARRETE !! PAR PITIE !!!

Ses mains râpaient à présent furieusement l’écorce dure, égratignant ses doigts, laissant les gouttes pourpres s’écouler. Il avait l’impression de sentir tous les os de son corps se broyer, se disloquer un par un. A travers le rideau mouillé baignant ses yeux, il voyait les veines de sa main se noircir de plus en plus, monter maintenant à l’assaut de son bras, ternissant sa peau pâle. La bague rayonnait à présent comme un petit soleil violet, laissant son aura le gagner au fur et à mesure que la douleur s’amplifiait. Jamais cela ne se terminerait. Et personne ne pouvait l’aider à ce moment. Il était complètement, et désespérément seul.

Une voix vînt alors lui susurrer à l’oreille, lointaine, mais à la fois si proche. Le corps ravagé, il tourna subitement sa tête. Derrière la cime des arbres, se dessinaient les montagnes de Poudlard. Et il sut que ce murmure en provenait. Il sentit alors un fil le relier, tracer son chemin pour aller rejoindre ces lieux. Il ne pouvait faire autrement, et quelque chose lui soufflait que la douleur s’atténuerait en rejoignant les hautes roches.


- J’a…j’arrive !

Tiré par un fil invisible, il se releva d’un bond, provoquant une nouvelle déferlante de pointes aigues et de cris, puis se mit en route. Il courait, au plus vite que la douleur le lui permettait, s’éloignant de plus en plus des bruits de la fête régnant auprès du lac. Il quitta les bordures liquides, et s’enfonça dans la forêt. Il n’arrivait plus à savoir si c’était lui qui contrôlait ses jambes, mais il allait en trombe, zigzaguant entre les arbres. La voûte feuillue se faisait de plus en plus sombre, et les rayons du Soleil ne la perçaient quasiment plus dorénavant. Il allait maintenant aux encablures de la forêt interdite, parmi les arbres glauques et ternes, et dressés vers le ciel tels les dards lui piquant le ventre.

Mais il sentait le mal refluer, très légèrement, et cependant pas assez pour lui ôter toute sensation de douleur violente qui continuait de lui vriller les organes. Suivant le lien invisible, il s’étala plusieurs fois parmi les feuilles mortes et la terre grise, se relevant à chaque fois rapidement, afin de gagner au plus vite l’endroit convoité.
Il finit par arriver en vue des montagnes, et un chemin sinueux monter en travers de la paroi. Ne se posant plus de questions, il emprunta la dite allée, et augmenta l’allure. En temps normal, il aurait sans doute sentit le feu dans ses cuisses, s’acharnant à grimper toujours plus haut. Mais sa peine demeurait, et il lui fallait aller plus loin.

Prit par la course, il ne vit pas la pierre devant lui, et glissa dessus, s’affalant contre la roche, au bord du sentier. Grognant de rage, il regarda en contrebas, et s’aperçut qu’il se trouvait en fait à déjà plusieurs mètres en amont, surplombant le château. Il pouvait apercevoir les lumières vives, émanant de l’endroit du parc où se déroulait la soirée qu’il avait quittée. Mais il n’y prêta pas attention. Il savait son but proche, et la douleur avait sensiblement diminuée. Se relevant, il se remit en route en boitant, sa cheville lui extorquant de nouveaux grondements. Mais peu importait.

Il se trouva bientôt devant une paroi, bloquant son chemin. Sans prendre le temps de la réflexion, il plaça son pied valide dans un creux, et entreprit d’escalader la pierre. Par chance, il trouva beaucoup de prises, et put se hisser rapidement sur un surplomb terreux. Il se savait proche, tout proche. Son bras était à présent couvert de réseaux noirâtres.
Il se remit à courir, tant bien que mal. Il sentait un froid glacial s’immiscer dans son pull à présent déchiré à plusieurs endroits. Mordant et malsain. Une épaisse nappe de brume apparut subitement, et Corwin tomba une nouvelle fois, prit dans ce qui semblait être une souche, cachée par le rideau épais.

Relevant la tête, il vit alors une paire de talons noirs, postés devant lui. Des mollets fins se dessinèrent, une jupe, un corset sombre et…


Ellana.

- Madame…

Son murmure perça le silence lourd régnant dans ces hautes montagnes. Et il ne savait ce qui allait bien pouvoir se passer à présent.
Revenir en haut Aller en bas
https://potteroleplay.actifforum.com/t12373-corwin-egnis-stigma
Ellana Silver
Serpentard
Serpentard
Ellana Silver

Nombre de messages : 1411
Age : 29
Age Roleplay + Sorts : 34 ans sorts 1 2 3 4 MT1 SPE 1 2
Capacités Spéciales : Communion Clairvoyante - Occlumens - Force Accrue - 9 Nécromancies Affinité Mort et Sang -
Points Prestige : 3
Date d'inscription : 16/06/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
Tout ce que tu ignores sur la nature de ce monde ... (PV Corwin) Left_bar_bleue2292/2292Tout ce que tu ignores sur la nature de ce monde ... (PV Corwin) Empty_bar_bleue  (2292/2292)
Points de mana:
Tout ce que tu ignores sur la nature de ce monde ... (PV Corwin) Left_bar_bleue2870/2870Tout ce que tu ignores sur la nature de ce monde ... (PV Corwin) Empty_bar_bleue  (2870/2870)

Tout ce que tu ignores sur la nature de ce monde ... (PV Corwin) Empty
MessageSujet: Re: Tout ce que tu ignores sur la nature de ce monde ... (PV Corwin)   Tout ce que tu ignores sur la nature de ce monde ... (PV Corwin) EmptyMer 11 Mai - 18:31

Il se tenait là, à ses pieds.
Rien d'exceptionnel pour le jour le plus ordinaire du monde. Ellana Silver, bras droit du Lord après une carrière émérite de tueuse à gage. Qui pouvait la blâmer de causer tant de mal ? Elle qui était si directe, qui se faisait toujours une joie d'achever ces longues suites d'échecs qu'étaient la vie des autres ? Ellana ... Un nom qui raisonnait dans bien des bouches appeurées ... Si bien que peu à peu le dernier nom qui lui fut donné demeura celui de "Mort". C'est ce qu'elle était. Tournant ses pupilles bleues sombres vers Corwin elle finit par se souvenir de sa présence, quelques instants perdue dans la réflexion du sort qu'elle lui réserverait. Elle descendit de son perchoir, entourée d'un manteau de ténèbres. D'un geste leste de la baguette elle le fit venir à elle, le fixant avec profondeur. Apposant deux doigts contre sa jugulaire battante elle se mit à sourire. La main remontant lentement sur la joue du garçon, elle la caressa avec affection. Puis, lui tournant sèchement le visage elle avança ses lèvres tout près du creux de son oreille pour aller murmurer des paroles douloureuses.


-Ce que tu vas ressentir ... Est pire encore qu'un endoloris.

Puis lui embrassant la joue, rougie par sa course, mise à vif par quelques écorchures, elle le remit face à elle. Plaçant ses paumes de mains sur les tempes du garçon, elle commença à lire en lui, faisant défiler douloureusement chacun de ses souvenir. On dit que le corps a une mémoire. Grâce à la communion, Ellana pouvait lire son histoire d'un simple contact. Alors qu'elle se délectait de l'habiter jusqu'au plus profond de son être, elle pencha la tête en arrière en souriant, laissant sa longue et soyeuse chevelure brune battre dans le vide. Pour Corwin le supplice était insupportable. Chaque partie de sa peau était en train de le bruler comme écorché vif, un courant électrique semblait lui vriller les organes. Le pire devait être le mal de crâne intense qui, si trop prolongé, le mènerait droit à l'inconscience. D'un seul coup Ellana se retira, observent le crâne fumant de l'adolescent. Reprenant ses esprits, ses yeux irradièrent d'une lueur de lune avant de reprendre leur couleur normale. La Mort se mit alors à sourire, cachée sous les traits d'un ange. Ses lèvres rouges cerises, presque violacées lui donnaient un air vampirique, l'investissant d'un volupté sans comparaison. Elle avait vu là de bien belles images ...

-Si ça ce n'est pas de l'amour ... Et moi qui disais à ton aimé que tu es une peine perdue ... J'aurais mieux fait de lui dire de s'accrocher. C'est ... Peu commun. Sais-tu qu'il n'est pas humain ?

La Mort regarda l'enfant.
Il était beau malgré son regard torturé et son air livide. Porter un horcruxe était dangereux mais utiliser son pouvoir équivalait à une lutte sans fin incroyablement douloureuse ... Ellana pourrait être en train de le tuer ... Et ça alors même qu'elle ne l'avait pas touché. Quel gâchis ... Pourtant Corwin était pour elle un paradoxe. À la fois empli de haine et si réservé, si prude. Il avait besoin de de détendre c'était évident. Tendant sa baguette vers lui, la Mort le plaça sous impero et d'une voix sensuelle elle tâcha de le libérer sans mal ... À l'occasion ...


-Je sais que tu t'empêche de vivre Corwin. J'ai ressenti en toi ... Hmmm tellement de ... Frustration. Tu vas te libérer à présent et en ma présence tu relâchera la noirceur qui t'empoisonne, tu la laisseras s'exprimer.

Un large sourire sur les lèvres, Ellana se recula lentement, observant Corwin d'un œil pour le moins perplexe. Elle avait hâte de voir quelle attitude il arborerait alors une fois libéré. Ce garçon avait tout d'un vrai méchant. Pourtant, envers et contre tout il s'efforçait d'aider son prochain pour se donner bonne conscience. Pourtant à ce jour Ellana savait que son amour, la flamme qui animait le coeur de ce bellâtre était sur le point d'être soufflée par la mort comme une vulgaire bougie. Et trop heureuse d'avoir l'ascendance sur lui par cette vérité inavouée, la sorcière savait pourtant qu'elle ressentirait sa peine d'égale intensité lorsque son phénix lui serait retiré ... Plus pour préserver son porteur que Corwin lui même, elle devait le préparer, l'encourager a tout faire afin de ramener indéfiniment l'objet de sa plus folle convoitise ... Ellana fit apparaitre une bouteille et se posant séant sur un tapis au son, la sorcière encouragea son pigeon à s'asseoir près d'elle.

-Il y a tant de choses que tu ignores sur le monde qui nous entoure ... Pourquoi fermer les yeux avec tant de conviction ? Le monde est pourri Corwin ... Il te pourrira aussi si tu n'es pas pire que lui ...

Et de faisant elle s'apprêtait à le bercer dans ses bras de Mort, bien à l'abri de la lueur honteuse d'un fait accompli. Aider les autres ... Quelle idée puérile, quelle Utopisme que l'espoir d'un monde meilleur ... Les rêves ne se réalisent jamais autrement qu'illusoirement ...
Revenir en haut Aller en bas
https://potteroleplay.actifforum.com/viewtopic.forum?p=42484#4248
Corwin Egnis
Serdaigle
Serdaigle
Corwin Egnis

Nombre de messages : 347
Age : 27
Age Roleplay + Sorts : 15 ans sorts 1 2
Capacités Spéciales : Emphrépathie noire - Force Accrue - Métamorphose Démon Sentinelle - Aura d'intimidation - Immunité au feu - Charme Oral
Créature : Démon Hybride
Date d'inscription : 11/03/2011

Profil du Sorcier
Points de vie:
Tout ce que tu ignores sur la nature de ce monde ... (PV Corwin) Left_bar_bleue1000/1000Tout ce que tu ignores sur la nature de ce monde ... (PV Corwin) Empty_bar_bleue  (1000/1000)
Points de mana:
Tout ce que tu ignores sur la nature de ce monde ... (PV Corwin) Left_bar_bleue1130/1130Tout ce que tu ignores sur la nature de ce monde ... (PV Corwin) Empty_bar_bleue  (1130/1130)

Tout ce que tu ignores sur la nature de ce monde ... (PV Corwin) Empty
MessageSujet: Re: Tout ce que tu ignores sur la nature de ce monde ... (PV Corwin)   Tout ce que tu ignores sur la nature de ce monde ... (PV Corwin) EmptyJeu 12 Mai - 13:10

La Dame avait apposé ses paumes contre ses tempes. La douleur fut alors si brutale qu’aucun son ne sortit de la bouche de l’oiseau lorsque sa mâchoire s’affaissa. Ce mal n’était en rien comparable à celui qu’il avait subi en venant jusqu’à elle, ni même face à l’endoloris que lui avait fait subir James pendant leur entraînement. Cette fois, la souffrance fut tellement intense, et le choc si important, qu’il ne put qu’émettre une faible plainte aigue. Il se sentait au bord de l’inconscience, sa vision commençait à défaillir, et ses membres s’engourdissaient peu à peu. Mais la puissance d’Ellana l’empêchait se s’écrouler sur le sol pierreux et de sombrer un temps.

Elle coupa alors subitement le contact, laissant Corwin tomber à genoux, les bras ballants et la tête brûlante. Sa respiration était saccadée, et une unique larme chaude coula sur sa joue brûlante, allant atterrir et se perdre dans la poussière de rocaille.
Dans le brouillard nauséeux le gagnant, il perçut la voix glacée mais étrangement attractive de la Dame. Il comprit alors qu’elle venait de lire en lui, ayant tourné les pages de son esprit pour connaître tout de sa vie, absolument tout.
Elle lui parlait de James, de l’amour qu’il lui portait. Elle lui demanda par la même occasion s’il était au courant de la nature du serpent. Et bien sûr il le savait ; il avait compris il y a bien longtemps qu’il n’avait rien de semblable avec le commun des mortels, ne serait-ce que par le fait qu’il ne pouvait succomber aux blessures. Il en avait été lui-même témoin en Chine, le voyant revenir en pleine forme alors qu’il le croyait bel et bien mort.


Oui, je le sais Ellana…

Mais continuant d’écouter les paroles, il sut aussi qu’elle connaissait à présent toutes les émotions, les sentiments qui l’assaillaient, et semblait à présent le connaître mieux que quiconque.
Il la vit alors tendre sa baguette dans sa direction, sans aucune expression malsaine sur les traits. L’oiseau s’appuya sur ses jambes pour se relever et se mettre face à elle. Le mal disparut, et Elle, l’engagea à exprimer toute cette " frustration ", comme elle l’avait dit. Et elle avait raison. Le cœur de Corwin était rongé, et cela augmentait de jour en jour, grandissant en lui à chaque levé de Lune, à chaque levé de Soleil. Le mal grandissait en lui, comme les mauvaises herbes entachant les bords d’un jardin, sans être contenues, gagnant peu à peu le centre du parterre autrefois fleuri.
Il sentit remonter en lui toute cette amertume, ce dégout écrasant ancré en son corps, mais aussi la peine implacable qui l’écrasait.

Ellana alla s’asseoir, laissant apparaître une bouteille remplie d’un liquide inconnu, et lui fit signe de se poser à son côté. L’oiseau obtempéra, le visage blême et fermé. Toute sensation de douleur physique l’avait quittée, mais une puissante envie de s’épancher le prenait. Et lorsqu’Ellana lui tendit les bras, il alla s’y nicher, laissant la Dame l’enfermer dans ses bras fins.
Il se sentit beaucoup mieux. Une douceur glacée émanait de la maîtresse originelle de sa bague, et ce contact l’apaisait, et l’emplissait de pouvoir diffus et délectable. L’anneau paraissait lui aussi aux anges, brillant d’une clarté mauve et paisible. Corwin inspirait lentement la senteur du corps frais. Ellana était ce qu’on pouvait appeler une beauté froide, et il appréciait ces traits blanchâtres.
Laissant son regard se perdre dans la forêt en contrebas, il parla doucement, murmurant presque, mais bien assez fort pour qu’Elle puisse l’entendre, se calant sur le calme qui les entourait.


- Je suis d’accord Ellana…ce monde est pourri. Et j’en suis convaincu depuis longtemps.

Il laissa ses souvenirs affluer, et la tristesse se fit prenante, mais il la contrôla, décidé à ne pas se montrer faible, à ne plus l’être définitivement.

- Mon père nous a abandonné ma mère et moi lorsque je n’étais encore qu’un bébé, elle m’a donc élevé seule. Elle était tout pour moi, toujours là pour me prendre dans ses bras et à me faire rire. Elle s’appelait Elisa.

Une boule se forma dans sa gorge, mais il continua sans défaillir.

- C’était le soir de Noël, j’avais huit ans. Elle avait cuisiné toute la journée pour nous offrir à tous les deux un festin de roi. Elle est sortie dans la nuit tombante pour aller chez l’épicier. Elle a déposé un baiser sur mon front et m’a dit qu’elle revenait très vite. Seulement, je ne l’ai jamais revue…

Une larme perla finalement, Corwin n’ayant pu se contenir plus longtemps.

- J’ai…j’ai appris, quelques temps après, qu’au détour d’une ruelle, un homme l’avait attrapée…et poignardée à mort, juste pour lui voler son sac.

Il était maintenant agité de légers sanglots, serrant le corps d’Ellana.

- On me l’a enlevé…et je n’ai jamais pu lui dire au revoir… Elle me manque horriblement… Je ne peux pas m’empêcher de penser à elle tous les jours! Et lorsque vient Noël, je prie pour la voir réapparaître, ne serait-ce qu’un seul instant. Lui dire comme j’ai besoin d’elle…

Les larmes se tarirent. Corwin tenta de reprendre une respiration calme, sa poitrine encore légèrement secouée. Sa voix redevint posée, mais on pouvait discerner derrière elle les notes de douleur et d’amertume qui le prenait. Une vague de dégout profond.

- Je fais souvent un rêve depuis quelques temps. Et je n’en ai jamais parlé à personne… Je rêve d’une nuit glacée, où le vent s’abat violemment sur tout ce qui l’entoure. Je suis dans la rue, et un homme se tient face à moi. Je ne vois pas son visage, mais je sais qu’il est celui qui a tué ma mère. Je l’approche, et le bat…encore…et encore, jusqu’à le voir s’écrouler contre le bitume. Je me mets alors à genoux, et lui montre le couteau que j’ai dans la main. Et mon visage reste fermé quand je le lui plante dans le ventre. Et j’entends ces cris, ces cris de douleur. Puis je me réveille.

Son regard était à présent sombre et lourd, sa bouche palpitant sous les effluves de haine.

- Si vous saviez comme j’en ai eu envie… Le voir se tordre devant moi, et implorer mon pardon.

Il renifla, dégouté.

- James lui a su me donner en partie ce qui me faisait cruellement défaut. Il m’a apporté de l’amour, et j’ai pu lui en faire part à mon tour. Il est la première personne qui ait su me comprendre si bien…

Leur parvint alors, prés du lac, la rumeur d’une musique emplie de gaité, laissant transpirer dans les airs le bonheur de tous les élèves réunis pour le pique-nique. La musique le révulsa, dérangeant ce moment unique qui lui était offert.

- Tous ces enfants, rassemblés pour célébrer leur joie… Ils ne savent rien et ne veulent rien savoir. Je ne cesse de me répéter que je devrais faire de même, me mêler aux gens, de profiter de tout ce qui m’entoure. Mais il en est autrement à chaque fois…

Il tourna alors ses yeux d’émeraude glacée vers les pupilles sombres d’Ellana, toujours logé dans ses bras.
Revenir en haut Aller en bas
https://potteroleplay.actifforum.com/t12373-corwin-egnis-stigma
Ellana Silver
Serpentard
Serpentard
Ellana Silver

Nombre de messages : 1411
Age : 29
Age Roleplay + Sorts : 34 ans sorts 1 2 3 4 MT1 SPE 1 2
Capacités Spéciales : Communion Clairvoyante - Occlumens - Force Accrue - 9 Nécromancies Affinité Mort et Sang -
Points Prestige : 3
Date d'inscription : 16/06/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
Tout ce que tu ignores sur la nature de ce monde ... (PV Corwin) Left_bar_bleue2292/2292Tout ce que tu ignores sur la nature de ce monde ... (PV Corwin) Empty_bar_bleue  (2292/2292)
Points de mana:
Tout ce que tu ignores sur la nature de ce monde ... (PV Corwin) Left_bar_bleue2870/2870Tout ce que tu ignores sur la nature de ce monde ... (PV Corwin) Empty_bar_bleue  (2870/2870)

Tout ce que tu ignores sur la nature de ce monde ... (PV Corwin) Empty
MessageSujet: Re: Tout ce que tu ignores sur la nature de ce monde ... (PV Corwin)   Tout ce que tu ignores sur la nature de ce monde ... (PV Corwin) EmptyMar 17 Mai - 14:24

Ellana serra Corwin contre elle un instant.
Mais elle ne le détenait pas comme un enfant apeuré, le serrant comme la bienveillante mère qu'elle aurait pu être. La Mort passa ses doigts dans les cheveux de l'enfant, se délectant du fait qu'il soit assez petit pour être contenu avec si peu d'effort. Comme un objet précieux qu'on se targue d'avoir, à défaut d'en vouloir. Corwin en lui même, son enfance, ça ne l'intéressait pas, pas plus qu'elle ne s'était intéressée à l'enfance de ses propres enfants. Atanys ... Nowlee ... Et Niepce. Aucun des trois n'avait de réelle importance en terme affectif, ils étaient chacun une pièce de son puzzle, un tableau à reconstituer duquel Corwin était devenu lui aussi un élément. Mais il ignorait à quel point elle l'avait instrumentalisé. Pourtant ... Elle ne détestait pas ce garçon. Du moins, elle avait vu pire. Il y avait quelque chose d'assassin en lui, une envie de meurtre constante qui pourrait peut être les rapprocher. Ce n'était qu'en cela qu'il était intéressant, pour cette unique raison. Ellana savait que s'il résistait, que s'il luttait, que si Corwin ne se laissait pas envahir, séduire par tout ce pouvoir, sombrant peu à peu dans le mal ... Jamais il ne survivrait à cet objet si noir qui lui empoisonnerait la vie. Mais l'horcruxe était-il un corrupteur, ou un libérateur ? Si Corwin se laissait envahir, il trouverait un repos dans les bras d'un flux constant qui ne le quitterait plus jamais. Pour avoir la force de sauver James, Ellana savait qu'il devrait accepter d'être le mal ...


-Et si je te disais que tu as l'occasion de te venger ? Si demain nous retrouvions l'homme qui a fait ça à ta mère, tu le tuerais pour elle ? Tu le tuerais ... Pour moi ?

Puis elle déposa un vague baiser sur le front de son précieux.
En effet, en bas, la fête battait son plein, le monde entier devait célébrer cette même euphorie que tous appelaient la vie. Mais combien y croyaient vraiment ? Ellana voulait que Corwin voit au delà des apparences, qu'il dépasse cette faiblesse sociale à laquelle il avait cédé il y a longtemps. Mais trouverait-il d'abord le courage de parler enfin librement, de livrer en bloque tout ce qu'il ressentait ? En reposant une main sur la tempe de Corwin, la caressant avec délicatesse, la sorcière s'imprégna du jeune homme encore un moment. Elle voulait comprendre, savoir jusqu'à où il irait pour son aimé. Savoir pourquoi depuis peu il baissait les bras ... Mais la réponse ne se trouvait pas dans ses souvenirs, sans doute bien ancrées dans son coeur inaccessible. Se décalant de lui, la Mort plongea ses pupilles lunaires dans ses yeux verts profonds. Déposant un nouveau tendre baiser tout près de son oreille, elle s'avança suffisamment pour lui susurrer quelques mots. Mais pour elle cela n'avait rien d'érotique, pour quelqu'un qui le verrait comme normal, Ellana se montrait alors maternelle de la façon la plus noire qui soit.


-Si tu l'aimes ... Corwin, rien ne devrait t'empêcher de le lui dire.

Pourquoi lui parlait-elle de James ainsi ?
Peut être parce que comme lui et de part leur lien, elle avait été touchée par leur amour, l'avait ressenti comme le sien. Ou pas ... Ellana savait que Voldemort les séparerait bientôt et jamais elle ne ferait couler un plan du maître. Toutefois, pour sa propre survie, le reflet devait vivre. Si Corwin succombait, que ce soit d'une façon ou d'une autre, s'il perdait toute la puissance que lui prodiguait son amour pour James, elle savait que sa force serait divisée de moitié et qu'ainsi, rien ne pourrait plus le sauver. Du moins elle s'en était convaincue. Tirant à nouveau sa baguette d'un geste vif, presque invisible tant il fut rapide, la Dame fit tournoyer son arme au dessus de leurs têtes et lentement un dôme magique se forma, les enfermant dans un silence de marbre. Ellana l'agita une nouvelle fois et les parois de la couverture magique affichèrent un tout autre décor. Désormais, Corwin pu observer autour d'eux une vaste étendue de sable, terminée par un océan agité sous un ciel de tempête. Les cheveux de la mort volaient en paquet au rythme presque agressif du vent marin. Un vent puissant qui les ressourça. Alors pourtant que ce dernier n'était pas réel. Corwin avait été plongé dans un rêve. Ellana savait que par ce biais, elle pourrait le mener à son but, lui montrer que céder était la meilleure chose à faire ...


-C'est toi qui contrôle tout ceci. Montres moi ce que tu as sur le coeur. Parle moi de ce bandit, traquons le ensemble ... Retrouvons James et dis lui tout ce que tu ressens pour lui.

Elle laissa un silence s'installer.

-Avant qu'il ne soit trop tard ...
Revenir en haut Aller en bas
https://potteroleplay.actifforum.com/viewtopic.forum?p=42484#4248
Corwin Egnis
Serdaigle
Serdaigle
Corwin Egnis

Nombre de messages : 347
Age : 27
Age Roleplay + Sorts : 15 ans sorts 1 2
Capacités Spéciales : Emphrépathie noire - Force Accrue - Métamorphose Démon Sentinelle - Aura d'intimidation - Immunité au feu - Charme Oral
Créature : Démon Hybride
Date d'inscription : 11/03/2011

Profil du Sorcier
Points de vie:
Tout ce que tu ignores sur la nature de ce monde ... (PV Corwin) Left_bar_bleue1000/1000Tout ce que tu ignores sur la nature de ce monde ... (PV Corwin) Empty_bar_bleue  (1000/1000)
Points de mana:
Tout ce que tu ignores sur la nature de ce monde ... (PV Corwin) Left_bar_bleue1130/1130Tout ce que tu ignores sur la nature de ce monde ... (PV Corwin) Empty_bar_bleue  (1130/1130)

Tout ce que tu ignores sur la nature de ce monde ... (PV Corwin) Empty
MessageSujet: Re: Tout ce que tu ignores sur la nature de ce monde ... (PV Corwin)   Tout ce que tu ignores sur la nature de ce monde ... (PV Corwin) EmptyMer 18 Mai - 1:08

Ils étaient à présent entourés de dunes, le sable blanc volant sous les bourrasques du vent. Juste tous les deux. Une mer sombre leur faisait face, le ressac des vagues allant percuter violemment les bords déjà agités par les souffles rageurs. Elle avait fait apparaître tout cela, et ils étaient à présent coupés de la réalité, coupés de la musique joyeuse de la fête, coupés de la solitude des montagnes. Coupés de toute chose. Simplement liés par le pouvoir qui les traversaient.

Il s’était collé à Ellana, étrangement rassuré par les émanations malsaines et froides l’entourant. Elle avait tissé autour de lui ce cocon si spécial, l’enveloppant d’un voile noir. Il s’imbibait de toutes ces ondes, néfastes pour qui n’aurait su les aborder. Il avait conscience que tout ce qui se passait à cet instant n’avait rien de normal. Bien sûr, ce décor n’était qu’une illusion, mais le fait d’approcher – et il le ressentait au plus profond de son être – la Mort, de n’être qu'à quelques centimètres de ses lèvres froides, était mal. Il n’aurait jamais pensé, jamais imaginé se retrouver un jour dans une situation de ce genre. Et pourtant.

Tout son corps trahissait la nouvelle approche du mal en lui ; les multiples cicatrices, blanches et effilées, témoignaient des combats qu’il avait dû partager aux côtés de James. Sa bague, ne cessant de raffermir son emprise sur lui, et dont le pouvoir, incommensurable, se manifestait de plus en plus, au fur et à mesure qu’il s’en laissait gagner. Il arrivait à discerner maintenant ces flux parcourir ses veines, la moindre bribe de muscle et d’os, venant lécher délicatement son esprit, et l’empoisonner amoureusement.

Un frisson le parcourut sur l’instant. Son anneau scintillait sous le ciel colérique. De quoi pouvait-il bien être fait ? Son pouvoir était tellement intense. Et pourquoi Ellana le lui avait offert ? Il ne s’était jamais posé la question du pourquoi et du comment. Elle, qui lui en avait fait présent après l’avoir sauvé, un objet empli d’une telle puissance. Pourquoi s’en être séparé ? Mais peu importait.

Il libéra alors son esprit. Il plongea tête baissé dans le fluide mauvais de l’anneau, s’en imprégnant comme jamais auparavant. Il se redressa lentement, se détachant de la sensation du corps frais, et se leva, scrutant les horizons déchirés par la tempête, sa voix baissant, gravement et doucement.


- Peut-être devrais-je le lui dire une nouvelle fois, lui parler de l’amour que je lui porte. Mais ce n’est plus aussi simple dorénavant…


Il sentait son regard pâle dans son dos. Il laissa alors affluer des émotions qu’il avait refoulées, cachées en lui pour en pleurer plus tard. Des évènements récents, l’ayant marqué profondément, et dont il n’avait pas parlé une seule fois, auxquels il s’était interdit de penser pour ne pas à en souffrir. Il s’adressa à Ellana, sans la regarder, toujours fixé sur les remous salés de l’océan, ses cheveux battus furieusement par le vent marin.


- Il est parti Ellana. Il s’est enfui…avec un autre. Il m’a laissé seul.

Ses yeux s’étrécirent, une vague de colère le gagnant peu à peu.

- Lui aussi m’avait fait des promesses, m’avait dit qu’il ne m’abandonnerait pas. Seulement, il a failli à sa parole.

Il puisa alors plus encore dans l’anneau, brillant à présent de cette lumière mauve qu’il avait eu déjà plusieurs fois l’occasion de voir. Elle était synonyme d’amertume et de rage. Les yeux de l’oiseau se ternirent alors une nouvelle fois, et se retournant vers la Dame, il posa les deux fentes noires d’encre lui faisant maintenant office de regard. Son sang s’était glacé, et des réseaux sombres avaient aussi fait leur apparition, battant aux temps grisâtres. Il était, une fois encore, devenu ce que personne n’aurait jamais cru de lui. Une vision, sans doute plaisante, à son interlocutrice. Une créature. Sa créature, car il lui appartenait, il le savait. Il sentait à quel point il était lié avec cette Dame de mort, et comme il ne pourrait s’en détacher, bien qu’il n’en ait aucune envie. Au contraire. Il laissa alors une voix froide et envenimée passer entre ses lèvres déjà glacées. Pleine de remords et de colère, de dégout.

- Il est parti avec cette chose. Il m’a abandonné. Et je ne lui pardonnerai pas cet acte. Il m’a gonflé de belles paroles, et il est à présent collé affectueusement avec cette immondice. Tu voulais savoir si j’aurais aimé retrouvé avec toi l’homme qui a tué ma mère et le tuer Ellana ? La réponse est oui. Mais plus encore, je voudrais voir en ce moment cet Andrew se noyer dans son sang, perdre toute la vie qui l’emplit à l'heure qu'il est. Et James le pleurer, souffrir de ne plus voir qu’un corps inerte. Lui faire mal.

L’orage s’était levé, amplifiait au plus la rage de l’aigle augmentait. Au fur et à mesure que le poison de la rancœur le gagnait, la mer s’agitait de plus en plus, créant des vagues monstrueuses, le sable autour d’eux s’envolant, agressif. Une scène apocalyptique se déroulait sur l’instant, et Corwin en était le centre. L’illusion d’Ellana se nourrissait de tout ce que le garçon lui apportait, et quiconque serait apparu aurait sans doute vu sa vie se faire happer cruellement.
L’enfant qu’avait pris la Dame dans ses bras n’était plus. Trônait à la place une aberration mortelle. Une brume noire apparaissait maintenant, émanant du corps ternis et grondant de colère. Son pull déchiré volant sous les souffles ardant. Son bras droit, maintenant découvert, laissant paraître la longue estafilade blanche, et la myriade de cicatrices sur son ventre étaient elles aussi apparentes. Une allure démoniaque faisait à présent face à Ellana, plantée dans le sable à la place du garçon autrefois si bon.


- Je veux voir James souffrir. Je veux voir ces personnes souffrir, pleurer toutes les larmes de leur corps… Je veux ne plus entendre ces harpes et ces violons…ne serait-ce qu’une seule seconde.
Revenir en haut Aller en bas
https://potteroleplay.actifforum.com/t12373-corwin-egnis-stigma
Ellana Silver
Serpentard
Serpentard
Ellana Silver

Nombre de messages : 1411
Age : 29
Age Roleplay + Sorts : 34 ans sorts 1 2 3 4 MT1 SPE 1 2
Capacités Spéciales : Communion Clairvoyante - Occlumens - Force Accrue - 9 Nécromancies Affinité Mort et Sang -
Points Prestige : 3
Date d'inscription : 16/06/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
Tout ce que tu ignores sur la nature de ce monde ... (PV Corwin) Left_bar_bleue2292/2292Tout ce que tu ignores sur la nature de ce monde ... (PV Corwin) Empty_bar_bleue  (2292/2292)
Points de mana:
Tout ce que tu ignores sur la nature de ce monde ... (PV Corwin) Left_bar_bleue2870/2870Tout ce que tu ignores sur la nature de ce monde ... (PV Corwin) Empty_bar_bleue  (2870/2870)

Tout ce que tu ignores sur la nature de ce monde ... (PV Corwin) Empty
MessageSujet: Re: Tout ce que tu ignores sur la nature de ce monde ... (PV Corwin)   Tout ce que tu ignores sur la nature de ce monde ... (PV Corwin) EmptyMer 18 Mai - 10:41

-Le voir souffrir ?

Ellana se mit à sourire, d'un rictus profondément mauvais. Elle aimait cette idée, pourtant, en regardant la bague autour du doigt de l'oisillon, elle fronça les sourcils. La sorcière se demanda s'il avait oublié la véritable raison de ce don qu'elle lui avait fait. A l'époque Corwin était faible, perdu, il n'avait pas les moyens de se protéger ni de protéger son phénix, cette créature si exceptionnelle qu'Ellana appréciait tout autant que lui, même si c'était d'une autre manière, beaucoup plus sombre. Il y a longtemps, elle avait promis elle aussi, aux côtés d'Elmound Silver, son ex mari, de veiller sur le jeune Raven. Mais à l'époque elle n'était pas la même. Une femme moins sombre, au demeurant beaucoup plus droite. Mais la sorcière se délecta de cette colère, fermant les yeux, elle inspira profondément, profitant un instant de l'assombrissement de son précieux porteur. Alors qu'elle passa ses mains devant ses yeux cependant, elle s'irrita de voir le bout de ses doigts noircir. Corwin était en train de s'auto détruire. Mais Ellana en voulu elle aussi à James d'être parti.

-Je ne t'ai pas fait ce cadeau pour tes vertus, mon enfant. Je te l'ai fait pour une seule et unique raison ... La force de ton amour, te donner les moyens de protéger ce lien qui vous unis toi et James. C'est ton devoir Egnis, essaie de ne pas l'oublier.

Puis elle se releva, l'air plus froide que jamais.
Se rapprochant de lui, elle semblait hors du décor, inutile face à elle. Les cheveux dans le vent, elle approcha l'oisillon. Lui prenant les ailes, elle les enroula autour de lui et le tournant vers elle, la Mort agrippa son visage à deux mains. C'est alors que Corwin sentit la noirceur le quitter d'un seul coup, totalement. Ses veines blanchirent littéralement et lentement la bague cessa totalement d'irradier. Il se sentit vidé, le coeur désobstrué, à nouveau plus pur que jamais. Il scintillait, littéralement, comme cette fois, dans une des salles de bains de Poudlard. Il sentit son poux redevenir normal. Ellana l'observa, un air un peu dégoûté sur le visage. Elle le détestait ainsi, mais il était important qu'il se souvienne de ce qu'il était avant tout ceci, du faible qu'il redeviendrait le jour où tout ceci serait fini. Car on ne progresse pas sans regarder derrière. Mais dans cet éclair de lucidité, ce que voulait surtout Ellana, c'était lui glisser un message.


-La Mort aussi s'est éprise. D'une Folie sans nom ... Elle s'est unie à lui et ensemble ils ont donné naissance à la plus belle des démences, et au plus beau des sceptiques. Il y a de la passion en tous nos coeur. Je me suis sacrifiée au nom de mon amant noir et pour me remercier, par tous les moyens il s'est battu, il m'a cherchée, sans relâche, au delà des portes de la vie et aujourd'hui ... Je suis devant toi. Sans eux, nous ne serions pas ce que nous sommes. Alors ne t'avises jamais plus de cracher ainsi sur des choses qui te font vivre.

Puis elle se recula, le laissant totalement noircir de nouveau.
Ellana se fichait qu'il fasse souffrir James, tout comme elle se fichait éperdument que Corwin soit en colère. Ce qu'elle voulait, c'était sauver sa peau. Qu'importe le moyen, qu'importe comment elle parviendrait à faire en sorte que chacun ait la force de lui servir ... Quand bien même. Elle tuerait tous les autres, sans le moindre regret.


-Les faibles ne peuvent servir le grand dessein. Ne sois pas idiot.

Murmura-t-elle.
Ellana l'avait été un jour, en méprisant la force des sentiments. Beaucoup pensaient qu'elle en était dénuée, mais ils avaient toujours eu torts. Elle acceptait les sentiments les plus dangereux, mais aussi les plus puissants. Comme la satisfaction, la pulsion de mort, la passion la plus intense ... La haine ne l'avait jamais habitée. Elle ne détestait pas les gens. Ellana les prenait seulement pour des marionnettes, servant toutes le même jeu et allant vers la même fin, celle de la Mort. Sauf sa folie, son doux Corbeau, ledit Servus Malifatius. Elle aussi avait aimé un oiseau, elle aussi avait du fuir parfois, mais toujours elle était revenue, au nom de ce "lien" qui les avait unis.


-Maintenant si tu veux te venger, venges toi. J'ai toujours encouragé l'expression de ses passions, pour purger son coeur de toutes ses faiblesses. Si c'est à James que tu en veux, fais ce qu'il te plaira, fais les erreurs que tu pourras, mais dans tout ça, n'oublie pas de le pardonner. Quant à cet Andrew ... Je t'aiderai, du mieux que je peux ... Mais je ne te promet rien. C'est un original. Un membre d'une puissante famille de vampire. Les sorciers c'est une chose, les créatures magiques une autre histoire. Mais je t'apprendrai à tuer un Vampire.

Puis elle modifia un peu l'environnement. Les amenant dans cette rue qu'elle avait cherchait dans les souvenirs de l'oisillon.

-C'est ici que sont nés tes problèmes. C'est à l'homme que tu recherches que tu dois en vouloir. Et à Andrew, c'est eux, qui tentent de t'enlever les êtres qui te sont chers. C'est eux que tu dois traquer, eux que tu dois tuer. Ne fais pas les mêmes erreurs que moi ...

Avait-elle était compatissante ?
Loin de là. Ellana n'avait jamais été un être simple. Un temps vide de tout excepté une certaine Folie meurtrière, parfois attentionnée envers ses enfants, à de rares moments. Parfois de bon conseil. Pourquoi son rang ferait d'elle quelqu'un de peu fréquentable ? Face à la façon dont Corwin se rongeait le coeur, face à la souffrance qu'il ressentait, pouvait-elle le laisser agir bêtement ? Ce qu'elle voulait ? Préserver son porteur, ni plus, ni moins ... En trouver un autre lui ferait seulement perdre du temps.
Revenir en haut Aller en bas
https://potteroleplay.actifforum.com/viewtopic.forum?p=42484#4248
Corwin Egnis
Serdaigle
Serdaigle
Corwin Egnis

Nombre de messages : 347
Age : 27
Age Roleplay + Sorts : 15 ans sorts 1 2
Capacités Spéciales : Emphrépathie noire - Force Accrue - Métamorphose Démon Sentinelle - Aura d'intimidation - Immunité au feu - Charme Oral
Créature : Démon Hybride
Date d'inscription : 11/03/2011

Profil du Sorcier
Points de vie:
Tout ce que tu ignores sur la nature de ce monde ... (PV Corwin) Left_bar_bleue1000/1000Tout ce que tu ignores sur la nature de ce monde ... (PV Corwin) Empty_bar_bleue  (1000/1000)
Points de mana:
Tout ce que tu ignores sur la nature de ce monde ... (PV Corwin) Left_bar_bleue1130/1130Tout ce que tu ignores sur la nature de ce monde ... (PV Corwin) Empty_bar_bleue  (1130/1130)

Tout ce que tu ignores sur la nature de ce monde ... (PV Corwin) Empty
MessageSujet: Re: Tout ce que tu ignores sur la nature de ce monde ... (PV Corwin)   Tout ce que tu ignores sur la nature de ce monde ... (PV Corwin) EmptyMer 18 Mai - 22:29

Pendant un instant, il s’était senti redevenir le garçon qu’il avait été, il y a encore peu de temps. Sa peau et ses yeux s’étaient recolorés, et il était alors plus pur que jamais. Il se sentait léger, capable d’aimer à foison toute chose l’entourant. Même Elle. Son visage s’adoucissait à travers ce voile de bonté qu’elle avait créé. Derrière ce masque de mort qu’elle affichait constamment, il pouvait à présent discerner en Elle quelque chose d’autre, de très enfoui. L’aigle prit alors tout l’allure de l’ange qu’il avait rêvé d’être longtemps, et offrit une autre vision à Ellana : celle du sourire radieux affiché maintenant sur les traits du garçon, accompagné d’un regard pétillant et gonflé de délicatesse. Il la regardait, de la manière la plus innocente et aimante qu’il eut été possible de donner. Ce qu’avait fait apparaître Ellana n’avait rien à voir avec le décor rageur de l’océan percutant les dunes paisibles. Corwin se sentait empli d’allégresse.
Une image de sa mère passa alors devant lui. Elle n’avait jamais été aussi belle qu’en cet instant. Tout l’amour qu’il lui avait porté, et qui continuait encore de vivre malgré sa perte, remonta d’un seul coup, faisant briller les pupilles de Corwin par un voile humide. Il était heureux.

Il était alors si comblé qu’il ne vit rien venir. Ellana rompit le contact, laissant alors toute cette pureté l’abandonner subitement. Le pouvoir de l’anneau revint alors à la charge, plus puissant que jamais. Choqué, Corwin tomba à genoux, les doigts traînant sur le sol brut qu’elle avait amené par un nouveau sort. L’ange était de nouveau déchu, privé de tout ce contact délicat qu’elle lui avait offert l’espace d’un instant. Son corps se ternit une nouvelle fois, pendant que la voix de la Dame résonnait à ses oreilles.


Andrew…vampire…le tuer…ne pas en vouloir à James ? Tu crois ça ?

Il plaqua ses mains devant lui, la tête penchée vers le sol, ses cheveux grisâtres pendant dans le vide. Le venin se transforma dans ses veines, chauffant à blanc tout sur son passage. L’amertume le gagnait plus durement que jamais. En lui faisant miroiter une vision des plus pures de lui-même, Ellana l’avait fait souffrir atrocement.
Ses mâchoires se contractèrent, et il dévoila ses dents. Au fur et à mesure que son sang se glaçait sous l’effet du poison, elles commencèrent alors à s’effiler, se transformant lentement en crocs tranchants. Un feulement rauque perla entre ses lèvres, et ses yeux se nimbèrent de la même encre, mais parsemée de-ci de-là de traits couleur d’acier.
Il releva alors la tête, fixant mauvaisement le visage d’Ellana.


- C’est sans doute dans ta nature de faire le mal, ça se lit dans ton regard. Mais si tu crois réussir à me faire rejoindre James de cette manière, tu t’y prends mal.

Il se remit sur ses pieds, et avança vers la Dame lentement, parlant toujours d’une voix caverneuse et emplie de tout le mal circulant en lui.

- Tu me dis de ne pas répéter les mêmes erreurs que toi, et pourtant tu ne fais que me retrancher encore plus en agissant de la sorte !

Il n’était maintenant plus qu’à quelques centimètres de son visage, ses crocs découverts, et ses iris plantés dans ceux de son interlocutrice.

- Que suis-je pour toi Ellana ?! Sûrement pas grand-chose, je le lis facilement dans tes yeux ! Je ne suis qu’un gamin faiblard, incapable d’aller chercher son copain lorsqu’il se tire !

Il leva alors la main, présentant à son regard la bague étincelante.

- Et ça ! Tu m’avais dit que cet anneau me protègerait du mal ! Et pourtant regardes-moi maintenant ! REGARDES-MOI !

Il hurlait à présent, sa voix résonnant dans la ruelle sombre les entourant.

- Je ne suis pas comme tous ces crétins de l’école, à me complaire dans des bribes de bonheur qui sont faites pour s’écrouler ! JE NE SERAI JAMAIS COMME EUX ! ET JE NE L’AI JAMAIS ETE !! Tu peux t’amuser à les manipuler si tu le souhaites ! MAIS PAS MOI !

Une aura sombre se mit alors à entourer le garçon. Il se couvrit d’une brume noire, irradiant d’un feu qui lui était alors inconnu. Ses paroles se firent sifflantes, envenimées.

- Et si je reste à tes côtés Ellana, ce n’est pas parce que tu l’auras décidé…mais bien parce que j’en aurai fait moi-même le choix.

Les yeux de Corwin se mirent alors à se couvrir de flammes sombres, s’agitant violement.

- Et c'est ce que je fais Ellana. Je te suivrai, car c’est que je souhaite.

Il avait maintenant basculé complètement dans ce pouvoir malsain, le liant profondément à l’anneau de la Dame, et à la Dame elle-même. Il s’était engagé sur une nouvelle voie.

- Si tu m’offrais la possibilité d’anéantir Andrew…je n’attendrais pas une seconde avant de le déchiqueter. Le voir disparaître.

Il se mit à sourire légèrement.

- Mais je ne serai jamais ta chose.

Il avait prononcé cette phrase, et se rendit compte qu’elle était la dernière chose qu’il avait dite avant de voir James disparaître avec Andrew. Cependant, contrairement à ce soir au Wizzard, il venait de l’énoncer sans crainte, sans tristesse. Mais avec une nouvelle force.
Le petit Egnis avait bel et bien disparu en cet instant. Y trônait à la place, dans la nappe noire l’enveloppant, un démon aux crocs dévoilés, plongeant dans l’ombre corps et âme.
Revenir en haut Aller en bas
https://potteroleplay.actifforum.com/t12373-corwin-egnis-stigma
Ellana Silver
Serpentard
Serpentard
Ellana Silver

Nombre de messages : 1411
Age : 29
Age Roleplay + Sorts : 34 ans sorts 1 2 3 4 MT1 SPE 1 2
Capacités Spéciales : Communion Clairvoyante - Occlumens - Force Accrue - 9 Nécromancies Affinité Mort et Sang -
Points Prestige : 3
Date d'inscription : 16/06/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
Tout ce que tu ignores sur la nature de ce monde ... (PV Corwin) Left_bar_bleue2292/2292Tout ce que tu ignores sur la nature de ce monde ... (PV Corwin) Empty_bar_bleue  (2292/2292)
Points de mana:
Tout ce que tu ignores sur la nature de ce monde ... (PV Corwin) Left_bar_bleue2870/2870Tout ce que tu ignores sur la nature de ce monde ... (PV Corwin) Empty_bar_bleue  (2870/2870)

Tout ce que tu ignores sur la nature de ce monde ... (PV Corwin) Empty
MessageSujet: Re: Tout ce que tu ignores sur la nature de ce monde ... (PV Corwin)   Tout ce que tu ignores sur la nature de ce monde ... (PV Corwin) EmptyMer 18 Mai - 23:02

Ainsi il osait se dresser devant elle ...
La sorcière resta immobile, tout le temps de sa tirade, tout le long de ce moment durant lequel il sembla se croire supérieur, victorieux d'avoir percer la complexité d'un plan qui le dépassait toujours. La vérité c'est que pour une fois ... Ellana avait été sincère. Car de sa survie désormais dépendait de nombreuses choses. Et Corwin ne survivrais pas sans quelques éléments dont il semblait oublier la valeur. Sans doute par sa faute, par la faute du présent qu'elle lui avait offert. Son rictus disparu aussitôt. D'un seul coup.


-Très bien.

Le sol se mit alors à trembler.
D'un coup sec, le visage d'Ellana se mit à noircir profondément, son regard scintillant de façon féline. Deux lunes au creux de son regard. Le temps sembla ralentir et tout commença à s'effondrer. Dans sa tête, Corwin entendit encore et encore les cris déchirés de sa mère qui l'appelait à l'aide. Et il ne pouvait plus bouger, immobilisés, écrasé par le pouvoir de la dame. La bague autour de son doigt sembla disparaître littéralement, sans même le protéger. Les immeubles s'écroulaient autour d'elle, rayonnante du mal le plus pur qui soit et des éclairs déchirèrent le ciel. Le sol se fissura dans un grondement sourd. Le vent puissant balaya alors tout ce qui les entourait, emportant des hommes, des femmes, des enfants qui dans un ultime déchirement de cris se ruaient dans tous les sens avant d'être engloutis. Mais elle était là, bien droite, plus puissante que jamais. Et le mal continua de proliférer, les flammes de l'enfer se déchaînèrent autour d'elle, émanant de son propre corps. Ecartant les deux bras sur les côtés, elle souleva d'un coup Corwin au dessus du sol et avançant vers lui pas à pas, elle le fit reculer, de plus en plus vite, jusqu'à l'encastrer dans un mur en arrière. L'oppressant avec toujours de plus en plus de force sans même le toucher, la sorcière était littéralement en train de l'oblitérer, si bien qu'il suffoquait, de plus en plus fortement. Tout était en train de sombrer, de se détruire, sans fin et les démons de l'enfer se déchaînèrent par tous les trous faits dans le décor. Dévorant les vivants, torturant les morts, ils s'agitèrent autour d'elle, l'évitant, hurlant eux aussi de crainte devant sa toute puissance. Ses yeux à présent noirs se posèrent sur le garçon et non sans une pointe de haine dans sa voix, elle lui expliqua les choses autrement.


-Tu n'as pas la force ni le bon sens de deviner tout ce dont je suis capable, petit enfant. Avises toi encore de me contrarier et même l'enfer te semblera douce, alors que même le diable refusera de te recevoir en apprenant que je te traque.

Puis elle le laissa s'écraser lourdement au sol.
Se tournant vers le ciel, son visage noir engendra le déluge. Une pluie torrentielle commença à les inonder, les noyant peu à peu dans ce décor démoli par la rage et le pouvoir de la sorcière. Les torrents de colère qui émanaient d'elle continuaient de se déchaîner. A cet instant, Corwin pouvait admirer toute la force du mal le plus pur et dans un ultime songe, il put voir le visage de James lui sourire, déposer un tendre baiser d'espoir au coin de ses lèvres et dans un éclat resplendissant, juste avant d'être réduit en miettes à son tour par ce décor, lui et parmi les cris désespérés de la mère de Corwin, le reflet susurra quelques mots : "Je t'aime". Il explosa alors, volant en éclat sous le regard endolori du garçon qui devait souffrir le martyr. Ellana continua à le brutaliser de l'intérieur, encore et encore, sans fin ... Elle se délecta de sa souffrance et comme étouffant les cris qu'il devait pousser alors, elle éclata d'un rire tonitruant, déchaînant à nouveau les élément. Cette fois ... Tout explosa.


Nuage de poussière ...

-Mais Tu gagnes mon respect.

Murmura la sorcière.
Quand Corwin revint à lui, rien n'avait bougé. Le décor enseveli avait totalement disparu, aucun son ne lui rabattait plus les oreilles que le brouhaha des élèves en contrebas. Un pique nique ... Quelle idée futile. Mais Ellana s'en voulu un peu de l'avoir ainsi brutaliser, même si dans le fond, il avait besoin de ressentir la puissance qui coulait dans les veines de la Mort, afin de ne plus jamais s'adresser à elle de la sorte. Ellana n'était pas un être vivant ordinaire. Le fiel de la passion la plus amère ne la touchait que d'en dehors, pourrie de l'intérieure jusqu'à l'os, meurtrière. Elle l'aurait tué s'il n'avait pas été lui.


-Si tu penses que tu peux faire autrement que de me faire confiance ...

Elle prit un air plus sombre.

-Tu as tort.

La sorcière se tourna alors, dépourvue de tout assombrissement et l'air le plus maternel qui soit. Se plongeant sur Corwin elle passa une main dans ses cheveux, en l'admirant, de toute la beauté de son visage. Embrassant sa joue humide de larmes pas encore sèche, elle se mit elle même à larmoyer, presque désolée de ce qu'elle venait de lui faire subir. Mais ce n'était pas ses émotions. A travers l'anneau, elle pouvait ressentir toute la peine qui envahissait son porteur. Un mal être si puissant dont elle se sentait à présent tellement coupable. Elle voulait qu'il ouvre les yeux, qu'il se réveil.

-Tu es bien loin d'être comme eux ... Et comme tu es lié à James, tu es aussi lié à moi désormais. Ensemble nous devons nous battre pour changer la face du monde. Mais cela nécessite de nombreux sacrifices. Es-tu prêt à les faire Corwin ? Quoi qu'il arrive, je te suivrai aussi, te protégerai. Mais seulement si tu sers la bonne cause.

Puis elle le serra contre elle, fort, si fort ...

-Fermes les yeux ...

Susurra-t-elle.
Il le fallait. Serrant l'un de ses poings, la sorcière se concentra, se concentra si fort et à l'aide de sa baguette, elle y fit apparaître un objet en métal argenté, plus ou moins en forme de baguette mais particulièrement pointu au bout, taillé d'une finesse possible uniquement des mains d'un orfèvre. Glissant l'objet magnifique dans la main de Corwin, elle s'enfonça la pointe dans le doigt et répandit son sang sur l'objet.


-Grâce à ce pieux spécial, tu pourras tuer un original. Un vampire de classe supérieure.

Puis elle sourit de contentement à l'idée de pouvoir enfin étancher sa haine en même temps que l'enfant de son mal le plus noir ...

-Tu pourras tuer ... Andrew.
Revenir en haut Aller en bas
https://potteroleplay.actifforum.com/viewtopic.forum?p=42484#4248
Corwin Egnis
Serdaigle
Serdaigle
Corwin Egnis

Nombre de messages : 347
Age : 27
Age Roleplay + Sorts : 15 ans sorts 1 2
Capacités Spéciales : Emphrépathie noire - Force Accrue - Métamorphose Démon Sentinelle - Aura d'intimidation - Immunité au feu - Charme Oral
Créature : Démon Hybride
Date d'inscription : 11/03/2011

Profil du Sorcier
Points de vie:
Tout ce que tu ignores sur la nature de ce monde ... (PV Corwin) Left_bar_bleue1000/1000Tout ce que tu ignores sur la nature de ce monde ... (PV Corwin) Empty_bar_bleue  (1000/1000)
Points de mana:
Tout ce que tu ignores sur la nature de ce monde ... (PV Corwin) Left_bar_bleue1130/1130Tout ce que tu ignores sur la nature de ce monde ... (PV Corwin) Empty_bar_bleue  (1130/1130)

Tout ce que tu ignores sur la nature de ce monde ... (PV Corwin) Empty
MessageSujet: Re: Tout ce que tu ignores sur la nature de ce monde ... (PV Corwin)   Tout ce que tu ignores sur la nature de ce monde ... (PV Corwin) EmptySam 21 Mai - 0:12

Ses pommettes étaient humides, et quelques larmes d’Ellana atterrirent sur sa main, s’agrippant au rocher pour ne pas sombrer. Une fois encore, la Dame lui avait infligé des souffrances plus qu’atroces, le torturant mentalement, longuement. Voir James disparaître, une nouvelle fois, et entendre les cris déchirants de sa mère… Son esprit était mis à rude épreuve depuis qu’il avait rejoint la Mort, et beaucoup auraient déjà sombré, ne seraient-ce qu’en se trouvant face à Elle. Mais l’aigle résistait, paradoxalement incroyablement attiré par ces traits emplis du même venin qu’elle faisait couler dans ses veines.

Elle était tout contre lui. Un peu plus tôt elle l’avait déjà bercé pendant qu’il épanchait les blessures de son cœur. Mais cette fois était bien différente. Cette fois, il avait l’impression de déceler de l’émotion en elle. Son pouvoir d’empathie était encore trop faible, et ne pourrait être utilisé sur une personne aussi puissante. Mais il n’en avait finalement pas besoin ; il voyait une nouvelle lueur dans ses yeux.
Il savait qu’il s’était montré trop confiant, trop idiot en osant se mesurer à elle comme il l’avait fait. Seulement, il se devait de lui prouver à quel point il était devenu différent des autres, et comme il désirait la rejoindre. Et il aurait pu l’affronter de nouveau, encore et encore, ne serait-ce que pour pouvoir la voir en cet instant.

Elle fit alors apparaître un pieu effilé, magnifique, brillant sous la clarté de la Lune montante. Un pur chef-d’œuvre, aussi beau que mortel.
Corwin leva une main fébrile, l’apposant sur celle d’Ellana, se saisissant de la pointe en la serrant fortement. La seule arme qui lui permettrait d’annihiler pour toujours la menace de ce…


Vampire...

La moindre bribe de pensée se ramenant à cette créature immonde le révulsait. Et la sensation de métal dans sa main raffermissait son envie de le voir mort, d’éteindre la lumière mesquine dansant dans ses yeux trop parfaits.

- Merci Ellana… Tu viens de me combler entièrement.

Il parlait doucement, pressant sa tête contre la poitrine de sa Dame, admirant l’objet dont elle lui avait fait cadeau.

- Je serais prêt à tout sacrifier, jusqu’à ma vie pour servir une cause juste. Je te suivrai aveuglément si tu veux bien me guider. Je sais que je suis encore très jeune, un gamin même. Seulement, si tu m’aides à grandir sous ton aile, je ne pourrai que mieux m’envoler.

Mue par une certaine émotion, il se redressa, se plantant sur ses genoux, son regard à hauteur de sa Dame. Il lui saisit alors la main, la pressant contre son cœur, puis contre son front, la tête baissée, face au sol. Enfin, il replongea dans les yeux sombres.

- Je ferais n’importe quoi pour te prouver mon dévouement Ellana… Par là je ne cherche pas à me comporter comme tous ces crétins, croyant gagner une quelconque importance en suivant une voie spéciale. Non…je crois en ce que tu peux m’apporter. Et je te le montrerai de la manière dont tu le voudras.

Il se rabaissa et pressa de nouveau sa tête contre le corps frais. Il serrait fort sa main, petite mais si puissante. Il se sentait alors si bien.
Un vent frais se leva, semblant sonner le début de la nuit. Il eut quelques frissons sous l’effet du souffle dans hautes montages, mais peu importait. Il voulait l’entendre parler, l’écouter, savoir.

- Dis-moi Ellana… que dois-je faire… ?
Revenir en haut Aller en bas
https://potteroleplay.actifforum.com/t12373-corwin-egnis-stigma
Ellana Silver
Serpentard
Serpentard
Ellana Silver

Nombre de messages : 1411
Age : 29
Age Roleplay + Sorts : 34 ans sorts 1 2 3 4 MT1 SPE 1 2
Capacités Spéciales : Communion Clairvoyante - Occlumens - Force Accrue - 9 Nécromancies Affinité Mort et Sang -
Points Prestige : 3
Date d'inscription : 16/06/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
Tout ce que tu ignores sur la nature de ce monde ... (PV Corwin) Left_bar_bleue2292/2292Tout ce que tu ignores sur la nature de ce monde ... (PV Corwin) Empty_bar_bleue  (2292/2292)
Points de mana:
Tout ce que tu ignores sur la nature de ce monde ... (PV Corwin) Left_bar_bleue2870/2870Tout ce que tu ignores sur la nature de ce monde ... (PV Corwin) Empty_bar_bleue  (2870/2870)

Tout ce que tu ignores sur la nature de ce monde ... (PV Corwin) Empty
MessageSujet: Re: Tout ce que tu ignores sur la nature de ce monde ... (PV Corwin)   Tout ce que tu ignores sur la nature de ce monde ... (PV Corwin) EmptySam 21 Mai - 12:58

-Tu dois supporter tellement de choses sur tes épaules ...

Murmura-t-elle en frottant son visage contre le sien.
Un maigre sourire sur les lèvres, un sourire d'attention, Ellana commença à s'écarter de lui, vaguement. Il semblait enfin comprendre, il semblait enfin ... Voir. Il y avait tant de choses qu'il ignorait sur la nature de ce monde. Et pourtant. Peu à peu, la vérité lui semblerait éclatante. Même les êtres les plus mauvais avaient besoin des autres pour survivre. Corwin ne se démarquerait pas en sa capacité à haïr, encore moins à s'isoler, mais bel et bien à aimer. Le contraire de l'amour n'avait jamais été la haine, mais l'indifférence. Tant qu'il y a de la haine, il y a de l'amour quelque part. Le mal pouvait-il aimer ? Le mal pouvait plus aimer encore que tout le bien du monde. Un amour puissant, unique au monde, alimenté par une passion destructrice et pourtant nécessaire. Comme il s'attachait à elle à présent, comme il brûlait pour James malgré sa rancoeur ... James n'avait pas disparu, il s'était évaporé lorsque Corwin avait refusé de l'aimer, ou plutôt avait essayé de se convaincre que c'était mieux ainsi ...


-Tu as eu tellement tort ...

Maintenant Ellana allait l'éclairer d'un ultime flash, l'emplir de la vérité.
Une main toujours sur le visage de l'enfant, il irradia littéralement, réceptionnant des bribes de souvenirs qui n'étaient pas les siens. Dans de courts films, il pouvait voir un homme à l'air fou, un sourire terriblement prenant sur les lèvres et un regard ... Un regard empli d'un amour surnaturel, comme jamais au monde il n'en avait connu avant de rencontrer James.


-Certains liens dépassent l'entendement, certains liens sont indestructibles ... Certains destins sont liés. Nous sommes liés, ils nous sont liés ... Nous leur sommes liés. C'est eux nôtre force de vie.

Puis sa voix se faisant plus lointaine, il continuait d'être bombardé d'images magnifiques, emplie d'amour et de bonheur ... Cela malgré tous les morts qui jonchaient le sol autour d'eux. Ellana lui apparu alors comme un ange noir, faite de passion et entourée d'un voil révélateur, celui de la face la plus basse du monde. Une terre sur laquelle seule une chose devait trôner sur toutes les autres.

-Tu vas te relever, tu vas reprendre des forces. Une épreuve t'attends, une horrible et difficile épreuve où il te faudra encore faire des choix. Mais dans l'ombre de l'instant, tu verras plus clair que jamais, car je t'ai enseigné comment voir. Par tous les moyens, rien ne te semblera finalement plus simple car ton unique but ... Sera de le retrouver. Et quand tu le pourras, quand le moment te semblera venu, d'une main d'une seule, tu tueras le Vampire, car ... Personne ne doit s'interposer.

Puis elle se mit à sourire encore, une ultime fois ...

-Et ensemble, vous ferez le mal. Vous répandrez la vérité, invincible et ... Un jour peut être, vous trouverez la force de me rejoindre moi et les miens.

Un éclair blanc aveugla Corwin, le plongeant dans un état de jubilation profonde.
Avec force et magnificence, Ellana se dissipa lentement dans l'infini de l'horizon et à mesure que le grondement sourd retentissait, couvrant les bruits de fête du pique nique tenu en fond, la confiance s'insuffla dans le coeur de l'oiseau afin de lui indiquer la route, de débroussailler les buissons amères de l'impuissance. Ellana lui donnait la force de mener les rudes combats à venir ... Toujours, elle serait avec lui, pour l'accompagner, le relever et à chaque fois qu'il trébucherait, il verrait sa main délicate tendue à lui, avec le choix de la saisir. Un autre éclair, quelques ultimes paroles ...


-Il y a tant de choses que tu ignores sur la nature de ce monde ...

Plus rien.
Revenir en haut Aller en bas
https://potteroleplay.actifforum.com/viewtopic.forum?p=42484#4248
Corwin Egnis
Serdaigle
Serdaigle
Corwin Egnis

Nombre de messages : 347
Age : 27
Age Roleplay + Sorts : 15 ans sorts 1 2
Capacités Spéciales : Emphrépathie noire - Force Accrue - Métamorphose Démon Sentinelle - Aura d'intimidation - Immunité au feu - Charme Oral
Créature : Démon Hybride
Date d'inscription : 11/03/2011

Profil du Sorcier
Points de vie:
Tout ce que tu ignores sur la nature de ce monde ... (PV Corwin) Left_bar_bleue1000/1000Tout ce que tu ignores sur la nature de ce monde ... (PV Corwin) Empty_bar_bleue  (1000/1000)
Points de mana:
Tout ce que tu ignores sur la nature de ce monde ... (PV Corwin) Left_bar_bleue1130/1130Tout ce que tu ignores sur la nature de ce monde ... (PV Corwin) Empty_bar_bleue  (1130/1130)

Tout ce que tu ignores sur la nature de ce monde ... (PV Corwin) Empty
MessageSujet: Re: Tout ce que tu ignores sur la nature de ce monde ... (PV Corwin)   Tout ce que tu ignores sur la nature de ce monde ... (PV Corwin) EmptyDim 22 Mai - 20:35

La caresse de sa main demeurait présente sur sa joue. Tendre. Il l’avait vue disparaître peu à peu, pour le laisser finalement seul, dans ces hautes montagnes emplies de brume et d’arbres sombres. Mais il était bien. Même s’il ressentait déjà un cruel manque à cause du départ de la Dame, elle lui avait insufflé un sentiment de bien-être, de puissance. De confiance. Et malgré tous les pressentiments et les annonces d’Ellana, il se sentait prêt à tout affronter, et à écraser quiconque se mettrait en travers de son chemin.

Il se releva, serrant le pieu dans sa main, imbibé en son cœur du sang de la Mort. Il avança au bord du précipice, admirant les reflets de la nuit tombante sur l’eau déjà noire du lac. Des feux crépitaient à l’endroit du pique-nique. Eux tous, ils le dégoutaient maintenant, amèrement. Il n’avait qu’une envie sur l’instant, qui était de répandre ce feu sur les tables, tout autour des élèves. Réduire à néant toute cette joie démesurée. Ils comprendraient alors que le bonheur peut être de courte durée.

Prit de frissons mauvais, il se dirigea vers le pan de roche qu’il avait dû escalader pour rejoindre Ellana. Quelques petits mètres le séparaient du chemin emprunté plus tôt. Il sauta d’un grand bond, atterrissant légèrement en contrebas, sans problème. Ses capacités physiques étaient améliorées dorénavant sous le pouvoir de l’anneau, il le sentait profondément.
Il entama alors la descente de la montagne, sourire aux lèvres. Ellana lui avait tellement apporté que cela en devenait irréel.
Il se revit plus jeune, le jour de son entrée à Poudlard. Toute l’effervescence qui y régnait, l’angoisse de tous les premières années, la joie de commencer leur cursus magique. Il n’était pas si différent d’eux alors. Mais bien des choses avaient changé depuis, et aujourd’hui, il différait de plus en plus de ses congénères, s’éloignant au fur et à mesure du garçon qu’il avait été.


Comme cela paraît loin…

Il finit par gagner la forêt, avançant tranquillement entre les arbres grisâtres. Ses yeux d’un vert glacé flamboyaient dans la pénombre. Il gagna l’orée du bois, l’amenant aux abords du lac, puis prit la direction du château. Il avait envie d’une ballade nocturne, respirer les fragrances sylvestres. Mais il devait d’abord ranger quelque chose.

Pressant le pieu contre son flan, il se dépêcha et rejoint rapidement son dortoir. Personne. La plupart devaient être au pique-nique.


Quelle perte de temps.

S’approchant de son lit, il s’agenouilla, tendant devant lui l’arme effilée, sublime sous la clarté lunaire perçant le dortoir non éclairé. Il passa sous le sommier, et plaça le pieu entre les barres sous le matelas. Personne ne viendrait fouiner ici, et l’arme était presque invisible.
Il rampa pour se remettre debout, et sortit du dortoir.

Il arriva dans les couloirs, se baladant mains dans les poches. Le contact de la bague à son doigt l’emplissait d’un tout nouveau sentiment de plénitude. Il marchait maintenant sans crainte, sans appréhension.
Corwin Egnis venait de naître une nouvelle fois.
Revenir en haut Aller en bas
https://potteroleplay.actifforum.com/t12373-corwin-egnis-stigma
Contenu sponsorisé




Tout ce que tu ignores sur la nature de ce monde ... (PV Corwin) Empty
MessageSujet: Re: Tout ce que tu ignores sur la nature de ce monde ... (PV Corwin)   Tout ce que tu ignores sur la nature de ce monde ... (PV Corwin) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Tout ce que tu ignores sur la nature de ce monde ... (PV Corwin)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une nuit qui prend tout son sens [Hentaï PV Kaine] [Terminé]
» Hentaï
» Rose Ecarlate - Forum RPG hentaï [pour public averti]
» Quand deux corps s'enflâme [Pv Mafuyu Nekokami ][Hentaï]
» Pensionnat Hentaï*! // Partenariat ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L'École de sorcellerie Poudlard :: Montagnes autour de Poudlard-
Sauter vers: