AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Sous la Lune nouvelle [PV Iridal Winterfell]

Aller en bas 
AuteurMessage
Ebe Silver
Poufsouffle
Poufsouffle
avatar

Nombre de messages : 48
Age : 28
Age Roleplay + Sorts : 58 ans sorts 1 2 3
Capacités Spéciales : Mage Sylvain
Date d'inscription : 24/09/2007

MessageSujet: Sous la Lune nouvelle [PV Iridal Winterfell]   Dim 11 Nov - 13:50

Le crépuscule.
Magnifiques couleurs qui commencent dans le ciel. Une journée bien longue s’effondrait enfin, se consumant totalement et lentement dans la vastitude de l’horizon. Ebe inspirait l’air à s’en évanouir, tant l’oxygène qui rentrait dans ses poumons était alors important. La sorcière, petit à petit, avait érigé au milieu du parc deux sièges de branchages, l’un étant pour elle, l’autre pour son amie de longue date. Tout autour, à chaque fois que le mage sylvain ressentait une émotion particulière par rapport aux couleurs du ciel, une espèce de fleur différente sortait du sol en bouquet. Des lys, des tulipes et des violettes, des fleurs de menthe et de la lavande … Des lapins, heureux de l’arrivée du crépuscule, sortaient enfin sans crainte des hommes pour grignoter l’herbe fraîche et ne prêtèrent aucune attention à Ebe qui semblait pour la nature invisible, juste effacée. C’est dans cet état qu’elle aimait vivre, en suspend entre l’existence et l’inexistence naturelle, tellement intégrée et reliée au décors qu’elle venait souvent lentement à en faire parti. Pour l’occasion de cette rencontre, Ebe avait revêtu une immense toge aux pendants pourpres par-dessus laquelle elle portait une magnifique cape de velours verte. Un petit vent léger lui caressa le cou, entoura lentement son corps et vint percuter ses oreilles comme un murmure soluble et presque inaudible.

Te voilà enfin mon amie …


Devant les deux sièges, quatre lapins, les plus beaux des habitants du parc de Poudlard, vinrent se répartir en un rectangle parfait, et au dessus d’eux, une immense feuille de palmier sortit du sol pour former une table. Une branche sillonna le long du bras de la sorcière, jusqu’à enfin entourer son poigner pour se transformer en une pointe don la partie qu’Ebe tenait en sa main était gravée de quelques inscriptions celtiques. De sa baguette, la sorcière fit apparaître une théière et deux tasses contenant quelques pétales de fleurs sucrées. Une fois tout en place, Ebe se mit à sourire et ferma les yeux pour profiter de l’air pur et de la sensation qu’elle ressentirait et qu’elle sentait déjà au travers de la nature par l’approche d’Iridal Winterfell.

Quand parle le vent volent les feuilles d’automne, loin de l’arbre solitaire dépouillé de son vêtement pourpre.


Il faisait froid quelque part, mais Ebe ne frissonnait pas, elle avait une réelle habitude des températures extrêmes, Brocéliande en son cœur n’était de toute clémence, et chaque année où elle y avait vécu, toujours la sorcière était restée pieds nus sans se munir du moindre chauffage qui ne lui ait été offert par la nature. Qui connaissait une vraie symbiose n’avait pas froid, n’avait pas chaud, qui connaît une vraie symbiose est juste bien. Et elle avait l’air sure d’elle-même, au milieu de ce parc, ne se souciant guère d’autre chose que du moment présent, que lui offrait la nature avec grâce.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iridal Winterfell
Poufsouffle
Poufsouffle
avatar

Nombre de messages : 1026
Age Roleplay + Sorts : 53 ans sorts 1 2 3
Capacités Spéciales : Magie Sylvaine
Points Prestige : 2
Date d'inscription : 20/05/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
100/100  (100/100)
Points de mana:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Sous la Lune nouvelle [PV Iridal Winterfell]   Mer 14 Nov - 21:15

Etait venu ce moment de la journée entre chien et loup qu'Iridal aimait par dessus tout et où tout semblait possible. Les noces éclatantes du Soleil qui offrait son ultime vénération à l’astre de la nuit en couvrant sa couche d'une lumière chatoyante et sublime. L'épouse Lune qui timidement acceptait les avances de son promis et lui offrait en retour un ciel vierge à chaque crépuscule renouvelé. Les baies vitrées de son nouveau bureau grandes ouvertes sur le Parc jouxtant le château, la femme profitait une fois encore de la splendeur du spectacle et rêvait de l’enseignement que les hommes auraient à tirer d'une telle contemplation. Elle non plus ne ressentait pas les picotements du froid sur sa peau, toute entière perdue dans ses folles idées et se délectant des senteurs automnales qui chatouillaient ses narines ...

Quelque chose de doux et chaud atterrit sur ses épaules et elle n’eut pas besoin de regarder pour deviner de quoi il s’agissait. Une vaste écharpe de laine déposée là par les soins d’Esti, la petite elfe de maison toujours si attentionnée. Inutile de se retourner pour la remercier, la créature avait déjà certainement disparu. Comme à son habitude dans ces cas là, Iridal murmura quelques paroles qui eurent pour effet de faire immédiatement apparaître des fleurs sauvages dans les vasques de terre déposées sur le rebord des fenêtres : Esti les adorait tout particulièrement et c’était devenu une forme de remerciement tacite entre elles deux. Elle savait que pendant son absence l’elfe prenait soin des jeunes pousses en leur apportant eau et lumière en quantité nécéssaire.

Ce geste de bonté gratuite marquait ainsi l’heure des retrouvailles avec Ebe. De longues années passées sans se voir, à obtenir des nouvelles l’une de l’autre par la bouche d’amis communs. La tradition orale avait certainement de bons côtés ! Iridal quitta son bureau, laissant à nouveau la charge à Esti de refermer les fenêtres. Ses pas la menèrent directement au bon endroit, comme si chaque herbe avait mis un point d’honneur à lui indiquer le bon chemin. D’ailleurs qui aurait pu dire qu’il n’en était pas ainsi ?


Bergamote et menthe poivrée…

La chevelure bleutée d’Iridal se mélangea l’espace d’un instant à la rousse toison d’Ebe lorsqu’elle se pencha derrière elle pour embrasser ses cheveux. Avant de la contourner et de se poster face à elle, prenant ses deux mains dans les siennes et les portant à ses lèvres.

Bonjour mon amie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ebe Silver
Poufsouffle
Poufsouffle
avatar

Nombre de messages : 48
Age : 28
Age Roleplay + Sorts : 58 ans sorts 1 2 3
Capacités Spéciales : Mage Sylvain
Date d'inscription : 24/09/2007

MessageSujet: Re: Sous la Lune nouvelle [PV Iridal Winterfell]   Mer 5 Déc - 12:37

Ebe apprécia la présence d’Iridal l’espace d’un instant.
Elle prit le temps de bien se pencher sur chacun des détails qui constitués maintenant son amie de longue date. Elle était toujours aussi charmante et bien évidemment elle avait gardé cette prestance qu’Ebe lui avait toujours reconnu. L’autre mage sylvain lui saisit les mains pour les amener à ses lèvres, Ebe se pencha vers Iridal pour lui déposer un baiser sur le haut du crâne, avant de ramener à son tour leurs deux mains liées pour les frôler de sa bouche également. Une fois ce salut accompli la sorcière rousse se tourna vers une des tasses qui s’était remplie d’eau chaude et l’offrit à son amie. Il ne s’agissait pas de thé mais d’une plante que les deux amies aimaient énormément en infusion. Bien sur pour accompagner cela on pourrait penser que des gâteaux seraient de mise, mais Ebe offrit à Iridal un plateau de beignets à l’anis sauvage.


Bonjour Iridal.
Tu n’imagines pas la joie que me procure notre rencontre. Voilà si longtemps que nous ne nous sommes pas réunie pour parler un peu. Mais tu le sais comme moi, ainsi va la sylve, le voyage vers l’harmonie est long et il nous faut parfois totalement disparaître, ainsi va la vie. Comment vas-tu ?


Tout autour des deux mages Sylvains, de nombreuses fleurs plus jolies les unes que les autres venaient de pousser et de s’ouvrir lentement. Ebe garda le silence un court instant, réfléchissant à comment elle allait faire pour se contenir encore un peu afin d’annoncer toutes les choses qu’elle avait à dire à Iridal. Cependant ce n’était pas dur, la sorcière avait une maîtrise de soit rare, qui lui avait permis mainte fois de se protéger de bien des choses.

Belles de nuit.

Dit elle en effleurant l’herbe fleurie de ses mains en caressant les fleurs violettes dont le parfum était enivrant. Puis petit à petit, la sorcière adressa à un sourire à son ami et s’agenouilla lentement, posant ses mains sur les genoux de cette dernière.

Iridal,
Il faut que tu comprennes certaines choses.
Avant de te faire une demande, il y a des éléments qui changent et tu sais à quel point la nature est capricieuse, tourbillon et vent glacé, j’ai senti une faiblesse en moi dont il me faut mot dire. Peut être le sens tu également ? La Sylve est inquiète … Souffle le vent faiblement, calme est l’eau qui dort, mais nous savons toutes deux que la voix des éléments est impénétrable. Terre de feu, l’esprit de la nature est en alerte, nous pouvons tous le sentir.


Puis sans rien ajouter de plus, Ebe plongea la brillance de ses yeux verts dans la profondeur de ceux de son amie. Elle ne serait jamais plus explicite, et ce serait la dernière fois qu’elle parlerait ainsi, il le fallait. Et à quoi bon ? Ebe n’en savait guère plus, tel était le message que la Sylve lui avait demandé de transmettre à sa paire. Elle ne se releva pas et continuait de scruter l’expression d’Iridal.

Maintenant j’ai besoin de toi, par les lys et bleuets sauvages, mais comment te demander un si grand service suite à tant d’absence ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iridal Winterfell
Poufsouffle
Poufsouffle
avatar

Nombre de messages : 1026
Age Roleplay + Sorts : 53 ans sorts 1 2 3
Capacités Spéciales : Magie Sylvaine
Points Prestige : 2
Date d'inscription : 20/05/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
100/100  (100/100)
Points de mana:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Sous la Lune nouvelle [PV Iridal Winterfell]   Dim 30 Déc - 9:59

J'imagine sans peine cette joie, Ebe, puisqu'il en va de même pour moi. Les murmures des feuilles m'ont narré le chemin par toi emprunté toutes ces années, cependant jouir ensemble de ce crépuscule grandiose au dessus de Pourdlard a une bien autre saveur. Quant à disparaître, je suis moi-même restée bien discrète entre le moment où j’ai quitté mon poste de professeur de Sortilèges et celui où Albus m’a demandé de prendre sa succession temporaire. Jamais je n’avais été ainsi sur le devant de la scène et, même si je suis persuadée d’avoir fait ce qu’il était attendu de moi, je t’avoue être contente que cela cesse enfin. Je peux retourner à ma réserve coutumière et me consacrer à nouveau à mes travaux.

Jusque la, rien n’avait été dit que les deux amies ne savaient déjà. Il était rarement besoin de paroles lorsque l’empathie naturelle ouvrait les portes de la perception. Mais tel était le rituel du salut. Se retrouver après un temps, plus ou moins long, effacer ce temps par quelques paroles, remettre les chronomètres de l’amitié à zéro.

Et Ebe se leva pour mieux s’agenouiller devant Iridal. Le contact visuel était exclusif, plus rien n’existait dans le parc que ce moment grave. Une zone sylvaine hors du temps et de l’espace. Si quelqu’un y avait regardé de plus près, il aurait juste vu une variété incroyable de fleurs et entendu des pépiements d’oiseaux peu communs à cette heure. Des deux femmes, aucune trace pour des yeux autres que ceux de leur espèce. Et grave, le moment l’était réellement. Jamais Ebe n’aurait parlé de façon aussi claire sans cela. Les paraboles familières étaient bien loin à présent …


Ebe … Tu confirmes les doutes qui s’ancrent en moi depuis plusieurs lunes déjà. J’ai aussi senti ce bouleversement. Aucun mal, aucun bien. Juste un changement, à peine perceptible mais pourtant bien là. Aussi calmement que soufflent les vents, ils sont d’une violence inouïe pour celui qui veut voir. Aussi dormantes que soient les eaux, leurs remous sont autant de questions hurlées par la nature pour celui qui veut entendre. J’imagine qu’il en est de même à Brocéliande … Ici, au cœur de sa sœur la Forêt Interdite, la voix des salamandres s’est tue. Et on dirait que la terre rechigne à donner vie à de nouvelles graines, comme si elle était hésitante quant à leur survie durant l’hiver.

Lors du rituel de Samhain, les hôtes intemporels du bosquet m’ont semblé incertains. Je voudrais que tu l’annonces à la Sylve : le nom de Beedle le Barde a été prononcé. Le changement est en route … Nous devons nous y préparer. Les pierres devront être rassemblées, je le crains.


La magie du moment s’étiolait. Le contour des deux silhouettes redevint visible et les oiseaux se turent. L’échange sylvain était terminé, maintenant seules deux amies se tenaient dans le parc et pouvaient reprendre la discussion là où elle s’était arrêtée. La gravité des deux visages s’estompa et les sourires complices revinrent.

Maintenant que la Sylve a parlé, puis-je entendre l’amie ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ebe Silver
Poufsouffle
Poufsouffle
avatar

Nombre de messages : 48
Age : 28
Age Roleplay + Sorts : 58 ans sorts 1 2 3
Capacités Spéciales : Mage Sylvain
Date d'inscription : 24/09/2007

MessageSujet: Re: Sous la Lune nouvelle [PV Iridal Winterfell]   Lun 21 Jan - 22:24

HJ Un peu bof, désolé Neutral Ferais mieux au prochain Smile HJ

Je ferais mon office, tu pourras compter sur moi.
La Sylve attendait tes conclusions avec la plus grande impatience. Je dois admettre cependant que je suis inquiète de tes dires. Le rassemblement des pierres ne sera pas une tâche facile, à travers des mondes dont nous n’avons pas idée elles furent jadis réparties. Que la providence du soleil levant nous soit accordée.


Ebe se sentit à nouveau redevenir matérielle, dans ce décor presque monté de toute pièce par la magie des deux femmes. Elle jeta un œil à droite à gauche l’espace d’un instant et se frotta le front pour tenter de réfléchir quelque peu. Une fois ses quelques pensées conduites à leur terme, Ebe put canaliser son énergie à demander à Iridal le service qu’elle avait plus tôt évoqué.

Je suis vraiment gênée de te demander cela.
Après tant d’absence je n’aurais pas eu l’audace, mais je sais nos liens du passé encore puissants. A Brocéliande nous siégeons toutes deux, le même ordre nous a formé. Mon fils, le dernier, Elmound Silver, souhaite se marier avec une femme. Je ne te demanderais pas un si grand service si j’avais pu faire autrement, mais tu sembles la seule à pouvoir m’aider. Accepterais tu, mon amie, de célébrer un mariage au nom des Silver ?


Bien sur Ebe n’en dirait plus avant d’obtenir une réponse de son amie d’enfance. La situation d’Hécate était compliquée, si elle avait tout compris, et la sorcière devrait en faire mansion à Iridal. Du moins de ce qu’elle savait. Elle avait lu l’ombre au dessus de la tête de cette femme. Il serait sécurisant pour la mère, inquiète pour son fils, si quelqu’un d’aussi grand qu’Iridal acceptait de les marier. Elle pensait que par la magie Sylvaine, leur union serait plus pure.

Il te faut savoir juste que je serais honorée que tu acceptes. Je ne connais pas d’être plus pur que toi et moi en ce monde, et si je ne peux marier un fils, mon amie le pourra sans doute.

Puis, prenant un air plus détendu, Ebe fit une petite plaisanterie.

Et même que si tu es sage, ma chère, tu auras droit à un petit fourre Smile

C’est ensuite un petit rire amical qui s’évada de la gorge de la sorcière. Buvant son thé, elle tendit le plateau de pâtisserie à Iridal pour que celle-ci se serve sans la moindre retenue. L’obscurité ne tarderait plus à tomber, un nouveau spectacle se donnerait alors en pâture aux deux mages sylvaines, qui ne manqueraient sans doute pas de se livrer à la célébration de cette lune nouvelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iridal Winterfell
Poufsouffle
Poufsouffle
avatar

Nombre de messages : 1026
Age Roleplay + Sorts : 53 ans sorts 1 2 3
Capacités Spéciales : Magie Sylvaine
Points Prestige : 2
Date d'inscription : 20/05/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
100/100  (100/100)
Points de mana:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Sous la Lune nouvelle [PV Iridal Winterfell]   Ven 25 Jan - 23:43

Les discussions sérieuses étaient entérinées, Ebe révèlerait au Conseil ce que le cœur d’Iridal avait perçu. Une aube nouvelle se levait sur le monde sorcier et bien malin se croyait celui qui pourrait prédire quoi que ce soit de ce qu’il adviendrait. Le meilleur des devins s’y casserait les dents, trop de paramètres entraient en jeu pour espérer y voir clair. Et tellement d’événements allaient se produire, touchant de près ou de loin Iridal et ceux qui comptaient pour elle … Elle avait perçu autre chose, ce soir de Samhain. Mais elle garderait le silence. La vision était trouble et elle n’était parvenue à tirer aucune conclusion. A quoi bon inutilement effrayer celle qui venait avec le pas assuré ?

Un vent de changement, bénéfique ou maléfique, personne ne peut encore le dire. Mais personne ne sera épargné.


Parle mon amie, les années d’éloignement ne sont rien pour nous et tu le sais : ne sommes-nous pas deux branches d’un même arbre? Sa sève coule dans nos veines et tes sentiments sont les miens.

Ces quelques paroles, ode à l’amitié, avaient été chuchotées dans un sourire léger qui reflétait l’état d’esprit de la sorcière, malgré les sombres pensées qui parvenaient à perturber son habituelle sérénité.

Oh, ainsi notre respecté professeur de Divination se marie ? Et bien voilà une excellente nouvelle …

La discrétion était le maître mot chez les mages sylvains. Une fois de plus, Iridal tairait ce qu’elle avait un jour discerné dans l’âme de cet homme. Tant d’ombre l’entourait pourtant ! Le souvenir d’un entretien particulièrement pénible dans son bureau lui revint en mémoire. Une élève était morte. Et Elmound avait été particulièrement proche d’elle … Tout cela faisait bel et bien partie du passé, maintenant lui aussi prenait une nouvelle route. Ebe en venait au fait, provoquant un haussement de sourcil chez son amie…

Tu souhaiterais que je célèbre ce mariage ? Ebe, ce serait pour moi un réel plaisir. Je n’en ai plus fait depuis longtemps mais le rituel est fermement ancré dans ma mémoire. Même sans la certitude que tu me garderas un petit four, je le ferai ! Tu dois m’en dire plus ! Qui est-elle ? Où le mariage aura-t’il lieu ? Quand ? Comptes-tu inviter les autres membres du Conseil ?

Ce n’était plus l’ancienne Directrice de Poudlard qui parlait ! Iridal était redevenue la petite fille curieuse, brûlant de mille questions et dont les yeux brillaient d’excitation anticipée face à l’éventualité d’une fête merveilleuse. Sa main piocha négligemment dans le plateau de pâtisseries et en ramena un minuscule croissant aux amandes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ebe Silver
Poufsouffle
Poufsouffle
avatar

Nombre de messages : 48
Age : 28
Age Roleplay + Sorts : 58 ans sorts 1 2 3
Capacités Spéciales : Mage Sylvain
Date d'inscription : 24/09/2007

MessageSujet: Re: Sous la Lune nouvelle [PV Iridal Winterfell]   Dim 27 Avr - 13:40

HJ Ca fait super longtemps désolé ! J'ai répondu quand même, il faudra juste encore une réponse et le rp pourra être clôturé ! Désolé Embarassed HJ

C’est une autre page qui se tourne ma chère !
Elmound a traversé une longue période de brume à cause de son amnésie ! Je me félicite cependant qu’il soit enfin parvenu à trouver un chemin plus noble. Pour être franche, je ne connais pas encore cette petite, elle se nomme Hécale ou Hécate, un prénom un peu égyptien. Je devine déjà que c’est une brune, mon fils n’a jamais vraiment apprécié les blondes ou les rousses. Les hommes et leurs goûts … Je suis soulagée vois tu ! C’est mon petit dernier, le dernier de la portée, comme on dit. Jamais je n’ai cessé de l’aimer un seul instant et dieu sait que j’en ai traversé des choses, avec ce gamin là. Quoi de plus beau que l’amour d’une mère ? Et quoi de plus noble que la tendresse d’une femme assagie par le temps ? Même si je crains de l’être trop à présent …


Ebe saisit de quoi manger à son tour.
Tout autour des deux mages sylvaines, les fleurs se fermaient une à une, l’air commençait à se faire plus frais, plus humide. Dans le ciel les nuages disparaissaient peu à peu et l’obscurité commençait à se répandre suite à un mini cataclysme de lumière solaire. Un rayon déchira le ciel une ultime fois. Ebe ferma les yeux, le sourire aux lèvres.


L’humidité a soudainement augmenté mon amie, je mets ma main au feu qu’un brin de pluie est proche. J’attends encore d’entrevoir la Lune et je crains de devoir te quitter ensuite, mais nous nous retrouverons, sois en sure, très très bientôt !

Ebe répondit ensuite aux dernières questions d’Iridal.

Le mariage aura sans doute Lieu dans la campagne, je ne sais encore trop où. Il y aura du monde cela est certain. Quant au conseil, tu sais qu’il est extrêmement difficile de le faire se déplacer, nous ne sommes pas sédentaire à tout prix, nous les serviteurs de la nature, mais certains lieux sont privilégiés à d’autres …Je sais déjà que je ne saurais faire entrer certains d’entre nous dans un monde trop urbain, on s’y perdrait. Peut être peux tu m’éclairer sur un lieu ? Je tiens à éloigner, avant la cérémonie, les esprits du mal ! Ils ont déjà maudit le dernier mariage de mon fils, je ne ferais pas deux fois la même erreur. Quant à la date, Elmound a choisit la Lune de Mai. La chaleur, l’éclosion des fleurs nouvelles et la naissance des fruits d’été, cela me convient parfaitement.

Puis la Lune apparut lentement.

Du fond du cœur, mon amie, merci !
Je savais que je pouvais compter sur toi. Une dernière chose avant de m’en aller …As-tu entendu parler de la réunion du conseil de Brocéliande chez le futur Roi ? Les Lebrecs tiennent à notre présence. Pour ma part j’y serais mais …J’ai le pressentiment que quelque chose cloche … Va savoir pourquoi ? Je suis une protectrice de Brocéliande, je dois sans doute m’en faire pour un rien.


Puis sans rien dire de plus, la vieille mais toujours si jolie dame se redressa face à son amie pour lui adresser quelques gestes de salutation respectueuse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iridal Winterfell
Poufsouffle
Poufsouffle
avatar

Nombre de messages : 1026
Age Roleplay + Sorts : 53 ans sorts 1 2 3
Capacités Spéciales : Magie Sylvaine
Points Prestige : 2
Date d'inscription : 20/05/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
100/100  (100/100)
Points de mana:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Sous la Lune nouvelle [PV Iridal Winterfell]   Mar 29 Avr - 19:25

Quoi de plus beau que l’amour d’une mère ? Une émotion que je ne vivrai jamais comme elle l’a vécue : jamais je n’enfanterai … Et pourtant … Je m’approche de cette félicité comme un papillon d’une flamme tentatrice à chaque fois que je vois les yeux émerveillés d’Eloïse se poser sur un don de la nature … La vie m’a tant offert, je ne puis rien regretter ou faire preuve en échange de la plus injuste des ingratitudes …

Et bien si tu me demandes mon avis sur le lieu des festivités, il me vient tout de suite à l’esprit la forêt où réside Eduenos. Elle s’y prête parfaitement et il n’y a aucune crainte à avoir quant à la présence d’esprits malins qui tenteraient de nuire aux épousés : je me suis laissé dire qu’une Dryade vivait par delà le ruisseau … J’ai d’ailleurs toujours eu quelques soupçons sur le fait qu’il ne voulait jamais quitter sa tendre forêt … Je lui en toucherai un mot si tu le souhaites, je dois de toute manière aller le voir pour l’entretenir sur mes travaux.

Mensonge par omission que celui-là. Mais était-il utile d’en dire plus ? L’inexorable était en marche et il leur restait à présent à profiter de chaque instant, de chaque souffle de vent. Si elle ne voulait pas inquiéter d’avantage Ebe, il n’en allait pas de même pour Eduenos. Pas tant qu’elle veuille absolument l’inquiéter, non ! Mais la fameuse confiance qu’elle prônait à Eloïse, elle était parvenue au fil des années à la construire avec son propre maître. Elle ne pouvait pas lui cacher ce qu’elle avait vu. Et même si une partie de son chemin lui apparaissait clairement, une incertitude demeurait. Comment l’annoncer à Eloïse ?

La lune, qu’elle avait honorée quelques semaines auparavant lors du rituel de Samhain, la tira de ses rêveries en caressant doucement son visage de ses rayons délicats. Signait-elle d’ores et déjà le pacte d’amitié qui les lierait très bientôt ? Déjà Ebe allait prendre congé, la rencontre hors du temps des deux femmes prendrait fin. Jusqu’à leurs prochaines retrouvailles où tout aurait changé. Mais où rien n’aurait changé.


Je ferai tout ce qui est en mon pouvoir pour venir, Ebe. Si mon rôle me retient généralement au Bosquet de la Forêt Interdite, je sais qu’il m’attire tout de même à Brocéliande, sa sœur. Je tenterai de sentir les présages qui voilent ta sérénité et tâcherai d’y apporter réconfort. Et si tu as ressenti vrai, comme autrefois je te prêterai mon bras pour la protection de ce qui nous est cher.

Un léger baiser sur le front, une caresse sur la joue. Les deux femmes se quittèrent.

Prends soin de toi mon amie …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sous la Lune nouvelle [PV Iridal Winterfell]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sous la Lune nouvelle [PV Iridal Winterfell]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Solitude sous la Lune (PV Miriane Lonira) [ ABANDON ]
» Sous la lune éclatante [Libre]
» Cynthia
» Rendez-vous sous la lune (PV Mymy =3)
» Chanter sous la lune

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L'École de sorcellerie Poudlard :: Parc et lac de Poudlard-
Sauter vers: