AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 *Les couloirs* Détour de couloir et règlement de compte [PV Trium Viera]

Aller en bas 
AuteurMessage
Elianne
Invité
avatar


*Les couloirs* Détour de couloir et règlement de compte [PV Trium Viera] Empty
MessageSujet: *Les couloirs* Détour de couloir et règlement de compte [PV Trium Viera]   *Les couloirs* Détour de couloir et règlement de compte [PV Trium Viera] EmptySam 2 Fév - 20:01

- Reviens ici tout de suite ! Linotte !

*Sale piaf !*

Elianne courait après sa chouette et maintenait avec difficulté l'écharpe aux couleurs de sa maison autour de son cou. Elle avait écrit une lettre mais sa chouette boréale était beaucoup trop sauvage pour accepter de se faire traiter comme un simple coursier. Pourtant, c'était pour cette raison que la directrice de l'orphelinat la lui avait offerte.

- Linotte, stop, j'ai du courrier pour toi !

La "proie" était arrivé à l'entrée principale du château et se posa près de la porte. Elianne se calma et s'approcha tout doucement. Mais la porte s'ouvrit sur deux sorcières qui riaient et Linotte entra dans le hall.

Oh non !

Heureusement pour l'allemande, sa chouette volait à présent moins vite de peur de percuter une armure. Mais elle était assez haute pour qu'Elianne ne puisse l'attraper. La Poufsouffle gardait la tête levée pour ne pas perdre de vu son familier et quand il accéléra dans un couloir plus large, elle se mis à courir, sans regarder devant elle. Ainsi, au tournant, elle percuta quelqu'un et tomba avec lui par terre. Sa chouette se posa sur une armure, profitant de cet instant de répit pour souffler un peu.
Elianne se redressa et secoua un peu sa robe pour se débarrasser de la poussière. Elle tendit la main à l'élève qu'elle avait renversé pour l'aider à se relever. Le blason de Serpentard ornait sa robe de sorcier mais elle ne faisait aucune distinction entre les maisons.

- Pardon. Tu t'es fait mal ?

*Ah ces Serpentard, ils ne regardent jamais où ils vont !*
Non, c'est ma faute si on est tombés.
*Non, c'est celle du piaf*
Arrête d'appeler Linotte comme ça !
Revenir en haut Aller en bas
Vastare Alterus
Serpentard
Serpentard
Vastare Alterus

Nombre de messages : 116
Age Roleplay + Sorts : 16 ans sorts 1 2
Date d'inscription : 05/01/2008

*Les couloirs* Détour de couloir et règlement de compte [PV Trium Viera] Empty
MessageSujet: Re: *Les couloirs* Détour de couloir et règlement de compte [PV Trium Viera]   *Les couloirs* Détour de couloir et règlement de compte [PV Trium Viera] EmptyLun 4 Fév - 1:35

Les trois sorciers venaient juste de former leur alliance et l'ambiance était au beau fixe, eclipsant même le caractère déplorable de Vastare. Il marchait légèrement devant ses deux acolytes féminines, une expression de bien être sur le visage. Rien ne troublait sa quiétude, loin de ses habituels accès de colères, son esprit voyageait toujours dans ses projets de gloire et de puissance. Rien, pas même les cris confus qui se rapprochaient et dont le sens lui echappait, trop occupé à laisser vagabonder son imagination. Jetant un bref coup d'oeil derrière lui pour voir si ses deux comparses le suivaient toujours, il fut soudain percuté par une personne qu'il n'avait absolument pas vu venir.
Qu'est ce que...?

Assis sur le sol il entendit une voix prendre de ses nouvelles, manifestement l'élève qui venait de le percuter. Il leva les yeux désormais remplis de colère et fut frappé par le blason sur la robe de la jeune fille qui lui tendait la main pour le relever.

Poufsouffle...

Il resta dans cette position quelques secondes puis frappa violemment la main tendue se leva d'un bond et approcha son visage à quelques centimètres de celui de l'étourdie. S'approchant de son oreille, il ajouta en un murmurre glacial:
-Croises ma route encore une fois jeune fille et je pourrais oublier ma bonne éducation... Ma patience a des limites...
Comme pour matérialiser la menace il caressa la joue de celle qui lui faisait face, déposant un baiser glacé en cet endroit même, un geste d'intimidation malsain destiné à tétaniser Elianne.
Ce n'est pas ça que tu veux n'est ce pas...?

Maintenant déguerpis ou je te pulvérise sale Sang-de-Bourbe...

Il avait repris d'une voix plus forte, appuyant son insulte, et reculait lentement le regard plongé dans celui de Miss Heidrich. Soudain, l'expression de fureur qui emplissait le visage de ses associées lui parvint. Elles fusillaient literralement la jeune Poufsouffle du regard. Le sadisme et la rage déformaient leurs faciès, et Vastare doutait grandement que ce soit seulement sa chute qui avait provoqué cette colère froide.

Non il y a autre chose... Mais quoi? Elles ne portent visiblement pas cette petite idiote dans leurs coeurs. Il y a un truc bizarre avec cette fille...
Revenir en haut Aller en bas
Rachel Heartwood
Serpentard
Serpentard
Rachel Heartwood

Nombre de messages : 91
Age Roleplay + Sorts : 17 ans sorts 1 2
Points Prestige : 1
Date d'inscription : 12/12/2007

Profil du Sorcier
Points de vie:
*Les couloirs* Détour de couloir et règlement de compte [PV Trium Viera] Left_bar_bleue100/100*Les couloirs* Détour de couloir et règlement de compte [PV Trium Viera] Empty_bar_bleue  (100/100)
Points de mana:
*Les couloirs* Détour de couloir et règlement de compte [PV Trium Viera] Left_bar_bleue100/100*Les couloirs* Détour de couloir et règlement de compte [PV Trium Viera] Empty_bar_bleue  (100/100)

*Les couloirs* Détour de couloir et règlement de compte [PV Trium Viera] Empty
MessageSujet: Re: *Les couloirs* Détour de couloir et règlement de compte [PV Trium Viera]   *Les couloirs* Détour de couloir et règlement de compte [PV Trium Viera] EmptyMar 5 Fév - 2:00

Le premier réflexe de Rachel, quand elle vit Vastare s’étaler lamentablement par terre avec une jeune élève, fût d’éclater de rire. Pas si doué que ça, le petit Vastare… Mais son éclat de rire fût très vite étouffé quand la jeune Serpentarde observa avec plus intention la jeune fille qui était responsable de sa chute et qui était déjà en train de se confondre d’excuses. Cette jeune fille ne lui semblait pas étrangère, une silhouette longiligne, de longs cheveux châtains lui retombant jusqu’au rein, une longue cape leur recouvrait parfaitement les épaules d’où on pouvait distinguer l’emblème des poufsouffles et une écharpe à l’effigie de Poufsouffle ornait son coup. Rachel n’eut pas de doute, elle l’avait déjà croisé quelque part. Un coup d’œil à son acolyte la conforta dans cette idée.

Où est ce que j’ai bien tu te croiser petite Pouffy??

Vastare s’était relevé, visiblement très en colère de s’être fait bousculer de la sorte, il lui murmura des paroles à l’oreille, des paroles qui semblait intimidante vu le teint livide qu’après pris la jeune fille. Et c’est ainsi que tout revient en mémoire de Rachel, la rencontre avec Eden, leur petite escapade nocturne avec le petit Serdaigle et cette jeune Poufsoufle qui les avait interrompus… Rachel venait de reconnaître le même visage terrifié qu’elle avait aperçu sur la jeune Poufsoufle cette nuit là. C’était donc elle, celle qui les avait dérangé avec le petit Serdaigle, celle qui avait tenté de réconforter cette petite tête, celle qui les avait obligé a laissé tomber leur proie.

Le regard des deux jeunes Serpentards s’amplifiait de fureur. Eden aussi l’avait bien reconnu et Rachel le savait bien, tandis que Vestare s’amusait déjà avec la jeune demoiselle qui pâlissait de plus en plus, avant de s’adresser d’une voix forte à la jeune fille afin de la faire déguerpir. Mais la jeune Poufsouffle ne bougeait pas et restait là, immobile, le regard fixé sur les deux Serpentardes, comme si elle avait vu un fantôme, là en l’occurrence deux fantômes.
Ah ah, Surprise!!!

Vastare venait de tourner la tête vers ses deux acolytes et paraissait particulièrement étonné de leur état de fureur. On va te faire la peau ma petite…
La rage pouvait se lire à présent sur chacun des visages des deux vipères ainsi que leur traditionnel sourire sadique, elles avaient toutes deux envies de se défouler sur cette petite Pouffy et de lui faire regretter d’avoir eu le malheur de croiser à nouveau leur chemin.
Vastare ne connaissait toujours pas la raison de leur montée d’agressivité soudaine mais ne semblait pas contre de faire passer un sale quart d’heure à l’élève qui avait osé le bousculer et pire le faire tomber…

Rachel s’approcha donc de la jeune Poufsouffle, une expression de profonde cruauté sur le visage, elle se pencha au niveau de son oreille et lui murmura assez fort pour que ses deux acolytes entendent :

-Tu te souviens de nous, n’est-ce pas…

L’effet se voulait très intimidant, Rachel savait bien que la jeune fille avait bien et bien vu leur visage cette nuit là et ce qu’elles avaient fait subir au petit Serdaigle, elle était donc parfaitement consciente de ce qu’elles étaient capables de faire. La jeune fille aux cheveux noir corbeaux était même sûr, à présent, qu’elle les avait reconnu.

Un petit coup d’œil à ses acolytes, tous deux semblaient prêt à assouvir leur vengeance, surtout la peste blonde qui bouillonnait d’impatience en fusillant du regard la jeune Poufsouffle qui allait bientôt regretter d’avoir empreinté ce couloir à ce moment là.


Dernière édition par le Dim 10 Fév - 14:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://potteroleplay.actifforum.com/biographie-des-personnages-f
Invité
Invité
avatar


*Les couloirs* Détour de couloir et règlement de compte [PV Trium Viera] Empty
MessageSujet: Re: *Les couloirs* Détour de couloir et règlement de compte [PV Trium Viera]   *Les couloirs* Détour de couloir et règlement de compte [PV Trium Viera] EmptyJeu 7 Fév - 18:52

Ca se passa assez vite pour qu'Elianne ait du mal à suivre et manque de réaction. Elle avait un sourire sincère en proposant son aide et tout à coup, le Serpentard qu'elle avait percuté était tout près d'elle après avoir repousser sa main. Elle tenait cette dernière dans son autre paume. Elle avait eu le réflexe de la rattraper et de commencer à masser la partie rougie par le coup. Mais elle s'était arrêtée dans son mouvement et s'était glacée sur place. Elle n'avait pas saisit le sens de toute la phrase qui lui était murmurée au creux de l'oreille mais le ton employé ne la trompait pas. La jeune Poufsouffle ne réagit pas quand il lui caressa la joue pour y poser un baiser, tellement elle était pétrifiée de ce retournement brutal de situation.

*Mais réagis bon sang ! Tu ne vois pas qu'il veut t'intimider ?*

"…sale Sang-de-Bourbe..."

Ce mot ramena enfin Elianne à la raison. Née moldu, elle ne l'était pas. Du moins pas entièrement, sa mère était moldue mais pas son père, lui il était de "sang-pur" comme on dit. Ce simple mot, lui en disait déjà long sur le type de Serpentard qu'elle avait en face d'elle. Elianne était sur le point de s'en remettre, pour pouvoir répliquer, mais elle se figea en reconnaissant les deux jeunes sorcières qui étaient à côté.

Mais c'est …
*Sors ta baguette, ils n'ont pas l'air commodes !*


L'identité, du moins une partie de l'identité, des deux demoiselles lui revient en un battement de cil. Il était tard, peut-être un peu trop pour qu'elle se balade dans les couloirs. Elle était sortie dans le parc pour tenter d'apercevoir une comète semblable à celle dont lui avait parlé Amélina, mais elle rentrait à la salle commune, dépitée de n'avoir rien vu de pareil. C'est alors qu'elle avait entendu du bruit. Elle s'était cachée craignant qu'un professeur approche, mais elle avait entendu des sanglots et des voix. Sa curiosité l'avait donc amenée à se rapprocher et les deux Serpents s'étaient éclipsés laissant un jeune Serdaigle en larme. Elle l'avait consolé et avait eu un peu de mal à se débrouiller pour ne pas être punie par les vrais professeurs qui étaient arrivés. Mais elle se souvenait furtivement des deux filles, une brune et une blonde, et les reconnaître n'était pas difficile. Elle fut assurée de ne pas s'être trompée quand celle aux cheveux courts s'approcha à son tour pour lui murmurer quelques mots. Elianne en devient livide.

*Bon sang ! Bouge-toi un peu ! Tu sais de quoi elles sont capables, je n'ose même pas imaginer pour le garçon.*
Oui, je sais. Et je crois bien que cette fois ça va être pour moi.


Une chose était claire et sûre, Elianne avait tout sauf envie de finir comme le Serdaigle et de devoir affronter ces Serpentards, qui de plus avait l'air de "bonne" humeur. La voix dans sa tête la harcelait pour qu'elle réagisse mais la timide Poufsouffle avait un peu de mal à suivre les événements. Dans une insistance plus prononcée de la voix, elle amorça un mouvement vers sa baguette mais elle se retient.

Non, on peut régler ça sans avoir à se taper dessus.
*Mais tu es folle ! Tu ne vois pas qu'eux ils n'attendent que ça te taper dessus ?*


De plus, Elianne ne doutait pas que son mouvement avait échappé aux Serpentard. Elle fit un pas en arrière, pour se dégager et avoir un plus large champ de manœuvre, au cas où.

- Euh... vous savez... je ne voulais pas vous déranger... alors, je vais y aller.

Le moment de frayeur était passé ou en partie, maintenant Elianne était prête à réagir au cas où, car il était clair que les trois autres n'allaient pas lâcher l'affaire.
Revenir en haut Aller en bas
Eden Twinings
Serpentard
Serpentard
Eden Twinings

Nombre de messages : 102
Age Roleplay + Sorts : 17 ans sorts 1 2
Points Prestige : 4
Date d'inscription : 20/12/2007

*Les couloirs* Détour de couloir et règlement de compte [PV Trium Viera] Empty
MessageSujet: Re: *Les couloirs* Détour de couloir et règlement de compte [PV Trium Viera]   *Les couloirs* Détour de couloir et règlement de compte [PV Trium Viera] EmptyVen 8 Fév - 9:40

Les trois nouveaux associés, car amis n’était pas un terme qui aurai pu être employé les concernant, rentraient tout juste dans le château après leur petite conversation à propos de leur futur et de leurs projets lorsque quelque chose d’important se passa. Vastare marchait quelques mètres devant les deux filles, le visage détendu et l’air moins agressif que quelques temps auparavant. Eden se fit la remarque qu’il était vraiment très beau. Etait-ce ses origines italiennes qui ressortaient, ou était-il tout simplement comme ça, elle n’aurait su le dire mais peu lui importait. Il était ainsi et il était à elle. Elle jeta un coup d’œil à Rachel qui semblait baver intérieurement.

Et oui ma chère, c’est moi qui l’ai vue en premier !

Quelques instants avant la collision qui annonçait un quart d’heure d’horreur pour la fautive, Eden avait dit à Rachel doucement, un horrible sourire aux lèvres, pour ne pas que Vastare l’entende :

Bas les pattes Rachel ! Il est à moi.

Le message semblait être passé et s’il ne l’était pas alors il allait être délivré clairement et plus brutalement si Rachel tentait quoi que ce soit pour prendre la nouvelle conquête de sa compagne blonde. Elle venait de cracher ces paroles lorsque Vastare se retrouva à terre. Le voyant à terre Eden eut un sentiment partagé entre l’éclat de rire et l’envie de l’aider à se relever. Mais elle ne fit ni l’un ni l’autre car elle venait d’apercevoir qui l’avait fait tomber. Une Poufsouffle d’à peu près leur âge, enrubannée dans un écharpe aux couleurs de sa maison qui semblait courir derrière une chouette. Son visage lui était familier, mais d’où la connaissait-elle ? C’était récent, elle en était sûre. L’avait-elle déjà maltraité ? L’avait-elle seulement vue dans les couloirs, traînant comme une larve de sa sorte les couleurs de sa maison pathétique ? La jeune fille aux cheveux d’or n’arrivait pas à se souvenir où elle avait vu cette fille, mais celle-ci semblait la connaître car elle pâlit dès qu’elle vit les deux filles qui suivaient Vastare.

La blonde regarda la fille aux cheveux de jais qui se tenait à côté d’elle et se souvint tout à coup où elle avait vue cette larve. Dans le couloir, le soir où elles avaient joué avec le petit Serdaigle. Eden savait que l’heure était enfin venue de lui faire payer son attitude de ce soir-là. Elle ne comprenait pas d’ailleurs qu’elle soit allée lui porter secours. Les autres élèves savaient parfaitement qu’il ne fallait pas aider quelqu’un qui aurai servi de jouet à des Serpentards de peur de représailles. La Poufsouffle allait apprendre ça ses dépends. Eden fit signe à Rachel de s’approcher. Un sourire sadique aux lèvres, elle avait regardé Vastare chuchoter des mots à l’oreille de la fille et avec un plus grand sourire encore elle sortit sa baguette tout en avançant vers le duo accompagnée de Rachel.

Oh mais bien sûr qu’elle se souvient de nous. Qui pourrai nous oublier ? Surtout vu les circonstances dans lesquelles ont l’a croisée… Je crois bien qu’il est temps qu’elle apprenne à ne pas traîner au mauvais endroit au mauvais moment, qu’est-ce que tu en penses Rachel ?


Eden vit le regard quelque peu interrogateur de Vastare et se rappela qu’il ne savait rien de leur petite rencontre avec le Serdaigle et par la suite la Poufsouffle. Elle ne pensait pas que c’était vraiment important qu’il le sache car il semblait tout à fait partant pour un tour sur le manège de la peur avec elles, mais elle tenait tout de même à lui dire de quoi il retournait pour qu’il voit qu’il ne fallait pas croiser leurs chemins.

Cette chose nous a dérangé lors d’une petite partie de jeu avec un Serdaigle il y a quelques temps. Je suis sûre qu’elle s’en souvient parfaitement. Oh non non ! Tu ne vas pas nous fausser compagnie maintenant, on viens juste de se retrouver !

Eden s’était mise de façon à bloquer le passage à la Poufsouffle qui voulait s’en aller comme si de rien n’était. Mais sur qui croyait-elle être tombée ? La garce aux yeux de glace regarda Vastare, lui faisant comprendre que c’était sa chance de prouver de quoi il état vraiment capable. Un demi-tour sur elle-même et Eden était face à Rachel, un sourcil relevé en signe d’entente mutuelle sur la marche à suivre.


Dernière édition par Eden Twinings le Sam 19 Avr - 20:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Vastare Alterus
Serpentard
Serpentard
Vastare Alterus

Nombre de messages : 116
Age Roleplay + Sorts : 16 ans sorts 1 2
Date d'inscription : 05/01/2008

*Les couloirs* Détour de couloir et règlement de compte [PV Trium Viera] Empty
MessageSujet: Re: *Les couloirs* Détour de couloir et règlement de compte [PV Trium Viera]   *Les couloirs* Détour de couloir et règlement de compte [PV Trium Viera] EmptySam 9 Fév - 23:01

Vastare avait reculé, fixeant de ses yeux pétillant le visage d'Elianne qui était restée comme petrifiée par son geste d'intimidation. Satisfait il avait fait volte face et dévisageait ses deux camarades féminines, absorbées dans des pensées qu'il devinait belliqueuses à la lumière de leurs regards respectifs.

Ce fut Rachel qui brisa l'immobilisme ambiant, reprenant à sa manière les intimidations à l'encontre de Miss Heidrich. Lorsqu'elle glissa quelques mots à l'oreille de cette dernière, Rachel confirma les impressions de Vastare. Elles se connaissaient. Désormais en retrait le Serpentard assista à la réaction de la jeune Poufsouffle qui semblait appréhender les instants à suivre. Elle bredouilla une vague intention de s'eclipser.

Pathétique... Ces gens n'ont donc aucun amour propre... Soit ce n'est pas si important après tout. Au moins elle n'aura pas eu l'audace de se rebeller face à des Serpentard c'est déjà ça.

Mais la relative clémence du garçon ne semblait pas être partagée par ses partenaires. Eden s'approcha et confirma s'il en était besoin qu'un conflit existait entre toutes ces demoiselles. Reprenant son air surpris et interrogateur, Vastare vit sa curiosité vite satisfaite par la blonde du trio. Dans un grand sourire sadique elle conta brièvement la mésaventure d'un Serdaigle choqué par leurs soins auquel Elianne aurait porté assistance.

Grave erreur quand on connait les Serpentard... Surtout ces deux là...

Mais la jeune Twinings ne s'était pas contentée de l'informer de leur petit différent, elle avait également signifié à la Poufsouflle que ses ennuis ne faisaient que commencer. Jetant un regard plein d'attentes à Vastare, elle semblait vouloir lui laisser les coudées franches. Elle lui tourna le dos, faisant face à Rachel, tandis que Vastare reconsidérait la question.

Après tout pourquoi pas? Quoi de mieux que l'action pour que cette petite idiote se souvienne de s'écarter devant des gens de qualité supérieure?

Elianne désormais etroitement flanquée des deux garces du Trium Viera semblait attentive et redressée comme revigorée, là où un instant plus tôt elle avait semblé tétanisée. Ce détail n'avait pas échappé au jeune homme mais il n'y accorda que peu d'importance. Moins rodé aux débordements sadiques que ses acolytes, préférant une violence plus équilibrée, Vastare ferait un effort. Baguette en main il se trouvait tout près de la Poufsouffle et décida de ne pas porter de coup, du moins pas directement, son éducation traditionnelle ne lui permettant pas d'agresser une femme.

Reflechissant à la meilleure solution à adopter il opta pour un sort ludique et indirect.
Serpensortia dit-il d'une voix claire et amusée.
Dans un Bang retentissant, un serpent apparut aux pieds d' Elianne toujours entourée des deux sorcières. Après tout il n'attaquait pas vraiment cette fille. Il n'y serait pour rien si le serpent décidait de la mordre...
Revenir en haut Aller en bas
Rachel Heartwood
Serpentard
Serpentard
Rachel Heartwood

Nombre de messages : 91
Age Roleplay + Sorts : 17 ans sorts 1 2
Points Prestige : 1
Date d'inscription : 12/12/2007

Profil du Sorcier
Points de vie:
*Les couloirs* Détour de couloir et règlement de compte [PV Trium Viera] Left_bar_bleue100/100*Les couloirs* Détour de couloir et règlement de compte [PV Trium Viera] Empty_bar_bleue  (100/100)
Points de mana:
*Les couloirs* Détour de couloir et règlement de compte [PV Trium Viera] Left_bar_bleue100/100*Les couloirs* Détour de couloir et règlement de compte [PV Trium Viera] Empty_bar_bleue  (100/100)

*Les couloirs* Détour de couloir et règlement de compte [PV Trium Viera] Empty
MessageSujet: Re: *Les couloirs* Détour de couloir et règlement de compte [PV Trium Viera]   *Les couloirs* Détour de couloir et règlement de compte [PV Trium Viera] EmptySam 16 Fév - 0:30

Voilà qui était amusant, la jeune poufsouffle voulait déjà les quitter, comme c’est triste, bien sûr qu’il n’en était pas question, leur joujou n’allait pas s’échapper cette fois, ils voulaient s’amuser et se venger surtout…Eden confirma les pensées de la jeune brunette quand celle ci bloqua le passage de la jeune fille, ses paroles ne firent pourtant pas l’effet recherché et la jeune poufsouffle ne semblait plus aussi apeuré qu’au moment de leur « retrouvaille ».
Je pensais pourtant qu’elle savait à quoi s’attendre avec nous, il faut croire que non, bien téméraire cette fille ou parfaitement inconsciente…

Toutes deux échangèrent un regard vers Vastare qui était resté en retrait, comme pour lui faire comprendre que c’était à lui que commencer le bal. Et le bal promettait être particulièrement excitant… Mais contre toute attente, Vastare fît seulement apparaître un Serpent. Ca n'a pas l'air d'être le grand sadique dont Eden vantait les mérites tout à l'heure... Un simple serpent qui ondulait aux pieds d’Elianne, celle ci qui avait déjà commencé à reculer de quelques pas sans émettre le moindre bruit, tandis que sa chouette émettait des hululements particulièrement stridents. Saleté de piaf…

Rachel échangea un nouveau regard en direction de son acolyte, elle-même semblait déçu que sa jeune recru ne fasse pas preuve de plus de cruauté.
Et bien soit, tu veux la jouer soft, ok…

Le Serpent continuait d’onduler sur le sol, prêt à mordre, la gueule grande ouverte en direction de la jeune poufsouffle qui se tenait tout de même à une bonne distance de l’animal à présent et semblait légèrement apeuré mais tentait de montrer du mieux qu’elle pouvait une certaine assurance, elle n’était tout de même pas terrorisée ou du moins pas assez aux yeux de Rachel, la lueur de sadisme passa devant ses yeux, pas assez d’action à son goût et elle n’avait pas la patience d’attendre que le serpent se décide enfin à l’attaquer une bonne fois pour toute, il était temps de corser tout ça, de forcer un peu le cour de choses…

La vipère aux cheveux noirs de jet lança un regard éloquent à sa comparse, un regard qui en disait long et les mit d’accord sur la marche à suivre, la peste blonde semblait trouver également le temps long, Rachel s’avança donc plus prêt de la jeune Poufsouffle qui se mit à pâlir instantanément et pointa sa baguette vers elle. Mais au moment où Rachel prononça ces quelques mots :
Mobili Serpentis! elle changea brusquement de direction et orienta son sort vers l’animal qui représentait si bien leur noble maison. Elianne parut rassurée de ce brusque changement de direction jusqu'à ce qu’elle vît l’animal faire un bond spectaculaire dans les airs avant de lui frôler la joue. Et oui Rachel avait bien l’intention de s’amuser un peu et le serpent semblait être tout indiqué pour cela. En suivant les mouvements de sa baguette, l’animal décrivit des acrobaties dans les airs pour qu’enfin il referme sa mâchoire à quelques centimètres du visage de Elianne. Rachel maniait le pauvre Serpent comme une marionnette avec une dextérité impressionnante, tandis que ses deux acolytes semblait ravies de voir la petite pouffy pâlir de plus en plus à chaque assaut du Serpent provoqué par la brune du trio.

Mais à chaque nouvel assaut de l'animal, l’hibou, qui servait de compagnon à la jeune fille, poussait des hululements de plus en plus fort et se mit à lancer lui aussi des assauts sur le serpent, ce qui avait le don d’agacé particulièrement Rachel qui avait bien envie de s’en débarrasser tout de suite mais Eden semblait avoir une toute autre idée derrière la tête, c’est pourquoi la brunette cessa son sortilège de lévitation et le corps du malheureux serpent tomba lamentablement aux pieds de la jeune poufsouffle, il semblait être devenu particulièrement enragé de s’être fait trimballer dans les airs de la sorte et ouvrait la gueule en montant ses crocs d’un air menaçant vers la jeune fille, tandis qu’Eden l’air tout aussi menaçant que le serpent pointait à présent sa baguette sur Elianne.
Revenir en haut Aller en bas
https://potteroleplay.actifforum.com/biographie-des-personnages-f
Invité
Invité
avatar


*Les couloirs* Détour de couloir et règlement de compte [PV Trium Viera] Empty
MessageSujet: Re: *Les couloirs* Détour de couloir et règlement de compte [PV Trium Viera]   *Les couloirs* Détour de couloir et règlement de compte [PV Trium Viera] EmptyJeu 28 Fév - 19:59

Elianne avait reculé, bien qu'elle savait pertinemment que les deux filles de Serpentard ne la laisseraient pas partir. Comme elle s'y attendait, on lui bloqua le passage. Elle s'efforça donc de rester impassible, même si elle était à nouveau tombée, dans le sens propre du terme, au mauvais endroit au mauvais moment, comme le disait si bien la blonde du groupe. L'allemande surprit alors un regard porté sur le garçon qu'elle avait bousculé. Elle le regarda plus attentivement et se souvint soudain du cours de duel sur le mantra. Lu aussi était donc redoutable, et a priori on attendait de lui qu'il lance la première attaque. Et elle ne se fit pas attendre. Elianne s'attendait à quelque chose de douloureux et elle fut surprise de voir un serpent atterrir à ses pieds.

Où veut-il en venir ?
*Regarde de plus près, tu ne vois pas les crochets ?*

Elianne jeta un regard au serpent, il n'avait vraiment pas l'air très commode. Elle recula doucement, préférant mettre un peu de distance pour pouvoir réagir au cas où il passerait à l'attaque. Linotte lui fit détourner les yeux des écailles vertes du reptile, il ne faut pas regarder un serpent dans les yeux, car elle se mit à hululer. Quand la Poufsouffle se reconcentra sur le petit groupe qui l'entourait, une baguette était pointée vers elle, et le serpent s'avançait. La encore elle fut surprise du sort lancé.

Mais qu'est-ce qu'ils ont tous avec les serpents ?
*C'est pas le moment, réagis ! Ils te surprennent trop, utilise ta baguette !*

Juste à ce moment, les mâchoires du serpent claquèrent devant son visage. Elle devint tout à coup livide et suivit avec la plus grande concentration les mouvements aériens du serpent. Mais la Serpentard au chevaux noir ne l'attaquait elle non plus pas directement et elle redonna rapidement toute sa liberté au reptile, plus énervé que jamais.

*Réagis avant que la blonde s'en mêle !*

A contrecœur, Elianne se vit bien obligée de tirer sa baguette. Cependant elle comptait bien l'employer pour se défendre et non pour attaquer. Trois contre un, trois Serpentard plus âgés qu'elle, elle n'avait aucune chance, alors autant se préserver, malgré les recommandations de la voix. Pour commencer, elle allait s'occuper du serpent. Le sort était de base, le contre sort aussi.

- Evanesco !

Elianne avait peut-être un peu trop reculé car elle se trouvait maintenant contre le mur, qui pouvait la gêner dans ses mouvements. Lancer le sort, qui venait de faire disparaître le serpent, lui avait redonné un peu d'assurance mais elle restait toujours assez pâle. Sa chouette continuait de hululer même si le reptile n'était plus là. Mais l'allemande regardait à présent fixement la baguette de la blonde, prête à esquiver.
Revenir en haut Aller en bas
Eden Twinings
Serpentard
Serpentard
Eden Twinings

Nombre de messages : 102
Age Roleplay + Sorts : 17 ans sorts 1 2
Points Prestige : 4
Date d'inscription : 20/12/2007

*Les couloirs* Détour de couloir et règlement de compte [PV Trium Viera] Empty
MessageSujet: Re: *Les couloirs* Détour de couloir et règlement de compte [PV Trium Viera]   *Les couloirs* Détour de couloir et règlement de compte [PV Trium Viera] EmptySam 1 Mar - 15:30

Eden n’en revenait pas, elle qui avait placé tant d’espoirs en Vastare n’avait pas vu la démonstration de cruauté qu’elle espérait. Elle vit du coin de l’œil le petit mouvement de recul qu’eut Rachel devant la non-efficacité du jeune homme. Non seulement il n’avait fait que lancer un malheureux serpent à la jeune Poufsouffle, mais en plus il ne l’avait même pas lancée sur elle, seulement à ses pieds. Eden ne savait que faire et elle détestait ce sentiment. Une personne adorant le pouvoir autant qu’elle aimait qu’on fasse ce qu’elle attendait et là il l’avait laissé tomber, et qui plus est en publique.

Non mais pour qui se prend-il ? Je lui propose quelque chose de fantastique, je lui donne l’occasion de montrer Rachel ce qu’il vaut et il se comporte comme un première année en manque d’expérience. Où est le Vastare tortureur d’elfes de maison que j’ai vu il n’y a de cela qu’une paire d’heures ? Ah, je vais lui faire voir ce que c’est que de faire partie d’un Trium Viera.

Eden haussa les sourcils devant l’air interrogateur de Rachel et fit comme si rien ne s’était passé en dehors de la normal. Le fait que Vastare n’ai pas fait preuve de force réelle envers la Poufsouffle ne devait en aucun cas remettre en question la supériorité de leur maison, ni de leur entente. C’est en observant le serpent onduler et la jeune fille reculer que la garce blonde comprit le geste de son compagnon. Il avait fait ça pour qu’on ne puisse l’accuser de s’être attaqué directement à la Poufsouffle. Eden eut un petit sourire intérieur car la logique était intéressante, mais elle ne lui pardonna pas pour autant son manque d’action. Elle ne l’avait pas choisi pour réfléchir, mais pour ses actes. Là il semblait faible, même s’il ne l’était pas vraiment.

Ca ne va pas marcher si les choses se passent comme ça. Rachel va me reprocher mon choix et je suis sûre que toutes les explications possibles ne lui feront pas comprendre que mon choix ne s’est pas fait seulement parce que ce cher Vastare a, en plus d’une plastique parfaite et d’un accent des plus délicieux, un sens aiguë du sadisme. Plastique parfaite… Accent des plus délicieux… Cette Poufsouffle t’aurait-elle déteint dessus ?


La jeune fille aux cheveux dorés fut énervée à cette pensée, bien qu’elle fut tout à fait impossible. Rachel avait fini par prendre en mains la situation et jouait avec le serpent, le faisant se tortiller et s’approcher dangereusement de la jeune fille qui était maintenant dos au mur, incapable de faire un pas de plus en arrière à moins qu’elle ne soit dotée du pouvoir de traverser les murs. Au moment où le serpent reprit sa place initiale aux pieds de la Poufsouffle, Eden sentit le regard de trois personnes se poser sur elle. Les trois autres personnes présentes dans le couloir semblaient tous attendre quelque chose de sa part. La jeune fille aux yeux de glace fit un pas en avant, la baguette à la main, puis après avoir longuement observé chacune des trois paires d’oeils qui la fixaient, elle esquissa un sourire qui ne laissait rien présager de bon pour la sang de bourbe et attaqua sans plus de protocole.

Mes amis ici présents n’ont été que trop indulgents avec toi, mais je ne le serai pas. Tu sais fort bien de quoi je suis capable et ce n’est ni cette petite lueur d’impertinence que je décèle dans ton regard, ni ta petite baguette misérablement tendue qui auront le moindre impacte sur mes envies. Tu nous a dérangé l’autre soir durant une partie fort agréable d’un jeu extrêmement amusant et je sais que être d’accord avec moi pour dire qu’il faut que tu nous dédommage pour cela. Il se trouve que je n’ai guère besoin d’une petite sang de bourbe pour me cirer les chaussures ni faire mes devoirs, par contre un hochet aux couleurs de ta maison ne fait pas encore partie de ma collection annuelle.

A ce moment là, sans prévenir, Eden laissa échapper un Petrificus Totalus. La Poufsouffle se retrouva immobilisée, sans moyen de se défendre, la baguette toujours tendue devant elle mais cette fois-ci avec un regard qui semblait des plus apeuré.

Tu vois, tu ne peux rien contre nous. Nous sommes le pouvoir ici. Tu n’es rien d’autre qu’une petite sang de bourbe sans futur et sans ambition qui n’aurai jamais du mettre les pieds dans une école pour sorciers.

Eden parlait lentement, d’une voix posée, presque gentille. Mais ce n’était qu’un leurre. Elle tournait autour de la fille et la fixait de ses yeux glacés.

Tu ne mérites même pas un sort tel que celui-ci. Je crois bien qu’un peu de douleur physique te ferai du bien, vous ne croyez pas ?

Elle parlait désormais dans l’oreille de la jeune fille, jetant un petit regard de côté à l’attention de ses acolytes.

Finite Incantatem.


Qu’est-ce qu’on va faire de toi maintenant ? Qu’est-ce que tu dirai d’un Sectumsempra ?

Eden avait les yeux plus clairs que jamais, mais ils dégageaient une sorte de feu qui en disait long sur son état d’esprit. La baguette levée elle était prête à jeter son sort.

Trop c’est trop !
Revenir en haut Aller en bas
Vastare Alterus
Serpentard
Serpentard
Vastare Alterus

Nombre de messages : 116
Age Roleplay + Sorts : 16 ans sorts 1 2
Date d'inscription : 05/01/2008

*Les couloirs* Détour de couloir et règlement de compte [PV Trium Viera] Empty
MessageSujet: Re: *Les couloirs* Détour de couloir et règlement de compte [PV Trium Viera]   *Les couloirs* Détour de couloir et règlement de compte [PV Trium Viera] EmptySam 1 Mar - 18:43

Le serpent qui s'agitait aux pieds de l'allemande avait produit un grand effet, mais pas sur la cible désignée. Non c'était dans les rangs même du trium que le sort avait suscité les réactions. Les deux jeunes femmes de l'alliance semblait déçues de son comportement, incrédules quand à la faiblesse du sort jeté. Vastare ne s'en formalisa pas, et c'est en continuant d'arborer un sourire narquois qu'il vit Rachel intervenir, brisant la gêne qui s'était installée dans le trio.

Vous n'êtes pas satisfaites n'est-ce pas...? Héhé je me doute bien que vous vous attendiez a plus... Mais certains principes et valeurs me sont chers...
Continuant sa reflexion: Ces deux là sont très impatientes ça leur jouera des tours...

Surpris d'être l'élément pondérateur, lui qui n'avait de cesse de céder à ses accès de colère, Vastare eut une expression d'amusement. Se reconcentrant sur le serpent il vit l'animal claquer la machoire au nez d'Eilanne, laquelle ne resterait pas sans réagir, à moins d'être totalement inconsciente. Le contre sort ne se fit pas attendre et le serpent s'évapora tirant une moue au jeune homme qui s'amusait de le voir virevolter devant le visage de la poufsouffle.

C'est le moment qu'Eden avait choisi pour entrer en scène. Annonçant à la malheureuse Heidrich qu'elle n'aurait pas l'amabilité de ses congénères, son aura de sadisme atteignait son paroxysme, à mesure qu'elle avançait. Un regard pour chacun avait au préalable signifié qu'elle ne plaisantait pas. Vastare souriait partagé entre l'impatience et la retenue dont il aimait faire preuve. Soudain un sort jaillit de la baguette d'Eden, et vint petrifier sa cible. Aussi imprévisible que précis, le sort fut suivit d'une remontrance sévère pour Eilanne, lui indiquant que sa place n'était pas dans cette école. Fixant Vastare et Rachel elle murmurait à l'oreille de sa victime, et annula son sort en un souffle.

Elle ne manque pas d'allure...

Elle reprit très vite et proposa un Sectumsempra à la Poufsouffle. Les choses allaient devenir grave. Elle levait désormais sa baguette prête à faire jaillir le sang. Vastare reflechit vite. Très vite. Devait-il la laisser pulveriser cette jeune élève, au risque de la tuer et donc de faire enfermer Eden? Pas s'il voulait maintenir le trium en vie. Il avait de grands projets et il ne laisserait pas cette petite élève insignifiante issue de la plus méprisable des maisons gâcher ceux-ci. Il se résolut à intervenir, sachant que son geste aurait des conséquences.

Expelliarmus

La baguette d'Eden vola sur plusieurs mètres atterissant en un bruit sec sous le regard abasourdi des protagonistes. Ne perdant pas une seconde de plus, persuadé qu'Eden l'égorgerait, il dit d'une voix forte et assurée:

Je vais t'expliquer! Es-tu complètement inconsciente? Réalises-tu une seconde ce que tu allais accomplir? Si tu découpes cette petite imbécile en morceau elle a toutes les chances d'y rester et toi de faire connaissance avec Azkaban. Jusque là rien qui ne m'importe. Sauf que j'ai de plus grands projets pour notre alliance que de sectionner une larve en petits cubes... Tu vas tuer notre pacte dans l'oeuf. Penses-tu que cette misérable mérite que tu gâches nos perspectives?
Alliant le geste à la parole il désigna la jeune poufsouffle du doigt, sans un regard.

Nous avons plus de valeur que ça... Maintenant si tu n'es pas d'accord...

Il se coupa et prononça:
Accio baguette

Tendant la baguette à Eden il reprit: ... Alors vas-y...

Fixant d'un regard brûlant la jeune blonde il l'encouragea à prendre la bonne décision, non sans ajouter:
Ceci dit, rien n'empêche de faire passer le message principal à cette Poufsouffle. Le genre des sorciers retrouvera le rang qui lui est dû.

Souriant largement il espérait avoir fait entendre raison à son équipière tout en s'attendant à une réaction violente de la part de cette dernière...
Revenir en haut Aller en bas
Rachel Heartwood
Serpentard
Serpentard
Rachel Heartwood

Nombre de messages : 91
Age Roleplay + Sorts : 17 ans sorts 1 2
Points Prestige : 1
Date d'inscription : 12/12/2007

Profil du Sorcier
Points de vie:
*Les couloirs* Détour de couloir et règlement de compte [PV Trium Viera] Left_bar_bleue100/100*Les couloirs* Détour de couloir et règlement de compte [PV Trium Viera] Empty_bar_bleue  (100/100)
Points de mana:
*Les couloirs* Détour de couloir et règlement de compte [PV Trium Viera] Left_bar_bleue100/100*Les couloirs* Détour de couloir et règlement de compte [PV Trium Viera] Empty_bar_bleue  (100/100)

*Les couloirs* Détour de couloir et règlement de compte [PV Trium Viera] Empty
MessageSujet: Re: *Les couloirs* Détour de couloir et règlement de compte [PV Trium Viera]   *Les couloirs* Détour de couloir et règlement de compte [PV Trium Viera] EmptyMer 5 Mar - 22:17

A ce point là de l’histoire, nous pouvons dire que les choses ne se passent réellement pas comme prévu. D’abord leur nouvel acolyte qui fait apparaître un misérable serpent alors que toutes deux avaient de grande espérance envers lui, mais ce point là passons, la jeune brunette s’était finalement bien amusé avec pour terroriser la petite Poufsouffle, mais pas assez manifestement car son joujou avait finit par disparaître de la main de celle ci, au grand dam de la vipère. Ensuite la blonde du trio fit son entrée, usant d’un sortilège d’immobilité accompagné de petits mots doux bien placés, typique de la jeune Serpentarde, mais c’est à ce moment que tout à manifestement dérapé, Eden, aveuglé par sa rage et son désir de vengeance, était à présent décidé à lancer un sortilège qui aurait pu être mortelle pour la jeune Poufsouffle. Mais peut importait pour Rachel qui voulait elle-même en finir avec cette petite insolente. Insolence ? Elle n’avait pas dit grand chose en effet, mais le seul fait qu’elle ose réagir faisait d’elle une insolente et avait le don d’agacer particulièrement la brune du trium et assurement la blonde également. Seul Vastare semblait prendre les intérêts de la petite à cœur et eu le réflexe malheureux de faire voler la baguette d’Eden à travers le couloir pour l’empêcher de lancer son sort sinistre.

Comment a t-il oser ? « Il est assez doué dans l’art de les balancer contre les murs » tu parle Eden, il n’y a visiblement qu’avec les elfes de maisons qu’il est efficace…

Mais ses paroles finirent tout de même pas apaiser la jeune femme, il n’avait pas tord au fond, ils risquaient trop gros d’utiliser ce genre de sort dans l’enceinte du château, la jeune fille le savait bien par expérience, même si ce n’était pas l’envie qui lui manquait. La brunette se sentit frustré à cet instant, son esprit se mis à vagabonder là où elle pourrait vraiment s’exprimer, se défouler, faire libre usage de ses capacités, être elle-même… En attendant, il fallait la jouer soft…malheureusement… Poudlard et surtout les secrets qu’il renferme étaient trop important pour risquer dans le meilleur des cas une exclusion.

Peut être pourrait-il vraiment nous servir finalement…

Une fois son petit speech finit, Vastare retendit sa baguette à Eden qui l’attrapa avec toute la fureur dont elle était capable et la retendit immédiatement sur la Poufsouffle qui était plus livide que le mur sur lequel elle était adossée. Le discours du jeune hommme du trium n’avait visiblement pas fait le même effet sur la jeune blonde. T’as trouvé plus impulsive que toi, bravo…C’est ce moment là que Rachel choisit pour intervenir à nouveau, maintenant qu’elle avait pris conscience de l’enjeu, il n’était pas question qu’elle laisse Eden agir. Elle s’avança vers elle, la baguette toujours fermement tenu par sa main droite, elle esquissa un mouvement afin de rabaisser la baguette de Eden avec la sienne, la regardant intensément, elle avait un air sérieux, un air qu’elle employait que très rarement mais qui démontrait la gravité de la situation. La jeune blonde était à présent écarlate, bouillonnant de rage, ne comprenant indubitablement pas pourquoi son acolyte s’était rangé du côté de Vastare.


-Il a raison, malheureusement et crois moi c’est pourtant dur à admettre, mais je ne laisserai pas briser notre alliance juste pour une petite gamine et Pouffy qui plus ait…
Et puis si tu la finis tout de suite nous ne pourrons plus nous amuser…


Elle avait reprit son air si habituel, remplit de sadisme et de cruauté, le petit sourire en coin et releva sa propre baguette sur la jeune Poufsouffle en prononça d’une voix forte :

-Arata Erpente !

La jeune fille fût projetée en l’air dans un saut aérien particulièrement spectaculaire et alla s’écraser au sol un peu plus loin. Large sourire, elle aimait visiblement faire voler toutes sortes de choses dans les airs, étonnamment elle n’appréciait guère d’y être elle-même, c’est pourquoi vous ne la verrez jamais sur un balai sinon cela signifiera qu’il lui est arrivé quelque chose de fâcheux. Quoi qu’il en soit, à l’instant présent ce n’était pas elle qui venait de faire un saut aérien et tout allait pour le mieux, sauf pour la jeune poufsouffle qui avait immanquablement du mal à se relever.
Revenir en haut Aller en bas
https://potteroleplay.actifforum.com/biographie-des-personnages-f
Invité
Invité
avatar


*Les couloirs* Détour de couloir et règlement de compte [PV Trium Viera] Empty
MessageSujet: Re: *Les couloirs* Détour de couloir et règlement de compte [PV Trium Viera]   *Les couloirs* Détour de couloir et règlement de compte [PV Trium Viera] EmptyJeu 6 Mar - 17:16

Malgré la cape qui l'enveloppait, Elianne pouvait parfaitement sentir le mur glacial contre son dos. Elle écouta la blonde du trio, même si ce qu'elle cherchait le plus à faire était de deviner ses intentions. La comparaison à un hochet aurait peut-être pu la faire sourire en d'autres circonstances, avec d'autres personnes en faces d'elle, remplies d'autres intentions. Mais elle nota encore l'emploi injustifié d'une injure. Qu'on la traite de "sang-de-bourbe" ne la blessait pas, vu qu'elle n'était pas née moldu, mais elle le supportait tout de même très mal, par égards pour ceux qui n'avait aucun parent sorcier.

- Je ne suis pas…

Mais la réplique de l'allemande fut coupée par le sort de son adversaire. Elianne s'était préparée à esquiver mais une fois encore elle fut surprise par le sort lancé. Elle avait vu de quoi les deux sorcières du groupe étaient capable de faire mais on ne lui jetait que des petit sort. Mais elle compris rapidement que la blonde aussi voulait s'amuser à l'intimider. Et malgré ses efforts pour rester impassible elle pâlit encore plus, apeurée mais voulant se reprendre.

Je ne suis pas une sang-de-bourbe !

Elle aurait pu le crier tellement ça l'énervait. Mais de une, elle aurait peut-être, voir sans doute, été intimidé et de deux, elle était immobilisée par le sort. On mis fin au sort avec la menace du suivant, beaucoup plus puissant. La Poufsouffle le voyait dans les yeux bleus et glacials, son adversaire avait finit de s'échauffer et était prête à la faire souffrir. Pour le moment, le trio s'était contenté de l'intimider, de lui faire peur, mais maintenant il allait lui infliger la douleur. Elianne était pratiquement sûre de la suite, mais une fois de plus on la surprit.

Ils sont bizarres ses Serpentards. Ils sont plus âgés que moi, sadiques à souhait et ils n'arrêtent pas de m'étonner par leur manque d'action.

La baguette de la blonde était à présent aux pieds du garçon que l'allemande avait renversé. Il s'en saisit et s'expliqua. A la fin de son mini discours, elle hocha légèrement la tête. Elle venait de comprendre que tout bêtement ils avaient peur. Ce n'était peut-être pas tout à fait vrai, et si ils apprenaient ses pensées elle se ferait sans doute massacrer, mais c'est comme ça qu'Elianne interpréta la retenue des trois serpents.

"- Arata Erpente !"

Et voilà que ce à quoi elle s'attendait depuis le début venait la surprendre. Elle n'eut pas le temps d'esquiver et se retrouva projetée en l'air, comme le reptile vert avant elle. Elle percuta durement le mur, se cognant bien la tête. Elle se retint de dire "aïe" même en sachant que ça ne pourrait qu'énerver la lanceuse du sort. La brune qui l'avait reconnu en premier semblait la plus motivée à lui faire passer un sale quart d'heure.

Aïe, aïe, aïe ! Si là j'ai pas une énorme bosse demain, je ne m'y connaît pas !

Elianne resta au sol, assise contre le mur, se massant légèrement la tête. Un autre comme ça et elle pourrait bien se fracasser le crâne. Malgré son absence immédiate de réaction elle observait et analysait soigneusement les mouvements des Serpentards.

Cette fois, ils ont vraiment commencé.
*Ca va ? Tu ne t'es pas fait trop mal, tu peux combattre ?*
Eh ! Si tu es dans ma tête tu devrais être au courant, surtout que c'est là que je me suis fais mal !
*Si tu le dis. Tu as eu le bon réflexe, sert en !*


Bien que la voix ne se soit pas bien expliquée, la Poufsouffle savait qu'elle voulait parler de sa baguette. En se faisant envoyer dans les airs, elle avait resserré son étreinte sur le bois de sorbier. Elle était pâle et réfléchissait à toute vitesse à une éventuelle contre attaque. Son vol plané avait agité Linotte et la petite chouette boréale hululait de plus belle, sautillant sur son perchoir d'acier. Elianne se redressa, constatant une petite douleur au côté. Après tout, après avoir percuté le mur elle était tombée de haut. Elle tendit sa baguette, le sort du bouclier au bord des lèvres pour se protéger de la prochaine attaque et pour avoir le temps de se remettre un peu. Ce fragment de tactique lui redonnait un peu de courage même si l'ennemi avait l'avantage du surnombre.

La prochaine fois, ils ne m'auront pas.
Revenir en haut Aller en bas
Eden Twinings
Serpentard
Serpentard
Eden Twinings

Nombre de messages : 102
Age Roleplay + Sorts : 17 ans sorts 1 2
Points Prestige : 4
Date d'inscription : 20/12/2007

*Les couloirs* Détour de couloir et règlement de compte [PV Trium Viera] Empty
MessageSujet: Re: *Les couloirs* Détour de couloir et règlement de compte [PV Trium Viera]   *Les couloirs* Détour de couloir et règlement de compte [PV Trium Viera] EmptySam 8 Mar - 10:18

Eden ne pouvait croire ce que Vastare venait de faire. Il avait osé lui jeter un sort d’Expelliarmus. Non seulement lui avait-il jeté le sort, mais en plus il l’avait fait devant la Poufsouffle et devant Rachel. Une boule de feu traversa d’un coup son corps. Cette ode d’électricité brûlante pouvait s’expliquer par le mélange de colère, d’énervement et de frustration que la jeune blonde ressentait. Ses grands yeux glacés se braquèrent sur Vastare, le fixant mais ne le regardant pas vraiment. Tout ce que la jeune fille pouvait voir était l’affront qu’il venait de lui faire. Un affront qui ne lui serai jamais pardonné.

Oh non, jamais. Jamais ! Jamais, jamais, jamais ! Tu me le paieras mon mignon. Tu le paieras un jour, demain ou dans dix ans, mais tu paieras pour cet acte irréfléchi.

Elle voulait crier, elle voulait lui sauter dessus. La Poufsouffle était désormais le cadet de ses soucis. Elle n’intéressait plus du tout la Serpentard qui aurai bien pu retourner son sort sur Vastare, eut-elle sa baguette entre les mains. Elle était tellement aveuglé par sa rage, le rouge lui montant aux joues, mais aussi aux oreilles, qu’elle ne faisait guère attention à ce que le jeune homme était entrain de dire. N’essayant pas de se calmer, ni même de cacher une fureur qui devait se montrer une sorte de force pour la proie initiale, Eden s’approchait de Vastare, prête à lui asséner une gifle monumentale qui la calmerait pour le moment mais qui ne serai qu’un échauffement pour des représailles futures lorsqu’elle se rendit compte que ce qu’il disait n’était peut-être pas aussi insensé que ce qu’elle avait pu croire. Certes elle n’avait pas tout entendu, mais les quelques mots qu’elle avait grappillé dans les dernières secondes avant qu’il ne lui tende la baguette volée avaient éveillés sa conscience. Oh non, pas sa conscience humaine, plutôt la conscience psychique. Elle réfléchissait deux fois plus vite qu’avant. Elle avait beaucoup de mal à l’admettre mais il avait raison.

Il a raison. Tu ne peux pas risquer de mettre tout ça en péril pour une minable vermine qui a osé résister à son destin de pâté pour ogre. Fais comme si de rien n’était. Calme toi. Ta revanche viendra plus tard. Ils paieront tous les deux pour leur bêtise. Vastare pour son geste, la Poufsouffle pour ce qu’elle vient de causer. Non! Eden Twinings tu vas réagir comme une vraie Serpentard, tu ne vas pas baisser la baguette devant moins fort que toi!

Eden était prête à riposter. Elle s’approcha du jeune homme qui lui tendait toujours sa baguette magique et la lui prit des main d’un geste brusque. S’il y avait bien une chose qu’elle ne supportât pas, c’était qu’on touche sa baguette. Mais elle avait choisi de jouer le jeu et ne dit rien, se contentant d’encrer ses yeux dans ceux de Vastare, lui faisant comprendre que malgré son manque de réaction à son geste malheureux, elle ne l’oubliait pas pour autant et que ce n’était sûrement pas fini. Leur alliance ne tenait maintenant plus qu’à un fil. Une fraction de seconde plus tard Eden se tournait vers la Poufsouffle, prête à lui asséner le coup de grâce qui n'aurait peut-être pas eut lieu si elle n'avait pas été humiliée de la sorte par Vastare. A ce moment là elle vit Rachel s'approcher. La jeune blonde n'aurait jamais pensé que la brune allait faire ce qu'elle venait de faire. Elle lui avait fait baisser sa baguette et lui expliquait que le jeune Italien avait raison. Elle avait dans les yeux un regard qu'Eden n'avait jamais vu et qui, il faut le dire, lui fit un peu peur. Un regard tellement grave que la jeune fille se demanda si autre chose ne la tracassait pas. La garce blonde ne pouvait rien faire de plus maintenant. Doublement humiliée en l'espace de quelques minutes elle n'avait plus qu'à s'incliner, mais sa rage allait désormais se diriger vers Rachel au même titre que Vastare. Le fait qu'ils aient raison ne voulait pas dire qu'elle appréciait ce qu'ils venaient de faire. Elle regarda Rachel qui allait à son tour jouer avec leur hochet humain, les yeux brûlants et les joues en feu. Il fallait qu'elle fasse comme si ce qui venait de se passer, son impulsion et leurs paroles, ne comptait guère.


Tu as raison, profitons-en pour nous amuser quelque peu.

La jeune fille projetée dans les airs, Eden éclata d’un rire aux consonances tellement sadiques que le temps sembla s’arrêter le temps d’un instant. L’air était glacé et un frisson parcouru le dos de toutes les personnes présentes. La petite Poufsouffle avait beau s’être relevée sans prononcer le moindre mot ou son, la jeune blonde ne l’admira pas pour autant. Admirer une Poufsouffle aurai été une preuve de faiblesse et il lui semblait qu’elle avait fait preuve d’assez de faiblesse pour la journée. La jeune blonde tendit sa baguette vers la Poufsouffle, prête à lui lancer un sort qui lui ferait passer l’envie de se taire. Seulement ce fut son oiseau de malheur qui fit les frais de cette colère. Il n’arrêtait pas de hululer et Eden en avait plus que marre. Elle jeta un coup d’œil aux autres membres du Trium avant de lâcher, un air malicieux aux yeux :

Waddiwasi !

La petite chouette fut projeté en direction de la jeune fille avec une telle force que s’il n’en mourai pas, il aurai vraiment beaucoup de chance.
Revenir en haut Aller en bas
Vastare Alterus
Serpentard
Serpentard
Vastare Alterus

Nombre de messages : 116
Age Roleplay + Sorts : 16 ans sorts 1 2
Date d'inscription : 05/01/2008

*Les couloirs* Détour de couloir et règlement de compte [PV Trium Viera] Empty
MessageSujet: Re: *Les couloirs* Détour de couloir et règlement de compte [PV Trium Viera]   *Les couloirs* Détour de couloir et règlement de compte [PV Trium Viera] EmptyDim 16 Mar - 20:26

La tension était à son comble et le teint rouge d'Eden ne mentait pas. Elle fulminait. Fixant Vastare elle semblait sur le point de lui sauter dessus, aveuglée par la rage elle ne semblait pas entendre la sagesse de ses paroles. Avançant vers lui elle reprit brutalement sa baguette une expression de haine sur le visage. Il l'avait bien comprit, elle n'en resterait pas là. Si se mettre un serpent à dos n'a rien de rassurant, le soulagement prédominait quand même, car le jeune garçon venait tout de même de sauver le Trium Virat. Ils étaient en effet passés tout près de faire voler en éclat leur alliance. Contribuant à son action Rachel l'avait appuyé, et Vastare lui envoya un regard plein de reconnaissance, satisfait de voir qu'elle possédait un jugement raisonnable. L'instant d'après sa nature reprit le dessus et elle lança un sort qui fit faire un vol spectaculaire à la Poufsouffle.

Ouf voilà qui est mieux... Allez il n'y a pas de raison moi aussi je vais me faire plaisir je l'ai bien mérité...

Les yeux désormais injectés de cette once de sadisme mélangée à un soupçon de folie, le jeune homme ria lorsqu' Eden mit fin à la cacphonie de cet insupportable volatile qui n'avait de cesse de piailler. Elianne s'était relevée et Vastare ayant détourné le regard de la carcasse misérable de l'oiseau, il se concentra sur la fille. Un sourire dément sur les lèvres il aboya:

Tu viens de commetre une grave erreur. Regarde ce que tu as fait à notre alliance. Tu penses peut-être que je te laisserais démolir mon avenir sans bouger?

Dans le même temps Elianne avait redressé sa baguette, en position de duel. Le Serpentard éclata d'un rire sonore.

Tu veux te battre? C'est une plaisanterie? Baisses cet engin c'est pathétique je vais te ridiculiser...

Il souriait mais l'agacement perçait dans sa voix.
Comment oses-t-elle? Une bouseuse qui lève sa baguette vers moi...


S'approchant baguette en main il s'arrèta près d'elle, se retourna et adressa un sourire à ses deux associées. Dos à Elianne il était immobile et fit un clin d'oeil à ses partenaires. Les liens du Trium avaient peut-être été mis à mal, mais ils n'en restaient pas moins des partenaires.
Brusquement il fit volte face dans un bruissement de cape, bondit d'un pas en arrière et s'écria :

Lapilis lapidere!

Dans l'instant qui suivit une nuée de pierres apparurent et se dirigèrent droit sur sa victime. S'il pouvait lui infliger une ou deux fractures, Vastare serait satisfait de son sort ...
Revenir en haut Aller en bas
Rachel Heartwood
Serpentard
Serpentard
Rachel Heartwood

Nombre de messages : 91
Age Roleplay + Sorts : 17 ans sorts 1 2
Points Prestige : 1
Date d'inscription : 12/12/2007

Profil du Sorcier
Points de vie:
*Les couloirs* Détour de couloir et règlement de compte [PV Trium Viera] Left_bar_bleue100/100*Les couloirs* Détour de couloir et règlement de compte [PV Trium Viera] Empty_bar_bleue  (100/100)
Points de mana:
*Les couloirs* Détour de couloir et règlement de compte [PV Trium Viera] Left_bar_bleue100/100*Les couloirs* Détour de couloir et règlement de compte [PV Trium Viera] Empty_bar_bleue  (100/100)

*Les couloirs* Détour de couloir et règlement de compte [PV Trium Viera] Empty
MessageSujet: Re: *Les couloirs* Détour de couloir et règlement de compte [PV Trium Viera]   *Les couloirs* Détour de couloir et règlement de compte [PV Trium Viera] EmptyJeu 20 Mar - 23:53

L’alliance qui venait de se créer entre les trois Serpentards battait déjà de l’aile, contrairement au piaf de la petite Pouffy soit dit en passant. Trois fortes têtes ensembles provoquent forcement des étincelles, tous, chacun de leur côté, veulent tirer profit de leur alliance mais en même temps en prendre la tête, le problème c’est qu’aucun d’entre eux ne souhaite se laisser dominer par une autre personne, alliance ou pas, c’est pourquoi nous pouvons donc dire qu’il n’existe pas de leader dans ce trium virat, dur dur de se mettre d’accord dans ce cas, heureusement qu’ils ont un minimum de réflexion pour arriver à s’entendre afin de parvenir tous les trois à réaliser leurs projets car oui ils n’étaient pas des amis, juste des partenaires et la seule chose qui maintenait toujours le trio en vie était qu’ils avaient tous trois besoin des deux autres pour arriver à leur fin, à leurs sombres projets. Ils avaient le même fond tous les trois finalement mais tous aussi prétentieux, fier et orgueilleux pour l’admettre. Quoi qu’il en soit la situation semblait reprendre l’ordre normal des choses, la petite poufsouffle toujours coincé contre le mur, terrifiée et les trois Serpentards fassent à elles, la baguette pointé. Voilà qui est mieux…

Elianne semblait dorénavant prête à se battre, étrange me direz vous dans une pareille situation, bien téméraire la petite Pouffy… Cela semblait plaire à Vastare de toute évidence, le jeune homme avait à présent cette lueur dans les yeux que Rachel n’avait pas encore pu observer, ce petit sourire en coin qui signifiait tant de chose, car en effet Elianne se tenait en position de duel à présent, peut être un excès de folie pour une situation désespéré. La jeune fille montrait de la détermination, la baguette pointée vers les trois descendants de la maison du Serpent.

Enfin voilà le Vastare dont Eden m’avait parlé, celui qui s’attaque aux bouseaux avec efficacité et sadisme, ça me plait, il me plait…l’idée de duel lui fait de l’effet visiblement…Enfin on va commencer à s’amuser…

Puis soudain le sort fuse de la baguette du mâle du trio. Une nuée de pierres se dirigea instantanément vers la jeune fille. Mais pas assez rapidement au goût de Rachel. Un regard vers ses acolytes, elle pointa sa baguette sur les jets de pierres et s’écria :

Tourbimos !

Aussitôt les petites pierres se retrouvèrent enfermées dans une gigantesque bourrasque de vent et filèrent à une vitesse folle vers la jeune fille qui, heureusement pour elle ou malheureusement selon de quel point de vue on se place, se trouvait assez éloignée dans le couloir pour avoir le temps de prendre conscience des conséquences sur sa personne quand le tourbillon de pierres allait lui arriver dessus.

Elle a intérêt à avoir de l’imagination la petite pour s’en sortir cette fois…

Rachel était consciente qu’ils venaient d’utiliser tous deux des sorts plus qu’interdits dans l’enceinte du château alors qu’eux deux venait de faire la moral à Eden un instant auparavant, mais contrairement à elle, leur sort n’était en aucun cas mortel, même s’ils pouvaient entraîner de nombreux dommages chez la jeune Poufsouffle. Alors bon pourquoi se gêner dans ce cas et après tout ne dit t-on pas que ce qui est interdit est d’autant plus existant…
Revenir en haut Aller en bas
https://potteroleplay.actifforum.com/biographie-des-personnages-f
Invité
Invité
avatar


*Les couloirs* Détour de couloir et règlement de compte [PV Trium Viera] Empty
MessageSujet: Re: *Les couloirs* Détour de couloir et règlement de compte [PV Trium Viera]   *Les couloirs* Détour de couloir et règlement de compte [PV Trium Viera] EmptyVen 21 Mar - 17:34

Elianne n'avait pas manqué le fait que le petit groupe de Serpentard n'était pas aussi en harmonie qu'on pourrait le penser. C'était un atout pour elle car ils n'avaient pas tout à fait l'air d'être sur la même longueur d'onde. C'était une erreur assez importante de la Poufsouffle de penser ça, car malgré tout, ils étaient guidés par un but commun. La blonde du trio lança sont sort mais Elianne était prête à former un bouclier.

- Pro...

Linotte ?

- Aero pedia !

Le sort atteind sa cible et la vitesse de projection de la petite chouette fut nettement attenuée. Elianne la ratrappa au vol mais Linotte était bien sonnée. Heureusement le rapace respirait encore, bien que son aile gauche avait l'air en piteux état.
Pour la première fois sans doute, Elianne remarqua véritablement à qui elle avait à faire. Ces Serpentard était assez sadiques pour ne pas s'attaquer directement à elle.

Ma pauvre petite Linotte.
*Réagis, tu ne vas pas les laisser faire ! Tu aurais dû m'écouter depuis le début!*
Je...

Elianne doutait sérieusement, elle gardait sa chouette dans le creux de son bras et sa baguette dans sa main libre. Le garçon semblait très heureux de ce qui venait de se passer. Ils étaient sans doute persuadés que le coursier avait succombé. Un dernier regard sur sonf amilier lui redonna un peu d'assurance même si à trois contre un, elle ne pouvait que perdre.

Les sales serpents, comment ont-ils osé ?
*Il vont te le payer. Fais moi confiance, laisse moi faire. Laisse moi le contôle.*
Oui, ils vont le regretter... ma pauvre petite Linotte... Je... Vas-y !

Le garçon lança enfin son sort, un sort de niveau très élevé. Mais au même moment, l'esprit d'Elianne se perdait dans l'obscurité la plus profonde et son corps, guidé par une étrange force, agissait de lui-même. Au moment où le sort se fit plus dangereux encore, les yeux de la Poufsouffle brillèrent d'une lueur mauvaise.

- Celeritas !

Elle s'était visée elle-même et bondit avec une vitesse effrayante sur le côté. Les pierres ne rencontrèrent donc que le mur, explosant avec fracas et projetant une multitude de débris. Elianne en reçu quelques-un mais, si cela aurait dû provoquer des douleurs, elle n'en ressentit aucune.

- Maintenant, c'est à mon tour de m'amuser.

Le ton de sa voix avait changé, la jeune Poufsouffle timide et craintive avait disparu pour laisser place à une sorcière sûre d'elle et aussi froide que la glace. La prochaine fois, c'était elle qui allait passer à l'attaque.
Revenir en haut Aller en bas
Eden Twinings
Serpentard
Serpentard
Eden Twinings

Nombre de messages : 102
Age Roleplay + Sorts : 17 ans sorts 1 2
Points Prestige : 4
Date d'inscription : 20/12/2007

*Les couloirs* Détour de couloir et règlement de compte [PV Trium Viera] Empty
MessageSujet: Re: *Les couloirs* Détour de couloir et règlement de compte [PV Trium Viera]   *Les couloirs* Détour de couloir et règlement de compte [PV Trium Viera] EmptyMer 2 Avr - 22:25

Eden ne s’était pas calmée. Bien au contraire. Le fait d’avoir pu diriger sa colère sur le piaf de la Poufsouffle n’avait fait que l’exciter plus qu’elle ne l’était déjà. Malheureusement pour elle, la fille qui lui faisait face avait osée lui répondre. Bien sûr pas directement, mais elle avait osé rattraper son oiseau de compagnie avant qu’il ne s’écrase contre elle. Eden serra les dents et les poings, attendant quelque chose de la part de ses compagnons. Il était peut-être temps de faire preuve d’unité. Elle aurai tout le loisir de s’occuper de leur cas plus tard, lorsqu’ils seraient seuls. La jeune blonde n’avalait pas leur alliance face à elle, mais pour l’instant elle avait d’autres chats, ou Poufsouffles, à fouetter !

Joignant leurs sorts, Rachel et Vastare envoyèrent un énorme tourbillon de pierres sur la fille qui s’était relevée. Une lueur étrange brillait dans ses yeux et Eden se posa une fraction de seconde la question quant à la nature de cela. Elle n’y fit cependant pas plus attention que ça, sachant que de toute façon le combat était gagné d’avance, malgré les efforts que semblait vouloir faire la petite.

C’est bien beau d’essayer, mais encore faut-il que ça serve à quelque chose !

Voyant que la jeune fille allait échapper au sort de ses deux acolytes, Eden fronça les sourcils. Allaient-ils se retrouver face à une élève plus vaillante que les autres ? Vaillante peut-être pas, mais résistante sûrement. Déjà elle préparait un nouveau sort. Peu d’élèves avaient osés les défier ainsi.

Elle était bien téméraire cette petite. Se lancer un sort comme ça, ce n’est pas du goût de tout le monde. Elle doit être aussi folle que suicidaire !

Oui, suicidaire elle devait l’être car elle venait de prononcer des mots qu’Eden n’eut pas besoin de demander à réentendre. Il était clair que la petite Poufsouffle les avait menacés. La blonde resta de glace face à cette intervention inopinée, mais elle n’en pensa cependant pas moins qu’il fallait faire ravaler à cette chère petite larve son arrogance. Levant sa baguette, les yeux fixant toujours leur proie, Eden laissa quelque mots échapper de ses lèvres avant que sa baguette ne s’abatte d’un coup sec en direction de la fille.


Ton tour ? S’il te plait, laisse moi rire !

Kelmouchtepik !

Une nuée de petits insectes volants en tous genre s’abattit sur la Poufsouffle qui tenait toujours son oiseau et sa baguette, comme seuls souvenirs qu’une petite pourrai avoir après la destruction de sa maison. Cela ne suffit cependant pas à Eden qui jugea nécessaire de rajouter un petit :

Locomotor mortis.

Ce dernier était parfaitement anodin. Prononcé d’une voix calme, on aurai presque pu douter de son existence si les lèvres d’Eden n’avaient pas bougées à la prononciation de celui-ci. Se tournant vers ses acolytes, elle fit un signe de tête qu’ils comprirent tous deux comme il devait l’être. Se rapprochant chacun de leur cible, ils s’apprêtaient à montrer à cette chère petite morveuse ce qu’il advenait de se mettre plus d’une fois en travers du chemin d’une bande de Serpentards. Gardant sa baguette à la main au cas où il ne se passe quelque chose d’attendu, (Mais après tout, que peut-il bien se passer ?), la blonde du trio recula d’un pas pour laisser la place aux deux autres de s’amuser un peu. Toute trace de l’affront qu’elle avait subit par deux fois semblait disparu de son visage. Mais ce n’était qu’un leurre, dans ses yeux brillait la colère de la vengeance qui ne s’éteindrait que lorsqu’elle aurai obtenu réparation.
Revenir en haut Aller en bas
Vastare Alterus
Serpentard
Serpentard
Vastare Alterus

Nombre de messages : 116
Age Roleplay + Sorts : 16 ans sorts 1 2
Date d'inscription : 05/01/2008

*Les couloirs* Détour de couloir et règlement de compte [PV Trium Viera] Empty
MessageSujet: Re: *Les couloirs* Détour de couloir et règlement de compte [PV Trium Viera]   *Les couloirs* Détour de couloir et règlement de compte [PV Trium Viera] EmptyJeu 24 Avr - 14:22

Vastare avait lancé un sort très violent sur Elianne, bien assisté par son acolyte, Rachel. La combinaison de leurs deux magies s'avérait redoutable, cependant la jeune allemande était parvenue à s'extraire de la trajectoire du sort combiné. A l'exception de deux ou trois pierres, elle sortit indemne de cette mésaventure, plongeant le jeune homme dans une nouvelle vague d'agacement, il n'arrivait pas à y mettre du coeur et du sérieux, tant le combat était désequilibré.
Aussi son manque de concentration, son manque d'implication, ainsi que le peu de valeur qu'il accordait à l'adversaire l'avaient fait echouer dans sa tentative. Même en pareille circonstance, à trois contre une, Poufsouffle qui plus est, la rigueur était de mise, et il n'y avait de place pour faire relâche.


C'est la base d'un combat... Un peu de concentration mon grand...

Peché d'orgueil. Mais la motivation étant absente, difficile de se mobiliser, pourtant, il fallait bien qu'elle morde la poussière.
Voyant que ses deux camarades avaient échoué, Eden décida de prendre les choses en main. Un double sort, l'un fort surprenant, à base d'insectes et peu en rapport avec ce que le jeune homme attendait, l'autre plus conforme aux exigences d'un combat. Cependant, si les insectes avaient atteint leur cible, le sortilège d'immobilisation lui, fila droit dans le mur. Miss Heidrich se débattait entre les bestioles, au final moins inutiles que prévu, l'oiseau dans la main génant considérablement les mouvements de cette dernière.


Consternant...

C'était le seul adjectif qui vint à l'esprit du Serpentard en voyant son adversaire courir en tous sens, poursuivie par une floppée de petits insectes fort agressifs. Une main plaquée sur le front en signe de dépit, le jeune homme avait du mpal à comprendre la tournure des évènements et se crut un instant au milieu d'une vaste comédie.
L'envie de rire le traversa, mais il se rappela ses bonnes intentions, à savoir concentration et rigueur...


Allez profites de la diversion de ces bestioles...

S'avançant alors qu'Eden avait reculé en guise d'invitation à la plaisanterie, il aboya:
Amplificatum!
Incompréhensible pour ses alliées à première vue, l'évidence ne tardait pas à jaillir, lorsque chaque insecte prit la taille d'un ballon de football. Désormais, la menace de ces nuisibles était bien réelle, et l'effet psychologique sur Elianne risquait d'être amusant, ce genre de petits êtres n'étant que très peu appréciés petit, alors énormes et en essaim, le résultat était encore plus amusant.
Afin de ne pas en rester sur ce simple sort, il décida de ralentir encore un peu plus l'allemande, déjà génée, afin de l'offrir sur un plateau à Rachel qui n'aurait plus qu'à terminer un joli travail d'équipe. Ainsi lança-t-il un Impedimenta. plein de calme, baguette bien tendue vers leur ennemie. Le sort fusa vers cette dernière, déjà aux prises avec les monstres gonflés.


Enfin nous formons une équipe... Il était temps.

Les dissenssions du groupe étaient toujours bien présentes, mais chacun avait su ranger son orgueil pour se mettre au service de l'autre. Les règlements de compte viendraient plus tard...
Revenir en haut Aller en bas
Rachel Heartwood
Serpentard
Serpentard
Rachel Heartwood

Nombre de messages : 91
Age Roleplay + Sorts : 17 ans sorts 1 2
Points Prestige : 1
Date d'inscription : 12/12/2007

Profil du Sorcier
Points de vie:
*Les couloirs* Détour de couloir et règlement de compte [PV Trium Viera] Left_bar_bleue100/100*Les couloirs* Détour de couloir et règlement de compte [PV Trium Viera] Empty_bar_bleue  (100/100)
Points de mana:
*Les couloirs* Détour de couloir et règlement de compte [PV Trium Viera] Left_bar_bleue100/100*Les couloirs* Détour de couloir et règlement de compte [PV Trium Viera] Empty_bar_bleue  (100/100)

*Les couloirs* Détour de couloir et règlement de compte [PV Trium Viera] Empty
MessageSujet: Re: *Les couloirs* Détour de couloir et règlement de compte [PV Trium Viera]   *Les couloirs* Détour de couloir et règlement de compte [PV Trium Viera] EmptyMer 7 Mai - 22:05

Encore une fois la petite pouffy avait pu s’en tirer et pire encore elle avait osé les menacer, ses yeux lançant des étincelles, semblant soudain habiter par un esprit démoniaque mais même si son ton de voix se voulait menaçant, il ne parvint qu'à arracher des sourires amusés aux trois membres du trium, étonné tout d’abord mais très vite amusé par l’ironie de la situation, elle n’avait donc pas encore compris, têtu cette petite, suicidaire surtout…Le sourire sadique de Rachel s’intensifia lorsqu’elle entendit les paroles de son acolyte et ne peut s’empêcher d’en rajouter tellement elle trouvait la situation comique.

Tu veux t’amuser ? Tu m’en vois ravie. Tu vas donc voir comment nous on fait mumuse avec les petites prétentieuses dans ton genre, tu as eu tord de nous provoquer…

Mais à peine eut-elle finit ses paroles qu’Eden abattit sa baguette sur la jeune Allemande, une horde de petits insectes se rua instantanément sur la jeune fille tandis qu’un autre sort lancé à sa suite finit sa course dans le mur, ratant sa cible de peu, la cible qui courait dans diverses directions désormais, tentant d’échapper à ces petites bestioles. Cette vaste comédie amusait beaucoup la brunette dont le sourire en coin, signe de son sadisme perpétuel s’intensifia alors que Vastare sembla dépité de la situation.

En effet ce n'est pas banal, originale même, il est peut être temps de mettre un terme à tout ça quand même, ça devient ridicule.

Mais à nouveau elle fût distancée par Vastare qui leva sa baguette à son tour et quelques instants après, les insectes commencèrent à doubler de volume, puis à tripler jusqu'à obtenir une taille impressionnante, ils feraient presque peur ces sales bestioles. Le jeune homme augmenta l’impact de son sort en ralentissant un peu plus la jeune poufsouffle. Rachel resta là quelques instants, observant la scène, un air amusé sur le visage, le même sourire toujours présent sur ses lèvres.

Bouge-toi un peu au lieu de rester planter là avec ce sourire idiot, réagit, fait quelque chose.

Elle s’avança enfin, la baguette pointée vers la jeune allemande, celle ci ralentit par Vastare, il lui était donc plus facile de ne pas la rater, quelques mots franchirent ses lèvres glacées, ses yeux sombres lançaient des éclairs, montrant bien qu’elle avait encore envie de jouer avec elle un moment.

Levicorpus!

Immédiatement Elianne se retrouva suspendu par la cheville comme attachée par un fil invisible, elle tenta toujours de se débattre des insectes difformes et gonflés qui lui tournant toujours autour, l’air féroce et particulièrement affamé, plus difficile pour elle tout de même dans cette position, ce qui provoqua une nouvelle réplique de Rachel qu’elle ne pu empêcher.

Et c’est qui qui s’amuse maintenant ?

Un instant de bonté, Rachel releva sa baguette après plusieurs minutes afin de lancer le contre sort qui permis à la jeune pouffy de se libérer, mais pas sans tomber misérablement sur la tête. Un instant de répit mais les grosses bêtes étaient toujours là, bien décidées à ne pas laisser tomber leur déjeuner.

Mignonne ces petites bêtes…
Revenir en haut Aller en bas
https://potteroleplay.actifforum.com/biographie-des-personnages-f
Invité
Invité
avatar


*Les couloirs* Détour de couloir et règlement de compte [PV Trium Viera] Empty
MessageSujet: Re: *Les couloirs* Détour de couloir et règlement de compte [PV Trium Viera]   *Les couloirs* Détour de couloir et règlement de compte [PV Trium Viera] EmptyDim 11 Mai - 20:43

Elianne n'était plus vraiment maître de son corps. Il bougeait de lui-même, habité par une force mystérieuse, et la jeune allemande n'avait même pas conscience de ce qu'elle faisait. Cependant certains de ses instincts restaient bel et bien présent, comme de garder la pauvre petite Linotte le plus près d'elle possible. Et de fuir face aux insectes. Si la Poufsouffle aurait pu réfléchir à ce moment, elle se serait demandée comment la blonde du trio avait deviné que les insectes étaient son point faible. Le réflexe de faire un bond en arrière énerva sérieusement les insectes qui commencèrent à courser Elianne. Cependant, grâce à son dernier sort, elle était plutôt rapide et parvenait sans trop de mal à s'échapper. Et ça, les Serpentards avaient dû aussi le remarquer.

- "Locomotor mortis."

Le sort ne rata que de peu sa cible. Du coup, comme si ces insectes n'étaient pas assez répugnants comme ça, le sorcier eu la merveilleuse idée de les gonfler un petit peu, ce qui leur fit aussi gagner de la vitesse. Et par-dessus le marché, Elianne se prit de plein fouet un sortilège d'entrave. Comme elle avançait d'une manière anormalement rapide, elle récupéra sa vitesse normale. Décidément le groupe de vert et argent commençait à s'organiser. Au début, c'était limite s'ils ne se tapaient pas dessus, après ils avaient commencé à combiner leurs attaques, et maintenant, par une suite de sort, il comptait l'achever en équipe. Quoique, achever était un bien grand mot, la Poufsouffle ne s'avouait pas vaincue.

- Avis.

A la suite de ce mot prononcé d'une façon calme et posée, ce qui contrastait avec ses mouvements servant à se protéger des insectes, un bon nombre d'oiseaux apparut en chantant. A la base ils ne servaient qu'à la décoration, mais leur voix mélodieuse avait vite fait d'attirer le courroux des insectes sur eux et Elianne en était débarrassée. Mais elle devait à présent faire face à un nouveau problème. Elle se trouvait maintenant suspendue en l'air, à la merci d'une multitude de sorts. Cependant les Serpentards n'en firent rien et la brune se contenta de la narguer. Elianne garda un air impassible et juste après avoir été relâchée, elle se remit sur pied, dépoussiérant sa robe de sorcier. L'épaule du bras qui retenait la chouette formait une bosse bizarre mais l'allemande ne s'en formalisa pas.

- Mais ne te fais pas de soucis, ça vient juste de commencer.

Elle tendit sa baguette vers le trio et prononça sa formule, toujours d'une voix aussi calme malgré ce qu'elle subissait.

- Repulso les Serpentards.

Les trois adversaires de la sorcière furent expédiés contre le mur. Et elle se rapprocha d'eux pendant qu'ils se dépatouillaient pour se remettre d'aplomb. Cette fois, son sort n'allait être dirigé que contre le garçon, sans doute à cause d'une sorte de regret inconscient de ne pas lui avoir fait plus mal en lui rentrant dedans. Son visage restait froid mais ses yeux semblaient briller lorsque ses lèvres formèrent le sortilège Coupia. Sa détermination était telle que le sort allait être très difficile à esquiver et allait faire des dégats.
Revenir en haut Aller en bas
Vastare Alterus
Serpentard
Serpentard
Vastare Alterus

Nombre de messages : 116
Age Roleplay + Sorts : 16 ans sorts 1 2
Date d'inscription : 05/01/2008

*Les couloirs* Détour de couloir et règlement de compte [PV Trium Viera] Empty
MessageSujet: Re: *Les couloirs* Détour de couloir et règlement de compte [PV Trium Viera]   *Les couloirs* Détour de couloir et règlement de compte [PV Trium Viera] EmptySam 24 Mai - 21:46

Le Trium coopérait de façon intelligente, et la combinaison de leurs sorts donnait du fil à retordre à l'allemande. Celle-ci, visiblement paniquée devant la nuée d'insectes gonflés comme des champions de Body-Building, ne put s'empêcher de courir en rond , persécutée par les bestioles. Amusant. Avant que Rachel ait rappelé à Elianne les fondements de la loi de la gravité, cette dernière avait mit fin aux tourments que lui causaient les insupportables volatiles. Elle soignait le mal par le mal, car pour se débarasser de ces nuisibles elle fit appel à d'autres volatiles. Déroutant.
Se relevant de manière un peu gauche, elle ne sembla pas prêter attention outre mesure à son épaule étrangement gonflée.
Il se demanda un instant si la jeune femme ne s'était pas déboitée l'articulation, mais il paraissait peu probable qu'une telle mésaventure ne s'accompagne pas d'un cri déchirant.
Au contraire elle répondit à la remarque méprisante de Rachel, sur un ton de défi.


Tu aggraves ton cas...

Désabusé, Vastare se détourna de son adversaire, passablement lassé par une telle inconscience. Il scruta les environs, l'oreille tendue, des fois qu'un trouble-fête vienne interrompre leur joyeuse réunion. Reportant son regard rapidement sur l'allemande, il levait un sourcil interrogateur induisant une question comme "tu n'en as pas assez...?".
Elianne souhaitait qu'ils deviennent méchants? Avec Rachel et Eden, elle ne serait pas déçue, elle était tombée sur de très bonnes clientes, et si elle parvenait à irriter le mâle, elle provoquerait une réaction toute aussi violente que celles des filles.
Faire mal pour faire mal, ce n'était pas foncièrement son truc, même s'il ne rechignait pas à la tâche lorsque cela s'imposait. Il n'était pas sadique, mais pragmatique, et n'avait aucune limite, si la situation l'exigeait. Dénué de compassion, il préférait se servir de la douleur plutôt qu'en jouir.


Aussi il tourna la tête sur le côté, il lui semblait avoir vu une imperfection sur sa cape, et la balaya d'un revers de la main. Bénin? Pas tant que cela, il ne s'était pas méfié, et comme tout manque de concentration, cela se payait cash. Avant d'avoir comprit, il se retrouva projeté contre le mur en compagnie des filles. Groggy, il peina à réaliser ce qui venait de se passer, il époussetait sa cape, et s'était retrouvé au sol, avant que quelque chose de bien plus grave n'arrive. Elle lança un sortilège de Coupia en sa direction, rapide, et sa tentative pour esquiver le sort fut en grande partie vaine. Certes, il avait évité de prendre le sort dans le visage, mais celui-ci était venu le percuter de plein fouet sur la poitrine, déchirant sa robe, laissant jaillir plusieurs coulées de sang. Il cracha une gerbe de sang, mit un genou à terre avant d'ouvrir un peu plus le trou de sa robe, laissant apparaitre deux profondes entailles, l'une au niveau du tatouage familial, le "A" en son centre étant barré par une large estafillade.

Je...

Nouvelle gerbe de sang, il essuya d'un revers de la main sa bouche. Une colère démente se lisait dans ses yeux, il devenait fou, elle avait osé, elle avait osé lui porter une attaque, et par dessus tout, faire couler son sang. Elle, une Poufsouffle, sorcière de bas étage, méprisable être indigne d'éducation magique.
Il se leva, tenaillé par la douleur, et braqua son regard sur Elianne, en proie à une rage délirante, elle ne trouverait aucune clémence de son côté... Le sang ruisselait et se rapprochait de son nombril, dans une quantité alarmante. Il fit voler sa cape à ses pieds, et son visage se déforma en un sourire sans joie, la cruauté qui en émanait n'avait rien de naturel, il semblait possédé. Possédé, comme il l'était dans ces instants où ses nerfs lachaient, où il enfermait la voix de la raison loin dans ses entrailles, où il ne parvenait pas à se maitriser, il laisserait libre court à son courroux, et frapperait jusqu'à l'épuisement.


Il avança vers elle, tête baissée, et s'arréta brusquement en relevant la tête soudainement secoué par ses nerfs, il fit un mouvement ample et hurla en direction d'Elianne ce que sa mère lui apprenait depuis que son père avait levé la trace. "Le vouloir", elle le répétait sans arrêt, "le désirer plus que tout", trouver la force, le reste n'est que pure technique.
Endoloris!
Il franchissait une barrière, mettait sa place à Poudlard en danger, sa liberté même, mais il n'en avait que faire, "il le voulait" comme elle le lui avait toujours prescrit, il ne désirait plus que ça, qu'elle souffre, comme son torse le faisait souffrir. Contrairement aux larges ouvertures en sa chair, ce sort ne laisse pas de traces, et il serait difficile de cerner le coupable, mais surtout, il n'y songeait pas un instant.

Machoire crispée, corps tendu, et esprit plein de volonté, il regarda le sort fuser en direction d'Elianne, son visage déformé par la fureur. Elle aurait mal, comme lui... Il avait donné tout ce qu'il avait.
Mais il finirait par tomber si rien n'était fait pour stopper l'hémorragie. La chair sanguinolait, le sang coulait, et ses forces finiraient par le quitter, si la blessure n'était pas rapidement refermée...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


*Les couloirs* Détour de couloir et règlement de compte [PV Trium Viera] Empty
MessageSujet: Re: *Les couloirs* Détour de couloir et règlement de compte [PV Trium Viera]   *Les couloirs* Détour de couloir et règlement de compte [PV Trium Viera] EmptyDim 25 Mai - 12:49

- Coupia.

Le sort venait d'être lancé sans que personne ne puisse réagir, y compris le Serpentard qui se le pris en pleine poitrine. Le sang commença à couler, augmentant d'un degré le niveau du combat. Le sorcier, qui semblait avoir retenu ses coups commençait sérieusement à s'énerver.
Du côté de la Poufsouffle, le liquide rouge fit de l'effet. C'était comme si Elianne pouvait enfin récupérer son corps, enfin penser normalement. Mais en même temps que cette reprise de conscience, elle ressentit d'un coup toute la douleur dont elle aurait dû souffrir plus tôt. Linotte glissa de sa main et l'allemande se tint l'épaule en serrant les dents. La suite se passa trop vite pour qu'elle puisse comprendre quoique ce soit, y compris ce qu'elle venait de faire. Elle reçu de plein fouet le sortilège impardonnable et s'effondra à terre, près de sa chouette. Elle ne pouvait retenir ses cris et était prise de convulsion violente. Le Serpentard n'y était pas allé de main morte. Des images passèrent à travers les yeux d'Elianne sans qu'elle n'y comprenne quoique ce soit. Un femme qui pleurait, un homme qui mourrait, un papillon qui volait, deux enfants qui jouait, un jeune sorcier renversé dans un couloir, du sang, beaucoup de sang.
Les cris de la Poufsouffle se turent, la douleur du sort combinée à celle qu'elle venait de ressentir juste avant comme un éclair la traversant avaient eu raison de sa résistance, elle venait de perdre connaissance, allongée au beau milieu d'un couloir, quelque part dans Poudlard, la plus grande école de sorcellerie.
Revenir en haut Aller en bas
Eden Twinings
Serpentard
Serpentard
Eden Twinings

Nombre de messages : 102
Age Roleplay + Sorts : 17 ans sorts 1 2
Points Prestige : 4
Date d'inscription : 20/12/2007

*Les couloirs* Détour de couloir et règlement de compte [PV Trium Viera] Empty
MessageSujet: Re: *Les couloirs* Détour de couloir et règlement de compte [PV Trium Viera]   *Les couloirs* Détour de couloir et règlement de compte [PV Trium Viera] EmptyMar 27 Mai - 14:43

Eden avait du mal à croire ce qui venait de se passer. La Poufsouffle avait jeté un sort qui l’avait projetée, elle et ses camarades, contre le mur. Le moment de surprise passé, la colère emplit ses yeux. Comment avait-elle pu oser faire une chose pareille à trois adversaires comme eux ? Il semblait fortement à la blonde qu’ils lui avaient montré qu’ils ne reculeraient devant rien pour la faire payer toute insolence, alors un sort comme celui qu’elle venait de jeter… Eden était tombée sur Rachel et ni l’une ni l’autre n’avait apprécié cela. Elle se releva d’un bon et tendit la main à sa comparse pour l’aider. Elle allait laisser place à toute sa colère lorsque Vastare prit les devants. Dans ses yeux brillait une lueur qui aurait presque pu effrayer la jeune fille. Elle n’avait jamais vu telle rage dans le regard de l’Italien. Sa bouche se plia dans une esquisse de sourire sadique. Enfin il allait montrer de quoi il était pleinement capable.

Fais-nous voir ce que tu as dans le ventre mon cher. Montre leur ce que j’ai vu en toi dès le début…

Discrètement elle posa la main sur le bras de Rachel pour la retenir. Il était évident dans son esprit que la brune ne se laisserait pas écraser ainsi par une bouseuse telle que la fille qui leur faisait face, seulement Eden espérait que Vastare leur montrerai tout son potentiel. Pas tout son potentiel, elle espérait qu’il gardait encore quelques surprises. Le choc vint quand de ses lèvres ensanglantées il prononça un sort impardonnable. Eden braqua son regard sur le dos de Vastare, tentant de comprendre pourquoi un tel sort. Lui qui l’avait freiné au début de cette rencontre. Lui qui l’avait empêché de jeter un sort qui aurait plus que blessé la jeune fille venait de la toucher avec un sort qui la porterait bien vite au bord de l’agonie.


Vaaaast....

Eden n’eut pas le temps de réagir qu’un cri s’échappa de ses fines lèvres rosées. Vastare s’était crispé, tous les muscles tendus, la mâchoire serrée, le teint blanc, la sueur coulant à grosses gouttes sur son visage. La blonde se précipita sur le jeune homme. Elle savait qu’à un autre moment il n’aurai pas apprécié ce geste, cette sollicitude ; mais là c’était absolument nécessaire. Et puis, à un autre moment elle ne l’aurai pas fait. Elle fit signe à Rachel de l’aider, soutenant un Vastare plus que bancale elles l’aidèrent à marcher sur une paire de mètres avant qu’Eden les arrête. Il fallait faire quelque chose pour le plaie du jeune homme sinon il y avait de fortes chances qu’il s’évanouisse et les choses n’en seraient que plus compliquées.

Rachel, aide-le à s’appuyer contre le mur, il faut désinfecter ça tout de suite. Vast, chéri, je ne l’ai jamais fait ce sort. Il ne marchera pas bien, peut-être même pas du tout. Assez pour qu’on puisse partir d’ici et qu’on t’emmène à l’infirmerie j’espère…

Une grande inspiration précéda le Desinfectum qui sortit de la bouche de la jeune fille. Eden espérait que ça irait. Pour l’instant présent du moins… Sans un regard pour la jeune fille évanouie par terre, sûrement au bord de la mort, Eden reprit Vastare par la taille et ils partirent tous les trois. Eden et Rachel prirent soin d’effacer derrière eux les taches de sang qui les suivaient tels les cailloux du Petit Poucet. Un sort élémentaire était suffisant. De toute façon aucune d’elle n’aurait eu la force d’en faire plus.

Eden était inquiète pour Vastare et en même temps, intérieurement, elle rayonnait. Ceci avait été une épreuve. Il avait fait preuve de toute la force qu’elle savait avoir vu en lui dès le premier instant. Elle tourna la tête pour regarder ses deux acolytes et c’est à cet instant qu’elle remarqua le sang qui coulait sur sa joue. Lourde et tiède, sa goutte semblait à première vue sortir d’une entaille qu’elle avait au front. Cela importait peu. Il y avait bien plus grave que cela. Et puis, qui avait dit qu’on sortait toujours indemne d’un combat ? Ceci faisait partie du « jeu ». Car oui, bien que les choses aient été vraiment loin cette fois, tout ceci n’était une fois de plus qu’un jeu pour Eden. Un jour peut-être arriverait-elle à vraiment voir en cela une lutte.

La Poufsouffle était allongée par terre, seule dans le couloir. Sa vie serai peut-être sauvée, mais elle aurai sûrement eu droit à la peur de sa vie. Il y avait peu de chances selon Eden qu’elle parle de ses assaillants. Qu’elle parle et elle n’aurai aps l’occasion de raconter son histoire deux fois de suite.

Rachel, Vastare, Eden… Le Triumvirat réconcilié pour un instant. Un instant d’entraide pour guérir les blessures. Blessures qui ne feraient que les pousser plus haut, plus loin…



HJ/ Est-ce que quelqu'un pourrai verrouiller ce sujet svp?? Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




*Les couloirs* Détour de couloir et règlement de compte [PV Trium Viera] Empty
MessageSujet: Re: *Les couloirs* Détour de couloir et règlement de compte [PV Trium Viera]   *Les couloirs* Détour de couloir et règlement de compte [PV Trium Viera] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
*Les couloirs* Détour de couloir et règlement de compte [PV Trium Viera]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une petite détour aux sources [ PV - Hentaï ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L'École de sorcellerie Poudlard :: Autres lieux-
Sauter vers: