AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Mérite-t-elle une Ode?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Evan Habsbourg
Serdaigle
Serdaigle
avatar

Nombre de messages : 159
Age Roleplay + Sorts : 33ans sorts 1 2 3 SPE
Points Prestige : 2
Date d'inscription : 18/06/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
100/100  (100/100)
Points de mana:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Mérite-t-elle une Ode?   Lun 9 Avr - 13:44

Elle reçut une missive dans laquelle Evan lui demandait de le retrouver dans le quartier des Serdaigles après 23h. Il savait qu'elle travaillait tard, et qu'il n'était donc pas un problème pour elle de le rejoindre. L'après-midi parut durer une éternité, il ne pensait qu'à ce bref contact qu'ils s'accorderaient ce soir, mais qu'ils seraient bien obligés d'abréger s'ils ne voulaient pas donner la chance aux rumeurs de bas couloirs de s'épanouir, et de les détruire.

Il se présenta sans retard, il avait même quelques minutes d'avance. Il tremblait nerveusement, ses doigts appréhendaient déjà de retrouver les siens, et de les sentir à nouveau glisser le long de ses bras. Unique sensation qu'il lui restait de leur dernier moment passé ensemble, après leur réussite au tournoi. Il l'entendait s'approcher, il avait appris à reconnaitre son pas souple et léger fouler les couloirs de l'école. Elle lui sourit, et sans un mot, presque instinctivement, leurs lèvres se retrouvèrent. C'est elle la première qui rompit ce doux baiser et qui laissa s'échapper les premiers mots.

J'attendais de te voir!

Il glissait ses bras autour de ses hanches, et se contentait pour toute réponse à ses mots, de la serrer d'avantage contre lui...Comme s'il ne cherchait qu'à s'assurer qu'elle était bien là, bien à lui...Il approcha se bouche de son oreille, et lui abandonna sa proposition.

J'aimerais passer une soirée avec toi, seuls et à l'écart de toute cette effervescence juvénile.

Il attendait qu'elle lui réponde. Et pour ne pas s'impatienter, il se concentrait sur le souffle qui lui caressait la nuque. Elle ne répondait toujours pas. Etait-elle entrain d'hésiter?

Demain! Partons demain! S'il te plait, j'en ai très envie. Plus vite nous nous verrons, et moins je me languirai de t'attendre.

Elle lui sourit et lui fit comprendre que demain ils se retrouveraient ici quelques heures avant que le soleil ne décline. Avec beaucoup de mal, ils durent ensuite se résoudre à regagner leurs loges réspectives, et à tenter de dormir pour calmer le désir qui les rongeait.

Le soir suivant, Evan se présentait au même endroit que la veille, avec une avance qui aujourd'hui prenait sens. Elle était déjà là, un peu étonnée, mais apparemment consentante aux folies de son homme. Il l'attrapait par les mains, et la priait de le suivre. Il leur fallait trouver un endroit à l'abri des regards, d'où ils pourraient tous deux transplaner. La première salle inoccupée qu'il trouverait sur sa route, servirait de refuge. C'était fait, ils s'étaient engoufrés avec beaucoup de méfiance dans ce qui semblait être un placard de bonne.

Rassure-toi, ce n'est pas ça ma surprise. Pour la suite, j'aimerais que tu ne me poses aucune question et que tu me fasses confiance.

Il attend son accord, et passe derrière elle pour lui bander les yeux d'un simple foulard.

Attrape-moi les mains, et surtout reste contre moi!

Le sol se déroba alors sous leurs pieds, et dans un voyage assez mouvementé, ils transplanèrent jusqu'à l'endroit désiré. Il s'agissait en fait d'un chalet situé dans les reliefs autrichiens, dont Evan venait d'hériter, et qu'il prenait plaisir à rejoindre lorsqu'il souhaitait s'éloigner du reste du monde. Alors même qu'ils venaient juste d'arriver, le froid hivernal les foudroyait avec violence. Il s'empressa d'entourer sa Belle de la cape en peau de Loup qu'elle avait à Halloween, puis il la guida jusqu'à la bordure de la terrasse qui surplombait la vallée. De là, la vue était superbe. Ils pouvaient distinguer jusquà la rivière glacée qui dormait aux pieds des rocheuses, et même être les témoins d'un coucher de soleil qui s'annonçait tranquille et sublime. Seulement, ils étaient arrivés peut-être un peu tôt, et Evan voulait que tout soit parfait, alors il préfera laisser sa compagne plongée dans l'obscurité.

Quel idiot je fais...Rien n'est encore prêt, la nature est capricieuse ce soir, et ne semble guère prête à s'offrir à nous. Pardonne-moi mais il va te falloir rester aveugle quelques minutes encore.

Il se releva pour attraper l'épais manteau posé derrière lui, puis il la rejoignit de nouveau. Avec délicatesse, et pour ne pas la surprendre, il glissa sa main sous sa cape et lui caressa le dos.

Je...Enfin...C'est à dire que...Je ne sais pas comment te le dire, mais...Je suis bien avec toi. Plus qu'aucune autre, tu m'apportes tout ce dont j'ai besoin. J'en viens presque à me demander comment j'ai pu jusque là vivre sans toi. Tu sembles être ce qu'il me manquait pour désirer vivre encore longtemps. Avant j'acceptais de me battre sans qu'aucun n'ait de compte à me rendre. Je n'avais pour seul salut que la survie de mes hussards. Mais aujourd'hui, je crains de mettre ma vie en danger. Je n'éspère qu'une chose, revenir en vie pour te combler de tout ce que tu mérites.

Tu es ma raison d'être et de demeurer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noxis Clymox
Serdaigle
Serdaigle
avatar

Nombre de messages : 8960
Age Roleplay + Sorts : 35 ans sorts 1 2 3
Capacités Spéciales : Elémentalisme Eau/Terre/Feu/Air - Magie des Anciens
Points Prestige : 6
Date d'inscription : 13/01/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
1930/1930  (1930/1930)
Points de mana:
2500/2500  (2500/2500)

MessageSujet: Re: Mérite-t-elle une Ode?   Lun 9 Avr - 17:28

Quelques précieuses minutes rien que pour eux, entre la fin de leur travail et une nuit qui lui paraîtra bien longue : minutes volées, minutes intenses. Promesse d'une soirée à venir qu'elle attendait depuis longtemps mais n'osait espérer.

Bien entendu j'en ai le droit !

La journée n'en finit pas, qui se traîne comme une rivière paresseuse sinuant à travers une forêt dont la lumière du soleil n'atteindrait pas la frondaison. Aucun petit bonheur dans ces heures interminables derrière son bureau. Purs automatismes que tous ces mots couchés sur les parchemins qui iront grossir des dossiers sans aucun intérêt. Aujourd'hui. Si le travail de Noxis la passionne d'ordinaire, aujourd'hui il n'en est pas de même. Elle n'aspire qu'à faire avancer le temps plus vite et pouvoir se retrouver face à lui. Et satisfaire la curiosité qu'il a fait naître dans les tréfonds de son esprit.

17 heures. Elle pourrait y passer la nuit mais son cerveau refuse toute collaboration. Autant arrêter les dégâts et filer dans ses appartements. Elle souffle enfin. S'assied pour lire. Se relève. Range quelques bibelots éparpillés par Eryan. Les redépose là où ils se trouvaient précédemment. Se perd en contemplation de la vue du Parc. Tourne en rond.

Un bain. Ca pourrait m'aider à patienter.

Elle se prélasse dans l’eau bouillante aux effluves de lys, au son d’une douce musique qui ne parvient même pas à la calmer. Du bruit dans la pièce à côté : elle va pouvoir assister au repas du petit prince. A son coucher aussi. Et redonner à Stubby toutes les dernières instructions pour qu'Eryan ne transforme pas ses quartiers en champ de bataille : le petit garçon a bien entendu deviné que ce soir n’était pas comme tous les autres pour sa sœur. Il essaye de la retenir en usant de tous ses charmes mais déclare forfait avec un sourire entendu.

Tu diras au shérif que c’est bon pour une fois !

Et enfin les heures ne sont plus que secondes et elle peut gagner l'endroit prévu. Où il n'y a personne. Elle en est déjà à se dire qu'il a annulé et n'a pas pu (voulu ?) la prévenir, la déception enfonce ses racines. Un bruissement, des pas qui s’approchent, ses doigts qui enlacent les siens et l’attirent sans un mot vers un lieu comme choisi au hasard.


Evan, on dirait … un placard …

Oh, d’accord … Je ne dis plus rien, je te laisse faire et je t'abandonne ma volonté pour ce soir.


Il passe derrière elle et occulte sa vision d’un foulard qu’elle reconnaît au fort parfum comme étant le sien.

Tu ne devras pas demander à deux fois pour que je reste tout contre toi.

Une terrible vague de froid balaye ses cheveux lorsqu’ils touchent la terre ferme après un voyage de quelques secondes. Il la lâche un instant pour la couvrir d’une cape étonnement chaude dont la texture lui rappelle quelque chose. Avant de la faire avancer un peu plus loin, guidant ses pas en la soutenant fermement. Ses paroles s’avèrent mystérieuses et à nouveau il s’écarte d’elle un court instant pour mieux revenir, sa main chaude se glissant sur la peau frémissante de son dos.

Et c’est le vent de son souffle dans sa nuque qui lui apporte ensuite de nouvelles paroles merveilleuses qui la laissent clouée sur place. Elle l’écoute et se retourne lentement. Ses mains se tendent vers son visage dont elle suit les contours avec douceur, en aveugle qu’il l’a rendue. Elle se hisse sur la pointe des pieds et trouve sa bouche qu’elle couvre de ses lèvres. Le baiser est tendre et passionné, il pourrait ainsi durer une éternité. Et pourtant, elle se recule et continue l’inspection tactile de son visage.


J’aimerais le mériter, mon bel Auror. Qu’à jamais tu restes mien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://potteroleplay.actifforum.com/viewtopic.forum?t=5568
Evan Habsbourg
Serdaigle
Serdaigle
avatar

Nombre de messages : 159
Age Roleplay + Sorts : 33ans sorts 1 2 3 SPE
Points Prestige : 2
Date d'inscription : 18/06/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
100/100  (100/100)
Points de mana:
100/100  (100/100)

MessageSujet: ...   Mer 18 Avr - 11:26

Rester tien...Si c'est bien là ce que tu désires, alors je m'y attellerai ma Belle.

Il se laisse caresser. Sentir ses doigts passer sur son visage, redessiner les courbes de son nez, de ses lèvres, et du reste de sa figure. Il s'amuse à prendre certaines expressions, pour sentir index et majeur rouler sous les jeux de sa peau. Il respire plus fort, emplie ses poumons de l'air vivifiant des montagnes autrichiennes, et des effluves ennivrantes du lis dont Noxis avait parfumé son bain.

Laisse-moi faire...

Il l'entoure à la taille, et l'invite à s'asseoir sur le rebord de la terasse, de telle sorte qu'il n'y ait plus rien qui ne les retienne, et que leurs pieds pendent dangereusement dans le vide. Ainsi placés, ils auraient pu se croire perdus en pleine montagne. Le chalet restait derrière eux, et ils n'avaient que l'étendue glacée face à eux pour se repérer. Seulement Noxis demeurait aveugle. L'Auror préferait lui laisser le bandeau tout le temps qu'il n'aurait pas confié tout ce qu'il avait à lui dire. Ainsi il lui serait plus simple de tout lui raconter sans avoir peur d'aborder un passé délicat.

Je crois que nous n'avons jamais eu l'occassion l'un et l'autre de parler de notre enfance. Pour ma part je n'en ai d'ailleurs jamais parlé à qui que ce soit. Tout ce que je souhaite, c'est que tu ne me juges pas...

J'ai tellement honte...

Habsbourg...Je ne doute pas que ce nom t'évoque quelque chose, et tu verrais juste en te rappelant la noble famille franco-autrichienne. Tu n'es pas non plus sans savoir que la patrimoine et la culture de ceux que j'ai du mal à désigner comme mes ancêtres, n'ont ni resisté aux guerres, ni survécu à la démocratisation des nations. Mon nom ne m'accorde aujourd'hui pas plus de droit qu'un autre. Grands-parents, oncles, tantes et cousins...tous sont tombés. N'ont resisté que ma mère et mon père qui se sont efforcés de vivre une vie normale malgré leur déchéance. Seulement une chose en amenant une autre, l'un d'eux l'a particuliètement mal vécu. Le patriarche Habsbourg s'est perdu dans l'alcool, il s'est abandonné aux joies de la débauche et de la luxure. Il allait de tromperie en tromperie, et ma mère, elle, n'osait guère le lui reprocher. Il abusait d'elle, dans tous les sens du terme...Tu comprendras par là ce qu'il y a à comprendre. C'était une femme battue, et malheureuse.

Il s'arrête un instant, repensant à toutes ses nuits où il l'entendait la frapper, la battre d'un revers de main, ou même d'une sangle rapidement retirée de la taille. Il se souvenait...et il sentait l'émotion le gagner, les larmes brûlantes lui caresser le bord des yeux. Mais il ne voulait pas...Il avait assez pleuré, assez donné pour cet infâme mâle, qui ne méritait pas plus que son mépris.

Alors nous avons fui...Ma mère est partie pour le Royaume-Uni, traînant son étrange fils avec elle. J'ai grandi à Manchester, et c'est dans la rue que j'ai appris à oublier les sarcasmes et toutes les autres formes de moqueries à propos de mon regard sang, et de mon teint opalin. Bien sûr la suite tu la connais. A 11ans j'ai reçu la même lettre que bon nombre de jeunes britanniques, et j'ai enfin pu m'épanouir dans un monde qui accepte mieux les différences.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noxis Clymox
Serdaigle
Serdaigle
avatar

Nombre de messages : 8960
Age Roleplay + Sorts : 35 ans sorts 1 2 3
Capacités Spéciales : Elémentalisme Eau/Terre/Feu/Air - Magie des Anciens
Points Prestige : 6
Date d'inscription : 13/01/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
1930/1930  (1930/1930)
Points de mana:
2500/2500  (2500/2500)

MessageSujet: Re: Mérite-t-elle une Ode?   Mer 18 Avr - 20:33

Evan se prête à ses caresses, pour son plus grand plaisir. Le sourire de Noxis, toujours plongée dans l'obscurité, s'élargit de plus en plus pour se transformer finalement en un éclat de rire enfantin lorsqu'elle finit par comprendre le manège auquel son homme s'adonne.

Mais enfin ! Tu es injuste, je ne peux même pas voir ce que tu fais, je suis pourtant persuadée que c'est hilarant ! Eh, où m'emmènes-tu ?

Elle se laisse guider jusqu'à ce qui doit être un muret sur lequel il la dépose, la portant à bout de bras comme si elle ne pesait rien. La texture semble pierreuse et cette sensation la conforte dans son idée qu'il s'agit d'un mur. Par des gestes délicats, il la fait enjamber l'espace pour qu'elle se retrouve assise de l'autre côté, les pieds ne touchant pas le sol.

Je ne sais pas pourquoi mais quelque chose me dit que je devrais éviter de me pencher trop en avant ... Tu me tiens toujours n'est-ce pas ?

Ses doigts cherchent sa main et l'enserrent. L'atmosphère lui semble on ne peut plus pure mais le vent glacial souffle toujours : de son autre main, elle referme le col de la cape de fourrure dont il l'a couverte. Sa voix résonne alors, étonnement grave. Elle tourne la tête vers lui, réflexe inutile pour percevoir son visage.

Te juger ? Mais pourquoi ferais-je ça ?

Et les mots tombent, se faisant de plus en plus violents à mesure qu'Evan évoque son passé et le destin de sa mère. L'histoire choque Noxis. D'autant que le faible tremblement de la voix d'Evan lui confirme que son compagnon en souffre encore aujourd'hui.

Evan, je suis tellement désolée pour elle ... Je ne sais pas qui est mon père, mais je préfère encore ça à l'idée qu'il puisse avoir fait du mal à ma mère ...

Elle ramène la main d'Evan à ses lèvres et écoute la suite en silence.

Moi ce regard je l'aime..

Quand tu me couves avec tes yeux de sang, je me sens femme ...

As-tu ... revu ton père ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://potteroleplay.actifforum.com/viewtopic.forum?t=5568
Evan Habsbourg
Serdaigle
Serdaigle
avatar

Nombre de messages : 159
Age Roleplay + Sorts : 33ans sorts 1 2 3 SPE
Points Prestige : 2
Date d'inscription : 18/06/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
100/100  (100/100)
Points de mana:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Mérite-t-elle une Ode?   Lun 23 Avr - 21:11

Le revoir? Non sûrement pas...Je ne me sens pas le courage d'affronter son regard méprisant et dominateur. J'ai grandi depuis, et je crois qu'une rencontre ne donnerait rien de bon...Et cela ne nous avancerait à rien de toute façon.

Je préfère estimer n'avoir jamais eu de père.

Il tremble, sa mâchoire se referme, et on l'entend à peine grincer des dents. Les souvenirs sont douloureux, et bien qu'il n'ait aucun regard moqueur posé sur lui, il ne peut supporter plus longtemps de remuer de telles idées. Ses mains cherchent celles de Noxis, mais en vain...Elle a bien trop froid, et il s'en rend tout juste compte.

Tu préfères que l'on rentre? Excuse moi, j'étais tellement...troublé par mon histoire que j'en ai oublié ton confort.

Une nouvelle fois il est gêné. Gêné d'avoir pu être si égoïste, et si peu attentioné. Il passe derrière le muret pour l'entourer à la taille, et l'aider à passer ses jambes par dessus. Une fois de l'autre côté, il passe délicatement une main derrière sa nuque, caresse du bout des doigts une mèche de cheveux, et détache le foulard qui lui bandait les yeux jusque là.

Il se rend bien compte qu'elle semble un instant perdue. Ses pupilles dilatées la gênent. Le crépuscule s'annonce particulièrement splendide, mais pour l'heure, c'est cet horizon précis, celui qui s'offre à eux en ce moment, qu'Evan voulait faire partager à sa Belle.

Tu as là devant toi, le plus beau spectacle qu'il ne m'ait jamais été permis de contempler.

Il la laisse admirer, et en profite pour passer derrière elle. Ses mains l'attrapent aux hanches et remontent imperceptiblement jusqu'à son cou. Il dépose quelques baisers sur sa nuque dégagée de tous cheveux, et glisse délicatement jusqu'à ses lèvres qu'il embrasse tendrement.

Il profite...et craint que pareil moment n'ait plus l'occasion de se reproduire. Une fois leur étreinte relâchée, il l'attrape par la main, et l'invite à rejoindre l'intérieur du chalet...La chaleur les surprend. Evan avait en effet pris soin d'allumer la cheminée dès le matin, et il avait même preparé un rapide quelque chose pour assouvir une probable soif du couple. Ils s'asseyèrent tous deux sur un confortable canapé en cuir duquel ils pouvaient toujours admirer les récifs et le crépuscule.

As-tu soif?...

...Roohh qu'importe? Tu me répondrais non je te servirais quand même.


Il tend son bras pour atteindre deux flûtes qu'il s'empresse de saisir et de lui tendre.

C'est un vin d'amande dans lequel j'ai ajouté un doigt de liqueur de mûre. J'éspère que ça a au moins le mérite de ressembler à quelque chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noxis Clymox
Serdaigle
Serdaigle
avatar

Nombre de messages : 8960
Age Roleplay + Sorts : 35 ans sorts 1 2 3
Capacités Spéciales : Elémentalisme Eau/Terre/Feu/Air - Magie des Anciens
Points Prestige : 6
Date d'inscription : 13/01/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
1930/1930  (1930/1930)
Points de mana:
2500/2500  (2500/2500)

MessageSujet: Re: Mérite-t-elle une Ode?   Mar 24 Avr - 13:08

Je comprends.

Cependant, il arrive un temps où l’on doit tuer ses parents. Il n’est peut être pas encore arrivé pour toi mais tu devras passer par là …

Elle relâche doucement sa main. Le froid est de plus en plus mordant : elle n’y tient plus et s’emmitoufle encore plus dans la cape.


Evan … Tu te souviens, au tournoi … La première épreuve, nous avons affronté nos craintes. C’était lui n’est-ce pas ? Celui que j’ai vu marqué de rouge à lèvres et une ceinture à la main ?

Un silence s’installe, elle regrette presque d’avoir posé une question aussi peu délicate. Il est loin l’homme un peu brusque qu’elle a rencontré un soir d’automne aux Trois Balais. Celui qui est assis à ses côtés transpire de sensibilité et d’attentions vis-à-vis d’elle, qui s’exclame déjà de la laisser transir de froid. Il l’aide à se lever et enfin libère ses yeux. Le retour à la lumière est douloureux et c’est d’abord lui qu’elle contemple.

Non, ne t’excuse pas s’il te plaît ! Si j’ai froid je n’ai qu’à m’en prendre à moi-même : j’aurais dû te poser au moins quelques questions et je me serais probablement habillée plus en conséquence. Je ne sais pas encore où tu m’as emenée, mais il est certain qu’une robe de soie et des escarpins ne font pas l’affaire. Heureusement que tu avais prévu cette cape pour moi.

Elle détache enfin son regard de lui et reste sans voix face au spectacle qui l’attend. Le moment est intense, les couleurs féériques, tant dans le ciel que dans la vallée tout en bas, où scintille une rivière d’argent et les vitraux de la petite église romane d’un hameau perdu. Partout ailleurs où se pose le regard, ce n’est que neige et nature.

C’est tout bonnement … magnifique … Merci d’avoir partagé ça avec moi, Evan.

Sur un petit nuage, Noxis se laisse entraîner vers le chalet. L’intérieur est chaleureux et un feu bienvenu les accueille, une large baie vitrée les laissant encore profiter de la vue enchanteresse. Ils se débarassent de leur capes à présent inutiles et prennent place. Elle sourit en prenant le verre qu’il lui tend et en hume le délicat parfum. D’un mouvement de cheville, elle se débarasse de ses chaussures qui vont valser au loin et ramène ses pieds sous elle afin de pouvoir mieux s’appuyer sur Evan, se glissant sous son bras et reposant la tête sur son torse.

Je ne doute pas un seul instant que ce soit un délice : tu sais que j’aime la nature sauvage et généreuse des mûres et c’est toi qui m’a fait découvrir la vertu des amandes en termes de boisson lors de notre toute première rencontre. T’en souviens-tu ?

Mais maintenant, lève un mystère pour moi, veux-tu ? Cette fourure … Elle était chez ma mère en Ukraine : comment expliques-tu qu’elle se trouve ici …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://potteroleplay.actifforum.com/viewtopic.forum?t=5568
Evan Habsbourg
Serdaigle
Serdaigle
avatar

Nombre de messages : 159
Age Roleplay + Sorts : 33ans sorts 1 2 3 SPE
Points Prestige : 2
Date d'inscription : 18/06/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
100/100  (100/100)
Points de mana:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Mérite-t-elle une Ode?   Dim 29 Avr - 15:53

Ils viennent tout juste de rentrer dans le petit chalet en bois, et l'alcool aidant, ils ne tardent pas à se mettre à l'aise. Alors que Noxis retire cape et chaussures, Evan tire jusqu'à eux une peau de loup. Car même si la cheminée ne fait qu'enchaîner les bûches, le froid extérieur menace continuellement la pièce. En entendant la question de sa Belle, il vide d'une traite sa coupe dans l'espoir de réunir le courage et la force nécessaire.

Tu...Tu as vu juste. Il s'agissait bien de mon père au tournoi. Je ne t'en ai pas fait part sur le coup, parcque je craignais ta réaction. Quel homme parvenu à cet âge se bat encore avec d'anciens démons, et de vieilles peurs.

Aucun

Il s'est présenté à moi et tu étais là. Maintenant tu sais à quoi il ressemblait, et à quoi il s'adonnait. Je pense que...enfin je suis certain que le rouge à lèvre était là pour me rappeler qu'il ne vivait que de l'adultère. La ceinture elle...

Sa gorge se noue. Quelques images lui reviennent à l'esprit. Elles sont évidemment douloureuses, mais avec les années la souffrance a laissé place à la haine et à la pitié.

La ceinture représentait son objet de torture. C'est avec cette lanière de cuir qu'il réprimendait ma mère, et la punissait de n'être pas l'esclave dont il avait toujours consciemment rêvé.

Je devrais te dire oh combien cet endroit est chargé d'histoire. Je me suis longtemps demandé s'il était raisonnable de t'ammener ici, alors que nombre de tromperies s'y sont déroulées. Seulement je n'en ai longtemps gardé qu'un souvenir...Celui de parents aimants, choyants leur nouveau né à l'abri des premiers reproches familiaux, des premières craintes dûes à la tare de leur fils

Il attrape une carafe posée tout à côté d'eux, et se resert un deuxième verre qu'il vide presque aussi vite que le premier. Il propose d'un simple regard à Noxis de lui en remettre un peu. Mais sans lui répondre elle en vient à parler de la fourure. Il savait bien que la mémoire de la belle était infaillible, et il s'était donc preparé à répondre à ses interrogations.

Eh bien si elle est là, c'est tout bonnement parcque je suis allé rendre visite à ta mère, là-bas en Ukraine.

Il ne savait pas comment elle allait prendre ce qui pouvait sembler être une trahison de sa part, mais il était certain qu'au fond elle serait rassurée, parcqu'elle n'aurait jamais osé proposer d'elle même de rencontrer celle qui l'avait élevée et vu grandir.

En plus d'être une femme ravissante, de servir un thé à la sève de pin tout à fait excellent, et d'être aussi charmante que sa fille, elle est très généreuse. La fourure n'est pas tout ce qu'elle m'a donné. Elle m'a également confié un de vos vieux albums photo. Je ne l'ai pas encore ouvert, je préferais attendre d'être avec toi pour que tu puisses faire certains commentaires...

...Et que j'en sache enfin un peu plus sur toi.

Il lui sourit et attend sa réaction. Il est vrai qu'elle semble étonnée, mais il en profite justement pour l'embrasser langoureusement et peut-être faire pencher la balance de son côté afin qu'elle ne prenne pas mal ses initiatives.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noxis Clymox
Serdaigle
Serdaigle
avatar

Nombre de messages : 8960
Age Roleplay + Sorts : 35 ans sorts 1 2 3
Capacités Spéciales : Elémentalisme Eau/Terre/Feu/Air - Magie des Anciens
Points Prestige : 6
Date d'inscription : 13/01/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
1930/1930  (1930/1930)
Points de mana:
2500/2500  (2500/2500)

MessageSujet: Re: Mérite-t-elle une Ode?   Ven 4 Mai - 20:44

Noxis fronce les sourcils : comment la considère-t-il pour craindre ainsi la perception qu'elle peut avoir de lui, de ses peurs, de sa vie passée ? Veut-il tellement lui plaire à n'importe quel prix qu'il entre dans l'abnégation la plus totale par rapport à ses propres sentiments ? Elle quitte le confortable écrin de ses bras pour se redresser et le regarder intensément.

Je ne veux pas te voir cet air malheureux mon bel Auror ! Tu n'as aucune honte à avoir, de vous deux ce n'est pas toi le fautif ! Te rends-tu compte qu'il est parvenu à te faire porter le poids de sa culpabilité tout ça parce que tu es différent ? As-tu demandé, lorsque tu étais encore dans le ventre de ta mère, pour être différent ? Ce qu'il lui a fait subir est intolérable et dis-toi bien que tu n'étais qu'une excuse, rien de plus. Elle a fait ce qu'il y avait à faire en t'emmenant loin de lui. Et tu …

Elle s'interrompt soudainement, une pensée franchement inopportune s'immiscant dans son esprit.

Evan … Tu ne penses tout de même pas que je te crois capable de reproduire le même shéma ? Je sais que ton souhait est de vaincre le mal, comment pourais-je alors t'imaginer me blesser délibérément ? Non, non, chasse ça immédiatement de ton esprit, ça n'a pas lieu d'être ! Et si tu penses que j'attends de toi que tu sois hermétique à tous ces souvenirs, tu te trompes aussi … Ils ont forgé ta sensibilité et ta personnalité, pour rien au monde je ne les souhaiterais différentes ! J'ai confiance en toi … Ce qui me fait mal c'est que tu en doutes.

Le verre qu'il vient de se servir se vide aussi vite que le précédent, apportant rougeur sur les joues d'albâtre et brillance dans les yeux de sang. D'un léger mouvement de tête, Noxis lui indique qu'elle passe son tour pour le moment. Un frisson la parcourt et elle se recroqueville quelque peu pour glisser ses pieds nus sous la peau de loup avant d'afficher une mine franchement étonnée, à la limite du reproche.

Tu as fait … Quoi ?

Comment a-t-elle pu me faire ça, me mettre au pied du mur de la sorte ?

Elle répond à peine à ses baisers, sentant tout son corps se crisper malgré elle. Et pourtant il est évident qu'il n'a pas un seul instant pensé à mal en faisant ce qu'il a fait. Par contre, Sylvaria savait pertinemment bien qu'elle intervenait dans la vie privée de sa fille et qu'elle l'obligerait de la sorte à aborder des sujets difficiles. Même si Noxis sait qu'il faudra en arriver là, elle aurait aimer pouvoir décider de la façon, du moment et de l'endroit ... Elle se défait de son étreinte et reste un moment face à lui, se mordillant la lèvre, s'en voulant pour la façon peu agréable dont elle a pris ses explications.

Je te demande pardon pour ma réaction. Je suis vraiment touchée par ton attention, c'est juste que je ne m'y attendais pas. J'aimerais partager tout avec toi, mais il faudra que tu m'apprennes.

Elle tend le cou et lui vole un baiser, ses yeux reflètant la crainte qu'il la repousse pour son évident manque de tact. L'album est là, à portée de main, emballé dans son papier kraft. Elle l'attire à eux, hésitante, ouvre le paquet et tourne la première page. Son éclat de rire amorce la rémission de la tension.

Alors là … Merci Maman … Fallait-il vraiment que tu me vois dans le plus simple appareil sur une peau de mouton ? J'avais tout au plus 8 ou 9 mois mais tout de même ! Comme la majorité des petits Ukrainiens à l'époque je n'ai pas échappé à la photo typique ! Et là … C'est ma grand-mère, Sylkaria. C'est amusant que tu ais rencontré ma mère et non pas elle, quand on sait que nos rapports ont toujours été limités au strict nécessaire. C'est ma grand-mère qui m'a élevée, Maman s'oubliait dans le travail, jonglant entre ses boulots de médicomage dans un hôpital de Saint Petersbourg et dans un orphelinat de Sebastopol …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://potteroleplay.actifforum.com/viewtopic.forum?t=5568
Evan Habsbourg
Serdaigle
Serdaigle
avatar

Nombre de messages : 159
Age Roleplay + Sorts : 33ans sorts 1 2 3 SPE
Points Prestige : 2
Date d'inscription : 18/06/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
100/100  (100/100)
Points de mana:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Mérite-t-elle une Ode?   Sam 12 Mai - 17:08

Elle se redresse, tout à côté de lui. Cambrée et imposante, elle reprend le dessus sur l'albâtre. Il tente de se rattraper, ne pas la laisser les emmener sur un terrain trop délicat pour qu'Evan puisse en ressortir entier. Mais elle ne cesse de s'éstomaquer et d'imaginer de folles idées.

Douter de ta confiance...Ma belle, deviendrais-tu folle? Je n'ai cessé jusque là de me confier à toi. Tu connais mes craintes, toutes mes peurs, et bien entendu mes moments heureux. Alors pourquoi m'imaginer remettant en cause ta confiance?

Noxis, tu sais bien que ce que tu dis n'a pas de sens. Pourquoi crois-tu que je t'ai raconté toute cette histoire? J'aurais très bien pu te confier avoir vécu une enfance très heureuse. Mais j'ai decidé d'être sincère, de ne rien te cacher pour que tu me vois tel que je l'ai été. Parcqu'il est clair que mon passé a forgé l'homme que je suis aujourd'hui. C'est par dégoût d'une telle violence basse, gratuite et traître que j'ai choisi de servir la cause qui me semblait juste, et que tu me vois aujourd'hui comme je le suis...

...Comme un homme amoureux.

Il la laisse continuer. Elle semble tout à coup comprendre l'ampleur de la démarche engagée par Evan auprès de Sylvaria, et ce n'est pas pour lui plaire visiblement. Elle commence à peine à s'énerver lorsqu'elle revient déjà sur ses reproches, et excuse sa réaction. Mais il a tôt fait de le lui pardonner. Après tout, il n'aurait peut-être pas non plus aimé qu'elle prenne l'initiative de rencontrer sa mère avant qu'il ne lui propose.

Alors il l'enlace, rammène un peu plus la peau de Loup sur eux, et se laisse embrasser. Elle ne tarde pas à ouvrir le paquet soigneusement emballé par Sylvaria, et à rire à la vue de ses premières poses de bébé.

Il est vrai que tu étais très peu vêtue...

Il sourit et laisse en lui d'idée germer, qu'un jour peut-être, il fondera un foyer. Il a déjà une petite idée de la personne avec laquelle il veut vivre jusqu'au restant de ses jours, mais il n'est pas certain qu'elle est elle même prête à s'engager, et à porter si elle le veut autant que lui leurs enfants. Et puis finalement il se dit qu'il est peut-être encore un peu tôt pour aborder pareil sujet. Il doit laisser un peu de temps au temps...

Il est vrai que nous n'avions jamais parlé de ta mère, ni même de ta grand-mère, ce qui peut sembler étonnant quand on voit à quel point tu sembles la respecter, et la chérir.

Elle venait en effet de tourner la page, et ils pouvaient à présent observer une photo de Sylkaria. Une femme aux traits plutôt durs, mais dont le regard attirait tout de suite l'attention tant il ressemblait à celui de Noxis.

C'est donc cette respectable personne qui a élevé ma petite femme...

Il se met à rire à l'idée d'imaginer la petite Noxis se faire reprendre et sermonner par sa grand-mère. Mécaniquement, il glisse la main le long de son dos et l'attire vers lui pour l'embrasser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noxis Clymox
Serdaigle
Serdaigle
avatar

Nombre de messages : 8960
Age Roleplay + Sorts : 35 ans sorts 1 2 3
Capacités Spéciales : Elémentalisme Eau/Terre/Feu/Air - Magie des Anciens
Points Prestige : 6
Date d'inscription : 13/01/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
1930/1930  (1930/1930)
Points de mana:
2500/2500  (2500/2500)

MessageSujet: Re: Mérite-t-elle une Ode?   Mar 22 Mai - 20:28

Je sais que tu es sincère, Evan, et c'est extrêmement important pour moi. Tu sais, lors de notre toute première rencontre ... Oh, tu trouveras probablement cela ridicule mais à présent je peux te le dire. J'ai cru que tu étais aimable avec moi uniquement pour ce que je représentais : l'autorité de Poudlard aux côtés de la directrice ... Et ce fameux duel dans la forêt ... De la pure politesse cachant le désir de me montrer quel Auror compétent tu étais, tout à fait capable de se débrouiller avec une lame. Et moi j'étais toujours l'autorité. Jusqu'à ce que tu m'embrasses. Là tu m'as profondément déstabilisée, je croyais que tu te riais de moi et je ne comprenais pas pourquoi tu faisais une chose pareille.

Elle tend la main et dépose son index sur les lèvres charnues, souhaitant bloquer le flot de paroles qu'il va certainement libérer pour se défendre de pareilles insinuations.

Chuuut, laisse-moi terminer ... Je te l'ai dit en commençant, je me trouve parfaitement ridicule aujourd'hui d'avoir pu imaginer des choses pareilles. J'éprouve toujours le besoin d'intellectualiser tout et de vouloir trouver une explication aux choses les plus simples. Alors que les sentiments ne nécessitent pas d'explications justement ... Tu es sincère, je devrais le savoir et en être heureuse, tout simplement, parce que ta confiance m'apporte beaucoup. Tu me reconstruis ...

Elle le regarde intensément, essayant de retrouver dans ses yeux la même lueur qui brille dans les siens, reflétant sa farouche volonté de créer quelque chose de beau et de fort. Et elle est là, cette lueur. Que Noxis veut voir étinceler longtemps encore.

Faites qu'elle ne vacille pas au fur et à mesure que les pages se tourneront ...

Sa main déplace une nouvelle feuille de l'album dévoilant un homme de haute stature, accompagné d'un loup au cou duquel est accrochée une petite fille aux yeux verts et aux cheveux noirs. Ce même homme apparaît au fil des années qui passent comme le témoignent les gâteaux d'anniversaire couronnés de bougies de plus en plus nombreuses et la petite fille qui devient enfant, adolescente ...


Très peu vêtue, c'est un euphémisme ... Mais je vois que tu ne détournes pas le regard et que la vision ne te traumatise pas ! Et on dirait que tu as l'esprit possessif : "ta petite femme" hmm ... J'ai toujours adoré ma grand-mère, c'est une femme de tête ... Tu sais, lorsque ma mère est revenue un jour à la maison, annonçant qu'elle m'attendait, on ne peut pas dire que mon grand-père, le vieux Karzyan, ait sauté de joie. Et bien Sylkaria l'a planté là avec tous ses principes de sorcier d'un autre âge et elle a emmené Maman en Ukraine. Elle, elle s'en fichait de ne pas savoir qui était mon père. Je ne les ai jamais rencontrés et tu remarqueras que je m'appelle Clymox, non pas Karzyan ! Oh, et si tu te posais la question, il n'est pas mon père même si j'aurais aimé que ça soit le cas. Gabriel de Mornemarais est l'ami le plus fidèle que ma mère ait jamais eu ... Je pense même qu'il l'aimait mais elle a toujours fait semblant de ne rien voir.

Noxis éprouve un léger pincement au cœur en revoyant Gabriel sur toutes ces photos. Ils ne se sont plus revus depuis la fameuse réunion en Ukraine où il a tant œuvré pour la paix et l'amour.

Et là, tu dois les reconnaître sans peine, tu as déjà dû les rencontrer au château : Théodore et Aliénor. Lors de la cérémonie de fin d'étude à Poudlard. Derrière, c'est Morgan Miles, il a fait un bref passage comme professeur de métamorphose avant de redisparaître. Et là mon amie Nemesis qui a épousé un richissime marchand de tapis d'Orient.

Et Mandrake.


Sur ce dernier cliché, un troisième homme. Ses yeux sombres à peine visibles derrière un rideau de cheveux noirs ne quittent pas Noxis, la couvant dans une admiration muette alors qu'elle est tout sourire, son diplôme en main.

Le pincement au cœur éprouvé en voyant l'image de Gabriel n'est plus qu'un lointain souvenir. La vision de Mandrake lui noue à présent la gorge et elle sent ses forces l'abandonner. Elle sait très bien quelle image elle trouvera après celle-ci. Pourtant, elle doit tourner la page. Ce qu'elle fait, la main tremblante et retenant son souffle.

Un jardin magnifiquement décoré, des invités sur leur 31, Mandrake plus élégant que jamais dans son queue de pie crème et bordeaux. Noxis à son bras, éperdument amoureuse dans sa robe de mariée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://potteroleplay.actifforum.com/viewtopic.forum?t=5568
Evan Habsbourg
Serdaigle
Serdaigle
avatar

Nombre de messages : 159
Age Roleplay + Sorts : 33ans sorts 1 2 3 SPE
Points Prestige : 2
Date d'inscription : 18/06/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
100/100  (100/100)
Points de mana:
100/100  (100/100)

MessageSujet: ..   Dim 10 Juin - 11:03

Elle avait vu juste en glissant quelques doigts sur ses lèvres. Il s'apprêtait à lui répondre, et déjà à la remettre sur la voie de ce qui lui semblait juste.

...

Ses lèvres brûlaient. Il était pris d'une singulière envie de baiser les phallanges qui séquestraient sa bouche. Mais sans savoir pourquoi, il préférait s'en abstenir...La laisser finir, et poursuivre jusqu'au bout l'explication qu'elle avait entrepris.

Tu t'es trompée, mais est-ce aussi grave que cela? Tu sais, on ne peut pas non plus dire que ma démarche ait été clairement dénuée de toute arrière pensée. Bien entendu je n'avais pas d'autre but que de faire ta connaissance, dépasser le cadre de notre quotidien au château; mais nimporte qui aurait trouvé louche un tel affront. Ce soir là, je t'ai défiée pour voir ce dont tu étais capable. Tu t'es montrée sous ton véritable jour, et tu as conquis ce qui me semblait être condamné à ne jamais connaître l'épanouissement. Mon coeur a eu raison de mes impressions.

Il portait la main de la Belle jusqu'à sa poitrine, et l'invita à venir écouter l'effet qu'elle lui faisait.

Ma sincérité est accomplie, il faut me faire confiance...

Autant qu'ils s'aimaient, ils se contemplaient l'un l'autre. Le temps semblait susprendre son cours et tout le temps qu'ils étaient là, à se faire face et à se regarder, ils pouvaient se sentir en protection, et à même de fonder quelque chose de plus fort encore que ce à quoi ils avaient pensé jusque là.

Las d'une timidité qui les condamnait encore, Noxis reprenait le mouvement des pages et entamait une nouvelle série de photos qui faisaient son histoire. On pouvait successivement y voir la mine sévère de l'homme qui faillit se voir attribuer certaines obligations parentales, et celles bien plus réjouies de jeunes adolescents, qui aujourd'hui formaient le cercle des amis proches de Noxis. De quelques années ses aînés, ils donnaient l'impression d'être inséparables, ce qui rappellait à Evan que jamais il n'avait connu pareille amitié.

Un intant de mal aise, il déglutit difficilement, et reprit la discussion avec sa Belle.

C'est en te voyant ainsi, que j'en apprends vraiment sur toi, et je me rends compte que tu ne nous as jamais présentés. Pourtant ce sont tes amis de toujours. Ils ont fait de toi celle que tu es aujourd'hui, et je voudrais les en remercier.

Il se mit à rire, et se permit de l'embrasser dans le cou avant de la serrer dans ses bras. Seulement elle ne paraissait pas être au mieux de sa forme. Evan la serrait-il trop fort? Ou était-elle seulement dans une facheuse position? Elle tournait d'une main tremblante la page suivante, et dévoilait à l'Auror l'inconcevable.

Il n'osait y croire. La trahison apparaissait de plus en plus et l'empêchait de réagir...lui dire...se rassurer...Il imaginait...en tremblait...et s'en émouvait. Il ne devait rester figé, mais il devait feindre l'indifférence. Testait-elle sa confiance ou ne faisait-elle cela que pour le faire souffrir? Les mots devaient sortir. Il faisait un peu d'ordre dans sa tête, et bégayait quelques premières paroles.

Tu...Tu es ma-riée?

Il la fixait de ses yeux couleur sang, et attendait noyé d'un sentiment de peur la réponse de Noxis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noxis Clymox
Serdaigle
Serdaigle
avatar

Nombre de messages : 8960
Age Roleplay + Sorts : 35 ans sorts 1 2 3
Capacités Spéciales : Elémentalisme Eau/Terre/Feu/Air - Magie des Anciens
Points Prestige : 6
Date d'inscription : 13/01/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
1930/1930  (1930/1930)
Points de mana:
2500/2500  (2500/2500)

MessageSujet: Re: Mérite-t-elle une Ode?   Ven 15 Juin - 23:08

Elle le laisse déplacer sa main jusqu'à la poser sur sa poitrine et l'intensité de ce contact la submerge. Il est si simple et pourtant si chargé de promesses d'un avenir radieux s'ils le veulent tous les deux ...

Oh non ce n'est pas grave ! Cela ne m'arrive pas souvent d'admettre de telles choses, mais je dois avouer que je suis plutôt contente de m'être trompée sur toi ce jour là. Mais surtout, je suis contente que tu m'aies poussée dans mes derniers retranchements et que tu m'aies défiée comme tu l'as fait. Sans ça, où serions-nous aujourd'hui ? Vraisemblablement toujours enfermés dans notre bulle de solitude. Après avoir goûté à ces lèvres, je n'y retournerais pour rien au monde, tu peux me croire.

Son regard troublé se pose une fois encore sur cette bouche qui est faite pour embrasser. Elle résiste à l'envie de lui abandonner la sienne : pas avant d'en avoir terminé avec l'album et les vieux démons qui le hantent encore.

Mes amis ... Tu as rencontré Aliénor un soir d'Halloween. Seigneur comme je me suis montrée stupide ce soir là ! J'étais dans une rage folle à cause d'un putride morceau de papier ! Je n'ai d'ailleurs jamais eu l'occasion de dire ma façon de penser au rédacteur du journal ni à Gabriel. Je regrette que nous n'ayons pas eu plus de temps à passer avec elle tout de même. Et maintenant, elle est partie, elle a rejoint son mari dans le grand nord. Quant à Théodore ... Il m'a donné beaucoup, il a notamment été mon maître d'apprentissage pour la magie élémentaire. Il m'est très cher et je lui confierais ma vie les yeux fermés. Je voudrais que tu le rencontres au delà du détour d'un couloir à Poudlard, il signifie beaucoup pour moi.

Comment peut-elle parler de la sorte et ne pas remarquer l'étrange étincelle dans les yeux rouges ? Cette proximité dont il sera toujours exclu car il ne peut en être autrement : sera-t-elle capable un jour de lui dévoiler tout ces secrets ? Elle a prêté serment.

C'était avant de le rencontrer, avant de savoir que je pourrais un jour regretter ces mystères autour de mes activités ...

Les mots claquent tel un coup de fouet dans l'atmosphère chaleureuse du chalet qui se gèle aussitôt. Elle n'ose pas tourner la tête pour affronter le regard qui la scrute et qui la voit à présent sous une autre lumière. Sa voix peine à sortir, Noxis se sait pas par où commencer. Le plus simple ne serait-il pas de commencer par répondre à sa question ?


Oui, j'ai été mariée. Autrefois. Je vois mal comment je pourrais le nier alors que je t'impose la vision d'un bonheur qui m'a été ôté trop tôt.

J'aurais dû t'en parler mais j'en ai été tout bonnement incapable. Je ne me résigne toujours pas à accepter mon impuissance. Je ... J'ai été incapable de le sauver et je n'arrive pas à m'autoriser tout à fait sereinement cette vie à tes côtés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://potteroleplay.actifforum.com/viewtopic.forum?t=5568
Evan Habsbourg
Serdaigle
Serdaigle
avatar

Nombre de messages : 159
Age Roleplay + Sorts : 33ans sorts 1 2 3 SPE
Points Prestige : 2
Date d'inscription : 18/06/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
100/100  (100/100)
Points de mana:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Mérite-t-elle une Ode?   Sam 30 Juin - 17:16

Il aurait preferé qu'elle le regarde droit dans les yeux, qu'elle n'ait pas peur d'affronter la stupeur de son Auror, et qu'elle se risque même à mener la discussion. Mais au lieu de cela, Noxis fuit et abandonne toute responsabilité. Elle n'admet pas ses péchés, et cela rend dingue Evan. Il tremble et agrippe d'une main le poignet qui risque à tout moment de faire une erreur. Il est seul, démuni et n'a pas moyen de la blesser autant qu'elle le blesse lorsqu'elle lui impose la vision d'un adultère dont il se découvre être la victime.

Mais enfin, les lèvres de la Belle s'articulent dans un rythme nerveux. Et les mots sont là, rassurants et libérateurs. Le fardeau ne pèse plus sur les jambes d'Evan, et son buste reprend le mouvement d'un coeur appaisé. Il glisse une main dans la nuque de Noxis, et ses ongles dans une progression incertaine caressent sa peau. Il s'approhe d'elle, se risque à l'embrasser et laisse couler quelques larmes qui vont se perdre dans la chevelure brune de sa Belle. Il rit et rougit dune honte qu'il aurait preferé ne pas lui dévoiler.


J'ai eu si peur...Pourquoi ne m'as-tu pas prévenu avant de tourner cette foutue page?

Il lâche les quelques mots au coin de son oreille, et ne bouge plus. Il reste là, collé à elle pour s'assurer d'être bien imprégné de son parfum.

Ca va te paraître imbécile et niais mais la simple idée qu'un autre que moi pose son regard sur tes hanches m'excède, alors comprends mon sentiment lorsque tu m'exposes ostensiblement cette photo te dévoilant à son bras.

Il mesure à peine ses mots, et ne comprend que trop tard à quel point ce qu'il vient de dire est égoïste.

Mais...Euh...

Quel idiot je fais!

Aide moi à comprendre! Pourquoi tant de remords? Evidemment, je ne connais rien de cette histoire, mais je ne crois pas que tu y sois pour quelque chose. Tu l'aimais..

Et tu l'aimes toujours...

Ca crève les yeux. Pourquoi devrais-je te le reprocher? Jamais je n'ai revendiqué avoir le monopole de ton amour, et pourtant je suis encore là. Qu'importe ce qui a été fait et ce qui restera à faire pour que tu oublies, parcque l'important c'est ce que toi et moi construirons ensemble.

Il reste penché au dessus d'elle. Il ne sait pas si ce sont les mots justes, mais il est certain de ne pouvoir en dire plus. Il la serre contre lui, et attire son visage dans le creux de ses bras. Il lui caresse les cheveux et ne peut s'empêcher d'y déposer un baiser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noxis Clymox
Serdaigle
Serdaigle
avatar

Nombre de messages : 8960
Age Roleplay + Sorts : 35 ans sorts 1 2 3
Capacités Spéciales : Elémentalisme Eau/Terre/Feu/Air - Magie des Anciens
Points Prestige : 6
Date d'inscription : 13/01/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
1930/1930  (1930/1930)
Points de mana:
2500/2500  (2500/2500)

MessageSujet: Re: Mérite-t-elle une Ode?   Dim 8 Juil - 13:21

Evan reprend le contact en un étrange frôlement de ses ongles sur sa nuque, qui inflige à Noxis un tressaillement et une sensation de malaise qui s’estompe pourtant immédiatement : essaye-t’il de lui faire mal ? Toute à la difficulté d'égrener les mots de sa confession, elle n’a pas vu la crispation de son poignet, comme s’il se retenait d’avoir pu avoir envie de la frapper. Mais déjà sa joue se perd dans ses cheveux et ses lèvres soufflent dans son oreille les mots qui résument son état d’esprit. Ainsi il ne lui en veut pas, il a juste eu peur. Une peur mêlée de jalousie qu’elle ne relève pas. Voilà bien un sentiment qu’il est impossible de contrôler et qu’aucun mot n’a jamais pu atténuer.

De toutes manières, les questions fusent, qui réclament réponses. Le moment est venu de parler d'elle, de son passé, des profondeurs dans lesquelles elle a plongé, pensant s'y perdre et ne jamais revenir.


Je sais Evan, je te demande pardon, j'aurais du te prévenir, j'aurais même plutôt dû te raconter tout cela avant, sans que j'y sois obligée comme maintenant. Mais c'est tellement difficile, c'est une époque extrêmement sombre pour moi. Je vais tout te raconter.

Quel meilleur soutien que ces bras puissants qui accueillent son visage et la serrent, lui démontrant plus encore que les mots qu'il la veut toute entière, pour lui, rien qu'à lui ? Noxis prend une profonde inspiration et libère le flot des souvenirs.

Oui je l'aimais. Le seul homme que j'ai aimé à part toi. C'était un sorcier prometteur et un peu après notre mariage, à la première vague de terreur que les partisans du Seigneur des Ténèbres ont fait déferler sur notre communauté, nous avons été approchés par les Mangemorts. Comment ont-il pu imaginer que nous rejoindrions leurs rangs Mandrake et moi? Une partie de notre famille était versée dans les arcanes maléfiques mais nous aspirions juste à vivre heureux tous les deux, loin de tout ça, dans mon Ukraine natale. Un soir de printemps, ils sont revenus, avec un ultimatum. Nous n'avons pas cédé.

Elle s'arrête, resserrant convulsivement ses doigts sur l'étoffe de la chemise d'Evan et enfouissant son visage plus profond encore.

Le combat était inégal, ils étaient cinq, nous étions deux. J'ai espéré que ma magie élémentaire nous sauverait mais ils étaient déterminés. Il est mort sous mes yeux et j'ai juste pu sortir son corps avant que notre maison ne soit détruite dans les flammes, j'avais tout à fait perdu le contrôle. On a retrouvé quatre cadavres calcinés dans les décombres.

Jamais je ne serai capable d'oublier, Evan. Pourtant, tu es arrivé à me toucher et à ranimer les braises que j'avais recouvertes de ces cendres.

Et je crois que Gabriel n'est pas non plus innocent dans tout ceci ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://potteroleplay.actifforum.com/viewtopic.forum?t=5568
Evan Habsbourg
Serdaigle
Serdaigle
avatar

Nombre de messages : 159
Age Roleplay + Sorts : 33ans sorts 1 2 3 SPE
Points Prestige : 2
Date d'inscription : 18/06/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
100/100  (100/100)
Points de mana:
100/100  (100/100)

MessageSujet: ...   Ven 13 Juil - 22:17

Les mots sont là, et Evan remarque avec quelle force ils troublent son âme soeur. Elle a besoin de lui, et il entend bien lui faire comprendre qu'il le sera auprès d'elle. Le contact n'est pas rompu entre les deux amants: elle s'enfonce un peu plus dans les bras de l'Auror et respire lentement son parfum...Lui aurait aimé revivre la scène encore et encore, mais elle poursuivait toujours un peu plus son récit. Il craignait alors qu'il ne s'arrête jamais. Mais l'émotion qui l'étrenglait après le ressassement de pareils souvenirs, allait bientôt l'empêcher de poursuivre. Elle lui parlait de sa défense, la puissance des élémentaires, et leur force qu'elle regrettait de n'avoir pu contrôler; et cela il voulait bien le croire. Pour avoir vu briller dans les yeux de Noxis cette pâle lueur de feu, il savait quelle puissance elle était capable de dompter...ou pas. Cette tragique soirée était là pour le lui rappeler...comme un châtiment illégitime.

Lève-toi!

Evan s'était redressé et avait quitté le confortable canapé dans lequel ils étaient installés jusque là. Il glissa derrière celui-ci et invita sa Belle à le rejoindre. Il la tirait toujours délicatement par la main, comme pour lui donner la force et le courage d'oublier ces histoires et revenir à des choses plus heureuses. Il leur fallait profiter des grâces de Dieu, qui pour cette soirée au moins, leur accordait une tranquilité sans faille.

Approche-toi!

Enfin elle se levait et rejoignait l'Auror. Il glissa un bras jusqu'à ses hanches et l'autre un peu plus haut dans son dos. De cette façon, ils se rapprochaient l'un de l'autre pour ne plus à avoir qu'à apprécier le reconfort de leur couple. Evan commença à glisser sur le côté. Les pas étaient lents et soignés. Les deux corps semblaient danser dans un pas rythmé au seul son de sa voix grave et appaisante.

All around me are familiar faces
Worn out places, worn out faces
Bright and early for their daily races
Going nowhere, going nowhere
Their tears are filling up their glasses
No expression, no expression
Hide my head I want to drown my sorrow
Our tomorrow, Our future...


Il laissait les mots les guider. Ces paroles mélancoliques avaient ce soir une tonalité bien plus ennivrante, probablement grâce à l'amour que le couple nourrissait toujours un peu plus.

Je ne rêve pas de mieux entre nous...ni même d'autre chose. Mais je caresse l'espoir de fonder...

Il esperait qu'elle même le dirait.

...fonder un foyer...une famille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noxis Clymox
Serdaigle
Serdaigle
avatar

Nombre de messages : 8960
Age Roleplay + Sorts : 35 ans sorts 1 2 3
Capacités Spéciales : Elémentalisme Eau/Terre/Feu/Air - Magie des Anciens
Points Prestige : 6
Date d'inscription : 13/01/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
1930/1930  (1930/1930)
Points de mana:
2500/2500  (2500/2500)

MessageSujet: Re: Mérite-t-elle une Ode?   Dim 15 Juil - 20:33

Toutes ces confidences ont vidé Noxis et elle n'a qu'une envie : ne plus bouger de l'enceinte rassurante de ces bras, il lui caresserait les cheveux et lui glisserait des mots doux au creux de l'oreille, ils finiraient probablement par s'endormir bercé l'un par l'autre, dans leur parfaite petite bulle. Pourtant, ce n'est nullement son intention et déjà il la sépare de lui, la repoussant pour reprendre ses distances. Les yeux verts emplis de tristesse et d'incompréhension face à ce rejet le suivent alors qu'il se redresse et se lève du sofa, l'abandonnant sur la plage de solitude que les souvenirs ramenés à la surface ont créée. Mais déjà il lui montre qu'une fois de plus elle s'est trompée, lui intimant de la suivre et la plaquant contre lui en reformant leur osmose. Il faut tourner la page de cette partition. Et écrire ensemble un nouveau couplet.

Seul le trouble habite maintenant le regard de Noxis qui se laisse entraîner dans une danse à laquelle elle ne s'attendait nullement sur la plus belle musique qu'il soit, la voix grave et savoureuse de son homme. Ils sont unis dans un même mouvement, au delà de ces mots sur lesquels on trébuche si facilement.


Me fondre en toi et perdre pied ... Te découvrir en un voyage immobile ...

Sa voix n'est plus qu'un murmure et un long frisson la parcourt lorsqu'elle réalise que le désir auquel il faisait allusion est tout autre. Elle s'arrête de danser, son coeur ratant un battement et ses jambes lui semblant à présent si peu solides.

Fonder ... мой бог ... мать его дети ? я не знаю … я не … (*)

Seigneur Evan, c’est ce que tu souhaites ? Un enfant de moi ? Je ne sais pas quoi dire, c’est ...

Complètement déstabilisée, elle scrute son visage à la recherche de la moindre trace de plaisanterie. Et pour sa plus grande surprise, il n’y en a pas. Les lèvres pleines qui ont laissé écouler une telle promesse d’amour ne se relèvent pas en un sourire moqueur, on dirait qu’elles attendent un geste de la part de Noxis pour sceller ce pacte dans un baiser fougueux.

Un mélange de toi et moi … Notre œuvre à tous les deux …

Une larme naît sur la joue de Noxis, qu’elle laisse s’écouler tandis qu’elle tend son cou pour couvrir la bouche d’Evan de la sienne.

(*) Mon dieu … La mère de ses enfants ? Je ne sais pas ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://potteroleplay.actifforum.com/viewtopic.forum?t=5568
Evan Habsbourg
Serdaigle
Serdaigle
avatar

Nombre de messages : 159
Age Roleplay + Sorts : 33ans sorts 1 2 3 SPE
Points Prestige : 2
Date d'inscription : 18/06/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
100/100  (100/100)
Points de mana:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Mérite-t-elle une Ode?   Mar 17 Juil - 10:39

Il se risque à caresser ses hanches, parcourir le bas de son dos d'une main douce et ferme à la fois. Dans un mouvement de crainte, il sent l'échine de sa belle se tendre. Elle frissone et ne l'accompagne plus dans sa danse...Il était évident qu'il aurait dû savoir qu'on ne présentait pas un pareil projet à sa compagne, mais l'Auror qu'il était n'avait guère eu de temps dans sa vie pour comprendre toutes les plus mystérieuses facettes des femmes, et encore moins celles de Noxis qui était de loin la plus fuyante et la plus surprenante de celles-ci.

Je...Non, tu as du mal comp...

Et déjà il l'entend lâcher d'un ton peu affectueux certaines paroles en Russe.

Pitié Noxis n'utilise pas cette langue avec moi...Rrrh! Je sais bien que tu le fais vraiment inconsciemment parfois, mais à t'entendre, j'ai plutôt l'impression que tu jures. Si tu veux je peux reprendre mon Allemand et alors je suis certain que notre dialogue sera des plus construcifs...

Il laisse ses pensées de côté et se rassure en pensant que rien de ce qu'elle a dit n'était contre l'idée supposée d'Evan. Non c'est mieux ainsi, car il préfere rester optmiste, et se dire qu'elle aussi a envie de la même chose. Même si rien ne semble gagné au vu de ses dernières paroles.

Seigneur Evan, c’est ce que tu souhaites ? Un enfant de moi ? Je ne sais pas quoi dire, c’est ...

Trop te demander?

Il a peur de l'entendre dire. Il attend seulement et la regarde alors qu'elle même le scrute lui. La scène aurait pu être très amusante pour un observateur extérieur, mais pour les deux protagonistes elle était particulièrement pénible.

L'un l'autre attendent le bon sourire, la bonne parole qui signifie que tout ceci n'est qu'une blague, et pourtant Evan est bien sérieux. Il l'aime et veut plus que la chérir...Il veut élever leurs enfants, et voir enfin son rêve de paternité s'accomplir.

Elle finit par lâcher quelques mots, et dans un mouvement lent et magnifique, elle s'approche de lui pour l'embrasser. Il ne sait pas vraiment si ce geste est un signe de son accord, de son désir de l'accompagner dans ses rêves, ou si c'est au contraire pour qu'il lui pardonne la réponse qui va venir...Il ne veut pas se risquer à l'entendre, pas même à avoir à supporter une telle déception.


Non ne me dit rien...

Il glisse ses doigts sur ses lèvres, comme pour les empêcher de s'articuler à nouveau dans un mouvement de parole.

Je n'aurai pas dû te demander cela. C'était très maladroit de ma part et je n'en prends conscience que maintenant. Tu sais, j'aimerais que rien de ce que notre couple fera ne soit prémédité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noxis Clymox
Serdaigle
Serdaigle
avatar

Nombre de messages : 8960
Age Roleplay + Sorts : 35 ans sorts 1 2 3
Capacités Spéciales : Elémentalisme Eau/Terre/Feu/Air - Magie des Anciens
Points Prestige : 6
Date d'inscription : 13/01/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
1930/1930  (1930/1930)
Points de mana:
2500/2500  (2500/2500)

MessageSujet: Re: Mérite-t-elle une Ode?   Mar 17 Juil - 18:50

L'union de leurs bouches est intense et délicate, même si elle ne dure qu'un moment beaucoup trop bref. Déjà à la place de ses lèvres, il y a le bout de ses doigts qui veulent lui imposer le silence. Mais pourquoi se taire et laisser planer le doute quant à sa réponse ? Elle n'arrive pas à s'étonner des larmes qui perlent de ses yeux et s'empresse de se libérer pour se dévoiler à lui, sincère et aimante, laissant sortir les mots dans un éclat de rire presque ... enfantin.

Si, bien entendu que tu as bien fait de m'en parler ! C'est juste moi, j'ai été idiote de ne pas prévoir quels seraient tes souhaits. Je me suis laissé porter par les événements, j'avais toujours un pied dans le passé plutôt que de l'avoir dans le futur ! Je ne veux pas non plus préméditer toutes nos actions, mais ne pouvons-nous rêver ensemble à notre avenir commun ? Ce que je désire c'est vivre ma vie avec toi Evan, maintenant je le sais. Et si nous pouvons sublimer nos sentiments en mettant au monde un enfant, que pourrais-je demander de plus ?

Oh, évidemment, il serait inutile de le nier : cette idée me terrorise ! Je n'y connais rien en matière d'enfant à part de ce que j'ai pu entrevoir de mon jeune frère. Et alors qu'autour de nous le monde se détruit peu à peu, vouloir construire quelque chose semble pour le moins présomptueux et manquer de sens commun. Mais quelle symbolique ...


Cette petite lueur d'espoir, je l'ai aperçue déjà un jour dans les yeux ambrés d'une future mère. Si je ne veux garder qu'un seul souvenir de tout cela, c'est bien cette lueur.

Et pourtant … En ce moment précis, je n'ai qu'une envie : pouvoir placer entre tes bras un nouveau né ! Je sais que tu feras un père merveilleux et qu'il sera en sécurité avec toi, auprès de nous.

Si tu veux de moi, je veux de nous.


Confiante et appaisée, elle dépose le front sur le torse de celui qu'elle a choisi, totalement au delà de toutes les considérations aussi bassement matérielles que le froid qui part à l'assaut de ses pieds nus et ne tardera pas à l'envahir toute entière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://potteroleplay.actifforum.com/viewtopic.forum?t=5568
Evan Habsbourg
Serdaigle
Serdaigle
avatar

Nombre de messages : 159
Age Roleplay + Sorts : 33ans sorts 1 2 3 SPE
Points Prestige : 2
Date d'inscription : 18/06/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
100/100  (100/100)
Points de mana:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Mérite-t-elle une Ode?   Mer 18 Juil - 11:11

Toutes ces paroles qui avaient pu le blesser n'allaient finalement laisser aucune trace. Il semblait que les choses qui étaient à éclaircir pour les deux amants avaient été dévoilées expliquées et pardonnées. A présent, ils pouvaient tous deux se tourner vers l'avenir et sans rancune s'engager dans quelque chose de bien plus fort encore que ce qu'ils avaient imaginé jusque là.

Evan avait fini à tort par ne plus croire en la possibilité pour lui et elle de fonder un foyer. Elle au contraire paraissait enfin y dire oui; et comme l'Auror l'avait imaginé, elle pensait déjà ne pas être une bonne mère, ni même être capable d'élever son enfant de la mannière qui lui semblait la plus noble.

Noxis...J'ai toute confiance en toi, et ce n'est pas parcque tu as le sentiment de ne pas être comme il faut, taillée pour ce rôle, ou même louée par les anges de la maternité, que je dois te laisser penser une telle sottise. Je me trompe surement en affirmant cela, mais ce n'est pas le destin qui t'accorde un enfant. Si tu caresses le doux espoir d'être mère, il te suffira de le vouloir pour t'appercevoir que tu es tout à fait capable d'assumer un enfant...notre enfant.

Un sourire timide s'inscrivit sur le visage dur d'Evan, et délicatement il porta une main jusqu'à celui de sa belle, formant de celle-ci une virgule au coin de son oeil, afin d'effacer les dernières traces de larme qui avaient coulé sur ses joues. C'est après qu'elle reprit la parole et que dans un élan compréhensible de bon sens, elle oublia leur rêve pour évoquer l'avenir incertain qu'ils imposeraient égoïstement à l'enfant.

Je sais que la vie n'est pas toujours simple, que les crimes et les meurtres sont quotidiens ces temps-ci. Mais ce n'est pas pour cela qu'il faut se refuser à vouloir autre chose. As-tu envie de finir ta vie seule avec moi, pour le seule prétexte qui ne semble pas même certain d'être fondé, que nous n'offrirons pas la meilleure vie qui soit à notre enfant?...

...Je veux avoir foi Noxis. Laisse moi croire que les choses s'amélioreront et que nous pourrons être heureux à trois...

Il l'embrassa une fois encore, parce qu'il lui semblait que le moment était bien choisi, mais aussi et simplement parce qu'il en avait envie. Elle avait l'air si innocente dans son habit de raison et de précaution, qu'il ne pouvait rien lui refuser...et juste s'engager tout entier pour elle. Il la laissa alors poser son front contre lui, puis il lui glissa à l'oreille...

...Je veux de nous.

Il ne dit pas mot quelques instants, prenant juste le temps d'apprécier son contact.

Mais ce soir c'est toi que je veux!

Il se mit à rire, avant qu'elle ne le rejoigne dans sa réaction, toute aussi amusée que lui par l'ambiguïté d'une telle déclaration. Il l'enserra alors de ses larges bras. Et c'est sans mal qu'il remarqua qu'elle frissonnait. Il s'accroupit pour lui caresser les chevilles, et frotter délicatement entre ses mains les pieds de sa Belle.

La soirée se termina dans le même état d'esprit. Le repas qui devait être soigné et digne, ne fut finalement qu'une suite de bouchées avalées au coin du feu. Profitant des dernières gouttes d'alcool qui leur restait, ils ne se soucièrent pas du temps qui passait, de la nuit qui se consumait pour ne bientôt laisser place qu'au petit matin. Ils décidèrent un moment donné, et alors que l'ambiance à l'intérieur du chalet devenait insoutenable, de sortir et profiter une nouvelle fois de la beauté de cette nature qui les entourait. Evan s'installa sur la bordure de la terrasse, et Noxis le rejoignit en s'asseyant sur ses genoux. Elle prit soin de les entourer de la cape en peau de loup afin de leur permettre de profiter des premiers rayons de soleil sans avoir à se soucier du froid qui s'était affirmé durant la nuit. Ils attendirent quelques minutes, admirèrent le paysage, et d'un commun accord, finirent par vouloir tous deux rentrer dans le chalet afin de jouir de l'intimité que celui-ci leur octroyait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mérite-t-elle une Ode?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mérite-t-elle une Ode?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Veut voir Abdel mais tomber sur Nirina (Pv elle)
» La «frontière» est-elle carrément fermée entre Haïtiens et Dominicains même au Q
» Quand haiti pourra-t-elle exporter vers RD?
» L'armée d'Haïti est-elle soluble dans la démocratie ?
» Elle est admirable cette haitienne.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Vaste Monde :: Reste du Monde-
Sauter vers: