AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 *Couloir* Rencontre inter-maison (Pv Loélia Dannan)

Aller en bas 
AuteurMessage
Caleb Roarch
Serpentard
Serpentard
Caleb Roarch

Nombre de messages : 728
Age : 26
Age Roleplay + Sorts : 14 ans sorts 1 2
Capacités Spéciales : Fourchelangue (2)
Créature : Humain ?
Date d'inscription : 23/02/2011

Profil du Sorcier
Points de vie:
*Couloir* Rencontre inter-maison (Pv Loélia Dannan) Left_bar_bleue1340/1340*Couloir* Rencontre inter-maison (Pv Loélia Dannan) Empty_bar_bleue  (1340/1340)
Points de mana:
*Couloir* Rencontre inter-maison (Pv Loélia Dannan) Left_bar_bleue1410/1410*Couloir* Rencontre inter-maison (Pv Loélia Dannan) Empty_bar_bleue  (1410/1410)

*Couloir* Rencontre inter-maison (Pv Loélia Dannan) Empty
MessageSujet: *Couloir* Rencontre inter-maison (Pv Loélia Dannan)   *Couloir* Rencontre inter-maison (Pv Loélia Dannan) EmptySam 9 Avr - 6:22

Il n'est pas encore mide, mais bientôt. Le ventre de Caleb avait gargouillé toute la matinée. Il s'était levé tôt pour s'entraîner sur les trois sorts impardonnables dans les toilettes des filles de Mimi Geignarde. Il s'étonna à les maîtriser avec aisance quand il portait son anneau, quand il était plus vieux. Quoiqu'il en soit, sans son anneau, il lui faudrait travailler d'arrache pied afin de capter et contrôler les flux, l'essence de ces sorts puissants.
Là, Caleb sortait de cour de Divination. Il faisait beau dehors, le soleil brillait d'un pleine éclat qui illuminait les salles de cours et les couloirs, ainsi que tout le domaine de Poudlard. Cour de Divination.. Une matière avec lesquelles il avait réellement du mal à parfaire ses talents. Bien que pour son âge, il était prédisposé à être un excellent duelliste, et un sorcier puissant dans un avenir dépassant Poudlard voir avant, la divination ne lui parlait absolument pas. Tout bonnement parce qu'il n'arrivait pas à voir son propre avenir. Chaque exercice portant sur le lointain temporel était complètement brouillé pour Caleb, il n'y avait que .. les ténèbres.

Entre deux moments pensifs, le soleil vint éclairait une chevelure blonde, une fille plutôt jolie et qu'il n'avait jamais vu avant. Elle étincelait sous la lumière du jour, à l'inverse de Caleb, lui qui préférait la nuit.


Sûrement une nouvelle.

Mais en y réfléchissant bien, il avait aperçu son visage lors de sa confrontation avec Jinx, mais c'était quand il portait son anneau, ce n'était pas lui qu'elle avait vu, c'était Gabriel. Elle ne soupçonnait sûrement même pas l'existence du jeune serpent. Enfin cela n'est pas un fait concret.
Fin de cours. Caleb rangea ses affaires d'un pas pressant. Il sortit de la classe en voyant cette fille qui elle prenait son temps et qui avait l'air de se fichait éperdument de sortir prendre l'air et profitait du soleil, elle avait l'air posé et satisfaite de soi-même et n'avait absolument pas besoin de quelqu'un lui dictant sa conduite. Le soleil brillait tout autour de cette inconnue, comme une aura la protégeant, s'en était presque beau, tellement intense, sa lumière la mettait vraiment en valeur.
Il sortit. Il se posta adossé contre un mur, juste à côté de la porte, l'attendant pour observer ses traits, son visage paisible et serein, comme à son habitude d'observer les gens, à en apprendre plus sur le comportement humain. De plus il était un peu déçu d'une fille de sa maison. Croyant qu'une fille lui plairait, il l'a rencontra par un pur hasard dans un endroit où sa solitude était comblé. Mais une rencontre peu fructueuse. Depuis cette nuit perché en haut de la tour d'astronomie, il voulait faire des rencontres et une occasion se présentait sur un plateau d'argent juste sous son nez. Mais il a une timidité mal placé, il ne savait pas vraiment parlé aux filles, où comment les abordés sans leur donner l'impression d'être quelqu'un de cruel à part entière. Enfin comment ne pas montrer sa vrai nature ? Ne pas être sois même était-elle la seule solution pour faire des rencontres ? Oui et non, avec les personnes du même tempérament, c'était nettement plus simple.
Alors il attendit qu'elle sorte pour pointé le bout de son nez, tout en sachant qu'il ne parlerait pas le premier.

_________________
*Couloir* Rencontre inter-maison (Pv Loélia Dannan) Calsig10
D'un simple regard, la mort nous sépare.
La lumière est aveuglante, elle l'a toujours été. Il faut la détruire.
Revenir en haut Aller en bas
Loélia Dannan
Le Monde regorge de Créatures
Le Monde regorge de Créatures
Loélia Dannan

Nombre de messages : 284
Date d'inscription : 07/04/2011

Profil du Sorcier
Points de vie:
*Couloir* Rencontre inter-maison (Pv Loélia Dannan) Left_bar_bleue600/600*Couloir* Rencontre inter-maison (Pv Loélia Dannan) Empty_bar_bleue  (600/600)
Points de mana:
*Couloir* Rencontre inter-maison (Pv Loélia Dannan) Left_bar_bleue800/800*Couloir* Rencontre inter-maison (Pv Loélia Dannan) Empty_bar_bleue  (800/800)

*Couloir* Rencontre inter-maison (Pv Loélia Dannan) Empty
MessageSujet: Re: *Couloir* Rencontre inter-maison (Pv Loélia Dannan)   *Couloir* Rencontre inter-maison (Pv Loélia Dannan) EmptySam 9 Avr - 8:13

Cours de Divination sur l’astrologie. En soit, un sujet qui pourrait être passionnant si je n’avais pas raté tous les cours de Divination du second trimestre en raison de séances de soutien en Sortilège avec une élève de Pouffsoufle, Eloïse McKinnon, qui était en sixième année. J’étais mi figue-mi raisin, car bien sûr mes cours de soutien commencés à porter leurs fruits et c’était une bonne chose quant à la réussite de mes examens de fin d’année, mais je me sentais totalement étrangère en cours de Divination. Heureusement que je m’étais assise près de la fenêtre. J’ai pu prendre des croquis de la vue sur le parc tout au long du passage concernant les autres fondements de l’astrologie, comme le chamanisme. Pour finir, le professeur ne trouva rien de mieux comme application du cours que de nous faire remplir un questionnaire à partir d’un texte du livre absolument barbant.

Je soupirais. Vivement l’heure du repas et mon prochain cours : l’étude des Moldus. Au moins, dans ce cas là, je n’avais pas besoins d’être très attentive pour avoir de bonnes notes. Surtout depuis mon exposé sur le fonctionnement de l’électricité dans une habitation Moldue. Enfin, la cloche sonna ma délivrance. Je ne me précipitai pas cependant car je ne savais que trop bien que tous les autres élèves (et bourrins) de la classe allaient se pressé hors de celle-ci pour se ruer dans la grande salle. A croire qu’on ne leur donné jamais rien à manger dans cette école. Je pris donc mon temps pour ranger mes notes dans une chemise en carton, tout comme ma carte du ciel, et mes livres dans ma sacoche en cuir. Je profitais également pour me chauffer un peu le dos au soleil qui inondait la pièce depuis ce matin. Il faisait vraiment beau en ce 9 avril. Beau et chaud et c’était tellement agréable que j’en eu un sourire de contentement. J’étais sereine. Il me faudrait bien réviser ce soir mais je devrais être moins perdue au prochain cour.

Je jetai un œil vers la sortie quand mon regard croisa celui d’un autre élève. Je détournais la tête immédiatement en sentant mes joues s’empourprer. Quelle saleté de manie j’avais à toujours rougir pour tout et n’importe quoi. C’était un jeune garçon, plutôt mignon, avec des cheveux noirs un peu longs et bouclés. Tiens, c’est étrange, il me faisait penser au beau serpent du duel… Sûrement une coïncidence. Ou alors voilà que je me faisais des films.


"Super Loélia, tu te mets à te raconter des histoires. Espèce de cruche."


J’inspirais un bon coup, j’étais un peu nouée, mais il fallait bien que je sorte de cette salle un jour et comme il n’avait pas l’air pressé de partir...
Au moment où je me dirigeais vers la porte, le prof m’interpella. Je me figeais. Pitié, faites qu’il n’ai pas vu que je prenais des croquis durant son cours. Je ne tenais pas à prendre une retenue.

« Loélia, je voulais aborder avec toi la question de tes notes aux devoirs que tu m’as rendu malgré tes absences aux cours du deuxième trimestre… »

Ouf, pas les croquis. Enfin, je n’étais pas certaine que le sujet des notes soit sans danger non plus. Malgré mes absences aux cours avec une dérogation, le professeur m’ en avait fait parvenir le résumé et j’avais été tenu de rendre mes devoirs en temps et en heure comme tous les autres élèves de ma classe. Or, mes travaux m’avaient semblé brouillon surtout celui sur la cartomancie. Je me mordais la lèvre, attendant le verdict :

« Et bien saches que tu as obtenu un A pour ton devoir sur la cartomancie, un E pour ton devoir sur la chiromancie et même un O pour ton devoir sur les pratiques divinatoires. Je suis assez impressionné. C’est ce qui m’a donné comme idée de former des binômes entre les élèves pour que chacun puisse évoluer convenablement dans cette matière. Un élève bon et un élève moyen travaillerons ensemble pour que tous puisse espérer réussir leur examen de fin d’année. J’annoncerais les duos au cour suivant. Voilà tu peux disposer. » Me dit- il en me tendant mes anciens devoirs.

Un sourire se dessina sur mon visage. Un O. Mon premier O de toute l’année scolaire. En voilà une nouvelle qu’elle est bonne. Par contre les binômes, mauvais idée. Très mauvaise idée. Je ne suis absolument pas pédagogue moi. Ma foi, on verra bien si je peux apporter ma pierre à l’édifice dans la réussite d’un examen scolaire. Je me retournai, joyeuse, quand le garçon à la sortie me revient en mémoire. Je me figeai puis fronçant les sourcils :

« Il n’y a pas de raison qu’il te fasse quelque chose du moment que tu es polie et déterminée »

Je m’avançais d’un pas décidé vers la sortie. Et, comble de la détermination pour moi, je m’obligeai à le fixer dans les yeux, ce qui me troubla légèrement. Il avait le regard fatigué pour ne pas dire triste ou perdu. Il semblait profondément seul ce qui me serra le cœur mais il y avait un petit éclat farouche et insolent qui rendait sa perception plus que complexe. Arrivé à sa hauteur, j’entrepris de me faufiler entre lui et la porte en murmurant un pardon de circonstance mais malheureusement mon sac reste coincé dans la porte, la lanière de cuir céda sous la pression et toutes mes affaires se retrouvèrent éparpillées au sol, à ses pieds. Confuse, je me baissais pour les ramasser tout en m’excusant platement auprès de celui que je venais de bousculer. Confuse est un tout petit mot. J’étais en réalité atrocement gênée et mon éducation ne me permettait pas de continuer à ignorer le Serpentard sans m’être présenté au préalable, je me relevais donc d’un bond en manquant de me cogner la tête à celle de mon voisin. La proximité qui régnait dans cette charnière de porte était absolument terrifiante pour moi. Je balbutiais donc, les joues roses et le regard brillant , un tout petit :

« Je suis désolé pour tout ça, je vais ramasser. Je suis Loélia Dannan de Wisborough Green. Vraiment navrée pour tout … »

_________________
*Couloir* Rencontre inter-maison (Pv Loélia Dannan) Bann_l10


Quand les larmes de l'ange inonderont la Terre, alors s'ouvriront les portes de l'Enfer.Et tandis que les anges seront sur le point de mourir, ce sera au jeune homme de périr.
Revenir en haut Aller en bas
Caleb Roarch
Serpentard
Serpentard
Caleb Roarch

Nombre de messages : 728
Age : 26
Age Roleplay + Sorts : 14 ans sorts 1 2
Capacités Spéciales : Fourchelangue (2)
Créature : Humain ?
Date d'inscription : 23/02/2011

Profil du Sorcier
Points de vie:
*Couloir* Rencontre inter-maison (Pv Loélia Dannan) Left_bar_bleue1340/1340*Couloir* Rencontre inter-maison (Pv Loélia Dannan) Empty_bar_bleue  (1340/1340)
Points de mana:
*Couloir* Rencontre inter-maison (Pv Loélia Dannan) Left_bar_bleue1410/1410*Couloir* Rencontre inter-maison (Pv Loélia Dannan) Empty_bar_bleue  (1410/1410)

*Couloir* Rencontre inter-maison (Pv Loélia Dannan) Empty
MessageSujet: Re: *Couloir* Rencontre inter-maison (Pv Loélia Dannan)   *Couloir* Rencontre inter-maison (Pv Loélia Dannan) EmptyDim 10 Avr - 19:32

Mais pourquoi à chaque fois qu'il faisait une rencontre, ça commençait toujours par une altercation fais exprès ou pas, mais altercation quand même. Jinx et Hector l'avaient bousculé, James et Atanys l'avait agressé, seul Erell et Corwin ne l'avaient brutalisé lors de leurs première rencontre. Sans oublié d'autres d'une importance moindre. Mais pour le moment, tout ces moments passé appartiennent au passé, là c'était elle qui l'avait bousculé, alors qu'il ne faisait qu'attendre patiemment qu'elle sorte pour mieux admirer son visage.
Cela l'avait tellement agacé ! Elle était à genoux, ramassant ses affaires, complètement confuse et atrocement gêné. Pensant que cette nouvelle rencontre commencé de la sorte n'allait pas être très fructueuse par la suite, il donna un grand coup sur la porte, en guise de remerciement, et haussa le ton, prêt à user de sa langue perfide:


Espèce de ..

Il n'eut le temps de terminé sa phrase que le professeur Edmund Silver arriva devant eux pour couper court à cette éventuel dispute.

-Un problème ?

-Aucun.

-Parfait. Bon puisque vous êtes là tout deux, Loélia, sache que ton partenaire pour nôtre prochain cour sera ce petit être qui se trouve devant toi. Le sujet sera d'entrevoir un avenir commun, pas le commun de tous les élèves, mais voir si chaque binômes à un avenir quelle qu'il soit avec son partenaire. Tout les groupes sont faits, les autres le sauront lors de notre prochaine entrevue et non, il n'est pas possible de changer de partenaire, sur ce, au revoir les enfants.


Et il partit de la classe, laissant ces deux jeunes élèves, seuls, sans personne. Voir un avenir commun. Il n'arrivait déjà pas à voir son propre avenir, et il fallait qu'il le voit avec cette fille ? Une mauvaise note à l'horizon.
Le soleil continuait toujours de les englober, surtout elle, était-il possible qu'elle use d'un charme innée ? Ou bien était-ce une potion pour la rendre si chaleureuse, attachante, timide, fragile, si belle. En tout cas, son essence si bienfaisante était écœurante. Mais Caleb n'y pensa même pas, il l'observait, silencieusement, complètement captivé.


Tu n'es qu'un âne.

Il s'abaissa, lentement, arrivant à sa hauteur, la fixant dans les yeux, ne la quittant pas du regard, il ne souriait pas, il ne souriait pas souvent, sauf avec Atanys, mais c'était un autre sujet. Pensant qu'il était peut-être allait un peu fort, il l'aida à ramasser ses affaires, lentement, profitant de cet instant de solitude pour la contempler.

Je suis désolé. Je m'appelle Caleb. Caleb Roarch.

Il baissa la tête pour ramasser ses affaires. La vérité, c'est qu'il ne savait pas comment lui parler, ni comment avoir le tact. Bizarrement, il n'avait pas vraiment envie de l'effrayer, ou de lui faire paraître un quelconque sentiment malveillant à son égard.
Bégayant quelques mots, il dit :


Bon .. et bien .. on va être obligé de se voir souvent apparemment.

Prononçant ces petits mots plein de maladresse, il devint sans savoir pourquoi aussi rouge que son interlocutrice. Sentant la chaleur et le rouge montaient à ses joues, il lui tendit son dernier cahier en tournant la tête, pour pas qu'elle ne le voit.

_________________
*Couloir* Rencontre inter-maison (Pv Loélia Dannan) Calsig10
D'un simple regard, la mort nous sépare.
La lumière est aveuglante, elle l'a toujours été. Il faut la détruire.
Revenir en haut Aller en bas
Loélia Dannan
Le Monde regorge de Créatures
Le Monde regorge de Créatures
Loélia Dannan

Nombre de messages : 284
Date d'inscription : 07/04/2011

Profil du Sorcier
Points de vie:
*Couloir* Rencontre inter-maison (Pv Loélia Dannan) Left_bar_bleue600/600*Couloir* Rencontre inter-maison (Pv Loélia Dannan) Empty_bar_bleue  (600/600)
Points de mana:
*Couloir* Rencontre inter-maison (Pv Loélia Dannan) Left_bar_bleue800/800*Couloir* Rencontre inter-maison (Pv Loélia Dannan) Empty_bar_bleue  (800/800)

*Couloir* Rencontre inter-maison (Pv Loélia Dannan) Empty
MessageSujet: Re: *Couloir* Rencontre inter-maison (Pv Loélia Dannan)   *Couloir* Rencontre inter-maison (Pv Loélia Dannan) EmptyLun 11 Avr - 7:54

Son visage s’était immédiatement rembruni et ses yeux étaient devenus durs. Quelle sotte avais-je été de croire qu’il ne se passerait rien. Je venais de bousculer un Serpentard. Il cogna dans la porte puis se mis à cracher des mots, que je devinais plein de venin, mais dont je ne comprenais pas le sens. Honteuse et un petit peu effrayée, je baissais la tête et tortillais mes mains entre elle. Heureusement pour moi, Monsieur Silver était arrivé entre deux et, après un rapide coup d’œil sur la scène, demanda s’il y avait un problème. Le jeune serpent répondit que non. Je lui jetais un regard interloqué. Bien sûr qu’il avait un problème s’il se mettait à agresser les gens juste parce qu’on le bousculait légèrement. Et de manière involontaire qui plus est. Mais je me tus. Ma gorge était du papier de verre tellement elle était sèche et je peinais à déglutir. Il m’avait fait peur cet idiot de Serpentard. Enfin, j’étais maintenant sauvée. Il ne me restait plus qu’a réparer mon sac et tout remettre en état avant de filer d’ici sans me retourner. Remerciant mentalement Monsieur Silver, il me prit en traître de la manière la plus sournoise possible :

Parfait. Bon puisque vous êtes là tout deux, Loélia, sache que ton partenaire pour nôtre prochain cour sera ce petit être qui se trouve devant toi. Le sujet sera d'entrevoir un avenir commun, pas le commun de tous les élèves, mais voir si chaque binômes à un avenir quelle qu'il soit avec son partenaire. Tout les groupes sont faits, les autres le sauront lors de notre prochaine entrevue et non, il n'est pas possible de changer de partenaire, sur ce, au revoir les enfants.

Je me sentais défaillir et du m’adosser au mur. Était-il devenu fou ? Faire équipe avec lui ? Et sur un sujet comme ça en plus. Un avenir commun. Comment je pourrais avoir un avenir quelconque avec un serpent si venimeux qu’il se mettait à cracher dès qu’on l’effleuré d’un peu trop ? Quoiqu’en y réfléchissant bien … Il semblait juste perturbé. Peut être étais- ce un moyen pour lui de se protéger ?

Jetant un coup d’œil à mon voisin de porte, je déduis à son expression qu’il pensait la même chose que moi. Il n’était absolument pas motivé. Ni par ce devoir, ni par la Divination en elle-même j’en étais certaine. Il m’était arrivé de l’observer du coin de l’œil dans le cours précédent et si Monsieur Silver ne faisait jamais attention à lui, il semblait s’en accommoder. Toujours avachi sur sa table, il gardait son regard sombre et froid fixé devant lui, une expression d’ennui complet savamment affiché sur son visage pâle. Je n’imaginai pas un instant qu’il soit possible de rester ainsi, les yeux dans le vague, jour après jour, sans arrière pensée. Il devait bien se passer quelque chose dans sa tête. Mais mon petit doigt me disait qu’il valait sans doute mieux ne pas le savoir. Avant que je ne puisse mener ma réflexion plus en avant, Monsieur Silver nous laissa là. Seuls.

Magnifique.

Je réprimais un frisson puis, bien décidée à l’ignorer, je me penchais à nouveau sur mes manuels éparpillés. J’attrapais mon sac d’une main tremblante, sorti ma baguette et d’une voix que je voulais assurer je dis : Réparo en pointant ma lanière. Presque aussitôt elle retrouvât sa solidité d’antan et je me mis à fourrer tout ce qui me tombait sous la main dans la sacoche sans y faire plus attention.
Le jeune Serpentard était toujours là mais ne disait plus rien. Il se contentait de me regarder en silence ce qui fini par me rendre mal à l’aise. J’essayais de faire taire la voix dans ma tête qui me soufflait de partir en courant. Celle qui vous prévient que vous êtes en danger. Tout comme j’essayais de maîtriser ma respiration qui devenait de plus en plus erratique. Puis, soudainement , le jeune garçon se pencha et ramassa un de mes parchemins qui avait volé un peu plus loin , il me le tendit et, me fixant dans les yeux, dit d’une voix très basse :


Je suis désolé. Je m'appelle Caleb. Caleb Roarch.

Il baissa la tête pour ramasser les dernières affaires qui trainaient par terre. Je ne bougeais pas. La balle était dans mon camp, je le savais, mais j’étais incapable de sortir deux mots. Il était aussi gêné que moi puisqu’il bégaya quelques mots pour ne pas laisser un silence pesant s’installer.

Bon .. et bien .. on va être obligé de se voir souvent apparemment.

Il détourna la tête en me tendant un dernier cahier. Ne le quittant pas des yeux, je tendis la main pour le récupérer. Par inadvertance, mes doigts effleurèrent les siens. Je reculai brusquement, le feu me montant aux joues. Je lui soufflais cependant un merci de circonstance. Tout mon corps semblait devenir fou. Des fourmillements me parcouraient le corps tout entier. Je secouai la tête, essayant de revenir un petit peu sur terre. En jetant un œil à la pendule de la salle de classe je me rendis compte qu’il était déjà midi passait du quart et qu’il ne me restait que trente-cinq minutes pour manger et me rendre à mon cours optionnel. Je savais que Caleb était libre l’après midi à venir car les premières années n’avait aucun cour l’après midi en temps normal. Je lui proposais alors :


« Ecoute, je suis désolée mais je dois me dépêcher. Je n’ai pas encore mangé et j’ai un cours optionnel cette après midi. Cela m’étonnerait bien que le professeur Silver ramasse ce devoir avant les vacances de Pâques mais comme il y a de fortes chances pour que je rentre chez moi, je n’aurais pas le temps de m’y atteler avec toi durant celles-ci. Par contre, je veux bien qu’on y travaille dès aujourd’hui. Que dirais- tu de me retrouver à la bibliothèque vers seize heures trente ? A moins que tu ne préfères un endroit plus calme encore … »

Je me mordis la lèvre, épousseta un peu ma jupe, remis une mèche folle derrière mon oreille puis attendit sa réponse, calme et patiente. Il ne me faisait plus peur.

_________________
*Couloir* Rencontre inter-maison (Pv Loélia Dannan) Bann_l10


Quand les larmes de l'ange inonderont la Terre, alors s'ouvriront les portes de l'Enfer.Et tandis que les anges seront sur le point de mourir, ce sera au jeune homme de périr.
Revenir en haut Aller en bas
Caleb Roarch
Serpentard
Serpentard
Caleb Roarch

Nombre de messages : 728
Age : 26
Age Roleplay + Sorts : 14 ans sorts 1 2
Capacités Spéciales : Fourchelangue (2)
Créature : Humain ?
Date d'inscription : 23/02/2011

Profil du Sorcier
Points de vie:
*Couloir* Rencontre inter-maison (Pv Loélia Dannan) Left_bar_bleue1340/1340*Couloir* Rencontre inter-maison (Pv Loélia Dannan) Empty_bar_bleue  (1340/1340)
Points de mana:
*Couloir* Rencontre inter-maison (Pv Loélia Dannan) Left_bar_bleue1410/1410*Couloir* Rencontre inter-maison (Pv Loélia Dannan) Empty_bar_bleue  (1410/1410)

*Couloir* Rencontre inter-maison (Pv Loélia Dannan) Empty
MessageSujet: Re: *Couloir* Rencontre inter-maison (Pv Loélia Dannan)   *Couloir* Rencontre inter-maison (Pv Loélia Dannan) EmptyLun 11 Avr - 20:38

Ce professeur avait vraisemblablement perdu toute raison d'esprit pour succomber à la folie. Il était maintenant condamné à devoir passé du temps malgré lui avec cette fille. Le destin s'acharnait sur lui visiblement. Il se demandait néanmoins ce qu'il avait pu bien faire pour mériter un tel châtiment.
Quand il contempla son visage si parfait, ses traits si clair, si purs, sans faux semblant, sans mentir, juste une fille charmante et à première vue gentille à l'état pur. Ainsi le mot "beauté" prenait une véritable forme, une apparence, un visage, celui de cette jeune fille.
Il reprit son interlocutrice dans les yeux, lui tendit le dernier cahier à terre avec de léger tremblements. Elle le troublait, faisant battre son cœur rapidement, plus vite qu'il n'aurait l'aurait cru capable de l'être. Et dans cette instant tellement étrange pour lui, leurs doigts se touchèrent de leurs extrémités. Par pur hasard, ce contact faisait vibrer l'intégralité du corps, créant un courant électrique vrombissant à l'intérieur, venant le titiller de partout.
Sur un merci aussi doux que sa peau, il n’en restait que bouche bée devant cette fille si jolie. Devant une scène pareil, il vint à l'esprit de Caleb, sûrement la pensée la plus stupide et incontrolé de toute son existence :


Est-ce que mon coeur a-t-il aimé jusqu'ici ? Non; jurez-le mes yeux ! Car jusquà présent, je n'avais pas vu la vraie beauté.

Il n'en détachait pas son regard de son visage, subjuguait par un sentiment inconnue pour lui. Elle prit les devants vis à vis de ce prochain devoir de Divination. D'une parole préssé par une quelconque raison, elle dit :

-Ecoute, je suis désolé mais je dois me dépêcher. Je n'ai pas encore mangé et jai un cours optionnel cet après-midi. Cela m'étonnerait bien que le professeur Silver ramasse ce devoir avant les vacances de Pâcques mais comme il y a de fortes chances pour que je rentre chez moi, je n'aurai pas le temps de m'y atteler avec toi durant celle-ci. Par contre, je veux bien qu'on y travaille dès aujourd'hui. Que dirais tu de me retrouver à la bibliothèque vers seize heures et trente ? A moins que tu ne préfères un endroit plus calme encore ...

En entendant ses mots, Caleb aurait voulu avoir quelque chose pour se couvrir le visage, tellement être géné et timide prenaient leurs sens. Mais n'ayant rien de la sorte, il n'en démorda que quelques mots, en bégayant toujours :

Euh .. oui .. euh .. nan .. La bibliothèque, c'est bien ..

Etouffant un gloussement par tout les moyens possible, il émis un bruit de sa gorge, signifiant son stress devant une demoiselle à la vue si agréable.
C'était le première fois qu'une fille lui donnait un rendez vous qu'elle qu'il soit, il était mitigé entre être heureux ou pas, tout en étant heureux de savoir qu'il pourrait la revoir dans l'après-midi, une petite voix lui parlait. Une voix qui lui disait toujours de se méfiait, à chacune de ses rencontres.
Mais il l'a vit, toute timide, se mordillait les lèvres, époussetait sa jupe et rebroussait une mèche derrière son oreille. Ce pourrait-il qu'elle aussi ai senti ce courant electrique qui l'avait parcouru de toute parti de son corps, jusqu'à toucher son âme ? Il n'en avait aucune certitude, et pensa que non.
Caleb aurait voulu se claquer lui même la tête contre un mur ou se jetait d'une falaise en pensant que son coeur s'épreignait. L'amour était tellement répugnant, toujours de courte durée, si éphémère et jamais ne perdure.. L'amour pour toujours ? Foutaise.
Mais même sachant cela, il n'arrivait pas à donner une place à ces arguments dans son esprit, luttant contre ses opinions, contre son gré, il se sentait s'envolé dans son regard, perdu face à un tel sentiment, vaincu face à un regard envoûtant. Perdu à jamais.

Elle avait émis un sourire quand la réponse fut oui pour le rendez-vous. En lançant une dernière phrase au jeune garçon, elle s'enfuit vers la grande salle, préssé de déguster le festin qui lui serait présenter.


Non attend !

Trop tard. Elle ne l'avait pas entendu. Et elle partit sous les rayons du soleil, brillant de mille feux, brillant d'un éclat que même les aveugles auraient étés éblouis. Si belle sous la lumière du jour, si belle de ses pupilles noisettes dorées, si belle tout simplement.
Prenant ses affaires, il partit lui aussi de son côté, absolument perturbé de cette nouvelle rencontre, il demeura pensif, silencieux pendant des heures, attendant patiemment seize heures trente, que son rendez vous prennent place.


_________________
*Couloir* Rencontre inter-maison (Pv Loélia Dannan) Calsig10
D'un simple regard, la mort nous sépare.
La lumière est aveuglante, elle l'a toujours été. Il faut la détruire.
Revenir en haut Aller en bas
Loélia Dannan
Le Monde regorge de Créatures
Le Monde regorge de Créatures
Loélia Dannan

Nombre de messages : 284
Date d'inscription : 07/04/2011

Profil du Sorcier
Points de vie:
*Couloir* Rencontre inter-maison (Pv Loélia Dannan) Left_bar_bleue600/600*Couloir* Rencontre inter-maison (Pv Loélia Dannan) Empty_bar_bleue  (600/600)
Points de mana:
*Couloir* Rencontre inter-maison (Pv Loélia Dannan) Left_bar_bleue800/800*Couloir* Rencontre inter-maison (Pv Loélia Dannan) Empty_bar_bleue  (800/800)

*Couloir* Rencontre inter-maison (Pv Loélia Dannan) Empty
MessageSujet: Re: *Couloir* Rencontre inter-maison (Pv Loélia Dannan)   *Couloir* Rencontre inter-maison (Pv Loélia Dannan) EmptyMar 12 Avr - 7:53

Euh .. oui .. euh .. nan .. La bibliothèque, c'est bien ..

Penchant légèrement la tête sur le côté, je l’observais attentivement. Il avait l’air très mal à l’aise alors que j’étais à présent très détendue. La peur sourde au creux de mon ventre s’était envolée dès que les frissons avaient circulé dans mon corps. Maintenant, et je ne comprenais pas pourquoi, j’avais l’intime conviction que Caleb ne me ferrais jamais aucun mal même s’il l’avait désiré de toutes ses forces. Un instant plus tard une idée saugrenue s’immisça dans mon cerveau : étais – ce cela un coup de foudre ?

Pff. Ma pauvre Loélia, tu débloques complètement. Tu ne le connais même pas et il y a cinq minutes il te faisait peur. Il faut que tu arrêtes de lire des romans à l’eau de rose, ça ne te réussis pas.


Mais il fallait reconnaître que Caleb était attirant. Il m’attirait comme un aimant et sans que je ne puisse l’expliquer. Pour que les gens tombent amoureux de vous, il n'y a pas trente-six méthodes: il faut faire semblant de s'en foutre complètement. Stratagème infaillible. Les hommes et les femmes sont pareils : ils deviennent fous de ceux qui s'en foutent. L'amour c'est cela : faire croire à la personne qu'on désire le plus au monde qu'elle nous laisse de marbre. L'amour consiste à jouer la comédie de l'indifférence, à cacher ses battements de cœur, à dire l'inverse de ce qu'on ressent. Fondamentalement, l'amour est une escroquerie. Pourtant, je ne voulais pas jouer à ça avec Caleb. Non, absolument pas. Je voulais autre chose. Mais quoi ? Je voulais … je voulais … Qu’il me prenne dans ses bras …

Quoi ? Non, là, tu ne tournes vraiment plus rond. Arrête les frais. Caleb est mal à l’aise quand tu es près de lui parce qu’il s’est mal comporté au départ et que Monsieur Silver l’a surpris. Mais ça ne veut strictement rien dire d’autre. Il ne t’aime pas. Tu es une Pouffsouffle et sa partenaire de travail. Point à la ligne.

Je secouais la tête pour chasser toutes ces idées de mon esprit. Pourtant, l’image de ses bras me serrant contre lui resté figée devant mes yeux quoi que je fasse. Asseyant de cacher mon trouble, je me contentai alors de lui sourire. Puis me souvenant de l’heure qui continuait de s’écouler, je lui dis :

« Alors à plus tard Caleb. Ne sois pas en retard. »

Je renonçais à lui serrai la main, parce que la mienne était moite et je savais, d’instinct, que les fourmillements se répéteraient si je le touchais à nouveau. Si je le touchais à nouveau, je ne répondrais plus de rien. Et certainement pas de ma raison ou de mon bon sens, voir encore moins de mon éducation. Après un dernier sourire, je me retournai et partis d’un pas vif en direction de la grande salle. Au vue de l’heure avancée, je n’aurais que le temps de grignoter un sandwich sur le chemin de mon prochain cours. Il fallait que je pense à prendre des cookies. Caleb aimait peut être ça ? Et c’était un bon moyen de créer des liens, les cookies. Enfin, jusqu'à présent. Parce que malgré tous les sentiments que Caleb éveillait en moi, une petite voix dans ma tête n’hésitait pas à me soufflait qu’à force de jouer avec un serpent, on fini toujours par se faire mordre.

FIN

_________________
*Couloir* Rencontre inter-maison (Pv Loélia Dannan) Bann_l10


Quand les larmes de l'ange inonderont la Terre, alors s'ouvriront les portes de l'Enfer.Et tandis que les anges seront sur le point de mourir, ce sera au jeune homme de périr.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




*Couloir* Rencontre inter-maison (Pv Loélia Dannan) Empty
MessageSujet: Re: *Couloir* Rencontre inter-maison (Pv Loélia Dannan)   *Couloir* Rencontre inter-maison (Pv Loélia Dannan) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
*Couloir* Rencontre inter-maison (Pv Loélia Dannan)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Discussion à la maison (pv: Aisuru) (Hentaï)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L'École de sorcellerie Poudlard :: Autres lieux-
Sauter vers: