AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 *Tate Britain* Par une douce matinée d'été (PV Dorian)

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Eilane Snake
Admin
Admin
Eilane Snake

Nombre de messages : 7590
Age : 92
Age Roleplay + Sorts : 83 ans sorts 1 2 3 SPE
Capacités Spéciales : légilimens - occlumens - fourchelang - charmeuse visuel
Créature : semi-vélane
Points Prestige : 4
Date d'inscription : 01/05/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
*Tate Britain* Par une douce matinée d'été (PV Dorian) Left_bar_bleue1920/1920*Tate Britain* Par une douce matinée d'été (PV Dorian) Empty_bar_bleue  (1920/1920)
Points de mana:
*Tate Britain* Par une douce matinée d'été (PV Dorian) Left_bar_bleue1590/1590*Tate Britain* Par une douce matinée d'été (PV Dorian) Empty_bar_bleue  (1590/1590)

*Tate Britain* Par une douce matinée d'été (PV Dorian) Empty
MessageSujet: *Tate Britain* Par une douce matinée d'été (PV Dorian)   *Tate Britain* Par une douce matinée d'été (PV Dorian) EmptyMer 13 Aoû - 16:42

C'était un mardi matin comme tous les autres. Un fin voile de brume s'élevait au dessus d'une Londres déjà animée par les allées et venues de ses habitants, tandis que quelques rayons de soleil essayaient timidement de percer à travers les nuages.

Il faisait doux. C'était l'été.

Un bruit étrange retentit quelque part, au fond de Parliament Square. La foule de touristes agglutinée devant les monuments étouffa si bien ce son que personne ne se retourna pour voir la belle femme qui venait soudain d'apparaître, venue de nul part, sous l'ombre d'un arbre, un peu à l'écart.

Eilane avait préféré ne pas transplaner juste à côté de l'endroit où elle souhaitait se rendre. Il était trop tôt et elle ressentait l'envie de marcher, de profiter un peu de l'ambiance londonienne.
Se souciant peu des touristes moldus qui la bousculaient, à présent qu'elle se dirigeait vers la sortie du square, elle arriva rapidement dans Abingdon Street.
Un moment plus tard, elle bifurquait sur sa droite, dans Atterbury Street et se retrouvait face à l'imposant monument où elle avait décidé de passer la matinée : la Tate Britain.

C'était sa dernière entrevue avec Servus Malifatius qui lui avait donné envie de retourner dans le musée londonien. Elle n'aimait pas spécialement les lieux fréquentés par les moldus - ni les moldus eux-mêmes, d'ailleurs - mais l'art la passionnait depuis longtemps et elle souhaitait absolument revoir le tableau de Millais, "Ophelia" avant que celui-ci ne soit une fois de plus envoyé à Amsterdam où elle ne savait où.
Malheureusement, elle aurait apprécié d'être plus en forme pour cette escapade : la fatigue la taraudait, tout comme ces contractions de plus en plus courantes et ce mal de dos omniprésent.
Elle ne pourrait rester trop longuement, mais au moins se changerait-elle les idées pendant ces quelques instants de visite culturelle.

S'efforçant de ne pas grimacer à la vue d'autant de moldus rassemblés à l'intérieur du bâtiment, elle traversa plusieurs salles dans une complète indifférence avant d'atteindre la pièce qui l'intéressait.

Elle était là, Ophélie, dans son linceul de nénuphars et d'humidité.
Eilane posa un regard troublé sur l'oeuvre. C'était l'un des plus beau tableau qui lui eut été donné l'occasion de voir. Il était dommage que la Tate doive régulièrement s'en détacher pour des expositions de par le monde. Mais en attendant, il était devant Eilane, retranscrivant toute l'horreur de la mort d'Ophélie, celle qui avait été la compagne d'Hamlet...

_________________
*Tate Britain* Par une douce matinée d'été (PV Dorian) Eilyte11
Directrice des Mystères/Semi-Vélane/Fourchelang/Legilimens/Occlumens/Charmeuse visuel
Revenir en haut Aller en bas
https://potteroleplay.actifforum.com/viewtopic.forum?t=1737
Dorian Cairn
Serpentard
Serpentard
Dorian Cairn

Nombre de messages : 105
Age Roleplay + Sorts : 29 ans sorts 1 2 3
Capacités Spéciales : Occlumens / Souffleur de métal
Points Prestige : 1
Date d'inscription : 03/08/2008

*Tate Britain* Par une douce matinée d'été (PV Dorian) Empty
MessageSujet: Re: *Tate Britain* Par une douce matinée d'été (PV Dorian)   *Tate Britain* Par une douce matinée d'été (PV Dorian) EmptyJeu 14 Aoû - 21:25

Dorian s’était levé tôt ce matin là. Il avait pris un bain dans le lac qui bordait sa maison, alors que le soleil se levait sur la Laponie. Il resta un moment dans l’eau sans cesser de nager pour se réchauffer, puis il sortit de l’eau son chien l’attendant sur le ponton sa baguette dans la gueule.
Le sorcier pointa celle-ci sur lui plusieurs fois :


« Calor »

Puis il fit encore une fois appel à la magie avant de s’habiller, en pointant sa baguette sur son visage cette fois-ci :

« Abrado »

Une fois frais, dispo et bien vêtu un donna une dernière caresse à son braque et transplana, direction Londres.
Il fit son apparition dans la capitale au milieu d’une ruelle déserte à une douzaine de minute du « Tate Britain ».
Il faisait beaucoup plus doux, et beaucoup de moldu avait visiblement décidé de profiter de la température pour visiter la grande ville.
En effet le centre malgré l’heure matinale était envahit par les touristes, ce qui ne dérangeait pas Dorian. Pour lui les foules étaient de bons terrains d’observation, et il s’y mêlait sans mal pour passer inaperçu, même si au milieu des moldus, il était toujours un peu à part si on prenait le temps de l’observer.
Il marchait donc d’un pas léger, son regard abysse balayant l’espace, vêtu d’un élégant complet veston.
Un gilet d’homme noir faisant ressortir la chemise blanche qu’il portait en dessous, sans cravate, et les premiers bouton détachés, contrastant avec le veston très classe aux allures de redingote noir comme son pantalon coupé droit.
Il entra dans le musée, évaluant comme à son habitude les gens qu’il croisait. Encore peu habitué à la température élevée par rapport à celle de son foyer, il quitta sa veste pour la porter sur l’épaule.
Dorian déambulait sans trop d’intérêt à première vue pour ce qui l’entourait. Mais ce n’était pas le cas, même si la musique était de loin l’art qu’il affectionnait le plus, il avait toujours cultivé et entretenu une curiosité artistique dans bien des domaines. Après la musique, la littérature, puis la peinture, le théâtre, le cinéma…
Petit il passait son temps libre dans les musées, et loin du foyer familial c’était pour lui de véritable bouffée de liberté et de quiétude.

Alors que Dorian avançait de salles en salles, les touristes se faisaient de moins en moins nombreux, à croire que leur amour des beaux ouvrages avait des limites.
Alors qu’il passait une nouvelle porte, il dût ralentir l’allure. Dans la pièce flânait quelques rescapés des grandes expéditions culturels, et parmi eux se tenait une jeune femme que Dorian reconnut tout de suite comme étant sorcière.
Elle avait le regard troublé devant l’œuvre qu’elle observait, mais Dorian ne voyait pas le tableau, il observait sans s’approcher la sorcière. Ses cheveux de jais retombaient gracieusement sur ses épaules, encadrant un visage finement dessiné, au teint clair rehaussé par un regard d’ambre mêlé à la fragilité d’un vert qui ne la rendait que plus belle.

Dorian la quitta du regard un instant pour faire mine de s’intéressé dans son dos aux autres tableaux dans la pièce. Mais cela ne dura pas plus de quelques secondes avant qu’il ne reporte son attention sur l’inconnue.
Elle regardait le tableau de Millais, la belle Ophélia flottant sur l’onde. En plus elle avait du goût pensa t-il.

Il s’approcha toujours dans son dos, et une fois à un mètre, il s’arrêta en diagonal derrière elle. Son veston toujours posé sur son épaule, il observa le tableau un moment avant de prononcer de sa voix grave et sans ton :


« Voici plus de mille ans que la triste Ophélie
Passe, fantôme blanc, sur le long fleuve noir.
Voici plus de mille ans que sa douce folie
Murmure sa romance à la brise du soir. »


Il tourna la tête vers la sorcière et rajouta d’un air léger, faussement désolé:

« C’était le poème du jour dans batifoleur-hebdo… »

Il reporta son regard sur le tableau s’attendant à se voir remettre un regard désapprobateur et un vilain haussement de sourcil.
Revenir en haut Aller en bas
https://potteroleplay.actifforum.com/biographie-des-personnages-f
Eilane Snake
Admin
Admin
Eilane Snake

Nombre de messages : 7590
Age : 92
Age Roleplay + Sorts : 83 ans sorts 1 2 3 SPE
Capacités Spéciales : légilimens - occlumens - fourchelang - charmeuse visuel
Créature : semi-vélane
Points Prestige : 4
Date d'inscription : 01/05/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
*Tate Britain* Par une douce matinée d'été (PV Dorian) Left_bar_bleue1920/1920*Tate Britain* Par une douce matinée d'été (PV Dorian) Empty_bar_bleue  (1920/1920)
Points de mana:
*Tate Britain* Par une douce matinée d'été (PV Dorian) Left_bar_bleue1590/1590*Tate Britain* Par une douce matinée d'été (PV Dorian) Empty_bar_bleue  (1590/1590)

*Tate Britain* Par une douce matinée d'été (PV Dorian) Empty
MessageSujet: Re: *Tate Britain* Par une douce matinée d'été (PV Dorian)   *Tate Britain* Par une douce matinée d'été (PV Dorian) EmptyVen 15 Aoû - 15:35

Eilane était tellement plongée dans sa contemplation qu'elle n'avait pas même remarqué la présence de l'homme qui s'était avancé dans la salle. Si elle l'avait vu, pourtant, elle n'aurait pu faire autrement que de constater son appartenance au même univers qu'elle : au monde des sorciers.

Passant machinalement une main dans ses longs cheveux noirs parsemés de filaments d'argent, la semi-Vélane continuait d'observer le tableau dans les moindres détails, s'avançant parfois dans sa direction, reculant le moment suivant, en faisant le tour, ou se contentant simplement de rester immobile devant lui.

Sur son visage se peignait une grande concentration qui se dissipa pourtant brusquement lorsqu'une voix grave retentit dans son dos, la faisant sursauter.
Elle esquissa un rapide geste de la main en direction de la poche de sa cape où était rangée sa baguette avant de réaliser qu'elle se trouvait en territoire moldu et que brandir un objet magique dans un tel lieu semblerait pour le moins inconvenant.

Stoppée dans son élan, Eilane tourna la tête vers l'homme qui avait déclamé ces quelques vers.
Ses sourcils se froncèrent, ses yeux vert-ambré se voilèrent légèrement tandis qu'elle le contemplait.
Il paraissait jeune, et possédait un charme certain qui ne la laissait pas totalement indifférente. Mais c'était surtout ses yeux qui attirèrent l'attention d'Eilane. Elle était très sensible aux regards, depuis toujours... Et le regard de cet homme avait de quoi intriguer quiconque le croisait !

Un sourire se dessina sur le beau visage de la semi-Vélane. On n'y lisait ni moquerie, ni désapprobation.


Par Morgane, j'ose espérer que votre connaissance de ce merveilleux poème de Rimbaud, ou de l'histoire - si terrible soit-elle - d'Ophélie et de son Hamlet, ne se limite pas à un torchon tel que batifoleur-hebdo ?

"Doute que les astres soient de flammes,
Doute que le soleil tourne,
Doute que la vérité soit la vérité,
Mais ne doute jamais de mon amour !",
écrivait Hamlet à Ophélie...


Elle récitait de mémoire - comme elle l'avait fait auparavant pour Servus concernant le poème de Rimbaud - tandis que ses yeux fixaient à nouveau le tableau, délaissant le visage de son nouvel interlocuteur.

Quelle destin tragique que celui d'Ophélie, n'est-ce pas ? murmura-t-elle d'une voix légèrement tremblante en se retournant de nouveau vers l'homme. Comment l'amour peut-il mener à tant de douleur ?

La question n'attendait aucune réponse. A dire vrai, Eilane en savait long, à ce sujet.

_________________
*Tate Britain* Par une douce matinée d'été (PV Dorian) Eilyte11
Directrice des Mystères/Semi-Vélane/Fourchelang/Legilimens/Occlumens/Charmeuse visuel
Revenir en haut Aller en bas
https://potteroleplay.actifforum.com/viewtopic.forum?t=1737
Dorian Cairn
Serpentard
Serpentard
Dorian Cairn

Nombre de messages : 105
Age Roleplay + Sorts : 29 ans sorts 1 2 3
Capacités Spéciales : Occlumens / Souffleur de métal
Points Prestige : 1
Date d'inscription : 03/08/2008

*Tate Britain* Par une douce matinée d'été (PV Dorian) Empty
MessageSujet: Re: *Tate Britain* Par une douce matinée d'été (PV Dorian)   *Tate Britain* Par une douce matinée d'été (PV Dorian) EmptyVen 15 Aoû - 21:56

La sorcière ne s’aperçut de sa présence seulement lorsqu’il prit la parole.
Elle sursauta et eut le réflexe de plonger sa main dans le revers de sa cape, sûrement pour saisir sa baguette sagement ranger dans sa poche.
Mais l’esprit visiblement vif, elle changea d’avis au dernier moment, en se rappelant où elle était. Des réflexes oui mais pas sans maîtrise.

Il ne bougea pas d’un pouce et attendit qu’elle le détaille pour reporter son regard sur elle.
Quel âge pouvait donc t-elle avoir ? Peut être le sien, un peu moins sûrement…
Maintenant qu’elle avait tourné son visage vers lui, il pouvait admirer non sans retenue son beau visage. C’était sûrement une des plus belle femme qu’il avait jamais croisé.

Le regard de Dorian bien que braqué sur l’inconnue, semblait avoir quitter la salle du musé. Au fond de ses yeux, le bleu semblait se troubler sous d’étrange tourment. Il contemplait la belle sorcière aussi minutieusement qu’elle le faisait face au tableau de Millais.

Le changement d’expression de l’inconnue le sortit de son immobilité, et ses yeux semblèrent revenir aussi, comme si l’océan qui habitait ses yeux avait soudain repris sa valse après s’être momentanément figé.

Le sourire qui se peignait sur ses lèvres carmin le laissa un moment sans voix, il n’était ni désapprobateur, ni moqueur, elle semblait simplement lui avoir redonné sa fonction première, démontrer l’amusement ?


Qu’avez-vous donc contre batifoleur-hebdo ? Pour l’histoire ma foie je suis anglais…Où avez-vous appris le poème ?

Son sourire était resplendissant, et Dorian ne put que laisser aller le sien, heureux de pouvoir le contempler alors qu’il y avait à peine un instant, il avait craint de la voir disparaître sans lui en faire cadeau.

Elle reporta son attention sur le tableau, au grand déplaisir de Dorian qui lui ne la quitta pas des yeux.

Elle reprit la parole mais sa voix était beaucoup moins assurée, beaucoup moins enjouée, comme l’ambre de ses yeux révélait son éclat, le vert rappelait sa sensibilité, qu’elle laissait transparaître dans ses quelques mots.
Sans qu’il puisse réellement expliquer pourquoi, il fut troublé à son tour, et s’empressa de baisser le regard sur ses chaussures.

Un destin tragique oui en effet, mais Dorian ne voulait pas croire au destin. Selon lui tout n’était qu’une question de choix, et il aurait sûrement répondu du tac au tac qu’Ophélia n’avait été qu’une idiote qui n’avait pas sût faire les bons choix et s’était laisser berner par l’hypocrisie des hommes, trop naïve.

Mais il avala difficilement sa salive, avant de relever la tête et de poser son regard d’abysse sur Ophélia évitant les yeux de la belle sorcière.

Il fixa le visage de la morte en fronçant très légèrement les sourcils :


Pourquoi s’attacher à ce que l’on peut perdre, alors qu’un beau tableau est éternel ?

Puis ses yeux quittèrent le visage blanc, et parcourus la végétation qui l’entourait.

Ses fleurs là ne se faneront jamais, et elles ne refuseront jamais d’être contemplé…
Revenir en haut Aller en bas
https://potteroleplay.actifforum.com/biographie-des-personnages-f
Eilane Snake
Admin
Admin
Eilane Snake

Nombre de messages : 7590
Age : 92
Age Roleplay + Sorts : 83 ans sorts 1 2 3 SPE
Capacités Spéciales : légilimens - occlumens - fourchelang - charmeuse visuel
Créature : semi-vélane
Points Prestige : 4
Date d'inscription : 01/05/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
*Tate Britain* Par une douce matinée d'été (PV Dorian) Left_bar_bleue1920/1920*Tate Britain* Par une douce matinée d'été (PV Dorian) Empty_bar_bleue  (1920/1920)
Points de mana:
*Tate Britain* Par une douce matinée d'été (PV Dorian) Left_bar_bleue1590/1590*Tate Britain* Par une douce matinée d'été (PV Dorian) Empty_bar_bleue  (1590/1590)

*Tate Britain* Par une douce matinée d'été (PV Dorian) Empty
MessageSujet: Re: *Tate Britain* Par une douce matinée d'été (PV Dorian)   *Tate Britain* Par une douce matinée d'été (PV Dorian) EmptyDim 17 Aoû - 10:54

Il était agréable de sentir que quelqu'un semblait réceptif à sa propre courtoisie et le sourire rendu par l'inconnu confirmait cette sensation mieux qu'un long discours.
S'extirpant de ses sombres pensées, Eilane reprit la parole.


Ce que j'ai contre batifoleur-hebdo ? Rien précisément, si ce n'est que je préfère à ce genre de magasines la véritable littérature.
Aimez-vous lire, Mr ?


Sa question aurait pu sembler anodine, comme si Eilane se contentait de faire la conversation, mais son ton paraissait réellement emprunt d'un certain intérêt.
Son regard d'ambre détailla les expressions qu'affichait le visage du jeune homme, avant de se planter - non sans un trouble que le calme inébranlable de la semi-Vélane ne suffit pas à masquer - dans le bleu des yeux de l'inconnu.


Quant à savoir que vous êtes anglais, ça ne devrait ni vous empêcher d'apprécier à sa juste valeur la prose française, ni vous forcer obligatoirement à connaître la tragique et Shakespearienne histoire d'Hamlet...

Elle se tut. Elle aurait voulu tourner de nouveau la tête vers le tableau, s'arracher à la contemplation de cet inconnu, mais quelque chose semblait l'en empêcher.
Le pendentif, caché sous ses vêtements, commençait à tiédir, signe évident qu'il n'appréciait guère de la sentir ainsi déroutée.
Elle s'efforça, finalement, de baisser les yeux vers le sol, préférant résolument révéler une part de sa confusion plutôt que d'y céder.


J'ai découvert ce poème dans un recueil, au coeur d'une bibliothèque longuement arpentée. Je connaissais depuis longtemps la pièce de William Shakespeare, bien sur, et les vers de Rimbaud m'ont intriguée, aussi les ai-je retenus...
Mais ce que je viens de citer n'est nullement le fruit d'Arthur Rimbaud, vous devez le savoir...


Enfin, l'attention de la semi-Vélane s'en retourna vers Ophélia, tandis que l'inconnu s'exprimait justement à propos du tableau.

Voulez-vous dire par là que vous préféreriez vous attacher à un objet éternel, tel cette oeuvre, plutôt qu'à un sentiment ou à une personne que vous risqueriez de perdre, inexorablement ?
Si tel est le cas, je crains, malgré tout l'amour que j'entretiens pour l'art, de ne pouvoir partager votre avis...


Eilane sentit sa gorge se serrer. Pourquoi avait-il fallut qu'il parle des fleurs ? Soudain lui revinrent à l'esprit les roses noires de son jardin, et celui qui demeurerait, à tout jamais, en dessous.
Son regard s'assombrit, ses traits se crispèrent légèrement et sa voix se fit tout à coup plus mélancolique.


Il est bon nombre de fleurs qui ne devraient jamais se fâner...

_________________
*Tate Britain* Par une douce matinée d'été (PV Dorian) Eilyte11
Directrice des Mystères/Semi-Vélane/Fourchelang/Legilimens/Occlumens/Charmeuse visuel
Revenir en haut Aller en bas
https://potteroleplay.actifforum.com/viewtopic.forum?t=1737
Dorian Cairn
Serpentard
Serpentard
Dorian Cairn

Nombre de messages : 105
Age Roleplay + Sorts : 29 ans sorts 1 2 3
Capacités Spéciales : Occlumens / Souffleur de métal
Points Prestige : 1
Date d'inscription : 03/08/2008

*Tate Britain* Par une douce matinée d'été (PV Dorian) Empty
MessageSujet: Re: *Tate Britain* Par une douce matinée d'été (PV Dorian)   *Tate Britain* Par une douce matinée d'été (PV Dorian) EmptyMar 19 Aoû - 13:50

Dorian ne détacha pas tout de suite son regard du tableau, bien sûr il n’avait jamais entendue parler d’un prétendu batifoleur-hebdo, mais il ne put qu’apprécier, même si il n’en était pas adepte, la plaisante courtoisie avec laquelle la belle dépréciait le magazine.

Il allait se retourner lorsque celle-ci poursuivit par une question, aimez-vous lire ? A vrai dire, Dorian avait passé la moitié de sa vie à lire, et cela avait très vite tourné à l’obsession. Et ce très tôt, pourtant, il préférait garder ça pour lui, comme tout ce qui le concernait directement d’ailleurs.

Il replongea dans ses souvenirs, la lecture n’avait rien de compromettant pourtant, c’était même positif non ? Sans aucun doute une réponse positive le rapprocherait sûrement plus que le contraire auprès de la belle sorcière, car elle visiblement aimait ça.

Il se souvenait de ses nuits blanches à dévorer les livres de son père, la peur au ventre d’entendre derrière lui le plancher craquer. Et dans la maison de Serpentard, il n’était pas très intelligent non plus de passé pour un rat de bibliothèque, image plutôt attribué aux Serdaigles.


Ca ce pourrait oui, mais rien ne vaut une bon film, je vous conseillerais bien « Amour et trahison 6 » ou « les roses de la vengence ».

Comme d’habitude, guidé par son esprit de contradiction, il préférait exaspérer, plutôt que de se livrer. Il la regarda, alors qu’elle en faisait de même, malgré lui il ne pouvait retirer ce léger accent de provocation dans ses yeux tourmenté, comme si il défiait la terre entière d’oser le regarder avoir mal.

Il se rendit compte alors perdu dans le vert de ses yeux, qu’elle était las, à fleur de peau et à contrecoeur, elle préféra baisser son regard d’ambre comme pour caché ce qu’elle ne pouvait contrôler.

Par réflexe Dorian fit de même, mais il ne pouvait pas s’empêcher de penser à la solitude qui brillait dans ses yeux d’ambre. Aussi belle était Ophélia s’abandonnant dans son écrin, à la charmeuse faucheuse ; elle était sublime dans sa mystérieuse lutte solitaire, duelliste résigné contre la fatalité.

Comment peut-on laisser seul une si belle œuvre ?

En effet, pour les amateurs de littératures, beaucoup auront croisé le poème de Rimbaud, mais peu le retenait assez bien, assez pour pouvoir reconnaître quelques vers énoncé comme il l’avait fait, d’où sa question. Ainsi il avait devant lui, une passionnée, et derrière le terme arpenté se cachait sûrement de nombreuses heures de lecture passionnée.
Elle reporta son attention sur le tableau, pour poursuivre à son propos.

Si il y avait une chose dont Dorian était sûr c’est que la femme qui se tenait devant lui, n’appartenait pas à la catégories de ses idiotes naïves qui n’avait que peu vécut et qui était imbécilement persuadé de la beauté innocente du genre humain et qu’intimité rimait toujours avec gaîté et félicité.

Mais malgré tout elle se refusait de céder au pessimisme, et s’accrochait à y croire. Encore une joute face au sort ?
Si Dorian avait prit pour principe de s’éloigner de tout attachement à ce qui pourrait lui être prit c’était par peur de ne pas pouvoir s’en remettre. Certes pour l’instant cela ne lui avait pas été difficile, isolé, cela faisait une éternité qu’il n’avait pas regardé quelqu’un comme autre chose qu’une source d’information.

N’avait-elle pas peur de souffrir, ou en avait-elle déjà fait l’expérience et s’était elle montré assez forte pour pouvoir y survivre brandissant de nouveau sa bannière pour imposer ses choix à sa destiné ?

Alors qu’elle changeait soudain de ton, il se retourna face à elle, et planta ses yeux abysses dans les siens avec plus d’intensité, la secouant du regard comme pour s’assurer qu’elle ne se déroberait pas. Il s’en voulu d’avoir prononcé ses paroles qui l’avait ainsi troublé, seul elle semblait avoir cédé du terrain à la mélancolie. Dorian devinait que des souvenirs la taraudaient déjà derrière sa peau de nacre.


Oui…et je ne peux que vous enviez, si vous avez le courage de ne pas être de mon avis…
A moins que…
, reprit t-il plus léger, à moins que ce ne soit une simple excuse pour me cacher de nombreux refus et dénis féminins…

Il tenta un léger sourire sans grand succès.
Revenir en haut Aller en bas
https://potteroleplay.actifforum.com/biographie-des-personnages-f
Eilane Snake
Admin
Admin
Eilane Snake

Nombre de messages : 7590
Age : 92
Age Roleplay + Sorts : 83 ans sorts 1 2 3 SPE
Capacités Spéciales : légilimens - occlumens - fourchelang - charmeuse visuel
Créature : semi-vélane
Points Prestige : 4
Date d'inscription : 01/05/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
*Tate Britain* Par une douce matinée d'été (PV Dorian) Left_bar_bleue1920/1920*Tate Britain* Par une douce matinée d'été (PV Dorian) Empty_bar_bleue  (1920/1920)
Points de mana:
*Tate Britain* Par une douce matinée d'été (PV Dorian) Left_bar_bleue1590/1590*Tate Britain* Par une douce matinée d'été (PV Dorian) Empty_bar_bleue  (1590/1590)

*Tate Britain* Par une douce matinée d'été (PV Dorian) Empty
MessageSujet: Re: *Tate Britain* Par une douce matinée d'été (PV Dorian)   *Tate Britain* Par une douce matinée d'été (PV Dorian) EmptyDim 24 Aoû - 14:16

Eilane se raidit. Etait-ce le fait que le jeune homme lui parle soudain d'un art exclusivement moldu, ou étaient-ce les titres cités, qui l'avaient soudain mise mal à l'aise ?
Sans doute les deux y avaient contribué.


Je crains de ne pas y connaître grand chose en ce qui concerne les "films".

Elle ne réussit pas à effacer cette petite pointe d'accent dédaigneux qu'elle arbora lorsqu'elle prononça le mot qui lui rappelait tant les moldus.

Mais je reste persuadée qu'il n'y a rien de mieux qu'un bon livre. La magie des mots n'est-elle pas aussi puissante que notre propre magie ?

D'un sourire entendu, elle fit comprendre au jeune homme qu'elle savait que lui et elle ne faisaient partie que d'un seul et même monde. Lui aurait-elle seulement adressé la parole dans le cas contraire ? S'il n'avait été que l'un de ces moldus ?

Elle ne s'attarda pas sur le sujet, souhaitant surtout éviter de répliquer quoi que ce soit quant aux titres, étrangement évocateurs, des films cités par l'inconnu.

Quand leurs yeux se croisèrent à nouveau, elle ne put rien faire pour se dérober, tant ceux du jeune homme semblaient emprunts d'une intensité qui la laissa sans voix.
Eilane se contenta donc de subir ce regard inquisiteur, sans broncher, abandonnant tout combat jusqu'à se laisser sombrer au fond, lentement.


Refuser de s'attacher par peur de perdre le fruit de notre convoitise ressemble beaucoup à de la lâcheté, Mr, répliqua-t-elle, l'ambre de ses yeux toujours fixés sur l'azur de ceux du jeune homme.

Il ne s'agissait pas de reproches, pas vraiment. C'était une affirmation, rien de plus.

Et quand bien même vous agiriez ainsi pour vous éviter ces "nombreux refus et dénis", cela n'en semblerait pas moins lâche !
Seriez-vous donc lâche, Mr ? Mr comment au fait ?

_________________
*Tate Britain* Par une douce matinée d'été (PV Dorian) Eilyte11
Directrice des Mystères/Semi-Vélane/Fourchelang/Legilimens/Occlumens/Charmeuse visuel
Revenir en haut Aller en bas
https://potteroleplay.actifforum.com/viewtopic.forum?t=1737
Dorian Cairn
Serpentard
Serpentard
Dorian Cairn

Nombre de messages : 105
Age Roleplay + Sorts : 29 ans sorts 1 2 3
Capacités Spéciales : Occlumens / Souffleur de métal
Points Prestige : 1
Date d'inscription : 03/08/2008

*Tate Britain* Par une douce matinée d'été (PV Dorian) Empty
MessageSujet: Re: *Tate Britain* Par une douce matinée d'été (PV Dorian)   *Tate Britain* Par une douce matinée d'été (PV Dorian) EmptyDim 31 Aoû - 21:31

Dorian afficha un air malicieux devant le dédain de la sorcière. Ce mépris face aux moldus était digne de la meilleurs des Serpentardes. Pourtant Dorian n’avait pas le souvenir d’avoir croisé une si jolie jeune femme à Poudlard. Et quelques chose lui soufflait qu’il se serait souvenu de la rencontre d’un tel visage.

Elle afficha un sourire entendu et il n’eut rien à ajouter pour mieux clore le sujet des arts moldus. Du reste ce genre de regard là le laissait plus que pensif, et il se contenta de fixé ses lèvres délicatement rosées en attendant qu’elle reprenne la parole.

Si les moldus étaient plus attentifs à ce qui les entouraient, l’examen des deux personnages aurait put être intéressante. La conversation des deux êtres était ponctuée d’observations aveugles, qui ne semblaient pas avoir pour but d’apprendre afin de connaître mieux l’autre, mais simplement le contempler.
L’un regardait l’autre et chacun à leur tour ils s’accaparaient toute l’attention, sans s’apercevoir de l’emprise qu’ils suscitaient sur l’autre.

Quand elle repris la parole, il ne put que se remettre à fixer le tableau, fuyant l’ambre de ses yeux, la mâchoire crispé. Alors qu’il fixait la toile, la délicieuse mélodie de « la noyée » lui revint à l’esprit.
Il ne pouvait que prévoir cette remarque mais il ne savait pourquoi le ton qu’elle employait n’avait pas le même effet sur lui qu’à l’ordinaire. Combien de fois avait-il entendu une femme le traiter de lâche ?

La vérité c’est qu’il n’avait jamais donner de tels excuses, sur le coup il ne c’était jamais dit, non ça va trop loin il vaut mieux arrêter là avant que je ne puisse plus me remettre de ses absences. Non ça aurait été ridicule c’était ridicule, non il ne l’avait jamais fait ni pensé.
Ca n’allait pas loin parce qu’il n’avait pas envie, que ça ne marchait pas qu’elle devenait trop encombrante ou qu’elle ne le connaissant mieux elle le trouvait finalement insupportable, du moins c’est ce qu’il pensait.

Et bien médiocre en matière de rupture il ne s’était jamais encombré de grandes explications pour se séparer de quelqu’un. Seul les femmes pensait-il cherchaient trop souvent à expliquer ce qui n’avait plus d’intérêt à l’être, et donc cette théorie ne lui était pas totalement étrangère.

Mais il devait avouer ne jamais l’avoir entendu de cette manière. Fiers et droits, les mots sortaient du bouton de rose, durs comme la glace et la courtoisie qui les habillaient.
Elle ne piquait pas, du moins pas encore, mais une flamme dans son regard d’ambre semblait animer sa réplique.

Il ne put pas longtemps s’écarter des émeraudes qui habitaient ces yeux et il y opposa ses pupilles cobalt. Alors qu’elle achevait à peine sa phrase, il répliqua sur le même ton avec un peu plus de rapidité.


Dois-je encore répondre après que vous m’ayez si brillamment démasqué ?

Il pencha très légèrement la tête pendant une seconde, et arbora un regard taquin mais ne se permit pas de sourire.

Cairn…ça conviendra mieux que Monsieur…

Comme à son habitude il ne retournait pas la question, cela ne lui était pas naturel, et il pensait sûrement que si elle avait envie qu’il le connaisse, elle lui donnerait d’elle-même.

Alors je suppose que vous êtes de celles qui ne dissimule pas leur amour et qui se batte comme lionne pour le protéger, pour ne pas qu’il devienne faiblesse…

[hrp]Pardonnes moi ce retard, petite baisse de moral, mais je suis toujours là^^. [hrp]
Revenir en haut Aller en bas
https://potteroleplay.actifforum.com/biographie-des-personnages-f
Eilane Snake
Admin
Admin
Eilane Snake

Nombre de messages : 7590
Age : 92
Age Roleplay + Sorts : 83 ans sorts 1 2 3 SPE
Capacités Spéciales : légilimens - occlumens - fourchelang - charmeuse visuel
Créature : semi-vélane
Points Prestige : 4
Date d'inscription : 01/05/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
*Tate Britain* Par une douce matinée d'été (PV Dorian) Left_bar_bleue1920/1920*Tate Britain* Par une douce matinée d'été (PV Dorian) Empty_bar_bleue  (1920/1920)
Points de mana:
*Tate Britain* Par une douce matinée d'été (PV Dorian) Left_bar_bleue1590/1590*Tate Britain* Par une douce matinée d'été (PV Dorian) Empty_bar_bleue  (1590/1590)

*Tate Britain* Par une douce matinée d'été (PV Dorian) Empty
MessageSujet: Re: *Tate Britain* Par une douce matinée d'été (PV Dorian)   *Tate Britain* Par une douce matinée d'été (PV Dorian) EmptyVen 12 Sep - 8:28

Était-elle allée trop loin en le traitant de lâche ? En lui lançant à la figure une vérité qui risquait bien de faire mal ? Eilane ne pouvait nier qu'elle craignait la réaction qui animerait à présent l'inconnu.
Il ne sembla pas s'énerver, pourtant, l'homme mystérieux que la semi-Vélane se surprenait à contempler autant que le tableau qu'elle était venue admirer.
Non, il avait seulement répondu, avec cette distance qu'elle même avait donné à ses paroles, sans montrer la moindre gêne, le moindre malaise, ou même le moindre énervement. Il s'était exprimé calmement, comme elle l'avait fait auparavant, lui concédant l'affirmation qu'elle avait émise à haute voix.


Vous n'essayerez donc point de nier ? Peut-être dans ce cas êtes-vous moins lâche que ce qu'il me semblait...

Un sourire légèrement malicieux éclaira le visage de la semi Vélane tandis qu'elle continuait de fixer l'inconnu qui n'en serait bientôt plus un.

Mr Cairn...

Elle hocha la tête, tout en mémorisant le nom qu'on venait de lui offrir. Il était à la fois agréable et presque décevant de pouvoir à présent mettre un nom sur ce visage... sur ce regard... L'anonymat ne semble-t-il pas parfois plus attirant que ce que l'on connaît ?

Appellez-moi Lana...

Lana...
A cet instant, elle n'était plus Miss Snake, directrice du département des Mystères, ni Eilane, celle qui avait aimé un aurore, avait été contrainte de le tuer, avait porté son enfant, ni même Eily, ex chef des mangemorts, compagne de Lord Voldemort... Non, elle était juste Lana - ce surnom qu'un homme Vélane lui avait donné autrefois - Elle était juste une femme, dans la plus simple condition de sa douce féminité...
Rien d'autre...


J'ignore si je suis de ces femmes que vous décrivez... Mais, oui, il est vrai que je sais écouter mon coeur et prendre soin d'agir en son nom...
Il n'y a rien de plus puissant que l'amour...


Tout comme il n'y a rien de plus ravageur, je vous le concède...

_________________
*Tate Britain* Par une douce matinée d'été (PV Dorian) Eilyte11
Directrice des Mystères/Semi-Vélane/Fourchelang/Legilimens/Occlumens/Charmeuse visuel
Revenir en haut Aller en bas
https://potteroleplay.actifforum.com/viewtopic.forum?t=1737
Dorian Cairn
Serpentard
Serpentard
Dorian Cairn

Nombre de messages : 105
Age Roleplay + Sorts : 29 ans sorts 1 2 3
Capacités Spéciales : Occlumens / Souffleur de métal
Points Prestige : 1
Date d'inscription : 03/08/2008

*Tate Britain* Par une douce matinée d'été (PV Dorian) Empty
MessageSujet: Re: *Tate Britain* Par une douce matinée d'été (PV Dorian)   *Tate Britain* Par une douce matinée d'été (PV Dorian) EmptyJeu 18 Sep - 16:58

Dorian fut surpris par la réponse que lui fit la sorcière. Et il ne put cacher sa surprise, il haussa les sourcils, alors que son interlocuteur affichait un regard malicieux.
Alors qu’il pensait un instant plus tôt qu’elle le dépréciait, ce regard là lui donna l’impression du parfait contraire, et si il avait eut quelque années de moins il aurait peu être baissé le regard en rougissant. Mais il n’avait plus seize ans et au lieu de fuir de beaux yeux, il s’y abandonnait.

Mais un tel regard et ses lèvres carmin, ne pouvait avoir aucun effet sur lui, et son expression perdit de son habituel réserve, il passa une main sur sa tête en ébouriffant ses cheveux. Puis rejeta un œil à la belle Ophélia. Dorian n’était pas un adorateur du courage, il ne se souvenait pas l’avoir rencontrer, du moins pas dans l’image qu’il se faisait de lui. Non la réflexion, la connaissance et la malice était de loin les capacités qu’il cherchait le plus à fructifier.

Dorian n’avait pas plus d’expérience de l’amour que celle de l’enfance, et encore la sienne était particulière. Bien sûr comme chacun il avait eut ses moments de tendresse et de complicité mais il n’avait jamais sut s’attacher.

Lana ? Le nom était étonnant, simple et sobrement mélodieux, presque trop simple, pour une personnalité qu’il devinait plus complexe. C’était étonnant oui, mais en même temps, il était heureux qu’elle lui offre une telle simplicité, ainsi il avait l’impression qu’elle baissait un peu sa garde et restait à sa portée, même si paradoxalement, elle se laissait une marge derrière un sobre prénom.

Amour ravageur…beauté dévastatrice, il semblait bien en effet que la dame aime jouer d’arme aussi dangereuse par leur pouvoir que par leur caractère insaisissable.

Il repensa à la célèbre famille des Potter, et à l’ancienne magie qu’avait bénéficié le jeune Harry. L’amour avait longtemps été son bouclier, mais il avait finit par céder.


Oui c’est vrai, certain en on fait leur arme, mais d’autre on bien prouver que ce pouvoir à des limites.

Il planta son regard abysse dans l’ambre de celui de Lana. Etait-elle du camp de ceux qui misaient encore sur le pouvoir de cette vielle magie ?

Et vous Lana seriez du camp de ceux qui croit toujours et encore à cette magie dévastatrice ?

Dévastatrice ? Pourtant il se souvenait bien que l’on qualifiait à l’origine cette magie de protectrice. Intéressante association, mais il n’ajouta rien, il préférait la laisser répondre, peut être avait elle une vision bien en la matière.
Revenir en haut Aller en bas
https://potteroleplay.actifforum.com/biographie-des-personnages-f
Eilane Snake
Admin
Admin
Eilane Snake

Nombre de messages : 7590
Age : 92
Age Roleplay + Sorts : 83 ans sorts 1 2 3 SPE
Capacités Spéciales : légilimens - occlumens - fourchelang - charmeuse visuel
Créature : semi-vélane
Points Prestige : 4
Date d'inscription : 01/05/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
*Tate Britain* Par une douce matinée d'été (PV Dorian) Left_bar_bleue1920/1920*Tate Britain* Par une douce matinée d'été (PV Dorian) Empty_bar_bleue  (1920/1920)
Points de mana:
*Tate Britain* Par une douce matinée d'été (PV Dorian) Left_bar_bleue1590/1590*Tate Britain* Par une douce matinée d'été (PV Dorian) Empty_bar_bleue  (1590/1590)

*Tate Britain* Par une douce matinée d'été (PV Dorian) Empty
MessageSujet: Re: *Tate Britain* Par une douce matinée d'été (PV Dorian)   *Tate Britain* Par une douce matinée d'été (PV Dorian) EmptyMar 30 Sep - 10:30

La discussion devenait intéressante, et si Eilane n'avait pas été debout au beau milieu d'un musée rempli de moldu, elle l'aurait certainement trouvée captivante. Mais une femme enceinte en fin de grossesse semble avoir un peu plus de mal que la plupart des gens à se focaliser sur une conversation, toute passionnante soit-elle, quand elle est contrainte de rester plantée sur ses jambes durant de trop longues et épuisantes minutes !

Je donnerai n'importe quoi pour pouvoir user de ma baguette magique et faire apparaître un siège ici...

Mais elle savait qu'elle ne pouvait se permettre un tel acte. Pas devant tant de moldus. Et elle du se résoudre à ne rien faire d'autre qu'à continuer de se tenir droite, feignant d'aller parfaitement bien, masquant sa fatigue derrière le pétillement de son regard d'ambre.

Certes, l'amour a des limites... Comme tout pouvoir, Mr Cairn...
Et ne sommes-nous pas justement face à l'une de ses limites ?


Ses yeux s'étaient à nouveau tourné vers le tableau qu'elle était, en premier lieu, venue contempler, avant que cette rencontre ne change légèrement la donne...

Parfois l'amour semble tellement puissant, et tellement indomptable, que la seule échappatoire ne devient alors plus que la mort...
Voila un véritable paradoxe, n'est-ce pas, Mr Cairn ? Ce pouvoir tout aussi bénéfique que destructeur...


La semi-Vélane se tut, songeuse. La mort et l'amour étaient intimement liés dans son esprit. Depuis toujours. Etait-ce donc ainsi que les choses finiraient ?

J'ai foi en l'amour, si c'est ce que vous souhaitez savoir...

Elle restait volontairement dans le vague... Comment aurait-elle pu expliquer, de toute manière, que sa croyance en un tel pouvoir l'avait menée à commettre tant de choses irréparables ?

Et vous ?

Son regard vert-ambré quitta à nouveau Ophélia pour se focaliser sur l'inconnu qui n'en était plus un... Et quelque chose, au fond de ses yeux, semblait tenter de percer les secrets du jeune homme...

_________________
*Tate Britain* Par une douce matinée d'été (PV Dorian) Eilyte11
Directrice des Mystères/Semi-Vélane/Fourchelang/Legilimens/Occlumens/Charmeuse visuel
Revenir en haut Aller en bas
https://potteroleplay.actifforum.com/viewtopic.forum?t=1737
Dorian Cairn
Serpentard
Serpentard
Dorian Cairn

Nombre de messages : 105
Age Roleplay + Sorts : 29 ans sorts 1 2 3
Capacités Spéciales : Occlumens / Souffleur de métal
Points Prestige : 1
Date d'inscription : 03/08/2008

*Tate Britain* Par une douce matinée d'été (PV Dorian) Empty
MessageSujet: Re: *Tate Britain* Par une douce matinée d'été (PV Dorian)   *Tate Britain* Par une douce matinée d'été (PV Dorian) EmptyDim 12 Oct - 11:14

Dorian buvait les paroles de son interlocutrice, il n’avait pas le regard absent de celui qui admire sans écouter, bien au contraire, il suivait chacun de ses gestes, relevait chacune de ses intonations.

En tant normal, il aurait relever l’intérêt que la jeune femme portait à leur discussion, content d’avoir capter l’attention de la dénommée Lana, mais là il n’y pensait plus comme si tout autour avait perdu de son attrait, et qu’il avait perdu les repères de lieu et d’espace, il n’y avait que leur deux esprits, échangeant comme si aucun parasite pouvait venir les perturber.

Ainsi lorsque Lana tourna son regard vers l’œuvre, Dorian ne la suivit pas, et son regard indigo resta braqué sur le teint d’ivoire de la jeune femme.

Il ne répondit pas à la première question qu’elle lui posa, gardant le silence, ses yeux gagnait peu à peu en dureté.


Vous semblez bien plus expérimenté que moi sur le sujet, ainsi en apprenti face au maître je ne peut qu’acquiescé, et croire vaut dire.

Ces yeux contredisent sa voix et son sourire, alors que ses prunelles foncent comme le ciel d’été les soirs d’orages, son timbre reste léger et presque amusé, souligné par le dessin avenant de ses lèvres.

La belle semble encore se perdre dans ses songes, et il lui en veut de s’y cacher, maudissant les brumes de son esprits qui dissimule ses traits, jaloux de ne pouvoir les dissoudre.

Et le phrase qui suivit ne pouvait que le laisser sur sa faim, frustré, il ravala sa salive. Comme on regarde partir l’être à qui l’on avait encore quelque chose à dire, sans avoir put entrouvrir les lèvres. Alors qu’il la voyais déjà s’éloignait et que l’eau de son regard se finissant par retrouvait sa quiétude, le trouble revint le prendre.

Lui ? L’orage était bien là au fond de ses yeux bleus, derrière lequel tournoyaient les cauchemars du passé. Les couleurs se brisaient contre ses pupilles comme des vagues cobalt sur les falaises noires.

Le visage de son père si droit si froid, glacé comme bleu, lui revenait à l’esprit, il avait beau chercher, il ne voyait pas l’amour qui avait guider sa passivité alors qu’on lui prenait la seule personne qui ne l’avait jamais aimé. Etait-elle morte par amour pour lui ? Ou ne lui avait-il pas donné le choix, qu’aurait-il put se passer ? Elle avait était prisonnière de cet amour qu’il n’avait sut lui rendre pensa t-il avec la même haine irraisonné qu’il entretenait depuis l’enfance. Pourquoi une telle discussion, avec une inconnue révélait en lui de tels songes.

Irréfléchi, et spontanée, comme le sont les sentiments instinctifs et démesurés propre à l’homme lorsque sa raison le dépasse. Il savait que ce n’était pas ce qu’il pensait, il savait qu’il ne le dirait pas, pourtant il ne pouvait s’empêcher de le ressentir.

Plus de sourire ni de timbre rassurant, mais un seul regard qui se replis sur lui-même face à l’ambre entreprenante. Comme un loup blessé, ses yeux avait l’effet d’une babine retroussés et de crocs menaçant avant même qu’il s’en rende compte.

Lui-même troublé par l’agressivité de son seul regard, il détourna le regard, seule échappatoire à l’iris vert ambré de la belle qui semblait s’être imprimé dans son esprit.

Il se tourna vers le reste de la pièce où quelques moldus déambulaient.
Il haussa la voix pour s’adresser à l’assistance :


Mesdames et Messieurs, nous vous informons qu’une des œuvres de cette salle vas être transférée dans un autre musée, nous vous prions donc de libérer la salle le temps de procéder au transfert, nous vous informerons par la suite de sa réouverture.

Comme on pouvait si attendre, Dorian se vit offrir une foule de regard surpris et hésitant, puis l’assistance se décida à quitter les lieux en suivant le premier audacieux ou le moins intéressé par les lieux.
Dorian put alors sortir sa baguette pour refermer la porte, d’un sort commun afin que Lana puisse très facilement le délié si l’envie lui en prenait, tout en tenant les moldus à l’écart.

Il fit quelques pas pour s’éloigner d’elle, pour profiter de l’espace qu’il lui avait été donné, comme on reprend une gorgée d’air frais après avoir sortit la tête de l’eau.


Si j’étais un moldu je dirais que je ne que crois que ce que je voix, mais je suis un sorcier, alors je ne crois que ce que je peux percevoir.

Je n’ais jamais perçut de tel pourvoir, je ne peux y avoir foi, je concède seulement son existence.

Dois-je en déduire que contrairement à moi vous en avez l’expérience ?
Revenir en haut Aller en bas
https://potteroleplay.actifforum.com/biographie-des-personnages-f
Eilane Snake
Admin
Admin
Eilane Snake

Nombre de messages : 7590
Age : 92
Age Roleplay + Sorts : 83 ans sorts 1 2 3 SPE
Capacités Spéciales : légilimens - occlumens - fourchelang - charmeuse visuel
Créature : semi-vélane
Points Prestige : 4
Date d'inscription : 01/05/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
*Tate Britain* Par une douce matinée d'été (PV Dorian) Left_bar_bleue1920/1920*Tate Britain* Par une douce matinée d'été (PV Dorian) Empty_bar_bleue  (1920/1920)
Points de mana:
*Tate Britain* Par une douce matinée d'été (PV Dorian) Left_bar_bleue1590/1590*Tate Britain* Par une douce matinée d'été (PV Dorian) Empty_bar_bleue  (1590/1590)

*Tate Britain* Par une douce matinée d'été (PV Dorian) Empty
MessageSujet: Re: *Tate Britain* Par une douce matinée d'été (PV Dorian)   *Tate Britain* Par une douce matinée d'été (PV Dorian) EmptyJeu 16 Oct - 14:52

Ce jeune homme était définitivement plein de ressources !
Eilane ne s'attendait pas à ce qu'il s'impose ainsi, sans même la concerter, jusqu'à se faire passer pour un membre du musée et annoncer la fermeture de la salle dans laquelle ils tenaient leur discussion.
Mais elle appréciait, en tout cas, de voir les moldus quitter la pièce et s'éloigner d'elle. Elle n'avait jamais aimé leur présence. Rien ne changeait vraiment...

Certaines femmes auraient toutefois probablement mal interprété l'acte de Dorian, d'autant plus qu'il avait ensuite pris la liberté de s'enfermer avec la semi-Vélane dans la salle à présent vide !
Mais Eilane ne se sentait aucunement en danger.
Sa baguette magique ne se trouvait jamais loin et elle se doutait que dans un duel, elle aurait facilement le dessus. Pas qu'elle se croyait surpuissante, simplement que de longues années d'expériences en matière de batailles lui avait permis d'acquérir une certaine assurance et une certaine qualité de combat.

De toute manière, Dorian ne semblait pas avoir de mauvaises idées en tête. Il s'était même légèrement éloigné d'elle, continuant de deviser sur ce grand pouvoir qu'est l'amour.


N'avez-vous donc jamais aimé ou été aimé, pour prétendre n'avoir jamais perçu un tel pouvoir ?

Les yeux d'ambre de la semi-Vélane se voilèrent, comme si elle plaignait soudain son compagnon. L'amour était terrible, cruel, violent. Elle le savait mieux que quiconque. Pourtant, s'imaginer que quelqu'un n'ait jamais été touché par ce sentiment lui paraissait encore plus douloureux...
Eilane avait besoin d'aimer, autant que de manger ou de boire...
C'était cela qui lui rappelait qu'elle était en vie, qu'elle était humaine...
Elle ne pouvait concevoir que ce besoin ne soit pas universel...


J'ai aimé, répondit-elle à la dernière question de Dorian, après un long moment de silence qui laissa flotter dans l'air comme une sensation de malaise. Par deux fois... Passionnément, follement... A en perdre mon âme...A en perdre ma vie, même, s'il l'aurait fallu...

Son regard, à la fois flamboyant et éteint, se perdit dans le vide, devant elle. Elle ne regardait même plus Ophélia et son linceul de nénuphars, elle ne regardait plus rien...

Et j'aimerai toujours...
Je suis de ces gens qui ne peuvent vivre sans ressentir pleinement, sans laisser parler leurs coeurs...
Et peu importe à quel point cela peut parfois être éprouvant...

_________________
*Tate Britain* Par une douce matinée d'été (PV Dorian) Eilyte11
Directrice des Mystères/Semi-Vélane/Fourchelang/Legilimens/Occlumens/Charmeuse visuel
Revenir en haut Aller en bas
https://potteroleplay.actifforum.com/viewtopic.forum?t=1737
Dorian Cairn
Serpentard
Serpentard
Dorian Cairn

Nombre de messages : 105
Age Roleplay + Sorts : 29 ans sorts 1 2 3
Capacités Spéciales : Occlumens / Souffleur de métal
Points Prestige : 1
Date d'inscription : 03/08/2008

*Tate Britain* Par une douce matinée d'été (PV Dorian) Empty
MessageSujet: Re: *Tate Britain* Par une douce matinée d'été (PV Dorian)   *Tate Britain* Par une douce matinée d'été (PV Dorian) EmptyVen 7 Nov - 21:41

Dorian cessa de faire les cents pas pour regarder son interlocutrice lui répondre. Alors qu’il avait retrouver une certaine sérénité ce qu’il lu dans l’ambre de Lana le fit sortir de ses gonds.

Compatissante ? NON ! Bouillonnait-il d’abord silencieux. Non ! il ne voulait pas de sa compassion où plutôt de sa pitié, tout ce qu’elle pouvait lui donner pour ne pas pouvoir se mettre à sa place. Non ! Il n’a jamais et ne manque jamais de rien ! Non il n’est pas à plaindre et il ne voulait pas qu’elle le fasse maintenant. L’idée qu’elle puisse s’apitoyer sur son sort le mettait hors de lui.

Il n’avait peu être pas ressentit les hauts vertiges de l’amour, mais il n’en avait pas besoin, et il ne s’en portait que mieux !
Ses pensées résonnaient en lui avec une force qui lui était peu habituel. Il revint vers elle le pas beaucoup moins tranquille et le regard ardent.

Les falaises avaient comme cédé sous le martèlement des vagues, et l’onde inondait l’étendue de ses yeux abysses taraudé par les lames.

Son œil tempêtant se braqua sur celui de la sorcière alors que sa voix sourde était à présent dénoué de légèreté, mais teinté d’amertume.


Pourquoi ce regard désolé, vous pensée déjà avoir perçut en moi un grand vide affectif qui me pousse aujourd’hui à parcourir les musées moldu dans la recherche d’œuvre romantique pour comblé cette lacune ?
D’après vous à quoi est ce dût ? Enfance humiliante en vivant au crochet d’une grand-mère tortionnaire ? Adolescence solitaire perturbé par un grand manque de confiance en moi ? Une ressente rupture amoureuse pour un cœur trahit et profondément blessé
?

Je ne crois pas en l’amour ! Et je ne l’ait jamais vu accomplir les miracles qu’on lui concède.
Et je ne m’en porte pas mal ! L’amour n’a jamais sauvé personne
.

En tout cas il n’avait pas sauvé elle…sa mère qui fut la seule personne qu’il avait connu pour donner sans limite.
Il ne savait pas pourquoi il s’énervait de la sorte, et cela ne faisait qu’en rajouter à sa mauvaise humeur. Pourquoi une discussion avec une inconnu déclanchait en lui une telle intensité ?

Il devait prendre du recul, tout ceci n’est rien, une discussion sans but, pourquoi s’être montrer si virulent ? Que pouvait elle pensé à présent, il ne voulait plus lire dans ses yeux ambres, ses yeux d’ambres qui déclanchaient en lui bien trop d’animation.

Après un silence pesant il se força alors à se détourner d’elle comme il avait peur de se sentir de nouveau pris au piège dans le vert de ses yeux.

Il lui tourna le dos pour faire quelque pas, puis sans plus de cérémonie il s’assit à même le sol, les avants bras reposant sur ses genoux légèrement pliés.

Perdre son âme, perdre sa vie ? A quoi cela pouvait bien servir ? personne n’était capable de rendre de telles choses, aucun amour aussi prétentieux soit-il, pensa t-il, ne pouvait atteindre la valeur d’une âme, d’une vie, aucun ne pouvait répondre au geste de lui céder de tels trésors.



Cela ne sert à rienprononça-t-il le regard dans le vide, toujours troublé par les fonds agités de l’abysse de ses prunelles.
Mais qu’est ce qui sert réellement Dorian ? se demanda t-il à lui-même. Vis tu seulement pour ce qui sert ? Qu’est ce qui vaut la peine de souffrir Dorian ?
Le vérité, lui croyait en la vérité, elle était infaillible.
Revenir en haut Aller en bas
https://potteroleplay.actifforum.com/biographie-des-personnages-f
Eilane Snake
Admin
Admin
Eilane Snake

Nombre de messages : 7590
Age : 92
Age Roleplay + Sorts : 83 ans sorts 1 2 3 SPE
Capacités Spéciales : légilimens - occlumens - fourchelang - charmeuse visuel
Créature : semi-vélane
Points Prestige : 4
Date d'inscription : 01/05/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
*Tate Britain* Par une douce matinée d'été (PV Dorian) Left_bar_bleue1920/1920*Tate Britain* Par une douce matinée d'été (PV Dorian) Empty_bar_bleue  (1920/1920)
Points de mana:
*Tate Britain* Par une douce matinée d'été (PV Dorian) Left_bar_bleue1590/1590*Tate Britain* Par une douce matinée d'été (PV Dorian) Empty_bar_bleue  (1590/1590)

*Tate Britain* Par une douce matinée d'été (PV Dorian) Empty
MessageSujet: Re: *Tate Britain* Par une douce matinée d'été (PV Dorian)   *Tate Britain* Par une douce matinée d'été (PV Dorian) EmptyMer 12 Nov - 8:50

A cette réaction, elle ne s'était pas préparée. Eilane aurait pourtant dû savoir mieux que quiconque que certaines personnes ne pouvaient tout simplement pas tolérer l'idée que l'amour ait une quelconque importance. N'aimait-elle pas le plus entêté de tous les hommes qui pensaient ainsi ?

Pourtant, le changement d'attitude du jeune homme l'avait prise de cours, et avait fait naître en elle autant de mélancolie que de rancoeur et de colère. Elle n'arrivait tout simplement pas à comprendre ce genre de réactions. Et elle ne voulait pas comprendre, en un sens.

Elle répondit donc à Dorian avec une pointe d'agacement dans la voix qu'elle ne chercha pas même à masquer derrière l'habituelle mélodie de son timbre :


Je n'ai rien perçu de spécial, non. Je ne vous connais pas, je n'oserais pas, dans de telles conditions, porter de jugement sur votre personne. Mais puisque vous semblez décidé à penser à ma place, et bien soit, faites...

La seule pensée qui me soit venue à l'esprit est qu'il est bien triste qu'un être, quel qu'il soit, n'ait pas encore connu l'amour et n'ait donc pas encore eu l'occasion de découvrir sa formidable - et ô combien dévastatrice - puissance...

Rien d'autre...


A son tour elle se détourna de lui, s'éloigna de plusieurs pas, pris quelques distances pour s'intéresser à présent aux quelques autres oeuvres de la salles. S'il ne voulait pas croire en l'amour, qu'il en soit ainsi.

Elle n'allait pas essayer de le convaincre. Elle n'en avait pas le courage. Et puis, elle se devait d'être honnête avec elle-même : l'amour était bien plus destructeur que salvateur, sur ce point, elle ne pouvait que s'accorder avec le jeune homme.

_________________
*Tate Britain* Par une douce matinée d'été (PV Dorian) Eilyte11
Directrice des Mystères/Semi-Vélane/Fourchelang/Legilimens/Occlumens/Charmeuse visuel
Revenir en haut Aller en bas
https://potteroleplay.actifforum.com/viewtopic.forum?t=1737
Dorian Cairn
Serpentard
Serpentard
Dorian Cairn

Nombre de messages : 105
Age Roleplay + Sorts : 29 ans sorts 1 2 3
Capacités Spéciales : Occlumens / Souffleur de métal
Points Prestige : 1
Date d'inscription : 03/08/2008

*Tate Britain* Par une douce matinée d'été (PV Dorian) Empty
MessageSujet: Re: *Tate Britain* Par une douce matinée d'été (PV Dorian)   *Tate Britain* Par une douce matinée d'été (PV Dorian) EmptySam 15 Nov - 17:28

Dorian ne la regarda pas lorsqu’elle répondit à sa colère. Il ne perdit pas pour autant l’agacement qui perlait son timbre. Il avait réussit à mettre à mal sa patience, mais il était en plus têtue comme personne, et il ne fit aucun geste, et ne prononça aucune parole quand la belle s’éloigna de lui.

Silencieux, il se refermait comme une huitre, mécontent de la situation, mais trop orgueilleux pour oser la changer.

Il resta là assis un moment sur le sol silencieux. L’esprit partagé entre de vieux souvenirs de gosse hargneux et les tout nouveaux qui venaient de naître avec l’inconnue Lana.

Il s’en voulait de s’être emporté, car à petite ou grande échelle, il ne l’avait pas prévu, il ne l’avait pas contrôlé. Fait rarissime dans l’histoire de sa vie.
Il pensa avec ironie qu’il ferait un bien piètre auror, si il n’était pas capable de se contrôler un minimum. Et pour son esprit exigent, peu importe que cela fut-se la première fois depuis les bagarres adolescentes qu’il perdait son calme pour le regretter ensuite, le résultat était le même : s’était tout bêtement une erreur. Or il détestait admettre en faire.

Il avait sortit de sa poche sa baguette et sans même son rendre compte, la faisait tourner entre ses doigts aussi machinalement qu’à son habitude.

Les paroles de sa ressente connaissance trottait encore dans sa tête, peut être n’avait-elle pas tout à fait tord. Il plongea alors sa main libre dans une de ses poches pour y attraper un objet qui le quittait de moins en moins. Une pièce de métal froid et lisse, d’environ trois centimètres de diamètre.

Il la regarda pendant quelques secondes puis posa doucement sa baguette sur la surface froide et tapota trois fois en marmonnant :


Transmetamorfoargentum.

La pièce s’éleva alors flottant dans l’air en tournoyant doucement. Dorian ne la quittait pas des yeux, et elle se mit à tourner de plus en plus vite.

Le métal semblait s’étendre à chaque tour, si bien qu’au bout de quelques secondes, elle avait adopté une forme ovale aussi grande qu’un ballon de rugby, mais aussi fine qu’une feuille de papier.

Dorian inclina un peu plus sa baguette, toujours aussi concentré sur sa pièce, et celle-ci commença peu à peu à prendre de l’épaisseur, tout en continuant à s’étirer.

La pièce à présent n’en était plus une, le métal avait gagné en matière si bien que sa forme ovale avait la hauteur d’un homme.
Toujours assis et devant désormais regarder son travail en levant la tête, il donna un léger coup de baguette sec et rapide, presque invisible.
Le métal se rapiéça instantanément et tomba au sol, pour aussitôt de nouveau s’étendre comme un tapis. Dorian releva sa baguette et la surface polis en fit de même comme si un fil avait été accroché au centre du cercle que formait le métal et l’avait soulevé par ce point seulement.

Alors que son tissu métallique s’élevait il actionna de nouveau son poignet pour le façonner. Il commença par former un unique pied massif donc la base se ramifiait sur le sol, comme les racines d’un arbre. Puis il forma un siège lisse et légèrement creusé, un dossier large et épais sur lequel il martela le métal, et pour finir deux accoudoirs dignes des plus grands trônes.

Un dernier coup de baguette, et il plaça le siège à mit parcours entre Lana et lui.
Revenir en haut Aller en bas
https://potteroleplay.actifforum.com/biographie-des-personnages-f
Eilane Snake
Admin
Admin
Eilane Snake

Nombre de messages : 7590
Age : 92
Age Roleplay + Sorts : 83 ans sorts 1 2 3 SPE
Capacités Spéciales : légilimens - occlumens - fourchelang - charmeuse visuel
Créature : semi-vélane
Points Prestige : 4
Date d'inscription : 01/05/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
*Tate Britain* Par une douce matinée d'été (PV Dorian) Left_bar_bleue1920/1920*Tate Britain* Par une douce matinée d'été (PV Dorian) Empty_bar_bleue  (1920/1920)
Points de mana:
*Tate Britain* Par une douce matinée d'été (PV Dorian) Left_bar_bleue1590/1590*Tate Britain* Par une douce matinée d'été (PV Dorian) Empty_bar_bleue  (1590/1590)

*Tate Britain* Par une douce matinée d'été (PV Dorian) Empty
MessageSujet: Re: *Tate Britain* Par une douce matinée d'été (PV Dorian)   *Tate Britain* Par une douce matinée d'été (PV Dorian) EmptyLun 17 Nov - 16:09

Elle s'était attendu à ce qu'il s'excuse pour son emportement, ou peut-être à ce qu'il s'énerve encore davantage. Mais elle fut surprise, une fois encore, par la réaction du jeune homme... qui ne réagît pas du tout... ou du moins pas avec des mots.

Eilane fronça les sourcils, presque encore plus agacée par ce nouveau silence que par les paroles qu'il avait prononcé un instant plus tôt. On ne pouvait rester de marbre dans de telles situations. Comment se permettait-il, lui, de ne rien dire, de ne rien exprimer à haute voix ?

Elle était trop fatiguée, à présent, pour tenter d'utiliser son don de légilimencie, ou pour comprendre aisément que c'était le regret et la fierté qui étaient les premières raisons du silence de son interlocuteur.

Eilane tourna la tête vers Dorian, les sourcils toujours froncés, essayant peut-être de lui intimer, par le regard, l'ordre de répondre, de parler, de faire n'importe quoi d'autre que de rester dans cet exaspérant mutisme.
Mais quand elle le vit - sa baguette tournoyant lentement entre ses doigts - une autre image se superposa à celle-ci, un souvenir remontant des profondeurs de sa mémoire, et elle se sentit trop désarmée pour demander quoique ce soit, même simplement par le regard...

Je devrais rentrer...

C'était une pensée sage, surtout vu son état de fatigue, mais elle ne pouvait s'y résoudre.
Lorsque Dorian créa le fauteuil, elle hésita un instant, fit quelques pas en avant, mais ne l'atteignit pas, restant à distance du jeune homme. Il devait faire le premier pas. Elle ne lui ferait pas le plaisir de renouer le dialogue à sa place !

_________________
*Tate Britain* Par une douce matinée d'été (PV Dorian) Eilyte11
Directrice des Mystères/Semi-Vélane/Fourchelang/Legilimens/Occlumens/Charmeuse visuel
Revenir en haut Aller en bas
https://potteroleplay.actifforum.com/viewtopic.forum?t=1737
Dorian Cairn
Serpentard
Serpentard
Dorian Cairn

Nombre de messages : 105
Age Roleplay + Sorts : 29 ans sorts 1 2 3
Capacités Spéciales : Occlumens / Souffleur de métal
Points Prestige : 1
Date d'inscription : 03/08/2008

*Tate Britain* Par une douce matinée d'été (PV Dorian) Empty
MessageSujet: Re: *Tate Britain* Par une douce matinée d'été (PV Dorian)   *Tate Britain* Par une douce matinée d'été (PV Dorian) EmptyJeu 11 Déc - 15:50

Alors qu’il gardait le silence elle se retourna le regard furibond, visiblement irrité par son comportement. Parfait ! Ainsi il pouvait lui répondre avec un regard noir tout aussi communicatif. Elle le mettait en colère et lui donnait à la fois l’envie de s’approcher de plus près.
Ce regard de reproche n’empêcha cependant pas Lana de s’approcher de lui. Alors que Dorian la voyait déjà assise dans son siège, il fut à son tour contrarié de la voir seulement s’en approcher, et ses yeux ambres disaient le reste : « je ne cèderais pas. »
Céder à quoi ? S’énerva t-il, et le voilà qu’il se remettait à bouillir, les choses ne se passaient pas comme il le voulait et ça avait le dont de l’agacer. Pourquoi fallait-elle qu’elle complique tout…Tout serait tellement plus simple si tout ce passait comme il l’entendait LUI ! Une poussée de mégalomanie ? Peut être, sûrement même, ça lui passerait.


Oh assoyez-vous ! Il est pour vous ! S’exclama t-il faussement.

Et je promets de ne rien vous demandez que pourrait désapprouver le clergé en échange… Rajouta-t-il avec un air plus solennel.

Il se releva sans précipitation, et s’approcha à son tour, de son habituelle démarche souple et posée. Il arriva au niveau du siège, le contourna d’un demi-cercle pour revenir se placer derrière son interlocutrice. Et quand il fut assez près, il prononça plus doucement par-dessus l’épaule de la belle :

Mais je dois vous avouer ne pas bien connaître les mœurs qui gouvernent l’église, espérons que ma culture suffise à ne pas les enfreindre…

Bien qu’elle ne puisse les voir, ses yeux bleus pétillaient comme à chaque fois qu’il usait d’insolence enfantine, dans le but peut être, si lui-même le savait, rendre l’agacement qu’il contenait.
Revenir en haut Aller en bas
https://potteroleplay.actifforum.com/biographie-des-personnages-f
Eilane Snake
Admin
Admin
Eilane Snake

Nombre de messages : 7590
Age : 92
Age Roleplay + Sorts : 83 ans sorts 1 2 3 SPE
Capacités Spéciales : légilimens - occlumens - fourchelang - charmeuse visuel
Créature : semi-vélane
Points Prestige : 4
Date d'inscription : 01/05/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
*Tate Britain* Par une douce matinée d'été (PV Dorian) Left_bar_bleue1920/1920*Tate Britain* Par une douce matinée d'été (PV Dorian) Empty_bar_bleue  (1920/1920)
Points de mana:
*Tate Britain* Par une douce matinée d'été (PV Dorian) Left_bar_bleue1590/1590*Tate Britain* Par une douce matinée d'été (PV Dorian) Empty_bar_bleue  (1590/1590)

*Tate Britain* Par une douce matinée d'été (PV Dorian) Empty
MessageSujet: Re: *Tate Britain* Par une douce matinée d'été (PV Dorian)   *Tate Britain* Par une douce matinée d'été (PV Dorian) EmptyVen 19 Déc - 21:21

Elle céda. Peut-être la fatigue y était-elle pour quelque chose. Ou peut-être simplement Eilane ne se sentait-elle pas en mesure de refuser trop longtemps quelque chose au détenteur de ce regard qui semblait vouloir à tout prix la troubler. Sans rien ajouter, elle s'assit sur le siège qu'il lui avait offert, ne cherchant pas même à savoir où il voulait en venir.

La phrase suivante de Dorian lui sembla tellement saugrenue qu'Eilane ne put empêcher un sourire de venir éclairer légèrement son visage. S'il savait à quel point elle se souciait peu de ce que le clergé, la pudeur, ou la morale, autorisaient ou non... Elle était la compagne du Seigneur des Ténèbres, d'un meurtrier, du sorcier le plus craint - et probablement le plus fou - qui existe... Que pouvait-elle donc craindre d'un simple inconnu qui semblait seulement enclin à hésiter entre la rendre furibonde oui lui faire la cours ?


L'église est un concept quelque peu vague pour moi également, je dois vous l'avouer Mr Cairn... Il nous faudra donc, j'imagine, compter uniquement sur nos deux cultures réunies pour savoir si nous risquons d'enfreindre je ne sais quelle règle...

Eilane se tut, plongeant dans ses pensées comme si elle voulait s'y réfugier. Elle ne pensait rien craindre d'un inconnu, et pourtant, elle se sentait si vulnérable et exposée qu'elle avait la soudaine impression d'être redevenue une adolescente terrifiée à l'idée de se trouvée proche d'un garçon.

Si je puis me permettre de parler en toute honnêteté, Mr Cairn, j'aimerais savoir... qu'attendez-vous de moi, exactement, à présent que nous voila seuls ici ?

_________________
*Tate Britain* Par une douce matinée d'été (PV Dorian) Eilyte11
Directrice des Mystères/Semi-Vélane/Fourchelang/Legilimens/Occlumens/Charmeuse visuel
Revenir en haut Aller en bas
https://potteroleplay.actifforum.com/viewtopic.forum?t=1737
Dorian Cairn
Serpentard
Serpentard
Dorian Cairn

Nombre de messages : 105
Age Roleplay + Sorts : 29 ans sorts 1 2 3
Capacités Spéciales : Occlumens / Souffleur de métal
Points Prestige : 1
Date d'inscription : 03/08/2008

*Tate Britain* Par une douce matinée d'été (PV Dorian) Empty
MessageSujet: Re: *Tate Britain* Par une douce matinée d'été (PV Dorian)   *Tate Britain* Par une douce matinée d'été (PV Dorian) EmptyJeu 22 Jan - 15:27

Lana après un silence consentit à s’asseoir sur le siège que Dorian lui offrait. Sa dernière remarque la fit sourire et il se félicita de voir son visage en être illuminer. Il détourna tout de même la tête comme pour cacher une satisfaction, qui ne se distinguait pourtant pas sur ses traits.

Il souriait lui aussi à la réponse qu’elle lui fit. Il s’éloigna d’elle et entreprit une ronde en inspectant les différentes œuvres de la salle. Des règles ? Bonne questions, qu’elles règles régissaient sa vie ? Au quotidien surement aucune, mais comme tout le monde il essayer de calmer ses envies meurtrière quand un hibou venait le réveiller à huit heure un samedi matin, où quand le vieux Moë lui annonçait qu’il venait de vendre son dernier litre de fioul en plein mois de Janvier.

A vrai dire il ne pensait pas vraiment aux règles, mais raisonnait en fonction de ses envies et de vieux principes auxquels même l’adolescence n’avait sût le défaire. Mais sur ce point là, Dorian était plutôt novice, car la plus grande partie de sa vie d’adulte, il l’avait passé seul, et il ne pouvait pas faire grand-chose de mal face à une forêt de sapin.
Bien sûr ce n’était pas un ange, et même au milieu de nul part pour assouvir sa soif de connaissance magique et l’efficacité des sorts, il lui était arrivé d’enfreindre quelques règles de bonne conduite, mais rien de comparable à la débauche londonienne en vogue ses dernières années.

En tout cas, pensa t-il malicieux sa culture à lui ne contenait aucune règle qui interdise d’être enfermé en divine compagnie dans une pièce d’un musée londonien.

Lana se tue un instant, et Dorian eut le temps de se retourner pour la voir plongée dans ses pensées. Il fit mine de rien et reporta son regard sur les tableaux. Mais il ne pu par contre s’empêcher de se retourner, ses yeux étrangement troublés par la question qu’elle venait de lui poser.

Il fronça légèrement les sourcils et afficha un air interrogateur. Bien sûr il n’avait pas pu s’empêcher de noté le « que nous voilà seuls ici». Et même si il n’était pas de ses hommes qui ne voient qu’une chose à faire lorsqu’ils se retrouvent seuls avec une jolie femme, là il ne pouvait pas s’empêcher d’y penser.

Il se reprit alors et détourna le regard pour de nouveau fixer le tableau en face de lui.


Oh cela dépend de ce que vous pouvez me donnez…

Il revint vers elle lentement un sourire taquin dessiné sur ses lèvres.

Qu’ais je le droit d’attendre de vous ?

La situation devenait de plus en plus ambiguë, ils étaient pourtant bien partie en discutant de poésie. Remarque, ça commence toujours par de la poésie pensa t-il amusé. Il la regarda droit des les yeux sans prendre de la hauteur, et ses yeux bleus ne cillèrent pas tout en gardant une impression de mobilité. L’océan qui habitait son regard était paisible mais ses embruns perturbateurs étaient comme une invitation au voyage.
Revenir en haut Aller en bas
https://potteroleplay.actifforum.com/biographie-des-personnages-f
Eilane Snake
Admin
Admin
Eilane Snake

Nombre de messages : 7590
Age : 92
Age Roleplay + Sorts : 83 ans sorts 1 2 3 SPE
Capacités Spéciales : légilimens - occlumens - fourchelang - charmeuse visuel
Créature : semi-vélane
Points Prestige : 4
Date d'inscription : 01/05/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
*Tate Britain* Par une douce matinée d'été (PV Dorian) Left_bar_bleue1920/1920*Tate Britain* Par une douce matinée d'été (PV Dorian) Empty_bar_bleue  (1920/1920)
Points de mana:
*Tate Britain* Par une douce matinée d'été (PV Dorian) Left_bar_bleue1590/1590*Tate Britain* Par une douce matinée d'été (PV Dorian) Empty_bar_bleue  (1590/1590)

*Tate Britain* Par une douce matinée d'été (PV Dorian) Empty
MessageSujet: Re: *Tate Britain* Par une douce matinée d'été (PV Dorian)   *Tate Britain* Par une douce matinée d'été (PV Dorian) EmptyMer 28 Jan - 15:53

C'était un bien étrange endroit pour se faire séduire. Jamais Eilane n'aurait imaginé pareille rencontre ni pareille discussion en un tel lieu. Les musées étaient-ils devenaient le dernier lieu à la mode pour se dénicher une compagne ?
Non, Cairn n'était pas le genre d'homme à l'affût de la gente féminine. Eilane pouvait en juger rien qu'en décryptant ses quelques paroles.
Alors pourquoi son attitude avait-elle changée ? Et pourquoi la semi Vélane s'en sentait-elle davantage troublée qu'elle ne l'aurait du ?

Ophélia, dans son linceul de feuilles et d'eau, semblait se jouer de toutes ces questions, comme si la morte se moquait de l'intrigante situation. Eilane en ressentit une certaine amertume et reporta son attention sur la peinture à sa droite. C'était une autre oeuvre de Millais : on venait chercher un homme, probablement pour l'emmener en prison - ou pire - le forçant ainsi à quitter femmes et enfants.
Soudain, la salle et ses peintres préraphaélites parurent étonnement déprimante aux yeux d'Eilane qui finit par, à nouveau, regarder son compagnon.


Il n'y a guère à attendre de moi, je le crains, Monsieur Cairn. A moins que vous n'aimiez démesurément le risque ?

Quelque chose, dans sa voix, s'était éteint. Elle était devenue tout à la fois morne, triste et mélancolique. Pourtant, la mélodie de son timbre ne semblait pas vouloir en disparaitre.

Je ne suis pas quelqu'un à fréquenter. Nous y laisserions chacun beaucoup plus que nous ne pourrions nous le permettre.

Cette nouvelle attitude, emprunte de franchise, l'étonna elle-même. Etaient-ce les yeux troublant de son interlocuteur qui la poussaient à parler de la sorte ? Ou le souvenir doucement acide d'Ethan Howlermann - l'un des deux seuls hommes qu'elle avait aimé - et de ce qui lui était arrivé, pas sa seule et unique faute, à elle, qui la faisait se retrancher vers de tels choix protecteurs ?

_________________
*Tate Britain* Par une douce matinée d'été (PV Dorian) Eilyte11
Directrice des Mystères/Semi-Vélane/Fourchelang/Legilimens/Occlumens/Charmeuse visuel
Revenir en haut Aller en bas
https://potteroleplay.actifforum.com/viewtopic.forum?t=1737
Dorian Cairn
Serpentard
Serpentard
Dorian Cairn

Nombre de messages : 105
Age Roleplay + Sorts : 29 ans sorts 1 2 3
Capacités Spéciales : Occlumens / Souffleur de métal
Points Prestige : 1
Date d'inscription : 03/08/2008

*Tate Britain* Par une douce matinée d'été (PV Dorian) Empty
MessageSujet: Re: *Tate Britain* Par une douce matinée d'été (PV Dorian)   *Tate Britain* Par une douce matinée d'été (PV Dorian) EmptyDim 1 Fév - 18:15

Dorian fut surpris par la réponse qu'elle lui fit, il la fixa un moment comme pour tenter de percer le véritable sens de ses paroles. Il émanait de cette femme bien des secrets. Ses paroles avaient eut un effet totalement contraire chez le souffleur à ce pour quoi ils avaient été prononcé. Comme on est attiré par les profondeurs obscures d'un lac qui semble nous appeler à la noyade, il allongea son regard vers le sien pour si plonger quitte à perdre pied.

Voyons si bien sûr, je ne connais rien de vous mais mes yeux peuvent me dire dès lors que dans le pire des cas vous offrez, tout comme Ophelia l'agréable contemplation d'une oeuvre d'art.
Je le sais maintenant plus qu'au premier coup d'oeil que contrairement à la belle morte, vous répondrez de votre timbre à mes mots...


Les mots qu'elle prononça ensuite le laissèrent pantois. Il se tu et la dévisagea de nouveau. Quelqu'un à fréquenter ? Qui était fréquentable ? Qu'essayait-elle de lui dire ? La voix de Lana semblait s'être éteinte, l'éclat de son regard las avait perdut son éclat d'assurance comme si de sombres souvenirs avait recouvert son visage d'un voile de tristesse dont elle était prisonière. Qu'est ce qui pouvait ainsi forcer sa tristesse ? Dorian n'aimait pas la voir comme ça, non bien sûr il ne la connaissait pas, mais il n'aimait pas la voir ainsi car il ne savait pas quelle attitude adopter.

Il ne savait pas consoler. Non pas que Lana ressemblait à cette instant à une petite fille à la limite des larmes non rien de cela. Elle semblait porter un poids démeusurable sur les épaules, quelque chose qui l'a fragilisait peu à peu, puisait ses forces. Comme la rose des sables qui une fois découverte à la surface se désagrège peu à peu face au vent violent.
Mais malgré son attitude noble et distante, Dorian sentait qu'elle était bien trop seul, et il songea qu'il était dommage de laisser ainsi une si belle personne.
Il l'aurait pourtant juger inébranlable, qui pouvait bien l'atteindre?


Il détourna son regard pour faire le tour du fauteuil d'acier. D'habitude lorsque Dorian rencontrait des gens, plus il passait du temps avec eux, et plus les interrogations à leur sujet se rarifiaient et les réponses abondaient. Mais là c'était le contraire, Lana était comme une énigme vivante. En avait-elle conscience ?

Vous semblez vouloir que je m'éloigne de vous mais vos paroles ne font qu'attiser ma curiosité, le risque ? Vous fréquenté en serait un ? Pourquoi ? D'où viendrais le danger ? De votre propre personne? Suis-je face à la plus belle croqueuse d'homme ? Il lui sourit avant de se détourner.
Où est-ce toute une communauté que je dois craindre ? Vous savez-donc que je n'en fait pas partie ? Nous venons à peine de nous rencontrer et vous avez déjà peur que je vous prenne ce dont vous ne pouvez pas vous permettre de perdre. Qu'est ce donc ces choses que je peux vous enlever et à laquelle vous tenez temps ?

Pour moi ne vous inquiétez pas, je ne rien à donner et donc rien à perdre.


Dorian ne comprenait pas tout, lorsque l'on pense "non fréquentable" en temps que fils d'employé du ministère, on pense tout de suite futur mangemort, et dans ce cas ce serait plutôt mangemorte. Mais si c'était le cas, vêtue d'une telle appenrance, elle devrait plutôt chercher à ralier à elle le plus de sujet, recruter et aussi le travail des mangemorts...sauf si elle ne croit plus à la cause qu'elle est censé défendre...

Dorian se plaça face à elle et plongea sont regard bleu glace dans le vert de celui de son interlocutrice, les deux teintes se rencontrant de plein fouet comme l'eau saline océanique et la douceur ambré des eaux de cascade.
Revenir en haut Aller en bas
https://potteroleplay.actifforum.com/biographie-des-personnages-f
Eilane Snake
Admin
Admin
Eilane Snake

Nombre de messages : 7590
Age : 92
Age Roleplay + Sorts : 83 ans sorts 1 2 3 SPE
Capacités Spéciales : légilimens - occlumens - fourchelang - charmeuse visuel
Créature : semi-vélane
Points Prestige : 4
Date d'inscription : 01/05/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
*Tate Britain* Par une douce matinée d'été (PV Dorian) Left_bar_bleue1920/1920*Tate Britain* Par une douce matinée d'été (PV Dorian) Empty_bar_bleue  (1920/1920)
Points de mana:
*Tate Britain* Par une douce matinée d'été (PV Dorian) Left_bar_bleue1590/1590*Tate Britain* Par une douce matinée d'été (PV Dorian) Empty_bar_bleue  (1590/1590)

*Tate Britain* Par une douce matinée d'été (PV Dorian) Empty
MessageSujet: Re: *Tate Britain* Par une douce matinée d'été (PV Dorian)   *Tate Britain* Par une douce matinée d'été (PV Dorian) EmptyLun 9 Fév - 10:58

Elle avait essayé de le prévenir, de le repousser. Mais ses efforts semblaient avoir eu un effet inverse troublant. Pourtant, un sourire se dessina sur les lèvres de la semi-Vélane. Etait-ce seulement parce qu'elle aimait voir l'étendue de son pouvoir de séduction ? Ou y avait-il davantage dans ce sourire ? Elle ne voulait pas se poser la question.

Mais ce sourire s'effaça sous une mélancolie profonde, douloureuse, lorsqu'il la compara à l'héroïne de Shakespeare. Eilane tourna à nouveau son regard vers le tableau, refusant d'offrir à Dorian le spectacle de ses yeux soudain embués.

Je ne suis pas comme elle, Mr Cairn...
Ne voyez-vous pas que je suis elle ? Ma proximité n'apporterait que drames et malheurs...A vous comme à moi...
Regardez comment la belle Ophélia a fini ? Me croyez-vous plus forte qu'elle ?


Parlait-elle encore pour Dorian, ou seulement pour elle ? Depuis le début de sa grossesse cachée, elle avait l'impression de sombrer chaque jour un peu plus dans la folie... Et la folie n'avait rien de bon... Ophélia en était la preuve !

Je ne le suis pas, murmura-t-elle d'une voix étrangement brisée.

Le calme revenait en elle. Elle inspira une dernière fois et son visage sembla se détendre tellement qu'il était étonnant de l'imaginer si sombre une seconde plus tôt. Elle observa Dorian, qui paraissait méditer ses paroles. Elle le laissa approcher, ne fit aucun geste pour l'obliger à s'éloigner d'elle. Les mots auraient du suffire.
Au lieu de cela, il venait à elle, innocent, intrigué... et l'obligeait à soutenir le bleu de son regard...


Je n'ai rien à donner, Mr Cairn... et me fréquenter n'en est pas moins insensé...

Si seulement vous saviez qui je suis... ce que je suis... vous auriez même peur de poser les yeux sur moi...

Ces mots n'avaient pu passer les lèvres de la semi-Vélane, et pourtant, ses pensées avaient été si fortes, si puissantes, qu'elles avaient traversé son esprit pour se fondre dans celui de Dorian. Les avait-il perçues ? Avait-il entendu ce qu'elle ne pouvait dire ? Le pouvoir de légilimencie d'Eilane avait-il ainsi fonctionné malgré elle ? Elle le craignait, mais seule les prochaines réactions de son compagnon pourraient le lui confirmer.

_________________
*Tate Britain* Par une douce matinée d'été (PV Dorian) Eilyte11
Directrice des Mystères/Semi-Vélane/Fourchelang/Legilimens/Occlumens/Charmeuse visuel
Revenir en haut Aller en bas
https://potteroleplay.actifforum.com/viewtopic.forum?t=1737
Dorian Cairn
Serpentard
Serpentard
Dorian Cairn

Nombre de messages : 105
Age Roleplay + Sorts : 29 ans sorts 1 2 3
Capacités Spéciales : Occlumens / Souffleur de métal
Points Prestige : 1
Date d'inscription : 03/08/2008

*Tate Britain* Par une douce matinée d'été (PV Dorian) Empty
MessageSujet: Re: *Tate Britain* Par une douce matinée d'été (PV Dorian)   *Tate Britain* Par une douce matinée d'été (PV Dorian) EmptyDim 26 Avr - 10:13

Elle paraissait troubler et lui ne savais pas trop quoi penser de ses paroles. Il pris du recul comme il avait l’habitude de le faire lorsqu’il se trouvait dans l’impasse. Il ne s’attendait pas à un tel déferlement. Après tout il discutait juste avec une inconnue pourquoi en étaient-ils arrivé là. I se détourna d’elle et lui tourna le dos, mais il n’eut pas le temps de bien y réfléchir car une désagréable sensation vint s’imposer à lui.

Il détestait ça ! Les sorciers auraient ils oublié qu’ils sont aussi des hominidés, et que comme les moldus ils sont dotés d’une bouche, d’une langue, de cordes vocales et qu’ils ont la capacité de communiqué par langage articulé si les gestes ne leur suffisent pas ! Ce n’est pas parce qu’ils sont capables de faire bouger des choses en agitant leur foutu bout de bois qu’il on le droit de forcé les portes de l’intimité ! ET L’ESPRIT C’EST PRIVE !!!! Cette pratique devrait être interdite ! Il était d’autant plus en colère qu’il s’était fait surprendre et que cette phrase avait réussit à résonné e dans sa tête. Peut être parce qu’elle ne s’était pas présenté comme en tambourinant sur son crâne bousculant ses idées sur son passage, mais plutôt comme timide de désespoir. Mais pour l’heure, peu importe, ça avait le don de l’énerver, il le prenait comme un affront personnel.
La forme donc, n’était pas à son goût, mais le fond ne pouvait lui aussi que lui déplaire. Il se retourna vers elle assez vivement pour qu’on puisse croire qu’il allait se jeter sur elle. Mais à défaut de l’attaquer physiquement ce furent ses mot et sa voix qui partirent au front.


Je n’ais peur de personne et si c’est le sentiment que vous chercher à me faire ressentir vous vous y prenez très mal. Je ne crains aucun homme et le fait qu’il soit habile avec un bout de bois ou bon marmonner n’y change rien. Et jamais au grand jamais je ne baisserais le regard face à qui que ce soit !

Et si vous imaginer que vous fréquenter revient forcément à chercher à tout pris à vous protéger de je ne sais quel malheur vous avez une bien haute opinion de vous-même, et pour ma part vous faites erreur, pour moi vous n’êtes qu’un joli visage que j’aurais plaisir à regarder, et ça peut importe votre identité. Vous me connaissez à peine et vous êtes déjà convaincu que mon intérêt pour vous grandira au point d’influencer nos vies !


Il était énervé et agacé, ce n’était pas quelqu’un au caractère facile, il fallait apprendre à le connaître et c’était parfois plus dur que prévu. Elle avait peu être un peu forcé les choses et le résultat ne ce fit pas attendre.

DSL pr l'énorme retard !
Revenir en haut Aller en bas
https://potteroleplay.actifforum.com/biographie-des-personnages-f
Eilane Snake
Admin
Admin
Eilane Snake

Nombre de messages : 7590
Age : 92
Age Roleplay + Sorts : 83 ans sorts 1 2 3 SPE
Capacités Spéciales : légilimens - occlumens - fourchelang - charmeuse visuel
Créature : semi-vélane
Points Prestige : 4
Date d'inscription : 01/05/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
*Tate Britain* Par une douce matinée d'été (PV Dorian) Left_bar_bleue1920/1920*Tate Britain* Par une douce matinée d'été (PV Dorian) Empty_bar_bleue  (1920/1920)
Points de mana:
*Tate Britain* Par une douce matinée d'été (PV Dorian) Left_bar_bleue1590/1590*Tate Britain* Par une douce matinée d'été (PV Dorian) Empty_bar_bleue  (1590/1590)

*Tate Britain* Par une douce matinée d'été (PV Dorian) Empty
MessageSujet: Re: *Tate Britain* Par une douce matinée d'été (PV Dorian)   *Tate Britain* Par une douce matinée d'été (PV Dorian) EmptyLun 6 Juil - 14:15

HJ/ Désolée pour l'énorme retard Embarassed /HJ

Eilane ne s'était pas attendue à une telle réaction. Et alors qu'il aurait été logique qu'elle prenne mal ses paroles, elle dut admettre qu'elle préférait laisser Dorian s'emporter ainsi plutôt que de le voir rechercher le sens profond des pensées qu'il n'aurait jamais dû entendre...

Rajustant une mèche de cheveux qui tombait sur sa nuque, le visage plus mélancolique que jamais, la semi-Vélane hocha la tête, sans parler, sans contrecarrer ses accusations, sans même le regarder. L'idée d'obtenir le mépris de quelqu'un était parfois préférable à celle de voir cette personne nous apprécier...

A nouveau toute absorbée par la contemplation de la douce Ophélia, Eilane s'était ainsi enfermée dans un silence chargé non pas de reproches, mais seulement d'une certaine distance qu'elle souhaitait à présent pouvoir instaurer entre elle et le jeune homme.

Une douleur lancinante, dans le bas ventre, lui rappela qu'elle devrait bientôt songer à se reposer si elle ne voulait pas accoucher avant terme. Mais aussi qu'elle n'avait pas avalé aujourd'hui la dose quotidienne de potion qu'elle se forçait à boire tous les jours en secret depuis sa rencontre avec Dumbledore...
L'heure du départ approchait donc plus rapidement encore qu'elle ne l'avait cru auparavant...


Je ne vous demande rien, Mr Cairn. Ni aide, ni quoi que ce soit d'autre, finit-elle par dire pensivement, refusant toujours de regarde à nouveau son compagnon. Le fait est que vous ne me connaissez pas, et que je ne suis pas certaine que vous aimerez réellement me connaitre... qui que vous soyez vous-même...

Sans rien dire de plus, la semi Vélane se leva et croisa en une fraction de seconde le visage du jeune homme à qui elle offrit un léger sourire avant de se détourner et d'ajouter d'une voix mystérieuse :

Au plaisir de vous revoir, Mr Cairn.

Alors qu'elle rouvrait les portes de la salles pour quitter les lieux, elle lâcha derrière elle un petit carton, pas plus grand que la paume d'une main, qui voleta jusqu'aux pieds de Dorian. C'était une carte de visite, sur laquelle on pouvait lire les mots suivants :

Citation :
Eilane Dierna Snake
Directrice du département des Mystères

_________________
*Tate Britain* Par une douce matinée d'été (PV Dorian) Eilyte11
Directrice des Mystères/Semi-Vélane/Fourchelang/Legilimens/Occlumens/Charmeuse visuel
Revenir en haut Aller en bas
https://potteroleplay.actifforum.com/viewtopic.forum?t=1737
Contenu sponsorisé




*Tate Britain* Par une douce matinée d'été (PV Dorian) Empty
MessageSujet: Re: *Tate Britain* Par une douce matinée d'été (PV Dorian)   *Tate Britain* Par une douce matinée d'été (PV Dorian) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
*Tate Britain* Par une douce matinée d'été (PV Dorian)
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Un coucher de soleil avec toi (pv Aisuru) (Hentaï possible)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Londres :: Centre ville-
Sauter vers: