AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 *Les couloir* Quand au détour d'un couloir se cache un serpent... [pv]

Aller en bas 
AuteurMessage
Clora Tanonji
Gryffondor
Gryffondor
Clora Tanonji

Nombre de messages : 222
Age : 25
Age Roleplay + Sorts : 17 ans sorts 1 2
Points Prestige : 2
Date d'inscription : 11/01/2008

*Les couloir* Quand au détour d'un couloir se cache un serpent... [pv] Empty
MessageSujet: *Les couloir* Quand au détour d'un couloir se cache un serpent... [pv]   *Les couloir* Quand au détour d'un couloir se cache un serpent... [pv] EmptyJeu 7 Aoû - 23:13

Encore seule. Une fois de plus, Clora déambulait seule dans les couloirs de l'école, à une heure ou n'importe qui de sensé serait au lit. Mais pour changer, cette fois, elle ne s'était pas levée aux aurores. Non, cette fois ci, elle ne s'était simplement pas endormie. À dire vrai, elle n'avait pas essayé, elle avait simplement renoncé à son lit pour profiter de nouveau d'une ballade dans le château désert. À la différence de ce matin, le tout était ma foi un peu plus stressant, étant donné qu'elle se retrouvait en situation plutôt embarrassante dans l'éventualité où un professeur se pointerait. Enfin bon, peu importait, car ça ne serait sans doute pas la première fois qu'elle se ferrait coincer dans un couloir à un heure tardive, et elle s'en était plutôt bien tirée à chaque fois. Il y avait une fois, tout de même, où c'était le concierge qui l'avait attrapée à "flâner dans les couloirs de l'école, la nuit" ce qui soit dit en passant est "strictement interdit", qu'on se le dise. Oh oui, et cette fois là, elle s'en rappellerais toute sa vie. Au lieu de lui coller le genre de retenue qui gâche une soirée, une semaine ou encore un tournois de Quidditch, il avait décidé de l'effrayer au plus haut point, et donc de lui faire goûter aux plaisirs de la forêt interdite. Évidemment, si elle avait eut si peur, c'était seulement parce qu'elle n'y avait jamais mis les pieds, et que le concierge ce plaisait bien à empirer la situation. Mais bon, depuis, elle y est retournée quelques fois, réalisant bien que cette forêt n'était pas siiiii horrible.

C'était donc au sous-sol que Clora s'était rendue, dans le seul et unique but de.. d'être au sous-sol, quoi ! Enfin, ça empirait simplement l'état de stress dans lequel elle était, ce qui n'était pas pour lui déplaire. Bien qu'elle se trouvait près d'un endroit non-recommandable pour une jeune fille sans défense, soit la salle commune des Serpentards, elle n'était pas tant effrayée. Pourquoi ? Hé bien, parce qu'à dire vrai, Clora n'était pas tout à fait ce que l'on pourrait appeler une "petite fille sans défense". Avec son sale caractère et sa baguette magique, auquel on pourrait bien ajouter le sang de serpentard qui coule dans ses veines, cette jeune femme d'un mètre soixante-douze aurait bien pu faire fuir un ours. Le truc, c'est que des ours, on en trouve pas à la pelle dans Poudlard. En fait, on retrouve des spécimens encore moins agréables à rencontrer, tel un enseignant arrogant, un directeur autoritaire ou un concierge sadique, vous voyez le genre. Aussi, on pouvait bien imaginer la scène si elle se retrouvait face à un préfet en colère, qui évidemment n'aurait rien à faire là lui non plus, mais étant donné son statut supérieur, pourrait bien s'organiser pour lui coller une retenue.

Tout ça pour dire que si Clora s'attendait bien à une éventuelle rencontre désagréable au cours de cette promenade nocturne, elle ne s'attendait pas le moins du monde à celle qui lui tomba dessus. Quand je dis "lui tomba dessus", détrompez vous, personne n'est tombé du plafond et personne ne s'est blessé. (Enfin, pas encore.) Il s'agit simplement d'une métaphore illustrant la surprise de Clora lors de cette rencontre pour le moins.. surprenante. Disons que Clora avait de la chance, ce soir là, de ne pas avoir de problèmes cardiaque, car elle serait sans doute à l'infirmerie. Ce ne fut rien de bien horrible, mais tout de même. Elle marchait donc calmement, longeant la pierre froide. À chaque pas, elle s'approchait sans doute du dortoir des serpentards sans s'en rendre compte. Plus loin, le couloir bifurquait vers la droite. Le truc, avec les tournants, c'est qu'on ne sait jamais ce qui nous attend de l'autre côté. Et lorsque l'on se retrouve en situation d'infériorité, peu importe ce qui se trouve derrière le mur, on a intérêt à faire attention. Donc, elle marchait lentement d'un pas feutré, soucieuse de ne pas faire le moindre bruit, lorsqu'elle entendit un léger frottement. Le cœur de Clora se mit à battre si fort qu'elle était certaine qu'on l'entendait jusqu'à la salle commune de sa propre maison. Pourtant, ses pas l'amenaient toujours plus près du coin. Elle était maintenant dos au mur et le couloir suivant se trouvait à portée de regard.

C'est en tournant la tête que Clora fit le saut de sa vie. Juste là, à quelques centimètres de son visage, un autre visage dont les traits trahissaient la surprise. Clora, tant qu'à elle, était bien plus qu'étonnée et ne s'était pas contenté de placer sa bouche en "O". Elle avait littéralement bondit en arrière en poussant un petit cri qu'elle eut vite fait d'étouffer de sa main. Toujours adossée au mur, elle reprenait lentement son souffle, tout en essayant de faire le moins de bruit possible, ce qui n'était ma foi pas évident lorsque son cœur bat encore à 937 bpm. Clora essaya tant bien que mal de se faire une image mentale du visage qu'elle venait de voir. C'était bien difficile, à vrai dire, puisqu'à la distance qu'ils étaient, elle n'avait pas vu grand chose de plus que ses yeux et son nez. Déjà, était-ce un garçon ? Il lui semblait bien que oui, mais comment en être certaine ? Il lui suffisait de vérifier, mais ce n'était pas tellement prudent. Il était fort probable qu'il s'agisse d'un serpentard, ce qui n'aidait en rien son cas. En tout cas, il s'agissait d'un élève, car le visage qu'elle avait vu devait bien avoir à peu près son âge. De toute façon, il devait bien avoir déguerpi, et c'était sans doute la meilleure chose à faire pour elle aussi. Pourtant, sa curiosité la poussait à jeter un coup d'œil. Et s'il n'était pas seul ? Et s'il décidait d'attaquer la pauvre petite Clora sans défense qu'elle était ? Peu importe. Clora se poussa du mur se retrouvant du même coup devant le jeune homme qui la dévisageait d'un drôle d'air.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


*Les couloir* Quand au détour d'un couloir se cache un serpent... [pv] Empty
MessageSujet: Re: *Les couloir* Quand au détour d'un couloir se cache un serpent... [pv]   *Les couloir* Quand au détour d'un couloir se cache un serpent... [pv] EmptyDim 10 Aoû - 22:03

* Non... Non... Cette fois ça ne peut plus durer... Il y en a... *

" ASSEZ ! "

La voix de Kehlen résonna en écho dans l'étroit dortoir des sixièmes années. Le hurlement brisa le silence de la nuit, réveillant en sursaut la dizaine d'élèves entassés dans des lits à baldaquin. Dans un grognement commun, tous poussèrent leur couette pour connaître l'auteur de cet acte suicidaire : Réveiller des Serpentards en pleine nuit ! Et leur surprise fut à la hauteur de la scène. Leur camarade avait sa baguette à la main, visant dangereusement un sorcier effrayé. Son visage était empreint de colère, ses tempes battaient dangereusement, et sa main droite tenant la baguette tremblait comme si il luttait pour ne pas tuer le jeune homme qui commençait à implorer son pardon, la quasi totalité de son corps caché derrière sa couette pour se protéger.

" Je te l'ai répété... tellement de fois... cette fois... "

Petrificus Totalus !

Sa voix, haché par la colère, lui donnait un air de psychopathe, empêchant même les plus courageux, de lui tenir tête sans leurs baguettes. Kehlen n'hésita pas, et immobilisa instantanément le Serpentard. Ne jetant aucun regard en arrière, il sortit rapidement dans la salle commune, claquant la porte derrière lui. Il fila ainsi jusqu'au portrait, sortant dans les souterrains avant que les septièmes années et les préfets ne rappliquent. Le silence environnant réussi à le calmer et à le ramener à la réalité.

* ... Enfin... Du calme... *

Il prit quelques minutes, adossé au mur glacé des sous-sols, pour souffler quelques instants, faisant le vide dans sa tête. La nuit allait être longue, et le soleil allait se faire attendre au dessus de Poudlard.

* Qu'est-ce-que je peux faire maintenant ? Je ne peux plus rentrer pour aujourd'hui, et demain, les préfets m'inviteront avec un grand sourire à une nouvelle retenue... *


Il scruta le tunnel de pierres dans lequel il se trouvait, hésitant sur la direction à prendre. Et puis... Après tout, il aurait le temps de prendre les deux chemins pendant les prochaines heures. Il s'élança donc dans l'interminable couloir, sa main gauche glissant le long du mur, chacun de ses pas résonnant comme si une armée marchait sur Poudlard. Combien de temps avait-il marché ? Sans doute quelques dizaines de minutes. Il avait erré dans les souterrains de Poudlard jusqu'à ce qu'il entende des pas au détour d'un tunnel. Il s'était arrêté, provoquant comme toujours des bruits sourds. Il avait attendu quelques instants, guettant la personne présente de l'autre coté du mur. Pourtant, celle-ci se faisait attendre, il allait donc poursuivre son chemin, quand un visage s'arrêta net devant le sien. Il n'y resta pas longtemps, la jeune fille qui l'avait surprit bondit jusqu'au mur voisin, un regard apeuré sur le visage.

* Qu'est-ce-que ?... *

Kehlen resta figé sur place, immobilisé par la surprise. Pourtant, au fur et à mesure des secondes, celle-ci se transforma en curiosité. Il commença ainsi à détailler la personne présente en face de lui. C'était une sorcière portant les insignes de Gryffondor. Elle devait avoir le même âge que lui, mais semblait stupéfixiée par la surprise. Kehlen commença à sourire, se moquant intérieurement de l'était ou se trouvait l'une des rivales de sa maison.

* Sacrée soirée... *

Prenant conscience qu'il était en présence d'une femme. Il changea rapidement d'attitude, mais ne pouvant pas pour autant ôter son sourire narquois, et l'envie de lui lancer un sortilège pour apaiser ses nerfs.


" Hum... Tu vas bien ? "


EDIT Nikki : Petit rappel des codes couleurs pour les RP's.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Clora Tanonji
Gryffondor
Gryffondor
Clora Tanonji

Nombre de messages : 222
Age : 25
Age Roleplay + Sorts : 17 ans sorts 1 2
Points Prestige : 2
Date d'inscription : 11/01/2008

*Les couloir* Quand au détour d'un couloir se cache un serpent... [pv] Empty
MessageSujet: Re: *Les couloir* Quand au détour d'un couloir se cache un serpent... [pv]   *Les couloir* Quand au détour d'un couloir se cache un serpent... [pv] EmptyDim 28 Sep - 22:34

Clora sentait son coeur battre à tout rompre, toujours sous le choc de la rencontre. Pourtant, il était évident que tôt ou tard, elle tomberait face à face avec quelqu'un, et elle devait surtout se compter chanceuse qu'il ne s'agissent pas du concierge, ou d'un de ces professeurs complètement dévoués aux disciples du serpent. Ils ne s'auraient pas gêné, eux, de lui coller quelque retenue, ou de la punir comme il s'en aurait du. Elle était donc relativement bien tombée, en tombant sur un simple élève. Bien sur, il s'agissait d'un serpentard, mais tout de même. Elle saurait bien se défendre, dans l'éventualité où il l'attaquerait, non ? De toute façon, il ne semblait pas à ce point sadique, et Clora ne se permettrait pas de le juger. Au fond, le pire de toute cette situation, c'était que ce serpentard, il était beau. Clora remarqua chacun de ses traits, de ses mouvements. Il avait tout d'un serpentard. Ses yeux, son sourire.. Son allure. Et il était beau. Une beauté indescriptible, on n'aurait su dire ce qu'il avait d'à ce point attirant. C'était comme ça et Clora n'y pouvait malheureusement rien.

Il était serpent, elle était gryffon. Il s'agissait sans doute de la première chose qu'il avait remarqué chez elle. Cette maison à laquelle elle était rattachée. Une simple insigne, là, sur sa robe, lui avait permis de " deviner " tout ce qu'il voulait savoir d'elle. Un sourire narquois apparu sur ses lèvres. Il la regardait, l'air de se demander quel sort il lui réserverait. Clora, tant qu'à elle, savait qu'il n'en ferait rien. Il ne savait rien d'elle, et de toute façon, même un serpentard ne s'abaisserait pas à de telles manières, pas sur une femme sans défense, pas dans Poudlard. Elle n'était pas effrayée le moins du monde. Elle avait subitement repris confiance en elle, une confiance qu'elle n'avait pas eu depuis longtemps. Ses traits se durcirent tout en demeurant parfaitement féminins, élégants. Une douleur l'assaillit sous son crâne, comme lorsqu'on mange trop vite une crème glacée. Cette même douleur parcourut son dos jusqu'à rejoindre chaque extrémité de son corps. C'était si soudain qu'elle ne put le cacher, grimaçant sous la courte souffrance, mais elle se reprit et souris. Un sourire froid, un sourire de serpentard. Un sourire qu'elle n'avait pas esquissé depuis plusieurs années. Et il n'en avait vu que du feu.

Il rigolait. Toujours. Et elle riait avec lui. Il s'approcha, retrouvant d'un coup ses bonnes manières. Il hésita tout de même un peu avant de lui demander si tout allait bien, mais Clora ne l'écoutait pas de toute façon. Elle était obsédée par ce rictus, par cette hypocrisie. C'était typique à eux. La méprisait-il déjà ?


C'est pas drôle.

Elle était sérieuse, rien de cette situation ne méritait qu'on se moque. Pourtant, elle souriait elle aussi. Sincèrement. Elle avait besoin de dédramatiser le tout et espérait qu'il ne tenterait pas le contraire. Elle s'approcha de lui et pencha la tête sur le côté, le détaillant une nouvelle fois. Ses yeux...

Tout vas bien, je crois..


HJ Désolée.. C'est court et un peu bof bof.. Mais heum ca fait un moment que j'ai pas rp donc je fais ce que je peux.. HJ
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




*Les couloir* Quand au détour d'un couloir se cache un serpent... [pv] Empty
MessageSujet: Re: *Les couloir* Quand au détour d'un couloir se cache un serpent... [pv]   *Les couloir* Quand au détour d'un couloir se cache un serpent... [pv] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
*Les couloir* Quand au détour d'un couloir se cache un serpent... [pv]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quand deux corps s'enflâme [Pv Mafuyu Nekokami ][Hentaï]
» Une petite détour aux sources [ PV - Hentaï ]
» Un p'tit bain... Et plus? [ Seiko ? ] -Hentaï-
» Mes yeux ne sont pas si bas... regarde un peu plus haut ça marchera peut-être mieux entre nous. (suite) //+18// //HENTAÏ//
» Retrouvaille!!! (PV Ryofu Itô) HENTAï

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L'École de sorcellerie Poudlard :: Autres lieux-
Sauter vers: