AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [A GARDER] Communion (PV Thalie)

Aller en bas 
AuteurMessage
Morwenna Madec
Adulte - Poufsouffle dans l'âme
Adulte - Poufsouffle dans l'âme
avatar

Nombre de messages : 74
Age : 37
Age Roleplay + Sorts : 27 ans, sorts 1 2 3
Capacités Spéciales : animagus, détient la magie des anciens
Points Prestige : 6
Date d'inscription : 31/07/2007

MessageSujet: [A GARDER] Communion (PV Thalie)   Mer 16 Jan - 17:01

Morwenna marchait dans la lueur du soir, ses longs cheveux blonds cuivrés flottant derrière elle comme un rayon de lumière et auréolant son visage à la douceur incomparable.
Elle aimait la nuit, surtout durant les tous premiers jours du printemps, quand la terre renaissait avec difficulté et endurance après un hiver rude et glacial.

Elle avait ôté ses chaussures, et ses pieds nus s'enfonçaient dans l'herbe fraîche, lui apportant une communion avec la nature synonyme de suprême bien-être pour elle.

Les nuages se dégagèrent et laissèrent voir une lune presque pleine, un disque lumineux à la couleur laiteuse.
C'était le meilleur moment pour une ballade en forêt. Morwenna avait laissé Glenn avec Yeltaz, tous deux profondément endormis dans leur appartement, tandis qu'elle répondait à l'appel de son instinct de prêtresse qu'elle savait toujours endormi au fond d'elle-même.

Muée par l'envie de ressentir de tout son être les voix de la nature, elle choisit ce moment pour transformer son corps de femme en celui d'animal...


Morwenna --> Blanche Biche

Ses cheveux brillant se rapetissèrent jusqu'à prendre l'apparence de poils à la blancheur aveuglante. Ses yeux bleus sombres s'agrandirent. Un museau se forma à la place de son nez. Accroupie, elle laissa ses bras, ses mains, ses jambes et ses pieds devenir pattes et sabots...

Quelque part, au fond de son esprit, elle était toujours Morwenna, femme de Glenn Madec et mère de Yeltaz, mais à la surface de ses pensées, plus rien d'autre que la terre ne comptait. Elle ressentait avec avidité chaque petit élément vivant qui l'entourait, de la plus petite herbe, au plus grand des chênes, de la plus minuscule fourmi, au plus puissant des centaures qui vivaient dans les bois...
Enchantée, elle partit au galop, faisant voler autour d'elle la brume qui s'était élevée au dessus et autour du lac...

Ce soir, la magie vivait véritablement en elle...

Mais bientôt, une présence perturba la blanche biche qu'elle était devenue, cet animal si pur et en accord si parfait avec mère nature... Cette présence était humaine et l'avertissait qu'il était temps pour elle de reprendre elle-même sa forme initiale.


Blanche biche --> Morwenna

Son pelage d'argent à peine redevenu boucles d'or, Morwenna chercha de son regard bleu profond celle qui avait jouée l'intruse dans sa communion avec l'élément naturel. Car il s'agissait d'une femme. Sous sa forme animal, Morwenna avait eu le temps de le sentir...

Et, un peu plus loin en effet, se découpait une silhouette sur les ténèbres qui englobaient lentement le lac.


Qui est là ? lança-t-elle d'une voix dont la douceur pouvait calmer l'être le plus perturbé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://potteroleplay.actifforum.com/biographie-des-personnages-f
Thalie Musae
Serdaigle
Serdaigle
avatar

Nombre de messages : 206
Age Roleplay + Sorts : 21 ans Sorts 1 2 3
Date d'inscription : 21/10/2007

MessageSujet: Re: [A GARDER] Communion (PV Thalie)   Ven 18 Jan - 11:11

Bizarrement, au milieu de la nuit, Thalie avait ressenti le besoin d’aller dehors. Elle avait besoin de se sentir libre et de respirer. Elle ne voulait pas l’admettre, mais d’une certaine façon ce travail qu’elle aimait vraiment beaucoup, l’enchaînait et c’était un sentiment qu’elle ne supportait pas. Il lui fallait de l’air, la possibilité de faire ce qu’elle voulait quand elle le voulait. Elle voulait n’avoir aucun rapport à faire à personne et partir. Tout simplement partir comme bon lui semblait, où ses pas la guidait. C’était ainsi qu’elle avait vécu depuis son départ de Beauxbâtons et c’est ainsi qu’elle aimait sa vie. Libre comme l’air avec pour seules barrières ses propres capacités et ses propres désirs. Même si son entrée à Poudlard était une chance inespérée, même si son travail la passionnait et lui plaisait énormément, même si elle commençait à vraiment s’y installer, elle n’arrivait pas à passer outre la sensation d’étouffement qu’elle ressentait en se regardant tous les jours dans la glace.

C’est ainsi qu’elle se retrouva à se laisser guider par ses pas et ses envies d’ailleurs. Ils l’emmenaient vers le parc, le lac. Il faisait froid, mais elle était bien emmitouflée dans sa grande cape argentée et seules ses joues et son nez fin avaient rosis au contact de l’air glacé. Elle avançait, les yeux fermés, vers une destination inconnue. Bien sûr elle n’irai pas loin, elle ne s’aventurai pas dans la Forêt Interdite ni même dans les montagnes environnant le parc, mais tout ce qu’elle voulait s’était ressentir cette liberté qui lui manquait tant.

Dans un état de semi inconscience Thalie semblait flotter vers les berges du lac. Elle allait s’assoire dans l’herbe mouillée lors qu’elle fut tirée de son rêve éveillé par un bruit. Un bruit qui accompagnait une ombre. Une ombre élancée qui pourrai bien être celle d’une femme mais de là où elle était, et malgré les lunettes perchées sur son nez, elle ne parvenait pas à voir bien ce que ça pouvait bien être.


Un élève ? Non, un élève ne s’aventurerait pas dans le parc à une telle heure. Théoriquement non, mais tu sais bien que ce ne sont pas les règles qui arrêtent les jeunes dans leurs envies. Appelle. Demande qui c’est.

Elle fut devancée par l’ombre dans son questionnement. La jeune brune s’était rapprochée et elle vit en même temps qu’elle entendit que la silhouette qu’elle avait vu était bien celle d’une femme. Elle se tenait désormais dans un rayon de lune et Thalie put admirer ses longs cheveux blonds. Il lui semblait avoir déjà vu ce visage quelque part. La question était de savoir où ? Et dans quelles circonstances. Forcément c’était à l’école, donc elle était sûrement professeur. La bibliothécaire tria en vitesse ceux qu’elle connaissait pour voir qui lui restait à la fin, mais ce travail se trouva d’une inutilité totale étant donné qu’elle n’avait pas encore parlé à tout le monde et que donc elle n’aurai pas su reconnaître la moitié de ses collègues en plein jour. Alors en pleine nuit…

Je crois que c’est question peut tout aussi bien vous être retourné.

La jeune femme s’approcha un peu plus de l’apparition dont elle pouvait à présent voir clairement le visage. Oui, elle avait définitivement déjà vu ce visage quelque part…

Je m’appelle Thalie Musae, je suis la bibliothécaire de l’école. Vous êtes… ?

Trouvant ces présentations fort peu conventionnelles et bizarres, elle sourit malgré les questions qu’elle se posait. Une rencontre au milieu de la nuit dans l’immense parc de la grande école de magie du Royaume Uni ne pouvait être que très bonne ou très mauvaise. Thalie espérait que ce serai la première solution, mais par précaution sa main gauche était tout de même prête à saisir la baguette qui était dans la poche de sa cape.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morwenna Madec
Adulte - Poufsouffle dans l'âme
Adulte - Poufsouffle dans l'âme
avatar

Nombre de messages : 74
Age : 37
Age Roleplay + Sorts : 27 ans, sorts 1 2 3
Capacités Spéciales : animagus, détient la magie des anciens
Points Prestige : 6
Date d'inscription : 31/07/2007

MessageSujet: Re: [A GARDER] Communion (PV Thalie)   Ven 18 Jan - 14:26

Maintenant que Morwenna se rapprochait de l'inconnue qui n'en était peut-être même pas une, elle distinguait une femme aux cheveux noirs, ou en tout cas plutôt sombre.

Difficile de déterminer véritablement une couleur dans cette pénombre !

Elle était plutôt jolie et Morwenna avait une vague impression de déjà vue.

Sans doute nous sommes nous déjà croisés dans le château... L'ennui c'est que je n'ai pas trop l'occasion de me familiariser avec tout le personnel puisque je ne suis ni professeur, ni employée de Poudlard.

A vrai dire, Morwenna avait parfois l'impression de jouer les intruses dans cette école. Elle aimait pourtant par dessus tout l'apprentissage et s'occuper d'enfants et d'adolescents (n'avait-elle pas elle-même travaillé à l'élaboration d'une école en France ?)... Mais ici, à part être la femme d'un professeur, elle n'avait pas d'autre utilité, ni d'autre grade et la solitude se faisait parfois ainsi sentir, ce qui expliquait ses nombreuses balades au sein de l'élément naturel, parfois en pleine journée, et parfois nocturnes, comme c'était le cas cette fois-ci...

Bibliothécaire ? Je savais bien que je l'avais déjà vue... Ça doit être un des seuls endroits du château que je connaisse presque par coeur ! C'est même étonnant que je ne l'ai pas reconnue plus tôt !

En effet, Morwenna passait souvent plusieurs heures à la bibliothèque, plongée dans des livres d'histoire pour faire des recherches qui l'aideraient à écrire ses prochains romans... Même des livres pour enfant exigeait un minimum de connaissances historiques, et elle ne voulait pas toujours déranger son Glenn avec toutes les questions qu'elle aurait pu avoir à lui poser sur telle ou telle époque !


Je m'appelle Morwenna Madec... Je suis la femme de Glenn, le professeur d'histoire de la magie.

C'était une bien drôle de présentation que celle-ci et Morwenna esquissa un sourire qui se transforma en petit rire d'amusement. De sa voix douce et berçante, elle rajouta :

Il faut croire que nous sommes soit deux insomniaques, soit deux amoureuses de la nature baignée par la lune !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://potteroleplay.actifforum.com/biographie-des-personnages-f
Thalie Musae
Serdaigle
Serdaigle
avatar

Nombre de messages : 206
Age Roleplay + Sorts : 21 ans Sorts 1 2 3
Date d'inscription : 21/10/2007

MessageSujet: Re: [A GARDER] Communion (PV Thalie)   Dim 20 Jan - 23:20

Ce n'est qu'en entendant le nom de la femme qui se tenait face à elle que Thalie lui tendit sa main droite et retira celle qu'elle tenait proche de sa baguette. Elle n'avait aucune raison de craindre cette jeune femme qu'elle se souvenait, après réflexion, avoir vu plusieurs fois à la bibliothèque. Plusieurs fois était peu dire! Elle passait littéralement des heures là-bas. Thalie ne lui avait jamais parlé, mais elle s'était cependant plusieurs fois posé la question de savoir pourquoi elle y était si souvent. Il fallait voir aussi les précautions et la finesse avec laquelle elle manipulait les livres, la jeune bibliothécaire s'était même demandé si Morwenna n'avait elle-même pas postulé pour le poste qu'elle occupait. Elle semblait prendre un tel plaisir au milieu de ces volumes de papier et de connaissance que la jeune femme en aurai presque pâlit de jalousie si elle n'avait pas d'autres choses à faire.

Enchantée Madame Madec. Oui, la femme du professeur d'histoire de la magie... Je n'ai malheureusement pas eu la chance de parler à votre mari. Vous me direz, je n'ai pas vraiment eu le temps de parler à beaucoup de gens depuis mon arrivée. A mon grand regret d'ailleurs. Les livres sont d'excellente compagnie, mais rien ne vaut le contact humain tout de même.

Elle sourit et observa la jeune femme aux cheveux dorés qui se tenait face à elle. Elle avait un visage doux et amical, un de ces visages dont on se souvient toute sa vie parce qu'ils respirent la bonté. Tel était le visage de la femme du professeur dont Thalie, malgré ses efforts, n'arrivait pas à visualiser les traits du visage. Elle avait sa voix en tête, mais aucun souvenir de son visage. Enfin, était-ce vraiment important à ce moment précis?

Je vais être obligée de répondre coupable aux deux accusations! Insomniaque depuis quelques temps, amoureuse de la nature et de la lune depuis toujours. Je suis fascinée par cet astre qui a tant d'effet sur les hommes, les êtres et la Dame Nature elle-même. Je la trouve d'ailleurs plus belle encore en cette saison que durant l'été. Son reflet sur le lac glacé est absolument magnifique. Si j'avais eu mon calepin j'aurai volontiers essayé d'immortaliser ce paysage absolument splendide.

Thalie posa son regard clair sur le magnifique spectacle que la lune voulait bien montrer par quelques rayons bien placés. Un vrai délice pour les yeux ainsi que pour les sens. Car non seulement la vue semblait sortie d'un livre d'illustrations, mais le vent jouait une douce mélodie dans les branches. La jeune bibliothécaire se rappela soudain, comme tiré d'un merveilleux rêve éveillée, qu'elle n'était pas seule. Se sentant quelque peu honteuse de son moment d'absence elle fit un petit sourire à Morwenna mais eu l'impression que cette dernière la comprenait parfaitement. Qu'elle comprenait peut-être même mieux que beaucoup de gens quel lien on pouvait ressentir avec la nature.

Il me semble que ces deux choses ne sont pas le seul point en commun que nous avons. Vous aimez aussi beaucoup les livres, n'est-ce pas? Je vous ai vu passer des heures entières à la bibliothèque. C'est rare quelqu'un qui y passe autant de temps. Je suis sûre que certains vous prennent même pour la bibliothécaire!

Elle éclata d'un petit rire qui fut cependant coupé par un frisson. Elle resserra les pans de sa cape contre ses flans et regretta de ne pas avoir pensé à plus s'habiller. Quelques minutes plus tôt il ne faisait pas si froid lui sembla-t-il.

Enfin, un peu de froid n'a jamais tué personne. Tu as vu pire, n'est-ce pas ma chérie? Et puis, est-ce que quelques frissons ne valent pas le spectacle?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morwenna Madec
Adulte - Poufsouffle dans l'âme
Adulte - Poufsouffle dans l'âme
avatar

Nombre de messages : 74
Age : 37
Age Roleplay + Sorts : 27 ans, sorts 1 2 3
Capacités Spéciales : animagus, détient la magie des anciens
Points Prestige : 6
Date d'inscription : 31/07/2007

MessageSujet: Re: [A GARDER] Communion (PV Thalie)   Mer 23 Jan - 18:42

D'un geste amical, la jeune femme serra la main que lui avait tendue Thalie. Même si sous sa forme animale, Morwenna avait craint la présence de la bibliothécaire, elle avait vite su, grâce à cet instinct propre aux être de la nature qu'elle héritait à chaque transformation, que celle-ci n'était aucunement une menace de danger.

Enchantée également Miss Musae. C'est étonnant, nous qui nous sommes finalement croisées assez souvent, que nous n'ayons jamais eu l'occasion de nous présenter l'une à l'autre ! Enfin, c'est une erreur réparée à présent, sourit-elle.

Et elle enchaîna aussitôt sur la phrase suivant qu'avait prononcée Thalie.

Aaaah, les livres, moi je ne pourrais me passer de leur compagnie... Vous avez dû d'ailleurs le comprendre à force de me voir errer dans votre bibliothèque... Je suis une férue de connaissances et d'histoires de toutes sortes !
Mais vous avez raison, rien ne vaut les rencontres humaines, même si j'aime tant lire que parfois, j'ai l'impression que les héros des romans que je dévore sont mes amis et mes compagnons le temps de quelques centaines de pages !


Morwenna resta rêveuse un moment. Elle se souvenait comme si c'était hier du premier livre qu'on lui avait offert, quand elle était toute petite, un livre de contes de fées moldu... et du dernier qu'elle avait lu, lui aussi un livre moldu, sur un monde pas si éloigné que cela de celui qui existait réellement sans que les moldus n'en sachent rien...
Ce dernier livre se nommait "le livre des étoiles", ou quelque chose qui s'en rapprochait grandement, et avait fait très bonne impression à la jeune maman qui aimait plus que tout les histoires adressées aux enfants.


La lune est magnifique ce soir, vous avez raison.

Elle aussi la contempla quelques instants, avant que Thalie ne reprenne la parole.

On dirait bien que vous m'avez percée à jour. Comme je vous le disais, les livres sont mes meilleurs compagnons après mon mari et mon petit ange, Yeltaz, que je doute que vous ayez rencontré...

Morwenna n'emmenait jamais Yeltaz dans la bibliothèque, ça n'aurait pas été convenable. Et elle avait vite découvert, de toute façon, que les elfes de maison du château étaient vraiment très serviables...

Sûrement parce qu'ils sont moins "emprisonnés" que dans la plupart de nos maisons...

Morwenna avait souvent des idées très particulières pour une sorcière... très proche des philosophies moldues, en fin de compte !
Bref, les elfes gardait Yeltaz, et cela lui permettait de se plonger dans la lecture et l'écriture, puis de retrouver son petit prince sans l'avoir laissé seul un instant !


Je doute que beaucoup d'élèves voient les bibliothécaires comme vous ou moi... Quand j'étais élève à Beauxbâtons, je m'imaginais la bibliothécaire comme une vieille grincheuse à moitié chauve avec des lunettes de travers, un air sévère et une drôle d'odeur poussiéreuse !

Morwenna éclata de rire.

Mais j'ai vite compris que je me trompais largement... Et mon amour pour les livres m'a permis de rencontré de nombreuses et de nombreux bibliothécaires... Aucune ni aucun n'a ressemblé à la caricature que j'avais imaginé petite !

Mais je vous doit peut-être quelques explications sur ma présence si courante dans votre bibliothèque ?
Je dois vous faire un aveux... J'écris moi-même... Oh, surtout pour mon propre plaisir, même si j'ai eu la chance d'avoir eu déjà quelques oeuvres d'éditées à de petites quantités d'exemplaires, ce qui n'est déjà pas si mal, en tout cas de mon point de vue !
J'adore écrire pour mon fils... et je suis surtout versée, par ce fait, dans les contes et les romans destinés à la jeunesse...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://potteroleplay.actifforum.com/biographie-des-personnages-f
Thalie Musae
Serdaigle
Serdaigle
avatar

Nombre de messages : 206
Age Roleplay + Sorts : 21 ans Sorts 1 2 3
Date d'inscription : 21/10/2007

MessageSujet: Re: [A GARDER] Communion (PV Thalie)   Dim 17 Fév - 20:07

Thalie sourit à Morwenna. Une femme qui passait tant de temps au milieux de livres par seul plaisir ne pouvait être quelqu’un de mauvais. De plus elle n’en avait vraiment pas l’air. Ses cheveux blonds, son air doux, tout portait à croire qu’elle était sincère.

Sincère en quoi ? Mais de quoi est-ce que tu parles ma chérie ? Il n’y a pas de questions à se poser. Comme disait Mamina, prends toute nouvelle rencontre comme un nouveau jour. La précédente n’étant jamais pareille que la prochaine.


Morwenna avait parlé d’un certain Yeltaz. Qui était-ce donc ? Thalie se demanda si elle oserai poser la question puis se dit que de toute façon elle ne perdrai rien à le faire.

Yeltaz est votre… fils ? J’espère ne pas être trop indiscrète en vous demandant cela. Vous avez l’air si heureuse en prononçant son nom que si ce n’est votre mari, je ne vois pas qui d’autre il pourrai bien être.

Thalie n’avait qu’une envie maintenant, enchaîner sur un autre sujet pour faire oublier sa question qu’elle n’aurai sûrement pas du poser. Morwenna parlait des bibliothécaires et de l’idée qu’elle se faisait d’elles étant élève à Beauxbâtons. Encore un point commun qu’elle avaient. La jeune femme commença à se demander si leur rencontre était vraiment fortuite puis balaya l’idée qu’elle ne l’était pas car elle ne voyait pas qui aurai pu vraiment vouloir qu’elles se recontre.

Tu penses vraiment trop ma chérie ! Moment présent… Moment présent…


Vous n’êtes pas la première personne à me dire cela ! Et je dois admettre que lorsque j’étais à l’école la bibliothécaire que nous avions était exactement comme vous la décrivez. Sèche physiquement et moralement. Je ne crois pas l’avoir vu sourire une seule fois. D’ailleurs son surnom était Mademoiselle Trique car il y avait une histoire dans l’école qui disait que toute sa gentillesse avait été aspiré de son corps et était devenu une trique qu’elle sortait pour donner des coups aux élèves qui perturbaient la tranquillité de son antre.

Thalie rit en repensant aux premières années qui croyaient dur comme bois à cette légende aussi vieille que l’école, ou presque. Bien sûr, n’étant arrive à l’école que durant la sixième année elle avait été beaucoup trop âgée pour croire à ces sottises mais elle se souvint de petits qui avaient trop peur de La Trique pour aller dans la bibliothèque.

Qu’est-ce qu’on inventerai pas pour rendre la vérité plus attrayante ou effrayante ! Vous avez été élève à Beauxbâtons ? Voilà encore un point commun que nous avons, j’y ai moi même étudié pendant un an et demi. J’ai beaucoup aimé la tranquillité de cet endroit. Je crois que j’y ai passé sûrement certains des plus merveilleux moments de ma courte vie. Mais j’y pense, je viens de vous raconter l’histoire de Mademoiselle Trique, mais vous deviez sûrement la connaître, veuillez m’en excuser.

La jeune femme sourit et allait dire à son interlocutrice qu’elle n’avait pas besoin de justifier sa présence dans la bibliothèque mais n’eut pas envie de la couper lorsqu’elle dit qu’elle même écrivait.

Tiens, ça ne m’étonne pas. Et puis, cela explique aussi un peu pourquoi elle est souvent là, outre le fait qu’elle semble vraiment aimer les livres bien sûr.


Vous écrivez ? Mais c’est formidable ! Absolument formidable ! Des contes pour enfants en plus. Je ne crois pas en avoir déjà lu, mais est-ce que vous croyez que je pourrai vous en emprunter un exemplaire. J’aimerai vraiment beaucoup lire ce que vous faites. Je dois vous dire que j’aime vraiment beaucoup la littérature pour la jeunesse et je songeait à agrandir quelque peu la collection que nous avons à la bibliothèque car il me semble que pour l’étude des moldus et de leur littérature ainsi que pour l’étude des mythes cela peut être intéressante. Enfin… Je dis ça, mais bien sûr je ne suis pas professeur.

Thalie eut un petit frisson et proposa à Morwenna de faire quelques pas pour se réchauffer.

Je ne sais pas vous, mais je suis assez frileuse et je crois bien que mes orteils sont entrains de geler. Ca doit être très bien d’habiter ici avec votre mari et votre fils. Vous devez avoir beaucoup de temps à lui consacrer. Quel âge a-t-il ? J’imagine que ça doit être vraiment très agréable pour lui de pouvoir jouer dans le parc. Certes peut-être pas en cette saison car il fait bien froid, quoique ce soit amusant de faire des bonhommes de neige, mais dès qu’il y a les beaux jours. Nous avons eut un début d’année scolaire assez extraordinaire côté temps je trouve, pas vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morwenna Madec
Adulte - Poufsouffle dans l'âme
Adulte - Poufsouffle dans l'âme
avatar

Nombre de messages : 74
Age : 37
Age Roleplay + Sorts : 27 ans, sorts 1 2 3
Capacités Spéciales : animagus, détient la magie des anciens
Points Prestige : 6
Date d'inscription : 31/07/2007

MessageSujet: Re: [A GARDER] Communion (PV Thalie)   Lun 18 Fév - 0:01

C'est exact, répondit Morwenna avec le regard de l'amour maternel qui se personnifiait si facilement en elle. Yeltaz est mon enfant... Mon fils chéri d'à peine 2 ans. Et c'est l'enfant le plus merveilleux qui soit, un vrai don du ciel !

Restant un instant rêveuse face à tout le bonheur que Yeltaz avait apporté dans sa vie, Morwenna éclata bientôt de rire quand Thalie évoqua la bibliothécaire qu'elle avait elle-même eu le plaisir de connaître !

Oh oui, Mademoiselle Trique... Je m'en souviens comme si c'était hier ! Mais au fond, elle n'avait que l'apparence de la femme revêche... Elle m'avait surprise un soir, sortie du dortoir après l'heure autorisé, dans sa bibliothèque, où je m'étais endormie sur le roman que j'avais dérobé...
Je ne la remercierai jamais assez de ne pas m'avoir dénoncée !
Mais en dehors de cela, il est vrai qu'elle faisait presque peur et ne donnait pas franchement envie de découvrir les ouvrages cachés dans ses rayonnages !


Quel plaisir de pouvoir évoquer Beauxbâton avec quelqu'un qui connaissait l'école ! A part Glenn et Zacch, Morwenna n'avait encore trouvé personne pour qui le sujet possédait plus qu'un intérêt curieux !

Mais j'y pense, si vous avez étudié une partie de votre scolarité à Beauxbatons, peut-être nous y sommes nous vues ?! Ce serait amusant d'imaginer que nous nous soyons croisées sans nous connaître là-bas et que nous ne
Ça voudrait dire que le hasard fait les choses d'une bien étrange manière !


Morwenna, voyant sa compagne grelotter légèrement, pris soudainement conscience à son tour de la fraîcheur de l'air... Elle avait tellement gambadé sous sa forme animale qu'elle n'avait pas remarqué que le froid était revenu maintenant.

Je vous ferai lire certains de mes contes avec plaisir.
Mais, j'ai une idée... Si vous le souhaitez, nous pourrions rentrées et nous réchauffer quelque part... Poudlard ne manque pas de cheminée et de feu bien entretenus...
Je vous aurais bien invitée dans mes appartements, mais Yeltaz et Glenn doivent dormir à point fermé, et je ne voudrais surtout pas risquer de les réveiller !
Par contre, je suis certaine qu'il me serais possible de me faufiler un instant là-bas sans faire de bruit pour récupérer l'exemplaire de mon premier roman que la maison d'édition "plumes et parchemins" m'avait fait parvenir !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://potteroleplay.actifforum.com/biographie-des-personnages-f
Thalie Musae
Serdaigle
Serdaigle
avatar

Nombre de messages : 206
Age Roleplay + Sorts : 21 ans Sorts 1 2 3
Date d'inscription : 21/10/2007

MessageSujet: Re: [A GARDER] Communion (PV Thalie)   Sam 1 Mar - 22:13

Un garçon de 2 ans. J’imagine effectivement que ça doit être un vrai bonheur. Les enfants sont tellement merveilleux. Je ne doute pas qu’il soit absolument adorable.

Thalie fut quelque peu étonnée que Morwenna connaisse l’ancienne bibliothécaire, ou peut-être encore l’actuelle bibliothécaire de Beauxbatons mais, elle se dit que son interlocutrice n’était sûrement pas beaucoup plus âgée qu’elle et que de toute façon plusieurs générations d’élèves avaient probablement côtoyé cette vieille bique.

Mais vous la connaissez ! Je n’aurai jamais pensé que Mademoiselle Trique puisse avoir un côté aimable. Comme quoi les gens ne sont pas toujours ce qu’ils semblent être. Mais vous avez raison, nous nous sommes peut-être croisées. Je ne suis restée dans cette école que très peu de temps, une année en fait. C’était il y a… quatre, cinq ans de cela. Oh, déjà si longtemps. Comme le temps passe vite ! Vous ne deviez sûrement plus être étudiante, si ?

Thalie espérait que Morwenna ne prenne pas mal sa réflexion qui ne se voulait en aucun cas désobligeante, mais faisait simplement remarquer qu’elle était plus âgée qu’elle. En réalité Thalie s’était laissée allée à employer cette expression car il lui semblait que la jeune femme aux cheveux dorés ne lui en tiendrait pas rigueur. Les deux femmes se dirigeaient à présent vers le château.

Ce n’est pas de refus que je rentrerai m’assoire à côté d’une bonne cheminée dans le château. Que diriez-vous de venir chez moi ? Je comprends tout à fait que vos deux hommes dorment et je n’aurai même pas songé à venir dans vos appartements à une heure aussi tardive, mais moi je ne vis avec personne et j’ai de quoi boire pour nous réchauffer. Ca me fera plaisir de parler de Beauxbatons avec quelqu’un qui y a été élève, car ici les gens en parlent mais beaucoup de ce qu’ils disent ne sont que récits. Je suppose que vous avez vous aussi dû vous en rendre compte.

Les deux femmes étaient à présent dans le château et Thalie eut un frisson lorsqu’elles passèrent du froid au chaud. Thalie se tourna vers la jeune femme qui l’accompagnait et dit doucement :

Etes vous sûre de pouvoir passer chercher cet exemplaire de votre roman, car je ne voudrai pas que ça vous dérange. Vous pourriez me l’apporter tout simplement demain à la bibliothèque si vous comptez y passer. Ou même un autre jour, rien ne presse. Quand à ma proposition elle tient toujours. Venez dans mon appartement boire quelque chose, nous pourrons discuter encore un petit peu. Je ne sais pas vous, mais je ne me sens pas d’humeur à me coucher maintenant. Je dois dire qu’en général je travaille mieux le soir ou dans la nuit que durant la journée, c’est assez étrange.

C’est au moment de pousser la porte de son appartement de fonction que Thalie eut un « flash ». Il n’était pas vraiment rangé et des livres recouvraient une bonne partie de la surface au sol tout aussi bien qu’aux murs. Se tournant vers Morwenna elle esquissa un petit sourire qui fut accompagné d’un léger rosissement de ses joues pâles.

J’ai oublié… Disons que ce n’est… pas vraiment rangé ? Je vous prie de bien vouloir ne pas vous en formaliser, mais comme personne n’est venu ici depuis que j’y ai emménagé et je ne m’attendais pas à avoir de la visite ce soir. Entrez. Entrez tout de même, je vais rallumer le feu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morwenna Madec
Adulte - Poufsouffle dans l'âme
Adulte - Poufsouffle dans l'âme
avatar

Nombre de messages : 74
Age : 37
Age Roleplay + Sorts : 27 ans, sorts 1 2 3
Capacités Spéciales : animagus, détient la magie des anciens
Points Prestige : 6
Date d'inscription : 31/07/2007

MessageSujet: Re: [A GARDER] Communion (PV Thalie)   Dim 2 Mar - 18:13

Un vrai bonheur en effet... Même si, soyons honnêtes, nos chers angelots peuvent parfois se transformer en petits démons quand ils ont décidé de faire un caprice... Heureusement pour moi, mon Yeltaz est très peu capricieux et tout particulièrement calme... Je n'ai donc vraiment pas à me plaindre !

Morwenna éclata de rire en entendant le ton étonné de sa compagne lorsqu'elle s'exclama : "Mais vous la connaissez !"

Bien sur ! Vous avez vu sa tête (et son âge)...ça doit faire des lustres qu'elle est bibliothécaire !!!
Et je maintiens qu'elle était plus agréable que son air ne le laissait entendre.

Cinq ans, vous dîtes ?
enchaîna-t-elle.

Elle calcula vite fait et secoua la tête.

Non, en effet, je n'y étudiais déjà plus... Vous avez raison, le temps passe à une vitesse folle, je n'avais pas remarqué à quel point !

Enfin, elles rentrèrent dans l'enceinte de l'école et Morwenna dut admettre qu'elle se sentait mieux maintenant que la chaleur lui réchauffait les mains et le visage !

Oh il est vrai que l'exemplaire de mon roman pourrait attendre jusqu'à demain... Pas que ça m'ennuie réellement, mais j'aurais juste peur de réveiller mes deux amours en fouinant dans l'appartement !
Et bien soit, je vous l'apporterait dès que je repasserai dans la bibliothèque... Ce n'est pas comme si j'y venais trop rarement.


Morwenna sourit à cette dernière phrase. Thalie l'avait elle-même évoqué : certains élèves devaient bien se demander qui était réellement la bibliothécaire tant Morwenna passait de temps dans cet endroit !

Sans bruit, elle suivit Thalie dans les couloirs de Poudlard, jusqu'à la porte de son appartement, et esquissa un sourire quand celle-ci s'excusa du fait qu'il ne soit pas très bien rangé.


C'est le lot des artistes... Si je n'avais pas mes deux hommes, je suis sure que mon logement serait nettement plus chaotique, lui aussi !

Un clin d'oeil accompagna cette dernière phrase et elle emboîta le pas à Thalie, la suivant à l'intérieur de la pièce.

HJ/Je propose qu'on continue le RP dans le topic de ton appartement ? /HJ
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://potteroleplay.actifforum.com/biographie-des-personnages-f
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [A GARDER] Communion (PV Thalie)   

Revenir en haut Aller en bas
 
[A GARDER] Communion (PV Thalie)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Thalie
» couleur de la table pour la communion de mon fils!
» Thalie, petite muse
» Comment apprendre à garder son sang froid en cours de maths
» ~*~ Thalie Obrayan ~*~ [Pouffy]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L'École de sorcellerie Poudlard :: Parc et lac de Poudlard-
Sauter vers: