AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Retour au Pays. (Libre)

Aller en bas 
AuteurMessage
Simon Dorcha
Serdaigle
Serdaigle
Simon Dorcha

Nombre de messages : 79
Age : 35
Age Roleplay + Sorts : 22 ans sorts 1 2 3
Date d'inscription : 07/08/2007

Retour au Pays. (Libre) Empty
MessageSujet: Retour au Pays. (Libre)   Retour au Pays. (Libre) EmptyMar 8 Juil - 19:36

Il est fort tard.

Il est fort tard, et la nuit est épaisse, brumeuse, figée. Les bâtiments tout autour sont des masses sombres, immobiles. Aucune lumière chaleureuse ne filtre par les fenêtres. Aucun visage bienveillant ne presse son front contre les vitres, aucun sourire, aucun regard. Londres, ici, est comme morte. Et pour lui... Ce n'est pas plus mal.

Lui. Blotti contre le tronc épais d'un arbre, au centre d'un parc anonyme : un jeune homme, grand, élancé, une robe de sorcier grise drapant sa mince personne. Hors des lèvres s'échappe un sillon de fumée, pâle petit serpent vite dissipé par un revers des doigts osseux lorsque la pipe d'acajou se sépare de sa bouche. Les cheveux châtains ont été coupés courts, soigneusement peignés, mais le regard -vert marécage- et l'expression -pensive, fermée- sont les mêmes, inchangées. Lui. Simon. Le dernier des Dorcha.

Même le voyage en terre grecque, de plusieurs mois, et duquel il rentre à peine, ne lui a pas donné de couleurs. Toujours aussi pâle. Par contre, il faut l'avouer... Simon s'était habitué à la chaleur, et l'atmosphère maussade, humide, du Royaume Uni, le fait frissonner. Un comble pour son sang d'Ecossais. Au-delà du froid, c'est malgré tout le soulagement qui domine, celui que l'on éprouve en rentrant chez soi après s'être longuement absenté. Le soulagement tendre du vampire qui laisse couler la terre maternelle entre ses doigts. Le soulagement de la sécurité.

Séparant son dos de l'écorce rugueuse contre laquelle il s'était appuyé, Simon fait quelques pas. Il semble être seul, ici. Un peu plus loin, au-delà des rues tortueuses, il sait que se tient le Chemin de Traverse, immuable et grouillant d'activité. Pas loin non plus, son chez-lui, aussi poussiéreux et vétuste que le Manoir dans lequel il a grandi. Mais ni de l'un, ni de l'autre, il n'a actuellement envie. Juste de solitude, un peu. Goûter l'air froid à petites goulées prudentes, se réhabituer à l'odeur terreuse, odeur de pluie suspendue, qui traîne en terre de Grande Bretagne. Ensuite... Ensuite... Ah. Il sera toujours temps de reprendre les affaires, le travail.

Je me demande comment le Ministère a évolué. Je me demande même s'il a évolué tout court. Le Département des Mystères paraît si figé, alors que la richesse du monde est une source inépuisable d'intérêt.

Un bref sourire. Simon ferme les yeux, assez détendu, et savoure le vide qui l'habite. Le Double-Lui se tait, discret depuis plusieurs mois - autre motif de soulagement, peut-être que sa maladie est en phase de récession, qui sait ?

N'y pensons pas. Pour l'instant... Tout est bien. Pour l'instant.
Revenir en haut Aller en bas
Elibatiz A. Merenwen
Le Monde regorge de Créatures
Le Monde regorge de Créatures
Elibatiz A. Merenwen

Nombre de messages : 82
Age : 37
Age Roleplay + Sorts : 25 ans sorts 1 2 3
Capacités Spéciales : Elementaliste de l'Eau, Enchanteresse en Runes, Don d'Empathie, Occlumens
Points Prestige : 3
Date d'inscription : 14/06/2007

Retour au Pays. (Libre) Empty
MessageSujet: Re: Retour au Pays. (Libre)   Retour au Pays. (Libre) EmptyMer 9 Juil - 14:41

Profitant de sa journée de libre, la jeune Ondine avait decidé qu'elle pouvait se permettre une journée à Paris. La capitale de son pays natale offrait, en effet, des distractions peu communes aux Sorciers. Mais si elle y allait, c'était pour tenter de capturer les lumières de la Ville.

En effet, cela faisait longtemps qu'elle n'avait pas dessiné et ses doigts commençaient à la démanger affreusement.

Alors, planche à dessin sous le bras, crayons, fusains et aquarelles dans son sac, elle sortit de bonheur, prit le premier Portoloin pour Paris.

Elle rendit visite à la vieille Dame de Fer, mais ne grimpa pas ses étages car elle n'était aas sûre de passer pour une parfaite moldue dans un ascenseur... Et puis, il y avait tant et tant à voir ! Eli était émerveillée, ouvrait la bouche de bonheur, comme une enfant de cinq ans : Les jardins étaient magnifiques, les arbres centenaires, les fleurs majestueuses... Elibatiz regardait tout ce que ses yeux pouvaient embrasser, retenait les noms, les commentaires, les rues. Cela faisait longtemps qu'elle n'était pas revenue ici...

Vers midi, elle descendit le Quai Branly pour se retrouver devant un magnifique immeuble de pierre blanche au-dessous duquel grouillait la vie. Elle s'installa à l'ombre d'un réverbère, sortit son fusain et dessina, longtemps, les vies de ces hommes et femmes, anonymes, assis à la terrasse de la Brasserie de la Tour Eiffel.

Ce n'est d'ailleurs que lorsqu'elle finit qu'elle remarqua, qu'en fait, elle n'avait pas dessiné l'enseigne de l'endroit. Elle sourit : il était plus de huit heures du soir et cela n'avait aucune importance. Elle était assez contente de son dessin, pas besoin d'en rajouter...

Elle se leva alors et disparut dans le Paris Sorcier : Pas de Portoloin pour Pré-au-Lard avant demain matin. Le seul disponible était celui de vingt-trois heures quarante et une pour le Chemin de Traverse... Qu'importait, Eli n'avait pas le choix ! Elle soupira et attendit.

Arrivée à Londres, elle réserva une chambre au Chaudron Baveur. Puis, après avoir mangé, elle sortit faire un tour. Elle était du genre insomniaque, ces temps derniers... Flâner donc dans les ruelles sombres du Londres Moldu ne pouvait que l'enchanter...

Elle aimait Londres la nuit, elle avait un parfum de solitude que la jeune ondine affectionnait tout particulièrement. Cela lui rappelait la première fois qu'elle avait mis le pied dans ce pays pourtant si proche de son chez-elle. Elle s'était sentie si étrangère...

Toutes les maisons étaient closes, les lumières éteintes. Normal, il était plus de minuit.

Et puis, elle fut fatiguée de marcher, vraiment. Elle s'assit sur l'unique banc d'un parc qu'elle n'avait jamais remarqué avant. C'était plus un petit jardin de centre ville qu'un parc mais il faisait l'affaire quand même... Elle s'assit, oubliant le monde autour d'elle. Jusqu'à ce qu'une respiration, lente et régulière ne parvienne à ses oreilles. Elle se retourna : un monsieur dormait sous un arbre.

Un monsieur dormait sous un arbre...

Etrange phrase, non ? Ce ne semblait pas être un clochard, non... C'était plutôt quelqu'un d'assez bien vêtu, même si ses traits personnifiaient la fatigue.


Lumos, murmura-t-elle et sa baguette obéit. Elle la brandit pour mieux discerner le visage de l'homme. Il était tellement pale !

Le cœur d'Eli se mit à battre.


Monsieur ? Monsieur, vous allez bien ?

Elle en oublia d'éteindre sa baguette.
Revenir en haut Aller en bas
Simon Dorcha
Serdaigle
Serdaigle
Simon Dorcha

Nombre de messages : 79
Age : 35
Age Roleplay + Sorts : 22 ans sorts 1 2 3
Date d'inscription : 07/08/2007

Retour au Pays. (Libre) Empty
MessageSujet: Re: Retour au Pays. (Libre)   Retour au Pays. (Libre) EmptyMer 9 Juil - 18:39

Il y en a eu, des péripéties, dans cette ville. Mais peu d'événements graves qui l'aient touché directement ; à croire que la distance séculaire instaurée par sa famille entre elle-même et le reste du monde est restée valable, comme un enchantement, ou une malédiction, le condamnant à rester intouché par le monde.

Simon garde les yeux clos, savourant la pénombre, le silence, l'air aigu et froid. Depuis la Grèce, il a pu compléter certains de ses vieux dossiers concernant les spectres et les fantômes. Notamment quelques observations intéressantes sur les Lamies. Bien des choses à classer, à relire, à annoter. Et puis, nous ne parlons pas de son travail au Ministère, et des deux Salles qu'il est sensé étudier.

L'Amour et le Temps. Hmm, oui, je me souviens tout à fait de la première observation que j'ai mené là-bas. Et de la suite à donner... Il me faudra soumettre ce projet et demander des autorisations pour continuer de...

Pris dans ses pensées, immobile et les yeux fermés, il peut sans doute passer pour un dormeur-debout ; nous excuserons donc la méprise de la jeune femme. Ce qui sera moins excusable, par contre, c'est la lumière pâle qui vient soudain danser sur son visage.

Aussitôt en état d'alerte, Simon sursaute, pivotant sur ses talons et glissant la main dans sa poche pour en sortir sa baguette, d'un mouvement fluide. Les temps sont si troubles, il faut s'attendre à une agression sauvage, partout, à tout moment...

A force d'être détendu, je ne l'ai même pas entendue arriver. Qui...?

Fausse alerte cependant. Celle qui lui fait face semble encore plus effrayée que lui, et s'enquiert de son état. La tension libère les épaules de Simon le temps d'un bref instant de soulagement, mais son visage reste dur, et ses yeux, froids. C'est d'une voix basse, chuchotement pressant, qu'il rétorque.


- Baissez cette baguette. Vous êtes complètement folle ? Un moldu pourrait tout à fait passer par ici et vous surprendre... "

Le tout ponctué d'un geste agacé de la main. Eh, oui. Le voyage de Simon ne l'a pas rendu plus sociable, ni plus chaleureux, et n'a pas guéri sa méfiance maladive vis à vis des autres êtres humains. Une méfiance qui se traduit généralement, comme ici, par une agressivité instinctive.

- Je vais parfaitement bien, qu'est-ce qui vous fait penser le contraire ? Ah, mais éteignez ça... Vous m'aveuglez. "
Revenir en haut Aller en bas
Elibatiz A. Merenwen
Le Monde regorge de Créatures
Le Monde regorge de Créatures
Elibatiz A. Merenwen

Nombre de messages : 82
Age : 37
Age Roleplay + Sorts : 25 ans sorts 1 2 3
Capacités Spéciales : Elementaliste de l'Eau, Enchanteresse en Runes, Don d'Empathie, Occlumens
Points Prestige : 3
Date d'inscription : 14/06/2007

Retour au Pays. (Libre) Empty
MessageSujet: Re: Retour au Pays. (Libre)   Retour au Pays. (Libre) EmptyMer 9 Juil - 19:56

Eli n'eut même pas le temps de ciller que l'homme était debout, baguette à la main, sur la défensive.

Je...

Elle était surprise. Très, trop... Un sorcier..

Lui, ne semblait pas surpris le moins du monde.

~ Qu'est-ce que tu crois, ma vieille ? Que t'es la seule sorcière à aimer flâner la nuit dans la pénombre de Londres ?

Non, je croyais que je n'avais qu'une chance sur mille de tomber sur un Sorcier en secouant celui-là.


Puis, il sembla se détendre. Pas assez pour perdre son agressivité mais il parla et lui intima l'ordre de cacher sa baguette. Des Moldus pouvaient les voir...

Un simple Oubliettes ferait l'affaire, non ?

Elle s'apprêtait à lui faire part de sa remarque, lorsqu'elle la jugea inutile. Aucun moldu ne se promenait dans les environs, elle le savait. Aucun humain, en fait... Merci à son don d'Empathie.

Puis, l'inconnu reprit de plus belle, ordonnant, commandant.

Ah non, il t'a posée une question au milieu de ses deux ordres... Tu sembles gâtée, ma vieille !

Eli reprit alors ses esprits. Pas parce que le Sorcier avait presque hurlé mais parce qu'elle venait de se rendre compte qu'elle pouvait paraitre particulièrement stupide en restant ainsi, debout comme un piquet hollandais, bégayant devant un inconnu.

Son ton à elle aussi devint sec.


Finite ! Contente que vous alliez bien, monsieur... Votre paleur m'a alarmée et je n'ai pas juger bon de reflechir aux maigres chances de voir passer un Moldu par ici, à cette heure si tardive avant de demander après vous.

Elle perdit tout de suite de sa froideur et sourit.

Je suis désolée en fait. Vous avez raison... Je me suis comportée un peu n'importe comment...

Elle lui tendit la main : Je m'appelle Eli et vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Simon Dorcha
Serdaigle
Serdaigle
Simon Dorcha

Nombre de messages : 79
Age : 35
Age Roleplay + Sorts : 22 ans sorts 1 2 3
Date d'inscription : 07/08/2007

Retour au Pays. (Libre) Empty
MessageSujet: Re: Retour au Pays. (Libre)   Retour au Pays. (Libre) EmptySam 12 Juil - 21:35

Crier, lui ? Tout au plus se sera-t-il contenté de vociférer doucement.

La nervosité semble s'être atténuée désormais, laissant place à une vigilance froide, assez hautaine, teintée de méfiance. Froid - voilà un adjectif qui, de tout temps, a parfaitement collé à la personnalité de Simon. A son tour de ranger sa baguette, avec lenteur, les yeux verts toujours dardés sur la jeune femme qu'il ne fait désormais que deviner dans la semi-pénombre, maintenant que le sortilège a pris fin.

D'une certaine façon... La manière ferme dont l'inconnue lui a répondu est un bon point pour elle. Rien n'horripile plus Simon que les demoiselles hésitantes et effarouchées, toujours à faire un pas en avant puis un autre vers l'arrière, et à s'excuser confusément. Tous ces gens qui ne savent pas ce qu'ils veulent. Qui perdent leur temps. Qui refusent d'agir, et de prendre leurs responsabilités.

Lissant d'un revers de main machinal les plis de sa robe de sorcier, visage impassible, le jeune Dorcha observe attentivement son interlocutrice. L'hypothèse d'un danger est écartée pour l'instant, même s'il ne l'efface pas totalement de son esprit. Si la jeune femme est empathe, lui, ce serait plutôt l'inverse ; à force d'être parasité par lui-même, il en est venu à considérer chacun comme une menace potentielle. Même les personnes les plus inoffensives en apparence.

Cela dit, par les temps qui courent... Peut-être est-ce une marque de sagesse.


- Je vous en prie, rétorque le jeune homme, la voix et le regard neutres. Votre geste partait d'une bonne intention. Pardonnez-moi d'avoir réagi aussi sèchement, mais plus aucun lieu dans le monde n'est sûr, aujourd'hui... Et toute présence peut cacher un ennemi. "

Le sourire qui suit est un sourire sans joie, désabusé. Considérant la main tendue, il tend la sienne, serre brièvement. Avec fermeté, mais sans violence.


- Simon Dorcha. Même si l'endroit et l'heure ne sont pas forcément les plus indiqués pour faire connaissance. "
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Retour au Pays. (Libre) Empty
MessageSujet: Re: Retour au Pays. (Libre)   Retour au Pays. (Libre) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Retour au Pays. (Libre)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Le Retour des bidasses en folie [DVDRiP]
» [UPTOBOX] Le Retour des Charlots [DVDRiP]
» Hentaï
» Hentaï RP
» Un bain de soleil [Libre] {Hentaï} [Terminé ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Londres :: Centre ville-
Sauter vers: