AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Prague] Avant de te dire adieu (libre)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Maïa Magdaleña Ilcìk
Serdaigle
Serdaigle
avatar

Nombre de messages : 536
Age : 28
Age Roleplay + Sorts : 19 ans sorts 1 2 3
Capacités Spéciales : illusionniste, apprentie maître de potions
Date d'inscription : 03/06/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
100/100  (100/100)
Points de mana:
100/100  (100/100)

MessageSujet: [Prague] Avant de te dire adieu (libre)   Lun 26 Nov - 15:04

L'hiver était encore plus froid en République Tchèque qu'en Angleterre. Maïa songea qu'elle aurait dû prévoir cet écart de température en s'emmitouflant dans un épais manteau de laine plutôt que dans cette cape vraiment peu appropriée pour la saison.
Mais c'était trop tard pour se changer, elle n'allait pas faire le voyage en sens inverse rien que pour un vêtement !
Elle avait pris l'avion de Londres à Paris, puis le train qui, de correspondances en correspondances, à travers la moitié de l'Europe, l'avait amenée jusqu'à sa destination. Elle aurait pu transplaner si elle avait eu plus confiance en elle, mais elle avait préféré les moyens de transports moldus et ce cheminement, quoiqu'atrocement long, était encore ce qu'il y avait de moins cher pour sa maigre bourse.
Quelques flocons s'emmêlèrent à ses cheveux d'un roux profond et elle songea à rabattre la capuche de sa cape sur sa tête, mais le mal était déjà fait et elle sentait le froid glacer son nez et ses oreilles...

Trop tard !


Elle avança, la mine sombre, laissant dans la neige des traces de pas traînant. Elle n'avait pas spécialement une envie folle d'être ici. Mais elle savait qu'elle devait venir... Depuis son départ de Poudlard, cette sensation avait été de plus en plus forte et elle avait fini par y céder.

Malá Strana, le quartier Tchèque aux influences baroque, était la première étape de son triste pèlerinage.
Une rue, puis une autre, puis une troisième l'amenèrent finalement jusque devant la ruelle qu'elle recherchait avec autant d'appréhension que d'impatience.

Elle fit quelques pas dont les sons s'étouffèrent dans le doux duvet blanc de la neige. Ses yeux bleus trop clairs se fixèrent sur le sol, sur un point fixe qu'elle seule pouvait identifier.
Elle faillit s'accroupir et poser sa main gantée sur le tapis blanc glacé, mais retint son geste comme elle retint ses larmes... Elle ne voulait pas s'apitoyer... pas trop...

Refusant de céder à la détresse, elle tourna les talons et s'en alla à sa seconde destination, un cimetiere, au coeur de la vieille ville...
La plupart des tombes étaient étonnement anciennes et seules quelques unes avaient été rajoutées par les plus grandes familles de la région.

Maïa alla directement vers les sépultures les plus récentes et sentit son coeur se serrer douloureusement lorsqu'elle aperçu ce qu'elle cherchait.
Cette fois, elle s'agenouilla après avoir atteint son but, oubliant que la neige trempait sa robe et glaçait ses genoux.
Elle ôta ses gants et déposa quelques pierres sur le haut de la pierre tombale.
Puis elle passa ses doigts sur les lettres noires finement taillées dans le marbre.

"Jiri Novotná"


Dobrý den miláčku (Bonjour mon chéri)

Sa voix n'était qu'un souffle sanglotant.

Pardonne-moi de pas être venue plus tôt. Tu me manques tellement.

Elle resta un long moment ainsi, suivant de ses doigts la courbe du nom du premier garçon qu'elle avait aimé, ses yeux ruisselant de larmes, ses lèvres n'arrivant même plus à articuler quelques mots.
Puis, elle finit par réaliser à quel point le froid était glacial et s'efforça de se relever pour quitter les lieux. C'était la chose la plus difficile qu'elle avait eu à faire de toute sa vie.


Miluji tě. Je t'aimerai toujours.

Les cils encore humides, elle quitta l'endroit et entra dans le premier café qu'elle rencontra sur son chemin, afin de se réchauffer.
Une étrange coïncidence fit qu'elle tomba sur l'un des seuls cafés de sorciers du coin et, qui plus est, un café de sorciers bondé de touristes !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://potteroleplay.actifforum.com/viewtopic.forum?t=5564
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Prague] Avant de te dire adieu (libre)   Mer 12 Déc - 2:51

Un bar plein de touristes de l'ouest de l'Europe, principalement des français, Aimhleas se demandait encore comment il avait pu pénétrer dans un tel pub. Au moins ses oreilles lui épargnaient les déblatérations de ces laideurs.
Même pas de quoi faire, le moindre baume pour les lèvres, écoeurant.
Le jeune homme se cogna contre un personnage au visage rouge lorsqu'il alla s'installer a une table, il ne dit rien, jeta un regard à la fois doux et terriblement froid au personnage qui détourna bien vite les yeux puis délicatement épousseta sa veste déjà impeccable a l'endroit oû il avait eu un contact avec cette hideur. Il jeta un petit coup d'oeil satisfait a son reflet dans le cuivre du bar puis prit place dans un coin sombre. Il faisait froid dans ce pays et une boisson chaude et alcoolisée serait le bienvenue.
Il n'eut besoin que d'un regard pour repérer le barman qui servait un vieux couples dégoulinant de difformités, le coquet et élégant jeune homme ne put retenir une légère grimace qui fut aussi discrète qu'un pet lors d'un orage.

Bien entendu le barman n'était pas la seule chose qu'il avait repéré, à l'autre bout de la pièce une chevelure rousse se camouflait tant bien que mal, évitant de se faire remarquer. L'homme sourit lorsque la jeune fille dévoila pendant une fraction de seconde son visage par un petit mouvement de tête.
Intéressante beauté, il y avait peut-etre quelque chose a faire, tout dépendait des réponses qu'elle donnerait à ses muettes interrogations.
Il se leva et se dirigea vers le comptoir, le tenancier lui demanda ce qu'il désirait, il commanda deux thés doux au jasmin, il prit l'une des tasses et l'amena jusqu'a la belle enfant, sachant pertinement que c'est ce qu'elle avait commandé puisqu'il avait curieusement lu sur ses lèvres lorsqu'elle avait elle-même commandé.
D'une voix étrange et grave, qui articulait chaque mot avec soin , il présenta la boisson.


Vous etes la seule personne digne de partager ce thé avec moi dans ce lieu si empli de laideur.


Il ne sourit pas mais il y avait quelque chose d'incroyablement doux dans son regard cachant parfaitement un mur de glace en cet instant.
Elle était assez jolie pour venir compléter sa collection éternellement incomplète mais peut-être qu'il la laissera, comment gacher une vie si prometteuse de beauté?
Revenir en haut Aller en bas
Maïa Magdaleña Ilcìk
Serdaigle
Serdaigle
avatar

Nombre de messages : 536
Age : 28
Age Roleplay + Sorts : 19 ans sorts 1 2 3
Capacités Spéciales : illusionniste, apprentie maître de potions
Date d'inscription : 03/06/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
100/100  (100/100)
Points de mana:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: [Prague] Avant de te dire adieu (libre)   Mer 12 Déc - 18:13

Frêle et jeune rousseur encore gelée par le froid des pays de l'est, Maïa avait essayé de se tracer un chemin jusqu'au comptoir, tentant autant que possible de ne pas trop se faire remarquer...
Après un pèlerinage tel que le sien, on n'avait pas forcément envie d'engager la conversation ou de lier connaissance...

Pourtant, l'homme qui vint lui apporter la boisson brûlante qu'elle avait commandé n'avait rien d'un barman !
Son aspect était des plus étranges, tout comme Maïa aurait voulu que le sien soit passe-partout... ce qui n'était, elle le savait, pas le cas !


Empli de laideur ? Je... Si vous le dîtes...

Son doux accent slave éclairant chacun de ses mots, elle haussa les épaules en même temps que les sourcils.

Je vous remercie pour le thé, continua-t-elle, toujours en anglais, supposant, puisque la voix de l'homme, bien qu'étrange, ne comportait aucun accent. J'en avais bien besoin !

Elle pinça ses lèvres, se demandant si elle pouvait lui demander poliment de la laisser à sa solitude ou pas, mais jugea qu'il serait mal poli de le faire si tôt.

Je m'appelle Maïa. Et vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://potteroleplay.actifforum.com/viewtopic.forum?t=5564
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Prague] Avant de te dire adieu (libre)   Mar 8 Jan - 0:46

Il observait cette douceur rousse, écoutant de ses yeux clairs le moindre des mots prononcés, lire ses lèvres était un ravissement rafraichissant. Il sentait son envi de solitude à travers les mouvements imperceptibles de ses yeux, de ses doigts, de son si jeune visage. Il était tombé sur une perle, qu'allait-il donc en faire? peut-être serait-elle aussi pleine de beauté amoureusement et délicatement étalée sur ses lèvres.
Aimhléas passa un doigt sur sa bouche puis dégantant sa main gauche il saisit la tasse fumante et parfumée pour prendre une gorgée du thé brulant.
Il eu un léger frisson de plaisir puis releva son regard pénétrant de douceur et de froideur sur la jeune fille.
Il garda le silence, laissant son monde envahir l'esprit de la demoiselle puis de cette même voix étrange et basse il répondit enfin:


Mon nom est Aimhléas Bunus, mais il n'a pas grande importance.

Il se tut à nouveau, toujours le regard posé sur elle. Son visage impassible ne laissait rien paraitre de ces sentiments et de ses pensées, impénétrable voila ce qu'il était, même le bruit de verre cassé qui venait de résonner derrière le comtoir ne lui fit pas tourner le visage alors que tous sursautèrent. Le silence était son manteau et la beauté sa parure.
Plongeant lentement sa main dans sa poche il en sortit un petit étui de cuir qu'il ouvrit, révélant plusieurs tubes noirs de rouge-à-lèvres, il en choisit un avec minutie puis le déboucha pour orner ses lèvres d'un rouge vif sanglant. Il rangea soigneusement le tube puis l'étui et se passa légèrement la langue sur la bouche, une lueur de délectation brilla un instant dans les yeux bleux glacials puis disparut.


Peut-être aurais-je dû vous en proposer?

La question semblait anodine et pourtant...
Revenir en haut Aller en bas
Maïa Magdaleña Ilcìk
Serdaigle
Serdaigle
avatar

Nombre de messages : 536
Age : 28
Age Roleplay + Sorts : 19 ans sorts 1 2 3
Capacités Spéciales : illusionniste, apprentie maître de potions
Date d'inscription : 03/06/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
100/100  (100/100)
Points de mana:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: [Prague] Avant de te dire adieu (libre)   Mar 8 Jan - 18:16

Décidément cet étranger était bien... étrange. Outre le fait qu'il venait de se mettre du rouge à lèvre, il n'avait semble nullement surpris ou apeuré quand la serveuse avait laissé tomber un plateau entier de verres qui étaient venus se fracasser sur le sol. Maïa, quant à elle, avait fait un grand bond sur sa chaise, mais n'avait pas quitté des yeux l'inconnu qui la fascinait tout autant que son loup l'avait fait auparavant.

Pourquoi il faut toujours que je rencontre des personnes "zvláštní" ?. (spéciales)

Alors, enchantée, Aimhléas, même si vous dîtes que votre nom a pas d'importance

La plupart des gens auraient tendu la main pour serrer celle de l'autre, mais Maïa n'arrivait pas à s'y résoudre. Il y avait quelque chose en son interlocuteur qui la dérangeait et l'idée de le toucher la mettait atrocement mal à l'aise.
Et quand il lui proposa de son rouge à lèvre, son malaise ne fit que s'amplifier jusqu'au paroxysme.
Incapable, à présent de défaire ses grands yeux bleus des lèvres du jeune homme, elle tremblait presque de tous ses membres.


Cervený... ne akci předpis ! (Ce rouge.. il est pas normal)

Essayant de reprendre ses esprits, elle secoua vivement la tête de façon négative, totalement écoeurée à l'idée d'avoir pu porter cette couleur criarde qui, elle ne savait pourquoi, lui donnait presque la nausée.

Non, merci ! Je porte jamais de rouge à lèvre.

Et son visage doux aux petites tâches de rousseur prouvait ses paroles. A part un tout petit peu de fard à paupière bleu mis très discrètement, elle n'avait aucun maquillage, et c'était aussi bien ainsi... Elle ne s'aimait pas, mais le maquillage ne servirait qu'à masquer, rien de plus... Et dire que tant de monde, autour d'elle, la trouvait si jolie de naturel !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://potteroleplay.actifforum.com/viewtopic.forum?t=5564
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Prague] Avant de te dire adieu (libre)   Mer 9 Jan - 17:36

Il l'observait toujours sachant pertinement et avec amusement les questions qu'elle se posait sur lui, quel ravissement de voir tant de doutes et de craintes, il replongea sa main dans son autre poche cette fois et en tira sa baguette ainsi qu'une rose tout aussi rouge que ses lèvres qu'il venait de parer. Il tapota le bout de sa baguette sur les pétales qui avaient flétri et la fleur repris de sa délicate splendeur. Satisfait le jeune homme la posa a coté de lui puis reprit une gorgée de thé parfumé. Il gardait les yeux fixé sur la jeune fille à présent, attentif a ses paroles de silence.

Devant le refus de la demoiselle, Aimhléas eu un léger sourire, imperceptible tellement il fut bref, il reprit bien vite son masque de glace et de douceur menaçante.


Moi-même je suis enchanté de vous rencontrer, une personne qui semble si...délicieuse.

Son regard pénétrant se plongea dans les pupilles de Maïa puis descendit jusqu'a ses lèvres roses, il y resta accroché un instant puis laissa encore une fois son étrange voix résonner dans le silence de son esprit.

Peut-être que je vous dérange... mais je ne peux me résoudre a vous laissez seule parmi ces laideurs.
Revenir en haut Aller en bas
Maïa Magdaleña Ilcìk
Serdaigle
Serdaigle
avatar

Nombre de messages : 536
Age : 28
Age Roleplay + Sorts : 19 ans sorts 1 2 3
Capacités Spéciales : illusionniste, apprentie maître de potions
Date d'inscription : 03/06/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
100/100  (100/100)
Points de mana:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: [Prague] Avant de te dire adieu (libre)   Lun 14 Jan - 0:29

Si délicieuse...

Voila de quoi faire rougir légèrement la rousse. Pas qu'elle fut fortement sensible au charme étrange et énigmatique de l'homme qu'elle avait en face d'elle... A ce charme là, elle préférait de loin celui de son loup inquiétant... Mais elle qui se dénigrait si facilement aimait de plus en plus les compliments, comme si elle trouvait en eux une explication aux regards assidus des gens qu'elle croisait un peu partout...

Elle se regarda un instant dans le miroir qui se trouvait derrière le bar. Ses cheveux bouclés, dont le roux avait foncé à cause de la neige fondue retombaient sur ses épaules et encadraient son visage d'une pâleur de lune. Ses tâches de rousseur, qu'elle exécrait, finissait de la faire ressembler à une poupée. Mais elle n'avait rien d'une poupée !


Grimaçant de mauvaise humeur, elle reporta son regard bleu trop clair sur Aimhleas.
Délicieuse, avait-il dit... Et bien elle serait son délice pour ce soir... Si elle ne pouvait s'aimer elle-même, au moins laisserait-elle les autres le faire pour elle !


C'est un beau compliment. Vous êtes... euh...

Jeden láska ? (un amour)
Jeden anděl ? (un ange)
Jeden nadšení ? (un émerveillement)


Rien de ce qui lui venait à l'esprit ne correspondait à l'étrange compagnon dont elle s'était retrouvée affublée !

... gentil !

Elle but une longue rasade de boisson et sentit son corps se réchauffer encore un peu.

Non, vous me dérangez pas... Je voulais être seule, c'est vrai, c'est parce que j'ai eu une dure journée... Mais maintenant je le veux plus... être seule...

Elle avait toujours du mal à manier l'anglais et ses mots étaient parfois légèrement hachés par son accent slave. Toutefois, son élocution s'améliorait de mois en mois et de cela, au moins, elle pouvait être fière !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://potteroleplay.actifforum.com/viewtopic.forum?t=5564
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Prague] Avant de te dire adieu (libre)   Mar 19 Fév - 6:50

Aimhleas jeta un coup d'oeil a la rose a coté de lui, peut-etre le fait qu'elle était rouge a ce moment diminuait le danger que courait inconsciement la jolie rousse. Pas plus d'un meurtre a la fois, puisqu'il fallait une rose a teinter a chaque fois et celle-ci était déja empourprée.
Du rouge, il y en avait tant a admirer sur cette adorable compagnie, ces cheveux, ces joues timides, un ravissement pour les yeux.
Et puis ses hesitations étaient intéressantes a observer, il pouvait deviner rien qu'en la regardant parler, la voix délicate qu'elle devait avoir et qu'il ne pouvait que lire sur ses lèvres.


Une dure journée? Hum dans l'est comme ici, chaque journée a son semblant de dureté et n'est malheureusement pas habituée a se remplir de beautés... quel dommage mais heureusement il y a des rencontres qui peuvent palier a ce ... defaut.

Serait-ce indelicat de ma pqrt de vous demander ce qui vous amène dans un bar aussi peu digne de votre douceur?


Faire parler, Aimhleas était passé maitre dans cet art, n'etant lui-même que très peu bavard, il était toujours interessant de voir les autres batailler avec les mots et les sentiments. Lui était observateur, c'etait sa position préférée, elle lui évitait les désagréments des combats et surtout des taches sur son élégante veste. Se battre était si barbare, tuer au contraire était d'une poesie immense, malheureusement les deux faisaient souvent paire et le jeune homme devait faire quelques concessions.
Revenir en haut Aller en bas
Maïa Magdaleña Ilcìk
Serdaigle
Serdaigle
avatar

Nombre de messages : 536
Age : 28
Age Roleplay + Sorts : 19 ans sorts 1 2 3
Capacités Spéciales : illusionniste, apprentie maître de potions
Date d'inscription : 03/06/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
100/100  (100/100)
Points de mana:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: [Prague] Avant de te dire adieu (libre)   Mer 20 Fév - 10:53

"Chaque journée a son semblant de dureté"

Oui, c'est vrai, et j'en ai souvent fait les frais... Ma vie est pas très amusante, en Angleterre, où je vis... comme ici, où je vivais avant !

Même si le personnage avec qui elle avait été contrainte d'entamer la conversation était on ne peut plus étrange, elle finissait par le trouver presque sympathique. Il avait l'air aussi peu "normal" qu'elle dans le contexte de ce vieux bar pour sorciers !
Deux êtres différents qui se rencontrent, ça ne pouvait être qu'une bonne chose...


Ou une très mauvaise !

Indélicat ? Sûrement, oui... Mais pourtant je vais répondre... Je suis venue à Prague pour dire au revoir à un ami...

Elle s'efforça de serrer les poings pour ne pas laisser une quelconque larme embuer son regard bleu.

Je me suis faite surprendre par la neige... J'ai eu froid... Et je suis entrée ici...
C'est tout ce qu'il y a à raconter...
Je suis pas quelqu'un de très intéressant !


Était-ce la vérité ? Si Voldemort la voulait, avait-elle raison de se dénigrer ainsi ? Il semblait tenir à la rallier un jour à ses forces... Cela devait signifier qu'au contraire, elle avait un grand intérêt... pour lui...

Oui, mais c'est bien une personne pour qui je voudrais surtout pas avoir d'intérêt du tout !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://potteroleplay.actifforum.com/viewtopic.forum?t=5564
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Prague] Avant de te dire adieu (libre)   Mar 18 Mar - 22:31

Dire au revoir a un ami...?
Hum


Le regard froid et doux se fit vague pendant un instant puis revint sur la jeune brebis, il la sentait se détendre et sourit...intérieurement bien entendu son visage pale n'esquissa pas le moindre sentiment pour sa part. Il lisait la tristesse dans son regard la timidité sur ses lèvres, si charmant tableau, si délicieuse innocence, peut-etre qu'il pourrait l'amener au seigneur noir, ce cadeau lui ferait surement plus que plaisir d'apres ce qu'Aimhleas savait.


Pourquoi vous sous-estimez vous ainsi, bien sur que vous etes une personne intéressante, ne serait-ce que par la délicatesse et la beauté de vos traits belle enfant. Peut-etre vos lèvres manquent-elles d'un peu de rouge mais c'est un détail sans réelle importance...

Mais quelque chose me dit que ce "au revoir" n'etait pas des plus plaisant pour vous...mais peut-etre que je me montre trop indiscret...


Le jeune homme pencha le visage lentement sur le coté puis hocha la tête avant de reprendre son verre sur la table et de savourer un instant une gorgée chaude du liquide parfumé.
Ses yeux fixèrent sans ciller la jeune femme, pénétrant et glacial regard, à la fois si doux et si impassible.

Elle semblait en bataille avec ses propres pensées et le spectacle était plus qu'intéressant.

Gardant les yeux fixés sur la demoiselle, pour la deuxieme fois il recupéra le petit étui dans sa poche de manteau et sortit un des nombreux rouge-à lèvres qui ne le quittaient pas pour s'en badigeonner une brillante couche sur les lèvres faisnat ressortir encore plus la paleur de son visage...
Revenir en haut Aller en bas
Maïa Magdaleña Ilcìk
Serdaigle
Serdaigle
avatar

Nombre de messages : 536
Age : 28
Age Roleplay + Sorts : 19 ans sorts 1 2 3
Capacités Spéciales : illusionniste, apprentie maître de potions
Date d'inscription : 03/06/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
100/100  (100/100)
Points de mana:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: [Prague] Avant de te dire adieu (libre)   Lun 24 Mar - 15:44

Si ses lèvres restèrent tout aussi dénuées de couleurs qu'auparavant, les joues de Maïa rosirent sous les compliments étranges de son singulier compagnon !

Je crois que vous êtes pas le seul à penser que je suis "intéressante" !

Elle avait laissé échapper cette phrase sans vraiment s'en rendre compte, encore plongée qu'elle l'était dans ses réflexions sur Voldemort et son désir de la posséder.

Réalisant tout à coup que ses mots avaient dépassé le stade de la pensée et s'étaient retrouvés prononcés tout haut devant un total étranger, elle posa un regard bleu rempli d'angoisse sur Aimhleas.


Je veux dire... Vous êtes pas le premier à me faire des compliments...

Elle s'était rattrapée et avec un peu de recul, elle se disait maintenant que seul un mangemort aurait compris sa première allusion...

Et si c'en était un ?

Maïa trembla, soudainement secouée par un fremissement d'inquiétude. Tant de personnes travaillaient pour Voldemort sans qu'on s'en doute... Tant de personnes, même parmi ses propres connaissances...

Mina... Eléa... Mon "loup"... Et qui d'autre encore ?

Malgré elle, ses yeux allèrent se poser sur le bras gauche de l'étranger, mais ses vêtements empêchaient de savoir si oui ou non une marque y trônait, symbole d'une appartenance néfastes aux ténèbres...

C'est en me parlant que vous avez été indiscret... Maintenant, c'est trop tard pour s'en faire à ce sujet !

Son ton était soudain devenu plus froid, plus angoissé, tandis que le bleu de ses prunelles fixait toujours le tissu, là où, en dessous, un tatouage pouvait très bien se trouver...

Oui, vous avez raison, c'était pas un au revoir heureux. C'était même très triste...
Vous avez déjà visité le cimetiere juif de Praha (HJ/ Prague /HJ) ? C'est là que je suis allée dire au revoir à mon ami... Jirì...
Il a été tué à cause de moi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://potteroleplay.actifforum.com/viewtopic.forum?t=5564
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Prague] Avant de te dire adieu (libre)   Dim 13 Avr - 13:12

Enfin nous y étions, la légère gaffe de la demoiselle l'avait révélé en son entier. Celle qu'il était venu cherché, celle pour qui il avait traversé quelques milliers de kilomètre... Celle que le maitre voulait tant voir.
Il ne cilla pas, le jeune homme froid, il ne montra rien de l'étrange jubilation qui lui chatouillait l'estomac. Son visage garda toute son impassibilité et sa blancheur et son regard... ce regard plongea dans celui de la jeune femme, pénétrant et doux, effrayant et délicat.
Il relacha l'emprise quelques instants plus tard cassant la magie de sa voix rauque si inappropriée.


Il est vrai que vous êtes "intéressante" à plus d'un titre mademoiselle Ilcìk...

Allait-elle relever le fait qu'il l'appelait par son nom alors qu'elle ne lui avait révélé que son prénom?
Il se doutait que oui vu le regard qu'elle lançait à présent sur son avant-bras gauche. Quel délice de voir la beauté d'une jeune fille apeurée par le doute. Lentement il releva le bras qu'elle ne cessait de fixer et releva sa main au niveau de son visage.


Me prendriez-vous pour un ennemi?
C'est là que vous vous trompez jeune beauté. je ne pourrais qu'être ami avec la délicatesse de vos traits...


Du bout des doigts il caressa la rose posée sur la table, rose qui laissa une légère trace carmin sur sa peau. Puis lentement il deboutonna sa manche et laissa admirer au seul regard de la jeune demoiselle le magnifique tatouage qui prouvait son appartenance.
Il reboutonna ensuite soigneusement sa manche, réarangeant sa chemise pour qu'elle tombe parfaitement.
Enfin il revint a son hotesse.


J'espère ne pas vous avoir effrayé, c'est la le dernier de mes souhaits...

Il se permit un léger sourire, qui apparut comme une douceur parmi cette froideur élégante, il était attirant quelque part, si propre si soigneux et soigné. Le gendre idéal si l'on pouvait dire, si l'on mettait l'effrayant de coté.
Revenir en haut Aller en bas
Maïa Magdaleña Ilcìk
Serdaigle
Serdaigle
avatar

Nombre de messages : 536
Age : 28
Age Roleplay + Sorts : 19 ans sorts 1 2 3
Capacités Spéciales : illusionniste, apprentie maître de potions
Date d'inscription : 03/06/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
100/100  (100/100)
Points de mana:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: [Prague] Avant de te dire adieu (libre)   Mar 15 Avr - 9:49

Aimhleas semblait avoir remarqué l'attitude à présent étrange de Maïa, dont le regard bleu ne se défaisait plus de son bras, comme s'il l'hypnotisait. Mais Maïa n'en broncha pas pour autant.
Seul un mot qu'il avait prononcé aurait pu la faire bouger, sortir sa baguette peut-être même, car il signifiait bien plus que toutes les menaces possibles...


Ilcìk... Il connaît mon nom... Il sait qui je suis... Et aucun inconnu le pourrait... C'est Lui qui l'a envoyé !

Et pourtant, elle restait là, sans rien faire, sans rien dire, comme pétrifiée... Mais était-ce seulement la peur qui la forçait à ne pas réagir ?

"C'est là que vous vous trompez jeune beauté. je ne pourrais qu'être ami avec la délicatesse de vos traits..."

Dans des moments aussi intenses, nos réactions peuvent parfois sembler bizarres... Celle de Maïa, dont les joues rosirent à ce compliment alors qu'elle savait pertinemment qu'elle avait raison, chose qu'Aimhleas n'allait pas tarder lui-même à lui révéler, parut on ne peut plus absurde face à une telle situation...

Et enfin, Maïa obtint la confirmation de ses doutes, sous la manche que l'homme avait à présent relevée se trouvait le tatouage maudit que seuls les mangemorts possédaient. Cette vision ne dura que quelques secondes, mais Maïa n'en eut pas moins l'impression que l'air s'était électrisé autour d'elle.

"J'espère ne pas vous avoir effrayé, c'est la le dernier de mes souhaits..."

Effrayée ? Bien sur que si, elle l'était... Elle l'était si souvent, à vrai dire, que la peur finissait par être devenue commune pour elle... Mais ce qui l'emportait n'était pas la terreur... Tout comme quand elle avait croisé le chemin de "son loup", d'autres sentiments, beaucoup plus troublants, s'interposaient entre la peur et elle-même...
Ces sentiments sur lesquels elle mettait difficilement un nom semblaient vouloir l'attirer vers les ténèbres, comme si l'envie de goûter à la froideur du mal se faisait soudain si attrayante qu'elle ne pouvait pas être refusée...


Ses yeux se reportèrent sur son image dans le miroir. Un instant seulement, mais assez longtemps pour remarquer à quel point elle avait pâlit.

Finalement, je mettrais bien un peu de ce rouge à lèvres que vous me proposiez tout à l'heure, s'entendit-elle prononcer sans trop savoir ce que cette phrase venait faire dans un pareil contexte.

Elle se leva alors de son siège, et contre toute attente, elle ne fuit pas, bien au contraire. Se rapprochant du mangemort, elle posa doucement ses lèvres sur les siennes, le rouge qu'il portait maquillant ainsi également sa propre peau.

C'était la seconde fois qu'elle embrassait le mal... et il avait à chaque fois eu un goût exquis...
Enfin, elle se releva et fixa Aimhleas de son regard bleu vif.


J'aimerais le toucher ! lui murmura-t-elle en montrant d'un signe de la tête la manche qu'il avait relever un instant plus tôt.
Je veux sentir Sa puissance... Mais pas ici, n'est-ce pas ?

Était-elle déjà consciente de là où tout cela la mènerai ? De ce qui allait alors lui être proposé ? Oui, en partie, et pourtant elle continuait, comme si c'était plus fort qu'elle, comme si le jeu du chat et de la souris n'avait que trop duré !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://potteroleplay.actifforum.com/viewtopic.forum?t=5564
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Prague] Avant de te dire adieu (libre)   Dim 22 Juin - 15:53

Quelle charmante façon d'accepter son sort, Aimhleas était plus que satisfait, elle lui avait même accordé de son propre chef le plaisir de gouter sa beauté et de la marquer de ce rouge si sanglant qu'était son gout de l'esthétisme. Elle était incontestablement attirée et le sourire du jeune homme bien qu'invisible de l'extérieur s'agrandit dans son esprit.

Le maitre allait être heureux et le récompenserait grassement... peut-être lui permettrait-il de prélever un peu de cette beauté pour orner ses lèvres de sa rougeur si effrayante.

Il attendit quelques minutes avant de répondre au joli chaperon, la scrutant de son regard froid et doux écoutant de ses yeux sa peur fascinée.
Enfin, après lui avoir accordé un deuxième mais bref sourire si rare chez lui il répondit:


Vous connaitrez sa puissance si vous me suivez, vous ne craignez rien je puis vous l'assurer...le maitre sait se montrer gentleman avec les gens qui l'intéressent...

Venez, sortons de ce gourbis répugnant qui fait affront a votre froide beauté...


Sur ces mots, le jeune homme prit délicatement la main de Maïa et l'attira plein de douceurs vers la porte du bar.
Dehors le froid leur mordit la peau mais Aimhleas ne sembla pas en éprouver la moindre gêne.

Il se tourna vers la jeune femme et gardant sa main dans la sienne murmura de sa voix sourde et inapropriée a sa délicate physionomie :


Prete?

Et sans attendre la réponse il transplana, emmenant avec lui la jeune femme.


La suite ICI
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Prague] Avant de te dire adieu (libre)   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Prague] Avant de te dire adieu (libre)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Il ne faut jamais dire adieu, cela porte malheur.
» Il est difficile de dire adieu lorsqu'on veut rester, compliqué de rire lorsqu'on veut pleurer, mais le plus terrible est de devoir oublier lorsqu'on veut aimer. [feat Simba ?]
» Ce n'est qu'un adieu, ne sois pas triste car je ne le serais pas, Petit Bison.
» De l'eau a coulé sous les ponts.
» [RPI] Dire adieu au passé & ouvrir les bras au futur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Vaste Monde :: Reste du Monde-
Sauter vers: