AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Prise de contact avec Hamilton.

Aller en bas 
AuteurMessage
Amadeo Whitemore
Serpentard
Serpentard
Amadeo Whitemore

Nombre de messages : 877
Age : 35
Age Roleplay + Sorts : 34 ans + sorts 1, 2, 3
Capacités Spéciales : Occlumens
Date d'inscription : 26/08/2007

Prise de contact avec Hamilton. Empty
MessageSujet: Prise de contact avec Hamilton.   Prise de contact avec Hamilton. EmptyDim 17 Fév - 16:25

Le lendemain de cette journée pour le moins particulière où Amadeo avait vu dans son bureau débarquer la jeune Quindiniar suivie quelques instants plus tard du Ministre de la Magie, le jeune homme avait prit le soin de rédiger un dossier sur la question des Vampires et des Lycanthropes avant de venir à la rencontre du Secrétaire d'Etat.

William semblait tenir particulièrement à cette rencontre entre le Directeur du Département des Créatures Magiques et le jeune Conseiller à la Défense qui n'était rien de moins que le puissant bras droit du Gouvernement Lancaster. Néanmoins, Amadeo ne voyait pas bien la logique qui menait le Ministre a souhaiter si ardement cette rencontre.

Après tout, ne lui avait-il pas donner tous pouvoirs pour administrer par lui-même son Département et donc, sans avoir besoin de recourir à l'avis de plus hautes instances hiérarchiques pour régler une question, aussi sensible fut-elle que celle des buveurs de sang et des loups-garou ?

Ce sentiment désagréable de venir prendre des ordres tenait sans aucun doute au fait qu'Amadeo n'appréciait que très modérément le jeune et polissé Howard Hamilton.
Amadeo ne connaissait pas extactement la nature des liens qui unissaient ce dernier au Ministre et son opinion quelque peu négative quant au dit bras droit, faisait qu'il ne souhaitait pas du tout en savoir davantage à ce sujet.

De plus, les évènements de la veille n'étaient pas pour donner au jeune Directeur de Département un meilleur ressenti quant à cet entretien qui était sur le point de se dérouler.
C'est donc la mine renfrognée et l'esprit déjà plus ou moins sur la défensive qu'Amadeo avait quitté son Département pour se rendre à l'étage du bureau d'Hamilton.

Bon, souris un peu m'Adeo.. Si ca se trouve, vous vous entendrez copains comme cochons !! Oui, il fallait bien qu'il se motive un peu notre jeune Directeur.. Si jamais il arrivait dans cet état devant le petit Hamilton, il montrerait clairement au sus-nommé de quoi était capable un Lycanthrope dopé aux hormones un soir de pleine lune.

Chemin faisant, il adressait comme à son habitude des bonjours et des saluts à celles et ceux qui croisaient quotidiennement son chemin. Cela devait paraître bizarre néanmoins car Amadeo, si jovial d'habitude souriait aujourd'hui en crispant sa mâchoire faisant apparaître à ses collègues une jolie rangée de dents aussi blanches qu'elles étaient serrées..

Par la barbe de Merlin, si ce blanc-bec s'avise de me donner un ordre ou même, de seulement suggérer que je doive lui obéir, arfff.. Ne voulant pas vraiment penser à la résultante d'une telle possibilité, Amadeo s'engouffra dans un nouvel ascenceur et attendit que la machine s'arrête à l'étage fatidique..

Quand les portes s'ouvrirent, le jeune homme posa un pied incertain sur le sol et s'extirpa avec mauvaise humeur de la cage métallique pour s'engager dans le couloir qui menait à cette inéluctable rencontre. Willi, tu me payeras ca !! L'a intérêt de me parler de quelque chose de serieux le Hamilton !! Comme si je n'étais pas capable de m'occupper des bestioles et des hybrides tout seul !! Tsss.

Un instant plus tard, notre Amadeo faisait face à la porte du Secrétaire d'Etat. Les lèvres pincées et les yeux en amande, il frappa de mauvaise grâce à la porte en croisant tout de même les doigts pour que l'occupant du bureau soit partit en vadrouille avec les goules ou mieux, qu'il ait eu tout à coup un malaise (plus grave que bénin si possible) l'obligeant à abandonner pour un temps (non déterminé) ses fonctions et à prendre un peu de repos à St Mangouste..
Revenir en haut Aller en bas
https://potteroleplay.actifforum.com/Presentation-f3/Presentation
Invité
Invité
avatar


Prise de contact avec Hamilton. Empty
MessageSujet: Re: Prise de contact avec Hamilton.   Prise de contact avec Hamilton. EmptyDim 17 Fév - 20:47

Comme à son habitude le Secrétaire d’Etat et Conseiller à la Sécurité Nationale : Howard Hamilton avait investi de très bonne heure ses bureaux. Il avait pris connaissances de la presse internationale aussi bien moldue que magique, s’était –en sa qualité de Secrétaire d’Etat – tenu informé des dernières notes intra et inter départementales, afin d se rendre, in fine, dans le sacro-saint bureau ministériel – le seul qui eut été plus vaste que le sien bien que très différemment agencé et décoré. Ceci dans le but de faire au Magistrat Suprême son rapport quotidien, tant sur le plan de la sécurité intérieure que sur celui des les plus infimes éléments du Ministère et plus globalement de la Communauté Magique. C’était précisément en ce méticuleux travail de fourmis que constituait le travail d’Howard, une tache globalement inconnu du grand public et que certains ne manqueraient pas de décrire comme ingrate mais qui s’avérait néanmoins nécessaire au bon fonctionnement des institutions.

Et c’était justement au cours de l’une de leur journalière entrevue que William avait évoqué d’une part la conversation qu’il avait eu avec l’émissaire du SMS – conversation qui avait pour partie changer la donne envers les Créatures Magique – et d’autre part la volonté qui était sienne de le voir s’entretenir avec Amadeo Whitemore. Position qui paraissait tout a fait cohérente aux yeux d’Howard dans la mesure ou la question des lycanthropes et des vampires relevait d’une sensibilité toute particulière, tombant par ailleurs sous la juridiction conjointe du directeur du département aux Créatures Magiques et du Conseiller à la Sécurité Nationale. Le Ministre avait ainsi signalé à son bras droit qu’il risquerait de recevoir sous peu la visite du dit directeur Whitemore. Visite à laquelle William semblait attaché beaucoup d’importance et dont Howard se réjouissait tant l’Homme lui avait été chaudement recommandé. William semblait d’ailleurs affectionner l’original Serpentard bien que la référence qui y fut faite se matin paraissait moins complaisante…

Revenu depuis à peine moins d’un quart d’heure du premier étage, le Serdaigle avait, comme à son habitude, prit soin de laisser grandes ouvertes les fenêtres de son bureau malgré le froid piquant qui régnait au dehors - et maintenant au-dedans - lorsqu’on frappa à sa parte. Vérifiant rapidement auprès de sa secrétaire si un RDV était prévu, il constata que non et en conclut qu’il était fort probable que cette venue était celle d’Amadeo Whitemore. D’un geste vif et net, le numéro 2 du gouvernement Lancaster ordonna à sa secrétaire d’introduire le sorcier, ce qu’elle fit avec diligence.

A peine le Serpentard fut il entré dans la pièce, que le jeune Homme à l’allure élancée et droite se leva avec prestance et dynamisme pour aller accueillir son hôte. Avançant une main volontaire, le Secrétaire d’Etat prit la parole le premier sur un ton cordial et dénué de toute obséquiosité.


Bonjour Monsieur Whitemore, comment allez vous ? Je suis heureux d’avoir enfin la possibilité de vous rencontrer en personne.

Tandis qu’il conduisait le directeur plus profondément au sein de son bureau, le Serdaigle s’adressa à sa séduisante et non pas moins compétente secrétaire.

Je n’ai plus besoin de vous Jane, vous pouvez disposer. Veuillez juste nous apporter un café s’il vous plait.

Cette prière s’accompagna d’un discret mais non pas moins sincère sourire. Les deux sorciers s’avancèrent alors toujours plus profondément dans ce vaste bureau ou les œuvres d’art et les précieux artéfacts magiques se côtoyaient grandement, soulignant le goût prononcé du Serdaigle pour le Beau et le Mystérieux. Howard convia alors le Serpentard à prendre place sur une très belle chaise style empire, tandis que lui-même s’assit dans son fauteuil derrière un élégant bureau de la même époque bonapartiste. Les deux hommes se faisaient alors face et avant d’entrer directement dans le vif du sujet, Howard se sentit obligé d’apporter un éclaircissement.

Amadeo, je puis vous appeler par votre prénom ? Sans même attendre de réponse il poursuivit… Je tiens avant tout à préciser deux choses : d’une part que cette rencontre n’est à l’origine pas de mon fait, mais que d’autre part j’éprouve une joie sincère à pouvoir en fin m’entretenir avec vous.

La voix était franche, sincère et authentique, elle laisser transparaître au fond une certaine aura d’autorité mais jamais rien de déplacé. L’homme se pencha un peu vers l’avant comme pour susciter la confiance chez son interlocuteur.

Sachez en outre, que par cet entretient, William ne tient absolument pas à remettre en cause vos capacités, mais cherche juste à atteindre une efficience toujours plus grande dans le domaine de la sécurité de nos concitoyens magiques. Efficience qu’il juge, et ce non sans une certaine pertinence, pouvoir être plus importante au travers d’un travail d’équipe.

Mon intention n’est absolument pas de vous faire venir ici, pour vous donnez des ordres éhontés et ridicules. Je vous sais compétent dans ce que vous faites et c’est bien le principal. Néanmoins, ce sont des temps d’une extrême gravité qui s’annoncent, des temps qui exigent de nous une cohésion forte. Laissons donc nous enrichir mutuellement de nos compétences respectives, notre travail n’en sera que meilleur.


Le ténébreux jeune homme termina son propos sur un sourire communicatif et serein, confiant dans la réaction positive qu’il espérait susciter chez le directeur Whitemore.
Revenir en haut Aller en bas
Amadeo Whitemore
Serpentard
Serpentard
Amadeo Whitemore

Nombre de messages : 877
Age : 35
Age Roleplay + Sorts : 34 ans + sorts 1, 2, 3
Capacités Spéciales : Occlumens
Date d'inscription : 26/08/2007

Prise de contact avec Hamilton. Empty
MessageSujet: Re: Prise de contact avec Hamilton.   Prise de contact avec Hamilton. EmptySam 23 Fév - 22:22

Depuis le premier jour où il l'avait vu, Amadeo entretenait de puissants ressentiments à l'égard du jeune Hamilton. Trop jeune, trop beau, trop brillant, trop aimable et puis zut aussi !! Même ses dents sont trop blanches !! De prime abord, il semblait que ce Serdaigle avait tout pour réussir et pire encore : il réussissait tout !! Non pas qu'Amadeo ait à se plaindre de ses propres capacités ni même de son statut social ! Néanmoins, arff, cela chiffonait notre Serpentard lorsqu'il trouvait sur son chemin quelqu'un de plus.. "tout" que lui. En ajoutant à cela le fait qu'il avait vu l'intéréssé au bras d'Ellana Silver lors du bal ministèriel et qu'en plus le jeune Hamilton entretenait avec Lancaster des liens dont Amadeo n'avait pas la moindre idée, Hum, voilà qui venait joliment complèter le tableau des muets et vilains repproches que notre homme possédait quant au sympathique Secrétaire d'Etat qui ce matin là, lui faisait face.

Une jeune et charmante demoiselle qui, il l'apprendrait plus tard, répondait au doux nom de Jane, avait introduit Amadeo dans le bureau de l'être abhorré. Ce dernier, comme à son habitude : tout pimpant et souriant, avait accueilli le sieur Whitemore avec le sourire aux lèvres et lui avait tendu une franche et rude poignée de main ce qu'Amadeo interprêta aussitôt comme un nouveau signe de la perfidie de son hôte. Aucun rapport me direz-vous ? Certes. Néanmoins quand notre Amadeo est remonté contre quelqu'un et bien sâchez que ce sentiment est aussi rare qu'il est tenace.. Que voulez-vous ? C'est ainsi. L'aime po, je l'aime po, je l'aime po ! Na !

Bonjour Monsieur Whitemore, comment allez vous ? Je suis heureux d’avoir enfin la possibilité de vous rencontrer en personne.
Il se fiche de moi en plus ! De me recontrer en personne !! Il m'a bien vu lors du Conseil de Sécurité ! Hum.. Sale bonhomme ! Sur ces douces pensées, notre Amadeo suit son supérieur hiérarchique plus en avant dans la pièce jusqu'à ce que les deux jeunes hommes atteignent le bureau, très stylé, d'Howard.

Je n’ai plus besoin de vous Jane, vous pouvez disposer. Veuillez juste nous apporter un café s’il vous plait.
Il pourrait être plus poli que ca n'empêche ! Pauvre Jane.. Et pis voilà qu'il décide de ce que je dois boire maintenant !! Qui a dit que j'aimais la café d'abord ??!! Amadeo pince les lèvres. Bon, ok, j'aime le café mais n'empêche ca ne se fait pas !! Cela soit dit en passant, c'est dans ces occasions si rares et précieuses que notre jeune Ami apprécie avec justesse sa capacité d'Occlumens aguérri. Pour peu que son supérieur eut été doté de quelques facultés de Légilimens, cet entretien aurait sans aucun doute prit rapidement une toute autre tournure..

Amadeo, je puis vous appeler par votre prénom ? Sans même attendre de réponse il poursuivit… Je tiens avant tout à préciser deux choses : d’une part que cette rencontre n’est à l’origine pas de mon fait, mais que d’autre part j’éprouve une joie sincère à pouvoir enfin m’entretenir avec vous.
Vous avez vu ?? Il n'attend même pas ma réponse !! Sale type !! Et cette rencontre n'est pas à l'origine de mon fait non plus !! Par la barbe de Merlin, tu peux en être sûr !! Quant à la joie manifeste que l'homme déclare éprouver à rencontrer enfin notre Amadeo et bien, c'est jusque là, loin d'être réciproque..

Et voilà que le Secrétaire d'Etat se lance dans un monologue enflammé pour assurer monsieur Whitemore que, oui, William tient beaucoup à cette rencontre et que, oui encore une fois, les deux hommes feront ensemble du sacrément bon travail pourvu qu'ils parviennent à coopérer. Ca c'est pas encore dit l'asticot, hum.. Mais que ? Ha ! Hum.. Voilà qu'Howard se met à reconnaître mes grandes capacités. Hum.. Bon, heu.. C'est normal.. Le Serdaigle poursuit son discours en assurant notre Amadeo qu'il ne saurait lui ordonner quoique ce soit. Hum.. Encore un bon point Hamilton, continue. Et l'intéréssé continue bel et bien et termine son petit discours par un sourire pour le moins, Hum, franc et passablement communicatif..

Ainsi, il n'en faut pas plus pour que toutes les réticences et les barrières d'Amadeo s'éffondrent une à une, laissant le jeune homme pantois devant la visible sincérité et l'éfficience certaine de l'homme qui lui adresse (plus ou moins) la parole. (oui plus ou moins car il semble qu'Hamilton ait adopté la manie de ce cher William lorsqu'il dialogue. A savoir, les deux hommes préfèrent bel et bien écouter le son de leurs propres voix plutôt que celles de leurs interlocuteurs)..

Quoiqu'il en soit, notre Amadeo se rend compte de sa bêtise. Il se repproche vaguement et très rapidement son intolérance et le fait qu'il ait porté foi à ce qu'il avait entendu dire de l'intéréssé plutôt et que, par conséquent, il ait basé sa vision d'Hamilton sur ces aprioris et ces on-dit, alors que d'habitude notre homme à lunettes rejette purement et simplement tous les commentaires néfastes quant à une personne jusqu'à ce qu'il puisse se faire une opinion par lui-même.
Bon, je m'excuse. se dit Amadeo en rendant au Secrétare d'Etat un sourire tout aussi franc quoique encore légèrement crispé.


Hem, oui en effet Howard.. répond Amadeo tout penaud. Vous permettez que je vous appelle Howard n'est-ce pas ? et n'attendant pas la moindre réponse, il enchaîne. Bien entendu je comprends que William souhaite nous voir collaborer. Après tout, c'est à nous qu'incombe la responsabilité de veiller à la sécurité et au bien-être de nos pairs. Dans cette optique, je puis vous assurer que je suis tout à fait disposé à travailler avec vous Howard. Pour ma part, je pense que cette rencontre si désirée, hum.., commence déjà à porter ses fruits.. Vous gagnez à être connu mon cher !

Bon, ca va m'Adeo, n'en fais pas trop non plus hein. Disons que maintenant tu ne le détestes plus. C'est déjà bien. Si en plus tu peux être agréable et mettre de côté le fait qu'il sorte probablement avec cette garce de d'Ellana, ce sera super. Hum ouais.. Quest ce qu'il ne faut pas faire pour le bien de la Communauté Magique.. Voilà donc notre jeune Serpentard certi de bien meilleurs sentiments qu'à son arrivée. Il soupconne un instant le Secrétaire d'Etat d'être un charmeur oral et se fait la promesse intérieure de vérifier cela en sortant du bureau. Pour l'heure, il est devenu tout à fait coopératif, il a oublié ses pensées puériles et certainement infondées et le voilà à nouveau l'Amadeo que l'on connaît au Ministère de la Magie : un jeune homme intelligent et dynamique aussi compétent qu'il est plein de charmes ! Ouaaais !

Dites-moi donc cher Howard, demande à présent notre Amadeo sur le même ton poli qu'il emploit avec les autres Directeurs de Départements. En quoi puis-je vous être utile aujourd'hui ?
Revenir en haut Aller en bas
https://potteroleplay.actifforum.com/Presentation-f3/Presentation
Contenu sponsorisé




Prise de contact avec Hamilton. Empty
MessageSujet: Re: Prise de contact avec Hamilton.   Prise de contact avec Hamilton. Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Prise de contact avec Hamilton.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une nuit avec une déesse [PV Yuko][Hentaï]
» Un coucher de soleil avec toi (pv Aisuru) (Hentaï possible)
» [UploadHero] Le Grand Blond avec une chaussure noire [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Londres :: Bureau de la Coopération Magique Internationale-
Sauter vers: