AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Comme en Irlande !

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


Comme en Irlande ! Empty
MessageSujet: Comme en Irlande !   Comme en Irlande ! EmptyDim 20 Jan - 23:35

Décidemment, Fred n’était vraiment pas à l’aise entouré de tous
ces hauts dignitaires anglais. Il avait l’impression que les employés du ministère le jugeaient à chaque regard. C’est dans cet esprit défensif qu’il marchait le long des couloirs la tête haute, les épaules en arrière et les poings serrés, comme s’il voulait affirmer sa personne. Il filait droit, le regard fixe et n’avait aucune envie de converser avec qui que ce soit ; et encore moins avec l’homme se trouvant avec lui dans l’ascenseur. La seule envie qui lui traversa l’esprit, s’était de lui enfoncer son chapeau melon sur les oreilles, lui faire avaler son monocle et sa canne. Rien que pour lui faire
passer le gout de ses regards en coin.


Ne t’énerve pas se répétait il,
ce job tu le veux. Ce serait dommage d’échouer maintenant, après avoir réussit à décrocher cet entretien.

En effet, cela faisait déjà quelques jours qu’il battait le pavé londonien sans réellement avoir de buts. C’est en passant devant la boutique d’accessoires de quidditch qu’il ressentit un réel besoin de retrouver son balai et sa batte. Le fait d’entendre deux jeunes sorciers discuter de son sport favori le poussa à envoyer une lettre de candidature au poste de professeur de vol.

« Envoyer systématiquement le cognard sur l’attrapeur » Jamais entendu pareil imbécilité ! Non d’un trèfle à cinq feuille, si ces gamins vont un jour à Poudlard, il faut qu’on leur apprenne le Quidditch comme on le joue par chez nous ! Ce n’est quand même pas pour rien que nous avons la meilleure équipe du monde !

Il avait hâte de retrouver son ancienne école. C’était pour lui le
seul endroit en terre anglaise ou il se sentait bien et où il n’avait pas l’envie récurrente de jouer des poings à longueur de journée.



Arrivé devant le cabinet de Aléatha Quindiniar, il poussa la porte du bureau et vit alors une jeune femme assise dans un fauteuil. Malgré sa carrure impressionnante,
Fred se sentit déstabilisé par tant de charisme. Se forçant à adopter un ton ferme mais courtois, il se lança :


Bonjour ! Je suis Mr O’ Marra, je viens vous voir pour le
poste de professeur de vol.


Dernière édition par Choixpeau Magique le Ven 22 Fév - 21:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Aléatha Quindiniar
Serpentard
Serpentard
Aléatha Quindiniar

Nombre de messages : 1526
Age Roleplay + Sorts : 20 ans sorts 1 2 3 MD2
Points Prestige : 1
Date d'inscription : 07/02/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
Comme en Irlande ! Left_bar_bleue100/100Comme en Irlande ! Empty_bar_bleue  (100/100)
Points de mana:
Comme en Irlande ! Left_bar_bleue100/100Comme en Irlande ! Empty_bar_bleue  (100/100)

Comme en Irlande ! Empty
MessageSujet: Re: Comme en Irlande !   Comme en Irlande ! EmptyLun 21 Jan - 15:40

Ils n’étaient déjà pas bien nombreux dans le Département de la Grande Education … Alors quand Juliette Desnedielle avait annoncé qu’elle démissionnait pour partir s’installer aux Bermudes avec son époux dans l’optique de développer là bas le commerce de chapeaux en feutrine de Sibérie, Aléatha avait grincé des dents. Oh, pas que la dite Juliette lui manquerait ! Certainement pas ! Depuis qu’elle était au Ministère, on ne pouvait pas dire que la cadette Quindiniar avait brillé dans ses tentatives de sociabilisation ! Normal, ça ne l’intéressait absolument pas de passer ses pauses café à discuter des derniers ragots de la scène politique sorcière de Grande Bretagne. Elle faisait plus souvent l’objet de ces ragots qu’elle n’en colportait elle-même ! Non, ce qui lui avait déplu c’était plutôt la question de savoir qui reprendrait le travail de Juliette en attendant qu’on trouve quelqu’un d’autre. Il n’y avait pas des milliers de solutions et un seul nom flottait dans le tout petit panier des éventualités : le sien …

La bonne nouvelle, c’est que son ex-collègue n’était pas très productive. La surcharge de travail serait donc absorbée pour un mieux : hors de question de décevoir Numenor ! Par contre, Aléatha ne sautait pas de joie quant à la nature même du travail. Parce que là, elle devrait bien en faire des efforts pour être agréable, peu importe si elle s’était levée de bonne humeur ce matin là ou si Calandra l’avait encore exaspérée avec une de ces broutilles dont elle avait le secret … La tâche principale était en effet les entretiens à faire passer pour étoffer la liste des employés et professeurs potentiels pour Poudlard. La tâche était échue à son département de seconder Albus Dumbledore en créant une sorte de « Réserve de Recrutement » histoire de lui proposer des noms sans qu’il ai à se charger de toute la partie recrutement. En ces temps troublés, il n’était pas rare qu’un professeur en poste quitte sa charge, de son propre chef ou parce qu’il disparaissait sans plus jamais donner signe de vie … Les visages de quelques professeurs qu’elle avait croisés flottèrent un moment dans son esprit. Vynx, Karum, Miles … Disparus sans donner d’adresse ou alors celle du cimetière le plus proche dans le cas de Vynx …

Un léger bruit la tire de sa rêverie. Elle est formelle, ce type là n’a nullement frappé et est rentré dans son cosy petit bureau comme dans un bar ! Ses cils frémissent d’indignation devant cet outrage mais n’a-t’elle pas promis de garder son sang froid ? Elle va passer l’épreuve du feu en matière d’entretien d’embauche aujourd’hui, hors de question d’échouer ! Alors on va pardonner à ce grand malabar son entrée peu orthodoxe, mais c’est bon pour une fois : on ne s’attire pas impunément la hargne d’une Quindiniar deux fois de suite ! Allez, comme on a appris à bien se tenir : Aléatha se lève, tout sourire, et tend une main gracieuse à son interlocuteur.


Bonjour Monsieur O’Marra. Entrez, je vous attendais … Prenez place ici, nous serons plus à l’aise pour discuter que dans l’encadrement de la porte je pense.

Pour un observateur extérieur, la scène doit être amusante … La toute petite Aléatha, fière, sure d’elle-même et des manières impeccables apprises pendant des années. Face à un type proportionnellement gigantesque, qui a vraisemblablement plus l’habitude de faire face à des cognards qu’à une prétentieuse de première aussi agréable qu’elle puisse paraître au premier abord … Après lui avoir abandonné sa main un instant, dans l’intention évidente de voir s’il va lui broyer les phalanges (ce qu’elle espère qu’il évitera tout de même) ou au contraire l’effleurer de ses lèvres avec beaucoup de civilité, elle lui indique le fauteuil faisant face au sien de l’autre côté de son bureau.

Alors, qu’avez-vous à offrir aux élèves de Poudlard ?
Revenir en haut Aller en bas
https://potteroleplay.actifforum.com/viewtopic.forum?t=5886
Invité
Invité
avatar


Comme en Irlande ! Empty
MessageSujet: Re: Comme en Irlande !   Comme en Irlande ! EmptyLun 21 Jan - 22:20

N'oublie pas qu'elle n'est pas le capitaine de l'équipe adverse se dit-il lorsqu'il serra la main de la jeune femme. Si tu dois te comporter en "British "une fois dans ta vie fais le maintenant.

Malgré sa volonté de se tenir en gentleman, son corps le trahissait toujours. Il se dit alors que le seul moyen de paraître respectable se trouvait dans le ton qu'il adopterait. Une sorte de subtil mélange entre sa posture et sa voix qui traduirait l'attitude d'un homme robuste mais juste. Après avoir accepté l'invitation d'Aléatha qui la conduisit au fond du fauteuil en cuir noir, il se mit à parler avec un timbre de voix si respectueux qu'il faillit lui même en être surpris.

Et bien tout d'abord je tiens à vous remercier de m'avoir accordé cet entretient. Votre temps me parait précieux, aussi je tenterai de faire bref.

Voila, je veux transmettre aux futures générations les aptitudes physiques nécessaires pour leur avenir, surtout en ces temps si troubles. L'apprentissage du Quidditch tel que je le conçois développe les reflex, la capacité à mettre en place une stratégie en temps réel, ainsi que la gestion du stress qui va avec. Il met également à l'épreuve l'esprit combatif de groupe. Le quiddich n'est pas un sport de gloire personnelle. La victoire dépend d'une équipe qui évolue ensemble face à un adversaire commun.
De plus, pour des élèves habitués à faire fonctionner leurs méninges, il est nécessaire de leurs offrir des heures attribuées à la détente physique. Un adolescent a besoin d'un défouloir. Sinon il est sous tension et peut exploser à tout moment.

Je peux vous dire qu'à ce sujet, j'en sais quelque chose. C'est le Quidditch qui m'a permis de canaliser mon énergie.

Pour les premières années je compte enseigner la base de ce sport. Ce que j'appelle les fondamentaux. Voler, poursuivre, arrêter, frapper, et attraper. Puis, avec les élèves plus confirmés, j'enseignerais tout ce qu'il faut savoir pour atteindre le niveau Irlandais: la technique, la tactique, et la mentalité qui transforment un simple apprenti en virtuose du balai.

Je n'ai certes pas étudié dans les grandes écoles prestigieuses de quidditch mais je ressens en moi un réel désir
de faire de ces jeunes sorciers et sorcières de véritables artistes en matière vol.

Si vous avez d'autres questions je suis à votre entière disposition.


Fred avait beau chercher dans le plus lointain de ses souvenirs, il se rendit compte qu'il n'avait jamais parlé avec un langage aussi soutenu. D'un air décontracté et satisfait, il attendait la réponse de la jeune femme assise face à lui.
Revenir en haut Aller en bas
Aléatha Quindiniar
Serpentard
Serpentard
Aléatha Quindiniar

Nombre de messages : 1526
Age Roleplay + Sorts : 20 ans sorts 1 2 3 MD2
Points Prestige : 1
Date d'inscription : 07/02/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
Comme en Irlande ! Left_bar_bleue100/100Comme en Irlande ! Empty_bar_bleue  (100/100)
Points de mana:
Comme en Irlande ! Left_bar_bleue100/100Comme en Irlande ! Empty_bar_bleue  (100/100)

Comme en Irlande ! Empty
MessageSujet: Re: Comme en Irlande !   Comme en Irlande ! EmptyMar 22 Jan - 21:39

Bien, il n’était pas si rustre que son entrée en matière aurait pu le laisser penser : les phalanges d'Aléatha avaient survécu à la poigne certes énergique mais également retenue de l’Irlandais. En outre, on voyait qu’il faisait des efforts de civilité, s’adaptant au style de son interlocutrice. C’était bien le paradoxe (un des paradoxes ?) dans le caractère de la Serpentard : cette faculté qu’elle avait de lire le langage corporel des gens et de voir à travers leurs manières. Alors que dans l’absolu peu de gens en dehors d’elle l’intéressaient beaucoup. Si l’amour de son prochain avait été au rang de ses préoccupations, elle aurait fait de l’empathie sa plus grande force. Tandis que là, elle lui servait juste ponctuellement. Et encore, parfois elle faisait totalement abstraction de ce que ses yeux lui disaient et n’en faisait qu’à sa manière : il suffisait de se souvenir de sa rencontre avec d’Arbanville. Petite grimace. La prise de note peut commencer. D’une légère plume et d’une encore violette. Elle n’a absolument pas le temps d’en placer une, il a l’air décidé à lui sortir le grand jeu en une fois. Qu’à cela ne tienne, les questions qui lui viennent à l’esprit sont notées précautionneusement sur le parchemin.

Oh, ne vous inquiétez pas pour mon temps. Nous avons certes beaucoup de travail mais gardez à l’esprit qu’un entretien d’embauche réussi et qui mène à l’engagement d’un professeur compétent signifiera certainement moins de travail pour moi à terme.

Nouveau sourire gracieux avant de jeter un regard sur la liste de questions. Longue la liste.

Vous en aviez des choses à dire … C’est tout aussi bien me direz-vous ! J’ai cependant quelques questions et quelques commentaires, vous devez vous en douter.

Alors tout d’abord, c’est étrange ce parallélisme sur lequel vous insistez : le Quidditch serait ainsi donc un apprentissage au combat ? Je croyais avant tout que le vol sur balais était un moyen de transport pratique et le Quidditch un sport … heuu … amusant ?


L’hésitation a été brève. Mais bien là tout de même. Bah, elle n’a rien dit ! Elle a juste pensé très fort.

Amusant le Quidditch ? Chacun ses goûts … Quelques doux dingues qui passent leur temps à voler après une boule et à éviter de mourir … J’en connais des choses plus exaltantes tout de même … Enfin bon … Le moment est peut être un poil mal choisi pour polémiquer sur l’intérêt de la chose.


Sinon, je rejoins votre avis : les adolescents ont besoin de bouger. En tous cas la majorité des adolescents. A croire que l’absence d’activité physique empêche les cerveaux de certains de fonctionner. Pas que le sport règle le problème pour tous, bien malheureusement. Les trolls restent des trolls, même s’ils volent.

Et pour ma part, je ne sais pas voler mais je me considère l’antithèse du troll … Olahhh, de quoi me parle-t-il là ? C’est quoi le niveau Irlandais ? Hum … Bon et bien inutile de montrer qu’on ne sait pas du tout de quoi il parle. Embrayer.

N’empêche, vous dites que l’esprit d’équipe prime sur la gloire personnelle. Pensez-vous que vous arriverez à faire accepter un tel principe par exemple aux têtes d’hippogriffes qui furent mes condisciples autrefois, j’ai cité les Serpentards ? Si j’en crois mes informations, vous avez été à Poudlard et connaissez les caractéristiques de cette maison : on est bien loin de « l’union fait la force ». Comment imaginez-vous contrer les tendances individualistes qui se présenteront certainement à vous ? Il est clair que vous avez le feu sacré et que vous souhaitez enseigner : l’avez-vous déjà fait auparavant ?

Ce n’était certes pas de longues années d’apprentissage aux techniques d’entretien qui faisaient éclore ces paroles des lèvres carmin d’Aléatha. Mais plutôt un regard critique posé très tôt sur les gens qui l’entouraient. Et les longues soirées passées à discuter avec Naget sur sa condition de professeur…
Revenir en haut Aller en bas
https://potteroleplay.actifforum.com/viewtopic.forum?t=5886
Invité
Invité
avatar


Comme en Irlande ! Empty
MessageSujet: Re: Comme en Irlande !   Comme en Irlande ! EmptyMer 30 Jan - 23:42

Mes condisciples! Ainsi c'était cela... Ce petit air dédaigneux qu'il avait repéré. Depuis, le temps, Fred avait pris l'habitude de repérer ce genre d'attitude. Cela avait commencé dès sa première année à Poudlard. C'était presque devenu une routine. Les serpentards avaient l'habitude frôler l'irrespect envers son sang ce quisonnait bien plus que de simples mots à ses oreils. Mais cela n'avait pas duré puisque c'était également devenu une habitude pour lui de répondre à ces railleries par le pragmatisme de ses poings. Ainsi, dès la deuxième année ces habitudes de serpentards se perdirent. Seul quelques premières années qui ne connaissaient pas encore le sens du mot respect pour cet irlandais eurent la joue marquée de la croix celtique, symbole de la chevalière que porte Fred depuis on enfance. Même si les lèvres se nouaient, le regard trahissait les membres de cette maison. C'est ce même regard qu'il perçue dans les yeux de cette charmante jeune fille.
Mais l'heure n'était pas à la nostalgie. Fred se concentra et réussit, une nouvel foi, à reprendre ce ton cordial qui l'avait tant surpris il y à quelques minutes.


Mademoiselle. Sachez en premier lieu que ceux qui considèrent le Quidditch comme une simple détente se trompe. Ce sport comme je vous l'ai dis développe les reflex. Lors d'un combat, les sorts sont pareils à des cognards. Pour gagner, il faut savoir les éviter. Ce n'est qu'un exemple parmi tant d'autres. Pour la stratégie, il en ait de même. Lors d'un combat en équipe, si une stratégie n'est pas développée rapidement, les chances de le perdre sont accrues. Enfin, et on arrive là à un point important à mon sens, dois-je vous rappeler qui de l'équipe d'Irlande et de Krum à gagné lors de la coupe du monde en Angleterre? Vos "condisciples" comme vous dites vont, avec mon enseignement, très rapidement comprendre que l'exploit individuel n'est possible que par le travail de tout une équipe. Si les bulgares ont perdu c'est par ce que l'équipe n'a pas sut marquer suffisamment de points pour faire du mouvement de Krum, l'action de la victoire. S'ils n'arrivent pas à le comprendre, j'ai mes propres méthode de pédagogie et de persuasion. Je n'ai certes pas encore enseigner mais je peux vous cité, pour l'occasion, certains de nos proverbes: pour la pédagogie habituel, n'oubliez pas que "Le vieux balai connaît les coins" et pour ce qui est des cas exceptionnels, pensez que "quand dieu créa le temps... Il en créa assez".

Ca, c'est du O'Marra tout craché. Parler en laissant couler les mots comme le souffle du fent sur les côtes de son pays. D'un coup d'un seul, sans prévenir et finir avec une pointe de patriotisme.
Voila que je me mets à parler comme les bouquins maintenant! se dit t il en repensant à ses mots. Bon sang, faut que je fasse attention à ne pas être infecté du virus du british moi! Sa propre bêtise le fit sourrir et c'est avec un léger rictus en coin qu'il se reposa au fond de son fauteuil qu'il commencait à trouver vraiment confortable.
Revenir en haut Aller en bas
Aléatha Quindiniar
Serpentard
Serpentard
Aléatha Quindiniar

Nombre de messages : 1526
Age Roleplay + Sorts : 20 ans sorts 1 2 3 MD2
Points Prestige : 1
Date d'inscription : 07/02/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
Comme en Irlande ! Left_bar_bleue100/100Comme en Irlande ! Empty_bar_bleue  (100/100)
Points de mana:
Comme en Irlande ! Left_bar_bleue100/100Comme en Irlande ! Empty_bar_bleue  (100/100)

Comme en Irlande ! Empty
MessageSujet: Re: Comme en Irlande !   Comme en Irlande ! EmptyMar 5 Fév - 22:03

Quelques questions pourtant plutôt courtes … Et une série de mots, de phrases, d’allocutions et d’expressions qui donnent une réponse pas mal longue ! Mmm, pas mal longue, c’est certain, oui. Inintéressantes ? Jamais au grand jamais Aléatha n’aurait imaginé être captivée le moins du monde par une conversation sur le Quidditch, fichtre non ! Pourtant, là voilà rêveuse, notre Serpentard. Parce que ces réponses, elles interpellent. Vague souvenir des équipes de Quidditch de Poudlard … Les filles pas franchement féminines, voire limite bourrues. Les gars des espèces de malappris entourés de groupies. Du bruit, beaucoup de bruit. Même jusque dans la salle commune si les tarés de Serpentard venaient, pour son plus grand malheur, à gagner un match. Aucun espoir que cette version là de ce sport soit très flatteuse pour le genre humain. La popularité issue d’une bonne tenue sur un balais et une course correcte après la baballe. Rien de bien reluisant. Le plus frustrant ? Savoir que ces abrutis rapportaient parfois plus de points à leur maison que ceux dont les études étaient brillantes. Comme c’était son cas. Pas tant que le niveau de sa maison l’ait jamais beaucoup tracassée ceci-dit. N’empêche !

L’Irlandais, il est parvenu à piquer sa curiosité. Le silence perdure d’ailleurs tandis qu’elle reste plongée dans ses réflexions. Pourtant, elle n’a pas perdu un mot de ce que Fred a bien pu sortir. Enfin, pas beaucoup plus qu’un mot ou deux.

Krunh ? C’est qui lui ?


Et bien vous apportez une lumière nouvelle sur ce à quoi peut mener le Quidditch Monsieur O’Marra. Je n’avais vraiment jamais vu les choses sous cet angle. A mon avis, le Professeur Dumbledore devrait certainement apprécier une telle vision des choses, lui qui prône depuis des années que c’est de l’union que naît l’espoir. Si c’est à travers le Quidditch, soit ! Qu’il en soit ainsi.

Les yeux violets restés dans le vide un moment pendant le silence qui a suivi la tirade de Fred se posent à nouveau sur l’aspirant professeur et ils corroborent le sourire qui s’épanouit sur les lèvres d’Aléatha.

Alors là ! Jamais entendu ça : « Le vieux balais connaît … » connaît quoi ? Les coins avez-vous dit ? Je veux voir ça à l’œuvre !

Rire léger. Néanmoins sincère. Et nouvelle pensée.

Il a l’air de trouver ce fauteuil vraiment confortable : j’espère tout de même qu’il compte le quitter un jour ?


Vous avez peut être des questions sur la suite des événements ?
Revenir en haut Aller en bas
https://potteroleplay.actifforum.com/viewtopic.forum?t=5886
Invité
Invité
avatar


Comme en Irlande ! Empty
MessageSujet: Re: Comme en Irlande !   Comme en Irlande ! EmptyMer 6 Fév - 0:02

Sa première ascension du mont Croagh Patrick. Voila ce que cet instant précis lui rappelait. Lorsqu'il était arrivé au sommet de cette montagne sacrée du haut de ses 10 ans, il se sentait invincible, capable de soulever la terre entière. La petite brise et la fine pluie lui tailladaient les pommettes mais il s'en fichait. Il était là, seul, sur le toit de Son monde, tel un conquérant victorieux.Pour la première foi de sa vie, il se sentit voler avant même de connaitre l'existence des balais. Il était porté par la beauté du lieu et, tout comme à l'instant présent, il avait eu du mal à redéscendre.

Que la Guinness coule à flot! Tu l'as fait!

Le fait de se trouver dans un bureau du ministère le contraignait à contenir le cri guerrier qu'il avait poussé à cette époque.

Je ne saurai comment vous remercier si ce n'est en donnant les meilleurs cours de vol que Poudlard est jamais connue! Vous pouvez me faire confiance, parole d'O'Harra!

Il n'y croyait toujours pas... Et cela se voyait. Comme si le feu d'artifice qui venait d'être allumé dans ses entrailles avait enflamé l'ensemble de son corps.

Bien sur, comme vous l'immaginez, il me tarde de connaitre la date de mon installation à Poudlard afin de commencer l'éducation des jeunes sorciers et sorcières. Si vous n'y voyez pas d'objection, je partirais bien tout de suite afin de pouvoir m'organiser le plus tôt possible. Dites moi simplement qui je dois voir à mon arrivée et je suis votre homme.

Bien sur... Bien sur, il se plierait à la décision mais au fond de lui, Fred n'avait qu'une envie: partir sur le champ pour son ancienne école. Ses genoux s'étaient soudainement mis à gigoter, ses doigts tapotaient frénétiquement les accoudoirs de son fauteuil et ses yeux pétillaient. A l'image de sa délicatesse, l'impatience pouvait se lire chez lui comme dans un livre ouvert. Ses gestes reflettaient son impulsivité. Mais il s'en fichait. Il ne pensait déja plus qu'à une chose: faire des élèves de Poudlard, de véritables virtuoses du vol sur Balais.
Revenir en haut Aller en bas
Aléatha Quindiniar
Serpentard
Serpentard
Aléatha Quindiniar

Nombre de messages : 1526
Age Roleplay + Sorts : 20 ans sorts 1 2 3 MD2
Points Prestige : 1
Date d'inscription : 07/02/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
Comme en Irlande ! Left_bar_bleue100/100Comme en Irlande ! Empty_bar_bleue  (100/100)
Points de mana:
Comme en Irlande ! Left_bar_bleue100/100Comme en Irlande ! Empty_bar_bleue  (100/100)

Comme en Irlande ! Empty
MessageSujet: Re: Comme en Irlande !   Comme en Irlande ! EmptyMer 6 Fév - 15:49

L’espace d’un instant, elle se demande si la lumière guerrière qui vient de s’allumer au fond de l’œil de l’homme va rester à l’état d’étincelle ou s’il va se lever, la hisser hors de son siège, faire apparaître un balais, la jeter dessus et partir à l’assaut du ciel londonien en l’emmenant (bien clairement) contre son gré dans les airs. Délicat soupir de soulagement : non, ça va, une fois de plus il se fait violence et a le bon goût de ne pas laisser (trop) bruyamment éclater sa joie. Parce que, joyeux, ça il l’est certainement et son enthousiasme fait plaisir à voir. Dans un soudain élan d’amusement, Aléatha lui déclare, dans un séducteur battement de cils et d’une voix mélodieuse:

C’est très facile : pour me remercier, ne me décevez pas monsieur O’Marra. J’en serais fort peinée. Mâtez-moi ces fiers Serpentards ! Ils en ont rudement besoin si vous voulez mon avis ! Il en va de même pour d’autres maisons, bien entendu … Mais nul doute qu’eux, ça leur serait particulièrement bénéfique de réaliser qu’il existe autre chose au-delà de leur petite personne.

Mauvaise foi ? Où ça ? Aléatha n’est pas égocentrique, non Môôôôssieur. Elle est juste … Heu … Enfin peu importe, c’est une question qu’elle ne se pose tout de même pas ! Elle fait mine de contrôler ses notes pour s’assurer qu’elle n’a rien oublié et se redresse dans son énorme fauteuil.

Et bien écoutez, si vous êtes prêt à commencer dès maintenant, il est inutile d’attendre plus longtemps. Je vais envoyer un hibou pour annoncer votre arrivée et prévenir le Professeur Dumbledore qu’un nouveau professeur de vol est arrivé. Nous allons d’abord passer chez l’Assistante de Monsieur Numenor afin de remplir la parcherasse indispensable et puis nous utiliserons le raccord vers mon bureau à Poudlard pour nous y rendre. Là, je vous remettrai entre les mains de l’intendante du Château qui vous montrera les lieux et votre logement de fonction temporaire. Après, vous rencontrerez certainement le Professeur Dumbledore. Auparavant, c’est lui faisait passer tous les entretiens pour les Professeurs. Vu son emploi du temps, c’est une tâche dont nous nous acquittons maintenant dans ce Département puisque nous travaillons en étroite collaboration … Si nous estimons que le candidat doit être retenu, il est pris à l’essai une semaine pour les cours et c’est à la Direction de l’école que revient la décision finale pour l’engagement à long terme.

Tout en parlant, elle s’est levée et se rapproche de la porte, invitant Fred à faire de même et continuant sur le ton de la confidence pour finir sur une touche de pure ingénue minaudant.

Bien, allons à la rencontre de Flore : prenez garde, elle a la fâcheuse tendance à materner tout ce qui l’approche et à vouloir absolument gaver tout ce qui vit de chocolat. Et en route, vous répondrez peut être à ma question sur le coin et les balais ? A moins que vous ne vous trouviez au final que ça ne soit pas une expression appropriée à mes chastes oreilles ?
Revenir en haut Aller en bas
https://potteroleplay.actifforum.com/viewtopic.forum?t=5886
Invité
Invité
avatar


Comme en Irlande ! Empty
MessageSujet: Re: Comme en Irlande !   Comme en Irlande ! EmptyJeu 7 Fév - 22:06

Rassurez vous, malgré leurs airs peu fréquentables, les Irlandais n'en sont pas moin courtois!

Fred se leva de son fauteuil si confortable sans grande peine. Il semblai aimanté par le regard de la jeune femme. Il se sentait tellement soulagé qu'il entreprit même une chose qui lui semblait impensable il y a quelques minutes.

Et l'une des particularités de ce charmant peuple c'est d'offrir une bonne peinte de Guinness à leur bienfaiteur ou bienfaitrices.

Surtout si elles ont d'aussi jolis yeux que les votres!

D'un pas léger, il rejoignit Aliétha, comme si il planait. Fred se laissa alors guider et n'avait de cesse de penser à ce qui allait se passer dans son avenir proche.
Revenir en haut Aller en bas
Aléatha Quindiniar
Serpentard
Serpentard
Aléatha Quindiniar

Nombre de messages : 1526
Age Roleplay + Sorts : 20 ans sorts 1 2 3 MD2
Points Prestige : 1
Date d'inscription : 07/02/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
Comme en Irlande ! Left_bar_bleue100/100Comme en Irlande ! Empty_bar_bleue  (100/100)
Points de mana:
Comme en Irlande ! Left_bar_bleue100/100Comme en Irlande ! Empty_bar_bleue  (100/100)

Comme en Irlande ! Empty
MessageSujet: Re: Comme en Irlande !   Comme en Irlande ! EmptyVen 8 Fév - 23:17

Peu fréquentables ? Je n'en connais pas des masses, je ne peux pas dire ... Quant à la courtoisie ... Mmm ... Celui-ci a clairement fait des efforts pour en déployer des trésors ... Quant à dire que c'était très naturel, il n'y a qu'un pas que je ne franchirai certainement pas ...

Elle préfère ne pas trop épiloguer sur la question, se limitant à un nouveau sourire, et le voit avec soulagement quitter son siège.


Votre bienfaitrice ? Moi ? Ne parlez pas trop vite, vous me maudirez peut être d'ici quelques semaines, après avoir fait connaissance avec les élèves de Poudlard. Vous en avez fait partie, certes, mais à présent c'est de l'autre côté du manche que vous vous trouverez ! Quant à la Guinness ... Heu ... Je ...

Je quoi ? Je n'ai pas pour habitude de faire le tour des bars comme une assoiffée avec un parfait inconnu ? Ca, ça serait une réponse pleine de tact.

Et bien envoyez-moi un hibou peut être ?

Elle n'attend pas qu'il enchaîne et l'entraîne jusqu'au bureau de Flore d'où elle envoie un hibou à Poudlard. Comme elle s'y attendait, le chocolat est de la partie... Il ne leur faut pas bien longtemps pour achever de remplir les papiers et enfin partir pour le Château où Aléatha remet Fred entre les mains d'un Elfe de Maison qui lui sert de guide ...

Bien, Monsieur O'Marra, c'est ici que nos chemins se séparent. Je suis ravie d'avoir fait votre connaissance ! Bonne chance avec les teignes de ce Château !
Revenir en haut Aller en bas
https://potteroleplay.actifforum.com/viewtopic.forum?t=5886
Contenu sponsorisé




Comme en Irlande ! Empty
MessageSujet: Re: Comme en Irlande !   Comme en Irlande ! Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Comme en Irlande !
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un coucher de soleil avec toi (pv Aisuru) (Hentaï possible)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Londres :: Département de l'Emploi et de la Grande Education-
Sauter vers: