AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 A GARDER Deux argenteries et un objet... (Rachel)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Eden Twinings
Serpentard
Serpentard
avatar

Nombre de messages : 102
Age Roleplay + Sorts : 17 ans sorts 1 2
Points Prestige : 4
Date d'inscription : 20/12/2007

MessageSujet: A GARDER Deux argenteries et un objet... (Rachel)   Jeu 3 Jan - 0:22

Les vacances approchaient à grand pas et Eden n’en pouvait vraiment plus de devoir se coltiner tous ces Gryffondors dans chaque cours. Ces derniers l’excédaient à un tel point qu’Eden aurai pu en tuer un juste pour l’avoir regardé. Elle qui aimait tant sentir le regard des hommes, de quelque maison qu’ils soient, sur son visage fin, la dévorant des yeux ne supportait plus ces petits Gryffondors qui semblaient toujours faire tout juste aux yeux des professeurs. Elle avait besoin de passer ses nerfs après un cours de potion particulièrement difficile. Elle était tellement fatiguée et excédée que même le fait de voir le professeur Mac Lean si sexy dans ses robes de sorciers ne la calma pas. Quelque chose n’allait pas, mais elle n’arrivait pas à savoir quoi. Cela faisait plusieurs jours que la fatigue cumulée à ce je ne sais quoi faisait qu’un rien la rendait irritable. Eden avait besoin d’être avec d’autres Serpentards. D’autres sorciers de sang noble qui n’essaieraient pas de faire des courbettes. Une chose était sûre, à Serpentard lorsque l’on aimait pas quelqu’un c’était la guerre ouverte. Il valait mieux attaquer par devant si on voulait être supporté par les autres. Les élèves d’autres maisons avaient tendance à un peu trop se mélanger entre eux et perdaient ainsi leur identité ainsi que leur honneur. La jeune femme voulait que tous les éléments masculins de Serpentard la regarde avec envie et désir. Elle avait besoin de voir un homme de loyauté verte la désirer. Elle prononça le mot de passe pour entrer dans la salle commune de sa maison et vit s’ouvrir le mur du donjon sur une scène qui attrapa tout de suite son attention.

Une fille qu’elle savait en septième année tout comme elle était assise dans un fauteuil, face à un jeune homme qui semblait un peu plus jeune. La jeune fille avait une main posée sur le bras du sofa sur lequel son interlocuteur était assis. Lentement mais sûrement elle tentait de faire glisser sa propre main du bras de la chaise au bras du jeune homme. Elle avait les cheveux courts bruns et des yeux foncés qui captaient l’attention. D’ailleurs le jeune homme avait l’air tout à fait captivé par ces yeux charbonneux et par le petit sourire en coin de la jeune fille.


Eden resta ainsi quelques instants, debout devant l’entrée de la salle commune des héritiers du grand Salazar à regarder ce spectacle pitoyable. Absolument pitoyable aux yeux d’Eden. Il lui semblait que la brunette aux cheveux courts ne savait guère s’y prendre avec les hommes, de plus elle ne savait même pas discerner lorsqu’un arçon lui mangeait dans la main. Au grand regret d’Eden, ce jeune Serpentard, influençable malgré la noble et forte maison dans laquelle il avait été placé, était prêt à baver sur les genoux de la fille comme un malheureux chien en chaleur.

Comment s’appelle-t-elle déjà ? Serai-ce Mickaela ?...Janet…Emily… Bien sûr que non, Emily. N’importe quoi, beaucoup trop sentimental pour être une Serpentarde que la fille qui se prénommerai Emily. Rachel ! Pas que ça importe vraiment de toute façon. Oh, mais regardez-moi ça ! Il bave tellement que même une marmite ne serai pas assez large pour contenir tout ce qui sort de sa bouche. N’est-ce pas pitoyable pour un Serpentard ? N’apprend-on donc aucune tenue, aucune valeur, aucun respect de soi, aucune noblesse à ces jeunes recrues ? Mais où va-t-on ? Où va ta maison ô Salazar ? Je vais aller m’amuser un peu, quoi de mieux pour me divertir ?

Autant Eden pouvait être malhonnête autant cette fois-ci elle avait décidé de sauver tout le monde en étant d’un honnêteté à toute épreuve. Elle passa une main distraite dans ses longs cheveux blonds ondulés, mais elle pensait déjà sa proie, au jeune homme assis sur le sofa près de l’âtre. Elle s’approcha d’un pas stable et sûr, ce même pas qui l’avait porté hors de la maison de sa mère quelques mois plutôt, après l’incident qui lui avait valu un bannissement total de la propriété maternelle. Elle posa avec désinvolture ses livres sur la table basse sur laquelle le jeune homme appuyait un pied. Elle tendit un mouchoir en tissu aux couleurs vertes et argentées de la maison au jeune homme. L’air qui était accroché à son visage était du dégoût mêlé à un sourire légèrement amusé par la scène qui se déroulait devant elle.

Tiens prend ça toi et essuie la bave qui coule de ta bouche. Je crois que tu devrai calmer tes ardeurs envers cette demoiselle, elle est ne fait que s’amuser avec toi. Tu n’es qu’un jeu pour elle.

Eden s’était assise à côté du jeune homme et posa une main sur son torse qui lui sembla plus musclé que ce qu’elle n’avait évalué depuis l’entrée de la salle. Elle se pencha et dit à l’oreille du jeune homme tout en regardant Rachel plein de malice dans les yeux.

Tu n’obtiendra rien d’elle. Elle ne semble pas comme ça, mais elle est frigide comme un glaçon. Le peu de cœur qu’elle avait lui a été arraché il y a quelque temps de cela. Moi par contre… Moi je suis une des mieux placé dans cette maison, je pourrai te faire respecter. Tu pourrai être quelqu’un d’important. Tu pourrai avoir un futur si tu étais avec moi…

La garce blonde caressa le menton du jeune homme qui la regardait avec des yeux de dragon frit. Il était désormais tout à elle. Le malheur des Serpentards est qu’ils n’arrivaient que très rarement à résister à une opportunité d’avoir ne serai-ce qu’un peu de pouvoir. Elle laissa glisser sa main jusqu’à la cuisse du jeune homme puis lui chuchota à l’oreille qu’elle le rejoindrai plus tard pour en parler plus en détail. Lorsqu’il se fut éloigné Eden adressa calmement la parole à la jeune fille.

Tu t’y es mal pris. Il faut être direct avec les nôtres, bien que celui-ci fut particulièrement mou pour un héritier vert. Directe et toujours trèès proche d’eux. Ne jamais s’assoire sur le fauteuil d’à côté ! Grosse erreur parce que tu vois je m’y suis mise facilement. J’ai eu le cou, le menton, le torse et la jambe et toi ? Le bras, juste le bras. Alors que tu aurai pu avoir tellement plus, il était tout à toi mais tu n’as rien fait pour capter son attention.

Eden avait replié ses jambes sous elle et elle regardait Rachel droit dans les yeux. Elle ne savait pas pourquoi elle lui avait expliqué comment il fallait faire. Pourquoi là ? Pourquoi maintenant ? Pourquoi alors qu’elle n’aimait que très peu la compagnie des autres filles ? Lorsqu’elle l’avait vue là, assise dans son fauteuil Eden n’avait pu s’empêcher de s’en mêler. Maintenant elle s’attendait à une réponse qui serai soit polie, sans être amicale ni même cordiale, soit Rachel allait sortir sa baguette. Personnellement Eden aurai sûrement choisi la deuxième possibilité, mais elle resta là, tranquille, à attendre une réaction de la part de la jeune fille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rachel Heartwood
Serpentard
Serpentard
avatar

Nombre de messages : 91
Age Roleplay + Sorts : 17 ans sorts 1 2
Points Prestige : 1
Date d'inscription : 12/12/2007

Profil du Sorcier
Points de vie:
100/100  (100/100)
Points de mana:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: A GARDER Deux argenteries et un objet... (Rachel)   Jeu 3 Jan - 22:08

Rachel était agacé, particulièrement agacé, non mais pour qui elle se mêle cette blondasse, déjà qu’elle se permet de venir l’approcher, lui adresser la parole mais aussi de lui casser son coup. Cela ne plaisait pas du tout à la jeuen fille qui lui lançait un regard noir et très agacé depuis son arrivé.
C’était dans son comportement depuis toute petite, elle n’aimait pas qu’on l’approche. sauf bien entendu si ce quelqu’un était plutôt de sexe masculin, grand et plutôt physiquement intelligent et encore il fallait qu’il soit particulièrement attrayant pour qu’elle ne le rembare pas illico presto avec ses manières de vipère. Et depuis peu, c’est encore pire, depuis le départ de Ryan, elle a encore plus de mal, préférant la solitude à la présence d’autres personnes. Ce n’est pas une fille facile Rachel, au non loin de là, elle n’est aimé de beaucoup de monde, bien que beaucoup de garçon la trouve particulièrement attirante mais son problème c’est surtout que elle, elle n’aime personne, pourquoi ? elle ne le sait même pas elle même mais leur seul présence l’insupporte, surtout les petits Gryffon qui ont tendance à l’agacer particulièrement. Oh oui, qu’est ce qu'ils peuvent l’énerver ceux là, mais en même temps ce sont ses proies favorites quand elle est en manque de distraction, la jeune Serpentard aime bien s’attaquer à eux pour son seul plaisir et sans véritable raison apparente, juste parce qu’ils sont là et que ça la dérange…

Bon revenons à la situation d’origine et à cette garce blonde qui a oser lui donner des leçons et lui casser son coup. Elle a réussi à faire fuir le charmant garçon qui était à ses côtés, un peu mollasson certes mais charmant en tout point de vue car après tout Eden avait vu juste, Rachel ne cherchait qu’a s’amuser un peu et ce jeune faible Serpentard lui paraissait tout indiqué. Quoi qu’il en soit, Eden lui avait fait fuir son jouet et ça elle n’appréciait pas du tout, car non elle ne savait pas à qui elle avait à faire, Rachel n’était pas du genre à se laisser marcher sur les pieds surtout par une petite blonde qui la regarde de haut, à la suite des paroles lancée par Eden, deux options lui traversèrent l’esprit, dégainer sa baguette et lui faire perdre son air fier et hautain, car Rachel avait des idées plus que douteuses qui lui trottaient dans la tête pour faire passer l’envie à cette petite garce de la provoquer mais malgré tout, elle était plutôt impressionné par la manière sadique et très vicieuse dont elle avait faire déguerpir le jeune homme et Rachel qui était également une petite peste devait bien l’admettre, elle appréciait particulièrement ses manières, elle même ayant ce même genre de tendance. Après tout pourquoi l’agresser directement, même si l’envie la démangeait furieusement de se défouler un peu, elles se ressemblaient plus qu’on pourrait le croire au premier abord et ça Rachel l’avait bien comprit, c’est donc avec un regard aussi sadique et insistant qu’à son habitude qu’elle lui répondit, la voix froide et le petit sourire en coin…


-Si tu crois que je cherchais à avoir ce garçon toute à moi, tu as encore beaucoup de chose à apprendre dit moi, si tel était le cas, je ne serais pas en train de perdre mon temps à te parler, il serait déjà dans mon lit…

La provocation, voilà son truc préféré…Et vu le regard de la blonde c’est plutôt réussi…
Tu crois quoi ? Que je vais te laisser me faire passer pour une fille incompétente, moi ? Ce n’est pas le cas loin de là, non mais…Tu veux que je te le prouve que je sais y faire…

-Quoi qu’il en soit tu avais raison sur un point je cherchais juste à m’amuser avec lui, mais c’était un peu trop facile je dois dire, trop faible, il m’amusait même plus, je suis plus amatrice de difficulté… Je suis en manque de distraction tiens...

Toujours le petit sourire en coin, avide de provoquer la jeune fille qui se tenait près d’elle et de reprendre le dessus, Rachel se leva et se dirigea vers le fond de la salle commune, toujours bien en vue de Eden, elle se retourna vers elle, le même sourire toujours pendu à ses lèvres, puis s’approcha d’un autre jeune Serpentard qui se tenait adossé au mur, un peu plus vieux cette choix, au milieu d'un groupe d'amis, elle ne choisit pas le plus moche d’ailleurs, pourquoi se priver après tout, elle s’approche, bousculant sans aucune gène son entourage, plus près, encore plus près, jusqu'à se que son corps se retrouve collé au sien et que ses lèvres touchent les siennes, ce fut bref et rapide, le jeune homme n’avait pas bronché d’ailleurs, visiblement ravi d’avoir été pris pour cible, un sourire béat et complètement idiot pendu à ses lèvres, mais Rachel ne lui accordait déjà plus le moindre intérêt et revenait d’un pas pressé à son fauteuil, sous le regard visiblement amusé d’Eden.
Rachel quand à elle avait toujours la même expression, c’était comme un jeu pour elle, un jeu sadique qui lui procurait une certaine jouissance, le plaisir de dominer, provoquer et elle était comme ça maintenant, elle aussi aimait jouer avec les hommes et elle venait de le prouver...
Alors toujours convaincu que je ne sais pas m’y prendre avec les hommes ? Sache petite peste blonde que personne ne me résiste…

Le premier contact entre les deux jeunes filles était plutôt explosif, chacune ne prononçait aucun mot et se regardait avec leur petit regard habituel mêlé de sadisme et de provocation et toutes deux soutenaient le regard de l’autre avec insistance sans vouloir lâcher, avoir le dessus, toujours le dessus, mais pour deux filles qui réagissent sensiblement pareil, ce petit jeu pouvait durer encore longtemps… très longtemps… Finalement elles comprirent et esquissèrent un sourire, pas courant chez elle d’ailleurs, première rencontre entre deux filles au passé chargé, deux filles aux envies perverses, deux pestes en puissance…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://potteroleplay.actifforum.com/biographie-des-personnages-f
Eden Twinings
Serpentard
Serpentard
avatar

Nombre de messages : 102
Age Roleplay + Sorts : 17 ans sorts 1 2
Points Prestige : 4
Date d'inscription : 20/12/2007

MessageSujet: Re: A GARDER Deux argenteries et un objet... (Rachel)   Sam 5 Jan - 22:05

La réponse de la jeune fille surprit Eden mais pas dans le sens attendu. Certes elle en était étonnée, mais surtout sur le plan de la franchise et de la rapidité avec laquelle elle avait réagi. Eden n’avait jamais remarqué cette jeune fille jusqu’à ce qu’elle sorte avec un Serpentard au futur très prometteur. Un certain Ryan quelque chose. Eden n’avait jamais compris ce qu’il trouvait à cette fille qui, bien qu’étant jolie, n’avait jamais semblé intéressante à la jeune blonde assise sur le sofa près de l’âtre. Elle se garda de dire quoique ce soit, se contentant d’observer la jeune fille qui ne tarda pas à se lever et à se diriger vers un groupe de garçons adossés à un mur non loin de là.

Mais qu’est-ce qu’elle va faire ? Ne me dis pas que… Si ! Haha quel culot ! Mais c’est qu’elle n’est pas si inintéressante que ça la petite Rachel. Peut-être même qu’on pourrai en faire une créature des plus horribles d’ici la fin de l’année…

Rachel avait embrassé le plus populaire des garçons de la bande. Simplement. Tout simplement. Maintenant, l’air triomphale elle revenait sous le regard amusé qu’Eden ne parvenait pas à cacher. Cependant cette fois encore elle se tu. Ces minutes de silence passèrent lentement mais ne parurent pas longues à la jeune fille assise sur le sofa. Elle prit le temps d’observer de plus près le visage de cette jeune fille qui lui était tellement plus similaire qu’elle ne l’avait cru au premier abord. Ses yeux noirs étaient arrogants mais en même temps semblaient cacher une certaine tristesse ou recherche de soi qu’Eden n’arrivait pas tout à fait à discerner. Elle fut surtout intriguée par sa bouche qui, contrairement à la sienne, semblait toujours porter un sourire en coin à la fois moqueur et déterminé. En la voyant ainsi Eden comprit enfin ce que le beau Ryan trouvait à cette fille. Elle lui était tout à fait opposée physiquement, mais Rachel était jolie et semblait avoir une sorte de pouvoir lorsqu’elle le voulait qui plut assez à Eden pour qu’à son tour elle esquisse un sourire.

Intéressant… Très intéressant… Bien sûr il ne faut pas qu’elle voit combien elle m’intrigue. Mais je devrai peut-être essayer de me rapprocher d’elle. Son culot et talent pourraient m’être utile dans un futur proche… Il faut donc réussir à la séduire, à l’intriguer à mon tour. Mais peut-être est-ce déjà fait ! Quelle question, bien sûr que c’est déjà fait. Douterai-je de mon pouvoir de persuasion désormais ? Ce que tu peux être ridicule des fois !

Ce n’est pas celui que j’aurai choisi, mais pas mal joué. Je dois dire que tu t’en sort assez bien pour une fille qu’on remarque peu. Ou du moins qu’on remarquAI peu… Tu pourrai faire tellement plus que simplement t’amuser avec des élèves… Tu pourrai…

Eden aimait laisser planer le doute dans l’esprit des gens, et là c’est ce qu’elle espérait faire avec Rachel. Son but était de montrer à la jeune fille ce qu’elle pouvait accomplir, ce qu’elle pourrai devenir si seulement elle avait un peu plus d’ambition. Eden voyait bien que Rachel lui était similaire en esprit et en attitude, tout autant qu’en charme, et elle était sûre que le seul moyen pour qu’elles puissent s’entendre serai un rapport de force. Un rapport où il y aurai toujours comme une course, une bataille entre elles, même s’il était possible qu’elles se supportent. Ni l’une ni l’autre ne voudrai se laisser battre par qui que ce soit et encore moins par une fille de leur acabit.

Tu pourrai essayer plus gros poisson je pense. Regarde. Moi par exemple, je vais faire mumuse avec ce cher Mr Black. Tu devrai viser pour les importants, dans cette maison ou dans une autre. Ce sont la force et le droit qui règlent toutes choses dans le monde ; la force, en attendant le droit. Prend la force et tu auras le droit à tout. Tout ce que tu espère, tout ce que tu désire. Ce qui n’est pas encore tiens le sera plus vite encore que ce que tu peux imaginer.

Eden fit une pause pour observer le visage de la jeune fille assise en face d’elle. Elle plongea son regard froid dans celui ébène de Rachel et essaya de percer ses pensées. Avait-elle compris le message ? Etait-elle d’accord ? Allait-elle éclater de rire ? Non, cela était fort peu probable, mais elle pouvait se lever. Se lever tout simplement et partir. Partir loin d’Eden et de ses laïus sur le pouvoir, de ses pensées satiriques sur le monde de leur temps, de son désir de dominer tout… Eden avait changé de position et avait désormais les jambes croisées en tailleur sous elle.

Elle attendait une réaction quelconque de la part de Rachel. Ne doutant pas, ne doutant peu, mais espérant que cette dernière allait accepter cette alliance silencieuse qu’elle lui proposait par des moyens détournés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rachel Heartwood
Serpentard
Serpentard
avatar

Nombre de messages : 91
Age Roleplay + Sorts : 17 ans sorts 1 2
Points Prestige : 1
Date d'inscription : 12/12/2007

Profil du Sorcier
Points de vie:
100/100  (100/100)
Points de mana:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: A GARDER Deux argenteries et un objet... (Rachel)   Lun 7 Jan - 12:26

Le comportement d’Eden amusait beaucoup Rachel, jamais elle ne voulait perdre la face et la jeune fille devait bien reconnaître qu’elle lui était particulièrement semblable. Toujours ce rapport de force entre les deux Serpentardes, cette dualité permanente qui faisait qu’elles étaient en toujours en compétition. Eden essayait à présent de convaincre Rachel qu’elle pourrait faire tellement plus mais s’interrompit, laissait planer le doute sur sa fin de phrase.

Pense t-elle comme moi, après tout on se ressemble pas mal, peut être était-elle vraiment comme moi alors, peut être que notre ressemblance ne s’arrête pas juste à notre désir de séduire et nous nous amusez un peu avec la gente masculine, peut être à t-elle d’autre envie aussi, peut être a t-elle elle aussi une certaine tendance pour les choses au delà des limites, peut être même plus…

Eden reprit en lui parlant à nouveaux de séduction, c’est alors que Rachel se souvient d’une chose, enfin plutôt un événement qui s’était passé en 5e année, une rumeur la concernant, une rumeur la concernant elle et un professeur plutôt, une histoire qui se serait passé entre eux, Rachel ne connaissait pas vraiment les détails, d’ailleurs elle s’en contrefichait à cette époque, mais comprenait à présent que cette rumeur n’en était pas une et elle avait la forte conviction que cette histoire s’était véritablement passé, voilà surment ou voulait en venir la jeune fille d’ailleurs, mais elle ne savait probablement pas les véritables intentions de Rachel, elle avait changer depuis le départ de Ryan, certes, mais tout ce à quoi il avait vraiment réussi à la changer vraiment au fond demeurait intacte, ses pensées profondes étaient les mêmes, toujours aussi sombres. Eden savait-elle ? Avaient-elle les mêmes envies au fond ? Ou voulait-elle seulement s’amuser un peu ? Telle était la question mais Rachel devait savoir, cette fille l’intriguait, elle ne s’était jamais intéressé à quelqu’un d’autre qu’à Ryan durant les dernières années, mais maintenant elle devenait curieuse, curieuse du monde, curieuse des gens qui l’entourent et surtout de ceux qui l’approche un peu trop prêt, dans le cas présent de celle qui l'approche un peu trop prêt mais ce cas là était pourtant différent, elle avait trouvé quelqu’un de semblable à elle, comment se fait il qu’elle n’ait jamais porté le moindre intérêt à cette fille auparavant, une fille qui fait preuve qu’un sadisme particulièrement frappant, une fille dont les envies sont si proches des siennes…

Au fur et à mesure qu’elle parlait, Rachel compris une chose, la jeune fille lui faisait comprendre ses intentions, par des moyens détournés certes, mais entre filles du même acabit, elles se comprenaient. Rachel n’avait pas besoin d’être legilimens pour percer les pensées d’Eden à cette instant, la jeune femme l’observait, une certaine appréhension de savoir ce que Rachel en pensait pouvait se lire sur son visage, la jeune Serpentarde profita un peu de cette instant, restant silencieuse et observant Eden, le sourire en coin toujours présent sur son visage. Elle aussi se mis à replier ses jambes sous elle et resta là quelques instants avant de répondre :


-Je suis d’accord avec toi ma chère, Prend la force et tu auras le droit à tout, je crois que je ne pouvais pas aussi bien résumer. Quoi qu’il en soit j’avais compris cette technique il y a déjà longtemps, ne t’inquiète pas pour ça, je ne suis pas une débutante en la matière et pour ce qui est de viser plus haut, je pense que ça n’a pas un profond intérêt en soit, il y a tellement de chose plus intéressante à faire...
Rachel marqua une pause, la regardant intensément, cherchant à savoir si elle avait bien compris ce qu'elle avait voulu lui dire, avant d'ajouter d'une voix légèrement plus chaleureuse que précédemment:
- En tout cas je constate que pour ce qui est du pouvoir, nous avons relativement le même avis sur la question…

Rachel lui lançait à présent un regard qui en disait long, non seulement elle venait d’accepter son alliance mais venait de lui avouer elle aussi ses intentions, bien au delà du jeux de Séduction que lui proposait Eden.

La petite brunette observait à présent la réaction de celle qui était devenue désormais son acolyte, la jeune fille l’observait elle aussi, une expression d’avidité et de pouvoir se lisait sur son visage. Rachel comprit à cette instant tout l’intérêt de cette rencontre, elles pouvaient toutes deux s’apporter mutuellement quelque chose et ça elles l’avaient bien compris, non seulement les deux jeunes filles avaient les mêmes envies mais le côté sombre de Rachel intriguait fortement Eden tandis que le côté petite garce manipulatrice de la blonde plaisait beaucoup à Rachel. Elle pouvait donc se compléter d’une certaine manière et une petite étincelle apparut dans les yeux de la jeune fille qui pensait déjà à tous ce qu’elle pourrait accomplir à deux.

Intéressant tout ça, vraiment très intéressant, elle pourrait peut être m’aider à comprendre certaines choses et peut être même à le ramener…Rhho ne te fais pas d’illusion il est partit et ne reviendra pas... Mais il devait surment avoir une raison, jamais il ne serait partit comme ça, sans moi, je trouvais pourquoi et si il faut j’irai même le chercher…

Le petit sourire de Rachel réapparut à nouveau au coin de ses lèvres, elle venait de prendre conscience de l’utilité de la jeune fille auprès elle, et ceci la ravit, mais elle n’était pas sans savoir qu’Eden avait elle aussi probablement des idées derrière la tête…


-Toi aussi tu pourrais faire tellement plus que tout ça, tellement plus que t’attaquer à de simples professeurs…

Toujours une certaine provocation persiste entre les deux jeunes filles mais à présent leurs intentions étaient à plat, Rachel attendait maintenant de savoir si Eden était prête à aller jusque là, là ou elle espérait pouvoir l’emmener…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://potteroleplay.actifforum.com/biographie-des-personnages-f
Eden Twinings
Serpentard
Serpentard
avatar

Nombre de messages : 102
Age Roleplay + Sorts : 17 ans sorts 1 2
Points Prestige : 4
Date d'inscription : 20/12/2007

MessageSujet: Re: A GARDER Deux argenteries et un objet... (Rachel)   Lun 7 Jan - 22:35

Plus Eden regardait la jeune fille assise face à elle et plus elle la trouvait intrigante. Elle l’était à tout points de vue. Sa manière d’agir, de bouger, de penser. C’est comme si elle cachait quelque chose qui lui était vital mais qu’en même temps elle y puisait toute sa force. Eden avait l’intime conviction que cela avait un rapport avec le départ soudain de Ryan, mais elle ne voulait pas compromettre cette alliance, que Rachel avait acceptée silencieusement, en lui posant des questions trop personnelles. De plus Eden avait autre chose à penser que ces futilités entre deux Serpentards. Si Rachel avait été blessée par Ryan elle avait l’air d’en être ressortie encore plus pervertie et Eden aimait ça. Tout ce qu’Eden voulait c’était de pouvoir compter sur elle pour mettre en place un réseau tellement puissant que toute l’histoire s’en souviendrai comme étant le pire depuis des années. Enfin, tout cela n’était qu’à un état de fœtus pas encore bien formé dans l’esprit de la jeune fille blonde. Rachel parlait et Eden se prit à détendre sa bouche dans un léger sourire. Rachel était vraiment tout ce qu’elle avait cherché depuis le début de l’année. C’était la compagne de chasse idéale et elle sentait déjà qu’elles allaient former une équipe parfaitement complémentaire en tout point tout en gardant une distance leur permettant d’avoir leurs propres pensées et désirs.

Alors comme ça c’est aussi le pouvoir que tu désires Mademoiselle Heartwood. Et soit, pouvoir ce sera. Mêmes désirs, même goûts… Serai-t-elle une sœur cachée ? Allons Eden ne pousse pas les choses tout de même. Certes il y a définitivement un lien entre vous mais n’oublie pas que tu ne connais pas encore cette jeune fille au futur qui semble bien prometteur.


La jeune fille blonde se leva l’instant d’une seconde histoire de décroiser ses jambes puis se rassit en les tendant devant elle, appuyant ses talons chaussés de fines ballerines noires sur le rebord de la petite table située entre Rachel et elle. Elle allait dire quelque chose à propos du pouvoir dont son interlocutrice parlait avec un semblant de connaissance lorsque cette dernière dit quelque chose qui fit rire Eden. Oui, la froide Eden partit d’un éclat de rire qui fit se retourner tout les gens présents dans la salle commune. La jeune fille à la chevelure d’or et aux yeux de glace se pencha vers Rachel comme pour lui faire une confidence. En réalité tout le monde pouvait l’entendre et Eden le savait parfaitement, mais c’est ce qu’elle voulait.

Je vois que tu a entendu les rumeurs… C’est intéressant n’est-ce pas ce qui se dit sur les uns et les autres. J’ai beaucoup entendu parler de toi aussi, mais bien sûr cela ne concernait pas quelqu’un d’aussi influent qu’un professeur… En toute honnêteté je dois dire que ton choix n’était pas des plus mauvais non plus… Ce Ryan… Mystérieux et charmant. Tout ce que j’aime chez un homme…

Attention à ne pas casser cette union encore fragile Eden ! Elle sait se servir des racontars de bas étage, c’est formidable. Peu de gens se rendent compte combien c’est important dans la lutte pour le pouvoir. Le peuple détient la force. Manipule-le avec ses propres paroles et toutes les portes s’ouvriront devant toi.

Que dirai-tu d’aller faire un petit peu de ménage chez les bouseux qui peuplent les autres maisons ? Un peu de divertissement pour fêter ces vacances prochaines. J’aimerai voir si tu es aussi douée avec les élèves de bas étage qu’avec les jeune Serpentards…

Elle esquissa un sourire un coin à l’attention de sa future partenaire de crime et se rassit, le dos bien callé contre le dossier du sofa. Elle espérait que Rachel allait lire dans cette invitation tout ce qu’elle projetait de faire si elles s’entendaient à merveille, si cette alliance non encore officialisée était bien en bonne voie de devenir l’explosion de sadisme, de froideur et de manipulation qu’Eden attendait. Dans son esprit les choses ne pouvaient pas se passer autrement, il lui arrivait que très rarement, on pourrai dire jamais, de mal juger quelqu’un. Eden passa une main dans ses cheveux dorés et jeta un air amusé à un fort charmant jeune homme qui venait de rentrer dans la salle commune. Mais pour une fois elle avait autre chose de mieux à faire que de séduire un pauvre naïf qu’elle jetterai ensuite telle une mante religieuse avec son amant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rachel Heartwood
Serpentard
Serpentard
avatar

Nombre de messages : 91
Age Roleplay + Sorts : 17 ans sorts 1 2
Points Prestige : 1
Date d'inscription : 12/12/2007

Profil du Sorcier
Points de vie:
100/100  (100/100)
Points de mana:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: A GARDER Deux argenteries et un objet... (Rachel)   Mar 8 Jan - 23:18

Grave erreur, Eden venait d’aborder le sujet de Ryan, mais la jeune fille l’avait bien cherché , il faut bien l’avouer, la provoquant sur une certaine rumeur concernant un professeur, cette dernière n’avait d’ailleurs montré aucune gène à l’évocation de celle ci, semblant même en être très fière, un trophée de plus à son palmarès, en revanche l’évocation de Ryan fût un tout autre effet, Rachel perdit son petit sourire et son air noir et mauvais reprit le dessus, ses yeux lancèrent à nouveau des éclairs et elle était à deux doigts de décocher un sort qui aurait fait passer l’envie à cette petite peste blonde d’aborder à nouveau le sujet mais la jeune fille se raisonna, prenant sur elle pour se calmer.

Ca ne serait vraiment pas très malin de te déchaîner sur elle, elle qui te ressemble tant et qui pourrait t’apporter probablement beaucoup, tu as joué la provocation, fallait t’y attendre, il va falloir apprendre à calmer tes nerfs ma vieille, n’empêche elle a de la chance de pouvoir m'être utile sinon elle serait déjà plus là, à me regarder avec son petite sourire niais...

Rachel se ravisa et son air mauvais disparut presque automatiquement que Rachel entendit les dernières paroles de la jeune fille, faisant à nouveau place à son célèbre petit sourire en coin.

Ainsi donc elle veux martyriser des petites têtes, intéressant, voilà qui pourrait me détendre un peu, je me sens un rien agacé là et j’ai besoin de me défouler un peu et je pense que ces petits bâtards au sang impure des autres maisons pourraient bien faire l’affaire... Tu te rappelle que toi aussi tu es née moldu, pfff ce n'est pas comparable, ces gens là je n’arrive même pas à admettre qu’ils aient pu m’élever, quoi qu’il en soit je vaut mieux que toute cette vermine qui est à Poudlard et qui ne mérite pas leur place ici… En tout cas elle vient de dire clairement un fait intéressant, elle n’est donc pas seulement centrée sur la gente masculine, voilà qui me conforte dans mon idée, excellent tout ça, elle est comme toi, maintenant j’en suis sûr, alors fait un effort Rachel, gagne sa confiance et tu pourrais t’en servir comme tu veux…

Le regard froid et vicieux, Rachel se redressa et s’assis correctement dans le fauteuil puis se retourna vers Eden et lui adressa un petit sourire qui montrait tout le sadisme dont elle pouvait faire preuve et dont elle avait une envie débordante de faire usage à l’instant présent.


-J’accepte la proposition ma chère, j’ai une certaine envie de me défouler un peu et il me tarde de te voir à l’œuvre également…

C’est le moment de faire ses preuves maintenant, ça va devenir intéressant et nous allons vite voir ce dont elle est capable…

Rachel se leva brusquement de son fauteuil et se dirigea vers l’entrée de la salle commune avant de se retourner vers Eden qui s’était levée à son tour, lentement et avec toute la grâce donc elle était capable puis elle se dirigea à son tour vers l’entrée pour rejoindre Rachel. Le sourire qu’elle lui adressait à présent signifiait probablement beaucoup de chose mais la jeune fille ne peut en conclure qu’une chose évidente, elle était visiblement satisfaite...

Les deux Serpentardes arpentaient à présent le couloir, à la recherche d’une victime potentielle, un être faible et chétif qu’il te tardèrent pas à trouver, un garçon qui devait être en première ou deuxième année vu sa petite taille et qui n’était certainement pas de leur maison, mais qui se baladait seul dans le couloir à une heure si tardif, heure qui était de loin plus tardive que celle autorisée, le jeune garçon paraissait visiblement perdu vu son comportement.

Surment un Gryffon ou à la rigueur un Serdaigle pour oser se balader à cette heure là, m’enfin c’est notre jour de chance, mais vu l’heure mieux vaut se la jouer discret, j’ai pas envie de devoir perdre encore mon temps en retenue…

Les deux jeunes filles s’échangèrent un regard puis s’approchèrent lentement et sans faire de bruit du jeune garçon qui avait le nez en l’air, arrêté au milieu du couloir, dos à elle, tentant de se repérer dans le couloir. Elle s’approchaient près de lui, tout prêt et Rachel se baissa au niveau de son oreille et annonça dans un chuchotement à peine audible mais suffisamment pour être entendu par son acolyte qui ne se trouvait pas à moins d’une vingtaine de centimètres.

-Alors, on est perdu…

Le jeune garçon se mis à sursauté particulièrement violemment et émit un petit cri aigu.
Pauvre idiot, tu risques de nous faire repérer.
Rachel sortit sa baguette instantanément et murmura un
« Silencio » en direction du jeune garçon qui commença à tenter de s’éloigner d’elle lentement, visiblement paniqué… Rachel reprit la parole, toujours à voix base mais on pouvait distinguer à présent la froideur dans sa voix et son petit sourire en coin ne pouvait que trahir ses intentions.

-Attend petit, il semblerait que tu ne vas pas dans la bonne direction là… Confusio.

Le jeune garçon paniqua rapidement, ne sachant pas ce qui lui arrivait, il marchait un peu au hasard dans le couloir, ce qui le fit percuter assez violemment le mur et tomba presque assommé à la renverse. Les deux filles réprimèrent toutes deux un rire et échangèrent un nouveau regard complice, Eden visiblement très amusé par la scène, pointa à son tour sa baguette et s’apprêta à continuer leur petite distraction…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://potteroleplay.actifforum.com/biographie-des-personnages-f
Eden Twinings
Serpentard
Serpentard
avatar

Nombre de messages : 102
Age Roleplay + Sorts : 17 ans sorts 1 2
Points Prestige : 4
Date d'inscription : 20/12/2007

MessageSujet: Re: A GARDER Deux argenteries et un objet... (Rachel)   Mer 9 Jan - 21:24

Eden ne prêta aucune attention au regard dur que Rachel lui jeta après qu’elle eut évoqué Ryan. C’était dit, il était beaucoup trop tard pour se préoccuper des sentiments de la jeune fille concernant ce mystérieux personnage. La jeune fille à la beauté froide n’avait déjà que trop prêté d’importance aux sentiments d’une jeune personne qu’elle venait de rencontrer et elle voulait désormais s’amuser. S’amuser pour faire passer le temps, mais aussi pour la tester. Oui, il fallait tester cette Serpentarde qui avait un potentiel exceptionnel mais dont Eden n’avait pas encore vu les exploits en matière de violence physique. Car telle était bien la question qui traversait la tête blonde, Rachel allait-elle être capable de faire du mal, pur et dur, ou allait-elle se contenter de regarder depuis la touche ? Dans l’esprit d’Eden il était clair que Rachel saurai se montrer à la hauteur, mais il ne faut jamais trop surestimer les autres dans ce genre de domaine, et rien n’était mieux que de voir pour être sûr de ce qu’on avançait.

Rachel accepta immédiatement l’offre d’Eden et les yeux de celle-ci trahirent quelque peu le sourire qui illuminait son intérieur glacé. Elle venait de franchir une étape qui l’emmenait sur la longue route de la souffrance, de la froideur, de la haine, du mépris et du plaisir ultime. Rachel ne se savait pas encore, mais Eden avait de grands projets pour elles. Certes Rachel semblait l’avoir compris lors des allusions qu’elle avait fait un peu plus tôt, mais elle ne devait pas se rendre compte de l’ampleur du projet qui germait dans la petite tête de la grande blonde.

Elles étaient dehors, dans les couloirs à la recherche d’une proie, d’un petit être geignard qui irai pleurer dans les jujupes d’un professeur à coup sûr. En fin de compte c’était à se demander ce qu’Eden préférait, martyriser un petit faible d’esprit ou tenter de passer à travers les mailles du filet tendu par les professeurs pour attraper tous les élèves faisant usage de leur expérience supérieure en magie sur des plus petits. C’est à ce moment là qu’un jeune garçon croisa leur chemin. En réalité il était de dos et semblait perdu, mais on peut dire que par malchance il croisa leur chemin et qu’il allait apprendre à ne pas se perdre dans les couloirs à une heure où de moins en moins de gens passaient là.

Eden et Rachel n’eurent qu’à échanger un regard pour se mettre d’accord sur la marche à suivre. En silence elles s’approchèrent, en silence elles sortirent leurs baguettes, et en silence la garce blonde fit signe à la garce brune de commencer la fête. Aucun mot, aucune parole, que des regards et des précautions. Il n’y prêtait guère attention, mais il ne fallait pas qu’il voit leurs ombres sur les murs, ni n’entende le froissement de leurs uniformes lorsqu’elles se déplacèrent vers lui. Lorsque le petit se rendit compte qu’elles étaient derrière lui il était beaucoup trop tard.

Rachel avait chuchoté à son oreille des mots qui allaient déclancher quelques longues minutes de souffrance intense pour le garçon. Eden fit un sourire glacial à leur proie, comme un lion à la gazelle pour lui indiquer que la partie de chasse est finie, et se contenta de regarder ce que son acolyte allait faire subir au morveux. Elle commença par un sort de mutisme, ce qui était un logique dans le sens qu’il lui était ainsi impossible de crier à l’aide. Ensuite la jeune brune lui lança un sort de Confusio qui l’envoya s’écraser contre un mur ce qui le laissa quasiment assommé. Les jeunes filles se regardèrent, gardant toutes deux un petit rire au fond de leur gorge.

Le point de non-retour avait été franchit dès le moment où le garçon avait heurté le mur de plein fouet, mais le pire était à venir. Etant un peu étonnée que Rachel ne sorte pas l’artillerie lourde alors que leur proie était si inoffensive, Eden sortit sa propre baguette pour lui montrer ce qu’il fallait faire. En réalité, elle se demanda si Rachel n’attendait pas elle aussi de voir ce qu’elle allait faire pour agir d’une manière plus appropriée.

Que faire ? Pas quelque chose de trop fort, on ne voudrai pas blesser ce petit jouet dès la première minute. Non non, il faut quelque chose de mauvais mais amusant à la fois. Surtout pour nous ! Pourquoi pas un petit sort d’entrave…


Où vas-tu mon mignon ? Attends une minute, tu as quelque chose à ta jambe. Locomotor mortis !

Le garçon avait eu le temps de se relever, mais ne pu pas courir car il fut touché quasi-instantanément par le sort qui venait de filtrer à travers les lèvres entrouvertes d’Eden. Elle le regarda tomber avant de s’approcher et de l’observer entrain d’essayer de se débattre contre une force invisible qui lui paralysait les jambes. Une main sur la bouche elle dit d’un air qui se voulait étonné :

Oups je suis désolée, je me suis trompée. Attends… Levicorpus !

Le garçon flottait à présent à quelques mètres du sol, assez haut pour qu’il se fasse mal en tombant, pas assez pour toucher le plafond. D’ailleurs Eden se souvenait d’une fois où elle avait envoyé une fille au niveau du plafond juste pour l’avoir bousculé dans les toilettes. Ce fut assurément un grand moment de la misérable vie de cette pitoyable créature. Une Poufsouffle encore. Elle avait eu car Eden avait été tentée de lui mettre la tête dans la cuvette des toilettes, mais ne voulant pas mouiller son uniforme tout propre elle avait opté pour une solution plus… aérienne.

Du bout de la baguette la jeune fille aux cheveux dorés fit tourbillonner le petit dans les airs puis se tourna vers sa comparse, un petit sourire accroché au coin des lèvres. Elle avait une idée en tête, elle allait proposer quelque chose d’assez amusant à Rachel.


Je le lâche et tu le rattrapes le plus proche possible du sol. Je veux qu’il ait encore plus peur. Je veux qu’il se sente misérable et qu’il pleure pour sa mère. Je veux qu’il se souvienne de nous toute sa misérable vie de larve sous-développée. Prête ?

Liberacorpus !


Eden regarda le garçon tomber. Il semblait avoir comprit que seule Rachel pouvait le sauver d’une chute qui risquait de lui être fatale. Il eut juste le temps de jeter un regard de pitié, de supplication aux jeunes filles avant que…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rachel Heartwood
Serpentard
Serpentard
avatar

Nombre de messages : 91
Age Roleplay + Sorts : 17 ans sorts 1 2
Points Prestige : 1
Date d'inscription : 12/12/2007

Profil du Sorcier
Points de vie:
100/100  (100/100)
Points de mana:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: A GARDER Deux argenteries et un objet... (Rachel)   Dim 13 Jan - 16:08

Il eut juste le temps de jeter un regard de pitié, de supplication aux jeunes filles avant que Rachel ne réagisse rapidement avec un nouveau Levicorpus ! qui fit arrêter le pauvre malheureux à cinq centimètres du sol, toujours suspendu par un pied, transit de peur, il s’agitait comme un dément, tentant de crier à l’aide mais aucun son ne sortait de sa bouche, le petit était à présent pris d’une crise de tremblements. Rachel, la baguette toujours pointé vers lui, se rapprocha du jeune garçon et murmura ses quelques mots d’une voix totalement différente de son habitude mais qui se faisait plus douce et avait perdu toute sa froideur, tout en adressant un sourire complice à son acolyte.

-Tu me semble pas très à l’aise comme ça, pauvre petit, tu veux que j’arrête ça, n’est ce pas ?

Le jeune garçon hocha la tête avec toujours le regard suppliant, ce à quoi Rachel répondit avec un sourire, un sourire qui semblait sincèrement désolé :
-Très bien, tu m’as convaincu..

Alors que le jeune Serdaigle, car à présent elles pouvaient distinguer l’emblème des Serdaigles accroché à sa cape, semblait rassuré, du bout de sa baguette, la jeune Serpentarde fît remonter le jeune garçon un peu plus haut avant de murmurer : Liberacorpus !
Le pauvre malheureux alla s’écraser lamentablement sur le sol, visiblement à nouveau sonné par le choc.

-Tu t’es fait bobo à la tête petit ?

La voix de Rachel avait retrouvé toute sa froideur et son sadisme perpétuel et les deux jeunes filles laissèrent échappé un petit rire sadique, tandis que le petit Serdaigle tentait de s’enfuir en courant dans le couloir, ses jambes ayant retrouvé leur mobilité…

-Rhhoo, on commençait à peine à s’amuser, ne t’en va pas comme ça… Impedimenta ! ce qui ralentit considérablement sa course, comme ci il était victime d’un vent de face particulièrement violent.

Dans la précipitation, le jeune garçon avait laissé tomber quelque chose, une petite sphère qui devenait rouge quand on oubliait quelque chose, un Rappelle-tout. Rachel s’empressa de ramasser le petit objet avant d’émettre un petit rire nerveux quand elle constata qu’il y avait quelque chose de gravé grossièrement dessus, ces quelques mots que la jeune fille prononça assez fort pour que son acolyte les entendent.

-Pour que tu n’oublie jamais que nous sommes toujours là pour toi ! Ohh que c’est chou !!

Les deux comparses échangèrent un nouveau regard et Eden fût soudain prise d’un fou rire incontrôlable et particulièrement glaciale qui aurait fait frissonner n’importe quelle personne saine d’esprit, tandis que Rachel s’adressa à nouveau au jeune garçon sans prendre la précaution de baisser la voix.
-Tu n’aurais pas oublié quelque chose d’important ?

Le jeune garçon, qui allait bientôt regretter sa curiosité, se stoppa net et se retourna vers la jeune fille qui avait sa petite sphère dans sa main gauche, bien en vue. Le garçon blêmit, probablement un cadeau de sa famille et resta immobile. Eden venait de lancer un regard à Rachel qui en disait long, elle tenait, elle aussi, à s’amuser encore un peu et de ne pas laisser leur petit joujou partir si facilement. Rachel hocha légèrement la tête pour lui faire comprendre qu’elle n’en avait pas l’intention et se retourna vers le jeune garçon qui semblait pétrifié mais également perturbé entre le désir de s’enfuir à toute jambe et celui de récupérer son objet qui semblait particulièrement précieux à ses yeux.

-Et bien, il semblerait que ta jolie petite tête n’a pas été trop amochée par nos soins, étant donné qu’elle est visiblement vide…

Le petit sourire en coin réapparut et elle ajouta :
-Très bien, je vais donc faire ma B.A de l’année, je vais te rendre ce truc qui m’est vraiment d’aucune utilité…

La main gauche lévée, Rachel pointa sa baguette, qu’elle tenait de l’autre main, sur la petite sphère et murmura : Waddiwasi ! Le petit objet fût projeté avec une extrême violence sur le garçon et le percuta avec force au niveau de l’estomac. Le souffle coupé, il tomba à nouveau à la renverse.

Mais leur éclat de rire, les bruits que le jeune garçon avait fait en percutant le mur ou le sol ou même le volume de voix des deux filles qui ne prenaient même plus la peine de chuchoter, avaient surment attirer l’attention et des bruits sourds se firent entendre non loin d’eux…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://potteroleplay.actifforum.com/biographie-des-personnages-f
Eden Twinings
Serpentard
Serpentard
avatar

Nombre de messages : 102
Age Roleplay + Sorts : 17 ans sorts 1 2
Points Prestige : 4
Date d'inscription : 20/12/2007

MessageSujet: Re: A GARDER Deux argenteries et un objet... (Rachel)   Dim 27 Jan - 10:48

Eden était follement amusée par leur petit jeu avec le novice. Il avait peur, elles s'amusaient, que demande le peuple? Rachel, toujours dans un souci de cruauté à son égard le lâcha enfin et lorsqu'il s'écrasa comme une mouche sur le sol, elles laissèrent échapper un petit rire sadique qui ne laissa aucun doute au petit quand à leurs intentions. La nuit allait être longue pour lui.

La jeune fille vit tomber un objet de la poche du petit et lorsque son acolyte lui montra ce que c'était, elle fut prise d'un éclat de rire qui ne fit faire qu'un seul tour au sang du Serdaigle déjà terrorisé. Elle sentait que leur petite partie de jeu était loin d'être terminée. Eden regardait Rachel, le sourire en coin, ses yeux glacés fixés sur le petit être terrorisé avec lequel elle jouait comme s'il était un simple pantin de bois tenu par des ficelles invisibles.

En observant Rachel, Eden se félicita de son choix. La jeune fille aux cheveux d'ébène avait toutes les qualités requises pour l'assister dans ses plans. Elle aimait la manière qu'elle avait eu d'aller vers le garçon dans la salle commune un peu plus tôt, mais sa cruauté et son manque de pitié plaisaient d'autant plus à Eden qu'elle lui était semblable de par ses réactions.

Elle est parfaite! Juste parfaite. Certes il faudra la modeller un peu pour qu'elle soit moins rebelle, mais ses réactions... Je n'aurai aps pu trouver mieux. Même un garçon qui serai beaucoup plus facilement maléable ne saurai faire preuve d'autant de cruauté à l'égard d'une misérable vermine comme ce Serdaigle.


Le petit essayait encore de s'enfuir. N'avait-il donc rien appris? La petite leçon qu'elles venaient de lui apprendre semblait ne pas avoir fonctionné comme espéré car il continuait à résister. Mais, d'une certaine manière, n'était-ce pas ce qu'elle voulait. Eden préférait s'amuser avec les choses défendues, les jouets des autres ou les choses taboues. Si le petit s'était laissé faire, elle aurai perdu toute envie de lui infliger quoi que ce soit. La chasse est toujours beaucoup plus intéressante que la mort de la bête, non?

Attend Rachel, ne le finit pas. J'aimerai encore jouer un peu avec. Et puis, si on ne le laisse pas en vie, qui pourra dire aux autres Serdaigles de misère de bien se tenir et de ne pas se promener seuls dans les couloirs le soir?

A ce moment là un bruit se fit entendre, comme des pas sourds. Comme si quelqu'un ne voulait pas être repéré. Le sang d'Eden ne fit qu'un seul tour. Pour Eden il n'était pas question de reculer, pas question de se cacher, mais qu'allait-il en être de Rachel. De plus, devaient-elles risquer de se faire prendre pour si petit poisson alors qu'il y avait des tonnes de plus gros poissons avec lesquelles elles pourraient jouer ?


Elle prit sa décision sans consulter Rachel. Après tout, c'était elle qui avait proposé de venir martyriser un petit, elle avait le droit de choisir quand elles s'arrêtaient.

Tu as entendu? D'où est-ce que ça viens? Viens, rentrons dans la salle commune, ça serai ridicule de risquer nos vacances juste à cause de cet imbécile tu ne crois pas? Laissons le petit Serdy retourner à ses livres, en espérant qu'il ai bien compris le message. Compris saleté?

Elle venait de cracher ça à la figure du petit dont elle s'était rapproché assez pour qu'il tremble. Ses yeux froids, sans aucun signe de sympathie, fixés sur lui elle se demandait ce qui la retenait de lui jetter encore quelques sorts bien sentis. La raison l'emporta sur le désir et elle s'éloigna du tas de chair pleurant qu'était le Serdaigle. Il avait eu tellement peur et il avait tellement peur qu'elles s'en reprenne à lui qu'il n'osait pas bouger, se mordant l'intérieur des joues pour ne pas éclater en sanglots. Un seul regard suffit à Eden pour savoir qu'il ne parlerai pas, il savait que même si elles ne connaissaient pas son nom elles le retrouveraient et cette fois ci n'auraient aucune pitié. Sans plus se soucier de leur jouet, la jeune blonde regarda sa comparse et lui fit signe de la suivre. Elle voulait juste jetter un coup d'oeil à la personne qui avait fait les bruits avant de retourner dans la salle commune. Si quelqu'un les avaient vu il valait mieux qu'elles sache qui c'était pour pouvoir prendre leur revanche au cas où cette personne disait quelque chose.

Un doigt sur la bouche, marchant sur la pointe des pieds, elle s'avança vers l'angle du couloir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rachel Heartwood
Serpentard
Serpentard
avatar

Nombre de messages : 91
Age Roleplay + Sorts : 17 ans sorts 1 2
Points Prestige : 1
Date d'inscription : 12/12/2007

Profil du Sorcier
Points de vie:
100/100  (100/100)
Points de mana:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: A GARDER Deux argenteries et un objet... (Rachel)   Jeu 31 Jan - 1:06

Les bruits de pas se rapprochèrent et les deux comparses durent s’éloigner afin de ne pas être vu, pas qui avait eu l’audace de les interrompre, qui venait de gâcher leur plaisir ? Les deux garces avaient toutes deux la même idée derrière la tête et il suffit d’un seul regard de la part d’Eden pour que Rachel comprenne le message, elle aussi était frustrée, elle aussi se serait bien amusé encore un petit moment avec le petit Serdy qui pleurnichait au sol et elle aussi tenait à faire payer le responsable de cette interruption.
Qui que ce soit, il ne va pas s’en tirer comme ça…

A nouveau les deux jeunes filles avaient baissé le ton et tentaient de faire le moins de bruit possible pour se rendre à l’angle du couloir opposé à l’endroit d’où semblait venir les pas. Elles restèrent là quelques instants, toutes deux collés au mur, la tête penchée légèrement pour observer les alentours mais elles voyaient que le petit Serdaigle qui se tenait face à elle alors qu’il aurait pu profiter de l’occasion pour prendre la fuite, il était resté là, à présent assis par terre, sanglotant, toujours sous le choc, il était comme tétanisé et n’osait plus du tout bougé. Pff misérable...

Les bruits de pas se rapprochèrent, encore un peu plus, quand soudain les deux pestes aperçurent une silhouette au bout du couloir. Une silhouette longiligne s’approchait à petit pas, guettant les alentours, projetant une faible lumière du bout de sa baguette. Les deux acolytes pouvaient à présent distinguer à la lueur de sa baguette, ses longs cheveux châtain lui retombant jusqu’au rein, vétue d’une longue cape qui lui recouvrait parfaitement les épaules d’où on pouvait distinguer l’emblème des poufsouffles, elle paraissait légèrement plus jeune que les deux sadiques et une écharpe à l’effigie de Poufsouffle ornait son coup. Pas de doute c’est une poufsouffle, une simple petite pouffy, on va bien se marrer.

Elles étaient tout de même trop loin pour bien distinguer les traits de son visage. Celle ci était à présent arrivé à la hauteur du garçon, elle s’était accroupie face à lui, elle se tenait donc dos aux deux Serpentardes. Une main sur l’épaule du jeune garçon, elle semblait tenter de le consoler avec des paroles douces que les jeunes filles ne pouvaient distinguer.

Les deux vipères, elles qui étaient particulièrement agacé quelques instants auparavant, avaient retrouvé leur petit sourire sadique, une nouvelle proie à leur porté, une jeune pouffy. Rachel, avec son perpétuel sourire en coin, observa sa comparse, le courant passait bien entre elles, elle se comprenait à présent d’un simple regard et Rachel sût de suite les intentions de la garce blonde, elles avaient la même lueur dans les yeux à présent, il était temps de faire payer à cette petite Pouffy le prix de les avoir dérangé en plein divertissement.

Elles se rapprochèrent doucement, les baguettes en avant et sortirent légèrement de l’ombre que leur offrait le bout du couloir. Mais tandis qu’elles se rapprochaient à petit pas, un autre bruit se fit entendre, différent cette fois et qui semblait provenir de derrière les deux Serpentardes. Une voix… même deux voix, des voix d’adultes, des professeurs… Des professeurs qui avaient visiblement entendu tous ce rafût et qui venaient voir ce qui se passe.
On n'a vraiment pas de bol ce soir, Grrr

La jeune Poufsouffle sursauta en entendant ces bruits et tourna la tête vers l’endroit d’où semblait provenir ces voix, l’endroit où se tenait les deux Serpentardes qui se situaient encore à une bonne distance. Ensuite tout se passa comme dans un film en accéléré, le petit Serdaigle perdit le peu de couleur qu'il lui restait au vu du retour de ses deux bourreaux, la jeune Poufsouffle semblait plus surprise qu’autre chose tandis que les deux descendantes de la maison du Serpent échangèrent un regard qui en disait long, elles n’avaient pas plus envie l’une que l’autre de se faire pincer.
Pas envie de perdre mon temps dans les cachots, j’ai tellement mieux à faire ^^


-Il faut pas traîner ici, viens…

A peine Rachel eût prononcé ses mots que les deux Serpentardes avaient déjà regagné le coin du couloir, après avoir lancé tout de même des regards noirs aux deux jeunes élèves mais la jeune Poufsouffle n’avait surment pas eu le temps de bien voir leur visage. Les deux jeunes filles se rendirent directement à leur salle commune, une chance qu’elles connaissaient parfaitement les couloirs du château, elle purent éviter sans encombres de mauvaises rencontres, tel un professeur qui rode pendant la nuit…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://potteroleplay.actifforum.com/biographie-des-personnages-f
Eden Twinings
Serpentard
Serpentard
avatar

Nombre de messages : 102
Age Roleplay + Sorts : 17 ans sorts 1 2
Points Prestige : 4
Date d'inscription : 20/12/2007

MessageSujet: Re: A GARDER Deux argenteries et un objet... (Rachel)   Ven 8 Fév - 9:37

Les bruits qu’elle avaient entendues venaient d’une jeune fille qui s’était précipitée sur le petit Serdaigle que les deux Serpentardes venaient de laisser en paix, si tel mot peut être employé après une séance aussi intense de sadisme. Eden n’en croyait pas ses yeux. Une misérable petite Poufsouffle osait parler et réconforter le petit cafard que Rachel et elle-même avaient passé tant de temps à effrayer.

A quoi bon façonner la peur si c’est pour qu’elle soit salie par de la compassion si rapidement après ?

Rachel, tout comme sa compagne diplômée ès torture juvénile, semblait prête pour un autre tour de jeu et cela fit franchement sourire Eden. La jeune fille aux cheveux d’or et aux yeux de glace avait un tempérament qui pourrait être qualifié d’impulsif et de lunatique et il se trouve que malgré son entente avec la jeune fille qui se tenait désormais à ses côtés, elle était dans un mauvais jour. L’amusement apporté par le jeune Serdaigle n’avait pas suffit à calmer ses nerfs, ainsi elle était tout à fait partante pour une deuxième manche mais avec un oiseau plus gros cette fois-ci. Bien que Poufsouffle, la nouvelle venue semblait beaucoup plus vieille que leur jouet précédent, elle ne devait avoir qu’un an ou deux de différence avec elles et une élève de cinquième ou de sixième année savait déjà mieux se défendre qu’un simple première année.
Rachel et Eden s’approchaient la baguette à la main, prêtes à attaquer si la jeune fille faisait le moindre mouvement dans leur direction avec sa baguette lorsqu’elles entendirent d’autres bruits. Le petit Serdaigle s’évanouit de peur. L’émotion causée par la torture, le bref réconfort et la vue de ses bourreaux après avoir cru en être débarrassé était sûrement beaucoup trop pour son petit cœur de sang-de-bourbe. La Poufsouffle n’eut pas le temps de bouger ou émettre le moindre bruit qu’Eden avait déjà sa baguette pointée sur elle. De loin la jeune garce blonde posa un doigt sur sa bouche et fit signe à la fille accroupie par terre de se taire. Un seul mot à quiconque de ce qu’elle venait de voir, ou du moins de ce qu’elle pouvait deviner après avoir vu le petit, et sa peau ne vaudrai plus très cher.


Le groupe de voix qu’elles entendaient semblait venir de leur droite et avant de partir Eden eut juste le temps d’apercevoir le bout illuminé d’une baguette. La silhouette qui tenait cette baguette était définitivement un professeur, mais il était difficile de dire de qui il s’agissait.

Peu importe de toute façon. J’aurai bien d’autres occasions de faire sa fête à cette jeune imprudente.

Après s’être faufilées dans les couloirs en silence, sans même l’aide d’un sort de Lumos, Eden et Rachel se retrouvèrent devant le feu de la salle commune. Il était très tard à présent et le cachot était absolument désert, même les préfets étaient allés se coucher. C’est ainsi que les deux jeunes garces s’affalèrent dans le sofa. Il fallait qu’Eden se lâche maintenant. Elle avait eut une telle envie de crier après avoir dû laisser passer la chance de jouer avec la Poufsouffle qu’elle ne pouvait plus contenir son énervement à présent qu’elles étaient « à l’abri ».

Non mais je rêve ! Qu’est-ce que cette petite imprudente crois ? Qu’est-ce qu’elle pensait réussir à faire ? Nous faire peur ? Ce que j’avais envie de lui montrer dans quelle histoire elle venait de mettre les pieds ! Il n’y aurai pas eut ce professeur… Je crois que je lui faisais sa fête ! Une Poufsouffle… Elle n’a pas intérêt à recroiser mon chemin ou elle sera vite réduite en chair à pâté pour dragon en rut. Est-ce que tu as réussi à bien la voir ? Je n’ai pas bien vu sa tête mais je suis sûre qu’un seul regard et je la reconnaîtrai. Elle aussi d’ailleurs, je crois qu’elle nous reconnaîtrai.

Eden rit à sa remarque, sachant parfaitement que quiconque la voyait se souvenait forcément d’elle. Les raisons pouvaient être différentes, bonnes ou mauvaises, mais elle n’était pas le genre personne qu’on oublie. Surtout pas dans ses circonstances pareilles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: A GARDER Deux argenteries et un objet... (Rachel)   

Revenir en haut Aller en bas
 
A GARDER Deux argenteries et un objet... (Rachel)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La solitude c'est mieux à deux ( pv Tom )
» Deux âmes perdues sur les falaises. [Nagate SEUL]
» Combat 4: Annie Villeneuve vs Rachel Hunter
» Duel entre deux âmes soeurs. [PV Luke Kayan]
» Deux humoristes virés du poste

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L'École de sorcellerie Poudlard :: Serpentard-
Sauter vers: