AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 - Une Déclaration Publique -(Libre de réactionS)-

Aller en bas 
AuteurMessage
William Lancaster
Serpentard
Serpentard
William Lancaster

Nombre de messages : 250
Age : 31
Age Roleplay + Sorts : 35 ans sorts 1 2 3 SPE
Capacités Spéciales : Occllumen, legilimens et fourchelangue
Date d'inscription : 29/06/2007

- Une Déclaration Publique -(Libre de réactionS)- Empty
MessageSujet: - Une Déclaration Publique -(Libre de réactionS)-   - Une Déclaration Publique -(Libre de réactionS)- EmptyVen 1 Avr - 17:57

Il avait été pendant tout ce temps embourbé sous la paperasse.
Sans cesse William de Lancaster, ce grand ministre de la magie connu de Jadis avait sombré dans l'isolationnisme de ses pensées et bien vite, une méfiance surnaturelle lui avait dévoré l'esprit. Mais le courage était une vertu qui était sienne et sans condition, il avait su rayer de la carte tous ses ennemis, ou, encore mieux, en faire des alliés. Car il y ait des ennemis qu'on ne peut vaincre. Depuis plusieurs mois, voire bientôt une année il avait rarement mis le nez hors de son bureau, ayant tout le nécessaire vital à l'intérieur, se faisant livrer le reste. Mais alors que même les directeurs de départements, ses propres employés n'étaient plus sûrs qu'il soit encore envi, il continuait pourtant de signer des autorisations, des mandats, des ordres ... Mais était-il désormais seul maître de sa main ? William avait toujours eu le sens de la politique, il en avait fait sa vie. Mais sa popularité avait du finir par le ronger.


-Monsieur le ministre, au sujet des aurors ... Vous savez ...

Lui avait susurré le lieutenant de la LOI présent dans le bureau. McGwier n'avait eu de cesse de venir se plaindre, toujours de la même chose. Alors que les aurors lui avaient tous prêté serment, des trahisons révélées l'avait conduit à s'en méfier. Après tout, qui était encore fiable ? Il ne tolérait même plus son bon vieil Howard, son second, son meilleur ami. Après avoir déjà congédié les gens chargés du commerce pour éviter la contrefaçon et la vente d'arme illégalement, il avait ensuite supprimé nombre de journalistes trop causants, ou encore toute personne suspecte par la main de sa LOI qui lui était si chère. Les aurors ... Ces défenseurs de l'humanité magique. Ces agents de l'ordre, eux qui furent si loyaux. Et Lenthan. Il était visiblement temps de les congédier eux aussi. Mais par sécurité, garder le département des oubliators avait été une précaution qu'il ne se refusa guère. Dieu sait ce qu'il arriverait si les moldus s'en mêlaient ? Quoi que ... Peut être auraient-ils pu supprimer les gêneurs également. Si on faisait disparaître un suspect magique, pourquoi pas un suspect pathétique ?

-Je crois qu'il est temps que je fasse un passage pour discourir, mon cher général.

Puis il referma un autre dossier.
Sur sa couverture était écrit "confidentiel". Pas plus tard qu'il y a quelques semaines, l'école de la LOI avait été attaquée et désormais, les troupes personnelles, la milice du ministre était traquée sans vergogne et détruite par les sbires du Seigneur noir. Il ne pouvait laisser passer ça. Des mesures exceptionnelles s'imposaient. Dans l'ombre, derrière le ministre, le marionnettiste se mis à rire, satisfait, le malin allait obtenir ce qu'il voulait. Mais personne ne pouvait voir les cordes qui manipulaient les membres du ministre pour conduire ses faits et geste. Une coquille vide, un tain pâle, transpirant ... Il n'était que la moitié de l'homme qu'il fut ...


-Rassemblez mon personnel, amenez moi Lenthan, je vais officialiser les choses.

*Le Discours de la fin*

Puis il alla enfiler cette toge des grands discours.
Le politicien posa sur sa tête un haut de forme et resserrant sa cravate au cou, il boutonna son costume noir après avoir enfilé ses gants en cuir blancs. Canne en main, il avança sous bonne escorte, le nuage noir de sa possession progressant avec lui. Longeant les couloirs, il se dirigeait vers l'atrium à l'intérieur duquel il scellerait pour de bon le sort des sorciers d'Angleterre. En apprenant l'intervention du ministre, tous ses fidèles s'étaient regroupés, ces gens qui malgré ses frasques croyaient encore en lui. Et il se sentit aimé, tellement aimé ... Levant les bras plusieurs fois sous les acclamations, il gagna le promontoire qui lui était réservé. Comme le voulait la tradition, il tiendrait parole devant l'immense statue qui trônait au coeur de l'Atrium. Et il se mit à sourire, reprenant la force qui était sienne. Il avait toujours été fait pour ça ... Sourire avant de poignarder son prochain. Remontant son regard, il s'adressa à la profondeur des lieux, presque seul sous les éclairs tonitruants des flashs. Et dans la plus grande noblesse, il entama son discours, engagé, croyant en chacun de ses mots. Digne d'un ministre, sa dernière, son ultime symphonie.


-Mes chers concitoyens, concitoyennes.

Nous traversons des heures sombres. Le Seigneur des ténèbres a prouvé qu'il était partout, qu'il avait pourri nôtre système jusqu'à sa base. Pas plus tard que cette année, nous avons repoussé les limites des effectifs tolérés en terme de trahison, de déshonneur et d'infidélité. Les rues ne sont plus sûres, plus rien de ce que vous connaissiez ne résiste et bientôt, tout ce que vous pensiez savoir sur nôtre monde va être chamboulé à jamais. Aujourd'hui, mes amis, je m'adresse à vous. Non pas comme vôtre leader, non pas comme l'homme pour lequel vous avez voté, mais comme le père de ce peuple en perdition qui attend à nouveau qu'on lui ouvre la voie, comme le guide que vous rêvez. Comme l'homme qui est prêt à tout pour vous sauver.

Ce soir, le monde magique va prendre un tournant inattendu et de nôtre foi l'espoir va renaître. Mais aucune victoire ne vient sans sacrifices et puisqu'il serait mentir de les ignorer, je vais les énoncer, ici et maintenant. La lutte va être rude, les passions exacerbées vous nous conduire à de nombreuses difficultés. Un sentiment d'injustice pourrait s'emparer de vous, mais sachez, mes amis, que tout ce qui sera fait le sera dans vôtre intérêt. Si nous gardons nos valeurs, que nous chérissons nos principes, demain sera à nouveau un jour merveilleux. Mais ce jour, nous devons le construire ensemble.

Ma LOI veille sur vous et vous préserve du danger. Aussi elle a prouvé sa fidélité sans borne sous la poigne de fer de son général, Ronald McGwier, l'homme qui nous sauvera tous. Comme vous le savez, j'ai longtemps cru en les convictions de mon estimé collègue, Lenthan Quindiniar. Malheureusement, le département des aurors m'a déçu et à ce jour, il a révélé ses failles et ses limites. Pour vous préserver, mes amis, je déclare le département des aurors hors service et son administrateur suspendu. Julia Silver, directrice des oubliators, assumera seul le département désormais. Nous savons de source sûre que des aurors auraient révélé l'emplacement de l'école de la LOI à l'ennemi. Ils vous ont trahi, ils ne méritent plus vos acclamations. Par la faute de certains, nombre de valeureux soldats, jeunes, plein de vie ont sombré. Mais je vous encourage à vous engager dans ma nouvelle armée de main, dans l'élite militaire de demain : La LOI.

Pour vôtre sécurité, j'énoncerai effective dès leur prononciation les mesures suivantes :

-Les jeunes sorciers ne devront plus se déplacer seuls après le couvre feu. Les scolaires pris hors de l'enceinte de Poudlard y seront reconduits de force.
-Les civils sans identité ou sans papiers seront enfermés en attendant un jugement équitable sur leur sort.
-Toute personne prise, entendue ou suspectée de collaborer avec les mangemorts sera immédiatement conduite à Azkaban.
-Tout étranger sans permis de séjour sera reconduit à nos frontières.
-La LOI disposera sur le terrain de tous les droits, aucun fait ne pourra lui être reproché.
-Toute frasque des médias ou toute mention considérée comme cautionnant le mal qui nous ronge seront censurés.

Ce sera tout pour le moment.
Mes chers concitoyens, concitoyennes ... GLOIRE à l'Angleterre, Gloire à la magie ...


Et il disparu sous un tumulte d'acclamation. Ainsi, la démocratie allait s'éteindre sous un tonnerre d'applaudissements forcés.
Revenir en haut Aller en bas
https://potteroleplay.actifforum.com/viewtopic.forum?t=8733
Caleb Roarch
Serpentard
Serpentard
Caleb Roarch

Nombre de messages : 728
Age : 26
Age Roleplay + Sorts : 14 ans sorts 1 2
Capacités Spéciales : Fourchelangue (2)
Créature : Humain ?
Date d'inscription : 23/02/2011

Profil du Sorcier
Points de vie:
- Une Déclaration Publique -(Libre de réactionS)- Left_bar_bleue1340/1340- Une Déclaration Publique -(Libre de réactionS)- Empty_bar_bleue  (1340/1340)
Points de mana:
- Une Déclaration Publique -(Libre de réactionS)- Left_bar_bleue1410/1410- Une Déclaration Publique -(Libre de réactionS)- Empty_bar_bleue  (1410/1410)

- Une Déclaration Publique -(Libre de réactionS)- Empty
MessageSujet: Re: - Une Déclaration Publique -(Libre de réactionS)-   - Une Déclaration Publique -(Libre de réactionS)- EmptyVen 1 Avr - 19:12

Dans la cour de Poudlard, lieu de vie, lieu social, lieu d'échange, un élève vend des journaux. Caleb se dirige vers lui lui lance deux pièce, se sait d'un Chicaneur et s'en va.

Voilà pour toi.

Il s'en va, direction la tour d'astronomie, personne pour l'ennuyait, enfin seul.
Il ouvre son journal, il avait pris le Chicaneur par hasard, de toute façon, tout les autres journaux parlaient exactement tous du discours ministériel. Il lut attentivement l'ensemble, certains points, le ministre devait affabulé. Après mûrement réfléchi, il pensa à haute voix :


C'est ainsi que s'éteint les libertés pour une dictature silencieuse, sous un tonnerre d'applaudissement.. S'il s'attend à un enthousiasme collectif, je crois qu'il est un peu trop confiant. Ces censure, ces couvres feus, mesures disciplinaires, un brouhaha incéssant va apparaître avant de laisser place à des révoltes. Tout va sombrer, plus rien ne plus reculer.
La LOI ? Parmi eux se trouve des fêlés s'étant engagé seulement pour martyrisé les citoyens sous la couverture de l'état, on ne pourra rien leur dire s'il tue des enfants ? Violent des femmes ?
Beaucoup de morts, surement.
Comment peut-il croire qu'agir de la sorte est pour le bien de tous ? Les anglais sont-ils aussi crédules que ça ?


Il se tut. Un jugement simple, mais bon, il n'avait que onze ans. Il était consterné, mais dans tout ça, il ne pouvait s’empêchait d'éprouver un sentiment de jouissance, tout ça va engendrer quelque chose de merveilleux, le chaos. La compétition va s'ouvrir, seul les plus forts resteront en vie, retour aux bonnes vieilles méthodes, la loi de la Jungle.

_________________
- Une Déclaration Publique -(Libre de réactionS)- Calsig10
D'un simple regard, la mort nous sépare.
La lumière est aveuglante, elle l'a toujours été. Il faut la détruire.
Revenir en haut Aller en bas
Adam Lockwood
Gryffondor
Gryffondor
Adam Lockwood

Nombre de messages : 52
Age Roleplay + Sorts : 16 ans sorts 1 2
Date d'inscription : 31/03/2011

Profil du Sorcier
Points de vie:
- Une Déclaration Publique -(Libre de réactionS)- Left_bar_bleue500/500- Une Déclaration Publique -(Libre de réactionS)- Empty_bar_bleue  (500/500)
Points de mana:
- Une Déclaration Publique -(Libre de réactionS)- Left_bar_bleue400/400- Une Déclaration Publique -(Libre de réactionS)- Empty_bar_bleue  (400/400)

- Une Déclaration Publique -(Libre de réactionS)- Empty
MessageSujet: Re: - Une Déclaration Publique -(Libre de réactionS)-   - Une Déclaration Publique -(Libre de réactionS)- EmptySam 2 Avr - 10:28

Adam, fatigué par une énième nuit sans sommeil, avisa un exemplaire de la Gazette trainant sur une des tables de la Salle commune. Il datait de la veille et les gros titres étaient éloquents. L'actualité entière du monde des sorciers ne se résumé qu'à ce discours. Discours qui allait faire couler beaucoup d'encre et certainement aussi provoqué quelques réactions épidermiques. Il relu plusieurs fois l’article en question car souvent ses yeux se brouillé de fatigue et il en loupé quelques mots. Après être sûr d’en avoir saisi toute la portée, Adam fut seulement capable de penser :

« D'abord, ils ont enfermé les suspects. Puis, ils ont enfermé les réfugiés. Ensuite, ils ont chassé les pauvres clodos et tabassé à mort tous les homos. Ils ont renvoyé les immigrés chez eux, nous ont abreuvé de mensonges pour qu'on ferme les yeux. On n’a pas osé élever la voix, on est resté terré dans notre trou. Et il n'y avait personne pour réagir, quand ils s'en sont pris à nous... »

Il secoua la tête d'un air affligé mais tout de même résigné à se battre pour sa liberté si il le fallait.
Revenir en haut Aller en bas
Jinx Rowel
Gryffondor
Gryffondor
Jinx Rowel

Nombre de messages : 820
Age : 23
Age Roleplay + Sorts : 21 ans sorts 1 2 3 4 SPE 1 2
Capacités Spéciales : Duellisme (2) / Hyper-sécrétion d'adrénaline (1) / Occlumancie (1)
Créature : Humain
Date d'inscription : 24/11/2010

Profil du Sorcier
Points de vie:
- Une Déclaration Publique -(Libre de réactionS)- Left_bar_bleue880/880- Une Déclaration Publique -(Libre de réactionS)- Empty_bar_bleue  (880/880)
Points de mana:
- Une Déclaration Publique -(Libre de réactionS)- Left_bar_bleue800/800- Une Déclaration Publique -(Libre de réactionS)- Empty_bar_bleue  (800/800)

- Une Déclaration Publique -(Libre de réactionS)- Empty
MessageSujet: Re: - Une Déclaration Publique -(Libre de réactionS)-   - Une Déclaration Publique -(Libre de réactionS)- EmptyDim 3 Avr - 15:15

QUOI !

Jinx s'était insurgé du gros titre parut sur la couverture du Chicaneur : " Le Ministre déclare le département des aurors hors-service" . Il était tôt dans la grande salle et plusieurs têtes se tournèrent vers lui pour voir d'où venait se cri matinal survenu. Explosant de rage, envoya valser le chicaneur à travers la salle puis se rassit violemment. Cette fois-ci, quasiment tous les élèves s'étaient retournées vers lui mais Jinx ne leurs accordait même pas un regard, pas une pensée. S'empressant de finir son bol de céréales, il se leva puis quitta la grande salle sous les regards tantôt choqués des professeurs, tantôt amusés des élèves.

Comment à-t-il osé ! Il vient de signer notre arrêt de mort. Il faut absolument que j'en parle à Jimy.

Dans une demi-heure, Jinx avait cour de potion mais se fichait bien d'être en retard ou absent, il devait à tout pris voir Jimy avant quoi que ce soit.
Courant presque, le Gryffondor envahit la salle commune à grands pas et se dirigeât vers son dortoir où juil s'habilla en quatrième vitesse. Prenant son sac en rabouillère en y enfonçant aux hasard des ingrédients, Jinx sortit en trombe du dortoir puis de la salle commune en ayant la ferme intention d'avoir une discussion le chef de l'AD !
Revenir en haut Aller en bas
https://potteroleplay.actifforum.com/presentations-et-biographies
Elisabeth Nelson
Adulte - Gryffondor dans l'âme
Adulte - Gryffondor dans l'âme
Elisabeth Nelson

Nombre de messages : 73
Age Roleplay + Sorts : 35 ans sorts 1 2 3 SPE
Capacités Spéciales : Divination
Date d'inscription : 15/12/2009

Profil du Sorcier
Points de vie:
- Une Déclaration Publique -(Libre de réactionS)- Left_bar_bleue1050/1050- Une Déclaration Publique -(Libre de réactionS)- Empty_bar_bleue  (1050/1050)
Points de mana:
- Une Déclaration Publique -(Libre de réactionS)- Left_bar_bleue1050/1050- Une Déclaration Publique -(Libre de réactionS)- Empty_bar_bleue  (1050/1050)

- Une Déclaration Publique -(Libre de réactionS)- Empty
MessageSujet: Re: - Une Déclaration Publique -(Libre de réactionS)-   - Une Déclaration Publique -(Libre de réactionS)- EmptyDim 3 Avr - 19:03

Une grande fatigue frappa Elisabeth devant le discours du ministre !

Bon sang ! Le vieux Quindiniar suspendu ! Elle avait eu raison de lui faire confiance mais voilà qu'elle se retrouvait la seule parmi les aurors actifs à ne pas avoir prêté le serment inviolable envers le ministre ! Il allait falloir agir et vite !

C'était horrible de penser ce genre de choses mais la tyrannie de ce Lancaster ne pouvait plus durer ! Cela fendait le coeur d'Elisabeth ne songer qu'elle serait bientôt amenée à se lever contre son chef direct. En même temps, suspendre les aurors et laisser le champ libre à la L.O.I. ne pouvais mener qu'au désastre. Il allait falloir jouer serrer et de manière organisée pour ne pas se faire attraper par les sous-fifres du ministre.

Les aurors renaîtraient, une fois libérés du serment qui les liaient au ministre.

C'est le front soucieux qu'Elisabeth s'enferma dans son bureau pour réfléchir. Avec les mangemorts qui intervenaient en plus sans contrôle, certaines personnes devaient être contactées pour ne pas laisser la situation leur échapper. L'Ordre devait agir. Elisabeth espéra que, malgré son statut de nouveau membre, elle pourrait les convaincre de mener une action rapide. William Lancaster devait être écarté du pouvoir, et vite !
Revenir en haut Aller en bas
https://potteroleplay.actifforum.com/viewtopic.forum?t=11768
Contenu sponsorisé




- Une Déclaration Publique -(Libre de réactionS)- Empty
MessageSujet: Re: - Une Déclaration Publique -(Libre de réactionS)-   - Une Déclaration Publique -(Libre de réactionS)- Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
- Une Déclaration Publique -(Libre de réactionS)-
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 123456789... Déclaration !
» Hentaï
» Hentaï RP
» Un bain de soleil [Libre] {Hentaï} [Terminé ]
» 123456789... Déclaration !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Londres :: Atrium et autres lieux-
Sauter vers: