AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 *Entre ici et ailleurs* L'appel du pouvoir -(PV Kurun/libre)-

Aller en bas 
AuteurMessage
James T. Rayan
Serpentard
Serpentard
James T. Rayan

Nombre de messages : 1704
Age : 29
Age Roleplay + Sorts : 18 ans sorts 1 2 3 SPE 1 2
Capacités Spéciales : Elémentaliste du Feu - parle la langue des animaux - Charmeur Visuel + Pouvoirs du Vampire -
Créature : Reflet/Doppelgänger - Vampire
Points Prestige : 200 000 000 Lol ?
Date d'inscription : 27/09/2010

Profil du Sorcier
Points de vie:
*Entre ici et ailleurs* L'appel du pouvoir -(PV Kurun/libre)- Left_bar_bleue3070/3070*Entre ici et ailleurs* L'appel du pouvoir -(PV Kurun/libre)- Empty_bar_bleue  (3070/3070)
Points de mana:
*Entre ici et ailleurs* L'appel du pouvoir -(PV Kurun/libre)- Left_bar_bleue4180/4180*Entre ici et ailleurs* L'appel du pouvoir -(PV Kurun/libre)- Empty_bar_bleue  (4180/4180)

*Entre ici et ailleurs* L'appel du pouvoir -(PV Kurun/libre)- Empty
MessageSujet: *Entre ici et ailleurs* L'appel du pouvoir -(PV Kurun/libre)-   *Entre ici et ailleurs* L'appel du pouvoir -(PV Kurun/libre)- EmptySam 19 Mar - 11:04

Musique conseillée ici : Atlantide : the king dies -

Un tout petit rien.
Une sensation de picotement dans le bout des doigts. Et on les regarde, on analyse nos ongles tournés vers nôtre visage, se demandant, espérant sans vraiment s'en apercevoir. James était au beau fixe face à une fenêtre. Un énième jour pluvieux, comme celui où l'évènement le plus redoutable lui était arrivé. Ouvrant ses deux mains paumes vers le ciel, bien à plat, il plia et déplia ses doigts deux fois puis les retourna dans l'autre sens pour en visualiser le revers. Reprendre l'ADT ... Mais à quoi seraient-ils mis face ? Il n'en savait rien, en fait. Tout ce qu'il savait, c'est qu'il était possible qu'il sous estime le talent de ceux qu'ils se préparaient à affronter. Lui, Caleb et ... Atanys. Ô Atanys. Incarnation de la beauté, fatale, à l'état brut et paradoxalement si généreuse et gracieuse dans ses formes. Comment un être aussi chétif d'apparence pouvait contenir en lui tant de puissance ? Et une telle résistance au mal ? Un maigre rictus au coin des lèvres, James leva le regard vers le ciel, ce qui eut pour effet d'annuler son bon sentiment passager ...


-Qu'allons nous faire ?

Interrogea-t-il les cieux.
Pour beaucoup, James était un sorcier ordinaire, aussi réel que Jimy, mais lui savait qu'il n'existait pas. Issu d'un phénomène magique datant de quelques moi seulement, tous ses souvenirs, tous ses sentiments, tout ce qui lui semblait de prime abord si réel ... Autant de choses qui n'étaient pas à lui. Même son expérience, son "vécu" ... Pris d'un pincement au coeur, il se laissa aveugler par une léger flash, il se laissa bercer, porter par le bruissement de la pluie. Avançant l'une de ses mains lentement vers ses lèvres, avec ce même regard de peur qu'il avait eu, il les caressa du bout des doigts se remémorant le contact si doux, si chaleureux avec Corwin. Quoi qu'il ait fait, ce garçon avait laissé son emprunte sur James.


-Hmm ...

Soupira-t-il quand un pique au creux de ces neurones lui créa une douleur intense.
Sans qu'il ne comprenne pourquoi outre mesure, le reflet fut ramené dans le passé, à l'intérieur de ses souvenirs. Il revit le jour de sa création, comme la condition inexorable de sa présence, comme si on cherchait à lui imposer de ne pas oublier l'origine de sa naissance. Mais il n'était qu'un clone ... Qu'une pâle copie sans identité propre. En s'avançant vers une flaque d'eau un peu plus loin, où une fenêtre n'avait pas été fermée, il s'accroupit pour se regarder dedans. Ces traits si fins ... Si torturés. Cet air d'inertie et ce regard tellement profond. James haussa les sourcils, sous l'influence de son apparence. La peine cribla son regard. Mais elle non plus n'était pas sienne. Claquant la surface de l'eau de sa main gauche, il frappa encore deux fois avant de se relever, l'air le plus répugné du monde sur le visage. Il n'avait même pas sa propre apparence. Et pourtant ... Ce qu'il lut alors dans le regard de celui auquel il ressemblait, ce ne fut pas une émotion externe à lui même qu'il perçut cette fois.


-Quoi ?

Dit-il en se retournant brutalement après avoir entendu un bruit.
Était-il observé ? Sans doute. Cela avait-il la moindre importance à cet instant ? Aucune ... Ignorant la présence de son curieux visiteur, le garçon se retourna à nouveau. Marchand quelque peu, il progressa à travers les couloirs, sans savoir où il se rendait. Mais à mesure qu'il avançait, qu'il s'éloignait de son point d'origine, il visualisait lentement les images, les toutes premières, celles de sa naissance.


-( Flash Back )-


-James ...

C'était un murmure.
Fin, maigre. Il dormait, paisiblement, allongé dans une verte prairie, face au ciel. Inspirant profondément, il se sentait épris d'un bien être sans comparaison, le corps léger, les battements de son coeur si réguliers ... Un maigre sourire illumina son visage.

-James ...

Et à ces nouveaux mots, le vent vint lui caresser le visage, le berçant lentement de son chant grondant et doux à la fois. Le garçon se laissa emporter dans des songes interminables. Alors qu'il demeurait endormis, des images vinrent alors le cribler de part en part. Fronçant les sourcils, le garçon sentit une drôle d'odeur, âpre et son corps qui s'alourdissait sur le sol, victime de l'attraction. Mais en cet instant et à cet endroit, le jeune homme était entièrement nu, car là où il demeurait, nulle haillon n'était nécessaire. Peu à peu, le vent se tempéra, et sur son visage, la douceur fut plus intense, mais aussi plus froide. De l'humidité ? Ici ? Tournant la tête sur le côté, James fut tenté d'ouvrir les yeux. Mais il n'était pas encore prêt à voir.

-JAMES !

Les souvenirs devinrent plus profond, plus durs. Tout s'accéléra dans sa tête, si vite. Et il se laissa immerger dans l'immensité de la nature humaine, sentant son crâne se remplir, enfler, presque déborder. Et la douleur le frappa. Le vent pénétra ses narines, violentant les barrières de ses bronches. Un premier gonflement le fit convulser. Son coeur s'accéléra, propulsant à tout va le souffle qui s'était introduit dans ses poumons. Et James sentit son corps devenir lourd, si lourd encore ... Peu à peu, il sentit un flux magnétique, dégagé par les effluve excessive de son crâne, lui longeant la colonne vertébrale. Il frissonna intensément. A présent, peu à peu, il pouvait sentir l'herbe sous son corps, il pouvait percevoir la matière, la sentir, agressive, irritante. Ses membres se mirent à sursauter, par endroit, nerveusement, dans un rythme régulier, sans la moindre coordination. Et ses muscles se tendirent, se contractèrent, le rendant sujet à une douleur sans nom.


-AH !

Cria-t-il en se réveillant en sursaut.
Mais la lumière était forte ... Si forte et il souffrait à ce point, il avait tellement mal qu'il ne put tout de suite refermer la bouche, tentant de respirer lui même pour la première fois, incapable de se rythmer. Ne voyant toujours rien dans ce flux de lumière intense, James se concentra sur les battements de son coeur. Se focalisant sur ses souvenirs, il trouva la solution. Respirant, il tenta de voir autour de lui mais la lumière était toujours trop forte. Le sol sembla alors se dérober en dessous de son corps ...


-James ...

Et la voix s'éloigna, de plus en plus. Peu à peu, sa peau dénudée se recouvrit d'une couche de chaleur agréable et sa texture en changea. Lentement, le tissu se forma et dessina un pantalon, puis une chemise. Peu à peu, il se trouva vêtu de la tête aux pieds. Mais le plus dur était alors à venir ... De tous les côtés, des lumières galopèrent jusqu'à lui, le transperçant avec violence, brûlant l'intérieur de son corps à chaque fois. Hurlant, se débattant, il supplia qu'on arrête, ou qu'on le tue ! Il implora le ciel de l'épargner et quand il fut si mal qu'il tomba inconscient, la lumière cessa brutalement et il se sentit tomber. Au ralenti dans les airs, comme intemporel, il fixa ses deux mains tendues devant lui, paume vers le ciel. Il les observa, les tourna pour mieux les voir ... Puis lentement il sentit le choc ... Un choc lourd et pourtant bien amorti ...


*Ploof*


Il sombrait dans l'eau ...
Mais savait-il nager ? C'est alors que sous le ciel étoilé d'une nuit particulière, à mi chemin entre le monde des vivants et le monde des morts, James devint conscient pour la toute première fois. C'était une sensation si douce, si délicate comparé à toutes les douleurs endurées avant. Il sentait son entourage, l'eau, la terre, la vie ... Et il était parti pour être si paisible ...

-Pâle copie ... Tu n'es qu'un reflet ...

Lui insuffla une voix néfaste au creux de ses oreilles. Et il se sentit tiré vers le bas, venant à manquer d'air. Il se débattit à nouveau, aveuglé par le visage de Jimy, son visage ! Et il le vit, dans les bras de Djaniah. L'amour, la passion, ... Et James fut envahi par leur opposés, haine, désolation ... Son visage se crispa alors, formant la colère sur ses traits. Il se débattit enfin avec plus de force, toujours aveuglé par les flashs et la voix lui répétait sans cesse sa vraie nature, l'empêchait d'être à nouveau transcendant. Il voulu remonter vers la lumière, retrouver l'esprit duquel il avait germé et ne faire qu'un à nouveau avec lui. Mais il fut trop tard ... la lumière à la surface de l'eau s'évanouit. Désormais, il était seul ... Pleurant, libérant toute sa colère, James créa une déferlante de feu émeraude, de plus en plus puissant et dans une explosion retentissante, le silence revint ... Au milieu du petit lac desséché à présent, le corps de James Tanys Rayan gisait, inerte ... Il dormait ...


-( Fin du Flash )-


James sans s'en rendre compte avait continué à avancer, encore et encore ... Quand soudain il était tombé nez à nez avec une porte. Une main dessus, il hésita à la pousser, se demandant ce qui l'attendait derrière. Et son chaperon ? Était-il toujours derrière lui, en cet instant ?

_________________
*Entre ici et ailleurs* L'appel du pouvoir -(PV Kurun/libre)- Jamret10
- Certains ont trop souvent voulu croire que j'avais des principes - Ils ont eu tort -
Revenir en haut Aller en bas
Kurun Aven
Gryffondor
Gryffondor
Kurun Aven

Nombre de messages : 172
Age : 28
Age Roleplay + Sorts : 17 ans sorts 1 2 3
Capacités Spéciales : Prescience (1)
Points Prestige : 3
Date d'inscription : 19/08/2010

Profil du Sorcier
Points de vie:
*Entre ici et ailleurs* L'appel du pouvoir -(PV Kurun/libre)- Left_bar_bleue560/560*Entre ici et ailleurs* L'appel du pouvoir -(PV Kurun/libre)- Empty_bar_bleue  (560/560)
Points de mana:
*Entre ici et ailleurs* L'appel du pouvoir -(PV Kurun/libre)- Left_bar_bleue520/520*Entre ici et ailleurs* L'appel du pouvoir -(PV Kurun/libre)- Empty_bar_bleue  (520/520)

*Entre ici et ailleurs* L'appel du pouvoir -(PV Kurun/libre)- Empty
MessageSujet: Re: *Entre ici et ailleurs* L'appel du pouvoir -(PV Kurun/libre)-   *Entre ici et ailleurs* L'appel du pouvoir -(PV Kurun/libre)- EmptySam 19 Mar - 15:16

Elle marchait sous cette fine pluie, perdue dans d'insolentes pensées.
Le sol sous ses pieds, la pierre de la cour... La magie des gouttes fraiches sur son visage. Qu'importe d'où venait cette eau là, elle baptisait la jeune femme avec une force incroyablement bienveillante. Son regard se tourna vers le ciel, initiateur des derniers évènements de sa vie, créateur de ses réflexions. C'est alors, laissant son esprit vagabonder sur les vieilles pierres du château, qu'elle le vit.
Jimy était là, derrière cette fenêtre sale, comme s'il était fantôme. Pâle, grave, presque inquiétant en cet instant. Elle voulait le voir, lui parler, sans savoir pourquoi, malgré sa peau criant à la trahison, refusant l'idée même d'être face à ce jeune homme.

Depuis qu'elle avait repris les cours avec le professeur Silver, et, ainsi, les méditations qui y étaient liées, cette vieille sensation la reprenait. Comme si son instinct se développait à nouveau, comme dans ce monde... celui auquel elle appartenait dans son enfance. Chacune de ces gouttes d'eau l'entourant évoquait les filaments brillants qui occupaient ses rêves d'enfant. Chaque centimètre de son être semblait répondre à des forces inconnues, au delà même de toute imagination. Et pourtant, ce n'est pas ces énergies là qu'elle voulait écouter. Elle n'obéirait pas. Elle ne voulait en tout cas plus être celle qui obéi et suit. Elle voulait devenir Elle.

Adressant un signe de tête à l'animal installé sur une gargouille, elle entra avec empressement dans le bâtiment. Il entrerait par la fenêtre avant elle et suivrait le galant en toute discrétion.
Escaladant l'escalier sans difficulté en direction de l'étage où elle avait aperçu le sorcier, elle se prit à rêver au contact même des murs sous ses mains. Le granit rugeux sous sa paume, grisonnant de fraicheur, avaient pour seule concurrence la fierté des églises et cathédrales de chez elle. Fermant les yeux, elle se revoyait, parmi les moldus, allumant un cierge et priant pour ceux d'entre eux qui avaient disparus. La chaleur de chaque bougie imprimait sur son visage une aura de douceur. Lumière infinie. Etrange caresse. Les rayons du soleil extérieur se teintaient des vitraux colorés... Elle rouvrit les yeux sur la sombre obscurité des marches. Ses cheveux gouttaient sur le sol, comme des larmes déguisées. C'est en tout cas ce qu'elle voyait lorsque les dalles des escaliers se fonçaient de petites tâches humides...
Le courant d'air passant par là lui murmura de se souvenir des dernières fois qu'elle avait échangé avec Jimy... Elle n'avait toujours pas tout compris... Cependant, pas de doute sur le fait qu'il avait un peu chamboulé les fondations mêmes de qui elle était. Ou plutôt, il avait su abîmer le masque qu'elle portait depuis toujours.

Je vais d'un endroit à l'autre, ballottant ma vie parmi tant de visages anonymes. A la vaine recherche d'un foyer, il me fallait toujours repartir. Elle était toujours déçue cette Kurun, dans cette quête d'un lieu qui fût vraiment à moi. Il fallut bien se résigner à accepter ce qui se présentait, en oubliant qui j'étais. Le regard que me renvoyait le miroir était bien en peine de me donner une réponse, lui qui me répétait 'comment savoir ? C'est qui moi ?'.

Arrivant devant la porte, et, abandonnant un moment ses pensées, elle la tira, lourdement.

Jimy était là, le visage à la fois sombre et si pâle. Jimy, ou en tout cas, l'image qu'il voulait bien montrer de qui il était... Si elle avait seulement su... Elle s'approcha, comprenant aux battements de son coeur que rien ici n'était normal. Il semblait torturé, mais, bien différemment de ce qu'elle avait déjà vu.
Il redressa la tête, la fixant de ses yeux anormalement vides et pourtant si plein de sens...

Des rêves dévastateurs de verre brisé, les échos d'un passé éclaté, une vie jonchée d'une foule de noms anonymes qui n'ont jamais aidé à vivre... La vie sous verre rend l'existence des morts vivants supportable, non ?
... Salut toi.

Il ne comprendrait peut-être pas ces paroles tout de suite mais il y trouverait sûrement un sens, son sens. Ses yeux avaient changé. Si elle n'était pas celle qu'elle croyait, qui était-il lui ?

Le courant d'air passa. Son sang se glaça. Il aurait fallu qu'elle parte. Si personne avait jamais su...
Revenir en haut Aller en bas
https://potteroleplay.actifforum.com/t12163-kurun-aven#244786
James T. Rayan
Serpentard
Serpentard
James T. Rayan

Nombre de messages : 1704
Age : 29
Age Roleplay + Sorts : 18 ans sorts 1 2 3 SPE 1 2
Capacités Spéciales : Elémentaliste du Feu - parle la langue des animaux - Charmeur Visuel + Pouvoirs du Vampire -
Créature : Reflet/Doppelgänger - Vampire
Points Prestige : 200 000 000 Lol ?
Date d'inscription : 27/09/2010

Profil du Sorcier
Points de vie:
*Entre ici et ailleurs* L'appel du pouvoir -(PV Kurun/libre)- Left_bar_bleue3070/3070*Entre ici et ailleurs* L'appel du pouvoir -(PV Kurun/libre)- Empty_bar_bleue  (3070/3070)
Points de mana:
*Entre ici et ailleurs* L'appel du pouvoir -(PV Kurun/libre)- Left_bar_bleue4180/4180*Entre ici et ailleurs* L'appel du pouvoir -(PV Kurun/libre)- Empty_bar_bleue  (4180/4180)

*Entre ici et ailleurs* L'appel du pouvoir -(PV Kurun/libre)- Empty
MessageSujet: Re: *Entre ici et ailleurs* L'appel du pouvoir -(PV Kurun/libre)-   *Entre ici et ailleurs* L'appel du pouvoir -(PV Kurun/libre)- EmptyDim 20 Mar - 13:11

Une place.
Un endroit bien gardé sous les astres du ciel, endroit perforé par l'énigmatique aura des arcanes. L'endroit, le lieu dans et sur lequel on se trouve, à mi chemin entre l'irréel jeu des latitudes et l'imposante machine temporelle. Ici, 14 heures, toilettes de mimi Geignarde. Du moins c'est ce qu'il supposait. La pluie frappa les vitres plus fort, tellement fort. James se retourna vers Kurun qui venait d'entrer, ne voilant aucune surprise pour elle. Il se serait douté de tout sauf de la voir. Curieusement, la jeune femme était peut être comme lui après tout ... Car il fallait bien admettre qu'on ne la voyait que lorsqu'elle daignait bien se montrer. Une qualité appréciable, mais qui la risquait à la plus dévorante des solitudes.


-Tu es de ceux qui marchent sans être vus.

Il le savait, il le sentait.
Et pris d'une envieuse et maladive manie, il jalousa intensément en son fort interne l'arme fatale de la Gryffondor. Kurun Aven, l'élève du grand maître. S'inclinant devant elle, il grimaça néanmoins. Était-il permis de renfermer tant de choses dans un seul corps ? James avait beau regretter de tant vouloir être ainsi, la réalité lui avait mainte fois été frappante.


-Je suis de ceux qu'on ne peut ignorer ...

Des regards dans la rue, des places dans les esprits.
Combien de fois parlait-on de lui dans une journée ? Il n'était pas célèbre non, il était présent, intensément présent. Et il se demanda alors ce qui se passerait lorsqu'il voudrait saisir Kurun, elle, la non matérialiste, celle qui filait entre tous les doigts, même sans le vouloir. Lui qui était si consistant, pris dans tous les filets, sans jamais le désirer ... Tendant la main vers le visage de l'élève, il avança d'un pas prudent, imaginant qu'elle pourrait mordre si le contact lui était imputable. Mais il n'avait pas peur. Il sentait simplement qu'elle n'était pas l'incertaine qu'il aurait battu face au Hurluer. Elle était autre, une nouvelle créature curieuse à apprivoiser. Et c'est que faisait James ... Apprivoiser.


-Il faut être maître de son destin et provoquer sa chance. Le hasard de celui qui crée le choix est la certitude de celui qui n'en a aucun. Tu as l'air de retenir mes leçon, jeune apprentie.

Puis il saisit Kurun à la gorge fermement, la plaquant contre la porte derrière elle. Plaçant son visage à quelques centimètres du sien, il savait s'il ne le sentait que son coeur s'emballerait. Ou il le supposait. Mais il y avait autre chose, une chose qu'il aurait tant voulu saisir à cet instant. Posant un doigt appuyé sur le front de la jeune femme, y mettant une petite pointe, il descendit ensuite ses deux mains à ses poignets et les remonta pour les plaquer au support fixe qui la maintenait prisonnière devant lui. Il inspira alors profondément, sans parler tout de suite, à la redécouverte de ce fabuleux être humain, si bien conçu, si réaliste ... Tellement plus que lui. Et une nouvelle vague de haine l'aveugla.

-Tu es si réelle ... Pourtant.

Contrairement à lui.
S'écartant de Kurun, il lui laissa la chance de fléchir si elle le voulait. Derrière lui, un frisson vint lui caresser l'échine, l'incitant à se retourner. Fixant les robinets, James tira sa baguette et la pointa vers eux. Il demanda plusieurs fois s'il y avait quelqu'un, avançant d'un pas lent. Quelque chose était enivrant dans cette pièce si ordinaire qui pourtant été si particulière. Il y avait en ces lieux une force intemporelle qui mettait James dans tous ses états. Un appel, les abysses du pouvoir. Mais quelle était la nature de cette force qui l'emplissait.


-C'est amusant. Jamais personne ne vient ici.

Et il se mit à tatillon à rechercher la marque de ses certitudes, la preuve de ce qu'il avait ressenti ici. Il chercha le moyen de se dire à lui même qu'une fois encore il n'avait pas rêvé. James ressentait peu de choses, en dehors des mains de Corwin, mais cette fois c'était à n'en point douter, il était transcendé par une chose si fortement abstraite qu'elle en devenait palpable et réelle, tout comme lui. Mais ça ne venait pas de Kurun ...

_________________
*Entre ici et ailleurs* L'appel du pouvoir -(PV Kurun/libre)- Jamret10
- Certains ont trop souvent voulu croire que j'avais des principes - Ils ont eu tort -


Dernière édition par James T. Rayan le Mer 23 Mar - 20:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Kurun Aven
Gryffondor
Gryffondor
Kurun Aven

Nombre de messages : 172
Age : 28
Age Roleplay + Sorts : 17 ans sorts 1 2 3
Capacités Spéciales : Prescience (1)
Points Prestige : 3
Date d'inscription : 19/08/2010

Profil du Sorcier
Points de vie:
*Entre ici et ailleurs* L'appel du pouvoir -(PV Kurun/libre)- Left_bar_bleue560/560*Entre ici et ailleurs* L'appel du pouvoir -(PV Kurun/libre)- Empty_bar_bleue  (560/560)
Points de mana:
*Entre ici et ailleurs* L'appel du pouvoir -(PV Kurun/libre)- Left_bar_bleue520/520*Entre ici et ailleurs* L'appel du pouvoir -(PV Kurun/libre)- Empty_bar_bleue  (520/520)

*Entre ici et ailleurs* L'appel du pouvoir -(PV Kurun/libre)- Empty
MessageSujet: Re: *Entre ici et ailleurs* L'appel du pouvoir -(PV Kurun/libre)-   *Entre ici et ailleurs* L'appel du pouvoir -(PV Kurun/libre)- EmptyMar 22 Mar - 23:59

Tu es de ceux qui marchent sans être vus.
Je suis de ceux qu'on ne peut ignorer ...

Voilà deux phrases qui posaient en quelques instants une ambiance toute ambigüe, atmosphère aussi étrange que ce qui semblait se dérouler. Comme hors du temps, ils étaient là, dans ce qui semblait être des états d'esprits seconds... similaires.
Sa main s'approcha. Elle ne comprit cependant pas, à demie noyée dans les limbes de son propre esprit... Elle avait envie que sa main se pose sur sa joue, l'espace d'un instant, retrouver cette proximité qui les avait liés dès le début.

Encore un test... me ferai-je avoir une fois de plus ?

C'est ce qui la perturba en quelques secondes à peine, le temps d'une parole. ''Tu as l'air de retenir mes leçon, jeune apprentie.''
Au moins, elle ne l'avait pas déçue. Sa voix si envoûtante n'avait pourtant pas la même arrogance qu'à son habitude... Elle n'était déjà pas très au clair avec elle même, mais, l'air tout entier l'entourant l'enivrait d'un danger qui n'était pas commun. Un danger qu'elle semblait espérer.

Il ne lui fallut qu'une inspiration pour que ses idées retrouvent leur place, ou plutôt, changent complètement de place. Elle était contre lui maintenant, plaquée contre la porte de sortie, à la merci du beau sorcier. Ensorcelleuse, elle aurait aimé l'être en cet instant, mais, c'est lui qui se faisait charmeur.
Elle aurait dû dépprécier son geste et son attitude, mais, perdue, elle se complaisait dans ce qui se passait : son souffle sur sa peau, ses lèvres si proches, le contact de son doigt sur son visage...
Elle resta fière, ne montrant d'émotion. Cela trahirait le moment, insulterait le regard enivrant qu'elle recevait. Que pensait-il ? Percevait-il l'indescriptible frisson qui la parcourait au moment où ses mains emprisonnèrent ses poignets tremblants ?

Brusquement, ou plutôt, avec une violence toute délicate, il s'écarta lentement. Elle devait résister. Tenir le rang.

Tes mots ne sont que des paroles en l'air, car les mots n'ont pas de sens... quand l'intention n'a pas de corps.

Si sa baguette n'avait pas été pointée dans une toute autre direction, elle aurai douté de l'utilisation qu'il y cherchait. Mais, son silence bruyant et la fraicheur malsaine les entourant étaient alliés. Sa seule parole avait porté, rebondissant avec vanité contre les murs, caressant les oreilles et la conscience du garçon. Ses mots, tant pour elle que pour lui était un aveu du feu qui s'allumait doucement, mais qui, à cause d'un instinct déguisé, culpabilisait d'exister.
Que se passait-il ?
Revenir en haut Aller en bas
https://potteroleplay.actifforum.com/t12163-kurun-aven#244786
James T. Rayan
Serpentard
Serpentard
James T. Rayan

Nombre de messages : 1704
Age : 29
Age Roleplay + Sorts : 18 ans sorts 1 2 3 SPE 1 2
Capacités Spéciales : Elémentaliste du Feu - parle la langue des animaux - Charmeur Visuel + Pouvoirs du Vampire -
Créature : Reflet/Doppelgänger - Vampire
Points Prestige : 200 000 000 Lol ?
Date d'inscription : 27/09/2010

Profil du Sorcier
Points de vie:
*Entre ici et ailleurs* L'appel du pouvoir -(PV Kurun/libre)- Left_bar_bleue3070/3070*Entre ici et ailleurs* L'appel du pouvoir -(PV Kurun/libre)- Empty_bar_bleue  (3070/3070)
Points de mana:
*Entre ici et ailleurs* L'appel du pouvoir -(PV Kurun/libre)- Left_bar_bleue4180/4180*Entre ici et ailleurs* L'appel du pouvoir -(PV Kurun/libre)- Empty_bar_bleue  (4180/4180)

*Entre ici et ailleurs* L'appel du pouvoir -(PV Kurun/libre)- Empty
MessageSujet: Re: *Entre ici et ailleurs* L'appel du pouvoir -(PV Kurun/libre)-   *Entre ici et ailleurs* L'appel du pouvoir -(PV Kurun/libre)- EmptyMer 23 Mar - 21:02

Un maigre et dur sourire, machiavélique, au coin des lèvres.

-Tu dis vrai Aven. Et je vais te prouver, encore, que par ce fait tu t'égares.

James se tourna sèchement vers elle.
D'un geste leste et à la fois rapide de la baguette, il la ramena encore jusqu'à lui. La tenant à la taille, il déposa un tendre et long baiser au coin de ses lèvres. La jetant ensuite au sol comme une vulgaire poupée de porcelaine, il se consola de cet affront en se disant qu'elle lui était désormais redevable. Avait-il fait ça pour une autre raison que la contredire ? Bien sûr que non. Car du corps, il en avait. Mais il ne devait pas s'arrêter là. Car horriblement contrarié était le reflet qu'on venait d'insulter. Comment osait-t-elle sous entendre son inexistence ? Claquant la porte au fond, il la verrouilla d'un regard puis il libéra alors un tonnerre de flamme autour de lui. Le lieu entier se mit à brûler, colérique, menaçant, mais James sentait qu'il ne ferait pas peur à Kurun. S'armant de la bousculer un peu, il continua de libérer toute cette puissance dissuasive dont il était fait. Avançant rapidement vers la jeune femme, rapidement, plus vite, il la souleva au dessus du sol par le col et venant jusqu'à son oreille, il la fit redescendre lentement, lui murmurant à l'oreille en l'appuyant à l'un des éviers au coeur de la pièce.


-Je ne suis pas ton maître.

Il avait été clair.
La broyant alors du regard, il voulut lui signifier toute la haine qu'il éprouvait à présent pour qu'elle comprenne enfin que si Jimy était douceur, il se nommerait violence. Mais il aimait le petit jeu qui s'était lancé. Inclinant la tête sur le côté, il saisit Kurun par les cheveux à bonne poignée et lui tourna la tête sur le côté. Révélant alors un cou d'une délicatesse sans équivalent, il y approcha ses lèvres pour renifler son odeur. Un parfum enivrant, celui de l'humanité. La chaleur les faisait transpirer, atrocement, ou était-ce lui ? Déposant un baiser sur la peau brûlante de la Gryffondor, il s'accroupit ...


-Et vois tu, je cherche quelque chose.

Les flammes cessèrent alors.
Il redevint normal, froid, immobile. Devenait-il fou en cet instant ? Qui aurait parié le contraire ? Mais la démence démoniaque était le propre du leader puissant qu'il était. Dans les bas de Kurun, il s'esclaffa presque de joie, poussant un petit cri aigu. Il venait de trouver quelque chose.


-Je savais que cette marque serait là.

Et il caressa du bout des doigts l'objectif de toute sa convoitise ... la porcelaine, bien sûr. A quoi pensiez vous ?
Puis pris d'une nouvelle meurtrière pulsion, il s'arma encore d'adrénaline et balança un nouveau sort sur Kurun qui eut pour effet de la rendre immobile, la paralysant entièrement à l'exception de sa tête. Le sorcier voulait en faire sa marionnette, car la haine qui l'envahissait alors était si puissante que nulle ne pourrait l'éponger ... Sauf si elle s'offrait si gentiment à lui. Des serpents, il y en avait partout ici ... Dans les flammes à nouveau tonitruantes de James, dans une nouvelle explosion, une foule de danseurs apparurent, entraînés par cette musique qu'elle chérissait tant.


-Ce jour est un grand jour, Aven et nous allons faire la fête. Tu veux jouer avec moi ? Plait-il ?

Puis d'un air vicieux, il la releva d'un mouvement de baguette et fit avancer ses jambes jusqu'à lui. La faisant tourner une fois, il lui mit une tenue plus adéquate. Les cheveux de la jeune femme remontèrent en un chignon, dévoilant la grâce de sa nuque et un décolleté se dessina, prémisse d'une robe unie fendue à la hanche jusqu'à ses chevilles, révélant l'une de ses jambes. Mais elle était un peu petite. Nouvel éclat. Des talons lui donnèrent de la hauteur. Et ce parfum ... Ce parfum !

-Une préférence pour la musique ? Joyeuse de préférence. Car à présent je vais te raconter ce qu'il va advenir de vous, petits sorciers de bas étages.

_________________
*Entre ici et ailleurs* L'appel du pouvoir -(PV Kurun/libre)- Jamret10
- Certains ont trop souvent voulu croire que j'avais des principes - Ils ont eu tort -
Revenir en haut Aller en bas
Kurun Aven
Gryffondor
Gryffondor
Kurun Aven

Nombre de messages : 172
Age : 28
Age Roleplay + Sorts : 17 ans sorts 1 2 3
Capacités Spéciales : Prescience (1)
Points Prestige : 3
Date d'inscription : 19/08/2010

Profil du Sorcier
Points de vie:
*Entre ici et ailleurs* L'appel du pouvoir -(PV Kurun/libre)- Left_bar_bleue560/560*Entre ici et ailleurs* L'appel du pouvoir -(PV Kurun/libre)- Empty_bar_bleue  (560/560)
Points de mana:
*Entre ici et ailleurs* L'appel du pouvoir -(PV Kurun/libre)- Left_bar_bleue520/520*Entre ici et ailleurs* L'appel du pouvoir -(PV Kurun/libre)- Empty_bar_bleue  (520/520)

*Entre ici et ailleurs* L'appel du pouvoir -(PV Kurun/libre)- Empty
MessageSujet: Re: *Entre ici et ailleurs* L'appel du pouvoir -(PV Kurun/libre)-   *Entre ici et ailleurs* L'appel du pouvoir -(PV Kurun/libre)- EmptySam 26 Mar - 14:10

... Sourire. Mélodie. Manipulation. Docile.
Désir. Colère. Fureur. Courage.
Fierté. Trahison. Mensonge. Fascination.
Envie. Curiosité. Malsain....


Et il la jeta là, battue comme une enfant capricieuse. Pantin dans ses mains de colère. Son regard haineux la faisait trembler, elle n'avait pas peur. Elle se força à respirer lentement, tentant d'oublier ses cheveux tirés, meurtris par la poigne du garçon humant sa peau brûlante. Si seulement elle avait bougé... le voulait-elle vraiment ? Kurun pris conscience que ses mots avaient trouvé un autre sens dans l'oreille du brun face à elle.

Elle tentait de réfléchir à ce qu'il avait perçu de sa voix alors qu'il s'agenouillait maintenant devant elle, soulevant rapidement sa jupe, enfouissant son visage sous le textile noir qui l'habillait. Là, elle était déstabilisée... que devait-elle faire ? Maintenant elle avait peur... elle n'avait pas été impressionnée par le spectacle enflammé donné quelques instants auparavant, mais, l'inconnu de la situation avait fait naître en elle une crainte indescriptible.

Il ne se passa rien.

Ou plutôt, il ne lui fit rien mettant en péril son honneur de femme.
Il avait juste rit, parlé, apparamment satisfait de caresser l'évier de porcelaine sur lequel il l'avait assise... Elle ne comprenait rien à ce qui se passait. Encore moins lorsqu'elle s'immobilisa, contre son gré.

Figée, abandonnant son corps quelques instants, le désir pris le pas sur l'inquiétude qui coulait en ses veines. Son coeur, abritant la fureux de la tempête, transpirait la douceur du soleil de l'été : seule solution trouvée en cet instant pour assurer sa survie, et, plus ou moins volontairement, céder à son envie d'aller plus avant dans cette rencontre, elle se fit louve compliante.

Dans un nouveau brasier, il la provoqua encore. Elle se rendit compte que ce feu là n'était pas brûlant, c'est lui qui l'était, malgré sa froideur de marbre.
Il n'eut besoin que d'un geste pour la transformer en la mondaine qu'elle était à Londres. A la différence près que jamais elle n'aurai porté pareille fente dans les galas et bals habituels. Elle se surpris à se trouver belle, l'espace d'un instant, croisant son image dans un miroir brisé.
Il venait, en une vingtaine de minutes, de poser les règles du jeu. Maintenant, la partie commençait. Exitante idée que de découvrir de nouvelles sensations, une nouvelle personnalité, et, un nouvel aspect d'elle-même. Elle ne quitterai cependant pas son masque de fierté, préférant cracher à son visage un venin plein de sens.

- Comment jouer si je ne sais qui est mon adversaire ? ... Tu sais, je contemple le néant depuis la nuit des temps, et suis là sans y être. La part de moi que tu vois y est ! Identité enfouie que nous cherchons tous à retrouver...
Je règne sur un monde de rêves, d'ombres et de fantasmes où les créatures les plus complexes ne sont que des couleurs et des bruits sans signification humaine... es-tu de ceux-là ?

Il avait, sous ces mots, l'air d'un ange, c'était indéniable. Mais d'un ange qui ne connaissait ni l'art d'aimer, ni celui de goûter à des sensations plus évoluées que la caresse de la haine dans ses cheveux...
S'il n'était pas humain, cela expliquerait bien des paroles et des regards. Elle espérait presque se tromper...
Revenir en haut Aller en bas
https://potteroleplay.actifforum.com/t12163-kurun-aven#244786
James T. Rayan
Serpentard
Serpentard
James T. Rayan

Nombre de messages : 1704
Age : 29
Age Roleplay + Sorts : 18 ans sorts 1 2 3 SPE 1 2
Capacités Spéciales : Elémentaliste du Feu - parle la langue des animaux - Charmeur Visuel + Pouvoirs du Vampire -
Créature : Reflet/Doppelgänger - Vampire
Points Prestige : 200 000 000 Lol ?
Date d'inscription : 27/09/2010

Profil du Sorcier
Points de vie:
*Entre ici et ailleurs* L'appel du pouvoir -(PV Kurun/libre)- Left_bar_bleue3070/3070*Entre ici et ailleurs* L'appel du pouvoir -(PV Kurun/libre)- Empty_bar_bleue  (3070/3070)
Points de mana:
*Entre ici et ailleurs* L'appel du pouvoir -(PV Kurun/libre)- Left_bar_bleue4180/4180*Entre ici et ailleurs* L'appel du pouvoir -(PV Kurun/libre)- Empty_bar_bleue  (4180/4180)

*Entre ici et ailleurs* L'appel du pouvoir -(PV Kurun/libre)- Empty
MessageSujet: Re: *Entre ici et ailleurs* L'appel du pouvoir -(PV Kurun/libre)-   *Entre ici et ailleurs* L'appel du pouvoir -(PV Kurun/libre)- EmptyMar 29 Mar - 18:51

- Un clin d'oeil Allemand -

Il la serra contre lui.
La musique qui s'élança alors n'avait rien de brutal, rien de heurtant, elle était, en son état, seulement sentimentale.
Faisant tourner Kurun une fois, il la ramena à nouveau contre lui, admirant sa beauté paralysée par la force de sa domination.
Il s'en sentit charmé, fasciné, comme devant de belles illuminations.
Sur le dance floor, à la lumière tamisée de l'orage, sous le regard incandescent d'un soleil gris, il sentit remonter la rage.
Elle le faisait danser. Non pas la jeune femme, ce n'était qu'un piètre virage.


-Cesse de parler, tu te rends inutile.

Puis lui faisant effectuer une vague pirouette, il la fit pencher en arrière.
Une main plein d'assurance tenant sa nuque, la proximité entraînant la fermeture de ses paupières.
Mais il ne l'embrassa pas, il renonça, fermement, de céder à cette pulsion charnière.
Il aurait le temps de s'en vouloir, ce n'était pas la dernière.


-D'ici peu, je vais ré ouvrir la chambre des secrets.

Puis un maigre sourire étira ses lèvres, il pris le visage du méchant.
Ce n'était pas sans penser, avec un doux pincement, à celui qui était son amant.
Mais Corwin déjà était son prisonnier, car du futur on ne pouvait être garant.
Kurun Aven, la prochaine, sur une liste pourrait être inscrite, qui répondrait ici à ses hurlements ?


-Et si ça peut te consoler, beaucoup de gens vont mourir.

Voulant sentir la panique gagner celle qu'il angoisse,
Le garçon, satisfait, espéra la faire plonger sans qu'elle ne se froisse.
Nouveau pas de danse, encore, toujours, il attend de se faire gagner par la poisse.
Il enfonce plus profond la lame de la peur avant qu'elle ne décroisse.


-L'AD a fait régner l'égalité, je vais démolir vôtre oeuvre. Lorsque j'aurais trouvé l'animal rare que je recherche, je vais commencer la récolte.

Puis il conduit l'oreille de Kurun à ses lèvres tremblante.
Relevant ses cheveux, il la teint par le cou et libéra son souffle chaud sur sa peau frémissante.
Lui saisissant aussi le visage, il le rapprocha du sien et colla sa joue à la sienne, imaginant la peine vrombissante,
Il prenait plaisir à faire souffrir cette passante,
Et plus et mieux, il la rendait dansante.

_________________
*Entre ici et ailleurs* L'appel du pouvoir -(PV Kurun/libre)- Jamret10
- Certains ont trop souvent voulu croire que j'avais des principes - Ils ont eu tort -
Revenir en haut Aller en bas
Kurun Aven
Gryffondor
Gryffondor
Kurun Aven

Nombre de messages : 172
Age : 28
Age Roleplay + Sorts : 17 ans sorts 1 2 3
Capacités Spéciales : Prescience (1)
Points Prestige : 3
Date d'inscription : 19/08/2010

Profil du Sorcier
Points de vie:
*Entre ici et ailleurs* L'appel du pouvoir -(PV Kurun/libre)- Left_bar_bleue560/560*Entre ici et ailleurs* L'appel du pouvoir -(PV Kurun/libre)- Empty_bar_bleue  (560/560)
Points de mana:
*Entre ici et ailleurs* L'appel du pouvoir -(PV Kurun/libre)- Left_bar_bleue520/520*Entre ici et ailleurs* L'appel du pouvoir -(PV Kurun/libre)- Empty_bar_bleue  (520/520)

*Entre ici et ailleurs* L'appel du pouvoir -(PV Kurun/libre)- Empty
MessageSujet: Re: *Entre ici et ailleurs* L'appel du pouvoir -(PV Kurun/libre)-   *Entre ici et ailleurs* L'appel du pouvoir -(PV Kurun/libre)- EmptyMer 30 Mar - 21:24

Et elle trembla.

Vibration à mi-chemin entre peur et excitation.

Et elle dansa.

Tentation à mi-chemin entre mâle et illusion.

Elle était poupée entre ses doigts, savourant toutefois son corps brûlant contre le sien. Elle ne bougeait toujours pas d'elle même. Pantin grâcieusement articulée d'une main de maître, d'une main sans nom... Et pourtant, elle aurai juré qu'en un instant, il avait relâcher son emprise, la laissant diriger l'espace d'un instant.

La mélodie inspirait à son corps des mots oubliés depuis longtemps, offrant à ses lèvres matière à travailler.
Il voulait le silence, elle allait lui donner une parole invisible, sertie entre deux mots tremblants...

De ce ciel bizarre et livide,
Tourmenté comme ton destin,
Quels pensers dans ton âme vide
Descendent ? répond, libertin.

Insatiablement avide
De l'obscur et de l'incertain,
Je ne geindrai pas comme Ovide
Chassé du paradis latin.

Cieux déchirés comme des grèves
En vous se mire mon orgueil ;
Vos vastes nuages en deuil

Elle n'avait pu finir de murmurer ces vers maudits que déjà il lui confiait ses plans... La chambre, des morts... Une horreur sympathique comme les fleurs du mal chuchotées dans l'insolence du moment.
Seule parole convenable en ce moment, en cet instant, en cet espace, fut les derniers vers écrits. Elle résuma ainsi sa pensée et la peur naissant en elle.

Sont les corbillards de mes rêves,
Et vos lueurs sont le reflet
De l'enfer où mon coeur se plaît.

Au creux de son oreille, il lui murmura la fin de ce que d'autres avaient construit, et, de ce qu'elle défendait aujourd'hui. Comment pouvait-elle, en cet instant, désirer un homme si fort alors même qu'il proclamait la fin de son être... d'un avenir...

Et elle voulu l'embrasser.

S'abandonnant dans ses bras assassins.
Accordant à sa volonté un instant de répis.
Elle s'inclina, offrant cette danse qu'elle ne maîtrisait pas.
Revenir en haut Aller en bas
https://potteroleplay.actifforum.com/t12163-kurun-aven#244786
James T. Rayan
Serpentard
Serpentard
James T. Rayan

Nombre de messages : 1704
Age : 29
Age Roleplay + Sorts : 18 ans sorts 1 2 3 SPE 1 2
Capacités Spéciales : Elémentaliste du Feu - parle la langue des animaux - Charmeur Visuel + Pouvoirs du Vampire -
Créature : Reflet/Doppelgänger - Vampire
Points Prestige : 200 000 000 Lol ?
Date d'inscription : 27/09/2010

Profil du Sorcier
Points de vie:
*Entre ici et ailleurs* L'appel du pouvoir -(PV Kurun/libre)- Left_bar_bleue3070/3070*Entre ici et ailleurs* L'appel du pouvoir -(PV Kurun/libre)- Empty_bar_bleue  (3070/3070)
Points de mana:
*Entre ici et ailleurs* L'appel du pouvoir -(PV Kurun/libre)- Left_bar_bleue4180/4180*Entre ici et ailleurs* L'appel du pouvoir -(PV Kurun/libre)- Empty_bar_bleue  (4180/4180)

*Entre ici et ailleurs* L'appel du pouvoir -(PV Kurun/libre)- Empty
MessageSujet: Re: *Entre ici et ailleurs* L'appel du pouvoir -(PV Kurun/libre)-   *Entre ici et ailleurs* L'appel du pouvoir -(PV Kurun/libre)- EmptyLun 11 Avr - 20:18

-Tu parles trop, c'est vraiment fatiguant.

Il la laissa tomber, loque qu'elle était alors.
Désintéressé, déjà il était allé ailleurs, la pensée portée vers ce même endroit qui avait créé en lui tant de joie. Il avait tout dit à Kurun, il allait falloir qu'ils trouvent un accord. Mais comment la forcer à respecter, à contracter serment ? Il avait bien là une idée, pourtant il n'était pas sûr. Se tournant vers Kurun, James la libéra de sa ténébreuse emprise, estimant qu'il était tant de passer aux choses sérieuses. Esquissant un maigre sourire, il garda son arme levée devant elle, plongeant son regard dans le sien. Il l'enfonça, profondément en elle, jusqu'à la rendre amorphe, pendue à ses pupilles qui se dilatèrent en même temps, comme s'adaptant à un noir qui était inexistant. A présent elle était à sa merci et il n'avait qu'à lui faire part de ses souhaits.


-Dans un instant tu vas te relever, tu vas vouloir me prouver à quel point tu es une brave fille, une fille de parole, tu vas m'offrir le choix d'un Serment inviolable et tu vas jurer contre ta vie de ne jamais divulguer tout ce que je viens de te dire. Ce sera bien sûr ton idée et tu mentiras à tous ceux qui te demanderont ce qu'il s'est passé ici. Tu oublieras même avoir entendu quoi que ce soit. Et si toutefois tu venais à t'en souvenir, ton serment te rappellera que le silence est d'or.

Puis, pris d'un mal de crâne, il vint rompre le charme.
Ses yeux redevinrent normaux, les fermant un instant, il essuya une larme qui avait coulé. Il n'était pas encore habitué à employer le charme visuel, mais ce dont allait particulièrement lui plaire. Il fixa alors Kurun avec amusement, la voyant là, béante, attendant sûrement qu'il lui donne le la afin qu'elle puisse impulser l'exécution de ce qu'elle pensait alors être le fruit de ses pensées. Mais James voulait ajouter autre chose. Dilatant encore ses pupilles, il la fit d'abord se relever puis s'amusant, il chercha ce qu'il pourrait bien encore lui insuffler pour en tirer partie.


-Dans un instant, tu vas te dévêtir de cette robe, mais tu ne te rhabilleras pas.

Puis il se demanda s'il était vraiment temps de jouer. Revenant sur sa décision, il modifia les pensées de Kurun à nouveau.

-En fait non, garde là. Mais tant que j'y suis, tu ne poseras plus tes mains sur moi, plus une seule fois. Et si tu croises un dénommé Corwin physiquement, tu te détourneras de lui aussitôt. Car il te semblera tellement laid comparé à moi qu'il sera sans saveur et tu ne lui accorderas aucun autre intérêt que celui d'être proche de moi. Et pour ça ... Tu auras peur de lui faire du mal.

Puis esquissant un petit rire, il lâcha cette fois réellement son emprise.
Se tournant, il s'assit en face d'elle, prenant un air perdu, triste. Il lui tapota la joue pour la ramener à elle puis posant ses deux mains sur son visage, il lui déposa un bref baiser sur le front.


-Kurun ? Tu es sûre que ça va ? Nous étions en train de parler, je te demandais si je pouvais te faire confiance ... Tu allais avoir une idée mais tu n'es pas allé au bout ... Donc, tu voulais dire ?

_________________
*Entre ici et ailleurs* L'appel du pouvoir -(PV Kurun/libre)- Jamret10
- Certains ont trop souvent voulu croire que j'avais des principes - Ils ont eu tort -
Revenir en haut Aller en bas
Kurun Aven
Gryffondor
Gryffondor
Kurun Aven

Nombre de messages : 172
Age : 28
Age Roleplay + Sorts : 17 ans sorts 1 2 3
Capacités Spéciales : Prescience (1)
Points Prestige : 3
Date d'inscription : 19/08/2010

Profil du Sorcier
Points de vie:
*Entre ici et ailleurs* L'appel du pouvoir -(PV Kurun/libre)- Left_bar_bleue560/560*Entre ici et ailleurs* L'appel du pouvoir -(PV Kurun/libre)- Empty_bar_bleue  (560/560)
Points de mana:
*Entre ici et ailleurs* L'appel du pouvoir -(PV Kurun/libre)- Left_bar_bleue520/520*Entre ici et ailleurs* L'appel du pouvoir -(PV Kurun/libre)- Empty_bar_bleue  (520/520)

*Entre ici et ailleurs* L'appel du pouvoir -(PV Kurun/libre)- Empty
MessageSujet: Re: *Entre ici et ailleurs* L'appel du pouvoir -(PV Kurun/libre)-   *Entre ici et ailleurs* L'appel du pouvoir -(PV Kurun/libre)- EmptyVen 15 Avr - 0:37

Etendue là, sur un sol trop froid, elle n'osa bouger. Son esprit embrumé, sans savoir pourquoi. Perdue dans ce temps qui n'avançait pas. Elle ne comprenait pas ce qui se passait...

Ses lèvres chaudes sur son front de velours, ses mains glacées sur ses joues rosées, sa voix si douce et meurtrière...
Son dos gracieusement cambré et ses genoux repliés, elle reprenait conscience d'un corps douloureusement meurtri. Mais, c'est en s'approchant d'elle qu'il fît la plus involontaire et violente des intrusions. Il se faisait de plus en plus proche, et dans un mouvement délicat, il emporta avec lui la soie noire, dévoilant un peu plus ses cuisses de porcelaine. Il avait plongé si profond en elle il y a quelques instants, que son corps trembla à son contact. Il avait comme pénétré son intimité, saisi l'espace d'un regard son esprit. Ce n'est qu'en fermant les yeux un instant, repirant, qu'elle réussi à se redresser sur les coudes, révelant un peu plus la courbe de ses seins. Sa tête lui tournait à mesure qu'elle prenait conscience des paroles du beau brun face à elle...

Espoir futile que celui de garder la vie lorsque l'on est à la merci d'un adversaire si puissant. Le plus grand risque en avouant ce qu'elle savait était d'attirer la mort, brute et sans décor, mais pas la sienne : celle de ses proches, de sa famille...
Sa parole seule ne suffirait pas à convaincre le sorcier, à moins que... non. Elle ne pouvait s'y résoudre. La parole d'une femme de Bretagne n'avait-elle pas plus de valeur que celle de toutes créatures réunies ? Elle était quelqu'un digne de confiance. Seul moyen de le savoir, tenter sa chance.

Ramenant alors ses jambes au côté, elle se redressa dans un ultime effort. De poupée de chiffon, elle devint sirène sur ce rocher invisible, puis, Grande Dame. Sa posture droite, offrait à sa silhouette un air plus sûr, et plus féminin. Une mèche détachée ornait sa gorge, sublimant le creux de son cou. La douce courbe de son épaule se prolongeait sur un bras tendu vers l'avant, paume ouverte.


- Biensûr que je suis digne de confiance. Et pas inconsciente. Tu ne me laisseras pas sortir si je ne te promets pas de me taire. Ma parole te suffit-elle ?

Face à l'expression du sorcier devant elle, elle ne s'attarda pas, adoptant alors un air grave. Air en adéquation avec la proposition qu'elle allait maintenant faire. Elle ne savait pas d'où lui venait cette dangereuse idée, mais nul doute sur le fait que c'était la meilleure chose à faire. Elle avait craint ce moment, mais, maintenant qu'il était arrivé, elle ne dévoila rien de son sentiment :

- Je suis prête à faire le serment, de t'offrir mon corps, ma vie, et mon âme, si je venais à révéler tes projets futurs... Si en contre-partie tu t"engages à épargner ma vie dans ce conflit là.

Ah, elle était belle la fierté de son pays. Ah, elle était belle la païenne à ainsi pactiser avec le Diable... Serai-t-elle encore elle après cet épisode ? Hors du temps, elle se voulait authentique, mais, qu'en serait-il une fois la réalité retrouvée ?
Perdue, fatiguée de ne pas savoir qui elle était, elle lutta encore. Se découvrir et rencontrer celle qu'elle était l'aiderai peut-être... Et, étonnamment, des moments comme ça pouvaient l'aider à faire le point, éclairer, le temps de quelques secondes, des réflexions profonde. Elle cherchait une identité, et, celui face à elle n'en avait pas vraiment à ses yeux ce soir : il avait certes le visage de Jimy mais il n'était pas lui. L'inconnu, dont elle ne connaissait toujours pas le nom, lui ressemblait peut-être plus que ce qu'elle croyait.

L'envie lui prit, au fil de ses pensées, de se débarasser de sa robe et s'offrir toute entière au soufffle chaud du garçon posté là, à quelques centimètres d'elle. Mais elle n'en fit rien, incapable d'identifier la source de son désir, si ce n'était l'attirance pour le galant qu'il était. Elle garda donc satin, soie et dentelle, conservant ainsi un certain contrôle sur ses actes.
Sa main toujours tendue, elle attendait, patiemment la réponse du sorcier. Nul doute que, maintenant la musique éteinte, l'espace semblait envahi d'une latence insupportable.

Alors qu'elle pensait authenticité, elle refoulait son désir, mentant ainsi à celle qu'elle était, cédant à celle qu'elle voulait être. Passion maîtrisée que ce jeu ennivrant, ce n'était plus son tour de jouer. Il devait lancer les dés en saisissant ou non sa main ouverte.
Attente de celle qui ne sait pas.
Il était si beau dans ce sentiment de toute puissance qui le hantait...
Revenir en haut Aller en bas
https://potteroleplay.actifforum.com/t12163-kurun-aven#244786
James T. Rayan
Serpentard
Serpentard
James T. Rayan

Nombre de messages : 1704
Age : 29
Age Roleplay + Sorts : 18 ans sorts 1 2 3 SPE 1 2
Capacités Spéciales : Elémentaliste du Feu - parle la langue des animaux - Charmeur Visuel + Pouvoirs du Vampire -
Créature : Reflet/Doppelgänger - Vampire
Points Prestige : 200 000 000 Lol ?
Date d'inscription : 27/09/2010

Profil du Sorcier
Points de vie:
*Entre ici et ailleurs* L'appel du pouvoir -(PV Kurun/libre)- Left_bar_bleue3070/3070*Entre ici et ailleurs* L'appel du pouvoir -(PV Kurun/libre)- Empty_bar_bleue  (3070/3070)
Points de mana:
*Entre ici et ailleurs* L'appel du pouvoir -(PV Kurun/libre)- Left_bar_bleue4180/4180*Entre ici et ailleurs* L'appel du pouvoir -(PV Kurun/libre)- Empty_bar_bleue  (4180/4180)

*Entre ici et ailleurs* L'appel du pouvoir -(PV Kurun/libre)- Empty
MessageSujet: Re: *Entre ici et ailleurs* L'appel du pouvoir -(PV Kurun/libre)-   *Entre ici et ailleurs* L'appel du pouvoir -(PV Kurun/libre)- EmptySam 16 Avr - 19:05

-Oh Kurun ! Voilà une si belle idée.

Il la fixa, un air malicieux sur le visage, il y avait là quelque chose d'amusant à la voir croire dur comme fer à ce qu'elle venait de dire. Mais ce qui sembla alors contrarier James et le démunir de ce rictus infernal mais charmeur dont il ne se défaisait plus, ce fut de penser que même sans hypnose Kurun aurait pu réagir de la même façon. Mais bon, c'était ainsi. Et peut être était-ce mieux ? Un peu moqueur, il se rapprocha d'elle, tout près et lui saisissant les joues à pleine main, James replaça ses mèches en bataille pour leur redonner une place décente.

-Et l'idée t'es venue toute seule ? Oui ! Merveilleux !

Mais il savait qu'elle serait fière d'elle.
Pourtant James en vint à s'en vouloir d'être si cruel. Elle était jolie, intelligente, c'était de bonne guerre. Elle voulait pourtant quelque chose qu'il n'était plus apte à donner, une chose qu'il aurait cédé si elle ne l'avait pas voulu, ou peut être pas. Au fond, l'un dans l'autre, ça l'arrangeait. Mais comment contrer un être qui appréciait tout et son contraire ? Peut être n'y avait-il rien à faire. Ce qu'il y avait d'intéressant dans le fait de courir après un facteur, ce sont les saucisses pendues à son short. Retirez les saucisses, pourquoi le chien courrait après ? Pour le simple plaisir de voir le facteur hurler et de se fatiguer ? Non. Pour James, Kurun était une saucisse.


-Hmmm. Je vais te prendre la main, si tu révèles la moindre chose de ce qui va suivre, ou de ce dont nous avons déjà parlé, j'espère que tu es consciente que cela entraînera ta mort ? Ca ... Et le reste.

James fixa la robe, comme si elle semblait se déparer d'elle même.

-Allons ... On aura tout le temps pour ça ... Plus tard.

Dilatant à nouveau ses pupilles, il lui demanda de se mettre face à lui.

-A la tienne.

James serra alors la main de Kurun.
A cet instant, un flux glacial la transperça. De leur lien, une onde noirâtre émana et un cercle apparut sur le sol avant de disparaître comme il était venu. Une flamme se fit vrombissante autour d'eux et elle s'effaça aussitôt. Le pacte était accompli. La rapprochant de lui, James passa un bras autour de sa hanche et la serrant, il l'amena vers le petit robinet ausculté quelques secondes plus tôt, à travers les froufrous de la jeune femme.


-Ce que tu vas voir risque de t'effrayer un peu.

James se concentra.
Fermant les yeux, le sorcier tenta de se remémorer le bon langage et en un rien de temps, il prononça quelques mots dans un sifflement sourd inconnu à Kurun. Un sifflement de serpent à vous glacer le sang.


-Ouvres toi Sésame !

Du Fourchelangue.
James l'avait toujours parlé, tout comme Jimy et cela bien avant la venue de Caleb. Pourtant, lorsqu'il prononça ces mots, rien ne se passa. Tapant du pied par terre, James sembla furieux.


-Bien sûr ! C'est logique. Ma voix n'est que l'écho de celle de cet abruti de Jimy. Va-t-il me pourrir la vie à chaque fois ? Ca marche avec les serpents, visiblement, il faut un sorcier original pour ouvrir la porte. Tu sais quoi Kurun ?

Puis il lui adressa un grand sourire.

-Tu devrais rentrer te coucher, je commence à avoir des envies de meurtre.

Déjà le jour avait cédé la place à la nuit ... Depuis combien de temps étaient-ils enfermés ?

_________________
*Entre ici et ailleurs* L'appel du pouvoir -(PV Kurun/libre)- Jamret10
- Certains ont trop souvent voulu croire que j'avais des principes - Ils ont eu tort -
Revenir en haut Aller en bas
Kurun Aven
Gryffondor
Gryffondor
Kurun Aven

Nombre de messages : 172
Age : 28
Age Roleplay + Sorts : 17 ans sorts 1 2 3
Capacités Spéciales : Prescience (1)
Points Prestige : 3
Date d'inscription : 19/08/2010

Profil du Sorcier
Points de vie:
*Entre ici et ailleurs* L'appel du pouvoir -(PV Kurun/libre)- Left_bar_bleue560/560*Entre ici et ailleurs* L'appel du pouvoir -(PV Kurun/libre)- Empty_bar_bleue  (560/560)
Points de mana:
*Entre ici et ailleurs* L'appel du pouvoir -(PV Kurun/libre)- Left_bar_bleue520/520*Entre ici et ailleurs* L'appel du pouvoir -(PV Kurun/libre)- Empty_bar_bleue  (520/520)

*Entre ici et ailleurs* L'appel du pouvoir -(PV Kurun/libre)- Empty
MessageSujet: Re: *Entre ici et ailleurs* L'appel du pouvoir -(PV Kurun/libre)-   *Entre ici et ailleurs* L'appel du pouvoir -(PV Kurun/libre)- EmptyLun 18 Avr - 21:37

Quelque chose d'étrange venait de se passer. Au-delà de cette fumée noire et de cette douleur incompréhensible. Comme si elle avait été utilisée. Manipulée.
Ce contact chaud, envoûtant. Ce regard qui dit tant de choses. Elle aurai dû avoir peur, il lui avait dit d'avoir peur, mais elle était troubmée, pas terrorisée...
Puis, ce langage, incompréhensible, elle replongea quelques instants dans des souvenirs, nés de ces quelques mots inconnus.
--(Flash back)--


La fenêtre de la chambre bleue était ornée de puissants barreaux blancs. La porte, du même blanc os, était fermé. Le monde derrière n'existait pas. Trop perdue dans "son" monde, Kurun n'avait que faire de l'extérieur. Le grand carré blanc s'ouvrit cependant quand Iwan baissa la poignée.
Le petit garçon regarda sa soeur, assise là, sur le tapis de la pièce. Et, se penchant, il lui parla, dans la langue qu'ils avaient inventé tous les deux. Passerelle entre son monde et le monde, Iwan était le seul à pouvoir la toucher, entrer dans son intimité sans la violenter. Le miroir était d'accord, la comode aussi : il était le bienvenu dans ce monde.
Il la chatouilla après des heures de conversation dans leur langue bien à eux, saisissant chaque intonation de la voix fluette de l'enfant comme une vérité absolue. Ce n'était pas tant les mots qui avaient de l'importance mais leur intonation, leur forme et leur couleur. Chaque son avait ses caractéristiques. Des caractéristiques rassurantes. Ses mains de frère se baladaient sur le ventre nu de la petite qui se balançait sur le dos, riant aux éclats, soulevant son débardeur en criant ''Uzvatu" (*encore) .
Ce contact là n'était pas source d'angoisse. Rare contact rassurant que celui là, malgré la proximité et l'intimité partagée.
--(Feed back)--


Et l'angoisse la pris. Sentant encore la marque chaude du sorcier sur sa hanche meurtrie. Il avait laissé son emprunte, et, toujours tourné vers le lavabo, elle voulu s'enfuir, s'enfermer dans sa chambre et ne pas en sortir pendant des jours.
Cette peur de n'être pas protégée de l'autre, ce risque de n'être plus dofférent de l'autre, de ne plus faire que un seul et unique être... par un simple contact, perdre tout ce qu'elle avait réussi à bâtir...

Et il parla de meurtre, faisant un pas vers elle avec un sourire.

Figée là, elle ne put que faire un pas en arrière, en réponse à l'avancée du brun.
Elle mis en place ses rituels de défense, tentant de regarder au travers de l'être en face d'elle, sursautant même quand il fit encore un pas. Elle recula évidemment encore un peu. Elle ne montrait rien, mais elle tentait de se rattacher à ces petites tâches de couleur, à ces petits filaments brillants qui flottaient dans les airs autour d'elle.
L'adulte enfermant et emprisonnant son coeur d'enfant lui criait de ne pas avoir peur, et de simplement partir se coucher comme le disait le bel homme face à elle, mais, la réelle personnalité habitant en cet instant cette enveloppe trop grande sentit le désir de Kurun de partager un moment avec le sorcier, de même que cette envie de fuir...
Elle ne bougea pas, ses yeux transperçant le mâle face à elle, son corps entier tremblant...

- Non.

Voilà tout ce qu'elle avait murmuré en cet instant. Ne sachant trop pourquoi. Elle savait juste qu'en cet instant il verrai à quel point elle était perdue. Son corps tendu, crispé, venait de heurté le mur de pierre dans son dos. Prise au piège dans un filet qu'elle ne voyait pas, elle redressa la tête.
Allait-il voir la peur dans ses yeux embués ? Que se passait-il ?
Revenir en haut Aller en bas
https://potteroleplay.actifforum.com/t12163-kurun-aven#244786
James T. Rayan
Serpentard
Serpentard
James T. Rayan

Nombre de messages : 1704
Age : 29
Age Roleplay + Sorts : 18 ans sorts 1 2 3 SPE 1 2
Capacités Spéciales : Elémentaliste du Feu - parle la langue des animaux - Charmeur Visuel + Pouvoirs du Vampire -
Créature : Reflet/Doppelgänger - Vampire
Points Prestige : 200 000 000 Lol ?
Date d'inscription : 27/09/2010

Profil du Sorcier
Points de vie:
*Entre ici et ailleurs* L'appel du pouvoir -(PV Kurun/libre)- Left_bar_bleue3070/3070*Entre ici et ailleurs* L'appel du pouvoir -(PV Kurun/libre)- Empty_bar_bleue  (3070/3070)
Points de mana:
*Entre ici et ailleurs* L'appel du pouvoir -(PV Kurun/libre)- Left_bar_bleue4180/4180*Entre ici et ailleurs* L'appel du pouvoir -(PV Kurun/libre)- Empty_bar_bleue  (4180/4180)

*Entre ici et ailleurs* L'appel du pouvoir -(PV Kurun/libre)- Empty
MessageSujet: Re: *Entre ici et ailleurs* L'appel du pouvoir -(PV Kurun/libre)-   *Entre ici et ailleurs* L'appel du pouvoir -(PV Kurun/libre)- EmptyMar 3 Mai - 14:13

-Non ? Elle a dit non ...

James fixa à nouveau Kurun, pour le moins agacé par cette réaction, cette unique réponse dont il ne saurait rien faire.
Se mettant néanmoins à sourire quand même, le sorcier s'engegea dans un nouveau pas de danse. Dissimulant ses méfaits, il vint la saisir par la taille et lui prenant la main, il la fit tourner autour de lui avant de l'incliner vers l'arrière. La fixant droit dans les yeux, il lécha amoureusement le cou de la jeune femme, se délectant du néctar délicieux de son parfum naturel, du goût sucré qu'avait sa peau si laiteuse. Néanmoins ... Il devait avouer que dans tout ça, il trouvait la force de résister à l'envie de la serrer jusqu'à l'étranglement, de l'étouffer entre ses mains, ses bras, sentant ses os se rompre sous la pression de son étreinte. Il avait envi de la voir mourir, de la violenter jusqu'à provoquer l'écoulement de ses larmes si délicieuse le long de ses joues, de la mettre à bas pour venir s'en délecter comme il venait de le faire avec son cou. Pourtant, la lueuse meurtrière qui habitait le regard de James s'envola d'un seul coup.
-Je me passerai de tes services, petite sorcière. Tu m'a bien servi alors je t'épargne. Saches seulement que ...

Et il manifesta un nouveau sourire plein d'essence de malveillance.
-Je ne suis pas Jimy.
Peut être le savait-elle, ou non.
Il espérait au moins que le choc de cette dernière nouvelle suffirait à lui faire frôler l'arrêt cardiaque. Toujours sous hypnose, elle allait de toute façon oublier tout ce dont ils avaient parlé aussitôt qu'il serait sorti, que dans la plus grande lâcheté, il quitterait la pièce, la laissant avachie là, au coeur des toilettes, à se demander ce qui avait bien pu la mener ici, la retenir en cet endroit dont les murs lui sembleraient tellement étrangers. Se crispant peu à peu de tout son corps, raidissant ses muscles un à un, James commença à se sentir dissipé dans l'espace, déjà ailleurs. Il la relâcha.
-Adieu délectable petite créature. Que la vie te soit douce et puisses-tu ne jamais croiser ma route encore ...
Pour Kurun il se produisit seulement un flash avant qu'il ne disparaisse.
Lui avait pris le temps de quitter la salle, passant par la porte. Alors qu'il l'avait abandonnée, dans le couloir adjacent des toilettes, le reflet posa une main sur son torse. Les images de sa création le hantait toujours. Il se voyait encore, dans cet espace paisible qui l'avait vu naître. Et il n'aspirait à rien d'autre que d'y retourner. Toutefois après avoir fait souffrir Jimy autant qu'il lui avait infligé de mal à lui même. Et puis quoi encore ! James n'était pas du genre à laisser les gens s'en tirer ainsi. A travers Kurun et les souvenirs que Jimy aurait de cette rencontre, il savait que ce qu'il venait d'infliger à l'élève de son créateur serait un traumatisme de plus à ajouter au tableau de la rivalité vengeresse qui allait naître entre eux. Mais à cet heure, Raven ne l'avait pas encore rencontré. Le lendemain, James se trouverait au lac, face à Djaniah et c'était à ce moment qu'il accomplirait la première phase de son plan diabolique ...


_________________
*Entre ici et ailleurs* L'appel du pouvoir -(PV Kurun/libre)- Jamret10
- Certains ont trop souvent voulu croire que j'avais des principes - Ils ont eu tort -
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




*Entre ici et ailleurs* L'appel du pouvoir -(PV Kurun/libre)- Empty
MessageSujet: Re: *Entre ici et ailleurs* L'appel du pouvoir -(PV Kurun/libre)-   *Entre ici et ailleurs* L'appel du pouvoir -(PV Kurun/libre)- Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
*Entre ici et ailleurs* L'appel du pouvoir -(PV Kurun/libre)-
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rose Ecarlate - Forum RPG hentaï [pour public averti]
» Un nouveau logis...[hentaï /terminé]
» Un p'tit bain... Et plus? [ Seiko ? ] -Hentaï-
» [UPTOBOX] Machete [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L'École de sorcellerie Poudlard :: Autres lieux-
Sauter vers: