AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [RESIDENCE] *Ukraine* Manoir de la famille Clymox

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
Noxis Clymox
Serdaigle
Serdaigle
avatar

Nombre de messages : 8960
Age Roleplay + Sorts : 35 ans sorts 1 2 3
Capacités Spéciales : Elémentalisme Eau/Terre/Feu/Air - Magie des Anciens
Points Prestige : 6
Date d'inscription : 13/01/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
1930/1930  (1930/1930)
Points de mana:
2500/2500  (2500/2500)

MessageSujet: Re: [RESIDENCE] *Ukraine* Manoir de la famille Clymox   Mer 8 Aoû - 13:56

Code:
Evan,
A mon tour de te réquisitionner pour une nuit. 
Je t’attendrai à Pré au Lard, près du pont menant au Bois du Roi Lyr.
Demain, à 21 heures, que nous puissions encore profiter de la lumière du jour.
Je suis impatiente de te voir,
Noxis

Gothika était parti à tir d’ailes pour revenir rapidement avec la réponse de l’Auror. Noxis avait beaucoup réfléchi et il fallait qu’elle le voit. Non seulement elle devait lui dire mais en plus … en plus elle avait besoin de son aide. Elle avait fait le tour de la question. Malgré la confiance qu’elle avait en Théodore, elle ne pouvait pas prendre le risque qu’il se sente d’abord lié au SMS plutôt qu’à elle. Gabriel n’était plus là. Edward n’avait pas les pouvoirs nécéssaires et de toute manière ce ne serait que déplacer le problème. Ce serait difficile sans trahir ses promesses mais c’est à Evan qu’elle demanderait. Il comprendrait, elle en était certaine.

Elle l’attend, sereine et reposée, assise sur un banc et profitant d’une brise bienvenue dans la chaleur estivale. Le vent se bat avec ses cheveux et la longue jupe légère qui dévoile à peine ses chevilles. Lorsqu’elle le voit enfin, elle se lève et va à sa rencontre, déposant un baiser délicat sur ses lèvres pleines.


Tu m’as manqué.

Elle glisse sa main dans la sienne et l’entraîne déjà sur le chemin serpentant sous la frondaison des arbres. A chaque fois qu’il essaye de prendre la parole, elle lui intime de se taire, d’une légère pression de ses doigts sur les siens.

Profite …

Les promeneurs, pourtant si nombreux sur le pont se font de plus en plus rares à mesure que le couple évolue dans la forêt. L’essence des arbres change tandis que leurs pas les mènent plus loin : on dirait que les feuillages vert tendre pâlissent, jusqu’à devenir presqu’evanescents. La lumière qui les entoure se teinte de bleu, les arbres ne sont plus que silhouettes noires. Les fleurs se raréfient et les herbes disparaissent au profit de galets plats, l’air si lourd de Pré au Lard se parfume de senteurs de sel et de cônifères… Noxis continue à se concentrer sur la route et les premiers cyprès font leur apparition sur les galets qui se réduisent comme peau de chagrin pour n’être bientôt plus que sable. Un bruit entêtant s’élève, s’estompe, revient à nouveau. Les vagues sur la falaise. Ils sortent du bois et devant eux une étendue d’herbes folles et de fleurs sauvages les séparent encore de la mer.

Bienvenue chez moi, Evan …

Le pavillon se dresse devant eux, de verre et de métal. Elle l’y entraîne et l’invite à y pénétrer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://potteroleplay.actifforum.com/viewtopic.forum?t=5568
Evan Habsbourg
Serdaigle
Serdaigle
avatar

Nombre de messages : 159
Age Roleplay + Sorts : 33ans sorts 1 2 3 SPE
Points Prestige : 2
Date d'inscription : 18/06/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
100/100  (100/100)
Points de mana:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: [RESIDENCE] *Ukraine* Manoir de la famille Clymox   Mer 8 Aoû - 21:21

L’invitation avait été brève et expéditive, presque normale finalement quand on sait quel couple ils forment. Tous deux avaient fini par prendre l’habitude de se retrouver seuls et à l’abri de l’agitation juvénile, dès que l’occasion se présentait. Seulement, à part en de brefs moments, ils n’avaient pu se revoir depuis leur dernière soirée au chalet Habsbourg. Evan en avait presque souffert. La retrouver était pour lui comme une bouffée d’air frais. Et avec le retour d’Albus, la Belle n’avait été que trop occupée à régler jusque tard dans la nuit des problèmes d’ordre administratif. Sans compter qu’il lui fallait le reste du temps, prendre soin de son jeune frère. Cela, l’auror ne le supportait plus. Il comptait bien lui en parler d’ailleurs. Lui proposer d’envisager quelque chose de mieux pour leur couple, envisager quelque chose de plus concret encore…Il était même prêt à s’occuper d’Eryan à ses côtés s’il le fallait.

Le garçon avait assurément besoin d’un homme…Une figure paternelle.

Elle a indiqué le pont menant au Bois du roi Lyr…L’endroit est calme et secret à ce que l’on dit. J’espère seulement qu’il fera encore assez clair pour que je puisse contempler ses courbes élégantes. Je ne sais déjà plus quel dessin forment ses hanches…

Il se laissa aller à ces pensées agréables et en oublia presque la route. Il poursuivit non sans difficulté et finit par atteindre l’endroit attendu. Elle était là, belle et joyeuse comme à son habitude. Il n’avait alors plus qu’une hâte, celle de la serrer dans ses bras et la couvrir d’autant de baisers que son sourire le méritait. Elle s’avança la première et l’embrassa aussi vite. Il ne supportait pas de devoir déjà abandonner ses lèvres chaudes, mais elle lui prit la main et le tira sur le chemin.

Elle lâcha entre deux souffles qu’il lui avait manqué... Lui aurait aimé pouvoir en dire autant et aller même jusqu’à lui confier qu’elle n’avait cessé d’occuper ses pensées. Mais elle lui empêchait toujours d’ouvrir la bouche. Il ne pouvait même pas placer quelques douces paroles habilement amenées.

Résigné à son triste sort, Evan la suivit à la lisière du bois et la laissa les guider tous deux. Il se contentait de la regarder à la lumière timide du crépuscule. La scène était admirable, digne des plus belles peintures. Elle avait abandonné ses cheveux aux vents, certains jouant devant ses yeux sombres et aguicheurs, et d’autres se laissant porter dans son sillage. Ils semblaient danser, se mouver et s’animer aux rythmes de ses sourires. L’air pesant de l’après-midi faisait doucement place aux espoirs naïfs des deux amants. Il régnait comme une ambiance de satisfaction tendue entre eux, et cela rendait la scène particulièrement jouissive.

Evan préférait fermer les yeux. Ne plus savourer que le contact de sa main dans la sienne. Il sentait la ballade s’accélérer…Avait-elle quelque chose d’urgent à lui montrer ? Il rouvrit les yeux et comprit qu’elle n’avait en fait pas hâté le pas, mais qu’ils étaient juste par une magie étrange, en train de changer d’environnement

Ils étaient arrivés « chez elle ». Il n’avait pas la moindre idée de la localisation d’un tel lieu. Il n’avait même jamais imaginé qu’elle ait un pied à terre autre que Poudlard. A nouveau il avait l’impression qu’elle lui cachait des choses. Il préféra ne pas lui en tenir rigueur, et se concentrer sur l’objet de sa visite en ces lieux.


Sommes-nous en Ukraine ? Je me souviens vaguement des côtes, et pourtant qu’en est-il du Manoir ? Il se tenait là bas, un peu plus bas, mais je ne le vois plus. Dis moi donc où m’as-tu emmené. J’ai besoin de savoir où je joue pour pouvoir profiter le mieux qu'il soit de tes lèvres…

Il sourit et laissa un rire se perdre entre deux baisers.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noxis Clymox
Serdaigle
Serdaigle
avatar

Nombre de messages : 8960
Age Roleplay + Sorts : 35 ans sorts 1 2 3
Capacités Spéciales : Elémentalisme Eau/Terre/Feu/Air - Magie des Anciens
Points Prestige : 6
Date d'inscription : 13/01/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
1930/1930  (1930/1930)
Points de mana:
2500/2500  (2500/2500)

MessageSujet: Re: [RESIDENCE] *Ukraine* Manoir de la famille Clymox   Jeu 9 Aoû - 22:05

Oui, mon Ukraine, une partie de moi-même. Pourtant tu n'as pas pu voir ce pavillon sur les photos que je t'ai montrées. Sylkaria l'a fait construire pour moi, il y a un peu moins de dix ans.

Elle lui fait un timide sourire. Ce soir n'est pas au passé, il est au futur. Il n'est donc pas utile d'expliquer la symbolique du choix : l'eau, la terre, l'air dans leur représentation la plus naturelle. Il manque le feu qu'elle voulait tant oublier à l’époque. Mais comment le pourrait-elle aujourd’hui lorsque le fougueux Auror s'empare de sa bouche de la sorte ? Elle arrive malgré elle à le repousser suffisamment pour l'inciter à pénétrer dans son antre.

Le crépuscule qui s’annonce déjà reflète dans les larges encadrements de l’entrée une douce lumière. Le bâtiment entièrement formé de fer et de verre dessine un cône imposant sur lequel repose un dôme aussi transparent que du cristal. A la pointe de l’édifice, la charpente de fer s’entrelace pour ne former qu’un et finir en une seule et même sculpture aux formes arrondies.


Lorsque la chaleur est exceptionnellement forte et qu’elle se prolonge jusque tard dans la nuit, j’aime ouvrir la coupole : une fleur qui offre ses pétales au bel astre...

Par le seul effet d’un murmure de Noxis, dans une mécanique finement réglée et un mouvement majestueusement orchestré, les différents quarts de verre s’écartent l’un de l’autre pour se déployer le long des parois du pavillon. Le couple passe le seuil de la pièce, la seule et même pièce qui de l’extérieur semble vide pour protéger l’intimité des occupants et qui se décore progressivement sous leurs yeux. Les meubles apparaissent un par un pour ne bientôt plus que demeurer sans vie, inanimés et à leur place. L’endroit est aussi coquet que confortable.

Tout de suite à leur droite se font face deux causeuses recouvertes d’une étoffe écru. Entre elles, une large table basse en ébène, servant par la même d’endroit où savourer quelques délicieux repas préparés par les elfes de maison du Manoir, le tout face à la cheminée de marbre gris qui avec le temps semble avoir pris la même teinte aux reflets verts que l’ossature en fer forgé du bâtiment. A l’opposé de l’ensemble une baignoire en fonte émaillée au dessus de laquelle s’entremêle une robinetterie en argent impeccablement étincelante. Pour séparer ces éléments éminemment intimes du reste de l’unique pièce, quelques paravents de bois et de voiles dressés autour de la vasque et du très large lit recouvert de riches coussins brodés, aux montants sculptés dans un bois massif des forêts du pays.

Je sais que cela ne peut qu’éveiller tes sens … Je ne te cèderai pas. Pas tout de suite.


Tu aimes ?

Dis-moi oui, je ne veux plus que ce ne soit que moi ici, je veux que ça soit nous. A l'abri de tout et de tous.

En toute saison, c'est un espace agréable pour s’abriter et admirer le paysage ...

Elle éclate de rire, lui échappant à nouveau.

On dirait que je souhaite te vendre l'endroit n'est-ce pas ? Il est vrai que si tu le souhaites, nous pourrions ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://potteroleplay.actifforum.com/viewtopic.forum?t=5568
Evan Habsbourg
Serdaigle
Serdaigle
avatar

Nombre de messages : 159
Age Roleplay + Sorts : 33ans sorts 1 2 3 SPE
Points Prestige : 2
Date d'inscription : 18/06/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
100/100  (100/100)
Points de mana:
100/100  (100/100)

MessageSujet: ...   Dim 12 Aoû - 12:55

Y vivre…

Oh Noxis laisse moi te dire à quel point tes idées me plaisent. Si je n’étais qu’un aventurier à la recherche d’une terre, eh bien c’est cet endroit que je rêverais de trouver... Il n’y a de raison qui sache expliquer pourquoi j’aspire à heurter ce continent, si ce n’est que l’amour que nous vivons me donne des ailes.

Ma belle, tu ne mérites rien de mieux que ma joie et les sourires qui vont avec.

Il rit de concert avec elle et l’enserra autour des hanches pour glisser derrière elle. Il lui effleura le cou de son menton négligemment rasé et joua de sa sensibilité dans cet endroit particulièrement érogène.

Si je n’étais qu’Eros et que nous nous trouvions ici sans aucune raison, je n’hésiterais pas à faire mieux.


Mais s’abandonner à la passion et au vice de la chair n’était pas raisonnable. Evan le savait, car elle n’avait eu de cesse jusque là, que de l’éviter et de craindre son contact. Pourquoi était-elle si distante ? Il ne le savait pas…Peut-être ne supportait-elle plus la fougue de son amant. Il avouait avec difficulté qu’il agissait plutôt égoïstement, mais il avait pensé que c’était ce qu’elle désirait elle aussi. Assurément il s’était trompé.

Il repensa aux paroles de sa Belle qu’il n’avait pas encore considéré. Lorsqu’elle lui avait dit que l’endroit avait été bâti pour elle. Il comprenait alors sans difficulté qu’elle avait dû y assouvir ses pulsions d’élémentaliste après la mort de Mandrake. Cela ne semblait plus secret pour l’homme qu’elle aimait, et il pouvait même comprendre qu’elle ne mette pas encore de mots sur cet évènement tragique.

Il la regarda ensuite jouer de la beauté du bâtiment. Le toit s’ouvrit à la manière d’une fleur et il eut à peine le temps de comprendre quelle mécanique animait la charpente que déjà elle l’invitait à rentrer. A l’intérieur, les meubles s’agitaient…Ils semblaient accueillir la maîtresse des lieux, ou peut-être rien que s’organiser en considérant qu’un hôte était à ses côtés. Ils étaient déjà prêts à laisser Evan y vivre, comme si tout avait été déjà décidé.

Il prit le temps de tout découvrir, de tout comprendre et de tout apprécier…Il constata qu’elle et lui avaient assurément les mêmes goûts en matière de décoration. Et même si l’endroit n’avait pas été comme il l’espérait, cela n’aurait pas eu d’importance. Il était là pour elle et pas pour ce qu’elle avait à lui proposer.


Eh bien je dois dire que cela me plaît beaucoup.

Je ne m’attendais pas à ce que nous vivions ensemble. Car même si je l’espérais, je restais avec la crainte que tu ne me vois que comme un amant…Une nouvelle fois je m’étais trompé. Je m’étais caché la vérité. Pardonne moi.

Il lui sourit et la laissa le guider jusqu’au centre de la pièce. Il la serra contre lui et comprit en regardant tout autour d’eux que les meubles avaient été choisis et disposés pour que de n’importe où dans la pièce, il soit toujours possible de voir toutes entières les collines se dessiner autour du pavillon. On y voyait même la mer qui à cette heure demeurait toujours aussi belle et agitée. Il était déjà fou amoureux de ces terres. Il s’y voyait avec elle pour longtemps, et peut-être même qu’ils n'y seraient plus que deux.

Il l’espérait toujours…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noxis Clymox
Serdaigle
Serdaigle
avatar

Nombre de messages : 8960
Age Roleplay + Sorts : 35 ans sorts 1 2 3
Capacités Spéciales : Elémentalisme Eau/Terre/Feu/Air - Magie des Anciens
Points Prestige : 6
Date d'inscription : 13/01/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
1930/1930  (1930/1930)
Points de mana:
2500/2500  (2500/2500)

MessageSujet: Re: [RESIDENCE] *Ukraine* Manoir de la famille Clymox   Lun 13 Aoû - 15:47

Oh, alors tu le voudrais ? Tu voudrais vraiment vivre ici avec moi lorsque nos obligations ne nous retiennent pas à Poudlard ? Ce serait tout bonnement ... merveilleux. Se réveiller côte à côte, au bruit des vagues et sous les dernières étoiles du petit matin ... Tu verras c'est absolument magique. Enfin, tu le verras demain si tu veux rester ici ce soir. En plus, en ce moment, les fleurs exhalent un parfum particulièrement enniv ...

Noxis porte la main à son cou, là où la douce et envoûtante brûlure se fait encore sentir.

Enivrant. Particulièrement enivrant. Mais je me demande si c'est une si bonne chose ...

Un nouvel éclat de rire franchit ses lèvres et un instant elle perd le contrôle malgré les promesses qu'elle s'est faites un peu plus tôt.

Comment suis-je sensée trouver les armes pour te résister lorsque tu m'opposes de tels arguments Evan ? Veux-tu vraiment semer la confusion dans mon esprit et empêcher les paroles qui s'y bousculent de sortir ? Il le faut pourtant ...

Elle se recule un peu, défaisant l'étreinte qui la retient si près de lui pour mieux ficher son regard dans le sien. Le sérieux a chassé la petite lumière de joie qui l'habitait, maintenant ne subsiste que la crainte qu'il refuse tout d'un bloc. Elle se mordille la lèvre, ne sachant pas par où commencer, se sentant terriblement maladroite et doutant tout à coup de la légitimité de sa démarche : peut-elle vraiment lui imposer un secret vis à vis d'elle ?

Evan ... Tu me fais confiance n'est-ce pas ? Tu sais quelle est ma conception de la vie et comment je vois cette guerre dans laquelle nous nous enfonçons jour après jour ? J'ai fait des choses, rien dont je n'ai à rougir, des choses que j'ai faites en mon âme et conscience. Mais des choses que réclament le secret. Et je n'ai pas le pouvoir nécessaire pour préserver ce secret.

Tout a été débité d'une traite, par crainte qu'il l'interrompe de ses questions et qu'il brise la faible volonté qui l'a animée jusque là. Elle resserre sans s'en rendre compte la pression de ses doigts sur la chemise de l'Auror et reprend, dans un murmure à peine perceptible.

Si je te demandais d'effacer ces choses de ma mémoire ... Sans me poser de questions sur ce que tu verras et sans jamais m'en reparler par après, comme si tu ne l'avais jamais fait, que j'oublie même cela ... Le ferais-tu Evan ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://potteroleplay.actifforum.com/viewtopic.forum?t=5568
Evan Habsbourg
Serdaigle
Serdaigle
avatar

Nombre de messages : 159
Age Roleplay + Sorts : 33ans sorts 1 2 3 SPE
Points Prestige : 2
Date d'inscription : 18/06/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
100/100  (100/100)
Points de mana:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: [RESIDENCE] *Ukraine* Manoir de la famille Clymox   Lun 13 Aoû - 18:21

Il la laissa rêver à haute voix, lui faire part de ses désirs, ses projets. Il s’amusait de la voir se distraire d’un futur qu’elle espérait et qui lui donnait ce petit air malicieux. Il aimait cette femme. Il n’en doutait plus…Il la laissait toujours parler mais finit quand même par l’agripper à la nuque pour la rapprocher et l’empêcher d’en dire plus en l’embrassant délicatement.

C’était sa réponse à tout ce flot de parole. Il ne voulait rien ajouter…Juste consentir.


Bien entendu que je veux rester ici ce soir ! Tu ne comptais tout de même pas me renvoyer à Poudlard après m’en avoir donné tant…

Mais toujours si peu…

Et là ses mots se firent moins légers. Elle aborda tout autre chose ; quelque chose qu’elle avait assurément beaucoup de mal à dévoiler à l’Auror. Très naïvement il avait cru qu’ils n’avaient plus de secrets l’un pour l’autre. Mais une nouvelle fois la muse Erreur le punissait. Il était face aux secrets de sa Belle, et il n’avait pas idée de ce qui suivrait. Il n’avait pour compagne que cette lèvre qu’elle mordillait sans cesse lorsqu’elle avait quelque chose à avouer, et qu’elle se savait en tort. Il était toujours dans l’espoir de la voir le couronner d’un doux évènement, mais ce n’était qu’au fond de lui-même qu’il se permettait d’y croire. Il savait qu’avec elle les choses n’étaient pas toujours très simples.

Que t’es-t-il encore arrivé ? N’as-tu donc que ça en tête ? Jouer avec ton destin…Laisse donc cette aventure de côté et accorde nous une chance de construire une vraie relation !


Bien sûr que je te fais confiance ! Et tu sais parfaitement que tu peux me faire confiance…Pourquoi te mets-tu soudain à en douter ?

J’aurai toujours la force de te sauver Noxis Clymox…Mais c’est parce que je t’aime et non parce que j'affectionne ces moments où j’endosse le costume du sauveur.

Elle reprit ses confessions et plutôt qu’un fardeau qui ce serait ajouté à ce qu’il avait déjà à supporter, c’était le soulagement qui le touchait et lui permettait de soufler. Entre deux caresses, et avant qu’elle ne s’agrippe nerveusement à lui, il l’embrassa sur le front. Le geste témoignait de sa compréhension et de sa confiance aveugle en sa bonne foi.

Je te sais assez forte pour cacher les plus fous secrets, mais jamais tu ne t’en convaincras toi-même. Le doute te transcende et depuis quelques temps, cela semble ne plus s’arranger. J’aurais aimé me dire que j’ai sur toi un effet bénéfique ; mais quand je vois quel être tourmenté tu es, je me dis qu’il est plus facile de t’aimer sans y réfléchir…

Maintenant que tu me mets face à tes soucis, je me dois de te dire oui.


Dis moi au moins quel est donc ce souvenir qui ne mérite plus l’intérêt de ta conscience…Tu sais mieux que moi que pour que cela se fasse, je devrai au préalable mener une introspection qui n’aura rien de doux et d’agréable ; et qui peut-être des plus violentes et des plus marquantes pour qui n’y est pas préparé.

En plus, je ne sais pas si cette expérience est bien saine pour nous deux…Mais finalement, puisque ce geste t’importe autant alors je me risquerai à m’y atteler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noxis Clymox
Serdaigle
Serdaigle
avatar

Nombre de messages : 8960
Age Roleplay + Sorts : 35 ans sorts 1 2 3
Capacités Spéciales : Elémentalisme Eau/Terre/Feu/Air - Magie des Anciens
Points Prestige : 6
Date d'inscription : 13/01/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
1930/1930  (1930/1930)
Points de mana:
2500/2500  (2500/2500)

MessageSujet: Re: [RESIDENCE] *Ukraine* Manoir de la famille Clymox   Lun 13 Aoû - 22:49

Évidemment que non, je ne comptais pas te relâcher aussi facilement ! Souviens-toi, j'ai dit que je te réquisitionnais pour moi toute seule jusque demain ... Puisque je parlais de tes arguments tout à l'heure, je pense en disposer moi-même de quelques uns qui devraient t'inciter à rester encore un peu près de moi. Te renvoyer à Poudlard : il n'en a jamais été question Evan ...

Les prunelles vertes brillent de la lueur d'espièglerie qu'Evan y a allumée une certaine soirée dans la Forêt Interdite, lorsque deux lames se sont croisées.

Et j'ai encore à te dire ce que tu attends avec l'impatience que je devine. Mais après. Il est un poids dont je dois d'abord me débarrasser avant de pouvoir envisager l'allégresse de cette nouvelle avec toi.

Je ne doute pas, Evan. Je ne doute plus. Mais comprends-moi ... Ma demande sort de l'ordinaire et si tu acceptes d'y accéder, je veux que cela soit en accord avec toi-même. Si tu le fais, toi seul portera mon secret, tu ne pourras même plus le partager avec moi puisque je ne me souviendrai pas de cette soirée, du moins pas cet épisode. Je pourrais très bien concevoir que tu refuses.

Toute la perplexité de la situation lui apparaît alors. Admettons qu'il refuse ... Que se passerait-il alors ? Aurait-elle piqué sa curiosité d'Auror et voudrait-il connaître tous ces mystères dans un but tout autre que celui de les protéger, de la protéger elle? Qu'adviendrait-il d'eux et de ce qui grandit en elle ? La certitude d'avoir fait le bon choix lui fait pourtant redresser la tête, fière et aimante, afin d'offrir ses lèvres à celles qui les recherchent, encore et toujours.

Que tu refuses aussi par crainte de me blesser. Je n'ai pas peur, vraiment pas. Je sais que ce ne sera nullement par plaisir mais parce que ce sera la voie que je t'ai demandé d'emprunter pour moi. Pour nous. Je me concentrerai sur cette histoire, je te présenterai ses moindres détails, ils sont bien ancrés dans ma mémoire.

Le moment est-il venu d'en dire plus ? Elle le croit, en effet.

J'ai assisté à la naissance d'une enfant. Il fallait la cacher, elle est maintenant en sécurité auprès d'un homme du passé. Il ne faut pas qu'on la retrouve. Tu ne connaitras ni son identité, ni celle de sa mère, à plus forte raison. Celui qui l'a reccueillie te restera également inconnu, ainsi que le pourquoi de mon intervention dans tout cela. Je sais que je te demande d'agir aveuglément, je peux juste te promettre que ce qui a guidé mon geste était pur.

Dis-moi juste ce que je dois faire, et je le ferai.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://potteroleplay.actifforum.com/viewtopic.forum?t=5568
Evan Habsbourg
Serdaigle
Serdaigle
avatar

Nombre de messages : 159
Age Roleplay + Sorts : 33ans sorts 1 2 3 SPE
Points Prestige : 2
Date d'inscription : 18/06/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
100/100  (100/100)
Points de mana:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: [RESIDENCE] *Ukraine* Manoir de la famille Clymox   Mar 14 Aoû - 18:11

Les paroles froides et les idées obscures étaient bien là. Il ne comprenait pas bien pourquoi c’était à lui qu’elle demandait un tel service. Il n’était que son amant, la personne qu’elle devait justement le moins accabler de ses problèmes. Mais il ne lui en tiendrait pas rigueur. Il savait qu’elle avait besoin de lui et lui ne comptait pas l’abandonner ainsi. Il l’aimait trop pour cela…

Elle commença ensuite à raconter brièvement ce qu’il aurait à chercher, ce qu’il aurait à détruire et à lui faire oublier. Il savait que cela ne serait pas facile et il craignait déjà d’avoir à le faire. Plus aucun signe d’amour ou d’attachement. Ils ne se touchaient plus…Lui avait lâché sa main en apprenant quel dessein elle avait en tête, et elle oublia ses lèvres en constatant quel effet avaient ses mots sur lui. Il ne pensait plus qu’à eux deux…

Jusqu’à la fin de cette histoire je ne me risquerai plus à t’aimer. Car si je peux être sûr d’une chose, c’est que jamais je ne parviendrai à lever ma baguette sur toi avec de telles sentiments en tête…Laisse moi te désaimer le temps d’un souffle.

Il s’égarait dans des songes qui meublaient assurément le vide causé par son trouble.

J’irai vite pour qu’enfin nous puissions profiter l’un de l’autre, de cette soirée qui s’annonçait pourtant si belle et dont je n’ai encore rien vu de bon.


Puis il reprit la parole sans même s’attarder ouvertement sur ces questions.

Eh bien je serai le seul à porter ton secret. Si tu es certaine de pouvoir me faire confiance et de ne plus vouloir de ces idées, eh bien je m’incline et accorde à tes désirs une importance toute particulière…Mais ne t’imagines pas pour autant que je ferai ça tous les jours. Je ne suis pas un spécialiste de l’Oubliette et encore moins un Oubliator. Le geste sera sans doute aussi accablant pour toi que pour moi…

J’ai la peur de te blesser en plus.

Tu n’auras qu’à te tenir face à moi, à te concentrer sur le souvenir en question. Pour que la tâche soit plus rapide, je veillerai à te tenir éveillée. Si jamais tu t’évanouis, il me faudra chercher moi-même. Je ne te demande alors que de faire le vide et de me présenter la pensée en question en ne faisant qu’y songer.

Il la regardait dans les yeux pendant tout ce temps où elle l’écoutait avec attention. Il se retourna afin de reculer lui-même de quelques pas et il lui fit de nouveau face afin de bien prendre le temps de la regarder dans les yeux. Il espérait y voir toujours briller cette même étincelle après que le sort eut été lancé. Mais il savait d’avance que ce ne serait pas facile. Pas assez en tout cas pour que la peur ne soit pas à ses côtés ce soir, et pas assez pour qu’il agisse l’esprit totalement rassuré et à l’abri de l’erreur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noxis Clymox
Serdaigle
Serdaigle
avatar

Nombre de messages : 8960
Age Roleplay + Sorts : 35 ans sorts 1 2 3
Capacités Spéciales : Elémentalisme Eau/Terre/Feu/Air - Magie des Anciens
Points Prestige : 6
Date d'inscription : 13/01/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
1930/1930  (1930/1930)
Points de mana:
2500/2500  (2500/2500)

MessageSujet: Re: [RESIDENCE] *Ukraine* Manoir de la famille Clymox   Mer 15 Aoû - 15:46

Il se recule d’elle, la laisse dans le froid et dans un isolement insupportable. Qu’a-t’elle fait ? A-t’elle brisé tout ce qui existait entre eux ? Détruit les prémices de cette histoire en voulant à tout prix réclamer une aide qu’elle n’avait pas le droit de demander ? Sa main se tend une dernière fois vers lui tandis qu’il la relâche : elle voudrait tant le retenir mais quelque chose l’en empêche.

Ce ne sont que des mots mon âme, même s’ils nous accablent pour l’instant. Que des souvenirs d’actes que j’ai posés et qui nous empêcheraient de vivre sereinement tous les trois.


Merci Evan … Je sais que ma demande te pèse et crois-moi j’aurais préféré n’avoir jamais à te la formuler. Mais tu comprendras. Bientôt. Mes sentiments pour toi seront intacts et cette ombre ne pourra plus se dresser entre nous et notre dessein.

Elle laisse retomber sa main à ses côtés et un triste sourire se dessine sur ses lèvres. Et pourtant tellement empli de tendresse. Une dernière envie de se réfugier dans ses bras, qu’elle endigue pour se concentrer sur ce qui les attend. Elle l’écoute, à présent tout repose sur son professionnalisme. Il lui tourne le dos et agrandit encore la distance, pour mieux lui refaire face. Il tend le bras vers elle mais ce n’est pas les caresses de ses larqes mains auxquelles elle a droit. Une douleur indicible l’atteint de plein fouet et elle se sent sombrer, perdant tout contrôle et, surtout, toute conscience de ce qui l’entoure. Ses yeux sont vides, toujours fixés dans ceux d’Evan, ses jambes tremblent et ne la portent plus que par une opération totalement incompréhensible. Les souvenirs affluent alors, qu’elle sent déchirés un par un…

***


Noxis était agenouillée dans ce qui ressemblait à un bureau. Ses mains reposaient sur le front d’une très belle femme couchée à même le sol et sa voix égrenait des mots en russe, suivant une douce mélodie. Bientôt, la pièce se transforma pour ressembler à ce que la fenêtre du pavillon laissait entrevoir à Evan. Une jeune fille fit son apparition, qui prit les choses en main et bientôt Noxis se relevait avec un bébé dans les bras.

Bonjour toi ! дорогая гостья жизнь. я есть Noxis(*).

La femme et l’enfant quittèrent la pièce pour faire un bref passage par le bureau de Noxis. Les images se brouillèrent un moment avant de redevenir stables et de les montrer dans la même pièce mais à l’ameublement plus vieillot : la cheminée était la voie de leur salut aussi le décor suivant fut-il tout simplement une rue de Londres. S’ensuivirent l’arrivée dans une ancienne bâtisse aux forts relents de magie ancienne et la rencontre avec un homme d’un âge déjà vénérable qui ne connaissait vraisemblablement pas Noxis. La discussion parût particulièrement difficile pour la femme mais l’homme semblait y faire avec les nourrissons aussi prit-il rapidement la suite des opérations en main.

Parfois l'espoir repose sur de toutes frêles épaules comme les siennes et notre rôle, en tant que défenseurs du bien, est de donner à cet espoir la chance de s'épanouir.

Déjà elle était prête à repartir, reculant tout en gardant à l’œil la vie qui pulsait dans les bras encore robustes de l’homme. La maison quittée, elle avait longé un couloir où la magie avait fait remonter en elle bien d’autres souvenirs à la fois sereins et à la fois pénibles. Elle se trouvait face à la mer, sa main glissée dans celle d’un homme aux cheveux sombres. Tout d’un coup, elle se mit à courir et l’homme la rattrapa, la serrant de toutes ses forces contre lui, imposant l’image d’une osmose totale d’où était exclu le reste de l’univers.


***


La chute. L’insoutenable. La déchirure. La douleur est plus intense que jamais et la conscience revient un très bref instant dans le regard vert qui s’éteint sous les paupières. Ses jambes ne la tiennent plus.

(*) Bienvenue à la vie. Je suis Noxis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://potteroleplay.actifforum.com/viewtopic.forum?t=5568
Evan Habsbourg
Serdaigle
Serdaigle
avatar

Nombre de messages : 159
Age Roleplay + Sorts : 33ans sorts 1 2 3 SPE
Points Prestige : 2
Date d'inscription : 18/06/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
100/100  (100/100)
Points de mana:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: [RESIDENCE] *Ukraine* Manoir de la famille Clymox   Jeu 16 Aoû - 19:23

Avant qu’il ne lève la main et que le sort ne soit jeté, elle s’essouffle en de vaines paroles. Elle lui parle de regrets et d’obligations, un peu de doute noyé sous beaucoup de suppositions. Elle achève ses derniers mots par l’entrevue de leur bonheur. L’albinos n’est pas sûr de bien comprendre. En cet instant il demeure plus intéressé par la suite que par quelques confessions. Et ce qui aurait dû lui caresser l’oreille passe sans faire plus de bruit.

Sans plus d’autre considération qu’un sourire tendre mais forcé, il se prépare à assouvir les désirs de sa Belle. Il y réfléchit une dernière fois : les gestes et les paroles…Il croit être prêt. Il s’attend à ce qu’elle ouvre une dernière fois la bouche pour l’inviter à agir, mais il ne lui en laisse pas même le temps. Le mouvement de son bras est droit et implacable. Un coup bref et grâcieux du poignet, quelques idées très clairement pensées. Il se répète

Oubliette…Oubliette…Oubliette…

Comme pour s’assurer que ce n’est pas autre chose que sa baguette a pour ordre de produire. Et alors il finit par lâcher nerveusement le mot qui forme la clé de leur introspection.


Oubliette !

La réaction du noble bâton ne tarde pas et fuse déjà sur la petite brune. Elle n’a sans doute rien pu voir, rien pu comprendre. Mais lui a pris le temps de contempler. Une danse frénétique et aguicheuse. Un lien d’argent qui se forme entre la baguette et la cible. Il s’enroule autour de ses hanches et de son buste balancé par sa respiration nerveuse. Comme un parcours très bien pensé, le filin finit par pénétrer l’esprit de l’amante en traversant violemment les tempes de celle-ci.

A cet instant Evan n’a plus devant lui qu’un corps inanimé et entièrement offert au vide. Seul les liens d’argents tissés tout autour d’elle et la raccrochant à la baguette du bellâtre lui permettent de tenir debout. Ses pupilles n’ont plus aucune couleur et le blanc qui les recouvre les rend presque fantomatiques.

De l’autre côté, comme une réponse presque logique au mal subit par la victime, le lanceur demeure droit et puissamment ancré au sol. Ses yeux à lui sont si noirs qu’on aurait pu les croire d’Ezechiel lui-même. Son esprit ne fait alors plus que lire ce qu’elle lui permet de voir. Elle le guide dans ses songes, les souvenirs d’un nouveau né, ceux d’un vieillard à qui elle abandonne l’enfant et ces murs toujours si hauts et étouffants…Dieu qu’elle avait du souffrir de toujours s’en rappeler…

Et finalement, le tableau qui se peint n’a plus rien de triste ni de touchant. C’est celui de la trahison et de l’infidélité qui sous les yeux de l’Auror s’épanouit et s’enfonce jusqu’à son cœur. Là où à la manière d’une fleur trop vite fanée, la colère se fait une raison et finit par déborder de ses lèvres crispées.

Sa rage le dépasse et il ne peut même plus se retenir dans sa chute. Le lien magique qui les unissait jusque là se rompt tout à coup. Il ne voit de ses yeux brouillés par les premières larmes que le corps encore inanimé de Noxis qui se perd dans une chute douce et lente. Malgré la brûlure qui étouffe sa gorge, il lâche dans un dernier murmure nerveux :


Accio chaise !

Leur tableau à eux est alors des plus beaux. Evan est toujours au sol, le bras tendu vers elle et les yeux qui ne se font toujours pas à ce qu’ils viennent de voir. Noxis au contraire est allongée à plusieurs pas de là, dans le fauteuil qui s’était glissé sous elle avant qu’elle n’ait pu goûter à la fraîcheur du marbre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noxis Clymox
Serdaigle
Serdaigle
avatar

Nombre de messages : 8960
Age Roleplay + Sorts : 35 ans sorts 1 2 3
Capacités Spéciales : Elémentalisme Eau/Terre/Feu/Air - Magie des Anciens
Points Prestige : 6
Date d'inscription : 13/01/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
1930/1930  (1930/1930)
Points de mana:
2500/2500  (2500/2500)

MessageSujet: Re: [RESIDENCE] *Ukraine* Manoir de la famille Clymox   Jeu 16 Aoû - 22:36

La conscience ne l'accompagne qu'une fraction de seconde, juste assez longtemps pour sentir que les filaments qui l'ont retenue debout tout ce temps on disparu. Elle se sent tomber dans un vide infini, une chute lente et légère. Malgré l'étau qui enserre son cerveau, elle sait que la sérénité l'attend au bout de ce voyage, promesse de volupté et de douceur. Enfin son corps est accueilli par le moelleux d'une des chaises longues.

***


Longtemps ils pleurèrent dans les bras l'un de l'autre, orpelins malgré eux. La pluie avait beau les fouetter, ils étaient incapables de bouger. Et enfin ils se décidèrent à rentrer. Noxis ne s'était jamais sentie aussi femme que ce soir là et elle était la première étonnée que cette proximité avec Edward ne l'ait pas mise mal à l'aise. N'était-ce pas le soir de leur renaissance ? Quelle expérience plus intime que celle-la ?

Reprendre dans ses mains le calice lui avait fait à nouveau fait monter les larmes aux yeux. Ces larmes n'avaient pourtant plus le goût de l'amertume ... Elle n'avait pas compris sur le moment même mais l'artefact ne portait-il finalement pas toutes les facettes d'un seul emblème ?

La vie ... Un Phénix s'est penché sur le ventre rond d'une femme ...

Elle avait aidé Cassie à voir le jour. Ne jouait-elle pas un jeu dangereux en voulant oublier ? C'était inscrit en elle, ancré au plus profond de son être. Elle était femme. Elle le serait, toujours. Même et surtout en s'oubliant dans les étreintes d'Evan.


***


Un léger gémissement s'échappe de ses lèvres tandis que ses yeux s'ouvrent lentement à la faible lumière de la fin du jour. Elle n'a pas la moindre idée du temps qu'a duré son ... absence. Elle ne se souvient pas non plus s'être allongée sur ce sofa, à moins que ça ne soit Evan qui l'y ai déposée lorsqu'elle est tombée ? Evan ... Il faut le rassurer. Elle distingue les contours de sa silhouette à quelques mètres d'elle et lui parle dans un souffle.

Je vais bien ... J'espère que je ne vais pas vivre ça tout le temps. Tu ne peux pas toujours être là pour me rattraper ...

Elle se lève avec difficulté, le vertige la prenant à chaque pas, et parvient jusqu'à lui. Elle s'agenouille face à l'Auror et prend sa main qu'elle dépose sur son ventre. Le contre-jour l'empêche de voir son visage à lui mais le sien est lisse et serein.

Lis notre bonheur du bout de tes doigts mon bel Auror.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://potteroleplay.actifforum.com/viewtopic.forum?t=5568
Evan Habsbourg
Serdaigle
Serdaigle
avatar

Nombre de messages : 159
Age Roleplay + Sorts : 33ans sorts 1 2 3 SPE
Points Prestige : 2
Date d'inscription : 18/06/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
100/100  (100/100)
Points de mana:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: [RESIDENCE] *Ukraine* Manoir de la famille Clymox   Lun 20 Aoû - 17:46

Il se rappelle toujours…Ces images qui ne le quittent plus et qui sans doute ne le quitteront jamais. Cet homme simplement beau et affable qu’il n’a aucun mal à reconnaître pour l’avoir vu sur de nombreuses affiches lors des élections. Il ne se souvient peut-être pas de son nom, mais il sait ce qu’il fait, qui il est, ou ce qu’il est… Rien qu’un homme sans honneur. Simple briseur de couple et d’amour naissant.

Evan en pâtie évidemment, mais il ne veut pas pour autant se laisser aller à de tristes mièvreries. Il a le goût de la trahison sur la langue et ce n’est pas sans peine qu’il s’en délie pour se rappeler qu’elle est là. Un gémissement lui échappe et sonne son retour à la conscience. Alors qu’il est toujours sous le joug de la déception, ce ne sont que des idées de passion qui lui viennent à l’esprit.

Il se dit qu’il n’a pas connu plus belle femme et qu’alors même qu’elle vient d’affronter une épreuve peu commune, ses traits gracieux et son teint de pêche impressionnent toujours autant. Elle est belle à croquer, autant d'ailleurs que l’impact sur l'Auror de ses écarts est cruel. Peut-être mérite-t-elle d’être condamnée à la solitude, mais il ne veut pas l’oublier…pas déjà.

Entre deux reflets d’or, il la distingue et constate qu’elle-même le cherche. Elle s’empresse de comprendre…comprendre ce qu’elle fait là, touchée par la faiblesse et subissant le coup d’une fragilité grandissante. Alors sans même pousser les idées plus loin, elle tente de le rassurer. Elle lui dit que tout va bien, et lui s’en satisfait largement. Il n’a pas, ou plus, besoin d’elle pour savoir qu’encore une fois il a joué au héros, comme le pilier et l’aboutissant de ses attentes, celui qui la sauve de la perversité d’idées noires ; et encore une fois il a réussi.

En espérant qu’il ne s’en lasse jamais.

Elle se lève avec peine et entreprend de le rejoindre. Quelques mètres les séparent : peut-être trois ou quatre. Pourtant, lui distingue à peine ses pas et ne prend pas même la peine de la suivre dans ses foulées.

Il caresse nerveusement le marbre en suivant d’un doigt soigneux le contour et la coupe des carreaux. Le contact est froid, agressif mais enivrant. Il s’y laisse aller pour chasser de son esprit les dernières images qu’il lui reste. Mais il ne peut s’empêcher de les revoir s’enlacer en ce lieu même, par un temps bien moins clément. Ce devait être l’automne… Couleurs tirées de la rouille et senteurs d’ébène…Tout cela lui rappelait cette soirée au chalet. Ce soir même où les mots n’ont plus suffi à calmer leurs attentes, qu’ils se sont laissés aller à ce plaisir sans nom et qu’ils ont espéré concrétiser les rêves de l’un d’entre eux au moins.

La main étrangère et inattendue de Noxis le surprend. Passer du marbre glacé au contact chaud et doux de sa belle: un de ces appels à pécher qu’il est difficile de contenir et qu’un homme aussi remonté qu’Evan devrait en tant normal rejeter sans pourparlers. Mais lui s’y perd. Leur rapprochement lui fait presque oublier quelles images il avait en tête quelques minutes auparavant.

Il l’aime. Ce n’est plus qu’une évidence. Et alors qu’il oublie déjà, elle lui parle de tout autre chose.

Devrais-je y croire ? Ces phrases pleines de sens qui me laissent supposer trop de choses. J’ai peur que tu me laisses les imaginer rien que comme un mirage qui aura tôt fait de disparaître et qui n’est là que pour apaiser cette peine idiote…

…Mais tu ne te souviens pas. Quel intérêt aurais-tu alors de me berner ?


Il caresse de ses deux mains avec le moins de force et de précipitation possible, le ventre de sa belle qui toujours se tient assise à ses côtés. Tous deux sont abandonnés à la fraîcheur du pavillon mais qui échauffée par la promiscuité particulière des deux amants, n’a plus aucun effet sur eux.


Dis moi…Dis moi ce que cache ce ventre plat en attente de promesse. Serait-il possible que nos vœux aient trouvé génie charitable, seul capable de nous aider ?

Que l'espoir placé en ces rêves féconds feront de nous tout autre chose ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noxis Clymox
Serdaigle
Serdaigle
avatar

Nombre de messages : 8960
Age Roleplay + Sorts : 35 ans sorts 1 2 3
Capacités Spéciales : Elémentalisme Eau/Terre/Feu/Air - Magie des Anciens
Points Prestige : 6
Date d'inscription : 13/01/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
1930/1930  (1930/1930)
Points de mana:
2500/2500  (2500/2500)

MessageSujet: Re: [RESIDENCE] *Ukraine* Manoir de la famille Clymox   Ven 31 Aoû - 2:32

Pourquoi étais-tu si loin de moi ? C'est pourtant bien toi qui m'a allongée sur ce sofa … Tu t'en es délibérément éloigné ? Que me caches-tu ? Et tu n'es pas venu à ma rencontre, voilà qui ne te ressemble pas Evan … Et ta baguette à tes côtés …

Que fais-tu assis là par terre ? Avais-tu tellement chaud que c'est le froid du marbre qui t'a attiré, plus que moi ? Je ne voudrais pas me retrouver jalouse de la pierre, aussi belle soit-elle !

Malgré ces troubles pensées qu'elle n'a pas pu totalement occulter et qui se sont égrainées en ces quelques paroles lancées sur un ton qu'elle voulait badin, elle se sent légère. Légère comme elle ne l'a plus été depuis bien longtemps. Elle penche la tête sur le côté et l'observe en souriant tandis que les yeux et les mains de son Auror sont posés sur son ventre, le feu parcourant sa peau à chaque tracé de ses doigts, oubliant la finesse de l'étoffe de ses vêtements qui devrait pourtant la faire trembler tant le pavillon a subit la morsure du froid du dehors. Elle le laisse redessiner ses contours et imaginer comment ils seront d'ici quelques semaines, d'ici quelques mois, tout en rondeurs et en courbes généreuses. C'est un murmure qui sort de ses lèvres, une petite comptine qui lui revient de loin, très loin.

луна улыбается
ребенок укрытие
ветер не гремит
молния идет далеко уже ...
(*)

Ses mains à elles remontent vers le cou de l'homme et elle dépose son front contre le sien, l'attirant à elle.

C'est bien ce que tu voulais n'est-ce pas ? Alors, tu peux effectivement croire en la charité d'un génie. A présent tu devras me supporter acariâtre, essoufflée, mon humeur subissant les pires soubresauts et mon corps les caprices de l'ordre établi.

Elle éclate de rire, écrasant du bout des doigts une larme qui a pris le droit de s'échapper. Et elle l'embrasse, elle ne s'en lasse pas. Pourquoi s'en empêcher ? A quoi bon retenir ce flot d'émotions ? Ils sont vivants, la vie est belle, la vie leur sourit, la vie est passion, la passion les grandit. Cette nuit est à eux et personne ne pourra la leur gâcher, surtout pas cette fillette de quelques heures, au regard aussi ambré que celui de sa mère.

Viens, je n'en peux plus, j'ai beaucoup trop chaud maintenant.

Lentement, elle se lève et l'emmène au dehors. La lune pleine leur procure plus de lumière encore que leurs baguettes qu'ils ont laissées dans le pavillon. Ils suivent le sentier qui serpente vers la mer, celui qui mène vers un escalier naturel creusé par le vent et qui leur permet de rejoindre cette discrète plage de galets. Le tenant toujours par la main, elle rentre dans l'eau, laissant ses sens s'éveiller et riant des frissons de leur peau agressée par la fraîcheur des vagues. Ils avancent et s'enlacent, se laissant porter par les flots qui ne leur donnent aucun répit tout en les berçant de leur musique lancinante et hypnotique.

J'aime la mer, j'aime cet endroit, tu me rends folle. Et tellement heureuse. Comment as-tu fait ?

(*)La lune sourit, l'enfant est à l'abri, le vent ne gronde pas, le tonnerre s'éloigne déjà.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://potteroleplay.actifforum.com/viewtopic.forum?t=5568
Evan Habsbourg
Serdaigle
Serdaigle
avatar

Nombre de messages : 159
Age Roleplay + Sorts : 33ans sorts 1 2 3 SPE
Points Prestige : 2
Date d'inscription : 18/06/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
100/100  (100/100)
Points de mana:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: [RESIDENCE] *Ukraine* Manoir de la famille Clymox   Sam 1 Sep - 19:36

Tu ressors à peine d’un sommeil que je t’inflige et te voilà déjà prête à jouer des mots. Cela me laisse penser que j’ai réussi, au moins partiellement, à te faire oublier tous ces mauvais souvenirs. Tu ne ressortiras alors pas perdante de cette soirée…Peut-être au prix de ma confiance.

Plus d’enfant éloigné de sa mère, ni de passé étouffant. Elle pouvait enfin se tourner avec soulagement vers l’avenir qui s’offrait à elle en n’ayant plus qu’à se laisser aller à de naïves exaltations.

L’Auror pour sa part comprenait bien ce qu’elle lui montrait là, ce que son ventre avait à cacher. Rien que des promesses pour eux deux. Peut-être un moyen de passer sous silence la trahison qui s’était dévoilée à l’amant.

Chut…N’en dis pas plus.

Il glisse un doigt sur ses lèvres tièdes et attends qu’elle se taise pour l’en remercier en l’embrassant avec tendresse. Il savoure toujours avec le même plaisir ce contact grisant et fou de leurs lèvres jointes.

Jamais je n’ai eu l’intention de t’abandonner pour ce marbre. Tu sais bien qu’il n’aura jamais l’ardeur dont tu fais preuve en quelques occasions particulières.

Il rit autant qu’elle et savoure encore ces instants ou plus rien ne retient leur amour. D’une main douce et légère, il caresse toujours le ventre plat de la petite brune. Elle articule avec grâce les mots d’un Tsar. C’est une chanson qu’elle n’a pas oublié mais qu’elle laisse se perdre dans quelques subtils murmures. Ils sont lâchés là pour l’albinos qui en profite et la regarde sourire et chanter.

Ils sont déjà loin des évènements du début de soirée, du malentendu dont Evan ne lui fera sans doute jamais part et qu’il laissera de côté jusqu’à ce que d’autres éléments l’interpellent. Le jeune Numénor devra se tenir à carreau ; mais cela n’a guère d’importance maintenant que les deux amants ont autre chose sur lequel s’accorder.


Cet enfant, c’est bien ce que je voulais… En espérant que toi aussi tu n’attendais pas mieux, car je ne veux pas que ce soit ton fardeau. Je veux que ce soit notre bonheur à tous les deux. Un petit bout de toi et un petit bout de moi. Ici !

Il caresse naïvement le ventre de Noxis et regarde avec insistance les formes gracieusement dessinées par la robe qu’elle porte.

N’est-ce pas merveilleux de voir tout ce dont la nature est capable ?

…Sache en tout cas que tu me fais là le plus beau cadeau qu’il m’ait été donné de recevoir, et que je supporterai avec plaisir les conséquences que cela pourra induire sur ton humeur.

J’ai toujours assumé mes actes. Ce n’est donc pas maintenant, alors que tu fais de moi un homme meilleur, que je vais me dérober.

Il la sent s’affoler, ne plus supporter la chaleur et déjà quitter le pavillon en tirant maladroitement son Auror. Ils arrivent alors dehors, tout proche de la plage qui jouxte le domaine des Clymox. Ils traversent les minces formes d’une dune et filent droit vers la mer. Evan ne comprends pas tout à fait ce qu’elle s’apprête à faire et il ne s’arrête pas, aveugle et amoureux, il la suit sans protester…ou rien qu’un peu lorsqu’il sent finalement le contact surprenant et froid de la mer Noire.

Tu as perdu la tête ?

Il rit plus fort qu’elle et la tire lentement vers lui. Une fois à ses côtés, il l’entoure de ses bras et la réchauffe en frottant son dos et en la collant contre son torse. Il semble avoir oublié que l’eau est un de ces éléments qu’elle maîtrise parfaitement et dont elle ne subit en conséquence aucun effet néfaste ; mais la sensation de l’avoir contre lui le réchauffe lui-même. Il frissonne et n’espère pas mieux qu’elle mette à profit quelque élémentaire de feu pour l’aider à savourer pleinement l’instant.

Je ne sais pas même comment j’ai fait pour te conquérir, mais je suis sûr que d’entre nous deux, j’ai été le premier à aimer l’autre. Et même si aujourd’hui il n’y en a probablement pas un plus amoureux que l’autre, je sais que nous nous sommes bénéfiques toi et moi. Tu as fait de moi un tout autre homme et je m’apprête encore à changer avec cet enfant qui vient.

Il glisse quelques mots à son oreille, comme si l’instant était important et lourd de conséquences.

Sais-tu même si c’est un garçon ou une fille ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noxis Clymox
Serdaigle
Serdaigle
avatar

Nombre de messages : 8960
Age Roleplay + Sorts : 35 ans sorts 1 2 3
Capacités Spéciales : Elémentalisme Eau/Terre/Feu/Air - Magie des Anciens
Points Prestige : 6
Date d'inscription : 13/01/2006

Profil du Sorcier
Points de vie:
1930/1930  (1930/1930)
Points de mana:
2500/2500  (2500/2500)

MessageSujet: Re: [RESIDENCE] *Ukraine* Manoir de la famille Clymox   Sam 1 Sep - 20:47

Oui, naturellement, Evan je le voulais et je le veux autant que toi ! Garçon ou fille je ne sais pas, il arrivera avec le printemps. Tu parles de ce que la nature est capable de faire : je reste convaincue qu’elle n’aurait rien permis du tout si nous ne l’avions pas souhaité tous les deux … Et je ne sais pas qui fait le plus beau cadeau à l’autre mon bel Auror. C’est grâce à toi que je parviens à me reconstruire, nuit après nuit, et, sans ça, la charité d’aucun génie n’aurait pu être favorable à nos desseins. J’ai très peur, je te l’ai déjà dit, et tu devras m’aider à surmonter mes angoisses face à tout ceci : je devine ton soutien indéfectible comme toujours.

Les vagues les caressent tandis qu’Evan la serre plus fort encore contre lui, espérant les réchauffer tous les deux. Elle le repousse légèrement, le laissant seul et frissonnant dans le froid, et plonge dans les flots. Elle sait parfaitement ce qu’elle cherche et ne tarde d’ailleurs pas à le trouver. Un galet parfaitement lisse, épousant parfaitement la forme et la taille de sa paume. Elle remonte à la surface et ramène ses longs cheveux mouillés en arrière en une épaisse torsade.

Pauvre amour, je te laisse te geler, oubliant que tu n’as pas l’habitude de cette mer que je connais depuis toujours … Viens, retournons au pavillon, j’ai ce que je voulais.

Elle l’invite à nouveau à le suivre et à regagner le confort de l’intérieur. Elle referme la coupole et leur fait couler un bon bain chaud, parfumé d’une subtile touche de menthe sauvage. La pierre toujours dans sa main, elle dessine à présent des petits cercles sur les avant-bras de l’homme, remontant lentement vers ses épaules.

Je trouve ce contact particulièrement vivifiant et doux à la fois : si tu n’aimes pas, surtout dis-le moi. Je cesserai immédiatement et tu pourras prendre le relais pour moi.

Son sourire est espiègle et la connivence qui se lit entre eux n’a de rivale que l’amour qui émane de leurs êtres. Elle suspend son geste avant même d’écouter sa réponse et goûte au sel de ses lèvres, les yeux fermés comme pour savourer plus encore cet intense moment. Au dehors, le vent qui s’était mis à souffler lorsqu’ils sont rentrés, charriant de nombreux nuages, amène les premières gouttes de pluie qui s’écrasent sur la coupole, offrant au couple enlacé une symphonie magique, le choix des matériaux et les différentes épaisseurs de verre n’ayant pas été laissés au hasard lors de la construction de l’endroit enchanteur.

Notre partition Evan …

La nuée passe aussi soudainement qu’elle était venue et la lune éclaire à nouveau le centre du pavillon, en accord avec les nombreuses bougies allumées. Là, au centre de la pièce, trône à présent un arbuste scintillant. Son écorce est de pur cristal tandis que ses fleurs sont d’argent, épanouies et sublimes sous les rayons lunaires qui donnent à la scène une impression de sérénité par la fragilité de sa beauté. Ils s’endorment enlacés aux gracieuses lueurs de l’aube, alors que les premières fleurs fanent et qu’une fine poussière d’argent se dépose sur le marbre.

Cet arbre est Lerad, il est à toi maintenant … Les nuits de pleine lune, alors que je ne peux pas être à tes côtés, il t’offrira ses fleurs d’argent qui me rappelleront à toi. Au petit matin, lorsqu’elles ne seront que poussière, je serai là.

Elle porte sa main à ses lèvres et, unis, ils reprennent le chemin enchanté. La flore sauvage et les herbes folles se raréfient, le bruit des vagues s’estompe, le sable n’est plus qu’un lointain souvenir, tout comme les cyprès qui ne sont plus que de noires silhouettes se colorant petit à petit de bleu avant de revenir au vert tendre des chênes de la forêt de Pré au Lard ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://potteroleplay.actifforum.com/viewtopic.forum?t=5568
Eeylops

avatar

Nombre de messages : 32
Date d'inscription : 31/10/2006

MessageSujet: Re: [RESIDENCE] *Ukraine* Manoir de la famille Clymox   Dim 16 Déc - 14:00

La chouette loué chez Eeylops, la poste sorcière, reconnaissable par sa patte baguée à l'insigne du magasin, était une jeune chouette épervière gris tâchetée, choisie pour sa grande résistance au froid, en cette période difficile, et son endurance : il lui fallait en effet, dans la même journée, livrer quantité de lettres du même expéditeur...

Elle arriva sans aucune difficulté à destination, et déposa sa missive sur un bureau qui n'attendait qu'elle... Une large enveloppe, décorée et faite de papier blanc de qualité, lisse et brillant, attendait à présent l'oeil d'un lecteur, tandis que la chouette était repartie vers d'autres horizons...




Au dos de la carte étaient inscrits les détails partiques, tels que les noms et coordonnées de chacun des mariés ainsi que de leurs parents respectifs...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [RESIDENCE] *Ukraine* Manoir de la famille Clymox   

Revenir en haut Aller en bas
 
[RESIDENCE] *Ukraine* Manoir de la famille Clymox
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 Sujets similaires
-
» DAN X BICHON MALE 2 ANS (SANS FAMILLE 89)
» Le Manoir Oublié
» Dragons et tyranides…Même famille ? (réservé) [Caîn et Koskyo]
» Deux nouveaux amis de la même famille (PV avec nuage de feu)(fini)
» RP dans le Manoir Hanté. Frissons garanties !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Vaste Monde :: Reste du Monde-
Sauter vers: