AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Au coeur d'un quotidien [PV]

Aller en bas 
AuteurMessage
Akasha Kementari
Serpentard
Serpentard
Akasha Kementari

Nombre de messages : 502
Age : 30
Age Roleplay + Sorts : 27 ans sorts 1 2 3 SPE
Date d'inscription : 05/06/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
Au coeur d'un quotidien [PV] Left_bar_bleue100/100Au coeur d'un quotidien [PV] Empty_bar_bleue  (100/100)
Points de mana:
Au coeur d'un quotidien [PV] Left_bar_bleue100/100Au coeur d'un quotidien [PV] Empty_bar_bleue  (100/100)

Au coeur d'un quotidien [PV] Empty
MessageSujet: Au coeur d'un quotidien [PV]   Au coeur d'un quotidien [PV] EmptyVen 26 Sep - 19:06

    La dernière fois qu’Akasha Kementari avait arpenté les rues de Londres, ses pensées n’avaient été que le reflet d’une incohérence qui depuis longtemps, la rongeait de l’intérieur. Une incohérence de corps et d’esprit, jumelle de ses jours comme de ses nuits, et unique responsable de sa vie… de sa mort.
    Les mains ensanglantées, le dos marqué par le labeur de sa geôlière, et désertée par toute raison, la jeune femme avait erré sans fin sous le couvert de la nuit, jusqu’à atteindre enfin la périphérie de la ville, et s’enfoncer dans les bois où nul ne l’atteindrait. Là, elle avait trouvé une âme ignorante, inconsciente, qui sans se soucier de l’origine de ses stigmates, l’avait remise sur pieds, et laissée partir quelques semaines après, sans qu’aucun avis de recherche ministériel n’ait été envoyé pour elle.
    Aux yeux du ministère de la magie, Akasha Kementari était morte dans les eaux d’Azkaban, lors de sa tentative d’évasion. Nul ne pouvait imaginer un seul instant qu’elle ait eu la force et l’aide nécessaires pour toucher la côte. Pas même ceux qui, au cours de ce qu’elle considérait désormais comme une vie antérieure, avaient été ses proches, ses collaborateurs, voire même ses ennemis direct.
    Elle n’avait plus de liens, plus de comptes à rendre. Seule sa liberté d’être et d’agir, en tant que femme nouvelle et réalisée… en tant que Jiliane Slee.


    -Nous démarrons !!!, hurla le chauffeur du magicobus, toujours aussi impatient de contourner le code routier moldu et de finir sa journée le corps plein d’adrénaline.
    Les moteurs vrombirent et émirent leur habituel crachin noirâtre, les derniers passagers prirent place où ils purent, et bientôt, tous n’eurent plus qu’à s’accrocher en espérant voir leur arrêt arriver très vite. Les couchettes n’en finirent pas de trembler, les vitres s’ouvrant intempestivement, et chaque feu rouge représentant une menace d’écrasement pour quiconque n’était pas bien amarré.
    Au cœur de ce tohubohu, impassible, se trouvait une femme brune, au visage dissimulé sous un imposant borsalino. Un exemplaire de la gazette ouvert sur ses genoux, elle semblait ne pas accorder la moindre importance à son environnement. Hermétique, passive, elle s’accordait définitivement très mal avec l’agitation ambiante, et ne consentit à lever le regard que lorsque un enfant de tout juste une dizaine d’années l’aborda, avec dans le cœur son lot de vérités inconscientes.

    -M’dame, pourquoi vous portez un chapeau aussi gros ? Ca gâche tout !
    -Rien de tel que l’excentricité pour rester discret, petit. Plus tu en montres et plus il est facile d’en dissimuler
    , déclara-t-elle avant de replier le journal et de le tendre à l’enfant, qui décampa dans l’espoir d’en faire une bombe aérienne dans les minutes à venir.
    Quant à elle, tout à coup désœuvrée, elle s’adossa à son fauteuil et posa pour la première fois son regard sur l’extérieur. Un regard qui se crispa bien vite et finit par venir se poser sur la voyageuse d’en face… sans se dérider une seule seconde.
Revenir en haut Aller en bas
Gia Heathlord
Serdaigle
Serdaigle
Gia Heathlord

Nombre de messages : 21
Age Roleplay + Sorts : 19 ans sorts 1 2 3
Date d'inscription : 19/09/2008

Au coeur d'un quotidien [PV] Empty
MessageSujet: Re: Au coeur d'un quotidien [PV]   Au coeur d'un quotidien [PV] EmptyLun 6 Oct - 13:49

Le magicobus... Lieu parfait pour Gia, le prototype exact de ses endroits de prédilection. Des passagers à s'en bousculer, tous différents et pourtant presque tous identiques. Tous ne souhaitant qu'une chose : qu' enfin le véhicule, si tant est qu'on pouvait le dénommer ainsi, stoppe sa course folle et les expédie vers leur destination au plus vite... Que le "voyage" prenne fin. Tous tentant désespérément, comme dans un ascenseur, de ne pas se parler, se rapprocher, se regarder... et pourtant tous aussi serrés, aussi compressés que les sardines d'un même bocal. Toute cette gène, toute cette frustration, toute cette impatience... tout ça pour Gia, comme un festin qu'on lui servirait sur un plateau d'argent... Des émotions certes banales et presqu' ennuyeuses, mais sous lesquelles, comme dans une friperie, en fouillant bien sous les vieilleries, on pouvait découvrir de vrais petits bijoux, de vrais petits trésors dont la recherche et la trouvaille en augmentent encore la valeur.

C'était souvent que Gia se baladait, au gré du temps et des lieux, juste pour lire en eux, en ces passants... elle allait dans les terrains de jeux, à la bourse, les salles de vente, les rues commerçantes, les boutiques les jours de soldes... et le magicobus ! Elle allait et se nourrissait des émotions qui émanaient d'eux, fouillant, recherchant le trésor dont elle se délecterait.

Mais elle n'est qu'une sorcière, et comme tous, elle se doit de travailler pour vivre, le loisir tant apprécié ne pouvant guère la nourrir, du moins physiquement. Elle emprunte donc les ruelles et les transports en commun simplement, parfois, seulement pour se déplacer, aller d'un endroit à l'autre, comme tout un chacun. Comme toute sorcière... ordinaire. En l'occurrence elle revient de la poste, où elle vient d'emprunter un hibou pour envoyer son CV au bureau des aurors. Elle en revient avec une émotion, une émotion bien à elle, cette impatience qui l'étreint alors qu'elle a mis son avenir en jeu.

Oh cela ne la distrait pas outre mesure : à peine montée dans le bus, à peine celui-ci envolé sur les chapeaux de roues, à peine les cris d'indignation et de peur lancés par les passagers, Gia revient à son passe-temps favori, et fouille. Une femme terrifiée par ici (ce doit être son premier transport en dehors d'une voiture personnelle confortable... moldue, peut-être), que sa fille amusée tente de rassurer (oui, moldue, sans doute, la fille sorcière). Un homme furieux là-bas, qui crie le nom de son fils. Le fils, intrigué et inquiet (le fils, sans doute, puisqu'il réagit aux cris de l'homme), loin de son père, juste devant elle : ce doit être l'objet de la dispute à venir... "on ne parle pas aux inconnus !".

L'inconnue en question : brune, pas bien âgée, pas bien grande, pas bien extraordinaire... derrière son chapeaux aux dimensions moins modestes. Donnant une leçon de vie à l'enfant : l'extravagance comme cachette. Elle pourrait bien être son trésor du jour, son petit bijou derrière les fripes sans intérêt. Alors Gia fouille, la fixant de son regard, entrant en elle, comme dans un brouillard, un fouilli d'émotions cachées, toutes plus délectables les unes que les autres...

Gia a trouvé son trésor, et ne s'arrêtera pas à la carapace de la superficie. Ses yeux rouges sang ne cillent pas, fixées sur la demoiselle, qui a relevé ses yeux bruns.
Revenir en haut Aller en bas
 
Au coeur d'un quotidien [PV]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Cellule 211 [DVDRiP]
» Un coucher de soleil avec toi (pv Aisuru) (Hentaï possible)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Londres :: Centre ville-
Sauter vers: