AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 *Mexique - Tulum* Le début d'une histoire étrange ... [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lara Delena
Moldu(e)
Moldu(e)
avatar

Nombre de messages : 27
Age : 29
Age Roleplay + Sorts : 25 ans sorts ? On aura tout lu !
Capacités Spéciales : Celle de flairer les embrouilles quand je croise la route de la magie ! ET régénérescence (accessoirement) + Antimagie
Créature : Moldue - Paraît que pour les sorciers c'est exotique ?
Date d'inscription : 19/01/2008

Profil du Sorcier
Points de vie:
700/700  (700/700)
Points de mana:
800/800  (800/800)

MessageSujet: *Mexique - Tulum* Le début d'une histoire étrange ... [PV]   Jeu 24 Jan - 12:19

-Deuxième partie-


Le lendemain de ce fameux dîner où certains mystères avaient été éclairci, je m’étais appliquée à charger mes affaires dans ma voiture et a partir pour l’aéroport, sans vraiment dire quoi que ce soit à personne. Je n’étais pas d’un genre très bruyante, surtout parce qu’en fait, se taire pour moi était parfois une vertu agréable. Je saluais bien sur mon père avant de partir, qui tiendrait le manoir pendant mon absence. Une fois sur la route, j’étudiais encore les scans des cartes de Tulum faites par ma mère. Je ne voulais pas les abîmer et je préféré d’autant plus en faire des copies, en cas de vole ou en cas de perte des documents. Je devais être prudente, sans doute. Une fois arrivée sur les lieux de mon vol vers le temple Maya de Tulum, je m’avançais vers un guichet pour saisir mes billets et me retirer ensuite vers la salle d’embarquement. Une femme étrange était là, personne ne venait la voir sans que je comprenne pourquoi. J’hésitais longuement à venir près d’elle pour mes billets. Finalement je fis le choix de m’approcher, il n’y avait pas de raison.

Excusez moi ? Le guichet est ouvert n’est ce pas ?

Sans dire mot, la personne me sourit et me tendit deux billets, à mon nom, sans que je sache comment elle avait fait pour savoir qui j’étais. Je la regardais de mes billes interrogatrices, ayant le sentiment que quelque chose n’était pas normale. J’aurais bien posé une question, mais voilà que déjà on saisissait mes bagages pour les embarquer. Au lieu de me mener vers un avion commun, l’on me conduisait à un jet particulier. Je voulu tenter de faire demi tour, mais je n’étais pas assez forte pour lutter, même en poussant quelque peu les gens vêtus de noir qui me conduisait à cet avion que je n’avais pas envi de prendre. Inutile, si j’avais eu plus de force dans les bras peut être … Je me retrouvais à l’entrée de l’appareil, on me faisait signe de m’avancer, une bonne femme prit mon manteau. On me conduisit vers une personne que je ne reconnu pas immédiatement, mais que je fus finalement si heureuse de retrouver.

Stew !
C’est toi ? Oh je suis si heureuse !
Mais s’il te plait ! A l’avenir évite de me faire ce genre de frayeur ! Je suis une archéologue qui passe son temps dans la poussière, je n’ai pas tellement le courage de frapper un vigile !


Le jeune homme avait été dans la même promo que moi, à la faculté. Un pilleur de tombe lui aussi, si on pouvait le nommer ainsi. Il aurait sans doute été numéro un de notre génération, si je n’avais pas été devant lui. Il y a une chose cependant que je me suis gardée de dire jusqu’alors. Cet homme


-Lara ! Viens donc par là que je te regarde. Tu es ravissante, aussi belle qu’à l’époque. Je suis retourné au planétarium l’autre jour, ça m’a fait penser à nos petites aventures de jeunesse. Nous aimions bien nous y rendre tu te souviens ?

Fut jadis mon petit ami.
Le souci était son goût prononcé pour le vol d’antiquité. Je l’avais laissé au cœur de l’Egypte lors d’une excursion où il avait tenté de voler un sarcophage en or d’une valeur inestimable. Suite à cela, je fus diplômée, lui aussi, nous avons décidé qu’il était mieux de cesser de nous voir. Moi du moins. Cependant une question me brûlait les lèvres.


Tu m’en veux toujours ? Pour …

-Bien sur que non Lara ! Nous étions jeune, j’avais un esprit plus déplacé que le tien je le reconnais. Mais les choses ont changée, je me suis stabilisé maintenant. En fait, si je t’ai détournée de ton vol, c’est parce que j’ai une demande à te soumettre qui me tient à cœur.

Je le regardais en haussant un sourcil. Je n’aimais pas lorsqu’il disait cela.

-J’ai appris que tu volais vers Tulum …J’ai récemment reçut des financement de la part d’un gros actionnaire, bien sur je ne voulais pas agir sans t’en parler mais, il m’a demandé de t’accompagner à Tulum et de faire mes propres recherches sur les lieux.

NON ! Non c’est hors de question Stew !
Si je te laisse faire cela, c’est ma tête qui risque de sauter ! Mes actionnaires à moi ont été très stricts ! Si je laisse quelqu’un venir avec moi et que l’on perd l’exclusivité des recherches, ils fermeront le site de Tulum.


-Qui sont tes actionnaires pour cette fois ?

Le gouvernement du Mexique.


-Eh bien, je crois que je ne peux m’opposer à un gouvernement. Cependant, reste donc faire le vol avec moi, nous avons du temps à rattraper n’est ce pas ?

Je suis désolée …

-Non, ne t’excuse pas, je crois que c’est ainsi, ça l’a toujours été. Pilote ! Nous partons.

Mais, je, …Je ne peux pas profiter de ton avion alors que je viens de rejeter ta demande, Stew, ça me gêne, laisse moi descendre s’il te plait.


-Chuuuut, allons, ça ne me pose aucun problème. Raconte moi tout, pourquoi as-tu été demandée pour Tulum alors ?

Il me déposa un doigt sur les lèvres pour me faire taire.
Je saisissais son poignet et je ramenais sa main vers lui. Si j’avais été moins méfiante, je l’aurais giflé. Il voulait que je lui parle de ma convocation à Tulum, je pouvais lui parler bien sur de la partie visible de l’Iceberg, cela allait de soit.


Les recherches au crédit de ma mère n’étant pas toutes terminées, on m’a demandé de les reprendre. Si je travail bien, Tulum sera ensuite ouvert au publique.

Il me paraissait suspect qu’il se détourne de ses projets si facilement, ce n’était pas le genre. Je fis par la suite, au bout d’une petite heure de conversation, l’erreur de boire un verre dans lequel avait été injecté une forte dose de tranquillisants. Je m’endormis rapidement. A mon réveil j’étais par chance toujours dans l’avion, mais mes affaires s’étaient envolées ! Mes dossiers de recherches, les cartes. J’avais au moins mon portable. Je descendais de l’avion un peu refroidi. Il y avait plus d’intérêt porté à Tulum que ce que j’avais imaginé ! Pas étonnant que ma mère ait disparu. Je me sortais vite cette pensée de la tête. Je me mis alors à taper un numéro de confiance.

Archi, je me suis posée sur une zone désinfectée je ne sais pas où au Mexique, j’active ma balise pour que tu puisses me repérer. Si tu pouvais faire vite de me récupérer, j’ai un mauvais pressentiment … Stew Bradelow et sur le coup aussi.

Un petit bruit retentit dans la forêt en face de moi. J’étais étonnée de me retrouver abandonnée ici ! A mon avis, l’avion n’avait pas été laissé sans surveillance. Cependant la présence que je ressentais était plus particulière …Alors que je commençais à avoir peur, un bruit de voiture retentit et Archibald fit son entrée. Il m’adressa un sourire et me fit signe de monter.

-Nous avons tes affaires.
Stew les a rapportée, je pense qu’il ne manque rien, mais il y a des chances qu’il ait copié tes plans … Il va falloir ouvrir l’œil. En tout cas il y a eu plus de peur que de mal, c’est l’essentiel, nous sommes à cinq minutes du site de Tulum.


Pourquoi ces lieux m’avaient toujours portés malheur ?
Voilà à peine une heure que j’étais consciente, et je me rendais compte que déjà, un tas de choses bizarres venaient de m’arriver. Je tentais de relativiser, bientôt, la bêtise humaine serait loin de moi, alors que je serais enterrée dans un site archéologique poussiéreux dont les secrets ne demandaient plus qu’à m’être révélés ! Les heures passèrent, à Tulum mon équipe était présente à mon arrivée. Je répartissais les tâches et je me mettais en tenue. C’est à partir de maintenant que commence vraiment mon histoire.


-TULUM-


Archi, je vais plonger du côté du puit …Essaye pendant mon absence de découvrir ce que va faire Stew ! J’ai lu dans la presse ce matin qu’il rendrait visite au gérant du site de Tulum, je ne veux pas être court-circuitée dans mes travaux. Et surtout envoi quelqu'un pour préciser qu'il a tenté de me voler. Ca devrait le ralentir. Une fois que je serais là-dessous, dans les quartiers les plus anciens de Tulum, je serais injoignable. Il semblerait que quelque chose en bas bloque les interférences, ce qui est particulièrement étonnant ! Je me demande ce que les Mayas ont fabriqué ! Si je ne suis pas remontée demain matin à l’aube, envois une équipe. Souhaites moi bonne chance professeur !

Et sans ajouter mot, Lara s’accrochait à cette corde pour descendre au fond du puit. Une fois dans l’eau, salée, qui devait venir de la mère pas loin, elle mit un masque et saisit une petite bombonne à oxygène. Plongeant au fond, c’est avec surprise que la jeune archéologue put s’apercevoir de la magnificence des lieux. Une immense caverne sculptée qui devait être jadis un port souterrain. Trouvant un conduit qui semblait mener vers une pièce encore inexplorée, Lara se retrouva vite à l’entrée sud du temple de Tulum, complètement enterrée depuis des siècles. Tirant une lampe torche spéciale de son sac, elle éclaira la pièce et en admira les moindres traits, en silence.

Enfin ! Je vais être tranquille, débarrassée de tous ces fous en surface.

Lara commença ses recherches comme elle savait le faire,
grattant des inscriptions au marteau et au burin, relevant quelques objets de si de là pour les faire remonter et étudier. Alors qu’elle continuait sa visite du temple déjà immense côté sud, la jeune femme entendit un bruit derrière elle. Voilà qu’elle se retournait en sursaut. Y avait il quelqu’un ?


N’es pas peur, qui veux tu qu’il y ait dans un temple si vieux ? Tu es la première à entrer ici n’est ce pas ?

Lara s’avança vers une immense arche qui servait d’entrée vers une autre pièce du temple, qui ressemblait alors plus à une ville finalement. A en juger des fortifications incrustée dans les murs de cette immense caverne. Il faisait noir et sans sa lampe, elle ne verrait pas grand-chose. Lara l’éclaira et elle aperçut une silhouette. Un petit cri étouffé, elle tomba en arrière et rampa sur le sol jusqu’à un mur, sans bouger.

Qui …Qui est là ?

Mais personne ne semblait répondre.

Je vous en supplie répondez !

Lara se tourna alors vers sa droite. Une petite trousse d’archéologie étrange était posée à côté d’elle. Sûrement un invité imprévu. La jeune femme se redressa, se secoua un peu puis repris son courage à deux mains. Elle ne dit rien d’autre, faisant comme si finalement elle n’avait rien vu. Lara retourna à ses recherches et fit mine de travailler, bien qu’en réalité, elle attendait que le petit futé qui l’avait suivi refasse surface pour mieux le découvrir au grand jour. Cependant les heures passèrent et le moment de remonter était proche. Lara se dit qu’elle avait du rêver, d’autant plus que la trousse étrange avait disparu, sans qu’elle n’ait vu personne la reprendre.

C’est sûrement cet air trop pur qui te fait halluciner !
Personne n’a respiré depuis des siècles là-dessous, l’air doit être riche en oxygène.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yeltaz LeBihan
Le Monde regorge de Créatures
Le Monde regorge de Créatures
avatar

Nombre de messages : 53
Age Roleplay + Sorts : Un certain âge - Sorts 1 2 3
Créature : homme vélane
Date d'inscription : 23/07/2007

MessageSujet: Re: *Mexique - Tulum* Le début d'une histoire étrange ... [PV]   Ven 25 Jan - 10:58

Cela faisait des années que Yeltaz était sur cette "affaire".

Eilane avait souhaité le tester dès ses premiers jours au département des Mystères en le lançant dans une aventure qui n'avait rien à voir avec la vie paisible qu'il avait connu jusque là.
Le pauvre homme-Vélane qui n'avait jamais vu autre chose que les collines de son île natale et jamais rencontré d'autres personnes que les femmes de sa communauté s'était alors retrouvé projeté de manière aussi brutale que possible dans un monde qui n'était pas le sien et avec lequel il allait alors devoir apprendre à vivre.

Eilane lui avait fait acheté une baguette magique et l'avait aidé à découvrir comment s'en servir, même si les souvenirs des explications de Rivanon étaient encore vivaces dans l'esprit de l'androgyne.

Puis elle l'avait introduit aux Mystères où il souhaitait rester le plus discret possible.
Elle avait concédé à cette requête à une seule condition : qu'il remplisse d'abord une tâche qu'elle ne voulait confier à personne d'autre.
Le malheureux avait accepté avant de savoir de quoi il s'agissait et s'était vu envoyé sur les traces d'archéologues et de babioles magiques aussi puissante que dangereuses.
Lui qui était tout sauf un aventurier avait suivi pendant des mois un homme dont il épiait chacun des faits et gestes, un homme dont les recherches étaient capitales pour le département des Mystères...

Et un jour le miracle de la vie avait fait ses preuves et l'homme avait eu une fille...

Continuant sa mission à travers les âges, Yeltaz avait alors surveillé autant le père que la fille...
Une fille qui, chaque année depuis sa naissance, devenait de plus en plus séduisante, de plus en plus intéressante...
Et, alors qu'elle atteignait doucement l'âge adulte, la fille avait bientôt pris une place presque aussi importante que Rivanon dans l'esprit de l'homme-Vélane...
Sans jamais l'avoir aborder, sans même connaître son prénom, il ne cessait plus de penser à elle, du matin jusqu'au soir, et même la nuit venue...

Puis, un matin du mois de mars, il avait entendu un homme l'appeler, sur des fouilles...
Lara...
Ce prénom avait résonné aux oreilles de Yeltaz, mais sa joie avait été de courte durée quand il avait vu l'homme enlacer tendrement la dénommée Lara et l'embrasser avec un amour qu'elle semblait partager...

Alors il avait essayé de l'évincer de son esprit... Lara n'était plus redevenue pour lui qu'une simple mission... Il devait en être ainsi et pas autrement...

Et avec le temps, il finît par enfouir les sentiments qui avaient été les siens tout au fond de son coeur, si profondément qu'il s'en souvenait à peine... Il continuait d'épier, de temps à autre, la brillante archéologue que Lara était devenue, comme Eilane le lui demandait, mais en laissant loin, très loin, les réminiscence des sentiments qu'il aurait pu éprouver pour elle...

Et quand elle redevint "libre", cela ne le toucha presque pas... Il s'était endurci, lui, l'homme-vélane soumis à la gente féminine plus que quiconque.


---


L'endroit était sinistre et sombre... Normal, me direz-vous, sous terre, il est assez rare qu'il fasse clair !
Caché derrière les colonnes, Yeltaz attendait de voir si Lara allait découvrir quelque chose d'intéressant pour les Mystères. Elle était souvent d'une aide précieuse pour le département qui avait parfois récupéré à son compte certaine de ses plus étranges trouvailles. Mais cela, il valait mieux éviter de le dire trop fort !


Lana n'admettrait jamais que c'est une moldue qui lui permet de faire ses meilleures recherches !

Baguette en main, Yeltaz se refusa à lancer un "Lumos" qui l'aurait pourtant bien rassuré dans cette ambiance ténébreuse. Il ne savait, ni peut-être même ne pouvait, lancer de sort informulé, aussi se serait-il forcément fait remarqué en prononçant sa formule !

Mais il fallut moins que ça pour qu'il soit repéré. L'archéologue à l'oeil avisé sembla avoir vu l'un de ses gestes et c'est avec un extrême prudence qu'il essaya, dès qu'elle eut le dos tourné, de ramasser sa propre trousse de travail, et de se cacher un peu mieux qu'il ne l'avait fait auparavant.

Tout ça est stupide... Pourquoi les sorciers se cachent-ils des moldus ? Pourquoi ne peut-on tout simplement vivre en harmonie tous ensemble ?

Lara avait presque fini d'explorer la pièce sur laquelle elle travaillait quand Yeltaz sentit le sol sur lequel il avait pris appui glisser sous ses pieds... D'abord tout doucement, puis de manière presque violente.

Oh nooooooooooooooooon...

L'éboulis entraîna l'homme-Vélane dans sa chute. Yeltaz dégringola et se trouva totalement à découvert, à quelques mètres seulement de Lara.

Pour ce qui est de la discrétion, je crois que c'est raté !

L'androgyne se releva, éternua plusieurs fois et épousseta la poussière qui avait enduis son costume de sorcier.

Ne reste pas là sans rien dire, elle va finir par te prendre pour une des statues de ce temple !

Euh... Bonjour ? lança-t-il de sa voix un peu efféminée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://potteroleplay.actifforum.com/biographie-des-personnages-f
Lara Delena
Moldu(e)
Moldu(e)
avatar

Nombre de messages : 27
Age : 29
Age Roleplay + Sorts : 25 ans sorts ? On aura tout lu !
Capacités Spéciales : Celle de flairer les embrouilles quand je croise la route de la magie ! ET régénérescence (accessoirement) + Antimagie
Créature : Moldue - Paraît que pour les sorciers c'est exotique ?
Date d'inscription : 19/01/2008

Profil du Sorcier
Points de vie:
700/700  (700/700)
Points de mana:
800/800  (800/800)

MessageSujet: Re: *Mexique - Tulum* Le début d'une histoire étrange ... [PV]   Ven 25 Jan - 23:01

Lara resta un instant figée sur place, parcourue par un choc électrique d’un bout à l’autre de son corps. Hésitante, elle envoya son pied en l’air, manquant de frapper Yeltaz en plein visage. Ratant donc sa cible, la jeune moldue s’effondra sur le sol, un peu pitoyable. Sous l’effet de la surprise elle n’avait pas maîtrisé son sang froid et s’était un peu laissée emportée. La jeune femme reprit ses esprits et se releva, un peu intriguée, la lumière était insuffisante pour qu’elle voie clairement le visage de son visiteur. Cependant elle ne chercha pas tout de suite à l’identifier. Lara ferma les yeux un court instant pour réfléchir, bien que ses neurones soient toutes secouées par une soudaine envie de contact avec la personne située en face d’elle. Une fois un peu moins retournée et l’estomac plutôt dénoué de par sa première vague d’émotions, la jeune moldue toussota et se prit d’une courte pensée avant de prendre la parole.

Je connais cette sensation …Et, cette, …Cette odeur.

Bonjour …

Dit elle timidement à l’adresse du jeune homme, du moins il ne semblait pas vieux, même dans la pénombre des lieux. Elle se rapprocha d’un pas, espérant qu’il ne reculerait pas pour mieux l’observer. Lara se concentra pour trouver les mots, elle n’était pas fortiche en relation humaine et taper la causette dans un si beau lieu pouvait à certain égards l’agacer un peu. Mais cette personne, elle avait quelque chose en plus qui faisait naître en la jeune femme un besoin d’en savoir plus. Comme si l’attraction qu’elle ressentait ne venait pas seulement de lui, mais aussi d’une partie d’elle qui réclamait cette présence sans qu’elle ne s’en soit jamais rendue compte.

On se connaît ? J’ai la vague impression de savoir qui vous êtes ?

Lentement, Lara souleva sa torche éteinte vers l’individu.
Elle ne voulut pas allumer tout de suite, pour ne pas l’intimider, même s’il se doutait bien qu’elle ne tenait pas une arme, l’archéologue préférait être prudente. Avant de se décider si oui ou non elle allait allumer, la moldue resta figée sur une seule et même pensée qui n’avait rien à voir. Sa mère…

Vous êtes là sous les ordres de qui ? Je pensais pourtant que le gouvernement Mexicain m’avait donné l’exclusivité de ces recherches ?

Un air hautain, la jeune femme reprenait peu à peu le contrôle d’elle-même, voyant que le jeune homme en face d’elle ne semblait pas apte à lui faire face comme le ferait un nuisible. Il était étrangement effacé et semblait distrait. Lara elle se sentait un peu agressée, finalement, de n’avoir pu trouver la solitude, même à des kilomètres de chez elle, enfouie sous un temple Maya.

Et puis, comment osez vous m…

La torche s’alluma, retomba des mains de Lara aussitôt.
L’archéologue resta muette, tentant de se convaincre qu’elle ne venait pas de voir ce qu’elle venait de voir. Un homme, au regard intense, les cheveux blonds, jeune, grand, plutôt fin …Elle sortit d’une main tremblante cette fameuse photo, et, à court de mot dans l’immédiat, elle jeta un œil à celle-ci, sans la laisser voir à son interlocuteur. Sans rien dire et pour ne pas éveiller la curiosité de la personne en face d’elle, Lara rangea l’image précieusement.


Dites moi ? Vous connaissez bien les lieux n’est ce pas ?

Que dire de plus ? Que faire ?
Lara ne réalisait pas encore tout à fait, mais Yeltaz avait tout pour être son homme. Alors qu’elle s’était tout d’abord sentie apaisée en sa présence, une panique nouvelle vint embrumer son esprit. De douloureux souvenirs remontaient à la surface de sa conscience. Lara se décida finalement à percer le mystère une fois pour toute et éclaira l’homme vélane pour pouvoir l’observer dans les moindres détails. Après toutes ces années, son visage semblait parfait, il n’avait pas une ride, s’en était si troublant que Lara tendit une main lente et tremblante vers le visage de Yeltaz, pour s’assurer qu’elle n’était pas en train de rêver …

Il est si beau …
On dirait un ange tombé du ciel.

Mais cette théorie fantaisiste ne trouvait pas aux yeux de Lara de réponse rationnelle ! Un homme ne pouvait pas rester si jeune si longtemps, il était forcé qu’il soit le fils ou le neveu de l’homme qui avait jadis poursuivi sa mère. En tout les cas il ressemblait grandement à cette personne, présente dans l’ombre de ses parents il y a maintenant environ douze treize ans. La question lui brûlait les lèvres, mais elle ne la posa pas.

Nous nous connaissons ?

A ce moment, sa main encore chaude malgré son effroi toucha la joue de Yeltaz. Le contact fut comme une révélation, comme un éclair de lucidité, Lara se sentait perdre pied, comme prise d’une sensation familière mais puissante. Elle avait l’impression soudainement que si la présence de Yeltaz ne l’avait pas marqué, c’est peut être parce qu’en réalité il avait toujours était à côté d’elle, à chaque instant de sa vie.

Un ange gardien …
C’est impossible ! Je ne pourrais jamais croire à une chose pareille, et pourtant …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yeltaz LeBihan
Le Monde regorge de Créatures
Le Monde regorge de Créatures
avatar

Nombre de messages : 53
Age Roleplay + Sorts : Un certain âge - Sorts 1 2 3
Créature : homme vélane
Date d'inscription : 23/07/2007

MessageSujet: Re: *Mexique - Tulum* Le début d'une histoire étrange ... [PV]   Dim 27 Jan - 14:16

Une myriade de sensations toutes plus contradictoires les unes que les autres s'emparait de Yeltaz, tandis qu'il restait là, muet, devant la jeune femme qu'il épiait depuis si longtemps, dans l'obscurité d'un anonymat contraint et forcé...

Ne bougeant même pas quand la lampe torche illumina son visage, se contentant de plisser ses yeux d'une fragilité peu commune, il se tenait debout, hébété, ne sachant que dire ou que faire... et encore moins que répondre aux questions de Lara...

Et sous le touché des doigts moites de la jeune femme, les sentiments qu'il avait voulu ensevelir aux tréfonds de son coeur se mirent à bouillonner et remontèrent en quelques secondes à la surface, lui donnant tout d'abord un haut le coeur, puis des tremblements désordonnés qu'il aurait bien aimé être capable de cacher à l'archéologue.

A présent, il ne faisait plus aucun doute que ce contact, qui n'avait duré que quelques instants car Yeltaz avait presque instantanément reculé, l'avait profondément troublé... Lara n'avait pas pu ne pas s'en rendre compte.

Les minutes s'écoulèrent et l'homme-vélane, tout doucement ressentit le calme de nouveau l'envahir tandis qu'il tentait tant bien mal de rester aussi éloigné que possible de la main de l'archéologue.


Je lui dois des explications... Nous ne pouvons pas rester dans cette situation !

Oui je te connais, Lara Jane De Lena... Je t'ai toujours connue...

Il avait choisi de la tutoyer, ne voyant pas comment il pouvait s'adresser à elle autrement, lui qui l'avait presque vue naître, lui qui l'avait observée grandir et devenir femme...

Le jour de ta naissance, il pleuvait des cordes au dehors de l'hôpital où ta mère t'a mise au monde, et les jours qui suivirent, la pluie ne cessa pas... Mais peu m'importait, et le fait d'être trempé jusqu'aux os ne m'a pas empêché d'attendre ta sortie de la maternité, dans les bras de tes parents...

Lorsque tu avais une dizaine d'année, tu es tombée dans un escalier et tu as pleuré pendant une heure entière de douleur car tu t'étais vaguement ouvert le genoux... J'en ai eu le coeur fendu...

Et plus tard, tu as été aimée par un homme qui faisait le même métier que toi... Et tu l'as toi-même aimé...

Et mon coeur s'est définitivement brisé le jour où j'ai compris cela...

Pendant tous ces instants, je n'ai cessé d'avoir un oeil sur toi, te protégeant lorsque je le pouvais, t'aidant dans l'ombre quand c'était dans mes possibilités...

Et me voila devant toi à présent... et comment pourrais-je t'expliquer avec plus d'honnêteté qui je suis réellement, pourquoi je suis là aujourd'hui ou pourquoi j'ai dû, au départ, t'épier...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://potteroleplay.actifforum.com/biographie-des-personnages-f
Lara Delena
Moldu(e)
Moldu(e)
avatar

Nombre de messages : 27
Age : 29
Age Roleplay + Sorts : 25 ans sorts ? On aura tout lu !
Capacités Spéciales : Celle de flairer les embrouilles quand je croise la route de la magie ! ET régénérescence (accessoirement) + Antimagie
Créature : Moldue - Paraît que pour les sorciers c'est exotique ?
Date d'inscription : 19/01/2008

Profil du Sorcier
Points de vie:
700/700  (700/700)
Points de mana:
800/800  (800/800)

MessageSujet: Re: *Mexique - Tulum* Le début d'une histoire étrange ... [PV]   Mar 26 Fév - 19:24

Lorsque je m’endormais le soir, quand j’étais gamine, j’avais pris l’habitude de scruter le jardin à ma fenêtre pendant des heures. Maman n’aimait pas l’idée que je sois à ce point fascinée par la nuit. Mais je regardais dehors, sans cesse, durant longtemps je ne dormais pas avant les onze heures minuit, un jour papa m’a surprise …Et je me rappel, il m’a demandé : « Lara, ma chérie, pourquoi regarde tu la fontaine avec tant d’entrain » et je restais silencieuse un instant, continuant de scruter le bassin avant de m’exprimer « Je ne sais pas, je sais juste que je dois regarder en bas ». Et puis j’ai grandi, petit à petit j’ai oublié de regarder à cette fenêtre.

Lara s’écarta de Yeltaz.
Quoi qu’il puisse être, elle ne parvenait pas à s’y résoudre ! C’était forcément une blague de mauvais goût. Et puis quoi ? Que perdait elle à supposer que cela soit possible ? Elle n’oublia pas une chose cependant, une chose qui lui fusa devant les yeux aussi vite que ces mots brûlèrent ses neurones.


Il était là le jour où maman a disparu … N’oublie pas ce détail Lara, il sait.

La jeune moldue reprit un air totalement de marbre, son air d’archéologue, le petit sourire de celle qui allait plonger ses mains dans la poussière pour en tirer le plus inimaginable et le plus précieux de tous les trésors. Mais ne venait-elle pas déjà de déterrer quelque chose ?


Dites moi, vous avez sûrement du le remarquer, mais cette petite ville souterraine est fortement bien conservée ! Et plus étrange encore ! Ce n’est pas un site Maya. Ces inscriptions, ce sont des inscriptions celtes !

C’est à n’y rien comprendre.

La jeune femme analysa une tablette qu’elle avait trouvé quelques minutes plus tôt et la tendit à Yeltaz. Elle savait qu’il lui cachait quelque chose, et elle comptait découvrir quoi. Lara laissa le « jeune » -en apparence- homme examiner le morceau de pierre gravé puis elle pris un ton un peu moins charmant.


Quel est votre nom ?
Que faites vous ici ? Pourquoi me poursuivez vous moi et ma famille ?


Mais c’était une question bien plus pertinente encore que ces trois premières qui persécuté Lara depuis le moment où elle avait compris qui était l’homme en face d’elle. Si cet individu était son ange gardien, alors pourquoi n’était il pas là le jour où sa mère a disparu ? Pourquoi ne lui avait il pas ramené ? Pourquoi avait il mystérieusement disparu lui aussi ?

Il y a anguille sous roche.

Une anguille qui se voulait sans doute toute aussi séduisante, mais dont Lara n’apprendrait sûrement pas l’existence à ce jour. La jeune femme ouvrit la bouche, prenant cet air contrarié et torturé que Yeltaz lui connaissait sans doute très bien.


Où est ma mère ?

Elle craignait la réponse, hélas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yeltaz LeBihan
Le Monde regorge de Créatures
Le Monde regorge de Créatures
avatar

Nombre de messages : 53
Age Roleplay + Sorts : Un certain âge - Sorts 1 2 3
Créature : homme vélane
Date d'inscription : 23/07/2007

MessageSujet: Re: *Mexique - Tulum* Le début d'une histoire étrange ... [PV]   Dim 2 Mar - 12:24

"Et puis j’ai grandi, petit à petit j’ai oublié de regarder à cette fenêtre. "

Yeltaz sentit, malgré lui, des larmes lui venir aux yeux. Mais il ne pouvait accepter de pleurer ainsi devant Lara. Ca ne se faisait pas, il n'en avait pas le droit... Un homme de sa condition ne devait pas pleurer devant une femme, il devait la respecter, et rien d'autre...
Mais comment aurait-il pu seulement penser que Lara, enfant, avait ainsi ressenti sa présence ?
Et s'il s'était présenté à elle plus tôt, les choses auraient-elles été différentes ? S'il avait osé venir lui parler avant qu'elle ne rencontre le bellâtre qui lui avait ôté tout espoir ?


Nous sommes de deux mondes si différents... Je n'ai même pas le droit d'espérer avoir une chance auprès d'elle... Alors pourquoi aurais-je dû m'entêter à croire le contraire ?

J'ai tellement attendu que tu me remarques que j'ai fini par devenir une ombre pour toi...
Et oui... tu as oublié cette fenêtre comme tu as évincé ma présence...
Mais j'étais toujours là... Je serai toujours là !


Mais déjà Lara reprenait son attitude d'archéologue... Elle commençait à comprendre certaines choses... des choses qu'une moldue n'aurait pas même dû effleurer du doigt...

"Ce n’est pas un site Maya. Ces inscriptions, ce sont des inscriptions celtes ! "

Je sais...

Comment lui expliquer sans pour autant tout dévoiler du monde magique ?

C'est pour ça que je suis ici... Pas seulement pour...

Il baissa les yeux, comme s'il ne pouvait soutenir plus longtemps le regard de Lara.

Pas seulement pour toi...

Incapable de cacher totalement sa gêne, il se tourna vers le roc et essaya de déchiffrer les mots inscrits dans la pierre. Il avait vécu en Bretagne pendant de longues années, mais ce dialecte était bien plus ancien que lui et sa traduction ne s'en trouvait que plus approximative...
Toutefois, il comprit que ce site n'avait en effet rien de Maya, et qu'il avait été érigé par des sorciers, des siècles et des siècles auparavant... Mais, bien entendu, il n'avait pas le droit de révéler quoique ce soit de cela à Lara.


Lara, qui était de nouveau sur la défensive à présent, qui le questionnait... l'interrogeait...
Yeltaz prit un regard penaud de chien battu. Il avait l'habitude de devoir se plier aux courroux et au bon vouloir des femmes, aussi se figea-t-il dans l'attitude qu'il connaissait le mieux : celle de la soumission.


"Quel est votre nom ?
Que faites vous ici ? Pourquoi me poursuivez vous moi et ma famille ? "


Je ne te suis pas, je te protège... et te surveille, avoua-t-il presque à voix basse.
Je m'appelle Yeltaz Altaïr LeBihan...

Et cette dernière question, terrible, improbable, troublante, à laquelle Yeltaz ne savait quoi répondre puisque la réalité ne devait être révélé à une moldue... :

"Où est ma mère ?"

Yeltaz soupira, cherchant ses mots, essayant de formuler la meilleure des réponses, celle qui conviendrait le mieux à Lara...

En sécurité...

Sa voix plutôt efféminée, assortie avec son apparence androgyne, se fit plus forte, un peu plus sure.

Elle est en sécurité... Je n'en sais pas beaucoup plus... Mais elle est en vie, je te le promets !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://potteroleplay.actifforum.com/biographie-des-personnages-f
Lara Delena
Moldu(e)
Moldu(e)
avatar

Nombre de messages : 27
Age : 29
Age Roleplay + Sorts : 25 ans sorts ? On aura tout lu !
Capacités Spéciales : Celle de flairer les embrouilles quand je croise la route de la magie ! ET régénérescence (accessoirement) + Antimagie
Créature : Moldue - Paraît que pour les sorciers c'est exotique ?
Date d'inscription : 19/01/2008

Profil du Sorcier
Points de vie:
700/700  (700/700)
Points de mana:
800/800  (800/800)

MessageSujet: Re: *Mexique - Tulum* Le début d'une histoire étrange ... [PV]   Dim 2 Mar - 14:28

Elle avait voulu savoir, tout savoir !
Et voilà qu’elle se retrouvé là, face à Yeltaz, sentant sonner la fin de l’ignorance. On l’avait jusqu’alors préservé innocente, mais comment aurait elle su que la vérité serait si noire ? Si dure à entendre. Lara sentait son cœur battre à la chamade, tout se troublé au fur et à mesure que tout aurait du se préciser. Il fallait qu’elle soit égale à elle-même, qu’elle demeure ce qu’elle avait toujours été. Yeltaz ? Alors il se nommait ainsi ? Pensait il vraiment qu’elle avait cessé de regarder à cette fenêtre parce qu’elle en avait seulement eu l’envie ? Evincer une présence n’était pas si simple ! Quel égoïste ! Se mettait il seulement à la place de la jeune femme ? Imagine-t-il une seconde le manque qu’elle a pu ressentir lorsque son ange disparaissait ? Autrefois elle n’avait pas peur la nuit. Quand Yeltaz était là …


Evincé votre présence ?
Yeltaz ouvrez les yeux je vous en conjure …Je n’ai jamais cessé de penser à vous, de vous sentir, lorsque parfois vous marchiez dans l’ombre de mes pas, n’avez-vous vu à aucun moment que je me tournais vers vous ? Cherchant inlassablement de quel côté je pourrais vous voir enfin ? La vérité n’est autre, vous vous êtes évincé vous-même Yeltaz. Pourquoi ? Pourquoi m’avez-vous quittée un jour ? Pourquoi me regardez vous avec tant de remords ?


Quant aux inscriptions celtes, Lara ne fut que trop peu troublée lorsque Yeltaz lui annonça qu’il savait. La jeune archéologue ne maîtrisait pas cette langue, mais sa mère jadis était une des rares chercheuses à pouvoir la traduire, ce qui pouvait en premier lieu expliquer sa disparition ? M’enfin ne fallait il pas parier là-dessus, il y avait quelque chose de bien plus gros derrière tout ça.

Vous savez ?
Pourquoi ne suis-je pas étonnée ? Peut être parce que j’ai le pressentiment que vous avez déjà traduit une partie de tous ces symboles ? Yeltaz, ne me mentez pas mais …


Lara prit un air plus sérieux et plus intello. Dans quel but ? Sans doute de jouer le jeu de celle qui se veut érudit.

Ne connaissant pas d'unité politique, les Celtes étaient une myriade de peuples possédant des lois, des coutumes et des rites différents. Ils sont surtout connus dans les textes antiques grecs et romains, en particulier grâce à César, pour leur valeur guerrière, leur caractère emporté, leurs sempiternelles luttes intestines et pour les mystères de la mythologie celtique. Les Celtes ne constituèrent pas une civilisation sanguinaire et destructrice comme les auteurs anciens l'ont souvent écrit, bien qu'ils soient connus pour avoir pratiqué les sacrifices humains et pour avoir voué un culte aux têtes coupées, notamment chez Diodore de Sicile.

La jeune femme observa la tablette de plus près à son tour.
Elle n’y lisait toujours rien, mais cependant les raisons de ce temple commençaient, fondées sur des théories bien sur, à émerger de l’esprit de la jeune femme. Avalant sa salive tant elle parlait, beaucoup et vite, comme une passionnée, Lara reprit lentement.


C'est probablement leur incapacité à s'unir et à fonder des entités politiques plus vastes que la cité ou la confédération de peuples qui les a perdus : il semble qu'à l'instar des Grecs archaïques, les Celtes aient eu horreur du centralisme et n'aient connu que des alliances temporaires, fondées sur le clientélisme. Ce que je me demande à partir de là, c’est comment ont-ils fait pour arriver jusqu’à Tulum ? Il y a un décalage, il est clair que le temple Maïa semble plus vieux, ce qui signifierait que la ville Celte souterraine dans laquelle nous nous trouvons soit tout de même plus récente. Cependant, j’ai tendance en voyant certaines choses, à me demander si je ne fais pas fausse route. En réalité.

Puis Yeltaz lui annonça que sa mère était en sécurité.
Vivante …Lara tomba assise, prise d’un haut le cœur. Elle tomba si brutalement qu’elle failli lâcher la tablette et la briser sur le sol. Les muscles de son ventre venaient de se contracter, la forçant à suffoquer, à forcer son corps pour respirer plus facilement. Ce n’était pas la tristesse, ni la surprise, mais la colère et la hâte. On l’avait privé de sa mère tout ce temps. Si Lara eut envi de s’en prendre à Yeltaz, elle se souvint qu’il était son seul espoir à présent.


Vous prétendez veiller sur moi ?
Mais vous me volez mes recherches et vous permettez qu’on me vole aussi ma mère ? Avez-vous conscience d’à quel point j’ai pu souffrir ? Le savez vous ? Etes vous un homme sans cœur ?


Lara saisit la main de Yeltaz, à genoux et embrassa celle-ci.

Je vous en supplie, pitié, dites moi où elle est, rendez la moi Yeltaz …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yeltaz LeBihan
Le Monde regorge de Créatures
Le Monde regorge de Créatures
avatar

Nombre de messages : 53
Age Roleplay + Sorts : Un certain âge - Sorts 1 2 3
Créature : homme vélane
Date d'inscription : 23/07/2007

MessageSujet: Re: *Mexique - Tulum* Le début d'une histoire étrange ... [PV]   Dim 2 Mar - 18:58

Si, Lara, tu m'as évincé, pas volontairement, c'est vrai, mais tu l'as fait... Et de vague lumière dans l'obscurité, je ne suis plus redevenu qu'ombre pour toi... Que pouvais-je faire de mieux, alors que tu avais choisi d'en aimer un autre ?

Yeltaz grimaça, réalisant ce qu'il venait de dire, ce qu'il venait d'avouer de façon sous-jacente.

Je suis désolé Lara, si je t'ai fait souffrir à mon insu. Ce n'était pas ce que je voulais... Mais je n'ai pas le droit, je ne peux pas faire comme je le voudrais... Il y a tant de choses que tu ne sais pas, tant que tu ne dois pas savoir...

Pour la première fois, l'homme-vélane, l'homme le plus soumis qui pouvait exister, avait envie de se rebeller, de crier sa haine de cette règle si stupide qui devait séparer autant que possible les moldus du monde magique, les sorciers des créatures...

Cette règle avait déjà terni sa vie à trois reprises : d'abord quand il avait rencontré Rivanon, puis quand il était parti de la communauté des Vélanes d'Ouessant et enfin quand il avait été contraint de devenir invisible pour laisser la place au bellâtre que Lara avait choisi...

Et maintenant, à nouveau, cette règle venait lui pourrir la vie... Il n'en pouvait plus... Et pourtant, il se tut, les yeux baissés, le regard soumis... Car il ne savait rien faire d'autre, en vérité. Personne, jamais, ne lui avait appris à sortir de ses gonds, ou ne lui avait laissé entendre qu'il pouvait le faire ... Alors il se contenta encore une fois de ravaler sa douleur, d'oublier sa rancoeur... Il n'y avait rien d'autre à faire !


Si seulement tu savais... Si seulement je pouvais tout te dire...

Il la laissa exposer ses théories sur les celtes... Elle croyait savoir tant de choses, pourtant elle était à côté, peut-être pas pour tout, mais pour tant de choses...

Et encore une fois, je ne peux rien te dire...

Je n'ai presque rien pu déchiffrer... Je ne connais ce dialecte que de façon très approximative...

Il essaya de prendre un air d'excuse, espérant qu'elle le croirait, pour une fois, sur parole.

Lara, calme-toi... Tu ne vois pas que je ne te vole rien ?... Je veille sur toi, c'est tout, je te l'ai déjà dit...
Quant à ta mère, c'est elle qui a choisi de rester cachée, et le jour où tu pourras connaître ses raisons, tu comprendras... Mais je ne peux rien dire, j'en ai fait le serment... à elle...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://potteroleplay.actifforum.com/biographie-des-personnages-f
Lara Delena
Moldu(e)
Moldu(e)
avatar

Nombre de messages : 27
Age : 29
Age Roleplay + Sorts : 25 ans sorts ? On aura tout lu !
Capacités Spéciales : Celle de flairer les embrouilles quand je croise la route de la magie ! ET régénérescence (accessoirement) + Antimagie
Créature : Moldue - Paraît que pour les sorciers c'est exotique ?
Date d'inscription : 19/01/2008

Profil du Sorcier
Points de vie:
700/700  (700/700)
Points de mana:
800/800  (800/800)

MessageSujet: Re: *Mexique - Tulum* Le début d'une histoire étrange ... [PV]   Lun 28 Avr - 12:34

Elle ?
De qui parlez vous Yeltaz ?


Que de cinéma en si peu de temps.
C’était le désespoir qui s’était emparé d’elle sans pour autant prendre le total contrôle de son être. Un grand homme en tentant de créer l’ampoule à maintes reprises dit un jour « Je n’ai pas échoué dans mes travaux, j’ai trouvé x façons de ne pas faire une ampoule ». Et Lara en ferait de même, elle n’abandonnerait pas ! Si il le faudrait elle ferait de nombreuses tentatives mais elle n’échouerait jamais ! Elle trouverait juste alors plusieurs façons de ne pas atteindre son but, pour mieux l’atteindre. L’histoire, voilà ce qui lui restait, ce dans quoi elle se réfugiait de nouveau. Mais le temps passait et il lui faudrait déjà bientôt regagner la surface pour annoncer sa découverte. Mais le devait elle vraiment ?


Ecoute moi …
Quoi qu’il arrive sache que je n’ai jamais voulu te chasser, sache que j’ai toujours eu et que j’aurais toujours besoin de toi, mon ami. Des gens s’intéresse au site de très près, je ne sais pas ce que cette mystérieuse « elle » cherche à cacher en ces lieux, mais je sais que ça m’a coûté le prix de ma mère. Yeltaz, je vais faire ce que je pourrais pour empêcher les autres de descendre ici mais ce n’est qu’une question de temps avant que je me fasse dépasser. Par chance mon nom a encore de l’influence au gouvernement Mexicain, je devrait parvenir à pas mal ralentir les choses.


Puis Lara se rapprocha tout près de l’homme envoûtant qu’elle avait en face d’elle, plus elle s’en rapprochait et plus elle sentait ce besoin de contact, aussi en un instant, même si Lara paraissait avoir totalement changé de comportement, ses anciennes rancoeurs brûlaient encore en elle comme un flot de larmes acides retenues dans un cratère de volcan depuis des âges … Tout prêt des lèvres de Yeltaz, Lara posa son front sur le sien.

Je vois bien que tu as envi de tout me dire, je comprends que tu ne puisses pas mais un jour je le découvrirait par moi-même, je retrouverais ma mère même si je dois en mourir. Et ce jour là Yeltaz, accepteras tu que je meurs et que je me lance à corps perdu dans une mission qui me coûtera tout ? Ou feras tu ce qu’il faut pour empêcher l’évidence ?

Et c’était comme une bombe lâchée sur le monde.
Si Yeltaz tenait un temps soit peu à Lara, il lui faudrait le prouver, car comme toutes choses, il n’y a pas de bonheur sans peine, pas de victoire sans perte ! Napoléon, Jules César, à travers toute l’histoire cela ressortait comme une fatalité et Lara n’avait jamais eu peur de le vivre, de le voir ou de l’affronter.


Je dois y aller maintenant …Seras tu là ce soir ? Dans l’ombre d’un arbre de Tulum ? Mon protecteur ?

Puis elle commença à se forcer à reculer.
C’était douloureux finalement ! Cet homme avait un pouvoir d’envoûtement si grand. Etait ce le fruit de son imagination ? Elle n’en savait rien et pourtant …Elle mourut d’envi de lui donner un baiser, l’espace d’un instant elle failli le faire. Mais ce n’aurait été que douleur supplémentaire, pour lui comme pour elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yeltaz LeBihan
Le Monde regorge de Créatures
Le Monde regorge de Créatures
avatar

Nombre de messages : 53
Age Roleplay + Sorts : Un certain âge - Sorts 1 2 3
Créature : homme vélane
Date d'inscription : 23/07/2007

MessageSujet: Re: *Mexique - Tulum* Le début d'une histoire étrange ... [PV]   Mer 30 Avr - 12:23

Je parle de...

Yeltaz se retint. Si l'envie de répondre, de révéler une grande partie de la vérité à Lara, se faisait forte, celle de respecter Eilane et les règles qu'elle lui avait inculquées l'emportait tout de même. Son travail le menait à devoir mentir, encore une fois, et peut-être même à devoir manipuler celle qui était devenue plus qu'une simple mission pour lui. Mais il se devait de le faire, car, quand on s'engageait à travailler pour le département des Mystère, on savait qu'il faudrait un jour ou l'autre se plier à certains sacrifices... au nom de la "science", au nom des découvertes amoncelées... Des découvertes qui devaient valoir tous les sacrifices du monde !

... de quelqu'un que tu ne dois connaître. Je sais que tout cela te parait bien mystérieux, et c'est normal. Ne m'en veux pas de ne rien te révéler de plus, pour le moment. Je n'ai pas le choix... C'est mon travail !

Jamais encore Yeltaz n'avait parut si contrit, si soumis à sa propre démarche et à ses propres choix... une soumission bien plus forte, si cela était possible, que celle dont il faisait preuve envers la gente féminine.

A ce qui suivit, il ne répondit rien, pourtant son regard sembla exprimer une gratification que tous les mots du monde n'auraient pu signifier.
Mais quand Lara lui posa cette douloureuse question sur laquelle lui même ne cessait de s'interroger, il ne put rester muet plus longtemps :


"Yeltaz, accepteras tu que je meurs et que je me lance à corps perdu dans une mission qui me coûtera tout ? Ou feras tu ce qu’il faut pour empêcher l’évidence ?"

Je ne te laisserais jamais te faire tuer, tant que cela sera en mon pouvoir. Mais mon devoir m'empêchera toutefois de te permettre de découvrir certaines choses...

D'un air affolé, sa voix suraiguë s'étrangla tandis qu'il continuait sur sa lancée :

Et j'ignore jusqu'où on me demandera d'aller pour éviter que cela se produise, Lara. Je sais seulement que je n'aurais sans doute pas le choix, qu'on ne me le laissera pas. Car il en va de la sauvegarde de beaucoup de choses dont tu n'as même pas conscience... dont tu ne dois pas avoir conscience !
Mais jamais, oh non jamais, je ne pourrais supporter de te faire souffrir de mon plein gré !


Il se sentit frémir tandis que la jeune femme l'approchait. Jamais ils ne s'étaient retrouvés aussi proches... et pourtant en cet instant, jamais il ne s'était senti aussi éloigné d'elle, séparé par cet océan de mystère qu'était le monde de la magie pour les êtres tels que Lara... pour les simples moldus.

Un jour tu reverras ta mère, Lara. Je t'en fais le serment.

Mais il ne put réussir à formuler ce serment à haute et intelligible voix. Sa gorge était si étroitement serrée qu'aucun son ne paraissait encore capable d'en sortir.
Et alors qu'elle reculait enfin, il lui répondit, dans un murmure qui ressemblait plus à un souffle qu'à une véritable tirade.


Je serais là, comme toujours je l'ai été...

Il savait qu'il lui fallait partir, que s'il ne le faisait pas maintenant, jamais plus il n'en aurait la force, mais ses pieds semblaient refuser de lui obéir et il resta là, pantelant, encore un instant... un dernier instant avant de disparaître dans l'obscurité des fouilles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://potteroleplay.actifforum.com/biographie-des-personnages-f
Lara Delena
Moldu(e)
Moldu(e)
avatar

Nombre de messages : 27
Age : 29
Age Roleplay + Sorts : 25 ans sorts ? On aura tout lu !
Capacités Spéciales : Celle de flairer les embrouilles quand je croise la route de la magie ! ET régénérescence (accessoirement) + Antimagie
Créature : Moldue - Paraît que pour les sorciers c'est exotique ?
Date d'inscription : 19/01/2008

Profil du Sorcier
Points de vie:
700/700  (700/700)
Points de mana:
800/800  (800/800)

MessageSujet: Re: *Mexique - Tulum* Le début d'une histoire étrange ... [PV]   Mar 26 Aoû - 14:47

Alors qu’il s’éloignait au loin, son ange gardien, Lara fit demi-tour elle aussi. Ce souterrain ne devait pas être découvert, les quelques ruines d’une ancienne ville ne devaient plus être libre d’accès. Si Yeltaz disait vrai personne ne devait percer le secret de ces lieux. Cela dit Lara avait bien en tête d’en remonter un souvenir aussi elle tenait en ses mains un petit coffre, seule chose qu’elle avait pu sauver du regard de Yeltaz pour ne pas qu’il le lui prenne. Elle n’avait pas encore réussi à l’ouvrir, mais elle sentait qu’à l’intérieur se trouvait une chose qui ne manquerait pas d’intérêt.

Si tu ne veux rien me dire j’irais cherche les réponses moi-même.

Et elle remonta, escaladant, nageant, rampant parfois ! Lorsqu’elle regagna la surface et lorsqu’elle refit quelques pas en Tulum, Lara se posa quelque part pour regarder la mer, assise sur une immense pierre du temple. Il lui fallait reprendre ses esprits, prendre le temps de se calmer. Elle ne semblait pourtant pas troublée en apparence, mais à l’intérieur d’elle-même cette rencontre avait créé tellement de mal que l’indécision était la seule protection que Lara s’était trouvée. Ne pas savoir quoi faire, voguer au fil des courants et laisser le temps suivre son cours, voilà ce qui serait bénéfique pour elle si la jeune femme ne voulait pas souffrir ou prendre peur plus encore. Était-il déjà là ? Caché quelque part ?

Avec toute la soit disante affection qu’il a pour moi il parvient à supporter de me mentir …Que ressens tu vraiment Yeltaz ?

Puis petit à petit Lara regagna le campement de recherches. Mettant le petit coffre en lieu sur dans un emballage, elle le plaça ensuite dans un petit tuyau de protection et l’enfonça dans son sac archéologique. Faisant venir Archi, la jeune femme se prépara pour une douche bien méritée, couverte de terre et de sable de la tête au pied.


Préparez moi un avion pour Londres, je dois rentrer au plus vite pour exploiter une découverte qui pourrait peut être m’aider à progresser. Merci.

Mais le majordome demeura un peu troublé cependant. Comment Lara pouvait elle être aussi froide et inaccessible en remontant d’une après midi de fouilles ? A l’ordinaire elle sautait partout et demeurait plus en forme que jamais. Le vieil homme posa une simple question pour s’assurer que tout allait bien.

-La journée fut bonne ?

Et Lara feinta comme elle savait le faire, forçant un sourire sur ses lèvres.


Parfaite Archi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: *Mexique - Tulum* Le début d'une histoire étrange ... [PV]   

Revenir en haut Aller en bas
 
*Mexique - Tulum* Le début d'une histoire étrange ... [PV]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pages d'histoire des hommes et des femmes d'Haiti et leurs épisodes
» Page d'histoire: Tiresias Augustin Simon Sam, president.
» Petite histoire aux grandes aventures :D
» Une petite histoire ... pour se remonter le moral !
» « Mais j'trouve pas de refrain à notre histoire... »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Vaste Monde :: Reste du Monde-
Sauter vers: