AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Capacités en mouvement... (Pv)

Aller en bas 
AuteurMessage
Maud
Invité
avatar


Capacités en mouvement... (Pv) Empty
MessageSujet: Capacités en mouvement... (Pv)   Capacités en mouvement... (Pv) EmptyMer 9 Avr - 14:39

Maud sortait en direction de la montagne, bien couverte, non pas qu'il faisait très froid, mais il ne faisait pas chaud non plus, et en plus dans l'altitude... Vêtue de son col roulé, elle marchait lentement au chœur des montagnes. Une démarche élégante. Elle s'abaissait de temps à autres pour sentir les fleurs, les plantes, pour examiner les divers éléments naturels qui se trouvaient en ce lieu. Elle avançait, écartait les branches, puis arriva face à un océan de fleurs, de plantes, d'arbres... C'était comme-ci la nature du monde entier s'étendait devant elle. Elle sourit, puis tournait sur elle-même, sa jupe chaude tournicotant autour de l'adolescente épanouie... Elle se serait crue dans un de ses rêves. Elle voyait quelques animaux dans les nombreux arbres, comme des écureuils, ou encore des oiseaux qui poussaient de petits cris... Un paysage de faune et flore. Elle se trouvait vraiment dans l'endroit dont elle rêvait tant. Un pissenlit à ses pieds, elle s'abaissa d'un très bref mouvement, puis sentit cette fleur, toujours en tournant sur elle-même... Et puis au tour d'une pétunia, d'une orchidée... Et maintenant, elle s'était accroupie près d'une fleur pour le moins étrange...Elle semblait vidée de toutes forces... Fanée... Maud fronça les sourcils, observa autour d'elle, puis déposa le bout de ses doigts sur une feuille de cette plante. Elle poussa un soupire, puis se releva. Elle tourna le dos à cette plante, déconcertée qu'elle soit fanée en un si beau lieu. Elle entendit un petit craquement, puis se retourna. Ce n'était pas un craquement de branche, loin de là. Tout en refaisant face à son chemin, elle aperçu entre deux mouvements la même fleur qu'elle avait touché un instant plus tôt... épanouie... Elle contempla toujours celle-ci, étonnée. Cette fleur qui était fanée il y a quelques secondes était maintenant ouverte, épanouie, éclose...Elle secoua la tête, puis continua son chemin au centre de tout ce beau paysage. Elle continuait à avancer, prenant garde de ne toucher à rien, car elle était maintenant entourée d'épines... De roses, de houx, de cactus, d'orties... Maud faisait de grands pas, puis sortit enfin de cet endroit, pour atterrir en face d'un tout petit étang. Quelqu'un... Elle sentait une présence... Mais personne à l'horizon... N'était-ce qu'un animal? Peu probable, mais bon... Elle recula lentement, puis fit le chemin inverse.

Rodeada con plantas!! me gustan las plantas!! pero es posible permanecer eternamente aquí? En este lugar tan pacífico donde la calma y el silencio son amos??

Elle chantonnait en étant ravie, d'une vois magnifique. La joie l'inondait, elle était heureuse, tout simplement. Pourrait-elle réellement rester ici aussi longtemps que possible? Elle comptait en profite jusqu'au bout, car jamais elle n'avait vu ce lieu depuis toutes ses années passées à Poudlard...


Hj\ traduction: Entourée de plantes!! J'aime les plantes!! Mais est-ce possible de rester éternellement ici? En ce lieu si paisible où le calme et le silence sont maîtres? /Hj


Dernière édition par Maud Aristhon le Ven 11 Avr - 10:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Rudolf Himmer
Poufsouffle
Poufsouffle
Rudolf Himmer

Nombre de messages : 187
Age Roleplay + Sorts : 16 ans sorts 1 2
Points Prestige : 2
Date d'inscription : 03/04/2008

Capacités en mouvement... (Pv) Empty
MessageSujet: Re: Capacités en mouvement... (Pv)   Capacités en mouvement... (Pv) EmptyMer 9 Avr - 15:03

Rudolf, toute la amtinée, avait réfléchi à ce qu'il pourrait faire de son après-midi. Il faisait si beau... En tout cas, il était sûr qu'il allait sortir, vu ce temps sublime. Après avoir dîné rapidement, il alla au dortoir pour se préparer à sa sortie. Il se munit de quelques feuillets, de sa plume et de son pot d'encre. Il vérifia s'il avait tout avec lui. Rien ne manquait à son inventaire. Il commença donc sa promenade. Son choix était d'aller dans les montagnes de Poudlard. A un endroit précis, il y avait un superbe étang. Là-bas, il pourrait écrire ses poèmes tranquille. Sur le chemin, il se souvint de cet étang où il était allé avec Garett. C'était un de leur endroit préféré. Ils s'étaient, tous les deux, payés de franches rigolades. Rudolf n'y était pas retourné depuis la mort de Garett. Il n'osait pas retourner dans ce lieu magique où il avait vécu tant de choses. Rudolf marchait toujours et des pensées le hantaient. Des larmes coulaient sur ses joues. C'était dur pour lui de revoir ces fleurs, ce sentier menant à l'étang. Il s'arrêta alors. Il hésitait à continuer son chemin. Après un temps de réflexion, il continua pour s'arrêter encore... Cette fois-ci, il avait vu Maud Aristhon, une autre Poufsouffle qu'il avait rencontré dans la tour d'astronomie. Il se cacha hâtement pour ne pas être débusqué. Apperement, elle ne l'avait pas vu mais elle devait se douter de quelque chose. Il la suivit alors jusqu'à l'étang, sans se faire voir. Il la laissa passer dans les épines avant lui. Il se souvint de ce passage, que Garett et lui avait déblayé.

Ainsi, tout a repoussé... Personne n'a du venir depuis...

Il attendit que Maud ait passée dans ce passage avant de s'y engager lui aussi. Il entendit la jeune Poufsouffle chanter devant l'étang. Il la laissa fredonner quelques secondes avant de se montrer.

Eh bien, on se croise partout, on dirait...
Revenir en haut Aller en bas
https://potteroleplay.actifforum.com/biographie-des-personnages-f
Invité
Invité
avatar


Capacités en mouvement... (Pv) Empty
MessageSujet: Re: Capacités en mouvement... (Pv)   Capacités en mouvement... (Pv) EmptyJeu 10 Avr - 12:04

Maud avait à présent cessé de chantonner. Le cris des oiseaux s'intensifiait chaque secondes, le soleil se faisait de plus en plus visible, l'odeur des fleurs s'épanouissait rapidement dans l'air libre et chaleureuse qui régnait en cette paisible forêt. Mais toute fois, quelque chose la titillait toujours. Cette fleur, cette plante, qui était fanée, qu'elle avait touché, qui s'était éclose... Ce n'était pas normal... Mais une voix brisa soudainement ses pensées. Une voix familière. Une voix d'homme. La jeune fille se retourna vivement, ses doux cheveux blonds virevoltant tout autour d'elle, sa jupe tournicotant dans les airs.

Eh bien, on se croise partout, on dirait...

Rudolf Himmer se trouvait face à elle, un peu plus loin. Elle ne s'était pas trompée, une présence avait été réellement existante. Elle fut tout d'abord stupéfaite, puis ce sentiment se changea rapidement en une légèreté... Plus pure, plus naturelle que jamais. La première fois qu'elle avait rencontré ce poufsouffle était un magnifique soir étoilé, un soir de rêve... Et là, elle lui parlait pour une seconde fois, dans une forêt, envahie de fleurs, de plantes, d'animaux, et le tout plus purs les uns que les autres. Un second endroit et jour de rêve. C'était étrange, mais bon... Le hasard et la coïncidence ou bien un geste du destin? Maud s'éclaircissait la gorge, qui s'était légèrement enrouée par le chant qu'elle avait poussé un peu avant, puis prit à son tour la parole:

Partout... Bien grand mot pour définir deux endroits qui sont cadeaux de mère nature... Tu ne crois pas?

Elle ricana, puis s'approcha de l'étang. Elle caressa sa surface, comme-ci elle balayait le voile des nuages. Elle s'assit par la suite au bord de celui-ci, étalant sa longue jupe tout autour d'elle, comme un nappe dans laquelle ses jambes étaient emprisonnées. De plus, sa couleur verdâtre se faisait confondre dans le sol, ce qui donnait l'impression plus flagrante encore qu'elle se ratatinait dans l'herbe, qu'elle s'était enfoncé sous terre, malgré son poids plume. En examinant de nouveau son ami, elle s'aperçut que celui-ci paraissait bien mal à l'aise en cet endroit, comme-ci quelque chose refaisait surface en sa mémoire. Il semblait qu'il avait les yeux rouges, remplis par un souvenir lointain... Maud fronça alors légèrement les sourcil, mais pas de colère, plutôt de pitié... Elle l'invita alors à prendre place à ses côtés d'un mouvement de tête et d'une petite tape sur le sol verdâtre.

Quelque chose ne va pas? Ou bien... Serait-ce ton inspiration qui ne vole pas au-delà de ta tête?

C'est à ces dernières paroles que Maud esquissa un sourire, mais peu joyeux, juste pour faire passer le message que ce n'était qu'une simple petite blague. Elle reporta son regard sur l'étang qui se dressait à deux pas d'elle, puis regarda de nouveau derrière son dos... La plante qui avait reprit sa joie de vivre, qui avait ouvert ses pétales, qui se redressait de plus belle était toujours là, et non pas que ce soit un rêve...
Revenir en haut Aller en bas
Rudolf Himmer
Poufsouffle
Poufsouffle
Rudolf Himmer

Nombre de messages : 187
Age Roleplay + Sorts : 16 ans sorts 1 2
Points Prestige : 2
Date d'inscription : 03/04/2008

Capacités en mouvement... (Pv) Empty
MessageSujet: Re: Capacités en mouvement... (Pv)   Capacités en mouvement... (Pv) EmptyJeu 10 Avr - 16:15

Rudolf surpris Maud en ayant pris la parole, mais seulement l'espace d'un instant. Ensuite, quand elle l'eût vu, sa tranquillité habituelle était de retour. Rudolf, quand à lui, commençait à être pris d'un léger mal de tête. Etre ici, près de cet étang, cet endroit où il avait vécu tant de choses... Il essaya de cacher son mal-être mais la Poufsouffle semblait avoir remarqué que quelque chose ne tournait pas rond chez lui. Ses lancements dans sa tête s'intensifièrent. Sa vue se troubla légèrement. Il se mit à transpirer, des perles de sueur coulèrent sur son visage. Puis tout redevint normal... Plus de lancements dans la tête, plus de vision trouble... Son regard se posa sur Maud, qui était assise. Il ne l'avait pas vu se poser par terre...

Que m'arrive-t-il? Ces maux de tête... Je n'ai pas vu Maud près de l'étang pendant tout un instant... Elle avait disparu du décor... Allons, ça va passer...

Maud lui parla alors, lui adressant un sourire après une petite plaisanterie. Rudolf lui rendit son sourire... La Poufsouffle lui proposa de s'asseoir à ses côtés. Il s'approcha d'elle. mais à peine eût-il avancé que les douleurs dans sa tête revinrent... Il s'arrêta net. Puis revint une nouvelle fois le trouble de sa vue... La douleur était si forte que Rudolf lâcha ses feuillets qui tombèrent en vrac à côté de Maud. Il se couvrit la tête de ses mains. Cela faisait si mal... puis sa vue revint, les maux de tête repartirent. Mais Maud n'était plus là... Il y avait toujours autant de fleurs autour de l'étang. Dans celui-ci, il vit alors quelqu'un surgir de l'eau. Qui pouvait être cette personne?

"Alors, tu viens. Elle est trop bonne!"

C'était la personne dans l'eau qui venait de lui parler. Rudolf vit alors son visage.

Garett!!!

Sa voix retentit mais, maintenant, devant lui, était de nouveau assise Maud. Il était sûr d'avoir vu Garett, ici, dans l'eau. Il eut l'impression de passer pour un fou. Qu'eût-elle penser lorsqu'elle l'avait entendu crier comme un fou. Mais pas le temps de réfléchir que Maud redisparût pour laisser place à Garett qui se baignait. Rudolf se retourna alors vers le passage où des roseaux, des épines étaient plantées. Mais il n'y avait rien... Le passage semblait avoir été déblayé, comme il l'avait fait trois ans plus tôt avec Garett.

Qu'est-ce que...

Rudolf revit Maud avant de s'effondrer sur le sol, au côté de la jeune Poufsouffle...
Revenir en haut Aller en bas
https://potteroleplay.actifforum.com/biographie-des-personnages-f
Invité
Invité
avatar


Capacités en mouvement... (Pv) Empty
MessageSujet: Re: Capacités en mouvement... (Pv)   Capacités en mouvement... (Pv) EmptyJeu 10 Avr - 20:58

Maud voyait Rudolf se sentir de plus en plus mal. Il semblait... Bizarre, à la limite de l'évanouissement. Il suait, puis allait mieux... Et voilà que ça recommençait... Maud fronça les sourcils, encore une fois de pitié, face à son ami. Il venait de crier un nom... Garett... Mais qui était-ce?? Elle se leva d'un seul bond, puis s'exclama:

Eh! Rudolf, ça va? Que se passe t-il? Tu veux te reposer? Tu...

Mais elle n'eut pas le temps d'achever sa phrase. Le garçon laissa échapper tous les feuillets qu'il tenait à côté de la jeune fille, puis se tint la tête. Il était comme-ci il n'était plus de ce monde... Ou du moins, comme-ci il vivait dans un autre espace, un autre univers... Il paraissait ne plus voir la jeune fille bel et bien présente à ses côtés. Puis, d'un coup, aussi rapide que l'éclair, il s'effondra. Maud eu juste le temps de placer ses douces mains dans la nuque et sur les cheveux de son ami, en se remettant à genoux en même temps que celui-ci réduisait sa distance avec le sol... L'herbe... Maud déposa délicatement son ami au sol, puis se leva. Elle s'avança vers l'étang, prit un peu d'eau au creux de ses mains, puis en versa doucement sur le visage de Rudolf. Il avait chaud. Elle se pencha, puis murmura quelques paroles :

Tu m'entends? Eh, ça va?

Il bougeait, puis ouvrit les yeux. Maud n'avait aucunes idées sur ce qu'il voyait, ce qu'il pensait, ce qu'il avait vu, même. Mais une chose dont elle était sûre, c'était qu'il était bien là, éveillé. Mais, que s'était-il passé avant? Elle ne savais pas, et n'osait pas lui demander, car elle ne savait pas du tout son état d'esprit. Elle remit une fois de plus ses cheveux qui lui tombaient sur le visage derrière elle, puis étala son regard sur toute la vaste étendue de l'étang. Le regard de Rudolf n'avait cessé d'être rivé sur celui-ci depuis le début. Le commencement. Elle replaça ses iris en direction de son ami, puis poursuivit avec plus d'assurance:

Tu vas mieux? Mais que s'est-il passé? Tu... Tu... Tu souhaites en parler?

Maud, sans le faire exprès, déposa sa main sur une pante à ses côtés. Une plante morte. Celle-ci poussa de son éclat immédiatement. Ses pétales grandissaient, son éclat s'émerveillait. La poufsouffle se décala la mâchoire de gauche à droite, puis vit son camarade toujours à côté d'elle. Elle déchira la fleur à sa racine, puis la sentit, pour avoir l'air plus naturelle. Elle dégageait une odeur mélangée d'orchidée, de pétunias, de roses... Oui, les roses noires, les fleurs préférées de Maud.

Mais que... Pourquoi les plantes et fleurs que je touche qui sont détruites renaissent?? Ce n'est pas... normal... Je... Et Rudolf? Qu'a t-il? Décidément, cette journée est de plus en plus étrange sur son prolongement...

Elle explora une nouvelle fois le vaste étang, mais n'y vit rien de plus que la première fois, ni que la seconde...
Revenir en haut Aller en bas
Rudolf Himmer
Poufsouffle
Poufsouffle
Rudolf Himmer

Nombre de messages : 187
Age Roleplay + Sorts : 16 ans sorts 1 2
Points Prestige : 2
Date d'inscription : 03/04/2008

Capacités en mouvement... (Pv) Empty
MessageSujet: Re: Capacités en mouvement... (Pv)   Capacités en mouvement... (Pv) EmptyVen 11 Avr - 19:01

Rudolf ouvrit légèrement les yeux. Un visage se dessinait, petit à petit. Il put remarquer que c'était Maud.

"Tu m'entends? Eh, ça va?"

Il entendit ces quelques mots qui venaient sans doute de la Poufsouffle. Mais il ne répondit pas. Aucun mot ne venait. Il était encore sous le choc de son évanouissement. Sa vue était toujours un peu voilée. Il était toujours dans le coltard. Il était fatigué, vidé... Il ne transpirait plus du tout. Les mains douces de Maud lui soutenaient la nuque. Il était tout de même encore dans son rêve, des sons résonnant dans sa tête. Il se souvint: "Alors, tu viens. Elle est trop bonne!". Pourquoi avait-il vu Garett? C'était la première fois que ça arrivait ainsi, en pleine journée. Il avait déjà vu Garett dans ses rêves, mais là, c'était tout autre chose. C'était arrivé en plein jour, d'un coup. Mais, en plus, tout lui avait semblé si réel. Il y avait cru. Il avait eu l'impression que, s'il avait voulu, il aurait pu touché Garett, le sentir dans ses mains. Mais il n'avait pas tenté ce geste, ou plutôt il n'avait pas eu le temps de le faire. Cela avait été trop vite pour lui. En plus, il se souvenait du moindre détail, alors que, dans ses rêves, il y avait trop peu de souvenirs. Son regard était toujours dirigé vers Maud. Elle avait une fleur dans sa main.

"Tu vas mieux? Mais que s'est-il passé? Tu... Tu... Tu souhaites en parler?"

Il entendit cette fois ces paroles distinctement. Il sourit alors à Maud.

Oui, ça va... Mais je n'ai pas compris ce qui s'était passé...

Rudolf se releva alors. Il marcha un peu, l'air au début chancelant. Mais il retrouva en usite son équilibre. Puis il se rapprocha de Maud.

Je veux bien t'en parler, mais cela va être dur pour moi... Voilà, quand je suis arrivé à Poudlard lors de ma première année, je me fis un grand ami, du nom de Garett. On trainaît partout ensemble. Jamais nous n'étions séparés l'un de l'autre... Un jour, nous avons découvert cet endroit, si beau, dans toute sa splendeur. Nous revînmes plusieurs fois en ce lieu magnifique qui était notre havre de paix, loin de tout. Puis, un jour, un troll fit son apparition dans le parc. Garett et moi y étions, tranquilles.. Des cris résonnèrent à nos oreilles. Tout le monde réussit à s'échapper, sauf nous deux. Le troll attaqua Garett, le porta avant de l'envoyer par terre. Il gisait, sans vie. Des profs arrivèrent et maîtrisèrent le troll pendant que je m'étais jeté sur Garett, en pleurant. Il ouvrit les yeux, avant de me dire ces derniers mots: "Nous deux, Rud, c'est pour la vie..." Je m'en souviendrais toujours, de ces derniers mots. Je me souviendrais toujours de ce moment où je le pris dans mes bras et le vit quitter ce monde... Pendant deux ans, j'ai déprimé... Mais je me suis repris pour les buses. Mais je n'étais jamais revenu ici depuis. Jamais, jusqu'à aujourd'hui... En fait, je me usis retrouvé dans un rêve. Mais un rêve qui était trop réel. J'ai vu Garett, dans l'eau, me disant de venir me baigner... Et puis plus rien. Je me souviens de ce moment que nous avions passé la première fois que nous étions venus ici. Voilà ce que j'ai vu...

Rudolf pleurait à grosses larmes. Il craqua littéralement...
Revenir en haut Aller en bas
https://potteroleplay.actifforum.com/biographie-des-personnages-f
Invité
Invité
avatar


Capacités en mouvement... (Pv) Empty
MessageSujet: Re: Capacités en mouvement... (Pv)   Capacités en mouvement... (Pv) EmptyVen 11 Avr - 20:37

Maud aperçut un sourire qui se dessinait sur le visage de son camarade. Elle en fut ravie. Cela voulait au moins dire qu'il était bel et bien conscient. Puis, il prit par la suite la parole, ce qui la rassura d'avantage:

"Oui, ça va... Mais je n'ai pas compris ce qui s'était passé..."

Maud n'espérait pas qu'il lui raconte quelque chose. Il étaient amis, mais bon, chacun à ses petits secrets... C'est alors avec stupéfaction qu'elle l'entendit lui dire qu'il accepterait. La poufsouffle ne pensait pas qu'elle aurait elle-même réagit comme ça. Se connaissant, elle aurait conservé ce qu'il s'était passé enfouie au plus profond d'elle, dans son cœur, dans son corps. Mais dans son cerveau, le tumulte se serait dressé. Elle le savait. Elle en était certaine. Et ce pour cause qu'elle vivait ce genre de chose en ce moment précis. Quelque chose de bizarre, qu'elle ne saurait expliquer, mais dont elle était certaine. Et puis, elle savait que dans un monde de magie, la logique n'existait presque pas. Le hasard, peut-être. L'intrigue, pour sûr. Quand le jeune garçon débuta son récit, Maud tapissa le doux sol, puis se mit à l'aise. Le commencement avait l'air d'être une vie de rêve, mais elle savait bien que ça ne continuera pas. C'était trop beau, en tout cas trop beau pour cela fasse frémir Rudolf. Puis, quand vint la suite, elle en fut convaincue. Ce n'était que le début d'un drame. Un drame que Maud connaissait, qui lui était singulièrement familier. Le récit de Rudolf faisait ressurgir son propre passé. Le sien, ce qu'elle avait vécu il n'y a pourtant pas si longtemps. Quand bien même l'histoire fut-elle achevée, le garçon fondit en sanglots. Maud, une fois de plus avait le regard plein de pitié, affreusement désolée de ce dur passé. Elle consola son camarade en lui tenant le bras, en lui retirant avec douceur une des nombreuses larmes qui s'affalaient sur l'une de ses joues. Ceci ne suffisant pas, elle le prit dans ses bras, sachant à peu près ce qu'il devait vivre, subir en ce moment.

Hey, allez, sèche tes larmes, tu veux, commença t-elle de son éternelle voix douce et paisible. Ne te réduit pas dans ces souvenirs qui t’emprisonnent, qui emprisonnent ton cœur. Je sais de quoi je parle, crois moi. Mais il faut aller de l'avant, coûte que coûte, car on ne sait jamais ce que l'avenir nous réserve. Il peut être remplis de bonnes surprises, de fous rires, d'éclat de bonheur et de soleil, mais il peut aussi s'avérer très dur et complexe, révélant des épreuves acharnées dans lesquelles on peut se noyer, se perdre. Mais quand ces derniers arrivent, on doit relever la tête, leur faire face, et puiser en nous. Notre force. On ne peut et ne pourra jamais n'avoir que ce que l'on désir, et il faut pourtant vivre avec ça... Je sais à quel point c'est difficile, et que chaque jour, que l'on veuille ou non, on y pense, on le revit, même... Allez, ne t'inquiètes pas, cela ne te passera jamais, je ne peut le nier, mais tu apprendras à vivre avec, et ce de mieux en mieux, même si c'est pénible...

Maud poussa un soupire, ses souvenirs refaisant surface à leur tour. Mais, elle repensa aux paroles qu'elle venait de dire d'une voix douce et mélodieuse, et se dit que c'était valable toujours et pour tout le monde. En revanche, ce qu'il a dit, ce qui avait provoqué l'évanouissement du jeune garçon, c'était plutôt étrange... Mais bon, la magie, on ne savait même plus ses limites! Mais Rudolf se calmait peu à peu, et ils reprirent leur place d'avant.

Mais, tu dis que tu l'a vu ici même, en ce moment même... Je pense à deux solutions... Ce pourrait être à cause de cet endroit, avec lequel vous avez apparemment vécu tant de choses, qui te ferais ça, ou qui évoquerait chez toi une grande remontée de souvenirs, ou bien ce serait... Une sorte de "pouvoir" que toi seul émettrais... Enfin je n'en sais rien... Mais bon, pour te prouver que tu n'es pas anormal, ou quelque chose comme ça, regarde bien...

La jeune fille se leva, puis observa les alentours, à l'affût d'une plante morte. Elle venait tout juste de se découvrir cette sorte de don qu'elle en parlait déjà, elle ne se reconnaissait plus. Mais était-ce la confiance que lui avait accordé son ami en lui révélant tout ça qui donnait à Maud envie de lui faire part de ça? Bref, elle vit enfin ce qu'elle cherchait, puis appela Rudolf d'un signe de tête. Quand celui-ci était présent à ses côtés, elle plaça sa main en dessous l'une des feuilles de cette plante, puis la toucha. Les couleurs vinrent subitement habiter cette fleur, ses feuilles se redressaient, ses pétales s'ouvraient... Maud reporta son regard sur son ami, n'ayant aucun soupçon sur ce qu'il pensait en ce moment.

Tu vois...
Revenir en haut Aller en bas
Rudolf Himmer
Poufsouffle
Poufsouffle
Rudolf Himmer

Nombre de messages : 187
Age Roleplay + Sorts : 16 ans sorts 1 2
Points Prestige : 2
Date d'inscription : 03/04/2008

Capacités en mouvement... (Pv) Empty
MessageSujet: Re: Capacités en mouvement... (Pv)   Capacités en mouvement... (Pv) EmptySam 12 Avr - 10:18

Maud tenta de consoler Rudolf qui pleurait sans s'arrêter. La Pufsouffle le prit dans ses bras. Rudolf se sentit réconforté mais il pensait tellement à Garett, qui lui manquait trop. Maud lui expliqua qu'il fallait toujours avancer dans la vie. Rudolf l'écouta parler attentivement. Son "discours" l'intéressant. Ces paroles le captèrent.

Oui, je ne dois pas m'arrêter là. Si je pleure sur mon sort, jamais je n'avancerais dans la vie... J'aiencore tant de choses à faire dans ma vie, dans de joies et de nouvelles peines. Certes, il sera dur d'avancer mais j'y arriverai... Garett, jamais je ne t'oublierai, tu me manqueras toujours, mais je vais vivre pour toi, car je sais que tu veux me voir plein de vie, comme il y a trois ans... Je te satisfirai, mon ami...

Rudolf était parti dans de longues pensées tout en écoutant Maud, qui se déplaca alors, apperement pour lui montrer quelque chose. Cela l'intrigua. Que pouvait lui montrer Maud?

"Mais bon, pour te prouver que tu n'es pas anormal, ou quelque chose comme ça, regarde bien..."

Que va-t-elle faire? Aurait-elle un pouvoir, quelque chose de fascinant qui l'anime..?.

Maud lui adressa un signe de tête. Rudolf la fixa, regardant dans le moindre détail tout ses gestes. Elle posa sa main sur une feuille légèrement fânée... La fleur reprit des couleurs, s'anima d'une nouvelle vie...

Qu'est-ce que... Comment peut-elle...?

Rudolf était fascinné. C'était stupéfiant, ce que venait de faire Maud. Des questions déferlèrent dans la tête de Rudolf qui n'avait jamais vu ce phénomène de toute sa vie.

Stupéfiant... Comment peux-tu faire ça? Tu sais le faire depuis longtemps?
Revenir en haut Aller en bas
https://potteroleplay.actifforum.com/biographie-des-personnages-f
Invité
Invité
avatar


Capacités en mouvement... (Pv) Empty
MessageSujet: Re: Capacités en mouvement... (Pv)   Capacités en mouvement... (Pv) EmptySam 12 Avr - 21:02

Maud s'apprêtait à savoir ce que Rudolf pensait. Le regard étonné, les pensées ébahies, il fixait la plante avec stupéfaction.

"Stupéfiant... Comment peux-tu faire ça? Tu sais le faire depuis longtemps?"

Je... je ne... Je n'en sais rien... Je ne pense pas avoir ce don depuis ma naissance, je m'en serrais aperçut. Mais, peut-être depuis quelques mois, années, même. Tout ce que je peux t'affirmer, c'est que je l'ai découvert il y a... quelques minutes... Ce n'est pas moi de le dire comme ça à tout le monde et à tout bout de champs, mais je pense que c'est la confiance que tu m'as accordé en me disant ce que tu avais vu qui m'a tant incité à t'en faire part... Mais, je souhaiterais que tu n'en parles à personne. Prouves moi que j'ai eu raison de te le confier.S'il te plaît. Je ne sais même pas comment je fais...

Maud reporta son attention sur la plante, qui brillait sur toute sa splendeur. Maud se noya alors dans ses pensées...

*******


-Je... je suis désolée... je n'ai pas pu le protéger... Je...
-Que s'est-il passé? Va droit au bout s'il te plaît!!!
-Je... Arthur est... mort... Il est mort Jade... Je... je....
-Qu... Quoi..........?? Non... Non... C'est une blague! Dis moi que c'est une blague Léa! Ce n'est pas vrai!
-Je suis désolée... Je... Je regrette...
-Comment... COMMENT???
-Dé... Détraqueurs... Baiser... Détraqueur...
*Larmes, sanglots*
-Que se passe t-il, maman? Léa? Qu'est-ce qu'il y a? Pourquoi vous pleurez?
-Monte dans ta chambre, Maud... Maman... Maman à besoin de respirer avec Léa... Je viendrais t'expliquer plus tard... Attends moi...
-Mais...
-Fais ce que t'as dit maman, Maud... Ne discutes pas........................


*******


Maud revint à la réalité. Ce souvenir avait ressurgit sans prévenir. Elle ne s'y attendait pas. Elle ne bougeait plus. Elle se posait des questions. Des milliers de questions. Son esprit travaillait. Pourquoi avait-elle tout d'abord découvert ce don? Pourquoi avait-elle ensuite revécut ce souvenir? Est-ce que ces deux éléments de sa vie étaient liés? Ceci était à discuter, mais Maud ne s'en sentait pas prête pour le moment. Le regard perdu dans le vide, elle se demanda combien de temps avait durer ce moment. Combien de temps avait-elle été inconsciente, perdue dans ses souvenirs? Elle porta ses yeux verts noisette sur Rudolf, et le regarda avec un mélange d'interrogation et de certitude... Non... Rien n'était sûr dans son regard. Elle espérait que le garçon comprendrait, mais elle ne fit rien pour le faire pâraître.

Hum, ça va mieux, toi?
Revenir en haut Aller en bas
Rudolf Himmer
Poufsouffle
Poufsouffle
Rudolf Himmer

Nombre de messages : 187
Age Roleplay + Sorts : 16 ans sorts 1 2
Points Prestige : 2
Date d'inscription : 03/04/2008

Capacités en mouvement... (Pv) Empty
MessageSujet: Re: Capacités en mouvement... (Pv)   Capacités en mouvement... (Pv) EmptySam 12 Avr - 21:25

Rudolf écouta maud lui expliqué depuis quand elle avait découvert ce pouvoir si stépufiant. Apperement, elle l'avait vu seulement quelques minutes auparavant. il leur était arrivé quelque chose de bizarre à eux deux ici, en même temps. Etait-ce coincidence? Rudolf n'en savait rien mais cette journée était très spéciale. Maud lui demanda de garder le secret.

Ne t'inquiète pas, je sais garder un secret. Déjà que l'on ne m'en confie pas beaucoup, alors tu penses...

Mais ces quelques mots, Maud ne sembla pas les avoir entendu. elle avait le regard figé, apparement ailleurs. Rudolf ne dit rien, la contempla sans se pronocer. Ce à quoi elle pensait devait être choquant car elle semblait horifiée. Rudolf voulut s'approcher d'elle mais elle revint, sortit de ses pensées tout d'un coup. Rudolf se demanda ce qu'il avait turbulé ainsi.

"Hum, ça va mieux, toi?"

Maud avait dis ça pour changer les idées de Rudolf. Il était sûr qu'elle avait été bouleversée par ses pensées.

Oui, ça va, je me suis remis, à peu près. Mais tu m'inquiètes... Je t'ai vu t'arrêter. Tu as pensé à quelque chose de choquant. Je l'ai lu dans ton regard. Quelles étaient ces images déferlant dans ta tête? Tu peux me le dire, maintenant qu'on, comment dire, se connaît mieux.
Revenir en haut Aller en bas
https://potteroleplay.actifforum.com/biographie-des-personnages-f
Invité
Invité
avatar


Capacités en mouvement... (Pv) Empty
MessageSujet: Re: Capacités en mouvement... (Pv)   Capacités en mouvement... (Pv) EmptyMer 16 Avr - 21:54

Maud regardait ailleurs. Le ciel. Les nuages. Mais au fond, son regard était perdu dans le vide, et elle le savait bien. Elle repensait à tout ce vacarme qui avait défilé dans sa tête un instant plus tôt. Mais cela dit, elle n'en écoutait pas moins de ce que disait son camarade. Elle l'entendait. Elle analysait. Et le tout sans pour autant s'en rendre compte. C'est pourquoi elle reporta ses yeux verts sur celui-ci, puis s'aperçut qu'elle avait tout retenu.

"Oui, ça va, je me suis remis, à peu près. Mais tu m'inquiètes... Je t'ai vu t'arrêter. Tu as pensé à quelque chose de choquant. Je l'ai lu dans ton regard. Quelles étaient ces images déferlant dans ta tête? Tu peux me le dire, maintenant qu'on, comment dire, se connaît mieux."

Oh non... Je n'ai pas envie de parler de ça... Mais je ne sais pas mentir, c'est bien connu... Sauf quand... Ohhhh, mais non, le temps n'y est pas favorable................ Je dis quoi moi? Je ne... Quoi que... Le ciel s'obscurcit, et il n'est pourtant pas tard. Mais je n'ai pas envie d'être désagréable, ni de lui dire cela. Il me prendra pour une fille complètement déjantée?! Déjà, je lui ait montré ce don pour les plantes, c'est déjà bien. Mais tout ça ne résout pas le problème...

Maud secoua la tête, puis replongea dans ses pensées.

Bon, récapitulons, mais rapidement, ça va finir par devenir louche tout ça. Bon, pour commencer, je ne veux pas parler de mon passé. Ensuite, en second, il faudrait que le ciel devienne noir pour que je puisse devenir... Disons... Que je puisse lui mentir sans qu'il s'en aperçoive. Après, il ne faut pas non plus que je devienne désagréable, il ne comprendrait pas, et je ne veux pas lui dire ça non plus... Mais bon, si je veux me faufiler hors de ce sujet, tranquillement, je n'ai pas le choix... Non! Nan mais c'est quoi cette façon de penser? Et pour finir, il faut bien entendu que je trouve autre chose à dire, sinon ça servira à rien... Je sais!!

Maud essaya de se convaincre qu'elle réussirait de faire un habile changement de sujet, même si dans ces conditions, ça pouvait s'avérer plus que difficile. Mais elle se concentra, essaya de ne plus penser à ce qu'elle avait revécu un peu plus tôt, puis dit:

Non... Non, je n'ai rien, c'est juste que j'aimerais moi aussi savoir d'où me vient... On va dire ce don. J'ai repensé en long et en large ce qui aurait pût causer cela, mais rien ne vient...

Ensuite, elle ajouta presque aussitôt, de manière à ne pas laisser le temps au jeune poufsouffle de répondre:

Mais sinon, tant mieux que ça aille mieux, pour toi... Mais je crois que le temps ne va pas tarder à se couvrir... Bah, j'espère pas quand même, il faisait si beau tout à l'heure! Mouaif, enfin...

Elle haussa les épaules, puis se leva. Elle avait besoin de se dégourdir les jambes. Elle pensait tout de même avoir réussi ce qu'elle voulait. En reparler... Non... Rien que d'y penser fit frissonner Maud. Et puis, elle espérait aussi qu'il ne pleuvrait pas, qu'il ne tonnerait pas. Elle ne pouvait imaginer les dégâts...
Revenir en haut Aller en bas
Rudolf Himmer
Poufsouffle
Poufsouffle
Rudolf Himmer

Nombre de messages : 187
Age Roleplay + Sorts : 16 ans sorts 1 2
Points Prestige : 2
Date d'inscription : 03/04/2008

Capacités en mouvement... (Pv) Empty
MessageSujet: Re: Capacités en mouvement... (Pv)   Capacités en mouvement... (Pv) EmptyJeu 17 Avr - 7:48

Rudolf attendit de voir ce qu'allait lui dire Maud. Mais celle-ci était plongée dans d'autres pensées encore. Peut-être Rudolf avait paru trop curieux et que ses propos étaient déplacés. En attendant, Rudolf regarda le ciel qui commençait à se couvrir. Le mauvais temps revenait.

Bon, c'est pas grave... J'ai pas eu le temps d'écrire ma poésie... Mais bon, cet après-midi est vraiment trop bizarre... moi qui repense à Garett, Maud qui donne vie aux plantes et qui tombe dans d'étranges pensées... Je crois que je vais me reposer toute la soirée, parce que là, j'en peux plus.

Maud prit enfin la parole pour lui dire que rien ne se passait, tout allait bien pour elle, avant de parler du ciel qui se couvrait. Rudolf la fixa durant ces paroles. Maud était gênée, elle ne savait pas quoi dire.

Pas très persuasif, tout ça... Toute cette réflexion pour qu'elle me dise quelques mots même pas trop en rapport avec ma question... Mais bon, je ne vais pas lui poser d'autres questions, sinon je vais aller au-devant des embrouilles. Et j'ai pas envie d'avoir des ennuis avec quelqu'un en ce moment.

Tant mieux si tout va bien pour toi. Merci de t'inquiéter pour moi toi aussi. Et t'as raison, la pluie arrive. Dommage, c'était si ensoleillé... Au fait, je t'ai pas demandé... T'étais venue faire quoi dans le coin?

Rudolf la fixait toujours. Il lisait le mensonge dan ses yeux, mais peu lui importait. Lui aussi esayait de cacher sa curiosité... en espérant que maud ne le remarque pas...
Revenir en haut Aller en bas
https://potteroleplay.actifforum.com/biographie-des-personnages-f
Invité
Invité
avatar


Capacités en mouvement... (Pv) Empty
MessageSujet: Re: Capacités en mouvement... (Pv)   Capacités en mouvement... (Pv) EmptyMar 29 Avr - 20:16

Maud vit qu'après sa réflexion, elle n'avait guère été plus persuasive qu'à son habitude. Rudolf semblait ne pas croire un mot de... ce mensonge. Mais la jeune blonde essaya de n'y faire attention, malgré l'atmosphère qui semblait devenir lourde et pesante... Toutes ces histoires... Anormalement étranges. Bien qu'elles soient réelles. Puis, lui aussi réfléchit soudainement. Maud l'observait du coin de l'œil, tout en faisant comme-ci elle rêvassait, pour ne pas lui faire croire qu'elle doutait. Ensuite, il paraissait regretter, ou plutôt réfléchir -ce mot convenait mieux- à ce qu'il venait de dire, et qui d'ailleurs par la suite avait provoqué une longue et vaste plongée dans l'esprit de l'adolescente. Son si fragile esprit. Son esprit, qui elle le disait parfois, était... tordu. On ne sut trouver d'autres mots pour définir un pareil néant de tout et de rien. Maud sut à présent pourquoi il avait eu cette si longue réflexion. Apparemment, selon lui, peut-être avait-il été trop curieux? Nul n'était le cas, et Maud voulait bien le lui faire comprendre. Mais comment? Telle était la question. Car elle ne pouvait pas dire ce qu'elle aurait dit en temps normal, c'est à dire "Tu sais, il ne faut pas que tu t'en fasses. Tu n'es pas indiscret, crois moi. C'est seulement moi qui ne veut pas... Disons étaler ma vie. Je n'aime pas raconter ce qu'il m'arrive, et encore moins ce qu'il m'est arrivé. Alors, ne t'inquiètes dont pas, et ne t'occupes pas de ce que je peux laisser paraître, laisser croire." Ce qu'elle aurait dit était bien cela. Mais plus développer, quand même. Mais là, ce n'était pas possible, car elle avait dit qu'il n'y avait rien. Et s'il avait deviné, comme le pensait Maud, pour qui allait-il la prendre? Ce n'était pas correcte. Elle réfléchis, profondément mais rapidement à la question. Puis, une idée surgit, mais disparue aussi vite. Ne pouvant faire durer ce silence éternel et lourd, elle dit la première chose qui lui traversa de nouveau l'esprit, sans même prendre le temps de savoir si c'était bien ou mal.

Je ne... Enfin, tu parait anxieux... Ou plutôt... Non... Je sens que tu crois que tu as été trop curieux en me posant cette question... Mais, tu sais, il n'y a vraiment rien. Il est normal que tu le fasses. Après tout, j'ai fait la même chose. Tu m'as répondu sans gêne, alors, j'en fait autant...

Ces dernières paroles firent trembler l'adolescente. C'était faut, et tout le monde le savait bien, y compris elle-même et son camarade de poufsouffle. Elle avait répondu avec une gêne immense, et bien qu'elle fit le nécessaire, ce ne fut guère satisfaisant. Sur ce, changer de sujet parut le moyen le plus habile, selon elle, pour faire chasser ceci des pensées de son ami.

Hum, j'ai peur qu'il pleuve... Enfin, je veux dire, je ne veux pas être mouillée...

Décidément, ça allait de pire en pire. Elle avait gaffé en disant ce qu'il ne fallait pas dire. Elle voulut se rattraper aussitôt en changeant habilement de sujet. Elle avait dit le mot "peur", qui signifiait son sentiment, mais elle ne voulait pas l'avouer, car avouer ce sentiment aurait amené à avouer son... le mot "défaut" était celui qui convenait le mieux à ce qu'elle faisait, même si c'était de loin un qualificatif de cela. Pour se rattraper encore une fois avec le mot "peur", elle avait une fois de plus mentit -ce qu'elle ne savait visiblement pas faire du tout- en disant autre chose... C'était assurément la catastrophe. Mais elle fut soulagée d'entendre Rudolf parler:

"Tant mieux si tout va bien pour toi. Merci de t'inquiéter pour moi toi aussi. Et t'as raison, la pluie arrive. Dommage, c'était si ensoleillé... Au fait, je t'ai pas demandé... T'étais venue faire quoi dans le coin?"

Bon, il ne voulait pas montrer qu'il avait compris son petit jeu, c'était déjà ça... Mais l'arrivée de la pluie et de l'orage lui faisait réellement peur. Elle essaya tant bien que mal d'oublier celle-ci en répondant à la question du jeune homme.

Cueillir des plantes. Voir les différentes plantes présentes ici. Voir le magnifique paysage qui s'étant jour et nuit sous nos yeux étincelants à Poudlard. Le découvrir. Enfin.

Puis, sous ce dernier mot, elle entendit un grondement, au loin. Elle sursauta, puis ce bruit fut suivit par un second, un troisième... De plus en plus proche. Et voilà que la pluie tombait de plus belle. Aucun abris à l'horizon. Le tonnerre retentissait en s'exerçant vers les deux élèves. Maud, sous la panique de révéler ce qu'elle voulait garder pour elle hurla sous le vacarme du temps à Rudolf:

Allons nous en d'ici! Je ne veux pas rester sous la pluie! Je n'aime pas ça! Surtout sous les cordes qui tombent!

Ensuite, elle commença à avancer, mais elle trébucha sur une branche qui trainait. L'orage avançait... Non... Il était bel et bien déjà présent... Le ventre face au sol, elle retourna sa tête angélique, puis regarda le ciel avec inquiétude... Trop tard... Elle ferma les yeux, se concentra, mais elle espérait résister... Même si au plus profond d'elle même, elle savait cet effort vain...
Revenir en haut Aller en bas
Rudolf Himmer
Poufsouffle
Poufsouffle
Rudolf Himmer

Nombre de messages : 187
Age Roleplay + Sorts : 16 ans sorts 1 2
Points Prestige : 2
Date d'inscription : 03/04/2008

Capacités en mouvement... (Pv) Empty
MessageSujet: Re: Capacités en mouvement... (Pv)   Capacités en mouvement... (Pv) EmptyMer 30 Avr - 12:52

Rudolf regarda Maud qui était déconcertée, gênée. Tous les mots qui sortaient de sa bouche semblaient lui être arrachés de force après une grande réflexion. Rudolf attendait sa réponse. Il fixait ses yeux, qui semblaient perdus dans le vide, à la recherche d'une solution.

Toi, tu me caches quelque chose... Mais quoi? Cette peur dans tes yeux, ce stress émanant de toi. Maud, quelque chose ne va pas chez toi... Tu as un gros problème que tu préfères me cacher, mais tu sais que j'ai découvert tes mensonges... Mais je te comprends, je ne usis pas assez proche de toi, et peut-être qu'il s'agit là d'un problème qui consistue un secret pour toi. Il est vrai que, depuis que je te connais, tu es bien mystérieuse... Tu n'oses pas déballer ta vie et tu n'aimes pas le faire. Peut-être que je te dérange. Mais je n'irai pas plus loin, je ne veux pas te gêner...

Rudolf était parti dans de longues pensées. Quelques gouttes commencèrent alors à perler et s'écraser sur le visage de Maud. Après le soleil, la pluie... Rudolf avait vu l'orage arriver au loin, mais il ne s'en était pas soucier. Puis ce furent des trombes qui tombèrent sur eux. L'orage grondait, les coups d'éclair arrivèrent en se faisant menaçants. Il entendit alors Maud crier qu'elle voulait partir et il la regarda commencer à s'en aller. mais sa marche fût arrêtée par une branche. Il vit Maud tomber par terre.

Merde... J'espère qu'elle ne s'est pas fait mal... Et puis ce temps, on n'est pas gâté... Il faisait trop beau pour que ça dure, pfff!

Rudolf s'agenouilla aux côtés de Maud. Il lui enleva une mèche de cheveux qui lui cachait le visage pour la regarder.

Tu ne te sens pas bien, et cela se voit... Tes yeux sont maintenant remplis de terreur...

Ca va? Tu t'es pas fait mal? T'as raison, va falloir y aller, en espérant que ça se calme. Tu es vraiment bizarre, qu'est-ce qui t'arrive?
Revenir en haut Aller en bas
https://potteroleplay.actifforum.com/biographie-des-personnages-f
Invité
Invité
avatar


Capacités en mouvement... (Pv) Empty
MessageSujet: Re: Capacités en mouvement... (Pv)   Capacités en mouvement... (Pv) EmptyMer 30 Avr - 19:28

"Ca va? Tu t'es pas fait mal? T'as raison, va falloir y aller, en espérant que ça se calme. Tu es vraiment bizarre, qu'est-ce qui t'arrive?"

Maud ouvrit ses yeux, puis reporta son regard sur Rudolf. Celui-ci semblait lire la terreur de l'adolescente dans ses yeux. Et puis, les soucis de Maud se révélèrent exactes. Son camarade poufsouffle savait bel et bien qu'elle le lui mentait depuis déjà une bonne vingtaine de minute. Mais il ne fit comme-ci ne rien était. Toujours. Sauf à ce moment précis. La jeune blonde hocha la tête pour acquiescer, signaler qu'elle n'avait rien. Physiquement. Elle se releva, se brossa, car étant tombée au sol, de la saleté ainsi que de la poussière s'étaient permises de se déposer sur ses vêtements. Et les voilà maintenant trempés. La pluie ne s'arrêtait. L'orage faisait apparaître de rudes éclairs. Le vent balayait le peu de feuilles au sol, ainsi que les nombreuses accrochées aux arbres. Les yeux de Maud se fermèrent un court instant... Celle-ci semblait perdre son propre contrôle... Mais avant même que le tonnerre ne puisse une fois de plus éclater, qu'une seconde goute de pluie se déposa sur leur visage, que le vent ne puisse se débarrasser des encombrantes feuilles sur la terre à présent de boue, de sable, et d'eau, cette jeune fille secoua brusquement la tête, en ouvrant les yeux. Mais cet instant fut encore plus rapide que le précédent.

*******


-Vas t-en! Je ne veux pas de toi! Pas maintenant! Tu n'es pas... M... Moi...
-Ohhh, tu crois vraiment? Je fais parti de ton être, de ton âme, je peux prendre ton contrôle en ce temps, je DEVIENS toi!
-Non!!! Ce n'est pas... possible! Pas là! Pas maintenant! Pas ici... Non...
-Oh, et si, et je vais m'en donner à cœur joie! Tu te souviens de cette nuit, avec les détraqueurs. Ils sont d'ailleurs toujours en liberté, si je me souviens bien... Personne n'a sut les rattraper! Comme c'est dommage!
-Tu ne... Peux pas...
-Et que si, je le peux. Et je ne me retiendrais pas plus que d'habitude!
-Papa.....................................................


*******


Maud pencha la tête, une larme roulant sur sa joue froide et humide. Elle fixait Rudolf, comme pour lui faire passer un message. Ce message voulait dire un pardon, mais un pardon de quoi? Peut-être de n'avoir rien dit? Ou alors... De n'avoir sut résister...

Sauve toi...

La jeune blonde serrait les points, les dents, tout ce qu'elle pouvait. Mais face à ce tonnerre, certes violent, mais elle l'espérait court, elle le savait, elle ne pouvait pas rester en face de ce jeune garçon... Un autre coup de foudre... Décisif. Celui-ci fit éclater en Maud ce dont elle se donnait tant de mal à cacher à tout le monde... Ses yeux, habituellement verts noisette, eurent une nuance de rouge, puis celle-ci disparue.

Que fais-tu ici, toi! En face de ma...

Le dernier mot qu'elle avait prononcé ne fut pas perceptible, à cause d'un grondement des cieux, du tonnerre. Dans un sens, c'était tant mieux, cela aurait tout trahi...
Revenir en haut Aller en bas
Rudolf Himmer
Poufsouffle
Poufsouffle
Rudolf Himmer

Nombre de messages : 187
Age Roleplay + Sorts : 16 ans sorts 1 2
Points Prestige : 2
Date d'inscription : 03/04/2008

Capacités en mouvement... (Pv) Empty
MessageSujet: Re: Capacités en mouvement... (Pv)   Capacités en mouvement... (Pv) EmptyMer 30 Avr - 20:08

Rudolf laissa Maud se relever toute seule. Apperement, elle n'avait pas mal. Il voulut lui enlever quelques saletés qui restaient sur les épaules de la poufsouffle, mais il n'en eut pas le temps. Maud eût encore les yeux perdus dans le vide. Cette fois-ci, Rudolf fixa Maud, pour déceler le secret qu'elle lui cachait. Apperement, elle pensait encore à quelque chose, elle était encore transportée comme dans un autre monde, ailleurs. Rudolf la vit alors murmurer "Sauve-toi". Mais il ne bougea pas pour autant. Il se passait quelque chose. Maud semblait changer de personnalité sous cette pluie. Rudolf eût peur au début, mais ensuite, il la refixa. pour lui, ce n'était pas possible. Ce n'était pas la même Maud qu'il y avait quelques instants. Ce n'était plus la Maud offrant la vie aux plantes mortes. Rudolf sursauta lorsqu'il vit la lueur rouge qui apparût quelques dixièmes de seconde dans les yeux de la jeune fille. Que devenait-elle? Rudolf se souvint de ses paroles dans la tour d'astronomie "Peut-être que se cache un démon derrière ced visage angélique...". Peut-être que ces paroles devenaient vraies. Maud lui cria alors quelques mots en lui disant ce qu'il faisait là, devant une autre chose. Cette autre chose, une saleté de coup de vent l'avait voilée. Rudolf ne s'enfuit pas pour autant. Au contraire, il se rapprocha de Maud, petit à petit, avant de se retrouver à quelques centimètres de Maud.

Pourquoi... Pourquoi es-tu comme cela? Je ne partirai pas. Je veux voir ce que tu es en réalité, ce qui se cache derrière toi, derrière ton calme habituel. Donc je resterai!

Rudolf prit les bras de Maud, et lui murmura quelques mots dans les oreilles.

Qui es-tu? Je ne partirai pas...
Revenir en haut Aller en bas
https://potteroleplay.actifforum.com/biographie-des-personnages-f
Invité
Invité
avatar


Capacités en mouvement... (Pv) Empty
MessageSujet: Re: Capacités en mouvement... (Pv)   Capacités en mouvement... (Pv) EmptyDim 4 Mai - 16:33

Maud sentait en elle une vague de cruauté, de crispation, de relâchement total. Elle lutait. Elle lutait de toutes ses forces. En vain. Rien ne changeait à d'habitude. Elle sentait une force hors de la sienne l'habiter, la contrôler. Celle... D'un homme. Qu'elle connaissait comme son âme. Mais pourtant, rien ne l'empêchait de redevenir calme et naturelle. Puis, soudain, elle sentit une peau humide, probablement par les masses de pluie qui ne cessait de tomber, frôler la sienne. Et ce à la hauteur de ses bras nus. Elle reporta son regard dur, forcé sur le jeune garçon qui était à ses côtés. Elle tira ses bras vers l'arrière afin d'éviter, de refuser le contact qui était entrain de se faire. Elle entendit murmure à son oreille, mais elle y resta indifférente, contre son grès. Dans ses yeux se lisait un mélange absurde. Ce mélange, c'était le mélange des deux parties qui habitaient son corps en ce moment même. Son naturel, qui avait un regard inquiet, mais malgré cela remplis d'une force de lutter, de parvenir à son but, de chasser l'autre partie qui elle, avait le regard cruel, plein de hargne, d'une arrogance et d'une méchanceté infime. Maud, la vraie, souhaitait plus que tout de voir Rudolf s'en aller, et ce pour plusieurs raisons: Elle ne voulait pas qu'il la voit ainsi, elle ne voulait pas lui faire quoi que ce soit. Elle recula brusquement, puis un nouveau son sortit de sa voix.

Je t'ai posé une question, que je sache, et à la quelle tu n'as pas daigner répondre! Je ne supporterais pas que tu m'ignores ainsi. C'est d'une malpolitesse, que je ne peux tolérer. Explique toi donc, et fournis de bonnes raisons, que ma colère ne se déclenche. Garçon de poufsouffle, j'attends. Et il vaudrait mieux pour toi que tu fasses vite.

Un autre coup de tonnerre retentit plus fort que les précédents. Il en était limite à effrayer. Puis, une fraction de seconde, le combat de Maud ne se perdit pas. Elle réussi à faire apparaître son visage angélique, doux et d'un calme pour le moins étrange. Son regard signifiait beaucoup. Beaucoup trop de sentiments pour une seule personne, pour une seule âme. C'était invraisemblable que de savoir qu'une seule âme, qu'un seul corps, qu'un seul -dans le cas présent, qu'une seule- être humain pouvait contenir en elle tout cela, sans exploser, sans crier. Cette fraction de seconde aurait signifier énormément si le jeune garçon faisait attention à tous les faits et gestes de la jeune blonde. Elle appelait à l'aide, mais sans vraiment espérer de l'aide, justement. Puis, elle ressentit comme une gifle. Elle s'en allait, encore une fois.

*******

-Idiote! Ne vois tu pas que tu n'est pas assez puissante, face à moi? Tu n'est rien. Une poussière. C'est tout! Tu n'est rien et ne sera jamais rien face à moi! Quand vas-tu enfin le comprendre?
-Jamais! Jamais je ne le comprendrais! Je n'ai pas à comprendre des choses qui ne sont que mensonges! Je suis tout à fait capable de... De...
-Hahahahaha!!! Misérable! Même pas capable de parler correctement! Tu es vraiment pathétique! Tu me fais pitié! Quand vas-tu enfin passer le cap? Tu cela est du passé! On ne peux jamais revenir sur le passé! C'est cela, qu'il serait tant que tu fasse rentré dans ta misérable petite tête!
-Hhhhhh........................ Je suis capable de...
-Gnahaha! Que de paroles! Pourquoi ne pas te laisse faire, tout simplement? Pourquoi ne pas me laisser? Ce serait tellement plus simple!
-Jamais! Et puis, de toutes façons, tu ne peux rien faire face à moi et aux éclats de la lumière ensemble! Gnnnnn...


*******

Aux éclats de la lumière!

"Aux éclats de la lumière"? Mais que cela pouvait-il bien vouloir dire? Seuls Maud et son comparse pouvaient le savoir. Mais celui-ci prenait avantageusement le dessus sur la jeune fille blonde de poufsouffle. Maintenant, tout ce qu'elle pouvait faire, c'était d'espérer que le temps s'améliore, que la pluie cesse, que le tonnerre s'enfuie.
Revenir en haut Aller en bas
Rudolf Himmer
Poufsouffle
Poufsouffle
Rudolf Himmer

Nombre de messages : 187
Age Roleplay + Sorts : 16 ans sorts 1 2
Points Prestige : 2
Date d'inscription : 03/04/2008

Capacités en mouvement... (Pv) Empty
MessageSujet: Re: Capacités en mouvement... (Pv)   Capacités en mouvement... (Pv) EmptyDim 4 Mai - 18:14

"Je t'ai posé une question, que je sache, et à la quelle tu n'as pas daigner répondre! Je ne supporterais pas que tu m'ignores ainsi. C'est d'une malpolitesse, que je ne peux tolérer. Explique toi donc, et fournis de bonnes raisons, que ma colère ne se déclenche. Garçon de poufsouffle, j'attends. Et il vaudrait mieux pour toi que tu fasses vite."

Que se passe-t-il. Ce n'est pas elle. Elle ne connaît pas mon nom. On dirait... qu'une autre personne est dans son corps. C'est si bizarre...

Rudolf continua de lui tenir les bras. Mais cette fois, il ne murmura pas mais cria haut et fort.

Moi, malpoli? C'est la meilleure! C'st carrément un ordre que que tu m'as donnée! C'est plutôt à toi de me dire ce que tu fous ici, à la place de la vraie Maud que je connais. Tu sais, tu ne me fais pas peur avec tes "Dégage!". Si tu crois que je vais me sauver en criant comme un garçonnet appeuré... Pour qui te prends-tu? Je ne fuirai pas devant toi.

Rudolf venait de pêter son câble. Non mais, pour qui elle se prenait celle-là à lui donner des ordres comme ça. Il renforça son regard sur elle.

Maintenant, sors de ce corps, démon! Laisse revenir la vraie Maud, celle qui est sympathique, avec le sourire toujours aux lèvres. Ou bien j'attends des explications sur ta présence. Si tu continues, je serais contraint d'utiliser la force!
Revenir en haut Aller en bas
https://potteroleplay.actifforum.com/biographie-des-personnages-f
Invité
Invité
avatar


Capacités en mouvement... (Pv) Empty
MessageSujet: Re: Capacités en mouvement... (Pv)   Capacités en mouvement... (Pv) EmptyMer 7 Mai - 10:54

Maud recula une fois de plus vivement en arrière, afin que rien ni personne ne la touche. Elle était bien à une quinzaine de pas de son camarade, seule, face à la pluie et au vent, à deux pas à peine des arbres et de leurs feuilles mortes. Rudolf semblait savoir que ce n'était pas Maud. Du moins, pas directement. Son corps, son âme étaient bien présents, mais plus sa personnalité, plus son charme, plus sa gentillesse, plus son caractère... Plus rien à part son physique, ses cheveux blonds mouillés qui voletaient au vent, sa peau fraîche et douce sous l'eau qui tombait du ciel, son mètre 67 et ses longues jambes... Sa façon de pensée, son calme naturel -qui là, je l'affirme, elle est toujours aussi calme, bien qu'inquiète- le baume de son âme, tout cela n'était pas perdu, mais était tout simplement enfouie au plus profond de son corps, comme dans le plus profond des océans, ou dans les nuages les plus haut... Elle ne pouvait franchir la surface, respirer l'air libre -et en conséquent, en ce moment même sentir la pluie se poser sur son visage-, elle était tout simplement refermée sur elle-même, ne pouvant choisir ses paroles, ses faits et gestes, son comportement... C'était comme-ci elle habitait un autre corps, qui n'était pas siens, qu'elle était la conscience de quelqu'un, et luttait pour que cette personne ne fasse pas le mal autour d'elle... Elle sentait ce qui était en elle encore contrôlable se dissiper doucement, très doucement, mais il n'empêche qu'elle pouvait de moins en moins exercer ses désirs... Une partie d'elle ressortit, son doux visage d'ange également, ses yeux scintillants, qui voulaient dire tant de chose, l'éclat de ses cheveux blonds comme l'or, la lumière qui était en elle... Mais aussitôt apparu, que cela disparu. Les cheveux certes toujours blonds, mais comme de la paille, les yeux sans lumière, un visage... Dur, forcé, aux traits ternes, agressifs. Puis, un bruit, un crie la fit sursauter, aussi bien ce qu'elle était à l'intérieur que ce qu'il apparaissait à l'extérieur:

"Moi, malpoli? C'est la meilleure! C'st carrément un ordre que que tu m'as donnée! C'est plutôt à toi de me dire ce que tu fous ici, à la place de la vraie Maud que je connais. Tu sais, tu ne me fais pas peur avec tes "Dégage!". Si tu crois que je vais me sauver en criant comme un garçonnet appeuré... Pour qui te prends-tu? Je ne fuirai pas devant toi."

C'est à ces paroles que Maud sentit bouillonner ses veines, qu'elle ne contrôlait plus, la chaleur l'envahissait malgré les trombes de pluies, bien qu'elles étaient moins fortes que précédemment. Maud, la seule et unique qui reposait en ce moment-même renfermée sur elle-même, dans son propre corps, regrettait d'entendre Rudolf parler ainsi. Elle savait ce que ferait cette seconde âme qui prenait tant de place dans son existence, et qui dans le cas présent, prenait avantageusement le dessus. Elle savait qu'une correction pour le remettre correctement à sa place serait entrain de se préparer dans le crâne, ou plutôt dans l'ombre de cette autre âme. Il ne pouvait tolérer une telle chose, une telle réponse. ce n'était pas possible, absurdement impossible. Elle sentit soudain comme-ci le temps se figeait en son corps, le sang devint froid, glacé, et il ne circula plus, toutes ses pensées ne purent allées plus loin. C'était vraiment étrange. Ainsi donc, à l'instant exacte ou le poufsouffle répliqua une seconde fois, le rythme de développement de son corps -qui s'était comme figer- au contraire s'accéléra, encore et encore... Et le rythme de ses pas incontrôlés s'intensifia... Vers lui... Elle sentit le contact du tissus de sa poche frôler sa main humide, puis un toucher très doux, très agréable... Un toucher de lierre travaillée... Sa baguette, tout simplement... Maud, celle qui était enfouie dans le reste de son corps, dans la seule partie qu'elle pouvait dorénavant prendre, conserver, sentit la panique la saisir brusquement, précipitamment. La peur l'envahis de plus bel.

*******


-Non... Non ne fait pas ça!
-Tiens, je vais me gêner! Ce petit insolent à osé... Il a osé me défier! Il va certainement le regretter, et le tout aussi vite que sa soit disant bravoure l'avait gagné.
-Oh oui, il a osé. Et ce ne sera pas le dernier! Tu as tort de sous-estimer les gens comme cela. C'est toi, qui finira tôt ou tard par le regretter.
-Certainement pas! Ce petit morveux va voir ce dont je suis capable. Personne, j'ai bien dit personne, ne tenteras plus quoi que ce soit, maintenant que je vais le rectifier. Tout le monde tremblera face à ton image!
-Tu crois ça? Pourquoi n'acceptes-tu pas que des gens existent, des gens pleins de courage et de bravoure, des gens de bon cœur... Pourquoi? Tu en étais un aussi... Souviens-toi, tu faisais parti de ces gens... Tout ce que tu m'as appris, qu'il ne fallait reculer devant rien, qu'il fallait à tout moment relever la tête, même dans les cas les plus difficiles à surmonter, qu'il ne fallait jamais baisser sa garde, toujours être vigilant, jamais baisser les yeux... Affronter la réalité... La vie qui nous est destinée... Pourquoi mes-tu en moi cette violence, tous ces sentiments de lâche, typique des serpentards, et qui ne sont pas miens? Je te le demande, en tant que la chère fille qui t'as vu mourir sans se rendre compte de ce qu'il se passait, sans savoir ce qu'était ces créatures, sans savoir qui tu étais... je te le demande...
-Je suis enfouie dans ton âme, et toi seule pourras te faire parvenir à tes fins. Je serais là, rancunier et méchant, jusqu'à ce que tu trouve enfin le moyens... Je... Harggg.......... Mais depuis quand tu me parles ainsi? Laisse moi en finir avec tout ça! Il n'avait pas à me parler sur ce ton!
-Non... Non... NON!!!!!!!


*******


Ce crie que Maud avait hurlé à l'intérieur d'elle même... Il était si puissant qu'il se fit entendre au coup de tonnerre suivant. Mais pas comme un crie crier de vive voix. Un crie que la nature poussa... Au coup de tonnerre qui suivit, Maud lâcha sa baguette, et les nuages s'en allèrent d'un coup, d'un seul, sans progression, sans rien... Le soleil revint, brillant de tout son éclat. Comme-ci jamais il n'avait disparu, comme-ci jamais la pluie et l'orage ne s'étaient jamais installés en ce lieu si paisible... Maud tomba à genoux, son visage d'ange et la lumière qui l'habitait réapparaissait, l'or qui faisait briller ses cheveux blonds ressortait, la lumière qui scintillait au plus profond de ses yeux donnait de la chaleur supplémentaire à ce lieu déjà si chaleureux. Elle se releva, se brossa, puis vit son ami toujours présent, à la même place, qui la fixait. Elle commença par reculer, par crainte qu'il la prenne pour une folle, mais s'arrêta à la souche des arbres, se rappelant ce qu'il avait dit face à l'autre âme qui avait été entièrement présent en elle.

Je... Je suppose que tu veux des explications... et puis je n'ai pas le choix...

Puis, une larme aussi légère qu'une goutte de pluie coula de son œil droit, puis traversa son visage pour enfin se déposer délicatement au sol, à ses pieds, et qui disparu aussitôt, faute de la chaleur que dégageait le soleil. Mais aucunes autres semblables ne s'échappa de ses yeux si brillants. Elle sentait déjà son cœur battre à la chamade de peur d'expliquer le tout. Elle n'en avait pas envie. Elle expliquerais seulement ce qu'il avait perçut, ou qu'il avait cru percevoir. Effleurer le sujet serais déjà très convenable pour une personne à qui elle avait d'ors et déjà dévoiler ce don pour les plantes...
Revenir en haut Aller en bas
Rudolf Himmer
Poufsouffle
Poufsouffle
Rudolf Himmer

Nombre de messages : 187
Age Roleplay + Sorts : 16 ans sorts 1 2
Points Prestige : 2
Date d'inscription : 03/04/2008

Capacités en mouvement... (Pv) Empty
MessageSujet: Re: Capacités en mouvement... (Pv)   Capacités en mouvement... (Pv) EmptyMer 7 Mai - 12:37

Rudolf regardait Maud, l'air perplexe. La Poufsouffle semblait se vider de vie petit à petit. Elle devenait comme zombi. Rudolf ne broncha pas pour autant. Il ne l'approcha pas, ne sachant pas comment elle pourrait réagir. Elle pourrait l'attaquer, et Rudolf ne voulait pas cela. Lui, il voulait calme et tranquillité, rien d'autre. Quand il avait dit qu'il utiliserait la force, il ne le pensait pas. La violence et Rudolf étaient deux choses différentes, qu'on ne pouvait associer. Rudolf continua donc à fixer Maud. Et la pluie qui ne s'arrêtait pas. Et les coups de tonnerre qui rugissaient dans ce ciel si noir. Là, c'était sûr, ce temps jouait sur Maud, ce temps changeait sa personnalité. Rudolf ne savait quoi faire. Car maud n'esquissait aucun geste, ne parlait plus. Il détourna son regard de la Poufsouffle pour le tourner vers le ciel. il cherchait comme une réponse dans ces nuages noirs. Mais rien ne vint. il reporta donc son regard sur Maud en faisant une grimace. Plus rien ne se passait. Si le temps continuait à rester comme il était, cette scène resterait figée. Rudolf serra donc son médaillon qui était dans une de ses poches en murmurant deux mots latins: "Vitae, aqua". Il les répéta plusieurs fois, dans sa tête. Il résumait en quelque sorte la situation dans laquelle il se trouvait. Il reporta son atention sur Maud. Celle-ci pensait à quelque chose. Puis Rudolf la vit se saisir de sa baguette et se diriger vers elle comme marche les zombis, doucement, vidés de toute âme. Là, Rudolf se sentit un peu mal. Sa baguette, il ne l'avait pas sur lui, elle était dans sa chambre. Si le combat devait avoir lieu, c'était persu d'avance. Il ne pourrait rien faire face à la magie, rien faire contre cettte deuxième Maud. Puis il la vit s'arrêter, plisser les yeux. Elle semblait en lutte contre quelque chose. Peut-être la vraie Maud revenait à la raison. Rudolf espérait qu'elle reviendrait, car là, la peur commençait à le frapper. Il ne voulait pas se faire terrasser comme ça, sans ne rien pouvoir faire, face à une sorte de démon. Rudolf se resaisit de son médaillon et cita deux autres mots latins: "bella, pugna". Il priait en quelque sorte. Il priait pour que tout s'arrête. Il entendit alors Maud crier. Il sursauta. Son cri était tellement puissant qu'il couvra le coup de tonnerre qui suivait. Puis le beau temps revint. Plus de nuages noirs... Juste le soleil. Coup du destin, aide divine. En tout cas, cela fit effet sur Maud qui relâcha sa baguette et tomba à genoux. Rudolf regarda l'unique larme qui coula sur le visage de Maud. Le retour du beau temps venait de sauver Rudolf. Il s'approcha d'elle, à allure normale, pendant que Maud lui parlait.

"Je... Je suppose que tu veux des explications... et puis je n'ai pas le choix..."

Elle balbutiait. Rudolf arriva à ses côtés.

Savoir... Je ne sais pas. C'est si horrible. Rien qu'à te voir, on devine que tu possèdes comme une autre personnalité. Ai-je raison? Tu peux m'expliquer si tu le souhaites. Mais sache que ce que j'ai vu me suffit déjà...

Rudolf se plaça à quelques centimètres d'elle. Il lui essuya la petite larme qui était restée sur sa joue. Il voulait la serrer dans ses bras pour la réconforter main ne fit rien. Il se recula de deux pas.

Pff, quelle journée. Il ne se passe que des phénomènes bizarres. Pauvre Maud, je ne me verrais pas à sa place. Elle semblait si perdue. Même maintenant, elle est paumée. Peut-être devrais-je la laisser tranquille. Elle a vécu beaucoup de choses aujourd'hui et je ne veux pal la brusquer. Et puis, après tout, c'est sa vie, elle n'est pas obligée de me la dévoiler. Peut-être que je l'ai fait, mais il n'y a pas obligation qu'elle me raconte ce qu'elle vit. En tout cas, elle aurait bien besoin de repos. Faudrait peut-être que je la raccompagne jusqu'à l'école, parce que là, son état est pas loin d'être critique. Elle a besoin d'aide. Et elle ne doit plus avoir de force, la pauvre... Elle m'a bien aidé tout à l'heure quand je suis tombé dans les pommes, alors, ça serait bien à moi de me mettre à l'aider. Mais bon, si elle ne veut pas de compagnie, ce ne sera pas grave. Elle veut peut-être rester seule pour le moment avec personne autour d'elle. Et puis, zut, faut que j'arrête de creuser les méninges pour un rien.

Rudolf, en attendant que Maud réponde, sortit son médaillon sacré, l'ouvrit et regarda la photo de son père en souriant. Ah, s'il aurait été là pour voir tout ça. Peut-être avait-il vécu des phénomènes comme celui-ci. Et ces flashs, peut-être était-ce héréditaire. Il se souvint de son père lui parlant du pouvoir de la famille qui résidait à repasser en tête, dans le moindre détail, le moindre fait et geste que l'on avait fait auparavant. Mais oui, la clé de ces flashs, c'était peut-être cela, mais bon, rien n'était sûr pour le moment. Peut-être que Rudolf se faisait des idées sur le sujet, mais c'était une piste exploitable. A vrai dire, il pourrait y penser plus tard. Parce que là, il était occupé au problème de Maud. Celle-ci semblait tout de même s'être bien calmée. La crise de folie lui était passée. A présent, Rudolf ne craignait plus aucun acte de violence de la part de la Poufsouffle. Il n'y avait plus de nuages noirs à l'horizon, et c'était tant mieux. Il ne voulait pas voir d'autre crise pour le moment. Même, il espérait ne plus jamais en revoir de sa vie. Il en avait encore des frissons. Bref, maintenant, il attendait les explicaitons de Maud.
Revenir en haut Aller en bas
https://potteroleplay.actifforum.com/biographie-des-personnages-f
Invité
Invité
avatar


Capacités en mouvement... (Pv) Empty
MessageSujet: Re: Capacités en mouvement... (Pv)   Capacités en mouvement... (Pv) EmptyMar 13 Mai - 19:41

Maud se sentait mieux, à présent. Le beau temps revenu, la chaleur par la même occasion, son autre disparu... Son rythme cardiaque diminuait, se calmait aussi sous l'aisance qu'offrait ce si brillant soleil. Elle ferma les yeux un court instant, respira doucement, tranquillement, une grande bouffée d'air et tout reparti.La vie avait reprise son cour habituel, son petit train-train, et demain, tout serait probablement oublié... Puis en ouvrant les yeux, elle vit Rudolf s'approcher afin de lui enlever cette fichue larme qui était restée fixée à sa mâchoire, puis reculer. Elle eut craint qu'il avait peur d'elle, maintenant, qu'il la craignait, qu'il la trouverait bizarre... Toutes ces petites sensations désagréables remontèrent en son corps, son esprit, mais elle persista à se dire que ce n'était qu'illusion. L'espoir faisait partie intégrante de son âme, de son caractère. Sans l'espoir, la vie serait triste et sinistre, sombre et capricieuse.

Puis elle entendit une voix, celle de son camarade de poufsouffle, et ne parvint qu'à en entendre la moitié. Et oui, elle avait loupé le début, perdue dans toutes ces impressions. Mais à voir l'expression qui apparaissait sur son visage, il n'était pas trop certain de tout savoir, et en revanche, ce qu'il disait laissait croire qu'il se doutait de grand nombre de choses. Il était certes sur la bonne voie, mais ce n'était pas vraiment cela... Même presque pas du tout, mais il fallait reconnaître qu'il avait en petite partie raison sur le "double de personnalité". Elle n'en avait pas deux. Une seule lui suffisait bien. Mais ce qu'il voulait dire, c'était qu'elle n'était plus forcément toujours elle-même, qu'elle ne se contrôlait plus tout le temps, en tout cas selon Maud. Peut-être n'était-ce pas cela, mais elle en doutait. Une autre âme venait l'habiter, certes, mais elle n'était pas un démon à chaque fois. Là, il était mal tombé, ce fichu temps accompagné de ces puissants éclairs étaient bien mal arrivés. Le tonnerre l'avait emporté sur la pluie, quelque chose que Maud regrettait. L'inverse aurait été bien mieux; pas de violence, pas de lueur affreusement effrayante dans ses yeux... Cela aurait juste été des larmes roulant à l'infinie sur ses joues, des sanglots s'échappant sans arrêts... Ce n'aurait été plus amusant, mais au moins, elle aurait été plus agréable... Là, elle réfléchissait à la façon de dévoiler délicatement, en survolant, en frôlant, en effleurant le sujet. Mais ses pensées étaient encore brouillées par le tourment du passé, bien que très proche du présent.


Hum hum... Je ne pense pas que tu saches déjà une grande partie... Tu crois savoir... Seulement. On va dire, pour faire simple, que ce n'était pas moi. Pas vraiment moi. Tu voyais bien mon corps, c'est certain, mais tu ne distinguais pas mon âme, pas mon caractère, pas ce qui fait que je suis unique, pas ce qui fait que tout le monde est unique. Disons que c'était comme-ci quelqu'un d'autre entrait en ton corps, prenait ton corps, mais toi, toi tu restes dans une petite, toute petite place qui t'ai réservée, au plus profond de tes entrailles. Tellement profond qu'il te faut lutter pour ne pas te perdre, pour rester conscient de tes actes, qui ne son pas tiens... Je sais, c'est très embrouillant ce que je te raconte, là, mais... Je ne peux faire mieux étant donné la situation. Aucun mot n'existe réellement pour définir ce qu'il m'est arrivé. Mais j'ajouterais juste que le tonnerre était bien plus puissant que les trombes de pluie, si c'était l'inverse... Disons que tu n'aurais pas vu ce que tu as vu et que la larme que tu as perçu et enlevé de ma joue, tu aurais été comblé de cela. Je veux dire par là, que des larmes seraient sorties de mes yeux, contre mon gré aussi, bien entendu... Mais je ne vais pas te faire un roman...

Elle se leva, inspira puis expira profondément et un bon coup, essaya de rester "zen" malgré cette ambiance assez... Disons pour le moins lourde, même si l'écoute était belle et bien là, cela ne faisait aucun doute, maintenant. Elle repensait à tout ce vacarme à l'intérieur de son image, de son corps. Maud avança, devança Rudolf, puis s'arrêta. Elle baissa son regard dans un coin à droite pour le voir sans se retourner.

Cela te suffit? J'espère que tu ne m'en voudras pas, que tu ne m'ignoreras pas... Mais je ne peux en dire plus... Pour être honnête, tout cela reste confus dans mon propre esprit... Mais, cette autre personne qui va et viens en moi, je ne sais pas si ça peut te rassurer, ni même si tu t'y intéresses, mais jamais elle ne me fera de mal... Je la connais trop bien... Pour l'avoir vu trop peu.

Son regard se baissa complètement, cette fois-ci, sans tourner dans un coin, pour ne rien voir de précis. Juste ses souvenirs les plus proches, les plus vivant qui restaient gravés en son cœur. En son âme. En elle.
Revenir en haut Aller en bas
Rudolf Himmer
Poufsouffle
Poufsouffle
Rudolf Himmer

Nombre de messages : 187
Age Roleplay + Sorts : 16 ans sorts 1 2
Points Prestige : 2
Date d'inscription : 03/04/2008

Capacités en mouvement... (Pv) Empty
MessageSujet: Re: Capacités en mouvement... (Pv)   Capacités en mouvement... (Pv) EmptyMer 14 Mai - 12:28

Rudolf écouta Maud s'expliquer sur son cas avec attention. Il ne loupa aucun de ses mots. Puis il la regarda passer à côté de lui sans le regarder. Apparement, cela la touchait vraiment. Mais Rudolf ne savait s'il aurait préféré voir la pluie. La voir pleurer l'aurait tout autant boulversé. Il n'aurait su quoi faire. Mais bon, maintenant, c'était fini, l'orage était passé, et Maud semblait retrouver tout son calme habituel. Rudolf regarda par terre. Le sol était humide, signe de ce dur après-midi. Mais le soleil allait tout sécher. Rudolf savait qu'il garderait le souvenir de cette journée toute sa vie. Cela avit été si boulversant. Mais ça ne l'empêcherait pas de reparler à Maud. Après tout, elle était inoffensive en cas de beau temps. Il saurait maintenant quà l'annonce de nuages noirs, s'il la voyait ou lui parlait, il lui proposerait de rentrer à l'intérieur ou de se mettre à l'abri. Il lui éviterait tout contact avec la pluie ou tout regard vers le tonnerre. Mais bon, il ne la reverrait pas cent fois. A vrai dire, depuis ses débuts à Poudlard, il ne lui avait parlé que deux fois réellement et ne l'avait jamais vu auparavant. Ou alors il l'avait aperçu. Il ne la reverrait donc pas souvent. A part Garett, il ne fréquentait jamais personne très souvent. La solitude était caractéristique de lui. Etre seul, cela ne le dérangeait pas du tout. Même, cela lui plaisait. les souvenirs lui suffisaient, même si attristants. Rudolf ne savait pas l'heure qu'il pouvait être, mais cela faisait pas mal de temps qu'il était là, avec Maud. En tout cas, après ces secrets dévoilés, il ne parlerait à personne de ce qu'il avait vu. Cela ne concernait qu'elle et personne d'autre. Tout comme ce qui était arrivé à Rudolf. Maud était la première personne à qui il avait parlé ainsi de son passé avec Garett. Les seuls secrets qu'il avait partagé à part celui-là, c'était justement avec son ancien ami disparu. Mais il savait que Maud ne dirait sur lui non plus. Elle n'était pas comme ça. Pour lui avoir parlé un peu, il savait déjà quelques petites choses sur elle. Après cet après-midi, il espérait ne pas réavoir des maux de tête comme il avait eu. C'était vraiment dérangeant. Peut-être qu'avec le temps il maîtriserait ces venues de souvenirs. Il remarqua qu'il était dos à Maud. Il se retourna alors juste au moment où Maud lui demandait si les explications fourinies lui avait suffi. La réponse, il la savait déjà, mais il ne parla pas tout de suite. Il attendit quelques instants. Leur discussion arrivait à sa fin et il savait que sa réponse marquerait la très proche fin de cet après-midi. Il réfléchit donc à ce qu'il pourrait dire à Maud. Ce qui était sûr, c'était que ce que lui avait dit Maud lui suffisait amplement. Maintenant, il la savait non dangereuse et cela le rassurait. Car sans sa baguette et en cas d'attaque, il aurait été bien amoché. Il soupira avant de se lancer.

Tes explications ont été assez claires pour me satisfaire. Ce que tu vis doit être dur et je ne m'incrusterais pas plus là-dedans. Cela rendrait ton problème encore plus dur avec quelqu'un qui poserait plein de questions dessus. Donc maintenant, le sujet est clos, on n'en parle plus. Je ne veux pas te déranger enore plus. Je ne veux pas te pourrir la vie, tu as déjà vécu assez de choses cet après-midi, et moi aussi à vrai dire... Et puis, je vais pas tarder à devoir y aller... Le cours de potions est dans pas longtemps et j'aimerais revoir un truc important pour pas paraître pour un ignorant. Tu t'en fiches peut-être un peu, mais c'est pas grave.

Rudolf partit ramasser ses feuillets et tout ce qu'il avait fait tomber avant. Puis il repassa devant Maud, s'arrêta devant elle en souriant.

Bon bin, ciao... Et à une prochaine fois, en espérant que ce sera moins... bin disons... rude...

Rudolf s'avança vers le petit sentier où rosiers étaient présent. Il avait peut-être lâché Maud rapidement. Mais après tout, si elle voulait le suvre, elle le ferait.

Au plaisir de te revoir, Maud... J'espère que si on se revoit, ça sera différent, comme dans la tour d'astronomie, où tout était calme. "Kann ich treffe dich ein Tag, mein Freund..."

Avant de s'engager dans les épines, Rudolf se retourna une nouvelle fois vers Maud. Il lui adressa un signe de tête et disparu de sa vue. Maintenant, il fallait retourner à Poudlard.
Revenir en haut Aller en bas
https://potteroleplay.actifforum.com/biographie-des-personnages-f
Maud
Invité
avatar


Capacités en mouvement... (Pv) Empty
MessageSujet: Re: Capacités en mouvement... (Pv)   Capacités en mouvement... (Pv) EmptyJeu 15 Mai - 12:35

Maud repensait encore à tout ça. Bien qu'elle allait mieux, et qu'elle savait qu'à chaque fois, c'était pareil, que le tourment la boulversait, elle ne pouvait s'empêcher de trouver une issue. Elle essayait de réfléchir, quand la situation le permettait, mais son esprit était tellement brouillé que tout ce qu'elle fit au final était encore plus embrouillant. Elle se perdait elle-même avec toutes ces questions-réponses qu'elle s'offrait. En sortant pas à pas de ces songes, par les paroles de Rudolf, elle se sentit allegée de ne pas avoir avoir à fournir plus de détails, mais en même temps emprisonnière sur elle-même. Peut-être que d'en parler lui aurait fait du bien, mais le problème c'est qu'elle n'en avait pas envie. Deux solutions opposées en une seule personne, c'était très étrange. Mais elle l'option qu'elle avait sélectionner était les deux en même temps, si je puisse dire. Clor le sujet maintenant, en parler plus tard. Mais pour celle-ci, elle n'avait pas vraiment le choix de la personne. Ce garçon, qu'elle n'avait vraiment vu et parlé que deux fois. Il était le premier et le seul. Pas même sa famille, rien. Et puis, eux deux se partageaient des secrets, probablement par le fait qu'ils en avaient tous deux et savaient de quoi paralit l'autre à chaque fois. Cela réconfortait Maud, mais ça ne suffisait pas à la faire revenir pour de bonau monde réel, pas de ses songes et souvenirs. C'est alors que Rudolf parti chercher ses feuillets du moment de son arrivée, puis passa devant la jeune blonde.

"Bon bin, ciao... Et à une prochaine fois, en espérant que ce sera moins... bin disons... rude..."

Elle releva la tête, et afficha un sourire timide, et inclina la tête. C'est ce qu'elle souhaitait aussi, mais pas dehors en un temps si imprévisible. En y repensant bien, quand elle avait fait son arrivée à ces montagnes, face à cet étang, le temps était tiède et un peu humide... Signe de tonnerre. Elle aurait dû s'en rendre compte, mais l'exitation de sortir à l'air libre l'avait gagné. Et puis elle ne pensait pas rencontrer quelqu'un... Quand Rudolf s'enfonça un peu plus loin, elle voulu le suivre, mais elle s'en retint, pour nuls raisons réellement apparentes dans sa tête. Elle se mordillait les lèvres, et quand il se retourna une dernière fois pour la saluer, c'était le moment si elle ne voulait pas rentrer seule. Mais elle ne fit rien. Pas un geste, pas une expression, même pas un sourir... Rien. Le vide, le néant. De loin, on aurait même peut-être pû croire qu'ele était figée, paralysée, mais apparemment pas assez puisque que le poufsouffle fit volte-face et poursuivit son chemin en direction de la prestigieuse école de magie. Elle se retourna, faisant dos au paysage qui s'offrait à elle, puis baissa la tête.

Non sono deciso a partire... Voglio risolvere questo problema. Voglio trovare i mezzi per superarlo. Ora...

Elle releva la tête de volontée, afin de réussir son but. Elle voulait vivre plaine vit, pas à pleurer face à la pluie, devenir serpenatard face au tonnerre, être froide et hautaine face à la glace et au gêl, ne pas être douce et extra timide face à la neige... Elle voulait devenir normale, en tous temps.

Que puis-je faire? Tout cela m'agace... Je ne sais pas comment faire... Mais à moins que... Attends, mais il est devenu gentil pendant dix seconde quand je l'ai ramené à la raison! Mais dix secondes seulement... Peut-être faut-il que je lui rappelle comment il a disparu de ce monde? Ou bien comment il est devenu brave et incroyablement gentil et attentif... *soupir*..........
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Capacités en mouvement... (Pv) Empty
MessageSujet: Re: Capacités en mouvement... (Pv)   Capacités en mouvement... (Pv) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Capacités en mouvement... (Pv)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L'École de sorcellerie Poudlard :: Montagnes autour de Poudlard-
Sauter vers: